Le raisonnement par récurrence, un outil puissant de démonstration

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le raisonnement par récurrence, un outil puissant de démonstration"

Transcription

1 TS Le raisoemet par récurrece, u outil puissat de démostratio I. Itérêt ) Exemple 0 0 u est la suite défiie par u u 2u (suite récurrete ; suite «arithmético-géométrique» ; o e coaît pas l expressio du terme gééral e foctio de ). Calculos les premiers termes de cette suite u Cojecture : Il semble que l o ait pour tout etier aturel, u 2 (cf. passage du mode récurret au mode explicite pour ue suite). 2 ) Problème Si l o ote pour la phrase P() : «u 2», o vérifie facilemet que P(0), P(), P(2) P(7) sot vraies. Pour démotrer que la phrase est toujours vraie, o e peut pas se coteter de quelques vérificatios, aussi ombreuses soiet-elles. Pour cela, il faudrait disposer d u raisoemet qui permette e u ombre fii d étapes de motrer que la phrase P() est vraie pour tous les etiers aturels (qui sot ue ifiité). Le raisoemet par récurrece permet précisémet d opérer «le passage du fii à l ifii» (selo la formule célèbre d Heri Poicaré). 3 ) Autre approche O a déjà utilisé u type de raisoemet appelé raisoemet de «proche e proche» qui permet d établir des propriétés sur le sige des termes d ue suite ou des majoratios-mioratios (par cotre, pas pour des ses de variatio). Le raisoemet par récurrece va permettre de formaliser ce type de raisoemet.

2 II. Théorème de récurrece ) Éocé (admis sas démostratio) P() est ue phrase mathématique dépedat d u etier aturel. O suppose que les deux coditios suivates sot vérifiées : C : P(0) est vraie C 2 : Si la phrase P() est vraie pour u etier aturel fixé alors la phrase P( + ) est vraie. Das ce cas, o peut affirmer que la phrase P() est vraie pour tout etier aturel. Schéma : P(0) est vraie P() P( + ) vraie Alors, pour tout etier aturel, P () est vraie. 2 ) Vocabulaire C : «iitialisatio» C 2 : «hérédité» - «trasmissibilité» - «propagatio» 3 ) Extesio (phrases vraies à partir d u certai rag) Lorsque P 0 est vraie P() P( + ) vraie Alors pour tout etier aturel 0, P() est vraie. III. Explicatio du pricipe ) Barreaux d ue échelle Si l o peut mettre u pied sur u barreau de l échelle (le barreau 0 ) et si l o peut passer d u barreau quelcoque au suivat, alors o peut gravir tous les barreaux de l échelle à partir du barreau 0. 2 ) Domios O peut aussi doer l image de domios qui tombet les us après les autres. 2

3 3 ) Remarques La partie «iitialisatio» est très importate ; il existe des phrases qui sot héréditaires mais pas vraies au rag iitial. La partie «hérédité» utilise u mode de raisoemet déductif. O peut avoir l impressio que l o part du résultat pour démotrer le résultat. Ce est évidemmet pas du tout le cas. IV. Exemple de mise e œuvre d u raisoemet par récurrece u0 u est la suite défiie par. u u 2 Démotrer par récurrece que pour tout etier u 2. 3

4 Rédactio Démotrer par récurrece que pour tout etier, o a : u 2. Pour o défiit la phrase P () : «u 2». Iitialisatio : Vérifios que P (0) est vraie. u0 par hypothèse doc u 0 2. D où P (0) est vraie. Hérédité : Commetaires Le résultat d ue récurrece : «pour tout» ou «pour tout 0» O doe u om à la phrase mathématique. Elle découle toujours de l éocé qui est doé. Trascriptio de la phrase P (0). O sait qu u tel etier existe ( = 0). Cosidéros u etier aturel tel que la phrase P() soit vraie c est-à-dire u 2. Démotros qu alors la phrase P( + ) est vraie c est-à-dire u 2. Par hypothèse de récurrece, o a : u 2 d où u O part de O veut arriver à u 2 (hypothèse de récurrece) u u 2 2. u 2 2 Il faut «icruster» 2 et. u 2 Doc P est vraie. Coclusio : O a démotré que P (0) est vraie et que si P() est vraie pour u etier aturel, alors P( + ) est vraie. Doc, d après le théorème de récurrece, la phrase P () est vraie pour tout etier aturel. Coditios C et C 2 du théorème. Cela marche comme des domios qui tombet les us après les autres. P (0) vraie P () vraie P (2) vraie 4

5 (E gros le «pour tout» e marche qu avec le!) Il est importat de compredre que le «pour tout» est quelque chose que l o «gage» à la fi de la démostratio. O suppose que compredre). P est vraie doc o a le droit d utiliser E revache, o a pas le droit d utiliser que P das la suite (idée fodametale à P est vraie (puisque c est ce que l o veut démotrer). V. Autre exemple de mise e œuvre d u raisoemet par récurrece u est la suite défiie par u0 0 u 2u (reprise de l exemple du I). Démotrer que pour tout etier aturel, o a : u 2. Pour o défiit la phrase P () : «u 2». Iitialisatio : Vérifios que P (0) est vraie. 0 u0 0 par hypothèse doc u0 2. D où P (0) est vraie. Hérédité : Cosidéros u etier aturel tel que la phrase P() soit vraie c est-à-dire u 2. Démotros qu alors la phrase P( + ) est vraie c est-à-dire u 2. Par hypothèse de récurrece, o a : u 2 d où u Par suite, 2 2 u 2 (e effet : d après les règles sur les puissaces) u 2 Doc P( + ) est vraie. Autre rédactio : u 2u u 2 2 u u

6 Coclusio : O a démotré que P (0) est vraie et que si P() est vraie pour u etier aturel, alors P( + ) est vraie. Doc, d après le théorème de récurrece, la phrase P () est vraie pour tout etier aturel. VI. Remarques ) Remarque historique Pascal est le premier mathématicie à avoir fait u raisoemet par récurrece pour démotrer ue propriété («raisoemet iductif»). 2 ) Rédactio à bie respecter le protocole. (beaucoup de rédactio, aucu quatificateur). 3 ) Quelles propriétés peut-o démotrer par récurrece? - Avec des suites O pourra démotrer éormémet de résultats : mioratios, majoratios, ses de variatios, expressio du terme gééral d ue suite, formules sommatoires etc. - Sas des suites (cf. ex.) Propriétés des etiers aturels par exemple. Ne pas écrire de raccourci du type P (0) = 3. VII. Appedice : remarques sur le symbole ) Quelques formules u désige ue suite. u u u u u u u u u u u u u

7 2 ) Utilisatio : formules sommatoires Voir exercices. 7

SUITES (Partie 1) Dans l'exemple, si on suppose qu'un domino (k) tombe alors le domino suivant (k+1) tombe également.

SUITES (Partie 1) Dans l'exemple, si on suppose qu'un domino (k) tombe alors le domino suivant (k+1) tombe également. SUITES (Partie ) I. Raisoemet par récurrece ) Le pricipe C'est au mathématicie italie Giuseppe Peao (858 ; 93), ci-cotre, que l'o attribue le pricipe du raisoemet par récurrece. Le om a probablemet été

Plus en détail

( ) soit vraie, et on démontre ( ) elle est vraie. ( ) est vraie pour tout entier naturel n n 0

( ) soit vraie, et on démontre ( ) elle est vraie. ( ) est vraie pour tout entier naturel n n 0 Chapitre 1 : Les suites umériques I. Le raisoemet par récurrece 1. Présetatio Soit P( ) la propriété : «7 + 2 est divisible par 3». O veut vérifier que cette propriété est vraie pour tout etier aturel.

Plus en détail

TD n 3 : quelques exercices sur la récurrence

TD n 3 : quelques exercices sur la récurrence Éocé TD 3 : quelques exercices sur la récurrece Exercice 1 Soit (a ) 0 ue suite de ombres réels ou complexes. O pose b 0 = 1 et b = (1 a k ) pour 1. Motrer que b +1 = 1 Exercice O défiit ue suite (u )

Plus en détail

Terminale S Exercices sur le chapitre 5 «Suites numériques» Page 1 sur 5

Terminale S Exercices sur le chapitre 5 «Suites numériques» Page 1 sur 5 Termiale S Exercices sur le chapitre 5 «Suites umériques» Page sur 5 Gééralités sur les suites ------------------------------------------------------------------------------------------------------ Exercice

Plus en détail

Terminale S Exercices sur le chapitre 5 «Suites numériques» Page 1 sur 6

Terminale S Exercices sur le chapitre 5 «Suites numériques» Page 1 sur 6 Termiale S Exercices sur le chapitre 5 «Suites umériques» Page sur 6 Gééralités sur les suites ------------------------------------------------------------------------------------------------------ Exercice

Plus en détail

Quelques inégalités classiques

Quelques inégalités classiques Quelques iégalités classiques O se propose de motrer, sous forme d exercices, quelques iégalités classiques. Les preuves de ces iégalités e écessitet que quelques coaissaces élémetaires.. Exercices classiques

Plus en détail

Cours 4 SUITES DE NOMBRES RÉELS

Cours 4 SUITES DE NOMBRES RÉELS Cours 4 SUITES DE NOMBRES RÉELS A/ GÉNÉRALITÉS 1. Défiir ue suite de ombres réels Ue suite u de ombres réels, est ue foctio défiie sur N qui, à chaque etier aturel, associe u ombre oté u. Ce ombre u s

Plus en détail

Suites numériques : définition générale.

Suites numériques : définition générale. 1 Suites arithmétiques Suites umériques : défiitio géérale.... Le pricipe de récurrece... 3 Suites arithmétiques... 4 Formule 1 des suites arithmétiques... 5 Appreos à compter... 6 Formule des suites arithmétiques...

Plus en détail

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite

Chapitre 1. Les suites numériques Principe de récurrence Limite d une suite Eseigemet spécifique Chapitre 1. Les suites umériques Pricipe de récurrece Limite d ue suite I. Rappels sur les suites umériques 1. géérale Ue suite umérique est ue foctio défiie de N vers R, elle peut

Plus en détail

Une définition de la fonction exponentielle dans l esprit des nouveaux programmes

Une définition de la fonction exponentielle dans l esprit des nouveaux programmes 1 Ue défiitio de la foctio expoetielle das l esprit des ouveaux programmes 0. Itroductio. Les ouveaux programmes de mathématiques de termiale S qui sot etrés e vigueur à la retrée 2002 icitet fortemet

Plus en détail

Suites T.S. I.Suites : Le Best of du programme de 1S...1. II.Le raisonnement par récurrence...8. III.Limite d'une suite...10

Suites T.S. I.Suites : Le Best of du programme de 1S...1. II.Le raisonnement par récurrence...8. III.Limite d'une suite...10 Table des matières Suites T.S. I.Suites : Le Best of du programme de 1S...1 A.Pourquoi les suites? qu'est-ce que c'est?...1 B.Défiitio et otatios...1 C.Deux faços de défiir ue suite :...2 D.Représetatio

Plus en détail

P(n) : quelque soit n entier naturel : n 3 = ( n) 2. P(n 0 ) est vraie (initialisation).

P(n) : quelque soit n entier naturel : n 3 = ( n) 2. P(n 0 ) est vraie (initialisation). T ale S Chapitre. Résumé page 3.. Pricipe de récurrece. a. Exemple. 3 + 3 = + 8 = 9 = ( + ) 3 + 3 + 3 3 = + 8 + 7 = 36 = ( + + 3) O voudrait démotrer la propriété géérale : P() : quelque soit etier aturel

Plus en détail

CORRIGÉ DE LA FEUILLE 2

CORRIGÉ DE LA FEUILLE 2 CORRIGÉ DE LA FEUILLE. Exercice Soiet u et v deux séries à termes positifs.. Si ue des séries est divergete, alors la série de terme gééral u + v est divergete C est vrai. E effet, supposos que la série

Plus en détail

FRLT Page 1 15/08/2014

FRLT Page 1 15/08/2014 Algorithmes à aalyser O cosidère l algorithme : - u est du type ombre - q est du type ombre - p est du type ombre - S est du type ombre - Lire u - Lire q - Lire p - S pred la valeur de u - Tat que (u >

Plus en détail

Chap2 Les suites : Raisonnement par récurrence limites de suites

Chap2 Les suites : Raisonnement par récurrence limites de suites I Rappels de première Chap2 Les suites : Raisoemet par récurrece limites de suites II Suites majorées, miorées, borées Défiitios : O dit qu ue suite ( u ) est majorée lorsqu il existe u réel M tel que

Plus en détail

Ch.1 ( ) ( ) + 9 ( ) ( ) = n ( n + 1 )( n + 2) ( )? ( ) ( ) ( )( n + 2) SUITES PARTIE 1 récurrence et suites bornées

Ch.1 ( ) ( ) + 9 ( ) ( ) = n ( n + 1 )( n + 2) ( )? ( ) ( ) ( )( n + 2) SUITES PARTIE 1 récurrence et suites bornées Termiale S Ch1 SUITES PARTIE 1 récurrece et suites borées Das tout le chapitre, les etiers cosidérés sot aturels, c'est-à-dire positifs ouls I Raisoemet par récurrece 1 / Itroductio Exercice 1 : soit u

Plus en détail

Exercices sur le raisonnement par récurrence - Corrigé

Exercices sur le raisonnement par récurrence - Corrigé Exercices sur le raisoemet par récurrece - Corrigé Arithmétique 1) Motrer, pour tout etier aturel, que 1 est divisible par 3. O cosidère la propriété : Quelque soit l etier, il existe u etier k tel que

Plus en détail

Terminales S BAC BLANC Mathématiques Sujet

Terminales S BAC BLANC Mathématiques Sujet Sujet Durée 4 heures. La calculatrice graphique est autorisée. Le barème est fouri à titre idicatif. Eercice 1 (commu) [5 poits] 3 Soit la foctio f défiie sur + par f ( ) =. O appelle C, la courbe représetative

Plus en détail

Suite des polynômes de Tchebychev. (Exercice N 127 page 87) Corrigé

Suite des polynômes de Tchebychev. (Exercice N 127 page 87) Corrigé Suite des polyômes de Tchebychev (Exercice 7 page 87) a E utilisat la relatio de récurrece avec =, o obtiet : Puis, pour = : Efi, pour = 4 : O a bie : f x x f x f x x x x = = = f x = x f x f x = x x x=

Plus en détail

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3

LES SUITES. u n = 1 n, pour n 1. u n = n 3 LES SUITES. Défiitio.. Défiitio Ue suite umérique est ue foctio de das, défiie à partir d'u certai rag 0. La otatio (u ) désige la suite e tat qu'objet mathématique et u désige l'image de l'etier (appelé

Plus en détail

Juin 2014 MATHEMATIQUES

Juin 2014 MATHEMATIQUES Jui 014 1 ères S MATHEMATIQUES Voici ue série d exercices sur différets thèmes abordés e classe de première S. Ils vous permettrot de repredre cotact avec les mathématiques avat d aborder la classe de

Plus en détail

Suites numériques. Copyright meilleurenmaths.com. Tous droits réservés

Suites numériques. Copyright meilleurenmaths.com. Tous droits réservés Suites umériques. 1. Mode de géératio des suites... p2 4. Le raisoemet par récurrece... p4 2. Relatio de récurrece... p3 5. Ses de variatio des suites... p6 3. Suites arithmétiques, suites géométriques...

Plus en détail

Chapitre 2 : Raisonnement par récurrence, manipulation de sommes.

Chapitre 2 : Raisonnement par récurrence, manipulation de sommes. ECS1B Carot Chapitre 013/014 Chapitre : Raisoemet par récurrece, maipulatio de sommes Objectifs : Écrire propremet u raisoemet par récurrece (simple, double Maipuler les symboles Σ et sas erreur ceci viedra

Plus en détail

Signaux électriques périodiques

Signaux électriques périodiques igaux électriques périodiques «U sigal, c est de l éergie. Pour peu, o pourrait dire que cela pèse.» M. Devos, u cours d électroique e 986 Résumé Ue fois que l o dispose de la descriptio d u réseau électrique

Plus en détail

TS Exercices sur les limites de suites (1)

TS Exercices sur les limites de suites (1) TS Exercices sur les limites de suites () Soit u ue suite géométrique de premier terme u 0 et de raiso q. Das chacu des cas suivats, doer la limite de la suite u. ) u0 ; q ) u 0 ; q ) 0 4 ) u0 6 ; q )

Plus en détail

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES

Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Chapitre 1 METHODES SUR LES SUITES Nous allos voir commet : 1) Cojecturer le comportemet d ue suite ) Raisoer par récurrece 3) Utiliser les suites arithmétiques et géométriques 4) Étudier le comportemet

Plus en détail

Suites numériques 1 / 12 A Chevalley

Suites numériques 1 / 12 A Chevalley MT8 A 03 Suites umériques Aleth Chevalley. Rappels.. Défiitio O appelle suite umérique réelle, toute applicatio f : ϒ qui à tout etier aturel, fait correspodre le ombre réel f() et o désige la suite par

Plus en détail

Le plus grand de ces diviseurs communs est 26 : 26 est le plus grand commun diviseur de 78 et de. Le P.G.C.D. de 78 et de 208 est égal à 26

Le plus grand de ces diviseurs communs est 26 : 26 est le plus grand commun diviseur de 78 et de. Le P.G.C.D. de 78 et de 208 est égal à 26 ) Vocabulaire : a) Divisible / Multiple : Plus Grad Diviseur Commu. Soit a et b deux ombres etiers aturels différets de zéro : dire que a est divisible par b sigifie que a k b =, avec k ombre etier aturel.

Plus en détail

Ch.1. ( ) c est donc un multiple de 5. ( ) = 1 1. Suites numériques : corrigé FICHE 2 ( ) ( n + 2) ( ) ( )( n + 2) ( n +1) n + 2.

Ch.1. ( ) c est donc un multiple de 5. ( ) = 1 1. Suites numériques : corrigé FICHE 2 ( ) ( n + 2) ( ) ( )( n + 2) ( n +1) n + 2. LFA / Termiale S exercices mathématiques Mme MAINGUY Termiale S Ch. Suites umériques : corrigé FICHE Exercice Ê Raisoemets par récurrece : a / Démotros par récurrece que, pour tout etier aturel, + + +

Plus en détail

SAINT-CYR. MATHEMATIQUES 1 - Epreuve commune Options M, P, T, TA

SAINT-CYR. MATHEMATIQUES 1 - Epreuve commune Options M, P, T, TA SESSION 993 SAINT-CYR MATHEMATIQUES - Epreuve commue Optios M, P, T, TA PREMIÉRE PARTIE ) Les polyômes L 0,, L sot + polyômes de R [X] qui est de dimesio + Pour vérifier que la famille (L i ) 0 i est ue

Plus en détail

Probabilités : Loi binomiale

Probabilités : Loi binomiale Probabilités : Loi biomiale Christophe ROSSIGNOL Aée scolaire 204/205 Table des matières Répétitio d expérieces idetiques et idépedates 2. Défiitio................................................. 2.2

Plus en détail

Correction Exercices sur les suites. Correction. un+1 = 0,2u n +0,6 u 0 = 1

Correction Exercices sur les suites. Correction. un+1 = 0,2u n +0,6 u 0 = 1 Correctio Exercice 1 O cosidère la suite (v ) défiie par v 0 = 3 et pour tout 1, v +1 = v 2 3v +4. 1. Démotrer que la suite est croissate. v +1 v = v 2 4v +4 = (v 2) 2 0 quelque soit etier. Doc (v ) est

Plus en détail

n² n b) Quel est le nombre de termes de la somme définissant u n? Quel est le plus petit de ces termes? Quel est le plus grand?

n² n b) Quel est le nombre de termes de la somme définissant u n? Quel est le plus petit de ces termes? Quel est le plus grand? Exercice : Détermier la limite de chaque suite (u ). a) u = si π b) u = () c) u = + d) 0,5 + cos(π) Exercice 2 : la costate d Apéry Pour tout etier, u = 3 + + 2 3 +. + 3 ) Doer u miorat de cette suite.

Plus en détail

( ) ( ) ( ) ( 4) Terminale S Exercices sur le chapitre «Suites numériques» Page 1. deux nombres réels. Initialisation Récupérer la valeur de M

( ) ( ) ( ) ( 4) Terminale S Exercices sur le chapitre «Suites numériques» Page 1. deux nombres réels. Initialisation Récupérer la valeur de M Termiale S Exercices sur le chapitre «Suites umériques» Page Exercice : O cosidère la suite ( p ) défiie sur N par ) O cosidère l algorithme suivat : Variables u etier aturel et deux ombres réels Iitialisatio

Plus en détail

Les suites (1) Vocabulaire usuel des suites Rappels de 1 ère et compléments

Les suites (1) Vocabulaire usuel des suites Rappels de 1 ère et compléments TS Les sites () Vocablaire sel des sites Rappels de ère et complémets 4 3 Revoir le cors de ère formle explicite I Gééralités ) Défiitio Ue site mérie est e foctio : terme d idice relatio de récrrece sites

Plus en détail

Chapitre 3: La démonstration par récurrence

Chapitre 3: La démonstration par récurrence CHAPITRE 3 DEMONSTRATION PAR RECURRENCE 33 Chapitre 3: La démostratio par récurrece 3. U exemple pour compredre le pricipe Itroductio : Pour découvrir ue formule doat la somme des premiers ombres impairs,

Plus en détail

4. Calculer en utilisant une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme.

4. Calculer en utilisant une suite géométrique dont on précisera la raison et le premier terme. 1S DS o 1 Durée : h Exercice 1 ( 7 poits ) 1. La suite (u ) est défiie pour tout etier aturel par u = 3 + est-elle arithmétique? Pour tout etier aturel, o a : u +1 = ( + 1) 3( + 1) + = + + 1 3 3 + = La

Plus en détail

Raisonnements Mathématiques

Raisonnements Mathématiques Chapitre 1 Raisoemets Mathématiques Le mathématicie italie Giuseppe Peao était très soucieux d exposer les mathématiques das u cadre précis et rigoureux. Das so Formulaire mathématique publié e 1895, il

Plus en détail

pour 1. b) si ( ) converge, alors 567 =l avec l réel,

pour 1. b) si ( ) converge, alors 567 =l avec l réel, Exercices aales corrigés : Suites Sujet atioal septembre 007 ( bac blac 008) La suite u est défiie par : = et = pour tout etier aturel a O a représeté das u repère orthoormé direct du pla doé ci-dessous,

Plus en détail

» car lim 3n 2 8=+ et lim 2 n 2 +5=+

» car lim 3n 2 8=+ et lim 2 n 2 +5=+ TS. 2014/2015. Lycée Prévert. Corrigé du devoir commu du premier trimestre. Durée : heures. Vedredi 14/11/2014 Exercice 1 : ( 7 pts). A ) Étudier les limites suivates : a) lim 2 8 2 2 +5. Il s'agit d'ue

Plus en détail

Concours commun Mines-Ponts 2000 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques

Concours commun Mines-Ponts 2000 Corrigé de la seconde épreuve de mathématiques Cocours commu Mies-Pots 2 Corrigé de la secode épreuve de mathématiques.a Nous pouvos appliquer le critère de d Alembert : doc le rayo R est égal à /4. C2+2 + 2 + 22 + C2 = + 4, 2 +.b O sait que h est

Plus en détail

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9.

Exercices sur les suites v 0 = 1 On considère la suite numérique ( v n ) définie pour tout entier naturel n par 9. Liba 13 v 0 = 1 O cosidère la suite umérique ( v ) défiie pour tout etier aturel par 9 v +1 = 6 v Partie A 1 O souhaite écrire u algorithme affichat, pour u etier aturel doé, tous les termes de la suite,

Plus en détail

SUITES (Partie 2) = 3u n. et u 0. q n na (inégalité de Bernoulli), a pour limite car lim 4 n = +.

SUITES (Partie 2) = 3u n. et u 0. q n na (inégalité de Bernoulli), a pour limite car lim 4 n = +. SUITES (Partie ) I Comportemet à l'ifii d'ue suite géométrique ) Rappel Défiitio : Ue suite (u ) est ue suite géométrique s'il existe u ombre q tel que pour tout etier, o a : u + = q u Le ombre q est appelé

Plus en détail

Université Paris-Dauphine Année 2008-2009 U.F.R. Mathématiques de la décision L3 - Statistique Mathématique. Examen

Université Paris-Dauphine Année 2008-2009 U.F.R. Mathématiques de la décision L3 - Statistique Mathématique. Examen Uiversité Paris-Dauphie Aée 28-29 U.F.R. Mathématiques de la décisio L3 - Statistique Mathématique Exame Durée 2h. Le barême est doé à titre idicatif. Exercice : 5 poits) Soit X,...,X ) u échatillo de

Plus en détail

Lycée Marie Reynoard Accompagnement personnalisé TS. Raisonnement par récurrence - Généralités sur les suites.

Lycée Marie Reynoard Accompagnement personnalisé TS. Raisonnement par récurrence - Généralités sur les suites. Lycée Marie Reyoard Accompagemet persoalisé TS Exercice. Raisoemet par récurrece - Gééralités sur les suites.. Démotrer par récurrece que pour tout etier aturel, 4 + 5 est u multiple de 3. iitialisatio

Plus en détail

Les suites (1) Vocabulaire usuel des suites Rappels de 1 ère et compléments

Les suites (1) Vocabulaire usuel des suites Rappels de 1 ère et compléments TS Revoir le cors de ère I Gééralités ) Défiitio Les sites () Vocablaire sel des sites Rappels de ère et complémets 3 e faço : par compréhesio Exemple : 3,4596 4 3 ième décimale de Ue site mérie est e

Plus en détail

Terminale S (2014-2015) Suites numériques

Terminale S (2014-2015) Suites numériques Termiale S (04-05) Suites umériques Raisoemet par récurrece. Itroductio E Mathématiques, u certai ombre de propriétés dépedet d u etier aturel. Par exemple, la ( + ) somme des etiers aturels de à est égale

Plus en détail

DS 2 Correction. (question de cours 2 points) Énoncer le théorème de Rolle. 1 n n n. lim u n = 1.

DS 2 Correction. (question de cours 2 points) Énoncer le théorème de Rolle. 1 n n n. lim u n = 1. icolas.laillet@imj-prg.fr DS 2 Aalyse Exercice 1 (questio de cours 2 poits Éocer le théorème de Rolle. Soiet a, b deux réels avec a < b, soit f ue foctio à valeurs réelles, cotiue sur [a, b] et dérivable

Plus en détail

Séquence 4. Calcul matriciel, modèles déterministes. Sommaire. 1. Prérequis 2. Matrices d ordre 2 et suites récurrentes 3.

Séquence 4. Calcul matriciel, modèles déterministes. Sommaire. 1. Prérequis 2. Matrices d ordre 2 et suites récurrentes 3. Séquece 4 Calcul matriciel, modèles détermiistes Sommaire Prérequis 2 Matrices d ordre 2 et suites récurretes 3 Sythèse Das cette séquece, il s agit de préseter différets modèles détermiistes d évolutio

Plus en détail

TS Limites de suites (3)

TS Limites de suites (3) TS Limites de suites (3) I. Rappels sur les suites majorées, miorées, borées ) Défiitio (suite majorée, miorée, borée) 5 ) Propriété Si u réel M est u majorat d ue suite u, alors tous les réels supérieurs

Plus en détail

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon.

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon. Auteur : Simplice TANKOUA (stakoua@yahoofr) Cours SUITES NUMÉRIQUES Leço : GÉNÉRALITÉS SUR LES SUITES Activités de mise e place de la leço Activité : (formule explicite) Exercice O cosidère la liste ordoée

Plus en détail

EQUATIONS DIFFERENTIELLES

EQUATIONS DIFFERENTIELLES ENIHP Equatios différetielles p. I Défiitio et otatio EQUATIONS DIFFERENTIELLES Défiitio : O appelle dérivée secode de f (x) la dérivée de f (x), elle même dérivée de f(x). O défiit aisi la dérivée d ordre

Plus en détail

D.S. nº4 : Suites, Probabilités, Complexes, exponentielle. Samedi 15 décembre 2012, 3h, Calculatrices autorisées. Ce sujet est à rendre avec la copie.

D.S. nº4 : Suites, Probabilités, Complexes, exponentielle. Samedi 15 décembre 2012, 3h, Calculatrices autorisées. Ce sujet est à rendre avec la copie. D.S. º4 : Suites, Probabilités, Complexes, expoetielle TS1 Samedi 15 décembre 01, h, Calculatrices autorisées. Ce sujet est à redre avec la copie. Nom :.................... Préom :................. Commuicatio

Plus en détail

LIMITES DE SUITES EXERCICES CORRIGES

LIMITES DE SUITES EXERCICES CORRIGES Exercice Détermier la limite (évetelle) des sites LIMITES DE SUITES EXERCICES CORRIGES ci-dessos : ) ) 5) 5 4 6) 8 ) 7) 5 7 4 8) 4) ( ) ) ² Exercice Motrez qe la site satisfait la relatio (R), is vos e

Plus en détail

COURS MPSI A.1.II.SOMMES, RECURRENCE, BINÔME R. FERRÉOL 13/14

COURS MPSI A.1.II.SOMMES, RECURRENCE, BINÔME R. FERRÉOL 13/14 II) Sommes, récurreces, formule du biôme. )NOTATIONS ET a) Notatios : u u m +u m+ + +u m u u m u m+ u m est ici ue variable muette, c est-à-dire qu o peut chager so om das l expressio, sas modifier la

Plus en détail

Exercices sur multiples et diviseurs

Exercices sur multiples et diviseurs TS spé Exercices sur multiples et diviseurs 7 15 6. 15 Vérifier que pr tt etier relatif o a : 6 Détermier les etiers relatifs tels que soit u etier. 1 1 ) Le ombre 11 est-il u multiple de 117? ) Sas calcul,

Plus en détail

Raisonnements mathématiques

Raisonnements mathématiques Chapitre 1 Raisoemets mathématiques Le mathématicie italie Giuseppe Peao était très soucieux d exposer les mathématiques das u cadre précis et rigoureux Das so Formulaire mathématique publié e 1895, il

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mai 2016 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mai 2016 Enoncés 1. Exercice 7 [ 02253 ] [Correction] Soient (u n ) et (v n ) deux suites telles que [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 5 mai 06 Eocés Suites umériques Covergece de suites Exercice [ 047 ] [Correctio] Soiet u ) et v ) deux suites réelles covergeat vers l et l avec l < l. Motrer qu

Plus en détail

SUITES ET SÉRIES. On peut aussi représenter une suite par un dessin : 0.8 0.6 0.4 0.2. Une suite est strictement décroissante si u n > u n+1, n N *.

SUITES ET SÉRIES. On peut aussi représenter une suite par un dessin : 0.8 0.6 0.4 0.2. Une suite est strictement décroissante si u n > u n+1, n N *. SUITES ET SÉRIES 7 2. Suites et séries 2.. Suites Défiitio Exemples Liste u = 5, u 2 = 8, u 3 = 4, u 4 =, Formule u = 2 ; 4 ; 9 ; 6 ; Récurrece { u = 2 u = 2u Ue suite réelle est ue liste ordoée (ou liste

Plus en détail

Suites. =3v n pour = 5.

Suites. =3v n pour = 5. Suites 1 Gééralités 11 Défiitio Défiitio : O appelle suite ue foctio sur N ou sur ue partie de N das R Exemples: Les foctios: u : +1 ; v : sot des suites Notatio : Soit u ue suite défiie sur D partie de

Plus en détail

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u :

SUITES NUMERIQUES. q n. pour q. n + Une suite numérique est une fonction associant à tout nombre entier naturel n, un nombre réel u(n) : u : SUITES NUMERIQUES Coteus : Capacités attedues : Commetaires : Suites Limite d ue suite défiie par so terme gééral Notatio lim u Suites géométriques : - somme de termes cosécutifs d ue suite géométrique

Plus en détail

Vendredi 20 octobre CONTRÔLE DE MATHEMATIQUES N 2 Classe de TERM 07. En salle 206, deux heures de 8 h à 10 h : LES SUITES et PROBABILITES.

Vendredi 20 octobre CONTRÔLE DE MATHEMATIQUES N 2 Classe de TERM 07. En salle 206, deux heures de 8 h à 10 h : LES SUITES et PROBABILITES. Vedredi 0 octobre 07. CONTRÔLE DE MATHEMATIQUES N Classe de TERM 07. E salle 06, deux heures de 8 h à 0 h : LES SUITES et PROBABILITES. La première feuille de ce devoir doit être ue feuille double. Lisez

Plus en détail

Date Travail effectué SYSTEMES DE NUMERATION

Date Travail effectué SYSTEMES DE NUMERATION Date Travail effectué 0/09 Prise de cotact. Présetatio du programme et des exigeces. A faire pour le SYSTEMES DE NUMERATION Itroductio : Approche historique de la otio de ombre. 1) U exemple de système

Plus en détail

Notion d équation différentielle : Équations du 1 er ordre

Notion d équation différentielle : Équations du 1 er ordre IUT Orsa Mesures Phsiques Notio d équatio différetielle : Équatios du er ordre Cours du er semestre A. De quoi s agit-il? A-I. Eemples tirés de la géométrie a. Avec tagete et abscisse O suppose que f est

Plus en détail

Séquence 5. 1 ère partie : 2 e partie : Suites numériques (1) Produit scalaire (1) Séquence 5 MA12. Cned - Académie en ligne

Séquence 5. 1 ère partie : 2 e partie : Suites numériques (1) Produit scalaire (1) Séquence 5 MA12. Cned - Académie en ligne Séquece 5 1 ère partie : Produit scalaire (1) e partie : Suites umériques (1) Séquece 5 MA1 1 1ère partie Produit scalaire (1) Sommaire 1 Pré-requis Produit scalaire de deux vecteurs 3 Sythèse de la partie

Plus en détail

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako Suites Numériques Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Techique Bamako I Gééralité sur les suites: - Pricipe du raisoemet par récurrece : Soit la propositio P() dépedat de l etier () la propositio est

Plus en détail

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition.

b) Par définition, ln 1 est le nombre dont l'exponentielle est 1. Or e = 1. Donc ln 1 = 0 2) Traduction de la définition. Termiale S Chapitre 7 «Foctios logarithmes» Page sur 2 I) Défiitio et propriétés algébriques : ) La foctio : Défiitio : La foctio logarithme épérie, otée, est la foctio défiie sur ;+ qui, à tout réel >

Plus en détail

- diagramme de Caroll. Exemple 1 : On lance 2 dés. 2 e dé 1 er dé

- diagramme de Caroll. Exemple 1 : On lance 2 dés. 2 e dé 1 er dé TS Le déombremet est l art de compter (Il y e a souvet aux cocours) (cardial d u esemble fii : ombre de ses élémets Exemple : si E est u esemble fii à élémets, o dit que le cardial de E est égal à et o

Plus en détail

Chapitre 9 : Dénombrement

Chapitre 9 : Dénombrement Chapitre 9 : Déombremet PTSI B Lycée Eiffel 14 javier 214 Toute chose est ombre. Pythagore. Il y a trois sortes de mathématicies : ceux qui savet compter et ceux qui e savet pas compter. Itroductio La

Plus en détail

Exercices sur le raisonnement par récurrence

Exercices sur le raisonnement par récurrence TS Exercices sr le raisoemet par récrrece Das tos les exercices, o veillera à respecter scrplesemet le protocole des récrreces 6 O cosidère la site déiie sr par so premier terme = et la relatio de récrrece

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR INFORMATIQUE DE GESTION Optios : - Développeur d applicatios - Admiistrateur de réseaux locaux d etreprise SESSION 2011 SUJET ÉPREUVE E2 MATHÉMATIQUES I Durée : 3 heures

Plus en détail

Exercices sur multiples et diviseurs

Exercices sur multiples et diviseurs TS spé Exercices sur multiples et diviseurs 7 15 6. 15 Vérifier que pr tt etier relatif o a : 6 Détermier les etiers relatifs tels que soit u etier. 1 1 ) Le ombre 11 est-il u multiple de 117? ) Sas calcul,

Plus en détail

Exercices. Exercice 1 (Suites adjacentes) On considère les suites (u n ) n N et (v n ) n N définies par: 1 k u n = n 3, v n = u n + 1 n 1 2n 2

Exercices. Exercice 1 (Suites adjacentes) On considère les suites (u n ) n N et (v n ) n N définies par: 1 k u n = n 3, v n = u n + 1 n 1 2n 2 Exercices Exercice (Suites adjacetes) O cosidère les suites (u ) N et (v ) N défiies par: u 3, k3 k 2 + v u + 2 2 Motrer que (u ) N et (v ) N sot adjacetes. Exercice 2 Soiet les deux suites (u ) et (v

Plus en détail

Contrôle du vendredi (30 minutes) 1 ère S Prénom et nom :.. Note :.. / I. (2 points)

Contrôle du vendredi (30 minutes) 1 ère S Prénom et nom :.. Note :.. / I. (2 points) ère S Cotrôle du vedredi 4-4-04 (30 miutes) Préom et om : Note : / 0 I ( poits) O cosidère la figure ci-cotre où ABC est u triagle isocèle e A O ote H le projeté orthogoal du poit C sur la droite (AB)

Plus en détail

«J'aimais et j'aime encore les mathématiques pour elles-mêmes comme n'admettant pas l'hypocrisie et le vague, mes deux bêtes d'aversion» (Stendhal)

«J'aimais et j'aime encore les mathématiques pour elles-mêmes comme n'admettant pas l'hypocrisie et le vague, mes deux bêtes d'aversion» (Stendhal) Lycée Stedhal (Greoble) Niveau : Termiale S Titre Cours : Chapitre 0 : Les suites Aée : 204-205 «J'aimais et j'aime ecore les mathématiques pour elles-mêmes comme 'admettat pas l'hypocrisie et le vague,

Plus en détail

Conception : EDHEC OPTION ÉCONOMIQUE MATHÉMATIQUES. 2 mai 2017, de 8 h. à 12 h.

Conception : EDHEC OPTION ÉCONOMIQUE MATHÉMATIQUES. 2 mai 2017, de 8 h. à 12 h. Coceptio : EDHEC OPTION ÉCONOMIQUE MATHÉMATIQUES mai 07, de 8 h à h La présetatio, la lisibilité, l orthographe, la qualité de la rédactio, la clarté et la précisio des raisoemets etrerot pour ue part

Plus en détail

Proposition : la droite d équation «y= 4» est asymptote horizontale à la courbe de f en. . Calculer : a) lim f( x) h( x) xlim

Proposition : la droite d équation «y= 4» est asymptote horizontale à la courbe de f en. . Calculer : a) lim f( x) h( x) xlim NOM : Termiale S- ABC S3 ludi ovembre 06 La présetatio, la rédactio et la rigueur des résultats etrerot pour ue part sigificative das l évaluatio de la copie. Le sujet est composé de 5 eercices idépedats.

Plus en détail

Contrôle du mardi 5 avril 2016 (50 minutes) 1 ère S1. II. (4 points)

Contrôle du mardi 5 avril 2016 (50 minutes) 1 ère S1. II. (4 points) ère S Cotrôle du mardi 5 avril 06 (50 miutes) Préom : Nom : Note : / 0 II (4 poits) Pour retrer au port e A, u bateau doit passer par C car la profodeur est isuffisate etre B et A Il avace à la vitesse

Plus en détail

Convergence de suites réelles

Convergence de suites réelles DOMAINE : No olympique AUTEUR : Nicolas SÉGARRA NIVEAU : Itermédiaire STAGE : Motpellier 2014 CONTENU : Cours et exercices Covergece de suites réelles I) Rappels et otios de base. Défiitio 1. Ue suite

Plus en détail

Dénombrement - Combinatoire Cours

Dénombrement - Combinatoire Cours Déombremet - Combiatoire Cours La combiatoire (ou aalyse combiatoire) étudie commet compter des objets. Elle fourit des méthodes de déombremet particulièremet utiles e probabilité. U des pricipaux exemples

Plus en détail

Comportement d'une suite

Comportement d'une suite Comportemet d'ue suite I) Approche de "ses de variatio et de ite d'ue suite" : 7 Soit la suite ( ) telle que = 5 ( + ) 2 Représetos graphiquemet la suite das u pla mui d' u repère. Il suffit de placer

Plus en détail

CH5 Algèbre : Suites numériques

CH5 Algèbre : Suites numériques ème Scieces CH5 Algèbre : Suites umériques Décembre 9 A LAATAOUI I Présetatio des suites umériques : Défiitio d ue suite : Ue suite (u ) est ue foctio défiie sur l'esemble N qui à tout etier aturel associe

Plus en détail

14.1 Rayon de convergence d une série entière

14.1 Rayon de convergence d une série entière 4 Séries etières Nous faisos ici l étude des séries etières réelles ou complees sas référece au séries de foctios qui serot étudiées plus loi. Avec les eercices 3.3 et 6.34 ous avos déjà recotré la foctio

Plus en détail

EXERCICES SUR LES SUITES NUMERIQUES

EXERCICES SUR LES SUITES NUMERIQUES EXERCICES SUR LES SUITES NUMERIQUES 1 Etudier la mootoie des suites a ) 0 défiies par : a) a = b) a = + 1) + ) + ) c) a =! d) a = α + 1) α réel positif) Soit a, la suite de terme gééral a = 3 + 1 3 + Trouver

Plus en détail

Soit f une fonction dérivable sur R dont le tableau de variations est donné ci-dessous où a et b désignent deux réels.

Soit f une fonction dérivable sur R dont le tableau de variations est donné ci-dessous où a et b désignent deux réels. Métropole septembre 0 EXECICE 5 poits Comm à tos les cadidats Soit f e foctio dérivable sr dot le tablea de variatios est doé ci-dessos où a et b désiget de réels a + b f () Détermier le sige de f () selo

Plus en détail

LEÇON N 8 : 8.1 Séries statistiques à deux variables

LEÇON N 8 : 8.1 Séries statistiques à deux variables LEÇON N 8 : Séries statistiques à deux variables umériques. Nuage de poits associé. Ajustemet affie par la méthode des moidres carrés. Droites de régressio. Applicatios. L exposé pourra être illustré par

Plus en détail

Fiche N 8 : Matrices.

Fiche N 8 : Matrices. Lycée Paul Gaugui CPGE-EC1 Aée 014/015 Fiche N 8 : atrices Gééralités sur les matrices atrices : Défiitios O appelle matrice à liges et p coloes tout tableau rectagulaire de ombres réels à liges et p coloes

Plus en détail

Séries à termes positifs

Séries à termes positifs Séries à termes positifs Das toute la suite N désigera les etiers aturels positifs 0,,,..., Z tous les etiers aturels...,,, 0,,, 3,... et Q les ombres ratioels. Efi R désigera les réels, et C les complexes.

Plus en détail

TS DEVOIR n 3 lundi 13 novembre lim x. 1. Lire dans le tableau les limites de f en et en +. En déduire une asymptote à la courbe de f.

TS DEVOIR n 3 lundi 13 novembre lim x. 1. Lire dans le tableau les limites de f en et en +. En déduire une asymptote à la courbe de f. TS DEVOIR 3 ludi 3 ovembre 207 sur 4,5 poits Calculer les trois ites suivates : a) 3x 4 x x 2 x b) 2si( x) x x c) 8x 5 x 2 x 3 2 sur 3,5 poits Soit f ue foctio défiie sur dot o doe ci-dessous le tableau

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL. Bac blanc n 4 Mercredi 7 Mai 2014 MATHEMATIQUES. Série : S Enseignement Obligatoire ou de Spécialité

BACCALAUREAT GENERAL. Bac blanc n 4 Mercredi 7 Mai 2014 MATHEMATIQUES. Série : S Enseignement Obligatoire ou de Spécialité BACCALAUREAT GENERAL Bac blac 4 Mercredi 7 Mai 4 MATHEMATIQUES Série : S Eseigemet Obligatoire ou de Spécialité Durée de l épreuve : 4 heures Coefficiet : 7 ou 9 L utilisatio de la calculatrice est autorisée

Plus en détail

Calcul d'intégrales 2

Calcul d'intégrales 2 de même largeur égale à 5 de même largeur égale à 5 Mr ABIDI Farid Termiales Calcul d'itégrales Activité : méthode des rectagles I Résultats prélimiaires Démotrer par récurrece que, pour tout etier aturel,

Plus en détail

1 + ln x + 1 2. MA + MB + MC + MD. AMERIQUE DU SUD Novembre 2000

1 + ln x + 1 2. MA + MB + MC + MD. AMERIQUE DU SUD Novembre 2000 MERIQUE DU SUD Novembre 000 EXERIE U sac cotiet trois boules umérotées respectivemet 0, et, idiscerables au toucher. O tire ue boule du sac, o ote so uméro et o la remet das le sac ; puis o tire ue secode

Plus en détail

CHAPITRE 7 : DERIVATION DES FONCTIONS COMPOSEES - DERIVEE N-IEMES

CHAPITRE 7 : DERIVATION DES FONCTIONS COMPOSEES - DERIVEE N-IEMES Dérivatio des octios composées Cours CHAPITRE 7 : DERIVATION DES FONCTIONS COMPOSEES - DERIVEE N-IEMES. DERIVATION d ue FONCTION COMPOSEE.. Dérivée d ue octio composée Théorème Soit ue octio dérivable

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1. Notions de base Chapitre 2. Nombres complexes Polynômes... 33

Sommaire. Chapitre 1. Notions de base Chapitre 2. Nombres complexes Polynômes... 33 Sommaire Chapitre. Notios de base.................... 7 A. Démostratio par récurrece..................... 8 B. Esembles............................. 9 C. Applicatios............................ 2 D. Calcul

Plus en détail

Chapitre 5 : Matrices et suites. matrices colonnes dont les coefficients sont les suites numériques ( ) n définies pour tout entier naturel n par u n

Chapitre 5 : Matrices et suites. matrices colonnes dont les coefficients sont les suites numériques ( ) n définies pour tout entier naturel n par u n Chapitre 5 : Matrices et suites I Suites de matrices coloes Exemples La suite ( U ) défiie pour tout etier aturel par U = est ue suite de 3 + v matrices coloes dot les coefficiets sot les suites umériues

Plus en détail

Lycée secondaire Série D exercices Prof : Selmi.Ali Mareth Thème : Suites réelles 4 ième Math. ; 9) U n = 2! ! U n.

Lycée secondaire Série D exercices Prof : Selmi.Ali Mareth Thème : Suites réelles 4 ième Math. ; 9) U n = 2! ! U n. Lycée secodaire Série D exercices Prof : Selmi.Ali Mareth Thème : Suites réelles 4 ième Math Exercice Das chacu des cas suivats, calculer la limite de la suite ( U ) lorsque + ) U = 3 + ; ) U = si π =

Plus en détail

Corrigé du DS n 1. Exercice 1 (6 points)

Corrigé du DS n 1. Exercice 1 (6 points) Exercice 1 (6 poits) Corrigé du DS 1 Das cet exercice, les probabilités demadées serot doées sous forme décimale, évetuellemet arrodies à 10 - près. Lors d ue equête réalisée par l ifirmière auprès d élèves

Plus en détail

Principe de récurrence

Principe de récurrence Pricipe de récurrece Remarues sur les formules sommatoires établies par récurrece à u terme. Le pricipe est toujours le même. O désire motrer u ue somme S u 0 + u +.. + u est égale à la valeur f () d ue

Plus en détail

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 )

) sur l axe des abscisses ( on tracera les droites d équations y = x et y = x + 1 ) Exercice Suites umériques u O cosidère la suite ( u ) défiie pour tout par u = et u = + u + O admettra que pour tout etier aturel, u >. a) Calculer u et u b) Cette suite est-elle arithmétique? Est-elle

Plus en détail