PREVENTION PRIMAIRE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES: L HTA. CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES IDES Blandine SORO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PREVENTION PRIMAIRE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES: L HTA. CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES IDES Blandine SORO 09-03-2016"

Transcription

1 PREVENTION PRIMAIRE DES MALADIES CARDIOVASCULAIRES: L HTA CONSEILS HYGIENO-DIETETIQUES IDES Blandine SORO

2 PLAN MESURES HYGIENO-DIETETIQUES Le sport L alimentation Tabac et alcool ELEMENTS DE SURVEILLANCE Le poids CONCLUSION 2

3 Mesures hygiéno-diététiques: le sport Il doit être modéré et régulier: au moins trois (3) fois par semaine pendant au moins trente (30) minutes. Exercices conseillés: la marche, le vélo, le jogging, la natation, le saut à la corde, le tapis roulant, les mouvements gymniques etc. 3

4 Mesures hygiéno-diététiques: le sport Un sport efficace doit faire : - transpirer, - avoir un léger battement du cœur - et un léger essoufflement Il est conseillé d éviter la sédentarité 4

5 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation D une façon générale, il faut manger moins gras, moins salé et moins sucré 5

6 Les huiles Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Il existe des huiles essentielles à l organisme encore appelées acides gras insaturés: ce sont les omégas 3; 6; 9 Ils jouent un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires 6

7 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation L oméga 3 - permet l élasticité des vaisseaux, - régularise la tension artérielle, - fluidifie le sang, - favorise aussi la santé oculaire, - développe les facultés cognitives, - combat l inflammation. 7

8 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation L oméga 6 - baisse le taux du mauvais cholestérol LDL, - agit sur le système immunitaire (allergies, inflammation), - agit sur le bon état des muqueuses et la guérison des blessures. 8

9 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation L oméga 9 Semblable à l oméga 6, il a toutefois des effets bénéfiques sur le taux du bon cholestérol HDL et la sensibilité à l insuline. 9

10 Le sel Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation L'OMS recommande une consommation maximale de 5g de sel par jour (un peu moins d une cuillère à café), soit moins de 2 g de sodium par jour. Tout sel consommé doit être enrichi en iode et utilisé en fin de cuisson. 10

11 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation À l hypertendu, il peut être conseillé un «régime sans sel» mais en réalité ceci est très difficile tant il est présent dans une grande quantité d aliments de la vie quotidienne. 11

12 Mesures hygiéno-diététiques: Le sel peut provenir: l alimentation - des aliments transformés (plats préparés, viandes transformées comme le jambon, produits de grignotage salés, etc.), - des aliments consommés en grandes quantités (pain, les produits céréaliers transformés etc.), - des bouillons de cube ou du sel de table. 12

13 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation En réalité, «Il n y a pas besoin de sel pour que la nourriture ait du goût.» L ajustement des papilles gustatives prend un certain temps mais, quand on s habitue à ce qu il y ait moins de sel, il y a des chances qu on apprécie la nourriture et qu on remarque une gamme plus étendue de saveurs. 13

14 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Le sucre Il existe deux types de sucres: - les sucres lents comme l amidon - les sucres rapides comme le saccharose Le sucre est contenu dans de nombreux aliments, les sucres rapides étant les plus dangereux. 14

15 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Il faut: - éviter les boissons sucrées du commerce - préférer les jus de fruits naturels fait maison - éviter l alcool surtout la bière qui contient trois sortes de sucre Retenons que le sucre fait grossir. 15

16 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Il faut manger équilibré Manger équilibré c est consommer des protéines, des glucides, des lipides et des aliments de protection qui sont les vitamines et les oligo-éléments. 16

17 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Les aliments conseillés : Les crudités, les feuilles, les fruits et légumes, le poisson frais et la viande blanche sans la peau. Ce sont des aliments riches en antioxydants et en fibres alimentaires. Les aliments à éviter: les grillades, les fritures, les braisés, la viande rouge et les aliments fumés. 17

18 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Il faut éviter de sauter les repas et éviter de grignoter entre les repas 18

19 Mesures hygiéno-diététiques: l alimentation Petit déjeuner: - Café, thé vert, chocolat moins sucré ou le plat de la veille Déjeuner et diner : - une entrée - un plat de résistance - un dessert 19

20 Mesures hygiéno-diététiques: tabac et alcool L alcool Il est conseillé un verre de 12 à 25cl de vin par jour car à cette dose il est cardio-protecteur. Il faut nécessairement éviter toute autre consommation d alcool Le tabac Fortement déconseillé, le tabac contient de la nicotine et bien d autres substances nocives pour la santé. 20

21 ELEMENTS DE SURVEILLANCE L auto-mesure de la tension artérielle Le poids Il existe une forte corrélation entre le poids et la tension artérielle 21

22 ELEMENTS DE SURVEILLANCE: le poids L obésité et la surcharge pondérale se détermine à partir de plusieurs indices: L Indice de Masse Corporelle (IMC) Il se calcule de la manière suivante: IMC = Poids (en Kg) [Taille (en mètre)] 2 22

23 ELEMENTS DE SURVEILLANCE: le poids - Si IMC supérieur ou égal à 25(valeur maximale inférieure à 30), alors l on a une surcharge pondérale -Si IMC supérieur ou égal à 30, alors l on est obèse 23

24 ELEMENTS DE SURVEILLANCE:le poids Le poids idéal théorique (PIT) PIT (Kg) = Taille (m) Xtaille (m) X22,5 24

25 ELEMENTS DE SURVEILLANCE: le poids Le tour de taille Un tour de taille élevé est le témoin d une forte masse grasse à l intérieur de l abdomen. Sa diminution permettra de réduire simultanément les risques cardiovasculaires 25

26 ELEMENTS DE SURVEILLANCE: le poids La mesure se fait à l aide d un mètre ruban 26

27 ELEMENTS DE SURVEILLANCE: le poids Il n existe pas de valeur dite «normale» du tour de taille. Il existe toutefois un seuil: cm chez les hommes - 88 cm pour les femmes. 27

28 Diagramme du poids/taille 28

29 DIAGRAMME DES HOMMES 29

30 CONCLUSION Pour vivre plus vieux, il faut donc manger moins (consommer moins de calories) et plus lentement. En changeant vos habitudes alimentaires, nous espérons que ce nouveau mode d alimentation va vous servir et contribuer à votre santé. 30

Prise en charge diététique des facteurs de risque de la maladie Cardiovasculaire. Centre d éducation Cardio-vasculaire EDUCOEUR DINARD

Prise en charge diététique des facteurs de risque de la maladie Cardiovasculaire. Centre d éducation Cardio-vasculaire EDUCOEUR DINARD Prise en charge diététique des facteurs de risque de la maladie Cardiovasculaire Centre d éducation Cardio-vasculaire EDUCOEUR DINARD Diététique et facteurs de risque Les 4 règles d or de la prévention

Plus en détail

L ALIMENTATION DU PATIENT DIABÉTIQUE

L ALIMENTATION DU PATIENT DIABÉTIQUE L ALIMENTATION DU PATIENT DIABÉTIQUE Comment? *Diminution des graisses *Contrôle des sucres et féculents *Au moins 3 repas par jour *Faire un vrai petit-déjeuner *Augmenter l'activité physique! Dans quels

Plus en détail

Recommandations. primaire DeS CanCerS. pour la prévention

Recommandations. primaire DeS CanCerS. pour la prévention Recommandations pour la prévention primaire DeS CanCerS Activité physique > Limiter les activités sédentaires (ordinateur, télévision ). > Chez l adulte, pratiquer au moins 5 jours par semaine au moins

Plus en détail

J ai du cholestérol mais pas de médicament, C est normal Docteur?

J ai du cholestérol mais pas de médicament, C est normal Docteur? J ai du cholestérol mais pas de médicament, C est normal Docteur? Mais dites-moi, Docteur, à partir de quel taux ai-je trop de mauvais cholestérol? Il n y a pas un chiffre donné, cela dépend des particularités

Plus en détail

ALIMENTATION ET POLYARTHRITE

ALIMENTATION ET POLYARTHRITE ALIMENTATION ET POLYARTHRITE ALIMENTATION NORMALE EQUILIBREE 5 fruits et légumes par jour minimum Pain, céréales, pomme de terre et légumes secs à chaque repas et selon l appétit 3 produits laitiers par

Plus en détail

PREVENTION NUTRITION. sel, tension artérielle. Pascale DROCHON, diététicienne, Réseau maladies chroniques DIAPASON 36 CHATEAUROUX

PREVENTION NUTRITION. sel, tension artérielle. Pascale DROCHON, diététicienne, Réseau maladies chroniques DIAPASON 36 CHATEAUROUX PREVENTION NUTRITION obésité, diabète, sel, tension artérielle Pascale DROCHON, diététicienne, Réseau maladies chroniques DIAPASON 36 CHATEAUROUX Rôles de l alimentation dans la prévention des maladies

Plus en détail

EQUILIBRE ACIDO BASIQUE ET IMPORTANCE DE L INDEX GLYCEMIQUE

EQUILIBRE ACIDO BASIQUE ET IMPORTANCE DE L INDEX GLYCEMIQUE CONFERENCE DU DOCTEUR CAMINADE, PHARMACIEN CONSEIL EQUILIBRE ACIDO BASIQUE ET IMPORTANCE DE L INDEX GLYCEMIQUE 1/ LES ENJEUX : veiller à la bonne santé, éviter les maladies cardio-vasculaires, l obésité

Plus en détail

Êtes-vous en situation de risque?

Êtes-vous en situation de risque? Êtes-vous en situation de risque? Comprendre les résultats de test du cholestérol et du diabète Quels sont les facteurs de risques de maladies cardio-vasculaires? Facteurs de risque non modifiables : Antécédents

Plus en détail

DIABETE ET ALIMENTATION. IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011

DIABETE ET ALIMENTATION. IFSI St Joseph Croix-Rouge Promotion 2008-2011 DIABETE ET ALIMENTATION 1 INTRODUCTION Le contrôle et la surveillance de l alimentation sont essentiels pour une personne diabétique. En effet, la surveillance de l alimentation permet d éviter des variations

Plus en détail

L eau : la seule boisson indispensable

L eau : la seule boisson indispensable L eau : la seule boisson indispensable Pourquoi faut-il boire de l eau? EAU = CONSTITUANT N 1 DU CORPS Pourquoi faut-il boire de l eau? EAU = CONSTITUANT N 1 DU CORPS Nourrisson : 75 % Adulte : 60 % Adulte

Plus en détail

L alimentation peut-elle aider à préserver la mémoire?

L alimentation peut-elle aider à préserver la mémoire? L alimentation peut-elle aider à préserver la mémoire? Pr JC Desport Réseau LINUT / ARS du Limousin Isle Unité de nutrition et Centre de l Obésité Sévère CHU Limoges INSERM UMR 1094 Faculté de Médecine

Plus en détail

http://www.herbajovis.com/informations-cles-nutritionnelles-de-la-menopause-pxl-14_18.html Clés nutritionnelles de la ménopause

http://www.herbajovis.com/informations-cles-nutritionnelles-de-la-menopause-pxl-14_18.html Clés nutritionnelles de la ménopause http://www.herbajovis.com/informations-cles-nutritionnelles-de-la-menopause-pxl-14_18.html Clés nutritionnelles de la ménopause Clés nutritionnelles de la ménopause La nutrition est un des éléments du

Plus en détail

produits sucrés produits gras oeufs fruits et légumes féculents, céréales, pain boissons

produits sucrés produits gras oeufs fruits et légumes féculents, céréales, pain boissons SCIENCES : Hygiène et santé : l alimentation, le sport, le sommeil Pour être en bonne santé, il faut avoir une alimentation équilibrée, pratiquer un sport régulièrement et dormir un temps suffisant. 1

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 43 SOMMAIRE Le contrôle de poids Les chiffres clés Les principes du contrôle de poids Les objectifs Les habitudes alimentaires à adopter Le contrôle de poids

Plus en détail

Ce que je sais sur l hypertension artérielle

Ce que je sais sur l hypertension artérielle es urel! Ce que je sais sur l hypertension artérielle Une personne est hypertendue lorsque sa tension au repos est égale ou supérieure à : m A. m B. 16/9 m C. 16/10 L hypertension peut toucher tous les

Plus en détail

Garnitures sucrées. Remarque importante!

Garnitures sucrées. Remarque importante! Garnitures sucrées Garnitures sucrées Bien que nous consommions chaque jour des garnitures sucrées, il faut savoir qu elles se situent dans la case supérieure de la pyramide alimentaire, habituée par les

Plus en détail

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers

Alimentation et santé cardiovasculaire. Brochure informative. Centre Hospitalier Regional de Verviers Alimentation et santé cardiovasculaire Brochure informative Centre Hospitalier Regional de Verviers Conseils généraux : REDUIRE LA CONSOMMATION D ALIMENTS D ORIGINE ANIMALE AUGMENTER LA CONSOMMATION D

Plus en détail

poulet chocolat biscuit poisson carotte fromage frites salade Peux-t-on trouver tous ces aliments tels quels dans la nature? Pourquoi?

poulet chocolat biscuit poisson carotte fromage frites salade Peux-t-on trouver tous ces aliments tels quels dans la nature? Pourquoi? Corrigé D où viennent les aliments que nous mangeons? Colorie la pastille en vert pour les aliments d origine végétale et en rouge pour les aliments d origine animale. abricot yaourt œufs chips pain aubergine

Plus en détail

L huile de colza : tout le monde adore

L huile de colza : tout le monde adore L huile de colza : tout le monde adore Depuis plus de 10 ans, la consommation d huile de colza ne cesse d augmenter de façon significative. Deux grandes raisons à ce renouveau auprès des consommateurs

Plus en détail

DIABETE SUIS JE CONCERNE(E)?

DIABETE SUIS JE CONCERNE(E)? DIABETE SUIS JE CONCERNE(E)? LE DIABETE En France, on dénombre 3,5 millions de diabétiques dont au moins 700.000 ignorent même qu ils en sont atteints. Cette maladie se révèle particulièrement sournoise

Plus en détail

Guide nutrition Les bases d'une bonne nutrition pour rester en forme très longtemps. Santé. Le partenaire santé qui vous change la vie

Guide nutrition Les bases d'une bonne nutrition pour rester en forme très longtemps. Santé. Le partenaire santé qui vous change la vie Guide nutrition Les bases d'une bonne nutrition pour rester en forme très longtemps Document non contractuel / Mod 3342/05.2013/ Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 - Crédit photos Fotolia Le partenaire

Plus en détail

Informations générales destinées aux élèves La pyramide alimentaire Les groupes d aliments

Informations générales destinées aux élèves La pyramide alimentaire Les groupes d aliments Informations générales destinées aux élèves La pyramide alimentaire Les groupes d aliments La pyramide alimentaire Par sa forme, la pyramide alimentaire illustre très bien la hiérarchie des différents

Plus en détail

Les sujets âgés ( dont l âge est supérieur à 65 ans ) représente une population en pleine expansion : 20% en l an 2000, environ 33% en 2030.

Les sujets âgés ( dont l âge est supérieur à 65 ans ) représente une population en pleine expansion : 20% en l an 2000, environ 33% en 2030. «AUTONOMIE : QUELLE NUTRITION?» Introduction : L alimentation permet de couvrir nos différents besoins qualitatifs et quantitatifs en nutriments, mais aussi de développer des liens sociaux et affectifs.

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Les «pas pareilles» Cake à la courgette Fraîcheur framboise au basilic Connaissance de nos recettes : Courmentier de poisson Fraîch attitude : Timbale printanière Salade

Plus en détail

Les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires Les facteurs de risques L influence majeure des facteurs nutritionnels sur le risque cardiovasculaire, et en particulier coronarien, est démontrée par de nombreux travaux épidémiologiques. Par son impact

Plus en détail

Les Glucides et les Lipides. Session 4

Les Glucides et les Lipides. Session 4 Les Glucides et les Lipides Session 4 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter la proportion des protéines par rapport aux glucides et lipides,

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

Prévenir... l excès de cholestérol

Prévenir... l excès de cholestérol Prévenir... l excès de cholestérol 11 Apprenons à connaître cet ennemi : le cholestérol... Qu est-ce que c est? C est une graisse naturelle, indispensable à l organisme. En particulier, c est un constituant

Plus en détail

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013

Maladies cardiovasculaires. mercredi 17 avril 2013 Maladies cardiovasculaires? Maladies cardiovasculaires et équilibre alimentaire Plan : Facteurs de risque Objectifs nutritionnels du PNNS en lien avec les MCV Contenu de la prévention nutritionnelle Hypertension

Plus en détail

Prévenir... l obésité de l enfant

Prévenir... l obésité de l enfant Prévenir... l obésité de l enfant 1 Surpoids et obésité chez l enfant : la prévention s impose En France, 1 enfant sur 10 présente un excès de poids à l âge de 10 ans (1) La fréquence de l excès de poids

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 36 SOMMAIRE Les compléments alimentaires Quelques chiffres Qui sont-ils? Leurs intérêts Leur réglementation Les repères du PNNS Les compléments alimentaires

Plus en détail

Conseils aux Enfan 10 ts Joue avec nous! pour Bien Manger

Conseils aux Enfan 10 ts Joue avec nous! pour Bien Manger 10 Conseils aux Enfants pour Joue avec nous! Bien Manger Te souviens-tu du jour où tu as appris à faire du vélo? Après avoir trouvé ton équilibre, il était facile de faire tourner les pédales et de faire

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

PROFIL DES ALIMENTS Energie (kcal) Aliments de Catégorie Aliment Portion par portion Ce qu'apporte l'aliment Points faibles remplacement indiquée

PROFIL DES ALIMENTS Energie (kcal) Aliments de Catégorie Aliment Portion par portion Ce qu'apporte l'aliment Points faibles remplacement indiquée Glucide 1 : féculent Lentilles cuites 200g 180 Pois chiches cuits 200g 220 Taboulet cuit 200g 280 Pâtes cuites 300g 360 Glucides (très) lents fibres dites solubles protéines végétale (rare dans les autres

Plus en détail

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE OBÉSITE. Blaine Stiger - FOTOLIA DES REPONSES CLAIRES

LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE OBÉSITE. Blaine Stiger - FOTOLIA DES REPONSES CLAIRES LIGUE CARDIOLOGIQUE BELGE OBÉSITE Blaine Stiger - FOTOLIA DES REPONSES CLAIRES Risque Cardiovasculaire global Certains comportements de notre vie de tous les jours augmentent notre probabilité de faire

Plus en détail

Pourquoi le pur levain?

Pourquoi le pur levain? Pourquoi le pur levain? Ce sont les enveloppes des graines qui renferment l essentiel des nutriments, or pour que les minéraux du pain (calcium et magnésium entre autres) soient assimilables il faut neutraliser

Plus en détail

PrestaDiet, la diététique à votre service

PrestaDiet, la diététique à votre service PrestaDiet, la diététique à votre service Corinne et Sophie Hanesse, diététiciennes diplomées d Etat - Nutritionnistes Consultation par internet >> Pour toutes demandes d'informations ou devis gratuit

Plus en détail

Partie 2 - Alimentation et environnement.

Partie 2 - Alimentation et environnement. Partie 2 - Alimentation et environnement. Chapitre 1 Comportement alimentaire et satisfaction des besoins. 1. Les aliments. Comme tous les animaux, l Homme se nourrit de matière issue d autres êtres vivants,

Plus en détail

Sciences Le fonctionnement du corps Hygiène et santé

Sciences Le fonctionnement du corps Hygiène et santé Hygiène et santé Objectif(s) : - Connaitre les actions bénéfiques ou nocives de nos comportements alimentaires et sanitaires. - Connaitre les différentes catégories d aliments leur origine et comprendre

Plus en détail

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator

Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Les Maladies Non Transmissibles (Île Maurice) Dr M. R. Aumeerally Medecine d Urgence Santé Publique et Épidémiologie ( Bordeaux) NCD Coordinator Vers une mode de vie plus saine Adopting A Healthy Lifestyle

Plus en détail

L ALIMENTATION PENDANT ET APRES COMPETITION ET A L ENTRAINEMENT

L ALIMENTATION PENDANT ET APRES COMPETITION ET A L ENTRAINEMENT L ALIMENTATION PENDANT ET APRES COMPETITION ET A L ENTRAINEMENT Ce travail à été effectué par CAROLINE POIDRAS étudiante en dernière année de BTS diététique. Judokate et compétitrice elle a eu à cœur de

Plus en détail

Diabète et équilibre alimentaire

Diabète et équilibre alimentaire Diabète et équilibre alimentaire 1 Définition et prévalence 2 Complications 3 Quelle diététique pour limiter les complications? 4 Alimentation : faites comme tout le monde...devrait faire 4.1 Comment gérer

Plus en détail

Les Glucides. Session 4

Les Glucides. Session 4 Les Glucides Session 4 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine 2 Répartition de l énergie Dans le cadre d'un programme de contrôle de poids, il est recommandé d'augmenter la proportion

Plus en détail

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine

UNE ALIMENTATION SAINE. Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine UNE ALIMENTATION SAINE Mireille Moreau DtP, MSc Nutrition Humaine RECOMMANDATIONS ALIMENTAIRES Manger 3 repas/jour à des heures régulières Mangez lentement et choisissez des aliments nutritifs! Ne pas

Plus en détail

Alimentation du jeune enfant

Alimentation du jeune enfant Alimentation du jeune enfant I. Alimentation des nourrissons 1. Les besoins alimentaires Besoins nutritionnels moyens : Nouveau-né : 80 cal / Kg 1 er : 120 cal / Kg 3 ème mois : 120 cal / Kg 6 ième : 100

Plus en détail

Education thérapeutique (ETP) en cardiologie

Education thérapeutique (ETP) en cardiologie Education thérapeutique (ETP) en cardiologie L ETP couvre l ensemble des compétences et des processus nécessaires pour gérer au quotidien une maladie et un traitement. L ETP est un processus continu intégré

Plus en détail

Restauration Scolaire

Restauration Scolaire Le guide de la Restauration Scolaire La qualité de l alimentation joue un rôle essentiel dans le développement, la santé, et plus largement le bien-être de nos enfants. Outre l équilibre des menus et le

Plus en détail

LA NUTRITION LES ADOS

LA NUTRITION LES ADOS BRIGITTE LASTRADE Brigitte Lastrade a été, de 1988 à 2000, membre de l équipe canadienne de judo. Elle est détentrice de 9 titres canadiens dont 6 en senior dans 3 catégories de poids différentes. Athlète

Plus en détail

Nutrition : L équilibre alimentaire

Nutrition : L équilibre alimentaire Nutrition : L équilibre alimentaire Module 1 Sources : dossier «Cap sciences 2004» http : //www.nutrition-sante.com http : //www.inpes.santé.fr http : //www.mangerbouger.fr/pnns 1 Nutrition et équilibre

Plus en détail

PARTIE 1 L ALIMENTATION AU QUOTIDIEN POUR LES PERSONNES ACTIVES

PARTIE 1 L ALIMENTATION AU QUOTIDIEN POUR LES PERSONNES ACTIVES Présentation Remerciements XIII XV PARTIE 1 L ALIMENTATION AU QUOTIDIEN POUR LES PERSONNES ACTIVES 1 Élaborer un régime alimentaire riche en énergie 3 Définir un plan d attaque 4 Ne vous contentez pas

Plus en détail

La nutrition et la santé humaines (première partie)

La nutrition et la santé humaines (première partie) La nutrition et la santé humaines (première partie) http://www.futura-sciences.com/uploads/tx_oxcsfutura/fruits-101207.jpg Nutriment: Substance chimique, retrouvée dans la nourriture, qui est utilisée

Plus en détail

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE

L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE LES HALLES SOLANID - LODÈVE L ALIMENTATION SANTÉ JEUDI 23 OCTOBRE 2014 - LES HALLES SOLANID - LODÈVE LA CHARTE DES HALLES SOLANID Une origine des produits : frais, de saison, à maturité, prioritairement locaux, de bonnes filières

Plus en détail

Je suis à risque d'ostéoporose et je fais attention à mon hygiène de vie

Je suis à risque d'ostéoporose et je fais attention à mon hygiène de vie Je suis à risque d'ostéoporose et je fais attention à mon hygiène de vie Face à l ostéoporose, le respect d une bonne hygiène de vie peut aider à préserver son capital osseux. L ostéoporose entraîne une

Plus en détail

Préménopause Est-ce nécessaire de modifier son alimentation? Sonia Fortin, Dt. P.

Préménopause Est-ce nécessaire de modifier son alimentation? Sonia Fortin, Dt. P. Préménopause Est-ce nécessaire de modifier son alimentation? Sonia Fortin, Dt. P. Nutritionniste et coordonatrice de recherche, plateforme de recherche en obésité, métabolisme et diabète (PROMD) à l IRCM

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 50 SOMMAIRE Les produits sucrés Quelques chiffres La famille des produits sucrés Focus sur les glucides Les recommandations La place des produits sucrés dans

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES.

CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Mangez de «Bon Cœur» ADOPTER UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE ET SAINE POUR PROTÉGER VOTRE CŒUR ET VOS ARTÈRES NÉCESSITE DU BON SENS ET LA CONNAISSANCE DE QUELQUES RÈGLES DIÉTÉTIQUES. Variez les aliments On

Plus en détail

SPORT & ALIMENTATION

SPORT & ALIMENTATION SPORT & ALIMENTATION Forum Sport Santé Environnement Petite-Ile Mai 2013 Dr Ombeline BLANC Experun Performance Reproduction interdite sans autorisation www.experun.net Alimentation lors de la préparation

Plus en détail

Enrichissement de l alimentation

Enrichissement de l alimentation Dénutrition et Cancer Quelles propositions? Pour quels patients? Enrichissement de l alimentation Vannes 19 octobre 2010 Maryline LE GARREC Françoise LE GOURRIEREC Diététiciennes Arbre décisionnel Risque

Plus en détail

Une alimentation saine pour les transplantés

Une alimentation saine pour les transplantés Une alimentation saine pour les transplantés A. Blancheteau, diététicienne dipl. Unité de Nutrition Clinique, CHUV, Lausanne 2ème Symposium des transplantés Berne, le samedi 22 janvier 2005 Plan L'alimentation

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

Fruits et légumes : atout santé Les familles d aliments (ce que l on mange)

Fruits et légumes : atout santé Les familles d aliments (ce que l on mange) Le contenu de cette animation est construit à partir de l intervention De Myriam Antonelli, Diététicienne à Evreux, chargée des affaires scolaires. Fruits et légumes : atout santé Les familles d aliments

Plus en détail

JE CONNAIS MA LEçON SI :

JE CONNAIS MA LEçON SI : Prénom : Date : Evaluation - Les aliments Connaissances et capacités évaluées A AR ECA Connaître les 7 groupes alimentaires. Connaître le rôle de chaque groupe dans l organisme. Savoir ce que signifie

Plus en détail

DIABETE ET ALIMENTATION. Amiel Christine Antoni Hadrien Asri Latifa Aygret Caroline

DIABETE ET ALIMENTATION. Amiel Christine Antoni Hadrien Asri Latifa Aygret Caroline DIABETE ET ALIMENTATION Amiel Christine Antoni Hadrien Asri Latifa Aygret Caroline 1 PLAN I.INTRODUCTION II.DIABETE ET ALIMENTATION 1.Généralités sur l alimentation 2.Définition du diabète 3.Les régimes

Plus en détail

Qu est-ce qu un facteur de risque?

Qu est-ce qu un facteur de risque? Edito Cette enquête est le fruit d une collaboration exemplaire de l Union Régionale des Médecins Libéraux et de l Union Régionale des Caisses d Assurance Maladie de Corse. Elle témoigne de la volonté

Plus en détail

III-1. Ma journée commence

III-1. Ma journée commence III-1. Ma journée commence Avant de me lever, que peut-on faire? Boire un verre d eau, s étirer, faire quelques exercices de gymnastique au lit, lire. C est le moment de prendre ma tension ou ma température

Plus en détail

L élaboration des menus

L élaboration des menus L élaboration des menus Afin d atteindre les objectifs de qualité recommandée en restauration collective, des outils pratiques de contrôle des fréquences de présentation des aliments ont été élaborés.

Plus en détail

Premium DOG- & CAT Food

Premium DOG- & CAT Food food Natural food Natural food l Natural food Natural food Natura Premium DOG- & CAT Food Premium DOG- & CAT Food NATURAL FOOD www.basto.nl food Natural food Natural food l Natural food Natural food Natura

Plus en détail

Le végétarisme et ses 30 bienfaits pour la santé

Le végétarisme et ses 30 bienfaits pour la santé Le végétarisme et ses 30 bienfaits pour la santé Les raisons d'être végétarien sont multiples et sont propres à chacun. Il existe différents types de végétarisme: lequel vous convient le mieux? Voici les

Plus en détail

Diversification alimentaire des 6-9 mois

Diversification alimentaire des 6-9 mois Diversification alimentaire des Tout d abord, le bébé doit consommer 500 ml de lait maternel ou 2 e âge au minimum par jour, soit deux biberons. Il est important de ne pas passer trop vite au lait de vache,

Plus en détail

Prise de poids progressive (+10kg) depuis l arrêt du tabac il y a 5 ans. Pas de complications

Prise de poids progressive (+10kg) depuis l arrêt du tabac il y a 5 ans. Pas de complications Etude de cas pour le devoir sur table Patient diabétique de type2 Homme de 49 ans, marié, 2 enfants, DNID diagnostiqué il y a 2 ans traité par metformine, travail de bureau avec repas d affaire et sédentaire.

Plus en détail

Un des hôpitaux les plus reconnus au monde change sa vision au sujet du cancer.

Un des hôpitaux les plus reconnus au monde change sa vision au sujet du cancer. Un des hôpitaux les plus reconnus au monde change sa vision au sujet du cancer. Cela vaut la peine d être lu : L'hôpital John s Hopkins Hospital est un hôpital universitaire situé à Baltimore dans l État

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange?

pour votre santé Étape 1 Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Est-ce que notre santé dépend aussi de ce que l on mange? Mangez et bougez Les sportifs sont-ils en meilleure santé que les non sportifs? Étape 1 pour votre santé aussi de ce que l on mange? Est-ce que notre santé dépend L alimentation agit-elle sur les performances

Plus en détail

Fiche élève Pour une période de 30mn:

Fiche élève Pour une période de 30mn: Fiche élève Pour une période de 30mn: Nom du Coureur : Nom de l Observateur : Objectif : 1 2 3 Objectif : 1 2 3 VMA : Coureur Observateur Coureur Travail effectivement réalisé Séquences de courses - Allure

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 L alimentation, la meilleure alliée pour notre santé Notre alimentation joue un rôle essentiel pour construire notre santé. En revanche, une «alimentation

Plus en détail

Décryptons les étiquettes!

Décryptons les étiquettes! Décryptons les étiquettes! Nous sommes de plus en plus nombreux à devoir utiliser des produits du commerce. Ceci afin de nous faire gagner du temps côté cuisine. Une fois de plus, la diététique est là

Plus en détail

Bien manger, bouger plus, pour être en bonne santé

Bien manger, bouger plus, pour être en bonne santé DOSSIER DE PRESSE Le pôle Promotion Santé organise une journée Bien manger, bouger plus, pour être en bonne santé Samedi 6 juin de 10 heures à 18 heures sur le parvis de la Maison Carré à Nîmes Santé,

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

Qu est-ce que l équilibre alimentaire?

Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Je m'informe sur l'équilibre alimentaire Notre bonne santé est en grande partie liée à notre alimentation. Il est donc essentiel d avoir une alimentation équilibrée, même lorsqu on ne souffre d aucune

Plus en détail

www.harmonie-mutuelle.fr L alimentation, l alliée du jeune sportif

www.harmonie-mutuelle.fr L alimentation, l alliée du jeune sportif www.harmonie-mutuelle.fr L alimentation, l alliée du jeune sportif Jeune sportif : l entraînement commence à table! S alimenter ce n est pas juste se nourrir, c est aussi choisir les aliments, les préparer,

Plus en détail

Que faire avec des choux de Bruxelles?

Que faire avec des choux de Bruxelles? Que faire avec des choux de Bruxelles? Les choisir Pour choisir les choux de Bruxelles frais, il faut veiller à ce qu ils soient entiers, bien pommés et bien verts, sans feuille jaunie. Ils doivent également

Plus en détail

Prévenir... par une alimentation équilibrée

Prévenir... par une alimentation équilibrée Prévenir... par une alimentation équilibrée 12 Qu est-ce que l équilibre alimentaire? Un apport suffisant en nutriments Les aliments apportent à l organisme diverses substances dénommées nutriments (glucides,

Plus en détail

Manger sensé. Cora Loomis, diététiste-nutritionniste. 17 octobre 2012

Manger sensé. Cora Loomis, diététiste-nutritionniste. 17 octobre 2012 Manger sensé Cora Loomis, diététiste-nutritionniste 17 octobre 2012 Objectif Vous faire découvrir le concept de manger sensé Tout d abord, la définition «Manger sensé», c est manger selon sa faim et choisir

Plus en détail

L alimentation de mon enfant, de sa naissance à 3 ans

L alimentation de mon enfant, de sa naissance à 3 ans L alimentation de mon enfant, de sa naissance à 3 ans Cette brochure concerne l enfant né à terme avec un poids de naissance normal, en bonne santé. www.programme-malin.com Pourquoi mon enfant a-t-il besoin

Plus en détail

ANNEXE 4 : Populations en métropole, fréquences de services des aliments

ANNEXE 4 : Populations en métropole, fréquences de services des aliments ANNEXE 4 : Populations en métropole, fréquences de services des aliments Annexe 4.1 : Populations en métropole, fréquences de services des aliments pour les nourrissons et jeunes enfants en établissement

Plus en détail

Les apports du lait et du fromage

Les apports du lait et du fromage Les apports du lait et du fromage Retrouvez sur cette étude établie par l univeeristé Paris 5 toutes les informations sur les apports du lait et du fromage. «1 Le lait 2 Les fromages Points essentiels

Plus en détail

Alimentation, le petit déjeuner

Alimentation, le petit déjeuner Alimentation, le petit déjeuner Action d éducation et de prévention Séance avec les Secondes SEN Groupe EIE et ASI Généralités sur l alimentation I-LES NUTRIMENTS Les Protéines ==> Nutriments qui composent

Plus en détail

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua

TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE. Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua TRAITEMENT DIETETIQUE DU DIABETE SUCRE Prof. Ag. THOT O Amani Sroboua I. INTRODUCTION (1) L OMS définit le diabète sucré comme étant un état d hyperglycémie chronique en rapport avec des facteurs, les

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION La compétition pour un sportif est l aboutissement de nombreux efforts. C est pourquoi il est important d avoir une alimentation appropriée afin de mette toutes

Plus en détail

Escarres. Livret Prévention

Escarres. Livret Prévention Escarres Livret Prévention Sommaire Définition................................ 3 Nutrition, hydratation : Conseils.............. 4 Prévention............................... 5 Nutrition.................................

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

lyondellbasell.com Le Cancer de la Prostate

lyondellbasell.com Le Cancer de la Prostate Le Cancer de la Prostate Le Cancer de la Prostate Au cours de sa vie, statistiquement, environ 1 homme sur 7 sera concerné par le cancer de la prostate. Vous connaissez probablement quelqu'un dans votre

Plus en détail

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES

UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES UNE APPROCHE GLOBALE POUR LIMITER LES RISQUES DE MALADIES CARDIOVASCULAIRES On consacre de plus en plus d attention à une approche globale des différents facteurs de risque des maladies cardiovasculaires.

Plus en détail

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition!

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition! Si l épreuve se déroule l après midi Le repas doit être terminé 3 heures avant l épreuve - crudités ou cuidités + huile de colza et olive - 150 à 200g de viande ou poisson grillé ou papillote - 150 à 200g

Plus en détail

NUTRITION ET ALIMENTATION

NUTRITION ET ALIMENTATION NUTRITION ET ALIMENTATION I- DÉFINITIONS Nutrition : c est l ensemble des processus d absorption et d utilisation des aliments, indispensable à l organisme pour assurer son entretien et ses besoins en

Plus en détail

( Alimentation Sportive )

( Alimentation Sportive ) Clinique Santé au Naturel ( Alimentation Sportive ) > Le sport en lui même fait peu maigrir mais il fait mincir, en remodelant la silhouette par une diminution

Plus en détail

Plan Fédéral Nutrition Santé. Le Plan Fédéral Nutrition Santé dans la perspective durable

Plan Fédéral Nutrition Santé. Le Plan Fédéral Nutrition Santé dans la perspective durable Le Plan Fédéral Nutrition Santé dans la perspective durable 1 Lancement d un Plan National Nutrition Santé en avril 2006 Le but : Pour une meilleure qualité de vie, améliorer les habitudes alimentaires

Plus en détail