JOURNAL. Le cuivre, génie polyvalent Sur la trace du métal rouge DES CLIENTS 02_08. Pronostic Le cuivre en passe de devenir une denrée rare?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNAL. Le cuivre, génie polyvalent Sur la trace du métal rouge DES CLIENTS 02_08. Pronostic Le cuivre en passe de devenir une denrée rare?"

Transcription

1 JOURNAL DES CLIENTS 02_08 Le cuivre, génie polyvalent Sur la trace du métal rouge Portrait Ce matériau miracle qu on appelle le cuivre Pronostic Le cuivre en passe de devenir une denrée rare? Perspective Un encouragement ciblé de la relève chez ElectroLAN

2 «L important n est pas de prédire l avenir, mais d être paré pour lui faire face.» Périclès, homme d Etat grec (5 e siècle av. J.-C.)

3 La truie à laine, laitière et pondeuse, entre les métaux Si le cuivre était un animal de rente, il ferait le bonheur de tous les paysans. Il pondrait des œufs, donnerait de la laine et du lait et offrirait encore quelques délicieux steaks en fin de parcours. Le cuivre est un génie polyvalent qui étonne par la diversité de ses propriétés. Il présente une excellente conductibilité thermique et électrique, il est stable et résistant tout en étant ductile et malléable. De plus, il est recyclable à volonté, sans rien perdre de ses qualités. Un matériau fascinant qui mérite bien qu on lui consacre un examen de plus près, qui nous entraînera dans le monde de cette «merveille rouge-brun» (p. 6-8). Des experts nous éclaireront de leurs lumières pour savoir si le cuivre est en passe de se raréfier. Quelles sont les prévisions pour ce métal? Quelle est la part des turbulences sur les marchés financiers? Et la Chine, dans tout cela? Hans Uhlmann nous apporte des éléments de réponse (p. 10/11). Et il est bien placé pour le savoir, lui qui achète le cuivre pour Huber+Suhner depuis bientôt vingt ans. Roland Kälin, notre manager de produits Fils et Câbles, nous fait entrevoir un monde passionnant. Il se concentre sur l importance et l utilisation de cette matière première chez Winterhalter + Fenner (p. 14/15). Mais le cuivre n est pas le seul à avoir le vent en poupe. Nos apprenants l ont eux aussi. Deux d entre eux, Jennifer Morf et Jean-Paul Strauch, décrivent leurs expériences au sein de l entreprise de formation Winterhalter + Fenner. Nous misons gros sur cette génération. L encouragement ciblé et innovant de la relève est un sujet qui tient à cœur à notre directeur général, David von Ow : «Nous considérons que permettre aux jeunes d entrer dans la vie professionnelle, à l issue de leur formation, fait partie de notre responsabilité sociale, que nous sommes heureux d assumer» (p. 31). C est une mission d un tout autre genre que certains de nos collaborateurs ont menée à bien au triathlon de Zurich. «Allez WF Electrosports» : telle était la devise des quatre équipes de Winterhalter + Fenner qui, à la nage, à vélo et à pied, avec une énergie et un esprit d équipe remarquables, sont venues à bout du parcours qui traversait le cœur de Zurich (p. 36). Nos félicitations à tous les participants pour leur formidable performance! A propos de félicitations : nous serions heureux de pouvoir vous en adresser. Participez à notre concours et gagnez! Cette fois-ci, les questions portent toutes sur notre journal. Aideznous à rendre notre magazine encore plus intéressant et attrayant en nous faisant part de votre opinion. Nous attendons votre avis avec impatience! (p. 54) Mais à présent, nous vous souhaitons une lecture divertissante avec la truie à laine, laitière et pondeuse, et les autres temps forts de cette édition! Bien à vous, Petra Braun Chef marketingservices / communications

4 Souhaitez-vous recevoir un exemplaire de notre catalogue Industrie 2008 / 2009? Catalogue Industrie gratuit sur Le catalogue Industrie 2008 / 2009, avec son assortiment complet de plus de 6500 articles pour les applications industrielles, est un outil utile pour planifier et passer commande. Commandez-les sans plus tarder, gratuitement et en tout confort, sur notre site Web. Des solutions qui vous donnent une longueur d avance.

5 Table des matières Portrait Ce matériau miracle qu on appelle le cuivre 6-8 Pronostic Le cuivre en passe de devenir une denrée rare? Interview avec Hans Uhlmann, Lead Metal Buyer chez Huber + Suhner Importance et utilisation du cuivre chez Winterhalter + Fenner Interview avec Roland Kälin, manager de produits Fils et Câbles Travaux réalisés sans interruption du service La Deutsche Bundesbank mise sur les systèmes d installation de câbles plats de Woertz Générer du courant avec des panneaux solaires Le photovoltaïsme pour puiser à la source infinie du soleil Nous faisons la lumière sur la lumière «Conseils d éclairage pour aménager un magasin», 2 e partie 24 Toujours à l écoute des électriciens et de leurs besoins Dix questions à André Rossier, Directeur des succursales ElectroLAN Neuchâtel et Renens 28 Encouragement à la relève ciblé et innovateur chez Winterhalter + Fenner / ElectroLAN Le regard dirigé vers l avenir avec Jennifer et Jean-Paul 31 Allez WF electrosports! Winterhalter + Fenner au triathlon de Zurich 36 Vos réactions font notre réussite Participez et gagnez! 54 Impressum Journal le magazine destiné à la clientèle de Winterhalter + Fenner AG/ElectroLAN SA CH-8304 Wallisellen 23 e année, édition 2/2008, tirage à ex. en allemand/à ex. en français Mode de parution : trois fois par an Edition : Winterhalter + Fenner AG, Services Marketing/Communication Création : Rebel Communication, 8004 Zürich, Textes et relecture : Die Wortakrobaten, 6300 Zoug, Impression : Druckerei Flawil AG, 9230 Flawil Rédaction : Petra Braun, tél , Gestion des annonces : Brigitte Morger, tél , Changements d adresse : Winterhalter + Fenner AG, Services Marketing/Communication, Birgistrasse 10, 8304 Wallisellen Reproduction des textes et des images autorisée uniquement avec l accord de la rédaction Winterhalter + Fenner AG, Wallisellen

6 6_ZOOM Matière première le cuivre métal convoité aux propriétés exceptionnelles Questions et réponses sur le «miracle» rouge brun En Egypte ancienne, il était utilisé pour les conduites d eau, il l est aujourd hui pour les puces informatiques en silicium. Le cuivre est incontestablement un métal riche d une impressionnante tradition. S y ajoutent des propriétés exceptionnelles et des utilités pratiques universelles. Autant de raisons qui justifient que l on examine deprès ce «fabuleux matériau». Quelle est l importance du cuivre à l heure actuelle? En raison de l excellence de ses propriétés de matériau, le cuivre est actuellement omniprésent dans notre société. Le cuivre remplit d importantes fonctions dans l industrie automobile, informatique ou téléphonique, dans le bâtiment tout comme dans l agriculture. Que nous puissions utiliser le cuivre, n est nullement évident. Jusqu à sa mise en œuvre, le cuivre traîne derrières lui un passé avec des incidences, en partie graves, sur l environnement et les hommes. La hausse de la demande à l égard de cette matière première implique également une augmentation de la charge écologique. Le recyclage permet de récupérer des matières premières précieuses, telles que le cuivre, et de préserver ainsi les gisements naturels. En outre, des économies peuvent être faites en matière d énergie et venir combler le manque de décharges, ce qui permet de mettre en œuvre une protection de l environnement active. Quelles sont les propriétés du cuivre? En raison de sa densité, le cuivre est un métal lourd (8,93 kg/dm 3 ). Il dénote de propriétés remarquables, telles les suivantes : Conductibilité thermique et électrique élevée Bonne malléabilité Haute résistance aux attaques chimiques Grande qualité esthétique Forte action antibactérienne. D où vient le cuivre? En tant que métal natif c est-à-dire sous forme de «petits morceaux de cuivre» pur, le cuivre se trouve dans la nature, par exemple dans les roches volcaniques. Cependant, la proportion de cuivre natif dans la nature est très faible. Des composants plus fréquents de la croûte terrestre sont en revanche les minerais de cuivre, tels la chalcopyrite et la chalcosine. Outre du cuivre, ils contiennent d autres éléments, comme le soufre, le fer, le cadmium ou l argent. Pour les gisements de matières premières, une distinction est faite entre «réserves» et «ressources». Les réserves sont les gisements connus dont l exploitation se révèle rentable au vu de la technique actuelle. Les ressources sont les gisements présumés exploitables avec la technique de demain, indépendamment de la rentabilité. Selon les estimations actuelles, les ressources en cuivre mondiales sont d environ 2,3 milliards de tonnes. On suppose que 1,6 milliard de tonnes se trouvent sur le continent, tandis que les 700 millions restants gisent dans le fond marin. L Institut allemand du cuivre a déclaré que les réserves de cuivre dont l extraction se révèlerait rentable s élevaient seulement à 340 millions de tonnes pour l année Comment le cuivre est-il extrait? Le minerai de cuivre est extrait dans des mines à ciel ouvert et souterraines. Pour des raisons financières, l extraction du cuivre doit s effectuer toujours plus vite. Cela signifie que la main-d œuvre humaine est de plus en plus remplacée par des machines, telles les excavateurs et les robots. Cela a pour conséquence que le nombre de travailleurs, actuellement employés dans les mines, a pratiquement chuté de moitié par rapport aux années 70 du XX e siècle. La teneur en cuivre des roches varie et fluctue de 1 mg/kg jusqu à 200 mg/kg. Dans les gisements de minerai, le cuivre s est enrichi suite à des

7 ZOOM_7 processus géologiques. Afin que son extraction se révèle avantageuse, il est aujourd hui exigé que les gisements dignes d être exploités aient une teneur minimale d env. 0,5 % en poids. De 1000 t de roche minérale, il est possible d extraire 5 t de cuivre. Les 995 t restantes sont mises aux déblais. En outre, il convient d y ajouter le multiple de déchets rocheux, qui doivent être déblayés pour pouvoir accéder aux roches minérales. Quelles sont les répercussions sur l homme et l environnement? Etant donné que la teneur moyenne en cuivre des minerais exploitables est en baisse constante depuis plus d un siècle, les dépenses en matière d extraction, de préparation et de traitement des minerais (processus de fusion) ont augmenté, malgré les améliorations techniques. Les quantités croissantes de déblais, de scories toxiques, d acide sulfurique et de métaux lourds volatiles nuisent durablement aux conditions de vie des hommes sédentaires. Lors de l extraction du minerai, les grandes quantités de déblais générés impliquent une pollution environnementale considérable. Ces déblais sont déversés sur d immenses surfaces. La mise en décharge respectueuse de l environnement de la plupart des matériaux toxiques est souvent négligée par les sociétés minières. Le processus de fusion a également un fort impact sur l environnement. Les gaz de fumées toxiques (par exemple le dioxyde de soufre), produits lors de ce processus, peuvent acidifier le sol à proximité des mines. Quelques décennies de production de cuivre suffisent à rendre la terre inculte à la périphérie des mines. Le traitement des minerais requiert la combustion de grandes quantités d agents énergétiques fossiles tels le charbon et le gaz naturel. Le dioxyde de carbone alors généré contribue en tant que gaz à effet de serre au changement climatique. A quel point la demande en cuivre est-elle élevée et comme le cuivre est-il utilisé? Au cours des 30 dernières années, la demande mondiale en cuivre a plus que doublé. Aujourd hui, c est dans les 15 millions de tonnes de cuivre qui sont produites et traitées. Bien que les états industriels ne représentent que quelque 18 % de la population mondiale, leur demande correspond à plus de 70 % de la production de cuivre. Grâce à ses propriétés de matériau exceptionnelles, l utilisation du cuivre est très variée. En Allemagne, p. ex., 37 % du cuivre est utilisé dans le secteur du bâtiment, pour, par exemple, les gouttières ou les revêtements de toitures ou pour les installations électro-sanitaires. Dans le domaine des transports, le cuivre représente également un matériau important. 25 kg de cuivre en moyenne sont ainsi utilisés dans une voiture traditionnelle. Une part importante du cuivre est transformée en alliages, tels que le bronze ou le laiton. Ceux-ci sont utilisés ensuite dans le bâtiment ou pour la création de pièces de monnaies, de récipients et d appareils. Sous la forme de sulfate de cuivre, le cuivre est utilisé en tant que matière consommable dans l agriculture, ainsi qu en tant qu engrais de ferme ou fongicide. Le cuivre peut, grâce à ses caractéristiques, être utilisé de manière très variée. Toutefois, plus le cuivre devient cher et plus on cherche des solutions pour le remplacer. Les conduites en cuivre qui servent à la transmission des données sont par exemple remplacées de plus en plus par des câbles à fibre optique. ElectroLAN JOURNAL 02_08

8 8_ZOOM Terrasses de la mine de cuivre de Chuquicamata : La plus grande mine à ciel ouvert au monde est déjà de 4.5 km de long, de 3.5 km de large et de 800 m de profondeur. Ses déblais recouvrent pratiquement une surface aussi grande que le canton de Bâle-Ville. Comment fonctionnent l élimination et le recyclage du cuivre? En Suisse, la consommation annuelle de produits en cuivre non alliés et alliés est d environ t. Selon l utilisation prévue, il est soit éliminé peu de temps après ou reste en service pendant des décennies. Le cuivre fait partie des matériaux pouvant être recyclés sans que la qualité n en pâtisse. Au terme de la préparation des débris de cuivre (provenant des déchets de chantier, des véhicules hors d usage, des appareils électriques et électroniques) par des récupérateurs et des entreprises de recyclage, le cuivre est acheminé, sous forme de matière première destinée à la fabrication de nouveaux produits, vers des usines sidérurgiques, des usines de produits semi-finis et des raffineries. La ferraille en provenance de Suisse est principalement traitée en Allemagne. Les besoins de l industrie en cuivre sont de plus en plus couverts par le cuivre provenant de matériaux recyclés. Actuellement dans le monde, 12 à 13 % du cuivre est généré à partir des débris de cuivre; dans les états industriels, ce chiffre s élève même jusqu à 50 %. Le cuivre, existant dans des bâtiments, des machines, des appareils et divers déchets et pouvant être réutilisé et récupéré, représente la mine de cuivre la plus grande et la plus avantageuse au monde. En Suisse également, les débris de cuivre représentent désormais un filon de matières premières convoité. Dans les anciennes décharges des déchets, le cuivre est depuis peu valorisé grâce aux méthodes les plus modernes. Ces décharges affichent pratiquement le double de teneur en cuivre que les gisements de cuivre naturels moyens. Que disent les pronostics à propos du cuivre? Depuis quelques années, la demande en cuivre est surtout assujettie à la forte croissance économique de la Chine. L Empire du Milieu a doublé sa consommation de cuivre au cours des cinq dernières années. Etant donné que la demande est supérieure à la production, les stocks des fournisseurs de cuivre diminuent dans le monde entier. La pénurie de l offre et la spéculation finissent par faire flamber les prix. Si le prix du cuivre perdure à ce haut niveau, beaucoup de transformateurs vont chercher des matériaux alternatifs et remplacer en partie le cuivre. Toutefois, Juan Villarzú, le président du trust du cuivre Codelco, est convaincu : «Il existe dans le monde entier une augmentation continuelle des besoins en cuivre et une hausse des prix. Après la Chine, ce sera le tour de l Inde.» Le saviez-vous...? Le cuivre, excellent conducteur d électricité et de chaleur, est un métal malléable et ductile Le cuivre est utilisé dans les bâtiments, les machines, l agriculture et les appareils électriques Environ un tiers du cuivre est destiné à l industrie électrique En 2005, ont été vendus en Suisse, entre autres, aspirateurs, rasoirs électriques et plus de 2 millions de téléphones portables. Vous désirez en savoir encore plus sur le cuivre et la protection de l environnement? Lisez la «Fiche d information sur le cuivre» de l organisation à but non lucratif, la Fondation suisse pour la pratique environnementale Pusch, 8024 Zurich sur

9 10_IM 10_ZOOM MARKT «Je ne crois pas que nous allons être à court de cuivre.» Interview de la branche Hans Uhlmann, responsable Achats des métaux chez Huber+Suhner AG nous parle de l achat, de l évolution des prix et de la disponibilité de la matière première qu est le cuivre. Monsieur Uhlmann, cela fait pratiquement vingt ans que vous êtes responsable, entre autres, de l achat du cuivre chez Huber+Suhner. Comment dois-je me représenter le quotidien professionnel d un acheteur de cuivre? Ma première action du matin consiste à éplucher via le Web les informations de la presse spécialisée. La question primordiale est de savoir ce qui se passe dans le monde, que font les marchés des métaux et quelles sont les cotations actuelles du cuivre à la Bourse des métaux de Londres, dénommée London Metal Exchange LME. Cette bourse compte parmi les plus grands marchés des métaux et détermine chaque jour les prix du cuivre et d autres métaux. D ordinaire, avant midi à la clôture de la session du matin de la bourse LME je prends alors mes décisions en matière d achat et passe mes commandes par téléphone auprès de nos producteurs qui nous livrent en cuivre. Combien de cuivre achetez-vous généralement? Pour nos produits, nous avons besoin de quelque 8000 t de cuivre pur par an. Certains jours, des commandes de 50 à 100 tonnes sont passées, ce qui correspond actuellement à un volume d acquisition de l ordre de à francs. Sous quelle forme achetez-vous le cuivre? J achète le cuivre sous forme de ce qu on appelle des coils. Ce sont des bobines de cinq tonnes sur lesquelles le fil de cuivre fil machine de coulée-laminage en jargon technique de 8 mm de diamètre est enroulé. La matière brute utilisée à cet effet est le minerai de cuivre qui est extrait dans des pays, comme par exemple le Chili, le Mexique ou la Pologne et qui est fabriqué à partir de cathodes. Cela correspond aux plaques de cuivre normalisées internationalement, qui sont négociées à la Bourse. Les coils de cuivre sont coulés à partir de ces cathodes. Et achetez-vous également du cuivre provenant du recyclage? Cela dépend de nos producteurs. Pour deux fabricants, nous savons qu environ 40 % du cuivre livré provient de stocks de recyclage, c està-dire que le vieux cuivre recyclé est

10 refondu. En règle générale, il peut être noté que la proportion de recyclage a considérablement augmenté au cours de ces dernières années, ce qui est surtout à imputer au prix élevé du cuivre. Entretemps, la collecte du vieux cuivre en vue de sa réutilisation est devenue une activité extrêmement lucrative. Vous avez mentionné la hausse du prix du cuivre. Quelles en sont les conséquences et quelle est la stratégie que vous suivez lors de l achat du cuivre? Chez Huber+Suhner, nous appliquons une stratégie claire de sécurisation. On parle ici d arbitrage (Hedging) ou de transaction coup sur coup (Back-to-Back). Concrètement, notre service des ventes me transmet quotidiennement des indications de poids, c.-à-d. la quantité de cuivre vendue dans nos câbles. Ma mission consiste alors à acquérir aussi vite que possible la même quantité de cuivre à un prix identique, voire meilleur. Il s agit ici prioritairement d éviter tout risque, puisque la tendance à la hausse du prix du cuivre depuis quelques années comme il l a déjà été suggéré s accompagne de fortes fluctuations. Par exemple, le prix d une tonne de cuivre qui était en 2002 de 1500 dollars US, a explosé en 2005 pour atteindre presque les 9000 dollars US, puis a de nouveau chuté à 6000 dollars US avant de se stabiliser à une valeur actuelle de 8000 dollars US. Que se passe-t-il lorsque le prix du cuivre augmente? Ne serait-il pas alors judicieux d en mettre en réserve? Autrefois, on y recourait en partie. Il m est déjà arrivé d acheter dès l année en cours des réserves de cuivre pour notre production de l année suivante. Aujourd hui, nous ne le faisons délibérément plus et évitons toute spéculation. Cela correspond à notre stratégie de sécurisation, qui fonctionne au mieux et qui a diminué considérablement notre risque économique en matière de cuivre. Nous disposons d un stock de cuivre minimal qui couvre deux à quatre jours. La bourse des métaux est considérablement instable. Ce matin, par exemple, une tonne de cuivre se négociait à 8100 dollars US et cette après-midi, elle n était plus cotée qu à 7800 dollars US. Cette différence correspond ici tout de même à presque 4 %. Outre ces fluctuations, vous avez évoqué la tendance à la hausse du prix du cuivre depuis quelques années. Quels facteurs sont ici influents? Deux prédominent : d une part, c est le niveau extrêmement élevé des ascendants spéculatifs. En raison des turbulences des marchés financiers, les actions ont perdu de leur attrait. En revanche, les titres relatifs aux matières premières sont de plus en plus en vogue, ce qui fait monter en contrepartie le prix du cuivre. D après moi, le prix actuel comprend de 2000 à 3000 dollars US qui résultent uniquement de la spéculation. Les coûts de production du cuivre ne justifient pas à eux seuls le montant élevé, ce que confirment les producteurs eux-mêmes. D autre part, c est la demande en cuivre continuellement croissante de la Chine. Les Chinois ont un immense manque à combler dans le domaine de l infrastructure. Et il n est pas étonnant qu il soit prévu que 24 % de la demande mondiale en cuivre devront être inscrits cette année sur le compte des Chinois, alors que cette quotepart n était encore que de 13 % en Par conséquent, le cuivre touche-t-il à sa fin? Je ne crois pas que nous allons être à court de cuivre. Selon moi, les 50 prochaines années sont assurées. D autant plus que la capacité des mines de cuivre est constamment développée et que la substitution est à l ordre du jour. Justement dans la ZOOM_11 technique du bâtiment, on se rabat de plus en plus sur le plastique. Et peut-être que d autres sources vont être également découvertes. Qui sait, par exemple, quels trésors se dissimulent sous la glace en Alaska? Dévoilez-nous pour conclure votre pronostic en matière de cuivre? Du point de vue de la disponibilité, le cuivre va rester incontestablement plutôt rare. Même si je considère que la croissance en Chine ne progressera plus à la même vitesse qu aujourd hui. Côté prix, j ai espoir que la spéculation perde de son influence, que les marchés financiers se stabilisent et que les prix des métaux baissent nettement. Mon pronostic, certainement audacieux, est qu avant la fin de l année, le prix va chuter de 2000 dollars US par tonne pour atteindre 6000 dollars US. Monsieur Uhlmann, nous vous remercions cordialement pour cet intéressant entretien! Traits caractéristiques d Hans Uhlmann Age : 63 Employeur : Huber+Suhner AG Fonction : Responsable Achats des métaux Carrière Formation commerciale Acheteur dans le domaine des métaux pour les fonderies GF Giesserei Acheteur de cuivre pour Huber+Suhner

11 12_DIVERS Le canal de sol BK Broadway de Tehalit offre des solutions uniques pour une installation électrique esthétique et discrète Le confort au-dessus, la connexion en dessous Contrairement aux installations traditionnelles avec gaines, le canal de sol BK Broadway permet de choisir librement l emplacement de toutes les prises de courant et de données. En plus : avec BK Broadway, on ne verra plus de prises murales ou de câbles qui traînent partout! Le canal de sol BK Broadway de Tehalit garantit une flexibilité absolue et une accessibilité parfaite à tout moment. Vous vous décidez de réaliser une installation électrique avec un canal de sol, cela signifie que vous planifiez à long terme. Le canal de sol BK Broadway de Tehalit garantit une flexibilité absolue et une accessibilité parfaite à tout moment. Les raccordements électriques ne sont pas définis une fois pour toutes, puisque ils se déplacent ou s installent encore ultérieurement. Ce fait est particulièrement intéressant pour les appartements locatifs, étant donné que le mobilier et les appareils électriques soient toujours positionnés différemment et certainement jamais à l endroit où on l avait prévu. Le canal de sol BK Broadway se place dans chaque type de pièce le long des murs et des baies vitrées. Grâce à son couvercle rabattable, on accède facilement aux câbles et prises dissimulés. Une brosse le long des murs permet de sortir les câbles à l endroit voulu et d alimenter les différents appareils électriques. Ainsi il est possible d installer dans le canal toutes sortes de prises 230 V, réseaux, TV et hi-fi. Le canal de sol se pose directement dans la chape. Le couvercle du BK Broadway peut recevoir divers revêtements afin de s adapter harmonieusement au reste du sol. Vous trouverez de plus amples informations sous et Hager Tehalit SA 1052 Le Mont-sur-Lausanne Téléphone

12 14_IM 14_ZOOM MARKT «Il n y a pas énormément d alternatives» Interview de la branche Roland Kälin, manager de produits Fils et Câbles chez Winterhalter + Fenner nous parle de l importance et de l utilisation du cuivre dans l entreprise. Monsieur Kälin, vous êtes chez Winterhalter + Fenner depuis 18 ans et vous y occupez la fonction de manager de produits depuis quatre ans dans les filières Fils et Câbles et Matériel d installation. Comment le marché a-t-il évolué pendant cette période? A mon ancien poste de chef du département des offres de Winterhalter + Fenner, j observais déjà le marché et je continue bien sûr de le faire dans ma position actuelle. Le plus grand changement, c est le prix du cuivre. Si, auparavant, le prix stagnait à un niveau stable et bas, ces deux à trois dernières années, en raison de l énorme demande, il a enregistré une hausse spectaculaire et connaît actuellement de fortes fluctuations. C est aussi la raison pour laquelle les entreprises qui achètent du cuivre ne font plus de gros stocks, ce qui, par effet boule de neige, rend l approvisionnement difficile. Quelle est l importance du cuivre pour Winterhalter + Fenner? La hausse du prix a bien sûr augmenté le volume du chiffre d affaires des filières Fils et Câbles. Ainsi, le cuivre a gagné en importance pour nous. Mais d une manière générale, dans le domaine des installations électriques, le cuivre revêt une importance telle qu à ce jour, il n existe pratiquement pas d alternatives comparables pour ce métal aux propriétés excellentes. Vous êtes manager de produits pour les filières Fils et Câbles. Quelles sont vos tâches, au juste? Je mène les pourparlers avec les fournisseurs (de câbles), je gère notre stock d articles et je calcule mensuellement les prix de vente. Vous pouvez sûrement nous décrire la composition d un câble et nous dire quel composant détermine quel prix? Un câble est constitué de cuivre et de matière plastique. Le plastique et le travail qu il implique constituent ce qu on appelle le prix creux. Le prix du cuivre se négocie chaque jour à la bourse de Londres, la London Metal Exchange (LME). Dans la plupart des pays, le prix des câbles est quotidiennement adapté à la LME. En Suisse, le modèle M-1 est généralement appliqué. Cela signifie que l on se base sur le prix moyen du mois précédent pour calculer le prix du mois en cours. Le prix creux, pour sa part, est ajusté par les fabricants une à deux fois par an. Venons-en au câble à proprement parler : quelle est la part de sans cuivre (creux) et de cuivre, en pourcentage, par exemple pour un câble TT 3 x 1.5 mm 2?

13 Actuellement, pour ce type de câble, le prix du cuivre est d env. 72 % et le prix creux est d env. 28 %. Pour l ensemble de l assortiment, le rapport est d env. 67 % pour le cuivre contre 33 % pour le creux. Comment sont les fluctuations du prix creux et du prix du cuivre? Les variations du prix creux sont en règle générale de 1 à 4 % par an selon le renchérissement. Pour le cuivre, cela peut aller jusqu à 10 % par mois. Au vu de ces fluctuations, est-ce que des prix fixes pour des quantités d achat garanties jusqu à la fin de l année ou sur une période déterminée ne seraient pas une solution judicieuse? En principe, des achats à prix fixe sont possibles pendant env. trois mois. Toutefois, ceci est plutôt à déconseiller, car le prix du cuivre dont le niveau est actuellement élevé pourrait de nouveau baisser à tout moment. Cependant, dans la plupart des entreprises, la «spéculation» est de toute façon proscrite. Et qu en est-il des alternatives : est-ce que les câbles en aluminium représenteront bientôt une option? Pour les câbles et fils d installation basse tension, l alu n est pas une alternative. La fabrication est considérablement plus compliquée. Les coûts de fabrication, c est-à-dire le prix creux, neutraliseraient ainsi les économies par rapport au câble en cuivre. Et dernier point, mais non le moindre : quels sont vos vœux pour votre secteur? Une réduction de l assortiment serait la bienvenue. Je veux dire par là, le remplacement intégral des anciens câbles PVC par des câbles sans halogène (FE 0). Actuellement, presque tous les câbles sont malheureusement encore fabriqués et proposés dans les deux modèles, ce qui exige en retour un double stockage. Monsieur Kälin, nous vous remercions cordialement pour cet intéressant entretien! Traits caractéristiques de Roland Kälin ZOOM_15 Âge : 40 Etat civil : Marié Lieu de résidence : Mönchaltorf (ZH) Formation : Monteur électricien Fonction : Manager de produits Le petit multimètre numérique de poche universel Sélection de gamme automatique Sélection de fonction automatique Déclenchement automatique Précision élevée Extra grand écran LCD Etui de protection et boîtier en silicone inclus CAT III 300 V Rapport de grandeur Type BM 22 BM 25 BM 27 Affichage LCD 4000 digits 6000 digits 6000 digits Vitesse de mesure élevée 3 sec. 5 sec. 5 sec. Toutes les entrées protégées 600 V 450 V 600 V Tension AC/DC Testeur de continuité optique/acoustique Sélection de fonction automatique Test de tension sans contact Test de diode Data Hold, max. 30 ms Résistance jusqu à 40 M jusqu à 6 M jusqu à 6 M Capacité jusqu à 3000 µf jusqu à 2000 µf jusqu à 2000 µf Mesure de courant jusqu à 2000 µa Fréquence 5 Hz 1 MHz 10 Hz 30 khz 10 Hz 30 khz E-No Prix (sans TVA) CHF CHF CHF ELBRO AG Tél , fax , Gewerbestrasse 4, 8162 Steinmaur ElectroLAN SA JOURNAL _08

14 Le nouveau catalogue Eclairage 2008 / 2009 va bientôt sortir! Licht_Titelseite_08-09_d:Layout :29 Uhr Seite 1 ECLAIRAGE 2008/2009 Une offre d articles d éclairage vaste et encore élargie et beaucoup d outils utiles pour la planification des systèmes d éclairage vous y attendent. Réserver maintenant sur Réservez un exemplaire dès aujourd hui! Des solutions qui vous donnent une longueur d avance.

15 DIVERS_17 Les nouvelles fiches réseaux TH et les prises de Max Hauri La qualité, ça nous branche Depuis plus de 60 ans, les fiches réseaux TH sont produites en Suisse. En 2001, Max Hauri AG, entreprise leader dans la fabrication de composants électriques, a repris la production des fiches réseaux TH et des prises mobiles correspondantes et en a poursuivi l optimisation. Les fiches réseaux TH de types 15 et 25 resplendissent dans leur nouveau design, tout comme les fiches mobiles correspondantes, également disponibles. Ces produits ont été développés en collaboration avec des utilisateurs critiques, ils intègrent les Un nouveau design pour les fiches réseau de type 15 et 25 de Max Hauri résultats des derniers acquis techniques et offrent des conditions de montage optimales. Par exemple, les pièces des boîtiers sont en polyamide 6 de qualité supérieure et toutes les pièces métalliques sont nickelées. L arrêt de traction a été intégré à la coiffe et n entrave ainsi pas le montage. De plus, les contacts des prises sont munis d un anneau-ressort supplémentaire en vue d améliorer la résistance à l arrachement et de garantir ainsi le meilleur contact possible. Tous les produits TH sont agréés ASE. Vous trouverez de plus amples informations sous Max Hauri AG 9220 Bischofszell Téléphone

16 18_LE MARCHÉ La Deutsche Bundesbank mise sur les systèmes d installation par câble plat de Woertz pour la modernisation de sa centrale principale Travaux réalisés sans interruption du service De nouvelles prescriptions de protection contre le feu exigent le remplacement de certaines parties du système d alimentation en énergie du bâtiment principal de la Deutsche Bundesbank. Le défi : les travaux d installation doivent être effectués sans interruption du service. Avec les systèmes d installation par câble plat de Woertz, c est tout à fait possible. Le plafond mis à nu du couloir du 6 e étage du siège principal de la Deutsche Bundesbank révèle pourquoi d importants travaux de transformation au niveau de l électricité sont en cours depuis 2006 : par douzaines, des câbles ronds ornent le plafond en béton. La proie toute désignée d un incendie, voire sa source. Jusqu à présent, l approvisionnement en énergie était assuré par des centaines de câbles situés au 17 e étage du bâtiment. Les nouvelles prescriptions de protection contre les incendies exigent des changements. A l avenir, les issues de secours et d évacuation devront être exemptes de câbles électriques. Système par câble plat : l idéal Une analyse approfondie a montré que le système d installation par câble plat isolé de Woertz était conforme aux exigences. A Francfort sur le Main, tout un étage de la Deutsche Bundesbank, bureaux compris, est d ores et déjà alimenté par le système par câble plat Woertz ecofil-i. sultats déjà obtenus avec le câble plat», confirme Daniel Schmitt, responsable de projet auprès de l entreprise exécutante Imtech. Ce choix a été motivé par de nombreux atouts convaincants : Sécurité de l investissement : tous les changements d utilisation ou les extensions ultérieures sont réalisables à des frais minimes. Flexibilité : le système décentralisé par câble plat permet de raccorder un usager sans problème et sans isolation, en n importe quel point du câble, même pendant le service. Gain de temps à la planification et à l installation. En effet, le système modulaire décentralisé permet la planification, une meilleure structuration de l installation et une réduction des temps de montage grâce à la préconfection. Economies réalisées grâce au gain de temps à l installation de connecteurs, montage systématique des circuits et raccordement sûr par câble plat. Possibilité d équipement ulté- Deutsche Bundesbank : travaux réalisés sans interruption du service «Nous sommes satisfaits des rérieur : la flexibilité et la simplicité d utilisation permettent de remplacer les luminaires ou de les compléter facilement; les câbles préconfectionnés offrent la possibilité d effectuer des changements au niveau de la pièce à moindres frais d installation. Baisse de la charge calorifique par réduction de la longueur de câble par comparaison à une installation à câbles ronds. Chaque étage du bâtiment de la Bundesbank est divisé en plusieurs sections, séparées par la zone de l ascenseur. Les longs couloirs et les bureaux avoisinants constituent d autres sections. Ces bureaux sont traversés par le câble plat Woertz ecobus combi, monté sur le plafond en béton, et renfermant dans sa gaine une ligne à haute tension 5 x 2,5 mm 2 et un câble bus doublement blindé 2 x 1,5 mm 2. Dans une deuxième phase de travail, un faux-plafond sera mis en place en guise de cache. Par le biais de plusieurs circuits électriques, le circuit à câble plat alimente tout

17 l éclairage des bureaux et des couloirs de chaque section. Deux des câbles plats Woertz ecofil-i 5 x 16 mm 2, montés en parallèle pour des raisons de sécurité, sont également posés sur le plafond en béton. L un des deux câbles assure l alimentation électrique sans interruption des appareils importants. C est là une condition «vitale» pour la Deutsche Bundesbank dans sa fonction centrale d établissement financier. En cas de panne de courant, le câble est alimenté par une source d électricité de remplacement. Le second câble est prévu pour l approvisionnement général en électricité. A la différence du câble Woertz ecobus combi, les câbles plats Woertz ecofil-i sont tirés vers l étage supérieur par des trous de perçage pratiqués entre les étages pour y approvisionner des sous-divisions décentralisées implémentées dans un canal de socle. Deux bureaux sont ainsi dotés d une sortie chacun, avec coupe-circuits automatiques décentralisés. Les prises sont désormais situées le long du canal, pour le raccordement des appareils de bureau. A la hauteur des attentes Jusqu à présent, le système a fait ses preuves et a pleinement répondu aux attentes de la planification : l installation est simple à préparer, le système, facile à monter, s avère «compatible avec le travail quotidien». «Le déroulement des travaux, étage par étage, favorise une planification technique précise, avec des modifications minimes et dans le respect des délais et des coûts prévus. L installation est préparée pas à pas, pour que le jour X, les câbles puissent être posés en quelques étapes de travail seulement et les usagers puissent être raccordés avec un système enfichable simple», explique Daniel Schmitt. «Tous les luminaires sont dotés à la livraison de la prise appropriée correspondant à la fiche.» Ces facteurs d économie de temps facilitent grandement la modernisation exigeante. D autant plus qu elle doit être effectuée de soir, entre 18 h et 6 h du matin. C est bien connu, «le temps c est de l argent» : la planification et l installation efficaces permettent ainsi de faire des économies de coûts. Le système d installation par câble plat est parfaitement conforme aux nouvelles prescriptions de protection contre les incendies : l approvisionnement en énergie est transposé du couloir vers les bureaux et il est décentralisé, ce qui réduit la quantité de câbles et minimise la charge calorifique des issues de secours et d évacuation. Les années à venir montreront si le système d installation Woertz présente la flexibilité requise par la Deutsche Bundesbank pour assurer un bon fonctionnement. En optant pour le câble plat Woertz ecobus combi, le maître d ouvrage s octroie un large éventail de possibilités dans le domaine de l automation intelligente des bâtiments Facts & Figures 9 km de câble plat Woertz ecobus combi 5 x 2,5 mm x 1,5 mm 2, sans halogène câbles de raccordement et conduite de connexion préconfectionnés 1500 modules de commutation des lampes (SBox) 500 boîtes d arrivée et de sortie 3 km de câble plat Woertz ecofil-i 5 x 16 mm 2, sans halogène 250 boîtes d arrivée et de sortie Woertz ecofil-i Si vous avez des questions, ElectroLAN et Woertz sont à votre entière disposition pour vous renseigner. Woertz SA, Dani Küchler, 4132 Muttenz Téléphone , LE MARCHÉ_19

18 20_LE MARCHÉ Le photovoltaïsme pour puiser à la source infinie du soleil Générer du courant avec des panneaux solaires kw telle est la quantité d énergie que le soleil met tous les jours gracieusement à notre disposition. Une offre plus que séduisante, notamment lorsqu on considère la flambée du prix du pétrole. Question : comment les rayons du soleil accèdent-ils dans la prise de courant? Réponse : grâce au photovoltaïsme, la génération de courant avec des panneaux solaires. Une cellule solaire transforme directement la lumière solaire en courant électrique. Pistes conductrices Couche de silicium Couches antireflets Couche n Couche limite Couche p Couche conductrice Matériaux de support Particules de lumière (photons) Schéma d une cellule cristalline Les particules chargées négativement (électrons) sont chassées des semi-conducteurs par les quanta de lumières (photons) avant d être captées par les collecteurs (circuits conducteurs). (les proportions ne correspondent pas à la réalité!) Une cellule solaire transforme directement la lumièresolaire en courant électrique ( TNC Consulting AG) Courant continu Une fois mise en place, l installation solaire produit du courant pendant au moins trente ans et par sa grande fiabilité, son entretien est réduit au strict minimum. Cette technique est également appelée photovoltaïsme (PV). De nos jours, en Suisse, avec une surface de plus de m², les panneaux solaires fournissent déjà du courant pour plus de 6000 foyers. Mais le potentiel est loin d être épuisé. Selon une étude réalisée par l Agence Internationale de l Énergie (AIE, PVPS, 2002), 34,6 % de la consommation électrique annuelle pourraient être couverts en Suisse si les surfaces de toits et de façades les mieux ensoleillées étaient dotées de modules photovoltaïques. Pour garantir l alimentation d énergie mondiale, 3 à 4 % de la surface des déserts devraient être exploitées par des installations photovoltaïques. Cependant, la demande variant en fonction de l heure de la journée et des saisons, l énergie solaire ne pourra pas couvrir à elle seule les besoins énergétiques, mais seulement en combinaison avec d autres sources (renouvelables). Pour cela, il est indispensable d assurer une gestion ciblée des approvisionnements en courant et une génération décentralisée du courant. Électricité provenant de la lumière Le fonctionnement des installations PV repose sur un effet physique fascinant : les quanta de lumière (photons) du rayonnement solaire produisent directement du courant électrique continu dans le matériau semi-conducteur de la cellule solaire. Ce courant électrique est collecté par des contacts situés à la surface des cellules solaires. Plusieurs cellules reliées entre elles forment un module photovoltaïque. L effet photovoltaïque a été découvert par le physicien français A. Becquerel en Par contre l exploitation technique de cet effet n a débuté qu en Les premières applications concernaient l alimentation électrique des satellites artificiels. L exploitation industrielle à grande échelle ne commence qu aujourd hui. Ces cinq dernières années, la croissance mondiale de la branche photovoltaïque s est élevée à plus de 35 % par an. Cellules cristallines contre cellules à couches minces Au fil du temps, les technologies des cellules solaires se sont développées de manière très diverses. On distingue en général les cellules cristallines et la technologie des couches minces. Lors de la production de cellules cristallines, on scie un bloc de silicium en «wafers» minces. Avec une part de marché de 94 %, les cellules en silicium monocristallin et polycristallin constituent aujourd hui la technologie photovoltaïque la plus importante. On reconnaît les cellules monocristallines à leur aspect très homogène, allant d un bleu profond à un anthracite sombre. Elles ont le rendement le plus élevé ; en revanche, leur production est plus coûteuse. Les cellules polycristallines ont un aspect très mouvementé, dû à des cristaux de la taille d un ongle. La technologie des couches minces présente l avantage de produire les cellules par un procédé de revêtement à grande surface peu

19 LE MARCHÉ_21 Auteur de la photo : Solstis onéreux. Elles sont plus minces et peuvent même être déposées sur des supports flexibles. En revanche, leur rendement est plus bas que celui des cellules cristallines. Divers matériaux semi-conducteurs entrent en ligne de compte pour cette technologie : le silicium amorphe et micromorphe, le Cd-Te (tellurure de cadmium), le CIS (séléniure de cuivre et d indium), parfois aussi le CIGS (séléniure de cuivre, indium et gallium). Les nanotechnologies (cellules à colorants) ne jouent pas encore un grand rôle. Installations raccordées au réseau contre installations autonomes Fondamentalement, on distingue deux types d installations solaires : si une installation est reliée avec le réseau électrique public, on parle d une installation raccordée au réseau. Elle injecte au moins une partie de l électricité produite dans le réseau. Les installations autonomes, que l on trouve sur les cabanes CAS, les parcomètres ou les maisons de vacances, ne produisent de l électricité Une cote de popularité en hausse : la production électrique dans les installations photovoltaïques individuelles que pour leur propre consommation. On parle d installations autonomes et elles disposent de leur propre accumulateur électrique. Une installation raccordée au réseau permet d injecter la totalité de l électricité produite dans le réseau public ou de consommer soi-même l électricité solaire et d injecter uniquement l excédent dans le réseau. Le compteur tourne alors simplement à l envers durant l injection de courant. Chaque fournisseur est en principe libre de décider à qui il vend son électricité solaire. Le distributeur local d électricité est contraint par la loi de reprendre l énergie produite. La reprise à prix coûtant introduite récemment est un instrument qui oblige le distributeur à rétribuer au fournisseur chaque kilowattheure injecté dans le réseau selon le prix de référence pour l électricité solaire en vigueur pendant l année où l installation a été montée. Ce prix est régulièrement redéterminé par les autorités pour chaque installation nouvellement mise en service. Une installation PV est-elle écologique? La question la plus fréquente est sans doute celle relative à l énergie grise des cellules solaires. Des études scientifiques reconnues montrent que l énergie grise investie dans la production de modules solaires ou d une installation complète est, compte tenu des conditions existantes sur le plateau suisse, regagnée en trois ans environ. Avec une durée de vie d au minimum 30 ans, une installation PV produit de ce fait environ dix fois plus d énergie que celle qui est investie dans sa fabrication. Ce facteur, que l on nomme facteur de retour énergétique, dépend de différentes conditions, comme la technologie des cellules, du matériau des cadres, de l orientation et de l emplacement de l installation ainsi que de sa dimension. Grâce au développement continuel de la technologie PV, le facteur de retour énergétique continue encore à s améliorer. Un autre préjugé est l idée que les cellules en silicium contiennent des substances toxiques et qu elles doivent être éliminées avec les déchets spéciaux quand elles sont en fin de vie. Le silicium est une substance chimiquement stable et inoffensive. Afin d obtenir les qualités électriques voulues, on y ajoute des matériaux de dopage (bore, phosphore). Ceux-ci ne s y trouvent qu en quantités minimes un atome de dopage sur un million d atomes de silicium. De plus, ils sont fixés de telle manière dans la grille cristalline qu ils ne peuvent pas s en détacher. Par ailleurs, de nos jours, des concepts de recyclage pour les matériaux constituant les modules solaires comme le verre, les métaux ou les cellules de silicium, sont développés et testés. Vous obtiendrez de plus amples informations sur le site : Source : Swissolar, Association suisse des professionnels de l énergie solaire,

20 22_DIVERS Xcomfort est un système complet destiné au confort et à la sécurité des petites et moyennes habitations Le système de transmission Moeller Xcomfort Le système de transmission Moeller, offre des fonctionnalités qui étaient jusqu ici réservées aux «gros» systèmes de bus. Difficile de trouver un système plus simple à installer et à paramétrer. Avec lui, finis les travaux de programmation. Xcomfort de Moeller a été entièrement conçu pour les besoins de l électricien et de ses clients. Il n exige aucune connaissance en matière de bus et son prix est sans comparaison avec un système traditionnel. Système entièrement basé sur la transmission radio : Moeller Xcomfort Ce système entièrement basé sur la transmission radio convient aussi bien aux bâtiments neufs qu aux rénovations et aux extensions. Il utilise la fréquence radio de 868,3 MHz, qui est spécialement réservée à la domotique par la norme EN. Pour la transmission des ordres de commande, il fait appel à des émetteurs et des récepteurs. La puissance d émission est inférieure à 1 mw pour une durée de commande d environ 100 ms. A titre de comparaison, la puissance d émission d un téléphone mobile conventionnel est de l ordre de 1000 mw, soit 1000 fois plus que celle du système radio de Moeller. Sans parler du temps de communication téléphonique, qui est dans tous les cas infiniment supérieur à 100 ms. La principale différence avec les systèmes classiques réside dans la bidirectionnalité des télégrammes. Les émetteurs envoient un code univoque aux récepteurs, qui lui renvoient un accusé de réception. On est ainsi assuré que seul le récepteur qui a enregistré le code de l émetteur dans sa mémoire va réagir. Un code est affecté à chaque émetteur lors de la fabrication. Comme on dispose de 64 millions de combinaisons, il est impossible que deux émetteurs possèdent le même code. La gamme se compose d actionneurs de commutation, de variateurs de lumière, de commandes de stores, de boutons-poussoirs, de télécommandes, de capteurs de température ambiante, de détecteurs d intrusion infrarouge, de terminaux de commande et de bien d autres appareils. Les entrées binaires et paramétrage en mode basique Grâce à une entrée binaire, il est également possible d intégrer des appareils classiques dans le système. L entrée binaire convertit les signaux numériques en ondes radio. L utilisateur n est donc soumis à aucune limite. Les signaux des capteurs anémométriques et pluviométriques, des contacts de fenêtres et d autres capteurs du système radio Moeller sont également transmis en toute fiabilité. En mode basique, l actionneur est affecté à l émetteur à l aide d un simple tournevis. Trois gestes simples suffisent : Actionner le bouton de paramétrage de l actionneur à l aide du tournevis Appuyer brièvement sur le bouton-poussoir ou le capteur auquel l actionneur doit être affecté Actionner à nouveau le bouton de paramétrage de l actionneur. Le paramétrage de l actionneur est alors terminé! Vous trouverez de plus amples informations sous Moeller Electric SA 1030 Bussigny Téléphone

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE

L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Terminale Bac Pro NOM : DATE : Comment exploiter l énergie solaire? Comment fonctionne une installation photovoltaïque? Principe de l énergie solaire photovoltaïque : transformer

Plus en détail

www.solarworld-global.com La solution idéale pour toitures terrasse

www.solarworld-global.com La solution idéale pour toitures terrasse www.solarworld-global.com La solution idéale pour toitures terrasse pas à pas : a Positionnement des éléments en plastique Suntub Les systèmes Suntub se composent de deux éléments identiques en plastique

Plus en détail

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire.

Dans le cadre du. Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant. Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Dans le cadre du Tout s éclaire! Dossier pédagogique pour l enseignant Le contenu des ateliers est donné à titre indicatif et pour mémoire. Les animateurs adapteront leur message en fonction du public

Plus en détail

Produits électriques. Commandes intelligentes

Produits électriques. Commandes intelligentes Produits électriques Commandes intelligentes Bienvenue dans le futur Bonjour soleil! Formidable! Enfin la fin de la semaine, pas de réveil qui sonne et le meilleur surtout: vous restez dans votre lit douillet

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau

Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau Mis en œuvre par la: Modes de Financement des projets solaires en Tunisie Les installations Photovoltaïques Raccordées au réseau Ghada Bel Hadj Ali Tunis, le 27 Octobre 2014 10.11.2014 Seite 1 Ce qu il

Plus en détail

868 MHz. VdS. Le premier système de détecteur de fumée dont le détecteur, le module radio et le module relais sont certifiés VdS*.

868 MHz. VdS. Le premier système de détecteur de fumée dont le détecteur, le module radio et le module relais sont certifiés VdS*. aluminium 868 MHz blanc polaire aluminium VdS GEPRÜFT Le premier système de détecteur de fumée dont le détecteur, le module radio et le module relais sont certifiés VdS*. 22 * Union des assureurs de biens

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

La solution idéale pour toitures terrasse

La solution idéale pour toitures terrasse La solution idéale pour toitures terrasse www.solarworld.com : pas à pas A POSITIONNEMENT DES ÉLÉMENTS EN PLASTIQUE SUNTUB Les systèmes Suntub se composent de deux éléments identiques en plastique simplement

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

IDÉES NOUVELLES ET NOVARTRICES.

IDÉES NOUVELLES ET NOVARTRICES. IDÉES NOUVELLES ET NOVARTRICES. SolMetall est votre partenaire pour capteurs solaires thermiques d une efficacité unique, radiateurs muraux efficaces et éléments de refroidissement aussi bien que pour

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires

2.0 MegaWattBlock pour parcs solaires The better electric. 391 MWc puissance photovoltaïque construite par BELECTRIC 2011. BELECTRIC est le leader mondial de l étude, la fourniture et la réalisation (EPC) de systèmes photovoltaïques selon

Plus en détail

Énergie solaire et habitat

Énergie solaire et habitat 1 Énergie solaire et habitat LES MODES D EXPLOITATION DE L ÉNERGIE SOLAIRE DANS L HABITAT Énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque provient de la conversion de la lumière du soleil

Plus en détail

Economie grâce à la pose de panneaux solaires

Economie grâce à la pose de panneaux solaires Economie grâce à la pose de panneaux solaires Equipe de projet: Vincent Wagenblast, David Saez, Luca Balbo, Benoit Moulin Métier: Automaticien Année d'apprentissage : 1 ère année Nom de l'école ou de l'entreprise:

Plus en détail

Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive

Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive Panneaux et technologies de chauffage et de refroidissement par rayonnement. énergie positive PLANTERM. La nouvelle ère RayConditioning PLANTERM a révolutionné le secteur du chauffage et du refroidissement

Plus en détail

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER

FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER FICHES ÉLÈVES À PHOTOCOPIER TOTAL SA au capital de 5 909 418 282,50. RCS Nanterre 542 051 180. Imprimé en France. Juillet 2012. Crédits photos : Fotolia Corbis GettyImages Total Tenesol SunPower L, ENERGIE

Plus en détail

Bien choisir son volet roulant VELUX

Bien choisir son volet roulant VELUX Bien choisir son volet roulant VELUX Le complément idéal de votre fenêtre de toit Fabriqué avec le même niveau d'exigence que nos fenêtres de toit, le volet roulant complète l'installation de votre fenêtre

Plus en détail

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Pour une éco-construction dans les règles de l art Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Mars 2011 www.eti-construction.fr - 1 - RENFORCER L ENVELOPPE chap.

Plus en détail

Des modules photovoltaïques. pour l avenir

Des modules photovoltaïques. pour l avenir Des modules photovoltaïques pour l avenir Des modules photovoltaïques pour l avenir CONTRÔLE DE QUALITÉ DEPUIS LE SILICIUM JUSQU AU PRODUIT FINI Les modules sont le composant principal des installations

Plus en détail

Formation Technique solaire

Formation Technique solaire Formation Technique solaire Sites internet et adresses http://www.swissolar.ch/ http://www.sebasol.ch/ http://www.bfe.admin.ch/index.html?lang=fr http://www.geneve.ch/autorisations-construire/ Formulaire

Plus en détail

Une rénovation rentable.

Une rénovation rentable. OBJET DE RÉFÉRENCE UFHUSEN Une rénovation rentable. MAISON INDIVIDUELLE RÉNOVATION D UN ANCIEN CHAUFFAGE À MAZOUT POMPE À CHALEUR AIR EAU WPL 25 I-2, RÉSERVOIRS SBP 700 E ET SBB 401 WP SOL, MODULE PHOTOVOLTAÏQUE

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique

Laboratoire national de métrologie et d essais. Guide technique Laboratoire national de métrologie et d essais Guide technique Comment choisir les modules solaires photovoltaïques pour atteindre les objectifs de la Réglementation Thermique 2012 1 rue Gaston Boissier

Plus en détail

Système icovit exclusiv. Chaudière à condensation à mazout

Système icovit exclusiv. Chaudière à condensation à mazout Système icovit exclusiv Chaudière à condensation à mazout Chaudière à condensation à mazout icovit exclusiv L interaction des composants fait de cette chaudière icovit une superstar à rendement de 105

Plus en détail

Animateurs de la formation

Animateurs de la formation FNEBTP / CSNER F O R M A T I O N 2 0 1 1 : I N S T A L L A T I O N & M A I N T E N A C E D E S S Y S T È M E S P V Animateurs de la formation Rachid El Mokni Ingénieur rachid@khadamet.net Néji AMAIMIA

Plus en détail

L effet de serre. Derrière une vitre. Sur Terre. Un panneau solaire.

L effet de serre. Derrière une vitre. Sur Terre. Un panneau solaire. L effet de serre Derrière une vitre En voiture, vitres fermées, lorsqu il fait un grand soleil, il fait vite très chaud à l intérieur. C est dû à l effet de serre : les rayons lumineux traversent la vitre

Plus en détail

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE

KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE PARALLELE ENERGIE KIT SOLAIRE EVOLUTIF DE BASE Ce kit solaire est un système solaire facile à utiliser. Il s agit d un «générateur solaire» qui convertit la lumière du soleil en électricité, et qui peut

Plus en détail

Fotovoltaïschepanelen en brandveiligheid PanneauxPhotovoltaïqueset sécuritéincendie. Benno WEINBERGER INERIS

Fotovoltaïschepanelen en brandveiligheid PanneauxPhotovoltaïqueset sécuritéincendie. Benno WEINBERGER INERIS Fotovoltaïschepanelen en brandveiligheid PanneauxPhotovoltaïqueset sécuritéincendie Benno WEINBERGER INERIS Sécurité des énergies renouvelables risque d incendie et équipements photovoltaïques 2 Plan Contexte

Plus en détail

Édito. Aujourd hui, la marque Atlantic présente le radiateur chaleur douce à inertie MARADJA

Édito. Aujourd hui, la marque Atlantic présente le radiateur chaleur douce à inertie MARADJA Édito Les logements actuels, neufs ou rénovés, sont mieux isolés. Dès lors, en matière de confort thermique, l attention se focalise sur la gestion des usages de l énergie en fonction du rythme de vie

Plus en détail

ABB et le secteur de l aluminium primaire De la mine au marché

ABB et le secteur de l aluminium primaire De la mine au marché ABB et le secteur de l aluminium primaire De la mine au marché Efficacité, disponibilité, productivité et profits Les producteurs d aluminium sont aujourd hui confrontés à des défis de taille : exigences

Plus en détail

Photovoltaïque Electricité solaire

Photovoltaïque Electricité solaire Photovoltaïque Electricité solaire Une fois montée, une installation solaire photovoltaïque (PV) produit avec une grande fiabilité de l électricité pendant au moins 30 ans, avec un minimum d entretien.

Plus en détail

C est décidé, j arrête de fumer.

C est décidé, j arrête de fumer. C est décidé, j arrête de fumer. P o u r u n c h a u f f a g e e t u n e p r o d u c t i o n d e a u c h a u d e e f f i c a c e s 1 C e s t d é c i d é, j a r r ê t e d e f u m e r. M a i n t e n a n

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation

Notice de montage et d utilisation BECK-O-TRONIC 5 Version : Centronic fr Notice de montage et d utilisation Commande de porte Informations importantes pour: l'installateur / l'électricien / l'utilisateur À transmettre à la personne concernée!

Plus en détail

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système

Régulation du varimat WR I.7.3. Description du système Description du système En cas de combinaison de systèmes de chauffage par le sol et par radiateurs, les températures nécessaires pour le chauffage par le sol sont généralement plus faibles que celles nécessaires

Plus en détail

Schéma de raccordement (exemple) Description du produit et des fonctions. Conseils d installation DANGER. Programmes d application

Schéma de raccordement (exemple) Description du produit et des fonctions. Conseils d installation DANGER. Programmes d application instabus EB nformations techniques produit nterrupteur à coupure en charge N 512 Description du produit et des fonctions L interrupteur à coupure en charge N 512 est un appareillage modulaire de type N

Plus en détail

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES Roger Cadiergues MémoCad nd43.a LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES SOMMAIRE nd43.1. Les diodes électroluminescentes (LED) nd43.2. Les très basses tension de sécurité (TBTS) nd43.3. Le montage des appareils

Plus en détail

Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation. Jusqu à 40 % d économie d énergie!

Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation. Jusqu à 40 % d économie d énergie! Hoval MultiJet Centrale de chauffe compacte, à mazout, à condensation Jusqu à 40 % d économie d énergie! A l extérieur le mauvais temps s installe sur le pays. Les arbres, les champs et les routes sont

Plus en détail

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER

FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER FOYER - INSERT - POÊLE - CUISINIÈRE GUIDE POUJOULAT RACCORDER CRÉER TUBER ÉVACUER LES FUMÉES EN TOUTE SÉCURITÉ CHOISIR POUJOULAT POUR PLUS DE PERFORMANCE POUR L AVENIR > Les conduits Poujoulat sont ronds,

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

Variateur radio universel encastrable Art. No.: 0809 00

Variateur radio universel encastrable Art. No.: 0809 00 Art. o.: 0809 00 Fonction e variateur radio universel encastrable est un composant du système radiobus. Il permet la commutation et la variation d intensité lumineuse de diverses charges électriques dès

Plus en détail

Nouveauté. nouvelles gammes de ventilateurs collectifs pour la ventilation modulée

Nouveauté. nouvelles gammes de ventilateurs collectifs pour la ventilation modulée Nouveauté nouvelles gammes de ventilateurs collectifs pour la ventilation modulée - 2 3 et deux nouvelles gammes de ventilateurs collectifs pour la ventilation modulée Les gammes de ventilateurs VCZ et

Plus en détail

L ALLIANCE IDÉALE GAZ NATUREL ET SOLEIL DE LA CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE EFFICACE, LOGIQUE, ÉCOLOGIQUE

L ALLIANCE IDÉALE GAZ NATUREL ET SOLEIL DE LA CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE EFFICACE, LOGIQUE, ÉCOLOGIQUE L ALLIANCE IDÉALE GAZ NATUREL ET SOLEIL DE LA CHALEUR POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE EFFICACE, LOGIQUE, ÉCOLOGIQUE Chaleur écologique à la maison CHALEUR ÉCOLOGIQUE À LA MAISON POSER LES JALONS

Plus en détail

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets

Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables. Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Systèmes d apprentissage pour les énergies renouvelables Acquérir les compétences en s orientant à la pratique et à des projets concrets Formation de qualité Inépuisable, durable, naturel L avenir est

Plus en détail

ST-Box LA SOLUTION SPLIT PARFAITE

ST-Box LA SOLUTION SPLIT PARFAITE ST-Box LA SOLUTION SPLIT PARFAITE ST-Box 300 ST-Box 200 ST-Box 300 ST 551 Bain-Marie ST-Box 300 ST 521 Unité de commande ST-Box 200 ST 960 LED Unité de commande ST 58 Répétiteur ST 181 Unité de commande

Plus en détail

Système MCG 1.1 Membrane combinée à des panneaux photovoltaïques. Description du système

Système MCG 1.1 Membrane combinée à des panneaux photovoltaïques. Description du système Système MCG 1.1 Membrane combinée à des panneaux photovoltaïques Description du système Système MCG 1.1 Domaines d application: Solutions non adaptées pour : (Veuillez vous renseigner sur d'autres systèmes

Plus en détail

Solaire photovoltaïque. e GHYHQH] SURGXFWHXU SRXU XQ IXWXU HQVROHLOOÂ SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE CONSEILS-INSTALLATIONS. www.electrosol.

Solaire photovoltaïque. e GHYHQH] SURGXFWHXU SRXU XQ IXWXU HQVROHLOOÂ SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE CONSEILS-INSTALLATIONS. www.electrosol. SRXU XQ IXWXU HQVROHLOOÂ CONSEILS-INSTALLATIONS SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE e GHYHQH] SURGXFWHXU Solaire photovoltaïque www.electrosol.ch 5XH GHV $UWLVDQV &3 &+ /ł,voh ō 7ÒO )D[ ō VRODLUH#HOHFWURVRO FK Vo t

Plus en détail

Pourquoi le photovoltaïque? Comment cela fonctionne-t-il?

Pourquoi le photovoltaïque? Comment cela fonctionne-t-il? Pourquoi le photovoltaïque? Comment cela fonctionne-t-il? Modules solaires SunPower Augmentez vos revenus avec le photovoltaïque Un investissement vous offrant la meilleure rentabilité Vous pouvez maîtriser

Plus en détail

Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace

Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace Smart Grid Ready Soyez parés pour l avenir énergétiquement efficace Aidez vos clients à économiser de l énergie et de l argent L efficacité énergétique signifie aujourd hui être capable de maîtriser les

Plus en détail

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ).

Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Remédiation 5 ème Panneaux solaires et habitat ORGANISATION Les élèves sont mis par groupe de 2 ou 3 en fonction des items non acquis (bilan évaluation d optique de 5 ème ). Chaque élève (ou groupe d élève)

Plus en détail

Systèmes de signalisation sans fil lisa avec transmission radio : un «plus» en liberté de mouvements.

Systèmes de signalisation sans fil lisa avec transmission radio : un «plus» en liberté de mouvements. Systèmes de signalisation sans fil lisa avec transmission radio : un «plus» en liberté de mouvements. Téléphone, sonnette de porte, pleurs de bébé, appel d une personne, alarme... lisa vous avertit en

Plus en détail

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE

RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE RADIATEUR BASSE TEMPÉRATURE heatingthroughinnovation. * 02 Sommaire Sommaire Introduction 03 Tous les avantages en un seul coup d œil 04 Rénovations et Constructions neuves 10 Design avant-gardiste 12

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

Le soleil comme source de chaleur: utiliser l énergie gratuite.

Le soleil comme source de chaleur: utiliser l énergie gratuite. ÉNERGIES RENOUVELABLES Le soleil comme source de chaleur: utiliser l énergie gratuite. THERMIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE Une source d énergie pérenne Un investissement qui prend de la valeur Production de

Plus en détail

NOUVEAU : Megamat RS NOUVEAU TENDEUR DE CHAÎNE AUTOMATIQUE CONSOMMATION D ÉNERGIE R I D E A U S É C U R I S É ASSISTÉ ET PRATIQUE

NOUVEAU : Megamat RS NOUVEAU TENDEUR DE CHAÎNE AUTOMATIQUE CONSOMMATION D ÉNERGIE R I D E A U S É C U R I S É ASSISTÉ ET PRATIQUE Solutions standard Stockeur rotatif vertical NOUVEAU : Megamat RS Expérimentez l innovation : Stockeur vertical rotatif. Un stockage ultra-compact : pour un gain d espace, de temps et d argent. NOUVEAU

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

source image : http://www.passeursdenergie.be

source image : http://www.passeursdenergie.be LE SOLAIRE THERMIQUE Conférence du 12 mai 2010 par M. Joseph Dejonghe, expert solaire thermique pour la Division de l énergie du Ministère de la région Wallone. (M. LEFORT, Président présente l association

Plus en détail

Automatisation des fonderies à l aide de robots

Automatisation des fonderies à l aide de robots Automatisation des fonderies à l aide de robots L environnement rigoureux des fonderies pose des exigences élevées aux équipements de la production automatisée. ABB Flexible Automation dispose d une expérience

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

Chaudière à mazout à condensation

Chaudière à mazout à condensation Chaudière à mazout à condensation UltraOil Technique de condensation de dernière génération. Pour une production économique d énergie de chauffage et une utilisation efficace de la ressource précieuse

Plus en détail

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement.

Rien qu en 2013, on a enregistré 1737 nouvelles immatriculations de véhicules électriques. Le marché croît très rapidement. FAO 1. Combien de voitures électriques la Suisse compte-t-elle actuellement? Plus de 3500 véhicules électriques sont aujourd hui recensés dans le pays (état: janvier 2014). On distingue les véhicules tout-électrique

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom.

le materiel Tu vois ici une série d objets qui ont un rapport avec l électricité dans les maisons. A toi d associer chaque objet à son nom. SOLUTIONS Bienvenue dans notre club house. Tu pourras y apprendre des tas de choses intéressantes sur l électricité, faire de chouettes expériences et découvrir quelques-unes des dernières nouveautés du

Plus en détail

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi?

Pourquoi choisir une installation solaire chez-soi? Optez pour le solaire Cette brochure a été réalisée par Jonas Braichet, Olivier Flückiger et Michael Paratte, trois étudiants du Centre Professionnel Artisanal et Industriel du Jura Bernois en troisième

Plus en détail

Production d énergie solaire en région alpine

Production d énergie solaire en région alpine Village de vacances Reka Blatten- Belalp Production d énergie solaire en région alpine Après dix-huit mois de travaux, la Caisse suisse de voyage (Reka) inaugurera en décembre 2014 le village de vacances

Plus en détail

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance

Réglementation selon les arrêtés du 26/02/2003, du 07/03/2008 et du 14/12/2011 et le Code du travail. Effectif des locaux Évacuation Ambiance RÉGLEMENTATION L éclairage de sécurité et l alarme incendie (suite) 2. Les établissements recevant des travailleurs (ERT) Pour les Établissements Recevant des Travailleurs (ERT), l effectif théorique des

Plus en détail

Dôme- Structure Gonflable. Description technique

Dôme- Structure Gonflable. Description technique Dôme- Structure Gonflable Description technique Description générale Les structures gonflables, ou dômes gonflables, permettent de couvrir des enceintes sportives de façon temporaire ou permanente, quelle

Plus en détail

SILVERSTAR Ligne E. Verre isolant triple pour une isolation thermique efficace

SILVERSTAR Ligne E. Verre isolant triple pour une isolation thermique efficace SILVERSTAR Ligne E Verre isolant triple pour une isolation thermique efficace Une isolation thermique efficace qui utilise en même temps la chaleur du soleil. Les caractéristiques du SILVERSTAR Ligne E

Plus en détail

Eclairage par panneau solaire

Eclairage par panneau solaire Eclairage par panneau solaire Il est parfois intéressant d avoir une alimentation électrique dans un bâtiment isolé de toute source d alimentation : garage, chalet, cabane de chasse Le montage ci-dessous

Plus en détail

Le L énergie solaire sous sa forme la plus belle.

Le L énergie solaire sous sa forme la plus belle. Le L énergie solaire sous sa forme la plus belle. www.solarworld-global.com Le Toit Solaire de SolarWorld représente une alternative intelligente des couvertures de toit classiques. Des laminés solaires

Plus en détail

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie L industrie cimentière belge L industrie cimentière est constituée de trois sociétés: CBR, CCB et Holcim. Son chiffre d affaires s élève à environ 480 millions d euros et elle dispose d un effectif de

Plus en détail

Appareil de télé-assistance 52 Une sécurité qui rassure

Appareil de télé-assistance 52 Une sécurité qui rassure Appareil de télé-assistance 52 Une sécurité qui rassure 2 Une gamme complète pour la sécurité Bien plus que toute autre société, Bosch est synonyme d innovation technique et d inventions révolutionnaires.

Plus en détail

Nous convertissons l énergie solaire en rendement. Les centrales solaires avec Phoenix Solar

Nous convertissons l énergie solaire en rendement. Les centrales solaires avec Phoenix Solar Nous convertissons l énergie solaire en rendement. Les centrales solaires avec Phoenix Solar EXPLOITER TOUT LE POTENTIEL DU PHOTO- VOLTAÏQUE DE CHAQUE PROJET SOLAIRE EST NOTRE MOTIVATION. LA PREOCCUPA-

Plus en détail

Communiqué de presse. Obtenir une isolation performante avec PAVATEX DIFFUTHERM. Immeuble à usage commercial et d habitation à Locarno/Tessin

Communiqué de presse. Obtenir une isolation performante avec PAVATEX DIFFUTHERM. Immeuble à usage commercial et d habitation à Locarno/Tessin Communiqué de presse Fribourg, septembre 2009 Immeuble à usage commercial et d habitation à Locarno/Tessin Obtenir une isolation performante avec PAVATEX DIFFUTHERM Pavatex SA Martin Tobler Directeur Marketing

Plus en détail

Veuillez lire ce manuel dans son intégralité avant d installer et d utiliser ce poêle à pellets.

Veuillez lire ce manuel dans son intégralité avant d installer et d utiliser ce poêle à pellets. PRESENTATION Cher Client, Nous vous remercions pour la confiance dont vous faites preuve à l égard de nos produits et nous tenons à vous féliciter d avoir choisi notre poêle à pellets. Les travaux de recherche

Plus en détail

Bien choisir son volet roulant VELUX

Bien choisir son volet roulant VELUX Bien choisir son volet roulant VELUX Le complément idéal de votre fenêtre de toit Fabriqué avec le même niveau d'exigence que nos fenêtres de toit, le volet roulant complète l'installation de votre fenêtre

Plus en détail

Faites de votre maison un espace de vie enchanteur

Faites de votre maison un espace de vie enchanteur Et votre habitation devient un pur plaisir Les fenêtres, les portes, les portes coulissantes et les portes accordéon en aluminium offrent un design superbe, une sécurité élevée contre les effractions,

Plus en détail

Les transformations de l énergie page 110

Les transformations de l énergie page 110 Index Les transformations de l énergie page 110 Section 4 L énergie ET LA TECHNIQUE Le problème de l énergie Durant ces dernières années, le problème de l énergie est devenu de plus en plus important.

Plus en détail

- L énergie Solaire - Application au Photovoltaïque

- L énergie Solaire - Application au Photovoltaïque - L énergie Solaire - Application au Photovoltaïque A. Benabou 2011-2012 PLAN Introduction I. L énergie solaire II. III. Le photovoltaïque Systèmes photovoltaïques 2 Introduction Energie solaire photovoltaïque

Plus en détail

Les Bras Supports Bureautique ICT

Les Bras Supports Bureautique ICT Les Bras Supports Bureautique ICT Une qualité, un design, la facilité et la rapidité d'installation sont les grands avantages de nos solutions vous garantissant une parfaite intégration Cette gamme de

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

Smart Home. HDTV Haut-débit TV IP. Fibre optique Sécurité. Multimédia. Le réseau à domicile

Smart Home. HDTV Haut-débit TV IP. Fibre optique Sécurité. Multimédia. Le réseau à domicile TV Internet Smart Home HDTV Haut-débit TV IP Fibre optique Sécurité Multimédia Le réseau à domicile Le réseau à domicile - haut débit à la maison Prise encastrée convertisseur de média avec avec commutateur

Plus en détail

neos led 1 2 3 Road & Urban

neos led 1 2 3 Road & Urban neos led 1 2 3 Road & Urban la lumière verte neos led 4-12 m Console simple (petit modèle) Neos 1-2-3 Une gamme de luminaires alliant esthétique et efficacité Console simple (grand modèle) Neos 2-3 Console

Plus en détail

Thermostats kallysto multidesign & basico

Thermostats kallysto multidesign & basico Thermostats kallysto multidesign & basico Pour un intérieur à la juste température Hager étoffe son assortiment de prises et interrupteurs avec une nouvelle série de thermostats. Ils s'insèrent harmonieusement

Plus en détail

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez.

TPE : La voiture solaire. Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. TPE : La voiture solaire Présentation de Matthys Frédéric, Soraya Himour et Sandra Thorez. Sommaire :.1) Le capteur solaire :.2) La voiture solaire :.3) Variation de température et la vitesse : Problématique

Plus en détail

Roto Sunroof L habitat côté soleil

Roto Sunroof L habitat côté soleil Roto Sunroof L habitat côté soleil Capteurs solaires thermiques, photovoltaiques et fenêtres de toit parfaitement intégrés. Roto Sunroof: Performance et Design. Roto Sunroof. cologique, économique, ésthetique.

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

Accessoires GEIGER pour commandes et télécommandes une gamme complète qui va vous séduire

Accessoires GEIGER pour commandes et télécommandes une gamme complète qui va vous séduire Fiche Produit Accessoires GEIGER pour commandes et télécommandes une gamme complète qui va vous séduire Avantages clients Sécurité Le système radio GEIGER vous offre un maximum de sécurité. En raison de

Plus en détail

Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais. Toujours de l air frais.

Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais. Toujours de l air frais. Envie d air frais? Pluggit befresh Systèmes d air frais Toujours de l air frais. 2 Pluggit befresh Systèmes d air frais 2Q Le système d air frais befresh de Pluggit est une idée géniale typiquement suédoise.

Plus en détail

WESCO VENTILATEURS EXTERNES ET RÉGULATEURS N 06

WESCO VENTILATEURS EXTERNES ET RÉGULATEURS N 06 WESCO VENTILATEURS EXTERNES ET RÉGULATEURS N 06 118 Pages Ventilateur mural EDM 120 Ventilateur axial SP 121 NOUVEAUTÉ Ventilateur encastrable ASE (insonorisé, pour circuit fermé) Ventilateur centrifuge

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne

Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Hoval TopGas Appareils de chauffage à gaz muraux avec technologie de condensation des plus moderne Le bien-être chez soi Hoval TopGas Un chauffage, c est aussi simple que cela Rentrer chez soi, bien au

Plus en détail

PLICSMOBILE : Transmission sans fil via le réseau mobile

PLICSMOBILE : Transmission sans fil via le réseau mobile PLICSMOBILE : Transmission sans fil via le réseau mobile Transmission sans fil via le réseau mobile simple et sûre Les besoins en technologies de transmission sans fil augmentent avec les besoins en flexibilité,

Plus en détail

Baissez les frais de chauffage avec nos ventilateurs de plafond industriels!

Baissez les frais de chauffage avec nos ventilateurs de plafond industriels! Baissez les frais de chauffage avec nos ventilateurs de plafond industriels! HALLS DE FABRICATION SERRES GYMNASES ATELIERS SALLES DE VENTE HALLS DE DÉPÔT HALLS GONFLABLES TENTES DE COMMERCE ENTRETIEN D

Plus en détail

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04

Détecteur de fumé Art. Nr.: 0869 00 / 04 Art. Nr.: 0869 00 / 04 Caractéristiques du produit en bref e sur piles avec principe de lumière diffusée photoélectrique Contrôle automatique d évaluation de fumée Possibilité de mettre en réseau jusqu

Plus en détail

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX

Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité, Rentabilité et Confort avec KNX Sécurité Dormir paisiblement. Voyager en toute tranquillité. Faire confiance à KNX. Un réseau vigilant KNX surveille inlassablement pendant la nuit et est toujours

Plus en détail