Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives. Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010"

Transcription

1 Retentissement cardiaque des bronchopathies chroniques obstructives Dr Patrice CUVILLIER Cardiologue Denain France Dalat novembre 2010

2 Coeur et B.P.C.O. Le cardiologue est souvent sollicité pour évaluer la part cardiaque en cas de majoration de la dyspnée d'un insuffisant respiratoire Le diagnostic est souvent difficile Les atteintes cardiaques sont fréquentes, leurs mécanismes et leurs causes ne sont pas univoques Le traitement est délicat et difficile

3 Cœur et B.P.C.O. Hypertension pulmonaire et insuffisance cardiaque droite Tournant évolutif dans la maladie respiratoire Pathologies du cœur gauche Retentissement sur le cœur gauche de la dilatation du VD Maladie coronarienne et autres Troubles du rythme

4 Cœur droit et B.P.C.O. = l'hypertension artérielle pulmonaire Définition, mécanismes et caractéristiques Diagnostic clinique : souvent tardif Dyspnée, fatigue, OMI, palpitations Éclat de B2 pulmonaire, souffle d'insuffisance tricuspidienne Harzer, turgescence jugulaire, reflux hépato-jugulaire, OMI, ascite... Savoir reconnaître les signes d'un cœur pulmonaire aigu

5 Cœur droit et B.P.C.O. Radiographie pulmonaire

6 ECG (Cœur droit et B.P.C.O.) peu sensible Déviation axiale droite de QRS Ondes P pulmonaires : P > 0,25 mv en D2, D3 et avf

7 ECG (cœur droit et B.P.C.O.) Hypertrophie ventriculaire droite R/S > 1 en V1 R/S < 1 en V6 Inversion de T en V1, V2 et V3

8 Cœur droit et B.P.C.O. : apports de l'échocardiographie +++ TM et 2D : Dilatation de l'ap, de l'od Dilatation et hypertrophie du VD Mouvement septal paradoxal Cinétique anormale de la valve pulmonaire Dilatation de la veine cave inférieure

9 Écho : dilatation du VD

10 Écho : dilatation de la veine cave inférieure

11 Echocardiographie doppler Technique : Doppler pulsé sur artère pulmonaire Doppler continu sur régurgitation tricuspidienne Loi de Bernoulli (simplifiée) Pic de pression systolique du VD P VD P OD = 4 V²

12 Fonction VD et fuite tricuspidienne

13 Fonction VD et flux d'insuffisance pulmonaire

14 Échographie : flux d'ap et d'it

15 Autres éléments du diagnostic Biologie : Brain Natriuretic Peptide (BNP) IRM cardiaque Cathétérisme droit HTP sévère Avant chirurgie de la pathologie respiratoire En cas de discordances cliniques

16 Évolution et pronostic La place de l'htp dans la maladie respiratoire Facteurs pronostiques Des discordances parfois

17 Traitement du retentissement cardiaque droit des B.P.C.O. O² longue durée Diurétiques Vasodilatateurs Utilisés dans l'hta et l'ivg? Analogues des prostacyclines Place des digitaliques Règles hygiéno-diététiques

18 Cœur et B.P.C.O. Hypertension pulmonaire et insuffisance cardiaque droite Tournant évolutif dans la maladie respiratoire Pathologie du cœur gauche Retentissement sur le cœur gauche de la dilatation du VD Maladie coronarienne Troubles du rythme

19 Pathologies du cœur gauche chez les B.P.C.O. Retentissement sur le VG de la surcharge de pression des cavités droites Anomalies du remplissage diastolique Anomalies de la cinétique du septum interventriculaire Remodelage ventriculaire gauche Anomalies induites de la fonction systolique

20 Pathologies du cœur gauche chez les B.P.C.O. Insuffisance coronarienne Mécanismes Augmentation des besoins en O² Réduction des apports en O² Terrain Diagnostic difficile Clinique Non invasif : ECG, écho, écho de stress, scintigraphie Coronarographie

21 Autres pathologies cardiaques chez le B.P.C.O. Valvulopathies Cardiopathies dilatées (alcooliques) Troubles du rythme Types Mécanismes Hypoxémie Déséquilibres acido-basiques Interactions médicamenteuses CPC et maladie coronarienne Traitement délicat

22 Conclusions Fréquence des pathologies cardiaques associées Diagnostic et traitement difficiles Prise en charge précoce indispensable Collaboration étroite fondamentale entre pneumologues et cardiologues

23 Merci pour votre attention

24 Abréviations utilisées VD = ventricule droit VG = ventricule gauche OD = oreillette droite AP = artère pulmonaire IVG = insuffisance ventriculaire gauche HTP = hypertension pulmonaire BPCO = bronchopathie chronique obstructive OMI = œdèmes des membres inférieurs IRM = imagerie en résonance magnétique HTA = hypertension artérielle IT = insuffisance tricuspidienne

Suivi de cardiopathie ischémique chronique

Suivi de cardiopathie ischémique chronique Suivi de cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du suivi d une ischémie myocardique chronique en cas d apparition de nouveaux signes (détérioration de l état clinique, anomalies ECG,

Plus en détail

Dans la pathologie du ventricule droit: HTAP-Cœur Pulmonaire Aigu. DU d échographie cardiaque 2 ème année

Dans la pathologie du ventricule droit: HTAP-Cœur Pulmonaire Aigu. DU d échographie cardiaque 2 ème année Dans la pathologie du ventricule droit: HTAP-Cœur Pulmonaire Aigu DU d échographie cardiaque 2 ème année Le Ventricule droit L analyse du ventricule droit est difficile en échographie: VD caché sous le

Plus en détail

r. LECLERQ (Mise ligne 07/09/10 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

r. LECLERQ (Mise ligne 07/09/10 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes . Diagnostiquer un rétrécissement aortique Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient Pr Florence Leclercq CHU MONTPELLIER Définition Rétrécissement de la voie d éjection ventriculaire

Plus en détail

Item 222 Hypertension artérielle pulmonaire

Item 222 Hypertension artérielle pulmonaire Item 222 Hypertension artérielle pulmonaire Figure 1 : Courbes de pression enregistrées lors de la progression du cathéter artériel pulmonaire dans l oreillette droite (OD), le ventricule droit (VD) et

Plus en détail

Evaluation de la fonction. [ ventriculaire droite. Revues Générales Echocardiographie. [ Evaluation anatomique du VD

Evaluation de la fonction. [ ventriculaire droite. Revues Générales Echocardiographie. [ Evaluation anatomique du VD Revues Générales Evaluation de la fonction ventriculaire droite Résumé : L analyse de la fonction ventriculaire droite est devenue une nécessité absolue dans l évaluation des cardiopathies et du retentissement

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Introduction Insuffisance cardiaque Définition : l insuffisance cardiaque congestive (ICC) se définie comme l incapacité du cœur à

Plus en détail

L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%)

L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%) Bilan initial du patient insuffisant cardiaque L ETT est indiquée lors du bilan initial d une insuffisance cardiaque qu elle soit systolique ou à fraction d éjection conservée (>50%) L ETT doit fournir

Plus en détail

Les Grands Syndromes en Cardiologie

Les Grands Syndromes en Cardiologie Les Grands Syndromes en Cardiologie Définition Un syndrome est un ensemble de signes qui constituent une entité clinique signes fonctionnels signes d examen clinique examens complémentaires de base Résumé

Plus en détail

DOSAGE DU PEPTIDE NATRIURETIQUE DE TYPE B DANS LES DYSPNEES AIGUES DU SUJET AGE

DOSAGE DU PEPTIDE NATRIURETIQUE DE TYPE B DANS LES DYSPNEES AIGUES DU SUJET AGE DOSAGE DU PEPTIDE NATRIURETIQUE DE TYPE B DANS LES DYSPNEES AIGUES DU SUJET AGE A propos de 73 patients admis au service d accueil des urgences de l Hôpital d Instruction des Armées Legouest C. Lecoanet

Plus en détail

VALVULOPATHIE GENERALITES (1)

VALVULOPATHIE GENERALITES (1) VALVULOPATHIE GENERALITES (1) Fonction d une valve : antireflux 4 valves : cœur gauche : valves mitrale et aortique cœur droit : valves tricuspide et pulmonaire Dysfonctions possibles : rétrécissement

Plus en détail

Dyspnée. Sensation de difficulté respiratoire. Signe cardinal de l insuffisance cardiaque gauche

Dyspnée. Sensation de difficulté respiratoire. Signe cardinal de l insuffisance cardiaque gauche Dyspnée Difficulté de la respiration Sensation de difficulté respiratoire Signe cardinal de l insuffisance cardiaque gauche Equivalents: toux, grésillement laryngé, hémoptysies lorsqu ils surviennent à

Plus en détail

Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique. L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique

Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique. L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique Bilan initial dans la cardiopathie ischémique chronique L ETT est indiquée lors du bilan initial d une ischémie myocardique chronique L ETT doit fournir une évaluation de : la taille des cavités cardiaques

Plus en détail

PRINCIPALES CARDIOPATHIES

PRINCIPALES CARDIOPATHIES PRINCIPALES CARDIOPATHIES - LES CARDIOPATHIES ISCHÉMIQUES - LES MYOCARDIOPATHIES DILATÉES - LES MYOCARDIOPATHIES HYPERTROPHIQUES - LES CARDIOPATHIES VALVULAIRES - LES CARDIOPATHIES RYTHMIQUES - LES MALADIES

Plus en détail

Dysfonction de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire

Dysfonction de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire 05/12/14 PETIT Cassandre CR : Claire MARIE Appareil respiratoire Dr. Carine GOMEZ 8 pages APPAREIL RESPIRATOIRE Dysfonction de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire Dysfonction de l'appareil

Plus en détail

Les myocardiopathies dilatées

Les myocardiopathies dilatées Chapitre Les myocardiopathies Une myocardiopathie ou cardiomyopathie (littéralement, maladie du muscle cardiaque) correspond à un groupe hétérogène de maladies touchant le myocarde, et responsable d un

Plus en détail

Synthèse Hémodynamique. les spots les profils l algorithme

Synthèse Hémodynamique. les spots les profils l algorithme Synthèse Hémodynamique les spots les profils l algorithme La veine cave inférieure Deux abords : - en sous-xyphoïdien, avec un mouvement anti-horaire et une verticalisation de la sonde, repérage par l

Plus en détail

DOSSIER MÉDICAL DE BASE

DOSSIER MÉDICAL DE BASE FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MEDICALE DOSSIER MÉDICAL DE BASE (TOUS AGES ET NIVEAUX SAUF SENIORS LNF ET LIRF) JOUEUR : NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : (JOUR / MOIS / ANNEE) CLUB : 1.

Plus en détail

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.

ECG - Session 3. Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio. ECG - Session 3 Blocs de Branche et Hypertrophies La Théorie Sources : e-cardiogram.com, foulon.chez-alice.fr, esculape, besançon-cardio.org Blocs de branches : Généralités 1 Schéma anatomique (cf annexe)

Plus en détail

LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES

LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES LES HYPERTROPHIES AURICULAIRES ET VENTRICULAIRES Habituellement les ondes P sont le mieux visibles dans les dérivations DII et V1. Durée < 0,12 seconde (Normale : 0,085-0,015s) Amplitude < 0,25 mv (2,5

Plus en détail

ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE

ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE ETO peropératoire en chirurgie non cardiaque MONITORAGE HEMODYNAMIQUE DILASSER Caroline, interne DESAR ILM. 30 juillet 2014 AUJOURDHUI ON APPREND L ETO EN S AMUSANT Méc anismes instabilité hémodynamique

Plus en détail

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies!

Dépistage de la sténose pulmonaire! et autres cardiopathies! Dépistage de la sténose pulmonaire et autres cardiopathies A réaliser à partir de l âge de 12 mois Identification de l animal: Race: N de LOF: Poids: Kg Date de naissance: Sexe: M F Nom du propriétaire:

Plus en détail

Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC. 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU. Urgences-SAMU-SMUR

Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC. 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU. Urgences-SAMU-SMUR Les Biomarqueurs: LE BNP SOFOMEC 11 octobre 2011 Dr Hervé MOUROU Urgences-SAMU-SMUR 1981: Atrial Natriuretic Peptid. 1988: Brain Natriuretic Peptid. Libéré par le VG. Contre balance l action du SRAA. Vasodilatateur.

Plus en détail

APPAREIL RESPIRATOIRE Dysfonctions de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire

APPAREIL RESPIRATOIRE Dysfonctions de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire 20/01/17 QUEYREL Camille L3 CR : Marion Mauberret Appareil respiratoire (11-12h) GOMEZ Carine carine.gomez@ap-hm.fr 10 pages APPAREIL RESPIRATOIRE Dysfonctions de l'appareil respiratoire : Plan : Dysfonctions

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte SYNDROME DU A L INCAPACITE DU CŒUR A FOURNIR UN DEBIT SANGUIN SUFFISANT POUR SATISFAIRE LES BESOINS METABOLIQUES DE L ORGANISME. SELON LA CAVITE ATTEINTE DE FACON EXCLUSIVE,

Plus en détail

LE CERCLE VICIEUX DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE. Effets trophiques Apoptose Ischémie

LE CERCLE VICIEUX DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE. Effets trophiques Apoptose Ischémie Dr. J.J. LEDUC - CH S t Vincent de Paul 27 octobre 2011 DEFINITION L insuffisance cardiaque est un syndrome qui associe des composantes et des mécanismes cliniques, biologiques et étiologiques variées

Plus en détail

Hémodynamique invasive intracardiaque droite et gauche: HTAP, Valvulopathies

Hémodynamique invasive intracardiaque droite et gauche: HTAP, Valvulopathies Hémodynamique invasive intracardiaque droite et gauche: HTAP, Valvulopathies DIU de Cardiologie Interventionnelle Mardi 04 novembre 2014 Cédric Delhaye Hôpital Cardiologique - CHRU de Lille Quelques notions

Plus en détail

La stratification du risque de l embolie pulmonaire :

La stratification du risque de l embolie pulmonaire : La stratification du risque de l embolie pulmonaire : à faire systématiquement! Mise à j our Steve Provencher, MD, FRCPC et Alexandre Lafleur, résident Présenté dans le cadre de la conférence : Journée

Plus en détail

Rétrécissement valvulaire pulmonaire

Rétrécissement valvulaire pulmonaire Rétrécissement valvulaire pulmonaire Définition Causes Manifestations Diagnostic Évolution - Risques Traitements Définition La valve pulmonaire est située à la sortie du ventricule droit. Elle s ouvre

Plus en détail

Physiopathologie de l hypertension artérielle pulmonaire

Physiopathologie de l hypertension artérielle pulmonaire Lille 2 Université du Droit et de la Santé Physiopathologie de l hypertension artérielle pulmonaire La Baule, 14 septembre 2012 N. Lamblin Centre de Compétence HTAP Pôle des Maladies Cardiovasculaires

Plus en détail

Organogenèse du Cœur

Organogenèse du Cœur Organogenèse du Cœur I- Disposition primitive : Les choses débutent à la troisième semaine de la vie utérine : début du tube cardiaque au stade 9 (stades de Streeter). S il y a une influence de radiation

Plus en détail

Cardiopathies et Grossesse

Cardiopathies et Grossesse Cardiopathies et Grossesse Physiologie (I) Modifications Cardiovasculaires lors de la Grossesse volume sanguin 50% débit cardiaque 30-50% Maximum entre 5è et 8è mois Variable selon la position TA systolique

Plus en détail

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré

Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Cardiomyopathie ou cœur d athlète? F. Carré Service Explorations Fonctionnelles Unité Biologie et Médecine du Sport Hôpital Pontchaillou- Université Rennes 1 Rennes Athlète? Vous avez dit athlète? Entraînement

Plus en détail

PRISE EN CHARGE PRATIQUE. G YAOUANC 13 octobre 2010 Argenton.

PRISE EN CHARGE PRATIQUE. G YAOUANC 13 octobre 2010 Argenton. PRISE EN CHARGE PRATIQUE G YAOUANC 13 octobre 2010 Argenton. qu une dyspnée asthmatiforme brutale chez un sujet âgé est souvent un OAP le reste Classification de la NYHA: Classe1: pas de symptôme Classe

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008

«FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 «FONCTION DIASTOLIQUE» Diplôme Interuniversitaire d Echocardiographie 2008 Diastole: «définitions» CI: contraction isovolumique FM OAo FAo OM SA: systole auriculaire RI: relaxation isovolumique RR: remplissage

Plus en détail

Sarah Leloup IHN. -dilatation majeure de l'atrium droit. -petit ventricule droit sans hypertrophie myocardique majeure

Sarah Leloup IHN. -dilatation majeure de l'atrium droit. -petit ventricule droit sans hypertrophie myocardique majeure Femme, 58 ans. Cardiopathie congénitale connue, peu symptomatique ( palpitations,dyspnée d'effort très modérée ). Quelles sont les principales anomalies observables sur les images scanographiques suivantes

Plus en détail

VALVULOPATHIES RETRECISSEMENT AORTIQUE INSUFFISANCE AORTIQUE INSUFFISANCE MITRALE RETRECISSEMENT MITRAL

VALVULOPATHIES RETRECISSEMENT AORTIQUE INSUFFISANCE AORTIQUE INSUFFISANCE MITRALE RETRECISSEMENT MITRAL VALVULOPATHIES RETRECISSEMENT AORTIQUE INSUFFISANCE AORTIQUE INSUFFISANCE MITRALE RETRECISSEMENT MITRAL RETRECISSEMENT AORTIQUE Définition Réduction de l ouverture des sigmoïdes aortique, réalisant un

Plus en détail

LES CARDIOMYOPATHIES FELINES

LES CARDIOMYOPATHIES FELINES LES CARDIOMYOPATHIES FELINES La cardiomyopathie féline est une maladie grave. Le diagnostic des cardiomyopathies chez le chat est souvent délicat à établir en raison de leur expression clinique parfois

Plus en détail

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié.

Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. Item 231. Physiopathologie du rétrécissement aortique calcifié. 1. Introduction } Le rétrécissement aortique calcifié (RAC) est la valvulopathie de l adulte la plus fréquente dans les pays occidentaux.

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» Gérard BLAYSAT. Grenoble HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION

Plus en détail

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE»

HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» 1 HEMODYNAMIQUE FŒTALE ET EVALUATION «D UN BIEN ÊTRE HEMODYNAMIQUE» EVALUATION «BIEN-ÊTRE FŒTALE» BONNE OXYGENATION BONNE HEMODYNAMIQUE

Plus en détail

Retour veineux pulmonaire anormal. V.Gournay, CHU de Nantes

Retour veineux pulmonaire anormal. V.Gournay, CHU de Nantes Retour veineux pulmonaire anormal V.Gournay, CHU de Nantes Généralités Cardiopathie relativement rare Variabilité extrême de la présentation clinique en fonction de l anatomie Diagnostic difficile Pronostic

Plus en détail

Insuffisance aortique. Dr R. Boukerroucha EHS ERRIADH

Insuffisance aortique. Dr R. Boukerroucha EHS ERRIADH Insuffisance aortique Dr R. Boukerroucha EHS ERRIADH GENERALITES L insuffisance aortique est définie comme un défaut d étanchéité des sigmoïdes aortiques entrainant un reflux du sang de l aorte vers le

Plus en détail

Adiastolie. Différenciation Constriction péricardique et Restriction myocardique Dr F Rouleau Pôle cardiovasculaire CHU Angers Janvier 2011

Adiastolie. Différenciation Constriction péricardique et Restriction myocardique Dr F Rouleau Pôle cardiovasculaire CHU Angers Janvier 2011 Adiastolie Diagnostic échographique Différenciation Constriction péricardique et Restriction myocardique Dr F Rouleau Pôle cardiovasculaire CHU Angers Janvier 2011 Physiopathologie Diminution de la compliance

Plus en détail

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques

INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE. A propos de 4 cas cliniques INSUFFISANCE TRICUSPIDIENNE TRAUMATIQUE A propos de 4 cas cliniques RARE. FREQUENCE : 3% des valvulopathies traumatiques, valvulopathies aortiques (62%), mitrales (34%), et les atteintes pulmonaires (1%).

Plus en détail

Cœur fœtal du normal au pathologique echofoetus 2017

Cœur fœtal du normal au pathologique echofoetus 2017 Cœur fœtal du normal au pathologique echofoetus 2017 A. 4 cavités anormales et vsx anormaux à g : HypoVG : atrésie mitrale Petit VG : atrésie aortique/ coarctation? à dt : HypoVD : atrésie tricuspide Petit

Plus en détail

La pompe cardiaque : cycle cardiaque, débits et facteurs de variation

La pompe cardiaque : cycle cardiaque, débits et facteurs de variation Objectifs La pompe cardiaque : cycle cardiaque, débits et facteurs de variation H. Lefebvre Connaître les variations dynamiques de pressions intracardiaques et aortique, le fonctionnement des valves Identifier

Plus en détail

Rétrécissement Aortique

Rétrécissement Aortique 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Cardiologie Rétrécissement Aortique Définition Rétrécissement Aortique (RA) : obstacle à l'éjection sanguine lié à une rigidité, une fusion commissurale

Plus en détail

Hypertension Artérielle Pulmonaire. Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France

Hypertension Artérielle Pulmonaire. Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France Hypertension Artérielle Pulmonaire Bernard Iung Hôpital Bichat Paris, France 3 Définition de l hypertension artérielle pulmonaire 4 Définitions hémodynamiques Classification de l hypertension artérielle

Plus en détail

William E. Battle, M.D., FACP, FACC

William E. Battle, M.D., FACP, FACC William E. Battle, M.D., FACP, FACC Technologie Transducteurs multiéléments / récepteur Haute fréquence des ondes ultrasonores: bien faire dans l'eau mais pas d'os ou de l'airpuisque nous savons le bruit

Plus en détail

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète?

Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Analyse des échanges gazeux respiratoires à l exercice : un élément indispensable pour explorer la dyspnée de l athlète? Le point de vue du cardiologue Dr JF AUPETIT C H St Joseph. St Luc Mise à jour avril

Plus en détail

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie

Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Les examens complémentaires (paracliniques) en cardiologie Biologie ECG, Holter Electrophysiologie Tilt test Epreuve d effort Echocardiographie doppler Radiographie pulmonaire Scanner IRM Coronarographie

Plus en détail

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016 Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage Dr Elodie Masseret TUSAR 16 décembre 2016 Plan de la présentation Définitions Applications en anesthésie / réanimation Rappel physiologique Evaluation

Plus en détail

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015

Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage. Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015 Fonction Diastolique VG et Pressions de remplissage Dr Elodie Masseret TUSAR 10 décembre 2015 Plan de la présentation Définitions Applications en anesthésie / réanimation Rappel physiologique Evaluation

Plus en détail

MYOCARDIOPATHIES RESTRICTIVES. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique

MYOCARDIOPATHIES RESTRICTIVES. Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique MYOCARDIOPATHIES RESTRICTIVES Raymond Roudaut Université Victor Segalen Bordeaux 2 Hôpital Cardiologique Pôle Cardio-Thoracique 2010 Myocardiopathies Restrictives : Définition DEFINITION : Affection myocardique

Plus en détail

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie?

Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Comment évaluer le cœur du patient cirrhotique avant une chirurgie? Ateliers de printemps - ACHBT 16 Mai 2014 Z. Schmitt Département d Anesthésie-Réanimation Hôpital de la Croix-Rousse, CHU Lyon Introduction

Plus en détail

Strain longitudinal global : Une valeur de fonction systolique

Strain longitudinal global : Une valeur de fonction systolique Nouvelles techniques d imagerie Nouveautés en échographie en réanimation : 2D Strain - speckle tracking : echo de suivi des marqueurs acoustiques 2D strain, Speckle tracking Imagerie 3D et 4D Vignon, Huang.

Plus en détail

Activité mécanique du cœur

Activité mécanique du cœur Activité mécanique du cœur 1 L échocardiographie transthoracique de repos L'échocardiographie est une échographie du cœur. Il s'agit d'une technique d'imagerie médicale employant les ultrasons. Le sujet

Plus en détail

Les insuffisances mitrales (251) Professeur Gérald VANZETTO Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005)

Les insuffisances mitrales (251) Professeur Gérald VANZETTO Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Les insuffisances mitrales (251) Professeur Gérald VANZETTO Novembre 2002 (Mise à jour Janvier 2005) Pré-Requis : Anatomie et physiologie Sémiologie clinique Sémiologie paraclinique Pharmacologie Résumé

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Echographie cardiaque trans thoracique normale

Echographie cardiaque trans thoracique normale Echographies par des médecins non spécialistes? Echographie cardiaque trans thoracique normale L Muller CHU Nîmes LABORATOIRE D ANESTHESIE ET DE PHYSIOLOGIE CARDIO-VASCULAIRE EA 2992 Chest 2009 Fenêtre

Plus en détail

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016

DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE. Jour 1: 3 Novembre 2016 DIPLOME UNIVERSITAIRE ETO EN CHIRURGIE CARDIOVASCULAIRE CONNAISSANCES THEORIQUES Jour 1: 3 Novembre 2016 LES BASES (6 h 15) - introduction (15 min) - ETO periopératoire : les recommandations des sociétés

Plus en détail

CARDIOMYOPATHIE DILATÉE. Stéphanie Demers Éric Peters Anthony Sultan

CARDIOMYOPATHIE DILATÉE. Stéphanie Demers Éric Peters Anthony Sultan CARDIOMYOPATHIE DILATÉE Stéphanie Demers Éric Peters Anthony Sultan PLAN DE PRÉSENTATION Definition Pathophysiologie Presentation clinique Traitement Considérations anesthésiques Pronostic Bibliographie

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte

INSUFFISANCE CARDIAQUE Physiopathologie / signes d alerte Physiopathologie / signes d alerte Syndrome du à l incapacité du cœur à fournir un débit sanguin suffisant pour satisfaire les besoins métaboliques de l organisme. Selon la cavité atteinte de façon exclusive,

Plus en détail

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI

CEC Explorations hémodynamique et ultra. sonographique en anesthésie réanimation. Coordinateur Pr M. FERJANI HOPITAL MILITAIRE PRINCIPAL D' INSTRUCTION DE TUNIS SERVICE D'ANESTHESIE-REANIMATION Professeur M.FERJANI CEC Explorations hémodynamique et ultra sonographique en anesthésie réanimation Coordinateur Pr

Plus en détail

Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte (Evaluations)

Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte (Evaluations) Item 250 : Insuffisance cardiaque de l'adulte (Evaluations) Date de création du document 2011-2012 CAS CLINIQUE Scénario : Un homme de 70 ans vous est adressé au service d accueil des urgences par son

Plus en détail

Apport du BNP dans l insuffisance cardiaque. Pr Pierre Gibelin

Apport du BNP dans l insuffisance cardiaque. Pr Pierre Gibelin Apport du BNP dans l insuffisance cardiaque Pr Pierre Gibelin BNP Incontournable Mais en connaître les limites Recadrer les valeurs dans une démarche clinique et echo. Les peptides natriurétiques Peptide

Plus en détail

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque

Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque Echocardiographie avant une Chirurgie non Cardiaque C Chauvel Clinique Saint-Augustin Bordeaux Les cardiopathies à risque Valvulopathies sévères (sténosantes) Dysfonction VG sévère Coronaropathie non stable

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE: de l algorithme à la pratique

INSUFFISANCE CARDIAQUE: de l algorithme à la pratique INSUFFISANCE CARDIAQUE: de l algorithme à la pratique Plan de présentation Quels examens pour poser le diagnostic de l IC Colloque de médecine de premier recours, 11 septembre 2013 Quel bilan pour déterminer

Plus en détail

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON

CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE CERTIFICAT MEDICAL DE BASE SAISON 2015-2016 JE, SOUSSIGNÉ, DOCTEUR EN MÉDECINE, NOM : PRÉNOMS : N CONSEIL DE L ORDRE : CERTIFIE AVOIR EXAMINÉ CE JOUR,

Plus en détail

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire Sommaire 135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Points clés en imagerie Importance de bien poser l indication

Plus en détail

Dysfonctions de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire (HTP)

Dysfonctions de l'appareil respiratoire : hypertension pulmonaire (HTP) 08/01/16 HOCINE Karina L3 CR : Julie Chapon Appareil respiratoire GOMEZ Carine carine.gomez@ap-hm.fr 10 pages Plan : APPAREIL RESPIRATOIRE Dysfonctions de l'appareil respiratoire : Dysfonctions de l'appareil

Plus en détail

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U.

AMDTS AMDTS CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI. Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. CŒUR D ATHLETE OU CARDIOMYOPATHIE? Richard AMORETTI Directeur du D.U. de Cardiologie du Sport - C.H.U. PITIE SALPETRIERE DEBAT HYPERTROPHIE PHYSIOLOGIQUE SPORTIF HAUT NIVEAU SURTOUT ENDURANCE PAS D ANTECEDENT

Plus en détail

Item 4 et 5 : Echographiedoppler

Item 4 et 5 : Echographiedoppler Item 4 et 5 : Echographiedoppler Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières 1 Introduction... 1 2 Principaux apports de l'échocardiographie-doppler

Plus en détail

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN)

TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) TROUBLES DU RYTHME SUPRA-VENTRICULAIRE (Dr J.C. KAHN) 10 points clés pour les troubles du rythme supra-ventriculaire 1 Critères ECG de la fibrillation auriculaire (FA). 2 QRS lents et réguliers sur fond

Plus en détail

CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE

CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE U T I C CARDIOPATHIE DIASTOLIQUE CARDIOPATHIE A FONCTION SYSTOLIQUE PRÉSERVÉE N.LEJEUNE UNITE THERAPEUTIQUE DE L INSUFFISANCE CARDIAQUE C.H. R.DUBOS PONTOISE DEFINITION Existence signes et symptômes d

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

Coronaropathie et Grossesse

Coronaropathie et Grossesse Coronaropathie et Grossesse Dr Durand M. Réanimation Cardiovasculaire et Thoracique Pole Anesthésie Réanimation CHU de Grenoble 1 Introduction Fréquence basse des pathologies coronaires chez les femmes

Plus en détail

COMPLICATIONS CARDIAQUES DE LA DREPANOCYTOSE:

COMPLICATIONS CARDIAQUES DE LA DREPANOCYTOSE: COMPLICATIONS CARDIAQUES DE LA DREPANOCYTOSE: NOTRE EXPERIENCE A L HOPITAL PEDIATRIQUE D OWENDO-LIBREVILLE(GABON) J.KOKO, C. MENGUE M ASSEKO, J.F. MOUBA, D.GAHOUMA, MINKO M ONDO, G.ONEWIN-ANDJANGA Service

Plus en détail

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence?

Quels examens minimaux de première intention réalisez-vous en urgence? Questions Dossier 1 : cas clinique Un homme de 76 ans est amené par les pompiers aux urgences de l hôpital pour malaise sur la voie publique. Il était en train de se promener à vélo lorsqu il a soudain

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE 2

INSUFFISANCE CARDIAQUE 2 INSUFFISANCE CARDIAQUE 2 Insuffisance cardiaque: échocardiographie Diplôme Inter Universitaire d Echocardiographie 2008-2009 Diagnostic clinique symptômes de repos ou d effort et/ou signes cliniques de

Plus en détail

Hypertension artérielle pulmonaire primitive ou secondaire. Cœur pulmonaire aigu post-embolique. Cœur pulmonaire chronique

Hypertension artérielle pulmonaire primitive ou secondaire. Cœur pulmonaire aigu post-embolique. Cœur pulmonaire chronique ~ Échocardiographie - Doppler ~ 1 Échocardiographie - Doppler S. Lafitte, M. Lafitte, P. Réant, R. Roudaut C.H.U. de Bordeaux ~ Hôpital Cardiologique du Haut Lévêque Pessac ~ France Hypertension artérielle

Plus en détail

EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE

EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE EVALUATION DES PRESSIONS DE REMPLISSAGE Dr F ROULEAU Pole cardiovasculaire CHU Angers Janvier 2011 PRESSION VEINEUSE CENTRALE PRESSIONS DE REMPLISSAGE DU CŒUR DROIT PRESSIONS DE REMPLISSAGE DU CŒUR GAUCHE

Plus en détail

Initiation à l IRM Cardiaque. Arnaud AUBERTIN

Initiation à l IRM Cardiaque. Arnaud AUBERTIN Initiation à l IRM Cardiaque Arnaud AUBERTIN Sommaire Introduction à l IRM Principe Contre-indication Introduction à l IRM Cardiaque Les Difficultés de l IRM Cardiaque Comment s affranchir des mouvements

Plus en détail

La double circulation du sang

La double circulation du sang La double circulation du sang Exposeé fait par fang celine 2 nde 2 INTRODUCTION : Nous savons qu un effort physique s accompagne d une augmentation de la consommation de dioxygène par l organisme. Nous

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE: diagnostic

INSUFFISANCE CARDIAQUE: diagnostic INSUFFISANCE CARDIAQUE: diagnostic Colloque de médecine de premier recours, 22 avril 2015 Epidémiologie Plan de présentation Quels examens pour poser le diagnostic Dre Adriana Keta Servicede médecine de

Plus en détail

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON

ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON FÉDÉRATION ALGÉRIENNE DE FOOTBALL COMMISSION MÉDICALE ATTESTATION DE CONSENTEMENT DE BASE PRÉALABLE A LA PRATIQUE DU FOOTBALL SAISON 2017-2018 NOUS, SOUSSIGNÉS, (NOM DU PRÉSIDENT) (NOM DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL)

Plus en détail

HYPERTENSION PULMONAIRE DES CARDIOPATHIES GAUCHES

HYPERTENSION PULMONAIRE DES CARDIOPATHIES GAUCHES HYPERTENSION PULMONAIRE DES CARDIOPATHIES GAUCHES E M M A N U E L L E B E R T H E L O T S E R V I C E D E C A R D I O L O G I E H Ô P I TA L B I C Ê T R E E M M A N U E L L E. B E R T H E L O T @ A P H

Plus en détail

FAV RETENTISSEMENT CARDIAQUE

FAV RETENTISSEMENT CARDIAQUE FAV RETENTISSEMENT CARDIAQUE Dr Mélanie Hanoy CHU Rouen SFAV Marseille 2012 Patients Incidents en Hémodialyse 8150 patients incidents en hémodialyse en 2010 45,8% néphropathie diabétique ou vasculaire

Plus en détail

Système cardiovasculaire: le coeur

Système cardiovasculaire: le coeur UE 2.2 Cycles de la vie et grandes fonctions Système cardiovasculaire: le coeur Marianne Zeller 1 Système cardiovasculaire Artères, circulation, réseau, voies, transport notre système de vaisseaux sanguins

Plus en détail

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée

Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée Séminaire interrégional DESC MU 2016 Limoges, 17 18 Mars 2016 Œdème aigu du poumon (OAP) à fraction d éjection ventriculaire gauche (FEVG) conservée P Vignon Réanimation Polyvalente CIC-P 0801 CHU Limoges

Plus en détail

IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE DES VALVULOPATHIES

IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE DES VALVULOPATHIES IMAGERIE PAR RESONNANCE MAGNETIQUE DES VALVULOPATHIES V. MOUGENOT D. GAMONDES L. BOUSSEL P. DOUEK D. REVEL HOPITAL CARDIOLOGIQUE L. PRADEL LYON PLAN DU POSTER Plan de coupes et séquences utilisées Plans

Plus en détail

Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale

Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale Physiologie et physiopathologie circulatoire et respiratoire dans la période néo-natale Damien Bonnet M3C Necker, Paris DU ECMO Circulation fœtale et adaptation post natale Propriétés particulières du

Plus en détail

Coupes apicales. A 4-5 cav. Position de la sonde Coupe apicale 4 ou 5 cavités. 5 cav 4 cav. Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe

Coupes apicales. A 4-5 cav. Position de la sonde Coupe apicale 4 ou 5 cavités. 5 cav 4 cav. Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupes apicales Coupe parasternale grand axe Coupe parasternale petit axe Coupe apicale 4 cavités Coupe apicale 4 cavités Coupe sous costale veine cave inf Coupe sous costale 4 cavités Position de la sonde

Plus en détail

RETOUR VEINEUX PULMONAIRE ANORMAL TOTAL

RETOUR VEINEUX PULMONAIRE ANORMAL TOTAL RETOUR VEINEUX PULMONAIRE ANORMAL TOTAL DIU RCC Février 2012- Bordeaux Dr JB MOUTON RVPAT - Généralités 2% des cardiopathies congénitales. Diagnostic anténatal difficile. Variabilité extrême de la présentation

Plus en détail

VALVULOPATHIES. 15.12.08 Dr Calon Cardiologie. I)Rétrécissement aortique (1 plus importante)

VALVULOPATHIES. 15.12.08 Dr Calon Cardiologie. I)Rétrécissement aortique (1 plus importante) 15.12.08 Dr Calon Cardiologie VALVULOPATHIES I)Rétrécissement aortique (1 plus importante) C)Etiologies II)Insuffisance mitrale (2 plus importante) C)Étiologies F)Évolution/Pronostic G)Traitement III)Insuffisance

Plus en détail

Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur. Les tests d effort. Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève

Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur. Les tests d effort. Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève Coeur et Diabète Comment investiguer le cœur Les tests d effort Juan Sztajzel Service de Cardiologie HUG Genève Introduction Chez patients atteints de diabète Risque de maladie coronarienne augmenté de

Plus en détail

La fonction cardiaque

La fonction cardiaque La fonction cardiaque . L appareil cardio-vasculaire Cœur: organe musculaire Situé: cavité thoracique Enveloppé: par péricarde (membrane séreuse) Myoarde: épaisse parois musculaire Tapissé: par endocarde

Plus en détail