enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie."

Transcription

1 4.0 Contrôles /4 4 e enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie. RPPEL de 0. Wikipédia 2/2 Dans le chapitre : XX e siècle : ( 4.0 mythe paroxysme ) sous la photo d un nautile en coupe : Toute spirale n'est pas d'or. Celle du nautile n'a rien à voir avec la divine proportion [48]. Contrôle direct puis contrôles par superpositions de différentes courbes sur différents nautiles et ammonites. Voir ( ) 4. contrôles La spirale du nautile n a-t-elle rien à voir avec le nombre d or Comme l affirme l article de wikipédia dans le copier/coller d avril 2009, ci-dessous? ) (que vous pouvez contrôler : ) Les pages qui suivent vous montreront des superpositions convaincantes, et, le complément «4-4 Tracé» vous démontrera par un tracé géométrique l appartenance à phi de cette spirale, relativement facile à comprendre, sans calculs mathémathiques

2 4. Contrôles 2/4 4. Contrôles 3/4 en rouge, le copié/collé de la spirale 4.4 Voir, complément à de la 4 e enquête ( le Tracé géométrique) Sur le site (adresse web : ) on peut lire : Le nautile est un coquillage dont l'intérieur présente une spirale formée d'une douzaine de petites loges séparées les une des autres par des cloisons de nacre. Cette spirale est dite équiangulaire. Plus l'animal grandit, plus la taille des loges s'accroît mais la forme du coquillage conserve la structure d'une spirale logarithmique. La spirale de gauche a été tracée par ordinateur. Son équation en coordonnées polaires est : (r = où r est le rayon vecteur l'angle polaire. Dans cette spirale le rapport entre deux rayons vecteurs opposés est le nombre d'or phi =.68. Le modèle mathématique se superpose exactement à la réalité. Spirale construite [voir (4.4 Tracé complément à )] entièrement géométriquement Tracé qui peut se réaliser à la règle et au compas (ou à la ficelle pour les plus grandes dimensions) sans calcul et avec une précision assez remarquable. La spirale obtenue se superpose au graphe obtenu par ordinateur avec l équation de la spirale logarithmique ci-contre, à voir page suivante. La spirale (4.4 Tracé), par superposition, nous permettra de contrôler si la coquille des nautiles est oui ou non au nombre d or. ttention, tous les nautiles ne sont pas identiques leur enroulement peuvent présenter des différences. Ils faudrait en contrôler des centaines et procéder à une étude statistique pour mieux cerner la réalité. Nous en contrôlons quelques uns dans les pages qui suivent.

3 4. Contrôles 4/4 4. Contrôles 5/4 Constatez la superposition des deux courbes en rouge, le copié/collé de la spirale 4.4 Voir, complément à de la 4 e enquête ( le Tracé géométrique) l adresse web ci dessus (ou 2.03 paroxisme) en rouge, le copié/collé de la spirale 4.4 Voir, complément à de la 4 e enquête ( le Tracé géométrique) H2 O r = exp(/3. 4* ln(. 68) 2 H Sur le site (adresse web : ) on peut lire : La concordance du graphe et du tracé est bonne et largement suffisante pour une confrontation aux organismes naturels dont l image de la croissance est toujours approximative que ce soit un nautile une ammonite ou le cœur d une pâquerette. La nature ne s exprime que par des entiers positifs. Le zéro, la virgule, les fractions sont des inventions humaines. Le point sans surface, la ligne sans épaisseur, ne peuvent pas exister et la droite ou le cercle parfait sont improbables dans la nature vivante. La fig ci-contre montre un fossile dont l enroulement quitte nettement la spirale 4.4 après l avoir cependant assez bien respectée au départ. Col. H. Châtelier Pourquoi la photo du nautile en coupe ne correspond pas exactement à la courbe déterminée géométriquement? Une coquille révèle la mémoire de la croissance de l être vivant qui l a engendrée. Cette croissance «naturelle» a nécessairement subi des aléas dus à son environnement au cours de sa vie (virus, tempêtes, écrasements, gels prolongés, incendies...). Une courbe parfaite correspondrait à une vie parfaite, sans incidents, ce qui est «naturellement» très improbable. 2 La coquille a pu être mal coupée, dans un plan ne contenant pas parfaitement son axe, ou la coupe n était pas «plane»... 3 le document peut déformer la réalité : photographié de trop près ou pas dans l axe passant par son centre et perpendiculairement au plan de coupe..., un document qui a été mal entraîné ou guidé dans la photocopieuse... (voir aussi pages suivantes). utant de raisons pour justifier de légères différences mais l enroulement reste très comparable à un type particulier de courbe théorique, la spirale logarithmique dorée.

4 4. Contrôles 6/4 4. Contrôles 7/4 La Copie-écran ci dessous montre les modifications successives de l illustration pour la photo du nautile en question. Pourquoi ces deux internautes se battent ainsi comme dans une enchère, c est assez curieux mais pas réjouissant. C est le plus têtu qui l emporte? Cela permet de montrer un aspect de Wikipédia qui n est pas forcément connu de tous les internautes et c est valable pour les illustrations comme pour les textes. Ce n est pas le même cliché, voir le marbre support qui est différent mais c est le même nautile, dans la même position. Les écarts par rapport à notre courbe sont un peu plus grands. L axe de l appareil photo, n était sans doute pas perpendiculaire au plan de la coupe, au centre de la spirale. La prise de vue peut donc bien intervenir.

5 4. Contrôles 8/4 4. Contrôles 9/4 Image radiographique de nautile en agrandissement direct (foyer de 0,mm) : profil. Peut-on dire que le nautile ne correspond pas à cette spirale logarithmique obtenue avec le nombre d or? Mais est-ce que tous les nautiles sont identiques? Certainement pas, comme les humains, les marguerites ou les pommes d un même pin ils appartienne à une même famille ils sont semblables mais pas rigoureusement identiques. Seule une étude statistique permet de donner une réponse satisfaisante. L ayant pratiqué sur une cinquantaine d exemples je pense que les nautiles et certaines ammonites ont une croissance qui peut être ajustée par une spirale logarithmique d or. Image de nautile en scanographie (Tomodensitométrie). La référence à une telle spirale permet de constater des écarts de croissances qui peuvent être dû à des accidents physiques, climatiques, thermiques...et d avoir un intérêt aussi pour d autres domaines comme l histoire des glaciations en des lieux précis et datés.

6 4. Contrôles 0/4 4. Contrôles /4 Le nautile n est pas la seule catégorie de fossiles à correspondre à notre courbe Étage : Santonien (-87 à -83 millions d'années) moyen Localité : Menabe - Madagascar Dimensions : Diamètre = 9, cm Les ammonites n éxistent plus qu en fossiles elles ont disparu de la terre il y a des dizaines de millions d années Ces deux ammonites ont été tirées du trés beau et très documenté site d Hervé Châtelier que vous pouvez consulter pour admirer la collection imposante bien organisée de ce collectionneur connu et reconnu. je le remercie ici pour sa participation. Étage : Turonien (-92 à -88 millions d'années) moyen Localité : Sarthe - France Dimensions : Diamètre = 20 cm Commentaire : Superbe individu adulte complet

7 4. Contrôles 2/4 Il y a une autre façon de vérifier les proportions du nautile, il suffit de comparer leur enroulement à des spirales dont les rayons opposés sont dans des rapports voisins du nombre d or. Par exemple comme ci- dessous et sur la page suivante pour une ammonite avec les rapports,5 et,8 au lieu de,68 H 3,5,68 H G α m,8 G C3 H2 n G2 F2 E D C D2 C2 C 2 Φ 2 H3,5,5,68,68,8,8,5,68,8,50,68,80 Le tracé qui correspond le mieux à l enroulement de ce NUTILE est celui qui est au nombre d or wanadoo.fr

8 4. Contrôles 3/4 Comme pour le nautile : La spirale verte s enroule plus que l ammonite La spirale rouge s enroule comme l ammonite La spirale bleue s enroule moins que l ammonite H 3,5,68 H G α m,8 G C3 H2 n G2 F2 E D2 C2 C D C 2 Φ 2 H3,5,5,68,68,8,8,5,68,8,50 <,68 =,80 > La spirale qui correspond le mieux à l enroulement de cette ammonite est celui qui est au nombre d or Collection Hervé Chatelier : Lytoceras fimbriatum Pliensbachien (-9 à -84 millions d'années) Diamètre 4 cm

9 4. Contrôles 4/4 Cette dernière superposition avec le nautile pour montrer que la coquille de ce mollusque a un rapport au nombre d or et que tout le monde le sait depuis longtemps parmi les scientifiques. Dans wikipédia, un comité de contrôle neutre agissant, dès qu il est informé et qu il a mené son enquête pour intervenir en ligne, n est pas pensable si elle reste une encyclopédie libre. Donc les articles ne sont pas fiable à 00% il faut le savoir et être vigilant lorsqu on cherche des informations. Pour améliorer Wikipédia il faut agir. Discutez, modifiez, luttez contre l anonymat au moins en Sciences. (+ 5)/2 est la racine de l équation X2-X- = 0 C est le nombre d or Φ=,68.

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement. «Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.» Léonard de Vinci MATHEMATIQUES Les mathématiques revêtaient un caractère particulier

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul

Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul DERIVEES ET REGLES DE CALCULS 69 Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul Prérequis: Généralités sur les fonctions, Introduction dérivée Requis pour: Croissance, Optimisation, Études de fct.

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*)

Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Dans nos classes 645 Utilisation du logiciel Cabri 3D de géométrie dans l espace (*) Jean-Jacques Dahan(**) Historiquement, la géométrie dynamique plane trouve ses racines chez les grands géomètres de

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

Ch.G3 : Distances et tangentes

Ch.G3 : Distances et tangentes 4 e - programme 2011 mathématiques ch.g3 cahier élève Page 1 sur 14 1 DISTC D U PIT À U DRIT Ch.G3 : Distances et tangentes 1.1 Définition ex 1 DÉFIITI 1 : Soit une droite et un point n'appartenant pas

Plus en détail

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle 3.5.1 Introduction 3.5.2 Principe 3.5.3 Avantages et Inconvénients 3.5.4 Applications 3.5.5 Logiciels sur Internet PLAN 3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle Lorsque l'on affiche une

Plus en détail

Le nombre d or et Fibonacci

Le nombre d or et Fibonacci Août 2004, Bordeaux Pentagone et nombre d or Irrationalité Séries géométriques Equation Remarques et exercice Le pentagramme magique se retrouve partout dans la nature et hors de la nature est le symbole

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Collège OASIS Corrigé de l Epreuve de Mathématiques L usage de la calculatrice est autorisé, mais tout échange de matériel est interdit Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Programme de mathématiques TSI1

Programme de mathématiques TSI1 Programme de mathématiques TSI1 1. PROGRAMME DE DÉBUT D ANNÉE I. Nombres complexes et géométrie élémentaire 1. Nombres complexes 1 2. Géométrie élémentaire du plan 3 3. Géométrie élémentaire de l espace

Plus en détail

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle

Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Orbites et coniques : Constructions à la ficelle Yves A. Delhaye 10 mai 2015 15 :21 Résumé Le lien entre les orbites des astres dans le système solaire et les coniques est établi. La définition des coniques

Plus en détail

Fonctions de deux variables. Mai 2011

Fonctions de deux variables. Mai 2011 Fonctions de deux variables Dédou Mai 2011 D une à deux variables Les fonctions modèlisent de l information dépendant d un paramètre. On a aussi besoin de modéliser de l information dépendant de plusieurs

Plus en détail

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013

6 ème. Rallye mathématique de la Sarthe 2013/2014. 1 ère épreuve de qualification : Problèmes Jeudi 21 novembre 2013 Retrouver tous les sujets, les corrigés, les annales, les finales sur le site du rallye : http://sarthe.cijm.org I Stéphane, Eric et Christophe sont 3 garçons avec des chevelures différentes. Stéphane

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Thème 12: Généralités sur les fonctions

Thème 12: Généralités sur les fonctions GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS 69 Thème 12: Généralités sur les fonctions 12.1 Introduction Qu est-ce qu une fonction? Une fonction est une sorte de "machine". On choisit dans un ensemble de départ A un

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

nos graphiques font leur rentrée!

nos graphiques font leur rentrée! Toute l'actualité CASIO pour les maths Septembre 2010 - N 10 Édito nos graphiques font leur rentrée! NOUVEAUTÉ 2010 Chers professeurs, Nous sommes heureux de vous rrouver pour cte nouvelle édition de CASIO

Plus en détail

Baccalauréat L Amérique du Nord juin 2002

Baccalauréat L Amérique du Nord juin 2002 Baccalauréat L Amérique du Nord juin 2002 Durée : 3 heures LE CANDIDAT TRAITERA OBLIGATOIREMENT L EXERCICE ET L EXERCICE 2 ET AU CHOIX SOIT L EXERCICE 3 SOIT L EXERCICE 4. Une feuille de papier millimétré

Plus en détail

3 Fonctions logarithmiques

3 Fonctions logarithmiques Log-Cours_standard.nb 12 3 Fonctions logarithmiques Edition 2007-2008 / DELM Liens hypertextes Cours de niveau avancé (plus étoffé): http://www.deleze.name/marcel/sec2/cours/logarithmes/log-cours_avance.pdf

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR POUR LE BREVET TOUT E QU IL FUT SVOIR POUR LE REVET NUMERIQUE / FONTIONS eci n est qu un rappel de tout ce qu il faut savoir en maths pour le brevet. I- Opérations sur les nombres et les fractions : Les priorités par

Plus en détail

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés

Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Nombres complexes Forme trigonométrique d un complexe Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : affixe d un point, représentation d un point-image dans le plan complexe, argument

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011

Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Brevet des collèges, correction, Métropole, 28 juin 2011 Activités numériques 12 points Exercice 1 Un dé cubique a 6 faces peintes : une en bleu, une en rouge, une en jaune, une en vert et deux en noir.

Plus en détail

1 Comptage de solutions et escaliers

1 Comptage de solutions et escaliers Licence Informatique Systèmes polynomiaux, que signifie : résoudre? Feuille de TD numéro 11 1 Comptage de solutions et escaliers Question 1. On considère le système suivant p1 := 2*x*y^2 + 3*x^2-5*y^3

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Le Dessin Technique.

Le Dessin Technique. Jardin-Nicolas Hervé cours 1 / 9. Modélisation et représentation d un objet technique. La modélisation et la représentation d un objet sont deux formes de langage permettant de définir complètement la

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008

Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 2008 Baccalauréat technique de la musique et de la danse Métropole septembre 008 EXERCICE 5 points Pour chacune des cinq questions à 5, trois affirmations sont proposées dont une seule est exacte. Pour chaque

Plus en détail

Dans cette figure, le rectangle ABCD a pour dimensions : AB = 17 cm et BC = 12 cm. Dans le rectangle ABCD, les points M, R, S et P déterminent trois

Dans cette figure, le rectangle ABCD a pour dimensions : AB = 17 cm et BC = 12 cm. Dans le rectangle ABCD, les points M, R, S et P déterminent trois Dans cette figure, le rectangle BCD a pour dimensions : B = 7 cm et BC = cm. Dans le rectangle BCD, les points M, R, S et P déterminent trois rectangles. Où peut-on placer les points M, R, S et P pour

Plus en détail

LA PHYLLOTAXIE SPIRALE

LA PHYLLOTAXIE SPIRALE ALBERTIN Thierry - CAVALLARO Jean-Sébastien - MARCHESE Emilie 1 ère S 3 LA PHYLLOTAXIE SPIRALE Lycée Thierry MAULNIER Année Scolaire : 2004-2005 Professeurs : M. Gouy (S.V.T.) M. Martinez (Mathématiques)

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android

NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android NaturaList l app ornitho pour les smartphones Android Démarrage Lorsque vous ouvrez l application pour la première fois, vous devez vous connecter. Il faut utiliser les mêmes données (e-mail et mot de

Plus en détail

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I

MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I MATHÉMATIQUES FINANCIÈRES I Cinquième cours Taux instantané constant Taux instantané constant Date de comparaison Taux instantané constant Date de comparaison Diagramme d entrées et sorties Taux instantané

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2

EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 EXERCICES DE REVISIONS MATHEMATIQUES CM2 NOMBRES ET CALCUL Exercices FRACTIONS Nommer les fractions simples et décimales en utilisant le vocabulaire : 3 R1 demi, tiers, quart, dixième, centième. Utiliser

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL Article 1er : Pas de Tir : Il est composé d'un cercle d'un mètre de diamètre comportant les marques

Plus en détail

Cours Fonctions de deux variables

Cours Fonctions de deux variables Cours Fonctions de deux variables par Pierre Veuillez 1 Support théorique 1.1 Représentation Plan et espace : Grâce à un repère cartésien ( ) O, i, j du plan, les couples (x, y) de R 2 peuvent être représenté

Plus en détail

Fonctions homographiques

Fonctions homographiques Fonctions homographiques On donne ci-dessous deux définitions des fonctions homographiques, et on montre que ces deux définitions sont équivalentes. On décrit la courbe représentative d une fonction homographique.

Plus en détail

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires

F411 - Courbes Paramétrées, Polaires 1/43 Courbes Paramétrées Courbes polaires Longueur d un arc, Courbure F411 - Courbes Paramétrées, Polaires Michel Fournié michel.fournie@iut-tlse3.fr http://www.math.univ-toulouse.fr/ fournie/ Année 2012/2013

Plus en détail

Chapitre 3 : INFERENCE

Chapitre 3 : INFERENCE Chapitre 3 : INFERENCE 3.1 L ÉCHANTILLONNAGE 3.1.1 Introduction 3.1.2 L échantillonnage aléatoire 3.1.3 Estimation ponctuelle 3.1.4 Distributions d échantillonnage 3.1.5 Intervalles de probabilité L échantillonnage

Plus en détail

Huygens et le ressort spiral Fiche professeur

Huygens et le ressort spiral Fiche professeur 1 er étage La mesure du temps x Huygens et le ressort spiral Fiche professeur Où? Cabinet des curiosités, 1 er étage Moins de vingt ans après l invention du pendule (-> voir fiche «Galilée et le pendule»),

Plus en détail

CALCULATRICE AUTORISEE

CALCULATRICE AUTORISEE Lycée F. MISTRAL AVIGNON BAC BLANC 2012 Epreuve de MATHEMATIQUES Série S CALCULATRICE AUTORISEE DUREE : 4 heures Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet Ce sujet comporte 3 pages

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre

Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre Exemple d application en CFD : Coefficient de traînée d un cylindre 1 Démarche générale Avec Gambit Création d une géométrie Maillage Définition des conditions aux limites Avec Fluent 3D Choix des équations

Plus en détail

Maple: premiers calculs et premières applications

Maple: premiers calculs et premières applications TP Maple: premiers calculs et premières applications Maple: un logiciel de calcul formel Le logiciel Maple est un système de calcul formel. Alors que la plupart des logiciels de mathématiques utilisent

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2 ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Rappel : Présenter les parties de l'épreuve sur feuilles

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Agrandissement et réduction de figures

Agrandissement et réduction de figures Agrandissement et réduction de figures Tracer une figure sur papier quadrillé ou pointé à partir d un dessin (avec des indications relatives aux dimensions). 29 Unité Activité 1 Je découvre Dessine la

Plus en détail

Algorithmes (2) Premiers programmes sur calculatrice. Programmation sur calculatrice TI. codage

Algorithmes (2) Premiers programmes sur calculatrice. Programmation sur calculatrice TI. codage Objectifs : lgorithmes () Premiers programmes sur calculatrice - passer de la notion d algorithme à la notion de programme - aborder la notion de langage de programmation - s initier à la programmation

Plus en détail

Fibonacci et les paquerettes

Fibonacci et les paquerettes Fibonacci et les paquerettes JOLY Romain & RIVOAL Tanguy Introduction Quand on entend dire que l on peut trouver le nombre d or et la suite de Fibonacci dans les fleurs et les pommes de pin, on est au

Plus en détail

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007

Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses. Guillaume Martinez 17 décembre 2007 Vision industrielle et télédétection - Détection d ellipses Guillaume Martinez 17 décembre 2007 1 Table des matières 1 Le projet 3 1.1 Objectif................................ 3 1.2 Les choix techniques.........................

Plus en détail

Triangles isométriques Triangles semblables

Triangles isométriques Triangles semblables Triangles isométriques Triangles semblables Les transformations du plan ont permis de dégager des propriétés de figures superposables. Le théorème de Thalès a permis de s initier aux notions de réduction

Plus en détail

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE

PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE DES module national Lundi 3 Février 2014 PARAMÈTRES INFLUANT L IMAGE EN RADIOLOGIE Antoine Feydy, Jean-Luc Drapé Université Paris Descartes CHU Cochin - APHP Service de Radiologie B Effet Compton Effet

Plus en détail

www.imprimermonlivre.com

www.imprimermonlivre.com 0 www.imprimermonlivre.com Composition d une couverture avec Word L objectif de ce guide est de vous proposer un mode opératoire pour créer une couverture avec Word. Nous vous rappelons toutefois que Word

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL. MATHÉMATIQUES Série ES BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2015 MATHÉMATIQUES Série ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 (ES) ES : ENSEIGNEMENT DE SPECIALITE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées conformément

Plus en détail

Le nombre d or. Carte d identité. Dans les constructions de l homme. Celui des proportions harmonieuses

Le nombre d or. Carte d identité. Dans les constructions de l homme. Celui des proportions harmonieuses 1 Celui des proportions harmonieuses Carte d identité Son nom : On le désigne par la lettre grecque ( phi ) en hommage au sculpteur grec Phidias (né vers 490 et mort vers 430 avant J.C) qui décora le Parthénon

Plus en détail

Réalisation de cartes vectorielles avec Word

Réalisation de cartes vectorielles avec Word Réalisation de cartes vectorielles avec Word Vectorisation de la carte Après avoir scanné ou avoir récupéré un fond de carte sur Internet, insérez-la dans votre fichier Word : Commencez par rendre visible

Plus en détail

Sommaire de la séquence 10

Sommaire de la séquence 10 Sommaire de la séquence 10 Séance 1................................................................................................... 305 Je calcule la longueur d un cercle.......................................................................

Plus en détail

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */.

MATLAB : COMMANDES DE BASE. Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Page 1 de 9 MATLAB : COMMANDES DE BASE Note : lorsqu applicable, l équivalent en langage C est indiqué entre les délimiteurs /* */. Aide help, help nom_de_commande Fenêtre de travail (Command Window) Ligne

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre?

COMPTE-RENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Claire FORGACZ Marion GALLART Hasnia GOUDJILI COMPTERENDU «MATHS EN JEANS» LYCEE OZENNE Groupe 1 : Comment faire une carte juste de la Terre? Si l on se pose la question de savoir comment on peut faire

Plus en détail

La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828

La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828 La détermination de l accélération d une sphère métallique à l aide de 21 mesures pendant un parcours dans le plan incliné enregistré par le MOTU 828 de Dr Franz Raemy septembre 2010 Introduction de l

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

Comment calculait-on il y a quatre mille ans?

Comment calculait-on il y a quatre mille ans? Comment calculait-on il y a quatre mille ans? Pierre Lescanne 14 octobre 2004 Comment calculait-on il y a quatre mille ans? chez les Babyloniens Pierre Lescanne 14 octobre 2004 Plan L écriture cunéiforme

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat S Antilles-Guyane 11 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat S ntilles-guyane 11 septembre 14 Corrigé EXERCICE 1 6 points Commun à tous les candidats Une entreprise de jouets en peluche souhaite commercialiser un nouveau produit et à cette fin, effectue

Plus en détail

Essais de charge sur plaque

Essais de charge sur plaque Page No.: 1 L essai de charge sur plaque est exécuté entre autres dans des galeries d exploration ou dans des puits, mais il peut aussi être exécuté à la surface en appliquant un poids mort ou en chargeant

Plus en détail

Deux disques dans un carré

Deux disques dans un carré Deux disques dans un carré Table des matières 1 Fiche résumé 2 2 Fiche élève Seconde - version 1 3 2.1 Le problème............................................... 3 2.2 Construction de la figure avec geogebra...............................

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique

Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n 2. Résonance magnétique : approche classique PGA & SDUEE Année 008 09 Interaction milieux dilués rayonnement Travaux dirigés n. Résonance magnétique : approche classique Première interprétation classique d une expérience de résonance magnétique On

Plus en détail

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 MATHÉMATIQUES SÉRIE COLLÈGE DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2 h 00 Le candidat répondra sur une copie différente pour chaque partie. Ce sujet comporte 5 pages, numérotées de 1

Plus en détail

Guide de création d anaglyphes à partir de photographies aériennes. Direction des inventaires forestiers

Guide de création d anaglyphes à partir de photographies aériennes. Direction des inventaires forestiers Guide de création d anaglyphes à partir de photographies aériennes Direction des inventaires forestiers Ministère des Ressources naturelles Secteur des forêts Août 2013 ÉQUIPE DE RÉDACTION Antoine Lebœuf,

Plus en détail

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS

Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Découverte de la calculatrice TI-nspire CX / TI-nspire CX CAS Ce document a été réalisé avec la version 3.02 de la calculatrice TI-Nspire CX CAS. Il peut être traité en une ou plusieurs séances (la procédure

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000

Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000 Diviser un nombre décimal par 10 ; 100 ; 1 000. 23 1 et 2 Pauline collectionne les cartes «Tokéron» depuis plusieurs mois. Elle en possède 364 et veut les

Plus en détail

Format d échange des DA numériques [Version Avril 2011]

Format d échange des DA numériques [Version Avril 2011] Format d échange des DA numériques [Version Avril 2011] Rappel : En fonction du mode de gestion du plan cadastral concerné par le projet de document d arpentage (DA) numérique et sur demande des personnes

Plus en détail

UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 TESTS PARAMÉTRIQUES

UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 TESTS PARAMÉTRIQUES Université Paris 13 Cours de Statistiques et Econométrie I UFR de Sciences Economiques Année 2008-2009 Licence de Sciences Economiques L3 Premier semestre TESTS PARAMÉTRIQUES Remarque: les exercices 2,

Plus en détail