HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2"

Transcription

1 IN SITU : MÉCANIQUE 2 HORLOGE ET MONTRE Réalisation : Toni Marin CNDP, le Département d Enseignement de la Generalitat de Catalunnya, 2000 Durée : 04 min 12 s Le film démarre par un historique chronologique des appareils de mesure du temps, du cadran solaire au cristal de quartz, en passant par les sabliers, horloges et montres. La nécessité d un avènement périodique pour mesurer le temps est clairement mise en évidence. Le document se poursuit par l étude technique du fonctionnement des différents composants de la montre ou de l horloge, alternant de manière claire et pédagogique animations et séquences en gros plan. Le film conclut sur la division en unités et sous-unités du temps.

2 DISCIPLINE, CLASSES ET PROGRAMMES Physique, 2 de : Le temps. Physique, 1 re S: Travail mécanique et énergie. Physique, T le S: Évolution temporelle des systèmes mécaniques. L évolution temporelle des systèmes et la mesure du temps. OBJECTIFS DE LA SÉRIE La série «In Situ» est une encyclopédie audiovisuelle des sciences et techniques adaptée au niveau scolaire, composée de courts films à caractères pédagogiques sur des sujets divers et variés. Ces films utilisent des aspects de la vie quotidienne, des aspects industriels, des études scientifiques et historiques ainsi que des animations courtes et claires pour présenter un sujet précis. OBJECTIFS DU FILM Sensibiliser à l évolution des appareils de mesure du temps. Montrer qu un événement périodique est à l origine de toute mesure du temps. Décrire le fonctionnement mécanique des montres et des horloges. Présenter le découpage du temps en unités et sous-unités. VOCABULAIRE Cadran solaire, sablier, horloge mécanique, montre à ressort, cristal de quartz, heure, minute, seconde, pendule oscillant, événement périodique, engrenage, ressort en spirale, énergie, échappement, régulateur. PRINCIPAUX THÈMES ABORDÉS Unités du temps. Systèmes oscillants. Événement périodique. Conversion énergie potentielle élastique / énergie cinétique. 2

3 DÉCOUPAGE DU FILM 00min 11s: Historique. Présentation chronologique de différents appareils de mesure du temps. 01min 35s: L événement périodique à la base de la mesure de l horloge est donné par le balancier. Précision et fiabilité. 02min 09s: Fonctionnement du ressort dans le cas de la montre. 02min 30s: L échappement. 02min 42s: Le régulateur. 03min 10s: Division en unités et sous-unités du temps. 3

4 SUGGESTIONS D EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE Évolution temporelle des systèmes mécaniques À utiliser en classe de T le S Le film peut servir d introduction à la grande partie Évolution temporelle des systèmes mécaniques pour montrer l intérêt et le souci constant de mesurer le temps et le relier aux phénomènes physiques périodiques. Il peut également introduire une étude des pendules oscillants avec des exercices appliqués à l horloge. Travaux dirigés À utiliser en classe de 1 re S En partant du film, le professeur peut lancer une séance de travaux dirigés mettant en œuvre l étude énergétique d une montre, avec des quantifications de conversion d énergie potentielle élastique du ressort en énergie cinétique de l aiguille de la montre. Le temps À utiliser en classe de 2 de L enseignant peut, à l aide du document, présenter son cours sur le temps, en développant les points de périodicité, de pendule oscillant et d unités. Le film peut introduire ou illustrer une séance d applications sur la mesure du temps ou une séance pratique sur le pendule. Pour les trois niveaux, 2 de, 1 re, T le Un texte historique peut être distribué après le visionnage pour lancer une séance d informations et de recherches (Internet, CDI ) sur l évolution des conceptions et des mesures du temps ainsi que sur le fonctionnement de l horloge ou de la montre (cf. Fiche élève). 4

5 FICHE ÉLÈVE Activité documentaire Objectifs: approfondir la connaissance sur l histoire des conceptions et des mesures du temps et motiver un travail de recherches. Les repères dans le temps Ils ont donné lieu à de nombreux calendriers basés sur des phénomènes astronomiques (jour, lunaison ) et ont été adaptés au cours des temps pour des raisons scientifiques, mais aussi politiques ou religieuses. On peut dire que les calendriers sont aussi des horloges. Mesure du temps et phénomènes astronomiques À partir de l observation des astres L astrolabe a été inventé par Hipparque (II e siècle av. J.-C.). Il sert à déterminer la hauteur du soleil, donc le moment de la journée correspondant, grâce à des tables astronomiques, et à déterminer la position des étoiles à une date donnée. À partir de l observation des ombres Des constructions architecturales furent érigées à partir d observations astronomiques définissant de longues durées ; les alignements de Carnac ( ans av. J.-C.) en sont un exemple. Le gnomon (qui signifie en grec: bâton) est un objet vertical dont sont déterminées les variations de l ombre, ce qui permet de connaître l inclinaison de l écliptique et, par suite, les saisons ou un moment de la journée. Il est l ancêtre du cadran solaire. Le premier cadran solaire mobile date du IV e siècle av. J.-C. (Inde). Mesure du temps et écoulement de fluides Les clepsydres sont des récipients à eau qui se vident ou se remplissent en un temps déterminé à l avance (selon la forme du récipient). Les premières horloges à eau datent du III e siècle av. J.-C. : la variation du niveau d eau commande certains mécanismes. Le flotteur anime un axe tournant faisant bouger un index ou un ensemble complexe pouvant comporter des automates. En 807, une horloge à eau et automates fut offerte à Charlemagne par le calife persan Haroun al-rachid. 5

6 Mesure du temps et phénomènes mécaniques périodiques Les premières horloges mécaniques apparaissent au XII e siècle. Le contrepoids devient moteur et les systèmes de régulation se perfectionnent peu à peu. La première horloge mécanique à échappement apparaît en Europe en 1283 (Londres). En 1488, Ludovic Sforza construit la première horloge miniature : la montre est née. En 1657, Huyghens (mathématicien hollandais) applique aux horloges un pendule chargé de régulariser leur marche; cette horloge prend le nom de pendule. Puis il fait fabriquer la première montre à ressort spiral, progrès décisif pour la précision. Ce n est qu à la fin du XVII e siècle que l Anglais Quare adapte l aiguille des minutes au centre de la montre. Des améliorations nombreuses sont apportées au cours du temps à ce type d horloges : 1771 : Breguet invente un système de remontoir et de remise à l heure 1896 : Premières montres au poignet 1917 : Cadran lumineux à radio lite supplantant les peintures au phosphore. Mesure du temps et phénomènes électriques 1933 : Première horloge à quartz oscillant (f = Hz) 1952 : Apparition de la montre électrique 1954 : Première horloge atomique 1959 : Apparition de la montre électronique 1968 : La montre à quartz analogique voit le jour 1970 : Apparition de la montre à quartz numérique à diodes luminescentes, puis à cristaux liquides. Des progrès constants ont été apportés depuis: montre à quartz sans pile, montre calculatrice, montre réceptrice de messages, montre embryonnaire qui s autorépare et s autoreproduit (D. Nlirge, Lausanne), etc. Mesure du temps et phénomènes atomiques L horloge atomique réalisée par le laboratoire primaire du temps et des fréquences de l Observatoire de Paris en 1995 atteint une précision qui permet un écart inférieur à 0,26 nanosecondes par jour. 6

7 7 Les horloges à césium Elles reposent sur l hypothèse que les fréquences de radiations correspondant aux transitions entre différents niveaux d énergie sont immuables. L étalon atomique comprend un résonateur atomique qui fournit la référence ultime et une partie électronique générant, à partir d un oscillateur à quartz à 5 MHz, un signal d erreur qui vient corriger en permanence la fréquence de l oscillateur à quartz, qui se trouve ainsi asservie à la fréquence de transition atomique. Autres types Des expériences sur les masers à hydrogène à rubidium ou à ions de mercure confinés sont en cours. Ces horloges sont cependant moins exactes (1 s en ans!). Définition légale de la seconde (depuis 1967) 1 seconde est la durée correspondant à vibrations de l atome de césium. Montres à quartz (piézo-électricité) Une pile alimente un circuit électronique (oscillateur électrique) contenant un cristal de quartz. Ce cristal, stimulé par un champ électrique, entre en résonance et est animé de vibrations mécaniques de hautes fréquences (de à oscillations par seconde). Il impose alors sa propre fréquence de vibration à l oscillateur électrique. Un diviseur de fréquence reçoit ces oscillations électriques régulières et les transforme en oscillations électriques de fréquence plus faibles. Ces oscillations électriques, de quelques hertz, commandent le circuit d alimentation d un micro moteur électrique qui actionne les aiguilles ou modifie l état électrique d un registre à mémoire qui commande l affichage numérique (module à cristaux liquides ou diodes électroluminescentes). Le choix d un quartz vibrant à Hz, en horlogerie, n a rien du hasard. En effet, les diviseurs de fréquence utilisés en électronique divisent la fréquence par deux. Cette fréquence de Hz, divisée 15 fois par deux, permet d obtenir la période d une seconde : = 215. Mécanismes à ressort spiral Les ressorts Le ressort spiral est constitué d une longue et mince bande métallique enroulée en spirale et résistant aux mouvements brusques. Le mécanisme comprend deux ressorts. Le premier fait osciller un

8 balancier: c est l oscillateur. Il se tend et se détend avec le mouvement du balancier. Le second ressort entraîne les aiguilles de la montre en rotation : c est l organe moteur. Il est tendu par le remontoir de la montre et lorsqu il peut se détendre, il entraîne les aiguilles de la montre. L échappement Au cours d une oscillation, l ancre libère, puis bloque à nouveau la roue d échappement. Lorsque la roue d échappement est libérée, l aiguille fait une fraction de tour toujours dans le même sens. Un système d engrenage permet de faire tourner au bon rythme l aiguille des heures et celle des minutes. C est l échappement qui fixe la base de temps et régule le mouvement des aiguilles. LIVRET RÉDIGÉ PAR YANN MELKI SCÉRÉN-CNDP, 2006

PAGE DE GARDE A COMPLETER SELON VOS CHOIX. Informations utiles. Esthétique en lien avec le sujet. Le dossier sera imprimé en fin d unité puis relié

PAGE DE GARDE A COMPLETER SELON VOS CHOIX. Informations utiles. Esthétique en lien avec le sujet. Le dossier sera imprimé en fin d unité puis relié PAGE DE GARDE A COMPLETER SELON VOS CHOIX Informations utiles Esthétique en lien avec le sujet Le dossier sera imprimé en fin d unité puis relié Durée estimée : 7 séances Page 1 SOMMAIRE - Présentation

Plus en détail

Oscillateurs et mesure du temps

Oscillateurs et mesure du temps Oscillateurs et mesure du temps Qu est-ce que le temps? «Qui pourra le définir [le temps]? et pourquoi l'entreprendre, puisque tous les hommes conçoivent ce qu'on veut dire en parlant du temps sans qu'on

Plus en détail

Histoire des solutions à un problème technique. Décomposition en blocs fonctionnels

Histoire des solutions à un problème technique. Décomposition en blocs fonctionnels Histoire des solutions à un problème technique Décomposition en blocs fonctionnels Un objet technique est constitué de différents éléments (pièces, composants ) qui assurent des fonctions techniques indispensables

Plus en détail

Me M s e ur s er e le t r emp le t s emp

Me M s e ur s er e le t r emp le t s emp Mesurer le temps A/ Introduction A1/ Mesurer le temps est un besoin essentiel car cela nous permet de nous situer dans le temps et de coordonner nos action. Il est également nécessaire de mesurer le temps

Plus en détail

G.Lagain - Animatrice Sciences et Mathématiques. - IEN Mions

G.Lagain - Animatrice Sciences et Mathématiques. - IEN Mions Mathématiques - IEN Mions Pour évaluer une durée e : L ombre d un d objet L écoulement d un d fluide La combustion d un d corps Des systèmes mécaniquesm Des systèmes électriques Des systèmes électroniques

Plus en détail

musée des arts et métiers

musée des arts et métiers musée des arts et métiers L E S C A R N E T S LES GARDIENS DU TEMPS Clepsydre à tambour avec réveil, inv. 20290 «Le temps est comme un fleuve, il ne remonte pas vers sa source.» Antoine de Rivarol, 1753-1801

Plus en détail

Mesurer le temps naturel. Le cadran solaire

Mesurer le temps naturel. Le cadran solaire Les instruments de mesure du temps Fiche découverte Depuis toujours, les hommes ont cherché à apprivoiser le temps. Celuici fut progressivement maîtrisé, au fur et à mesure des découvertes scientifiques

Plus en détail

Prénom Nom Classe. Voyage au coeur du temps. avec Pierrot l'horlo

Prénom Nom Classe. Voyage au coeur du temps. avec Pierrot l'horlo Prénom Nom lasse oyage au coeur du temps avec Pierrot l'horlo Qu est-ce que le temps? iens le découvrir avec Pierrot l Horlo Pour toi, qu est-ce-que le temps? Ecris en une phrase ce que cela représente

Plus en détail

Huygens et le ressort spiral Fiche professeur

Huygens et le ressort spiral Fiche professeur 1 er étage La mesure du temps x Huygens et le ressort spiral Fiche professeur Où? Cabinet des curiosités, 1 er étage Moins de vingt ans après l invention du pendule (-> voir fiche «Galilée et le pendule»),

Plus en détail

HISTOIRE LES GRANDES DATES DE L'HORLOGERIE

HISTOIRE LES GRANDES DATES DE L'HORLOGERIE HISTOIRE LES GRANDES DATES DE L'HORLOGERIE chasseur pasteur agraire Civilisations antiques - 5000-2500 - 800 1er siècle Moyen-age 800 / 900 Bâton de berger Gnomon égyptien Clepsydre chinoise Cadran solaire

Plus en détail

Oscillateurs et mesure du temps

Oscillateurs et mesure du temps Oscillateurs et mesure du temps Très tôt dans l histoire de l humanité, les phénomènes périodiques ont été utilisés pour mesurer le temps. Les premiers ont été les événements astronomiques puis, à mesure

Plus en détail

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m.

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m. La Mesure du Temps Unité de temps du Système International. C est la seconde, de symbole s. Sa définition actuelle a été établie en 1967 par la 13 ème Conférence des Poids et Mesures : la seconde est la

Plus en détail

cadrans. Longtemps après l'invention de l'horloge, les cadrans solaires coexisteront sur la façade des cathédrales. I- LE TEMPS DES ASTRES

cadrans. Longtemps après l'invention de l'horloge, les cadrans solaires coexisteront sur la façade des cathédrales. I- LE TEMPS DES ASTRES Que ferions-nous aujourd hui sans une montre ou sans horloge? Le temps rythme nos vies : heures de rendez-vous, horaires de train, durées d examen, temps de cuisson, etc. I- LE TEMPS DES ASTRES 1. Le gnomon

Plus en détail

La mesure du temps. «Cuire le riz» signifie ½ heure à Madagascar

La mesure du temps. «Cuire le riz» signifie ½ heure à Madagascar La mesure du temps I - Le temps : Notion difficile à percevoir, mais qui s écoule de manière inéluctable On sait perdre son temps On essaie de gagner du temps On peut aussi tuer le temps Mais: le toucher,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. L Aventure de la montre à quartz

DOSSIER DE PRESSE. L Aventure de la montre à quartz DOSSIER DE PRESSE L Aventure de la montre à quartz 07.02 20.10.2002 «Mission impossible, L Aventure de la montre à quartz» Une mutation technologique initiée par le Centre Electronique Horloger (CEH),

Plus en détail

LA MESURE DU VENT ALLÔ LA TERRE : LE VENT

LA MESURE DU VENT ALLÔ LA TERRE : LE VENT ALLÔ LA TERRE : LE VENT LA MESURE DU VENT Réalisation : Laurent Chevallier La Cinquième, Hachette, Tout l univers, Cité des sciences et de l industrie de La Villette, Les Films d ici, 1995 Durée : 02 min

Plus en détail

LES APPAREILS DE MESURE

LES APPAREILS DE MESURE Chapitre 3 LES APPAREILS DE MESURE OBJECTIFS Général Connaître les différents types d appareils de mesure. Spécifiques Etudier les caractéristiques des appareils analogiques. Etudier les caractéristiques

Plus en détail

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE Conception : Roland Cros et Jacques-Olivier Baruch Réalisation : Michel Vérot CNDP, La Cinquième, 1998 Durée: 04min 49 s L histoire met en scène Galilée,

Plus en détail

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE

IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE IN SITU : ONDES ET VIBRATIONS 1 LUMIÈRE COLORÉE Réalisation : Pierre Bischoff, sous la direction de François Mangenot CNDP d Alsace, 1997 Durée : 04 min 07 s À l aide d expériences filmées et d animations

Plus en détail

CALIBRES OMEGA CO-AXIAL DESCRIPTION ECHAPPEMENT CO-AXIAL REGLAGE OMEGA

CALIBRES OMEGA CO-AXIAL DESCRIPTION ECHAPPEMENT CO-AXIAL REGLAGE OMEGA CALIBRES OMEGA CO-AXIAL DESCRIPTION ECHAPPEMENT CO-AXIAL REGLAGE OMEGA Table des matières Page Lexique 3 Description de l échappement Co-Axial 5 Fonctions de l échappement Co-Axial 6 Avantages de l échappement

Plus en détail

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7

Quelle est la source d énergie extérieure utilisée par l objet technique et quel élément permet-il de la convertir? Séquence n 7 Séquence n 7 Introduction : La nature de nécessaire au fonctionnement d un objet technique (énergie thermique, mécanique, électrique, hydraulique ) peut être obtenue à partir de la transformation d énergies

Plus en détail

I. Les oscillateurs mécaniques.

I. Les oscillateurs mécaniques. Chapitre 9 : Comment exploiter des phénomènes périodiques pour accéder à la mesure du temps? I. Les oscillateurs mécaniques. On appelle oscillateur (ou système oscillant) un système pouvant évoluer, du

Plus en détail

TP 11A : Oscillateurs mécaniques et mesure du temps

TP 11A : Oscillateurs mécaniques et mesure du temps TP 11A : Oscillateurs mécaniques et mesure du temps Objectifs : - Mesurer la période d oscillation d un pendule en étudiant ses oscillations. - Mettre en évidence les différents paramètres influençant

Plus en détail

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre.

Faire des calculs entre distance, vitesse et durée. Expliquer le décalage temporel entre le tonnerre et l éclair lors de la foudre. Connaissances Capacités Propositions d activités A- OPTIQUE I- La vision : pourquoi? comment? 1- Introduction généralités a- Source propagation récepteur b- Milieux transparents, homogènes, opaques vide

Plus en détail

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier :

SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION. Contenu du dossier : SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO ETUDE DU RECEPTEUR (MI16) DOSSIER DE PRESENTATION Contenu du dossier : 1. PRESENTATION DU SYSTEME DE PALPAGE A TRANSMISSION RADIO....1 1.1. DESCRIPTION DU FABRICANT....1

Plus en détail

Mesure du temps en classe de 6 ème : cycle terrestre, cycle solaire

Mesure du temps en classe de 6 ème : cycle terrestre, cycle solaire Mesure du temps en classe de 6 ème : cycle terrestre, cycle solaire Introduire le concept de temps, et, de ce qui est accessible aux élèves en sixième, le concept de durée en tant que grandeur, pose le

Plus en détail

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable

MODULE 3. Performances-seuils. Les appareils de mesure. Appareils de mesure Choix et utilisation. L élève sera capable MODULE 3. Les appareils de mesure. Performances-seuils. L élève sera capable 1. de choisir un appareil de mesure ; 2. d utiliser correctement un appareil de mesure ; 3. de mesurer courant, tension et résistance.

Plus en détail

2 ANS. Garantie. Présentation de notre service. Nous avons le plaisir de vous remettre notre catalogue CLIPPER Montres.

2 ANS. Garantie. Présentation de notre service. Nous avons le plaisir de vous remettre notre catalogue CLIPPER Montres. Nous avons le plaisir de vous remettre notre catalogue CLIPPER Montres. Vous y découvrirez une offre complète "généraliste". La collection comprend 4 grandes familles : Garantie 2 ANS Ces différentes gammes

Plus en détail

Mathématiques et Horlogerie

Mathématiques et Horlogerie Mathématiques et Horlogerie Ilan Vardi, EPFL SAMLAB. 3 octobre 2012 Figure 1 Lire l'heure, un jeu d'enfant? 1 Estce qu'il y a encore des choses à découvrir en horlogerie mécanique? L'algorithme pour lire

Plus en détail

CHAPITRE 2 : Interaction magnétique

CHAPITRE 2 : Interaction magnétique CHAPITRE 2 : Interaction magnétique Prérequis 1. L aiguille d une boussole possède : plusieurs pôles Nord et plusieurs pôles Sud, uniquement un pôle Nord et un pôle Sud, plusieurs pôles Nord ou plusieurs

Plus en détail

LES APPRENTIS. Course contre la montre

LES APPRENTIS. Course contre la montre LES APPRENTIS PROBLÉMATIQUE EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE INTÉGRANT LES TIC AU PRIMAIRE Titre: Course contre la montre Thème: Les instruments de mesure du temps Niveau(x) scolaire(s): 2 e cycle PRÉALABLES

Plus en détail

Transmettre la voix à distance

Transmettre la voix à distance Pour quoi faire? Par quels moyens? Ressentir et observer sa voix, c était un très vieux rêve, comme l était aussi celui de voler dans les airs Aujourd hui, les moyens de communication modernes permettent

Plus en détail

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments :

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments : Rôle des instruments de bord : Renseigner l équipage sur les valeurs des paramètres indispensables au pilotage et à la sécurité des vols. Principaux paramètres : Cap. Vitesse. Altitude. Les familles d

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES

INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES Votre montre se classe dans un des six types de montres quartz analogiques et mécaniques ci-après. Avant d utiliser votre nouvelle montre,

Plus en détail

ZEITWERK RÉPÉTITION A MINUTES

ZEITWERK RÉPÉTITION A MINUTES Glashütte, janvier 2015 ZEITWERK RÉPÉTITION A MINUTES La nouvelle résonance du temps Première montre Lange à répétition minutes décimale Dans la famille à part des montres-bracelets équipées d une sonnerie,

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

PANNEAUX SOLAIRES IN SITU : ÉNERGIE 2. Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s

PANNEAUX SOLAIRES IN SITU : ÉNERGIE 2. Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s IN SITU : ÉNERGIE 2 PANNEAUX SOLAIRES Réalisation : Noël Faltas Scénario : Alain Lartigue CNDP, 1998 Durée : 02 min 55 s Ce film montre des applications pratiques des générateurs électriques que sont les

Plus en détail

DOSSIER LA MESURE DU TEMPS

DOSSIER LA MESURE DU TEMPS Terminale S DOSSIER LA MESURE DU TEMPS Objectif : Extraire et exploiter des informations relatives à la mesure du temps pour justifier l évolution de la définition de la seconde et l utilisation des horloges

Plus en détail

2.1 APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES

2.1 APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

DM 1 : Montre Autoquartz ETA

DM 1 : Montre Autoquartz ETA Lycée Masséna DM 1 : Montre Autoquartz ETA 1 Présentation de la montre L essor de l électronique nomade s accompagne d un besoin accru de sources d énergies miniaturisées. Les contraintes imposées à ces

Plus en détail

Séminaire Les rituels à l école maternelle. La construction de repères du temps dans les activités ritualisées

Séminaire Les rituels à l école maternelle. La construction de repères du temps dans les activités ritualisées Séminaire Les rituels à l école maternelle La construction de repères du temps dans les activités ritualisées Enseigner, c est faire des choix. Cet axiome se révèle important lorsque l on doit envisager

Plus en détail

Physique 6 2de LE TEMPS DEFINITION et CARACTERISTIQUES MESURE DU TEMPS 2.1 Approche intuitive 2.2 L'année 365,24 à savoir)

Physique 6 2de LE TEMPS DEFINITION et CARACTERISTIQUES MESURE DU TEMPS 2.1 Approche intuitive 2.2 L'année 365,24 à savoir) 1 DEFINITION et CARACTERISTIQUES le temps est, de toutes les grandeurs physiques, la plus difficile à définir. Pour le petit Larousse, c'est une : "Grandeur caractérisant à la fois la durée des phénomènes

Plus en détail

INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES

INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES INSTRUCTIONS POUR LES MONTRES QUARTZ ANALOGIQUES ET MECANIQUES Votre montre se classe dans un des six types de montres quartz analogiques et mécaniques ci-après. Avant d utiliser votre nouvelle montre,

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 )

Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Epreuve d électronique de puissance F. Costa, G. Coquery (Durée 3h, calculatrice et documents autorisés 1 ) Présentation du sujet La recherche de miniaturisation est actuellement un domaine important dans

Plus en détail

La mesure du temps. séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde des mois et des saisons.

La mesure du temps. séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde des mois et des saisons. Calendrier du XV e siècle représentant les 12 mois de l année et les travaux des champs correspondants. RMN (Domaine de Chantilly) / Ojéda séance 1 Les calendriers. séance 2 Je me repère dans la ronde

Plus en détail

Fiche de préparation

Fiche de préparation Fiche de préparation Auteurs : Fatiha, Bruna DISCIPLINE Sciences expérimentales et technologie CYCLE NIVEAU CM2 Connaissances -la Lune tourne autour de la Terre, elle est son satellite ; -la Lune est éclairée

Plus en détail

CALIBRE 3255 BASELWORLD 2015. Calibre 3255 LE MOUVEMENT ROLEX DE NOUVELLE GÉNÉRATION

CALIBRE 3255 BASELWORLD 2015. Calibre 3255 LE MOUVEMENT ROLEX DE NOUVELLE GÉNÉRATION CALIBRE 3255 BASELWORLD 2015 Calibre 3255 LE MOUVEMENT ROLEX DE NOUVELLE GÉNÉRATION Calibre 3255 UN NOUVEAU STANDARD DE PERFORMANCE À BASELWORLD 2015, ROLEX INTRODUIT UN MOUVEMENT MÉCANIQUE DE NOUVELLE

Plus en détail

[4 ème -3 ème ] Lumière et Image au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM : CORRIGE. Parcours élève. Xavier Marliangeas

[4 ème -3 ème ] Lumière et Image au Musée des arts et métiers NOM : PRENOM : CORRIGE. Parcours élève. Xavier Marliangeas [4 ème -3 ème ] CORRIGE Lumière et Image au Musée des arts et métiers Parcours élève Xavier Marliangeas NOM : PRENOM :.. Instrument Scientifique Vous vous trouvez dans la collection «Instrument Scientifique».

Plus en détail

Séquence : création de films d animation

Séquence : création de films d animation Animation pédagogique : TNI et maîtrise de la langue (mercredi 12 décembre 2012) Compétences du socle (palier2):. DIRE. LIRE - Compétence1 maîtrise de la langue :. ECRIRE.ETUDE DE LA LANGUE Séquence :

Plus en détail

La UR-1001 «TITAN», la montre de tous les superlatifs

La UR-1001 «TITAN», la montre de tous les superlatifs La UR-1001 «TITAN», la montre de tous les superlatifs Baselworld, March 2015. C est la plus complexe, la plus folle, la plus désirable, la plus high tech, la plus délirante, la plus futuristique, bref,

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

Activité sur le Web : Recherche sur le Web La thermochimie des carburants pour fusées, page 513

Activité sur le Web : Recherche sur le Web La thermochimie des carburants pour fusées, page 513 Activité sur le Web : Recherche sur le Web La thermochimie des carburants pour fusées, page 513 Les fusées existent depuis plus longtemps qu on ne pourrait le croire. Au cours de l histoire, diverses formules

Plus en détail

SOMMAIRE FRANÇAIS. Page

SOMMAIRE FRANÇAIS. Page FRANÇAIS SOMMAIRE Page CARACTÉRISTIQUES... 44 AFFICHAGE ET FONCTIONNEMENT DES BOUTONS... 46 AVANT L UTILISATION INITIALE... 47 DE REMONTOIR VISSABLE... 50 COMMENT RÉACTIVER LA MONTRE DEPUIS LE MODE ÉCONOMIE

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

ROCINHA: UNE FAVELA DE RIO

ROCINHA: UNE FAVELA DE RIO PROMENADES D ARCHITECTE RIO VU PAR ÉLIZABETH ET CHRISTIAN DE PORTZAMPARC ROCINHA: UNE FAVELA DE RIO Conception : Catherine Terzieff Auteurs : Colette Ouanounou et Catherine Terzieff Réalisation : Colette

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Français. Page

TABLE DES MATIERES. Français. Page FRANÇAIS SEIKO KINETIC est une montre révolutionnaire car elle réalise le rêve longtemps caressé d une source d énergie perpétuelle. A la différence des montres mécaniques ou des montres à quartz ordinaires,

Plus en détail

1. TITRE : IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES LIAISONS ÉLECTRIQUES D'UN CIRCUIT ÉLECTRONIQUE

1. TITRE : IDENTIFIER LES DIFFÉRENTES LIAISONS ÉLECTRIQUES D'UN CIRCUIT ÉLECTRONIQUE NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS COLLÈGE : Cycle d adaptation 6 ème Technologie S INFORMER : Organiser l information Mettre en relation des informations de nature différente 1. TITRE : IDENTIFIER

Plus en détail

Histoire d ordinateur

Histoire d ordinateur Histoire d ordinateur LES GRANDES DATES LES Inventeurs LES Inventions LES PROGRES APPORTES L EVOLUTION DES PRINCIPES TECHNIQUES Date : 1944 Inventeur : Howard Aiken Invention : ordinateur programmable

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique...

TABLE DES MATIERES. Mécanique du solide... 17 I. Introduction...17 II. Définitions...17 III. Energies...21 IV. Les lois de la mécanique... Table des matières iii TABLE DES MATIERES RESUME DE COURS Grandeurs périodiques. Circuits linéaires en régime sinusoîdal... 3 I. Propriétés des grandeurs périodiques...3 II. Régime sinusoïdal...3 III.

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

Principe de la variation de portée d une grue portuaire

Principe de la variation de portée d une grue portuaire 30t La variation de l angle -α- formé par la flèche et l horizontale engendre la variation de portée du crochet de levage. L angle -α- varie de 20 à 80 soit environ 60. La flèche de 30tonnes est mue au

Plus en détail

Mesurer le temps avec des atomes

Mesurer le temps avec des atomes Fiche professeur Mesurer le temps avec des atomes Thème : Comprendre Type de ressources : Ressource élève constituée de différents documents à synthétiser : - Pour la Science n 397 novembre 2010 (Auteur

Plus en détail

Les différentes sources de l électricité.

Les différentes sources de l électricité. Les différentes sources de l électricité. Complète la légende puis colorie la centrale électrique avec les bonnes couleurs : orange énergie éolienne (vent) jaune énergie photovoltaïque ou solaire (lumière)

Plus en détail

COMPOSITION DE PHYSIQUE ET SCIENCES DE L INGÉNIEUR (X) Quelques aspects de la mesure du temps

COMPOSITION DE PHYSIQUE ET SCIENCES DE L INGÉNIEUR (X) Quelques aspects de la mesure du temps X Physique et Sciences de l ingénieur MP 2011 Énoncé 1/14 ÉCOLE POLYTECHNIQUE CONCOURS D ADMISSION 2011 FILIÈRE MP COMPOSITION DE PHYSIQUE ET SCIENCES DE L INGÉNIEUR (X) (Durée : 4 heures) L utilisation

Plus en détail

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS

MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS Chapitre 7 MESURE DES TENSIONS ET DES COURANTS I- MESURE DES TENSIONS : I-1- Généralités : Pour mesurer la tension UAB aux bornes d un récepteur, il faut brancher un voltmètre entre les points A et B (

Plus en détail

LA MESURE DU TEMPS Antilles Guyane 2013 (50 minutes)

LA MESURE DU TEMPS Antilles Guyane 2013 (50 minutes) LA MESURE DU TEMPS Antilles Guyane 2013 (50 minutes) QUESTIONS : 1. À l aide du document 3.b. expliquer, en justifiant, quelle est la formule donnant la variation de la période T d un pendule en fonction

Plus en détail

Génie Industriel et Maintenance

Génie Industriel et Maintenance Visite du département Génie Industriel et Maintenance Pour qu aucun de ces systèmes ne tombe en panne. Plan de la visite 1 2 3 4 6 5 1 er Etage 7 8 Rez-de-chaussée 1 Laboratoire de recherche Rôles : L

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire éduscol Découverte du monde Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement

Plus en détail

Histoire des instruments de la mesure du temps

Histoire des instruments de la mesure du temps Histoire des instruments de la mesure du temps L'horloge du Capitole (Toulouse) Plan - Mesurer le temps naturel, - Mesurer un temps artificiel : les horloges mécaniques, - Horlogerie et révolution industrielle,

Plus en détail

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune?

Éclipse de Lune. qu est-ce qu une éclipse de lune? ACCUEIL Éclipse de Lune Frédéric Élie, août 2010 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre des études scolaires et supérieures, est INTERDITE.

Plus en détail

supports métalliques basse fréquence gamme "Polycal-Ressort" standard définition R P 3 5-4 1

supports métalliques basse fréquence gamme Polycal-Ressort standard définition R P 3 5-4 1 supports métalliques basse fréquence définition E V K J L D e Ød (x2) U G R M Ho série RP3 Isolateurs de vibrations basses fréquences à chargement vertical entièrement métallique. Endurance et fiabilité

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

Quelques bribes de l histoire des cadrans solaires

Quelques bribes de l histoire des cadrans solaires Quelques bribes de l histoire des cadrans solaires De l origine jusqu à notre époque. Comment découpent-ils notre temps, de quelles heures parlent-ils. Gérard Labrosse Novembre 2014 UN PEU D HISTOIRE SUR

Plus en détail

Lexique des montres. Acier :

Lexique des montres. Acier : Lexique des montres Retrouvez dans ce lexique des montres quelques définitions pour mieux comprendre l univers de l horlogerie et acheter en toute sérénité. Acier : Son nom vient du latin «acer» et a été

Plus en détail

- affichage digital - aiguille

- affichage digital - aiguille . Lire l heure On peut lire l heure sur une horloge, un réveil, une montre à : - affichage digital - aiguille A) La lecture sur un système digital est très simple, il suffit de lire les nombres écrits

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

Magnitudes des étoiles

Magnitudes des étoiles Magnitudes des étoiles 24/03/15 Observatoire de Lyon 24/03/15 () Magnitudes des étoiles Observatoire de Lyon 1 / 14 Magnitude apparente d une étoile Avant la physique... Hipparque, mathématicien et astronome

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE NICE CHLOROPHYLLE. Réalisation: Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée: 04min 03s

OBSERVATOIRE DE NICE CHLOROPHYLLE. Réalisation: Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée: 04min 03s CHLOROPHYLLE OBSERVATOIRE DE NICE Réalisation: Pierre Falchero C Chlorophylle Productions Durée: 04min 03s Ce film tourné à Nice (la ville apparaît en toile de fond dans les premières images) met en scène

Plus en détail

Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction

Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction Composants logiciels et matériels d un système embarqué 1. Introduction Depuis une vingtaine d années, le traitement numérique des données prend le pas sur les approches purement analogiques. Le recours

Plus en détail

CHARGE ET MISE EN MARCHE DE LA MONTRE

CHARGE ET MISE EN MARCHE DE LA MONTRE SOMMAIRE Page FRANÇAIS CHARGE ET MISE EN MARCHE DE LA MONTRE... 29 AUTONOMIE DE VOTRE MONTRE SEIKO KINETIC... 30 REMARQUES SUR L UNITÉ KINETIC E.S.U.... 31 FONCTION D AVERTISSEMENT D ÉPUISEMENT... 31 UTILISATION

Plus en détail

Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service

Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service Robot COMPACT MODE D EMPLOI A lire impérativement avant la mise en service Avant la première mise en service Mise en place du robot et du filet de récupération Page 2 Désignation des pièces Page 3 Montage

Plus en détail

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES

Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES Chap17 - CORRECTİON DES EXERCİCES n 3 p528 Le signal a est numérique : il n y a que deux valeurs possibles pour la tension. Le signal b n est pas numérique : il y a alternance entre des signaux divers

Plus en détail

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles

Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Durée : 5 jours Pratique de réparation et dépannage des cartes électroniques industrielles Réf : (Elec 01) capables de : - Comprendre et mettre en œuvre les différentes méthodes de tests des composantes

Plus en détail

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme.

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme. CHAPITRE 2 : LA TENSION ALTERNATIVE. Une ville, la nuit, brille de mille feux alimentés par le courant alternatif. Vers la fin du XIX ème siècle, le courant alternatif a supplanté le courant continu. C

Plus en détail

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ).

Fiche 2 Voici un tableau donnant les mesures du rythme cardiaque de trois personnes avant et après une activité sportive (footing ). Fiche 1 Exercice 1 : Dans un élevage de punaises, on trouve des individus de formes différentes (des œufs, des jeunes et des adultes) que l on a représentés ici dans le désordre. Numérote de 1 à 4 les

Plus en détail

Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP

Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP Banderoleuse verticale à plateau tournant Ligne ROTOPLAT 107-307- 507 TP La gamme Rotoplat est une série complète de banderoleuses à plateau tournant conventionnelles et de transpalettes qui servent à

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

s a v o i r c o mprendre transmet tre

s a v o i r c o mprendre transmet tre s a v o i r c o mprendre transmet tre V E N D R E F I D E L I S E R Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur SEIKO sans jamais oser le demander Mécanique : la première montre bracelet mécanique

Plus en détail

LE CALENDRIER. MAUGRION Gil Octobre 2008

LE CALENDRIER. MAUGRION Gil Octobre 2008 LE CALENDRIER MAUGRION Gil Octobre 2008 SOMMAIRE I - LA MESURE DU TEMPS II - LE MOUVEMENT APPARENT DU SOLEIL III LE MOUVEMENT DE LA LUNE IV LES DIFFERENTS TYPES DE CALENDRIERS V LE CALENDRIER LUNAIRE VI

Plus en détail

L électricité, l électronique et les circuits électriques

L électricité, l électronique et les circuits électriques 14 ChapitreL ingénierie électrique L électricité, l électronique et les circuits électriques PAGES 458 À 462 En théorie 1. Indiquez si chacun des énoncés suivants caractérise le domaine de l électricité

Plus en détail

Le cours de F6KGL. présenté par F6GPX. Ce document a servi pour le cours enregistré le 10/04/2015.

Le cours de F6KGL. présenté par F6GPX. Ce document a servi pour le cours enregistré le 10/04/2015. Le cours de F6KGL présenté par F6GPX Technique Chapitre 7 2ème partie Etages spécifiques Radio Fréquences (RF) Ce document a servi pour le cours enregistré le 10/04/2015. Le fichier audio (MP3) et le lien

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre

Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse. Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre Etudier et mettre en œuvre un variateur de vitesse Banc variation de vitesse Altivar 71 avec frein à poudre 1. Présentation de l Equipement Cet équipement est destiné à l apprentissage des différents

Plus en détail

IntCl.*: B 61 C 15/12 B 60 L 3/10. Demandeur: CREUSOT-LOIRE 42 rue d'anjou F-75008 Parls(FR)

IntCl.*: B 61 C 15/12 B 60 L 3/10. Demandeur: CREUSOT-LOIRE 42 rue d'anjou F-75008 Parls(FR) à ) Europaisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 131 519 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 84401441.5 Date de dépôt: 06.07.84 IntCl.*:

Plus en détail