enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie."

Transcription

1 4.0 Contrôles /4 4 e enquête pour les fautes sur le fond, ce qui est graves pour une encyclopédie. RPPEL de 0. Wikipédia 2/2 Dans le chapitre : XX e siècle : ( 4.0 mythe paroxysme ) sous la photo d un nautile en coupe : Toute spirale n'est pas d'or. Celle du nautile n'a rien à voir avec la divine proportion [48]. Contrôle direct puis contrôles par superpositions de différentes courbes sur différents nautiles et ammonites. Voir ( ) 4. contrôles La spirale du nautile n a-t-elle rien à voir avec le nombre d or Comme l affirme l article de wikipédia dans le copier/coller d avril 2009, ci-dessous? ) (que vous pouvez contrôler : ) Les pages qui suivent vous montreront des superpositions convaincantes, et, le complément «4-4 Tracé» vous démontrera par un tracé géométrique l appartenance à phi de cette spirale, relativement facile à comprendre, sans calculs mathémathiques

2 4. Contrôles 2/4 4. Contrôles 3/4 en rouge, le copié/collé de la spirale 4.4 Voir, complément à de la 4 e enquête ( le Tracé géométrique) Sur le site (adresse web : ) on peut lire : Le nautile est un coquillage dont l'intérieur présente une spirale formée d'une douzaine de petites loges séparées les une des autres par des cloisons de nacre. Cette spirale est dite équiangulaire. Plus l'animal grandit, plus la taille des loges s'accroît mais la forme du coquillage conserve la structure d'une spirale logarithmique. La spirale de gauche a été tracée par ordinateur. Son équation en coordonnées polaires est : (r = où r est le rayon vecteur l'angle polaire. Dans cette spirale le rapport entre deux rayons vecteurs opposés est le nombre d'or phi =.68. Le modèle mathématique se superpose exactement à la réalité. Spirale construite [voir (4.4 Tracé complément à )] entièrement géométriquement Tracé qui peut se réaliser à la règle et au compas (ou à la ficelle pour les plus grandes dimensions) sans calcul et avec une précision assez remarquable. La spirale obtenue se superpose au graphe obtenu par ordinateur avec l équation de la spirale logarithmique ci-contre, à voir page suivante. La spirale (4.4 Tracé), par superposition, nous permettra de contrôler si la coquille des nautiles est oui ou non au nombre d or. ttention, tous les nautiles ne sont pas identiques leur enroulement peuvent présenter des différences. Ils faudrait en contrôler des centaines et procéder à une étude statistique pour mieux cerner la réalité. Nous en contrôlons quelques uns dans les pages qui suivent.

3 4. Contrôles 4/4 4. Contrôles 5/4 Constatez la superposition des deux courbes en rouge, le copié/collé de la spirale 4.4 Voir, complément à de la 4 e enquête ( le Tracé géométrique) l adresse web ci dessus (ou 2.03 paroxisme) en rouge, le copié/collé de la spirale 4.4 Voir, complément à de la 4 e enquête ( le Tracé géométrique) H2 O r = exp(/3. 4* ln(. 68) 2 H Sur le site (adresse web : ) on peut lire : La concordance du graphe et du tracé est bonne et largement suffisante pour une confrontation aux organismes naturels dont l image de la croissance est toujours approximative que ce soit un nautile une ammonite ou le cœur d une pâquerette. La nature ne s exprime que par des entiers positifs. Le zéro, la virgule, les fractions sont des inventions humaines. Le point sans surface, la ligne sans épaisseur, ne peuvent pas exister et la droite ou le cercle parfait sont improbables dans la nature vivante. La fig ci-contre montre un fossile dont l enroulement quitte nettement la spirale 4.4 après l avoir cependant assez bien respectée au départ. Col. H. Châtelier Pourquoi la photo du nautile en coupe ne correspond pas exactement à la courbe déterminée géométriquement? Une coquille révèle la mémoire de la croissance de l être vivant qui l a engendrée. Cette croissance «naturelle» a nécessairement subi des aléas dus à son environnement au cours de sa vie (virus, tempêtes, écrasements, gels prolongés, incendies...). Une courbe parfaite correspondrait à une vie parfaite, sans incidents, ce qui est «naturellement» très improbable. 2 La coquille a pu être mal coupée, dans un plan ne contenant pas parfaitement son axe, ou la coupe n était pas «plane»... 3 le document peut déformer la réalité : photographié de trop près ou pas dans l axe passant par son centre et perpendiculairement au plan de coupe..., un document qui a été mal entraîné ou guidé dans la photocopieuse... (voir aussi pages suivantes). utant de raisons pour justifier de légères différences mais l enroulement reste très comparable à un type particulier de courbe théorique, la spirale logarithmique dorée.

4 4. Contrôles 6/4 4. Contrôles 7/4 La Copie-écran ci dessous montre les modifications successives de l illustration pour la photo du nautile en question. Pourquoi ces deux internautes se battent ainsi comme dans une enchère, c est assez curieux mais pas réjouissant. C est le plus têtu qui l emporte? Cela permet de montrer un aspect de Wikipédia qui n est pas forcément connu de tous les internautes et c est valable pour les illustrations comme pour les textes. Ce n est pas le même cliché, voir le marbre support qui est différent mais c est le même nautile, dans la même position. Les écarts par rapport à notre courbe sont un peu plus grands. L axe de l appareil photo, n était sans doute pas perpendiculaire au plan de la coupe, au centre de la spirale. La prise de vue peut donc bien intervenir.

5 4. Contrôles 8/4 4. Contrôles 9/4 Image radiographique de nautile en agrandissement direct (foyer de 0,mm) : profil. Peut-on dire que le nautile ne correspond pas à cette spirale logarithmique obtenue avec le nombre d or? Mais est-ce que tous les nautiles sont identiques? Certainement pas, comme les humains, les marguerites ou les pommes d un même pin ils appartienne à une même famille ils sont semblables mais pas rigoureusement identiques. Seule une étude statistique permet de donner une réponse satisfaisante. L ayant pratiqué sur une cinquantaine d exemples je pense que les nautiles et certaines ammonites ont une croissance qui peut être ajustée par une spirale logarithmique d or. Image de nautile en scanographie (Tomodensitométrie). La référence à une telle spirale permet de constater des écarts de croissances qui peuvent être dû à des accidents physiques, climatiques, thermiques...et d avoir un intérêt aussi pour d autres domaines comme l histoire des glaciations en des lieux précis et datés.

6 4. Contrôles 0/4 4. Contrôles /4 Le nautile n est pas la seule catégorie de fossiles à correspondre à notre courbe Étage : Santonien (-87 à -83 millions d'années) moyen Localité : Menabe - Madagascar Dimensions : Diamètre = 9, cm Les ammonites n éxistent plus qu en fossiles elles ont disparu de la terre il y a des dizaines de millions d années Ces deux ammonites ont été tirées du trés beau et très documenté site d Hervé Châtelier que vous pouvez consulter pour admirer la collection imposante bien organisée de ce collectionneur connu et reconnu. je le remercie ici pour sa participation. Étage : Turonien (-92 à -88 millions d'années) moyen Localité : Sarthe - France Dimensions : Diamètre = 20 cm Commentaire : Superbe individu adulte complet

7 4. Contrôles 2/4 Il y a une autre façon de vérifier les proportions du nautile, il suffit de comparer leur enroulement à des spirales dont les rayons opposés sont dans des rapports voisins du nombre d or. Par exemple comme ci- dessous et sur la page suivante pour une ammonite avec les rapports,5 et,8 au lieu de,68 H 3,5,68 H G α m,8 G C3 H2 n G2 F2 E D C D2 C2 C 2 Φ 2 H3,5,5,68,68,8,8,5,68,8,50,68,80 Le tracé qui correspond le mieux à l enroulement de ce NUTILE est celui qui est au nombre d or wanadoo.fr

8 4. Contrôles 3/4 Comme pour le nautile : La spirale verte s enroule plus que l ammonite La spirale rouge s enroule comme l ammonite La spirale bleue s enroule moins que l ammonite H 3,5,68 H G α m,8 G C3 H2 n G2 F2 E D2 C2 C D C 2 Φ 2 H3,5,5,68,68,8,8,5,68,8,50 <,68 =,80 > La spirale qui correspond le mieux à l enroulement de cette ammonite est celui qui est au nombre d or Collection Hervé Chatelier : Lytoceras fimbriatum Pliensbachien (-9 à -84 millions d'années) Diamètre 4 cm

9 4. Contrôles 4/4 Cette dernière superposition avec le nautile pour montrer que la coquille de ce mollusque a un rapport au nombre d or et que tout le monde le sait depuis longtemps parmi les scientifiques. Dans wikipédia, un comité de contrôle neutre agissant, dès qu il est informé et qu il a mené son enquête pour intervenir en ligne, n est pas pensable si elle reste une encyclopédie libre. Donc les articles ne sont pas fiable à 00% il faut le savoir et être vigilant lorsqu on cherche des informations. Pour améliorer Wikipédia il faut agir. Discutez, modifiez, luttez contre l anonymat au moins en Sciences. (+ 5)/2 est la racine de l équation X2-X- = 0 C est le nombre d or Φ=,68.

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2

ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 ADMISSION AU COLLEGE UNIVERSITAIRE Samedi 1 mars 2014 MATHEMATIQUES durée de l épreuve : 3h coefficient 2 Le sujet est numéroté de 1 à 5. L annexe 1 est à rendre avec la copie. L exercice Vrai-Faux est

Plus en détail

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé **

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Collège Goscinny de Valdoie Le soin et la qualité de la rédaction comptent pour 4 points. L usage de la calculatrice est autorisé. Sujet et corrigé écrits avec

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Première partie : les distances dans le système solaire

Première partie : les distances dans le système solaire Mesurer des distances dans le système solaire Pierre Causeret(*) Après avoir rappelé les principales méthodes pour mesurer des distances dans le système solaire (dont plusieurs sont réalisables avec des

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.

«Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement. «Aucune investigation humaine ne peut être qualifiée de science véritable si elle ne peut être démontrée mathématiquement.» Léonard de Vinci MATHEMATIQUES Les mathématiques revêtaient un caractère particulier

Plus en détail

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la

d- A l aide de la relation de grandissement et de la relation de Chasles OA = OA + AA, retrouver la DEVOIR SURVEILLÉ SCIENCES PHYSIQUES PREMIÈRE S THÈME : OBSERVER VISION IMAGE COULEUR DS 0 A 0 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... On prendra soin tout au long du devoir de justifier et de rédiger

Plus en détail

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes

Module 8 : Périmètre et aire de figures planes RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 8 : Périmètre et aire de figures planes Guide de l élève Module 8 Périmètre et aire de figures planes Évaluation diagnostique...3 Aire de parallélogrammes,

Plus en détail

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE?

TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? Fiche professeur TEMP 1 : AI-JE LA FIEVRE? TI-82 STATS TI-83 Plus TI-84 Plus Mots-clés : température, unité, conversion, Celsius, Fahrenheit, représentation, régression, modèle. 1. Objectifs a. Aspects

Plus en détail

Brevet blanc de mathématiques

Brevet blanc de mathématiques Brevet blanc de mathématiques avril 2011 L'usage de la calculatrice est autorisé. I Activités numériques 12 points II Activités géométriques 12 points III Problème 12 points Qualité de rédaction et présentation

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme?

Exercices Alternatifs. Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? Exercices Alternatifs Quelqu un aurait-il vu passer un polynôme? c 2004 Frédéric Le Roux, François Béguin (copyleft LDL : Licence pour Documents Libres). Sources et figures: polynome-lagrange/. Version

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges POLYNÉSIE Septembre 014 Durée : h00 Calculatrice autorisée Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si

Plus en détail

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7.

Session 2011. Enseignement de Spécialité. Durée de l épreuve : 3 heures. Coefficient : 7. Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. BACCALAURÉAT GENÉRAL Session 2011 MATHÉMATIQUES Série ES Enseignement de Spécialité Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 7 Ce sujet comporte 7 pages numérotées de 1 à 7. L utilisation d une calculatrice

Plus en détail

Aire sous une courbe et calcul de primitives

Aire sous une courbe et calcul de primitives Aire sous une courbe et calcul de primitives Le calcul de primitives d une fonction et celui de l aire de la surface bordée par le graphique de cette fonction sont intimement liés. Les exemples qui suivent

Plus en détail

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A)

Responsables. Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) Responsables Etude analytique : Renard Julien (3A) Partie graphique : Campion Bernard (3A) Maquette : Scottini Jonathan (3A) 1 Introduction Dans le cadre de ce projet de géométrie BAC 1, il nous était

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Collège OASIS Corrigé de l Epreuve de Mathématiques L usage de la calculatrice est autorisé, mais tout échange de matériel est interdit Les exercices sont indépendants

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Hiver 2015 Épreuve : MATHÉMATIQUES Séries SCIENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES, toutes spécialités LITTÉRAIRE, spécialité Mathématiques Classes TES1, TES2, TES3, TES ET TL1ES Durée de

Plus en détail

BREVET BLANC MATHEMATIQUES

BREVET BLANC MATHEMATIQUES BREVET BLANC MATHEMATIQUES Avril 2014 ---------- Durée de l épreuve : 2 heures ---------- Ce sujet comporte 4 pages numérotées de 1/4 à 4/4. Le sujet est à rendre avec la copie L usage de la calculatrice

Plus en détail

Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul

Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul DERIVEES ET REGLES DE CALCULS 69 Chapitre 4: Dérivée d'une fonction et règles de calcul Prérequis: Généralités sur les fonctions, Introduction dérivée Requis pour: Croissance, Optimisation, Études de fct.

Plus en détail

BREVET BLANC Corrigé 15 avril 2013

BREVET BLANC Corrigé 15 avril 2013 REVET LN orrigé 15 avril 2013 *********************** Exercice 1 : On donne ci-dessous les représentations graphiques de trois fonctions. es représentations sont nommées 1, 2, 3. L une d entre elles est

Plus en détail

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente

Première S Chapitre 12. Images formées par les systèmes optiques. I. Image donnée par un miroir. II. Images données par une lentille convergente Première S Chapitre mages formées par les systèmes optiques.. mage donnée par un miroir.. Lois de la réflexion Soit un rayon lumineux issu dun point lumineux S et qui rencontre en le miroir plan M. l donne,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2012 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Dans cet exercice, toutes les réponses seront données sous la forme la plus simple possible.

Dans cet exercice, toutes les réponses seront données sous la forme la plus simple possible. L orthographe, le soin, la qualité et la précision de la rédaction seront pris en compte à hauteur de 4 points sur 40 dans l évaluation de la copie. L utilisation de la calculatrice est autorisée. Les

Plus en détail

Page 2 Page 3 Page 8 Page 11 Page 14 Page 18

Page 2 Page 3 Page 8 Page 11 Page 14 Page 18 Outils généraux 23/03/2006 Page 1 / 39 Outils généraux Présentation générale Page 2 Fenêtre Page 3 Palette principale fichier 3D Page 8 Palette principale fichier MEP Page 11 Outils de navigation Page

Plus en détail

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente

Lentilles I. 2-2 Détermination de la distance focale d une lentille mince convergente Lentilles I - UT DE L MNIPULTIN La manipulation consiste à déterminer, par différentes méthodes, la distance focale f d'une lentille mince convergente (on admettra que la lentille est utilisée dans les

Plus en détail

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures

BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures BREVET BLANC de MATHEMATIQUES n 1 Janvier 2012 - durée : 2 heures Les calculatrices sont autorisées. L orthographe, le soin et la présentation sont notés sur 4 points. Activités numériques (12 points)

Plus en détail

obs.1 Lentilles activité

obs.1 Lentilles activité obs.1 Lentilles activité (Lentille mince convergente) 1) première partie : étude qualitative Dans cette manipulation, on va utiliser un banc d optique. On va positionner la lentille de distance focale

Plus en détail

Réaliser une présentation avec OpenOffice 2.0

Réaliser une présentation avec OpenOffice 2.0 Réaliser une présentation avec OpenOffice 2.0 Introduction Le but de ce document est de présenter certaines fonctions de base d un des modules d OpenOffice : OpenOffice Impress. Celui-ci est l équivalent

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013

Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 2013 Baccalauréat ES Amérique du Nord 30 mai 03 EXERCICE 4 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Chaque question ci-après comporte quatre réponses possibles. Pour chacune de ces questions,

Plus en détail

Méthode des moindres carrés

Méthode des moindres carrés Chapitre 5 Méthode des moindres carrés Une situation courante en sciences biologiques est d avoir à sa disposition deux ensembles de données de taille n, {y 1,y 2,...,y n } et {x 1,x 2,...,x n }, obtenus

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Rédaction scientifique : mémoires, thèses...

Rédaction scientifique : mémoires, thèses... : mémoires, thèses... M. Bailly-Bechet, d après un document de S. Charles Université Claude Bernard Lyon 1 Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive Bât. Mendel 1 er étage, côté rouge M1 - SP - Communication

Plus en détail

L'ORBITE LUNAIRE. LABORATOIRE No 5. Étude préliminaire. Nom Groupe Date. Partenaire. Définissez les termes suivants: mois sidéral.

L'ORBITE LUNAIRE. LABORATOIRE No 5. Étude préliminaire. Nom Groupe Date. Partenaire. Définissez les termes suivants: mois sidéral. Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 5 L'ORBITE LUNAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: mois sidéral mois synodique périgée apogée LABORATOIRE No 5 L'ORBITE LUNAIRE I. Introduction

Plus en détail

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013. Série S

OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013. Série S CLASSES DE PREMIERES GÉNÉRALES ET TECHNOLOGIQUES OLYMPIADES DE MATHÉMATIQUES Académie d AIX-MARSEILLE Session 2013 Durée : 4 heures Série S Les calculatrices sont autorisées. Ce sujet comporte 4 exercices

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat STMG Métropole 18 juin 2015

Corrigé du baccalauréat STMG Métropole 18 juin 2015 orrigé du baccalauréat STMG Métropole 18 juin 215 Durée : 3 heures EXERIE 1 4 points Tous les ans, en août, Maïlys reçoit l échéancier (document indiquant le montant de sa cotisation annuelle) de sa mutuelle

Plus en détail

3 Fonctions logarithmiques

3 Fonctions logarithmiques 10 Edition 006-007 / DELM Exercices de base Fonctions logarithmiques Liens hypertextes Cours correspondant de niveau standard: http://www.deleze.name/marcel/sec/cours/logarithmes/log-cours_standard.pdf

Plus en détail

Le Dessin Technique.

Le Dessin Technique. Jardin-Nicolas Hervé cours 1 / 9. Modélisation et représentation d un objet technique. La modélisation et la représentation d un objet sont deux formes de langage permettant de définir complètement la

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

Dimensions. et Dimensions fractales. Vincent PANTALONI 15 avril 2011

Dimensions. et Dimensions fractales. Vincent PANTALONI 15 avril 2011 Dimensions et Dimensions fractales Vincent PANTALONI 15 avril 2011 J ai écrit cet article pour répondre à un collègue professeur de philosophie sur ce qu est la dimension de Bouligand. Ce collègue Marc

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

Dessin topographique

Dessin topographique Trouver l échelle du plan 3. échelle De façon simple, on peut dire qu un plan est la représentation, sur une surface plane (feuille de papier), d une portion de la surface terrestre, réduite dans une certaine

Plus en détail

Ch.G3 : Distances et tangentes

Ch.G3 : Distances et tangentes 4 e - programme 2011 mathématiques ch.g3 cahier élève Page 1 sur 14 1 DISTC D U PIT À U DRIT Ch.G3 : Distances et tangentes 1.1 Définition ex 1 DÉFIITI 1 : Soit une droite et un point n'appartenant pas

Plus en détail

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points

Exercice 1 Métropole juin 2014 5 points Le sujet comporte 6 pages. Seule l annexe est à rendre avec la copie. BAC BLANC MATHÉMATIQUES TERMINALE STMG Durée de l épreuve : 3 heures Les calculs doivent être détaillés. Les calculatrices sont autorisées,

Plus en détail

TD 1 : Introduction à Maple

TD 1 : Introduction à Maple TD 1 : Septembre-Octobre 2011 Maple, qu est-ce que c est? Maple est - en gros - une calculatrice très évoluée. Au contraire de vos petites machines portables, il sait non seulement manipuler les nombres,

Plus en détail

Brevet Blanc n 1. Mathématiques

Brevet Blanc n 1. Mathématiques Brevet Blanc n 1 Novembre 2010 Mathématiques Durée de l'épreuve : 2h00 Le candidat répondra sur une copie L'usage de la calculatrice est autorisé, dans le cadre de la réglementation en vigueur. Activités

Plus en détail

Livret de formation. appartenant à : Livret de formation - Ecole Ouverte Ange Guépin 4 Chemin du Relais 44000 NANTES

Livret de formation. appartenant à : Livret de formation - Ecole Ouverte Ange Guépin 4 Chemin du Relais 44000 NANTES Livret de formation appartenant à : Pour parler 1.1 JE SUIS CAPABLE DE : 1.1.1 parler efficacement devant la classe. 1.1.2 parler efficacement devant l'école. 1.2.1 écouter. 1.2.2 poser des questions.

Plus en détail

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle 3.5.1 Introduction 3.5.2 Principe 3.5.3 Avantages et Inconvénients 3.5.4 Applications 3.5.5 Logiciels sur Internet PLAN 3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle Lorsque l'on affiche une

Plus en détail

L17 : Médiatrice d un segment.

L17 : Médiatrice d un segment. L17 : édiatrice d un segment. édiatrice d un segment : Définition : La médiatrice d un segment [] est la droite (d) perpendiculaire à ce segment et passant par son milieu. d Construction d une médiatrice

Plus en détail

1. Montrer que, si on choisit le nombre 10, le résultat obtenu est 260. 3. Quels nombres peut-on choisir pour que le résultat obtenu soit 0?

1. Montrer que, si on choisit le nombre 10, le résultat obtenu est 260. 3. Quels nombres peut-on choisir pour que le résultat obtenu soit 0? Exercice 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES. Métropole Juin 2008 On donne le programme de calcul suivant : Choisir un nombre. a) Multiplier ce nombre par 3. b) Ajouter le carré du nombre choisi. c) Multiplier par

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Enseignement de mathématiques Classe de première STMG Ressources pour le lycée technologique Dérivation : Approximation affine et applications aux évolutions successives Contexte pédagogique Objectifs

Plus en détail

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss

O 3 Lentilles minces sphériques dans les conditions de Gauss 3 dans les conditions de Gauss PCSI 205 206 I Lentille mince sphérique. Généralités Définition : une lentille sphérique est un système optique centré résultant de l association de deux dioptres sphériques.

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013

BREVET BLANC de Mathématiques. Jeudi 16 mai 2013 BREVET BLANC de Mathématiques Jeudi 16 mai 2013 ********************************** Durée de l épreuve : 2 heures ********************************** Le sujet comporte 5 pages. Dès que ce sujet vous est

Plus en détail

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité

Fiche d exercices 3 : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Fiche d eercices : Continuité, Dérivabilité et Etude de fonctions Continuité Eercice On considère la fonction f définie sur [ ; + [ par : f() E() pour [ ; 4[ f() 4 + 4 pour [ 4 ; + [ a. Tracer la représentation

Plus en détail

1 Comptage de solutions et escaliers

1 Comptage de solutions et escaliers Licence Informatique Systèmes polynomiaux, que signifie : résoudre? Feuille de TD numéro 11 1 Comptage de solutions et escaliers Question 1. On considère le système suivant p1 := 2*x*y^2 + 3*x^2-5*y^3

Plus en détail

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie

SOLIDWORKS Volume de révolution et symétrie TP6 Volume de révolution et symétrie 1. Construire un volume de révolution Exemple : Dessiner une poulie 1.1 Dessiner le profil du volume de révolution - Créer nouveau document - Demander esquisse - Dessiner

Plus en détail

PHY 1982 PROBLÈMES ET EXERCICES SUGGÉRÉS RÉFLEXIONS SUR LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE

PHY 1982 PROBLÈMES ET EXERCICES SUGGÉRÉS RÉFLEXIONS SUR LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE PHY 1982 PROBLÈMES ET EXERCICES SUGGÉRÉS RÉFLEXIONS SUR LA MÉTHODE SCIENTIFIQUE 1. La croyance aux visiteurs extra-terrestres est largement fondée sur l interprétation d observations optiques (visuelles,

Plus en détail

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé.

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé. COMPOSITION SECONDE MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE Durée de l épreuve : 2 h 00 L usage de la calculatrice est autorisé. Toutes les réponses devront être justifiées. Exercice 1 Soit la fonction

Plus en détail

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière.

OPTIQUE GEOMETRIQUE II.- THEORIE. Définition : L indice de réfraction n caractérise le milieu dans lequel se propage la lumière. 31 O1 OPTIQUE GEOMETRIQUE I.- INTRODUCTION L optique est une partie de la physique qui étudie la propagation de la lumière. La lumière visible est une onde électromagnétique (EM) dans le domaine de longueur

Plus en détail

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4

0.2.3 Polynômes... 4. 0.2.1 Monômes... 4 0.2.2 Opérations entre monômes... 4 Table des matières 0 Rappels sur les polynômes et fractions algébriques 1 0.1 Puissances............................................... 1 0.1.1 Puissance d un nombre réel.................................

Plus en détail

EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 1 ère ANNEE MATHEMATIQUES

EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 1 ère ANNEE MATHEMATIQUES GYMNASE DU BUGNON - LAUSANNE Mai 2008 EXAMEN D ADMISSION DE L ECOLE DE MATURITE 1 ère ANNEE MATHEMATIQUES Date : mai 2008 Durée : 3h Matériel mis à disposition par le gymnase : - Matériel apporté par les

Plus en détail

Les grands nombres (1)

Les grands nombres (1) 4 Objectifs Réactiver les connaissances acquises les années précédentes. Manipuler des grands s dans deux directions essentielles : lire/écrire des grands s et calculer avec des grands s. Connaître la

Plus en détail

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES

Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Module 1, chapitre 4 : LES LENTILLES Nom : 4.1 Les différents types de lentilles Laboratoire: Les types de lentilles But : Découvrir les caractéristiques principales de divers types de lentilles. Matériel

Plus en détail

nos graphiques font leur rentrée!

nos graphiques font leur rentrée! Toute l'actualité CASIO pour les maths Septembre 2010 - N 10 Édito nos graphiques font leur rentrée! NOUVEAUTÉ 2010 Chers professeurs, Nous sommes heureux de vous rrouver pour cte nouvelle édition de CASIO

Plus en détail

Les exercices donnés ici constituent des exemples, leur publication interdit que l un quelconque d entre eux fasse partie d un sujet 2004.

Les exercices donnés ici constituent des exemples, leur publication interdit que l un quelconque d entre eux fasse partie d un sujet 2004. Mathématiques, série ES Exemples d exercices, série ES Les exercices donnés ici constituent des exemples, leur publication interdit que l un quelconque d entre eux fasse partie d un sujet 2004. 20 novembre

Plus en détail

Compétences à acquérir au cycle 1 et au cycle 2 DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE)

Compétences à acquérir au cycle 1 et au cycle 2 DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE) DOMAINE NUMÉRIQUE (CONSTRUCTION DU CONCEPT DE NOMBRE) Connaissance des nombres entiers naturels Compétences relatives aux quantités et aux nombres Être capable de : - comparer des quantités en utilisant

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges ASIE Juin 2014 Durée : 2h00 Calculatrice autorisée Exercice 1 On laisse tomber une balle d une hauteur de 1 mètre. 3 points A chaque rebond elle rebondit des

Plus en détail

Calcul de longueurs :

Calcul de longueurs : Calcul de longueurs : Exercice : (Japon 96) C est un triangle rectangle en A. On donne 5 cm et A B ˆC 5. 1) Construire la figure en vraie grandeur. 2) Déterminer la longueur, arrondie au dixième de centimètre.

Plus en détail

Cours de Mr Jules v1.1 Classe de Sixième contrat 7 page 1 LES AIRES

Cours de Mr Jules v1.1 Classe de Sixième contrat 7 page 1 LES AIRES ours de Mr Jules v1.1 lasse de Sixième contrat 7 page 1 LES IRES «Les Mathématiques ne sont pas une marche prudente sur une voix bien tracée, mais un voyage dans un territoire étrange et sauvage, où les

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

CORRECTION BREVET BLANC

CORRECTION BREVET BLANC Partie numérique Exercice 1 : CORRECTION BREVET BLANC Question 1 : on teste les trois valeurs en remplaçant x par la valeur. La solution est Question 2 : Les solutions sont et -2 Question 3 : on fait deux

Plus en détail

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES

X LENTILLES SPHERIQUES MINCES X LENTILLES SPHERIQUES MINCES Exercices de niveau Dans ces exercices vous apprendrez à manipuler correctement les relations de conjugaison et de grandissement, d abord dans des cas très simples puis plus

Plus en détail

Brevet des collèges Polynésie septembre 2014

Brevet des collèges Polynésie septembre 2014 Brevet des collèges Polynésie septembre 2014 Durée : 2 heures Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication contraire est donnée. Pour

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

Le nombre d or et Fibonacci

Le nombre d or et Fibonacci Août 2004, Bordeaux Pentagone et nombre d or Irrationalité Séries géométriques Equation Remarques et exercice Le pentagramme magique se retrouve partout dans la nature et hors de la nature est le symbole

Plus en détail

Compétences devant être acquises en fin de cycle 2

Compétences devant être acquises en fin de cycle 2 Compétences devant être acquises en fin de cycle 2 Programme français 1 - EXPLOITATION DE DONNÉES NUMÉRIQUES 1.1 Problèmes résolus en utilisant une procédure experte - utiliser le dénombrement pour comparer

Plus en détail

Le seul ami de Batman

Le seul ami de Batman Le seul ami de Batman Avant de devenir un héros de cinéma en 1989, Batman est depuis plus de 50 ans un fameux personnage de bandes dessinées aux États-Unis. Il fut créé en mai 1939 dans les pages de Détective

Plus en détail

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Dessin industriel 1 ère année Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Les techniques graphiques à l IUT DESSIN INDUSTRIEL (DI) 2 h Cours 10 h TP 1 partiel DAO : dessin assisté par ordinateur

Plus en détail

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S

Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Fonctions - Continuité Cours maths Terminale S Dans ce module, introduction d une nouvelle notion qu est la continuité d une fonction en un point. En repartant de la définition et de l illustration graphique

Plus en détail

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92)

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) 1. Suites géométriques Définition Suite Une suite,,,, est un ensemble de nombres. L indice de chaque terme de la suite indique la ou l

Plus en détail

2.1.3. La représentation graphique d évolutions

2.1.3. La représentation graphique d évolutions 2.1.3. La représentation graphique d évolutions 142 2 La mathématique financière 2.1.3. - LA REPRÉSENTATION GRAPHIQUE D ÉVOLUTIONS L analyse de la succession des données dans le temps va devoir être traitée

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE

TP01 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE TP0 IMAGE FORMEE PAR UNE LENTILLE MINCE CONVERGENTE I. QU EST-CE QU UNE LENTILLE CONVERGENTE?. Caractéristiques des lentilles disponibles avec le matériel d optique: Définitions : Une lentille est un solide

Plus en détail

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9

N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N1 : LES CHIFFRES Comme pour écrire des mots, il y a besoin des lettres, pour écrire des nombres il y a besoin des chiffres : 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 N2 : LES NOMBRES Avec ces chiffres, on peut écrire des

Plus en détail

1. Calculer le PGCD de 1 755 et 1 053. Justifier votre réponse. 2. Ecrire la fraction 1 053

1. Calculer le PGCD de 1 755 et 1 053. Justifier votre réponse. 2. Ecrire la fraction 1 053 Exercice 1 : CTIVITÉS NUMÉRIQUES Nouvelle-Calédonie Mars 2011 Porcelaine 1. Calculer le PGCD de 1 755 et 1 053. Justifier votre réponse. 2. Ecrire la fraction 1 053 Cône sous la forme irréductible. 1 755

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 2014 Corrigé Baccalauréat ES Pondichéry 7 avril 204 Corrigé EXERCICE 4 points Commun à tous les candidats. Proposition fausse. La tangente T, passant par les points A et B d abscisses distinctes, a pour coefficient

Plus en détail

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis

Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis Notion de modèle - Processus d analyse Application à la méthode des Eléments finis La présentation est animée, avancez à votre vitesse par un simple clic Chapitres 1 et 6 du polycopié de cours. Bonne lecture

Plus en détail

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON

INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON INTERFÉROMÈTRE DE MICHELSON ATTENTION! LASER ET LAMPE À MERCURE : DANGER! - Ne jamais regarder directement le faisceau Laser, sous peine de brûlures irréversibles de la rétine. - Ne jamais regarder directement

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES

SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES SUITES ET SÉRIES GÉOMÉTRIQUES Sommaire 1. Suites géométriques... 2 2. Exercice... 6 3. Application des suites géométriques aux mathématiques financières... 7 4. Vocabulaire... 7 5. Exercices :... 8 6.

Plus en détail

Epreuve de spécialité de Mathématiques Série L

Epreuve de spécialité de Mathématiques Série L Epreuve de spécialité de Mathématiques Série L Durée de l'épreuve: 3 heures. Le candidat doit traiter tous les exercices. La qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements entrent

Plus en détail

Création d album et mise en ligne de Photos sur le Site «Les Chemins de Traverse» - Page 1 / 14

Création d album et mise en ligne de Photos sur le Site «Les Chemins de Traverse» - Page 1 / 14 Création d album et mise en ligne de Photos sur le Site «Les Chemins de Traverse» - Page 1 / 14 Table des matières 1. Préambule... 3 2. Geosetter... 4 3. S identifier sur Google... 7 4. Aller sur le site

Plus en détail

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge

Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Mathématique - Cours Filière STAV 2014-2015 Centre de Formation aux Métier de la Montagne Marine Estorge Le programme se compose ainsi : Rappels collège/seconde Partie STAV 1/3 Partie STAV 2/3 Partie STAV

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail