POUR LES MEMBRES DE LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR LES MEMBRES DE LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN"

Transcription

1 ÉTÉ 2007 POUR LES MEMBRES DE LA FONDATION CANADIENNE DES MALADIES INFLAMMATOIRES DE L INTESTIN Le Journal La vie en Gambie, Afrique de l Ouest et à Haïti Améliorer la condition humaine Si on vous demandait : «Qu est-ce qui vous passionne?», quelle serait votre réponse? Le Dr Kevin W. Glasgow, récemment nommé directeur général national de la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin, vous répondrait sans hésiter. Il connait sa mission de vie et il a consacré son énergie à l accomplir, tant sur le plan personnel que professionnel. «Je désire avec passion améliorer la condition humaine et travailler de concert avec ceux qui, comme moi, ne se contentent pas du statu quo. Je veux faire de ce monde un monde meilleur.» Le Dr Glasgow vit sa passion. Il a entrepris sa carrière en tant que médecin de famille, devenant rapidement spécialiste en matière de santé publique, en hygiène et en médecine tropicale.toujours médecin praticien (il pratique la médecine quelques jours par mois pour maintenir ses compétences cliniques), ses expériences professionnelles sont variées : médecin itinérant visitant les communautés autochtones de Sioux Lookout Zone au nord-ouest de l Ontario, vice-président à la recherche et au développement d une grande entreprise pharmaceutique, médecin consultant principal au Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario, chef de la direction et Le Dr Kevin W. Glasgow, directeur général national médecin-conseil en santé publique pour le Conseil de santé de l Ontario, chercheur sur le terrain en Afrique de l Ouest, auteur et coauteur de nombreux articles scientifiques, de même que professeur universitaire et conférencier. Juste avant de se joindre à la FCMII, le Dr Glasgow était président-directeur général du Réseau de soins cardiaques de l Ontario. Sous son administration, cette organisation a réduit le temps d attente pour des interventions cardiaques et a souvent été citée en exemple pour l élaboration et la mise en œuvre réussie de stratégies d optimisation de ressources limitées. SUITE EN PAGE 5 Le Barbecue de bienfaisance 2007 des Aliments M&M MM. Mac Voisin et Randy Sabourin Solidarité, créativité et régal! Le plus grand et le plus fructueux barbecue de bienfaisance au Canada atteint de nouveaux sommets grâce au mécénat d entreprise de Les Aliments M&M et à un travail d équipe exceptionnel de St-Jean à l île de Vancouver. Grâce à une année de planification et à plusieurs mois d élaboration de la couverture médiatique, 2007 aura produit les meilleurs résultats à ce jour! Les médias ont abondamment couvert l événement dans les petites et moyennes communautés, et ils ont même été présents pour le coup d envoi des randonnées dans les grands centres. Les médias, juste avant le 12 mai, annonçaient : «Que le barbecue commence!» Le 12 mai, peu après le lever du jour, les quelque 430 franchisés, accompagnés des SUITE EN PAGE 2 page 3 Ensemble, nous pouvons changer le monde page 6 Subventions en aide à la recherche et bourses Reconnaissance 2007 page 7 Chercheur invité - Prix 2006 page 14 Le «cœur» du SuperGala page 16 La randonnée À pied et à roulettes gagne du terrain!

2 MESSAGE DU PRÉSIDENT NATIONAL Bienvenue au Dr Kevin W. Glasgow Il me fait plaisir d annoncer que le conseil d administration national de la Fondation des maladies inflammatoires de l intestin (FCMII) a approuvé à l unanimité la nomination du Dr Kevin W. Glasgow au poste de directeur général national. Le Dr Glasgow a récemment pris la barre de la FCMII puisque qu il a commencé son travail le 25 juin Comme vous pourrez le constater à la lecture de l article vedette de ce numéro, il possède une vaste expérience en leadership, du milieu universitaire, de la recherche, des services cliniques et du bénévolat. Nous sommes SUITE DE LA PAGE 1 heureux de l accueillir dans l organisation et sommes impatients de travailler avec lui en tirant avantage du travail déjà accompli par son prédécesseur M. Michael J. Howorth. Veuillez vous joindre à moi pour souhaiter la bienvenue au Dr Glasgow à la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin. Randy Sabourin, Président national Le Barbecue de bienfaisance 2007 des Aliments M&M Le Journal La Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin (FCMII) est un organisme de recherche bénévole sans but lucratif dont la mission consiste à trouver un traitement curatif aux maladies inflammatoires de l intestin. La publication d articles dans Le Journal ne signifie pas que la FCMII a approuvé une recherche, un traitement, une thérapie ou un médicament. Les personnes atteintes devraient discuter de leur cas particulier avec leur médecin. Nous obtenons l approbation d autres ressources pour publier certains articles dans Le Journal. Par conséquent le contenu du Journal ne peut être reproduit ou distribué en tout ou en partie sans l autorisation préalable par écrit du rédacteur en chef. Le Journal est publié par la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin. bénévoles, se sont mis à l œuvre! Leur créativité s est exprimée à travers de nombreuses stratégies marketing destinées à attirer les Canadiens à venir dîner sous les tentes du Barbecue de bienfaisance M&M. Pour l occasion, des structures gonflables ont été installées, des vedettes du hockey et des célébrités ont été invitées, et des mascottes amicales ont procuré à tous du plaisir. La température, bien que parfaite à certains endroits, fut parfois très maussade. Mais cela n a pas ralenti nos généreux commanditaires qui, malgré vents et pluie, ont atteint leur objectif de 1,91 million de dollars. Ce qui porte le montant total recueilli grâce au Barbecue de bienfaisance Les Aliments M&M au cours des 19 dernières années, à un impressionnant 14,4 millions de dollars destinés à la recherche sur les maladies inflammatoires de l intestin. Quelle chance nous avons de bénéficier du soutien de Les Aliments M&M et de leur intrépide leader et fondateur, le très amical et enthousiaste Mac Voisin! Nous désirons remercier chaleureusement les fournisseurs de Les Aliments M&M dont Les Aliments Maple Leaf, Humpty Dumpty, Frito Lay et Associated Brands qui soutiennent cet événement en offrant gracieusement leurs produits. Les Aliments M&M sont engagés envers la mission de la FCMII. Cet engagement, associé à une culture d entreprise visant l excellence et à un régiment de bénévoles exceptionnels, rassemble une équipe idéale de collecte de fonds. Les MII n ont qu à bien se tenir : cette équipe permettra de trouver le traitement curatif! 60 avenue St-Clair Est, bureau 600 Toronto (Ontario), Canada M4T 1N Courriel : Site Web : Président national Randy Sabourin Directeur général national Dr Kevin W. Glasgow, M.D. Rédactrice en chef Bette Hodgins Postes Canada Postes-publications Canada Entente de vente de produits : ISSN Le Journal ÉTÉ 2007

3 UN MESSAGE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL NATIONAL Ensemble, nous pouvons changer le monde Le Dr Glasgow en compagnie du personnel de la FCMII Chers amis, À titre de nouveau directeur général national, il me tarde de travailler avec vous membres, bénévoles, donateurs, commanditaires et chercheurs de la FCMII, afin de trouver un traitement curatif aux maladies inflammatoires de l intestin (MII). Étant moi-même chercheur, je suis enthousiaste à l idée d être associé à l Institut de recherche sur les MII et suis également heureux de collaborer avec les personnes qui s efforcent d amasser des fonds pour la recherche et de sensibiliser la population à ces maladies. Les activités de recherche de la FCMII reposent sur le soutien continu des commanditaires et des donateurs. Bénévole pour des organisations sans but lucratif (j ai, entre autres activités, demandé des dons aux passants sur le coin de la rue!), je connais le niveau d engagement nécessaire en termes de temps et d efforts. Je souhaite remercier le conseil d administration national de la FCMII qui m offre l opportunité de remplir les fonctions de directeur général national. Actuellement, la FCMII est le plus important investisseur en recherche au Canada et un des plus importants au monde. Mon prédécesseur Michael J. Howorth et vous avez fait un travail exceptionnel. Cet héritage nous permettra de réaliser d autres projets. J ai une expérience personnelle avec les MII. Durant les années de ma formation médicale, un de mes compagnons de chambre souffrait de colite ulcéreuse et plusieurs de mes amis et voisins étaient atteints de la maladie de Crohn ou souffraient de colites. Comme clinicien, je vois également des patients et leur famille affectés par les MII. Inutile de mentionner que les douleurs abdominales chroniques et la diarrhée ne sont pas des parties de plaisir. De plus, j ai connu, au fil des années, quelques-uns des bénévoles de la FCMII qui ont à cœur la mission et j admire leur dévouement. Le calibre des chercheurs associés à la fondation et les recherches qu elle soutient sont également impressionnants. Afin d augmenter les sommes consacrées aux projets de recherche, il est primordial que les donateurs, les sociétés commanditaires, les bénévoles et le personnel de la FCMII comprennent la valeur des recherches qu ils soutiennent. Il faut donc s assurer du transfert de l information entre la communauté scientifique et le public sur qui nous comptons pour recueillir des fonds. Cela signifie qu il faut transmettre, en termes faciles à comprendre, des informations médicales et scientifiques auxquelles les patients et leurs familles peuvent s identifier et qui interpellent le gouvernement et les autres intervenants. La mission de la FCMII sera plus facile à réaliser si nos souteneurs comprennent mieux le monde de la science et si les scientifiques ainsi que les professionnels de la santé comprennent mieux le domaine des organisations caritatives. J ai été témoin de l étendue des capacités des œuvres de bienfaisance dont les activités sont axées sur la recherche médicale. Pendant les années 90, j étais chercheur bénévole en Gambie en Afrique de l Ouest et associé à la London School of Hygiene and Tropical Medicine et au British Medical Research Council. Je travaillais comme coordonnateur des activités sur le terrain dans le cadre de l étude ACT (Azithromycin for Control of Trachoma). Le trachome est la principale cause de cécité évitable dans le monde. Il s agit d une maladie particulièrement courante dans les pays en développement où l eau propre est difficile à trouver. Elle peut être éradiquée grâce à l utilisation communautaire de certains antibiotiques dont l azithromycine. La Fondation Edna McConnell Clark (États-Unis) a financé la majeure partie de notre recherche. Grâce à son soutien et à celui d autres fondations, nous avons pu démontrer que le trachome peut être éradiqué dans les communautés dont tous les membres sont traités avec l azithromycine. En conséquence, la société pharmaceutique responsable de la fabrication de cet antibiotique a accepté de faire don du médicament dans le cadre de programmes d éradication de la maladie dans les pays en développement. Maintenant le taux de prévalence du trachome diminue dans les pays participant au programme ITI (International Trachoma Initiative) grâce, en grande partie, au financement de la recherche médicale par les fondations caritatives. Avec votre soutien, la FCMII possède aussi le potentiel nécessaire pour changer le monde. Avant de terminer, je souhaite remercier Karen Mazer pour son travail comme directrice générale intérimaire au cours de la dernière année qui fut très difficile compte tenu du décès prématuré de Michael Howorth. Je dois succéder à des personnes de grande valeur dans cette organisation et j ai besoin de votre aide pour y arriver. Je vous remercie à l avance de vous joindre à moi dans cette quête d un traitement curatif. Ensemble, nous y arriverons! Je serai honoré de collaborer avec vous afin de renforcer les liens entre les scientifiques et le public, et de venir en aide aux personnes atteintes d une MII et ainsi qu à leurs familles. Kevin W. Glasgow, M.D. Directeur général national ÉTÉ 2007 Le Journal 3

4 Faire passer la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin au niveau supérieur Une entrevue avec Randy Sabourin, président national de la FCMII En novembre dernier, le conseil national de la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin (FCMII) a dû relever un défi inattendu suite au décès de Michael J. Howorth, son directeur général national. Michael était à la fois un dirigeant hors pair, un visionnaire et un membre bien aimé de l organisation depuis 12 ans. Reprendre les activités après son décès n a pas été facile et il a fallu entreprendre les démarches pour trouver un nouveau directeur général national. La rédactrice en chef du Journal a rencontré Randy Sabourin, le président de la FCMII, pour discuter du processus de recrutement et des compétences, établies par les membres du conseil d administration, que devaient posséder le futur dirigeant de la Fondation. Q : Comment l organisation a-t-elle fait face à la perte de Michael? R: Nous avons dû faire face à de nombreux défis cette année. Des situations positives et négatives. Évidemment, le décès de Michael est sans contredit l événement le plus triste que nous ayons connu cette année.toutefois, il fut inspirant de voir les employés travailler si dur malgré leur peine et les bénévoles se concentrer sur les collectes de fonds pendant cette épreuve. À ce sujet, j aimerais remercier tous ceux qui nous ont offert leur soutien et qui ont fait des efforts pendant cette période difficile. Q : Pouvez-vous discuter du processus de recherche d un nouveau directeur général national? R: Le conseil a choisi de faire appel à une entreprise de recrutement reconnue à l échelle nationale pour mettre en œuvre un processus visant à embaucher le meilleur candidat pour le poste de directeur général national. Une partie du processus consistait à décrire les attributs nécessaires pour remplir les fonctions de directeur national général avec brio. La firme a donc discuté avec plusieurs personnes de l organisation dont des membres du conseil d administration et du personnel, des chercheurs, des bénévoles, des commanditaires et des donateurs. Le conseil croyait qu il était important de recueillir les idées des différentes parties intéressées. Grâce à leurs commentaires, nous avons pu établir la liste des compétences professionnelles et des habiletés en communications interpersonnelles qui répondraient à la vision de la FCMII, à court et à long terme. Q : Quel ensemble de compétences doit posséder le directeur national général? R: Tirer avantage des résultats obtenus jusqu à maintenant grâce aux recherches et gérer les étapes suivantes pour la découverte d un traitement curatif correspondent aux principales orientations stratégiques de la FCMII pour les cinq prochaines années. Ainsi, nous cherchions un candidat qui possédait les antécédents et l expérience nécessaires au soutien et à l avancement de la recherche. Le projet GEM Michael J. Howorth sera à l avantplan de cette démarche. De plus, le candidat devait posséder les compétences nécessaires pour transformer les résultats des recherches en messages de ralliement destinés aux bénévoles et aux commanditaires. Le domaine de la recherche est hautement technique et complexe, et nous avions besoin d une personne capable de traduire ces résultats en données concrètes pour toutes les personnes qui se dévouent à la collecte de fonds. Nous cherchions également une personne dotée d excellentes habiletés interpersonnelles. Quelqu un qui sache établir de solides relations fondées sur la confiance et le respect mutuel, mais qui sache aussi faire des choix difficiles. En dernier lieu, nous voulions un candidat possédant des aptitudes sur les plans stratégiques et opérationnels. Nous cherchions une personne pour nous aider à planifier et, par la suite, développer nos programmes en place et mettre en œuvre de nouveaux projets. Après une recherche exhaustive de six mois, je suis heureux d annoncer la nomination, qui a fait l unanimité parmi les membres du conseil, du Dr Kevin W. Glasgow, médecin et administrateur chevronné, à titre de nouveau directeur général national. Le Dr Glasgow est entré en fonction le 25 juin. Le conseil est confiant qu il saura, grâce à sa vaste expérience des organisations à but non lucratif et caritatives, faire passer la FCMII au niveau supérieur en tirant avantage du fantastique travail accompli par son prédécesseur Michael J. Howorth. Randy Sabourin : Sur le plan professionnel Randy Sabourin est le président de Biz Improv. Comme bénévole dévoué, il a occupé le poste de président national de la Fondation des maladies inflammatoires de l intestin durant les deux dernières années et demie. M. Sabourin fait partie du conseil d administration depuis plus de sept ans. Son association avec la FCMII remonte à plus de vingt ans alors qu il avait organisé le tournoi de hockey de l industrie de l électronique (Electronics Industry s Hockey Tournament) pour amasser des fonds pour la recherche d un traitement des MII. Souffrant lui-même d une MII, Randy comprend très bien l urgence d un traitement curatif. 4 Le Journal ÉTÉ 2007

5 Lancement des programmes de bourses d études de UCB Pharma Canada SUITE DE LA PAGE 1 Améliorer la condition humaine La scolarité est un atout précieux pour la plupart des Canadiens, mais l obtention d un diplôme n est pas une mince affaire pour les personnes aux prises avec une maladie chronique. Afin de leur faciliter la tâche, UCB Pharma Canada commandite les programmes de bourses UCBeyond en 2007, l un à l intention des personnes atteintes de la maladie de Crohn, l autre à l intention de celles qui souffrent de polyarthrite rhumatoïde (PR). Les programmes de bourses UCBeyond comprendront six (6) bourses uniques d une valeur maximale de $ (dollars canadiens) chacune pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn de même que six (6) bourses uniques d une valeur maximale de $ chacune pour les personnes souffrant de PR. Les boursiers, qui doivent faire preuve d ambition sur le plan scolaire, pourront entreprendre ou poursuivre le programme d études post-secondaires de leur choix (p. ex., diplôme universitaire, collégial, d enseignement professionnel, etc.) durant l année scolaire Les noms des boursiers seront divulgués en août 2007 D autres organisations soutiennent les programmes de bourses UCBeyond dont la Société d arthrite, la Société canadienne de rhumatologie (SCR), l Association canadienne de gastroentérologie (CAG), la Canadian Society of Gastroenterology Nurses and Associates (CSGNA). Banjul, Gambie Le Dr Glasgow consacre ses efforts à son perfectionnement et à celui des autres. Il retire une grande satisfaction du mentorat et de la formation d étudiants, de personnel et de bénévoles, tout en apprenant lui-même énormément. Diplômé avec distinction de la faculté de médecine de University of Western Ontario, il a aussi obtenu des diplômes de l Université de Toronto (maîtrise en sciences de la santé) et de Harvard University (maîtrise en administration des affaires). Il est Associé du Collège Royal des médecins et chirurgiens du Canada (FRCPC), du Collège des médecins de famille du Canada, du American College of Preventive Medicine et du American College of Healthcare Executives. Le Dr Glasgow exprime aussi sa passion à travers le bénévolat. Son expérience personnelle lui permet de comprendre ce qu implique le rôle de bénévole et de reconnaître la valeur du dévouement et du soutien de ceux qui offrent leur temps et leur argent à une cause noble. Son intérêt pour le bénévolat l a poussé à s impliquer dans Habitat pour l humanité de Toronto, dans MedOutreach à Haïti, dans l Association of Local Public Health Agencies, dans divers comités de l Institut de recherche en santé du Canada et dans Rotary International. On serait tenté de croire qu une personne si dévouée à sa vie professionnelle n aurait pas pu profiter de sa vie personnelle. Au contraire, ayant grandi dans la région rurale du sud-ouest de l Ontario, le Dr Glasgow adore jardiner. Il se qualifie de joueur de tennis et de squash de calibre moyen, et de golfeur «très amateur»! Lui et son épouse, dentiste en santé publique, aiment beaucoup voyager. D ailleurs, ayant de la famille et des amis aux quatre coins du globe, ils sont certains de se voir offrir un lit confortable et un petit déjeuner à de nombreux endroits! Que nous réserve le Dr Glasgow en tant que nouveau directeur général national de la FCMII? Il est entré en fonction le 25 juin dernier et prévoit consacrer les 100 premiers jours à des activités lui permettant de se familiariser avec l organisation, avec les gens et les partenaires qui donnent à la FCMII tout son dynamisme. Il est reconnaissant à Michael J. Howorth, à qui il succède, d avoir légué une organisation forte et promet de continuer à faire progresser la FCMII vers son objectif ultime : trouver un traitement curatif aux MII. Comment décrire brièvement le Dr Kevin W. Glasgow, nouveau directeur général national de la FCMII? C est un homme complexe, mais la réponse est simple : dévouement, passion et volonté. Pour ceux qui souffrent d une MII, et pour ceux dont les proches en sont affectés, l avenir s annonce radieux et prometteur car la FCMII et ses partenaires intensifient la poursuite de leur mission. La découverte d un traitement curatif est à notre portée. ÉTÉ 2007 Le Journal 5

6 Subventions en aide à la recherche et bourses Reconnaissance 2007 COMITÉ DE RÉVISION DES DEMANDES DE SUBVENTIONS POUR L ANNÉE 2007 Les membres du comité d étude des demandes de subventions se sont rencontrés en mars Félicitations aux bénéficiaires des subventions en aide à la recherche et des bourses Reconnaissance NOM Ali Ahmad CHU Ste-Justine François Boudreau Université de Sherbrooke Andre G. Buret Université de Calgary Kris Chadee Université de Calgary Jeroen Marc Daniel De Buck Université de Calgary Christophe Faure Hôpital Sainte-Justine Richard Fedorak Université de l Alberta Stephen Girardin Université de Toronto Kevan Jacobson Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique Denis Krause Université du Manitoba Andrew James Macpherson Université McMaster Robin McLeod Hôpital Mount Sinai Mark Ropeleski Université Queen Maya Saleh Université McGill Philip Sherman Centre hospitalier pour enfants malades Katherine Siminovitch Hôpital Mount Sinai Bruce Vallance Université de la Colombie-Britannique Stephen Vanner Université Queen John Wallace Université de Calgary 6 Le Journal ÉTÉ 2007 TITRE DU PROJET Rôle des récepteurs des cellules NK et de leurs ligands dans l immunopathogénie de la maladie de Crohn Subvention en aide à la recherche des Aliments M&M (Legs personnel) Rôle des effecteurs transcriptionnels de la superfamille des TGFB dans les réactions inflammatoires des intestins Perturbations de l intégrité épithéliale dans la pathogénie des MII. Les effets du C. jejuni. Rôle de la prostaglandine E(2) dans la régulation de la fonction de la barrière épithéliale Identification protéomique de souches humaines et animales de la Mycobacterium avium subsp. Paratuberculosis par la spectrométrie de masse Régulation et rôle du PSA N-CAM du système nerveux entérique dans les cas de colite causée par le TNBS Analyse métabolomique NMR visant à identifier le lien entre les MII et le génotype des microbes Nouvelles recherches sur la détection du peptidoglycan par le Nod2/CARD15 : implications pour la maladie de Crohn Réactions de la barrière intestinale, les neuropeptides et les MII Rôle des Bacteroides spp. et de Escherichia coli dans les maladies inflammatoires de l intestin Mécanismes de réponse des lymphocytes CD4 de la lamina propria intestinale normale qui assurent la symbiose avec les bactéries commensales intestinales Récurrence post-opératoire dans les cas pédiatriques de la maladie de Crohn : Influence des facteurs moléculaires Signalisation et guérison anti-apoptotique des cellules épithéliales intestinales : nouveaux rôles des IL-11 dans les cas d inflammation Caspase-12, la maladie de Crohn et l inflammasome Rôle des probiotiques dans la gestion des maladies inflammatoires de l intestin expérimentales Subvention en aide à la recherche Fay Shapiro Cutler (Legs personnel) Caractérisation de la susceptibilité des gènes/molécules dans les maladies inflammatoires de l intestin Médiateurs des cellules caliciformes et leur effet sur la protection de la muqueuse et la prédisposition à la colite ulcéreuse Mécanismes de la douleur atypiques dans les MII Résolution de la colite : Une étude translationnelle À l arrière, de gauche à droite : les docteurs Asselin, Blennerhassett, Dieleman, Beck, Stadnyk, Lomax, Croitoru, Beaulieu, Greenberg et Steiner. À l avant, de gauche à droite : les docteurs Madsen et Steinhart. Absents : les docteurs Marshall et Sharkey La FCMII souhaite remercier les membres du comité de révision des demandes de subventions. Tous ont fait don de leur temps et partagé leurs connaissances afin d étudier les demandes. Ils ont également offert des conseils pour la remise de prix pour les projets de recherche. Cette année, les membres du comité étaient (entre autres) : Présidente : Dre Hillary Steinhart Hôpital Mount Sinai Agent scientifique : Dre Karen Madsen Université de l Alberta Membres du comité : Dr Claude Asselin Université de Sherbrooke Dr Jean-Francois Beaulieu Université de Sherbrooke Dr Paul Beck Université de Calgary Dr Michael Blennerhassett Université Queen s Dr Ken Croitoru Université McMaster Dr Leo Dieleman Université de l Alberta Dr Gordon Greenberg Hôpital Mount Sinai Dr Alan Lomax Hôpital Hôtel Dieu Dr John Marshall Université McMaster Dr Keith Sharkey Université de Calgary Dr Andrew Stadnyk Université Dalhousie Dr Theodore Steiner Université de la Colombie-Britannique

7 Chercheur invité Prix 2006 La Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin est heureuse d avoir accordé, en 2006, la subvention pour chercheur invité au Dr Storr. Le programme des chercheurs invités de la FCMII est conçu pour permettre aux institutions canadiennes d accueillir des scientifiques du monde entier pour stimuler la recherche sur les MII menée au Canada. Il permet aussi à des chercheurs canadiens de visiter les grands centres de recherche internationaux pour y acquérir de nouvelles connaissances ou apprendre de nouvelles techniques susceptibles de faire avancer leurs propres travaux. Ce programme offre une excellente opportunité pour favoriser l échange de connaissances entre les chefs de fil mondiaux en matière de recherche sur les MII. L «aventure canadienne» du Dr Storr, de sa femme ainsi que de leurs trois enfants vient tout juste de prendre fin. En voici un compte-rendu. Le Dr Sharkey et le Dr Storr Chercheur invité à l Université de Calgary Par : Dr Martin Storr De gauche à droite : Le Dr Storr, sa femme Constance, Leopold, Cosima et Charlotte Lorsque nous avons quitté Munich (Allemagne) pour nous installer au Canada pendant une année afin d y faire des recherches, ma famille et moi ne savions pas à quel point cette expérience changerait nos vies, à la fois sur les plans personnel et professionnel. Nous nous sommes souvent demandés comment Leopold, notre aîné, pourrait commencer la première année du primaire sans connaître un seul mot d anglais. Les enfants sont incroyables! Après deux semaines, il commençait à parler anglais, après quatre semaines il écrivait en anglais et après six il corrigeait ma prononciation. De plus, il a obtenu un nombre faramineux de «5» dans son bulletin du printemps! Cosima, la cadette, a su acquérir les rudiments de la langue sur les différents terrains de jeux qu elle fréquentait et Charlotte, maintenant âgée de 17 mois, est la seule qui ne parle pas du tout. Puisque nous avions loué une maison dans un quartier de Calgary où habitent plusieurs jeunes familles, nos enfants sont devenus rapidement amis avec les autres enfants et ma femme Constance devait les conduire à tous leurs rendez-vous. Nous avons profité de nos fins de semaine à Calgary et de la température clémente pour visiter la ville et ses alentours, ainsi que les principales attractions. Ainsi, nous avons visité plusieurs endroits incroyables en Alberta dont les montagnes Rocheuses et le lac Louise, Moraine Lake, Kananaskis et Banff, où nous avons fait de l escalade ou simplement profité du paysage. Évidemment, les enfants ont été impressionnés par Drumheller et le Royal Tyrrell Museum of Palaeontology, le Dinosaur National Park et les cheminées des fées (Hoodoos); des attractions permettant de passer des journées entières à faire d intéressantes découvertes. Reconnues mondialement, les Rocheuses proposent de formidables stations de ski alpin et nous savons maintenant ce que signifie «neige poudreuse». Toutefois, les loisirs n occupaient pas tout notre temps. Mon hôte, le professeur Keith Sharkey (Université de Calgary) et moi avons élaboré de nouvelles idées qui nous ont permis de mieux comprendre les MII. Les résultats que nous avons obtenus au terme de cette année sont remarquables et ont donné lieu à plusieurs découvertes. Nous en avons présenté quelques-unes lors de la rencontre American Digestive Disease Week à la mi-mai. Ces découvertes traitent des effets bénéfiques des cannabinoïdes dans le traitement des MII. Grâce au fantastique environnement de recherche à Calgary et au travail minutieux des techniciens, nous avons pu faire beaucoup plus d expériences que prévu. Ce fut une année profitable pour tous ceux qui ont participé au programme. Notre passage à Calgary s est avéré un bon choix, sur tous les plans. Je souhaite remercier la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin pour son financement dans le cadre du programme de chercheur invité. ÉTÉ 2007 Le Journal 7

8 NOUVELLES SUR LA COLLECTE DE FONDS COLLECTE DE FONDS DE L AUTOMNE! Les préparatifs des collectes de fonds de l automne ont débuté. Chaque section organise un événement personnalisé pour sa communauté. Cette année, les activités comprennent le «Brunch à la maison», une soirée «Pâtes à volonté pour un traitement curatif», des encans silencieux, des tirages pour des paniers R et R et des bijoux, du patinage ainsi que des événements de type Antiques Road Show (émission de télévision) dans le cadre desquels on évalue des objets précieux. L événement à ne pas manquer est sans contredit le «Gala tout ce qui brille : Une soirée à la Nouvelle-Orléans!». Cette soirée aura lieu à Halifax et il s agit du premier Gala ayant lieu dans l est du Canada. On y présentera des spectacles de jazz. Les invités pourront goûter à la cuisine de la Nouvelles-Orléans et participer à un encan silencieux. Un événement à ne pas manquer! Si vous ne pouvez vous rendre aussi loin dans l est du pays, vous pouvez assister au Gala tout ce qui brille : Soirée intime avec Gregory Charles à Montréal. Puisqu il s agit du 6 e événement du genre, la salle sera certainement comble. Un cocktail dînatoire, un encan silencieux ainsi que le tirage de billets pour deux personnes offerts par Air Canada feront partie des activités de la soirée. Cette année les événements excitants et alléchants pour les collectes de fonds de l automne auront lieu entre les mois d octobre et de décembre. Vous pouvez assister à un, ou mieux encore, à tous les événements qui auront lieu dans votre région et ainsi aider la Fondation à trouver un traitement curatif! Nous avons toujours besoin de bénévoles, alors si vous disposez de temps et souhaitez nous aider, veuillez visiter notre site Web et nous faire part de votre désir de devenir bénévole en remplissant le formulaire électronique «Engagez-vous». BRUNCH À LA MAISON Si vous ne souhaitez pas faire du bénévolat «formel» mais désirez tout de même aider à recueillir des fonds pour la recherche d un traitement pour la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, le Brunch à la maison est un événement tout indiqué pour vous. Vous pouvez transformer toute réunion en une collecte de fonds facile à organiser et plaisante. Une trousse de renseignements est disponible sur le site Web de la FCMII. Veuillez cliquer sur l onglet Événements et sur «Collecte de fonds de l automne» pour obtenir plus d informations! Bonne chance à toutes les sections et aux associés qui organisent des collectes de fonds de l automne cette année! 8 Le Journal ÉTÉ 2007

9 Les nouvelles Épreuve photographique remise à titre gracieux par Sarah Johnson, «Mac and me» Les femmes et les MII Une étude présentée lors de la 71 e assemblée générale annuelle de l American College of Gastroenterology a révélé que les femmes aux prises avec des maladies inflammatoires de l intestin doivent faire plus de compromis, au travail et à la maison, que les hommes. L équipe américaine de chercheurs, dirigée par le Dr Russell Cohen, M.D., a évalué la qualité de vie de 100 personnes en utilisant l outil ICS de l université de Chicago (University of Chicago Indirect Cost Scale). Ils ont découvert que les MII influeront probablement sur les choix de carrière, les lieux de travail, la présence au travail et les opportunités de promotion des femmes. Quand elles souffrent d une MII, elles sont plus souvent absentes du travail et requièrent de l assistance avec la garde des enfants et l entretien de la maison. Les chercheurs ont conclu que les futures études visant à déterminer les répercussions d une MII devraient tenir compte de la relation entre le sexe de l individu et la maladie. plus graves que chez les patients souffrant d asthme, de polyarthrite rhumatoïde et de migraines chroniques. Effectivement, 62 % des personnes interrogées ont affirmé être déprimées à l occasion ou régulièrement par rapport à 49 % des personnes souffrant de migraines chroniques, à 52 % des personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde et à 25 % des personnes souffrant d asthme. Le sondage révèle que les personnes souffrant de colites ulcéreuses normalisent parfois leurs symptômes et les douleurs. Autrement dit, ils se résignent à souffrir et à croire qu ils ne peuvent mieux se porter. Ainsi, certaines personnes souffrant de colites ne signalent pas les poussées actives de la maladie à leur médecin tandis que d autres ne respectent pas leur traitement. La diminution de la gestion de la maladie et des communications avec le médecin traitant peuvent contribuer à l aggravation de la maladie. Les personnes atteintes d une MII doivent être conscientes de leur état émotif et doivent garder contact avec leur médecin afin d assurer une gestion optimale de leur maladie. Il s agit d un engagement à long terme nécessitant du soutien pour l esprit, le corps et l âme. Le tabagisme et la maladie de Crohn Une étude parue dans l American Journal of Gastroenterology émet l hypothèse selon laquelle les manifestations de la maladie de Crohn (MC) chez les fumeurs ont plus souvent lieu dans l intestin grêle que dans le côlon. Lorsque les symptômes de la MC se manifestent dans l intestin grêle, les dommages peuvent être encore plus importants et nécessiter des interventions chirurgicales. Le travail des chercheurs a suscité des questions intéressantes sur la relation entre le tabagisme et ses effets sur les différentes parties de l intestin. Ils émettent l hypothèse que les différences physiologiques entre l intestin grêle et le gros intestin pourraient expliquer quelques-uns des résultats mais d autres recherches sont nécessaires pour en connaître les raisons. Le fardeau psychologique et la colite ulcéreuse Les résultats d un sondage réalisé à l échelle nationale aux États-Unis démontrent que les effets psychologiques néfastes chez les patients souffrant de colites ulcéreuses sont Sarah Johnson conjugue sa passion pour la photographie avec son expérience de la santé communautaire pour produire des images éloquentes. Elle souhaite ainsi sensibiliser le public aux maladies chroniques ainsi qu à leurs répercussions sur le quotidien. Elle possède et dirige une entreprise de photographie sur l île de Vancouver où elle vit avec son mari, ses deux fillettes et sa mère qui souffre de la maladie de Crohn depuis plus de 35 ans. ÉTÉ 2007 Le Journal 9

10 RECHERCHES FINANCÉES PAR LA FCMII Rapports provisoires Chercheur principal Dr Paul Beck Université de Calgary, Alberta Période de financement : 2005 à 2008 Subvention en aide à la recherche Présenté par le Dr Beck Le rôle de la molécule Fas et du ligand Fas dans l inflammation intestinale L activation ou l inhibition du système immunitaire sont cruciales dans la régulation de l inflammation et de l homéostasie intestinales. Pour les cellules, l une des façons de réguler la réponse immunitaire est de recourir à un mécanisme appelé «apoptose» ou «mort cellulaire programmée». Par exemple, lorsque l intestin est enflammé, des cellules inflammatoires sont appelées dans la muqueuse intestinale et jouent un rôle essentiel dans la régulation à la hausse de la réponse inflammatoire, du rétablissement de l inflammation (phase de résolution) et de la normalisation de la structure et de la fonction intestinales (phase de différenciation cellulaire). À l état physiologique, les cellules proinflammatoires participent à l élimination des micro-organismes envahisseurs et à la répression de l inflammation. À la fin de cette phase, les cellules sont tuées par apoptose, ce qui permet à la réponse immunitaire de s atténuer pour laisser place à la phase de résolution. Certaines données montrent que les cellules inflammatoires impliquées dans les MII ne répondent pas normalement aux facteurs déclencheurs de l apoptose, ce qui a pour effet de prolonger l inflammation. L une des principales voies métaboliques de l apoptose utilise la molécule Fas et son ligand Fas. Ceux-ci tuent les cellules et ont d autres rôles dans la réponse inflammatoire. Chose intéressante, il semble que Remicade ou l infliximab enraie certaines de ces cellules pro-inflammatoires, ce qui pourrait être l un des principaux mécanismes d atténuation de l inflammation dans la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Nos études portent sur le rôle du couple Fas/ligand Fas, tant chez l humain que chez l animal atteints de MII. Elles ont démontré des modifications de l expression de ces molécules, ce que nous avons tenté de mieux étudier à l aide de modèles animaux des MII qui n expriment pas la molécule Fas ou le ligand Fas. Nous avons par ailleurs tenté d élucider le rôle de cellules précises exprimant la molécule Fas ou le ligand Fas dans les MII en effectuant des greffes de moelle osseuse dans ces modèles animaux. Nous espérons qu en comprenant mieux le rôle de ces molécules et les étapes de la mort cellulaire liée aux MII, nous pourrons mieux cerner la pathogenèse de ces maladies. En outre, nos études sur les greffes de moelle osseuse pourraient nous fournir les éléments essentiels à la découverte d une cure. Par exemple, si une mutation génique associée aux MII affecte les cellules inflammatoires, les patients pourraient alors recevoir une greffe de moelle osseuse ne renfermant pas cette mutation génique. De nouveaux mécanismes analgésiques dans les MII Chercheur principal: Dr Stephen Vanner Université Queen s à Kingston, Ontario Période de financement : 2007 à 2010 Subvention en aide à la recherche Présenté par le Dr Vanner Les douleurs abdominales sont une cause importante de morbidité chez les patients souffrant de maladies inflammatoires de l intestin (MII) et peuvent porter gravement atteinte à leur qualité de vie. Les traitements analgésiques actuels se limitent principalement aux narcotiques tels que la morphine, dont l action non spécifique s exerce dans tout l organisme et cause notamment des troubles cognitifs, de la somnolence, une diminution des taux d énergie, de la nausée et des vomissements. L objectif à long terme de notre programme de recherche est de trouver de nouveaux 10 Le Journal ÉTÉ 2007

11 Les recherches financées par la FCMII font l objet d une chronique régulière dans le Journal. Les lecteurs y sont informés des recherches canadiennes en cours, car les chercheurs financés par la FCMII y donnent un compte rendu de leurs activités et de leurs dernières observations Neurones sensibles au NGF dans la pathogenèse des MII Chercheur principal: Dr Michael Blennerhassett Université Queen s à Kingston, Ontario Période de financement : 2005 à 2008 Subvention en aide à la recherche Présenté par le Dr Blennerhassett Le système nerveux entérique (SNE) consiste en un réseau complexe de cellules nerveuses (neurones) dans la paroi intestinale. Bien que ces neurones régulent toutes les fonctions de l intestin et qu ils soient une cible connue de l inflammation dans les MII, nous en savons très peu sur les facteurs liés au maintien et à la réparation du SNE. Ailleurs dans l organisme, des protéines appelées «neurotrophines» favorisent la survie des neurones et sont particulièrement importantes dans le développement et les mécanismes de réparation cellulaire. Nous avons voulu étudier davantage l hypothèse selon laquelle l une des principales neurotrophines, le facteur de croissance nerveuse (NGF), jouerait un rôle important dans l intestin. Nous avons pu réaliser d importants progrès à ce niveau grâce aux subventions de la FCMII. Nous avons d abord déterminé la présence de récepteurs du NGF sur plus de la moitié de tous les neurones du SNE et montré qu ils sont effectivement activés par l ajout de NGF (Lin et coll., J Comp Neurol 2005;490:194). Cette publication présente les fondements du mécanisme d action du NGF dans l intestin, qui nous ont permis d effectuer l étude suivante concernant l effet de la colite sur ces neurones. Étant donné que nous avons trouvé que les neurones sensibles au NGF étaient plus susceptibles de se détériorer que ceux qui sont indépendants du NGF, nous pensons qu une réserve suffisante de NGF pour les neurones intestinaux serait requise pour leur survie en cas de lésions inflammatoires. Cette supposition était sensée puisque nous avons parallèlement trouvé que le rétablissement d une colite passe par la recroissance des terminaisons nerveuses, un processus qui, ailleurs dans l organisme, est fortement dépendant des neurotrophines (Lourenssen et coll., AJP 2005; Marlow et Blennerhassett, 2006). Sans aucun doute, il est important de connaître la source de NGF dans l intestin et la régulation de sa production durant l inflammation. Les résultats de nos études sont surprenants, car ils font état d une augmentation de la quantité et de la disponibilité du NGF en cas d inflammation, et ce, malgré la perte démontrée de neurones sensibles au NGF dans la colite. La quantité de NGF est-elle inadéquate pour permettre la survie des neurones lésés pendant l inflammation? Cette question, et le rôle éventuel d autres facteurs dans l effet des neurotrophines sur le SNE dans la colite sont le sujet de nos études en cours. L objectif ultime de celles-ci est de trouver des façons de préserver les neurones de l intestin enflammé, et de limiter ainsi les effets des MII. mécanismes de création de douleurs inflammatoires liées aux MII, lesquels pourraient constituer des cibles sélectives encore inconnues pour de nouvelles pharmacothérapies. Depuis un an, notre laboratoire se concentre sur un canal sodique précis participant à la création de potentiels d action ces derniers permettant aux nerfs sensibles à la douleur d envoyer un signal au cerveau. À l aide de techniques d enregistrement des signaux nerveux, nos recherches ont démontré que l activité de ces canaux augmentait durant l inflammation. Nous avons ensuite eu recours à des techniques moléculaires complexes pour déterminer si cette activité accrue résultait d une production plus importante de ces canaux par les cellules nerveuses ou de modifications des canaux existants. Ces données montrent que le nombre de canaux n augmente pas, ce qui laisse penser que les canaux existants subissent des modifications pour leur permettre d augmenter leur activité. D autres études nous permettront de mieux comprendre ce mécanisme. Nous avons également collaboré avec d autres groupes de chercheurs pour élucider le rôle d un autre ensemble de canaux participant à l inflammation, celui des récepteurs TRP (transient receptor potential ou «potentiel de récepteur transitoire»). Ces études ont montré comment ces canaux pouvaient être sensibilisés par des médiateurs inflammatoires puis activer les nerfs par une stimulation mécanique ou chimique dans l intestin, ce qui augmente l expression des douleurs. Ces études ont par ailleurs permis d éclaircir les mécanismes impliqués dans cette sensibilisation, d où de nombreuses nouvelles cibles possibles qui moduleraient l expression de la douleur. ÉTÉ 2007 Le Journal 11

12 DR REMO PANACCIONE Cher docteur Cher docteur est une chronique régulière du Journal. Si vous avez des questions au sujet des MII, écrivez à : Cher docteur, Journal de la FCMII 60 avenue St-Clair Est, bureau 600 Toronto (Ontario) M4T 1N5 Télécopieur : Courriel : Y a-t-il un lien entre les aphtes et la colite? Q: J ai reçu un diagnostic de colite ulcéreuse il y a environ un an et demi. J ai des aphtes (ulcères) dans la bouche dont je tente de me débarrasser depuis trois mois. Est-ce qu il y a un lien entre ces ulcérations et la colite ulcéreuse? J ai lu que certaines personnes atteintes de cette maladie pouvaient présenter une carence en fer et en vitamines du complexe B, ce qui causerait des aphtes. Je prends des multivitamines chaque jour afin d éviter ces carences. J ai un emploi qui est par moments très stressant. Mais même quand le stress diminue je n arrive pas à me débarrasser des aphtes. Avez-vous des suggestions? R: Les aphtes sont courants chez les personnes atteintes d une maladie inflammatoire de l intestin et peuvent toucher jusqu à 20 % des patients ayant reçu un diagnostic de maladie de Crohn ou de colite ulcéreuse. En l absence d autres causes, comme celles mentionnées ci-dessous, les aphtes récurrents peuvent indiquer que la maladie inflammatoire n est pas gérée de manière optimale. La stomatite aphteuse récurrente peut avoir d autres causes incluant le stress, certains aliments (agrumes, aliments acides, chocolat), un trauma buccal ou, comme vous l avez mentionné, une carence vitaminique (complexe vitaminique B et fer). Il est rare que les carences vitaminiques soient assez importantes pour causer ces problèmes, mais comme elles peuvent affecter les personnes atteintes d une maladie inflammatoire, elles ne devraient pas être éliminées comme cause potentielle. Les aphtes provoqués par une maladie inflammatoire de l intestin apparaissent généralement en groupe, alors que ceux qui sont reliés à d autres causes apparaissent quelques-uns à la fois. L adoption d une d une hygiène buccale appropriée et régulière, incluant l usage d un rince-bouche antiseptique, est aussi très utile. Si vous êtes atteint d une maladie inflammatoire de l intestin, que les autres causes potentielles ont été éliminées et que les carences vitaminiques ont été traitées, l étape suivante consisterait à appliquer un traitement localisé aux lésions. L application de stéroïdes topiques est très efficace et provoque peu d effets secondaires. L adoption d une hygiène buccale appropriée et régulière incluant l usage d un rince-bouche antiseptique est aussi très utile. S il n y a pas d amélioration, je recommande habituellement une réévaluation et un traitement plus intensif de la maladie inflammatoire de l intestin. Que sont les thérapies biologiques? Q: Que sont les thérapies biologiques? Que peuvent-elles offrir aux personnes atteintes de la maladie de Crohn? R: La thérapie biologique consiste à utiliser des médicaments qui ont été conçus pour cibler les médiateurs immunitaires ou génétiques de la maladie. Même dans le cas de maladies dont la cause est encore inconnue, comme la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse, on a identifié certaines molécules impliquées dans leur évolution, ce qui permet de recourir à la thérapie biologique. 12 Le Journal ÉTÉ 2007

13 La thérapie biologique est un traitement produit grâce au génie biomédical. Les médicaments ainsi produits visent habituellement les zones que l on croit liées à la production d inflammation ou celles qui encouragent le corps à réduire sa réponse à l inflammation et sa capacité de guérison. À titre d exemple, les médicaments qui sont considérés comme des thérapies biologiques pour la maladie de Crohn sont l infliximab (RemicadeMD), l adalimumab (HumiraMD) et le certolizumab (CimziaMD), qui ciblent tous le facteur onconécrosant- (TNF alpha), une molécule qui semble jouer un rôle important dans l apparition et l intensification de l inflammation. On a démontré que tous ces médicaments réduisaient efficacement les effets de la TNF alpha, et permettaient donc de réduire les symptômes de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse. On a démontré que tous ces médicaments réduisaient efficacement les effets de la TNF alpha, et permettaient donc de réduire les symptômes de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse. On les considère d ailleurs comme les meilleurs traitements des maladies inflammatoires de l intestin à avoir été mis de l avant au cours des dix dernières années. Le mangoustan peutil améliorer l état de santé des personnes souffrant de maladies dont la maladie de Crohn? Q: Avez-vous déjà entendu parler du XanGo (jus de mangoustan)? J ai entendu dire qu il améliore l état de santé des malades, incluant les personnes atteintes de la maladie de Crohn. Je prends actuellement du Purinethol et me demandais si je peux boire du jus de mangoustan avec ce médicament. R: Le mangoustanier (Garcinia mangostana) est un arbre tropical que l on croit originaire des îles de la Sonde et des Moluques, en Asie du Sud-Est. Il peut atteindre une hauteur de 7 à 25 mètres et la peau de son fruit comestible est d un rouge-pourpre foncé lorsqu il est mûr. Malgré ce que pourrait laisser croire son nom, il n a rien en commun avec la mangue. Depuis 2004, le mangoustan a été inclus dans une nouvelle catégorie en vogue d aliments fonctionnels qu on appelle parfois «superfruits», dont on croit qu ils présentent une combinaison des éléments suivants : des caractéristiques subjectives plaisantes comme le goût, l odeur et l apparence; une richesse en éléments nutritifs; des propriétés antioxydantes importantes et une action potentielle sur la prévention de la maladie chez l humain. Le mangoustan est recherché pour ses antioxydants, plus spécifiquement les xanthones. Comme on l a fait pour d autres plantes, on a démontré en laboratoire que les extraits de mangoustan pouvaient empêcher la croissance de certaines bactéries et de certains champignons. Par ailleurs, il n existe aucune étude clinique publiée ayant démontré que le fruit ou son jus, commercialisé sous le nom de XanGo, constitueraient des traitements efficaces contre la maladie de Crohn, l arthrite, le cancer ou d autres maladies. On peut en conclure que le mangoustan a plusieurs usages en médecine traditionnelle, et qu à ce titre, il vient grossir les rangs des plantes considérées comme sources prometteuses de nouveaux médicaments. À une époque où l esprit commercial prévaut, les entrepreneurs sont toujours à l affût de nouveaux moyens pour percer le marché des produits naturels. À une époque où l esprit commercial prévaut, les entrepreneurs sont toujours à l affût de nouveaux moyens pour percer le marché des produits naturels. Dans ces conditions, les nouveaux traitements de source botanique ne peuvent être adéquatement testés et développés. Les techniques de marketing de réseau, qui se sont raffinées depuis des dizaines d années, sont utilisées pour présenter de nombreux produits comme étant des remèdes miracles. Par ailleurs, plusieurs de ces produits sont dispendieux. Ceux qui en font le marketing réussissent à les vendre à prix fort parce que les personnes atteintes de maladies ne permettant que peu d espoir, ou pour lesquelles les traitements proposés par la médecine sont très toxiques ou trop onéreux, recherchent ces solutions de rechange. Durant ces périodes de vulnérabilité si une personne qu ils connaissent et en qui ils ont confiance (un ami ou un voisin) les convainc d essayer un nouveau produit, ils vont probablement le faire. Des produits comme le jus de mangoustan exploitent le désir, tout à fait humain et compréhensible, de trouver des solutions simples et sans douleur à nos problèmes. Mais il n existe aucune preuve que le fruit ou son jus aient une influence positive sur les maladies inflammatoires de l intestin ou sur d autres maladies. ÉTÉ 2007 Le Journal 13

14 NOUVELLES SUR LA COLLECTE DE FONDS Le «cœur» du SuperGala Dans le haut de la page : Les incroyables Beach Boys Ci-dessus : Les coprésidents du SuperGala Simon Zucker et Don Crombie Merci au comité du SuperGala! Coprésidents Simon Zucker (Simon Zucker & Associates), Don Crombie (Advantage Crombie Kennedy Nasmark Inc.); aux membres du comité : Michael Burrows David Houlden, Dan Shapiro, John Tavolieri (Entreprises Loblaw); Anthony Longo (Longo Brothers Fruit Markets); James Petrozzi (Aliments M&M); Don Lebovitz (Promotivate International); Ken Keelor et Duncan Reith (Sobeys); Domenic Calce et Paul Del Duca (The Great Atlantic and Pacific Co). Pour une deuxième année, les sommes recueillies à l occasion du Supergala totalisent près de 3 millions de dollars. Puisque la moitié de cette somme est remise à la FCMII, le succès du SuperGala nous permet de soutenir notre mission consistant à découvrir un traitement curatif. Grâce au GIF (Grocery Industry Foundation), cette somme s ajoute aux montants déjà amassés, au cours des dernières années de partenariat entre le GIF et la FCMII, pour totaliser un montant faramineux de 14,5 millions de dollars destinés à la recherche sur les maladies inflammatoires de l intestin. GIF (Grocery Industry Foundation), notre partenaire pour ce gala et véritable champion de la collecte de fonds, a vu le jour en 1979 alors que quelques entrepreneurs ont décidé de concrétiser leur désir de servir l intérêt commun. Ce désir s est transformé en mandat consistant à recueillir des fonds pour les enfants aux prises avec des difficultés physiques, ayant une déficience intellectuelle ou défavorisés sur le plan économique. Cette volonté de bien faire conjuguée à une superbe réalisation a donné lieu à un événement hors pair! Présidé pendant plusieurs années par MM. Simon Zucker et Don Crombie, le SuperGala résulte du leadership et du sens aigu des affaires de ces deux hommes ainsi que de leur comité exceptionnel. Leur contribution à titre de présidents est inestimable. En plus de leur participation à de nombreuses autres œuvres de bienfaisance, chacun d eux a consacré plus de 30 années à diriger avec succès des entreprises. Simon Zucker and Associates et Advantage Crombie Kennedy Nasmark sont deux compagnies chefs de file dans le domaine du courtage en denrées et produits alimentaires. Malgré l ampleur de la collecte de fonds de la Fondation GIFT, il est facile de croire que le travail se fait sans attirer l attention. Il n en est rien puisque cette dernière a reçu en 2005 le prix Outstanding Foundation or Philanthropy Group par l Association of Fundraising Professionals. De plus, M. Zucker a reçu en 2003 le Prix du Gouverneur général pour l entraide. La fondation GIF a su respecter son mandat en remettant la moitié des sommes recueillies lors du SuperGala à différentes organisations caritatives pour enfants. Bien que la liste de ces organisations soit longue et touche à différents domaines, M. John McNeil, directeur général de la Fondation GIFT depuis 14 ans, affirme que les programmes visant l abolition de la faim, plus particulièrement pour les enfants, lui tiennent à cœur. Plus de écoles ontariennes bénéficient du programme «Pour apprendre sans faim». Dans le cadre de ce programme, John a visité plusieurs de ces établissements; «Le sourire de ces enfants qui profitent d un petit-déjeuner santé constitue la plus belle récompense». Nous sommes très fiers des projets de collectes de fonds de notre partenaire du SuperGala et souhaitons en remercier les membres qui font preuve de dévouement et de motivation exemplaires qui viennent, sans l ombre d un doute, du plus profond de leur cœur. Bourses d été aux étudiants pour l année 2007 Bourse d été aux étudiants Tammy Truman M. Kevin St. Arnaud Université de l Alberta Bourse d été aux étudiants Donna Lee Zamperion (née Stahls) M. Nikolaus Jewell Université McMaster Bourse d étude d été Electronics Industry Hockey Tournament Mme Jacqueline Hayworth Université de l Ouest de l Ontario Bourse d étude d été Famille Sorbara Mme Christine Chow - Centre hospitalier pour enfants malades Gagnant du Prix Finkelstein de 2006 Bourse d étude d été Diane Bélanger M. Robert Vanner Université Queen s 14 Le Journal ÉTÉ 2007

15 Gala Tout ce qui brille, Winnipeg (Photo de gauche) Evelyn et le Dr Charles Bernstein (Photo du centre) Le comité du Gala : (à l arrière) Merrill Shwaid, Shirley Carriere, Jacqueline Stillwater, Sandy Debrouwere, Alison Nolet, Cecile Devere, Morris Glimcher, le Dr Charles Bernstein; à l avant Shari Haydaman, directrice régionale MB/SK, Randee Pollock, Carla Vickar, présidente. Absents: Mark Breslauer, Lesley Lewis, Diane Mauthe La dernière soirée du mois de mai à Winnipeg, une soirée particulièrement froide mais fantastique, restera gravée dans les mémoires. À l hôtel Fort Garry, le Dr Charles Bernstein, président honoraire de l événement a souhaité la bienvenue aux 300 invités du premier gala Tout ce qui brille. Il en a profité pour présenter avec franchise et simplicité la maladie de Crohn et la colite ulcéreuse afin se sensibiliser le public à ces maladies et de souligner l importante des collectes de fonds pour la recherche avec la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin. Une vente aux enchères, un encan silencieux et un encan arc-en-ciel ont permis aux invités de miser sur un des 75 lots. Ils pouvaient également acheter de superbes roses blanches et avaient ainsi la chance de gagner un fantastique pendentif avec chaîne remis à titre gratuit par Breslauer & Warren (valeur de $) ou une bague à diamant et rubis remise à titre gratuit par Josef Ryan (valeur de $). L enthousiasme était au rendez-vous lors de la vente aux enchères puisque les invités avaient le choix entre une table de billard de Krevco Lifestyles, un forfait d Air Canada et de Pat Garrity pour Kauai comprenant avion et hébergement ou la chance de voir les Blue Jays en profitant d un séjour d une fin de semaine au Delta Chelsea. De sincères remerciements à Jeff Jones et Troy Stutsky d Adesa à Winnipeg pour cette superbe soirée! La musique du groupe Dave Lawton a permis à tous ceux qui le désiraient de danser toute la soirée tandis que les invités qui participaient à l encan surveillaient attentivement les tables pour regarder les fabuleux prix. Des remerciements spéciaux à la Fondation Kerry L.Vickar (donateur ICE) et à la Scotiabank (commanditaire Diamond) ainsi qu aux donateurs qui ont remis des prix pour l encan, au comité des Amis du Gala (Friends of the Gala Committee), aux sociétés commanditaires de tables et aux donateurs. Cet événement nous a permis d amasser plus de $.Tout un succès pour une première année! INNOVATIONS EN RECHERCHE SUR LES MII : Un concours spécial Septembre 2006 Le Programme de recherches innovatrices sur les MII de la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l intestin finance de nouvelles approches innovatrices de recherche sur les MII. Cette subvention est conçue pour stimuler et soutenir des recherches qui peuvent se situer à l extérieur des frontières de la recherche médicale traditionnelle. Les projets de recherche doivent se fonder sur des principes éprouvés. La Fondation prise l excellence tout autant que l innovation. Une subvention maximale de $ peut être attribuée chaque année. NOM DU CHERCHEUR ET AFFILIATION Dr Brian K. Coombes Université McMaster Dr Anne Griffiths Hôpital pour enfants malades Dr Denis Krause Université du Manitoba Dr Ernest Seidman Université McGill TITRE DE LA RECHERCHE Une étude pilote sur les AIEC (adherent-invasive Escherichia coli) et la maladie de Crohn iléale Localisation d un gène-candidat impliqué dans les MII sur le chromosome 19 Prévalence du candidat bactérien non cultivé Phylum TM7 dans du tissu de biopsie de MII Expression intestinale fonctionnelle du transporteur (OCTN) de L carnitine dans la maladie de Crohn ÉTÉ 2007 Le Journal 15

16 NOUVELLES SUR LA COLLECTE DE FONDS La randonnée À pied et à roulettes gagne du terrain! La douzième randonnée À pied et à roulettes est terminée. Bien que nous n ayons pas encore reçu les résultats finaux, les données préliminaires promettent une autre année fantastique! Grâce au soutien enthousiaste de tous les participants, cette collecte ne pouvait être qu une réussite. Plus de 70 événements avaient lieu à l échelle du pays et nous souhaitons féliciter tous ceux qui ont fait de fantastiques efforts pour amasser des fonds. Un remerciement tout spécial à tous nos dévoués bénévoles de la FCMII qui ont fait don de leur temps et de leur énergie au cours des neuf derniers mois pour faire de cet événement une réussite. Les journées chaudes et humides qu a connu l Ontario ou les journées pluvieuses à Terre-Neuve et Labrador n ont pas empêché les milliers de participants de marcher, de courir, de faire de la bicyclette ou du patin afin de recueillir des fonds servant à la recherche d un traitement curatif! Cette année, le système de commandite en ligne a connu beaucoup de succès. Chaque section a fait plusieurs efforts pour encourager ses membres à recruter des participants pour le système et a organisé des tirages pour obtenir plus d inscriptions. Les résultats préliminaires, pour la commandite électronique, pour le mois de juin seulement dépassent le montant total pour l année Nous croyons qu au fil du temps ce système gagnera en popularité et les participants se familiariseront avec cette technologie de collecte de fonds. Ainsi, il deviendra l outil de choix pour recueillir des fonds lors des prochains événements. Gardez l œil ouvert car nous annoncerons les résultats de la randonnée À pied et à roulettes dans la prochaine édition du Journal! Félicitations à tous! Merci à nos commanditaires nationaux de la randonnée À pied et à roulettes! Un merci tout spécial à Air Canada pour les deux billets (remis à titre gracieux) en classe économique, pour n importe laquelle des destinations nord-américaines desservies par le transporteur (comprend les Caraïbes, le Mexique et Hawaï).

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au

Plus en détail

Le Dr Richard Ellen est professeur à la Faculté

Le Dr Richard Ellen est professeur à la Faculté L E n t r e v u e d u J A D C Le Dr Richard Ellen : un regard intérieur sur la recherche buccodentaire au Canada Le Dr Richard Ellen est professeur à la Faculté de médecine dentaire de l Université de

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Formulaire de demande du programme de bourses d études AbbVie 2015

Formulaire de demande du programme de bourses d études AbbVie 2015 Formulaire de demande du programme de bourses d études AbbVie 2015 Description du programme Crohn et Colite Canada offrira dix (10) bourses uniques d une valeur maximale de 5 000 $CAN à des étudiants vivant

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

de l entreprise Cahier de presse

de l entreprise Cahier de presse Cahier de presse de l entreprise À propos de Fonds d éducation Héritage Inc. Fonds d éducation Héritage est l un des principaux fournisseurs de régimes d épargne-études en gestion commune au Canada. La

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite Prospectus de commandite de Santé arc-en-ciel Ontario Survol de la conférence La conférence biennale de Santé arc-en-ciel Ontario (SAO) est la seule au Canada à se consacrer à la santé et au bien-être

Plus en détail

Réseau sur. Médicaments. l Innocuité et l Efficacité des. Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM

Réseau sur. Médicaments. l Innocuité et l Efficacité des. Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM Réseau sur l Innocuité et l Efficacité des Médicaments Document d orientation pour la présentation de requêtes au RIEM Instituts de recherche en santé du Canada Canadian Institutes of Health Research Version

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES

INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES INVITATION À PRÉSENTER DES IDÉES L American Association for Cancer Research International-Canada (AACR International-Canada), au nom de Stand Up To Cancer Canada (SU2C Canada) et du Consortium sur les

Plus en détail

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information Bienvenue La Fondation de bienfaisance Placements Mackenzie (la Fondation) est un organisme sans but lucratif dirigé par les employés. Nous avons pour mission d investir dans des organismes et programmes

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie

ASSURANCE COLLECTIVE. Desjardins & Cie ASSURANCE COLLECTIVE Desjardins & Cie Voici Contact 360 MC, une approche globale en gestion des invalidités qui forme un tout à valeur ajoutée pour un régime d assurance collective. Dans la vie, la santé

Plus en détail

Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches

Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches Guide à l intention des patients sur les thérapies à base de cellules souches Appendice I des Lignes directrices pour l application en clinique des cellules souches Traduction fournie par le Réseau de

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Déclaration du salarié Exonération des primes d assurance-vie Déclaration du salarié Déclaration du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public Communiqué de presse Bayer SAS 16 rue Jean-Marie Leclair CS 90106 69266 LYON 09 France Tél. : +33.4.72.85.43.21 www.bayer.fr Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 3 201 201

RAPPORT ANNUEL 3 201 201 RAPPORT ANNUEL 2013 2014 Vision Le Centre de santé Saint-Boniface est reconnu pour sa prestation de services de santé primaires innovateurs qui favorisent la santé et le bien-être de sa communauté. Mission

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE

SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE SONDAGE NATIONAL SUR LA MÉDECINE PALLIATIVE QUESTIONNAIRE Société canadienne des médecins de soins palliatifs Association médicale canadienne Collège des médecins de famille du Canada Collège royal des

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques Les Bâtisseuses 2015 Trousse de levées de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HHQ puisqu elle relève le profil de l organisation. Elle fait connaître nos programmes et nous

Plus en détail

Les soins de santé de première ligne au Canada : innovations dans la prestation de soins de santé aux populations vulnérables

Les soins de santé de première ligne au Canada : innovations dans la prestation de soins de santé aux populations vulnérables Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques inc. (RCRPP) 600 250, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1P 6M1 Tél. : 613-567-7500 Téléc. : 613-567-7640 Site Web : www.cprn.org Les soins de santé de

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé

Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé 1 Ce qu il faut savoir sur la philanthropie 6 grands enjeux actuels pour les Fondations en santé Présentation de Carl Julien, CFRE, vice-président et Gil Desautels, vice-président principal Le 20 octobre

Plus en détail

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau

La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau Son historique La Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau a été créée en 1990, par un groupe de parents et d amis d enfants atteints de cancer.

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé

L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé L original des questions et réponses du jeu Vérité et Santé Santé 1. Que pouvez-vous faire pour accorder la priorité à la santé de votre cœur? a) Évaluer vos risques b) En parler avec votre médecin c)

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée Sun Life

Assurance de soins de longue durée Sun Life Assurance de soins de longue durée Sun Life CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT L ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE Sun Life fournit une prestation de type revenu si vous ne pouvez plus prendre soin de vous-même

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SEPTEMBRE 2002 DE LA CHAMBRE DES COMMUNES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SEPTEMBRE 2002 DE LA CHAMBRE DES COMMUNES MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES SEPTEMBRE 2002 Société canadienne de la sclérose en plaques 250, rue Bloor Est, bureau 1000 Toronto (Ontario) M4W 3P9 Tél. :

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses

Dix questions difficiles posées en entrevue et dix excellentes réponses Cet outil a pour but de présenter dix questions d entrevue typiques et le type de réponse qui constitue une réponse concise et réfléchie. Ces questions sont parmi les plus difficiles posées en entrevue.

Plus en détail

Traitements contre la SP Gilenya MD

Traitements contre la SP Gilenya MD 1 Série Les Essentiels de MSology Gilenya MD (fingolimod) Document élaboré par MSology avec la précieuse collaboration des infirmières consultantes suivantes spécialisées en sclérose en plaques : Trudy

Plus en détail

Centre de demande d admission aux universités de l Ontario OUAC

Centre de demande d admission aux universités de l Ontario OUAC Centre de demande d admission aux universités de l Ontario OUAC À propos du Centre Le Centre de demande d admission aux universités de l Ontario («le Centre») offre des services en anglais et en français

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins

Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Préoccupations en matière de retour au travail chez les personnes confrontées à un cancer et les personnes qui leur prodiguent des soins Sommaire de gestion À la demande du Groupe de travail national sur

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Rapport d inspection des pratiques professionnelles Date : le 16 janvier 2012 Table des matières DÉCLARATION DU VALIDATEUR

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada.

La permission de diffuser est accordée. Prière de mentionner l Association des infirmières et infirmiers du Canada. Énoncé de position LA PLANIFICATION NATIONALE DES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ POSITION DE L AIIC L AIIC croit qu une planification réussie des ressources humaines de la santé au Canada passe par un

Plus en détail

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Octobre 2002 André Lavoie, Ph.D. Natalie LeSage, M.D., M.Sc. John S. Sampalis, Ph.D. Partenaire décideur : Dr. Pierre

Plus en détail

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises

RRI. Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises RRI Le régime de retraite individuel Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Une solution sensée pour les cadres supérieurs et les chefs d entreprises Pour une majorité

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL

CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL CAMPUS DU MARKETING MULTICANAL de Postes Canada EDUCATION, ATELIERS À AWARENESS L INTENTION & DES HANDS-ON PROFESSIONNELS TRAINING FOR AGENCY PROFESSIONALS DE LA PUBLICITÉ Fundamentals Pour des campagnes

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

Qu est-ce qu un programme de dons?

Qu est-ce qu un programme de dons? 1 Qu est-ce qu un programme de dons? Le terme «programme de dons» réfère à votre approche politique, stratégique, active visant à construire une relation durable avec vos abonnés et les donateurs. Tout

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs RÉSUMÉ ET OBJECTIFS Résumé Dans la perspective des DIC, le Canada est divisé en diverses régions basées selon la taille et le nombre de membres. Les régions peuvent être aussi vastes qu une province entière,

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données

Plus en détail

ET LES DISPONIBILITÉ ARMÉES NATIONALE. 1 er mars

ET LES DISPONIBILITÉ ARMÉES NATIONALE. 1 er mars Association des collèges communautaires du Canada LES COLLÈGES ET LES INSTITUTS CONTRIBUENT AU MAINTIEN DISPONIBILITÉ OPÉRATIONNELLE DES FORCES ARMÉES CANADIENNES PAR LA FORMATION ET LE RECRUTEMENT EN

Plus en détail

Cadre pancanadien d assurance de la qualité pour l évaluation des diplômes d études internationaux

Cadre pancanadien d assurance de la qualité pour l évaluation des diplômes d études internationaux TABLE DES MATIÈRES Message du président Rapport EDI / XML Sommet des données PESC Mise à jour CPCAT Un lien vers l AUCC Perspectives d emploi pour les membres Cadre pancanadien d assurance de la qualité

Plus en détail

Qu est-ce que la maladie de Huntington?

Qu est-ce que la maladie de Huntington? Qu est-ce que la maladie de Huntington? Description sommaire Qu est-ce que la maladie de Huntington? La maladie de Huntington (MH) est une maladie neurodégénérative longtemps connue sous le nom de Chorée

Plus en détail

Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones

Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones Par Domenic Natale, vice-président, Services aux Autochtones, Services fiduciaires, Gestion de patrimoine TD Fier

Plus en détail

Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et de l Information du public

Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et de l Information du public Le Sous-Directeur général pour les Relations extérieures et de l Information du public Aux: Commissions nationales pour l UNESCO Délégations permanentes auprès de l UNESCO Instituts de recherche scientifique

Plus en détail

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014

Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes. En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er janvier 2014 Normes de mise en œuvre des programmes et applications concrètes En vigueur à compter du 1 er

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS. 6020 rue Jean-Talon Est, bur. 400, Montréal (Québec) H1S 3B1 514 341-7272 1 877 341-7272 www.moelleepiniere.

2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS. 6020 rue Jean-Talon Est, bur. 400, Montréal (Québec) H1S 3B1 514 341-7272 1 877 341-7272 www.moelleepiniere. 2011-2012 RAPPORT D ACTIVITÉS 6020 rue Jean-Talon Est, bur. 400, Montréal (Québec) H1S 3B1 514 341-7272 1 877 341-7272 www.moelleepiniere.com Ce rapport a été rendu possible grâce au travail des personnes

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail

Diabète sucré. Document de travail à l intention du. Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Document de travail à l intention du Tribunal d appel de la sécurité professionnelle et de l assurance contre les accidents du travail Mars 2003 préparé par : le D r Nicholas Forbath Médecine interne Addenda

Plus en détail

Adopté à l automne 2006

Adopté à l automne 2006 Adopté à l automne 2006 PRÉAMBULE Un code d éthique pour l AQEM Notre mission Mise en perspectives Nos principales valeurs Application du code d éthique Chapitre 1 : Deux valeurs fondatrices de l AQEM

Plus en détail

Programme des Sociétés de capital de démarrage

Programme des Sociétés de capital de démarrage Programme des Sociétés de capital de démarrage Bourse de croissance TSX Programme des Sociétés de capital de démarrage Êtes-vous prêt pour l inscription en Bourse? L entrepreneuriat est en pleine effervescence

Plus en détail

Trousse d'information pour les franchises

Trousse d'information pour les franchises Trousse d'information pour les franchises Énoncé de mission Notre mission, en partenariat avec tous les franchisés et membres d équipe, est d être le leader de l industrie en s engageant envers l excellence

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I

ANNÉE D INITIATION AU LEADERSHIP À L INTENTION DES AUTOCHTONES (AILA) RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS PARTIE I RENSEIGNEMENTS ET QUESTIONNAIRE À L INTENTION DES POSTULANTS RENSEIGNEMENTS ET INSTRUCTIONS GÉNÉRALES PARTIE I 1. Ce document se divise en trois parties. La Partie I (pages I-1/2 à I-2/2) présente des

Plus en détail

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro Magazine Manion [Type text] VOLUME 1, NUMÉRO 2 AVRIL 2014 Dans ce numéro 1 Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements 2 Comprendre les régimes d assurance pour urgences médicales

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

2. Les conseils sur la convenance ne suffisent pas

2. Les conseils sur la convenance ne suffisent pas Le 15 juin 2015 Leslie Rose Avocate-conseil principale, Financement des sociétés British Columbia Security Commission C.P. 10142, Pacific Centre 701, rue West Georgia Vancouver, Colombie-Britannique V7Y

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

nouveaux arrivants entrepreneurs

nouveaux arrivants entrepreneurs F O N D A T I O N C A N A D I E N N E D E S J E U N E S E N T R E P R E N E U R S Le mentorat des nouveaux arrivants entrepreneurs Guide pour les mentors de la FCJE A c c o m p a g n e m e n t a u p r

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Recommandations avant inscription à AC JumpStart

Recommandations avant inscription à AC JumpStart Recommandations avant inscription à AC JumpStart Qu est-ce qu AC JumpStart? AC JumpStart est un programme innovateur d incubation et d encadrement soutenant l implantation d entreprises en démarrage à

Plus en détail