Décembre magazine 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décembre magazine 2007"

Transcription

1 portimagazine Décembre 2007

2 3 Editorial 4 DEBAT Le rôle de l'informatique dans un bureau de courtage 7 Engagement n 4: Des produits et des services adaptés à vos besoins 8 Users Club AS/2 Qui sont vos représentants au Users Club AS/2? 9 Législation En route vers le SEPA 10 Eric Van Gendt: Des services encore plus performants pour le courtier en Faisons plus ample connaissance Qui est votre Account Manager? Question Time Envoyez-nous la réponse exacte à la question ci-dessous et gagnez 2 places de cinéma. Nous avons 25 x 2 places à vous offrir. N hésitez donc pas à tenter votre chance. Question: Le 1er janvier 2008 verra l'entrée en vigueur du SEPA, la zone de paiement européenne unique. Que signifie précisément SEPA? Solutions possibles: a) Single European Payment Area b) Single Euro Payment Area c) Single Euro Payments Area d) Single European Payments Area PortiMagazine est le magazine trimestriel de Portima. Indiquez votre réponse sur le site Les gagnants seront informés rapidement. Editeur responsable: Koen Depaemelaere Coordination: Sven Lens Réalisation: Si vous avez des questions ou des remarques sur un article concernant nos services, téléphonez à notre service clientèle au numéro 02/ Vous pouvez aussi lire et télécharger notre lettre d information sur notre site internet: PortiMagazine par ? Si vous souhaitez aussi recevoir le PortiMagazine sous format électronique, inscrivez-vous via notre site web. Vous pouvez communiquer votre adresse sur notre page d accueil à l adresse ou sur BEN à l adresse 2

3 Editorial Cher lecteur, L année 2007 est bientôt derrière nous. Pour Portima, cette année aura sans conteste été une année importante: nous avons franchi différentes étapes dans les services offerts aux courtiers avec l'intention d'accentuer encore notre avance en matière d efficacité et de productivité du canal de distribution du courtage. Ainsi, nous avons vu la communauté BRIO s agrandir considérablement et comptons désormais plus de utilisateurs BRIO qui, tous, bénéficient de la valeur ajoutée que leur apporte BRIO dans le fonctionnement administratif et commercial de leur bureau. Nous avons par ailleurs lancé, dans le courant du mois d octobre, BRIOplus, la solution pour plus de anciens utilisateurs SPECTRUMplus. Nous avons aussi découvert, en novembre, les résultats de l enquête annuelle indépendante de l ICMA, une enquête qui a permis à 350 bureaux de donner un large feed-back sur les services de Portima. Nous constatons avec plaisir que la satisfaction générale des clients de Portima a encore augmenté pour s établir à 7,5 sur 10. Il nous reste pourtant encore beaucoup de pain sur la planche. L étude révèle ainsi que trop peu de clients de Portima connaissent nos dix engagements. Or, ces engagements, dévoilés début 2007, ne sont pas des promesses en l air. Il s agit au contraire de critères concrets et mesurables, qui indiquent comment Portima entend vous aider dans votre métier de courtier et précisent ce à quoi vous avez droit. L une de nos priorités pour 2008 sera donc de continuer à réaliser ces engagements pour AS/2 et AS/Web et de les étendre à BRIO et BRIOplus. Nos clients demandent par ailleurs aussi un contact plus intensif avec l ensemble des collaborateurs de Portima sur le terrain, à savoir nos Account Managers ou nos équipes d intervention. Ce point occupera dès lors aussi une bonne place dans notre agenda pour Vous pourrez également lire, dans ce numéro du PortiMagazine, le récit d un débat que nous avons organisé avec les présidents et présidents honoraires des Users Clubs sur l évolution de l informatique dans le soutien aux bureaux de courtage. Il est impressionnant de constater que ce que nous avons pu réaliser avec vous est unique et sans équivalent en Europe. Cela garantit un avenir placé sous le signe de l efficacité. Je terminerai cet éditorial en vous souhaitant, à vous ainsi qu à tous ceux qui vous sont chers, une formidable année 2008 et ce, tant sur le plan privé que professionnel. Bonne lecture, Koen Depaemelaere Administrateur délégué 3

4 DEBAT Le rôle de l'informatique dans un bureau de courtage L'informatique est un élément incontournable dans le paysage des assurances. PortiMagazine s'est penché sur les attitudes, préoccupations et attentes des courtiers et a soumis cinq thèmes d'actualité à un quatuor de spécialistes. Avec le concours des présidents et présidents honoraires des Users Clubs BRIO et AS/2, PortiMagazine a abordé les sujets suivants: l'importance de l'intégration, la pertinence d'un bureau sans papier' (paperless office), les efforts des assureurs, l'utilisation de l'informatique à des fins de vente et de marketing et, enfin, l'utilité du SMS comme outil de communication. Intégration En matière d'intégration informatique entre assureurs et courtiers, la Belgique peut se targuer de disposer d'un concept unique au monde, concept qui place du reste notre pays au premier rang en Europe. Quelle importance revêt l'évolution de l'intégration des systèmes ICT? D'une part entre votre bureau et les compagnies (réseau, logiciel de gestion, sites internet, etc) et d'autre part entre les différentes composantes et/ou succursales d'un bureau de courtage moderne (ordinateurs, téléphonie, paperless office,...). L'intégration est un des points-clés du débat sur l'informatique dans un environnement de courtier. De très nombreux efforts ont certes déjà été fournis, mais il reste visiblement encore beaucoup de travail à accomplir. Selon Jan Robijn, les principales questions qu'un intermédiaire doit se poser sont les suivantes: quels sont les avantages de mon infrastructure IT et qu'est-ce que cela peut me rapporter? Nos concurrents ne sont pas les autres courtiers en assurances mais bien les grandes banques. Un courtier apporte une valeur ajoutée, mais je constate que de nombreuses connaissances sont perdues à cause d'une mauvaise gestion. Les solutions comme le paperless office ne sont souvent rien de plus que des pis-aller. Courtiers et compagnies doivent mieux communiquer sur le plan électronique, les assureurs devant dans ce cas fournir des informations de manière structurée. Nous devons par ailleurs convaincre Portima qu'il reste encore beaucoup de travail à accomplir au niveau de l'organisation et des processus internes d'un bureau de courtier. Je pense par exemple à la délivrance d'une attestation de sinistre qui me prend chaque fois, à moi ou à mes collaborateurs, quatorze minutes. C'est beaucoup trop long! En ce qui concerne l'organisation et les processus internes d'un bureau de courtier, la question se pose toutefois de savoir s'il est possible de développer des solutions sur mesure, parfaitement adaptées aux processus standards d'un bureau de courtage. Chaque courtier ne travaille-t-il pas en effet, par définition, selon ses propres perceptions et méthodes? Outre de grandes différences entre les méthodes de travail des grands et des petits bureaux, il existe aussi des courtiers qui veulent surtout préserver et gérer leur portefeuille existant, et d'autres qui mettent plutôt l'accent sur la croissance. Tout ceci n'empêche naturellement pas que certains outils peuvent être mieux adaptés, comme l' et les agendas de différents collaborateurs au sein d'un bureau. A ceci s'ajoute en corollaire la question du budget IT d'un bureau de courtier. Selon les courtiers présents, l'informatique est toutefois en premier lieu un outil de service et non une fin en soi. Il est donc impossible de donner un budget concret ou un pourcentage du chiffre d'affaires. Tout dépend, selon Stéphane Bouvy, des besoins concrets de chaque bureau de courtage dans ce domaine. Nos interlocuteurs Michel Pirson, président honoraire du Users Club BRIO Si l'intégration est un facteur de succès crucial, elle est loin d'être évidente. Tant l'intégration entre le courtier et la compagnie que les processus entre les différents collaborateurs et outils au sein d'un bureau de courtage sont encore perfectibles. Paperless office Que pensez-vous du bureau sans papier? Y voyez-vous, à l'avenir, un passage obligé pour le courtier professionnel? Le concept de paperless office a connu, ces dernières années, une ascension pratiquement irrésistible. Les avantages sont largement connus: stockage, transport, reproduction, recherche et modification des documents numériques sont bien plus simples que dans le cadre de leurs pendants papier. Et l'avantage financier est à l'avenant! Le concept de paperless office a aussi largement fait son chemin dans le secteur des assurances. Michel Pirson, par exemple, 4

5 Stéphane Bouvy, président du Users Club AS/2 Koen Biesemans, président du Users Club BRIO Jan Robijn, président honoraire du Users Club BRIO considère son bureau à 70 % "sans papier". Aller au-delà ne lui semble toutefois pas judicieux. J'ai déjà été confronté à plusieurs reprises à certains inconvénients fondamentaux d'un environnement "sans papier", notamment lors de diverses expertises sur le terrain. Si personne n'a de dossier papier et qu'il n'y a pas de connexion internet, vous êtes tout simplement bloqué... Koen Biesemans se demande également si le courtier est réellement demandeur, d'une organisation à 100 % sans papier. Les économies d'échelle liées à l'introduction d'une organisation "sans papier" sont en effet pratiquement nulles pour un petit bureau". De plus, nous avons toujours tendance à imprimer les documents pour les lire s'ils comportent plusieurs pages. Enfin, si vous souhaitez un bureau à 100% sans papier, tous les assureurs avec lesquels vous travaillez doivent alors aussi être à 100% sans papier. Or, force est de constater que ce n'est pas toujours le cas. Les courtiers jugent certes le paperless office judicieux mais pas à 100 %. Ils se posent ainsi des questions quant aux limites et aux possibles économies d'échelle pour les petits bureaux. Les courtiers aspirent en définitive plutôt à un bureau avec peu de papier qu'à un bureau sans papier. Les courtiers choisissent soigneusement leurs compagnies partenaires Dans quelle mesure l'intégration de l'it entre votre bureau et les assureurs a-t-elle une influence sur vos activités? Les courtiers sont convaincus que les assureurs doivent fournir des efforts supplémentaires pour optimaliser les avantages d'as/2 et d'as/web. Ils demandent ainsi davantage d'initiatives dans le domaine Vie et au niveau des blocs retour dans la mesure où il existe, selon eux, trop peu de blocs retour pour certains produits standards comme l'épargne-pension, Certains courtiers choisissent leurs compagnies partenaires en fonction de leur attitude vis-à-vis d'as/2 et d'as/web. Les compagnies qui ne font pas ou peu d'efforts sont dans ce cas exclues. Il va toutefois de soi que ce choix est moins évident pour les produits de niche, avec seulement une poignée de partenaires et des conditions et tarifs de polices très différents. Les courtiers estiment que les assureurs doivent fournir plus d efforts au niveau Vie en AS/2 et AS/Web ainsi qu en ce qui concerne la qualité et la disponibilité des blocs retour. 5

6 DEBAT Le rôle de l'informatique dans un bureau de courtage Gestion de la relation client Dans quelle mesure utilisez-vous votre base de données de clients à des fins de marketing et de vente? Si le Customer Relationship Management occupe une place centrale dans un bureau de courtier, l'intégration avec l'informatique n'est pas toujours évidente. Pour Stéphane Bouvy, le plus important est d'avoir un logiciel de gestion suffisamment ouvert. Il doit ainsi surtout être possible d'exporter des données vers d'autres applications portant, par exemple, sur la gestion de la relation client. D'autres estiment que de très nombreuses choses sont déjà possibles avec l'application Selection & Reporting de BRIO par exemple, mais qu'un lien doit pouvoir être établi avec l'agenda des collaborateurs au sein du bureau du courtier. Des améliorations restent donc possibles, surtout au niveau du suivi. Tout le monde ou presque est d'accord sur le fait que de très nombreux courtiers sont encore loin d'utiliser tous les outils existants de manière optimale. Combien de courtiers connaissent bien toutes les possibilités qu'offre BRIO?, se demande Koen Biesemans. Aujourd'hui, un trop grand nombre de courtiers utilisent BRIO comme un simple bac à fiches. La gestion de la relation client permet également de chiffrer la rentabilité d'un bureau et c'est là que réside, selon les courtiers, la clé pour l'avenir. D'ici quelques années, il sera selon eux parfaitement possible, pour un courtier, de savoir ce que lui coûte exactement chaque client. Il s'agit de données importantes pour la rentabilité d'un bureau de courtage. Quant à la possibilité pour le client de consulter son portefeuille, les courtiers sont intimement convaincus de son utilité. Michel Pirson: Cela nous apporte de nombreux atouts. Pensez-vous qu'un chef d'entreprise qui souhaite vérifier la situation de ses placements acceptera de travailler avec différents mots de passe pour KBC, Fortis, Dexia alors qu'il peut le faire à travers un seul accès auprès de son courtier? Il s'agit d'un avantage compétitif des courtiers sur les grandes banques et il faut en profiter. La gestion de la relation client est cruciale dans un bureau de courtier. Pourtant, les courtiers sont loin d'exploiter toutes les possibilités que leur offrent les outils existants dans ce domaine. les SMS à des fins purement commerciales en en envoyant par exemple aux clients auprès desquels j'ai encore des offres en cours. Les clients lisent alors le SMS dans lequel je leur fais savoir que je les contacterai dans quelques jours et peuvent continuer tranquillement ce qu'ils étaient en train de faire. Si je les appelais à ce moment là, je les prendrais au dépourvu. Avec un SMS préalable, j'évite ce genre de situation. Koen Biesemans vise cette même satisfaction de la clientèle mais préfère l' au SMS. Michel Pirson, de son côté, perçoit aussi l'utilité du SMS, mais d'une tout autre manière. J'envoie par exemple un SMS à mes clients lorsqu'il y a de nouvelles informations à consulter sur notre site. Et ça marche! Pour Jan Robijn, le SMS présente encore un autre avantage en ce sens qu'il a pour effet de réduire sensiblement le nombre d'appels téléphoniques entrants pour connaître l'état d'avancement des dossiers de sinistre, ce qui accroît l'efficacité du bureau. Un avantage qui est toutefois mis en doute par d'autres. Michel Pirson indique ne pas être vraiment certain que ceci représente véritablement un avantage important. Nous souhaitons maintenir des contacts très personnels avec nos clients et je ne vois pas en la réduction du nombre d'appels téléphoniques entrants un bon objectif. Michel Pirson plaide, dans ce cadre, pour des formations supplémentaires, par exemple en ce qui concerne le traitement de texte dans BRIO. Il serait par ailleurs utile, selon lui, d'établir des statistiques par bureau sur, par exemple, l'utilisation de l'application Selection & Reporting. Cela permettrait ainsi au courtier de disposer d'un "repère" quant à ses activités. Le meilleur moyen de faire réagir les courtiers n'est-il pas de les comparer à leurs confrères? Les personnes autour de la table ne semblent pas toutes convaincues de l'utilité de telles statistiques. Le SMS, un outil utile? Le SMS a-t-il une place dans le bureau du courtier en tant qu'outil de communication? Les avis des participants au débat sont partagés en ce qui concerne l'utilisation des SMS dans les activités quotidiennes. Jan Robijn voit de très nombreux avantages dans le SMS comme outil de communication. Je l'utilise déjà très souvent. J'en ai envoyé près de 200 et je constate que mes clients l'apprécient énormément. Un exemple: lorsque nous rappelons un dossier à la compagnie, nous en informons le client par SMS et celui-ci est alors content de voir que son courtier suit son dossier de près. J'utilise aussi Le SMS a certainement sa place, selon les courtiers, dans un bureau moderne de courtier en tant qu'outil de communication de support, même si le SMS est utilisé à de très nombreuses fins différentes. 6

7 Les 10 engagements Engagement n 4 : Des produits et des services adaptés à vos besoins En quoi consistent les dix engagements? Les dix engagements démontrent que l'ensemble du personnel de Portima vise des services de première qualité tournés résolument vers le client. Les associations professionnelles FVF et Feprabel se sont ralliées à cette initiative pour les produits réseau AS/2 et AS/Web, ce qui en accroît bien sûr fortement la portée et garantit aux courtiers une parfaite prise en compte de leurs besoins par les dix engagements AS/2. Les fédérations jouent du reste un rôle concret dans le cadre de ces dix engagements AS/2 et AS/Web puisqu'elles en contrôlent le respect chaque trimestre et en étudient l'évolution chaque année avec Portima. A travers ses dix engagements, Portima est aussi parfaitement en mesure d'évaluer et suivre l'évolution de la qualité des services dans différents domaines, pour ensuite aussi pouvoir en faire état au courtier. Portima a lancé, début 2007, ses dix engagements AS/2 et AS/Web. Par ces dix engagements, Portima entend s'engager concrètement à respecter dix SLA (Service Level Agreements) en faveur de ses clients. Nous expliquons, dans ce numéro de PortiMagazine, le quatrième engagement : des produits et des services adaptés à vos besoins. Les courtiers ont besoin de produits sur mesure, parfaitement adaptés à leurs besoins. Pour y parvenir, Portima se concerte régulièrement avec les Users Clubs. Le calcul du respect de cet engagement repose sur l'enquête annuelle de l'icma, une enquête téléphonique qui interroge un large échantillon représentatif de bureaux de courtiers et étudie plus en détail la satisfaction générale des clients de Portima à propos des services et produits de notre société. La dernière enquête de l'icma a révélé que la satisfaction générale à propos de Portima était de 7,5 sur 10. Si nous regardons plus spécifiquement les produits et services proposés, nous constatons 1. Vous pouvez nous joindre de manière simple et rapide 2. Vos questions sont traitées rapidement 3. Vous pouvez faire confiance à notre prestation de services 4. Nos produits et services correspondent à vos besoins 5. Vous gagnez du temps grâce à nos solutions 6. Toujours une preuve de l envoi de vos messages Assurnet 7. Une sécurité optimale de votre environnement informatique 8. Disponibilité adaptée à votre usage 9. Votre plainte est traitée efficacement prendre 80 % des appels téléphoniques dans les 30 secondes 80% traiter et solutionner 80 % de vos questions dans les 4 heures un indice de satisfaction moyen de 80 % pour nos enquêtes 80% 80% une satisfaction produit de 90 % lors de notre enquête ICMA annuelle intégrer 100 % des messages AS/2 sauvegarder 100 % des messages durant au moins 3 ans Portima prendra toutes les mesures nécessaires pour retenir à 100 % tous les virus. une disponibilité du réseau de Portima de 99,80 % que 96% des clients sont satisfaits à très satisfaits des produits réseau. Les courtiers sont notamment très élogieux à propos de la convivialité, de la disponibilité, du caractère innovant et de la rapidité des solutions réseau de Portima. Pas moins de 95% des clients se disent aussi satisfaits à très satisfaits en ce qui concerne le logiciel BRIO. Par ailleurs, 77% des courtiers BRIO confirment que le logiciel de gestion contribue à une plus grande efficacité de leur bureau. La stabilité et le caractère complet de BRIO sont plus particulièrement appréciés. Les courtiers SPECTRUMplus sont également très satisfaits. BRIOplus devra donc répondre lui aussi à des attentes élevées. L'évolution positive de ces résultats est aussi incontestablement le fruit du bon fonctionnement des Users Clubs dont l'apport dans le développement des produits et des services a été, est et reste essentiel. L'objectif de Portima pour 2007 était d'atteindre 90 % de satisfaction produits lors de l'enquête annuelle de l'icma. 100% des plaintes traitées avec confirmation écrite dans les 2 semaines 8% 9% 5% 90% 6% 100% 100% 100% 99,80 + 0,12 100% 10. Engagement personnel de notre Administrateur Délégué 100% Objectif Objectif non atteint Objectif dépassé 7

8 Users Club AS/2 Qui sont vos représentants au Users Club AS/2? Comme nous vous l avions indiqué dans le dernier numéro du PortiMagazine, l Assemblée Générale du Users Club AS/2 s est tenue le 22 octobre dernier. Tous les bureaux utilisant AS/2 ou AS/Web font automatiquement partie de ce Users Club. Un comité de 15 représentants est élu au cours de l'assemblée Générale. Tous sont courtiers et sont élus pour deux ans. Une dizaine de réunions ont lieu chaque année. Stéphane Bouvy Président Users Club AS/2 A l ordre du jour de l Assemblée Générale figurait notamment l élection des administrateurs. Les administrateurs suivants ont été élus: Stéphane Bouvy Président Vincent Duchène Vice-président Rémy Leboutte Secrétaire Thomas Boedt Jean-Claude Buysmans Jean-Yves Ryavec Patrick Cauwert Giordano Enza Daniel Gehu Alfred Grandjean Alain Picavet Dean Catry Réginald Van Ingelgem Olivier Van Innis Maurice Zilverberg Mission et réalisations du Users Club AS/2 Le Users Club AS/2 collecte toutes les questions ou remarques de courtiers à propos d'as/2, avec pour objectif de trouver ensemble avec Portima une solution durable. De plus le Users Club permet d'étudier les propositions émanant de Portima du point de vue de l'utilisateur en tenant compte des différents profils des bureaux de courtiers clients de Portima, allant du bureau unipersonnel au bureau possédant plusieurs sièges et utilisateurs. Le Users Club intervient en première ligne lors de chaque processus d'adaptation et s'applique à suivre de près les évolutions techniques. Le Users Club est consulté par Portima dans le cadre des processus de changement avec, parfois, la possibilité de faire un choix entre différentes options. Le Users Club permet par ailleurs de réfléchir au niveau technique et pragmatique sur des solutions aux problèmes des utilisateurs, ainsi que sur les évolutions technologiques dans le courtage. Le Users Club a accompli un travail très important ces dernières années. Nous pouvons ainsi mettre (partiellement) à l'actif du Users Club AS/2 les réalisations suivantes: amélioration de l'ergonomie d'as/web, positionnement de Portima par rapport à Windows Vista, baisse des prix des produits réseau et de l'adsl, règles pour le spamwall, Vous pouvez toujours contacter le Users Club par à l'adresse 8

9 Législation En route vers le SEPA En haut de la liste des priorités européennes se trouve le SEPA, ou Single Euro Payments Area. Il s'agit d'une zone de paiement européenne unique devant permettre aux citoyens et entreprises de régler leurs paiements avec les mêmes moyens de paiement (cartes, virements et domiciliations) dans la zone euro (composée des pays ayant l'euro pour devise). Le SEPA est une initiative de la Commission européenne et découle, comme la MIFID, de l'agenda de Lisbonne de l'union européenne. Compte tenu du SEPA, les banques doivent redéfinir totalement leurs systèmes de paiement, ce qui, selon les estimations, devrait coûter au total quelque 300 millions d'euros. L'objectif final du SEPA est d'installer un marché interne concurrentiel pour les paiements. Dans ce cadre, des standards européens de paiements par virements, domiciliations et cartes ont été définis. L'Union européenne développe par ailleurs un cadre légal unique. Dans un premier temps, le SEPA sera uniquement instauré dans la zone euro mais des négociations et accords sont déjà en cours avec tous les pays de l'union européenne (donc aussi avec la Bulgarie et la Roumanie, qui ont adhéré à l'union européenne le 1er janvier 2007) ainsi qu'avec la Norvège, l'islande, le Liechtenstien et la Suisse. La zone de paiement européenne unique entrera en vigueur le 1er janvier Une phase de transition est prévue jusqu'en 2010, phase au cours de laquelle le SEPA cohabitera avec les systèmes de paiement nationaux existants. La seule exception sera l'introduction de la domiciliation européenne qui n'est prévue qu'à partir du 1er janvier Deux ans plus tard, soit le 31 décembre 2010, la domiciliation belge cessera d'exister. Ce qui va changer concrètement: Les sociétés ne seront plus obligées d'ouvrir un compte distinct dans chaque pays où elles possèdent une succursale. Elles pourront alors centraliser l'ensemble de leurs paiements sur un seul et même compte en euro. Il va de soi que les systèmes IT, les fichiers fournisseurs et les systèmes de facturation devront être adaptés, ce qui impliquera des frais considérables. Un bulletin de virement européen sera introduit pour les paiements internationaux. Ce bulletin de paiement européen sera également valable pour les paiements nationaux à partir du 1er janvier Le numéro de compte sera plus long. Un standard européen composé de deux parties a été défini avec un numéro de compte IBAN international et un numéro BIC. La communication que vous pourrez noter sur un bulletin de versement sera harmonisée et pourra comporter au maximum 34 caractères. Les virements internationaux devront être exécutés dans les trois jours ouvrables (jour +3) jusqu'en 2012 et dans un délai d'un seul jour ouvrable par la suite. Aujourd'hui, vous pouvez, en Belgique, faire exécuter automatiquement par votre banque des paiements récurrents par domiciliation. Le SEPA introduira la domiciliation internationale (débit direct). Deux versions seront possibles: une domiciliation récurrente (par exemple mensuelle) et une domiciliation unique. Cette dernière n'existait pas encore dans notre pays. La domiciliation belge cessera d'exister le 31 décembre Avec la domiciliation européenne, vous pourrez encaisser automatiquement votre argent auprès de clients étrangers grâce à la domiciliation récurrente ou unique. En cas de domicilation en Belgique, vous disposez actuellement de deux semaines pour annuler un retrait non souhaité de votre compte. Ce délai sera porté à huit semaines. L'important est que Portima est prête à intégrer sans problème tous les changements qu'engendrera le SEPA. BRIO fournit toutes les solutions à cet effet avec, par exemple, les nouveaux bulletins de virement, le nouveau format des extraits de compte électroniques, les nouveaux numéros de compte,... L actuelle version 4.0 de BRIO prévoit déjà tout cela. 9

10 Eric Van Gendt: Des services encore plus performants pour le courtier en 2008 La satisfaction générale de la clientèle a augmenté l'année dernière pour s'établir à 7,5 sur 10. Portima est dès lors fermement décidée à mettre encore plus l'accent, en 2008, sur l'amélioration du service aux courtiers. Les Account Managers auront dans ce cadre un rôle central à jouer. Premiers interlocuteurs du courtier, ils auront pour mission de faire office, plus encore qu'auparavant, de caisse de résonance pour les clients de Portima. PortiMagazine s'est entretenu à ce propos avec Eric Van Gendt, directeur du Service Clients. Après une évolution positive de la satisfaction des clients en 2007, nous continuerons à tout mettre en œuvre en 2008 pour améliorer encore nos informations et nos services à l'adresse des clients existants, déclare Eric Van Gendt. Les Account Managers de Portima rendront visite aux clients de manière plus fréquente encore. Ils représentent en effet les premiers interlocuteurs du client de Portima à côté d'autres services comme le helpdesk et l info-line. Il s'agira pour nous d'entretenir des contacts encore plus personnalisés avec nos clients courtiers. Ceci pourra se faire tant dans le cadre des migrations que dans le cadre d'upgrades, de nouvelles installations, de fusions de bureaux,... Une importante partie des clients de Portima sera contactée, à cet égard, dans le courant de l'année 2008 par un Account Manager. Ces courtiers pourront donner un feed-back sur leurs attentes, les éventuelles zones d'ombre ou les problèmes au niveau de l'utilisation des produits de Portima. Eric Van Gendt Directeur du Service Clients Mais ce n'est pas tout. Eric Van Gendt: Outre des contacts personnels plus fréquents, nous viserons aussi en 2008 à organiser plus souvent des réunions avec nos clients. Nous donnerons alors la possibilité aux courtiers de poser des questions, de découvrir certaines (nouvelles) fonctionnalités. L'objectif de ces sessions sera d'aider les courtiers à utiliser nos produits de manière plus efficace encore et de les informer sur les développements futurs. Notre organisation prévoit que chaque Account Manager est responsable d'une région spécifique (cf. aussi la carte ci-contre). Vous pouvez vous adresser à votre Account Manager pour chaque demande ou besoin d'informations. Les autres canaux de communication, comme le Brokers Contact Center (BCC, tél. 02/ ) pour les questions techniques et l info-line (tél. 02/ ) pour les renseignements généraux, restent également à votre disposition. "Outre des contacts personnels plus fréquents, nous viserons aussi en 2008 à organiser plus souvent des réunions avec nos clients." Il y a également des Account Managers spécifiques, responsables des contacts avec les assureurs. Ils permettent à Portima de continuer à intégrer les modules des compagnies dans nos applications. Je pense, par exemple, à la poursuite de l intégration dans le domaine Vie. Portima entend continuer à l avenir à répondre aux évolutions au sein des différentes compagnies. 10

11 Faisons plus ample connaissance Qui est votre Account Manager? Portima Account Management: à partir du Wie is uw accountmanager? Isabelle Verbeke 0478/ : Isabelle Verbeke 0478/ : Michel Verlinden 0473/ Jan Borms 0473/ (FR 056: Alexandre Pierre) 0473/ Alexandre Pierre 0473/ Michel Verlinden 0473/ Bruno Dubois 0474/ Les régions couvertes par nos Account Managers seront légèrement adaptées au 1er janvier Un simple coup d'oeil sur la carte vous permettra de connaître rapidement le nom de votre Account Manager. NL: Isabelle Verbeke 0478/ FR : Alexandre Pierre 0473/ FR 024 et 025: Didier Vanbelle 0474/ Didier Vanbelle 0474/ Michel Isabelle Portima atteint le cap des 2000 bureaux BRIO La communauté BRIO ne cesse de s agrandir. Nous comptons actuellement 2000 bureaux qui utilisent BRIO. Nous souhaitons dès lors encore vous remercier de votre confiance. Jan Bruno Alexandre Didier 11

Single Euro Payments Area S PA

Single Euro Payments Area S PA Single Euro Payments Area S PA SEPA 3 Table des matières p.4 p. 6 p. 6 p. 8 p. 9 p.14 Qu est-ce que le SEPA? Pourquoi introduire le SEPA? Où le SEPA s applique-t-il? A partir de quand le SEPA s appliquera-t-il?

Plus en détail

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3

Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 Consommateur, que savoir sur la domiciliation européenne? V 1.3 1 SEPA pour les consommateurs - en bref Qu'est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA) ou espace

Plus en détail

PortiMagazine. S o m m a i r e. Cher client,

PortiMagazine. S o m m a i r e. Cher client, PortiMagazine Sept. 2006 n 11 S o m m a i r e BRIOplus, un successeur pour Spectrumplus p.2 Mobilité : travailler plus vite au même prix p.3 Un petit avant-goût de notre enquête ICMA p.4 Formation : le

Plus en détail

portimagazine mai 2009 Assurnet

portimagazine mai 2009 Assurnet portimagazine mai 2009 Assurnet 3 Editorial Cher courtier, Portima a 2 métiers. En 2008, les fédérations de courtiers Feprabel Notre premier métier est la mission historique et FVF ainsi que Brocom nous

Plus en détail

NOUVEAU! SEPA Service Center

NOUVEAU! SEPA Service Center NOUVEAU! SEPA Service Center SEPA : un nouveau challenge pour votre entreprise! Une uniformisation progressive des instruments de paiement au sein de l Union européenne Avec le projet SEPA Single Euro

Plus en détail

portimagazine juin 2010 BRIO4YOU

portimagazine juin 2010 BRIO4YOU portimagazine juin 2010 BRIO4YOU 3 Edito 4 COACH4YOU Un guide pour booster votre productivité 5 Formations Gratuit : "De la sélection au mailing : comment exploiter le résultat de vos sélections?" 6 Trucs

Plus en détail

Les autorités fédérales lancent le SEPA

Les autorités fédérales lancent le SEPA Communiqué de presse du Conseil des ministres du 27 juin 2008 Les autorités fédérales lancent le SEPA Le 1er janvier 2009 les services publics fédéraux utiliseront les nouveaux formulaires de virement

Plus en détail

octobre magazine 2007

octobre magazine 2007 portimagazine octobre 2007 3 Éditorial 4 BRIO Quels avantages apporte BRIO V 4.0? 6 Il succède à SPECTRUMplus... Bienvenue à BRIOplus 7 Action promotionnelle Offre unique: try & buy BRIO 4000e utilisateur

Plus en détail

PortiMagazine. S o m m a i r e. Cher client,

PortiMagazine. S o m m a i r e. Cher client, PortiMagazine Juin 2006 n 10 S o m m a i r e Le bureau JRC : le 1.000ème à être en production en BRIO p.2 Koen Biesemans, le nouveau président du Users Club de BRIO p.3 Cher client, Les derniers mois ont

Plus en détail

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile

Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile SPEECH/12/329 Michel BARNIER Membre de la Commission européenne, chargé du Marché intérieur et des Services Pour un vrai marché unique des paiements par carte, internet et mobile Conférence sur les paiements

Plus en détail

juin porti magazine 2007

juin porti magazine 2007 portimagazine juin 2007 3 Editorial 4 Logiciel Comment optimiser la gestion grâce aux scénarios sinistres 7 BRIO-days Deux courtiers témoignent... 8 BRIO-days Vous y étiez, bien sûr? 10 Le devoir d information

Plus en détail

juin porti magazine 2008

juin porti magazine 2008 portimagazine juin 2008 3 Editorial 4 Nouvelle version Que vous réserve BRIO 4.5? 6 Les Brio Days: Vous y étiez aussi? 8 Les 10 engagements BRIO: Notre premier rapport 9 Entretien avec Eugène Teysen 'Les

Plus en détail

1 Pourquoi une Gestion des Niveaux de Services?

1 Pourquoi une Gestion des Niveaux de Services? La Gestion des Niveaux de Service 1 Pourquoi une Gestion des Niveaux de Services? Les Accords de Niveaux de Services ou SLA (Service Level Agreements) définissent des objectifs spécifiques sur lesquels

Plus en détail

KBC-Online for Business

KBC-Online for Business KBC-Online for Business Découvrez KBC-Online for Business. L automatisation ne peut plus être dissociée de la vie quotidienne, ni surtout de la vie économique. KBC prend les devants et met à la disposition

Plus en détail

Paiements transfrontaliers

Paiements transfrontaliers Paiements transfrontaliers Transférer rapidement et facilement des fonds à partir de et vers un compte à l étranger Valable à partir du 1 e janvier 2007 Valable à partir du 1 e janvier 2007 La vie actuelle

Plus en détail

Foire aux questions Carte de pointage de 2014 des distributeurs d'électricité de l'ontario

Foire aux questions Carte de pointage de 2014 des distributeurs d'électricité de l'ontario Foire aux questions Carte de pointage de 2014 des distributeurs d'électricité de l'ontario PARTIE I INFORMATION GÉNÉRALE En quoi consiste la carte de pointage des distributeurs d'électricité? La carte

Plus en détail

Argenta Banque par Internet Manuel d utilisation

Argenta Banque par Internet Manuel d utilisation Argenta Banque par Internet Manuel d utilisation Anvers, le 20 novembre 2015 Sensibilité: document public ARGENTA BANK- EN VERZEKERINGSGROEP SA, BELGIËLEI 49-53, 2018 ANVERS 2/33 - DIRECTION BANQUE NUMÉRIQUE

Plus en détail

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé. Notre positionnement : une sécurité assurée et une offre sur-mesure

La société. Service professionnel, flexible et sécurisé. Notre positionnement : une sécurité assurée et une offre sur-mesure La société Service professionnel, flexible et sécurisé NetExplorer accompagne de nombreux clients au travers d une solution SaaS clé en main développée en interne depuis 2007. NetExplorer est devenu le

Plus en détail

Le logiciel pour le courtier d assurances

Le logiciel pour le courtier d assurances Le logiciel pour le courtier d assurances Introduction - Présentation 2 Intégration totale 3 Paperless Office 3 Traitement Unifié de l information 4 Outils commerciaux 5 Communication 6 Intégration AS/2

Plus en détail

HelpDesk. Sept avantages de HelpDesk

HelpDesk. Sept avantages de HelpDesk HelpDesk Artologik HelpDesk est l outil rêvé pour ceux qui recherchent un programme de support et de gestion des tickets alliant facilité d utilisation et puissance. Avec Artologik HelpDesk, vous pourrez

Plus en détail

SQL Server Management Studio Express

SQL Server Management Studio Express SQL Server Management Studio Express L'outil de gestion gratuit des bases Microsoft SQL Suite à mon précédent article, Microsoft a mis à disposition du public d'un outil gratuit de gestion des bases de

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation

Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Microsoft Axapta Essent consacre plus de temps à ses clients grâce à l automatisation de sa facturation Essent souhaitait automatiser entièrement la facturation de ses clients industriels. Etablir des

Plus en détail

Catalogue de Services Avance avec nous Les entreprises doivent se mesurer à une phase de changement dans laquelle les technologies de l'information et de la communication (TIC) sont devenues le support

Plus en détail

Étude : les PME à l heure du Cloud

Étude : les PME à l heure du Cloud Étude : les PME à l heure du Cloud Synthèse des principaux enseignements 27 avril 2012 1 FICHE TECHNIQUE DE L ETUDE Echantillon : 301 entreprises de 20 à 499 salariés. Représentativité assurée par des

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques

DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - meilleures pratiques livre blanc DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE MEILLEURES PRATIQUES ET APPLICATIONS DE SOUTIEN DÉVELOPPEMENT INFONUAGIQUE - MEILLEURES PRATIQUES 1 Les solutions infonuagiques sont de plus en plus présentes sur

Plus en détail

RÈGLEMENT N 3/2014. Article premier Principes

RÈGLEMENT N 3/2014. Article premier Principes RÈGLEMENT N 3/2014 relatif au remboursement des frais de transport et au paiement des indemnités forfaitaires de voyage et de réunion pour les membres et suppléants du Comité des régions LE BUREAU DU COMITÉ

Plus en détail

Chapitre 1 : Accès à Pay@Finpost : abonnements et digipass

Chapitre 1 : Accès à Pay@Finpost : abonnements et digipass Nous avons rassemblé dans cette rubrique les questions les plus fréquentes sur Pay@Finpost ainsi que nos réponses à celles-ci. Si malgré tout, vous ne retrouvez pas les réponses à vos questions dans cette

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance

Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Enquête globale sur la perception des clients dans l assurance Le moment pour les assureurs de repenser leur relation client Forum International de l'assurance Casablanca 18 avril 2013 Enquête globale

Plus en détail

Carl-Ludwig Thiele Membre du directoire de la Deutsche Bundesbank

Carl-Ludwig Thiele Membre du directoire de la Deutsche Bundesbank Carl-Ludwig Thiele Membre du directoire de la Deutsche Bundesbank Histoires de succès dans la zone euro : les billets et pièces en euro et les paiements en euro Ouverture de l'exposition sur l euro de

Plus en détail

Single Euro Payments Area*

Single Euro Payments Area* SEPA info Single Euro Payments Area* * Espace Unique de Paiements en Euro Qu est-ce que SEPA? Les objectifs du SEPA Les 3 nouveaux instruments du SEPA Le SEPA en 3 phases > planning prévisionnel de migration

Plus en détail

Exit DOM 80. Enter SEPA DIRECT DEBIT : migration de la domiciliation belge.

Exit DOM 80. Enter SEPA DIRECT DEBIT : migration de la domiciliation belge. Exit DOM 80. Enter SEPA DIRECT DEBIT : migration de la domiciliation belge. Outre le virement européen et le paiement par carte, le SEPA Direct Debit (ou domiciliation européenne) a également été développé

Plus en détail

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES La réforme européenne sur les prélèvements (Règlement SEPA, pour Single Euro Payments Area) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de

Plus en détail

décembre magazine 2008

décembre magazine 2008 portimagazine décembre 2008 Editorial Cher courtier, 3 Editorial 4 Deux nouveaux produits BRIO BRIOstartup et BRIOclassic voient le jour 6 Port-e-Mail Gérez votre courrier e-mail depuis votre PDA 7 Risques

Plus en détail

netzevent IT-MARKT REPORT 2013 Infrastructure ICT en Suisse: Le point de vue des entreprises utilisatrices

netzevent IT-MARKT REPORT 2013 Infrastructure ICT en Suisse: Le point de vue des entreprises utilisatrices netzevent IT-MARKT REPORT 2013 Infrastructure ICT en Suisse: Le point de vue des entreprises utilisatrices Résultats exclusifs de l'étude systématique des 10 000 plus grandes entreprises en Suisse à leur

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions

ITIL V3. Exploitation des services : Les fonctions ITIL V3 Exploitation des services : Les fonctions Création : juin 2013 Mise à jour : juin 2013 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013

SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 SEPA Single Euro Payments Area JUIN 2013 Préambule S.E.P.A. : Single Euro Payments Area Il s agit d un ensemble d outils opérationnels permettant à tous les utilisateurs de disposer de moyens de paiement

Plus en détail

L'Informatique & le Courtier par Ilse Lejaegere ICT Consultant

L'Informatique & le Courtier par Ilse Lejaegere ICT Consultant L'Informatique & le Courtier par Ilse Lejaegere ICT Consultant AGENDA Historique Défis pour le courtier et quelles sont les solutions ICT? Logiciel du futur 2 HISTORIQUE 80 90 00 10 3 HISTORIQUE CONSOLIDATION

Plus en détail

DEMANDE D'ADHÉSION. 1 Informations sur l'entreprise. Nom de l'entreprise. Adresse de correspondance. Interlocuteur. Filiales, succursales

DEMANDE D'ADHÉSION. 1 Informations sur l'entreprise. Nom de l'entreprise. Adresse de correspondance. Interlocuteur. Filiales, succursales DEMANDE D'ADHÉSION Je souhaiterais / nous souhaiterions adhérer à la SIBA (Swiss Insurance Brokers Association). À cette fin, j'envoie / nous envoyons le formulaire suivant, rempli entièrement et en toute

Plus en détail

TrustThisProduct - service en ligne de marketing international dédié aux producteurs du monde entier.

TrustThisProduct - service en ligne de marketing international dédié aux producteurs du monde entier. TrustThisProduct - service en ligne de marketing international dédié aux producteurs du monde entier. Le service TrustThisProduct offre de nombreux avantages! Vous pouvez notamment : - enregistrer et modifier

Plus en détail

Introduction. Actualités Règlementaires Microsoft Dynamics NAV. Table des matières

Introduction. Actualités Règlementaires Microsoft Dynamics NAV. Table des matières Table des matières Introduction... 2 ARTICLE A 47 A1, Production du fichier des écritures comptables.. 3 Changement de TVA... 4 SEPA... 5 Introduction A compter des 1er janvier et février 2014, les entreprises

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

Plan d action spécifique. Archivage

Plan d action spécifique. Archivage Plan d action spécifique Présenté dans le cadre de la 165 e réunion régulière du Conseil d administration (CAO-16514) Les 15, 16 et 17 août 2014 À Montréal Plan d action spécifique 1 Table des matières

Plus en détail

ING Life Optima. Assurance-vie à prime unique de la branche 21 dont le taux d intérêt sur la prime nette versée(1) est garanti.

ING Life Optima. Assurance-vie à prime unique de la branche 21 dont le taux d intérêt sur la prime nette versée(1) est garanti. ING Life Optima Type d'assurance-vie Assurance-vie à prime unique de la branche 21 dont le taux d intérêt sur la prime nette versée(1) est garanti. Garanties En cas de vie de l'assuré au terme du contrat

Plus en détail

Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire?

Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire? Note Synthétique Juin 2010 Comment les jeunes perçoivent ils le marché du travail et le rôle du travail intérimaire? Dossier rédigé sur la base du rapport homonyme d IDEA Consult Le bureau d études IDEA

Plus en détail

La banque solide comme La Poste

La banque solide comme La Poste Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 6 Avril 2009 La banque solide comme La Poste Placements : il faut donner du temps au temps Nouvelle législation compte d épargne : y voir clair PostMobile,

Plus en détail

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs

4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4. Les relations avec les banques : difficultés rencontrées et mobilisation des dispositifs 4.1 Les contacts avec la banque et la connaissance du fonctionnement bancaire 4.1.1 Les contacts avec la banque

Plus en détail

Explication des statistiques

Explication des statistiques Explication des statistiques Sources : http://www.eolas.fr/8-conseil/65-interpreter-vos-statistiques-webalizer.htm http://support.sherweb.com/faqdetails.php?idarticle=68 Un site web est un ensemble de

Plus en détail

Optimisation WAN de classe Centre de Données

Optimisation WAN de classe Centre de Données Optimisation WAN de classe Centre de Données Que signifie «classe centre de données»? Un nouveau niveau de performance et d'évolutivité WAN Dans le milieu de l'optimisation WAN, les produits de classe

Plus en détail

BENCHMARK DES MEILLEURES PRATIQUES : DE LA COMMUNAUTE DES UTILISATEURS DE SOLUTIONS CRM, XRM 1 EDITION 2010

BENCHMARK DES MEILLEURES PRATIQUES : DE LA COMMUNAUTE DES UTILISATEURS DE SOLUTIONS CRM, XRM 1 EDITION 2010 BENCHMARK DES MEILLEURES PRATIQUES : DE LA COMMUNAUTE DES UTILISATEURS DE SOLUTIONS CRM, XRM 1 EDITION 2010 EDITION 2010 Réalisé par 1 extended Relation Management : une extension du CRM (Customer Relation

Plus en détail

PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC!

PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC! PC Check & Tuning 2010 Optimisez et accélérez rapidement et simplement les performances de votre PC! MAGIX PC Check & Tuning 2010 est la solution logicielle complète pour l'analyse, la maintenance et l'accélération

Plus en détail

Isabel 6 Aperçu des nouveautés dans la version 1.9

Isabel 6 Aperçu des nouveautés dans la version 1.9 Isabel 6 Aperçu des nouveautés dans la version 1.9 Cher Utilisateur Isabel, La version 1.9 d Isabel 6 contient pas mal de nouveautés. Non seulement nous avons corrigé divers bugs, mais nous avons surtout

Plus en détail

portimagazine décembre 2009 BRIO4YOU

portimagazine décembre 2009 BRIO4YOU portimagazine décembre 2009 BRIO4YOU 3 Edito 4 BRIO4YOU V 6.0 En route vers demain, 5 Messages sinistres Le rideau tombe sur le double encodage! 6 Internet Broker Project Faites la différence avec votre

Plus en détail

Sage 50 Comptabilité. Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise?

Sage 50 Comptabilité. Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise? Sage 50 Comptabilité Solutions logicielles en nuage, sur place et hybrides : Qu'est-ce qui convient le mieux à votre petite entreprise? À titre de propriétaire de petite entreprise, vous devez bien sûr

Plus en détail

Besoins en vente-conseil. Appels de vente-conseil

Besoins en vente-conseil. Appels de vente-conseil Besoins en vente-conseil Appels de vente-conseil Comment choisir le bon fournisseur pour externaliser la génération de leads Auteur : Rinus Visser Cantab Marketing Services Octobre 2009 1 Présentation

Plus en détail

La nouvelle redevance de radio-télévision remplace la redevance de réception

La nouvelle redevance de radio-télévision remplace la redevance de réception Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie, et de la communication DETEC 26 septembre 2014 / Feuille d'information relative à la révision de la loi sur la radio et la télévision

Plus en détail

Planification Industrielle & Commerciale. démystifiée. Livre Blanc

Planification Industrielle & Commerciale. démystifiée. Livre Blanc Livre Blanc La Planification industrielle et commerciale (S&OP) démystifiée Intégrer stratégies de vente et efficacité opérationnelle pour une rentabilité maximale Planification Industrielle & Commerciale

Plus en détail

Europe P aiements en

Europe P aiements en Paiements en Europe Payer en Europe comme si vous étiez dans votre pays 2 Grâce à la construction de la zone de paiement européenne unique SEPA (Single Euro Payments Area), la différence entre les paiements

Plus en détail

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires

Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Collaboration : Sachez distinguer, parmi votre personnel, les enthousiastes des réfractaires Les leçons de ce document La a attiré l'attention d'entreprises à la recherche de compétitivité dans un contexte

Plus en détail

Le prélèvement SEPA. Novembre 2010. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf.

Le prélèvement SEPA. Novembre 2010. Le site d informations pratiques sur la banque et l argent. FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris cles@fbf. Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP

Plan de travail général 2010-2014 de la FSESP Document adopté au Comité Exécutif de la FSESP 9 & 10 November 2009 Les résolutions adoptées pendant le Congrès du 8 au 11 juin 2009 et qui sont citées à la fin du document constituent la base du Plan

Plus en détail

Technologie SDS (Software-Defined Storage) de DataCore

Technologie SDS (Software-Defined Storage) de DataCore Technologie SDS (Software-Defined Storage) de DataCore SANsymphony -V est notre solution phare de virtualisation du stockage, dans sa 10e génération. Déployée sur plus de 10000 sites clients, elle optimise

Plus en détail

Politique de sécurité

Politique de sécurité Politique de sécurité 1. Environnement Un CPAS dépend pour son bon fonctionnement d'un ensemble d'éléments: - de son personnel et son savoir-faire (expérience); - de ses informations (données sociales,

Plus en détail

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC

GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC GESTION CENTRALISÉE DELL POWERVAULT DL 2000 OPTIMISÉ PAR SYMANTEC NOTE DE SYNTHESE La solution Dell PowerVault DL2000 optimisée par Symantec Backup Exec est la seule à proposer un système intégré de sauvegarde

Plus en détail

Le nombre de déclarations via Tax-on-Web est

Le nombre de déclarations via Tax-on-Web est Focus n 9 23/12/2011 Le nombre de déclarations via Tax-on-Web est en hausse Le nombre de déclarations via Taxon-Web est en hausse En 2011, les citoyens ont, pour la première fois, utilisé plus fréquemment

Plus en détail

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011

Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 Le prix d un compte à vue en Belgique Analyse pour la période 2008 jusqu à 2011 1 2 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services Contenu 1.

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Comment bien réussir votre migration SEPA? (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Opérationnel) Au 1 er février 2014, tous les virements et prélèvements seront

Plus en détail

Comment faire plus d'argent cet été!

Comment faire plus d'argent cet été! Comment faire plus d'argent cet été! Je vais prendre ça vraiment cool cet été. Le 23 juin, je me retire à la campagne. Je vais prendre de longues vacances. Des vacances au cours desquelles je ferai du

Plus en détail

Éditions QAD On Demand est disponible en trois éditions standard : QAD On Demand is delivered in three standard editions:

Éditions QAD On Demand est disponible en trois éditions standard : QAD On Demand is delivered in three standard editions: QAD On Demand QAD On Demand est une option du déploiement de QAD Enterprise Applications. Grâce à elle, les utilisateurs tirent un profit maximum de QAD Enterprise Applications, partout dans le monde,

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé

Start2Save CBC. Quelques arguments de poids. Une solution pour vous? Score produit : Profil de risque du client : Compte d épargne réglementé Compte d épargne réglementé Donnez un stimulant supplémentaire à votre argent avec Start2Save CBC Mettez chaque mois un montant de côté et votre fidélité sera récompensée! Un investissement sûr en ces

Plus en détail

Projet Storebox. Livre blanc Swisscom (Suisse) SA

Projet Storebox. Livre blanc Swisscom (Suisse) SA Projet Storebox Livre blanc Swisscom (Suisse) SA Sommaire Sommaire... 2 Introduction... 3 Différence entre synchronisation et sauvegarde... 3 Quelle méthode utiliser?... 3 Situation initiale... 4 Enjeux...

Plus en détail

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit En Suisse, la majorité des détenteurs de cartes de crédit utilise au moins une fois par semaine ce moyen de paiement. Comment les consommateurs

Plus en détail

Newsletter n 3 Automne 2013 1 EDITO 2 LA RÉVOLUTION SEPA 3 L ÉVOLUTION CARTE(S) BANCAIRE(S) 4 L INTERVIEW

Newsletter n 3 Automne 2013 1 EDITO 2 LA RÉVOLUTION SEPA 3 L ÉVOLUTION CARTE(S) BANCAIRE(S) 4 L INTERVIEW Newsletter n 3 Automne 2013 Cette nouvelle newsletter est axée sur une révolution et une évolution Le 1er février 2014 marque la fin des virements et des prélèvements nationaux VOLKSWAGEN BANK marque une

Plus en détail

portimagazine juin 2009 BRIO4YOU

portimagazine juin 2009 BRIO4YOU portimagazine juin 2009 3 Edito Cher courtier, Nous vous l'avons promis, le voici! Vous tenez Une autre grande nouveauté sera disponible en main le premier PortiMagazine, en septembre 2009 : vous pourrez,

Plus en détail

THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE

THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE SOMMAIRE Les enquêtes du CXP SaaS / Cloud Mobilité Big Data Conclusion 2 SOMMAIRE Les enquêtes

Plus en détail

Communication sans collaboration

Communication sans collaboration Siège social : Avanade France 125 avenue de Paris 92320 Châtillon www.avanade.com/fr Avanade est le principal intégrateur de solutions pour l entreprise basées sur la plate-forme Microsoft. Sa mission

Plus en détail

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS?

Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? Edition 2013 QUE SIGNIFIE SEPA DIRECT DEBIT (SDD) POUR LES CONSOMMATEURS? 1. SEPA pour les consommateurs - en bref Qu est-ce que SEPA? SEPA = Single Euro Payments Area Le Single Euro Payments Area (SEPA)

Plus en détail

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

L espace SEPA comprend les Etats membres de l Union européenne ainsi que l Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. SEPA, mode d'emploi tout savoir sur l'espace unique de paiement en euros Qu'est-ce que SEPA? Qu est-ce que SEPA change pour les entreprises? [Qu est-ce que SEPA?] SEPA (SingleEuroPaymentsArea - Espace

Plus en détail

CONVENTION D'UTILISATION FAS

CONVENTION D'UTILISATION FAS CONVENTION D'UTILISATION Objectif du document : Une convention d'utilisation est un contrat spécifique à un service qui stipule les conditions liées à l'utilisation d'un service spécifique de Fedict. Il

Plus en détail

Domiciliations SEPA FAQ

Domiciliations SEPA FAQ Domiciliations SEPA FAQ Découvrez les questions les plus fréquemment posées sur les domiciliations SEPA : cliquez dessus pour arriver directement à nos réponses! 1. Qu est-ce que la domiciliation SEPA

Plus en détail

Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection

Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection Dossier Solution - Virtualisation Arcserve Unified Data Protection La virtualisation des serveurs et des postes de travail est devenue omniprésente dans la plupart des organisations, et pas seulement au

Plus en détail

MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN

MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN MODE D'EMPLOI DE LA CALCULATRICE POUR LES COURTS SÉJOURS DANS L'ESPACE SCHENGEN 1. Introduction Le règlement (UE) n 610/2013 du 26 juin 2013 a modifié la convention d'application de l'accord de Schengen,

Plus en détail

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes

France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Juin 2014 France : les attitudes envers l'interchange et la législation européenne sur les paiements par cartes Pour les commerçants français, American Express et Diners Club doivent être traités de la

Plus en détail

relatif à la mise en application de Migrations. Approuvé par le Ministre le 09 decembre 2002.

relatif à la mise en application de Migrations. Approuvé par le Ministre le 09 decembre 2002. Complément à l Avis 1 BROBA 2002 de l'ibpt relatif à la mise en application de Migrations. Approuvé par le Ministre le 09 decembre 2002. INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TELECOMMUNICATIONS 1

Plus en détail

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking

Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Questions et réponses relatives aux extraits au format A4 dans PC banking Je choisis désormais de recevoir mes extraits au nouveau format A4 dans PC banking. Que se passe-t-il maintenant? Vous changez

Plus en détail

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3)

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) Lors d'une précédente analyse, nous avions présenté deux outils d'appel public à l'épargne qui bénéficient d'un régime légal favorable

Plus en détail

Recueil d'avis sur le séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements

Recueil d'avis sur le séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements Recueil d'avis sur le séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements 80 personnes ont participé au séminaire des chargés de mission Développement durable des Départements, qui

Plus en détail

Rapport de l enquête satisfaction client Année 2014

Rapport de l enquête satisfaction client Année 2014 اار اراب اوط وزارةار وإداد ار س او VOTRE AVIS NOUS INTERESSE ET NOUS MOTIVE Rapport de l enquête satisfaction client Année 2014 L, un établissement public à l écoute de son territoire, pour un développement

Plus en détail

Dotez-vous des moyens de communication d une grande entreprise au prix d une petite entreprise. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs.

Dotez-vous des moyens de communication d une grande entreprise au prix d une petite entreprise. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs. Toute TPE-PME est à la recherche de solutions pour réduire ses coûts et améliorer son mode de fonctionnement. Comme n importe quelle entreprise, vous souhaitez

Plus en détail

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002

GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 GESTION DE LA RELATION CLIENT (CRM) Etat actuel et perspectives du marché suisse en 2002 CONSULTING KPMG Consulting SA La «gestion de la relation client» (ou, en anglais, Customer Relationship Management,

Plus en détail

Votre messagerie toujours à portée de main

Votre messagerie toujours à portée de main 4 Port-e-Mail Votre messagerie toujours à portée de main Grâce au service de messagerie professionnel et moderne Port-e-Mail, votre boîte aux lettres électronique entre dans une nouvelle dimension! Pouvoir

Plus en détail

portimagazine septembre 2015 BRIO4YOU

portimagazine septembre 2015 BRIO4YOU portimagazine septembre 2015 BRIO4YOU 3 Edito BRIO4YOU 4 Avec BRIO4YOU, vous avez toujours une longueur d avance! 6 De MyBroker à App4Broker, votre appli évolue. 8 "La signature électronique, c'est l'avenir!"

Plus en détail

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés

Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Le sondage santé comprend trois parties. Les questions concernent - le système de santé - les assureurs-maladies - les assurés Sur les 1210 personnes interrogées, 1043 personnes sont en âge de voter, soit

Plus en détail