Etude Hydrogéologique du Céou EPIDOR (2006) ANNEXES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude Hydrogéologique du Céou EPIDOR (2006) ANNEXES"

Transcription

1 71 ANNEXES ANNEXES METHODOLOGIE DES DEBITS CHOIX DE LA METHODE : FORMULES DE CALCUL DU DEBIT FEUILLE DE CALCUL DE DEBIT PRESENTATION DES STATIONS DES MESURES DE DEBIT DROITE DE CORRELATION CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET PONT-DE-RHODES CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET POUDENS CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET FLORIMONT CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET DAGLAN CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET LA SOURCE DE BOUZIC CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET LE LOURAJOU CORRELATION ENTRE MOULIN NEUF ET LA LOUSSE MESURES DE DEBIT SUR LE CEOU (2001 A 2006) COURBES DE RECESSION TABLEAUX RECAPITULATIFS DES SOURCES CARTE DES FRACTURES ET COUPES DE 2 SONDAGES COUPES DES FORAGES DANS LE SECTEUR DE GAUMIER (SECTEUR MEDIAN) METHODOLOGIE ET CALCULS DU NIVELLEMENT PRINCIPE DE LA METHODE CALCULS PRESENTATION DES PUITS SELECTIONNES TABLEAU RECAPITULATIF DES MESURES SUR LES PUITS PHOTOS DES PUITS ET LOCALISATION DES REPERES

2 72 1 Méthodologie des débits 1.1 Choix de la méthode : La méthode retenue pour calculer les débits est la méthode des intégrations. L Décamètre L/2 h Piquet Début du lit mouillé Fin du lit mouillé Schéma de principe de la mesure sur une station Les mesures de largeurs ont été définies par rapport à deux points de référence sur berges (piquetage). Le nombre de verticales retenues pour le Céou est de 20. Le positionnement à l'endroit de la mesure s'est fait à l'aide de la pige graduée fourni avec l'appareillage qui nous permet également de métrer la hauteur d'eau (voir photo ci contre). Le nombre de points de relevés de vitesse par verticale est de trois et se décompose comme suit : 0.2h, 0.4h, 0.8h. On calcule ensuite la vitesse moyenne à partir de la formule suivante : 0,8 0,4 h surface Vitesse moyenne = ¼*V 0.2h +1/2*V 0.4h +1/4*V 0.8h On applique un coefficient de rugosité aux mesures en berge droite et gauche. Pour le Céou, il est de ,2 fond

3 Formules de calcul du débit En pied de berge (début) : Débit = Prof réelle en m * Vitesse moy * (( 2 * Coef de rugosité * Dist n 2 * Coef de rugosité * Dist n+1 + Dist n-1 Dist n )/2) L Dist n-1 Dist n Dist n+1 L/20 Profondeur réelle En pleine eau : Débit = Prof réelle en m * Vitesse moy * ((Dist n+1 Dist n-1 )/2) L L/2 Dist n-1 Dist n Dist n+1 Profondeur réelle En pied de berge (fin) : Débit = Prof réelle en m * Vitesse moy * ((2 * Coef de rugosité * Dist n+1 2 * Coef de rugosité * Dist n + Dist n - Dist n-1 )/2) L/2 Dist n-1 L Dist n Dist n+1 Profondeur réelle

4 74 Mesure de Debit Date : 14/04/2006 Nom du cours d'eau : Céou Lieu : Amont moulin neuf Matériel utilisé : Courantomètre Type Flomate Echelle St Cybranet : 0,45 Support : perche avec Vernier Echelle Gaumier : 0,65+ Echelle Maisonneuve : 0,69 Lecture du zéro sur le Vernier : 0 Ancienne Maisonneuve 0,00 Début du lit mouillé DLM= 1,15 Fin du lit mouillé FLM= 12,31 Coefficient de rugosité rive droite : 0,375 Coefficient de rugosité rive gauche : 0,375 Débit global en m3/s : 2, ,005 Vitesse en m/s Vitesse moyenne en m/s Débit par tranche en m3/s Distance décamètre en m Distance réelle en m Profondeur en cm Profondeur réelle en m 0,2 h 0,4 h 0,8 h 1/4V0,2 + 1/2V0,4 + 1/4V0,8 Rive gauche 0,00 0,00 0,66 1,15 0,00 Lit mouillé 1,32 1, ,30 0,05 0,05 0,04 0,04 0, Lit mouillé 1,98 1, ,89 0,10 0,12 0,13 0,11 0, Lit mouillé 2,64 2, ,99 0,16 0,19 0,17 0,17 0, Lit mouillé 3,30 3, ,95 0,20 0,23 0,24 0,22 0, Lit mouillé 3,96 3, ,00 0,23 0,24 0,27 0,24 0, Lit mouillé 4,62 4, ,02 0,26 0,29 0,30 0,28 0, Lit mouillé 5,28 5, ,05 0,29 0,35 0,34 0,33 0, Lit mouillé 5,94 5, ,07 0,30 0,34 0,33 0,32 0, Lit mouillé 6,60 6, ,07 0,34 0,37 0,36 0,36 0, Lit mouillé 7,26 7, ,10 0,31 0,34 0,34 0,33 0, Lit mouillé 7,92 7, ,07 0,31 0,32 0,33 0,32 0, Lit mouillé 8,58 8, ,02 0,29 0,31 0,30 0,30 0, Lit mouillé 9,24 9, ,99 0,26 0,29 0,29 0,28 0, Lit mouillé 9,90 9, ,97 0,24 0,25 0,23 0,24 0, Lit mouillé 10,56 10, ,92 0,19 0,20 0,19 0,19 0, Lit mouillé 11,22 11, ,79 0,13 0,18 0,19 0,17 0, Lit mouillé 11,88 11, ,60 0,03 0,05 0,13 0,06 0, Lit mouillé 12,54 12,31 Rive droite 13, Feuille de calcul de débit

5 75 2 Présentation des stations des mesures de débit Stations sur l axe principal Céou : - Aval du seuil de Moulin Neuf - Salle des fêtes de Daglan - Florimont - Poudens - Pont-de-Rhodes - Montfaucon Stations sur les affluents : - La source de Bouzic - Le Lourajou - Le Bléou

6 76

7 77

8 78

9 79

10 80

11 81

12 82

13 83

14 84

15 85 3 Droite de corrélation 3.1 Corrélation entre Moulin Neuf et Pont-de de-rhodes Corrélation des stations Moulin Neuf et Pont de Rhodes en ,300 Débit Pont de Rhodes en m3/s 0,250 0,200 0,150 0,100 y = 0,1015x + 0,0029 R 2 = 0,972 0,050 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000 Débit Moulin Neuf en m3/s 3.2 Corrélation entre Moulin Neuf et Poudens Corrélation des stations Moulin Neuf et Poudens en ,000 0,900 0,800 y = 0,3739x - 0,0985 R 2 = 0,9885 0,700 Débit Poudens en m3/s 0,600 0,500 0,400 0,300 0,200 0,100 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000-0,100 Débit Moulin Neuf en m3/s

16 86 Etude Hydrogéologique du Céou (2006) 3.3 Corrélation entre Moulin Neuf et Florimont Corrélation des stations Moulin Neuf et Florimont en ,000 0,900 0,800 y = 0,7232x - 0,2202 R 2 = 0,9807 Débit Florimont en m3/s 0,700 0,600 0,500 0,400 0,300 0,200 0,100 0,000 0,000 0,200 0,400 0,600 0,800 1,000 1,200 1,400 1,600 1,800 Débit Moulin Neuf en m3/s 3.4 Corrélation entre Moulin Neuf et Daglan Corrélation des stations Moulin Neuf et Daglan en ,500 2,000 y = 0,874x - 0,1975 R 2 = 0,9967 Débit Daglan en m3/s 1,500 1,000 0,500 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000 Débit Moulin Neuf en m3/s

17 87 Etude Hydrogéologique du Céou (2006) 3.5 Corrélation entre Moulin Neuf et la source de Bouzic Corrélation des stations Moulin Neuf et Source de Bouzic en ,090 0,080 y = 0,0179x + 0,022 R 2 = 0,5251 Débit Source de Bouzic en m3/s 0,070 0,060 0,050 0,040 0,030 0,020 0,010 0,000 0,000 0,500 1,000 1,500 2,000 2,500 3,000 Débit Moulin Neuf en m3/s 3.6 Corrélation entre Moulin Neuf et le Lourajou Corrélation des stations Moulin Neuf et Q Lourajou en ,12 0,1 y = 0,1651x - 0,0347 R 2 = 0,9232 Débit Lourajou (m3/s) 0,08 0,06 0,04 0,02 0 0,000 0,100 0,200 0,300 0,400 0,500 0,600 0,700 0,800 0,900 Débit Moulin Neuf (m3/s)

18 Corrélation rélation entre Moulin Neuf et La Lousse Corrélation des stations Moulin Neuf et Lousse en ,07 0,06 y = 0,0765x - 0,0016 R 2 = 0,9032 Débit Lousse (m3/s) 0,05 0,04 0,03 0,02 0,01 0 0,000 0,100 0,200 0,300 0,400 0,500 0,600 0,700 0,800 0,900 Débit Moulin Neuf (m3/s)

19 89 4 Mesures de débit sur le Céou ( à 2006) Date Montfaucon P.Rhodes Mouline Labarde Poudens Florimont Daglan Pont de Cause Moulin neuf Aval Moulin neuf Sce Bouzic Bléou Lourajou Lousse 08/06/01 1,762 15/06/01 0,778 1,202 1,297 1,370 22/06/01 0,045 0,073 0,065 0,378 0,646 0,983 1,027 1,126 29/06/01 0,049 0,059 0,223 0,572 0,768 0,750 0,964 13/07/01 0,835 1,357 1,632 3,085 3,650 4,751 19/07/01 0,188 0,810 0,815 1,589 1,905 2,608 2,619 2,716 26/07/01 0,300 0,723 0,798 1,444 1,698 2,255 2,044 2,434 03/08/01 0,100 0,236 0,220 0,604 0,827 1,122 1,144 1,295 10/08/01 0,077 0,125 0,145 0,472 0,647 0,841 0,858 0,981 17/08/01 0,090 0,123 0,207 0,449 0,614 0,807 0,703 0,926 24/08/01 0,047 0,083 0,065 0,202 0,348 0,627 0,586 0,782 31/08/01 0,038 0,051 0,055 0,143 0,317 0,479 0,451 0,610 07/09/01 0,036 0,020 0,018 0,083 0,243 0,449 0,451 0,554 14/09/01 0,030 0,045 0,139 0,400 0,369 0,507 21/09/01 0,021 0,046 0,203 0,393 0,412 0,528 28/09/01 0,036 0,034 0,146 0,349 0,570 0,523 0,688 11/10/01 0,052 0,058 0,226 0,430 0,639 0,600 0,769 19/10/01 0,029 0,027 0,109 0,229 0,494 0,468 0,585 24/10/01 0,028 0,064 0,333 0,528 0,791 0,724 0,910 08/11/01 0,017 0,035 0,120 0,278 0,490 0,482 0,603 15/11/01 0,027 0,037 0,178 0,297 0,499 0,507 0,617 23/11/01 0,096 0,176 0,106 0,423 0,567 0,556 0,688 0,871 29/11/01 0,097 0,208 0,124 0,561 0,733 0,864 0,849 0,996 07/12/01 0,128 0,308 0,129 0,621 0,835 1,042 1,110 1,285 17/04/02 0,194 0,439 0,212 1,341 1,629 1,997 1,872 2,102 26/04/02 0,126 0,239 0,147 0,670 0,911 1,146 1,196 1,255 03/05/02 0,087 0,150 0,094 0,556 0,727 0,983 1,008 1,070 17/05/02 0,146 0,310 0,172 0,790 0,908 1,130 1,165 1,230 24/05/02 0,473 0,979 0,544 2,108 2,390 2,583 2,500 17/06/02 0,294 0,572 0,409 1,339 1,652 2,130 1,891 2,295 04/07/02 0,072 0,127 0,100 0,314 0,411 0,695 0,754 0,807 09/07/02 0,068 0,093 0,080 0,252 0,416 0,662 0,702 0,687 10/07/02 0,725 11/07/02 0,811 12/07/02 0,787 15/07/02 0,071 0,079 0,063 0,226 0,416 0,650 0,646 0,712 22/07/02 0,051 0,095 0,097 0,200 0,364 0,495 0,502 30/07/02 0,032 0,139 0,314 0,333 0,343 05/08/02 0,048 0,045 0,190 0,255 0,402 0,368 12/08/02 0,163 0,313 0,352 0,381 19/08/02 0,053 0,034 0,289 0,302 0,307 0,322 26/08/02 0,034 0,010 0,164 0,309 0,369 0,351 06/09/02 0,008 0,120 0,260 0,335 0,328 09/09/02 0,006 0,061 0,301 0,264 0,324 19/09/02 0,015 0,096 0,227 0,240 0,319 24/09/02 0,001 0,077 0,263 0,267 0,303 09/10/02 0,059 0,187 0,133 0,265 14/10/02 0,011 0,049 0,275 0,270 0,325 21/10/02 0,015 0,106 0,244 0,206 0,310 28/10/02 0,025 0,146 0,287 0,390 0,367 04/11/02 0,033 0,168 0,324 0,407 0,384 13/11/02 0,220 0,466 0,256 0,595 0,253 0,498 0,587 0,557 19/11/02 0,205 0,302 0,131 0,564 0,683 0,962 0,941 1,029 27/11/02 0,782 0,686 2,511 3,548 3,607 06/06/03 0,038 0,231 0,346 0,626 13/06/03 0,024 0,000 0,088 0,217 0,521 20/06/03 0,030 0,000 0,000 0,043 0,168 0,396 27/06/03 0,023 0,000 0,000 0,011 0,120 0,369 04/07/03 0,014 0,000 0,000 0,000 0,130 0,332 11/07/03 0,011 0,000 0,000 0,000 0,103 0,280 15/07/03 0,013 0,000 0,000 0,000 0,085 0,226 18/07/03 0,012 0,000 0,000 0,000 0,097 0,283 22/07/03 0,000 0,000 0,000 0,000 0,051 0,269 28/07/03 0,000 0,000 0,000 0,000 0,093 0,261 05/08/03 0,000 0,000 0,000 0,220 11/08/03 0,000 0,000 0,000 0,241 01/09/03 0,000 0,000 0,000 0,269 09/09/03 0,000 0,000 0,000 0,248

20 90 Date Montfaucon P.Rhodes Mouline Labarde Poudens Florimont Daglan Pont de Cause Moulin neuf Aval Moulin neuf Sce Bouzic Bléou Lourajou Lousse 22/06/04 0,072 0,301 0,858 26/06/04 0,055 0,188 0,766 06/07/04 0,634 12/07/04 0,070 0,118 0,587 20/07/04 0,079 0,192 0,638 26/07/04 0,073 0,126 0,623 30/07/04 0,424 03/08/04 0,034 0,046 0,363 09/08/04 0,035 0,086 0,482 17/08/04 0,028 0,267 0,751 23/08/04 0,027 0,688 30/08/04 0,547 06/09/04 0,406 07/10/04 0,378 11/10/04 0,415 20/10/04 0,342 05/11/04 0,386 25/03/05 0,063 0,739 12/05/05 0,113 10/06/05 0,686 21/06/05 0,148 0,899 27/06/05 0,098 0,569 04/07/05 0,067 0,410 12/07/05 0,303 18/07/05 0,037 0,024 0,308 25/07/05 0,023 0,276 01/08/05 0,053 0,260 08/08/05 0,018 0,212 22/08/05 30/08/05 0,173 06/09/05 0,216 21/11/05 0,080 0,182 03/02/06 2,184 12/04/06 0,263 0,845 2,064 2,587 0,044 21/04/06 1,572 26/04/06 0,004 0,114 0,724 0,929 1,234 03/05/06 0,088 0,241 0,469 0,670 0,997 11/05/06 0,169 0,479 0,834 0,909 1,328 0,061 15/05/06 0,007 0,171 0,504 0,945 1,267 1,606 0,079 23/05/06 0,005 0,104 0,314 0,474 0,715 1,094 0,043 29/05/06 0,004 0,077 0,182 0,297 0,460 0,803 0,036 0,063 02/06/06 0,092 0,056 05/06/06 0,068 0,125 0,178 0,277 0,590 0,035 0,038 06/06/06 0,065 0,046 12/06/06 0,000 0,038 0,053 0,064 0,126 0,377 0,028 0,007 0,036 0,033 16/06/06 0,403 19/06/06 0,000 0,033 0,030 20/06/06 0,000 0,051 0,040 0,039 0,182 0,393 0,036 26/06/06 0,000 0,045 0,024 0,028 0,124 0,366 0,027 0,000 0,035 0,033 29/06/06 0,019 0,354 30/06/06 0,012 0,327 04/07/06 0,000 0,028 0,016 0,007 0,057 0,288 0,024 0,000 0,014 0,015 11/07/06 0,000 0,048 0,021 0,022 0,105 0,330 0,024 0,000 0,033 0,027 17/07/06 0,000 0,034 0,014 0,010 0,103 0,340 0,023 0,000 0,011 0,019 25/07/06 0,000 0,030 0,011 0,000 0,037 0,262 0,023 0,000 0,000 0,019 01/08/06 0,000 0,030 0,000 0,030 0,264 0,022 0,000 0,000 0,016 14/08/06 0,000 0,020 0,000 0,025 0,228 0,019 0,000 0,000 0,014

21 91 5 Courbes de récession - Exemple de calcul à Moulin Neuf et à Bouzic - Précipitations de la station de Gourdon en et Courbe de récession du Céou à Moulin Neuf en Courbe de récession du Céou à Moulin Neuf en Courbe de récession du Céou à Pont-de-Rhodes en Courbe de récession du Céou à Saint-Cybranet en Courbe de récession du Céou à Saint-Cybranet en Courbe de récession du Céou à Saint-Cybranet en 2004

22 92 Exemple de calcul : Moulin Neuf 2006 et la source de Bouzic On applique la formule : α1 = (Log Q1 Log Q2) / (t2-t1) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α1 = (Log Log 1.234) / (14) = α2 = (Log Q3 Log Q4) / (t4-t3) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α2 = (Log Log 0.288) / (22) = α3 = (Log Q4 Log Q5) / (t5-t4) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α3 = (Log Log 0.228) / (41) = Une fois que l on a calculé α3, on peut estimer le Q 0 (débit au début du tarissement). Le début du tarissement a lieu à Q4 donc Q r0 = Q4= m 3 /s. La formule de vidange du réservoir à Moulin Neuf est donc : Q t = e t Pour le calcul de la capacité d emmagasinement nous appliquons la formule intégrale : V = / α3 = * / m 3 V = (0.288 * 86.4 / 5.7) * 10^6 = 4.37 millions de m 3. On a donc un volume de 4.37 millions de m 3 que constitue le karst noyé. Source de Bouzic 2006 On applique la formule : α1 = (Log Q1 Log Q2) / (t2-t1) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α1 = (Log Log 0.043) / (8) = α2 = (Log Q2 Log Q3) / (t3-t2) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α2 = (Log Log 0.028) / (20) = α3 = (Log Q6 Log Q5) / (t5-t4) avec le débit Q en m 3 /s et le temps en jour. α3 = (Log Log 0.019) / (41) = Le début du tarissement a lieu18 jours avant Q4. On a donc Log Q r0 = Log Q4 + α (0.4343) (t4-t0) Q r0 = La formule de vidange du réservoir à Bouzic est donc : Q t = e t Pour le calcul de la capacité d emmagasinement nous appliquons la formule intégrale : V = / α3 = * / m 3 V = ( * 86.4 / 5.7) * 10^6 = millions de m 3. On a donc un volume de millions de m 3 que constitue le karst noyé.

23 93 Courbe de récession 2006 à la source de Bouzic

24 94 Précipitations Gourdon (mm) Précipitations Gourdon (mm) Précipitations Gourdon (mm) 100,000 90,000 80,000 70,000 60,000 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 0, ,000 90,000 80,000 70,000 60,000 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 0, ,000 90,000 80,000 70,000 60,000 50,000 40,000 30,000 20,000 10,000 0,000 01/01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /01/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /02/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /03/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /04/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /05/ /06/ /06/ /06/2004 Date 11/06/ /06/ /06/ /07/ /07/ /07/2006 Précipitations Gourdon 2006 (mm) Date 11/06/ /06/ /06/ /07/ /07/ /07/2005 Précipitations Gourdon 2005 (mm) Date 10/06/ /06/ /06/ /07/ /07/ /07/2004 Précipitations Gourdon 2004 (mm) 23/07/ /07/ /07/ /07/ /07/ /07/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /08/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /09/ /10/ /10/ /09/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /10/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /11/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/2004

25 95 Courbe de récession 2005 à Moulin Neuf

26 96 Courbe de récession 2004 à Moulin Neuf

27 97 Courbe de récession 2006 à Pont-de-Rhodes

28 98 Courbe de récession 2006 à Saint-Cybranet

29 99 Courbe de récession 2005 à Saint-Cybranet

30 100 Courbe de récession 2004 à Saint-Cybranet

31 101 Q mois le Q moyen Q moy Dpt Commune Nature du point d'eau X Y Exploitation T C Dureté Débit plus sec exploitation Géologie de l'exutoire Origine présumée Notes étiage (l/s) (l/s) (m3/j) 24 Bouzic Fontaine de Bouzic AEP Source de Bouzic ,8 à 13,5 30 à à 50 26,13 20 Portlandien Portl+apports pertes Lot+infiltrations champs lapie Source captée 18 l/s 24h/24. En étiage, possibilité de disparition du trop plein. Exutoire sur un accident majeur. 24 Campagnac Source de Trébandie ,4-12,6 24 à 32 1 à 3 1,8 1 Turonien terminal Coniacien (sables) Exutoire proximité immédiate faille Saint-Laurent Campagnac. Zone marécageuse induite par marnes Turoniennes et Coniaciennes 24 Source de Cassenègre Eau collective 12,9 à à 39 0,1 à 0,3 0,17 0,1 Kimméridgien Jurassique Exutoire dans une zone synclinal faillée. Débit très faible subsistant en étiage sévère. Perte en aval dans des terrains Portlandiens, 24 Source de Segala 14 à 15,2 32 à 41 0,1 à 1 Coniacien (calcaire) Profonde:Jurassique Exutoire à proximité immédiate de la faille de Saint-Laurent Campagnac. Tarissement en étiage sévère 24 Source de Campagnac 13,4 à 13,6 24 à 40 0,01 à 0,1 Kimméridgien supérieur Jurassique Débit très faible voir nul en étiage important 24 Source de La Roque 12,8 à 13,1 35 à 39 1 à 2 Kimméridgien Kimméridgien Tarissement en étiage important. Perte en aval dans des terrains Portlandiens 24 Source de Veyssières 13 à 13,2 32 à 38 0,1 Turonien Turonien Portlandien Exutoire à proximité immédiate de la faille de Saint-Laurent Campagnac. Suivant la sévérité de l'étiage alimentation mixte ou unique 24 Source de Brette 12,5 à 13,6 24 à 36 0,1 à 1 Coniacien (calcaire) Coniacien Exutoire dans une zone faillée. Ecoulement permanent même en étiage sévère. 24 Castelnaud Source des Vitarelles ,1 à 13,4 27 à 29 2 à 10 4,5 2 Coniacien (sables) Coniacien Turonien Exutoire sur une faille 24 Source de Fontprime AEP 13,4 à 13,6 31 à 34 5 à Kimméridgien Turonien Coniacien+apports conduits karstiques Source captée 8 l/s 24 h/24. Exutoire dans le cœur anticlinal de Castelnaud. 24 Source Les Ans 14,8 à 14,9 50 à 54 0,1 à 0,2 Coniacien Profonde Cheminement par faille possible. Source pétrifiante. 24 Source Combe Fayrac 12,6 à 12,7 29 à 34 3 à 5 Turonien Turonien Coniacien 24 Source La Treille 12,6 à 12, Turonien Turonien Coniacien 24 Source de Grezelles 12,5 à 12,7 12 à 28 1 à 20 Portlandien inférieur Portlandien Turonien Restitution des eaux perdues à l'ouest dans les champs de lapié. Débit faible voir nul en étiage sévère. 24 Source Les Milandes 12,6 29 à 30 0,1 à 0,5 Turonien Turonien 24 Cénac-et-St-Julien Station de pompage au Bourg AEP Source du clos du soleil ,02 24 Source du Riol Eau collective 13,5 à 14,1 29 à 36 0,2 à 1 3,1 Turonien Turonien Exutoire dans zone faillée 24 Source du Touron à à 15 13,33 10 Turonien Crétacé Exutoire sur faille de Cénac 24 Source de Subouzit à 13,1 28 à 32 4 à Kimméridgien Kimméridgien et apports issus du Céou Exutoire sur faille de Cénac. Apports possibles du fait du débit. 24 Fontaine de Falière Eau collective 12,8 à à 28 0,01 à 0,1 0,26 Turonien Turonien Débit nul en étiage sévère 24 Source Sainte-Catherine Eau collective 8,8 24 Source de Tayre 12,8 24 à 26 1 à 2 DiscTuronien et Kimméridgien Turonien Coniacien Exutoire sur une faille 24 Source de Montmirail 13,2 à 13, à 2 Turonien Turonien Coniacien Exutoire dans une zone de fracture. Perte en aval. 24 Daglan Source de la Peyrugue ,2 à 13,4 32 à 37 5 à 30 11,89 5 Kimméridgien Kimméridgien et apports latéraux Exutoire dans une retombée anticlinale faillée. Liaison avec la Lousse. 24 Lavoir de Daglan AEP 13,6 à 13,7 35 à à Alluvions Portlandien et apports par conduits karstiques Exutoire dans une faille majeure. Relation avec la Lousse. 24 Source du Riol Eau collective 2,6 24 Source de Paulhiac 12,7 à 12,8 24 à 33 1 à 3 Portlandien Apports Crétacé tertiaire Exutoire sur un accident Est-Ouest. 24 Source de Caumont 12,8 à 12,9 30 à 32 2,5 à 3 Kimméridgien Kimméridgien tertiaire Perte en aval 24 Source de Pimpène 13,6 32 0,001 à 0,01 Kimméridgien Kimméridgien Exutoire dans une zone de fracture synclinal 24 Source de Peyrusel 13,5 à à 30 0,5 à 1 Disc Turono-Portlandienne Turonien Exutoire dans une zone de fracture 24 Source de Turat 13,5 à 14,5 27 à 29 0,5 à 1 Turonien Turonien Tertiaire 24 Bulide du Moulin de Cuzoul 15 à 16,8 28 à 31 Alluvions Profonde 24 Bulide du Moulin de Paulhiac Alluvions Profonde 24 Bulide de la Piboulade 16, à 3 Alluvions Profonde 24 Domme Station de pompage Montillou AEP Station de pompage Montillou AEP Source de Saint-Front à 13,1 20 à 24 5 à 12 9,2 5 Coniacien Coniacien et apports du Sud-Est possibles Exutoire: grotte avec dépôts de sables 24 Source de Caudon Service public 13 à 13,5 12 à à Coniacien Coniacien et apport du Sud-Est (Céou) Exutoire: conduit karstique avec dépôts de sables 24 Source de Pech Bas 12,5 à 12,6 24 à 32 0,01 à 0,1 Coniacien Coniacien Exutoire en pied de falaise. Proximité d'une grande faille Nord-Sud. 24 Bulide de la Pech Bas 16, Kimméridgien Profonde 24 Source de Lagorce 13,5 à 13,6 12 à 14 0,8 à 1 Sidérolithique Sidérolithique et meulières 24 Source de Canelle 10 à 12,5 7 à 12 0,1 à 10 Meulières de bord Meulières de bord Débit quasi nul en étiage sévère 24 Source dub Colombier 12,8 21 à 22 1 à 3 Coniacien Coniacien et sidérolithique 24 Florimont-Gaumier Source de Maraval 13 à 13,1 33 à 34 0,01 Portlandien Portlandien L'exutoire se trouve à la base du niveau sableux 24 Groléjac Station de pompage Le Port AEP 24 Source du Port de Groléjac ,8 à 15,2 23 à à Alluvions Profonde Nbses arrivées bordure de Dordogne + fond de lit sur zone de 50 m de long, Q visible étiage>300 l/s: ressource géothermique. 24 Source des Treilles ,3 à 12,6 24 à 34 3 à 10 6,74 3 Coniacien Coniacien et Tertiaire Zone de fractures 24 Source de la Mouline Eau collective 13,1 à 13,3 24 à 30 2 à 3 2,83 Crétacé Coniacien 24 Source du marais de Groléjac ,3 à 12,4 22 à à , Marais Crétacé Q obtenu par rapport aux entrée/sorties. Secteur impénétrable, une seule source a pu être déterminée. Zone très fracturée 24 Source de Borie Grande 13 à 13,2 22 à 30 0,5 à 1 Coniacien Coniacien (sables) 24 Source de Graudemagne 11,8 à 12,1 7 à 13 0,01 Meulières de bord Meulières de bord Débit quasiment nul en étiage sévère 24 Nabirat Source de Combal ,8 à à 39 2 à 10 5,67 2 Kimméridgien Kimméridgien et sables Zone de fractures 24 Source de Boissière AEP 0,3 24 Source de Font de Brel Eau collective 13,6 à 13,7 33 à Kimméridgien Kimméridgien Turonien Secteur de contact discordant Kimméridgien -Turonien 24 Source de Liaubou Bas 13,4 à 13,6 24 à 34 0,1 à 0,2 Alluvions Alluvions et/ou Crétacé 24 Source de Roufferie 13,1 à à 24 0,1 à 0,5 Turonien supérieur Coniacien 24 Source de Font Pelegri 12,3 à 12,4 16 à 20 0,01 à 1 Sidérolithique Sidérolithique et Coniacien sableux 6 Tableaux récapitulatifs des sources

32 102 Q mois le Q moyen Q moy Dpt Commune Nature du point d'eau X Y Exploitation T C Dureté Débit plus sec exploitation Géologie de l'exutoire Origine présumée Notes étiage (l/s) (l/s) (m3/j) 24 Saint-Cybranet Source de la Grézelle Eau collective 24 Source de l'albarède à 13,8 29 à à 42 30,43 24 Kimméridgien Kimméridgien et apports latéraux Exutoire sur une fracture SO-NE. Interaction de la pisciculture sur les eaux souterraines 24 Source de la Valade AEP 0,7 24 Source de Le Coudert Eau collective 13,2 à 13,5 26 à 28 6 à 10 T 0 Kimméridgien supérieur Crétacé et Kimméridgien 24 Source de Peyre ,7 24 Source de Peyretaillade ,4 à 13,5 26 à 31 5 à 25 9,6 5 Alluvions Alluvions et Portlandiens Résurgence des eaux se perdant en amont probable. Source ne tarissant pas même en étiage sévère. 24 Source Les Combes 13 à 13,5 34 0,01 à 1 Portlandien Portlandien Source captée. Réaction de la source aux précipitations, alors que la combe reste totalement sèche. 24 Source de Montmirail 13,4 à 13,5 30 à 32 4 à 5 Kimméridgien supérieur Crétacé Perte des eaux en aval 24 Bulide de la Coudert 16,9 à Alluvions Profondes 24 Bulide du Moulin du Bouscot 16,9 29 2,5 Alluvions Profondes 24 Bulide de Saint-Cybranet 17,1 à 17,25 26 à à 200 Alluvions Profondes Seul bulide parfai visible mêm hautes eaux. Apports considérables sur 50 m de long. Resce géothermique except.+ facile captable. 24 St-Laurent-la-Vallée Source de Laumède 12,8 à 13 8 à 44 0,01 à 0,5 Sidérolithique Sidérolithique 24 Source de Tuilerie 13 à 13,4 29 à 42 0,01 à 0,1 Kimméridgien Jurassique et Crétacé Zone de fractures majeures 24 Source Le Couvent 12,2 à 12,6 30 à 39 0,1 à 10 Turonien Turonien et Coniacien 24 Source La Boulduyre 12,2 à 12,9 29 à 41 1 à 10 Turonien Turonien et Coniacien 24 Source de Sabatière 12,5 à 13,2 7 à 12 0,1 à 1 Sidérolithique Sidérolithique 24 Sainte-Mondane Source marines Eau collective St-Julien-de-Lampon Source La Bouquerie Eau collective 5 24 Source de Font Boulian Eau collective 9 24 Source La Bouquerie Eau collective 4,5 24 Source de Champou Eau collective 4 24 Source de Castel d'auriol Eau collective 1 24 Source La Mathevie Eau collective 0,43 24 St-Martial-de-Nabirat Stat. de pomp. De Font de Faur AEP 24 Source Le Treil AEP 7 24 Source de Le Treil , Source de la Borie à 13,3 34 à à 15 11,67 10 Portlandien Portlandien Exutoire dans la retombée anticlinale Nord de l'escalier: zone faillée 24 Source Les Quatre Fontaines 13,2 à 13,5 33 à 42 1 à 3 Alluvions Portlandien Tarissement presque total en étiage sévère 24 Source Labastide Eau collective 13,6 à 13,8 34 à 41 5 à 10 T 0 Portlandien inférieur Portlandien Perte rapide en aval 24 Source Garenne 12,6 à 13,6 33 à 38 0,01 à 1 Alluvions Portlandien 24 Source Grezelou 13,5 32 0,1 Kimméridgien Jurassique et Crétacé Zone très affectée par tectonique. Présence conduits karstiques fossiles dans le kimméridgien sup au voisinage sce. 24 Saint-Pompon Forage de Peyrechaude individuelle Source Sous-Magaud ,2 à 12,3 23 à ,29 10 Coniacien Coniacien 24 Source Le Roc Eau collective Source de la Rouquette ,1 à 12,3 23 à à Coniacien Coniacien 24 Source de Paillole ,2 à 12,9 23 à à 15 16,71 15 Coniacien Coniacien 24 Source de Castelvieil ,8 à à 31 2 à Coniacien Coniacien 24 Puits de la Garde 12,4 à 12,6 32 à 35 0,1 à 1 Kimméridgien Jurassique 24 Source de Costeraste 11,2 à 12,5 14 à 30 0 à 1 Portlandien inférieur Portlandien sidérolithique 24 Veyrignac Source de la Gauille Eau collective 8 24 Source de Roc Blanc AEP 24 Veyrines de Domme Source Raze 12,8 à 14,7 32 à 40 0,1 à 1 Kimméridgien Kimméridgien ou profonde Cheminement par faille possible 24 Source Les Gouges 12,8 à à 33 1 à 4 Kimméridgien Kimméridgien 24 Moulin de Terret 12,8 à 13,2 24 à à 40 Kimméridgien Kimméridgien 46 Anglars-Nozac Source AEP Beaumat Source des Cayres Carlucet Fontaine Graule-Haute T 0 46 Cazals Source de Barbou Kimméridgien supérieur Portlandien 46 Dégagnac Source karstique de St Avit AEP 30 Portlandien Portlandien 46 Source de la Croze de Lantis Portlandien Portlandien 46 Source de Lantis AEP 50 Portlandien Portlandien 46 Source de Poudens AEP 7 Alluvions Alluvions 46 Source de Lamothe Altérites Altérites 46 Source de Lazaillé Contact Oligocène-Altérites Oligocène? 46 Frayssinet Source de Pont de Rhodes AEP 12,45 2, Source Karstique de Lamostonie T 0 46 Source Karstique de Berry Gindou Source Karstique de Rigal Bas AEP 460 Portlandien Portlandien 46 Ginouillac Source de la Brune Eau cheptel 46 Gourdon Source du Mont de St Jean

Rapport d expertise :

Rapport d expertise : Rapport d expertise : Saint-Ferjeux (25) Découverte d une cavité karstique sur un site RTE BRGM/RP-61330-FR janvier 2011 Cadre de l expertise : Appuis aux administrations Appuis à la police de l eau Date

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES

1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE 2. DESCRIPTION DE LA MASSE D'EAU SOUTERRAINE CARACTERISTIQUES INTRINSEQUES 1. IDENTIFICATION ET LOCALISATION GEOGRAPHIQUE Codes entités aquifères Code entité V1 Code entité V2 concernées (V1) ou (V2) ou secteurs hydro à croiser : 532a 532b Type de masse d'eau souterraine : Imperméable

Plus en détail

Annexe 3 Captation d énergie

Annexe 3 Captation d énergie 1. DISPOSITIONS GENERALES 1.a. Captation d'énergie. Annexe 3 Captation Dans tous les cas, si l exploitation de la ressource naturelle est soumise à l octroi d un permis d urbanisme et/ou d environnement,

Plus en détail

TÉL. : (89) 48.27.80 ETUDE DE LA FAISABILITE D'UNE DECHARGE DE DECHETS INDUSTRIELS DANS LA CARRIERE DE FOUSSEMAGNE (90)

TÉL. : (89) 48.27.80 ETUDE DE LA FAISABILITE D'UNE DECHARGE DE DECHETS INDUSTRIELS DANS LA CARRIERE DE FOUSSEMAGNE (90) SOCIETE TRAITEMENT-RECUPERATION-TRANSFORMATION ZONE INDUSTRIELLE - UNGERSHEIM - 68 190 ENSISHEIM TÉL. : (89) 48.27.80 ETUDE DE LA FAISABILITE D'UNE DECHARGE DE DECHETS INDUSTRIELS DANS LA CARRIERE DE FOUSSEMAGNE

Plus en détail

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25.

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25. FICHE DECLARATIVE Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif dont la charge brute de pollution organique est inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Demande d avis

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI

LA GEOTHERMIE. Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Eric SCHANG David LEWANDOWSKI LA GEOTHERMIE Introduction Introduction Sources d EnR Issues du soleil : biomasse solaire thermique et photovoltaïque éolien hydraulique Issues de la chaleur

Plus en détail

Fonctionnement du système karstique en val d Orléans 2. La source le Bouillon au parc floral d Orléans La Source

Fonctionnement du système karstique en val d Orléans 2. La source le Bouillon au parc floral d Orléans La Source Régionale Orléans Tours Visualiser cette sortie dans Google Earth Fonctionnement du système karstique en val d Orléans 2. La source le Bouillon au parc floral d Orléans La Source Position géographique

Plus en détail

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007.

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007. Communauté de Communes du Pays Foyen 2, Rue Georges Clémenceau BP 74 33220 PINEUILH Compagnie Générale des Eaux 58 Bis, Rue INGRES 33220 PINEUILH Tél : 0811 902 903 MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre

Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre Rapport final BRGM/RP-55088-FR mars 2007 Atlas sur la géothermie très basse énergie en région Centre Rapport final BRGM/RP-55088-FR mars 2007

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg 42131 La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot - 42300

Plus en détail

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët. Département 56

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 Le Grand Pont sous le Faouët. Département 56 Le Haut Ellé Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët Département 56 Présentation L'Ellé regroupe tous les niveaux techniques, ainsi l'ellé peut être divisée en trois tronçons

Plus en détail

Géothermie. 1. La ressource

Géothermie. 1. La ressource Géothermie Le but est de prélever ou d extraire l énergie accumulée dans la terre, qu elle soit stockée dans l eau des aquifères ou directement dans les terrains pour l amener à la surface pour l'utiliser

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 1. Assainissement autonome 1.1. Désignation usuelle L assainissement autonome,

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45018 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.00.12 VILLE DE WOIPPY (57) S.I.V.O.M. DE L'AGGLOMERATION MESSINE (57) CURAGE ET APPROFONDISSEMENT

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

Minimisation de coût de l énergie de pompage Cas du Canal haut service des Doukkala. Pr. A. Oulhaj 1, A. Aboussaleh 1

Minimisation de coût de l énergie de pompage Cas du Canal haut service des Doukkala. Pr. A. Oulhaj 1, A. Aboussaleh 1 Résumé La hausse continue du coût de l'énergie et la rareté de l'eau rendent plus complexe la gestion de l'eau dans les périmètres irrigués. Ainsi au cours des deux dernières décennies, le prix de l'énergie

Plus en détail

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau 2009 La rivière Sainte Croix au barrage de Forest City Figure 1 : Rivière Sainte Croix, à la hauteur de la station de monitoring durant l

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux - Filtre à sable vertical drainé Rejet dans un

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y

M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y M. GUILLAUME ^ Alimentation en eau potable /} ( de la Ville de Metz Implantation de nouvelles stations de pompage dans la région de La Maxe-Thur;y 15 Octobre 1954 BUREAU DE RECHERCHES GEOLOGIQUES GEOPHYSIQUES

Plus en détail

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX

1F O S S E. Une fosse toutes eaux est un appareil destiné. Fosse toutes eaux. Dimensionnement : TOUTES EAUX Fosse toutes eaux 1F O S S E Une fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, à la liquéfaction partielle des m a t i è res polluantes contenues dans les eaux usées et à la rétention des matières

Plus en détail

3.3. Seuils d alarme : 3.3.1 Eboulement de Meidji (commune de Saint-Nicolas, Valais) : surveillance géodesique et détermination des seuils d'alerte

3.3. Seuils d alarme : 3.3.1 Eboulement de Meidji (commune de Saint-Nicolas, Valais) : surveillance géodesique et détermination des seuils d'alerte 3.3. Seuils d alarme : 3.3.1 Eboulement de Meidji (commune de Saint-Nicolas, Valais) : surveillance géodesique et détermination des seuils d'alerte Eric POINTER (bureau géologique Rovina) La commune de

Plus en détail

mesure des débits et des volumes dérivés par les canaux gravitaires

mesure des débits et des volumes dérivés par les canaux gravitaires mesures limnimétriques 2009 Depuis la loi sur l Eau de 1992, précisée par celle de 2006, tous les volumes d eau prélevés dans le milieu naturel doivent être mesurés, et ce, pour permettre une meilleure

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT

Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT Avis de l IRSN sur la ressource géothermique dans la ZT La géothermie o Origine o Classification Potentiel géothermique dans la ZT o TBE o BE o ME/HE Avis de l IRSN Dialogue Technique HA et MAVL Séminaire

Plus en détail

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS

BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Environnement Région de l Ontario Direction générale Canada de la protection de l environnement BATS SUR LES SITES CONTAMINÉS Programme des sites contaminés - Sites Fédéraux Ce bulletin fait partie d'une

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC. COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BERNAY ET DES ENVIRONS 299,

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10.

COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE. Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10. COMMUNE DE SAINT PIERRE DE CHARTREUSE En Mairie 38 380 SAINT PIERRE DE CHARTREUSE Tél. : 04.76.88.60.18 Fax : 04.76.88.75.10 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux Epandage en pente: Cette

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

SITUATION DE LA RESSOURCE EN EAU DANS LA DROME

SITUATION DE LA RESSOURCE EN EAU DANS LA DROME SITUATION DE LA RESSOURCE EN EAU DANS LA DROME Bulletin trimestriel d août 2013 - Situation été - L Observatoire de l eau informe sur la situation de la ressource dans la Drôme au cours de l été Pluviométrie

Plus en détail

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU Libellé de la masse d'eau : Estuaire - Loire Code de la masse d'eau : Code européen : FRG022 Ecorégion : Plaines occidentales Départements et régions concernées : N Département

Plus en détail

Les Forages de Puits d Eau

Les Forages de Puits d Eau 1 8 Journée de l APRONA Les Forages de Puits d Eau Intervenant : M Claude Maurutto 2 Les Forages de puits d eau De la réalisation à la réception de l ouvrage Un Forage : Pourquoi? Un peu d Histoire Les

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes de la Vallée de la Gorre Service Public d Assainissement Non Collectif 2, Place de l'église 87310 Saint-Laurent-sur-Gorre 05 55 48 19 20 / spanc.vallee.gorre@orange.fr DEMANDE D

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique - Lit

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE?

SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? Fiches ressources Dossier n 2 Activités 1 à 4 SOMMAIRE 1. LA PROSPECTION 2. LA TERRE : UNE CHAUDIERE NATURELLE HISTOIRE DE LA GEOTHERMIE 3. COMMENT CELA FONCTIONNE? 4. DES ATOUTS POUR L'ENVIRONNEMENT APPLICATIONS

Plus en détail

LE POTENTIEL GÉOTHERMIQUE DU CANADA AVEC REGARD SUR LE QUÉBEC

LE POTENTIEL GÉOTHERMIQUE DU CANADA AVEC REGARD SUR LE QUÉBEC Jasmin Raymond LE POTENTIEL GÉOTHERMIQUE DU CANADA AVEC REGARD SUR LE QUÉBEC 1 er partie : Rapport de la Commission géologique du Canada sur le potentiel géothermique du pays 2 ème partie : Travaux récents

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton de Lorris

Communauté de Communes du Canton de Lorris Communauté de Communes du Canton de Lorris S.P.A.N.C : Service Public d Assainissement Non Collectif MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (selon Arrêté du 7 septembre 2009, Norme

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité I. Informations Générales 1- Habitation Occupant Nom : Téléphone : Prénom :. E-mail :.. Complément d adresse :.. N : Voie : Code postal : Commune :.. Référence cadastrale : N plan :. Section :.. N :..

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE

1. INTRODUCTION 2. DESCRIPTION DE L ETUDE 1. INTRODUCTION Il existe en Suisse de nombreuses installations de récupération de chaleur sur les eaux usées dont le taux de récupération varie entre 30 et 80%. La plupart de ces installations se trouvent

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Jean-Claude Chazelon. Les eaux pluviales

Jean-Claude Chazelon. Les eaux pluviales Jean-Claude Chazelon Les eaux pluviales Ce cahier technique a été réalisé avec le concours de : l'agence de l'eau Adour-Garonne l'agence de l'eau Loire-Bretagne Et avec le soutien de Limoges Métropole

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d assainissement Non Collectif

Plus en détail

Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF

Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS 20, grande rue 25800 Valdahon Tél

Plus en détail

Guide Pratique Assainissement Non Collectif

Guide Pratique Assainissement Non Collectif Guide Pratique Assainissement Non Collectif 1 L assainissement non collectif Les immeubles, habitations ne pouvant être raccordés au réseau collectif d assainissement existant (tout à l égout) doivent

Plus en détail

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT?

QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? QUELS DISPOSITIFS DE PRETRAITEMENT? La fosse toutes eaux Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes

Plus en détail

Chapitre 4. La circulation océanique

Chapitre 4. La circulation océanique Chapitre 4 La circulation océanique Equations du mouvement Force et contraintes agissant sur l'océan Equilibre géostrophique Circulation et transport d'ekman Upwelling Les cellules de circulation subtropicales

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

Nous ferons une évaluation du volume d eau que le puits fournit actuellement en fonction de vos besoins en eau pour vos projets futurs.

Nous ferons une évaluation du volume d eau que le puits fournit actuellement en fonction de vos besoins en eau pour vos projets futurs. SOMMAIRE Client : Nom : Adresse : Courriel : Téléphone : M. Y XXXX, chemin Albert-Mines, canton de Hatley famille.xxxxx@gmail.com 819 570-XXXX Description du site en étude: Construction existante Puits

Plus en détail

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Étude de la carte de Vézelise Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Double objectif de la séance Étude d un paysage lorrain de côte Apprentissage de la lecture du relief sur une

Plus en détail

Mercredi 24 Juin 2015

Mercredi 24 Juin 2015 BACCALAURÉAT GÉNÉRAL Session 2015 MATHÉMATIQUES Série ES ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Durée de l épreuve : 3 heures coefficient : 5 MATHÉMATIQUES Série L ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Durée de l épreuve : 3 heures

Plus en détail

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT

DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT DISPOSITIF POUR LE TRAITEMENT 1- LA FOSSE TOUTES EAUX Description de l ouvrage La fosse toutes eaux est un ouvrage majeur de l ANC. Elle collecte les eaux usées domestiques des ménages (eaux vannes et

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

Ressources géothermiques du département de l Essonne (91)

Ressources géothermiques du département de l Essonne (91) , ou encore Ressources géothermiques du département de l Essonne (91) Rapport de synthèse BRGM/RP-56966-FR décembre 2008 Ressources géothermiques du département de l Essonne (91) Rapport de synthèse BRGM/RP-56966-FR

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au :

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Dossier ANC Commune :.. N dossier : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Demandeur SPANC (Service Public

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

Révision de la numérotation des règlements

Révision de la numérotation des règlements Révision de la numérotation des règlements Veuillez prendre note qu un ou plusieurs numéros de règlements apparaissant dans ces pages ont été modifiés depuis la publication du présent document. En effet,

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE 1 La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

Principes de fonctionnement de l assainissement

Principes de fonctionnement de l assainissement l assainissement Principes de fonctionnement de l assainissement L installation de l assainissement non collectif peut se décomposer en 5 parties : la ventilation Elle permet l évacuation des gaz de fermentation

Plus en détail

Réunion publique/téléconférence

Réunion publique/téléconférence Réunion publique/téléconférence Dorval Cornwall Kingston Watertown Oswego Burlington Rochester Kingston/Oswego Téléconférence: 1-877-413-4814 486 9841 (français) 447 9980 (anglais) Appeler entre 18h45-18h55

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique toutes

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été

Plus en détail

Eîude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. E. Equilbey, J.F. Vernoux. mars 2002 BRCMIRPB 1576-FR

Eîude réalisée dans le cadre des actions de Service Public du BRGM 02PIR115. E. Equilbey, J.F. Vernoux. mars 2002 BRCMIRPB 1576-FR Avis hydrogéologique sur des dossiers de demande de reconnaissance de l état de catastrophe naturelle liée à une remontée de nappe phréatique - Communes de Marcoussis et du Val-Sain t-germain (Essonne)

Plus en détail

SCHEMA DE RESTAURATION ET DE GESTION DE LA BLEONE ET DE SES AFFLUENTS

SCHEMA DE RESTAURATION ET DE GESTION DE LA BLEONE ET DE SES AFFLUENTS SYNDICAT MIXTE D AMENAGEMENT DE LA BLEONE SCHEMA DE RESTAURATION ET DE GESTION DE LA BLEONE ET DE SES AFFLUENTS ETAT DES LIEUX DIAGNOSTIC : N 860070 R3 Burea u d 'étud e Gestion et Restauration des cours

Plus en détail

Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités. Rapport final

Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités. Rapport final Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités Rapport final BRGM/RP-52261-FR janvier 2003 Référentiel hydrogéologique BD RHF Guide méthodologique de découpage des entités

Plus en détail

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Tranchées d éd épandage en terrain pentu. Ce document reprend la

Plus en détail

collection mise au point état initial et prévision d impact dans les documents d incidences milieu aquatique

collection mise au point état initial et prévision d impact dans les documents d incidences milieu aquatique collection mise au point milieu aquatique état initial et prévision d impact dans les documents d incidences 1 PRINCIPES DE LA DEMARCHE.. 10 1.1. CHAMP D APPLICATION.... 12 1.2. UNE DEMARCHE EN QUATRE

Plus en détail

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné

CLER. Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie. Propositions géothermie - SRCAE. La géothermie, un potentiel insoupçonné l: CLER Propositions géothermie - SRCAE Schémas Régionaux du Climat, de l Air et de l Energie La géothermie, un potentiel insoupçonné Association CLER 2-Bât-B rue Jules Ferry 93100 Montreuil Tél : 01 55

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

RÉSEAU DE SURVEILLANCE ET PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES EN VALAIS

RÉSEAU DE SURVEILLANCE ET PROTECTION DES EAUX SOUTERRAINES EN VALAIS CAPOFILA DI PROGETTO Regione Lombardia, Agenzia Regionale per la Protezione dell Ambiente PARTNER DELL ATTIVITA 3 GESTIONE SORGENTI DI MONTAGNA Regione Valle d Aosta, Dipartimento Difesa del Suolo e Risorse

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. ---ooo0ooo---

CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection. ---ooo0ooo--- CONCERNANT le Règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection ---ooo0ooo--- ATTENDU QUE, en vertu du paragraphe e du premier alinéa de l article 31 de la Loi sur la qualité de l environnement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D'UNE DEMANDE DE DEVIS POUR DES ETUDES A LA PARCELLE SUR DES PROPRIETES PRIVEES SUR LA COMMUNE DE SAINTE-CROIX (01120)

CAHIER DES CHARGES D'UNE DEMANDE DE DEVIS POUR DES ETUDES A LA PARCELLE SUR DES PROPRIETES PRIVEES SUR LA COMMUNE DE SAINTE-CROIX (01120) CAHIER DES CHARGES D'UNE DEMANDE DE DEVIS POUR DES ETUDES A LA PARCELLE SUR DES PROPRIETES PRIVEES SUR LA COMMUNE DE SAINTE-CROIX (01120) Sommaire : I. Objet II. Contexte local III. Contexte financier

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch

mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch mieux connaître le sous-sol genevois pour en valoriser les ressources www.geothermie2020.ch GEothermie 2020 La géothermie c est quoi? Plus de 99% du volume terrestre présente une température de plus de

Plus en détail

Ce document a été réalisé par le groupe de travail constitué des services assainissement de la Charente. La rédaction a été assurée par :

Ce document a été réalisé par le groupe de travail constitué des services assainissement de la Charente. La rédaction a été assurée par : Ce document a été réalisé par le groupe de travail constitué des services assainissement de la Charente. La rédaction a été assurée par : Communauté de Communes du Rouillacais 05.45.96.83.24 Communauté

Plus en détail

ANNEXE G. Méthode de traversée des rivières. Etchemin, Chaudière et Beaurivage. en tranchée ouverte

ANNEXE G. Méthode de traversée des rivières. Etchemin, Chaudière et Beaurivage. en tranchée ouverte ANNEXE G Méthode de traversée des rivières Etchemin, Chaudière et Beaurivage en tranchée ouverte MÉTHODE DE TRAVERSÉE DES RIVIÈRES EN TRANCHÉE OUVERTE Cette annexe présente les principales étapes à réaliser

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE

LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE LES LOIS PHYSIQUES APPLIQUÉES AUX DEUX-ROUES : 1. LA FORCE DE GUIDAGE 2. L EFFET GYROSCOPIQUE Les lois physiques qui régissent le mouvement des véhicules terrestres sont des lois universelles qui s appliquent

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende

Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze. Titre. Règlement. Adopté par la CLE le 18 décembre 2012. Légende Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux de la Midouze Règlement Titre Adopté par la CLE le 18 décembre 2012 Légende Sommaire Sommaire... 2 Préambule... 3 Chapitre 1 : Contenu et portée juridique du

Plus en détail

Présentation de l entreprise. Des entreprises d ici. Une offre de services sur mesure. .com

Présentation de l entreprise. Des entreprises d ici. Une offre de services sur mesure. .com 1 Présentation de l entreprise Des entreprises d ici Depuis 1979, l entreprise Les Puits Deux-Montagnes s est bâti une réputation enviable qui s étend bien au-delà de la région des Basses-Laurentides.

Plus en détail

d'une EXTRACTION AVEC RABATTEMENT DE NAPPE

d'une EXTRACTION AVEC RABATTEMENT DE NAPPE ENTREPRISE CHAPELLE S.A. ROUTE DE RIOTTER - LIMAS 69400 - VILLEFRANCHE SUR SAONE /DOCUMENT NON PUBLIC/ PROJET D'IfPLAmTION D'UE GRAVIERE A CRECHES SUR SAOE (71) EXA^EN DE L INCIDENCE SUR DES OUVRAGES DE

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DECLARATIVE DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXAMEN PRELABLE DE LA CONCEPTION Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime Le SPANC Communauté de communes des Versants d Aime Créé en 2012, le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de la communauté de communes des Versants d Aime est un service industriel et

Plus en détail

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007.

RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS. On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. RELEVE D ETAT DU PONT DES GRANDS-CRÊTS On a procédé une auscultation visuelle entre le 23 et le 29 mars 2007. Pour mieux comprendre les résultats ici une petit plan où il y a signalées les différentes

Plus en détail

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE

STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE STRATEGIES DE CONDUITE DE L IRRIGATION DU MAÏS ET DU SORGHO DANS LES SITUATIONS DE RESSOURCE EN EAU RESTRICTIVE JM.DEUMIER, B.LACROIX, A.BOUTHIER, JL.VERDIER, M.MANGIN Les cultures irriguées bénéficient

Plus en détail