G r o u p e h ô t e l i e r M a r a n a t h a / m a r a n a t h a h o t e l g r o u p D ACTIVITÉ BILANS ANNUAL REPORT & OUTLOOK

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "G r o u p e h ô t e l i e r M a r a n a t h a 2 0 1 3-2 0 1 4 / m a r a n a t h a h o t e l g r o u p D ACTIVITÉ BILANS ANNUAL REPORT & OUTLOOK"

Transcription

1 G r o u p e h ô t e l i e r M a r a n a t h a / m a r a n a t h a h o t e l g r o u p RAPPORT D ACTIVITÉ BILANS & PERSPECTIVES GROUPE MARANATHA ANNUAL REPORT ASSESSMENT & OUTLOOK MARANATHA GROUP

2 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX GENERAL - Créé en 2000 le Groupe Hôtelier Maranatha est gestionnaire de 44 hôtels, implantés à Paris, en Montagne, dans le Grand Sud de la France et à Bruxelles. Bientôt de nouvelles implantations dans les grandes capitales européennes et en France, dans les grandes villes de province. - Information financière : le Rapport d Activité est élaboré sous la direction de Mr. Olivier Carvin, Président du Groupe Maranatha. - Raison sociale : Groupe Maranatha. - Adresse du siège social : 148 traverse de la Martine Marseille. - Capital social : 7M, détenu à 80,67% par Olivier Carvin, 19,33% par des investisseurs privés. - Identification : SIRET : APE : 5510Z - Exercice : du 1 er octobre 2013 au 30 septembre Objet social : acquisition et gestion d hôtels-restaurants et de résidences de tourisme - détention, achat et revente de titres sociaux ainsi que toutes activités annexes liées à la gestion de tels titres. - The Maranatha hotel group was created in 2000 and manages 44 hotels in Paris, the Mountain and Southern regions of France, and Brussels. New hotels will shortly be opening in major European capitals and French cities outside Paris. - Financial information: The Annual Report has been drafted under the direction of Mr Olivier Carvin, President of the Maranatha Group. - Corporate name: Groupe Maranatha. - Registered office address: 148 traverse de la Martine Marseille. - Share capital: 7 million, 80.67% held by Olivier Carvin and 19.33% by private investors. - Identification details: SIRET: APE: 5510Z - Financial year: 1 October 2013 to 30 September Company object: the acquisition and management of hotelrestaurants and tourist accommodation, the holding, purchase and resale of company shares and all activities related to the management of these securities.

3 INTERVIEW D OLIVIER CARVIN, PRÉSIDENT DU GROUPE MARANATHA INTERVIEW WITH OLIVIER CARVIN, PRESIDENT OF THE MARANATHA GROUP HISTORIQUE / HISTORY 1. UN MODÈLE UNIQUE D INTÉGRATION DES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE ET DE LA FINANCE / A UNIQUE MODEL COMBINING THE HOTEL TRADE AND FINANCE 1.1 Trois savoir-faire métiers, clés de l expansion The keys to expansion: three business line skills 1.2 Une année marquée par l arrivée de nouvelles compétences A year high lighted by the arrival of new talent 1.3 L aventure humaine continue The human adventure continues 2. LA MAÎTRISE DE LA GESTION HÔTELIÈRE / MASTERING HOTEL MANAGEMENT 2.1 Paris, une destination incontournable et un marché à fort potentiel Paris, a must-see destination and high-potential market 2.2 Grand Sud, l orientation «séminaires» et prestige Southern France, for "conferences" and prestige events 2.3 Montagne, un marché saisonnier exigeant The Mountain region, a demanding seasonal market 3. FOCUS SUR LES ACQUISITIONS ET LES RÉNOVATIONS 2013/2014 FOCUS ON 2013/2014 ACQUISITIONS AND REFURBISHMENTS 3.1 Bruxelles / Brussels 3.2 Paris / Paris 3.3 Grand Sud / Southern region 3.4 Montagne / Mountain region 4. UNE OFFRE ORIGINALE ET INNOVANTE SUR LE MARCHÉ DE L INVESTISSEMENT HÔTELIER / A UNIQUE, INNOVATIVE OFFERING IN THE HOTEL INVESTMENT MARKET 4.1 Investir dans l hôtellerie Investing in the hotel trade 4.2 La création de valeur de Maranatha Maranatha value creation 4.3 De nouveaux partenaires pour les services financiers du Groupe New partners for the Group's financial services 4.4 Avec Finotel, investir dans l hôtellerie est accessible à tous With Finotel, investment in the hotel industry is accessible to all 5. DÉVELOPPEMENT ET PERSPECTIVES DU GROUPE MARANATHA DEVELOPMENT AND OUTLOOK FOR THE MARANATHA GROUP 5.1 La stratégie de qualité de service du Groupe Maranatha The Maranatha Group's service quality strategy 5.2 Digital et fidélisation, les nouveaux enjeux du Groupe Digital and loyalty, new challenges for the Group 6. TOUTE LA PRESSE EN PARLE... / MAKING HEADLINES IN THE PRESS... Maintenir le cap et le rythme Keeping direction and pace

4 INTERVIEW Interview d Olivier Carvin, Président du Groupe Maranatha réalisée en octobre 2014 par B. Evenou 2015 MARQUE LE DÉVELOPPEMENT D UNE NOUVELLE ORGANISATION POUR LE GROUPE MARANATHA Olivier Carvin, comment définiriez-vous le Groupe Maranatha aujourd'hui? Je dirais que notre Groupe est le premier acteur intégré du secteur de l'hôtellerie. Ce que je veux dire par là c est que notre parfaite autonomie nous permet de collecter de l épargne ; cette épargne nous permet d acheter des hôtels et de les rénover, c est ainsi que nous créons de la valeur. puis, avec une gestion hôtelière de qualité, nous les exploitons, voilà pourquoi je parle d'un groupe intégré. Ce modèle économique est illimité, à la fois précurseur et leader, en France, alors que nous ne sommes pas un fonds d'investissement! C'est une étape considérable pour votre groupe! en effet, aujourd'hui et sur certains dossiers, nos concurrents sont les fonds d'investissement internationaux. la force que nous avons est de proposer des rendements entre 6 et 8 %. il faut savoir que le Groupe Maranatha est le seul à proposer une telle offre. Ce type de modèle financier commence à mûrir, se consolide et nos partenaires sont enthousiastes. nos investisseurs ont parfaitement intégré le fait que notre modèle économique ne peut que s'amplifier et aller de l avant, pour la simple et bonne raison que nous maîtrisons parfaitement la gestion de leur argent. Récolter des fonds, c'est primordial, mais qu'en faites-vous? les fonds servent d'abord à acheter des hôtels, mais pas n'importe où. l emplacement est primordial et nos choix se portent vers des lieux où tous les indicateurs sont favorables. nous visons l'hôtellerie haut de gamme, quatre ou cinq étoiles, de préférence à paris, car la capitale reste la première destination touristique au monde, elle n'est pas délocalisable. Quant au marché des transactions hôtelières, il est en pleine mutation. la moitié des hôteliers sont propriétaires de leur établissement et une grande partie d'entre eux sont proches de la retraite, donc la majorité du parc hôtelier de la capitale sera en vente dans les dix ans. notre réussite vient du choix et de la qualité des emplacements de nos établissements avec une montée en gamme systématique grâce à leur rénovation. il faut savoir que 90 % des hôtels que nous achetons seront rénovés. l une des clés de notre modèle est, il ne faut pas l oublier, la création de valeur. -4-

5 LES DIRIGEANTS / THE DIRECTORS Nathalie Sibony, Olivier Carvin, Loïc Fauchille -5-

6 Notre réussite vient de la qualité des emplacements et d une montée en gamme grâce à la rénovation. Our success comes from the quality of our establishments locations and the refurbish done to make them more up-market. Pouvez-vous nous citer quelques chantiers phares? l'hôtel astor, à paris, situé au cœur du triangle d'or, et dont la métamorphose a démarré cette année en décembre. près de Montmartre, nous poursuivons aussi l'aménagement audacieux du Déclic hôtel, sur le thème de la photographie. Dans le sud, nous avons plusieurs gros chantiers, je pense notamment à l'hôtel Frégate, situé à Bandol, un hôtel splendide doté d une vue imprenable sur la Méditerranée et d un golf renommé de dix-huit trous, le tout entouré de vignes. il y a également Gordes, en plein luberon, avec le Mas des herbes Blanches que nous agrandissons. aujourd'hui, sur un total de 44 hôtels, nous avons 24 chantiers! Quel est le secret de votre réactivité? la réactivité du Groupe tient en 2 points : tout d abord un excellent sourcing, ensuite un pouvoir de décision immédiat qui nous confère d être l'acteur le plus réactif du marché et nos partenaires le savent. personne, aujourd'hui, n'est en mesure de prendre une décision d'acquisition aussi rapidement que nous, tout simplement parce que nous sommes seuls décideurs et ce dernier fait est essentiel. De plus, nous sommes connus aussi pour notre capacité à gérer et optimiser l exploitation hôtelière. De ce fait, des vendeurs vont nous préférer au moment du rachat. Un événement marquant en 2014? outre la structuration des levées de fonds pour un montant global de 150 M et l acquisition d hôtels haut de gamme, le Groupe se consolide avec une organisation par métier, et une montée en puissance de la partie hôtelière. Grâce à l'arrivée de compétences reconnues, je pense que le Groupe va se renforcer encore avec la qualité et le savoir-faire qu ils sauront mettre en place dans nos hôtels. Quelle est votre perception du métier d'hôtelier dans l'avenir? Comme de nombreux secteurs de l'économie, internet a tout bouleversé, aujourd'hui quand on cherche un hôtel, on va instinctivement sur des moteurs de recherche... avec un budget défini on réserve la chambre et l emplacement idéal. Je crois aussi aux services nomades, par exemple hier, en arrivant à nice, j'ai reçu directement sur mon téléphone portable un message de tripadvisor me signalant trois chambres d'hôtels disponibles en ville à moins de quatre-vingts euros. l'application avait intégré le fait que j'étais à deux cents kilomètres de mon domicile. C'est ça l'avenir! Ce type de développement et la création d applications similaires pour Maranatha sont en projet. ainsi, quand vous arriverez dans une ville, le Groupe sera capable de vous proposer nos chambres au meilleur prix. l idée est de continuer sur le principe : «un lieu, un hôtel». Je ne crois pas qu'on choisisse un hôtel en fonction d'une marque comme c'était le cas dans le passé, ce temps est révolu. il faut surfer sur la vague de la tendance actuelle, proposer autre chose en termes d expérience client tant dans la manière de réserver que dans celle de séjourner dans un hôtel. Quelle est votre politique tarifaire sur Internet? nous définissons nos tarifs hôteliers en fonction du taux de réservation, c'est ce que -6-

7 l on appelle le yield management. Changer le prix d'une chambre, d un euro ou deux, peut déclencher des dizaines de réservations en quelques minutes grâce à un changement de positionnement sur tripadvisor par exemple. le temps où l'on avait trois tarifications dans l'année, en fonction de la saison, est terminé. aujourd'hui, l'hôtellerie fonctionne sur le même modèle que les compagnies aériennes. Ceux qui s'en sortent sont ceux qui, comme nous, s'adaptent aux nouvelles technologies et s'intègrent. Comment entendez-vous développer votre marque Maranatha? en ce qui concerne nos établissements, vous ne descendrez jamais à l'hôtel Maranatha de nice ou d ailleurs, comme dans un intercontinental. nous ne prenons une marque que dans la mesure où elle nous apporte un plus. pour exemple, si nous gardons Kyriad à Montélimar c est que cet hôtel accueille de nombreux hommes d'affaires à qui nous proposons des tarifs «corporate», à l'année. À paris, où le taux d'occupation des hôtels peut atteindre 90 % à l'année, nous avons moins besoin de marque. toutefois, nous souhaitons que nos clients voyagent d un hôtel à un autre. nous réfléchissons donc à aller vers une fidélité Groupe. sommes présents à Montpellier avec le Grand hôtel du Midi, place de la Comédie, comme en plein centre de toulouse avec l hôtel les Capitouls. Si nous trouvons quelque chose en plein cœur de Bordeaux, nous irons! Vous savez, j'ai la particularité d'acheter chacun de mes hôtels en rencontrant personnellement le vendeur car ces lieux sont généralement empreints d une histoire de vie. une certaine forme de respect sans doute. Je crois aussi beaucoup au potentiel intact de la montagne. le groupe investit aussi dans le luxe, voire le très grand luxe, à Megève, par exemple, nous développons un concept qui ressemble à un yacht de luxe, mais en montagne. le grand luxe, c'est de savoir apporter au client ce dont il a besoin sans avoir à le dire... l anticipation en est la clé. Que peut-on souhaiter au Groupe pour cette année à venir? le Groupe est dans une période de stabilisation. la moitié du parc est en rénovation, ce qui est bien, car c est ainsi que nous créons de la valeur, cependant cela engendre des coûts importants. une de nos missions cette année est d équilibrer hôtels en travaux et hôtels en exploitation afin d augmenter la profitabilité de la gestion hôtelière. en qualité de fondateur et de président, je souhaite au Groupe de garder ce qui a fait sa réussite jusqu à présent, à savoir sa cohésion, son implication et cet esprit particulier qui prône avant tout la valeur des hommes et des femmes qui font du Groupe Maranatha une belle entreprise. Quelles sont les régions sur lesquelles vous aimeriez vous situer, en dehors de Paris? Ce ne sont pas des régions que nous visons, mais plutôt des villes. aujourd'hui, le client à Marseille n'a plus envie de dormir en périphérie, il veut être sur le Vieux-port! C'est dans le cœur des centres-ville que l'hôtellerie fonctionne bien. ainsi, nous 3 dirigeants aux personnalités et aux parcours différents qui conjuguent et démontrent parfaitement les 3 grands savoir-faire du Groupe Maranatha : le développement et le choix des implantations avec Olivier Carvin, le savoir-faire financier avec Nathalie Sibony et la maîtrise de la gestion hôtelière avec Loïc Fauchille. Three directors with different career paths and personalities which are complementary, and that perfectly demonstrate the three main areas of expertise of the Maranatha Group: Expertise in development and choice of location with Olivier Carvin, financial expertise with Nathalie Sibony and hotel management expertise with Loïc Fauchille. -7-

8 Interview with Olivier Carvin President of the Maranatha Group Carried out in October 2014 by B. Evenou Siège du Groupe Maranatha / The Maranatha Group head office 2015 WILL SEE A REORGANISATION OF THE MARANATHA GROUP Olivier Carvin, how would you describe the Maranatha Group today? I would say that our group is the first integrated player in the hotel industry. What I mean is that we are fully independent so we can attract savings and use these savings to buy hotels which we often refurbish, thereby creating value, and then use our top quality hotel management to operate them. that's what I mean when I talk about an integrated group. this financial model has endless possibilities. It is the first of its kind in France, a pioneering idea, bearing in mind we are not an investment fund! This is a major step for your group! In some areas, our main competitors are currently international investment funds. our strength lies in the fact we can offer yields between 6 and 8%. It is worth noting that maranatha is the only group that can offer this. this type of financial model is beginning to mature and gain ground and is being welcomed with open arms by our partners. our investors have really understood that our financial model can only grow and move forward, for the simple reason that we have shown them that their money is in good hands. Attracting funds is essential but what do you do with the money? First and foremost, we use the funds to buy hotels, but not just anywhere. location is of the essence and we tend to select areas where all the indicators are good. We are aiming at the top end of the hotel market, preferably 4-star or 5-star hotels in paris, because the capital is still the world's top tourist destination and it is always going to be that way. and the hotel transaction market is huge. half of all hoteliers own their own establishment and many of them are approaching retirement, so the majority of the capital's hotel stock will come up for sale in the next ten years. We are successful because we choose establishments in quality locations and refurbish them to systematically make them more upmarket. We refurbish 90% of the hotels we buy. Don't forget that value creation is a key concept of our model. Can you name some of your flagship refurbishments? the hotel astor in paris, right at the heart of the golden triangle, where refurbishment began in December last year. and the Déclic hotel near montmartre where we have taken the bold step of refurbishing it on a photography theme. In the south, we have several major projects underway. the first that springs to mind is the hôtel Frégate in Bandol. Set in the middle of vineyards, this -8-

9 splendid hotel has a sweeping view of the mediterranean and a famous 18-hole golf course. there's also gordes, in the heart of the luberon region, and the mas des herbes Blanches which we are expanding. today, out of a total of 44 hotels, 24 are under refurbishment! How do you stay ahead of the game? there are two factors: first, we rely on excellent sourcing and secondly we have the power to make instant decisions. this makes us the most responsive player on the market and our partners know this. nobody else at the moment is in the position to make purchase decisions as quickly as we do, quite simply, because we are the only decision maker involved. plus, we also have a reputation for excellent hotel management and optimising operations. this is why people want to sell to us. A 2014 highlight? apart from the structuring of the funds we raised, a total of 150 million, and the acquisition of topof-the-range hotels, the group reinforced its structure, by business line, and the hotel segment gained momentum. With the arrival of recognised expertise, I think the group will gain even greater strenght from the quality and knowhow they will be able to put in place in our hotels. How do you perceive the hotel trade of the future? like many sectors of the economy, the Internet has really shaken up the hotel trade. today, if you're looking for a hotel, you instinctively go to tripadvisor or Booking.com... If you've a set budget you can book the perfect hotel and location. I'm also a great believer in roaming. For example, when I arrived in nice yesterday I received a message from tripadvisor directly on my mobile telling me of three vacant hotel rooms in the city at under 80 euros. the app had registered the fact I was 200 kilometres from home. that's the future! We are currently considering this type of development and the creation of similar apps for maranatha. So when you arrive in a city, the group will be able to offer you the best rates for our rooms. the idea is to pursue the principle of "one place, one hotel". I think times have changed and nobody chooses their hotel by the brand any more. We need to get on board and offer a different type of customer experience for both booking and the hotel stay itself. What is your web pricing strategy? We set our hotel prices in accordance with the reservation rate, a system we call yield management. Changing the price of a room by one or two euros can trigger dozens of reservations in just a few minutes because it changes our positioning on tripadvisor for example. the days of three seasonal rates a year have gone. nowadays, the hotel trade follows the same model as the airlines. those who survive are those who, like us, embrace and adapt to new technologies. How do you plan to develop the Maranatha brand? In terms of our hotels, your experience at a maranatha hotel in nice or elsewhere will never be like staying at an Intercontinental for example. We only take on a brand if it comes with an added extra. For example, we have kept the Kyriad name in montélimar because it is popular with businessmen who get annual "corporate" rates. In paris, where the annual hotel occupancy rate can be as high as 90%, a brand is less important to us. But we would like our customers to stay at more than one of our hotels so we are looking at moving towards a group loyalty scheme. In which regions, outside Paris, would you like to have a presence? We are not targeting regions but cities. today's visitor to marseille no longer wants to stay in the outskirts, he wants to be at the Vieux-port! It is in the city centres that the hotel trade is doing well. We have the grand hôtel du midi in place de la Comédie in montpellier and also the les Capitouls hotel in toulouse. and if we find something right in the centre of Bordeaux, we'll go there too! You know, each time I buy a hotel I meet the owner personally, which doesn't normally happen in the hotel trade, because these places generally have their own life story. I think it's my way of showing respect. I also believe there's a lot of unexplored potential in the mountains. the group is also investing in the luxury sector and even the ultra-luxury segment. For instance, in megève we are developing a concept not unlike a luxury yacht, but in the mountains. In the high-end market you need to give the client what he needs without ever telling him... anticipating needs is the key to success. Are you also taking steps onto the international market? For the moment our priority is to consolidate the group and complete the work on the bulk of our hotel stock, but we are ready for the international markets. after the Sofitel Brussels le louise and the mont paisible in Crans-montana, Switzerland, it could be Barcelona and why not london, Berlin or rome. I think that, outside France, we're more likely to buy a portfolio of hotels because these regularly come onto the market. that will be in late 2015 or the following year. What can we wish the Group for the year to come? the group is currently in a period of stabilisation. half our stock is under refurbishment, which is good because this is how we are creating value, but it also involves significant outlay. So one of our tasks for this year is to achieve a balance between hotels under refurbishment and hotels in operation so we can increase the profitability of our hotel management. as founder and president of the group, I would wish that it doesn't lose sight of what has bought it success up till now, that is cohesion, involvement and a special mindset that values first and foremost the men and women who have made the maranatha group such a great company. -9-

10 HISTORIQUE 14 ANS DE CROISSANCE DU GROUPE MARANATHA HISTORY 14 YEARS OF GROWTH FOR THE MARANATHA GROUP L histoire démarre en l an 2000 avec l acquisition des 3 premiers hôtels par Olivier Carvin alors expert-comptable, qui recherchait un placement avec des rendements supérieurs à ceux de l immobilier. C est en 2008 que naît l idée de développer une offre de placement pour les besoins de financement du Groupe. Le marché de l hôtellerie, en pleine restructuration offre de nombreuses opportunités auxquelles Maranatha peut accéder grâce à son modèle. It all began in 2000 when Olivier Carvin, a chartered accountant at the time, bought his first three hotels in a quest to find an investment that offered a higher return than real estate. The idea of developing an investment offering to meet the Group's funding requirements was born in The hotel market, currently undergoing a mass restructuring, presents many opportunities and Maranatha has the right model to access these. -10-

11 2000/ / Acquisitions Acquisitions - Kyriad Montélimar*** - inter hotel relais d aubagne*** - BeSt WeStern Domaine de la petite isle*** à l isle-sur-la-sorgue 2006 / Début des travaux d amélioration - Mise en place d une politique de développement - Start of refurbishments - Development policy put in place 2007 / Plan de rénovation Refurbishment plan - Kyriad Montélimar*** - inter hotel relais d aubagne*** 2008 / Acquisitions Acquisitions - logis hotel le Mas de l Étoile*** à aubagne - 1 ères acquisitions - 1 ères RénOvatIOns - 1 er Hôtel 4 étoiles - 1 st ACquIsITIOns - 1 st refurbishments - 1 st 4-sTAr HOTEl Plan de rénovation Refurbishment plan - BeSt WeStern Domaine de la petite isle*** à l isle-sur-la-sorgue 2009/10 / Acquisitions Acquisitions - Moulin de Vernègues hôtel & Spa - Châteaux & hôtels Collection**** à pont royal - Kyriad orange*** 2011/ / Acquisitions Acquisitions - hôtel les Jardins de Montmartre*** à paris - Kyriad Marseille paradis*** - Marmotel*** à pra-loup - nice excelsior - Châteaux & hôtels Collection**** - hôtel Montmartre mon amour**** à paris 2012 / Acquisitions Acquisitions - BeSt WeStern le paradou*** à avignon - BeSt WeStern nouvel orléans*** à paris et 4 hôtels en simultanée : and 4 hotels purchased simultaneously: - Comfort hôtel Champigny sur Marne*** - BeSt WeStern Gap*** - B&B aubagne Gémenos** - p'tit Dej-hôtel Bourg lès Valence** Rénovations Refurbishments - hôtel Montmartre mon amour**** à paris - Marmotel*** à pra-loup 2013 / Acquisitions Acquisitions - Grand aigle hôtel & Spa**** à Serre-Chevalier - Grand hôtel du Midi Châteaux & hôtels Collection**** à Montpellier - hôtel Jules César - MGallery***** à arles - BeSt WeStern Mercedes**** à paris - hôtel trinité plaza*** à paris - Déclic hôtel**** à paris - Seven hotel**** à paris - hôtel des Savoies*** à lyon - Grand hôtel des thermes**** à Brides-les-Bains Rénovations Refurbishments - nice excelsior - Châteaux & hôtels Collection**** - hôtel les Jardins de Montmartre*** à paris - B&B aubagne Gémenos** - Grand aigle hôtel & Spa**** à Serre-Chevalier - Lancement de Finotel Premium, offre agréée AMF - Launch of Finotel Premium, approved by AMF (French Financial Markets Authority) 2014 / Acquisitions Acquisitions - Comfort hôtel nation*** à paris - Sofitel le louise***** à Bruxelles - hôtel royal ours Blanc**** à l alpe d huez - hôtel excelsior Chamonix*** à Chamonix-Mont-Blanc - alpenrose - Suites hôtel**** à l alpe d huez - hôtel le pic Blanc*** à l alpe d huez - hôtel artea*** à aix-en-provence - hôtel régina opéra*** (Finotel) à paris - hôtel trianon Gare de lyon*** (Finotel) à paris - Five hotel*** à paris - hôtel l'aigle des neiges**** à Val-d isère - First hôtel paris tour eiffel**** (Finotel) à paris - hôtel ibis Budget Saint Jean de Maurienne** à Sainte-Marie-de-Cuines - le Mas des herbes Blanches relais & Châteaux***** à Gordes - holiday Villa lafayette*** à paris - Dolce Frégate provence**** à Bandol - hôtel astor Saint-honoré**** à paris -11- Rénovations Refurbishments - Grand aigle hôtel & Spa**** à Serre-Chevalier - Déclic hôtel**** à paris - hôtel Jules César - MGallery***** à arles - Seven hotel**** à paris - hôtel royal ours Blanc**** à l alpe d huez - hôtel l'aigle des neiges**** à Val-d isère - Grand hôtel des thermes**** à Brides-les-Bains - hôtel des Savoies*** à lyon - BeSt WeStern nouvel orléans*** à paris - hôtel le Chalet du lac**** à tignes Extensions Extensions - BeSt WeStern le paradou*** à avignon - hôtel excelsior Chamonix*** à Chamonix-Mont-Blanc - Lancement de Finotel 2, offre agréée AMF - Clôture de Finotel Premium - Launch of Finotel 2, approved by AMF (French Financial Markets Authority) - Closure of Finotel Premium - 1 ers Hôtels PaRIsIens - 1 er Hôtel européen - 1 ers 5 étoiles - 1 st PArIsIAn HOTEls - 1 st EurOPEAn HOTEl - 1 st 5-sTAr HOTEls

12 Confort, qualité et services sur l ensemble du parc hôtelier du Groupe Maranatha avec 44 établissements, gérés sous haute exigence. Comfort, quality and services throughout the whole of the Maranatha Group s hotel stock with 44 establishments managed to a high standard. Hôtel Royal Ours Blanc**** -12-

13 L ESPRIT MARANATHA / THE MARANATHA SPIRIT Hôtel Jules César - MGallery***** Hôtel Astor Saint-Honoré**** -13-

14 -14-

15 1. UN MODÈLE UNIQUE D INTÉGRATION DES MÉTIERS DE L HÔTELLERIE ET DE LA FINANCE A UNIQUE MODEL COMBINING THE HOTEL TRADE AND FINANCE -15-

16 Le Groupe doit son développement à la qualité de ses implantations, sa maîtrise de l outil de gestion et son savoir-faire financier. The Group owes its growth to quality locations, its expert handling of the management tool and its financial know-how. 1.1 TROIS SAVOIR-FAIRE MÉTIERS, CLÉS DE L EXPANSION en moins de 15 ans, Maranatha est devenu leader avec un modèle économique unique basé sur 2 activités complémentaires : la finance et l hôtellerie. Depuis 2008, le Groupe propose des offres de placement permettant de bénéficier d avantages fiscaux pour financer le développement de son parc hôtelier. le développement repose sur un savoir-faire multiple et un état d esprit innovant et bâtisseur qui en font un acteur unique. le secteur de l hôtellerie en France en 2013 n est pas épargné par la crise, mais la France reste la première destination mondiale avec 2 % de croissance du nombre d arrivées, troisième au classement des pays selon les recettes du tourisme international en 2013 (source DGCiS). Dans ce contexte économique difficile, les performances hôtelières ont stagné en 2013 avec un léger recul de la fréquentation touristique. Deux exceptions, l hôtellerie de luxe grâce à la clientèle étrangère et paris dont les taux d occupation se maintiennent proches de 80 % (Source KpMG). les évolutions 2014 sont apparues mesurées, dues à une concurrence accrue d autres formes d hébergements, l optimisation de la distribution et la maîtrise du bon mix d offres ont été plus que jamais incontournables. Un savoir-faire en développement, du sourcing au positionnement. le Groupe poursuit son développement à paris, la Montagne et le Grand Sud, les régions françaises les plus touristiques. Selon la DGCiS en 2011, Île de France, paca et rhône-alpes concentrent 50 % de la consommation touristique française et sont -16-

17 également les premières régions en tourisme d affaires. Maranatha est désormais présent à Bruxelles avec un établissement 5 étoiles acquis par le Groupe lors de cet exercice : le Sofitel le louise*****. Depuis toujours, Maranatha a démontré sa capacité à sourcer les bonnes opérations dans les centres-ville ou des lieux à forte notoriété, à mener à bien des projets innovants de rénovation, à bien positionner l offre en fonction du bâti et de l environnement, montant en gamme et en intégrant les nouvelles équipes grâce aux process mis en place. 17 hôtels ont été acquis en 2013/2014, 1 hôtel à Bruxelles, 7 à paris, 3 en provence, 6 à la Montagne. le portefeuille Finotel premium a permis d intégrer : l hôtel régina opéra***, l hôtel trianon Gare de lyon***, et le First hôtel paris tour eiffel****, gérés par le Groupe. les nouvelles acquisitions d exception : Sofitel le louise***** Bruxelles, hôtel Jules César-MGallery***** arles, le Mas des herbes Blanches relais & Châteaux***** Gordes, hôtel astor Saint-honoré**** paris 8 e, et le Dolce Frégate provence**** Bandol. 1.1 THE KEYS TO EXPANSION: THREE BUSINESS LINE SKILLS The Maranatha Group is unique in that it owes its growth to its expertise and an innovation and construction ethos. France's hotel sector did not escape the crisis in 2013 but the country remained the world's top tourist destination, with check-ins up 2%, and the third largest in terms of international tourism revenue in 2013 (source DgCIS). In this difficult economic climate, 2013 hotel performances stagnated with a slight downturn in tourist numbers. there were however two exceptions: luxury hotels, bolstered by visitors from abroad, and paris where occupancy rates were still close to 80% (Source Kpmg). the outlook for 2014 is moderate. With fiercer competition from alternative accommodation solutions, optimising distribution and achieving the right mix of offers were, more than ever, essential. Development expertise, from sourcing to positioning. the group is pursuing its development in paris and in the mountain and Southern regions of France, the country's top tourist destinations. according to the DgCIS in 2011, 50% of France's tourism consumption is consolidated in the greater paris, provence-alpes-côte d'azur (paca) and rhône alpes regions. these are also the top regions for business tourism. the maranatha group is now present in Brussels, having purchased a 5-star hotel - the Sofitel le louise*****- during this financial year. Since the outset, maranatha has demonstrated an ability, and had the right processes in place, to source good operations in city centre locations or wellknown destinations, to carry through innovative refurbishment projects, to position its offering alongside up-and-coming buildings and areas and to put new teams in place. Seventeen hotels were purchased in 2013/2014, one hotel in Brussels, seven in paris, three in provence, and six in the mountain region. the following were integrated via the Finotel premium portfolio: the hôtel régina opéra***, hôtel trianon gare de lyon***, and the First hôtel paris tour eiffel****, and are managed by the group. Some prime new acquisitions: Sofitel le louise***** Brussels, hôtel Jules César mgallery***** arles, le mas des herbes Blanches relais & Châteaux***** gordes, hotel astor Sainthonoré**** paris 8th, and the Dolce Frégate provence**** Bandol HOTELS REFURBISHMENTS 150M FUNDRAISING 150 MILLION 13 È 13TH FRENCH HOTEL GROUP source MKG hospitality ,000 EMPLOYEES IN HIGH SEASON -17-

18 CA en K revenu in K Arrivées touristiques internationales en million International tourist arrivals in million K K K K K 0-6 l l l l l l l * ÉvOLUTION DU CA et DU NOMBRe D HôTeLS evolution of the revenu and the number of hotels (*) Chiffre d affaires exploitation y compris les restaurants et les hôtels inclus dans le périmètre de consolidation Finotel (*) operating revenue including the restaurants and hotels in the Finotel consolidation perimeter Nombre d hôtels number of hotels millions Années Years ÉvOLUTION DU TOURISMe MONDIAL WorlD: InBounD tourism Source: World toursim organization (unwto) Un savoir-faire en gestion hôtelière, de l outil de gestion à la distribution multicanal. l outil de gestion a été calibré pour intégrer les nouveaux hôtels, gérer et optimiser tous les établissements ; au siège, 22 collaborateurs sont au service des équipes des hôtels pour le suivi de la gestion opérationnelle, des ressources humaines, du juridique, des achats et de la maintenance. pour la commercialisation des hôtels, la politique commerciale est désormais régionalisée pour une meilleure adaptation. Chaque région bénéficie désormais d un directeur de région, d un yield dédié et d un responsable commercial «affaires ou loisirs» selon les besoins du marché. Sur le secteur de paris, cette nouvelle organisation permet de développer une stratégie tarifaire globale, de profiter pleinement des grands événements et d une réservation intra hôtels. pour le marché de la Montagne dont le parc est passé à 11 hôtels sur la saison 2013/2014, la nouvelle organisation se met en place au fur et à mesure. elle favorise l adaptation à un marché plus traditionnel, très axé sur le segment «loisirs» qui s anticipe 12 à 18 mois à l avance, avec l intégration d acteurs locaux. pour ce marché, un agent de réservation Montagne sera également mis en place. Maranatha devient ainsi un nouvel acteur sur le marché alpin avec une forte puissance de commercialisation. le Grand Sud est, peu à peu, appréhendé de façon régionalisée compte tenu des disparités des hôtels, mais bénéficie de la même organisation avec une orientation MiCe (Meeting, incentive, Congrès, Événement). une politique importante en digital, des investissements en communication ont été mis en place : le développement de tous les canaux de vente traditionnels, du corporate -18-

19 ainsi que l utilisation des leviers tels que la presse et les réseaux sociaux, constituent toujours les fondamentaux de la commercialisation et de la mise en valeur des hôtels Maranatha. Sans ces efforts, il serait très difficile de développer le marché. Un savoir-faire financier, de la Gestion Privée à l appel public à l épargne. Depuis 2008, grâce à la structuration de ses offres, le Groupe a su convaincre et intéresser ses partenaires, conseillers en gestion de patrimoine et investisseurs. Dans le cadre de la loi européenne sur l épargne, le Groupe a levé plus de 150 millions d euros auprès d investisseurs privés, en menant des opérations conjointes avec des fonds d investissement comme 123Venture ou des Family office. Finotel premium, le véhicule d investissement agréé par l autorité des marchés financiers a permis de collecter 28,5 M (20,3 M de collecte + 8,2 M de prêts bancaires). investir dans l hôtellerie française séduit les investisseurs. le marché des cessions d actifs hôteliers est dynamique a été une année faste : 7,9 Mds en 2013 en europe contre 6,2 Mds en on retrouve un niveau proche de la moyenne des 10 dernières années. la France est le deuxième marché européen et s élève à 2,5 Mds. les investisseurs confirment leur volonté d investir notamment à paris (Source KpMG). les services financiers du Groupe se sont structurés en front, middle, back office et services partenaires pour améliorer la qualité du service. Maranatha bénéficie désormais d une bonne notoriété sur le marché, et son offre d investissements dans des actifs parisiens séduit. le Groupe assoit sa crédibilité réelle et forte et son professionnalisme tous les jours davantage. Hotel management expertise, from the management tool to multi-channel distribution. the management tool is calibrated to incorporate the new hotels and manage and optimise all the establishments. at head office there are 22 employees in place to support the hotel teams and oversee operations management, hr, legal affairs, purchasing and maintenance. to ensure a better fit, the group's hotel marketing policy has been regionalised. each region now has a regional manager, its own revenue and a sales manager for business or leisure, depending on market requirements. For paris, this new organisation allows the group to develop a global pricing policy, to capitalise fully on major events and benefit from an intra-hotel reservation system. In the mountain segment, where stock increased to 11 hotels in the 2013/2014 season, the new organisation is gradually being put in place. here, the focus is on adapting to a more traditional market which is primarily leisure-focused, can be predicted 12 to 18 months in advance, and involves collaboration with local operators. a mountain booking agent will also be appointed. So maranatha is a new player in the alpine market with a strong marketing force. gradually, the Southern region is no longer being lumped together as a single entity given that it has many different types of hotels, but it still benefits from one organisation with a mice (meeting, Incentive, Congress, event) focus. a major digital policy, investment in communications, development of all the traditional sales channels, developing the corporate market and using levers such as the press and social media, are still fundamental elements and creating value of the maranatha hotel marketing strategy. It would be difficult to develop our markets without this effort. financial know-how, from Private Management to public offerings. Since 2008, the group has been a convincing investment prospect for its financial adviser partners and investors alike. With offerings structured in line with the european Savings Directive, the group has raised over 150 million from private investors, running joint operations with investment funds such as 123Venture or Family office. through Finotel premium, an investment vehicle approved by the French Financial markets authority, the group collected 28,5 million ( 20.3 million in revenues million in bank loans). the French hotel industry is an attractive proposition for investors. there is a constant stream of hotel assets being bought and sold was a very successful year. 7.9 billion in 2013 in europe versus 6.2 billion in We are returning to a level close to the last tenyear average. France is the second largest european market at 2.5 billion. Investors are showing they are keen to invest, especially in paris (Source Kpmg). to improve service quality, the group's financial services are structured into a front, middle and back office and partner services. maranatha has become well-known in the financial markets and its offering of investments in paris property is proving popular. the group has gained solid credibility and recognition for its professionalism and is building on this reputation a little more each day. 7,9 Mds de CessIOns d actifs HôtelIeRs en europe en BIllIOn Of HOTEl AssET DIsPOsAls In EurOPE In

20 1.2 UNE ANNÉE MARQUÉE PAR L ARRIVÉE DE NOUVELLES COMPÉTENCES 5 grands professionnels intègrent le Groupe Maranatha. Five top professionals joined the Maranatha Group. Pour gérer sa croissance, le Groupe a poursuivi sa structuration et sa consolidation en faisant appel à de nouvelles compétences. en un an le siège est passé de 45 à 79 personnes, ce qui a donné lieu à une nouvelle organisation, grâce à laquelle le rythme de déploiement et d intégration est possible. Mais c est aussi l équipe dirigeante qui est renforcée autour d Olivier Carvin et de nathalie sibony pour répondre aux enjeux stratégiques du secteur. Direction Générale Senior management Direction des exploitations operations Division Direction Commerciale Sales Division Direction technique technical Division Direction administrative et Financière administration and Finance Division Direction des ressources humaines hr Division Direction Juridique legal Division Direction des Systèmes d information System Division Marketing et Communication marketing & Communications Direction des Services Financiers Financial Services Division Contrôle de Gestion management Control Services Généraux general Services ÉvOLUTION DeS effectifs SIèGe ChangeS In head office employees 0 l 5 l 10 l 15 l 20 l effectif Workforce Céline Coulomb. directrice administrative et financière. Groupe Maranatha. Diplômée de l'edhec et titulaire du DeSCF, Céline Coulomb possède une expérience de 12 ans dans le domaine de la finance. après avoir travaillé 8 ans au sein du cabinet ernst & Young en audit financier puis au sein du groupe coté Spir Communication, Céline Coulomb a rejoint le Groupe Maranatha en octobre 2013 afin de structurer la Direction administrative et Financière, du pilotage aux financements nécessaires pour répondre aux enjeux de croissance du groupe. véronique lux. directrice Commerciale des services financiers. Maranatha finance. Diplômée de l isg paris, 15 ans d expérience dans l univers de la finance, Véronique lux a successivement occupé des postes au sein de groupes de renoms : recoasset Management, Banque robeco, Skandia et Ge Money bank, avant de rejoindre le Groupe Maranatha où elle apporte une vision stratégique et une approche qualité à toutes les étapes de la relation avec les partenaires. -20-

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag. Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.com LES CHIFFRES DU SPA en France SPA FIGURES in France 74 EMOTION

Plus en détail

FINOTEL PREMIUM : UNE SOLUTION POUR INVESTIR DANS L HÔTELLERIE OUVERTE AU GRAND PUBLIC.

FINOTEL PREMIUM : UNE SOLUTION POUR INVESTIR DANS L HÔTELLERIE OUVERTE AU GRAND PUBLIC. Dossier de presse FINOTEL PREMIUM : UNE SOLUTION POUR INVESTIR DANS L HÔTELLERIE OUVERTE AU GRAND PUBLIC. Le Groupe Maranatha va gérer le portefeuille d actifs hôteliers de Finotel. L'attention du public

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015

Miroir de presse. International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Miroir de presse International Recruitment Forum 9-10 mars 2015 Contenu 1. L Agefi, 9'510 ex., 02.03.2015 2. Market, online, 12.3.2015 3. Studyrama, online, 13.3.2015 4. Venture Magazine, online, 15.3.2015

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel -

luxury training & coaching Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - Le Luxe, ce n est pas le contraire de la pauvreté mais celui de la vulgarité. - Coco Chanel - luxury training & coaching Expert en qualité de service... Nos Objectifs Our Objectives Développer la qualité

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Catella Asset Management

Catella Asset Management Catella Asset Management Asset management immobilier Catella Asset Management se consacre aux activités d investissement, asset et property management immobiliers pour le compte de tiers Investisseurs

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

BNP Paribas Personal Finance

BNP Paribas Personal Finance BNP Paribas Personal Finance Financially fragile loan holder prevention program CUSTOMERS IN DIFFICULTY: QUICKER IDENTIFICATION MEANS BETTER SUPPORT Brussels, December 12th 2014 Why BNPP PF has developed

Plus en détail

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES

MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES MODULES DE COURS BILINGUES EN GESTION DE COOPÉRATIVES Claude-André Guillotte Directeur, IRECUS Université de Sherbrooke Claude-Andre.Guillotte@USherbrooke.ca Karen Miner Directrice générale Co-operative

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area

CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE. Developing a joint strategy for the Channel area CONTRUISONS ENSEMBLE UNE STRATÉGIE POUR L ESPACE MANCHE Developing a joint strategy for the Channel area Les objectifs du projet Co-financé par le programme Interreg IVA France (Manche) Angleterre, le

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation

Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation Institut d Acclimatation et de Management interculturels Institute of Intercultural Management and Acclimatisation www.terresneuves.com Institut d Acclimatation et de Management interculturels Dans un

Plus en détail

MAXI SPEED-ROLL Course à boules

MAXI SPEED-ROLL Course à boules Course à boules Notice de montage 1. Posez le jeu à plat sur une table. 2. A l aide de la clé de service, dévissez les vis qui maintiennent la plaque de plexiglas et déposez la. 3. Dévissez les 4 vis fixant

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

accidents and repairs:

accidents and repairs: accidents and repairs: putting the pieces together accidents et réparations : réunir le tout nobody can repair your Toyota like Toyota Unfortunately, accidents do happen. And the best way to restore your

Plus en détail

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS

EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS EXPERTISE & SOLUTIONS POUR OPERATEURS & PROPRIETAIRES D AVIONS PRIVES EXPERTISE & SOLUTIONS FOR PRIVATE AIRCRAFT OPERATORS & OWNERS JET SERVICES GROUP vous propose la solution MANAJETS destinée aux opérateurs

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET CAMPUS FRAN S E P T E M B R E 2 0 1 5 / S E P T E M B E R 2 0 1 5 S E P T E M B R E 2 0 1 6 / S E P T E M B E R 2 0 1 6 VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR LEAFLET BIENVENUE WELCOME Campus France, chargé de vous

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

de stabilisation financière

de stabilisation financière CHAPTER 108 CHAPITRE 108 Fiscal Stabilization Fund Act Loi sur le Fonds de stabilisation financière Table of Contents 1 Definitions eligible securities valeurs admissibles Fund Fonds Minister ministre

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

DU Diplôme Universitaire Niveau Bac +4

DU Diplôme Universitaire Niveau Bac +4 DU Diplôme Universitaire Niveau Bac +4 MANAGEMENT DE L HÔTELLERIE ET DU TOURISME DE LUXE Formation à Paris : 12 mois Accès : Bac +2 Stage international : 12 mois LUXE CODES & UNIVERS 1 ère ANNÉE Programme

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime aide les expatriés et les voyageurs à construire l assurance santé expatrié avec le meilleur prix, garantie et service

Plus en détail

Consultants en coûts - Cost Consultants

Consultants en coûts - Cost Consultants Respecter l échéancier et le budget est-ce possible? On time, on budget is it possible? May, 2010 Consultants en coûts - Cost Consultants Boulletin/Newsletter Volume 8 Mai ( May),2010 1 866 694 6494 info@emangepro.com

Plus en détail

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION

Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations. Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Cheque Holding Policy Disclosure (Banks) Regulations Règlement sur la communication de la politique de retenue de chèques (banques) SOR/2002-39 DORS/2002-39 Current to

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection AAA travaille dans le secteur aéronautique sur l'industrialisation, l'ingénierie de fabrication, la production, les activités d'inspection des appareils et la formation, sur appareil, sous-ensemble ou

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Brochure de Presentation. (Janvier 2015)

Brochure de Presentation. (Janvier 2015) Brochure de Presentation (Janvier 2015) Présentation du Cabinet _Melhenas & Associés est un cabinet indépendant d expertise comptable, d audit et de conseil. _Notre métier, conseiller et accompagner nos

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin:

Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: Travel information: Island? Please kindly find below a synoptic table showing the various ways of transport from Mahe to La Digue, with a stop over on Praslin: From Mahé to Praslin From Praslin to La Digue

Plus en détail

#FeelTheDifference. Nouveau en 2014 : Vos événements dans un lieu unique aux portes de Paris New in 2014 : Your events in an unique venue near Paris

#FeelTheDifference. Nouveau en 2014 : Vos événements dans un lieu unique aux portes de Paris New in 2014 : Your events in an unique venue near Paris OsezLaDifférence #FeelTheDifference Nouveau en 2014 : Vos événements dans un lieu unique aux portes de Paris New in 2014 : Your events in an unique venue near Paris La structure idéale pour vos réceptions

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION

Appointment or Deployment of Alternates Regulations. Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appointment or Deployment of Alternates Regulations Règlement sur la nomination ou la mutation de remplaçants SOR/2012-83 DORS/2012-83 Current to August 30, 2015 À jour

Plus en détail

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS

RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS RFP 1000162739 and 1000163364 QUESTIONS AND ANSWERS Question 10: The following mandatory and point rated criteria require evidence of work experience within the Canadian Public Sector: M3.1.1.C / M3.1.2.C

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail