Prise en charge des cancers gastrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge des cancers gastrique"

Transcription

1 Prise en charge des cancers gastrique

2 Traitement Chirurgie Traitement adjuvants et néoadjuvants Traitements palliatifs : => la chimiothérapie

3 Chimiothérapie palliative vs BSC Bénéfice démontré par rapport à un traitement symptomatique retarde l'apparition des symptômes améliore la qualité de vie mais le bénéfice en survie reste faible : allongement médian d'environ 6 mois Glimelius Ann Oncol 94 Pyrhonen B J Cancer 95 Murad Cancer 93

4 Quelle chimiothérapie palliative? Pas de véritable standard mais des protocoles de référence ECF (épirubicine cisplatine 5FUc) Supérieur au FAMTX (Waters 99) Mieux toléré que ECM (Ross 02) FUP (5FU (1gr/mg/m 2 x 5j) cisplatine (100mg/m 2 /4 sem) Pas inférieur au FAM(TX) (Kim 93, Vanhoefer 00) FUP vs ECF (Kim 01) ELF (Etoposide AF 5FU) Pas inférieur au FAMTX (Vanhoefer 00)

5 Amélioration de l efficacité et la tolérance des protocoles «anciens» 5FU oral "ECF amélioré" UFT, capécitabine, S1 Remplacement du CDDP par LOHP et du FU continu par capecitabine (EOX) = essai REAL Fractionnement du CDDP ou LOHP LV5FU2-P (50mg/m 2 /2sem), HLF-P, AIO-P FOLFOX6

6 Efficacité et tolérance des protocoles récents? Nouvelles drogues : - taxanes: Taxoter + P + FU (TCF): augmente RO et SG - CPT11: phase II = FOLFIRI>LV5FU2-P>LV5FU2 ; un phase III negatif, un autre en cours (FFCD 0307: FOLFIRI vs ECC) - S1-P: RO: 50-60% => phase III en cours - Biothérapies (VEGF, ErbB2, EGF-R ) en cours d évaluation

7 AGC: Docetaxel (Taxoter R : Txt) TCF new standard? TCF versus CF (1) R TCF : CF : Docetaxel 75 mg/m² d1 Cisplatin 75 mg/m² d1 5FU 750 mg/m²/j d1-5 continuous infusion..every 3 weeks Cisplatin 100 mg/m² d1 5FU 1000 mg/m² /j d1-5 continuous infusion...every 4 weeks 463 patients ; analysis on 223 patients ASCO Ajani J, abstr. 999 act.

8 AGC: Docetaxel (Taxoter R : Txt) Ajani, Van Cutsem ASCO 2003 ; 22 # 999 Docetaxel, 5FU, cisplatin 5FU + cisplatin => TCF new standard? TCF CF p N pts OR 39 % 23 % TTP S. 12 mths NS gr 3 PNN Toxic death NS

9 SAKK Phase II-R TCF vs TC vs ECF Objectif : TC ou TCF pour future Ph III vs ECF? n RO TTP OS PNN gr3-4 ECF ,2 59 TC TCF TC : Docétaxel 85 mg/m² + Cisplatine 75 mg/m², q3w, GCSF : 8% des cycles TCF : TC + 5FU 300 mg/m²/d*2w, q3w, GCSF : 10 % des cycles => TCF meilleur que ECF?? ASCO 2004: Roth #4020

10 Efficacité et tolérance des protocoles récents? Nouvelles drogues : - taxanes: Taxoter + P + FU (TCF): augmente RO et SG - CPT11: FOLFIRI > LV5FU2-P > LV5FU2 ; phase III en cours - S1-P: RO: 50-60% => phase III en cours - Biothérapies (VEGF, ErbB2, EGF-R ) en cours d évaluation

11 FFCD 9803 : LV5FU2 vs idem + P vs idem +IRI N Patients Réponse PFS Survie Randomized phase II LV5FU % 3,2 m 6,8 m LV5FU2-Plat (50 mg/m²) 44 27% 4,9 m 9,5 m Folfiri (180 mg/m²) 45 40% 6,9 m 11,3 m Neutropén gr 3-4 Vom gr 3-4 Diarrhée gr 3-4 Alopécie gr 2 11% 13% 2% 0% 61% 23% 2% 0% 40% 7% 22% 11% Better toxicity and efficacy profile for FOLFIRI Phase III: ECX vs FOLFIRI Bouché O, JCO 2004 ; 22:

12 Essai V 306: FU-P vs FU-IRI Full analysis population ; ASCO GI FU-CDDP CPT-5FU (n=163) AIO (n=170) Complete Response 0.6% 3 % Partial Response 25.2% 28.8% Overall Response 25.8% 31.8% [ 95% CI ] ( ) ( ) Stable Disease 33.7 % 36.5 % Progress Disease 22.7 % 22.4 % Not evaluable 17.8% 9.4% Dank M, GI cancer sympo, 2005

13 Essai V 306: FU-P vs FU-IRI Full analysis population ; ASCO GI 2005 Survie sans echec de tt

14 Efficacité et tolérance des protocoles récents? Nouvelles drogues : - taxanes: Taxoter + P + FU (TCF): augmente RO et SG - CPT11: FOLFIRI > LV5FU2-P > LV5FU2 ; phase III en cours - FU oraux & S1-P: RO: 50-60% en combinaison => phase III en cours - Biothérapies (VEGF, ErbB2, EGF-R ) en cours d évaluation

15 AGC : oral fluoropyrimidine Study Treatment (mg/m 2 ) Oral 5FU : X or S1 + Eval. Pts RR (%) Med Surv (mo) Single agent Hong YS ; ASCO 2002 Kurihara ; ASCO 1998 Sakata (Eur J Cancer 1998 ; 34: 1715) Capecitabine(X 1250x2,d1- ) 14 S x 2 : D S x 2 : D * TTP : Combinations Kim TW (Ann Oncol 2002; 13:1893) X 1250x2,d CDDP 60,d1/3w * 10.1 Kamata (Gan To Kagaku Ryoho 2001; 28: 1419) S CDDP 15 x 2 / w Otshu A (ASCO 01) S1 80x2 /21d +CDDP 60-70,d8/5w 25 76* 11.4 X = capecitabine (Xeloda), CDDP=cisplatin ; * main tumor site = lymph nodes

16 AGC : oral fluoropyrimidine and oxaliplatin?? Cunningham, ASCO 2006 ; 23 # 4017 REAL trial 2 x 2 R Epirubicin, 5FUc, cisplatin Epi, capecitabin, cisplatin Epi, 5FUc, oxaliplatin Epi, capecitabin, oxaliplatin ECF ECX EOF EOX analysis on 1002 pts ECF ECX EOF EOX % RO 31% 35% 33% 52% G3-4 neutro 34% 38 / 33 22% 44 / 31 Med Survie.m

17 Chimiothérapie palliative des cancers gastriques : Comment aller plus loin? Les cancers gastriques sont chimiosensibles, mais réponses courtes et réponses complètes rares Intensification évaluation de 2ème ligne? nouvelles cibles thérapeutiques :EGF, EGF combinées à la chimiothérapie

18 Chimiothérapiedes cancers gastriques : Nouveaux protocoles: Conclusions Parmi les nouveaux cytotoxiques, docetaxel (Taxotere R ) sera un standard: irinotecan, oxaliplatin, paclitaxel, and oral fluoropyrimidines (S1, capecitabine, UFT) ont une efficacité démontré... Des essais randomisés sont indispensables pour comparer ces protocoles entre eux et avant de les utiliser en routine comme chimiothérapie palliative ou adjuvante CT Standard = Taxotere R -CDDP-FUci (TCF) & ECF les CT de seconde ligne sont maintenant disponibles(?)

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées

Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac. Traitement des formes avancées Cancers de l'œsophage, du cardia et de l'estomac Traitement des formes avancées Emmanuel MITRY Ambroise Paré Séminaire DES 21/11/2008 1. CANCERS DE L'OESOPHAGE Traitement symptomatique Objectif = Qualité

Plus en détail

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac H.Mahfouf, M.Oukkal, S.Belhadef, B.Benzidane,L. Haddouche K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Atteinte

Plus en détail

Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes

Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes Le cancer gastrique avancé à l heure de la stratégie multi-lignes En 2015 : quelle stratégie pour quel patient? Dr Christelle de la Fouchardière Centre Léon Bérard, Lyon France Michel P, Carrère N, Lefort

Plus en détail

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac

Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac Place de la Chimiothérapie dans les cancers du cardia et de l estomac H.Mahfouf, M.Oukkal, S.Belhadef, B.Benzidane,L. Haddouche K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Atteinte

Plus en détail

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013?

Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Adénocarcinome gastrique avancé, Quelle prise en charge en 2013? Dr Thomas Walter Hôpital E. Herriot, Lyon 13 décembre 2013 Jean-Louis Legoux et les auteurs du chapître Estomac du TNCD Survie globale des

Plus en détail

H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger

H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre Pierre & Marie CURIE Alger Adénocarcinomes gastriques métastatiques : quelle chimiothérapie pour quel bénéfice et quelles biothérapies pour quelles indications en 2010? H. Mahfouf, K.Bouzid Service Oncologie Médicale E.H.S Centre

Plus en détail

Traitement des formes avancés des cancers gastriques. Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes

Traitement des formes avancés des cancers gastriques. Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes Traitement des formes avancés des cancers gastriques Dr Aziz ZAANAN Hôpital Européen Georges Pompidou Université Paris Descartes Drogues de chimiothérapie «Anciens» 5FU Anthracyclines Cisplatine Méthotrexate

Plus en détail

Cancer gastrique résécable : Stratégies néo adjuvantes et adjuvantes. Aurore BARON DES Séminaire du 21/11/08

Cancer gastrique résécable : Stratégies néo adjuvantes et adjuvantes. Aurore BARON DES Séminaire du 21/11/08 Cancer gastrique résécable : Stratégies néo adjuvantes et adjuvantes Aurore BARON DES Séminaire du 21/11/08 La chirurgie est la seule thérapie curagve du cancer de l estomac (40%) Critères de résécabilité

Plus en détail

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal

G LLEDO. Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal G LLEDO Evolution des standards du traitement adjuvant du cancer colo-rectal Connaître les indications et les modalités actuelles des chimiothérapies adjuvantes Connaître les nouveaux protocoles et les

Plus en détail

CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES. GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB

CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES. GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB CANCER DE L ESTOMAC CHIMIOTHÉRAPIES NÉO ADJUVANTES, ADJUVANTES ET PALLIATIVES GIRAUD Laura Dr ZAANAN Aziz Oncologie digestive HEGP Pr TAIEB GENERALITES Incidence : 6400 / an Sex ratio : deux hommes pour

Plus en détail

«Guérir à coût contrôlé»

«Guérir à coût contrôlé» «Guérir à coût contrôlé» Quelles Chimiothérapies pour quel bénéfice dans les cancers digestifs ou quid du rapport coût/efficacité Philippe Rougier Service d Oncologie Digestive Hôpital Européen Georges

Plus en détail

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique

Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Traitement au-delà de la 1 ère ligne Adénocarcinome oesogastrique Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr Multiples protocoles en 1 ère ligne

Plus en détail

Prise en charge du cancer du pancréas métastatique. Aurélie FERRU NIORT 21.05.2015

Prise en charge du cancer du pancréas métastatique. Aurélie FERRU NIORT 21.05.2015 Prise en charge du cancer du pancréas métastatique Aurélie FERRU NIORT 21.05.2015 Epidémiologie 11 662 nouveaux cas en 2012 Incidence a doublé en 12 ans 6 ème cancer 2 ème cancer digestif après le cancer

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE

RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE ONCORA - CONCORDE - ONCOLOIRE - ARC ALPIN - ONCAUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL REFERENTIELS COMMUNS DE PROTOCOLES DE CHIMIOTHERAPIE REFERENTIEL DE BON USAGE -

Plus en détail

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque

Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Cancer du sein : y a-t-il encore une place pour les anthracyclines chez les femme agées? Sélection, rapport bénéfice / risque Dr Anne-Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc UCOG Bretagne

Plus en détail

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen

Traitement du cancer gastrique métastatique. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen Traitement du cancer gastrique métastatique P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie et Nutrition, CHU de Rouen XXe siècle Meta analyse Cochrane Library 35 essais 5726 patients Chimio vs Soins Palliatifs

Plus en détail

Dr. Thierry LECOMTE. 5 FU oral. Connaître les indications validées Connaître les modalités de surveillance Quelle est la réglementation?

Dr. Thierry LECOMTE. 5 FU oral. Connaître les indications validées Connaître les modalités de surveillance Quelle est la réglementation? Dr. Thierry LECOMTE 5 FU oral Connaître les indications validées Connaître les modalités de surveillance Quelle est la réglementation? Conflits d intérêts Le Dr Thierry LECOMTE n a pas déclaré de conflits

Plus en détail

Avancées récentes dans la prise en charge des cancers du pancréas localement avancés et métastatiques

Avancées récentes dans la prise en charge des cancers du pancréas localement avancés et métastatiques Avancées récentes dans la prise en charge des cancers du pancréas localement avancés et métastatiques Dr de la Fouchardière Christelle Les incontournables 8 octobre 2013-Chambéry Avancées récentes dans

Plus en détail

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela???

Cancer du pancréas. Cancer fréquent et grave: décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Comment améliorer cela??? Cancer du pancréas Cancer fréquent et grave: 40 000 décès/an UE Facteurs favorisants: tabac ++ Pronostic catastrophique: Survie à 5 ans: < 5 % voire < 1 % Diagnostic tardif et génie évolutif particulier

Plus en détail

CCRm: La réponse mais pas uniquement

CCRm: La réponse mais pas uniquement CCRm: La réponse mais pas uniquement Grand Round Digestif 9 10 décembre 2016 Pr Phelip Jean Marc Service d HGE et d oncologie digestive CHU de Saint Etienne Liens d intérêt Board / conseil : Merck Serono,

Plus en détail

QUOI DE NEUF EN CANCÉROLOGIE DIGESTIVE À L ASCO CHICAGO, 31 MAI 3 JUIN 2003 T. CONROY

QUOI DE NEUF EN CANCÉROLOGIE DIGESTIVE À L ASCO CHICAGO, 31 MAI 3 JUIN 2003 T. CONROY QUOI DE NEUF EN CANCÉROLOGIE DIGESTIVE À L ASCO CHICAGO, 31 MAI 3 JUIN 2003 T. CONROY I/ Cancer de l œsophage : place de la chirurgie après radiochimiothérapie Une étude allemande (Stahl, résumé 1001)

Plus en détail

Remise en perspective : du mieux

Remise en perspective : du mieux Remise en perspective : du mieux BSC 1 ère G 2 ème G 3 ème G Médiane de survie 4,5 mois 6 mois 8 mois 8 à 10 mois Survie à 1 an 5 % 15 % 25 % 35 à 46 % Survie à 2 ans 8 à 24 % Survie à 3 ans 6 à 13 % Chimiothérapie

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers. Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition

Chimiothérapie des cancers. Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition Chimiothérapie des cancers colorectaux Pierre MICHEL Unité d Oncologie Digestive Service d Hépato-Gastroentérologie et de Nutrition Chimiothérapie des cancers colorectaux 1. Maladie métastatique opérable

Plus en détail

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry

Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives. C. Klotz interne Dr E. Mitry Traitement médical systémique des tumeurs endocrines digestives C. Klotz interne Dr E. Mitry Indications Métastases évolutives selon les criteres OMS et RECIST Echec du traitement symptomatique Métastases

Plus en détail

Cancer colorectal : les chimiothérapies

Cancer colorectal : les chimiothérapies Cancer colorectal : les chimiothérapies Pr Thierry CONROY Centre Alexis Vautrin et CHU de Nancy Chimiothérapie palliative Récidives ou métastases inopérables Patient informé +++ Seulement si patient ambulatoire

Plus en détail

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille

Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé. Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Thérapies ciblées en cancérologie digestive chez le sujet âgé Laetitia Dahan CHU Timone Marseille Principe de prise en charge: Questions non résolues 1 ère étape: faut-il traiter le cancer? - ATCD, comorbidités

Plus en détail

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais

OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais SL-SM-JMT / 10_03_02 OMEDIT NORD PAS DE CALAIS Réseau Régional de Cancérologie Nord Pas de Calais BASE DE TRAVAIL OMEDIT RHONE-ALPES-AUVERGNE RESEAUX DE CANCEROLOGIE RHONE-ALPES ET AUVERGNE GROUPE DE TRAVAIL

Plus en détail

Démarche OMEDIT de Rhône Alpes

Démarche OMEDIT de Rhône Alpes Démarche OMEDIT de Rhône Alpes Véronique Noirez Réunion groupe qualité 23 avril 2009 Limites des référentiels r rentiels de bon usage Compilation de fiches de bon usage par médicament remboursés en sus

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

Cancer du pancréas et traitements de 2e ligne. J.L. Van Laethem,MD,PhD Hopital Erasme- Bruxelles. Vers un nouveau standard?

Cancer du pancréas et traitements de 2e ligne. J.L. Van Laethem,MD,PhD Hopital Erasme- Bruxelles. Vers un nouveau standard? Cancer du pancréas et traitements de 2e ligne J.L. Van Laethem,MD,PhD Hopital Erasme- Bruxelles Vers un nouveau standard? 1997 Gemcitabine est le nouveau standard 2009 Gemcitabine est toujours le standard

Plus en détail

Le cancer du colon est devenu une pathologie complexe! Alice Gangloff Quoi de neuf en Hépato Gastro

Le cancer du colon est devenu une pathologie complexe! Alice Gangloff Quoi de neuf en Hépato Gastro Le cancer du colon est devenu une pathologie complexe! Alice Gangloff Quoi de neuf en Hépato Gastro Le Havre Le cancer du colon métastatique en 2004 un peu trop simple CCR METASTATIQUE Essai FFCD 2000

Plus en détail

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein

Thesaurus Régional de Chimiothérapie Réseau Oncolie Cancer du Sein Cancer du Sein AC(60/600) EC 100 FEC 50 FEC 75 FEC 100 Adriamycine 30mg dose totale sein Epiadriamycine 40mg dose totale Bevacizumab (10) J1/J15 Paclitaxel (90) hebdomadaire Bevacizumab 10mg/kg Sein Bevacizumab

Plus en détail

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques

Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Chimiothérapie des cholangiocarcinomes localement avancés ou métastatiques Meher BEN ABDELGHANI Oncologie Médicale Centre Paul Strauss- Strasbourg mbenabdelghani@strasbourg.unicancer.fr Généralités Tumeur

Plus en détail

Cancer de l estomac. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie CHU de Rouen

Cancer de l estomac. P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie CHU de Rouen Cancer de l estomac P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie CHU de Rouen Questions 1. Quel bilan préopératoire (EE)? 2. chimiothérapie des formes localisées 3. Adénocarcinome de la jonction localisé

Plus en détail

Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO

Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO Cancers digestifs non colorectaux Actualisation ASCO 2005 1 F. Cvitkovic Cancer de l estomac Encore des progrès à faire dans les bonnes pratiques chirurgicales et anatomopathologiques d après une étude

Plus en détail

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne

Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Quel traitement en 2016 pour les cancers de l œsophage et du cardia non résécables? Cours intensif Orléans 17 novembre 2016 L Bedenne Œsophage non résécable (TNCD 2016)? Critères de non-résécabilité Tumeur

Plus en détail

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO

RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO 1 RAPPORT DE CONGRES : L ASCO 2003/CHICAGO P.ARTRU - G.LLEDO L ASCO 2003 aura été un grand cru en cancérologie digestive avec son lot d informations de grande importance concernant surtout le cancer colorectal

Plus en détail

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an

Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Cancer colorectal Synthèse des avancées thérapeutiques depuis 1 an Astrid Lièvre Département d Oncologie Médicale Institut Curie Hôpital René Huguenin (Saint-Cloud) Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon

Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Chimiothérapie adjuvant après résection d un cancer du côlon Pr Thomas APARICIO Gastroentérologie & Oncologie Digestive Hôpital Saint Louis thomas.aparicio@aphp.fr 20/10/2017 Pr Thomas APARICIO thomas.aparicio@aphp.fr

Plus en détail

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée?

Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Paris, 09 10 décembre 2016 Cancer Colo-Rectal Métastatique 2e ligne : je switche ma chimiothérapie... et ma thérapie ciblée? Pr Jaafar BENNOUNA Université de Nantes - France Institut de Cancérologie de

Plus en détail

Chimiothérapies dans les adénocarcinomes gastriques métastatiques

Chimiothérapies dans les adénocarcinomes gastriques métastatiques Chimiothérapies dans les adénocarcinomes gastriques métastatiques Stéphanie Lagarde, Hédia Brixi-Benmansour, Xavier Moncoucy, Olivier Bouché Hépato-gastroentérologie, CHU Robert Debré, avenue du général

Plus en détail

chimiothérapie de première ligne dans le cancer du pancréas métastatique

chimiothérapie de première ligne dans le cancer du pancréas métastatique chimiothérapie de première ligne dans le cancer du pancréas métastatique M Deslandres IUCT-Rangueil JARCD 4, 3 avril 2015 chimiothérapie de première ligne dans le cancer du pancréas Pronostic (avant 2011):

Plus en détail

Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale

Chimiothérapie : quel bénéfice? Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale 100 90 80 Chimiothérapie : quel bénéfice? Survie globale Différence : 4 % (p < 0.0001) MACH-NC Meta-Analysis of Chemotherapy in Head & Neck Cancer % Control CT 70 60 50 40 30 20 10 0 54 % 50 % 36 % 32

Plus en détail

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures)

Stade I pt1-t2-n0. Stade II pt3-t4-n0. Stade III pt-n1-n2. Discussion RCP Folfox ou Xeloda? Standard Chirurgie seule. Chirurgie + FOLFOX 4 (12 cures) Référentiel en Oncologie Digestive Réseau ONCO LR (mise à jour : 2007) Cancer du côlon non métastatique Stade I pt1-t2-n0 Stade II pt3-t4-n0 Stade III pt-n1-n2 Bon pronostic Mauvais pronostic Occlusion,

Plus en détail

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014

Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 Cancer de l œsophage et de l estomac : Top 5 des articles publiés en 2014 J Desramé Hôpital privé Jean Mermoz Lyon Sélection : FOLFIRI/ECX vs ECX/FOLFIRI Guimbaud R, J Clin Oncol 2014 ; 32 : 3520-6 RAMUCIRUMAB

Plus en détail

Place des thérapies ciblées dans le cancer colorectal chez le sujet âgé. Dr FRANCOIS Eric

Place des thérapies ciblées dans le cancer colorectal chez le sujet âgé. Dr FRANCOIS Eric Place des thérapies ciblées dans le cancer colorectal chez le sujet âgé Dr FRANCOIS Eric Epidémiologie Incidence en 2009 n = 41 342 Incidence 04-12/2009 n= 31 665 < 75 ans n = 18 410 75 ans n = 13 255

Plus en détail

Traitement du cancer du poumon avancé

Traitement du cancer du poumon avancé Traitement du cancer du poumon avancé Joffre C. Allard, M.D., Rimouski Octobre 2008 Plan Classification TNM : qu est-ce qu un stade IV? Cancer du poumon non à petites cellules Chimiothérapie palliative

Plus en détail

Cancer colorectal métastatique : Stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones non résécables

Cancer colorectal métastatique : Stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones non résécables Cancer colorectal métastatique : Stratégie onco-chirurgicale en cas de métastases hépatiques synchrones non résécables 10 ème symposium ADMY Dr Jean-Baptiste BACHET 28/03/2015 Cytotoxiques en 1 ère ligne

Plus en détail

Chimiothérapie Adjuvante des Cancers Colorectaux. K. Bouzid M. Oukkal H. Mahfouf Service d Oncologie Médicale EHS Centre P & M CURIE Alger

Chimiothérapie Adjuvante des Cancers Colorectaux. K. Bouzid M. Oukkal H. Mahfouf Service d Oncologie Médicale EHS Centre P & M CURIE Alger Chimiothérapie Adjuvante des Cancers Colorectaux K. Bouzid M. Oukkal H. Mahfouf Service d Oncologie Médicale EHS Centre P & M CURIE Alger TNM UICC 2002 Tis: intra-épithéliale ou chorion T1: sous-muqueuse

Plus en détail

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER

Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER Faut-il prescrire une CT adjuvante dans le cancer colique > 70 ans? Laurent Bedenne Symposium de cancérologie digestive SAHGE - FFCD ALGER 12-12-2010 Les cancers digestifs du sujet âgé : un problème sanitaire

Plus en détail

Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques

Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques Cholangiocarcinome : chimiothérapie des formes avancées et métastatiques Dr Nadia BOUARIOUA Service de Gastroentérologie et Oncologie digestive CHU Saint-Etienne Cours intensif de la FFCD Orléans le 18/11/2016

Plus en détail

TRAITEMENT DES CANCERS DU PANCREAS LOCALEMENT AVANCÉ ET METASTATIQUE : ACTUALITES ET AVENIR

TRAITEMENT DES CANCERS DU PANCREAS LOCALEMENT AVANCÉ ET METASTATIQUE : ACTUALITES ET AVENIR TRAITEMENT DES CANCERS DU PANCREAS LOCALEMENT AVANCÉ ET METASTATIQUE : ACTUALITES ET AVENIR Julien Taïeb Georges Pompidou European Hospital Paris, France L étude Burris (1997) Gemcitabine n=63 5-Fluorouracile

Plus en détail

BIOTHERAPIES DANS LE CANCER GASTRIQUE: OU EN EST ON?

BIOTHERAPIES DANS LE CANCER GASTRIQUE: OU EN EST ON? BIOTHERAPIES DANS LE CANCER GASTRIQUE: OU EN EST ON? Congrès Onco PACA 23 novembre 2012 Dr Emmanuelle NORGUET PH service Pr SEITZ AP HM Timone. LES CIBLES La voie HER: HER2: trastuzumab EGFR: AnPcorps

Plus en détail

La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique?

La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique? La pcr est-elle un surrogate marker permettant d envisager une désescalade thérapeutique? Joseph Gligorov MD, PhD APHP Tenon, Paris, France INSERM U938 Institut Universitaire de Cancérologie Université

Plus en détail

PROTOCOLES GERCOR. Cancers Digestifs. Version actualisée en mars 2011

PROTOCOLES GERCOR. Cancers Digestifs. Version actualisée en mars 2011 PROTOCOLES GERCOR Cancers Digestifs Version actualisée en mars 2011 Cancer Colorectal Cancer colo-rectal Nom Phase Objectif principal Localisé stade III Chimiothérapie Adjuvante IDEA III Durée de la chimiothérapie

Plus en détail

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez

Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Interne: A. Pham Tuteur : Dr Peugniez Généralités Epidémiologie Incidence 7800 nouveaux cas par an (1) 70-80 ans Prédominance masculine Bilan pré thérapeutique TDM TAP Echoendoscopie + biopsie si réalisable

Plus en détail

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017

Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Radiothérapie des cancers du rectum des sujets âgés : Plus c est court, plus c est bon? Dr Florence Huguet Hôpital Tenon, Paris 10/03/2017 Epidémiologie Taux d incidence et de mortalité augmentent jusqu

Plus en détail

Chimiothérapie des cancers non colorectaux

Chimiothérapie des cancers non colorectaux Chimiothérapie des cancers non colorectaux Dr Leila BENGRINE LEFEVRE Hôpital Saint Antoine PARIS DIU Oncogériatrie 2011-2012 Cancer de l œsophage Cancer de l estomac Cancer du pancréas Cancer des voies

Plus en détail

Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive?

Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive? Métastases pulmonaires Peut-on s inspirer en Cancérologie Thoracique de l attitude en Cancérologie Digestive? Jean-Luc Raoul Oncologie Digestive Centre E Marquis RENNES ABCT, 16 Oct 2009 Données de base:

Plus en détail

CC CCRM Quand il faut durer. Pascal Artru, Hôpital Privé Jean Mermoz, Lyon.

CC CCRM Quand il faut durer. Pascal Artru, Hôpital Privé Jean Mermoz, Lyon. CC CCRM Quand il faut durer Pascal Artru, Hôpital Privé Jean Mermoz, Lyon. Cas Clinique (1) Une femme de 68 ans est adressée en consultation pour une asthénie et une anémie. Dans ses antécédents, on note

Plus en détail

LES TRAITEMENTS MEDICAUX ADJUVANTS DES CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES

LES TRAITEMENTS MEDICAUX ADJUVANTS DES CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES LES TRAITEMENTS MEDICAUX ADJUVANTS DES CANCERS BRONCHIQUES NON A PETITES CELLULES Réunion des oncologues médicaux ONCOLOR Lionel UWER Nancy, le 7 Novembre 2006 Introduction Le cancer broncho-pulmonaire

Plus en détail

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny

Cohorte NADEGE. Thomas APARICIO. Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny Cohorte NADEGE Thomas APARICIO Service de Gastroentérologie Hôpital Avicenne, Bobigny thomas.aparicio@avc.aphp.fr Cours intensif de cancérologie digestive, FFCD-PRODIGE, 6 avril 2012 Pourquoi une cohorte

Plus en détail

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour!

Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! Traitement adjuvant des cancers du rectum : cette maison est pour! et n a pas de conflits d intérêt Pr Thierry CONROY Chimiothérapie adjuvante des cancers du rectum : le point de la situation Cancers du

Plus en détail

Cancers du rectum Version / Janvier 2005

Cancers du rectum Version / Janvier 2005 Cancers du rectum I- Cancer du rectum non métastatique I1-Généralités Le traitement sera en fonction du bilan d extension qui devra comporter : - Une coloscopie complète avec biopsies - Une échoendoscopie

Plus en détail

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion

ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion DENOMINATION DU MEDICAMENT & FORME PHARMACEUTIQUE ELOXATINE 100 mg et 50 mg - Poudre lyophilisée pour perfusion CARACTERISTIQUES Dénomination commune : Oxaliplatine Composition qualitative et quantitative

Plus en détail

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice

Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort. E FRANCOIS Nice Cancers Coliques Métastatiques Quand il faut frapper fort E FRANCOIS Nice Cas clinique Homme né en 1952 ATCD : asthme, diabète Douleurs abdominales depuis plusieurs mois 62 kg (PDF 68kg) 1,70m Examen clinique

Plus en détail

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie

Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon. Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante du cancer du colon du sujet âgé Pascale Rivera 12 avril 2011 Réunion Régionale Oncogériatrie Chimiothérapie adjuvante Cancer du colon RECOMMANDATIONS : pour les stades III : FOLFOX

Plus en détail

Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies. Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil

Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies. Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil Prise en charge du cancer colorectal Evolution des stratégies Laurent ZELEK, Service d Oncologie CHU Henri Mondor, Créteil CANCERS COLO-RECTAUX METASTATIQUES. De 1980 à 2002: des progrès majeurs DE 1990

Plus en détail

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris

Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Julien TAIEB, Service d hépato-gastroentérologie et d oncologie digestive Hôpital Européen Georges Pompidou Paris Le Cancer colorectal Tumeur développée sur le gros intestin Séquence polype cancer Diagnostic

Plus en détail

CHIMIOTHÉRAPIE INTRA-ARTÉRIELLE HÉPATIQUE

CHIMIOTHÉRAPIE INTRA-ARTÉRIELLE HÉPATIQUE CHIMIOTHÉRAPIE INTRA-ARTÉRIELLE HÉPATIQUE MÉTASTASES HÉPATIQUES CANCERS COLO-RECTAUX O. VIGNAUX POLE IMAGERIE COCHIN RATIONNEL MH vascularisées par sang artériel Concentration plus importante / IV Augmentation

Plus en détail

Prise en charge des cancers du sein HER 2+ en situation métastatique

Prise en charge des cancers du sein HER 2+ en situation métastatique Prise en charge des cancers du sein HER 2+ en situation métastatique NOUVELLES PERSPECTIVES Dr Marie Ange MOURET REYNIER 25 mars 2014 1 Herceptin (Trastuzumab), Cancer du Sein HER2+ stade métastatique

Plus en détail

Stratégie thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques KRAS muté

Stratégie thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques KRAS muté Stratégie thérapeutique des cancers colorectaux métastatiques KRAS muté Astrid Lièvre Fédération des Pathologies Digestives, Hôpital Ambroise Paré, Boulogne-Billancourt Réunion annuelle de Pathologie digestive,

Plus en détail

Stratégie de traitement du cancer colorectal métastatique

Stratégie de traitement du cancer colorectal métastatique Stratégie de traitement du cancer colorectal métastatique ACOMEN 73 ème réunion scientifique Saint Etienne, les 6-7 novembre 2015 Pr Phelip Jean Marc Service d HGE et d oncologie digestive CHU de Saint

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique

CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique CHIMIOTHERAPIE DU CANCER DU NASOPHARYNX Induction et Rechute/Métastatique Dr Caroline Even Département de cancérologie cervico-faciale Institut Gustave Roussy, Villejuif, France Tumeurs localisées Tumeur

Plus en détail

CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES

CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES CHIMIOTHÉRAPIE ORALE MÉTRONOMIQUE PERSPECTIVES EC ANTOINE ISHH, PARIS MONACO VENDREDI 5 FÉVRIER 2016 Metronomic chemotherapy is an reasonable treatment option, for patients not requiring rapid tumor response.

Plus en détail

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive

10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive 10 ème Rencontre Régionale de cancérologie Digestive Poitiers, le 19 juin 2014 10 ème Rencontre Régionale de Cancérologie Digestive 3 ème communication: Nouveautés en matière de traitement médical des

Plus en détail

Le cancer de l estomac

Le cancer de l estomac Chapitre 2 Le cancer de l estomac Bilan minimal Bilan minimal : - Fibroscopie + biopsies - TDM thoraco-abdomino-pelvien (foie, ganglions) - Biologie hépatique - Si cancer superficiel : réalisation d une

Plus en détail

CHIMIOTHERAPIE D INTENSIFICATION SYSTEMIQUE DES CCRM

CHIMIOTHERAPIE D INTENSIFICATION SYSTEMIQUE DES CCRM CHIMIOTHERAPIE D INTENSIFICATION SYSTEMIQUE DES CCRM Pr Marc YCHOU Montpellier - France Les éléments qui déterminent nos choix de chimiothérapie: rien de spécifique à la CP Age Résécabilité PS Comorbid.

Plus en détail

LES INCONTOURNABLES 2012-2013. G. Freyer Service d oncologie médicale CH Lyon-Sud UFR Lyon-Sud Charles Mérieux

LES INCONTOURNABLES 2012-2013. G. Freyer Service d oncologie médicale CH Lyon-Sud UFR Lyon-Sud Charles Mérieux LES INCONTOURNABLES 2012-2013 G. Freyer Service d oncologie médicale CH Lyon-Sud UFR Lyon-Sud Charles Mérieux CANCER DU SEIN Contexte Cancers du sein 3 Thérapeutiques ciblées HER2+ : trastuzumab, lapatinib,

Plus en détail

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche

Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche Réunion CORP 6 Novembre 2014 A.Dautruche HAS, Septembre 2011 Rationnel de l étude Rationnel de l étude Années 1980 : Survie à 5 ans des cancers de l œsophage tous stades confondus traités par chirurgie

Plus en détail

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen

Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire. Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Cancer de l estomac traitements péri-opéraroire P. Michel Service d Hépato-Gastroentérologie Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen Survie après chirurgie TNM Stade UICC 1997 Cancer 2000 USA Survie 5 ans

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 février 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 6 février 2008 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé 6 plaquettes thermoformées PVC polyéthylène PVDC de 60 comprimés : 365 745-6 XELODA 500 mg, comprimé pelliculé 12 plaquettes

Plus en détail

Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS

Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS Conflit d intérêt des modérateurs : Patrick DELASSALE : Aucun conflit Isabelle ROSA : Janssen, MSD, Gilead, BMS Association + GEMOX ou seul dans le traitement de première ligne du carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique

Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique Maintien des antiangiogéniques dans le traitement du cancer colorectal métastatique Dr Denis SMITH Oncologie Digestive CHU Bordeaux denis.smith@chu-bordaux.fr Des progrès considérables depuis 20 ans dans

Plus en détail

Plaidoyer pour l utilisation des Taxanes dans les Cancers Gastriques

Plaidoyer pour l utilisation des Taxanes dans les Cancers Gastriques Plaidoyer pour l utilisation des Taxanes dans les Cancers Gastriques Cancérologie Digestive-ONCARMOR St Brieuc 07/11/2014 Philippe ROUGIER Sce HGE-Oncologie Digestive HEGP, 75015 PARIS Philippe.rougier@egp.aphp.fr

Plus en détail

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS

Chimiothérapie. Induction Rechutes et maladie métastatique. Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical juin 2014 / LE MANS Chimiothérapie Induction Rechutes et maladie métastatique Lionnel GEOFFROIS, oncologue médical 27-28 juin 2014 / LE MANS Liens et conflits d intérêts Honoraires : Merck Serono Place de la chimiothérapie?

Plus en détail

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S.

Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal. DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Traitement adjuvant et modalités de surveillance après chirurgie à visée curative du cancer colorectal DES hépato-gastro 14/11/2009 S. Pernot Traitement adjuvant du cancer colique Stade (AJCC 6 th ) Survie

Plus en détail

Traitement du cancer du

Traitement du cancer du Traitement du cancer du sein: mise à jour présent senté par: Julie Lemieux, M.D., M.Sc. Hémato-oncologueoncologue et professeur associée, Centre Hospitalier Affilié de l Universitl Université Laval 26

Plus en détail

La chimiothérapie dans les cancers de l estomac

La chimiothérapie dans les cancers de l estomac La chimiothérapie dans les cancers de l estomac F. Soussi, T.N. NGuyen-Bouché, O. Bouché* Bien que son incidence ait diminué au cours des vingt dernières années, le cancer gastrique reste le 2 e cancer

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 XELODA 150 mg, comprimé pelliculé Boite de 60 comprimés (CIP : 365 745-6) XELODA 500 mg, comprimé pelliculé Boite de 120 comprimés (CIP : 365 746-2) Laboratoires

Plus en détail

3.2 Stade Pathologique I avec des marqueurs tumoraux dans les normes Ganglion unique 2 cm avec des marqueurs tumoraux dans les normes

3.2 Stade Pathologique I avec des marqueurs tumoraux dans les normes Ganglion unique 2 cm avec des marqueurs tumoraux dans les normes CANCER TESTICULAIRE TEMPLATE 1. Classification : TNM, groupe de risque 2. Seminome 2.1 stade I 2.2 stade II 2.2.1 Ganglions retro péritonéaux 2 cm de grand axe (IIA) 2.2.2 Ganglions retro péritonéaux >=

Plus en détail

Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3

Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant. changement de philosophie? «Les anciens essais» NSABP B-27 III. Cancer du sein opérable T1-T3 Les nouveaux essais thérapeutiques en néoadjuvant : changement de philosophie? Dr Anne Claire Hardy-Bessard Clinique Armoricaine, Saint-Brieuc «Les anciens essais» NSABP B-27 Cancer du sein opérable T1-T3

Plus en détail

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F.

Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. MERCI Traitements néo-adjuvants et adjuvants des adénocarcinomes oesogastriques Quid des adénocarcinomes à cellules indépendantes J.F. SEITZ Service d Oncologie Digestive CHU Timone MARSEILLE Cours Intensif

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 mai 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 mai 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 mai 2009 ERBITUX 5 mg/ml, solution pour perfusion 1 flacon de 20 ml (CIP : 570 750 8) 1 flacon de 100 ml (CIP : 570 752 0) MERCK LIPHA SANTE cetuximab Code ATC : L01XC06

Plus en détail

COORDONNATEUR Pr Thomas APARICIO (FFCD)

COORDONNATEUR Pr Thomas APARICIO (FFCD) PRODIGE 34 - FFCD 1402 - ADAGE ETUDE DE PHASE III RANDOMISEE EVALUANT LA CHIMIOTHERAPIE ADJUVANTE APRES RESECTION D UN ADENOCARCINOME COLIQUE DE STADE III CHEZ LES PATIENTS DE 70 ANS ET PLUS ESSAI INTERGROUPE

Plus en détail

Analyse de 9 essais cliniques randomisés du cancer de pancréas. Projet DATECAN-2

Analyse de 9 essais cliniques randomisés du cancer de pancréas. Projet DATECAN-2 Analyse de 9 essais cliniques randomisés du cancer de pancréas. Projet DATECAN-2 10ème Forum CGE 25/11/2016 Alhousseiny PAM Unité de Méthodologie et de Qualité de Vie en Cancérologie (EA 3181) CHRU de

Plus en détail