Agenda. Exemple : données et back à Eurecom SANs and NAS. Les bases: SANs. Back-up Partage de fichier. Disques et Raid SCSI et FCP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agenda. Exemple : données et back à Eurecom SANs and NAS. Les bases: SANs. Back-up Partage de fichier. Disques et Raid SCSI et FCP"

Transcription

1 Storage Area Networks (SAN) G. Urvoy-Keller

2 2 Agenda Exemple : données et back à Eurecom SANs and NAS Back-up Partage de fichier Les bases: Disques et Raid SCSI et FCP SANs Terminologie Protocoles SCSI et FC Exemple (suite) SAN à Eurecom

3 Données et back-up à Eurecom 3

4 Données à Eurecom Eurecom : École d'ingénieur/centre de recherche à Sophia-Antipolis > 600 machines/serveurs Types de données : Données utilisateur Données serveurs : mail, bscw, intranet web, extranet web, contrôleurs domaines Windows Image des servers (peuvent inclure les données) Données spécifiques à des projets : beaucoup de base de données, résultats de simulation, fichiers de trace de trafic, etc 4

5 5 Data à Eurecom Data from users Other data from servers, e.g., mails Data from projects Images from servers

6 6 Back-up à Eurecom Evolution du volume sauvegardé par mois Amount of Data Number of tapes (400 GB) _ _ _ _ _ _ _ _07 Nb de cartouches 2006_ _ _ _11 Taille (Go) 2005_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _11 2 0

7 7 Backup Backup incrémental sur un mois : Back-up complet au début du mois Incremental chaque jour après le premier jour Capacité de back-up est le goulet d'étranglement 30 heures pour un back-up complet (chiffre 2008) Problème n'est pas spécifique à Eurecom Question: Sachant que le disques sont très fiables grâce au mécanisme (RAID 5) Pourquoi faire des backup?

8 DAS/NAS/SAN 8

9 9 Storage strategies Cost

10 fqsd Column 1 Column 2 Column Row 1 11 Row 2 Row 3 Row 4

11 12 Utilise NFS et/ou SMB/CIFS NAS Filer: l'entité qui parle NFS ou SMB/CIFS

12 Qu'est-ce qu'un SAN? Réseau dédié pour le stockage où les appareils communiquent via SCSI qui est transporté par le protocole Fibre Channel. On peut trouver un filer NAS attaché au SAN (voir exemple Eurecom à la fin) Avec un SAN, le stockage est accessible non plus seulement au filer mais 13 au différents serveurs, ex. serveur Oracle de base de données.

13 14 Back-up et SAN Solution 1 : A l'origine, un lecteur de bande par serveur Solution 2 : lecteurs de bande consolidés dans un serveur centralisé avec une biblioothèque de bande attachée Le réseau (LAN) devient le goulet d'étranglement- Solution 3 : Pour résoudre ce problème : media servers Gestion centrale du back-up Mais avec des back-up qui sont gérés localement (sous le contrôle du media server) Solution 4 : SAN

14 =SNA

15 Stockage Solutions typiques en entreprise NFS (Network File System) de SUN pour machines UNIX depuis 1984 SMB (Small Message Block) pour Windows 1984 aussi Ils passent à l'échelle mais peuvent être lents suivant la quantité de données accédées Evolutions récentes : SMB a muté en CIFS (Common Internet Filw System) Nouveau type de serveurs CIFS : boîte Linux avec SAMBA libre et populaire NFS v3 fonctionne au dessus de TCP et non plus seulement UDP 16

16 Stockage et NAS Serveurs NFS et CIFS sont : Des composants clefs Complexes à gérer Plutôt lents D'où l'émergence de NAS avec deux objectifs : Réduire les couts de gestion Améliorer les performances Premier fournisseur NAS était Auspex Idée centrale : déchargée la CPU qui avait a traité toutes les requêtes NFS par des processeurs réseaux (dédiés) Fournisseur qui a émergé par la suite : Network Appliance Ré-écriture complète du client NFS et du noyau Unix. Performances meilleures qu'un DAS 17

17 Stockage vs. Back-up NAS s'est imposé pour le stockage NAS sont faciles à gérer, offrent de bonnes perf Mais difficiles à «back-uper Développement d'un protocole commun à tous les NAS : (Network Data Management Protocol) A l'opposé, SAN est une bonne solution pour stockage et back-up Mais plus difficiles à gérer car des composants multiples Et plus chers 18

18 Commençons par les bases... Disques et RAID SCSI, FCP et iscci 19

19 Plateaux (platters), plages (tracks) et secteurs (sectors) 20

20 21

21 22

22 23

23 24

24 Qu'est-ce que le RAID? Redundant Array of Inexpensive or Independent Disks RAID est un terme utilisé pour décrire la résistance d'un système de stockage aux pannes de disques individuels en répartissant l'information sur plusieurs disques et en utilisant des techniques de correction d'erreurs. 25

25 RAID : Software et Hardware RAID peut être en mode Software (logiciel) ou Hardware (matériel) RAID logiciel utilisé pour duplication/miroir RAID matériel offre la protection par bit des parité (pour correction d'erreur) 26

26 RAID Logiciel 27 RAID logiciel utilise plus de disques et induit des ralentissements dans les opérations d'écriture RAID logiciel a un coût plus faible que le RAID matériel car il n'utilise pas de contrôleur dédié. Surtout utilisé pour du mirroring sur site distant.

27 RAID matériel RAID matériel demande un contrôleur par sous- système (groupe de disques) RAID matériel décharge le processeur central du calcul des parités 28

28 RAID 0 Séquences de blocs de données écrit sur plusieurs disques en bande 29

29 RAID 0 RAID 0 n'est pas tolérant aux pannes. RAID 0 améliore les perf en lecture/écriture en répartissant sur plusieurs disques. RAID 0 transforme un ensemble de disques en un disque unique du point de l'application 30

30 31 RAID 1

31 RAID 1 RAID niveau 1 est tolérant au panne. Egalement nommé mirroring de disques. Améliore les performances en lecture (mais peut dégrader en écriture). Souvent utilisé pour le système d'exploitation d'un serveur : 2 petits disques en miroir 32

32 Parité XOR Considerons le OU exclusif (XOR) de A et C X=A + C Si vous faîtes un XOR de 2 valeurs (A,C ou X), vous obtenez la troisième : B=X + C RAID (2, 3,) 4, 5 écrivent les données XOR sur le disque 33

33 RAID 4 34

34 RAID 5 35

35 RAID 4 et 5 RAID 4 stocke toutes les parités sur un disque alors que RAID 5 répartit les parités Données et parités telles qu'elles ne sont jamais sur le même disque RAID 5 a des performances proches de RAID 1 et est tolérant aux pannes. RAID 4 a un goulet d'étranglement en écriture. Peu (non?) utilisé. 36

36 SCSI et FCP 37

37 38 SCSI

38 39

39 40

40 Standards Pourquoi découper le standards en des composantes distinctes? Leçons des modèles en couche du réseau! Pour ne pas être limité à un seul type de connecteur... On veut du SCSCI sur FC (pour les SANs) et du SCSI sur IP 41

41 42 FC

42 43

43 44

44 45

45 46

46 47

47 iscsi Pourrait être le futur car Ethernet moins cher Compromis fiabilité (aucune fiabilité sur Ethernet/IP) débit (Ethernet Giga et 10 Giga) TCP est utilisé pour la fiabilité Utilise TOE (TCP Offload Engine) pour limiter les calculs sur les processeurs des machines Evolution récente d'ethernet dans les datacenters : Ethernet sans perte 48

48 TECHNOLOGIE SAN 49

49 Agenda Composants du SAN Comment le cœur du SAN fonctionne-t-il, Stockage/Back-up L'exemple du SAN d'eurecom 50

50 SAN Un SAN offre une zone de stockages partagée à plusieurs serveurs Chaque serveur peut accéder à la zone de stockage comme si c'était un DAS, c'est-à-dire avec des commandes SCSI Une SAN offre un support centralisé du stockage Les SANs permettent un back up et une restauration des données rapide 51

51 SAN vs. Stockage LAN Un SAN est basé sur le protocole Fibre Channel Fibre Channel n'implique pas de la fibre. Cela peut être du câble cuivre. Topologies FC: Point-à-point Fabric: un ou plusieurs commutateurs FC Boucle arbitrée: soit une vraie boucle, soit avec un hub 52

52 FC topologies loop (unreliable) p2p 53 Fabric loop (reliable)

53 54 SAN avec commutateur: les composants HBA: Host Bus Adapter Fiber link SP: Storage Processor

54 Composants SAN Un ou plusieurs serveurs (1) attachés à des baies de disques (2) au travers d'un ou plusieurs commutateurs Un cœur (fabric) (4) existe dès qu'il y a un commutateur, mais en pratique, c'est souvent 2 pour la redondance. Le protocole FC (Fiber Channel) régule les échanges dans le cœur. HBA (5) et SP (6) sont les interfaces côté serveurs et côté baies de disques 55

55 Comment un SAN fonctionne 1 Quand un serveur veut accéder à un périphérique de stockage dans le SAN, il envoie une requête niveau bloc = commande SCSI 2 Commandes SCSI encapsulatées dans paquets FC.. 3 Commutés par équipement réseaux et reçues par SP. 56

56 Composants SAN en détail Storage processors Traite les requêtes des serveurs Implémente la fonctionnalité Raid Expose les LUN (Logical Unit), qui sont l'unité de stockage (disques virtuels) vue par les serveurs Une LUN peut être un groupe RAID ou une partie d'un groupe RAID Une Meta LUN aggrège plusieurs groupes RAID similaires 57

57 Amélioration performance/fiabilité Multi-chemins:plusieurs chemeins possibles pour accéder au LUNs dans le cœurs du SAN Baie de disque Active/Active: Des SP distincts peuvent accéder simultanément une même LUN Active/Passive, SPs travaillent en parallèle, mais sur des LUNs différentes 58

58 Adressage/Routage/Gestion de Sessions Adressage: WWN (World Wild Name) assignées par vendeurs 64 bits, similaires aux adresses MAC Puis, 2 types d'adresses dynamiques : Permet le routage des données Similaire aux adresses IP 24 bits en mode fabric (cœur) assignées par les commutateurs FC Gestion de Session : maintient ordre des données, etc. Perdre des données n'est pas possible contrôle de flux 59

59 60

60 61

61 Gestion Accès aux LUNs Zoning Contrôle d'accès dans le SAN Définit quel HBA peut parler à quel SP Typiquement, une zone par groupe de serveurs utilisant une LUN partagée SPs et HBAs peuvent être dans plusieurs zones équivalent aux VLANs Masquage de LUN Contrôle quels serveurs ont droit d'écrire sur quelle LUN Implémenté au niveau du SP (ou du serveur) 62

62 Gestion Accès aux LUNs 63

63 Gestion Accès aux LUNs Zoning: 64

64 Backup Serveurs de bande ou Évolution en cours : serveur de bande virtuel. Ressemble à un serveur de bandes classique Mais dispose d'un ensemble de disques en amont et les bandes seulement en aval Intérêt. Disques sont plus rapides Copies sur bande en tâche de fond 65

65 Types de back-up LAN free: le client à back-uper envoie ses données au lecteur de bande via le SAN Client free: le serveur de back-up a ses propres disques attachés au SAN et les SP lui permettent de voir directement les LUNs et de les backuper. Server free: plus de serveurs de back-up. C'est le SP qui assure cette fonctionnalité Le serveur gère les méta-données mais plus les données 66

66 Types de back-up Routeur = Faux ami convertit de FC en // 67

67 SAN d' EURECOM 68

68 69

69 EMC² Clariion CX300 Disk Bay 2 processors CPU at 800 Mhz. 2 GB cache memory. 4 connexions 2Gb/s. Support up to 64 servers in high availability mode (128 connections). Up to 4 Disk Array Enclosure DAE. Up to 60 (4 x 15) disks of 146 GB rotations/min and/or ATA 320 GB à 5400 rotations/min. Up to I/Os per second. Up to 680 MB of total aggregate rate. 70 Up to 512 LUNs.

70 71

71 Affectation des LUNs aux serveurs Lun id Raid Groupid Systeme de Taille Go Fichiers 11 DART NAS 11 DART NAS 2 DART NAS 2 DART NAS 2 DART NAS 2 DART NAS 240 Data NAS 240 Data NAS 250 /users 250 /datas 300 /unsaved P:\profiles 300 F:\datas 350 /imap 450 /archives 270 /laptop Host1 rasta_server2_0 rasta_server2_0 rasta_server2_0 rasta_server2_0 rasta_server2_0 rasta_server2_0 rasta_server2_0 rasta_server2_0 murena murena murena karma karma dina murena murena Host2 rasta_server2_1 rasta_server2_1 rasta_server2_1 rasta_server2_1 rasta_server2_1 rasta_server2_1 rasta_server2_1 rasta_server2_1 arumbaya arumbaya arumbaya arumbaya arumbaya Host3 Storage Processor Auto Auto Auto Auto Auto Auto Auto Auto A B A B A B A B A B A

72 Challenges/Solutions pour Eurecom Améliorer disponibilité des données Machines Unix utilisant NFS. Machines Windows utilisant SMB/CIFS. Maximiser utilisation du SAN 73 Sun Cluster HA 3.1 NFS Agent Samba Agent EMC PowerPath (multiple paths in fabric) Passage à l'échelle DAE - EMC MetaLUN Maintenance Symmetric Cluster Performances Symmetric Cluster Active/Active.

73 Sun Cluster Architecture 74

74 Montage des LUNs Vue solaris des disques 75 /dev/dsk/c_t_d_s_ Controller id = HBA ID from Sun Server. Target id = WWN of Clariion SP Disk id = Lun identifier Slice id = partition number.

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger

Cours 13. RAID et SAN. 2004, Marc-André Léger Cours 13 RAID et SAN Plan Mise en contexte Storage Area Networks Architecture Fibre Channel Network Attached Storage Exemple d un serveur NAS EMC2 Celerra Conclusion Démonstration Questions - Réponses

Plus en détail

Système en haute disponibilité

Système en haute disponibilité Système en haute disponibilité Fabien Muller Plan de l exposé Contexte Approches Technologie SAN Technologie de clustering Solution mise en œuvre Bilan Problématique de départ Renouvellement de l ancien

Plus en détail

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com

HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES. Simple & Performant. www.quick software line.com HAUTE DISPONIBILITE & CONTINUITÉ DE SERVICE MULTI PLATES FORMES Haute disponibilité pour Serveurs Ouverts (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware (Windows, UNIX, AIX, Linux, VMware ) Généralités Quelques définitions

Plus en détail

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN

Le e s tocka k ge g DAS,NAS,SAN Le stockage DAS,NAS,SAN Sommaire Introduction SAN NAS Conclusion Bibliographie Questions Introduction Besoin de partage de données à travers un réseau Explosion des volumes de données Comment assurer les

Plus en détail

Journées. MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006

Journées. MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006 Journées MARSEILLE 3 & 4 Avril 2006 Agenda Les architectures de Stockages SAN NAS : une Anagramme? SAN : Détails NAS : Détails Présentation de l offre «NetApp» Q & R Les Architectures de Stockage DAS Centralisées

Plus en détail

SAN AoE (ATA over Ethernet)

SAN AoE (ATA over Ethernet) Paris - 1 décembre 2010 LEGI - Laboratoire des Ecoulements Geophysiques et Industriels CNRS / UJF / G-INP - Grenoble, France http://www.legi.grenoble-inp.fr/ 1 décembre 2010 1 Généralités sur l AoE 2 3

Plus en détail

Réseaux de stockage et sécurité

Réseaux de stockage et sécurité HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Réseaux de stockage et sécurité Eurosec 2004 22 Mars 2004 Hervé Schauer

Plus en détail

Stockage Réseau. Le stockage s'échappe du système pour devenir une fonction réseau

Stockage Réseau. Le stockage s'échappe du système pour devenir une fonction réseau Stockage Réseau Le stockage s'échappe du système pour devenir une fonction réseau Philippe Latu Université Toulouse III Paul Sabatier www.inetdoc.net Philippe.latu(at)inetdoc.net Introduction Les enjeux

Plus en détail

Stockage, Sauvegarde, Archivage une valse à trois temps

Stockage, Sauvegarde, Archivage une valse à trois temps LO51 Stockage, Sauvegarde, Archivage une valse à trois temps 1 Pourquoi s intéresser au stockage? Conserver l information dans un site sûr à toute contrainte légale ou conventionnelle Disposer à tout moment

Plus en détail

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation

IBM System Storage. Van-Bac VU Disk Brand Manager. IBM Systems. 2007 IBM Corporation IBM System Storage Van-Bac VU Disk Brand Manager IBM Systems Les préoccupations Comment mieux gérer le stockage de données Comment protéger efficacement les données Comment maitriser le coût de l infrastructure

Plus en détail

Formation HP Administration des Baies HP Enterprise Virtual Array (EVA)

Formation HP Administration des Baies HP Enterprise Virtual Array (EVA) La Pédagogie au service de la Technologie TECHNOLOGIE Formation HP Administration des Baies HP Enterprise Virtual Array (EVA) Objectif >> A la fin de ce cours, les stagiaires seront à même d effectuer

Plus en détail

Thomas Briet Ingenieurs 2000 Cyril Muhlenbach

Thomas Briet Ingenieurs 2000 Cyril Muhlenbach 4 Stockage Réseau DAS / SAN / NAS / iscsi Ingenieurs 2000 Cyril Muhlenbach Introduction Ces dernières années, l impressionnant grossissement du volume d information et de leur sauvegarde dirigée par une

Plus en détail

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix

Un NetApp F85 à l IFSIC. Les raisons d un choix Un NetApp F85 à l IFSIC Les raisons d un choix Plan Introduction Cahier des charges DAS? NAS ou SAN? Serveur «généraliste» ou appliance? Le choix NetApp Limites du F85 Conclusion 2 Introduction Le constat

Plus en détail

La technologie RAID. L'essentiel. Que choisir?

La technologie RAID. L'essentiel. Que choisir? La technologie RAID L'essentiel Que choisir? Alben21 - Tous droits réservés - Edition 2012 RAID (Redundant Array of Independent Disks) = Ensemble redondant de disques indépendants La technologie RAID permet

Plus en détail

Architecture d'un serveur

Architecture d'un serveur Architecture d'un serveur I Définitions Un service (ou deamon sous Linux) est un programme qui fonctionne en tâche de fond sans avoir été lancé par un utilisateur connecté. On parle d'un serveur, suivi

Plus en détail

Un projet de PRA peut se découper en quatre phases :

Un projet de PRA peut se découper en quatre phases : Définition Le plan de continuité de service PCA est mis en place pour faire face à une situation de crise pouvant perturber ou interrompre l activité de l entreprise. Le PCA est donc l ensemble des procédures

Plus en détail

Caractéristiques. Version 8.5

Caractéristiques. Version 8.5 Version 8.5 Cette page fournit des informations destinées à vous aider à sélectionner le logiciel de sauvegarde le mieux adapté à vos besoins et inclut les procédures pour installer et utiliser ce logiciel

Plus en détail

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES

LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES LE SAN ET LE NAS : LE RESEAU AU SERVICE DES DONNEES Marie GALEZ, galez@cines.fr Le propos de cet article est de présenter les architectures NAS et SAN, qui offrent de nouvelles perspectives pour le partage

Plus en détail

ISCSI et GFS Quelques réflexions sur les systèmes de fichiers très disponibles

ISCSI et GFS Quelques réflexions sur les systèmes de fichiers très disponibles ! ISCSI et GFS Quelques réflexions sur les systèmes de très disponibles Philippe DEPOUILLY 1 1 Labo. Bordelais d Analyse et Géométrie, CNRS-Université de Bordeaux I Le Parlons de DAS, NAS, NFS, CIFS, SCSI,

Plus en détail

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000

Utilisation du RAID logiciel Sur un serveur Windows 2000 BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de réseaux développement d applications COMPTE-RENDU D ACTIVITE ACTIVITE N 6 Nom et Prénom : Casanova Grégory Identification (objectif) de l activité Utilisation

Plus en détail

Qu est ce que le RAID?

Qu est ce que le RAID? LES SYSTEMES RAID PLAN Introduction : Qu est ce que le RAID? Quels sont les différents niveaux de RAID? Comment installer une solution RAID? Conclusion : Quelle solution RAID doit-on choisir? Qu est ce

Plus en détail

Introduction à la sauvegarde réseau Présentation des solutions NAS et SAN. Kevin CORNILLEAU, IR3 6 janvier 2009

Introduction à la sauvegarde réseau Présentation des solutions NAS et SAN. Kevin CORNILLEAU, IR3 6 janvier 2009 Introduction à la sauvegarde réseau Présentation des solutions NAS et SAN, Introduction à la sauvegarde réseau Le contexte Les principes Les FS partagés et répartis Objectifs du stockage de données Calcul

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges

Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité pour les Centres de Recherche de Paris & Nancy Objet de la consultation

Plus en détail

NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage

NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage Exposé réseau du 11 janvier 2006 NAS SAN Les nouvelles solutions de stockage David Komar Guillaume Le Cam Mathieu Mancel Sommaire Ħ Introduction Ħ La solution NAS Ħ La solution SAN Ħ Comparaison Ħ Cohabitation

Plus en détail

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice

Le RAID. RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice 1. Qu est-ce-que le RAID? Le RAID RAID = Redundant Array of Independent (or Inexpensive) Disks = matrice redondante de disques indépendants (ou bon marchés) Le RAID est une technique permettant de regrouper

Plus en détail

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8

Niveau 1. Disque 1 Bande 1 Bande 4 Bande 7. Disque 3 Bande 3 Bande 6 Bande 9. Disque 2 Bande 2 Bande 5 Bande 8 Présentation de la technologie RAID, un article de «Comment ça marche» La technologie RAID (acronyme de Redundant Array of Inexpensive Disks, parfois Redundant Array of Independent Disks, traduisez Ensemble

Plus en détail

Sauvegarde des données au LAAS

Sauvegarde des données au LAAS Sauvegarde des données au LAAS Laurent Blain, LAAS-CNRS 1 Configuration Technique 1 Serveur de sauvegarde connecté à une bibliothèque de bandes 1 bibliothèque Qualstar 88132 3 lecteurs LTO-2 100 bandes

Plus en détail

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique

Cisco Secure Access Control Server Solution Engine. Introduction. Fiche Technique Fiche Technique Cisco Secure Access Control Server Solution Engine Cisco Secure Access Control Server (ACS) est une solution réseau d identification complète qui offre à l utilisateur une expérience sécurisée

Plus en détail

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES

La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Réunion du groupe PIN (Pérennisation des Informations Numériques) La stratégie de stockage au Centre de Calcul du CNES Anne Jean Antoine 17 janvier 2002 Le stockage est crucial... Á Les entreprises ont

Plus en détail

Introduction. René J. Chevance

Introduction. René J. Chevance et restauration des données : Introduction Février 2002 René J. Chevance Introduction Présentation de différentes politiques de sauvegarde Plusieurs types de granularité en fonction de la fonctionnalité

Plus en détail

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse

EX4C Systèmes d exploitation. Séance 14 Structure des stockages de masse EX4C Systèmes d exploitation Séance 14 Structure des stockages de masse Sébastien Combéfis mardi 3 mars 2015 Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution

Plus en détail

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures

Le stockage. 1. Architecture de stockage disponible. a. Stockage local ou centralisé. b. Différences entre les architectures Le stockage 1. Architecture de stockage disponible a. Stockage local ou centralisé L architecture de stockage à mettre en place est déterminante pour l évolutivité et la performance de la solution. Cet

Plus en détail

CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks)

CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks) CHAPITRE 4: RAID (Redundant Array of Independant / Inexpensive Disks) Le system RAID peut être Matériel ou Logiciel I. RAID 0 : Volume agrégé par bandes (Striping) On a un fichier découpé en plusieurs

Plus en détail

Concepts et systèmes de stockage

Concepts et systèmes de stockage Concepts et systèmes de stockage Francesco Termine, professeur HES, francesco.termine@he-arc.ch 1 Plan Gestion de volumes de stockage Systèmes RAID DAS SAS Concepts Technologies actuelles NAS Concepts

Plus en détail

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs

Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs METAIS Cédric 2 ème année Informatique et réseaux Les systèmes RAID Architecture des ordinateurs Cédric METAIS ISMRa - 1 - LES DIFFERENTS SYSTEMES RAID SOMMAIRE INTRODUCTION I LES DIFFERENTS RAID I.1 Le

Plus en détail

contexte cahier des charges critères de choix fonctionnalités configuration en pratique Bilan Conclusion Backuppc Logiciel de sauvegarde

contexte cahier des charges critères de choix fonctionnalités configuration en pratique Bilan Conclusion Backuppc Logiciel de sauvegarde Logiciel de sauvegarde journée JoSy PLUME Les outils libres de base utiles à tout ASR 22 novembre 2010 contexte L Observatoire Astronomique de Strasbourg (UFR-UdS,OSU-INSU,UMR-UdS/CNRS) 3 équipes de recherche,

Plus en détail

Configurations maximales

Configurations maximales Rubrique Configurations maximales VMware vsphere 5.0 Lorsque vous sélectionnez et configurez votre équipement physique et virtuel, vous devez vous limiter aux maxima (ou en deçà) pris en charge par vsphere

Plus en détail

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases

Master d'informatique 1ère année. Réseaux et protocoles. Architecture : les bases Master d'informatique 1ère année Réseaux et protocoles Architecture : les bases Bureau S3-203 Mailto : alexis.lechervy@unicaen.fr D'après un cours de Jean Saquet Réseaux physiques LAN : Local Area Network

Plus en détail

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde

Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Nouvelles stratégies et technologies de sauvegarde Boris Valera Laurent Blain Plan Contexte Les nouveaux enjeux de la sauvegarde La sauvegarde des machines virtuelles La déduplication Les architectures

Plus en détail

Introduction : Caractéristiques du RAID : La redondance et la parité : Les différents types de systèmes RAID :

Introduction : Caractéristiques du RAID : La redondance et la parité : Les différents types de systèmes RAID : Introduction : La technologie RAID (regroupement redondant de disques indépendants) permet de constituer une unité de stockage à partir de plusieurs disques durs. Cette unitée,appelée grappe, a une tolérance

Plus en détail

Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1

Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1 Réseaux de Stockage à Haut Débit (SAN) C. Pham,, Laboratoire RESAM Univ.. Lyon 1 Basé sur les transparents de Arnaud DEGAVRE & Gihed MEFTAH, étudiants du DESS réseaux Lyon 1, 99-2000 Plan Le présent La

Plus en détail

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510

VMware vsphere 5 Préparation à la certification VMware Certified Professional 5 Data Center Virtualization (VCP5-DCV) - Examen VCP510 Introduction A. Au sujet du livre 10 B. Au sujet de l'examen 10 Chapitre 1 Les nouveautés de vsphere A. Présentation 14 B. En quoi vsphere 5 diffère de vsphere 4? 14 1. Un Service Console abandonné 14

Plus en détail

Projet de semestre 2011. Etude du stockage des Machines Virtuelles VMware sur un système FreeNAS au sein d une architecture SAN

Projet de semestre 2011. Etude du stockage des Machines Virtuelles VMware sur un système FreeNAS au sein d une architecture SAN 11.04.2011 Projet de Semestre 2011 Benoît Chalut Projet de semestre 2011 Etude du stockage des Machines Virtuelles VMware sur un système FreeNAS au sein d une architecture SAN Professeur Responsable :

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz

Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz Mise en œuvre de la virtualisation à l IGBMC. Guillaume Seith Remy Fritz Introduction Contexte Objectifs Mise en œuvre Présentation Exploitation Conclusion IGBMC: Institut de génétique et de Biologie Moléculaire

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique. Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique

Institut National de la Recherche Agronomique. Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique Institut National de la Recherche Agronomique Établissement Public à caractère Scientifique et Technologique Cahier des charges Fourniture d'équipements informatiques de stockage de grande capacité et

Plus en détail

Besoins Exemples pour 2 métiers :

Besoins Exemples pour 2 métiers : Annexe 3 : fiche service Stockage, sauvegarde et archivage de données informatiques du laboratoire Justification : infrastructure de base, service pour l'ensemble des équipes, projets et services Profil

Plus en détail

MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS

MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : MISE EN SERVICE D UN SERVEUR FREENAS CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources @ TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages Matériels ON DEMANDE CRITERE

Plus en détail

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr

Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr Gestion de mémoire secondaire F. Boyer, Laboratoire Sardes Fabienne.Boyer@imag.fr 1- Structure d un disque 2- Ordonnancement des requêtes 3- Gestion du disque - formatage - bloc d amorçage - récupération

Plus en détail

Projet BTS SIO Option Réseaux- Cas Billot

Projet BTS SIO Option Réseaux- Cas Billot Projet BTS SIO Option Réseaux- Cas Billot CONTEXTE : L entreprise industrielle Billot, qui est spécialisée dans la conception de réalisation de machines outils destinées à la mécanique de précision nous

Plus en détail

Services Informatique

Services Informatique Services Informatique Traitement de données. - Organisation et sauvegarde de données; - Gestion de données; - Contrôle. Échange de données - Problématiques; - Solutions. Communication - Internet - IPPhone

Plus en détail

JRES 2005 Marseille. Retour d expérience SAN multi site: de problèmes en solutions

JRES 2005 Marseille. Retour d expérience SAN multi site: de problèmes en solutions JRES 2005 Marseille Retour d expérience SAN multi site: de problèmes en solutions Bernard Debord UFR/IMA Université Joseph Fourier Sigrun Fredenucci DSI de Grenoble Universités DSI de Grenoble Universités

Plus en détail

2 Définitions avant de commencer pour clarifier la suite des explications

2 Définitions avant de commencer pour clarifier la suite des explications Je vais tenter de vous expliquer en images et le plus simplement possible les différents RAID, même si vous n'utiliserez jamais que le RAID 0, RAID 1 ou RAID 5. Le but n'est pas de vous expliquez c'est

Plus en détail

Livre blanc Haute disponibilité sous Linux

Livre blanc Haute disponibilité sous Linux Livre blanc Haute disponibilité sous Linux Nicolas Ferre 29 septembre 2000 Résumé Ce livre blanc décrit une solution informatique à haute disponibilité. Les technologies mises

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Installation Linux / FreeNas

Installation Linux / FreeNas BTS SIO SISR4 Page 1 Installation Linux / FreeNas D après un document initial de D. Duron FreeNAS est un système d exploitation libre basé sur freebsd et destiné aux serveurs NAS pour le stockage de données

Plus en détail

Direction de l Innovation et des Systèmes d Information. Pôle Systèmes Informatiques CONSULTATION POUR L ÉVOLUTION DE L ARCHITECTURE DE SAUVEGARDES

Direction de l Innovation et des Systèmes d Information. Pôle Systèmes Informatiques CONSULTATION POUR L ÉVOLUTION DE L ARCHITECTURE DE SAUVEGARDES Direction de l Innovation et des Systèmes d Information Pôle Systèmes Informatiques Unité Centrale Informatique de Jouy CONSULTATION POUR L ÉVOLUTION DE L ARCHITECTURE DE SAUVEGARDES (procédure adaptée)

Plus en détail

Inexpensive/Independent Disks)

Inexpensive/Independent Disks) Introduction. Historique : Qu'est ce que le RAID? (Redundant Array of Inexpensive/Independent Disks) En 1987, un devis fut rédigé par l'université de Berkeley, en Californie, pour définir plusieurs types

Plus en détail

Administration et Architectures des Systèmes

Administration et Architectures des Systèmes Administration et Architectures des Systèmes LEGOND-AUBRY Fabrice Fabrice.Legond-Aubry@u-paris10.fr Module AAS Services Réseaux 1 Section Les services réseaux Les services réseaux Module AAS Services Réseaux

Plus en détail

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau

Formation Diff de base. par Xavier 'Tcas' Villaneau Formation Diff de base par Xavier 'Tcas' Villaneau Plan de la Formation I. Présentation Théorique Couche physique Couche liaison Couche réseau Couche transport Couche application II. Le réseau de VIA Le

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

Le Raid c est quoi? Comment ca marche? Les différents modes RAID :

Le Raid c est quoi? Comment ca marche? Les différents modes RAID : Le Raid c est quoi? Redundant Array of Inexpensive Disks: ensemble redondant de disques peu chers. Le RAID est une technologie qui a été dévellopée en 1988 pour améliorer les performances des unités de

Plus en détail

Configurations maximales

Configurations maximales Rubrique Configurations maximales VMware vsphere 5.5 Lorsque vous sélectionnez et configurez votre équipement physique et virtuel, vous devez vous limiter aux maxima (ou en deçà) pris en charge par vsphere

Plus en détail

Serveur de sauvegarde à moindre coût

Serveur de sauvegarde à moindre coût 1/28 Serveur de sauvegarde à moindre coût Yann MORÈRE LASC http://www.lasc.univ-metz.fr/ I. Cahier des charges II. Solution III. Présentation des outils utilisés IV. Mise en œuvre 2/28 Cahier des charges

Plus en détail

Configurations maximales

Configurations maximales Rubrique Configurations maximales VMware vsphere 4.1 Lorsque vous sélectionnez et configurez votre équipement physique et virtuel, vous devez vous limiter aux maxima (ou en deçà) pris en charge par vsphere

Plus en détail

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI

Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI Architectures d implémentation de Click&DECiDE NSI de 1 à 300 millions de ligne de log par jour Dans ce document, nous allons étudier les différentes architectures à mettre en place pour Click&DECiDE NSI.

Plus en détail

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007

Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 Ch4 Interconnexion des postes dans un Lan Ethernet : protocoles des couches 3 à 7 du modèle OSI Dernière maj : lundi 2 avril 2007 I. RAPPEL : ADRESSAGE PHYSIQUE : (OSI 2)... 1 A. L ADRESSAGE DANS UN RESEAU

Plus en détail

Fiche d identité produit

Fiche d identité produit Fiche d identité produit Référence DNS-313 Désignation Boîtier de stockage réseau SATA à 1 baie Clientèle cible Particuliers Accroche marketing Proposé à un prix défiant toute concurrence, le boîtier de

Plus en détail

Système de stockage d entrée de gamme professionnel MAXDATA PLATINUM 600 IR

Système de stockage d entrée de gamme professionnel MAXDATA PLATINUM 600 IR Système de stockage d entrée de gamme professionnel MAXDATA PLATINUM 600 IR MAXDATA PLATINUM 600 IR : Système de stockage d entrée de gamme professionnel Caractéristiques du produit NAS (Network Attached

Plus en détail

Yphise. Le SAN. Architectures SAN

Yphise. Le SAN. Architectures SAN Architectures SAN Mardi 28 mars 2000 Laurent Ruyssen - 53 Bd de Sébastopol - T 1 45 08 86 70 F 1 45 08 05 51 yphise@yphise.com - http://yphise.fr ABS0003-1 Nous accompagnons les Directions Informatiques

Plus en détail

Shaman-X projet de de logiciel libre Plan de de secours informatique

Shaman-X projet de de logiciel libre Plan de de secours informatique Shaman-X projet de de logiciel libre Plan de de secours informatique Nouvelles fonctionnalités à moindre coût pour la haute disponibilité, la tolérance au désastre et la gestion de crise Auteur: Dominique

Plus en détail

Mouniama Cedric Chauvet Alexandre Boumghar Tarek Lagoguey Jürgen 13/02/2015 PPE N 1.2 :

Mouniama Cedric Chauvet Alexandre Boumghar Tarek Lagoguey Jürgen 13/02/2015 PPE N 1.2 : Mouniama Cedric Chauvet Alexandre Boumghar Tarek Lagoguey Jürgen 13/02/2015 PPE N 1.2 : SOMMAIRE: Le stockage : Le Cloud Le matériel Les périphériques et raid Infrastructure CLOUD 3 MODÈLES DE SERVICES

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (3ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 15 2. Les domaines et normes associés 18 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 18 2.1.1 La stratégie des services (Service Strategy) 19 2.1.2 La conception

Plus en détail

Administration réseau Accès aux fichiers distants

Administration réseau Accès aux fichiers distants Administration réseau Accès aux fichiers distants A. Guermouche A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 1 Plan 1. Introduction 2. NFS 3. SAMBA A. Guermouche Cours 8 : NFS & SMB 2 Plan Introduction 1. Introduction

Plus en détail

Les systèmes de stockage NSY 104

Les systèmes de stockage NSY 104 Les systèmes de stockage NSY 104 Introduction Besoins o Stocker des informations de manière fiable et pérenne. o Retrouver des informations de manière efficace. SGF (système de gestion de fichier) o Fait

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité

Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Le stockage unifié pour réduire les coûts et augmenter l'agilité Philippe Rolland vspecialist EMEA Herve Oliny vspecialist EMEA Mikael Tissandier vspecialist EMEA Des défis informatiques plus complexes

Plus en détail

Sauvegarde : Supports de données et Infrastructures

Sauvegarde : Supports de données et Infrastructures Sauvegarde : Supports de données et Infrastructures Les supports à mémoire permanente Disques «durs» ATA et S-ATA, SCSI et SAS Baie de disques : organisation RAID Les supports optiques Les bandes magnétiques

Plus en détail

Institut National de la Recherche Agronomique. Cahier des charges pour la fourniture du dispositif de sauvegarde des serveurs du Système d Information

Institut National de la Recherche Agronomique. Cahier des charges pour la fourniture du dispositif de sauvegarde des serveurs du Système d Information Institut National de la Recherche Agronomique Cahier des charges pour la fourniture du dispositif de sauvegarde des serveurs du Système d Information Page 1 sur 9 1. Objet de la consultation L Institut

Plus en détail

Stockage des données. Octobre 2002. René J. Chevance

Stockage des données. Octobre 2002. René J. Chevance Stockage des données Octobre 2002 René J. Chevance Contenu Quelques données utiles Évolution des disques magnétiques Problématique du stockage Niveaux fonctionnels - Systèmes de fichiers Accès aux fichiers

Plus en détail

L état de l ART. Évolution récente des technologies. Denis Szalkowski Formateur Consultant

L état de l ART. Évolution récente des technologies. Denis Szalkowski Formateur Consultant L état de l ART Évolution récente des technologies Denis Szalkowski Formateur Consultant Composants et infrastructure L entreprise interconnecté Les composants Les processeurs Le stockage La sauvegarde

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION D EvRP V3 Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP V3 Version 42 Etabli par Département Accompagnement des Logiciels Vérifié

Plus en détail

Guide d Installation Rapide

Guide d Installation Rapide French 1. Guide d Installation Rapide Configuration Système Requise Pour configurer le YES Box N2100 Thecus, vous devez posséder un PC équipé des éléments suivants: Un lecteur de CD-ROM ou DVD-ROM Un port

Plus en détail

Consolidation de stockage

Consolidation de stockage (Information sur la technologie Sto-2003-2) Wolfgang K. Bauer Spécialiste stockage Centre de compétence transtec AG Waldhörnlestraße 18 D-72072 Tübingen Allemagne TABLE DES MATIÈRES 1 RÉSUMÉ...3 2 INTRODUCTION...4

Plus en détail

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements

VLANs. Les principes. La réalisation. Les standards. Un scénario de mise en œuvre. Exemple de configuration d équipements VLANs Les principes La réalisation Les standards Un scénario de mise en œuvre Exemple de configuration d équipements Les principes - longtemps, la solution a consisté à introduire des routeurs entre les

Plus en détail

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015

M1101a Cours 4. Réseaux IP, Travail à distance. Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 M1101a Cours 4 Réseaux IP, Travail à distance Département Informatique IUT2, UPMF 2014/2015 Département Informatique (IUT2, UPMF) M1101a Cours 4 2014/2015 1 / 45 Plan du cours 1 Introduction 2 Environnement

Plus en détail

sécurité et protection des objets externes Sécurité et protection des objets externes

sécurité et protection des objets externes Sécurité et protection des objets externes 1 Sécurité et protection des objets externes Service attendu 2 Service attendu sur la conservation des données Retrouver les données dans l'état Permettre d'avoir un rôle de "propriétaire" Altération due

Plus en détail

Évaluation du système de stockage

Évaluation du système de stockage Évaluation du système de stockage Rapport préparé sous contrat avec EMC Corporation Introduction EMC Corporation a chargé Demartek de procéder à une évaluation pratique du nouveau système de stockage d

Plus en détail

EMC Data Domain Boost for

EMC Data Domain Boost for EMC Data Domain Boost for Symantec Backup Exec Augmentez vos performances de sauvegarde grâce à une intégration avancée dans OpenStorage Avantages clés Sauvegardes plus rapides et meilleure utilisation

Plus en détail

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009»

3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication. «Session 2009» 3 ème Concours de technicien de classe normale des systèmes d information et de communication «Session 2009» Meilleure copie "Etude de cas" Note : 11/20 Thème : réseaux de télécommunication et équipements

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1

Les Virtual LAN. F. Nolot. Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Master 1 STIC-Informatique 1 Les Virtual LAN Introduction Master 1 STIC-Informatique 2 Les Réseaux Locaux Virtuels (VLAN) Avantages des LAN Communication rapide, broadcasts Problèmes des

Plus en détail

11 janvier 2006 NAS - SAN 1 / 42. Exposé - Nouvelles Technologies Réseau. Les solutions de stockage. NAS et SAN KOMAR MANCEL LE CAM

11 janvier 2006 NAS - SAN 1 / 42. Exposé - Nouvelles Technologies Réseau. Les solutions de stockage. NAS et SAN KOMAR MANCEL LE CAM 11 janvier 2006 NAS - SAN 1 / 42 Exposé - Nouvelles Technologies Réseau Les solutions de stockage NAS et SAN 11 janvier 2006 NAS - SAN 2 / 42 SOMMAIRE Introduction... 3... 4 L architecture classique...5

Plus en détail

Spécialiste Systèmes et Réseaux

Spécialiste Systèmes et Réseaux page 1/5 Titre professionnel : «Technicien(ne) Supérieur(e) en Réseaux Informatiques et Télécommunications» inscrit au RNCP de niveau III (Bac + 2) (J.O. du 19/02/2013) 24 semaines + 8 semaines de stage

Plus en détail

Le Serveur de Stockage IBM TotalStorage DS4100

Le Serveur de Stockage IBM TotalStorage DS4100 Le Serveur de Stockage IBM TotalStorage DS4100 Le serveur de stockage sur disques IBM Disk Storage DS4100 est une solution de stockage économique, de grande capacité et évolutive grâce à l utilisation

Plus en détail

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID

Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID Guide pour l Installation des Disques Durs SATA et la Configuration RAID 1. Guide pour l Installation des Disques Durs SATA... 2 1.1 Installation de disques durs Série ATA (SATA)... 2 2. Guide de Configurations

Plus en détail

Systèmes de Stockage Les systèmes de fichiers : les fichiers

Systèmes de Stockage Les systèmes de fichiers : les fichiers Les systèmes de fichiers : les fichiers Permettre de stocker des informations de manière totalement fiable. Permettre de retrouver ces informations de manière efficace. Ils se reconnaissent à leurs noms,

Plus en détail

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN

Cluster de stockage NAS sur SYRHANO. TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Cluster de stockage NAS sur SYRHANO TutoJRES 14 / Stockage - 01/12/2010 Alain BIDAUD - CRIHAN Service de stockage SYRANO Plan Contexte utilisateur bref historique besoins exprimés Cluster de stockage ISILON

Plus en détail