Etude Hydrogéologique du Céou EPIDOR (2006) ANNEXES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude Hydrogéologique du Céou EPIDOR (2006) ANNEXES"

Transcription

1 71 ANNEXES ANNEXES METHODOLOGIE DES DEBITS CHOIX DE LA METHODE : FORMULES DE CALCUL DU DEBIT FEUILLE DE CALCUL DE DEBIT PRESENTATION DES STATIONS DES MESURES DE DEBIT DROITE DE CORRELATION CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET PONT-DE-RHODES CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET POUDENS CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET FLORIMONT CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET DAGLAN CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET LA SOURCE DE BOUZIC CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET LE LOURAJOU CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET LA LOUSSE MESURES DE DEBIT SUR LE CEOU (2001 A 2006) COURBES DE RECESSION TABLEAUX RECAPITULATIFS DES SOURCES CARTE DES FRACTURES ET COUPES DE 2 SONDAGES COUPES DES FORAGES DANS LE SECTEUR DE GAUMIER (SECTEUR MEDIAN) METHODOLOGIE ET CALCULS DU NIVELLEMENT PRINCIPE DE LA METHODE CALCULS PRESENTATION DES PUITS SELECTIONNES TABLEAU RECAPITULATIF DES MESURES SUR LES PUITS PHOTOS DES PUITS ET LOCALISATION DES REPERES

2 72 1 Méthodologie des débits 1.1 Choix de la méthode : La méthode retenue pour calculer les débits est la méthode des intégrations. L Décamètre L/2 h Piquet Début du lit mouillé Fin du lit mouillé Schéma de principe de la mesure sur une station Les mesures de largeurs ont été définies par rapport à deux points de référence sur berges (piquetage). Le nombre de verticales retenues pour le Céou est de 20. Le positionnement à l'endroit de la mesure s'est fait à l'aide de la pige graduée fourni avec l'appareillage qui nous permet également de métrer la hauteur d'eau (voir photo ci contre). Le nombre de points de relevés de vitesse par verticale est de trois et se décompose comme suit : 0.2h, 0.4h, 0.8h. On calcule ensuite la vitesse moyenne à partir de la formule suivante : 0,8 0,4 h surface Vitesse moyenne = ¼*V 0.2h +1/2*V 0.4h +1/4*V 0.8h On applique un coefficient de rugosité aux mesures en berge droite et gauche. Pour le Céou, il est de ,2 fond

3 Formules de calcul du débit En pied de berge (début) : Débit = Prof réelle en m * Vitesse moy * (( 2 * Coef de rugosité * Dist n 2 * Coef de rugosité * Dist n+1 + Dist n-1 Dist n )/2) L Dist n-1 Dist n Dist n+1 L/20 Profondeur réelle En pleine eau : Débit = Prof réelle en m * Vitesse moy * ((Dist n+1 Dist n-1 )/2) L L/2 Dist n-1 Dist n Dist n+1 Profondeur réelle En pied de berge (fin) : Débit = Prof réelle en m * Vitesse moy * ((2 * Coef de rugosité * Dist n+1 2 * Coef de rugosité * Dist n + Dist n - Dist n-1 )/2) L/2 Dist n-1 L Dist n Dist n+1 Profondeur réelle

4 74 Mesure de Debit Date : 14/04/2006 Nom du cours d'eau : Céou Lieu : Amont moulin neuf Matériel utilisé : Courantomètre Type Flomate Echelle St Cybranet : 0,45 Support : perche avec Vernier Echelle Gaumier : 0,65+ Echelle Maisonneuve : 0,69 Lecture du zéro sur le Vernier : 0 Ancienne Maisonneuve 0,00 Début du lit mouillé DLM= 1,15 Fin du lit mouillé FLM= 12,31 Coefficient de rugosité rive droite : 0,375 Coefficient de rugosité rive gauche : 0,375 Débit global en m3/s : 2, ,005 Vitesse en m/s Vitesse moyenne en m/s Débit par tranche en m3/s Distance décamètre en m Distance réelle en m Profondeur en cm Profondeur réelle en m 0,2 h 0,4 h 0,8 h 1/4V0,2 + 1/2V0,4 + 1/4V0,8 Rive gauche 0,00 0,00 0,66 1,15 0,00 Lit mouillé 1,32 1, ,30 0,05 0,05 0,04 0,04 0, Lit mouillé 1,98 1, ,89 0,10 0,12 0,13 0,11 0, Lit mouillé 2,64 2, ,99 0,16 0,19 0,17 0,17 0, Lit mouillé 3,30 3, ,95 0,20 0,23 0,24 0,22 0, Lit mouillé 3,96 3, ,00 0,23 0,24 0,27 0,24 0, Lit mouillé 4,62 4, ,02 0,26 0,29 0,30 0,28 0, Lit mouillé 5,28 5, ,05 0,29 0,35 0,34 0,33 0, Lit mouillé 5,94 5, ,07 0,30 0,34 0,33 0,32 0, Lit mouillé 6,60 6, ,07 0,34 0,37 0,36 0,36 0, Lit mouillé 7,26 7, ,10 0,31 0,34 0,34 0,33 0, Lit mouillé 7,92 7, ,07 0,31 0,32 0,33 0,32 0, Lit mouillé 8,58 8, ,02 0,29 0,31 0,30 0,30 0, Lit mouillé 9,24 9, ,99 0,26 0,29 0,29 0,28 0, Lit mouillé 9,90 9, ,97 0,24 0,25 0,23 0,24 0, Lit mouillé 10,56 10, ,92 0,19 0,20 0,19 0,19 0, Lit mouillé 11,22 11, ,79 0,13 0,18 0,19 0,17 0, Lit mouillé 11,88 11, ,60 0,03 0,05 0,13 0,06 0, Lit mouillé 12,54 12,31 Rive droite 13, Feuille de calcul de débit

5 75 2 Présentation des stations des mesures de débit Stations sur l axe principal Céou : - Aval du seuil de Moulin Neuf - Salle des fêtes de Daglan - Florimont - Poudens - Pont-de-Rhodes - Montfaucon Stations sur les affluents : - La source de Bouzic - Le Lourajou - Le Bléou

6 76

7 77

8 78

9 79

10 80

11 81

12 82

13 83

14 84

15 85 3 Droite de corrélation 3.1 Corrélation entre Moulin Neuf et Pont-de de-rhodes Corrélation des stations Moulin Neuf et Pont de Rhodes en ,300 Débit Pont de Rhodes en m3/s 0,250 0,200 0,150 0,100 y = 0,1015x + 0,0029 R 2 = 0,972 0,050 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000 Débit Moulin Neuf en m3/s 3.2 Corrélation entre Moulin Neuf et Poudens Corrélation des stations Moulin Neuf et Poudens en ,000 0,900 0,800 y = 0,3739x - 0,0985 R 2 = 0,9885 0,700 Débit Poudens en m3/s 0,600 0,500 0,400 0,300 0,200 0,100 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000-0,100 Débit Moulin Neuf en m3/s

16 86 Etude Hydrogéologique du Céou (2006) 3.3 Corrélation entre Moulin Neuf et Florimont Corrélation des stations Moulin Neuf et Florimont en ,000 0,900 0,800 y = 0,7232x - 0,2202 R 2 = 0,9807 Débit Florimont en m3/s 0,700 0,600 0,500 0,400 0,300 0,200 0,100 0,000 0,000 0,200 0,400 0,600 0,800 1,000 1,200 1,400 1,600 1,800 Débit Moulin Neuf en m3/s 3.4 Corrélation entre Moulin Neuf et Daglan Corrélation des stations Moulin Neuf et Daglan en ,500 2,000 y = 0,874x - 0,1975 R 2 = 0,9967 Débit Daglan en m3/s 1,500 1,000 0,500 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000 Débit Moulin Neuf en m3/s

17 87 Etude Hydrogéologique du Céou (2006) 3.5 Corrélation entre Moulin Neuf et la source de Bouzic Corrélation des stations Moulin Neuf et Source de Bouzic en ,090 0,080 y = 0,0179x + 0,022 R 2 = 0,5251 Débit Source de Bouzic en m3/s 0,070 0,060 0,050 0,040 0,030 0,020 0,010 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000 Débit Moulin Neuf en m3/s 3.6 Corrélation entre Moulin Neuf et le Lourajou Corrélation des stations Moulin Neuf et Q Lourajou en ,12 0,1 y = 0,1651x - 0,0347 R 2 = 0,9232 Débit Lourajou (m3/s) 0,08 0,06 0,04 0,02 0 0,000 0,100 0,200 0,300 0,400 0,500 0,600 0,700 0,800 0,900 Débit Moulin Neuf (m3/s)

18 Corrélation rélation entre Moulin Neuf et La Lousse Corrélation des stations Moulin Neuf et Lousse en ,07 0,06 y = 0,0765x - 0,0016 R 2 = 0,9032 Débit Lousse (m3/s) 0,05 0,04 0,03 0,02 0,01 0 0,000 0,100 0,200 0,300 0,400 0,500 0,600 0,700 0,800 0,900 Débit Moulin Neuf (m3/s)

19 89 4 Mesures de débit sur le Céou ( à 2006) Date Montfaucon P.Rhodes Mouline Labarde Poudens Florimont Daglan Pont de Cause Moulin neuf Aval Moulin neuf Sce Bouzic Bléou Lourajou Lousse 08/06/01 1,762 15/06/01 0,778 1,202 1,297 1,370 22/06/01 0,045 0,073 0,065 0,378 0,646 0,983 1,027 1,126 29/06/01 0,049 0,059 0,223 0,572 0,768 0,750 0,964 13/07/01 0,835 1,357 1,632 3,085 3,650 4,751 19/07/01 0,188 0,810 0,815 1,589 1,905 2,608 2,619 2,716 26/07/01 0,300 0,723 0,798 1,444 1,698 2,255 2,044 2,434 03/08/01 0,100 0,236 0,220 0,604 0,827 1,122 1,144 1,295 10/08/01 0,077 0,125 0,145 0,472 0,647 0,841 0,858 0,981 17/08/01 0,090 0,123 0,207 0,449 0,614 0,807 0,703 0,926 24/08/01 0,047 0,083 0,065 0,202 0,348 0,627 0,586 0,782 31/08/01 0,038 0,051 0,055 0,143 0,317 0,479 0,451 0,610 07/09/01 0,036 0,020 0,018 0,083 0,243 0,449 0,451 0,554 14/09/01 0,030 0,045 0,139 0,400 0,369 0,507 21/09/01 0,021 0,046 0,203 0,393 0,412 0,528 28/09/01 0,036 0,034 0,146 0,349 0,570 0,523 0,688 11/10/01 0,052 0,058 0,226 0,430 0,639 0,600 0,769 19/10/01 0,029 0,027 0,109 0,229 0,494 0,468 0,585 24/10/01 0,028 0,064 0,333 0,528 0,791 0,724 0,910 08/11/01 0,017 0,035 0,120 0,278 0,490 0,482 0,603 15/11/01 0,027 0,037 0,178 0,297 0,499 0,507 0,617 23/11/01 0,096 0,176 0,106 0,423 0,567 0,556 0,688 0,871 29/11/01 0,097 0,208 0,124 0,561 0,733 0,864 0,849 0,996 07/12/01 0,128 0,308 0,129 0,621 0,835 1,042 1,110 1,285 17/04/02 0,194 0,439 0,212 1,341 1,629 1,997 1,872 2,102 26/04/02 0,126 0,239 0,147 0,670 0,911 1,146 1,196 1,255 03/05/02 0,087 0,150 0,094 0,556 0,727 0,983 1,008 1,070 17/05/02 0,146 0,310 0,172 0,790 0,908 1,130 1,165 1,230 24/05/02 0,473 0,979 0,544 2,108 2,390 2,583 2,500 17/06/02 0,294 0,572 0,409 1,339 1,652 2,130 1,891 2,295 04/07/02 0,072 0,127 0,100 0,314 0,411 0,695 0,754 0,807 09/07/02 0,068 0,093 0,080 0,252 0,416 0,662 0,702 0,687 10/07/02 0,725 11/07/02 0,811 12/07/02 0,787 15/07/02 0,071 0,079 0,063 0,226 0,416 0,650 0,646 0,712 22/07/02 0,051 0,095 0,097 0,200 0,364 0,495 0,502 30/07/02 0,032 0,139 0,314 0,333 0,343 05/08/02 0,048 0,045 0,190 0,255 0,402 0,368 12/08/02 0,163 0,313 0,352 0,381 19/08/02 0,053 0,034 0,289 0,302 0,307 0,322 26/08/02 0,034 0,010 0,164 0,309 0,369 0,351 06/09/02 0,008 0,120 0,260 0,335 0,328 09/09/02 0,006 0,061 0,301 0,264 0,324 19/09/02 0,015 0,096 0,227 0,240 0,319 24/09/02 0,001 0,077 0,263 0,267 0,303 09/10/02 0,059 0,187 0,133 0,265 14/10/02 0,011 0,049 0,275 0,270 0,325 21/10/02 0,015 0,106 0,244 0,206 0,310 28/10/02 0,025 0,146 0,287 0,390 0,367 04/11/02 0,033 0,168 0,324 0,407 0,384 13/11/02 0,220 0,466 0,256 0,595 0,253 0,498 0,587 0,557 19/11/02 0,205 0,302 0,131 0,564 0,683 0,962 0,941 1,029 27/11/02 0,782 0,686 2,511 3,548 3,607 06/06/03 0,038 0,231 0,346 0,626 13/06/03 0,024 0,000 0,088 0,217 0,521 20/06/03 0,030 0,000 0,000 0,043 0,168 0,396 27/06/03 0,023 0,000 0,000 0,011 0,120 0,369 04/07/03 0,014 0,000 0,000 0,000 0,130 0,332 11/07/03 0,011 0,000 0,000 0,000 0,103 0,280 15/07/03 0,013 0,000 0,000 0,000 0,085 0,226 18/07/03 0,012 0,000 0,000 0,000 0,097 0,283 22/07/03 0,000 0,000 0,000 0,000 0,051 0,269 28/07/03 0,000 0,000 0,000 0,000 0,093 0,261 05/08/03 0,000 0,000 0,000 0,220 11/08/03 0,000 0,000 0,000 0,241 01/09/03 0,000 0,000 0,000 0,269 09/09/03 0,000 0,000 0,000 0,248

20 90 Date Montfaucon P.Rhodes Mouline Labarde Poudens Florimont Daglan Pont de Cause Moulin neuf Aval Moulin neuf Sce Bouzic Bléou Lourajou Lousse 22/06/04 0,072 0,301 0,858 26/06/04 0,055 0,188 0,766 06/07/04 0,634 12/07/04 0,070 0,118 0,587 20/07/04 0,079 0,192 0,638 26/07/04 0,073 0,126 0,623 30/07/04 0,424 03/08/04 0,034 0,046 0,363 09/08/04 0,035 0,086 0,482 17/08/04 0,028 0,267 0,751 23/08/04 0,027 0,688 30/08/04 0,547 06/09/04 0,406 07/10/04 0,378 11/10/04 0,415 20/10/04 0,342 05/11/04 0,386 25/03/05 0,063 0,739 12/05/05 0,113 10/06/05 0,686 21/06/05 0,148 0,899 27/06/05 0,098 0,569 04/07/05 0,067 0,410 12/07/05 0,303 18/07/05 0,037 0,024 0,308 25/07/05 0,023 0,276 01/08/05 0,053 0,260 08/08/05 0,018 0,212 22/08/05 30/08/05 0,173 06/09/05 0,216 21/11/05 0,080 0,182 03/02/06 2,184 12/04/06 0,263 0,845 2,064 2,587 0,044 21/04/06 1,572 26/04/06 0,004 0,114 0,724 0,929 1,234 03/05/06 0,088 0,241 0,469 0,670 0,997 11/05/06 0,169 0,479 0,834 0,909 1,328 0,061 15/05/06 0,007 0,171 0,504 0,945 1,267 1,606 0,079 23/05/06 0,005 0,104 0,314 0,474 0,715 1,094 0,043 29/05/06 0,004 0,077 0,182 0,297 0,460 0,803 0,036 0,063 02/06/06 0,092 0,056 05/06/06 0,068 0,125 0,178 0,277 0,590 0,035 0,038 06/06/06 0,065 0,046 12/06/06 0,000 0,038 0,053 0,064 0,126 0,377 0,028 0,007 0,036 0,033 16/06/06 0,403 19/06/06 0,000 0,033 0,030 20/06/06 0,000 0,051 0,040 0,039 0,182 0,393 0,036 26/06/06 0,000 0,045 0,024 0,028 0,124 0,366 0,027 0,000 0,035 0,033 29/06/06 0,019 0,354 30/06/06 0,012 0,327 04/07/06 0,000 0,028 0,016 0,007 0,057 0,288 0,024 0,000 0,014 0,015 11/07/06 0,000 0,048 0,021 0,022 0,105 0,330 0,024 0,000 0,033 0,027 17/07/06 0,000 0,034 0,014 0,010 0,103 0,340 0,023 0,000 0,011 0,019 25/07/06 0,000 0,030 0,011 0,000 0,037 0,262 0,023 0,000 0,000 0,019 01/08/06 0,000 0,030 0,000 0,030 0,264 0,022 0,000 0,000 0,016 14/08/06 0,000 0,020 0,000 0,025 0,228 0,019 0,000 0,000 0,014

21 91 5 Courbes de récession - Exemple de calcul à Moulin Neuf et à Bouzic - Précipitations de la station de Gourdon en et Courbe de récession du Céou à Moulin Neuf en Courbe de récession du Céou à Moulin Neuf en Courbe de récession du Céou à Pont-de-Rhodes en Courbe de récession du Céou à Saint-Cybranet en Courbe de récession du Céou à Saint-Cybranet en Courbe de récession du Céou à Saint-Cybranet en 2004

22 92 Exemple de calcul : Moulin Neuf 2006 et la source de Bouzic On applique la formule : α1 = (Log Q1 Log Q2) / (t2-t1) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α1 = (Log Log 1.234) / (14) = α2 = (Log Q3 Log Q4) / (t4-t3) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α2 = (Log Log 0.288) / (22) = α3 = (Log Q4 Log Q5) / (t5-t4) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α3 = (Log Log 0.228) / (41) = Une fois que l on a calculé α3, on peut estimer le Q 0 (débit au début du tarissement). Le début du tarissement a lieu à Q4 donc Q r0 = Q4= m 3 /s. La formule de vidange du réservoir à Moulin Neuf est donc : Q t = e t Pour le calcul de la capacité d emmagasinement nous appliquons la formule intégrale : V = / α3 = * / m 3 V = (0.288 * 86.4 / 5.7) * 10^6 = 4.37 millions de m 3. On a donc un volume de 4.37 millions de m 3 que constitue le karst noyé. Source de Bouzic 2006 On applique la formule : α1 = (Log Q1 Log Q2) / (t2-t1) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α1 = (Log Log 0.043) / (8) = α2 = (Log Q2 Log Q3) / (t3-t2) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α2 = (Log Log 0.028) / (20) = α3 = (Log Q6 Log Q5) / (t5-t4) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α3 = (Log Log 0.019) / (41) = Le début du tarissement a lieu18 jours avant Q4. On a donc Log Q r0 = Log Q4 + α (0.4343) (t4-t0) Q r0 = La formule de vidange du réservoir à Bouzic est donc : Q t = e t Pour le calcul de la capacité d emmagasinement nous appliquons la formule intégrale : V = / α3 = * / m 3 V = ( * 86.4 / 5.7) * 10^6 = millions de m 3. On a donc un volume de millions de m 3 que constitue le karst noyé.

23 93 Courbe de récession 2006 à la source de Bouzic

24 94 Précipitations Gourdon (mm) Précipitations Gourdon (mm) Précipitations Gourdon (mm) 100,000 90,000 80,000 70,000 60,000 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 0, ,000 90,000 80,000 70,000 60,000 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 0, ,000 90,000 80,000 70,000 60,000 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 0,000 01/01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /06/ /06/ /06/2004 Date 11/06/ /06/ /06/ /07/ /07/ /07/2006 Précipitations Gourdon 2006 (mm) Date 11/06/ /06/ /06/ /07/ /07/ /07/2005 Précipitations Gourdon 2005 (mm) Date 10/06/ /06/ /06/ /07/ /07/ /07/2004 Précipitations Gourdon 2004 (mm) 23/07/ /07/ /07/ /07/ /07/ /07/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /10/ /10/ /09/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/2004

25 95 Courbe de récession 2005 à Moulin Neuf

26 96 Courbe de récession 2004 à Moulin Neuf

27 97 Courbe de récession 2006 à Pont-de-Rhodes

28 98 Courbe de récession 2006 à Saint-Cybranet

29 99 Courbe de récession 2005 à Saint-Cybranet

30 100 Courbe de récession 2004 à Saint-Cybranet

31 101 Q mois le Q moyen Q moy Dpt Commune Nature du point d'eau X Y Exploitation T C Dureté Débit plus sec exploitation Géologie de l'exutoire Origine présumée Notes étiage (l/s) (l/s) (m3/j) 24 Bouzic Fontaine de Bouzic AEP Source de Bouzic ,8 à 13,5 30 à à 50 26,13 20 Portlandien Portl+apports pertes Lot+infiltrations champs lapie Source captée 18 l/s 24h/24. En étiage, possibilité de disparition du trop plein. Exutoire sur un accident majeur. 24 Campagnac Source de Trébandie ,4-12,6 24 à 32 1 à 3 1,8 1 Turonien terminal Coniacien (sables) Exutoire proximité immédiate faille Saint-Laurent Campagnac. Zone marécageuse induite par marnes Turoniennes et Coniaciennes 24 Source de Cassenègre Eau collective 12,9 à à 39 0,1 à 0,3 0,17 0,1 Kimméridgien Jurassique Exutoire dans une zone synclinal faillée. Débit très faible subsistant en étiage sévère. Perte en aval dans des terrains Portlandiens, 24 Source de Segala 14 à 15,2 32 à 41 0,1 à 1 Coniacien (calcaire) Profonde:Jurassique Exutoire à proximité immédiate de la faille de Saint-Laurent Campagnac. Tarissement en étiage sévère 24 Source de Campagnac 13,4 à 13,6 24 à 40 0,01 à 0,1 Kimméridgien supérieur Jurassique Débit très faible voir nul en étiage important 24 Source de La Roque 12,8 à 13,1 35 à 39 1 à 2 Kimméridgien Kimméridgien Tarissement en étiage important. Perte en aval dans des terrains Portlandiens 24 Source de Veyssières 13 à 13,2 32 à 38 0,1 Turonien Turonien Portlandien Exutoire à proximité immédiate de la faille de Saint-Laurent Campagnac. Suivant la sévérité de l'étiage alimentation mixte ou unique 24 Source de Brette 12,5 à 13,6 24 à 36 0,1 à 1 Coniacien (calcaire) Coniacien Exutoire dans une zone faillée. Ecoulement permanent même en étiage sévère. 24 Castelnaud Source des Vitarelles ,1 à 13,4 27 à 29 2 à 10 4,5 2 Coniacien (sables) Coniacien Turonien Exutoire sur une faille 24 Source de Fontprime AEP 13,4 à 13,6 31 à 34 5 à Kimméridgien Turonien Coniacien+apports conduits karstiques Source captée 8 l/s 24 h/24. Exutoire dans le cœur anticlinal de Castelnaud. 24 Source Les Ans 14,8 à 14,9 50 à 54 0,1 à 0,2 Coniacien Profonde Cheminement par faille possible. Source pétrifiante. 24 Source Combe Fayrac 12,6 à 12,7 29 à 34 3 à 5 Turonien Turonien Coniacien 24 Source La Treille 12,6 à 12, Turonien Turonien Coniacien 24 Source de Grezelles 12,5 à 12,7 12 à 28 1 à 20 Portlandien inférieur Portlandien Turonien Restitution des eaux perdues à l'ouest dans les champs de lapié. Débit faible voir nul en étiage sévère. 24 Source Les Milandes 12,6 29 à 30 0,1 à 0,5 Turonien Turonien 24 Cénac-et-St-Julien Station de pompage au Bourg AEP Source du clos du soleil ,02 24 Source du Riol Eau collective 13,5 à 14,1 29 à 36 0,2 à 1 3,1 Turonien Turonien Exutoire dans zone faillée 24 Source du Touron à à 15 13,33 10 Turonien Crétacé Exutoire sur faille de Cénac 24 Source de Subouzit à 13,1 28 à 32 4 à Kimméridgien Kimméridgien et apports issus du Céou Exutoire sur faille de Cénac. Apports possibles du fait du débit. 24 Fontaine de Falière Eau collective 12,8 à à 28 0,01 à 0,1 0,26 Turonien Turonien Débit nul en étiage sévère 24 Source Sainte-Catherine Eau collective 8,8 24 Source de Tayre 12,8 24 à 26 1 à 2 DiscTuronien et Kimméridgien Turonien Coniacien Exutoire sur une faille 24 Source de Montmirail 13,2 à 13, à 2 Turonien Turonien Coniacien Exutoire dans une zone de fracture. Perte en aval. 24 Daglan Source de la Peyrugue ,2 à 13,4 32 à 37 5 à 30 11,89 5 Kimméridgien Kimméridgien et apports latéraux Exutoire dans une retombée anticlinale faillée. Liaison avec la Lousse. 24 Lavoir de Daglan AEP 13,6 à 13,7 35 à à Alluvions Portlandien et apports par conduits karstiques Exutoire dans une faille majeure. Relation avec la Lousse. 24 Source du Riol Eau collective 2,6 24 Source de Paulhiac 12,7 à 12,8 24 à 33 1 à 3 Portlandien Apports Crétacé tertiaire Exutoire sur un accident Est-Ouest. 24 Source de Caumont 12,8 à 12,9 30 à 32 2,5 à 3 Kimméridgien Kimméridgien tertiaire Perte en aval 24 Source de Pimpène 13,6 32 0,001 à 0,01 Kimméridgien Kimméridgien Exutoire dans une zone de fracture synclinal 24 Source de Peyrusel 13,5 à à 30 0,5 à 1 Disc Turono-Portlandienne Turonien Exutoire dans une zone de fracture 24 Source de Turat 13,5 à 14,5 27 à 29 0,5 à 1 Turonien Turonien Tertiaire 24 Bulide du Moulin de Cuzoul 15 à 16,8 28 à 31 Alluvions Profonde 24 Bulide du Moulin de Paulhiac Alluvions Profonde 24 Bulide de la Piboulade 16, à 3 Alluvions Profonde 24 Domme Station de pompage Montillou AEP Station de pompage Montillou AEP Source de Saint-Front à 13,1 20 à 24 5 à 12 9,2 5 Coniacien Coniacien et apports du Sud-Est possibles Exutoire: grotte avec dépôts de sables 24 Source de Caudon Service public 13 à 13,5 12 à à Coniacien Coniacien et apport du Sud-Est (Céou) Exutoire: conduit karstique avec dépôts de sables 24 Source de Pech Bas 12,5 à 12,6 24 à 32 0,01 à 0,1 Coniacien Coniacien Exutoire en pied de falaise. Proximité d'une grande faille Nord-Sud. 24 Bulide de la Pech Bas 16, Kimméridgien Profonde 24 Source de Lagorce 13,5 à 13,6 12 à 14 0,8 à 1 Sidérolithique Sidérolithique et meulières 24 Source de Canelle 10 à 12,5 7 à 12 0,1 à 10 Meulières de bord Meulières de bord Débit quasi nul en étiage sévère 24 Source dub Colombier 12,8 21 à 22 1 à 3 Coniacien Coniacien et sidérolithique 24 Florimont-Gaumier Source de Maraval 13 à 13,1 33 à 34 0,01 Portlandien Portlandien L'exutoire se trouve à la base du niveau sableux 24 Groléjac Station de pompage Le Port AEP 24 Source du Port de Groléjac ,8 à 15,2 23 à à Alluvions Profonde Nbses arrivées bordure de Dordogne + fond de lit sur zone de 50 m de long, Q visible étiage>300 l/s: ressource géothermique. 24 Source des Treilles ,3 à 12,6 24 à 34 3 à 10 6,74 3 Coniacien Coniacien et Tertiaire Zone de fractures 24 Source de la Mouline Eau collective 13,1 à 13,3 24 à 30 2 à 3 2,83 Crétacé Coniacien 24 Source du marais de Groléjac ,3 à 12,4 22 à à , Marais Crétacé Q obtenu par rapport aux entrée/sorties. Secteur impénétrable, une seule source a pu être déterminée. Zone très fracturée 24 Source de Borie Grande 13 à 13,2 22 à 30 0,5 à 1 Coniacien Coniacien (sables) 24 Source de Graudemagne 11,8 à 12,1 7 à 13 0,01 Meulières de bord Meulières de bord Débit quasiment nul en étiage sévère 24 Nabirat Source de Combal ,8 à à 39 2 à 10 5,67 2 Kimméridgien Kimméridgien et sables Zone de fractures 24 Source de Boissière AEP 0,3 24 Source de Font de Brel Eau collective 13,6 à 13,7 33 à Kimméridgien Kimméridgien Turonien Secteur de contact discordant Kimméridgien -Turonien 24 Source de Liaubou Bas 13,4 à 13,6 24 à 34 0,1 à 0,2 Alluvions Alluvions et/ou Crétacé 24 Source de Roufferie 13,1 à à 24 0,1 à 0,5 Turonien supérieur Coniacien 24 Source de Font Pelegri 12,3 à 12,4 16 à 20 0,01 à 1 Sidérolithique Sidérolithique et Coniacien sableux 6 Tableaux récapitulatifs des sources

32 102 Q mois le Q moyen Q moy Dpt Commune Nature du point d'eau X Y Exploitation T C Dureté Débit plus sec exploitation Géologie de l'exutoire Origine présumée Notes étiage (l/s) (l/s) (m3/j) 24 Saint-Cybranet Source de la Grézelle Eau collective 24 Source de l'albarède à 13,8 29 à à 42 30,43 24 Kimméridgien Kimméridgien et apports latéraux Exutoire sur une fracture SO-NE. Interaction de la pisciculture sur les eaux souterraines 24 Source de la Valade AEP 0,7 24 Source de Le Coudert Eau collective 13,2 à 13,5 26 à 28 6 à 10 T 0 Kimméridgien supérieur Crétacé et Kimméridgien 24 Source de Peyre ,7 24 Source de Peyretaillade ,4 à 13,5 26 à 31 5 à 25 9,6 5 Alluvions Alluvions et Portlandiens Résurgence des eaux se perdant en amont probable. Source ne tarissant pas même en étiage sévère. 24 Source Les Combes 13 à 13,5 34 0,01 à 1 Portlandien Portlandien Source captée. Réaction de la source aux précipitations, alors que la combe reste totalement sèche. 24 Source de Montmirail 13,4 à 13,5 30 à 32 4 à 5 Kimméridgien supérieur Crétacé Perte des eaux en aval 24 Bulide de la Coudert 16,9 à Alluvions Profondes 24 Bulide du Moulin du Bouscot 16,9 29 2,5 Alluvions Profondes 24 Bulide de Saint-Cybranet 17,1 à 17,25 26 à à 200 Alluvions Profondes Seul bulide parfai visible mêm hautes eaux. Apports considérables sur 50 m de long. Resce géothermique except.+ facile captable. 24 St-Laurent-la-Vallée Source de Laumède 12,8 à 13 8 à 44 0,01 à 0,5 Sidérolithique Sidérolithique 24 Source de Tuilerie 13 à 13,4 29 à 42 0,01 à 0,1 Kimméridgien Jurassique et Crétacé Zone de fractures majeures 24 Source Le Couvent 12,2 à 12,6 30 à 39 0,1 à 10 Turonien Turonien et Coniacien 24 Source La Boulduyre 12,2 à 12,9 29 à 41 1 à 10 Turonien Turonien et Coniacien 24 Source de Sabatière 12,5 à 13,2 7 à 12 0,1 à 1 Sidérolithique Sidérolithique 24 Sainte-Mondane Source marines Eau collective St-Julien-de-Lampon Source La Bouquerie Eau collective 5 24 Source de Font Boulian Eau collective 9 24 Source La Bouquerie Eau collective 4,5 24 Source de Champou Eau collective 4 24 Source de Castel d'auriol Eau collective 1 24 Source La Mathevie Eau collective 0,43 24 St-Martial-de-Nabirat Stat. de pomp. De Font de Faur AEP 24 Source Le Treil AEP 7 24 Source de Le Treil , Source de la Borie à 13,3 34 à à 15 11,67 10 Portlandien Portlandien Exutoire dans la retombée anticlinale Nord de l'escalier: zone faillée 24 Source Les Quatre Fontaines 13,2 à 13,5 33 à 42 1 à 3 Alluvions Portlandien Tarissement presque total en étiage sévère 24 Source Labastide Eau collective 13,6 à 13,8 34 à 41 5 à 10 T 0 Portlandien inférieur Portlandien Perte rapide en aval 24 Source Garenne 12,6 à 13,6 33 à 38 0,01 à 1 Alluvions Portlandien 24 Source Grezelou 13,5 32 0,1 Kimméridgien Jurassique et Crétacé Zone très affectée par tectonique. Présence conduits karstiques fossiles dans le kimméridgien sup au voisinage sce. 24 Saint-Pompon Forage de Peyrechaude individuelle Source Sous-Magaud ,2 à 12,3 23 à ,29 10 Coniacien Coniacien 24 Source Le Roc Eau collective Source de la Rouquette ,1 à 12,3 23 à à Coniacien Coniacien 24 Source de Paillole ,2 à 12,9 23 à à 15 16,71 15 Coniacien Coniacien 24 Source de Castelvieil ,8 à à 31 2 à Coniacien Coniacien 24 Puits de la Garde 12,4 à 12,6 32 à 35 0,1 à 1 Kimméridgien Jurassique 24 Source de Costeraste 11,2 à 12,5 14 à 30 0 à 1 Portlandien inférieur Portlandien sidérolithique 24 Veyrignac Source de la Gauille Eau collective 8 24 Source de Roc Blanc AEP 24 Veyrines de Domme Source Raze 12,8 à 14,7 32 à 40 0,1 à 1 Kimméridgien Kimméridgien ou profonde Cheminement par faille possible 24 Source Les Gouges 12,8 à à 33 1 à 4 Kimméridgien Kimméridgien 24 Moulin de Terret 12,8 à 13,2 24 à à 40 Kimméridgien Kimméridgien 46 Anglars-Nozac Source AEP Beaumat Source des Cayres Carlucet Fontaine Graule-Haute T 0 46 Cazals Source de Barbou Kimméridgien supérieur Portlandien 46 Dégagnac Source karstique de St Avit AEP 30 Portlandien Portlandien 46 Source de la Croze de Lantis Portlandien Portlandien 46 Source de Lantis AEP 50 Portlandien Portlandien 46 Source de Poudens AEP 7 Alluvions Alluvions 46 Source de Lamothe Altérites Altérites 46 Source de Lazaillé Contact Oligocène-Altérites Oligocène? 46 Frayssinet Source de Pont de Rhodes AEP 12,45 2, Source Karstique de Lamostonie T 0 46 Source Karstique de Berry Gindou Source Karstique de Rigal Bas AEP 460 Portlandien Portlandien 46 Ginouillac Source de la Brune Eau cheptel 46 Gourdon Source du Mont de St Jean

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE) DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DE LA CHARENTE SERVICE DE L URBANISME ET DE L HABITAT DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

Plus en détail

CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES À RÉSOUDRE 11

CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES À RÉSOUDRE 11 Chapitre 1 Topométrie: relevé de terrain avec un niveau 1/1 CHAPITRE 1 TOPOMÉTRIE: RELEVÉ DE TERRAIN AVEC UN NIVEAU OBJECTIFS 2 INTRODUCTION 2 1.1 DÉFINITIONS 3 1.2 STADIMÉTRIE 4 EXEMPLE RÉSOLU 10 EXERCICES

Plus en détail

Traçages et limites des bassins versants : exemple du système des Trois Fontaines (Loiret)

Traçages et limites des bassins versants : exemple du système des Trois Fontaines (Loiret) Traçages et limites des bassins versants : exemple du système des Trois Fontaines (Loiret) Bruno LECLERC Géo-Hyd Parc du Moulin, 101, rue Jacques Charles 45160 Olivet bruno.leclerc@geo-hyd.com I. INTRODUCTION

Plus en détail

BUREAU D'ETUDES POUR L'AMENAGEMENT ET TOURISTIQUE DU PARC. par L.CREMILLE

BUREAU D'ETUDES POUR L'AMENAGEMENT ET TOURISTIQUE DU PARC. par L.CREMILLE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009 45018 Orléans Cedex Tél.: (38) 63.00.12 BUREAU D'ETUDES POUR L'AMENAGEMENT ET TOURISTIQUE SPORTIF AMENAGEMENT DU PARC

Plus en détail

Séance technique du CFGI

Séance technique du CFGI Séance technique du CFGI La géothermie de minime importance du 21 mai 2015 Xavier du CHAYLA Directeur de GEOTHER 2/20 rue Salvador Allende 92 000 Nanterre Tel : 01 55 17 16 10 Document protégés par Copyright.

Plus en détail

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr

Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Bruno Arfib Université Aix-Marseille www.karsteau.fr Quelques documents pour illustrer le cours d'hydrogéologie générale Réservoir Temps de renouvellement (Jacques, 1996) Temps de renouvellement (Gleick,

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif d assainissement autonome Date de la demande : / /20 IDENTIFICATION : Demandeur : Nom, Prénom :... Adresse :... Ville

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

Creux de JARDEL Gouffres des LOUTONS

Creux de JARDEL Gouffres des LOUTONS Creux de Jardel Gouffre des Loutons Chaffois RÉGION DE FRANCHE-COMTÉ DÉPARTEMENT DU DOUBS COMMUNE DE CHAFFOIS Creux de JARDEL Gouffres des LOUTONS RECONNAISSANCE DES CIRCULATIONS SOUTERRAINES PAR TRACAGE

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers PREFECTURE DU LOT DOSSIER COMMUNAL D INFORMATION sur les risques naturels et technologiques à destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers BASSINS du Céou et du Bléou (13 communes)

Plus en détail

Forage et équipement de puits à usage

Forage et équipement de puits à usage Forage et équipement de puits à usage géothermique ir Marine NIHANT Première Attachée à la Direction des Eaux souterraines - Antenne de Liège Tél. : 04/224 58 40 Mail : marine.nihant@spw.wallonie.be 1

Plus en détail

Pollution aux Hydrocarbures des eaux de la MORTE Bassin du Doubs Commune de VERRIERES DE JOUX Expertise par Multi-traçage

Pollution aux Hydrocarbures des eaux de la MORTE Bassin du Doubs Commune de VERRIERES DE JOUX Expertise par Multi-traçage REGION DE FRANCHE-COMTE DEPARTEMENT DU DOUBS Pollution aux Hydrocarbures des eaux de la MORTE Bassin du Doubs Commune de VERRIERES DE JOUX Expertise par Multi-traçage Décembre 2008 Janvier 2009 Cabinet

Plus en détail

11- LE MILIEU PHYSIQUE

11- LE MILIEU PHYSIQUE 11- LE MILIEU PHYSIQUE Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 181 11.1 LE RELIEF DE PLAINE ALLUVIALE Clichy est située dans la plaine alluviale de la Seine. C est une commune de configuration

Plus en détail

Le choix entre les différentes possibilités se faisant en fonction du prix, les éléments à prendre en compte sont : - prix du forage - installation

Le choix entre les différentes possibilités se faisant en fonction du prix, les éléments à prendre en compte sont : - prix du forage - installation Le choix entre les différentes possibilités se faisant en fonction du prix, les éléments à prendre en compte sont : - prix du forage - installation du massif de gravier - tubage (plein + crépine) - pompe

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6(X)9-45060 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.80.01 DEPARTEMENT DE LA CHARENTE CARTE DE VULNERABILITE

Plus en détail

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION

OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION CE CAHIER DES CHARGES TYPE A POUR OBJECTIF DE DEFINIR LE CONTENU TECHNIQUE MINIMUM DU RAPPORT REMIS EN FIN D ETUDE AU PARTICULIER DEMANDEUR. OBJET DE L ETUDE ET NIVEAU DE PRESTATION L objet de l étude

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Saint-Ferjeux (25) Découverte d une cavité karstique sur un site RTE BRGM/RP-61330-FR janvier 2011 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

Fiche de renseignement

Fiche de renseignement Demande d autorisation d assainissement individuel Fiche de renseignement REÇU EN MAIRIE Dossier N Cette fiche doit être remise au service Urbanisme de votre commune, dûment complétée et accompagnée des

Plus en détail

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif

Demande d Installation d un dispositif d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTE DE COMMUNES DU TARDENOIS Un territoire, une volonté Demande d Installation d un dispositif Ce document est à remplir par le pétitionnaire et à remettre à la Mairie du lieu où se situe l habitation.

Plus en détail

Les pompes à chaleur. ++ Pompes géothermiques, des ressources sous nos pieds. Capter les calories

Les pompes à chaleur. ++ Pompes géothermiques, des ressources sous nos pieds. Capter les calories Les pompes à chaleur ++ Pompes géothermiques, des ressources sous nos pieds Elles valorisent les calories du sol ou de l eau des. nappes par le biais de réseaux de capteurs, de sondes ou de forages d eau.

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

D onnées topographiques. Les profils en long. Les profils des grandes forces hydrauliques

D onnées topographiques. Les profils en long. Les profils des grandes forces hydrauliques D onnées topographiques L identifier, voire quantifier les processus d incision ou d exhaussement. Malheureusement, les données topographiques anciennes sont moins fréquentes, moins homogènes à l échelle

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D'AUTORISATION D INSTALLATION D'UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le contrôle de la conception et de la réalisation de toute nouvelle installation d assainissement non collectif effectué

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION IMPORTANT!: Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de donner un avis technique

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

Prospection géophysique électrique. pour la création d'un forage. d'alimentation en eau. d'un lac de baignade MAIRIE DE PENNE D'AGENAIS

Prospection géophysique électrique. pour la création d'un forage. d'alimentation en eau. d'un lac de baignade MAIRIE DE PENNE D'AGENAIS MAIRIE DE PENNE D'AGENAIS (Lot-et-Garonne) Document non public Prospection géophysique électrique pour la création d'un forage d'alimentation en eau d'un lac de baignade P. CHARBONNEYRE et B. SOURISSEAU

Plus en détail

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS

Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Résumé - CHAPITRE 6 LE STOCKAGE ET SES VARIATIONS Table des matières Introduction 1 Les stocks d'eau de surface 1 Les stocks d'eau souterraine 2 L'eau du sol 2 L'eau du sous-sol ou souterraine 3 Les stocks

Plus en détail

POUR TOUTE INFORMATION

POUR TOUTE INFORMATION Installation d Assainissement Non Collectif Fiche de renseignements (à remplir recto/verso) Communauté de Communes du Pays Léonard, 29 rue des Carmes, B.P. 116, 29250 Saint Pol de Léon Téléphone : 02.98.69.10.44

Plus en détail

N de permis de construire :... N de la parcelle :

N de permis de construire :... N de la parcelle : DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DANS LE CADRE D UNE CONSTRUCTION NEUVE A DEMANDEUR NOM et PRENOM du propriétaire :. Adresse : TEL : /. /. /. /. PORT

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES Codes entités aquifères concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Code entité V1 Code entité V2 556a Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU

CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU Seine-Maritime CRÉATION D ÉTANGS ET DE PLANS D EAU REGLEMENTATION APPLICABLE au titre du Code de l Environnement Articles R 214-1 à R 214-6 du code de l environnement relatifs à la nomenclature des opérations

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10.

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10. COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux Epandage en pente: Cette

Plus en détail

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole

Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Petits ouvrages hydrauliques et continuité piscicole Choix, dimensionnement, installation et équipement des ouvrages de franchissement hydrauliques (OH) : prescriptions règlementaires, méthodes préconisées

Plus en détail

Analyse et contrôle de la qualité des données utilisées lors des expertises de barrages

Analyse et contrôle de la qualité des données utilisées lors des expertises de barrages Analyse et contrôle de la qualité des données utilisées lors des expertises de barrages Corinne Curt et Aurélie Talon JFMS10 24-26/03/2010 - Toulouse Evaluation de la fiabilité et de la sécurité des barrages

Plus en détail

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES

SURVEILLANCE DES EAUX SOUTERRAINES : LES 17 octobre 2014 Gestion des sites et sols pollués Caractérisation et surveillance des milieux (eaux, sols, gaz du sol et air intérieur), exposition et évaluation des risques sanitaires (bioaccessibilité...)

Plus en détail

Fiche technique. Le Service de l aménagement du territoire et de l urbanisme Édité le 29 octobre 2015 Page 1 sur 5

Fiche technique. Le Service de l aménagement du territoire et de l urbanisme Édité le 29 octobre 2015 Page 1 sur 5 Le présent document donne des informations sur les normes applicables à la construction ou la modification d une installation septique pour un usage résidentiel de six chambres à coucher ou moins et qui

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME

DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) COLLECTIVITE DE SAINT-MARTIN DOSSIER N... Mme / Mr : DEMANDE D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT AUTONOME (Document à joindre au permis de

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE Assurance Qualité

SPECIFICATION TECHNIQUE Assurance Qualité Page 1 sur 9 * MONTAGES PRÉCONISES IMPORTANTS: - Pour capacités à partir de 300 litres. - Prédisposition du réservoir sur cales de 75 mm de 300 à 2000 Litres et de 150 mm pour capacité supérieure à 2000

Plus en détail

Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015

Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015 Direction de la Bassée et de l Hydrologie Email : hydrologie@seinegrandslacs.fr Bulletin mensuel des lacs-réservoirs durant le mois de mars 2015 Au 1er mars, les quatre lacs totalisaient un volume de 586.2

Plus en détail

Mercredi de l Info. Présentation du 16 avril 2014. Eau Géothermie Energie Environnement

Mercredi de l Info. Présentation du 16 avril 2014. Eau Géothermie Energie Environnement Mercredi de l Info Présentation du 16 avril 2014 Eau Géothermie Energie Environnement 1 SOMMAIRE 1. LES GRANDS PRINCIPES LES DIFFÉRENTES GÉOTHERMIES 2. LES ATOUTS 3. LES PROCÉDÉS 4. LES DOMAINES D APPLICATION

Plus en détail

Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire

Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire Recherche d'eau sur la commune de Rouziers-de- Touraine en Indre-et-Loire Etude prévisionnelle de l'influence d'un captage sur la nappe du Cénomanien par simulation mathématique Etude réalisée dans le

Plus en détail

RESULTATS DES TESTS A LA FUMEE

RESULTATS DES TESTS A LA FUMEE DEPARTEMENT DE LA LOIRE COMMUNE DE BOURG ARGENTAL ----------- ETUDE DE DIAGNOSTIC DE FONCTIONNEMENT DU RESEAU D ASSAINISSEMENT DES EAUX PLUVIALES ET USEES RAPPORT DE PHASE 3 RESULTATS DES TESTS A LA FUMEE

Plus en détail

Formulaire de diagnostic de l'existant

Formulaire de diagnostic de l'existant Informations générales Dossier numéro : I 0000 Date de réalisation de la filière ANC : 1986 Habitation Adresse CHEMIN DE BARO NUECHO Date du contrôle : 14/02/2013 Bât. Appart. Esc. Etg. CP 83330 BP Commune

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE ET DE LA RECHERCHE

MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE ET DE LA RECHERCHE MINISTÈRE DE L'INDUSTRIE ET DE LA RECHERCHE INVENTAIRE DES POINTS D'EAU - PIÉZOMÉTRIE ET BATHYMÉTRIE DES ALLUVIONS DU LIT MAJEUR DE LA LOIRE ENTRE SAINT-HILAIRE-SAINT-MESMIN (Loiret) ET SAINT-LAURENT-DES-EAUX

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ETUDE DU GENIE CIVIL CIVIL

GUIDE PRATIQUE DE L ETUDE DU GENIE CIVIL CIVIL CIVIL Préparation de la mission 1. Analyse du document de la reconnaissance 2. Estimation des moyens à mettre à œuvre 3. Planification de la mission avec le topographe Programme de la mission 1. Visite

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité I. Informations Générales 1- Habitation Occupant Nom : Téléphone : Prénom :. E-mail :.. Complément d adresse :.. N : Voie : Code postal : Commune :.. Référence cadastrale : N plan :. Section :.. N :..

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME COMMUNE D AVEIZIEUX GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME Annexe 5 du rapport de diagnostic et de zonage pluvial Affaire A-11.143 Janvier

Plus en détail

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ

Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ Communauté de Communes Rives de Moselle 1, Place de la Gare 57280 MAIZIERES-LES-METZ DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Demande à compléter par le propriétaire

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement LES CARACTÉRISTIQUES DU SOL ET DE LA PARCELLE Maggy HOVERTIN MATRIciel Objectifs de la présentation Définir

Plus en détail

Commune : Déposé en Mairie le :

Commune : Déposé en Mairie le : Syndicat Intercommunal de la Vallée d Abondance Lieu dit les Granges 74360 Abondance Tel : 04 50 73 57 31 Email : spanc.abondance@orange.fr Commune : Déposé en Mairie le : Transmis au SPANC le : Dossier

Plus en détail

Fluctuations des glaciers et captages sous-glaciaires : le défi de s adapter!

Fluctuations des glaciers et captages sous-glaciaires : le défi de s adapter! Fluctuations des glaciers et captages sous-glaciaires : le défi de s adapter! Luc Moreau, glaciologue Laboratoire EDYTEM Cnrs UMR 5204, Université de Savoie Technolac L énergie hydroélectrique en Suisse,

Plus en détail

Prospections géophysiques adaptées au socle

Prospections géophysiques adaptées au socle Prospections géophysiques adaptées au socle Viviane BORNE Sommaire 1 - La prospection électromagnétique VLF 2 - La tomographie électrique 3 - Les nouvelles prospections à mettre en oeuvre 2 Prospection

Plus en détail

- Hydrogéologie - L3 Pro CTH. cedric.legout@ujf-grenoble.fr

- Hydrogéologie - L3 Pro CTH. cedric.legout@ujf-grenoble.fr - Hydrogéologie - L3 Pro CTH cedric.legout@ujf-grenoble.fr 1 2 2. Bilan d eau en km 3 en France 3 Figure: D après Roux Les enjeux associés aux ressources souterraines : utilisateurs Eaux de surface (hm

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE

RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE ARTICLE 1 : DÉFINITIONS Allée véhiculaire : Voie de circulation privée pour véhicules automobiles reliant le stationnement

Plus en détail

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES

SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES LISTE DES RÉFÉRENCES (Dernière mise à jour : 12/02/2013) SUIVIS QUANTITATIFS / QUALITATIFS / ANALYTIQUES IDEES-EAUX - AGENCE DE LA DRÔME - Depuis 2010 CHATUZANGE LE GOUBET (26) ONYX SANET : Réalisation

Plus en détail

POUR TOUTE INFORMATION

POUR TOUTE INFORMATION Installation d Assainissement Non Collectif Fiche de renseignements Mairie de PLOUGOURVEST Bourg 29400 PLOUGOURVEST Téléphone : 02 98 68 53 49 Télécopie : 02 98 68 55 89 mairie.plougourvest@wanadoo.fr

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique - Lit

Plus en détail

Connaissance et gestion de l eau souterraine

Connaissance et gestion de l eau souterraine Connaissance et gestion de l eau souterraine Projet d acquisition de connaissances sur les eaux souterraines de la Montérégie Est Hélène Montaz Cycle de l eau Moteur du cycle :énergie solaire Les différents

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ

État de l installation intérieure d ÉlectricitÉ 1.1.1. Courant continu La théorie La tension aux bornes du générateur ne varie pas avec le temps et ainsi, l intensité dans le circuit ne varie pas en fonction du temps. Association de générateurs en courant

Plus en détail

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX Fosse toutes eaux 1F O S S E Une fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des m a t i è res polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

Le géométral topographique Projet 3. Un socle entre terre et ciel Mise en forme de la terre

Le géométral topographique Projet 3. Un socle entre terre et ciel Mise en forme de la terre ENAC / LATER 1 ère année Ecole d architecture Professeur Vincent MANGEAT http://later.epfl.ch Projet 3 Un socle entre terre et ciel Mise en forme de la terre THP3 / Représentation 3 Table des matières

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été

Plus en détail

Le pierrier du Getzbach par Etienne Juvigné et Jean-Marie Groulard

Le pierrier du Getzbach par Etienne Juvigné et Jean-Marie Groulard 1 Le pierrier du Getzbach par Etienne Juvigné et Jean-Marie Groulard Remarques préliminaires 1..Une route forestière traverse le pierrier ; elle permet donc de l observer de part et d autre. Les personnes

Plus en détail

DOSSIER DE CONCEPTION FORMULAIRE DE DECLARATION

DOSSIER DE CONCEPTION FORMULAIRE DE DECLARATION N PC : Communauté de Communes de la Terre de Peyre Route du Languedoc - 48 130 AUMONT-AUBRAC Technicien SPANC : 06 80 84 8 56 Mail : spancpeyre@orange.fr DOSSIER DE CONCEPTION FORMULAIRE DE DECLARATION

Plus en détail

(c.q-2, r.22) En bref (version 2011)

(c.q-2, r.22) En bref (version 2011) (c.q-2, r.22) En bref (version 2011) 2008 2 NOTE AU LECTEUR Cet ouvrage se veut une aide à la compréhension du règlement provincial, utilisé par les municipalités du Québec et les consultants qui effectuent

Plus en détail

Mathématiques 11 Avril 2013. Année scolaire 2012-2013

Mathématiques 11 Avril 2013. Année scolaire 2012-2013 Année scolaire 2012-201 Mathématiques 11 Avril 201 Classe de ème Brevet Blanc N 2 Durée : 1h50min Les calculatrices sont autorisées ainsi que les instruments usuels de dessin 4 points sont réservés à la

Plus en détail

Communication graphique

Communication graphique Introduction générale Partie I. La projection parallèle 1. Le dessin multivue 2. La méthode de Monge 3. L axonométrie 4. Courbes de Bézier 5. La projection cotée (topographie) Projection cotée Méthode

Plus en détail

Mise en place et fonctionnement de stations hydrométriques avec base radar

Mise en place et fonctionnement de stations hydrométriques avec base radar Mise en place et fonctionnement de stations hydrométriques avec base radar Le bassin versant du Drac Amont (1 000 km²) La mise en place de stations de mesures: Mesures inscrites dans le SAGE Drac Amont

Plus en détail

Module Harmony SOMMAIRE

Module Harmony SOMMAIRE sd 201 1 NOTICE D'INSTALLATION ET D'EMPLOI Module Harmony SOMMAIRE page Présentation ------------------------------------------------ 3 Caractéristiques techniques ------------------------------ 3 Descriptif

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

Séminaire modélisation des hydrosystèmes 22 et 23 avril 2010 - MINES ParisTech APR VMC 2006

Séminaire modélisation des hydrosystèmes 22 et 23 avril 2010 - MINES ParisTech APR VMC 2006 Séminaire modélisation des hydrosystèmes APR VMC 2006 Schéma méthodologique simplifié Scénarios climatiques 2020 I 2040 Modélisation des hydrosystèmes Impact sur la ressource Impact en sur eau la ressource

Plus en détail

ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau

ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau ASA DU CEOU SITE DE COMBE DE PARIS - VAILLAC Note concernant la procédure de première mise en eau La première mise en eau d'un barrage est une opération délicate et doit être conduite par le maître d ouvrage,

Plus en détail

Cette demande doit être complétée par le propriétaire, puis déposée obligatoirement au Service Urbanisme de votre mairie en 2 exemplaires.

Cette demande doit être complétée par le propriétaire, puis déposée obligatoirement au Service Urbanisme de votre mairie en 2 exemplaires. Service Public d Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNE de : N de PC/BT/BW : Nom du Demandeur : Construction neuve Cachet

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Propriétaire Autre : PROPRIETAIRE AUTRE : Nom : Nom : Adresse : Adresse : privé : professionnel

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions

Eclairage public maintenance et normalisations. Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1 AFE Eclairage public maintenance et normalisations Norme d installation électrique d éclairage public NF C 17-200 Points de vue et évolutions 1. Liste des normes et des guides EP La norme NF C 17-200

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Thèmes 4 et 5 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui aboutit à la

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux - Filtre à sable vertical drainé Rejet dans un

Plus en détail

I. PRESENTATION DU PROJET

I. PRESENTATION DU PROJET MF/MM SEANCE DU 11 DECEMBRE 2006 2006/7274 - DEMANDE D'AUTORISATION D'EFFECTUER DES TRAVAUX D'EXHAURE ET DE REJET EN NAPPE DES EAUX DU TAPIS DRAINANT POUR LA MISE A SEC D'UN PARKING SOUTERRAIN SITUE SOUS

Plus en détail

Etude de conception d un système d assainissement non collectif

Etude de conception d un système d assainissement non collectif Etude de conception d un système d assainissement non collectif Il revient au propriétaire de choisir la filière d assainissement adaptée à son immeuble et aux contraintes de la parcelle. Ce choix implique

Plus en détail

Demande d autorisation d installation d un dispositif D assainissement non collectif Neuf ou réhabilitation.

Demande d autorisation d installation d un dispositif D assainissement non collectif Neuf ou réhabilitation. Cadre réservé à la mairie du lieu du projet La présente demande a été reçue à la mairie Le Cachet de la mairie Demande d autorisation d installation d un dispositif D assainissement non collectif Neuf

Plus en détail

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France.

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France. SALMSON ÉQUIPE LA COMMUNE DE NESLE ET MASSOULT EN RÉSEAU RAMIFIÉ SOUS PRESSION. Mars 2007. C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau

Plus en détail

Le point sur les études du BRGM dans le domaine de la gestion quantitative de l eau et des relations nappes/rivières

Le point sur les études du BRGM dans le domaine de la gestion quantitative de l eau et des relations nappes/rivières Comité quantitatif de l eau La Rochelle le 22 mars 2013 Le point sur les études du BRGM dans le domaine de la gestion quantitative de l eau et des relations nappes/rivières par Francis BICHOT 2005 / Synthèse

Plus en détail

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous

Plus en détail

5.04 PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement

5.04 PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de la santé publique Service de l aménagement du territoire Service

Plus en détail

Service Géologie Appliquée

Service Géologie Appliquée BRGM BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES ET MINIERES DEPARTEMENT GEOLOGIE Service Géologie Appliquée 74j Rue de la Fédération aux Travaux Publics PARIS 15e et aux Substances Utiles OBSERVATIONS GEOLOGIQUES

Plus en détail

FICHE MAÎTRE D'OUVRAGE

FICHE MAÎTRE D'OUVRAGE FICHE MAÎTRE D'OUVRAGE Syndicat CASTELNAU MEDOC Le départeent de la Gironde se caractérise par la présence d iportantes réserves en eaux souterraines. Il fait aussi partie des départeents où les nappes

Plus en détail