L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -"

Transcription

1 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Logica Business Consulting Benoît LEBOUCHER Directeur Associé Convention annuelle de l Ae-SCM 19 octobre 2011 Page 1

2 CSP, les tendances Les Centres de Service partagés sont aujourd hui une réalité dans beaucoup d entreprises (Industrie, Banque & Assurance, Distribution ) car ils permettent de mutualiser les activités et services, de concentrer l expertise et d optimiser le ratio qualité / prix. La croissance des centres de services partagés se traduit par une nécessaire évolution de la maturité des relations clients/fournisseurs et une professionnalisation des pratiques de sourcing. Partenariat Comanagement Maturité de la relation Regroupement de régie Forfait CSP Régie Relation Client / fournisseur Industrialisation des services

3 Les questions clefs qui se posent dans la mise en place d un CSP Quel périmètre de services proposer et quel mode d engagement contractuel? Clients internes Comment concrètement délivrer un service standardisé à tous les clients du CSP? Quelle organisation et quels processus mettre en place? Fournisseur CSP Client Parmi les services proposés par le CSP, est-il pertinent de disposer de l ensemble des savoir-faire en interne? Comment distinguer les services pouvant être confiés à un tiers externe? Prestataires externes Comment en plus du statut de fournisseur de services, endosser ce statut de «donneur d ordres» vis-à-vis de prestataires externes? Quelle gouvernance spécifique mettre en place? Une fois le modèle opérationnel défini (comment fonctionne le CSP au quotidien), comment le mettre concrètement en place dans une organisation?

4 escm, un outil clé pour répondre à ces questions et faciliter la mise en œuvre d un CSP Un unique référentiel Harmonisateur Un référentiel novateur et ouvert escm Fédérateur Un guide exhaustif et ordonné Accélérateur Il permet de : Prendre en compte et mettre sous contrôle tous les risques liés au sourcing Réutiliser les meilleures pratiques et atteindre rapidement les résultats attendus Utiliser un vocabulaire clair et partagé par une large audience Faciliter le benchmark externe Augmenter la reconnaissance des collaborateurs : projet d entreprise Avoir une vision exhaustive des problématiques des clients et des fournisseurs

5 Détourer les services que le CSP devra délivrer Les pratiques escm SP ciblées Les réponses clefs apportées cnt06 Collecte des exigences cnt10 Rédaction du contrat Un Industriel du CAC 40 souhaitant mettre en œuvre un catalogue de service pour son CSP a adopté une démarche projet : - Contributeurs : manager entités clientes, management du CSP, futurs Service manager, etc. Un Directeur de projet a été chargé de suivre le projet - Planning: 6 mois avec jalons pour chaque future entité cliente du CSP sdd01 Communication des exigences sdd05 Conception du service La description des services a été standardisée sous forme de fiche «service» : - L objectif et la description du service - Les modalités de demande du service au CSP - La définition des livrables fournis au client en sortie du service - La couverture du service - Le macro-processus lié au service

6 ZOOM : exemple de démarche de construction du catalogue de services

7 Après le «quoi», le «comment»: définir des indicateurs permettant de piloter la qualité de service délivrée aux clients du CSP Les pratiques escm SP ciblées Les réponses clefs apportées prf01 Objectifs de la prestation rel01 prf05 Revue de la performance du prestataire sdd02 Une grande banque française à souhaité construire un modèle de pilotage de la performance s appuyant sur des indicateurs homogènes pour tous ses centres de service - Des KPI opérationnels pour mesurer la qualité de service du centre - Des KPI de gouvernance pour s assurer de la mise en place du modèle opérationnel «centre de services» Interactions avec les clients Conception et déploiement du service Ces indicateurs permettent d avoir une vue consolidée de la performance d un fournisseur sur l ensemble de son portefeuille projet

8 ZOOM : exemples de KPI standards utilisés pour tous les centres de services de la banque KPI Opérationnels MOA: - Respect des délais de fourniture de la spécification fonctionnelle - Respect des délai de fourniture du plan de test KPI de Gouvernance Capacity management: - Taux d attrition subit sur 12 mois - Respect de la durée de recouvrement en cas de remplacement d'un membre du Centre de Service MOE: - Respect du délai de livraison pour les développements - Nombre moyen de j.h de dépassement pour les développements avec spécifications Support: - Délai d acquittement moyen d un ticket - Taux d escalade réalisé vers les équipes de support N2 Gestion du contrat: - Respect de la livraison et de la mise à jour des livrables (SLA, PAQ, PdR) Gouvernance et communication: - Respect de la tenue des comités de projet et de pilotage Gestion des connaissances : - Revue qualitative du plan de pérennisation des connaissances

9 Distinguer les services pour lesquels faire appel à un fournisseur externe sera source de valeur ajoutée str02 Contraintes du sourcing Les pratiques escm CL ciblées app02 Business Case opa02 Critères de sourcing Les réponses clefs apportées La définition de critères de sourcing est un préalable à la définition de la stratégie de sourcing Une société d assurance a identifié une vingtaine de critères de sourcing, rassemblés par grands domaines - Degré d interaction avec l utilisateur final (business) - Développement des compétences (RH) - Réactivité ou «time-to-market» (flexibilité) - Offres des prestataires (marché) - Contraintes de langue (localisation) - Etc. Cette société a utilisé un outil spécifique afin de déterminer les modes de sourcing les plus adaptés selon les activités de sa DSI

10 Weight ZOOM : de la définition des critères à l analyse détaillée par activité, un outil d analyse du sourcing (1/2) La construction de l outil passe tout d abord par la documentation des activités à analyser: nom, périmètre, description et charge Liste d activités Les critères de sourcing sont listés et pondérés. Les activités seront analysées ultérieurement au regard de ces critères Sourcing criteria name with related questions explaining the meaning of criteria Liste de critères Criteria Description of criteria s sourcing effects Caractéristiques des critères Les caractéristiques sourcing de chaque critère sont décrits en termes d outsourcing (interne vs externe), engagement (ressource vs service) et localisation (onsite, onshore, nearshore ou offshore). elles seront utilisées ultérieurement pour déterminer les modèles de sourcing cibles

11 ZOOM : de la définition des critères à l analyse détaillée par activité, un outil d analyse du sourcing (2/2) Après lancement de l outil, les impacts des critères de sourcing sont collectés dans une matrice Sourcing criteria Activities Impacts Impacts des critères sur les activités Selection of the activity to be analyzed Rating per impact axes and sourcing models Sourcing criteria with impact answers as a reminder Identification through colours of criteria driving toward each sourcing model Analyse détaillée pour une activité Une analyse peut être lancée sur la base de ces impacts (3 axes : outsourcing, engagement, localisation). Les modes de sourcing les plus pertinents par activité sont ainsi identifiés

12 Définir une gouvernance permettant au CSP d endosser ce rôle de «donneur d ordres» vis-à-vis d un fournisseur externe Gestion des prestataires rel01 gov02 Interactions avec les prestataires Les pratiques escm CL ciblées mgt02 Gestion de la performance gov04 Définition des processus de sourcing agr05 Définition des SLA et des indicateurs Les réponses clefs apportées Un groupe industriel du CAC 40 a défini un modèle opérationnel permettant de passer du «faire» au «faire faire» et a dû définir un nouveau rôle: le «Chefs de projet CSP» La définition d instances couvrant les différents niveaux de pilotage du service : - Stratégique : comité trimestriel par fournisseur - Public : Delivery manager fournisseur, management du CSP, CDP CSP concernés - Sujets : synthèse du service sur 3 mois (qualité, situation contractuelle et financière), plan de progrès, etc. - Tactique : comité mensuel par activité externalisée - Public : CDP fournisseur concerné, CDP CSP concerné - Sujets : déroulement des prestations, contrôle du planning, de l ajustement au besoin, suivi des risques, etc. - Opérationnel : comité mensuel par activité externalisée - Public : CDP fournisseur concerné, CDP CSP concerné* - Sujets : suivi des difficultés et actions en cours, coordination des chantiers.

13 Préparer concrètement la mise en place du CSP dans une organisation Les pratiques escm CL ciblées Les réponses clefs apportées ocm01 Préparation au changement ocm06 ocm02 Implication des parties prenantes 3 axes de travail ont été mis en œuvre au sein d un organisme public pour faciliter la mise en place d un CSP : Formation & accompagnement - La définition de modules adaptés à l audience: Manager entité cliente (2h) : au-delà des aspects opérationnels, comment gérer les relations avec le CSP? Resp. du service entité cliente (4h): Comment gérer le budget lié aux services (et non plus aux ressources)? Quel fonctionnement avec un catalogue de services? Conduite du changement Service manager du CSP (4H): comment définir les KPI? Comment gérer les priorités? Communication - La construction d un plan de communication (newsletter, conférence, etc.)

14 ZOOM : exemple d agenda de formation pour une première sensibilisation des ressources du client Thème Heure Intervention Durée Thème Heure Intervention Durée Introduction 9h00 Accueil 15 min 9h15 Introduction et objectifs de la formation et recueil des attentes 15 min Thème n 1 : CSP 13h30 Le modèle opérationnel du CSP Les outils à votre disposition 45 min 14h15 Exercice pratique 15 min Introduction aux modèles de sourcing 9h30 10h Présentation de l état des lieux et des objectifs du groupe Introduction aux différents modèles opérationnels de sourcing 30 min 30 min Thème n 2 : Offshore 14h30 Le modèle opérationnel offshore Les outils à votre disposition 45 min 15h15 Exercice pratique 1h 16h Pause 15min 10h30 Pause 15 min Comment contractualiser en mode forfait? 11h Présentation du kit de communication et du planning 1 h15 12h Déjeuner 1h 30 Thème n 3 : forfait 16h15 17h15 Les types de prestations éligibles Les engagement du management Fin de la journée 30 min Séance de travail participative

15 Pour conclure La mise en place de CSP, une transformation complexe escm, la «boîte à outils» pour les projets de transformation du sourcing escm, un référentiel d avenir pour la DSI

Stratégie de Global Sourcing. Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs

Stratégie de Global Sourcing. Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs Stratégie de Global Sourcing Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs 1 - Répondre aux objectifs de l entreprise Définir une Politique de Sourcing Besoin : Accroître les ressources (en nombre

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

Symposium IGSI 24 Mai 2007

Symposium IGSI 24 Mai 2007 Symposium IGSI 24 Mai 2007 In et Out sourcing : approche de la gestion des compétences Denis Torregrossa ESSILOR EN BREF N 1 mondial de l optique ophtalmique 2,7 milliards de CA en 2006 28 000 collaborateurs

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

Ateliers Le sourcing agile

Ateliers Le sourcing agile Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Ateliers Le sourcing agile 22 Janvier 2013 Paris Sponsor : esourcing partners Page 1 Agenda 14h00-14h20 Introduction - Eric

Plus en détail

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières

Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Global sourcing : Externalisation et Centres de Services Partagés, les nouvelles stratégies des Directions Financières Conférence IDC Ernst & Young Thierry Muller, Associé «Technologies, management et

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Janvier 2010 LES ENQUÊTES SOLUCOM. Les pratiques du sourcing IT en France. The power of simplicity. «Ce qui est simple est fort»

Janvier 2010 LES ENQUÊTES SOLUCOM. Les pratiques du sourcing IT en France. The power of simplicity. «Ce qui est simple est fort» Janvier 2010 LES ENQUÊTES SOLUCOM Les pratiques du sourcing IT en France The power of simplicity «Ce qui est simple est fort» Enquête sourcing IT Sommaire Avant-propos 3 Points-clés 4 1. L externalisation,

Plus en détail

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. escm for Dummies. Gilles Deparis. Introduction au référentiel escm

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. escm for Dummies. Gilles Deparis. Introduction au référentiel escm Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. escm for Dummies Gilles Deparis Introduction au référentiel escm Structure du référentiel Implémentation du référentiel 1

Plus en détail

Guide de gestion d un contrat. La gestion des problèmes

Guide de gestion d un contrat. La gestion des problèmes TRAVAUX DE LA COMMISSION «FOURNITURE» Guide de gestion d un contrat La gestion des problèmes L équipe : - Animateur de la commission : Christine Berge, Chef de projet Sanofi-Aventis - Sylvie Brunet, Consultant

Plus en détail

Sommaire. Présentation OXIA. Le déroulement d un projet d infogérance. L organisation du centre de service. La production dans un centre de service

Sommaire. Présentation OXIA. Le déroulement d un projet d infogérance. L organisation du centre de service. La production dans un centre de service Mars 2012 Sommaire Présentation OXIA Le déroulement d un projet d infogérance L organisation du centre de service La production dans un centre de service 2 Fournisseurs Technologies Banque & Finance Telecom

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

La Performance au-delà des indicateurs

La Performance au-delà des indicateurs Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La Performance au-delà des indicateurs 5 mars 2015 CGI Business Consulting 17, place des Reflets 92097 Paris La Défense Cedex

Plus en détail

Enjeux et bénéfices d une transformation des modèles de prestation «régies» en «engagements» Mardi 5 juin 2012, Ronchin - ADEO

Enjeux et bénéfices d une transformation des modèles de prestation «régies» en «engagements» Mardi 5 juin 2012, Ronchin - ADEO Enjeux et bénéfices d une transformation des modèles de prestation «régies» en «engagements» Mardi 5 juin 2012, Ronchin - ADEO Agendas 16h30 : Accueil 16h50 : Présentation du thème de l atelier (présentation

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6

QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 INTEGRATION DE L OFFRE PROFECI DANS LE CADRE DE LA MISE EN PLACE D UNE RELATION D OUTSOURCING 6 QUELS SONT LES DEFIS DE L OUTSOURCING? 3 DEFINIR VOS REGLES DU JEU 3 CONTROLER L APPLICATION DES REGLES 3 VOUS OBLIGER A JOUER LE JEU : «RECONNAITRE ET ACCEPTER LES CONTRAINTES S IMPOSANT A VOUS» 4 CONCLUSION

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services

Paroles d expert. ITIL V3, accélérateur de la stratégie de services 33 3 3 3 ITIL V3, accélérateur de la stratégie de Dans le référentiel ITIL V2, les ouvrages Business Perspective, Plan to Implement, et ceux traitant des processus eux-mêmes, ont, à divers degrés, abordé

Plus en détail

Septembre 2009 LES SYNTHÈSES SOLUCOM. n o 35. Observatoire KLC du management des systèmes d information. L organisation de la production informatique

Septembre 2009 LES SYNTHÈSES SOLUCOM. n o 35. Observatoire KLC du management des systèmes d information. L organisation de la production informatique Septembre 2009 LES SYNTHÈSES SOLUCOM n o 35 Observatoire KLC du management des systèmes d information L organisation de la production informatique L organisation de la production Le Sourcing des études

Plus en détail

Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc

Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc Le contrat de services IT «Agile» Un Livre Blanc Présenté par Alain GOIRAN, Administrateur itsmf France Martine OTTER, Adeli Pierre-Olivier PORTMANN, Sigma Consulting Prix et agilité 1 La génèse! Les filières

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

INTEGRATION ET MAINTENANCE OFL

INTEGRATION ET MAINTENANCE OFL INTEGRATION ET MAINTENANCE OFL Rédacteurs : DELMOTTE Rémy BROZEK Olivier Etat : Livré Version : 1.1 Date de création : 03/05/2011 Dernière modification : 02/02/2012 Référence : N/A Chemin d'accès complet

Plus en détail

Mise en œuvre d une DSI agile. Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE

Mise en œuvre d une DSI agile. Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE Mise en œuvre d une DSI agile Chi Minh BUI UNIPRÉVOYANCE INTRODUCTION Des problématiques similaires pour des enjeux identiques indépendamment de la taille de l organisation «David contre Goliath» RETOUR

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

Pilotage de la performance par les processus et IT

Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage de la performance par les processus et IT Pilotage par les processus, Apports de la DSI aux processus métiers, Maturité des entreprises en matière de pilotage par les processus. 1 1 Piloter par

Plus en détail

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014 Gouvernance & Influence des Systèmes d Information 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte Economique, Technologique & Sociétal Professionnalisation de la DSI Gouvernance des Systèmes d Information Influence

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model»

De l assistance technique au forfait, un nouveau «business model» DESPROGES Consulting Janvier 2009 LE CONSEIL EN TECHNOLOGIE AUJOURD HUI D une manière générale, les activités des entreprises de conseil en technologie recouvrent, en totalité ou en partie, le conseil

Plus en détail

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien :

Nos formations sont conçues pour vous permettre de gagner en autonomie sur ces thématiques au coeur de votre quotidien : Nouvelles technologies, nouvelles pratiques, nouvelles normes dans un environnement de plus en plus complexe, se former pour maîtriser les concepts clés de l archivage physique, numérique et de la dématérialisation

Plus en détail

Nos. Valeurs. Advese en bref. L engagement sincère

Nos. Valeurs. Advese en bref. L engagement sincère Nos Valeurs Advese en bref Advese accompagne les transformations majeures des fonctions DAF et DSI. Notre objectif : servir vos besoins, éclairer, valoriser, agir et décider, notamment grâce à une très

Plus en détail

Les dossiers du Club Achats

Les dossiers du Club Achats 2008 Les dossiers du Club Achats «Promouvoir l'usage des systèmes d'information comme facteur de création de valeur et source d'innovation pour l'entreprise» Publications CIGREF 2007-2008 Pilotage de la

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE

DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE FICHE DE DESCRIPTION DE POSTE DIRECTION DE L INFORMATION LEGALE ET ADMINISTRATIVE TITULAIRE DU POSTE Nom : RESPONSABLE HIERARCHIQUE DIRECT Nom : CHAUMONT Anne Laure Prénom : Fonction : Visa : Visa : Date

Plus en détail

Retours d Expérience La gestion du «sourcing» dans la durée

Retours d Expérience La gestion du «sourcing» dans la durée Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Retours d Expérience La gestion du «sourcing» dans la durée 26 avril 2012 Ecole des Mines - Nantes Ae-SCM Section Ouest La

Plus en détail

Merci à nos sponsors. Platinum. Gold. Institutionnel. Silver. Direction du Système d'information du Courrier 1

Merci à nos sponsors. Platinum. Gold. Institutionnel. Silver. Direction du Système d'information du Courrier 1 Merci à nos sponsors Platinum Gold Silver Institutionnel 1 La contractualisation agile, à la Poste, c'est possible! Saison II - Le contrat en action Michel LEJEUNE www.plus.google.com/michellejeune LEJEUNE

Plus en détail

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing

manufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING anufacturing anufacturing Yourcegid Manufacturing Y2 MANUFACTURING manufacturing i-club Un club utilisateur de plus de 100 adhérents qui participent activement à la vie de nos produits plus de 2000 Clients industriels

Plus en détail

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma Sylvie BRUNET Orange Consulting sommaire partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 la vision du service le contexte de notre succès

Plus en détail

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie

Continuité de Service. Maîtrise de l Energie 1 Continuité de Service Maîtrise de l Energie 2 Définir une Stratégie Auditer et évaluer Développer et expertiser Améliorer et Rénover Industrialiser l exploitation Garantir la qualité dans la durée Concevoir

Plus en détail

Notre métier: optimiser la gestion des activités administratives liées aux Ressources Humaines

Notre métier: optimiser la gestion des activités administratives liées aux Ressources Humaines Notre métier: optimiser la gestion des activités administratives liées aux Ressources Humaines Qui est HRTM? Notre Offre Notre Savoir Faire Nos engagements Action & décision Quel bénéfice pour votre entreprise?

Plus en détail

Consultant PMO Adjoint DSI Expérimenté

Consultant PMO Adjoint DSI Expérimenté Pierre TROUFFLARD 06.87.50.30.42 pierre.troufflard@iscparis.com (Site internet : www.freelancepmo.com) Consultant PMO Adjoint DSI Expérimenté Domaines de compétences Conseil en gestion de portefeuille

Plus en détail

Pôle Finance Exemples de réalisations

Pôle Finance Exemples de réalisations Pôle Finance Exemples de réalisations CONFIDENTIEL C PROPRIETE RENAULT Coûts de développement de l Ingénierie Mécanique: Réaliser une grille commune d analyse des coûts, et un benchmarking, puis proposer

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

Services IT offshore - Roumanie

Services IT offshore - Roumanie PROJET ALINWAY Services IT offshore - Roumanie Document crée le 21 avril 2010 par Alin POPOVICI Page 1 Services Centre de développement et maintenance applicative Account manager basé à Paris Projets au

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées

Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées Les achats non stratégiques: Un gisement d'optimisations inexploitées *connectedthinking 10 juin 2008 Slide 1 Maturité des entreprises sur les achats directs Les achats indirects : source d optimisations

Plus en détail

Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics

Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics Livre blanc Prodware 2013 Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics Une offre de service mature pour un marché en pleine croissance 2 I/ Editorial II/ Nécessité et Gains de la

Plus en détail

MANAGEMENT D UN CENTRE DE SERVICES PARTAGES

MANAGEMENT D UN CENTRE DE SERVICES PARTAGES 2007 MANAGEMENT D UN CENTRE DE SERVICES PARTAGES INFORMATIQUES Quels modèles? Quels bénéfices pour l entreprise? Quels impacts sur le métier de DSI? «Promouvoir l'usage des systèmes d'information comme

Plus en détail

Shift Expectation. Notre ambition est de vous faire changer d opinion sur le conseil en vous démontrant des résultats concrets et opérationnels.

Shift Expectation. Notre ambition est de vous faire changer d opinion sur le conseil en vous démontrant des résultats concrets et opérationnels. + Shift Expectation + Notre ambition est de vous faire changer d opinion sur le conseil en vous démontrant des résultats concrets et opérationnels. + Notre vision: Un service sur mesure et sans couture.

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise

La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise La rationalisation Moderniser l organisation pour dynamiser l entreprise - la transformation en marche - 1 Les enjeux de la rationalisation Qu est ce que c est? Pour qui? Etymologie : du latin ratio, calcul,

Plus en détail

CHT Haute-Savoie Nord Mise en œuvre d une coopération achats au niveau du territoire Présentation de la démarche

CHT Haute-Savoie Nord Mise en œuvre d une coopération achats au niveau du territoire Présentation de la démarche CHT Haute-Savoie Nord Mise en œuvre d une coopération achats au niveau du territoire Présentation de la démarche 11 e comité régional achats HCL Lyon Sud - 29 Avril 2015 1 Le Territoire de la CHT Haute

Plus en détail

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

Enquête ITIL et la performance en entreprise 2007 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY Enquête ITIL et la performance en entreprise 0 CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY CONTEXTE L enquête «ITIL et la gestion de la performance en entreprise» 0 de Devoteam Consulting a permis de recueillir 1

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

18-20. Prestations intellectuelles informatiques

18-20. Prestations intellectuelles informatiques 18-20 Prestations intellectuelles informatiques Exemple texte à modifier dans le masque 2 ENJEU DES PRESTATIONS INFORMATIQUES (40 M /an) répartition des achats de prestations en M 9 20 3 prestation informatique

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Accélérateur de votre Performance

Accélérateur de votre Performance Accélérateur de votre Performance En Bref Création en 2010 Spin off d un grand groupe de services informatique Front-Office basé à Levallois-Perret (92) Des centres de production (France/Maroc) Management

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services

L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services L industrialisation de l ordonnancement en Centre de Services Séminaire VITO Le 18 Novembre 2010 PLUS LOIN ENSEMBLE INTRODUCTION Présentation de SOGETI et de ces Centres de Services Séminaire VITO- Practice

Plus en détail

La formation. Un nouveau modèle pour accompagner les enjeux métier et réduire les coûts. *La haute performance. Réalisée.

La formation. Un nouveau modèle pour accompagner les enjeux métier et réduire les coûts. *La haute performance. Réalisée. La formation Un nouveau modèle pour accompagner les enjeux métier et réduire les coûts *La haute performance. Réalisée. éditorial Trans-formation(s) Une récente étude Expectra / TNS Sofres révèle que l'optimisation

Plus en détail

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007

SFR. Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 SFR Mise en place de la gestion des exigences sous DOORS dans le cadre de la refonte du système d'information commercial 14/11/2007 1 Sommaire 1- Le contexte et l historique de la Gestion des EXigences

Plus en détail

Eligibilité et Contractualisation Agile. Xavier Torpe 06 33 69 45 85 xavier.torpe@logica.com Septembre 2010

Eligibilité et Contractualisation Agile. Xavier Torpe 06 33 69 45 85 xavier.torpe@logica.com Septembre 2010 Eligibilité et Contractualisation Agile Xavier Torpe 06 33 69 45 85 xavier.torpe@logica.com Septembre 2010 Xavier TORPE Coach Agile De 2000 à aujourd hui Logica 2010. All rights reserved No. 2 Objectifs

Plus en détail

Cahier des charges d une mission de chargé de communication

Cahier des charges d une mission de chargé de communication PROGRAMME INNOVATION PME Saison 1 Cahier des charges d une mission de chargé de communication Appel à consultation 4 octobre 2011 1 Préambule THESAME, centre européen d entreprise et d innovation de la

Plus en détail

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise POINT DE VUE Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise Delivering Transformation. Together. Hichem Dhrif Hichem est Directeur de la division Défense et Sécurité de Sopra Steria Consulting.

Plus en détail

Maîtrise et réduction des coûts SI. Auralor - Performance et accompagnement opérationnel

Maîtrise et réduction des coûts SI. Auralor - Performance et accompagnement opérationnel Maîtrise et réduction des coûts SI Auralor - Performance et accompagnement opérationnel Activer votre Performance - Augmenter vos Profits Rémi JANELLE Associé, fondateur, Auralor (France, 1965) rjanelle@auralor.com

Plus en détail

Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ

Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ Contexte en Poitou-Charentes Volonté de coopérer ARH puis ARS Poitou-Charentes Collège

Plus en détail

Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS

Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS Pensezdifféremment: la supervision unifiéeen mode SaaS Web-séminaire Bull-CA Technologies 25 Mars 2014 2014 CA. All rights reserved. Agenda Introduction : pourquoi la supervision unifiée? Pourquoi le SaaS?

Plus en détail

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A

Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Catalogue de services standard Référence : CAT-SERVICES-2010-A Dans ce catalogue, le terme Client désigne l entité légale intéressée à l achat de services délivrés par ITE- AUDIT, que cet achat soit un

Plus en détail

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production Fiche Pratique ITIL Club des Responsables d Infrastructures et de Production Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques Les Opérations Informatiques sont sensibilisées depuis plusieurs années aux

Plus en détail

e-scm en pratique avec

e-scm en pratique avec e-scm en pratique avec Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Atelier Les métiers du sourcing 25 Septembre 2014 Bienvenue Le thème - Le développement des métiers

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante?

Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante? Date du document Quelle stratégie mettre en place pour impulser une dynamique performante? Fabienne PETIT 27 mai 2010 Sommaire 3 phases de mise en place d une dynamique : Diagnostic Action 1. Recenser

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

offre PoWER* *Project offer With Engagement And Results CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY

offre PoWER* *Project offer With Engagement And Results CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY offre PoWER* *Project offer With Engagement And Results CONNECTING BUSINESS & TECHNOLOGY P O W E R Présentation de l offre Des solutions technologiques sur-mesure pour vos projets l offre power regroupe

Plus en détail

Cloud computing ET protection des données

Cloud computing ET protection des données Cloud computing ET protection des données Typologies du CLOUD Ce sont les solutions complètement gérées par la DSI. La DSI peut faire éventuellement appel à un prestataire (type infogérant) mais elle

Plus en détail

SOLUTIONS D ITSM. Etude 2015. Quelles solutions apportent le plus de satisfaction? Quels projets sont les mieux maîtrisés?

SOLUTIONS D ITSM. Etude 2015. Quelles solutions apportent le plus de satisfaction? Quels projets sont les mieux maîtrisés? Etude 2015 SOLUTIONS D ITSM Quelles solutions apportent le plus de satisfaction? Quels projets sont les mieux maîtrisés? Timspirit Etude ITSM 2015 page 1 Table des matières Menée en 2015 auprès des utilisateurs

Plus en détail

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013

Groupe Expert Dialogue de Gestion. 1 ère rencontre 30 mai 2013 Groupe Expert Dialogue de Gestion 1 ère rencontre 30 mai 2013 Plan de la présentation LE CONTEXTE LES OBJECTIFS SPECIFIQUES DES TRAVAUX DU GROUPE EXPERT DIALOGUE DE GESTION DEFINITION DU PROGRAMME DE TRAVAIL

Plus en détail

Présentation ORSYP. L Innovation au service de la Performance. Alexandra Sommer. Directeur Marketing ORSYP Labs

Présentation ORSYP. L Innovation au service de la Performance. Alexandra Sommer. Directeur Marketing ORSYP Labs Présentation ORSYP L Innovation au service de la Performance Alexandra Sommer Directeur Marketing ORSYP Labs 1 Le groupe ORSYP Au service de la Performance & de la Productivité des Opérations IT +25 ans

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

L externalisation : Motivations et nouveaux business models

L externalisation : Motivations et nouveaux business models Entreprise et Personnel L externalisation : Motivations et nouveaux business models Bertrand QUÉLIN Professeur Groupe HEC quelin@hec.fr «L Externalisation : Vers de nouveaux modèles d organisation RH?»

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Programme d accompagnement des PME dans la mise en œuvre d une démarche GPEC 1 er Juillet 2013 / 31 décembre 2013 OPCA FORCO Page 1 sur

Plus en détail

Conduite de projets informatiques offshore

Conduite de projets informatiques offshore Conduite de projets informatiques offshore Eric O Neill Avec la contribution de Olivier Salvatori Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11560-1 Table des matières Avant-propos.............................................................

Plus en détail

Créateur d applications web et mobiles

Créateur d applications web et mobiles Créateur d applications web et mobiles Projets Performances Team http://www.projet2team.fr Projet2Team Projets Performances Team http://www.projet2team.fr SAS au capital de 25.000 - RCS 789 681 285 7 rue

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Directeur de projets Maîtrise d ouvrage

Directeur de projets Maîtrise d ouvrage Charbel ACHKAR e-mail Téléphone Adresse pro@charbelachkar.com 06 52 95 22 96 2 Allée Bienville 78420 Carrières Sur Seine France Marié, 2 enfants Né le 23 février 1966 FORMATION Directeur de projets Maîtrise

Plus en détail

CRIP Nord Démarche Service Management. Jérôme QUONIAM, le 20 Février 2014

CRIP Nord Démarche Service Management. Jérôme QUONIAM, le 20 Février 2014 CRIP Nord Démarche Service Management Jérôme QUONIAM, le 20 Février 2014 Une FEDERATION DE 27 ENTREPRISES Rendre accessible au plus grand nombre un habitat durable 2 GROUPE ADEO dans le monde FRANCE ITALIE

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud

Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud Genèse de l orchestration chez CA-CIB et trajectoire vers le Cloud Julien SOUBIEN Responsable Outillage et Automatisation Espace Grande Arche Paris La Défense Sommaire 1 - Contexte CA-CIB 2 - La genèse

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail