le journal Sécurité : l affaire de tous. AArmentières, la délinquance sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "le journal Sécurité : l affaire de tous. AArmentières, la délinquance sommaire"

Transcription

1 N 38 / Janvier-Février 2010 Journal municipal d Armentières le journal sommaire Les tarifs des accueils de loisirs évoluent. A partir des vacances de février, les tarifs des accueils de loisirs sans hébergement (ALSH) évoluent et deviennent plus équitables. Le calcul du prix à payer se fera désormais en fonction du quotient familial, comme pour la restauration scolaire depuis septembre dernier. Il s agit là de la 2 e étape d une importante réforme visant à revisiter l'ensemble de la tarification des services à la population pour davantage de justice sociale Explications. Les bourses communales sous la forme de chèques cadeaux. La Ville d Armentières a décidé de reconduire pour l année 2010 le versement des bourses communales, pour les collégiens et les lycéens, sous la forme de bons d achat. Cette formule permet ainsi aux familles d équiper leurs enfants pour la rentrée scolaire en fournitures et accessoires de travail auprès de nombreux commerçants armentiérois. Les imprimés sont à retirer à partir du mardi 5 janvier et jusqu au vendredi 2 février pour un versement des bourses communales en juin prochain. Le détail. page 5 SESAME emploi : pour trouver un emploi durable. Depuis septembre dernier, l association pour l emploi et la formation du secteur Armentières- Vallée de la Lys (AEFAVL) et l association Don Bosco de Bailleul se sont unies pour créer le programme SESAME emploi. Il s agit d un service sur mesure proposant un accompagnement individualisé visant l emploi. Depuis, une trentaine de personnes en recherche d emploi sont entrées dans le dispositif. D ici la fin de l année prochaine, près de 500 demandeurs d emploi auront intégré SESAME emploi avec, pour objectif, trouver un emploi. Portrait. page Sylvie Roussel, médaillée de bronze de la jeunesse et des sports. page 4 Responsable de la section aviron du club Léo Lagrange depuis 199, Sylvie Roussel vient de se voir décerner la médaille de bronze de la jeunesse et des sports par la Ligue Nord-Pas-de- Calais des sociétés d aviron. Cette distinction souligne son investissement au sein de la Ligue, du Comité départemental des sociétés d aviron et du club local. Ce dernier est aujourd hui en plein essor : il est labellisé «Une étoile» et compte près de quatre-vingt dix adhérents. Le détail. page 7 Tranquillité publique. Armentières mise sur un travail partenarial fort avec tous les acteurs locaux engagés pour relayer le travail de la Police nationale. Sécurité : l affaire de tous. AArmentières, la délinquance est en baisse et ne représente que 2 % des faits constatés sur la Métropole lilloise. Le taux de criminalité pour mille habitants a diminué. Il se situe 3 points en dessous de la moyenne départementale. Ces bons résultats honorent le travail de la Police nationale, dont la mission régalienne est de veiller à la sécurité des personnes et des biens. A Armentières, la Police trouve de nombreux partenaires dans son action, en particulier la Ville et son service «proximité et tranquillité publique». Tous les autres acteurs publics sont aussi associés, par l intermédiaire notamment de la cellule de veille mensuelle qui réunit outre le Commissariat et la municipalité, les bailleurs sociaux, des représentants de l Education nationale, des structures de quartiers,... Puisque toutes les problématiques y sont évoquées, la cellule de veille représente une véritable instance d information et de coordination constituant ainsi un outil intéressant pour adapter au mieux les réponses en adoptant une approche globale et mesurée sur les interventions en ville. Dans le cadre des nouvelles dispositions nationales, le Commissariat vient récemment de se doter de deux dispositifs particuliers, mis en place en partenariat avec la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) : l ar- page 3 35 élèves conseillers municipaux élus le 10 décembre. Après les permanences mensuelles des conseillers délégués des quartiers, les assemblées de quartiers et le Conseil local de concertation (CLC) constitué, désormais, en ateliers de quartiers, Armentières dispose aujourd hui d un nouveau dispositif de démocratie participative : le Conseil municipal des enfants. Ce conseil sera, à terme, une expérience unique de citoyenneté pour ses membres. Il s agit d un concept totalement nouveau à Armentières. La municipalité s est donnée du temps pour mettre en place le Conseil municipal des enfants et s est renseignée auprès des autres communes environnantes qui possédaient déjà un tel outil de démocratie participative. Les conseillers municipaux enfants sont aussi au nombre de 35. Ils ont été élus le 10 décembre. Ils étaient 12 élèves de CM1, CM2 et e à s être présentés sur les élèves répartis dans les 14 établissements scolaires de la ville écoles élémentaires et collèges publics et privés. Il va fonctionner comme «notre» Conseil municipal. Yasmina, 11 ans, est heureuse d avoir été élue : «Je suis au collège Desrousseaux. Avoir été élue est une vraie chance pour moi. Je vais pouvoir participer activement à la vie de la ville». De son côté, Thibaut est en CM2 et fait partie du groupe scolaire Renan- Buisson : «J étais le seul candidat mais je suis fier de l avoir fait. J ai déjà pleins d idées à proposer!». Benjamin, lui, n a pas été choisi par ses camarades : «Je suis un peu déçu de ne pas avoir été élu mais cette expérience m a permis de m affranchir davantage». Ce Conseil municipal des enfants sera installé dans le courant du mois de janvier. Il sera présidé par Bernard Haesebroeck, le Maire, assisté par Dominique Bianchi, adjoint au Maire délégué à la jeunesse et à la citoyenneté avec Martine Dubreu, conseillère déléguée des quartiers Salengro-Prés du Hem, missionnée sur le projet. Par la suite, des commissions de travail vont être créées. Les enfants vont être convoqués régulièrement pour la réunion de leur propre conseil. Ils vont aussi être invités à participer aux manifestations, aux événements municipaux, Ils ont désormais leur place dans la vie de la ville. Retrouvez la photo du Conseil municipal des enfants en page 4 du «Suivez le guide».

2 en bref... L Antenne de justice a déménagé. Depuis le 8 décembre, l Antenne de justice a déménagé. Précédemment installée au 58, rue Jules Ferry, elle se situe désormais à la maison Debosque au 29, rue Jean Jaurès. Elle est ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h et le samedi de 8h30 à 11h30. L Antenne de justice a pour mission de faire connaître à chacun ses droits et de mettre en œuvre une justice de proximité. Pour ce faire, plusieurs partenaires y tiennent des permanences : l association d aide aux victimes, des avocats, le Centre d information des droits des femmes et de la famille, des conciliateurs de justice, le délégué du Médiateur de la République, un huissier, la médiation familiale, un notaire, le service droits des jeunes, l association d aide aux victimes, l association pour la gestion des services sociaux de l union départementale des associations familiale, la protection judiciaire de la jeunesse, le service de contrôle judiciaire et d enquête, le service éducatif et le service pénitentiaire d insertion et de probation «Sauve qui poux»! La Ville d Armentières et son atelier santé ville ont mis en place une action sur la pédiculose intitulée «Sauve qui poux» dans les classes de CP et CM2 des écoles élémentaires Roger Salengro, Jean Macé et Anatole France. Les enfants ont ainsi participé à une séance de sensibilisation sur la pédiculose, participé à un jeu animé et réalisé un spectacle de marionnettes intitulé «Un amour poux». Il sera présenté le mercredi 13 janvier de 15h à 1h à la médiathèque l Albatros. Le spectacle sera suivi de l intervention d une pharmacienne, d infirmières scolaires du secteur et d un goûter. Tous publics Permanences des conseillers délégués des quartiers. Pour le secteur Bizet-Léo Lagrange, les permanences de Michèle Lebleu, conseillère déléguée de ces quartiers, auront lieu les samedis 9 janvier et février de 10h à 11h au LCR Blum, avenue Léon Blum. Les permanences de Laurent Deronne, pour le secteur Saint-Roch-Route d Houplines, auront lieu les samedis 9 janvier et février de 10h à 11h à la Maison du temps libre, rue du général Leclerc. Concernant le secteur Salengro-Prés du Hem, les permanences de Martine Dubreu se dérouleront le mercredi janvier de 17h à 18h au centre social Salengro et le samedi février de 10h à 11h au club du 3 e âge rue de Messines. Jean-Louis Merten, quant à lui, tiendra ses permanences pour le secteur centre ville-gare-république- Ile de Flandre les mardis 5 janvier et 2 février de 17h à 18h au 1 er étage de l hôtel de ville. Journal municipal de la ville d'armentières n 38/ Janvier-Février 2010, édité à ex. Place du Général de Gaulle - BP Armentières cedex - Tél. : Directeur de publication : Bernard HAESEBROECK Directeur de la rédaction : Jean-Yves DOUCHEZ Rédactrice en chef : Emilie DECARNE Rédaction : Betty DURIEZ Création graphique : Franck CHAUWIN Photographies : E. WILLEMS, A. REPESSE Réalisation : F. CHAUWIN - Eric WILLEMS Diffusion : DEFI, association intermédiaire Dépôt légal : en cours - janvier 2010 l événement Sécurité. En modifiant quelques comportements on évite souvent les mauvaises surprises : quelques conseils. Tranquillité publique : tous acteurs d une vie L es résultats encourageants de baisse de la délinquance sur la Ville ne conduisent personne à crier victoire. La vigilance doit rester de mise car, face à la délinquance, il ne peut y avoir de relâchement. Face au sentiment d insécurité, l action de tous est déterminante y compris de chaque citoyen, évitant souvent de «tenter le diable». Aujourd hui, localement, les faits les plus marquants restent ceux qui touchent personnellement les victimes : cambriolages, vols à la tire, vols avec violence ou dégradations. En un an, à Armentières, la délinquance de proximité a baissé de 8%. 55 faits ont malheureusement été constatés et ils concernaient différentes formes de vols. GPS, téléphone mobile, écrans plats ou ordinateurs portables constituent des butins appréciés des voleurs car facilement revendables dans une économie parallèle. «Ces types de délits sont ceux qui nourrissent le sentiment d insécurité. Ils touchent l intimité et, lorsqu une personne en est la victime, c est souvent difficile de s en remettre totalement», explique Evrard Rothe, Commissaire de Police d Armentières. Quelques gestes simples suffisent souvent pour éviter la mésaventure. La prudence est mère de sûreté disait les anciens. Par exemple, mieux vaux ranger son GPS que de le laisser accrocher au pare brise ou visible sur le siège passager. Plus généralement, mieux vaut ne pas laisser apparent tout objet attirant la curiosité et veiller à fermer portes, fenêtres ou toit ouvrant. «Il ne faut pas inciter le délinquant potentiel à franchir le pas!», précise Anthony Fagot, Directeur du service municipal de la tranquillité. Chez soi, c est le même principe qu il faut appliquer : fermer systématiquement à clé les portes d entrée et les portails, de jour comme de nuit, ne pas laisser les clés sur son véhicule même dans son garage, etc. En appliquant ces conseils simples, chacun complique la vie des voleurs qui, pour agir, deviennent Un cinémomètre pour mesurer les excès de vitesse plus visibles et donc plus exposés à la répression. Victime on peut aussi le devenir sur la route, au volant de son véhicule, sur son vélo ou simplement en marchant. La sécurité routière reste une préoccupation quotidienne, principalement les excès de vitesse sur des voies larges et à grandes circulations. C est pour cette raison que la Ville d Armentières vient d acquérir un «cinémomètre», un panneau numérique indicateur de vitesse. Il s agit avant tout d un outil pédagogique et de sensibilisation. Cet appareil sera installé dans des rues stratégiques où les comportements de certains automobilistes doivent impérativement changer. En fonction des relevés effectués aux quatre coins de la ville, la municipalité pourra interpeller LMCU afin d effectuer de nouveaux aménagements urbains. De leurs côtés, les fonctionnaires de Police, pourront mettre en place des contrôles routiers aléatoires dans ces secteurs ainsi clairement identifiés comme dangereux. Dans un autre domaine de la vie quotidienne, certains comportements doivent aussi encore évoluer, singulièrement ceux concernant les animaux domestiques. Dans un premier temps, pour le bien-être de tous, des voisins et des promeneurs, il est obligatoire de ramasser les déjections de son chien. Depuis des années, la Ville d Armentières mise sur la civilité de tous en installant des distributeurs de sacs, dans tous les quartiers. Mais les mauvais comportements perdurent! La verbalisation avait été annoncée : 35. Mesure réglementairement difficile à Interview. Evrard Rothe, Commissaire de Police à Armentières depuis deux ans, a constaté que deux tiers des appels vers le 17 n avaient rien à voir avec l urgence. «Le 17 est réservé uniquement à l urgence!» Quand on dit : «Pour appeler la Police, faut faire le 17.» Est-ce toujours vrai? Le numéro d appel 17 Police secours a été créé en Il est le plus connu de France. C est un numéro d urgence gratuit. Aujourd hui, le 17 est encombré et parfois, «ça ne décroche pas». Pour cause : appels par jour reçu et 2/3 n ont rien à voir avec l urgence. Ils concernent plutôt des demandes administratives, des suivis d enquête, des demandes de n de téléphone pour la pharmacie de garde, etc. Cela ne peut plus durer! Notre efficacité repose sur la disposition de ces lignes qui sont réservées uniquement aux situations d urgence comme signaler un vol, une agression en cours ou une personne en danger, un cambriolage, etc. Pour tout autre situation, des n spécifiques existent (cf encadré). Dans le cas d une situation d urgence, pourquoi est-ce préférable de composer le 17? Tous les appels sont enregistrés. C est une garantie de sécurité pour celui qui appelle et pour le requérant. Aujourd hui, l ensemble des appels est centralisé à Lille. Comme les véhicules de Police sont aujourd hui géolocalisés, cela permet de rationaliser les interventions, d intervenir rapidement et d envoyer les meilleures équipes au meilleur moment. De plus, les Policiers au bout du fil ont reçu une formation spécifique et sont capables d agir dans toutes les situations dangereuses. Parfois, certains, lorsqu ils sont témoins d un danger, n osent pas prévenir la Police et faire le 17. Faut-il qu ils aient peur des représailles? Un appel vers le 17 n est jamais anonyme bien sûr. Il est toujours identifié pour éviter les appels fantaisistes. Beaucoup n osent pas prévenir la Police parfois par peur pour leur vie ou celle de leurs proches. Depuis le 12 mai 2009, un témoin peut être domicilié au Commissariat de Police. Sur le procès verbal n apparaît alors que son nom et son prénom et non pas son adresse personnelle mais celle du Commissariat. Il ne faut donc pas avoir peur de témoigner car la peur se nourrit de la peur et c est de cette façon que l on installe la délinquance. Demandes administratives : 3939 allo service public et sur Pharmacies de garde : Médecins de garde : Commissariat de Police :

3 sereine. en chiffres c est le nombre de fonctionnaires de Police tout corps confondu au Commissariat d Armentières (pour Armentières, La Chapelle d Armentières, Nieppe et Houplines). c est le pourcentage d affaires élucidées par an par le Commissariat de Police d Armentières. c est le nombre d employés municipaux qui veillent sur la tranquillité publique (ASVP, patrouilleurs scolaires, agents de sécurité soir, animateurs jeunesse). appliquer, mais une discussion en cours entre la Ville et le commissariat devrait rapidement permettre d assurer la mise en œuvre en cas flagrants de désinvolture. Enfin, concernant les chiens dangereux, les pouvoirs du Maire ont été renforcés depuis Il doit désormais intervenir contre un chien dangereux ou errant même s il n est pas classé dans les catégories «chiens d attaque» et «chiens de garde et de défense». En effet, en cas de danger constaté, le Maire peut demander une évaluation comportementale du chien. Cette mesure peut ensuite conduire à une formation spécifique du propriétaire. Dans certains cas, l animal pourra aussi être placé dans un dépôt adapté ou être euthanasié. De la même façon, si le propriétaire d un chien d attaque, de garde ou de défense n a pas rempli les formalités obligatoires (déclaration, muselière, propriété non autorisé, etc.), le Maire pourra également sanctionner. Dans tous les cas, il est important de signaler toute morsure d animal au service municipal «proximité et tranquillité publique». Vigilance, respect des règles, attitudes citoyennes.quelques gestes simples suffisent à faire progresser au quotidien le toujours mieux vivre ensemble. Madame, Mademoiselle, Monsieur, Le 15 décembre, l association des villes numériques décernait à Armentières sa troisième arobase pour sa politique en matière de technologies de l information et de la communication (TIC). Cette distinction vient saluer l engagement continu, depuis 2001, de la municipalité pour favoriser un usage démocratisé des TIC. En 2009, cette nouvelle arobase souligne le travail important réalisé avec la refonte du portail internet de la Ville, toujours plus pratique, plus informatif, plus interactif. La création d une web TV locale avec des émissions thématiques, la généralisation de lettres électroniques d informations ciblées pour les jeunes et les ateliers de quartiers viennent conforter l efficacité reconnue de nos actions en termes d information et de communication. Avec cette récompense nationale, Armentières voit, une nouvelle fois, après l année dernière le Prix d excellence des cœurs de ville, saluer sa détermination, ses savoir-faire, son innovation. Je tiens à féliciter tous les agents municipaux mobilisés dans la conduite et la mise en œuvre de cette politique municipale menée avec compétence, bon sens et pragmatisme par notre Conseillère municipale Catherine Le Bihan, missionnée aux TIC. Naturellement, nous continuerons la mise en œuvre des engagements du contrat municipal en matière de TIC avec la mise en place du guichet unique, avec l amélioration des conditions d accueil, avec la recherche systématique des solutions techniques adaptées au meilleur coût comme, récemment, pour la téléphonie municipale. Economies de gestion, développement durable, information plus large du public et facilitation de l accès au droit ou aux services municipaux, les TIC constituent un levier utile à de nombreuses politiques locales, y compris à la citoyenneté. Actuellement, en partenariat avec le Conseil régional, nous travaillons à l émergence de nouvelles actions citoyennes grâce aux TIC. En matière de citoyenneté aussi, nous poursuivons donc la mise en œuvre de nos engagements. suite de la page 1 rivée d un correspondant local de sûreté et le service volontaire citoyen. Le correspondant local de sûreté est Jean- François Lacolley. Sa mission consiste à réaliser des études de sécurité afin de proposer des aménagements réduisant le risque de cambriolages. Le service volontaire citoyen est, quant à lui, composé de citoyens volontaires. Ils assurent des missions autres que celles afférentes à la lutte contre la délinquance. Il s agit avant tout d opérations de communication et de prévention. Ces volontaires gèrent également les litiges de voisinage. Ils assurent aussi les opérations de «tranquillité vacances». En deux ans, 250 maisons ont été surveillées et aucun cambriolage n a été constaté pendant l été en ville. Ce dispositif préventif complète celui conduit par la municipalité depuis des années. Faisant respecter l ordre public, la Police nationale sait donc pouvoir compter sur la Ville dans le travail de prévention au quotidien. Sur le terrain, le partenariat entre agents de police, ou agents municipaux chargé de sécurité se constate chaque jour davantage. Il se développe dorénavant avec les animateurs jeunesse de l Espace ressources jeunesse (ERJ), notamment ouvert cette année dans le quartier des Prés du hem. Depuis 2008, pour les tracas du quotidien, la municipalité a mis en œuvre une brigade d ASVP (agent de surveillance de la voie publique). Avant tout acteurs de lien social, ces agents sont aussi Ils veillent sur la sécurité des habitants chargés d intervenir contre les dépôts sauvages, les problèmes d éclairage de la voie publique, les Dans le cadre du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance (CISPD), la Ville a commandé un diagnostic local de sécurité. Il sera restitué en mai Cette instance de pilotage est chargée du suivi et de l évaluation du contrat intercommunal de sécurité. Elle est composée d élus des villes de Nieppe et d Armentières, de représentants du Ministère de l Intérieur, du Procureur de la République et de l Éducation nationale. Une nouvelle preuve de la coopération renforcée autour de la lutte contre la délinquance. troubles du voisinage, le stationnement gênant, les voitures ventouses, etc. «Il ne font pas que verbaliser. Ils s occupent surtout de la sécurité des usagers sur la route, des piétons et veillent à ce que les trottoirs soient accessibles aux personnes à mobilité réduite», précise Claudine Messager. En 2008, les ASVP ont comptabilisé interventions, soit une pour 10 habitants environ. La sécurité routière préoccupe également conjointement le commissariat et la Ville. Rattachés au service municipal de la tranquillité publique, les patrouilleurs scolaires assurent la sécurité aux entrées des établissements scolaires publics et privés. Démarches de prévention et de sensibilisation régulières sont aussi conduites en direction des parents qui parfois eux-mêmes peuvent, en se garant trop prés de l école, mettre en danger la sécurité des autres. Le nouveau Conseil local de concertation, constitué à présent en quatre ateliers de quartiers, fonctionne. Les membres de ces ateliers se réunissent régulièrement et démontreront, j en suis sûr, leur volonté d une participation constructive et impliquée. La dernière assemblée de quartier de cette année s est tenue à Saint-Roch Route d Houplines. Le public nombreux, attentif et intéressé resté tard lors de cette séance d information et de concertation, démontre l intérêt que vous portez, plus que jamais, à l action de la municipalité. Ces réunions sont aussi pour la municipalité une formidable occasion d être à votre écoute, d échanger sur des sujets délicats ou d expliciter certaines décisions, tout en mobilisant, tout en rassurant, Toujours en matière de citoyenneté, Armentières dispose à présent d un Conseil municipal des enfants. Le 10 décembre, tous les élèves armentiérois scolarisés en CM1, CM2 et e ont voté. Ils ont désigné leurs 35 Conseillers municipaux. Bel exemple de démocratie! En début d année, en compagnie de Dominique Bianchi, Adjoint délégué à la jeunesse et à la citoyenneté, j installerai notre Conseil municipal des enfants. Pendant trois ans, ces 35 Conseillers municipaux, vivront une expérience pratique d apprentissage de la démocratie, travailleront sur des projets municipaux et pourront être porteurs de propositions utiles au mieux vivre ensemble. Avec ces jeunes, avec les ateliers de quartiers, avec les commerçants que je consulte une nouvelle fois sur les modalités de mise en œuvre du stationnement payant, avec chacune et chacun d entre vous, nous poursuivons avec méthode et clairvoyance la transformation de notre Ville. Plus que jamais nous voulons progresser et compter dans notre territoire et au sein de Lille métropole communauté urbaine. C est tout logiquement la position que je défends au sein des instances de LMCU avec mes deux collègues Laurent Deronne et Jean-Louis Merten. A Lille, dans mes fonctions de Vice-président au Conseil général ou à la Communauté urbaine, je défends en premier lieu les Armentiérois et notre Ville : quoi de plus naturel puisque c est pour cela que les Armentiéroises et Armentiérois m ont fait confiance. A quelques jours de la nouvelle année, en mon nom personnel, en celui de l équipe municipale, je vous présente, à chacune et chacun d entre vous, mes vœux de bonne et heureuse année. Que 2010 vous apporte de nombreuses joies personnelles et permette la concrétisation de vos projets! Nouvelle année, de nouveaux chantiers, de nouveaux challenges à réussir, avec pour moi, un seul objectif : rendre plus belle la ville, rendre plus belle la vie. Bonne année. Bernard HAESEBROECK 3

4 l actu en bref... Banque alimentaire : collecte fructueuse. Fin novembre, la Ville d Armentières s est associée à la collecte nationale de la Banque Alimentaire du Nord et a contacté les associations à but humanitaire, les comités de quartiers, les clubs afin de mobiliser toutes les énergies pour cette collecte sur le plan local. La collecte a été fructueuse puisque kg de denrées ont été ramassés. Bourses communales 2009 : bilan. En 2009, 939 collégiens et lycéens ont bénéficié de la bourse communale, soit 701 familles. La Ville d Armentières a ainsi versé 700 sous la forme de chèques cadeaux utilisables chez les commerçants. L Office de tourisme crée des cartes postales. L Office de tourisme organise, en collaboration avec le club photo Léo Lagrange, un concours photo ouvert à tous les Armentiérois afin de créer de nouvelles cartes postales de la ville. Toutes les idées sont les bienvenues. De nombreux bons d achat sont à gagner chez les commerçants armentiérois. Date limite de dépôt des photos : 1 er juin Règlement, inscriptions et dépôt des photos à l Office de tourisme au 33, rue de Lille Des garages disponibles rue Jacques Brel. Le bailleur social Partenord Habitat dispose de garages libres au lotissement Jacques Brel, rue Jacques Brel pour les personnes qui habitent le lotissement ou le quartier. Si vous êtes intéressés, contactez le point accueil Partenord Habitat situé au 1, résidence Bizet Exposition sur le centre ville : appel aux Armentiérois. En vue d une exposition au printemps 2010, dans le cadre de l inauguration des places du centre ville, la Ville d Armentières, l Office de tourisme et le groupe des «Amis et Ambassadeurs d Armentières» font appel aux Armentiérois afin de dénicher des objets en tout genre : porte-clef, vase, pin s, tirelire De plus, souvenirs, bons moments et anecdotes sont également recherchés pour agrémenter l exposition. En prêtant leurs objets et en apportant leurs témoignages, qui pourront ensuite prendre la forme d un écrit, d une bande son ou d une vidéo, les Armentiérois participeront ainsi activement à cet événement. 33, rue de Lille Tourissima La Ville d Armentières, l Office de tourisme et l Espace naturel Lille métropole participent, ensemble, au salon Tourissima les vendredis 2, samedi 27 et dimanche 28 février à Lille Grand Palais. 33, rue de Lille l actualité Services à la population. Dès les vacances de février, les tarifs des accueils de loisirs vont évoluer et seront basés sur le quotient familial. Accueils de loisirs : des tarifs plus équitables. Les accueils de loisirs fonctionnent le mercredi et pendant les vacances scolaires. D epuis la rentrée de septembre, les tarifs de la restauration municipale ont été modifiés afin d intégrer le quotient familial dans le prix demandé aux familles. Il s agissait de la première étape d une réforme importante visant à revisiter l'ensemble de la tarification des services à la population pour davantage de justice sociale. Dès le début 2010, les accueils de loisirs vont voir leurs tarifs évoluer. De la même façon que pour la restauration scolaire, la municipalité a mis en place un nouveau mode de calcul basé sur le quotient familial, composé de neuf tranches, qui prend en compte le nombre de parts fiscales et les allocations familiales. L objectif de cette revalorisation tarifaire permet d instaurer plus d équité dans le prix à payer pour chaque famille. Cette réforme sera appliquée dès les vacances de février et, pour les accueils de loisirs du mercredi, à partir du 24 février. Ce nouveau mode de tarification implique aussi d autres modifications de fonctionnement. En effet, jusqu ici, lorsqu un enfant allait à l accueil de loisirs toute la journée et restait manger le midi, ses parents avaient un prix unique à payer En été, un prix dégressif pour la journée. Désormais, ces deux prestations seront facturées séparément : un prix pour l accueil de loisirs et un prix pour la restauration, le même que pendant le temps scolaire. Ensuite, concernant les accueils de loisirs du mercredi, les familles pourront désormais choisir les mercredis d accueil et ne seront donc plus obligées de mettre leurs enfants aux accueils de loisirs tous les mercredis en période scolaire. De leurs côtés, les accueils de loisirs de l été voient aussi leur fonctionnement se modifier. Dès juillet 2010 et seulement pour les grandes vacances, les familles auront toujours deux choix : inscrire leurs enfants à la journée uniquement, avec ou sans restauration. Cette formule permet à la Ville d Armentières d avoir une vision plus précise de l animation à apporter aux enfants. Une dégressivité sera appliquée dans le tarif si l enfant va plus de quatre semaines en accueils de loisirs en juillet-août. Pour l instant, la tarification de l accueil périscolaire (avant et après la classe en semaine) ne change pas mais une réforme est prévue pour juin prochain, sur le même principe, en même temps que l ensemble des autres tarifs des services à la population, conformément aux engagements du Contrat municipal Lien social. En février, le centre social Salengro souffle ses 20 bougies et prépare une manifestation pour célébrer l événement. Le centre social Salengro fête ses 20 ans. Samedi février, le centre social Salengro ouvre ses portes à un large public pour célébrer en toute simplicité ses 20 ans d existence. Au programme : une exposition, une fête et un concert de la Bande à Paulo. L exposition photos retrace le passé, le présent et le futur du centre social, l évolution du quartier Salengro sur ces deux décennies et elle revient également sur l homme qu était Roger Salengro. Pour cette dernière facette de l exposition, c est une classe de CM1 de l école Roger Salengro qui prépare les documents et les affiches. A partir de 1h, des animations se succèderont toute l après-midi sur la place devant le centre avec des échassiers, des cracheurs de feu, un fakir, des lucioles géantes et même un atelier de magie. Puis, vers 18h, les musiciens de la bande à Paulo vont réchauffer de leurs morceaux chaleureux et conviviaux la salle Echassiers, fakir, lucioles dans le quartier polyvalente du centre pour un concert gratuit et ouvert à tous. Les vingt ans du centre social sont l occasion de faire la fête mais ils permettent aussi de revenir sur l importance de cette structure dans le quartier. En effet, depuis sa création, le centre social a touché environ familles, soit prés de personnes. Rien que pour l'année 2009, ce sont 150 familles qui sont concernées par les activités à caractère ludique, éducatif, préventif, social et culturel mises en place par le centre. En effet, le centre social privilégie des actions à vocation familiale et plurigénérationnelle. Il développe depuis 20 ans la vie associative du quartier et soutient également des interventions sociales concertées et novatrices en fonction des problématiques repérées sur le terrain. Comme le précise Hugues Queste, président du centre social Salengro, «Les actions prioritaires de la structure restent l'insertion sociale et professionnelle de la population mais sans mettre de côté la thématique famille qui est, à mes yeux, un socle important de l action du centre social. Avec l équipe du centre, nous recherchons surtout à favoriser le bien être de chacun des habitants du quartier dans une vie qui est devenue un véritable parcours du combattant au quotidien. C'est la où le centre social joue tout son rôle d'accompagnement et d'orientation des habitants.» Structure majeure dans le quartier Salengro, le centre social ne compte pas se reposer sur ses lauriers : son équipe réfléchit déjà à la mise en place du Développement social local (mettre les habitants au coeur de leurs préoccupations) afin d'agir ensemble dans l'intérêt général de tous. Et cela, sans oublier une de ses missions qui est l'accueil de tous les habitants en préservant une réelle mixité sociale et donc, sans tomber dans l écueil d'un centre social réservé uniquement aux plus démunis. Centre social Salengro, rue Jean-Baptiste Lebas

5 l actualité Aide à la scolarité. Depuis l année dernière, les bourses communales pour les collégiens et les lycéens sont versées sous la forme de chèques cadeaux. Dès janvier, s inscrire pour obtenir la bourse communale. a municipalité a décidé de reconduire pour l année 2010 le versement des bourses communales sous la forme de bons d achat à utiliser chez de nombreux commerçants armentiérois. En effet, l aide financière de la Ville était, jusqu à l année dernière, versée directement et avec peu de visibilité sur le compte bancaire des familles. Ce qui n aidait pas les Armentiérois à savoir d où venait la somme allouée et surtout à qui elle était destinée. En effet, les 50 euros d aide pour un collégien et les 100 euros d aide pour un lycéen doivent être consacrés à les équiper pour la rentrée scolaire en fournitures et accessoires de travail. Les conditions requises pour bénéficier d une bourse communale restent inchangées par rapport aux années précédentes : la famille doit être domiciliée à Armentières, l élève doit avoir la qualité de boursier national et fréquenter un lycée ou un collège établi sur le territoire français. Les listes des élèves concernés seront transmises par l intermédiaire des collèges et des lycées armentiérois. Il est important de rappeler que, pour les élèves qui fréquentent un collège ou un lycée à l'extérieur de la ville, les imprimés sont à retirer à la direction des affaires scolaires et périscolaires (1 er étage de l'hôtel de ville), à partir du mardi 5 janvier et jusqu au vendredi 2 février 2010, dernier délais. Les pièces justificatives à fournir sont : la notification de l Inspection académique pour la bourse nationale et une attestation du chef d établissement, mentionnant la classe suivie l an dernier et la classe suivie cette année. Les bourses communales seront distribuées en juin prochain sous la forme de chèques cadeaux utilisables dans de nombreux commerces de la ville. La municipalité a organisé une nouvelle journée bonheur à destination des Armentiérois de 55 ans et plus le mardi 15 décembre dernier aux salons Kennedy. Il s agissait cette fois-ci d un repas dansant avec menu gastronomique, orchestre, animation, magie et coin photo souvenir. 400 seniors pour la 5 e journée bonheur aux salons Kennedy 3 questions à... Catherine de Paris, adjointe au Maire déléguée à l'éducation et à la santé, Conseillère régionale. Les bourses communales représentent-elles une obligation légale? Absolument pas! Les bourses communales mises en place à Armentières correspondent à une volonté forte de la municipalité d offrir un soutien financier aux familles à un moment où les frais engendrés par la scolarité sont importants. C est pour cela que la distribution des bourses s effectue en juin pour que les familles disposent à l avance des bons d achats pour préparer, dans de bonnes conditions, la rentrée scolaire de leurs enfants. Cette action est un choix délibéré de la Ville d Armentières, reconduit en 2010, pour les familles les plus modestes puisqu elle concerne les boursiers. D autres villes font le choix de ne pas aider ces familles. Comment va se passer la distribution des bourses? Pour la distribution des prochaines bourses communales, on a retenu la leçon de l année dernière! Concentrée sur une seule journée, la distribution avait en effet souffert d une trop grande affluence. En juin 2010, la distribution va être organisée sur plusieurs jours. Les familles concernées vont recevoir au début de l année 2010 un courrier leur précisant le déroulement de la manifestation. A ce jour, 939 élèves bénéficient des bourses communales, soient environ 700 familles. Pourquoi avoir changé de formule et être passé d un virement bancaire à des chèques cadeaux? La nouvelle formule est plus explicite : je pense qu il est important que les parents sachent d où vient l argent qui leur est distribué et surtout, à quoi il est destiné. En effet, le versement d une somme sur un compte ne garantit pas que son utilisation ait été effectuée à bon escient. Or, cet argent doit être consacré aux besoins des élèves et, cerise sur le gâteau, les commerçants armentiérois sont ravis d être partenaires de cette opération. Ce même principe est appliqué, depuis 2005, par le Conseil régional. Travaux. En cette nouvelle année, l aménagement du centre ville se poursuit sur le dernier tronçon : la place Saint-Vaast. Centre ville : fin de chantier. Après la trêve hivernale, les ouvriers du chantier vont reprendre les travaux d aménagement du centre ville et s attaquer, cette fois-ci, à la place Saint-Vaast. En effet, les places du général de Gaulle sont quasiment terminées, il ne reste que quelques détails à peaufiner. D un côté, les fontaines attendent impatiemment leur branchement et de l autre, le puits communal va prochainement être mis en valeur grâce à un éclairage spécifique. Trente-trois nouvelles places de stationnement sont aujourd hui disponibles sur le centre ville. Il s agit d un stationnement «zone bleue» en attendant l installation prochaine des horodateurs. En effet, ces places de parking font partie de la future zone de stationnement «courte durée». A partir du 12 janvier et jusque début février, les trottoirs de la 2 e place du général de Gaulle, côté commerces, vont être terrassés puis le pavage posé. Les quelques travaux de dallage qui restent à effectuer dans la rue Saint-Vaast et sur le carrefour Sadi Carnot seront finalisés dans la foulée. Le terrassement de la place Saint-Vaast, quant à lui, va débuter le 25 janvier. Les ouvriers vont creuser l ensemble du tronçon qui accueillera ensuite plusieurs tonnes de terre végétale et le futur espace vert polyvalent. En même temps, les trottoirs derrière l hôtel de ville vont être réalisés : il n y aura plus de route derrière la mairie et des emmarchements vont être créés pour atteindre la place Saint-Vaast. Fin mars, la nouvelle place sera terminée. Il ne restera plus qu à attendre l ensemencement qui, lui, s effectuera en avril. Avec les beaux jours, cette ultime étape marquera la fin de l aménagement complet du nouveau cœur de ville, symbole du renouveau d Armentières. 5

6 l économie en bref... «Au palet gourmand» sur la place de la République. La boulangerie-pâtisserie «Au palet gourmand» a ouvert ses portes au 41, place de la République. Elle est le deuxième du nom puisqu une même boulangerie pâtisserie existe déjà à Erquinghem-Lys. Elle propose des pains spéciaux, des viennoiseries, des brioches, des gâteaux d anniversaire, de baptême, de mariage et de communion. Elle est ouverte du mardi au samedi de 7h à 13h et de 14h30 à 19h et le dimanche de 7h à 13h Camaïeu femme est arrivé en centre ville. Situé au 32, place du général de Gaulle, l enseigne Camaïeu a ouvert ses portes le 28 novembre. Elle propose une collection de prêt-àporter pour femmes. Camaïeu est ouvert le lundi de 10h à 19h et du mardi au samedi de 9h30 à 19h, sans interruption le midi Des kinés dans les Jardins des portes de France. Thierry Blanquart, Luc Lefebvre et Mickaël Rivelon, kinésithérapeutes depuis 25 ans dans le quartier du Bizet, ont quitté leur cabinet du 1, avenue Marc Sangnier, et se sont installés dans la ZAC du Bizet au 798, avenue Léon Blum. Ce nouveau local est plus grand et mieux accessible aux personnes à mobilité réduite Se restaurer O Caraïbes. Situé 3, place du marché aux toiles, le restaurant «O Caraïbes» fait de la cuisine française, mijote les poissons des Caraïbes (requin, espadon, thon rouge, ), propose des barbecues sur table (bœuf, porc, poulet, ) et des plats végétariens. Il est ouvert le midi, du mardi au dimanche, et les vendredis et samedis soir. Coupe de champagne offerte à chaque fois. Soirées à thème Un nouvel infirmier en ville. Benjamin Huyghe, infirmier, vient de s installer au 21, rue Deceuninck. Il a ainsi rejoint Stéphanie Desbonnet, sur place déjà depuis quatre ans. Il propose des soins 7 jours sur 7 à domicile et au cabinet, sur rendezvous Xtrem renov intervient rapidement. Christophe Darou a créé son entreprise de rénovation le 10 octobre dernier. Il propose des interventions et des dépannages, 7 jours sur 7 et 24h sur 24, sur le chauffage, le sanitaire, la maçonnerie, la métallerie et le placoplâtre. 14, avenue Marc Sangnier portraits Emploi. L association pour l emploi et la formation Armentières-Vallée de la Lys et l association Don Bosco de Bailleul viennent de créer, ensemble, le SESAME emploi. Une dynamique d insertion professionnelle. Carole Latour, responsable du pôle «Accompagnement des compétences» dans le programme SESAME emploi. L association pour l emploi et la formation du secteur Armentières-Vallée de la Lys (AEFAVL) avait jusqu ici deux vocations : la «Mission locale» à destination des jeunes et la «Charte qualité» pour les contrats aidés essentiellement, destinés au public de plus de 2 ans. Depuis le 1 er septembre, sous l impulsion de Claude Hujeux, président de l AEFAVL, soutenu par Bernard Haesebroeck, vice-président du Conseil général, la «Charte qualité» s est jointe à l association Don Bosco de Bailleul, portée par le lycée Sainte-Marie. En effet, une partie des bénéficiaires de leurs actions était identique à celle de l association armentiéroise. La mise en commun de leurs savoir-faire a permis de créer une nouvelle offre de services : le programme SESAME emploi (Service d insertion spécialisé dans l accompagnement et la médiation économique). Un nouveau territoire d insertion est né : celui-ci regroupe l Armentiérois et la Flandre intérieure. En effet, SESAME emploi intervient sur le canton d Armentières, la Communauté de communes des Monts de Flandres/Plaine de la Lys, Hazebrouck et Merville. Au total, ce sont près de habitants concernés. Ce dispositif a donc pour vocation la montée en qualification et le retour à l emploi durable des demandeurs d emploi de plus de 2 ans, le contrat aidé étant un support majeur du programme. Il s appuie sur la concertation des opérateurs locaux spécialisés dans l accompagnement, l accès à l emploi et le développement local. «L idée est donc de proposer un service «surmesure» à une catégorie de public ayant besoin d un accompagnement individualisé et renforcé visant l emploi», explique Jean-François Dufour, directeur du SESAME emploi. «Ces personnes doivent êtres inscrites au Pôle emploi, exprimer clairement leur volonté de travailler et être déjà en parcours d insertion, par conséquent accompagnées par un référent social». Le programme SESAME emploi est constitué d une offre de services répartie en trois pôles d intervention : la concertation professionnelle, l accompagnement des compétences et le conseil entreprise. Tout est ainsi mis en œuvre pour que le demandeur d emploi puisse trouver un emploi durable ou, à défaut, obtenir une qualification professionnelle validée par un diplôme reconnu. En septembre, une trentaine de personnes sont déjà entrées dans le dispositif. Sylvie, 48 ans, a intégré le programme SESAME dès sa création. Elle aimerait travailler à domicile. Pour ce faire, Sylvie a déjà suivi deux formations spécifiques. «En intégrant ce programme, j ai trouvé une aide précieuse dans ma recherche d emploi. Je suis bien entourée et bien dirigée. Je me forme encore en allant à l école tous les jeudis et vendredis pour obtenir un titre professionnel. Je recherche maintenant du travail», confie Sylvie. D ici un an, 500 personnes auront, comme Sylvie, intégré le programme SESAME avec, pour but, de trouver un emploi durable. AEFAVL 4, rue Jean Jaurès à Armentières Service. Comme Gisèle Reydant, de nombreuses personnes viennent chercher confort et sécurité au logement foyer, rue de Messines. Trouver la sérénité au logement foyer. aussi des jardins du logement foyer l été pour faire du tricot ou du crochet, ses grandes passions. Elle apprécie l autonomie dont elle dispose car chaque résident est foncièrement indépendant car il vit dans son propre appartement, seul ou en couple. De plus, le logement foyer n est pas médicalisé : chacun conserve donc son médecin traitant, son infirmière et son aide à domicile. Les repas sont pris en commun les midis du lundi au Gisèle Reydant dans son appartement T2 au logement foyer rue de Messines. I nstallée au logement foyer depuis un an, Gisèle Reydant n a pas déposé ses valises là par hasard : «J ai longuement réfléchi avant de prendre ma décision car c est difficile de quitter une maison où l on a vécu 40 ans.» Sa principale motivation? La sécurité d une structure adaptée aux personnes de 0 ans et plus où chacun bénéficie d une alarme personnelle 24h/24 en cas de problème médical. En effet, Gisèle, du haut de ses 87 printemps est en grande forme! «Mais on ne sait pas si ça durera» explique-telle dans un sourire malicieux. «Il m a semblé préférable d anticiper pour ne pas ensuite intégrer n importe quelle structure dans l urgence.» Il est vrai que son appartement T2 est coquet et chaleureux. D ailleurs, Gisèle avoue avoir mis son fils à contribution pour tapisser les murs à son goût! «C est un appartement agréable qui dispose de tout le confort nécessaire. Je m y suis bien habituée tout de suite. Et puis, il n y a pas de bruit car c est du double vitrage partout.» Membre actif des clubs du 3 e âge, Gisèle profite En un an, 500 personnes aidées Repas et animations au quotidien samedi et des activités variées sont proposées par des animatrices. Ainsi, Sylvie, la nouvelle animatrice, a converti Annie et Francis Rousselle, également locataires au logement foyer depuis 2 ans et demi, à l anglais! Mais de nombreuses autres activités sont proposées en groupe de 5 ou personnes comme des sorties cinéma à la médiathèque. Le principe reste celui de la liberté : chacun peut participer aux activités proposées mais il n y a aucune obligation. Quelques appartements du logement foyer sont encore disponibles. La direction se tient à votre disposition pour tout renseignement et visite sur rendez-vous au

7 sport et culture Armentières : une ville sportive. Le 2 novembre dernier, près de 150 sportifs armentiérois ont été mis à l honneur suite à leurs bons résultats effectués pendant la saison Les disciplines ainsi récompensées étaient : amis réunis armentiérois, archers réunis Saint- Sébastien, athlétisme, aviron, BMX, boxe anglaise, boxe française, canoë kayak, cyclo club armentiérois, force athlétique/musculation, handball, jeunesse athlétique armentiéroise, la jeune garde, rugby, société municipale de gymnastique, SOA natation, SOA basket, vélo club armentiérois et voile. Une belle occasion pour le Maire, Bernard Haesebroeck, de rappeler que ce mandat municipal sera très sportif. Aviron. La Ligue Nord-Pas-de-Calais des sociétés d aviron vient de décerner la médaille de bronze de la jeunesse et des sports à Sylvie Roussel, responsable du club d aviron. Sylvie navigue sur les eaux S ylvie Roussel se passionne pour l aviron depuis sa plus tendre enfance. Son implication dans cette discipline sportive a été récompensée le 12 décembre dernier lors de l assemblée générale de la section aviron du Club Léo Lagrange : elle s est vu remettre la médaille de bronze de la jeunesse et des sports. Cette distinction, demandée par la Ligue Nord-Pas-de-Calais des sociétés d aviron, souligne son investissement depuis de nombreuses années. En effet, Sylvie est secrétaire de la Ligue et secrétaire du Comité départemental du Nord d aviron depuis Elle est aussi responsable de la section aviron du club Léo Lagrange depuis 199, poste qu elle occupe avec son frère Bruno. L aviron fait partie intégrante de sa vie. Elle a commencé jeune à naviguer sur la Lys. «C est Philippe Dekeyser, mon coach en 1977, qui m a transmis sa passion», raconte Sylvie avec nostalgie. Pendant plusieurs années, Sylvie et sa collègue Chantal ont ainsi participé, en double, à de nombreuses régates et fait de bons résultats au niveau régional. Mais il n était pas simple à cette époque de se faire reconnaître en tant que femme rameur Elle s est ensuite arrêtée quelques années pour s occuper de sa famille puis a décidé, en 199, de reprendre en main le club d aviron : «Le club était en veille, il s éteignait petit à petit Avec mon frère Bruno, on a voulu relancer l activité», explique-t-elle. Depuis, la section aviron du club Léo Lagrange s est fortement développée. Elle compte aujourd hui 88 adhérents, enfants et adultes confondus, et affiche de bons résultats : le club a été labellisé une étoile «école française d aviron» en 2009, label renouvelé pour 2010 ; les minimes, le 1 er équipage formé en 2008, se sont qualifiés pour les championnats de France et ont terminé 23 e sur 150 bateaux. La relève semble être assurée puisque les deux garçons de Sylvie Roussel, Jérémy, 22 ans, et Clément, 18 ans, s investissent tout autant qu elle dans l aviron et réussissent de belles performances. Jérémy est d ailleurs deux années de suite vice-champion de France universitaire en «quatre de couple». «En aparté» - Cie Etant donné Danse (dès 4 ans) Samedi 9 janvier 1h30 (tarif unique euros) Comme dans un film muet, la musique (où piano et percussions se répondent) accompagne malicieusement une danse éminemment joyeuse, à l écriture ciselée et subtile. A découvrir aussi : un stage parentsenfants le même jour de 10h à 12h. «Ciné-Concert Charley Bowers» - Joachim Latarjet Jeudi 14 janvier 19h30 (tarif unique euros) Où l on écoute un musicien, seul en scène, avec un trombone à coulisse, un ordinateur, un ukulélé, une basse, une guitare et un tuba contrebasse. Où l on découvre, avec un réel plaisir, ces petits films inédits de Charley Bowers qui datent de 1925 et qui sont accompagnés, pour l occasion, d une illustration musicale hors du commun. Stage d expression corporelle Nicolas Bachet Week-end des 1-17 janvier à la Maison des Artistes (samedi 15h-18h & dimanche 11h- 13h/14h-17h) Laissez votre corps être un peu plus fou au quotidien! Une succession de jeux aborderont le mouvement par la musicalité, la dissociation, l habileté et l inventivité. «Richard III» - Pierre Foviau Théâtre Vendredi 2 février 20h30 De chaque côté de grandes tables de réunion qui forment l essentiel d un décor sombre et dépouillé, tout juste enluminé par un immense lustre bourgeois, deux familles royales s affrontent : Les Lancastre et Les York. Princes, ducs et duchesses, rois et reines règlent leur compte et se déchirent pour la quête du pouvoir Récital violon-piano - Frédéric Pelassy & Christophe Simonet Dimanche 28 février 17h Pour célébrer le 200 e anniversaire de la naissance de Schumann, deux concertistes de talent proposent un grand programme romantique qui fera la part belle au lyrisme lumineux de Robert Schumann, Franz Schubert et César Franck, nés à une décennie de distance et pourtant si différents. Vivat la danse. La nouvelle édition de «Vivat la danse!» donne cette fois-ci la parole aux artistes sur les questions d identité. La différence sous toutes ses formes. Rendez-vous désormais incontournable à Armentières, «Vivat la danse!» a lieu du 28 janvier au 4 février. Pour cette nouvelle édition, l équipe du Vivat, scène conventionnée danse et théâtre, avait envie d accueillir des spectacles de danse bien sûr mais aussi du théâtre, du cirque, de la musique afin de mélanger les genres et les identités. «On parle beaucoup en ce moment des questions d identité,... C était donc logique pour nous que cette question soit abordée au travers de Vivat la danse. On parlera ici de la différenciation, de l acceptation des différences, du côté discriminant», explique Éliane Dheygère, directrice du Vivat. Cependant, aucun des spectacles ne sera voyeuriste. Au contraire, ils seront interprétés avec beaucoup d humour. De nombreuses thématiques fondamentales seront abordées. «Vivat la danse! sera amusant, surprenant et instructif», ajoute Éliane. Par exemple, «Chandelier» de Steven Cohen, est aussi bien un film qu une performance. L histoire parle d un homme, blanc,. dans un univers sud africain. On éloge dans ce film les difficultés rencontrées par le personnage central dans un pays où il y a beaucoup de ségrégations et de racisme. Steven Cohen déambule ici habillé d un lustre, maquillé, : une belle démonstration de l acceptation de l autre dans sa différence. De son côté, «Regarde maman, je danse» par Vanessa Van Durme, est tout aussi insolite. Il s agit d une femme de 0 ans qui raconte sa vie quand «il» était petit, ses troubles, ses révoltes, ce qu il a dû subir pour se faire accepter, le choix de son opération, la réaction de ses parents le tout en faisant rire les spectateurs. Autre représentation épatante : «PPP» de Philippe Ménard, la compagnie Non Nova. Il amène sur la scène du Vivat un lit de glace. En effet, tout au long du spectacle, on assiste à la transformation d un homme en femme et la glace fond au fur et à mesure de l effort et de la fatigue. Aussi, «Gender conférence», offre un spectacle à la fois rap, hip hop et théâtre qui s adresse avant tout aux jeunes, aux adolescents. Ce spectacle dénonce la stigmatisation et fait appel à la tolérance. Le public pourra également assister à un concert de rock, à un spectacle sur les postures masculines, une sorte d hommage au jeu de dérision, ou encore à une représentation dans les salons d honneur de l hôtel de ville ou à Lille. A découvrir également une rencontre avec Cécile Proust sur tous les mouvements féministes et les revendications d égalité depuis les années 50. Ces questions de différences, tant dans la religion que dans la politique, l art ou la sexualité seront minutieusement interprétées au travers des quinze spectacles programmés pendant «Vivat la Danse!» : un éventail de spectacles étonnants pour chaque tranche d âge et pour tous les goûts. La diversité demeure plus que jamais la richesse de l identité. Retrouvez l ensemble du programme de «Vivat la danse!» sur et sur Le Vivat Scène Conventionnée Place Saint Vaast Armentières

8 agora Avant même les obligations légales, dans un souci de liberté d'expression des deux listes présentes au sein du conseil municipal depuis mars 2008, le maire a souhaité que soit reconduite cette rubrique. Les modalités de son fonctionnement ont fait l'objet d'une délibération en conseil municipal, adoptée à l'unanimité. Cette délibération fixe notamment que les propos que l'on y retrouve n'engagent que leurs auteurs dans la limite de la loi et du respect des personnes. Cette liberté est valable, y compris pour les erreurs typographiques et les fautes d'orthographe. Armentières au coeur L efficacité solidaire de la proximité. Comme vous avez pu le lire ou l entendre dans les media, le Gouvernement veut réformer l organisation institutionnelle et politique de notre Pays. Au cœur de cette réforme : la répartition des compétences entre les collectivités et l avenir des Départements. Nous sommes volontaires pour discuter de la modernisation des collectivités, de la répartition des compétences ou de la recherche d économies structurelles. Par contre, nous sommes farouchement opposés à la méthode et aux basses finalités poursuivies aujourd hui par cette nouvelle réforme de régression. Au cœur de la crise économique et sociale que nous traversons, est-ce bien le moment de fragiliser les collectivités de proximité? Acteurs de lien social, aménageurs, porteurs des services de proximité, la commune, le Département et la Région sont menacés et financièrement axphysiés avec la suppression de la taxe professionnelle. En quoi cela intéresse-t-il Armentières et ses habitants me direz-vous? Concrètement, ces réformes menacent notre action et notre avenir. Par ailleurs, ces décisions sont en totale contradiction avec la réalité du quotidien. Plus que jamais, la ville est au cœur du lien social, acteur efficace de proximité. Pour preuve, la mise en place des Centres de vaccination nous a été confiée par l Etat qui n a plus aujourd hui ni moyens, ni personnels à mettre en mouvement pour assurer une prévention générale face à la grippe A H1N1. Si demain le Département ou la Région ne peuvent plus intervenir sur les politiques de leur choix, ce sont des services que vous appréciez, des équipements que vous fréquentez, des associations dont vous êtes membres qui sont menacés. Armentières pour tous Les Assemblées de Quartiers sont l occasion, pour les Armentiérois, d interpeller le Maire sur différents sujets. Or, ils n obtiennent, bien souvent, que des réponses tronquées ou celles que le Maire veut bien leur donner En ce qui concerne l état de nos routes et de nos trottoirs, certains se sont indignés, à juste titre, de la lenteur des réparations. Face à ces questions, le Maire a trouvé une parade : donner raison à ses interlocuteurs tout en critiquant sans ménagement Lille Métropole Communauté Urbaine (LMCU)! Mais comment peut-on critiquer à ce point LMCU, lorsqu on en est Vice- Président, c'est-à-dire lorsqu on appartient à son exécutif et que l on en est décisionnaire? Cette question en appelle donc Moins d investissements, moins d emplois, moins d avenir En termes d aménagements et de grands projets, la menace est aussi sévère. Empêcher le Conseil Général de soutenir la culture, c est mettre en péril le projet de notre cinéma pourtant aujourd hui bien engagé. Limiter l intervention du Conseil Régional pour le sport, c est fragiliser les SOA Baskets, c est oublier la construction et l aménagement d une nouvelle salle de sport dédiée à cette discipline et à l activité des jeunes. Au 1 er janvier, la suppression de la taxe professionnelle, ressource importante des Régions et des Départements, viendra dévaster les capacités à investir, à préparer l avenir et à soutenir l activité économique. La ficelle politicienne est ici encore grossière. L objectif poursuivi est simple : rendre impopulaires les élus locaux que nous sommes, en les obligeant à augmenter la fiscalité des ménages pour poursuivre la modernisation et l aménagement de la Ville et de notre territoire, ou à sacrifier des services ou du lien social. L ensemble des élus du Groupe majoritaire, réunis autour de notre Maire, Bernard HAESEBROECK, vous assurent de leur farouche volonté de défendre plus que jamais l efficacité solidaire de la proximité et vous présentent tous leurs vœux pour cette nouvelle année. Jean-Michel MONPAYS Assemblées de Quartiers : un exercice de proximité et de vérité! une autre : quelle est l influence du Maire d Armentières à LMCU? Plutôt que de regretter la lourdeur de l administration et l éloignement des services de voirie de notre commune (à Roncq), le Maire ferait mieux de tenir un discours de vérité envers les Armentiérois et leur dire que la voirie et l assainissement ne figurent plus parmi les priorités d action de LMCU. Tous les Maires de la Métropole le constatent et le déplorent! Telle est la triste réalité qui s impose à nous et que l on essaie de nous dissimuler Michel PLOUY infos pratiques Allocation de soutien scolaire pour les étudiants. Pour obtenir l allocation de soutien scolaire, il faut être Armentiérois (pour les étudiants étrangers, être domicilié à Armentières depuis au moins deux ans), être boursier national de l'enseignement supérieur et l étudiant doit fréquenté un établissement situé sur le territoire français. Les dossiers sont à retirer au Centre communal d action sociale - 33, rue du président Kennedy - à partir du 15 janvier Pré-inscriptions dans les écoles dès janvier. A partir de janvier, les familles peuvent d ores et déjà pré-inscrire leurs enfants pour l entrée à l école pour l année scolaire Cette pré-inscription se fait auprès de la direction des affaires scolaires et périscolaires, 1 er étage de l hôtel de ville ou sur rubrique «Éducation» La Ville recherche des animateurs. La municipalité recherche des animateurs pour encadrer la pause méridienne pendant le temps scolaire, entre 11h30 et 13h30. Conditions : être diplômé du BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) ou être en cours de formation ou détenir tout autre diplôme en rapport avec les enfants ; il faut aussi être armentiérois ou habiter les alentours. Dossiers de candidature à retirer à la direction des affaires scolaires et périscolaires, 1 er étage de l'hôtel de ville Les cartes de transport pour les 5 ans et plus. Le Centre communal d action sociale organise la distribution des cartes de transports aux Armentiérois de 5 ans et plus, non imposables sur les revenus 2008, les lundi 25 et mardi 2 janvier de 9h à 11h30 et de 14h à 1h30 sur place au 33, rue du Président Kennedy Recensement de la population pour % de la population armentiéroise seront recensés du 21 janvier au 27 février Un agent recenseur viendra déposer les documents suivants aux domiciles échantillons : une feuille de logement, un bulletin individuel pour chaque personne vivant habituellement dans le logement, ainsi qu une notice d information sur le recensement et sur les questions que la population peut se poser. Ces documents seront à remettre à l agent recenseur ou le cas échéant à renvoyer à la mairie. Les résultats de l enquête seront diffusés sur le site internet SUDOKU N 38 de Philippe Imbert La règle du jeu Une grille de Sudoku se compose de neuf carrés de 3x3 cases, ces carrés sont appelés régions. Le but du jeu est de compléter la grille afin que chaque ligne, chaque colonne et chaque région contienne tous les chiffres de 1 à 9 une fois et une seule. Aucune culture mathématique n est nécessaire, juste un peu de logique et de patience! solution N Les mots croisés de Philippe Imbert A B C D E F G H I J K L 1 A 2 L 3 L 4 C O M M E R C A N T S 5 Z C 7 H 8 E 9 Z 10 D A R M E N T I E R E S 11 O 12 S HORIZONTALEMENT : 1- UN BON ACCUEIL -2- LA QUALITE - F.O. -3- FI! -4- COMMERCANTS! -5- COMA - Z.I. - DO -- EMOI - CONSEIL -7- RM - SUH (Hus) - OU - LE -8- VER - SERVICES -9- IRISEZ - AVE -10- D ARMENTIERES! -11- EGAS - OA -12- SES - SOURIRE - VERTICALEMENT : A- ULM - CERVIDES -B- NA - COMMERAGE -C- BQ - OMO - RIRAS - D- OUI, MAIS! - SMS -E- NA! - USEE -F- ALLEZ CHEZ NOS -G- CI - RIO - TAO -H- CT - NOVAI -I- U.E.F.A. - SUIVEUR -J- INDE - CER -K- IF - TOILE - EUR -L- LOIS - LESES - Philippe Imbert, verbicruciste, a réalisé pour Armentières le Journal cette grille de mots croisés. HORIZONTALEMENT : 1- C est la spécialité de nos commerçants qui vous est réservée! -2- Ce que font nos commerçants - Syndicat -3- Marque de dédain Un état sans connaissance - C est la zone! - N est pas sans portée -- Emotion - Vous trouverez le bon chez nos commerçants -7- En larmes - Retournées chez Hus - Laisse le choix - Fait un article -8- Enterré vivant - Sont des exigences pour nos commerçants et des plus pour vous! -9- Donnez de la couleur - Vaut une priére Architecte espagnol - Queue de boa -12- Possesif - Est normal et de bonne grâce chez nos commerçants! - VERTICALEMENT : A- Engin volant - Porteurs de bois -B- Sodium - Fait jaser -C- Becquerel - Flotte africaine - Façon de rire -D- Mots pour approuver et aussi pour faire remarquer - Envoi du texte -E- Renforce une affirmation - Telle une eau en bouche -F-G- Avant un joint - Ses rues connaissent les défilés - Vieille pensée chinoise -H- C est en coton - Renouvelai une obligation -I- Ex-coupe en Europe - Un homme qui file -J- A de sacrées vaches! - Tête de cerf -K- Est vert toute l année - Travail d araignée - Suffixe -L- Mises en code - Blesses - 8

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

Règlement intérieur. des activités périscolaires

Règlement intérieur. des activités périscolaires Règlement intérieur des activités périscolaires Adopté par le conseil municipal du 27 juin 2014 1 Le présent règlement a pour objectif de définir le fonctionnement, le déroulement et les modalités de fréquentation

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Résidence Clairefontaine

Résidence Clairefontaine Résidence Clairefontaine Bienvenue Madame, Monsieur, Vous venez de retirer un dossier de demande de pré-admission pour intégrer la Résidence Clairefontaine. Le Conseil d administration, la direction, tout

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PASS sports vacances. Sommaire

PASS sports vacances. Sommaire PASS sports vacances Sommaire PREAMBULE Article 1 : Modalités d inscription Article 2 : Modalités de fonctionnement Article 3 : Les infrastructures Article 4 : Tarification Article 5 : Sécurité et secours

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

STAGE DE FOOTBALL AS L UNION FOOTBALL TOUSSAINT 2015

STAGE DE FOOTBALL AS L UNION FOOTBALL TOUSSAINT 2015 Dossier d inscription ~ ~ ~ STAGE DE FOOTBALL AS L UNION FOOTBALL TOUSSAINT 2015 Complexe Léon COGEZ Avenue de Bayonne 31240 L UNION 1 PRESENTATION L As L UNION Football organise des stages tout au long

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE «L AIDE AUX DEVOIRS» DES COLLEGIENS ARTICLE I : PRESENTATION L Aide aux devoirs est un atelier que le Centre jeunesse municipal propose aux résidants de la commune, scolarisés

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON

REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Pour toutes correspondances, Merci de nous contacter par mail cantine.cordon@orange.fr REGLEMENT INTERIEUR RESTAURANT SCOLAIRE DE CORDON Le restaurant scolaire de Cordon n est pas communal. Il est géré

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE : La ville de GODERVILLE organise au sein de ses écoles un service d accueil périscolaire. Ces prestations regroupent : les activités périscolaires mises

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne HANDBALL PRÉSENTATION Le CER PIFO : aux jeunes athlètes l accès

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Accueil Périscolaire Année 2013 / 2014. Ecoles publiques. Pour vous rendre la vie plus pratique

Accueil Périscolaire Année 2013 / 2014. Ecoles publiques. Pour vous rendre la vie plus pratique Accueil Périscolaire Année 2013 / 2014 Ecoles publiques Pour vous rendre la vie plus pratique Accueil Périscolaire Année 2013 / 2014 La ville de Vannes propose un accueil périscolaire (matin et soir)

Plus en détail

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps

Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps LE PRADET Maj 23/9/2015 Règlement Intérieur Stages Multisports Toussaint Hiver et Printemps Préambule Les stages multisports ont pour objet de faire découvrir aux enfants scolarisés en élémentaire et au

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents

REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents REGLEMENT INTERIEUR Pour les enfants et leurs parents de la RESTAURATION SCOLAIRE MATERNELLE/ELEMENTAIRE Direction de l Education, de l Enfance et de la Réussite Educative Approuvé au Conseil Municipal

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place)

- Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les établissements dans lesquels le service est mis en place) Sommaire Courrier destiné aux familles Dossier : Fiche «Famille» Fiche «Enfant» : une fiche par enfant Règlements intérieurs : - Accueil périscolaire - Restauration scolaire - Étude surveillée (pour les

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Dossier d inscription aux services :

Dossier d inscription aux services : Dossier d inscription aux services : Restauration scolaire Accueils périscolaires matin soir TAP 2015 2016 Pour une inscription au restaurant scolaire TAP accueils périscolaires : Dossier d inscription

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME Tél : 04.94.96.33.32 Fax : 04.94.56.77.67 Contact : lestilleuls@ste-maxime.fr - 1 - Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos.

Le temps du repas est un moment privilégié pour les enfants : alimentation, éducation au goût, moment d échanges, temps de repos. VIE SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR Restaurant Scolaire La commune de PLUDUNO met à disposition de tous les enfants des écoles maternelles et élémentaires publiques et privées un restaurant scolaire pour

Plus en détail

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale»

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» F I C H E A C T I O N Titre de l action : «libère ta parole» AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» Nouvelle action Renouvellement Objet : Libérer la parole c est accepter le constat de sa propre situation

Plus en détail

Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde. Guide Services. 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free.

Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde. Guide Services. 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free. Maison Pour Tous Centre social Un Nouveau Monde Guide Services Mobilité Convivialité Familles, Services, écoute, convivialité... 28, rue des Cordeliers 10700 Arcis-sur-Aube 03 25 37 06 03 unm.arcis@free.fr

Plus en détail

Catalogue de prestations 2015 / 2016

Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme Catalogue de prestations 2015 / 2016 Médiathèque intercommunale du Val de Somme 31b rue Gambetta Enclos de l abbaye 80800 CORBIE Tél. 03 22 96 35 86 www.lecturepublique.valdesomme.com

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE

OFFRE DE FORMATION CONTINUE 2015-2016. GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE OFFRE DE FORMATION CONTINUE 205-206 GROUPE D APPUI DÉPARTEMENTAL AUX PROJETS ÉDUCATIFS TERRITORIAUX (PEdT) Logo LE SOMMAIRE THÉMATIQUE COORDINATION Le Groupe d Appui Départemental (GAD) du Gard, instance

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES ALSH Intercommunal (Accueil de Loisirs Sans Hébergement) Livret d inscription De Septembre 2015 À Juin 2016 Saiint Martiin lle Beau (Mercrediis et vacances) La Croiix en Touraiine (Mercrediis) INFORMATIONS

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE La vie associative LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire La vie associative Ville-associations en dialogue continu page 4 La participation des associations à la vie locale page

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH La cantine scolaire et la garderie périscolaire sont des services publics municipaux facultatifs, placés sous l autorité

Plus en détail

Règlement intérieur des Antennes Jeunesse

Règlement intérieur des Antennes Jeunesse Règlement intérieur des Antennes Jeunesse à destination des collégiens et lycéens de 11 à 17 ans et de leurs parents (le présent règlement doit être lu, approuvé et signé par les familles) PREAMBULE La

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans

REGLEMENT EP-One. Accueil libre pour les 11 à 17 ans. Accueil fixe pour les 11 à 14 ans REGLEMENT EP-One L EP-One vous propose, deux types d accueil : Accueil libre pour les 11 à 17 ans Hors vacances scolaires Mercredi 13h30 à 18h00 Vacances scolaires Lundi au vendredi 9h00 à 12h00 13h30

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL

REGLEMENT DEPARTEMENTAL REGLEMENT DEPARTEMENTAL des Transports Scolaires Département de l Indre D.G.A/R.T.P.E. Service Départemental des Transports Hôtel du Département CS20639 36020 Châteauroux Cedex REGLEMENT DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance

Appel à projets. Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire. Développer la connaissance Appel à projets 2011 Aidons tous les collégiens à réussir! Ensemble contre le décrochage scolaire En partenariat avec le ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Avec

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ACCUEIL DE LOISIRS ASSOCIE A L ECOLE ( A.L.A.E.) ANNEE SCOLAIRE 2015 / 2016

REGLEMENT INTERIEUR DE L'ACCUEIL DE LOISIRS ASSOCIE A L ECOLE ( A.L.A.E.) ANNEE SCOLAIRE 2015 / 2016 REGLEMENT INTERIEUR DE L'ACCUEIL DE LOISIRS ASSOCIE A L ECOLE ( A.L.A.E.) ANNEE SCOLAIRE 2015 / 2016 Dans le cadre des structures d accueil périscolaires, la Commune met en place un Accueil de Loisirs

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

Les Maisons de Justice et du Droit de la Haute-Garonne

Les Maisons de Justice et du Droit de la Haute-Garonne Les Maisons de Justice et du Droit justice de proximité informations gratuites sur vos droits accueil et écoute des victimes Maisons de Justice et du droit Maisons de Justice et du droit MAISON DE JUSTICE

Plus en détail

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation.

VOS DEMARCHES. En cas de garde alternée, chaque parent complète un dossier d inscription et indique le planning prévisionnel de réservation. DOSSIER D INSCRIPTION RESTAURATION SCOLAIRE GARDERIES ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 VOS DEMARCHES 1 Merci de bien vouloir remplir et rapporter ce dossier avec les pièces justificatives qui permettront de calculer

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

CEL 2012/2013 - DOSSIER D INSCRIPTION

CEL 2012/2013 - DOSSIER D INSCRIPTION CEL 2012/2013 - DOSSIER D INSCRIPTION Périodes des activités Période 1 : du 1 er octobre 2012 au 21 décembre 2012 Période 2 : du 7 janvier 2013 au 29 mars 2013 Période 3 : du 2 avril 2013 au 14 juin 2013

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DES LOISIRS SENIORS SOMMAIRE ARTICLE 1 : LES SORTIES ET LES ATELIERS... 3 1. Les conditions d accès... 3 2. Les modalités d inscription... 3 3. La confirmation des sorties et

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA

LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA LES CONSEILS DU COACH CHRISTOPHE PINNA Christophe Pinna est l un des karatékas les plus réputés au monde et l un des sportifs français les plus titrés. Son palmarès est impressionnant, avec notamment 6

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220)

Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Livret d accueil de l ALSH Les pépites d or (Accueil de loisirs sans hébergement) D AUREIL (87220) Plus d information sur www.mairie-aureil.fr 1 Sommaire I. Edito page 3 II. La garderie page 4 1) La grande

Plus en détail

Fondation Pro Familia

Fondation Pro Familia Centre Polyvalent pour Enfants Services pour femmes et leurs enfants en détresse Centre de Consultation et de Médiation Familiale Centre de Formation Psycho-Familiale www.profamilia.lu Contact Fondation

Plus en détail

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère Madame, Monsieur, L animation en direction de la jeunesse est maintenant bien installée dans notre village. Le poste d animateur a été

Plus en détail

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23

Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Contacts Georgia JACOBSON 0590 84 79 22/0690 24 56 37 Maïté DORESSAMY 0590 84 79 23 Préambule Construisons ensemble une relation partenariale : c est la volonté de la Ville largement partagée avec les

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors

Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors Une nouvelle façon de vivre comme chez soi Résidence avec services pour seniors www.residence-senior-de-la-gare.com Bienvenue À la Résidence de la Gare L Aveyron est une terre d accueil reconnue! Saint-Affrique

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015

INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 INFORMATIONS SUR LES NOUVELLES ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES Rentrée scolaire 2014-2015 Les Nouvelles Activités Périscolaires se dérouleront le Vendredi après-midi (à partir du 12 septembre) de 13h30 à 16h30

Plus en détail