CYCLABAT. Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CYCLABAT. Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin 2013"

Transcription

1 Proposition initiée par BERTIN et NOBATEK associés à OUATECO et EGERIS Construction CYCLABAT Création de filières industrielles de recyclage pour la construction et réalisation d un démonstrateur 6 juin

2 Introduction & contexte > Vision Générer en Aquitaine des filières industrielles de recyclage matériaux : Source : déchets industriels non dangereux et déchets du BTP Débouché : secteur du BTP Démontrer la faisabilité d un bâtiment démonstrateur «recyclé»et aboutir à sa réalisation > Enjeux Fournir une feuille de route à la Région Aquitaine Construire le premier bâtiment «recyclé» démonstrateur en France Créer de nouvelles filières industrielles et consolider les existantes : création d économie et d emploi dans la région Atteindre les objectifs de la Directive cadre sur les déchets(2008/98/ce) Economie des ressources naturelles locales Détecter les opportunités technologiques pour l industrie et le BTP 2

3 Introduction & contexte Projet en deux phases successives indépendantes CYCLABAT - Phase 1: - Identifier les opportunités de filières à créer -Démontrer la faisabilité technique et économique d un bâtiment démonstrateur «recyclé» Phase 2 : (phase ultérieure) - Construction d un bâtiment démonstrateur«recyclé» exemplaire - ise en place d une à deux nouvelles filières pérennes 3

4 Projection et retombées pour la Région Déchets industries du bois Déchets industries plasturgie / emballage Déchets métalliques Déchets du BTP Déchets pneumatiques Déchets aciérie Retombées pour la Région Aquitaine: Bâtiment démonstrateur en Aquitaine Déchets industries poulet / canards Déchets aéronautique Déchets journaux Déchets papèterie Déchets du cuir Déchets vinicoles Premier bâtiment démonstrateur issu des filières de recyclage en France Création de nouvelles filières industrielles de recyclage en Aquitaine - Création de nombreux emplois directs - Création d entreprises industrielles et d activité économique - Soutien fort au secteur du BTP - Image du CRA comme soutien à ses industries - Bâtiment démonstrateur innovant en France - Image de l Aquitaine comme Région innovante - Participation très active au respect des engagements du Grenelle IIpour la gestion des déchets du BTP et de l industrie - Engagement environnemental et économique de la Région. 4 Filières

5 Exemples de filières Déchets de l industrie du bois en panneaux bois, granulats de chape légère GRANULAND, blocs en béton de bois Laitiers d aciérie en construction routière et béton préfabriqué (2 projets TSV NOBATEK) Déchets inertes du BTP en remblais routiers Agrégats d enrobé et déchets de pneumatiques en enrobés acoustiques (Projet ERFIC - SOGEFI NOBATEK) Plumes de canards en isolant pour le bâtiment 5 Journaux en Ouate de Cellulose pour isolation du bâtiment (Entreprise OUATECO) Films plastiques d emballages vers granulés extrudables(régéfilms)

6 Les enjeux : création de filières de recyclage en Aquitaine pour la construction BTP Filière recyclage matériaux Filière construction Industries Collecte Tri Prétraitement Valorisation Produits atières Premières Secondaires (PS) Conditionnement Déchets bruts Déchets non valorisables Elimination Décharge Alvéole Incinération 6

7 Les enjeux : création de filières de recyclage en Aquitaine pour la construction BTP Etude de faisabilité recyclage matériaux Démonstrateur Industries Collecte Tri Prétraitement Valorisation Choix Produits atières Premières Secondaires (PS) Conditionnement Déchets bruts Déchets non valorisables Elimination Décharge ise en place de filières Alvéole 7 Projet CYCLABAT 1 Projet CYCLABAT 2 Incinération

8 Phase 1 -Programme de travail général 1 Définition des données de base 1.1. Définition des critères 1.2. Bâtiment «type» Choix Besoins en composants 1.3. Sourcing Déchets BTP (Nobatek) Industrie (Bertin) 2 Analyse détaillée Produits/Filières 2.1 Analyse de l offre en Produits issus de PS Recensement Données (technique, économique ( /T ; quantité), environnementale, ) Compilation existants (BDD) Nouveaux produits? 2.2 Définition et évaluation des filières Analyse technologique Coll. Tri Cond. Chaîne de valeur Coll. Tri Cond. Positionnement Acteurs Aquitains 3.1 Evaluation des opportunités de filières Attraits Produits 3 Synthèse et faisabilité démonstrateur Compilation des critères Evaluation finale Atouts Aquitaine 3.2 Faisabilité technique et économique d un bâtiment démonstrateur Définition du projet Etude technico-économique Evaluation de faisabilité 8

9 Phase 1 -Programme de travail général 1 Définition des données de base 1.1. Définition des critères 1.2. Bâtiment «type» 1.1 Définition des critères Détermination des critères de choix et contraintes contexte réglementaire critères techniques facteurs économiques Cadre de recherche (CdC) pour les produits recyclés Listing caractéristiques essentielles des familles de produits L1.1.a : Synthèse des critères, CdC L1.1.b : Spécification des familles de produits 1.2 Bâtiment «type» Recherche et étude programmatique préliminaire d un «bâtiment type» = définition des besoins fonctionnels Nomenclature et besoins en composants L1.2.a : Doc de présentation du bâtiment type L1.2.b : Listing des besoins en composants Etc Etc Etc Etc 1.3. Gisements et filières existantes Déchets 1.3 Gisements et filières existantes Déchets Identification des déchets bruts (BTP, Industrie, hors DD) Récolte de données techniques Identification des filières actuelles de valorisation et/ou élimination Périmètre de recherche : France (zoom sur Aquitaine) L1.3 : Base de données des déchets bruts 9

10 Phase 1 -Programme de travail général 2 Analyse détaillée Produits/Filières 2.1 Analyse de l offre en Produits issus de PS 2.1 Analyse de l offre en produits issus de PS Recherche de produits disponibles (tous corps d état) Récolte du maximum de données (technique, économique ( /T ; quantité), environnementale, ) Etablissement de fiches Produits Identification des manques Création d une base de données L2.1 : Base de données 2.2 Définition et évaluation des filières 2.2 Définition et évaluation des filières Définition des chaînes de valeur pour chaque filière de recyclage Prise de contact et expression d intérêt Analyse technologique des maillons Tri / Conditionnement (performances, coût, maturité, verrous, ) Identification des maillons manquants et positionnement des acteurs aquitains (maîtrise technologique, taille critique, localisation ) L2.2 : Présentation des filières qualifiées Coll. Tri Cond. Coll. Tri Cond. 10

11 Phase 1 -Programme de travail général 3 Synthèse 3.1 Evaluation des opportunités de filières 3.1 Evaluation des opportunités de filières Compilation des critères d évaluation d attraits des Produits et d Atouts de l Aquitaine Evaluation à partir des informations issues des tâches précédentes Etablissement de la liste hiérarchisée des produits cibles L3.1 Liste hiérarchisée des produits cibles Attraits Produits Atouts Aquitaine 3.2 Faisabilité technique et économique d un bâtiment démonstrateur 3.2 Faisabilité technique et économique d un bâtiment démonstrateur Définition d un projet de démonstrateur en fonction des résultats des tâches précédentes Filières utilisables et à monter Etude de l APS du bâtiment (analyse technico-économique (performances, surcoût)) Analyse de faisabilité technico-économique Argumentaire technique et économique L3.2 Rapport de synthèse 11

12 Définition des critères 1.2. Bâtiment «type» 1.3. Sourcing Déchets 2.1. Analyse de l offre en Produits issus de PS 2.2. Définition et évaluation des filières 3.1. Evaluation des opportunités filières 3.2. Faisabilité démonstrateur 1 2 L1.1.a L1.1.b 3 Phase 1 -Planning : 12 mois L1.2.a L1.2.b L1.2.c L1.3 L2.1 L2.2 L3.1 L3.2 3 Synthèse 2 Analyse détaillée Produits/Filières 1 Définition des données de base

13 13 Phase 1 -Groupement : répartition des rôles Leader Contributeur 1.1. Définition des critères NBK+ BT Egeris + Ouateco 1.2. Bâtiment «type» NBK Egeris 1.3. Sourcing Déchets BT+ NBK 2.1. Analyse de l offre en Produits issus de PS NBK 2.2. Définition et évaluation des filières BT Ouateco 3.1. Evaluation des opportunités filières BT+ NBK 3.2. Faisabilité démonstrateur NBK Egeris + Ouateco + BT NBK 3 Synthèse 2 Analyse détaillée Produits/Filières 1 Définition des données de base

14 Phase 1 : anagement du projet et financement anagement du projet ise en place d un comité de pilotage avec le CRAq(services Industrie et Développement Durable) Kick off meeting + réunion tous les 2 mois à Bordeaux, Bayonne ou par visio Réunions périodiques entre les différents partenaires Financement La phase 1 peut-être réalisée pour un montant total de HT Le montant des prestations se décompose comme suit: NOBATEK: HT EGERIS: HT BERTIN TECHNOLOGIES: HT OUATECO: HT Les partenaires sollicitent auprès du Conseil régional d Aquitaine une aide financière minimum de 50 % du total, le complément sera financé à la fois par d'autres institutions et par chacun des partenaires 14

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000

Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Responsabilité sociétale des organisations : Principes et retours d expérience de l évaluation AFAQ 26000 Web-conférence 12 Mai 2011 Sommaire Les enjeux de l évaluation Le processus d évaluation Les livrables

Plus en détail

Développer le recyclage

Développer le recyclage Développer le recyclage des granulats pour construire durablement Les granulats concourent à l aménagement du territoire, notamment à la construction de logements et d ouvrages d art, à l entretien des

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Matériaux biosourcés dans la construction Enjeux et actions de la Région

Matériaux biosourcés dans la construction Enjeux et actions de la Région Matériaux biosourcés dans la construction Enjeux et actions de la Région Atelier de l innovation: éco-rénovation - 13 octobre 2015 Quels sont les enjeux? RESSOURCES DECHETS GIER Plan national déchets 2014-2020

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Réunion d information 2 décembre 2015

Réunion d information 2 décembre 2015 Réunion d information 2 décembre 2015 Séché Environnement : acteur de référence des métiers du déchet Une «success story» entrepreneuriale Un Groupe familial né en 1985 de la vision d un entrepreneur,

Plus en détail

Plan départemental de gestion des déchets du BTP

Plan départemental de gestion des déchets du BTP Direction régionale et départementale de l Équipement Bourgogne/Côte d'or Plan départemental de gestion des déchets du BTP Version synthétique Novembre 2002 Sommaire 1. OBJECTIF DE LA DEMARCHE... 2 2.

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU

COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU COLLECTE DES PAPIERS DE BUREAU Un partenaire SOLIDAIRE Régie de quartier RESPIRE, créée en 1993 Membre du CNLRQ Nous employons 45 personnes en moyenne dont 30 personnes en insertion Un engagement DURABLE

Plus en détail

Atelier «Innovation et Société»

Atelier «Innovation et Société» Atelier «Innovation et Société» Journée de présentation AAP Andra,15 décembre Luis Aparicio, Direction R&D Andra Les installations à l arrêt ou en démantèlement en France Usines de retraitement de La Hague

Plus en détail

Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France. Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME

Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France. Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME Enjeux et opportunités de la politique de gestion des déchets en France Jean-Charles CAUDRON Service Produits et Efficacité Matière ADEME Les Déchets Ménagers et Assimilés dans la production de déchets

Plus en détail

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D COMPTE-RENDU CHAMPAGNE ARDENNE ATELIER VALORISATION COMPLETE DU BOIS : NOUVEAUX PRODUITS BOIS IS- CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D Cadrage du thème de travail Périmètre et définition

Plus en détail

COMPLETE RECYCLING OF CONCRETE. Socio economic and environmental analysis

COMPLETE RECYCLING OF CONCRETE. Socio economic and environmental analysis DIFFERENT INDUSTRIAL WAYS OF PRODUCTION OF NATURAL AND RECYCLED AGGREGATES IN NORTH-PAS DE CALAIS REGION. Socio economic and environmental analysis Prof. F. Buyle-Bodin (1), Prof. O. Blanpain (2) and Prof.

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie?

Rénovation des bâtiments communaux. Comment mobiliser son gisement d économie? Contruire Basse Consommation : on y va? Rénovation des bâtiments communaux Comment mobiliser son gisement d économie? ASDER le 20 mars 2012 Définir le programme et les objectifs énergétiques et environnementaux

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE

COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE TECHNOPOLE La démarche de la Commission Développement Durable Constats - 80% des entreprises de la zone sont dans le tertiaire produisant essentiellement des déchets

Plus en détail

rentiels Enseignement Bureaux Philippe Duchene Marullaz Département Développement Durable Juin 2004 1

rentiels Enseignement Bureaux Philippe Duchene Marullaz Département Développement Durable Juin 2004 1 Présentation des référentielsr rentiels NF Bâtiments B Tertiaires Démarche HQE Enseignement Bureaux Philippe Duchene Marullaz Département Développement Durable Juin 2004 1 Pourquoi une certification? Rappel

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments

Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments Module 1 : Efficacité énergétique dans les bâtiments OBJECTIF : PUBLIC CONCERNÉ : Acquérir les méthodes de management des opérations HQE Maîtrise d Ouvrage, Assistants au Maître d Ouvrage, Architectes

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS Coût fatal ou Poste «Achats Stratégiques»

LA GESTION DES DECHETS Coût fatal ou Poste «Achats Stratégiques» LA GESTION DES DECHETS Coût fatal ou Poste «Achats Stratégiques» Etat des lieux du secteur Rôle des éco entreprises dans un modèle d économie circulaire ETAT DES LIEUX DU SECTEUR : PANORAMA ET MUTATIONS

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM. Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement

Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM. Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Ministère de l Intérieur Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Gestion des déchets ménagers au Maroc PNDM Mai 2013 Situation du secteur avant

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances?

www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? www.hdgdev.com Eco matériaux Quelles performances, quelles assurances? 1 Contexte L effet de serre un phénomène naturel Contexte Le changement climatique en chiffres 2 Contexte Contexte Le climat en 2100

Plus en détail

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Intervention lors des Rencontres IST 2014 - Montpellier Alexandra Coppolino 16/12/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

- ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel. Acheteurs de l Etat, établissements publics, collectivités locales, hôpitaux

- ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel. Acheteurs de l Etat, établissements publics, collectivités locales, hôpitaux - ACHATS RESPONSABLES - L Achat innovant, un changement culturel Les Achats doivent cultiver l idée que tout besoin peut donner lieu à une recherche d innovation Acheteurs de l Etat, établissements publics,

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) Le contexte Dans le BTP, la valeur ajoutée est principalement générée par la main d œuvre. Dans le cadre d un projet de Gestion Prévisionnelle

Plus en détail

Créer des matériaux innovants

Créer des matériaux innovants FRD et CoDEM Le BATLAB s associent à travers le lancement d une offre de services de conseils et d études dans le domaine de la valorisation des matières végétales en matériaux dans le secteur du Bâtiment

Plus en détail

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France SOPAVE Société Anonyme créée en 1986 Filiale du groupe belge UMICORE Deux métiers complémentaires : RECYCLAGEdes films en polyéthylène ET TRANSFORMATION

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV)

La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) La formation professionnelle tout au long de la vie (FPTLV) Accompagnement à la mise en œuvre de la formation tout au long de la vie "Deux scénarios pour la mise en place du plan de formation et du DIF

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VALORISATION ET DU RECYCLAGE DES PLASTIQUES

LES ENJEUX DE LA VALORISATION ET DU RECYCLAGE DES PLASTIQUES PROGRAMME LES ENJEUX DE LA VALORISATION ET DU RECYCLAGE DES PLASTIQUES 9h00-9h30 Accueil 9h30-9h45 Enjeux et positionnement sur le marché de la valorisation et du recyclage des plastiques Christophe Cros,

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Une offre intégrée de conseil et formation Quelques références CKS CKS consulting CKS consulting CKS Consulting couvre les principales problématiques Achats des grandes organisations

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

OUATE DE CELLULOSE CONSTRUIRE UNE FILIERE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

OUATE DE CELLULOSE CONSTRUIRE UNE FILIERE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON OUATE DE CELLULOSE CONSTRUIRE UNE FILIERE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Le journal d aujourdhui. pour l isolant de demain 26/10/11 1) LE PRODUIT Composition 90% déchet papier journal 10% sels minéraux Fabrication

Plus en détail

La Gestion des Flux de Matières: Des Astuces

La Gestion des Flux de Matières: Des Astuces La Gestion des Flux de Matières: Des Astuces La gestion des flux de matières: des Astuces Dr. Otto Schmidt Résumé La gestion de flux de matière comme une partie de la gestion de l environnement au niveau

Plus en détail

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12

APIB. La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives. Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général. lundi 8 octobre 12 APIB La filière bois en Limousin Etat des lieux et perspectives Christian Ribes Président Gaël Lamoury Délégué général L APIB interprofession régionale de la filière bois Association «Loi 1901» Adhérents

Plus en détail

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION

ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN 2012 ACHAT PUBLIC PROMOUVOIR, CONSTRUIRE, PILOTER ET OPTIMISER UN PLAN D ACTION ACN ACHAT PUBLIC MODULE A RENFORCER LA STRATÉGIE ACHAT DE SON ÉTABLISSEMENT : ATOUTS ET CLÉS DE SUCCÈS MODULE A RENFORCER

Plus en détail

La stratégie française de. et du parc immobilier public

La stratégie française de. et du parc immobilier public La stratégie française de rénovation Titre de l habitat et du parc immobilier public Georges Debiesse Conseil général de l environnement et du développement durable Historique 2005 : loi POPE, objectif

Plus en détail

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada?

L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? L'énergie éolienne permet-elle d'assurer un développement énergétique durable pour le Canada? Aperçu de la leçon L'élève doit répondre à la question problème : «L'énergie éolienne permet-elle d'assurer

Plus en détail

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1

Kit organisation. Synthèse méthodologique VERSION 0.1 Kit organisation Synthèse méthodologique VERSION 0.1 SOMMAIRE Présentation de la démarche... 3 1 ETAT DES LIEUX... 3 1.1 Cartographie des processus et de l organisation existants... 3 1.2 Diagnostic de

Plus en détail

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir

Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Efficacité énergétique cadre normatif et évolutions à venir Audits énergétiques et management de l énergie AFNOR Energies catherine.moutet@afnor.org Tél : 01 41 62 86 55 SOMMAIRE Panorama de la normalisation

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES D ANIMATION EN RÉSEAUX

LES BONNES PRATIQUES D ANIMATION EN RÉSEAUX LES BONNES PRATIQUES D ANIMATION EN RÉSEAUX LE PARTENARIAT AVEC LES UNIVERSITÉS ET LES CENTRES DE RECHERCHE Laurence Delpy 1 SOMMAIRE Présentation d AQUI O Thermes, cluster thermal aquitain Quelques actions

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS MON ENTREPRISE *Identifier les enjeux du développement durable pour son entreprise. *Mettre en place les outils et les méthodes pour initier la démarche

Plus en détail

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier

ACN AChAt public RENFORCER la StRAtégiE AChAt de SON établissement : AtOutS Et CléS de SuCCèS ASSOCiAtiON NAtiONAlE FORMAtiON hospitalier ACN achat public MODULE A Renforcer la stratégie achat de son établissement : atouts et clés de succès ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER 2013-15 module A Renforcer

Plus en détail

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Tourcoing le 09 avril 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique

Plus en détail

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE EcoMundo, Fangcun ZHOU 1 Présentation du Projet CORINE Conception

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

Développer des arguments (quantifiés) pour la pérennisation de la filière

Développer des arguments (quantifiés) pour la pérennisation de la filière Évaluation de l'impact global de la filière de papier carton en région Nord-Pas de Calais et proposition de pistes de réflexion vers la filière d avenir Laurence Hamon Quantis Benoît Chappert Quantis Marc

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

CORE BUSINESS TO CREATE NEW VALUE CHAINS OF DOWNSTREAM USERS OF THERMOPLASTICS

CORE BUSINESS TO CREATE NEW VALUE CHAINS OF DOWNSTREAM USERS OF THERMOPLASTICS CORE BUSINESS TO CREATE NEW VALUE CHAINS OF DOWNSTREAM USERS OF THERMOPLASTICS Projet d approche ciblée dans le cadre de la Nouvelle Politique Industrielle - Usine du Futur concernant le recyclage et la

Plus en détail

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Sylvain Martel Directeur des approvisionnements en bois Qui sommes

Plus en détail

État des lieux sur les gisements et les marchés

État des lieux sur les gisements et les marchés État des lieux sur les gisements et les marchés Cible de 60% de recyclage à atteindre Gisements de matières organiques Produits à recycler et les marchés potentiels Expérience hors Québec Défis propres

Plus en détail

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance.

Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. Gestion collective des déchets industriels de PLAINE ET SAONE cahier des charges pour une proposition d assistance. I-] Contexte général. Le contexte réglementaire français en matière d élimination des

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance

L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance L accompagnement p e r s o n n a l i s é de votre performance Performance CHANGER VOTRE NIVEAU Management des hommes Au service de la performance Conseil Formation Enseignement 03.85.81.63.99 06.59.51.48.00

Plus en détail

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial

Comité de pilotage. Contrat d Objectif Territorial Syndicat Mixte d Etudes pour l Elimination des Déchets Comité de pilotage Contrat d Objectif Territorial 23 juin 2010- Le Faou Ordre du jour Introduction Présentation des missions en cours Bilan quantitatif

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Gestion de Projet. Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet

Gestion de Projet. Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet Gestion de Projet Initiateur > Commanditaire Participants > Equipe projet Projet : C est un ensemble d action pour atteindre un objectif. C est ce qu on à l intention de faire. Les compétences à regrouper

Plus en détail

Développement de la filière du recyclage des matières plastiques recyclées : Un projet collaboratif. mars 2016

Développement de la filière du recyclage des matières plastiques recyclées : Un projet collaboratif. mars 2016 Développement de la filière du recyclage des matières plastiques recyclées : Un projet collaboratif mars 2016 Les plastiques : enjeux économiques, environnementaux et sociétaux Des applications croissantes

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Auteurs Anne-Marie André & Nathalie Crutzen Smart City Institute HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège

Plus en détail

Etudes de faisabilité en gestion de projet

Etudes de faisabilité en gestion de projet Etudes de faisabilité en gestion de projet Présentées par : Jean RENAUD Maître de Conférences Soirée AFITEP du 14 juin 2007 Plan Importance des études de faisabilité Rappel des études de besoin Etudes

Plus en détail

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable

Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Concevoir un bâtiment adapté aux contraintes d exploitation en intégrant tous les aspects du développement durable Le domaine de la construction est en constante évolution : les contraintes se renforcent,

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique

L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique L artisan de sa maison isolation thermique et acoustique Michel & christophe Branchu Groupe Eyrolles, 01 ISBN 978--1-1349- 1 Les Isoler son habitation est essentiel pour des questions économiques (réduction

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2012 07 31 0297 Catégorie : C* Dernière modification : 31/07/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Gestionnaire de configuration

Plus en détail

Équipe #1. 4) Produit 100% vert pouvant être recyclé facilement 10 fois et qui est 100% biodégradable.

Équipe #1. 4) Produit 100% vert pouvant être recyclé facilement 10 fois et qui est 100% biodégradable. IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE Équipe #1 PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES DESCRIPTION DU PROJET Plasti-lignine : Usine de bois liquide, développé à partir du procédé Arboform (Allemagne). Le bois liquide

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca

APPEL A CANDIDATURE. Designer en Résidence. Pôle de Compétitivité ViaMéca APPEL A CANDIDATURE Designer en Résidence Pôle de Compétitivité ViaMéca CONTEXTE : Intégration «durable» du Design dans la stratégie du pôle de compétitivité ViaMéca année 2014 Le dossier de candidature

Plus en détail

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale

Le plan d action marketing et commercial : De la réflexion marketing à l action commerciale Le plan d action marketing et : De la réflexion marketing à l action e Un document qui oblige à réfléchir et à prendre du recul sur l activité, en mêlant l analyse marketing à l action e 1 L analyse marketing

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

FICHE D IDENTITÉ DE LA QUALIFICATION VALIDÉE OBJECTIF PROFESSIONNEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 2001 01 89 0195 (Cette fiche annule et remplace, à compter du 9 janvier 2007, la précédente fiche d identité) FICHE D IDENTITÉ

Plus en détail

Projet Aquitaine. Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre

Projet Aquitaine. Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre Projet Aquitaine Développement de la filière du recyclage des déchets de plâtre Sommaire LE PROJET AQUITAINE Le plâtre et l industrie du plâtre La filière du recyclage et ses acteurs Le projet Les attentes

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la construction durables

INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la construction durables INEF4 : la filière bois - BTP en Aquitaine s engage dans la réhabilitation et la Le Grenelle de l Environnement a fixé au niveau national un cap ambitieux sur l axe bâtiment pour contribuer à la division

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement

Renforcement de Capacité La gestion de déchets industriels - La Promotion de l enseignement La contribution de la composante «La gestion de déchets industriels du PGPE» Otto Schmidt IPUR International Project- and Resourcemanagement Le développement du secteur «Gestion de déchets industriels»

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

15 % Secteur spécialisé

15 % Secteur spécialisé LA PROPRETE, un service universel et indispensable Secteur classique Bureaux, locaux administratifs, musées, gymnases, écoles, centres commerciaux, parties communes d immeubles Services associés aux bâtiments,

Plus en détail

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS

Méthode de tests MODE D EMPLOI POINTS IMPORTANTS Méthode de tests MODE D EMPLOI Cette première partie est destinée à ceux qui débutent en tests et permet une approche progressive et simple de la méthodologie des tests. L introduction vous aura permis

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DES TRAVAUX PUBLICS NORD - PAS-DE-CALAIS

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DES TRAVAUX PUBLICS NORD - PAS-DE-CALAIS CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DES TRAVAUX PUBLICS NORD - PAS-DE-CALAIS Localisation Communauté d agglomération de l Artois (, Béthune) élargie à une partie du département du Pas-de-Calais Secteurs

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

Centre de Formation Continue et d Apprentissage Saint-Joseph Dijon

Centre de Formation Continue et d Apprentissage Saint-Joseph Dijon La collecte, le tri et la valorisation des déchets L assainissement : maintenance des réseaux et des ouvrages d eau, nettoyage et dépollution de sites industriels La propreté et l hygiène : nettoyage classique

Plus en détail

N 04/D/30: Documentaliste

N 04/D/30: Documentaliste Domaine d'activités Famille professionnelle Autres appellations Correspondances ROME, RIME, FPH, NSF/CNIS N 04/D/30: Documentaliste Emplois liés Facteurs d'évolution Services à la population Bibliothèques

Plus en détail