ENQUÊTE LES INSTITUTIONS DE PR ÉVOYANCE SUISSES: PRESTATIONS, FINANCEMENT, DÉFIS ACTUELS. Résultats de l enquête Chiffres, analyses et commentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENQUÊTE LES INSTITUTIONS DE PR ÉVOYANCE SUISSES: PRESTATIONS, FINANCEMENT, DÉFIS ACTUELS. Résultats de l enquête Chiffres, analyses et commentaires"

Transcription

1 ENQUÊTE LES INSTITUTIONS DE PR ÉVOYANCE SUISSES: PRESTATIONS, FINANCEMENT, DÉFIS ACTUELS Résultats de l enquête Chiffres, analyses et commentaires En collaboration avec: Partenaires média: Swissca Portfolio Management SA Une entreprise des Banques Cantonales

2 SOMMAIRE L enquête Préambule: Engagement important au service du 2 e pilier Introduction: Questions passionnantes en ces temps agités Les participants à l enquête Résumé Commentaires et analyses Hans-Peter Konrad, Systèmes de prévoyance (caisses de pension) au groupe Sulzer La sécurité à long terme du 2 e pilier en danger? Peter Schnider, Prévoyance Professionnelle Suisse Libre choix de la caisse de pension: Une réflexion qui laisse songeur Christoph Ryter, Institutions de prévoyance Alcan Schweiz; Urs Schläpfer et Men Gisep, Prevista Prévoyance SA Les effets de la réduction des revenus de la fortune sur le niveau des prestations Rinaldo Gadola, Office fédéral des assurances sociales La surveillance de la prévoyance professionnelle en mutation Hans Werner Widrig, Conseiller national La révision de la LPP avant l élimination des divergences: Taux de conversion, espérance de vie et développement des prestations Roman von Ah, Swissca Portfolio Management SA Revenus des caisses de pension ces dix prochaines années: Des engagements en actions pour répondre aux exigences légales Werner Strebel, PPCmetrics SA Caisses de pension sans réserves faut-il revoir les stratégies de placement? Serge Courtet, Swissca Gestion de fonds SA Importance croissante des placements immobiliers indirects Peter Billerbeck et Roland Kaufmann, Servisa Fondations collectives Fondations collectives: Les souffre-douleur du 2 e pilier? Annexe Le questionnaire Vue d ensemble des résultats Une entreprise des Banques Cantonales 1

3 PRÉAMBU LE ENGAGEMENT IMPORTANT AU SERVICE DU 2 E PILIER Swissca Portfolio Management SA se félicite de pouvoir présenter pour la troisième fois les résultats de l enquête menée par les institutions de prévoyance suisses en collaboration avec la Fondation de placement Prevista et l Association suisse des institutions de prévoyance ASIP. Contrairement aux enquêtes effectuées par le passé, qui se sont focalisées sur les caisses de pension de droit public, l enquête menée en automne 2002 s est adressée à toutes les caisses autonomes et semi-autonomes. Les institutions collectives et communes n ont pas été prises en compte. Les questions spécifiques aux caisses de droit public sont récapitulées dans une partie séparée. Swissca se dit reconnaissante de l appui dont elle a de nouveau pu bénéficier de l Association suisse des institutions de prévoyance ASIP. Ce faisant, l importance accordée à des informations d actualité et fiables prend son véritable sens pour la prévoyance professionnelle. Nous aimerions également remercier le comité consultatif, qui a accompagné la mise sur pied du questionnaire et en a déterminé son contenu. Aussi ne voudrions-nous pas manquer l occasion d adresser nos vifs remerciements aux caisses de pension dont le nombre dépasse largement les 200 qui ont rempli dans le détail le vaste questionnaire. Nous sommes cependant parfaitement conscients que cette tâche a représenté une importante surcharge de travail pour les responsables. La foule de données et d analyses désormais récapitulées dans cette étude, étayées par des commentaires d auteurs spécialisés, sont le résultat de tous ces efforts et justifient, à n en pas douter, la portée de ce travail. Nous sommes par ailleurs convaincus que toutes les personnes intéressées gérants et conseils de fondation d institutions de prévoyance, spécialistes de la prévoyance professionnelle, médias, politiciens, assurés et retraités engagés utiliseront de nouveau activement les résultats à disposition. Nous attendons avec plaisir vos commentaires et suggestions en vue d études futures. Swissca Portfolio Management SA est une société affiliée à Swissca Holding SA, une entreprise des banques cantonales suisses. Elle gère les fonds Swissca, des portefeuilles des banques cantonales, des capitaux de prévoyance des 2 e et 3 e piliers, indirectement pour le compte de la Fondation de placement Prevista et directement sur la base de mandats dans le segment en forte expansion des gros investisseurs institutionnels. La fortune des fonds Swissca, le troisième promoteur suisse, se monte à 30 milliards de francs. Au total, le groupe Swissca administre une fortune d environ 45 milliards de francs à fin Swissca Portfolio Management SA Zurich, le 8 avril Swissca Portfolio Management SA

4 LE COMITÉ CONSULTATIF Terenzio Angelini Damien Bianchin Armin Braun Yves Crausaz Hansmartin Eberle Hans Furthmüller Thomas Hengartner Susanne Jäger Roland Kaufmann Hans-Peter Konrad Peter Schnider Jean-Pierre Steiner Dieter Stohler Werner Strebel Peter Thomann Hans Werner Widrig Myret Zaki Prof. Heinz Zimmermann Administrateur des finances du Canton de Saint-Gall, Saint-Gall Directeur Finances, Les Retraites Populaires, Lausanne Directeur de la Caisse d assurance de la Ville de Zurich, Zurich Banque Cantonale Vaudoise, Lausanne Directeur de la Caisse de pension du Canton des Grisons, Coire Directeur de la gestion de fortune de la clientèle institutionnelle de la Banque cantonale de Berne, Berne Rédacteur de Finanz und Wirtschaft, Zurich Directrice de la caisse de pension d Argovie, Aarau Chef du marketing et de la communication, Servisa Fondations collectives, Bâle Vice-président ASIP, Directeur des Systèmes de prévoyance (caisses de pension) du Groupe Sulzer, Winterthour Rédacteur de Prévoyance Professionnelle Suisse, Lucerne Directeur Corporate Pensions Nestlé, Vevey Directeur de la caisse de pension du personnel du Canton de Bâle, Bâle Associé, PPCmetrics, Zurich Chef de la trésorerie, Administration fédérale des finances, Berne Conseiller national, Bad Ragaz Rédactrice Le Temps, Genève Centre des services économiques et sociaux de l Université de Bâle Une entreprise des Banques Cantonales 3

5 I NTRODUCTION QUESTIONS PASSIONNANTES EN CES TEMPS AGITÉS Par Peter Wirth, Directeur du Forum de la prévoyance La publication des résultats de la troisième enquête auprès des institutions de prévoyance suisses menée par Swissca, la Fondation de placement Prevista et l Association suisse des institutions de prévoyance ASIP coïncide sans doute avec la période la plus difficile jamais connue par la prévoyance professionnelle. Les Bourses sont en effet retombées à leur plus bas niveau depuis 1997, entraînant dans leur chute les réserves et les provisions constituées de nombreuses années durant. Pas moins de la moitié des caisses de pension affichent actuellement une insuffisance de couverture, dont bon nombre de fondations importantes et qui existent depuis des décennies. Une situation inhabituelle qui inquiète d autant plus que, dans de nombreux cas, des mesures d assainissement en clair une augmentation des cotisations et/ou une adaptation des prestations sont nécessaires pour pallier les défauts de capital de couverture occasionnés. La perspective d une reprise rapide des marchés des actions est loin de se dessiner à l horizon, alors qu une hausse des taux d intérêt pourrait de nouveau cribler les bilans. Dans le même temps, les conséquences d un allongement de l espérance de vie se font ressentir, lesquelles doivent dès lors être compensées par un abaissement du taux de conversion. Or, les exigences en termes de capacité de rendement augmentent parallèlement à l affaiblissement des assises financières des institutions de prévoyance. La vapeur peut en effet se renverser très rapidement! Il n y pas si longtemps encore, les responsables du 2 e pilier se sont penchés sur des sujets tels que Contribution Holidays ou la comptabilisation de fonds libres dans les bilans de sociétés. Aujourd hui, en revanche, les thèmes les plus discutés portent sur la question de savoir si, et à quelles conditions, d éventuelles réductions de rentes en cours et de prestations de libre passage sont autorisées. A cet égard, la baisse fortement controversée de la rémunération minimale s avère déjà trop faible lors de sa mise en vigueur début Rétrospectivement parlant, cette correction vers le bas du taux d intérêt minimum aurait naturellement dû intervenir plus tôt, mais c était oublier que les gains mirobolants à la Bourse n étaient pas de nature à perdurer. S il est vrai qu on est toujours plus avisé une fois l expérience faite, on s aperçoit néanmoins que la transparence au sein de la prévoyance professionnelle a été insatisfaisante et continue de l être à maints égards. Dans un contexte marqué par le manque d informations, le débat houleux autour du taux minimal en été 2002 ne pouvait que s envenimer. Il n est pas chose aisée que de saisir statistiquement et représenter concrètement la prévoyance professionnelle en Suisse. Deux raisons à cela: d une part, c est l évolution historique du 2 e pilier qui, à l origine, s est entièrement constitué sur une base facultative et qui a, sans cadre légal, développé une multitude de formes et de systèmes. Le législateur s est appliqué, lors de l introduction de la LPP, à mettre en œuvre le régime obligatoire sans menacer cette multiplicité qui, aujourd hui encore, imprègne le paysage de la prévoyance. Ainsi, chaque caisse de pension a son propre règlement et son plan spécial de prestations et de financement. A ce titre, l organisation voire même les formes juridiques présentent de grandes 4 Swissca Portfolio Management SA

6 différences entre elles. Cette flexibilité et cette polyvalence ne constituent en aucun cas un désavantage, mais représentent bien un défi pour le statisticien. D autre part, il n existe aucune définition contraignante pour les chiffres-clés qui déterminent la capacité financière des institutions de prévoyance. Ce n est qu au printemps 2002 que l autorité de surveillance du canton de Zurich a publié une notice avec une formule de calcul pour le taux de couverture. Cette formule ne s est cependant pas encore imposée et n est pas non plus été acceptée par tous les cantons! Il en va de même pour les autres données essentielles, telles que la performance ou la pratique d évaluation et d amortissement. Dans ces conditions, il n est donc pas seulement difficile d obtenir une vue d ensemble fiable, mais également les comparaisons entre les caisses sont et restent scabreuses. En outre, il n est pas facile non plus de se faire une image éloquente de la santé d une caisse sans comparaison des avoirs et des engagements, en considération de la structure d âge des assurés ou de la situation économique de l employeur. Que peut alors apporter une enquête telle que la présente dans cette situation? Si elle ne peut remplacer une statistique officielle, elle permet de dresser un tableau expressif de la situation concrète qui règne au sein des caisses de pension suisses. Pour la première fois, les données structurelles de plus de 200 moyennes et grandes caisses de pension sont récapitulées ici dans le détail, à savoir leurs prestations et leur financement de même que la structure et les processus de placement. Par ailleurs, une série de questions techniques d actualité sont traitées qui, à l instar de la rémunération minimale ou du taux de conversion, revêtent entre-temps une dimension politique. Les destinataires des deux enquêtes, menées jusqu ici par Swissca et la fondation de placement Prevista en collaboration avec l Association suisse des institutions de prévoyance (ASIP), étaient exclusivement des institutions de prévoyance des corporations de droit public, pour l essentiel donc des caisses de pension de la Confédération, des cantons et des communes. Cette enquête a été maintenant étendue à l ensemble des caisses autonomes et semi-autonomes suisses. Cette approche élargit et augmente la pertinence des données recueillies tout en permettant des comparaisons directes entre les caisses privées et de droit public. Comme pour les enquêtes effectuées par le passé, toutes les réponses seront reproduites en détail dans le cadre de cette étude. Elle servira simultanément d ouvrage de référence pour (presque) tous les aspects relevant des caisses de pension. Son utilité n en est que plus grande pour les instances politiques, les médias et, surtout, pour les caisses elles-mêmes. Rien que le recensement des années de fondation des caisses participantes donne par exemple un bon aperçu de la dimension historique du 2 e pilier en Suisse. La question du système de primauté appliqué montre ce qui a réellement changé au cours des dernières années. Parmi les questions qui ne sont pas seulement âprement débattues dans les milieux professionnels, et pour lesquelles il n existe que peu Une entreprise des Banques Cantonales 5

7 I NTRODUCTION d informations quant à leur portée concrète, font également partie l assouplissement des plans de prestations et d investissement, les formes et le financement de la compensation du renchérissement, la retraite anticipée ou encore le choix des bases actuarielles. Dans le même ordre d idées, des aspects peu considérés jusqu à ce jour sont traités tels que la part des femmes au sein des conseils de fondation. La date de l enquête en automne 2002 a offert la possibilité de recueillir des avis sur des questions d actualité telles que le taux de conversion, les conséquences financières d une extension des prestations ou la réglementation du taux d intérêt minimum. Il va sans dire que les questions se rapportant aux placements et aux processus d investissement occupent une place centrale, car elles peuvent sans conteste fournir une aide précieuse aux professionnels dans leur activité. Les considérations sur la performance, le développement ainsi que l état de la couverture et des réserves suscitent un intérêt particulier. Les résultats correspondent dans une large mesure aux autres études (AWP/Complementa), confirmant ainsi les problèmes actuels. Il y a lieu ici de tenir hautement en estime les caisses de pension qui, en si grand nombre, ont bien voulu remplir le questionnaire avec tout le temps que cela a pris, et ce précisément à une époque où, médiatisées par la presse, elles sont régulièrement sollicitées pour donner des informations et émettre des avis, alors qu elles ne manquent certes pas de travail! Il reste à espérer que la tradition entamée se poursuive. Une tendance s est d ores et déjà dessinée ces derniers mois: la prévoyance professionnelle, dans sa forme actuelle, ne pourra continuer de survivre qu à la condition qu elle devienne plus transparente et compréhensible. La vaste enquête menée par l Association suisse des institutions de prévoyance ASIP n y contribue-t-elle pas déjà pour une large part? 6 Swissca Portfolio Management SA

8

9 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. Caisse fédérale de pensions Caisse fédérale de pensions Mio. x x x x Caisses de pension cantonales Aargauische Pensionskasse Mio. x x x Beamtenversicherungskasse des Mio. x x x Kantons Zürich Bernische Lehrerversicherungskasse 1818, Mio. x x x Bernische Pensionskasse Mio. x x x Caisse de Pensions de la République Mio. x x x et Canton du Jura Caisse de Pensions de l Etat de Mio. x x x Neuchâtel Caisse de prévoyance du personnel Mio. x x x de l Etat de Fribourg CIA Caisse de Prévoyance Mio. x x x CP de l Etat du Valais Mio. x x x x Kantonale Pensionskasse Graubünden Mio. x x x Kantonale Pensionskasse Schaffhausen Mio. x Kantonale Pensionskasse Solothurn Mio. x Kantonale Versicherungskasse Mio. x x Appenzell IR La Caisse de Pensions de l Etat de Vaud Mio. x x x Luzerner Pensionskasse Mio. x Pensionskasse des Mio. x x x Basler Staatspersonals Pensionskasse des Kantons Glarus Mio. x x Pensionskasse des Kantons Zug Mio. x x Pensionskasse des Mio. x x x Thurg. Staatspersonals Personalversicherungskasse Obwalden Mio. x x Staatliche Versicherungskasse Uri Mio. x x Versicherungskasse des Mio. x x Kantons Schwyz Versicherungskasse für das Staats Mio. x x x x personal des Kantons St. Gallen Caisses de communes Caisse de Pensions du personnel com Mio. x x x x munal de la ville de La Chaux-de-Fonds Caisse de Pensions du personnel Mio. x x da la Commune de Monthey Caisse Intercommunale de Pensions Mio. x x x Canton de Vaud 8 Swissca Portfolio Management SA

10 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. CAP Caisse d assurance du personnel Mio. x x x x de la Ville de Genève et des Services Industriels de Genève Pensionskasse der Gemeinde Horw Mio. x Pensionskasse der Gemeinde Steffisburg Mio. x Pensionskasse der Gemeinde Thalwil Mio. x x x Pensionskasse der Gemeinde Zollikofen Mio. x x x Pensionskasse der Politischen Mio. x x x Gemeinde Küsnacht Pensionskasse der Politischen Mio. x x x Gemeinde Rapperswil Pensionskasse der Stadt Arbon Mio. x x x Pensionskasse der Stadt Luzern Mio. x Pensionskasse der Stadt Solothurn Mio. x x x x Pensionskasse für das Mio. x x x x Personal bernischer Gemeinden Personalvorsorgekasse Mio. x x x Ortsbürgergemeinde St. Gallen Personalvorsorgestiftung der Mio. x x Gemeinde Frutigen Thurg. Lehrerpensionskasse Mio. x x Versicherungskasse der Stadt St. Gallen Mio. x x x x Versicherungskasse Stadt Zürich Mio. x x x Employeurs privés ABB Pensionskasse Mio. x x AGA Pensionskasse Mio. x Ascom Pensionskasse Mio. x x x x Baumann Personalvorsorge Mio. x x x BVG-Personalvorsorgestiftung der Mio. x x Philipp Egolf-Holding AG BVG-Stiftung «Universal» Mio. x x x Caisse de Pensions de Aciéra S. A Mio. x x x Caisse de Pensions des Entreprises Mio. x x x x Electriques Fribourgeoises Caisse de Pensions du Groupe L Express Mio. x x x x Caisse de Pensions Isover Mio. x x x x Caisse de Pensions Myonic S. A Mio. x x x Caisse de Pensions Philipp Morris en Suisse Mio. x x x x Caisse de Pensions SSPH Mio. x x Caisse de Pensions Vaudoise Assurances Mio. x x Caisse de prévoyance Complémentaire Mio. x en faveur de Capital International Une entreprise des Banques Cantonales 9

11 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. Caisse de prévoyance en faveur du Mio. x x x personnel de Bayer International S.A. Caisse de prévoyance en faveur du Mio. x x x personnel de la Banque Pache S.A. Caisse de prévoyance en faveur du Mio. x x Personnel Navigant de Suisse-Atlantique Caisse de retraite de Febex S.A Mio. x x x Caisse de retraite de Golay-Buchel Mio. x x et Cie S.A. Caisse de retraite de Portescap Mio. x x x Caisse de retraite et d invalidité Mio. x x x x du personnel de la Banque Cantonale Neuchâteloise Caisse de retraite Matisa Mio. x x Clariant Pensionsstiftung Mio. x x CP de la Société Générale d Affichage Mio. x x x et de Sociétés du Groupe CR de la Banque Cantonale du Valais Mio. x x x x Ergänzungs-Vorsorgekasse Mio. x x der Huber + Suhner AG Fonds de prévoyance du Groupe BfB Mio. x Fondation de Prévoyance Mio. x de Capital International S.A. Fondation de prévoyance en faveur du Mio. x personnel des sociétés LIEBHERR en Suisse Fondation de Prévoyance Suisse Mio. x x x en faveur des Fonctionnaires de l IATA Fonds de prévoyance du personnel Mio. x x x x de CAFAG AG Fonds de Prévoyance en faveur Mio. du Personnel de Roventa Henex S.A. Fonds de prévoyance en faveur Mio. x x x du personnel de Polysar International S.A. Fonds de secours et de prévoyance Mio. x en faveur du personnel de la société Nordmann & Cie. S.A. Fürsorgestiftung/BVG Stiftung Mio. x x x der LOSINGER-Unternehmungen Gemeinschaftsstiftung der Mio. x x Zellweger Luwa AG Gemeinschaftsstiftung für Mio. x x x berufliche Vorsorge der SIG Gemini Sammelstiftung Mio. x x GEPABU Mio. x x IKEA Personalvorsorgestiftung Mio. x x x Leica Pensionskasse Mio. x x x PanGas Vorsorgestiftung Mio. x x Pensions- und Hilfskasse Mio. x x x der Rhätischen Bahn (PHK) 10 Swissca Portfolio Management SA

12 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. Pensionsfonds der Shell (Switzerland) Mio. x x x x Pensionskasse Alcan Schweiz Mio. x x x x Pensionskasse Alstom Power Mio. x x x Pensionskasse Basler Baugesellschaft Mio. x Pensionskasse Bombardier Mio. x x Transportation AG Pensionskasse Bühler AG Mio. x x x x Pensionskasse Caritas Mio. x x Pensionskasse Conzzeta Mio. x x x Pensionskasse der Ammann Mio. x x x Unternehmungen Pensionskasse der ASCOOP Mio. x x x x Pensionskasse der Concast Gruppe Mio. x x x Pensionskasse der Credit Suisse Group Mio. x x x x (Schweiz) Pensionskasse der Feintool-Gruppe Mio. x x x Pensionskasse der Generali Versicherungen x x x Pensionskasse der Griesser AG Mio. x x Pensionskasse der Lindt & Sprüngli AG Mio. x x x x Pensionskasse der Oerlikon Contraves AG Mio. x x Pensionskasse der Papierfabriken Mio. x x Biberist und Utzenstorf Pensionskasse der Recticel Bedding GmbH Mio. x x Pensionskasse der Rockwell Automation AG Mio. x x Pensionskasse der SCANIA Truck AG Mio. x x x x Pensionskasse der Siemens-Gesellschaften Mio. x x x x in der Schweiz Pensionskasse der UBS Mio. x x x x Pensionskasse der Uhrenfabrik Mio. x x W. Moser-Baer AG Pensionskasse der von Moos Stahl AG Mio. x x Pensionskasse der Zürcher Kantonalbank Mio. x x x Pensionskasse des Personals Mio. x x x x der Wasserwerke Zug AG Pensionskasse der Philips AG Zürich Mio. x Pensionskasse EMK Mio. x x x Pensionskasse Eternit Mio. x x Pensionskasse l der Batigroup Mio. x x x Pensionskasse Jelmoli Mio. x x x Pensionskasse Luzerner Kantonalbank Mio. x x x Pensionskasse Novartis Mio. x x x x Pensionskasse SBB Mio. x x x x Pensionskasse Schreinergewerbe (PKS) Mio. x x Une entreprise des Banques Cantonales 11

13 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. Pensionskasse SEV Mio. x x x x Pensionskasse SIB Mio. x x Pensionskasse SRP Mio. x x x x Pensionskasse Stiftung Emil Frey AG Mio. x x Pensionskasse Syngenta Mio. x x x x Pensionskasse VOLG Mio. Pensionskasse ZAF Mio. x x Personalfürsorge-Stiftung Bertschmann AG Mio. x x Personalfürsorgestiftung Gebr. Gloor AG Mio. x x Personalstiftung Création Baumann Mio. x x Personalstiftung Dr. von Moos AG Mio. x x Personalversicherung der NCR (Schweiz) Mio. x x x x Personalvorsorgekasse Mio. x der Huber + Suhner AG Personalvorsorgeeinrichtung der KIBAG Mio. x x x Personalvorsorgestiftung Atlas Copco Mio. x x x (Schweiz) AG Personalvorsorgestiftung der Adroka AG Mio. x x Personalvorsorgestiftung der Albers Gruppe Mio. x x x Personal-Vorsorgestiftung Mio. x x x x der Aluminium-Laufen AG, Liesberg Personalvorsorgestiftung Mio. x x der Ärzte und Tierärzte PAT-BVG Personalstiftung der Bossard AG Mio. x x Personalvorsorgestiftung Mio. x der Firma Bonotec AG Personalvorsorgestiftung der Fluka-Gruppe Mio. x x x x Personalvorsorgestiftung Mio. x x der Glaxo SmithKline Schweiz Personalvorsorgestiftung Mio. x x x x der Krankenkasse KPT Personalvorsorgestiftung Mio. x x x der Kuoni Reisen Holding AG Personalvorsorgestiftung der NAW Mio. x x Nutzfahrzeuge AG Personalvorsorgestiftung der Ringier Gruppe Mio. x x x Personalvorsorgestiftung der Rivella AG Mio. x Personalvorsorgestiftung x x der Sarna Kunststoff Holding AG Personalvorsorgestiftung Mio. x x der Schätzle Betriebe Luzern Personalvorsorge-Stiftung 1940, Mio. x x der Schlaefli & Maurer AG Personalvorsorgestiftung Mio. x x der Schneider Electric (Schweiz) AG 12 Swissca Portfolio Management SA

14 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. Personalvorsorgestiftung der Mio. x x x Siemens Building Technologies Personalvorsorgestiftung Mio. x x der Toldo-Unternehmungen Personalvorsorgestiftung Mio. x x x x der Unaxis Balzers Aktiengesellschaft Personalvorsorgestiftung der Vereinigten Mio. x Schweizerischen Rheinsalinen AG Personalvorsorgestiftung Kiener + Wittlin AG Mio. x x Personalvorsorgestiftung Künzi + Knutti AG Mio. x Personalvorsorgestiftung Region Emmental Mio. x x x x Personalvorsorgestiftung UIAG Mio. x x x x PK der Geberit AG Mio. x x x PK für die Angestellten der Mio. x x x Generalagenturen der Gruppe Mobiliar PK für die Mitarbeitenden der Mio. x x Gruppe Mobiliar PK Heineken Switzerland Mio. x x x Pregehval Mio. x Previcab Caisse de Pensions Mio. x x x x PV Stiftung der Eltronic Antriebstechnik AG Mio. x PVE der Stiftung zum Glockenhaus Mio. x x PV-Promea Mio. x x x Rahn + Bodmer-Stiftung Mio. x x Ryser Ingenieure AG Mio. x Schindler Pensionskasse Mio. x x x SFS Pensionskasse Mio. x x x Stämpfli Vorsorgestiftung Mio. x x Stiftung Pensions- und Sparkasse Mio. x x x x für das Personal der Securitas Stiftung Personalvorsorge Bräcker AG Mio. x Sulzer Vorsorgeeinrichtung Mio. x x Trafina Personalvorsorgestiftung Mio. x x Versicherungskasse Mio. x x x x der Evang. Mittelschule Schiers Versicherungsstiftung für Mio. x x x das Personal der Grob Horgen AG Veska Pensionskasse Mio. x x x Viscosuisse Pensionskasse BVG Mio. x x Viscosuisse SA, Angestellten Mio. x x Versicherungskasse Vorsorge Regionalbanken Mio. x x x Vorsorge RUAG Mio. x x x Vorsorgeeinrichtung Mio. x x x x der St. Galler Kantonalbank Une entreprise des Banques Cantonales 13

15 Les participants à l enquête Date de la Fortune Primauté Primauté Forme juridique Type fondation d assurés globale CHF Prest. vieillesse Prest. risques Droit privé Droit public Assurés actifs Prim. des prest. x Prim. des prest. x Fondation x Sans pers. juridique propre x autonome x Retraités Prim. des cotis. Prim. des cotis. Coopérative Avec pers. juridique propre semi-auton. Vorsorgeeinrichtung Sihl Mio. x x Vorsorgekasse ALPHA Mio. x x Vorsorgekasse Schweizerischer Banken Mio. x x und Sparkassen Vorsorgestiftung der Astra Zeneca AG Mio. x Vorsorgestiftung der Habasit AG Mio. x x x Autres CAPAV Caisse de retraite paritaire de Mio. x x x l outisanat du bâtiment du canton de Valais Fondo di Previdenza per il personale EOC Mio. x x x Pensionskasse der Arab Bank (Switzerland) Mio. x x Pensionskasse der BEKB/BCBE Mio. x x x Pensionskasse der Schweiz. Nationalbank Mio. x x x Pensionskasse der Thurgauer Kantonalbank Mio. x x Personalfürsorgestiftung des Mio. x x x Evang. Brüdervereins Herblingen BE Personalvorsorgestiftung Mio. x x der graphischen Industrie (PVUGI) Personalvorsorgestiftung Mio. x x x der Helsana Versicherung AG Personalvorsorgestiftung Mio. x x x des Spitalverbandes Bern Vorsorgestiftung Zürcher Anwaltsverband Mio. x x 14 Swissca Portfolio Management SA

16

17 RÉSUMÉ Employeur de réponses en % Confédération Canton Commune Employeur privé Autre employeur 19 9 Forme juridique de réponses en % IP de droit privé Fondation Société coopérative 5 3 IP de droit public Avec personnalité juridique propre Sans personnalité juridique propre Fortune globale Taille de la caisse (en CHF) 207 Question 1 Question 2 de réponses en % 1 10 mio mio mio mio mio mio mio mio. 5 2 Supérieure à mio. 5 2 Question 5 Participants (Question 1) 211 institutions de prévoyance autonomes et semi-autonomes gérant une fortune globale de 212 milliards de francs et assurant personnes actives et retraités ont participé à l enquête Les fondations collectives et communes n ont pas été prises en compte. Au regard de la fortune totale confiée aux institutions de prévoyance, les participants représentent plus d un tiers de la prévoyance professionnelle en Suisse. En faisant abstraction des fondations collectives et communes, cette représentation avoisine 50%. L enquête 2002 constitue la prolongation des enquêtes 1999 et 2001 consacrées essentiellement aux institutions de prévoyance des corporations de droit public. Dans le cadre de la prévoyance actuelle, ce secteur a fait l objet d un traitement spécifique et entraîné la saisie de nombre de questions supplémentaires. En sus de la Caisse fédérale de pensions, 25 caisses de pension cantonales et 26 de communes ont pris part à la présente enquête. 177 ont un employeur 1 privé (ou autre). (Question 2) 39 des institutions ayant répondu dans le cadre de cette enquête sont constituées en caisses de droit public dont 12 sont dépourvues de personnalité juridique propre. 170 caisses participantes disposent d un statut de droit privé dont 5 sont organisées en coopératives. (Question 5) La structuration par ordre de grandeur montre que les caisses moyennes et grandes n ont pas eu le monopole de la participation. En effet, nombre de petites institutions gérant une fortune jusqu à 100 mio. ont également pris part à cette consultation. Au total, on recense 88 caisses gérant une fortune jusqu à 100 millions, 82 entre 100 millions et 1 milliard, 32 entre 1 et 10 milliards et 5 dont la gestion est supérieure à 10 milliards de francs. 1 En la matière ainsi que pour les autres résultats de l enquête, il convient de tenir compte du fait que les caisses participantes n ont pas toutes répondu à l ensemble des questions, ce qui explique au final certaines disparités quant au volume des réponses. Dans le même temps, le risque de réponses multiples n est pas à exclure. 16 Swissca Portfolio Management SA

18 (Question 6) Parmi les réponses intéressantes figurent notamment celles relatives à l année de fondation. De toutes les caisses participantes, seulement 15% ont été créées après 1985, l année de l entrée en vigueur de la LPP. La fondation de 64% des caisses ayant pris part à l enquête est antérieure à 1970, c est-à-dire à une époque où la prévoyance professionnelle était facultative. Primauté, changement de primauté et flexibilité (Questions 7, 10) Environ deux tiers des caisses participantes appliquent le principe de la primauté des cotisations pour la prévoyance vieillesse. Depuis 1994, pas moins de 54 caisses sur un total de 211, soit une sur quatre, sont passées d un système privilégiant les prestations à celui des cotisations. Ces dernières années, la tendance d un abandon de la primauté des prestations au profit de celle des cotisations fut particulièrement marquée au sein des caisses publiques. Depuis 1994, près d un tiers des caisses publiques participantes, contre un quart des institutions privées, ont changé de primat en matière de prestations de vieillesse. En l état actuel, cette tendance semble toutefois s émousser, comme en témoigne le faible nombre de caisses, 6 sur les 195 caisses participantes, à envisager un changement dans les prochains temps. Dans cet ordre d idées, on ne peut pas ignorer la tendance législative (cf. mots-clés comme liquidation partielle, encouragement à la propriété du logement, droit matrimonial) qui renforce la difficulté d une mise en œuvre du système de primauté des prestations. Là-dessus vient se greffer la revendication pour plus d individualisme, faisant craindre que la balance ne finisse par pencher du côté des caisses à primauté des cotisations. S agissant des prestations de risque, la primauté des prestations demeure, fort heureusement, largement majoritaire avec 71%. Année de fondation de réponses en % Avant Avant Avant Avant Après Système de primauté Prestations vieillesse 211 Question 6 de réponses en % Primauté des prestations Primauté des cotisations Mixte 4 2 Prestations risques 202 Primauté des prestations Primauté des cotisations Mixte 15 7 Y a-t-il eu un changement de primauté depuis 1994? 211 Changement de primauté Question 7 Total Publiques Privées de réponses en % en % en % Oui Non Un changement de primauté est-il prévu pour les prestations vieillesse? 195 Oui Non Question 10 (Question 12) Quant au projet de flexibilité et d individualisation de la prévoyance professionnelle, objets de maints débats, il n est pas encore très avancé. A peine 2% des caisses, parties prenantes à l enquête, proposent Une entreprise des Banques Cantonales 17

19 FRAIS EN % DE LA SOMME DE BILAN RÉSUMÉ Flexibilité Est-que l IP offre aux assurés divers plans de placement? 209 de réponses en % Oui 5 2 Non Si oui: Quelle part des assurés y ayant droit en fait usage? 7 Si réponse négative: L introduction de divers plans est-elle prévue? 200 Oui 5 3 Non Question 12 d ores et déjà à leurs assurés l option de plans de placement distincts dans le secteur surobligatoire et seulement 3% avouent s engager dans cette voie-là. Et les institutions en mesure de les offrir se heurtent au faible intérêt des preneurs de prévoyance. Selon l enquête, seuls 7% des assurés au sein du petit nombre de caisses à proposer des plans de placement différenciés exploitent les possibilités qui leur sont offertes. Il semble toujours exister un certain décalage entre les revendications en faveur d une plus grande individualisation soulignées dans la presse ou mises en avant par des études scientifiques et les besoins effectifs des assurés Départ à la retraite anticipé ou modulable 1 mio. 10 mio. 100 mio. Moyenne Moyenne de réponses en % en années en % Départ à la retraite anticipé ou modulable à partir de Part des retraites anticipées 35.0 Est-il possible d effectuer des versements pour éviter des réductions de rente lors d une retraite anticipée? Oui Non Total des frais administratifs en fonction de la taille des caisses TAILLE DES CAISSES 1 mrd 10 mrd. EMPLOYEUR DU SECTEUR PRIVÉ EMPLOYEUR DU SECTEUR PUBLIC Question 20 Une analyse de régression de l incidence de la taille des caisses sur les frais administratifs montre la relation attendue. Toutefois, elle n est vraiment sensible que pour les caisses avec un patrimoine de 5 mrd. de CHF environ. Les coûts des caisses privées sont globalement inférieurs à ceux des caisses publiques. Question (Question 20) C est dans ce contexte que s inscrit la question d une réglementation souple de la retraite généralement anticipée. Point n est besoin d être grand clerc pour s apercevoir que ce dernier aspect revêt une importance particulière pour les assurés. Si tant est qu elle soit proposée, l enquête révèle ainsi qu environ un tiers des assurés profite de cette opportunité. Un peu plus de la moitié des caisses autorisent les versements visant à empêcher les réductions de rente. Financement de la gestion des caisses de pension (Question 11) Depuis des années, les frais administratifs des caisses de pension constituent un sujet à forte connotation politique. Lors de débats politiques, les pourfendeurs du 2 e pilier soulignent à souhait les coûts élevés de la mise en œuvre de la prévoyance professionnelle, tout en se révélant incapables à ce jour de fournir les chiffres étayant leur thèse. Pour toutes sortes de raisons, toute comparaison directe avec l AVS apparaît pour le moins problématique. Là-dessus vient se greffer le constat d une grande indigence de données relatives aux coûts générés par le 2 e pilier. Un facteur notamment imputable à l absence de critères globaux obligatoires applicables aux méthodes d analyse. Les prescriptions du législateur à l art. 65, al. 3 LPP soumettant les caisses à l obligation d inscrire les 18 Swissca Portfolio Management SA

20 FRAIS EN % DU PATRIMOINE EN TITRES frais administratifs au compte d exploitation n ont pas été suivies d effet à ce jour. De surcroît, selon la structure technique et la composition des placements, les conditions en vigueur au sein des différentes caisses peuvent se révéler très hétérogènes et rendre ainsi délicate toute comparaison directe entre elles. Dans le cadre de cette enquête, les questions ne portèrent plus que sur les ratios tirés de la somme du bilan ainsi que du patrimoine de titres et immobilier. La large diversification des réponses génère davantage de questions que d éléments de discernement. Il y a néanmoins lieu de se réjouir que 170 caisses aient accepté de se plier à ces questions plutôt fastidieuses et de communiquer leurs données. Dans les trois secteurs (total du bilan, titres et immobilier), on obtient une concentration des réponses d environ 3 0 /00. La fourchette se situant entre moins de 1 0 /00 à plus de 1%. La situation apparaît nettement plus simple en cas de reprise du financement. Dans 61% des cas, une caisse supporte elle-même ses frais administratifs, dans 14% l employeur et les 25% restants procèdent d un financement mixte. Conseil de fondation (Question 9) Le conseil de fondation des caisses participant à l enquête comprend en moyenne 8,6 membres. Pour la plupart des conseils, la fourchette se situe entre 4 et 10. Certaines caisses annoncent cependant des conseils supérieurs à 15 membres. Les femmes sont largement minoritaires dans ces organes. Elles sont même franchement absentes du Conseil de fondation dans un tiers environ des caisses. Au niveau des caisses privées, cette absence de représentation féminine concerne presque la moitié des participants à l enquête. Dans les organes comprenant des femmes, elles sont à quelques exceptions près (le taux moyen de représentation atteint environ 21%) largement minoritaires. Le/la président(e) est en règle générale issu(e) des rangs de l employeur. Dans 85% des cas, la présidence est assurée par une personne issue desdits rangs Frais administratifs des titres et taille des caisses 0 1 mio. 10 mio. 100 mio. TAILLE DES CAISSES 1 mrd. 10 mrd. EMPLOYEUR DU SECTEUR PRIVÉ EMPLOYEUR DU SECTEUR PUBLIC L élément à relever est l énorme écart des frais administratifs des titres entre caisses privées et publiques. Les «économies d échelle» baisse des coûts en fonction de l augmentation de la taille sont perceptibles dans le patrimoine global géré à partir de 1 mrd. de CHF. Conseil de fondation de membres Question 11 de réponses en % > Le président fait partie des employeurs Le président fait partie des employés Part des femmes dans le Conseil de fondation 212 de réponses Total Publiques Privées Pourcentage des femmes 21% 19% 21% de caisses sans femmes Question 9 Une entreprise des Banques Cantonales 19

Comparaison de Performance Pensionskasse der Muster AG

Comparaison de Performance Pensionskasse der Muster AG Comparaison de Performance Pensionskasse der Muster AG au 31 décembre 2013 Contenu Pages 3 Portefeuille total 9 Annexe 16 Liste des participants 17 Disclaimer 18 Comparaison de Performance au 31 décembre

Plus en détail

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel

relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel pour les spécialistes de la prévoyance en faveur du personnel Association suisse des Institutions de prévoyance ASIP Association de spécialistes en gestion de la prévoyance en faveur du personnel VVP Guide relatif au Règlement d examen applicable à l Examen professionnel

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions

Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Alternatives offertes dans le 2 ème pilier, contradictions, réflexions Giovanni Zucchinetti GiTeC Prévoyance SA Conseil en prévoyance professionnelle Av. de l Eglise-Anglaise 6 1006 Lausanne +41 21 613

Plus en détail

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle

Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle 01.400 Initiative parlementaire Loi fédérale sur la continuation de l assurance des travailleuses dans la prévoyance professionnelle Rapport de la Commission de la sécurité sociale et de la santé du Conseil

Plus en détail

Aperçu de la prévoyance professionnelle.

Aperçu de la prévoyance professionnelle. Aperçu de la prévoyance professionnelle. Tour d horizon de la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP). Sous le signe de la modernisation. 20 ans après

Plus en détail

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP

6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP 6.06 Prévoyance professionnelle (PP) Obligation de s affilier à une institution de prévoyance conformément à la LPP Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref La prévoyance professionnelle constitue le 2 e pilier

Plus en détail

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation

Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation TR NS P R E NT SAMMELS T I F T U NG FÜR B E RUFLIC H E V O R S O RGE Annexe 1 du règlement de prévoyance et d organisation Montants limites et valeurs actuarielles, valables à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel.

Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. Rapport annuel 2011. Helvetia Prisma Fondation collective de prévoyance du personnel. 2 011 Tout simplement. Contactez-nous. T 058 280 1000 (24 h), www.helvetia.ch Sommaire. 3 Portrait 4 Comptes annuels

Plus en détail

Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005

Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005 Transparence: aperçu Assurance vie collective 2005 Chiffres-clés Assurance vie collective 2 Chiffres-clés Assurance vie collective Compte d exploitation affaires vie collective Suisse de Patria Vie (en

Plus en détail

Votre certificat de prévoyance

Votre certificat de prévoyance www.allianz.ch Votre certificat de prévoyance Mars 2014 Notice pour la personnes assurée Un certificat de prévoyance est établi chaque année à votre intention et vous donne des informations importantes

Plus en détail

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011

Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine. Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 1 Chapitre Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Sous-chapitre (s) Petit déjeuner conférence du 17 novembre 2011 08h30 Accueil & conférence 09h30 Questions, réponses 09h45 Café croissants

Plus en détail

Informations détaillées pour l emploi du calculateur TCF sur le 2 e pilier

Informations détaillées pour l emploi du calculateur TCF sur le 2 e pilier Informations détaillées pour l emploi du calculateur TCF sur le 2 e pilier 1 er secteur: informations tirée de votre certificat d assurance Vous recevez chaque année, entre février et mars, un certificat

Plus en détail

Optimiser sa prévoyance

Optimiser sa prévoyance Optimiser sa prévoyance Une solution individualisée dans le 2 e pilier Fribourg, le 12 février 2015 Sommaire Introduction: 1. La banque privée Notenstein Première partie: 1. Helvetia 2. Situation juridique

Plus en détail

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie

Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Rapport sur la situation financière des institutions de prévoyance et des assureurs vie Annexe 4 Enquête auprès des sociétés suisses d assurance sur la vie concernant l assurance collective dans la prévoyance

Plus en détail

Synthèse Rapport de gestion 2014

Synthèse Rapport de gestion 2014 Synthèse Rapport de gestion 2014 Prévoyance professionnelle de la Fonda on collec ve Vita et de la Zurich Assurance Chiffres clés 2013 2014 Retraités Tous les retraités sont réassurés auprès de la Zurich

Plus en détail

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG

Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG 2.03 Cotisations Cotisations des personnes sans activité lucrative à l AVS, à l AI et aux APG Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-vieillesse et survivants (AVS), l assurance-invalidité (AI)

Plus en détail

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive!

Info Finance. et Prévoyance. En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale attractive! Allianz Suisse Case postale 8010 Zurich www.allianz-suisse.ch Info Finance 01 YDPPR267F et Prévoyance Édition 01, mars 2013 EXCÉDENTS LPP En 2013 aussi, les clients profitent d une rémunération globale

Plus en détail

La communauté d achat pour les caisses de pension

La communauté d achat pour les caisses de pension La communauté d achat pour les caisses de pension Des risques maîtrisés Avadis est le principal prestataire de services complets pour les caisses de pension suisses. La gestion de fortune parfaitement

Plus en détail

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration).

Caisse (de pension) autonome Caisse autogérée (institution possédant sa propre organisation et sa propre administration). Glossaire Âge LPP L année civile moins l année de naissance donne l âge LPP. Autorité de surveillance L autorité de surveillance est prévue par la LPP. Il doit s agir d une instance cantonale centrale

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier.

Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prêts pour l avenir. Prévenir avec la prévoyance privée. Comment optimiser votre prévoyance privée grâce au troisième pilier. Prévoir soi-même. Le troisième pilier, complément de votre prévoyance. Le système

Plus en détail

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates

Conseil en stratégie pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Investisseurs institutionnels Conseil en pour investisseurs institutionnels Un conseil compétent pour des questions délicates Règlement de placement En tant que principal instrument de gestion, le règlement

Plus en détail

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir

je connais mon banquier je connais mon banquier La sécurité financière de votre vie future Prévoir La sécurité financière de votre vie future Prévoir Que nous réserve l avenir? C est une question que chacun de nous se pose de temps en temps sans pouvoir y répondre avec beaucoup d assurance. Quoi qu

Plus en détail

REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE

REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE REPONSE SUISSE AU QUESTIONNAIRE RELATIF A LA PROTECTION SOCIALE DES PERSONNES AGEES ADRESSE AUX GOUVERNEMENTS PAR L'EXPERTE INDEPENDANTE SUR LA QUESTION DES DROITS DE L'HOMME ET L'EXTREME PAUVRETE (i)

Plus en détail

Compte de prévoyance pilier 3a

Compte de prévoyance pilier 3a Compte de prévoyance pilier 3a Prevoir tôt avec PRIVOR Prévoyance Assurances sociales de l Etat AVS/AI Garantie du minimum vital Prestations complémentaires Prévoyance prof. obligatoire LPP/LAA Garantie

Plus en détail

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES

ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES ANCIENS ÉLÈVES AKAD École Supérieure spécialisée en Banque et Finance SA École supérieure reconnue par la Confédération ÉCOLE SUPÉRIEURE SPÉCIALISÉE EN BANQUE ET FINANCE ESBF LES ATOUTS DE L ESBF DU POINT DE VUE DES

Plus en détail

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations

1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations 2.09 Etat au 1 er janvier 2009 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante

Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante Berne, août 2007 Un enfant, une allocation: De la nécessité d allocations familiales à l échelle suisse pour les personnes exerçant une activité indépendante Document de fond sur l initiative parlementaire

Plus en détail

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015

Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle. Édition janvier 2015 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance professionnelle Édition janvier 2015 2 Règlement de placement de la Fondation collective Perspectiva pour la prévoyance

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc!

Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Nous assurons tous vos revenus, dès le premier franc! Plan de prévoyance MV Prévoyance professionnelle compétence éprouvée conditions attrayantes stratégie de placement avisée administration efficace www.musikundbildung.ch

Plus en détail

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Retraite et prestations de vieillesse Pour votre sécurité sociale Retraite ordinaire Dans son règlement, la SVE fixe, d une manière générale, l âge de la retraite à 65 ans. L obligation d

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure ÉPARGNE 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie

Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie Caisse de pension de la Société suisse de Pharmacie Extrait des comptes annuels 2014 Bilan Compte d exploitation (chiffres clés) Extraits de l Annexe Rue Pedro-Meylan 7 - Case postale 260-1211 Genève 17

Plus en détail

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.»

Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Enthousiasme? «Savoir ma prévoyance vieillesse entre de bonnes mains.» Helvetia Solutions de libre passage. Placer son avoir de prévoyance selon ses besoins. Votre assureur suisse. Le libre passage dans

Plus en détail

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011)

Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) PKS CPS Votre prévoyance auprès de la Caisse de pension SRG SSR idée suisse Compte complémentaire (janvier 2011) La présente brochure décrit le compte complémentaire en primauté des cotisations de la Caisse

Plus en détail

Payer, épargner, prévenir

Payer, épargner, prévenir Payer, épargner, prévenir 1 sommaire Compte courant et internet-banking page 2 Compte d'épargne page 3 TerZo (pilier 3a) page 7 Compte de libre passage page 10 Part ordinaire page 12 1 Compte courant et

Plus en détail

4.04 Etat au 1 er janvier 2013

4.04 Etat au 1 er janvier 2013 4.04 Etat au 1 er janvier 2013 Rentes d invalidité de l'ai Généralités 1 Les personnes assurées qui, du fait d une atteinte à la santé, sont totalement ou partiellement empêchées de travailler ou d accomplir

Plus en détail

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE

Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE sozialversicherungen der Schweiz ASSURANCES SOCIALES EN SUISSE Sécurité sociale. Votre couverture d assurance légale en Suisse. (Dernière mise à jour: janvier 2015) Prestations Assurance-vieillesse et

Plus en détail

2.09 Etat au 1 er janvier 2013

2.09 Etat au 1 er janvier 2013 2.09 Etat au 1 er janvier 2013 Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Généralités 1 Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances sociales

Plus en détail

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale

Berne, mai 2007. Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 1 Berne, mai 2007 Questions fréquentes au sujet de l aide sociale 2 Pourquoi la CSIAS en tant qu association privée peut-elle établir des normes en matière d aide sociale? La CSIAS est l association professionnelle

Plus en détail

L exercice 2015: L essen tiel en un coup d œil

L exercice 2015: L essen tiel en un coup d œil Nouvelles de la prévoyance 1/2015 Swisscanto Fondation collective L exercice 2015: L essen tiel en un coup d œil 2014: Une année probatoire 2 Chiffres-clé 2014 4 Réserves 5 Degré de couverture 6 Placements

Plus en détail

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire

À besoins particuliers, solutions particulières. Prévoyance complémentaire À besoins particuliers, solutions particulières Prévoyance complémentaire Table des matières À besoins particuliers, solutions particulières 3 Identifier et combler les lacunes de prévoyance 4 Prévoyance

Plus en détail

Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse

Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse Legal Quote Dominique Sperisen Membre du team de conduite AXA Vie Suisse Contexte 11.3778 Motion Prévoyance professionnelle. Dépolitisons le taux d'intérêt minimal 07.3310 Interpellation Quote-part minimale.

Plus en détail

Les assurances sociales en Suisse: quel(s) impact(s) sur la vie des femmes?

Les assurances sociales en Suisse: quel(s) impact(s) sur la vie des femmes? Les assurances sociales en Suisse: quel(s) impact(s) sur la vie des femmes? Liliane Maury Pasquier La Chaux-de-Fonds, 22 novembre 2011 INTRODUCTION : Tout le monde a droit à une vie digne (art. 7 et 12

Plus en détail

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss.

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss. Économie, connaiss.de base Question 1 Économie, connaiss.de base Réponse 1 Quels sont les six types de banques les plus importants? les grandes banques les banques cantonales les banques régionales/caisses

Plus en détail

S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS

S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS S O L U T I O N S D E P R É V O Y A N C E RAPPORT ANNUEL 2014 NOVENTUSCOLLECT NOVENTUSCOLLECT PLUS SOMMAIRE

Plus en détail

Les assurances sociales et le travail à temps partiel

Les assurances sociales et le travail à temps partiel Les assurances sociales et le travail à temps partiel Informations utiles à toutes les personnes qui travaillent à temps partiel et assument la garde d enfants ou l assistance de parents. Informations

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1

ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR 1 ÉPARGNER ET PRÉVENIR ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE Page 3 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE D ÉPARGNE 60+ Page 4 ÉPARGNER AVEC LE COMPTE DE PLACEMENT À TERME Page 5 LA PRÉVOYANCE AVEC

Plus en détail

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP

Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP Copie pour la fondation de libre passage Freizügigkeitsstiftung der Migros Bank Ouverture d'un compte de libre passage selon art. 10 OLP L ouverture du compte sera effectuée après entrée de la prestation

Plus en détail

Avant-propos du président

Avant-propos du président Fondation commune de la Société suisse d Assurances générales sur la vie humaine pour encourager la prévoyance en faveur du personnel des entreprises en Suisse romande et au Tessin Sommaire 3 Avant-propos

Plus en détail

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune 2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Les présentes Directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir et de

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision

Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision www.pwc.ch Nouvelles exigences en matière de présentation des comptes et de révision Aperçu des modifications du Code des obligations suisse Décembre 2011 Un document PwC destiné aux responsables de la

Plus en détail

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur

Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur Règlement cadre de la Caisse de pension Ramoneur 1. Dispositions générales Art.1 Organisation de la CPR Responsable de la professionnelle 1 Sous le nom de «Caisse de pension Ramoneur» (CPR) une fondation

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Jasmin Blumer Finances Suisse Prévoyance du personnel en bref. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre

Plus en détail

Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales. Le compte de libre passage

Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales. Le compte de libre passage Swisscanto Fondation de libre passage des Banques Cantonales Le compte de libre passage 2 Sommaire La Fondation de libre passage Swisscanto 4 Pertinence d un compte de libre passage 5 L ouverture du compte

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/ Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier/ Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2015 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2014

La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie. Publication de la comptabilité 2014 4 septembre 2015 La prévoyance professionnelle auprès des entreprises d assurance-vie Publication de la comptabilité 2014 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00, Fax +41 (0)31 327 91 01

Plus en détail

Avant-Propos du président

Avant-Propos du président Fondation commune de la Société suisse d Assurances générales sur la vie humaine pour encourager la prévoyance en faveur du personnel des entreprises en Suisse romande et au Tessin Sommaire 3 Avant-propos

Plus en détail

Avant-propos du président

Avant-propos du président Fondation collective interprofessionnelle VAUDOISE ASSURANCES Rapport de gestion 2005 Sommaire 3 Avant-propos du président 4 Rapport annuel de la gérant 8 Bilan 10 Compte d exploitation 12 Annexe aux

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE

STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE STATUTS DE L ASSOCIATION FAÎTIÈRE Valables à partir du 1 er janvier 2008 Légende des abréviations ASMP ASD AGC ARD CC CCA CR FFMP WS NOS NWS RFJM ZS Association Suisse de la musique populaire (Association

Plus en détail

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle.

Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance. Pour faire le point sur les prestations de prévoyance professionnelle. Le certificat de prévoyance contient de nombreuses informations intéressantes concernant la couverture

Plus en détail

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale

Aide-mémoire Certificat d assurance. Pour votre sécurité sociale Aide-mémoire Certificat d assurance Pour votre sécurité sociale Lire correctement son certificat d assurance Un certificat d assurance peut constituer une véritable énigme. Cet aide-mémoire de la SVE vous

Plus en détail

Prévoyance individuelle Les bases de la prévoyance

Prévoyance individuelle Les bases de la prévoyance Les bases de la prévoyance Le système de prévoyance suisse 5 1 La prévoyance vieillesse, survivants et invalidité (1 er pilier) 6 1.1 Généralités 6 1.2 Qui est assuré à l AVS? 6 1.3 Qui doit cotiser?

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein

GUIDE PRATIQUE entreprises d assurance exerçant en Suisse Liechtenstein GUIDE PRATIQUE pour les entreprises d assurance exerçant en Suisse et dont le siège se trouve au Liechtenstein portant sur les dispositions du droit suisse applicables à l exercice de cette activité pour

Plus en détail

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH

LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH LA CAISSE DE PENSION DE LA SSPH Newsletter Rétrospective et perspectives Informations à nos assurés Compréhension du certificat d assurance Organisation de la Fondation Genève, janvier 2013 Rétrospective

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement

Encouragement à la propriété du logement Encouragement à la propriété du logement Directives de la Caisse de pension (CPS) concernant l acquisition d un logement en propriété Conditions concernant l encouragement à la propriété du logement au

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine

Prévoyance professionnelle. Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine Fonds de prévoyance de la Société Vaudoise de Médecine 2 Trois piliers pour votre prévoyance En Suisse, le système de prévoyance repose sur le principe des «3 piliers». Le but de ce système est de vous

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

du 12 août 2015 2015... 1

du 12 août 2015 2015... 1 Rapport explicatif concernant le projet destiné à la consultation relatif à la modification de la loi sur l harmonisation des impôts directs des cantons et des communes (mise en œuvre de la motion 13.3728,

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

Retraite Objectif prévoyance. Édition 2015

Retraite Objectif prévoyance. Édition 2015 Retraite Objectif prévoyance Édition 2015 2 Retraite Objectif prévoyance Les trois piliers du système de prévoyance suisse...3 1 er pilier: la prévoyance étatique...3 2 e pilier: la prévoyance professionnelle...4

Plus en détail

Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante

Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante Stop-LossPlus Une solution d assurance innovante Une assurance innovante, un suivi optimal Structure de risques classique d une institution de prévoyance 2 500 000 Sommes sous risque invalidité en CHF

Plus en détail

News sur le 2 e pilier 2014

News sur le 2 e pilier 2014 Helvetia News sur le 2 e pilier 2014 Les dernières nouveautés et les principales informations pour nos clients vie collective. Décembre 2013 Conditions Marché et assurances sociales Services Dates importantes

Plus en détail

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié

Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié Ordonnance du DFF concernant les prêts hypothécaires à taux bonifié (Ordonnance du DFF sur les prêts hypothécaires) du 10 décembre 2001 Le Département fédéral des finances, vu l art. 116, al. 1, de l ordonnance

Plus en détail

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par

BIENVENUE. Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par. Présenté par BIENVENUE Séminaire prévoyance & fiscalité Organisé par Présenté par FBBR forte broker bureau romand Sàrl est une société indépendante de conseils en assurances et prévoyance. Siège social à Ecublens,

Plus en détail

Garantir le minimum vital

Garantir le minimum vital 1 er pilier, AVS/AI Garantir le minimum vital Par le biais de l AVS/AI, la prévoyance étatique couvre les besoins vitaux de toute la population. 1. Situation initiale La prévoyance vieillesse, survivants

Plus en détail

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers

4.11. 2 L AI peut, à titre exceptionnel, prendre en charge les frais de. 3 Ces dispositions sont aussi valables pour les frontaliers 4.11 Etat au 1 er janvier 2008 Couverture d assurance en cas de mesures de réadaptation de l AI Couverture d assurance en cas de maladie 1 Toute personne domiciliée en Suisse est couverte par l assurance-maladie

Plus en détail

UBS Optio 1e Fondation collective. Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»?

UBS Optio 1e Fondation collective. Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»? UBS Optio 1e Fondation collective Comment les entreprises et leurs collaborateurs peuvent-ils profiter des «plans 1e»? 2 L essentiel en bref L affiliation à l UBS Optio 1e Fondation collective permet la

Plus en détail

IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE

IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE Zurich, le 8 janvier 2014 Dr. Regina Schwegler, Andrea Schultheiss IMPACT DE LA FISCALITÉ ET DES FRAIS DE GARDE DES ENFANTS SUR LE REVENU DISPONIBLE DES PARENTS EXERÇANT UNE ACTIVITÉ LUCRATIVE Sur mandat

Plus en détail

Cantons et villes dans le système statistique suisse

Cantons et villes dans le système statistique suisse Gian Antonio Paravicini Bagliani Président de la conférence des offices régionaux de statistique de la Suisse CORSTAT Cantons et villes dans le système statistique suisse La fonction statistique s'est

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE

RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE RÈGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE copré février 2015 RÉGLEMENT SUR L ÉVALUATION DES PASSIFS DE NATURE ACTUARIELLE 2011 2 / 8 TABLE DES MATIÈRES I BUT... 3 II DÉFINITIONS ET PRINCIPES...

Plus en détail

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z.

Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. Zugerberg Asset Management ZAM. Gestion de fortune exclusive principalement basée sur des titres individuels. ZAM Z. 1 Mesdames et messieurs, Une gestion de fortune clairvoyante, réaliste et compétente

Plus en détail

Modifications au 1 er janvier 2015

Modifications au 1 er janvier 2015 1.2015 Généralités Modifications au 1 er janvier 2015 Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le présent mémento vous renseigne sur les modifications entrant en vigueur le 1 er janvier 2015 dans le domaine

Plus en détail

Comptes annuels 2009. FONDATION DE PRÉVOYANCE EDIPRESSE en faveur du personnel des sociétés affiliées ou apparentées au Holding Edipresse s.a.

Comptes annuels 2009. FONDATION DE PRÉVOYANCE EDIPRESSE en faveur du personnel des sociétés affiliées ou apparentées au Holding Edipresse s.a. Fondation de prévoyance Edipresse Comptes annuels 2009 FONDATION DE PRÉVOYANCE EDIPRESSE en faveur du personnel des sociétés affiliées ou apparentées au Holding Edipresse s.a. 2 Fondation de prévoyance

Plus en détail

Convention de prévoyance

Convention de prévoyance (à usage interne, laisser en blanc s.v.p.) N de compte prévoyance Original pour la Fondation Convention de prévoyance Conformément à l art. 82 LPP, le/la titulaire convient avec la Fondation de prévoyance

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier

Prévoyance individuelle. Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance individuelle Ce qu il faut savoir du 3 e pilier Prévoyance liée et prévoyance libre (piliers 3a et 3b) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 3 e pilier dans le système suisse de

Plus en détail

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité

Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité ab Focus pour la clientèle institutionnelle Juin 2012 Investir avec succès grâce au budget de risque et au contrôle de la volatilité Dans notre pays, il n est pas une institution de prévoyance qui n établisse

Plus en détail

Règlement sur les prêts (RPrêts)

Règlement sur les prêts (RPrêts) Version du 31 mai 2013 Règlement sur les prêts (RPrêts) Version validée par la Commission de placements le 14 mars 2011 et adoptée par le Conseil d administration le 21 mars 2011. CHAPITRE PREMIER Généralités

Plus en détail

Assurance des cadres de SAirGroup. Condensé du rapport 2013

Assurance des cadres de SAirGroup. Condensé du rapport 2013 AC Assurance des cadres de SAirGroup Condensé du rapport Avant-propos L exercice a été marqué par la continuation d une politique financière libérale des banques centrales. Pour cette raison, les intérêts

Plus en détail