Les questions les plus posées sur le nouveau journal

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les questions les plus posées sur le nouveau journal"

Transcription

1 Les questions les plus posées sur le nouveau journal 1. Les changements du journal Pourquoi changer de format? Pour rendre la vie de nos lecteurs plus facile. Un plus petit format est plus facile à lire et bien plus agréable à manipuler, notamment dans des endroits où l on a peu de place (dans les trains, les avions, ). Le nouveau format (qui est appelé «Berlinois» dans le monde de la presse) est 20% plus petit (47 cm sur 32 cm) que l ancien format de L Echo (appelé «format belge»). Il existe encore des plus petits formats dans le monde de la presse dont le format «tabloïd». Mais ce dernier format a comme principal désavantage d avoir des pages très petites. Dans une telle configuration, la Une ne permet donc plus de jouer son rôle de «vitrine», de donner un aperçu global des principaux événements de l actualité. Dans un format Berlinois, le regard peut se poser assez naturellement, au sein d une même page, vers l une ou l autre information susceptible d attirer un lecteur. C est pour cela que notre nouveau format est celui qui a le plus de succès dans la presse de qualité (internationale, notamment, comme Les Echos, Le Figaro, Le Monde, The Guardian), il a l avantage de n être ni trop grand ni trop petit. Un plus petit format, cela veut dire moins de contenu, moins d informations? Non, il y a moins de texte dans une seule page mais la le journal contient davantage de pages, pour garder le même volume global d informations. Le contenu du journal évolue-t-il? En partie mais pas radicalement. Nous voulons encore davantage répondre aux attentes et aux centres d intérêts de nos lecteurs. L Echo est un journal économique, un journal «business» et il met l accent sur l économie qui est plus que jamais au cœur de l actualité. Mais L Echo, sans être un journal tout à fait généraliste, a une vue très large sur ce qu est l économie, englobant les grands enjeux technologiques, la vie des médias, les récits qui racontent la vie d entrepreneurs. Et L Echo ne se cantonne pas à l économie pure et aux marchés, On y

2 parle aussi (et beaucoup) de politique, belge et internationale, on ouvre des débats, on y traite les grands sujets de société, La couverture des marchés boursiers et financiers sera-t-elle moins importante? Pas du tout, au contraire. Dans la page Investir, l une des plus importantes puisqu elle clôture le journal, nous allons nous adresser de manière plus directe aux investisseurs, en répondant plus concrètement aux questions qu ils peuvent se poser lorsqu ils placent leur argent. Et cette page Investir s ouvre sur un cahier qui s adresse directement aux investisseurs à travers la couverture de tous les marchés, des actions cotées, des fonds. Le tout via des analyses approfondies et des interviews originales. Par ailleurs, la couverture quotidienne de la Bourse de Bruxelles sera plus importante la taille étant revue à la hausse, tout comme celle des principales Bourses étrangères. La structure du journal change-t-elle? Oui, même si L Echo en semaine reste imprimé sur deux cahiers. Le premier cahier est plus directement destiné au «grand public». Il contiendra un certain nombre d éléments d actu forte qui touchent ou intéressent un large public. Il montre la richesse des matières que nous couvrons. Après une page consacrée aux «Décideurs» qui font l actu (économique et politique), le premier cahier revient de manière approfondie sur l Evénement du jour et un sujet fort de l actu récente traité de manière plus magazine (enquête, reportage). Il se poursuit avec les pages Economie & Politique, une page Focus, les pages Agora (anciennement Débats) et se termine par la page Epinglé, qui évoque des sujets moins économiques mais qui intéressent quand même nos lecteurs. Le 2 e cahier est plutôt destiné à des lecteurs plus spécifiques, plus professionnels. Il s intitule dorénavant «Entreprises et Marchés» et permet de traiter dans un ensemble élargi les infos qui concernent la vie des entreprises, cotées en Bourse ou non. En ce qui concerne les sociétés cotées, le lien sera plus systématiquement fait entre les activités d une entreprise, sa stratégie, ses résultats, et les conséquences que cela peut avoir son évolution en Bourse. Ce cahier se fermera sur une page conçue davantage pour les lecteurs «Investisseurs» (voir ci-dessous).

3 De nouvelles pages sont-elles créées? Oui, plusieurs. La page «Décideurs» en 2, dresse le portrait des personnes qui sont au cœur de l actualité. La page «Focus» revient chaque semaine sur un domaine particulier de la vie économique : le mardi, les PME ; le mercredi, les sujets «marketing» (la publicité, notamment) ; le jeudi, les questions relatives aux ressources humaines et au management dans les entreprises ; le vendredi, la page Immobilier qui approfondit un élément d actu dans ce secteur. Une autre nouvelle page est la page «Aujourd hui». Elle a pour vocation d attirer l attention sur des éléments plus surprenants ou inattendus dans l actualité économique. Elle fera aussi chaque jour le lien avec notre site Internet sur lequel on retrouve énormément d informations qui ne sont pas nécessairement reprises dans le journal papier. Dans une rubrique «Cracks en action», un journaliste s autorise aussi un regard personnel et original sur la vie des marchés. Des rubriques disparaissent-elles dans la nouvelle formule? Non, ce qu on ne retrouve pas au même endroit qu avant (les grands récits d entreprises, en page 2 actuellement, par exemple) se trouvent ailleurs dans le journal (en l occurrence dans les pages «Entreprises & Marchés», en page Dossier ou en page Epinglé) La page «Débats» est remplacée par une nouvelle rubrique, «Agora» qui s étendra dorénavant sur deux pages en rythme de croisière. Les grands débats qui traversent l actualité économique et politique y auront droit de cité. Le journal «Week-end» change-t-il également? Pas de manière radicale. Nous restons attentifs à offrir aux lecteurs le meilleur équilibre possible entre un traitement «news» et plus «magazine» (grandes interviews, enquêtes, reportages, billets, dossiers approfondis, ) sur les grands événements qui ont marqué la semaine ou l actualité récente. Les cahiers «A propos» et «Out of Office», très appréciés par nos lecteurs, garderont leur place dans le journal «Week-end».

4 Qu est-ce qui change pour le supplément Mon Argent? Le supplément hebdomadaire Mon Argent est celui qui donne des réponses aux questions que les lecteurs se posent dans la gestion de leurs finances personnelles. Dorénavant, le supplément Mon Argent paraîtra toute l année, soit 52 fois par an (contre une trentaine de fois par an auparavant), sur support papier. Ce changement permettra à la rédaction de Mon Argent de rebondir davantage que par le passé sur des sujets de l actualité chaude, ce qui n était pas toujours possible via un magazine bouclé à l avance. Vous y trouverez encore davantage qu avant des conseils très pratiques sur les finances personnelles et sur la meilleure manière de faire fructifier votre argent. Dix semaine par an, Mon Argent paraîtra aussi en plus de sa présence dans le journal papier via un magazine faisant le point en plusieurs dizaines de pages sur un grand thème de «Finances personnelles» : l immobilier, la succession, la déclaration fiscale, 2. Les pages de cotations Actions Dans les lignes de cotation, nous avons enlevé quelques actions pour rendre la sélection plus pertinente. La plupart de ces informations, et encore bien davantage d infos, peut être retrouvée sur notre site web. Si vous cherchez les détails (code ISIN, clôture précédente, ouverture, volume moyen ) concernant une action belge : consultez Si vous ne trouvez pas une action cotée sur un marché étranger dans le journal: allez voir sur Comment puis-je savoir si une action est cotée au double fixing ou au marché continu? La code DF derrière le nom d une action indique si elle est cotée au marché double fixing.

5 Obligations Dans les lignes de cotation nous avons enlevé des obligations. La plupart de ces infos peut être retrouvée sur notre site web. Notre base de données d obligations en ligne est la plus grande du pays. Si vous cherchez la cotation d obligations de l Etat belge: allez voir sur Si vous cherchez la cotation de bons d Etat : allez voir sur Taux Si vous cherchez les taux des comptes d épargne : allez voir sur monargent.lecho.be/guidedestaux Si vous cherchez les taux des bons de caisse : consultez monargent.lecho.be/guidedestaux Matières premières Si vous cherchez le cours de certaines matières premières, vous le trouverez sans doute sur Si vous cherchez les cours du cuivre en Belgique, merci de consulter Si vous cherchez les prix du papier/carton, vous le trouverez sur (matières premières secondaires) Même cas pour les mitrailles : (matières premières secondaires) Fonds Si vous cherchez certaines informations sur les fonds de placement qui ne sont pas reprises dans le journal, consultez notre base de données la plus complète sur

6 Certaines informations ont disparu complètement et ne se retrouvent pas sur le site non plus. A notre connaissance, elles n étaient plus utiles à beaucoup de lecteurs. Taux du Prime Rate Taux IRS (Interest Rate Swap) Débit Compte à vue Certificats du Trésor Small Gem Diamonds Return OLO

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015.

Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Dispositif de promotion, communication & marketing de recrutement à l occasion de TRANSFAIR 2015. Principe de collaboration A l occasion de la 1 ère édition TRANSFAIR, le Groupe Les Echos propose d associer

Plus en détail

1 ère web app média de France nouvelle application mobile LA NOUVELLE OFFRE MOBILITÉ DES ECHOS.

1 ère web app média de France nouvelle application mobile LA NOUVELLE OFFRE MOBILITÉ DES ECHOS. 1 ère web app média de France nouvelle application mobile LA NOUVELLE OFFRE MOBILITÉ DES ECHOS. Les Echos / Offre mobilité Juin 2013 1 1 LA MARQUE LEADER DES DECISION MAKERS EN MOBILITÉ. 69% INDICE 116

Plus en détail

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel.

Sommaire. 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. Sommaire 1. Le relaxfil : une réponse à une tendance de fond, la «loisiration». 2. Le relaxfil : une offre novatrice sur un marché à fort potentiel. 3. relaxnews : une entreprise qui se développe, recrute,

Plus en détail

PRéSENTATION DE LA BOURSE D ALGER

PRéSENTATION DE LA BOURSE D ALGER PRéSENTATION DE LA BOURSE D ALGER Que représente la Bourse? La Bourse est le lieu où s échangent des actifs financiers à moyen et long termes. C est aussi un moyen très efficace de : mobilisation de l

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p.

Votre coupon augmente avec la hausse des taux d intérêt. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) Interest Evolution 2018 STRATÉGIE P. 2. DURÉE p. Crédit Agricole CIB (AA- / Aa3) STRATÉGIE P. 2 Crédit Agricole CIB - fait bénéficier l investisseur d un coupon brut annuel intéressant pendant 8 ans. Concrètement, le calcul du coupon s opère sur la base

Plus en détail

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque.

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Publié et mis en ligne le 5 février 2007 Un fonds commun de placement à risques (FCPR) est un fonds dont

Plus en détail

SIGEM 2015 Questions fréquemment posées

SIGEM 2015 Questions fréquemment posées SIGEM 2015 Questions fréquemment posées Merci de vous assurer d avoir consulté préalablement le mode d emploi de la procédure SIGEM 2015 : http://www.sigem.org/pdf/reglement_sigem.pdf 1 QUESTIONS CONCERNANT

Plus en détail

EXEMPLES D ALERTES ARTICLES Janvier 2014

EXEMPLES D ALERTES ARTICLES Janvier 2014 EXEMPLES D ALERTES ARTICLES Janvier 2014 08/2014 Le Figaro Quotidien Diffusion 1 305 000 exemplaires Date de l alerte 31 janvier 2014 Date de parution du N 28 mars 2014 Date de bouclage 10 mars 2014 Date

Plus en détail

Circuler en Belgique - 2010 -

Circuler en Belgique - 2010 - Circuler en Belgique - 2010 - Choisir la bonne voiture L achat d une voiture est un choix très personnel, en fonction des besoins, préférences ou gouts. Néanmoins, il existe un seul conseil qui est valable

Plus en détail

Grands quotidiens du Québec. Grands quotidiens européens en français. Grands magazines de l actualité internationale. Magazines en français

Grands quotidiens du Québec. Grands quotidiens européens en français. Grands magazines de l actualité internationale. Magazines en français Grands quotidiens du Québec Devoir, Le Droit, Le Huffington Post Québec, Le (réf. site web) Journal de Montréal, Le Presse, La Soleil, Le Grands quotidiens européens en français Croix, La Figaro, Le Humanité,

Plus en détail

Collection Au Quotidien

Collection Au Quotidien Collection Au Quotidien Toutes nos publications sont disponibles : - en téléchargement, depuis l adresse internet de notre ASBL dans la rubrique Publications : http://www.cpcp.be/etudes-et-prospectives

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

emotion EVENT informations média Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton Bern mobilisiert MICE-Kräfte Seite 8

emotion EVENT informations média Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton Bern mobilisiert MICE-Kräfte Seite 8 EVENT emotion Meetings & Kongresse Events & Messen Technik Business Travel Nr. 2 August 2015 Schweizer Fachmagazin für MICE und Geschäftsreisen Seite 59 Kommunikation, Präsentation, Emotion IM FOKUS Kanton

Plus en détail

Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011

Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011 Association Belge des Asset Managers Communiqué de presse Chiffres secteur des OPC 2ème trimestre 2011 Léger redressement au cours du deuxième trimestre de 2011. Executive Summary Au cours du premier trimestre

Plus en détail

le média des INVEST ADDICTS.

le média des INVEST ADDICTS. le média des INVEST ADDICTS. INVEST ADDICTS Un engagement. Une attitude. Un état d esprit. INVEST ADDICTS possesseurs de valeurs mobilières détenteurs d un portefeuille d au moins 15 k à minima 6 mouvements/an

Plus en détail

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital

BNP Paribas. La perspective d un coupon élevé, en cas de hausse comme en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 avec un risque sur le capital STRATÉGIE P. 2 BNP Paribas - s adresse à l investisseur expérimenté qui souhaite un coupon brut annuel potentiel de 8% même en cas de baisse de maximum 30% de l indice CAC40 et qui accepte un risque en

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

Campagne de communication Les gestes de l été

Campagne de communication Les gestes de l été Campagne de communication Les gestes de l été Conférence de presse 6 juillet 2010 Sommaire 01 Campagne de communication sur les Gestes de l été... 1 02 Le dispositif de communication... 3 En partenariat

Plus en détail

L ÉCONOMIE SOCIALE ET LES MÉDIAS

L ÉCONOMIE SOCIALE ET LES MÉDIAS L ÉCONOMIE SOCIALE ET LES MÉDIAS Analyse Véronique Huens Coordinatrice Frédérique Konstantatos Chargée de projets Août 2011 La communication représente un des enjeux majeurs de notre société actuelle.

Plus en détail

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation»

Floored Floater sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» sur le taux d intérêt LIBOR CHF à trois mois avec emprunt de référence «General Electric Capital Corporation» Dans l environnement actuel caractérisé par des taux bas, les placements obligataires traditionnels

Plus en détail

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux vous propose son programme d animations gratuites sur les usages du digital pour l entreprise.

Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux vous propose son programme d animations gratuites sur les usages du digital pour l entreprise. Janvier Février 2015 Le Pôle Numérique de la CCI de Bordeaux vous propose son programme d animations gratuites sur les usages du digital pour l entreprise. «LA BOITE A OUTILS» POUR DEMARRER OU AMELIORER

Plus en détail

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé Compte d épargne réglementé Donnez un stimulant supplémentaire à votre argent avec Start2Save CBC Mettez chaque mois un montant de côté et votre fidélité sera récompensée! Un investissement sûr en ces

Plus en détail

Accès. particuliers. au droit. des. Consultations juridiques Information internet Conférences-débats Journées d information - Salons

Accès. particuliers. au droit. des. Consultations juridiques Information internet Conférences-débats Journées d information - Salons Accès des au droit particuliers Consultations juridiques Information internet Conférences-débats Journées d information - Salons PROGRAMME 2013 ACCÈS AU DROIT DES PARTICULIERS 2013 DANS LE CADRE DE LA

Plus en détail

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 15 JUILLET 2013 UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes UFF, acteur majeur de la commercialisation de FCPI, lance son

Plus en détail

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois?

Prêt pour une hausse du taux Libor USD à 3 mois? Deutsche Bank AG (DE) (A+/Aa3) À QUOI VOUS ATTENDRE? Deutsche Bank AG (DE) est émis en dollars américains (USD) par Deutsche Bank AG et vous fait bénéficier d une hausse éventuelle des taux d intérêt à

Plus en détail

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu).

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). EXCLUSIVITÉ UNICREDIT! Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). De 8h00 à 18h30, le potentiel des prix et de la liquidité*. CES PRODUITS SONT DESTINÉS À DES INVESTISSEURS AVERTIS. PRODUITS

Plus en détail

> Porphyre. Assurance Vie & Capitalisation. Janvier 2014

> Porphyre. Assurance Vie & Capitalisation. Janvier 2014 Assurance Vie & Capitalisation > Porphyre Janvier 2014 Titre de créance à capital non garanti, ni en cours de vie, ni à l'échéance Support en unités de compte d un contrat d assurance vie ou de capitalisation,

Plus en détail

L actualité professionnelle du secteur de l environnement. Les offres d emploi du secteur de l environnement

L actualité professionnelle du secteur de l environnement. Les offres d emploi du secteur de l environnement L actualité professionnelle du secteur de l environnement Les offres d emploi du secteur de l environnement L info technique, réglementaire et économique, version «papier» Éditions DOSSIER DE PRESSE 2012

Plus en détail

Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres DB Investment Loan

Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres DB Investment Loan Deutsche Bank Financez le projet de vos rêves grâce à votre compte-titres Loan Loan : une solution de crédit flexible pour les clients DB Personal & Private Banking. Pourquoi Deutsche Bank propose-t-elle

Plus en détail

WordPress : Guide à l édition

WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition WordPress : Guide à l édition... 1 Présentation... 2 1. Accès au site... 2 2. Le tableau de bord... 2 3. Editez les contenus... 4 Quelle est la différence entre les pages

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES

PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES PROPOSITION D ETUDE ETUDE DU MARCHE BELGE DES SEMINAIRES ET CONFERENCES MAI 2007 TABLE DE MATIERES 1. FICHE TECHNIQUE 3 1.1. Objet 3 1.2. Méthode 3 1.3. Questions et analyses exclusives 3 1.4. Rapport

Plus en détail

tout ce qui fait l actualité du business automobile vente et après-vente

tout ce qui fait l actualité du business automobile vente et après-vente Média Kit 2014 tout ce qui fait l actualité du business automobile vente et après-vente Des dossiers, des enquêtes, des chiffres pour mieux comprendre les enjeux stratégiques du secteur automobile, anticiper

Plus en détail

Marchés Financiers I. Nicolas Huck, Olivier Lamotte

Marchés Financiers I. Nicolas Huck, Olivier Lamotte Objectifs du cours Organisation du cours et évaluation Pédagogie découverte et U-Discover Bibliographie Nicolas Huck, Olivier Lamotte Objectifs du cours Organisation du cours et évaluation Pédagogie découverte

Plus en détail

Programme du Millionnaireship seminar

Programme du Millionnaireship seminar Programme du Millionnaireship seminar Lomé du 20 au 25 octobre 2014 à l hôtel Saint MANICK Pour tout contact : (228) 22 31 68 52 / 91 79 06 79 / 98 28 38 98 E-mail : richmanforgod@gmail.com, ou didiergagnant@gmail.com

Plus en détail

BIENVENUS. Présentation d Affaires. Une extraordinaire opportunité financière pour les petits investisseurs!

BIENVENUS. Présentation d Affaires. Une extraordinaire opportunité financière pour les petits investisseurs! BIENVENUS Présentation d Affaires Une extraordinaire opportunité financière pour les petits investisseurs! Viral Angels Credit Union (coopérative) Début: Juin 2012 Opérations en 17 pays Membres en +70

Plus en détail

Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise. Type d investissement

Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise. Type d investissement Deutsche Bank Une opportunité d investissement en couronne suédoise A quoi vous attendre? Obligation émise en couronne suédoise (SEK) par ABN Amro Bank N.V. Coupon annuel de 4% brut. Durée : 5 ans. A l

Plus en détail

Un gain de temps et d argent pour vous

Un gain de temps et d argent pour vous i00 Un gain de temps et d argent pour vous Description de la fonctionnalité Chaque année, lors de la vérification des états financiers de l entreprise, le comptable agréé a besoin d une confirmation bancaire

Plus en détail

Organisation Gestion du temps. Participation Notes et résumés Etudes et examens

Organisation Gestion du temps. Participation Notes et résumés Etudes et examens Organisation Gestion du temps Participation Notes et résumés Etudes et examens Le SIEP de Mons organise des ateliers dynamiques pour t aider à découvrir ta Avec des conseils pratiques, des trucs et astuces!

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

Guidance pour le développement du rapport de crédit

Guidance pour le développement du rapport de crédit Direction générale Transport Aérien Direction Licences Licences de vol et immatriculations CCN Rue du Progrès 80, Bte 5 local 1030 Bruxelles Tél. 02 277 43 11 - Fax 02 277 42 59 Votre contact Laurent Vandescuren

Plus en détail

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder.

tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. 2015 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Pour réussir son année, 7 sujets majeurs à mettre sur votre to-do-list. Les 7 tendances du marketing BtoB à adopter sans tarder. Selon Laurent Ollivier,

Plus en détail

de manager du commerce de détail

de manager du commerce de détail Diplôme fédéral de manager du commerce de détail Le diplôme dans le commerce de détail le plus hautement reconnu en Suisse. La formation du commerce de détail pour le commerce de détail: Préparation à

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE La fiscalité simplifiée des valeurs mobilières Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre

Plus en détail

ENTREPRENEURS & RÉGIONS

ENTREPRENEURS & RÉGIONS FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 8 FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 8 ILE-DE-FRANCE - BOURGOGNE - RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Société de gestion agréée AIFM et AMF par l Autorité des Marchés Financiers

Plus en détail

Une société de capital-risque, comment ça marche?

Une société de capital-risque, comment ça marche? Première partie Une société de capital-risque, comment ça marche? L objet de cette première partie est de présenter le fonctionnement global d une société de capital-risque. L objectif est de permettre

Plus en détail

CAHIER DE CONCEPTION REFONTE DU SITE PLACE PUBLIQUE

CAHIER DE CONCEPTION REFONTE DU SITE PLACE PUBLIQUE Mirabelle GALLEGO Nadège THEBAULT CAHIER DE CONCEPTION REFONTE DU SITE PLACE PUBLIQUE Projet école EMI- CFD Formation 2007 Responsable éditorial de Site Web SOMMAIRE 1. Contexte...p.3 1.1 Historique et

Plus en détail

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 Ci-dessous, nous vous proposons un bref aperçu du traitement fiscal des revenus mobiliers (dividendes

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Cahier des charges modèle

Cahier des charges modèle VErSIon 1 - JuIn 2012 offert PAr www.en-haut.be Et www.valls.be Cahier des charges modèle nom de votre entreprise :... Date de rédaction :... Personnes participants à la rédaction :... E-mail de contact

Plus en détail

Exposants : à vous de jouer!

Exposants : à vous de jouer! Exposants : à vous de jouer! Devenez acteur de la 67 e Foire de Pau! Tout a été pensé pour assurer votre succès commercial! Communiquez à tarifs réduits sur les supports officiels de la Foire de Pau Avant

Plus en détail

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Je choisis désormais de recevoir mes extraits au nouveau format A4 dans PC banking. Que se passe-t-il maintenant? Vous changez

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

1 \ Introduction. 2 \ Lectorat. Comptabilité 10% Administration 9% CEO/COO 35% Responsables ressources humaines 11% Responsables Fleet 21% Achat 14%

1 \ Introduction. 2 \ Lectorat. Comptabilité 10% Administration 9% CEO/COO 35% Responsables ressources humaines 11% Responsables Fleet 21% Achat 14% 1 \ Introduction Fleet & Business est la plateforme de communication de référence pour la diffusion d informations professionnelles sur la gestion de flotte et les formules de mobilité au sein des petites,

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be RES - Une monnaie pour les commerçants locaux www.res.be Grandissez avec nous 1. DEPUIS 1996, PLUS DE 5.000 COMMERÇANTS ET ENTREPRENEURS LOCAUX FONT CONFIANCE À RES EN BELGIQUE, EN FRANCE ET EN ESPAGNE

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

3 ème édition. Avec :

3 ème édition. Avec : 3 ème édition Avec : Concept et Positionnement Evénement leader dédié aux créateurs d entreprises et repreneurs, le Salon des Entrepreneurs de Paris organise pour la 3 ème année consécutive l événement

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2013 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

Webmarketing & Export

Webmarketing & Export Webmarketing & Export Awex premiers pas : Secteur Agro-alimentaire Stéphane Bouchez, STRATENET STRATENET? Stéphane Bouchez? Official Unofficial - Young Father (05/02/12) - 2 Daughters - Chilian Wine Lover

Plus en détail

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2

FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie. 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 FKF34005 (10-13) Investir en harmonie avec votre style de vie 69061_Broch_FED_FKF34005.indd 2 13-09-27 17:26 LES PORTEFEUILLES DIAPASON Plus qu une solution pour vos placements Vous avez des obligations

Plus en détail

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 I. SICAV Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 Une vaste sélection de sicav est également négociable via Belfius Direct Net ou Belfius Direct Net Business. Si vous négociez

Plus en détail

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise!

Facebook. Pour une organisation ou une entreprise! Facebook Pour une organisation ou une entreprise! Réalisé en mars 2010 Révisé en décembre 2010 Par : Sultana Ahamed, Isabelle Leblanc et Joline LeBlanc Qu est-ce que Facebook? Facebook est un réseau social

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE

COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE COMMISSION D ORGANISATION ET DE SURVEILLANCE DES OPÉRATIONS DE BOURSE INVESTIR EN BOURSE Sommaire 1 Introduction 2 Qu est-ce que la Bourse des valeurs mobilières? 3 Quels sont les droits liés aux valeurs

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

La balance des paiements et la position

La balance des paiements et la position La balance des paiements et la position extérieure globale selon le BPM6 1. Introduction La balance des paiements de la Belgique est l état statistique qui récapitule de façon systématique les transactions

Plus en détail

CHAPITRE 4 MARCHES et EPARGNE

CHAPITRE 4 MARCHES et EPARGNE CHAPITRE 4 MARCHES et EPARGNE Section 1. Les marchés de capitaux I. Le marché financier Dans un sens plus étroit, c'est le marché où s'échangent les titres à moyen et long terme (valeurs mobilières) contre

Plus en détail

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué!

URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! URGENCE SINISTRE! Propriétaire paniqué! Un feu? Une inondation? Une explosion? Un arbre est tombé sur votre maison suite à une tempête? Un refoulement d égout? Voici les étapes à suivre, en bref : 1. Communiquez

Plus en détail

COURS 470 Série 04. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 04. Comptabilité Générale COURS 470 Série 04 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Nom Prénom :... Mon livret de stage

Nom Prénom :... Mon livret de stage Nom Prénom :..... Mon livret de stage 1. Présentation Tuteur de stage : NOM et Prénom: Fonctions dans l entreprise : Téléphone et poste : Stagiaire NOM et Prénom : Né(e) le : Stage effectué du au Professeur

Plus en détail

LE TRADING DE NEWS EN PRATIQUE RÉELLE

LE TRADING DE NEWS EN PRATIQUE RÉELLE S T R A T É G I E S 2012 I 12 Cédric Froment Diplômé d un master II «Salle des marchés & Métiers du trading» à l INSEEC, il trade depuis 10 ans pour compte propre. Il applique les principes de la loi de

Plus en détail

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle

Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014 Activités de développement professionnel Groupes de discussion Colloques et rendez-vous Webinaires Le Cercle Partenariats commerciaux et publicité 2013-2014

Plus en détail

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 13 - Janvier 2011 Fini les comptes à vue trop chers Post-Multifix SIMPLISSIMO Comprendre avant d investir Virement européen : mode d emploi Simple, sûre

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation Fonds commun de placement dans l innovation offre 2014 FCpi truffle FortunE 6 n financement de l innovation Le FCPI Truffle Fortune N 6 financera des entreprises innovantes développant des technologies

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2014 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

Analyse comparée du couple performance / risque des compartiments Large, Mid et Small en Europe. Février 2015 2 ème partie

Analyse comparée du couple performance / risque des compartiments Large, Mid et Small en Europe. Février 2015 2 ème partie Analyse comparée du couple performance / risque des compartiments Large, Mid et Small en Europe Février 2015 2 ème partie Préambule Le suivi des performances et du comportement des différentes classes

Plus en détail

Le Point, 1 er Magazine Premium *

Le Point, 1 er Magazine Premium * Elu Magazine de l année 2014 Le Point, 1 er Magazine Premium * * Hors TV Magazine 1 ER MAGAZINE PREMIUM * Le Point 1052 Paris Match 1019 Télérama 961 L'Express 937 Le Figaro Magazine 921 Art et Décoration

Plus en détail

NOUVELLE REGLEMENTATION PERMIS DE CONDUIRE CAT. B A PARTIR DU 03/02/2014

NOUVELLE REGLEMENTATION PERMIS DE CONDUIRE CAT. B A PARTIR DU 03/02/2014 NOUVELLE REGLEMENTATION PERMIS DE CONDUIRE CAT. B A PARTIR DU 03/02/2014 Quelles dispositions sont d application, l ancienne ou la nouvelle règlementation? Quelles dispositions sont d application si je

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (FR) FIXED TARGET

Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (FR) FIXED TARGET Crédit Agricole Corporate & Investment Bank (FR) FIXED TARGET Profitez de l incertitude des marchés actions européens Quelle stratégie? Les marchés actions souffrent actuellement d une incertitude forte.

Plus en détail

L Avenir des ACLI. Voici les étapes significatives d un processus vertueux devant mettre en question les ACLI :

L Avenir des ACLI. Voici les étapes significatives d un processus vertueux devant mettre en question les ACLI : BELGIË ACLI BELGIO BELGIQUE Rue Franklin 136 Franklinstraat Bruxelles 1000 Brüssel Tel :02/742.26.40-Fax :02/734.10.52 aclibelgio@skynet.be aclibelgique@skynet.be Site : http://www.acli.be Bruxelles 28/08/09

Plus en détail

Quelles sont les règles d or : réseaux sociaux, référencement, CGV, plate-forme, site e-commerce

Quelles sont les règles d or : réseaux sociaux, référencement, CGV, plate-forme, site e-commerce ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Peut-on encore réussir sur internet en 2014? //////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012

APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 APPEL A PROPOSITION ACTIONS COLLECTIVES 2011-2012 RÉPONSE DE L ORGANISME LES ORGANISMES DE FORMATI ON S ENGAGENT A COMPLETER LE PRESENT DOCUMENT DE REPONSE DANS LE CADRE DE L APPEL A PROPOSITION SUR LE

Plus en détail

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc.

Allocution de. Serge Leclerc. Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Allocution de Serge Leclerc Président de SIPAR Société d Investissements en Participations Inc. Deuxième conférence annuelle de L Association de Planification Fiscale et Financière (APFF) Sur le thème

Plus en détail

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe

L assurance de Groupe. 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe L assurance de Groupe Un must, aussi pour les PME 10 questions souvent posées sur l assurance de groupe Les pensions complémentaires ont le vent en poupe La pension légale d un travailleur salarié belge

Plus en détail

Enquête Tarifs Juin 2012

Enquête Tarifs Juin 2012 Enquête Tarifs Juin 2012 Profil des répondants Votre situation géographique? R1: A Paris : 70 % R2: En Province : 30 % La taille de votre entreprise? R1 : Moins de 3 salariés R2 : De 3 à 10 salariés R3

Plus en détail

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW

TANGER TOURISM EXPO LEADING TRAVEL TRADE SHOW TANGER TOURISM EXPO 21-24 OCTOBER 2015 TANGIER MOROCCO LEADING TRAVEL TRADE SHOW EDITO Il apparaissait important pour nous, professionnels du tourisme, à ce stade de notre carrière professionnelle de pouvoir

Plus en détail

B*capital. Accompagner chacun de vos investissements. Partager notre passion

B*capital. Accompagner chacun de vos investissements. Partager notre passion B*capital Accompagner chacun de vos investissements Partager notre passion 02 Édito 03 Investir en Bourse bien accompagné Vous prenez chaque jour des décisions importantes pour votre argent et recherchez

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail