une nouvelle gare pour un nouveau aln

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "une nouvelle gare pour un nouveau aln"

Transcription

1 Journal d'information municipale N 22 MARS 980 une nouvelle gare pour un nouveau aln \\\ liaisons plus rapides avec les autres régions J'est de la ville (lire p 2 et 3)...

2 la naissance d'une gare est toujours un grand évènement pour une ville; le fait n'est pas si courant la plupart de ncs gares datent du!jo siècle. Toutes les villes qui ne comprirent pas j'intérllt du nouveau mode de transport en patirant gravement. Pourtant depuis un quart de siècle le développement de l'aviation a donné à penser que te temps des gares était révolu. If faut saluer le magnifique effort fait par les techniciens. les cadres 8 le personnel de la S.N.C.F. pour redonner ViB et cours au train. Il faut dire qu'ils On! été aidé par "accroissement urbain qui dans les grandes villes allonge d'autant les temps de parcours 8VBe le long acheminement d 'une aérogare souvent lointaine vers le cœur des villes. LeT.V.G. ou Train il Grande Vitesse Qui va dans La nouvelle gare de Montpellier désuéte et charmante qui parait sortir d'«autant en emporte le ventn. Surtout l'espace de fonctionnement beaucoup plus grand favorisera les voyageurs et l'accueil locault réservés é l'information sur les ta:kîs les autobus l'accueil au sens le plus large. la S.N.C. F. prendra à sa charge dans ce con4 te:kte la constructîon d'un nouveau buffet. Enfin la Ville a accepté de renforcer sa participation financière dans le cadre de la daue de béton Qui unit par dessus les voies les deux riva g88 dit l'ancienne gare. Cette delle en permettant la circulation en sens unique dans la gare facilitera la circulation dans toute la partie Est de la Ville vers Palavas. Conjointement le Conseil Municipal a demandé au Conseil Général le doublement des ponts de UNE NAISSANCE les trois prochaines années joindre en moins de 5 heures Montpellier et Paris en est la démonstrfation éclatante. Il amènera nos concitoyens directement IIU cœur de la capitale et très rapidement è Lyon. Un tel moyen de transport nécessitait une gare â la dimension du 2 siècle Le premier projet présentait l'inconvénient de la destruction des colonnades chères au:k Montpelliéralns d'une surface d 'e:kposition relativement réduite et d'une continuation de l'encom brement de la circulation devant la gare. Ce sont ces réflexions qui ont entraîné sous la responsabilité de l'adjoint Délégué â l' Urbanisme M. Reymond DUGRAND en liaison avec la Direction de la S.NC.F et les associations. l'étude d'un nouveau projet aujourd'hui présenté aux Montpelliérains. Sur le plan esthétique il garde à la gare sa facade Sète et de Lattes dans le même souci d'amélioration de la circulation. Nous tenons il remercier aussi le Conseil Général de sa réponse favorable en particulier M. SAUMADE Président et M. CHAPPOTIN Président de la Commission des Travaux Publics Le calendrier des travau" a été établi de maniére il géner le moins possible la fréquentation des hôtels et restaurants de la gare. Nous nous excusons par avance des quelques ennuis de circulation qu'occasionneront tous les travaux. Nous espérons qu'au:k termes de ceux4ci la très belle gare digne des services de la S.N.C.F. et digne de Montpellier en sera la légitime réponse. G. FRECHE Maire de Montpellier UN NOUVEAU SYSTEME POUR GAGNER DU TEMPS Montpellier. Gare de l'an 2(X)(). Ce label mis en avant par les responsables de la S.N.C.F. ne sera pas galvaudé. En effet Montpellier fera partie des gares les plus modernes de France en raison de sa construction mals à cause aussi de services nouveaux comme par exemple celui Que les patrons de la S.N.C.F. appellenl fièrement «le service complet. Avec ce nouveau système expérimenté depuis deux ans li Lille finies les queues successives pour demander un renseignement puis un billet de train enfin une réservation en places couchettes ou assises. En automne 8 date de la mise en service de la nouvelle gare un guichet au premier étage regroupera et les informations et la réservation. et la location. Le local Qui permettra d'accomplir ces formalités mesurera 7 m de long et 3 50 de large. Une Quarantaine de personnes pourront s'asseon su une Chaise en attendant leur tour indiqué par un point lumi neux d'appel. Un système quelque peu comparable à celui utilisé actuellement par plusieurs banques ou administrations. «le client indique l'un des responsables du service commercîal de Montpel lier pourra réclamer au cours d'une seule opération l'heure de départ de son train son billet et sa réservalion Il. Gain de temps moindre fatigue la préparation au voyage sera grandement améliorée. Bien entendu des guiches resteront réservés aux voyageurs désireux de partir sur le champ. sur la bonne voie Au cours de la pose traditionnelle de la première pierre de la nou velle gare le 26 mars dernier: Robert Clémenceau Directeur Régional de la S.N.CF. a expli Qué les raisons Qui om poussé sa société à construire une gare de l'an 2(X)() à Montpellier. ( la population montpelliéraine a connu un accroissement considérable d'autre part les inslallations étaient insuffisantes» devait souligner le responsable numéro un de la S.N_C.F. dans notre région. Au passage M. CLEMENCEAU a rendu hommage li ses prédécesseurs qui ont œuvré eu:o;aussi pour celle inévitable mutation. Restituant Montpellier au sein du réseau des chemins de fer français il a constaté par ailleurs Que noire ville occupait ( une place intéressante sur la grande transversale SUD /NiceBordeaux) dont le trafic va toujours croissant Il a annorn::é également que la S.N.C.F. mettrait en place dès oclobre 982 son [rs!nvedelle sur la ligne ParisMontpellier. le TVG effectuera la liaison en 5 heures 2 seulement ent en 4 n 'J7 en octobre 982. un record. D'autre part le directeur régional de la S.NC.F. a présenté la nouvelle gare sur un plan commercial notamment autrement dit: que trouveront les montpelliérains en automne 98 lorsqu'ils décidercni de se déplacer en tram.. LES ACCES /Cl'accès BUX Quais a été large4 ment ouvert el notre projet est désormais de faciliter cet accès aux voyageurs en fonction de leur provenance et du fait qu'ils soient ou non en possession de leur lilra de transport. A cel effet tous Ie$ accès naturels aux quels seronl ouverts. Pour ce qui concerne l'accès au bâtiment voyageurs la structure à deux étages permet de dimi Calendrier des travaux UNE GARE DE l'an 2000 nuer sensiblement les cheminements d'approche puisque les voyageurs des quartiers situés à l'ouest et au Sud de la ville pourront éviter de pénètrer dans la zone de circulation dense des abords de la rue Jules Ferry. Au niveau bas l'exiguïté des espaces disponibles et la densité de ta circulation dans cette Zt)ne nous ont conduits a ne prévoir Qu'un stetionnement minute pour les automobiles répondant aux besoins des voyageurs accompagnés. Par contie au niveau supérieur également accessible par la rue Jules Ferry loutes les possibilités de stationnement seront offertes y corn pris le stationnement de longue durée par l'intermédiaire du parking des gares. les voyageurs en provenance de la gare roullère n'auront que quelques pas à faire pour accéder au même niveau à la gare commerciale S.N.C.F. D'autre P'I't des escalators et un ascen set relieront les deux parties du bâtiment et également les quais au niveau supérieur REZDE CHAUSSEE. Trois fonctions sont dévolues au rez dechaussée. zone urbaine avec ses bouti ques $a bibuolhèque SOI bureau de tourisme son syndicat d'initiative son bureau des tax;s et son buffet largement ouvert sur le hall ceue zone ohrira aux citadins les commodilés qu'ils 0 Mars 980 au 0 novembre 980 ; construction de la dalle. 02 juin 980 au 5 octobre 980 : préparation de la gare provisoire. 5 octobre 980 automne 98 : construction du nouveau bâtiment de \lovageurs et rénovatîon des anciens loeau:k. Du 5 octobre 980 â la fin des travaux! transfert des services et du buffet. attendent d'une gare indépen damment du voyage proprement dit; zone de départ immédiat les voyageurs munis de billets pour ront accéder directement aux Qua!s; zone d'enregistrement des bagages. NIVEAU HAUT Au niveau supérieur dans une vaste salle les voyageurs auront à leur disposition cinq guichets de vente traditionnelle des billets pour les voyages ne nécessitant pas de préparation mais et c'est là une innovation importante les personnes qui se rendent il la gare pour s'informer préparer leur voyage auront dans un bureau unique la possibilité au même guichet : de se renseigner d'acheter leur billet el de réserver leur place dans le train. La caisse principale le bureau après vente el des distributeurs automatiques Iy compris des distributeurs de billets de banquel seront installés à ce niveau où on trouvera également une cafétéria et une deuxième bibliothèque. Des zones d'atente avec vue sur les quais permettronl aux voyageurs en instance de dépan (ou aux personnes Qui viennent attendre un voyageur) de profiter de l'animation générale du hall le stationnement sur les quais étant ainsi limité au moment de l'arrivée du train en gare_ TElEPANCARTAGE A tous Jes niveaux et sur les quais un système automatique de télépancartage permettra de leur donner les informations ponctuelles concernant le lieu et "heure d 'acrillée des Irains au départ ou atténdus ces Informa. tions étant bien entendu appuyées par des annonces par haut parleurs. La gare nouvelle grâce à des aménagements spéciaux' ram pes d'accès ascenseurs guichets e\ sanitaires adaptés sera plus facilement accessible aux handicapés Il. Monsieur Roben CLEMENCEAU devait insister tout au long de cette manifestation sur le role prépondérant joué par la municipalité dans cette affaire. La conception du programme a'lil indiqué a été rêalisée en plein accord avec!a Ville de Montpel. lier. «Nous avons été sensibles aux efforts financiers importants que la Municipalité a consentis et nous espérons Que cette COIiBbo ration se poursuivra pour d'aulres réaiîs<liions. devalt.ii affirmer_ SOMMAIRE Coup d'oeil sur les chantiers (p 4 et 5) Scolaire: un essai de chaine froide (p 6) Rapatriés: dix huit ans après les accords d'evian (p 0) Ces rues qui racontent la ville (p 2 et 3) Centre d'orthogénie' l'information sexuelle de A à Z (p 5) La Pomplgnane : bientôt une piscine (p 22) Le billet du maire en dernière page par les temps qui courent il faut savoir compter Image d'un autre temps Il IIII nllllllili DEVENEZ PROPRIETAIRE ENTREPRISE A CLAPIERS AUX PORTES DE LA VILLE RETROUVEZ LA TRANQUILLITÉ D'UN VILLAGE des maisons de 4 et 5 pièces dans la verdure bureau de vente sur place chemin de viviers. à Clapiers ouvert lundi mardi ieudi vendredi de 0h à 2h et de 4h30 à 9h30; samedi dimanche de 4h à 9h30; fermé le mercredi. d'une villa ou d'un appartement A MONTPElliER et sa région POUR VOTRE RESIDENCE PRINCIPALE OU SECONDAIRE rue lafeurllade Montpellier SADEC T MAZZA RICARDO S.A SAINT THIBERY Travaux Publics Routes Carrières Terrassements Tél prenez le bus SOCIEn: MONTPHlIERAINE DE TRANSPORT UtN 685. rue de nndustrle Monloelber Tél (67) 92 9 QI 2 3

3 Vendredi 27 février: visite des chantiers par le maire Sur les Chantiers LES AUBES ROUTE DE NIMES RICHTERDON BOSCO CROIX D'ARGENT La canalisation du Verdanson pour éviter les dégals des eaux se poursuit le long du quartier des Aubes. Dès la fin des travaux le jeu de boules sera remis en état. ABATTOIRS Un des nombreux parkings de disuasion à l'entrée de la ville : celuici se situe sur la Route de Nîmes à l'emplacement de l'ancien Garage GARA BE OIAN FAUBOURG BOUTONNET Visite du chantier dd'u::::= gone de deux hectares Juvénal. Au premier plan: des locaux d'association ainsi à droite les associations de culture occitane à gauche la Fédération LéaLagrange. la nouveue Ligue Languedoc Roussillon de football et d'autres associations. FONTCOUVERTE m"ternelille à cinq classes de la Croix d'argent se de la Maire. les services des Jardins plantaient les espaces verts en vue d'une prochaine inauguration. CELLENEUVE PETIT BAR..._ Visite du Club du Age construit par le Bureau d'aide Sociale de la municipalité. OIlMtiatMn FEOOEAS Imul"'lr... " Claude S(RR( ELECTRICITE GENERALE Isolallon thermique Chauffage électrtque intégré Pompes à chaleur Travaux particuliers 6el 20 rue du Faubourg Figuerolles MONTPElLIER Tél : L \' ETS Clément Mège Soec'J"\t.. de eni/elle" t'f' rolleel'lle TEMANA JOHNSON MINNESOTA CLAOE lotus /J."".00'''' l"..' I Il. ) """"... Tel S Vous n'êtes pas n'importe qui n'habitez pas n' importe quoi les BASTI DES constructions traditionnelles à économie d'énergie ARCHITECTE INGËNIEUR MAITRE DE CHANTIERS vous assurent de ['excellence de nos maisons Conseillers financiers Bd PAUL VALERY Résidenced'Estanove 3400 MONTPELLIER Tél.: NOM... ADRESSE Rue Proudhon et alentours: poursuite des travaux d'assainissement du Quartier 80utonnat. Sur cette photo les travaux sont sur le point de se terminer devant "Ecole Militaire d'administration. odern' elftture DECORATION muqi/elfe papier pel/ii peinture l'itrerie 6. rue de Ucrc) Munlpellier HI. ; SS " lit C!!!!E! A MONTPELLIER Le triangle et Face il GEANT CASINO Rue de Fontcouverte: les baraqueme;.nts;;ab;;rita;:nti.le:s:.;::; qui vivaient dans des conditions inacceptables depuis ont disparu. Ils ont été relogl!$ dans des maisons individuelles. Le terrain vient d'être dégagé par la Ville pour être livré aux services de l'opac qui y construira des maisons individuelles. Ces habitations serviront à loger en 98 les derniers français musulmans rapatriés vivant encore dans les bidonvilles de BATAU. Ainsi en quatre ans sera mis fin à une situation intolérable faite à d'anciens soldats de l'armée française pendant quinze ans Viandes Abats Volailles Charcuterie Tél. : '" sté Bœuf de France 3 Rue Substantion SPECIALISTE SERVICE COLLECTIVITES HOTELLERIE CONGÉLATEURS L'UNION DEPARTEMENTALE DES SOCIETES MUTUALISTES DE L'HERAULT et ses 350 groupements et sociétés mutualistes vous proposen t : Des garanties m'cuco chlrurglcales. Des garanties MUTEX : Indemnités journalières. invall dité décès. vie décès rente éducation. retraite. Des services de tlers payant Des œuvres sociales: cliniques chirurgicales et médi cales Maisons de repos el de convalescence. Maisons de retraite. Pharmacies mutualistes Centre d'oplique. CabInets dentaires Centres médlco sociaux adhérents dans notre département tont confiance pour leur rotectlon sociale à la MUTUALITE... POURQUOI PAS VOUS!!! U.O.S.M Maison de la Mutualité tue de la 32ème MONTPELLIER Tél '" Entreprise de Charpentes et Palettes MALARTHE Frères Boulevard PaulValéry Croix d'argent MONTPElLI ER Tél. : iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!! COMPTOIR :::: == Funeraires 548. chemin dei Madrague VIUe _ 305 MARSEILLE Tél.: (9) = TéleJ( F './ = mlllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllliilf. diret S OCIETE TECHNIQUE O' INSTALl..ATlON ET RENOVATlON O' EQUIPEMENTS 'THERMIQUES Résidence le Barcelone rue G. JanvierMontpellier Tél !J" La nouvelle résidence pour les personnes âgées en bordure du magnifique par de BEL JUEL se prépare pour la pose symbolique de la première pierre. Gllirm... illliimililier 8 boulevard Victor Hugo MONTPELUEA _ ni. 4 Nous uous proposons bppnemflll' Po!yg6le_ F4. 00nl\' Il'''li'_ 84 m' """"'n. t_... ;!""""' PlI 4:l200tl l' CASTELNAU. F4 70 m' :W:mo liiigi: ch""h"... ''''''v.. r.cll"" ll'ii IInn F YlllAS MAISONS. CASTRIES. VI!a S IUlf\l'lê. f<)t<l 2illl "' Pl<.\I 0.' r LUNEL. M '<t'i a"c"" lot "'lwii.l<iabt. RIX: ft.tmuli<''..."qu lmdl" S5( m'. MONTFERRIER. no l'.iiuh ; 650 "' Ao 5.; (0 f SI JEAN Of VEDAS : ;!:!lj A!4 "'MI r AMENAGER RENOVER Votre habitation TRANSFORMER Route de Boirargnes LATTES ollven de 9 Jo 2 er de 4.t 79f S8ul le drmanche

4 I' /(Ot&IRII LE REPAS EN CHAINE FROIDE Pendant trois jours ce moisci du ' au 3 mars a eu lieu sur J'Ecole Maternelle de la Croix d'argent un essai du système de fabrication et de distributîon des aliments préparés selon le principe de c( la chaine fmide». Les mots cc chaine froide» indiquent qu'à partir de l'al; ment plusieurs maillons sont nécessaires pour le transformer en un plat cuisiné de bonne qualité. Le premier maillon est celui du choix d'un aliment de bonne qualité; le deuxième consiste dans la préparation des repas suivant les menus préparés par l'équipe de cuisiniers et la diététicienne approuvés par le Comité de gestion des Restaurants Scolaires. le troisième maillon est celui de la livraison: c'est ici que les choses sont nouvelles; le nouveau système dit de (chaine froide» propose la livraison du repas préparé à une température de 3 qui permet de conserver à la nourriture sa Qualité initiale et la met à l'abri des possibilités de conlamination bactérieue Le quatrième maillon regroupe toutes les opérations qui 58 déroulent sur l'école ellemême c'estàdire le stockage en chaîne froide et la remontée en température dans la demîheure qui précède le repas Il s'ensuit te maintien de l'aliment à une température de 3 de la cuisine centrale moment où le réchauffement a lieu sur l'école d'où le terme de «chaîne froide» qui est utilisé De nombreuses écoles en France utilisent déjà ce procédé; les écoles de MONT PELUER seront équipées du matériel nécessaire pour fonctionner selon ce système Ces 3 jours ont permis de démontrer Que la Qualité de la préparation était conservée en tous points même lorsque les plats préparés sont de maintien difficile comme par exemple le traditionnei beafteckfrites. La nouvelle cuisine centrale sera équipée pour réaliser la préparation de tous les repas selon ce principe. Nul doute que cela améliorera le service que nous voulons rendre aux enfants des écoles de MONT PELLIER. Pendant la construction de cette cuisine d'autres essais vont être réalisés sur des écoles différentes afin que les enfants et le personnel qui s'occupe d'eux puissent juger de 'amélioration des repas J OBERTI Adjoint au Maire Déh!gué Reslaurants Scolaires Attribution de bourses L'UGEMUNEf communique: (e l ' UGEM UNEF rappelle que la période Mars Avril est celle de la demende d'anribution des bourses du supérieur. Chaque année de nombreux étudiants ne peuvent percevoir ce qui leur est dû il cause d'un retard ou d'une mauvaise rédactîon de la demande_ Afin de remédier il cela l'ugem UNEF souhaite qu'un maximum d'étudients contactent leurs élus afin que tous ensembles ils puissent remplir de la façon la plus correcte possible leurs dossiers de demande. De cene façon nous aspérons que plus d'étudiants pourront bénéficier de ce qui leur est da.». à montpellier UN ESSAI A L'ECOLE MATERNELLE DE LA CROIX D'ARGENT: le pis/! de 8 future cuisine centrale CREATION D'UN SELF SERVICE AU COLLEGE CLEMENCE ROYER la r tlon de cet équipement inauguré récemmenl a été déci dée en 979 par le Conseil Municipal car les élèves demipensionnaires étaient obligés de se déplacer dans un auue établissement du second degré poul prendre le repas de Midi. Compte tenu des locaux e:dstants (ancienne usine achetée par la Ville pour les besoins du collège! il n'étail pas possible de construire une cuisine de fabrication des repas Ainsi il a été créé un sellservlce avec zone de réchauffage des plats cuisinés dsns un autre établissement. Ces équipements comprennent: Salle de Restaurant de 00 places _ local réchauffage de plats pourvu d'un four avec chaine de distribution (banques neutre chaude et froide) 27 villaa da cima da 234 m2 dans un slta privilégié l'abri autour d'une plsclna Isolation exceptionnelle équipement solaire livrées avec lardlns aménagés prêts conventionnés renseignements sur place par la foute de lavé rune ouvert tous les lours dimanche compris de 0 h.! 2 h. d. 6 h.! 9 h. &aullundl tél. (67) ou !(Jcal plo" e" pourvu d'une machine à laver la vsisseue bloc sanitaire. Cet ensemble d'une capacité d'accueil de 50 il 200 rationnalres en service COnlinu permet donc SU)( élèves de manger sur place dans leur collège. L'opération a été subventionné par l'etat. Montant opération: F Subvention Etat : 5680 F Composition: 30 m local sanitaire 5 m chaufferie 8 m' poubelles (u rezdechaussée). 40 m' de salf 8 m' plonge lau.' étage). Environ 35 m préparation plais Cage d'escalier MontecharQ8 Nombre de rationneires. 50 environ à 200 rationnaires. Durée des travaux : 5 mois. Réalisation t UNIVERSITE DU TIERS TEMPS Ouverte le 3 février 975 l'uni VER SITE DU 3t AGE s'est vite révèlée In organisme indispensable à la vie des personnes du troisième âge. le programme comporte plus de 40 activités différentes hebdomadaires allant depllis l'éducation physique et les activités artisti q. fuiicw.... conf... culturelles de aut r'ii058 Convertie deux ans plus tard en UNIVERSITE OU TIERS TEMPS elle compte plus de 200 étudiants ce qui lui pose de sénetjlit problèmes de locaux. en partie résolus avec l'aide de la Municipalité du Centre Régional pour l'enfance et l'adolescence Ina daptêes tcreaii du MAS PRU NET (lppmsi el de la Fédération des Oeuvres LBïques. Un secrétariat lonctionne salle Frédéric Mistral au rez de chaussée où sont reçues les inscrip tlons et où tous les renseignements utiles peuvent être obtenus les Mardi Mercredi Jeudi el Vendredi de 4 h 30 à 7 h JO. Un CLUB UNIVERSITAIRE DE L'AGE D'DR vient complèter les activités de J'UNIVERSITE DU TIERS TEMPS par l'organisa tion de diverses manifestations tant sportives que d'intérêt cultu rel. sonegerlm vous propose MONTPELLIER NORD."" "'èibes \.. ri" '4/ ulil. l'h ob.ti" u""qullk u "UI d<!t "nu....lln...:uhb (h... ulf "rilu TU MONTPELLIER CENTRE LA f:t" Ji GUIRLAND!:' :JI! Hy' l" futu!.:.""l" mk " du ".tlll> lllqo\l.. il H 4 U' ""' lm" ("I"''''I U".' '>II''I(.. qu$i' rlans l<i "litu'".fun «<.' d4 Tél A la GRANDE MOTTE les TERRASSES DE LA MER PJ!> lu Pan' d" VI""I' "'".. "... mto." "mot. 'f un'iiu. bwbi... ut la _M! F.o.... Cu tqu'i" ni CHI\UFFAGE tndividuel. ISOLATION THERMIQUE ET PHONIQUE GARAGE 4'... r''"" du fi u.. n. ""; ' 'ô"" r.".. ndhlftrl... u' f'':.::.... p "'...::<' *n l n...f."";ut l pt "m >l l' Al'lHbSl A SONI (ERIM 0.' l n b.m 2.' UI l r t" 'l4lmn M n ToPl lb 4l'Il 0 I(Ot&I Vols et deprédations dans les écoles: pour lancer une réflexion de tous Il se passe assez souvent des faits graves dans gogique locaux mobilier doit être respecté. plusieurs quartiers de la ville: des écoles sont n tant qu'élus nous essayons d'agir pour amésaccagées ou souillées. des vols et des dépréda4 liorer la fermeture des locaux. pour développer tians s'y produisent. Ja Ville est amenée il avec les parents la vie associative du Quartier dépenser des millions pour réparer l'essentiel pour briser l'isolement et le désœuvremenl de des dégâts. Bandes organisées enfants isolés: enfants. Ce sont là des luttes à mener toutes les situations se présentent Mais en même temps et sans attendre nous En tant qu'élus nous n'acceptons pas que ces disons que l'école est placée sous la sauvgarde phénomnes s'amplifient. Nous pensons qu'il de tout le quartier et qu'il revient à tous de donfaut rag.r A plusieurs reprises nous avons été ner aux enfants le respect de l'école. A tous conduns à mettre en cause la responsabilité des c'estàdire aux enseignants aux familles aux parents notamment au plan financier. Mais Associations de quartier. Et c'est une autre lutte nous considérons que lorsque Je pillage d'une à mener c'est le refus d'accepter sans réagir la école se produit cela concerne tous les dégradation de l'école et de l'environnement de parents toutes les familles du quartier: nous noire vie. sommes tous très attachés à l'école. Elle repré Il serait utile que s'engage un débat et une te pour les enfants et les familles une possi réflexion collective sur ces questions. la Combd.é de dévelopement et d'avenir Tout ce qui mission de l'enseignement se tient à votre disennchlile travail des enselgants matériel pécla position Jacques BONNNET adjoint aux affaires scolaires ECHOS... ECHOS... les directeurs d'école vont recevoir communication des trevaux d'entretien qui seront réalisés dans leur établissement en 980 (traveux!spaces verts logements. jeux... l. les conseils d 'écoles peuvent ainsi obtenir ces informations. Nou Burons l'ocasion de revenir sur la qualité des le Animations MUSicales)) réalisées dans les écoles primaires de la ville grâce travail de!'amil. au On 8 trop souvent coutume de penser que l'école est un problème de qua nier Pounant J'échec scolaîre frappe davantage les enfants des travailleurs les services d'accueil ou de restaurants s'adressent surtout eux Aussi nous sommes la disposition des Comits d'entreprises et syndicats pour débattre concrètement de plusieurs réalisations municipales. L m.mlssion de l'enseignement est en train d'étudier une séria d Inltlatlvas pour favoriser le contact des enfants avec le livre le goût pour la lecture l'éveil de leur curiosité scientifique ur. La 8alson de cauffage des écoles vfj se terminer dans une période assez bréve. C est un.servlce munu::lpal qui cette année l'a assuré let non plus des SOCIétés privées) Nous voudrions faire le point des problèmes rencontrés. D'oû cet appel aux conseils d'écoles. erci â l'oganlation des PIONNIERS qui dans plusieurs quartiers de la Ville IClté Phobos Barcelone... ) réalise avec les enfants une activité de grande valeur. Un travail original à connaître. Grâce aux crédits de la Caisse des Ecoles Isubventionnée par la Ville) et BU concours des inspecteurs et enseignants. du matériel scientifique est mis en place dans les écoles depuis fin 979. SUPEXAM Cours privés d'enseinement supérieur A ES. DROIT_ LETIRES ET LANGUES MEDECINE PHARMACIE SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES ET CONCOUAS RellS8lijllellltS el USr.!II)IIl)II da 4 h à 7 h 0 rue des Reves Montpellier Tél T 302 Conforama garantit LES PRIX LES PLUS BAS et vous... ;. Pdn". P<i... rlf:vttmknfs 0l0CIUdtf.S LA DIFFERENCE iiiiii"scnez ailleurs suit votre achat limliies du département SI! nationale de construction Quiller....oe: ".. "N... '" """. "..0> UAOC. DIRECTION RC0NAlE sua. kiu!wll!if Str.i.tIaul; l4000 MOltlPUUER Té' : BATIMENT GENIE CIVIL un logement? une urbat promoteur construc:teu" 4 avenue fredéric mistral montpeuier tél. (67) a montpellier le clos des violettes appariements du Pt au P5 5 l'ue éml'e 'orgues par t'al/enue de lodève montpeiller ciiiteau d:alco appartements du SIUOIO au 6 pleces (prét créolt 'oncler de Irance rue des avants monts pat l'avenue p.o! louis ravas monlpelhet le Roc de Pézenas duplel( oe 4 a 5 ptéces 'Ul'! mélame oe l'oiseau et rue de la croil( de 'IQuerolles monlpelher Inrécohts apparteme"ts du Pt au PS angle rue terdlnano labre rue lakanal 34000montpe Uler SVglft 'Dame IJéi'ehamps vlltas de 4 a 7 pièces (prét pa p) angle avenue t ramon!!inp rue Ou boulodrome le crès l'érasme animes U I'IK."!IIiI; It\I'I"':T appariements du Pt au P5 rue porte de Irance 3QOOOnÎmes a carnon louest) Iekursaal appartements du 2 au 3 tllèces f:je samuel bassager en premléle Iogne nvedrotte carnon à la grandemoue 4I:Up HIHI appanementsou Pt au la moue du couchafll la grande moue lbs jo.nlins du ponmtt appariements Ou 2 Bu pièces pfêl pa pl QUiilrller du ponant la grandemolle à cap d'agde esducap marrnas de 2 li 4 pléces les marines dlj cap J43QO cap O'agOe 2Itit... i appartements du 2 au 5 pleces U UVV".prêt 0 ad) appartements rue de bugarel 34000monlDelhel du studio au 3 pléces cap (fagde la plupa" de nos programmes benéflclenl des préts conventionnes urbat transactions loue gère revend vos appartements el en"'ptend loul. edrerchn po"" soudee 005 ptoblêmes splk:illq"u.

5 Drrrramme mois d'avril La seconde naissance de «L'étang de l'or» de Gaston Baissette Chris Lenthéric CLAUDE ROUTIER UN PEINTRE QUI A DU PUNCH J003 2h C V0()4 2h 4' barème Mo09 2h T 2" barene Jel0 2h Cm Salle..."" Molière MalS 5aUe Molfèfe 2h Moliere "'ème Molière Mal6 2h C 2ê barème Vel8 2OhJO L" Oi20 4h30 ld.. bat/!me Arthur GOLO BI Robart FIZOAlE DuO de pianos A CHACUN SA VERITE de PIRANDELLO le GRENIER DE TOULOUSE CAVALIER SEUL de JaCQues AUDIBERTI THEATRE DE l EVENEMENT Maurice GENOAON Violoncclte HUISCLOS de Jeal'lPalll SARTRe CIB Claude Beauclair QUATUOR TALICH DE PRAGUe HERODIADE MASSENET Le jour du vernissage on reconmlîl de gauche a droile Madeleine Clavier conseillère déléguée aux expositions M Lenthéric er Xavier Dé}ean consefvbteur du musée fabre Au mois de mars le musée Fabre a présenlé une émouvante rélrospective de l'œuvre de Christiane Lanthanc Disparue à l'age de 45 ans cette aveyronnatse avait fait ses études â l'école des Beaux Ans de Montpellier sous la direction de Camille DescoS5Y. Elle a louché à tous les genres' huile. encre de chtne tapisserie dessin gouache. Des moyen!:> d'expression différents mais toujours la même sensibilité la même chaleur dans les formes et les couleurs. En révélant cene œuvre peu connue le musèe Fabre et la ville de Montpellier IUÎ ont rendu Je plus bel hommage posthume qui soit; la célébralion de ce qu'elle a aimé créé et vécu au cours de sa difficile vie. Lu2\ 2h K " ban!!me MU M023 CATHEDRALE STPIERRE 2h 2h 2" barème LE TOUT POUR le TOUT Spectacle KafSenlyHerberl le CHIEN DE DIEU le ROY HART THEATRE Jean COSTA et Yves COUEFFE Orgue et liompeu8 ""ème Mo/ibre v 2h Lill CALAMBDULA de CELAS THEATRE DU CHENE NOIR S026 2h LES CHAfSES ET LE NOWEA SaI. barème LOCATAIRE MoI;"'e MohflrB d'eugène IONESCO CIe Claude BeauclaIr M." 2. C MUSICieN; de S.A.S. M9' le prrnçe 2é barème de CONTI Maître BERTHOLON Chef d'orchestre ain5i que It! Musicicm el Musicienne'.! de t L'ORCHESTRE MUNICIPAL ""E It.M" :"'IIr.. 0 été habillés par les AKMA'\)) THIER\ & IGI{.\'\I)" a 5 tue de la Ivtr. \0... rjlf LI ILR La femme de l'écrivaill remet un elcempjatre de l'etallg de l'a au ms/re de MontpellIer La ' il Y a quelques années de talent d'un krivain du «tertoir» llvfjc une iidaptauotl de ft En ce moment une deu.icmme chance est aux 5ecteurs de connaitre celui qui fut un amoureux éperdu de notre région. En effet «l'etang de l'or. un livre qui avait été publié tout juste après la seconde guerre mondiale vient de faire une réapparition remarquée sur les rayons des libraires l'etang de l'or de Perols de l'amel.du Pré VDSt fait découvrir «le monde coiofé des pêcheurs d'anguilles des cabanes etlfcuies dans les roseaux. ENTREPRISE D'INSTALt.ATIONS SANITAIRES ET DE CHAUFFAGE CENTRAL ENTRETIEN' HubertLouis Pons 24 Avenue SaÎntMaurice34250 PALAVAS LES FLOTS Téléphone: R C Monl 87 A 587 des barques glissant SUr les canalettes qui gardent encore le fioyv8f\if des Romains des Phéniciens des capitale et Lanes port mwrtenanéen». Au fil des pages ce livre que Jean Pierre CHABR?l a préfacé aneim une rare densité poétique une Vlbf8 tian sensorielle faite des éclats de rires des amis de la torpeur de l'été de la garrigue â la fois proche et loin: taine Gaston BAISSETTE précurseur d'une.pensée a «sensibilité écologique» 'ce n'est pas la mo(fldre sur prise de cette seconde naissance de «L'Etang de l'or» CA RRIÈRES ne I.A MADEI.EI NE sa OIA... "trii." lvif "'SII '.... t t. I.I...."IA(.... roi II LM.A \.'J'.H ltia... 'tu'... UJ \"Ms: I"(bTAt t. soin..o:.tau t.. 8tl "IO"'Tv.:LUf:ltnm:.x Les Municipaux au théâtre Du 25 février au 2 mars le hall du théatra municipal a accueilli une cinquantaine de toiles réalisées per des employés municipauj(. Des retraités aux nouveauj( venus des artistes chevronnés BUJ( simples amateurs: cette exposition a "uni.elze emoureuj( de peinture. ( La perspective de cettf'! manifestation ontils écrit est un stimulant pour nou! faire travailler. Sans elle quelques travaux qui y ont été présentés n'euraient jamais vu le jour)) Ce ne fut pas Iii son seul mérite ev;" France. Le retour au A dro'f8 claude ROUT/ER 'oitt. un r.ot!nmssllge Maigrichon filiforme avachi l'artiste J Allez donc Claude ROUTIER é trente sept ans un physique de joueur de rugby rave d'un coup de pinceau cette image immémoriale Et pour cause Il exerce ses talents de... professeur d'education Physique au Lycée Joffre. Sportif et peintre é la fois un peradoxe au premier abord. Un curîeuj( point de rencontre après que ROUTIER se soit expliqué: «si tu aimes quelqu'un dlt U avec force tu aimes aussi ses entrailles son intestin son foie son cœur tout ce que tu fais se passe é travers ton corps Le jour des noces les jeunes mariés devraient venir avec leurs tripes dans les mains». Cette phrase à l'emportepièce révèle les ressorts profonds de son euteur. Pas question de mièvrerie de concession de demimasure dans le ças de ROUTIER Les toiles éclatent comme des feux d'artifice les couleurs vives rouge vert bleu explosent devant le regard inquisiteur du visiteur. Dérouté un instant par une espèce d'enchevêtrement de formes de courbes ses yeuj( dé<:ouvfent ensuite les puissants contours de femmes t( Les plus belles relations sont des relations organiques viscérales avec la femme mère épouse maîtresse elle est celle il qui l'on peut tout dire )j. Un partenalra efficoœ el dynamique paur les collectivités locales de sa région Un conseil et un guide éclairé pour la récllsation de vos projets USINES LOTISSEMENTS. BUREAUX Centres loiiimen:iaux et artisanaux Sports loisin et tous équipements publics ZONE INDUSTRIELLE!!> 50. L. V.I. IVICO (()'\( p.. "IO\"\AIIU: l!jil/iis ' Rh'::UI:llullm.4JOO \\I"\fH.\ DI \ D '".. : (67) R ELECTRICITE GENERALE lnstallaltons Fournitures JeanMELGAR.IlIrII. \< ;JlIl. IL'n.llllll!f. <'''' '"I COMPTOIR GENERAL HYC>RAUUQUE CGH & SERVICES VenteRépatatlon Installa lion de Pompes Fl YGTSERVICE location de Pompes lmmergëes Siège SocIO! ROuIe de Carnon MONtPELLIER LATTES. Té' 'Q :nem. Olt M<J CIe.Mt>yl< n Mmes Tel LeviH est un des leaders mondiaux de /0 maison individuelle Le premier en France il a créé des villages maintenant célèbres avec leurs rues fleuries leurs placeffes leurs maisons pihoresques leurs écoles leurs centres sportifs et commerciaux. Fruit d'une expéâence unique sons cesse ses réalisations évoluent pour répondre toujours davantage à ceffe aspiration de nos contemporains : le retour à la nature ou sens de l'humain aux voleurs authentiques bref. le retour ou vil/age aitlkllce C7 42 ovenue MonfOlgne PARIS Lev;ft 6 Man'I/er : DomoJOe de Fontcoude Juvignac 3400 Monrpellier rel Et la mort pour ROUT/ER Elle correspond sous la forme d'un sque/ene il une obsessîon quasipermanente. (é encore. selon une logique une unité de la pensée la représentation du squelette va de soi. «Je ne supporte pas lïdée de la mort en cachette. la société actuelfe e tort de nous déposséder de la mort» Après ces affirmations coups de point Claude ROUTIER assène encore deuj( directs. la valeur des peintres régionaux n'hésite pas il dire que plusieurs artistes font beau. coup de concessions et sacrifient â la mode du jour bref qu'il manque souvent un souffle une dimension. lucide Claude ROUTIER constate que la société a délégué auj( artistes le droit de«faire» la culture. Il Deman juret.il optimiste j'espère que tout le monde participera à la culture: je considère que ft l'tporte qui est capable de créer». // / / / / / / / / // MONTLAUR >... 8

6 spécial Dix huit ans après les accords d'evian Par Claude LAQUIERE Secre taire Général du R.E.C.O.U.R.S" Ancien Prési dent de la Fédération des Maires d'algérie Sahara Jacques ROSEAU Ancien Président des Lycéens d'algérie. Porte Parole du RE.CD.U.R.S. et Gilbert ROSEAU Adjoint 8U Maire Délégué du R.E.C.D.UA.S.." Vos biens seront protégés par la 0. La réforme agraire ne pouna Intervenir que selon un plan de rachat dont le finance ment sera garanti par l'aide de la France..)J «... 5 vous 'lourez partn d'algérl8 pour rentrer en France. vous pourrez emporter librement vos meubles vendre vos immeubles ou vos terres et transférer IIOS capltaule. etc... elc...». C'était il V a 8 ans le texle des tracts que le Haut Commissaire FOUCHET faisait déverser sur "Algérie Française Il nous parait indispensable de rappeler à l'occasion du la Anniversaire des accords d'evian les engagements solennels pris par le Gouvernement Français à l'égard des Français d'algérie afin que nos compatrio tes métropolitains puissent apprécier en toute sérénité les passions étant maintenant apaisées comment a po naitre se développer et subsister le contentieuk entre les Rapatriés et les Pouvoirs Publics Car il ne faut pas l'oublier ces accords d'evian ont été soumis par voie da référendum au Peuple français qui les a ratifiés très souvent de bonne foi tellement Us étaient mirifiques par 9070 % des VO.( le 8 Avril 962 Référendum dont par une machavié/ique ironie du sort les principaux inté ressés les Français d'algérie étaient exclus Et pourtant c'étail bien de leur terre natale de leur destin de leurs droits dont Il était décidé ce Jour IL. Ainsi donc pour les Françats d'algérie dès l'origine ces accords d'evian de par leur nature antidémocralique élaient condamnés à devenir une mons truosité juridique et allaient cons tituer le plus grand déni de justice de l'histoire de France contemporaine Dieu sait si les gouvernants de l'époque ne se privèrent pas de les brandir ces accords d'evian afin de faire accepter aux Français d'algérie l'indépendance de leur Pays Cette propagande revêtit à l'époque les formes les plus insidieuses mais ne trompa personne. Les Pieds Noirsconnaissaient en effet le programme pofi:ique et économique des nouveaux dirigeants de la révolution algérienne et savaient que les leaders modérés qui souhaitaient le maintien da leur présence dans leur patrie commune seraient très vile éliminés. D'autant que les violences des derniers mois devaient rendre Illusoire toute perspective de coexistence corn munautaire. Mais parallèlement ces accords d'evian allaient devenir avec J'Article 4 de la loi du 26 Décembre 96 le fondement juridique et moral de l'indemnisation qui n'est toujours pas réall sée malgré quelques progrès. En effet sur les familles concernées quelques milliers seutement de rapatriés très agés A l'occasion de III d/ldicac4) du "lirti de PHure Lai/ont «Histoire de la France tjij AigéntJN DeglWchs 4 dlodll Georges Freche Pierre Laffont IIncten dlpur6 d'drsn et COQrdotlateur natlom du RECOURS et Jacques Ra porte parole du RECOURS 5000 de pjus de 80 ans) auront perçu en 980 SOit 8 ans après la dernière vague de l'exode une réparation loute relative. Pour tous les aulles c'est toujours l'attente <;!t "incel tllude et pour les réinstallés (30000 familles! souvent l'angoisse. Quant aux Français musulmans de nombreux problemes subsistern au niveau de l'insertion sodale de l'identité culturelle du racisme de l'emploi des jeu nes el des moins Jeunes et de la libre circulation enlre l'algérie et la France. Aussi la IIgrogne» renait elle chez les rapatriés Pounant. le discours de Carpentras avait tall naître bien des espoirs.. mais force est de constater que le pacte national souhaité par le Chef de l'etat n'est pas respecté. Cela est I du à l'esprit restrictif de t'administration des Finances quant à l'application de la Loi du 2 Janvier 978 ou bien à la mau vaise Qualité de la concertation qui a trop privilégie les opérations de relations publiques sans pour autant permettre de réaliser le moindre progrès? Toujours est ji qu'il serait préférable d'en finir rapidement avec ce problème et de ne pas attendre une fois encore. la veille d'une consullatron électorale pour faire quelques promesses: car depuis quelques années et ce par ta force des choses. les Rapatriés ont appris à manltlr efficacement le bulletin de vote 8l un MIWON:;;;; rnusij mans t: rait comptet l'an prochain. L'Informatique au Service du Citoyen l une IBM Ftance ôe Monlpelbel li 0.. B la Maue de Monloelhe. un adlnb leur.lqit8 le pem'e' )ullel 977 A ade de l"l r"lmnau. a ec.an I Milllie dli' Montpelb!i'f urlie tel o'd'llple' Iloui le $er'cik de la Comolll!)hle du Qtlreau du pe'annef dij $et.te Cles ea\.l. et.u.lllnls$ement du!)urea" oe elecrdns riu b".e.l" œ"v'es ocale el du magasn ge/{'al En OUI'e 6 a"le le.mnau' Oe.meuenr au_ ManeSde "'I"au QuliaI' Ganges el SI Glle )Jns qllilu bueau (lai(l! Soc'ale Of.! Monlpelfe' el a IOltlee PUOIC "AmenaQem:!nt el Ge Cont'uChon a "IoIse' Imullanemenl res caoaç.te5 ae lal lement et de CaiCll ae oronlleu' J 70 Je les ""n;:loales aoohcallon fliee!ill> cel ensemble ( "IBlsal"U' <lir le..!e Elal C'" ttad4e oe na'ance li'ia"aqe el liece Eau. el ahanemenl IlaClu'othon ral'i<e va'ne (lacl... al'on elal 'ecelle Logenenl (QU'liltCe oeçomoil' oe.. h;j!.e "'" Je e"cal55erteftq Pa'e du peiw\ne' Comotabhte enalyl'out oe'mell""' 0" ge c' "meu_ le oalfomone mun'c'oal E>eIorn Ihle e'etlo.ril'''' t'age. 'Ieb del.<;.i.... s' HII'e"l' Illenel liilcc.. l on eran( e J.>a.nn a'eall (l"'de SO'oI'e IlIeonn.. Ie!!c<. ComUlatJd'le gen." ''5 mit "e oml4t> 'le DoI/ n' ' nel qu>rtanr..moml 0 ETS BONNIOL BEA UX ARTS PAPETERIE CADEAUX 4 rue St Guilhem Tél. : MATIEAE PLASTIQUE USINAGE ENSEIGNES CHAUDRONNERIE Siège Social ter rue Pierre Fermaud MONTPElLIER (france) Tél. (67) JEAN LEFEBVRE "9 Sté SO.ME. VI l Rut Lakanal MONTPELLIER Societê Calloni Frères Bàlmp.nl el Travaux PubliCS Siege social : 30. village de Maurin Lattes Tel (67) ou COMMERCE DE VIANDE EN GROS ET / 2 GROS TRAVAUX PUBLICS ET ROUTIERS TRAVAUX de VRD DIRECTION REG IONALE LAN GUEDOC AOUSSILON Bureaux Atelier Dépôt: Route de Lodève Juvignac B. P Montpenier Cedex Tèl : Telex480I77TARFILE0NTP Le comité de liaison des associations nationales de rapatriés (FNR ANFANOMA FranceAfrique RANFRAN Groupement National pour l'indemnisation (CNPIIla maison des agriculteurs (MAFA) et l'union des Comités de Défense des Agriculteurs Rapatriés (UCDAR) ne se rendra plus aux réunions du secrétaire d'etat Jacques Dominati Voici quelques extraits de presse sur cette prise de position.le Monde.Le Provençal Le comité dè liaison des associations nationalës souligne l'insuccès de ses négociations avec M Dominati Le comjtê de liaison dea as.so cl'tons nauona.:e.s de rapatries d'allque du Nord rêunls Jeudi 7 Uvrler à Parti. li. l'issue d un ch&nle de vues avec. M. Jacques Domtne.U!leCr.re d'etat. a. " eoutotl! oue II!S négoclla!jenu mgag«n n'ont pas abouti. c ce tour à de. Jolullon.t atû/ait4ltu () n a raê l.i! ob!cw de l'action à court terml! qu'ii entend pmitsuivre dam le ctl4re d'tme unanlrùu d'acton qui ;I! trouve c:onjinnü : vote d'une 0 d'amnstle: renlorœment des mesures en faveur de:;.f.ll.p&trtb de contesalon sjamlque ûvlslon des bartne9 ({'balua.tlen des biens perdus et spoliès. utc"nslon des posalbtllte de mobilisation des tttres d'indem n.satlon amdagement des mada.ius relatives à la tn.m.m!s5ipll des titres d"lndemnba.tton rh! \ slon du mode dt: calcul des IndemnitéS compulment.alres modltlca.tlon du décret de septembre 977 sur l'aménagement des pt!ts.. la rélnstall.ll. Ion A ce sujet les dirigeants des USOC:latlo:J.S ont conflnné leur r"wlf\a de slfllcr aux eommlsstol4 onales JIfI.l"ltalre:s chardes d'étudier les problilmes tlnancleu des I"Apatrlës réinlta.lus. tont QUr II!' J)OUUOÎN pubiic. n'auront pa. dkilè la lupprenion du prè!tuemenr a priori du montant dl!' l'rus moratorfb sur les fndem.nltllb A TeCl!volr : Pour sa PLn. le Front national des rapatries (F.NR.) que préside M. Jean Trape a déeld6 de ne plus se rcndro aul!: runlons de travail convoquees PI.!" le 6Cc:ètarla d'etat parce qu'u estime que cellescl c ne pe:tvent en l'tgt actuel que cauuonnltr l'no poiihqlllt contl"tlin alu" ligitimu rl!ve7ld/cauoju tel rapa frit. Le F.Na. IndlqUI! qu'ii ne re"iendn. s.ur cette declslon qui! Ior:sque le gouvernement llnnoncera le depôt d'un projet de 0 d'amnistie Le mouvement du Reoouf'l (RlL!ISI!mblt et coordination unitaire des rapatt6s et spollê5 qui ne tait pas pa.rtle en tant qu'organisation du comlt de llal son des S5OC0t0n5 natlona.les a atrlrmê jl!udl sa &OlIdarlt avec cellescl."t. d.. p () la comu' r6"nlt lia nprb.. fi amoci.uo".:. F.N.R. t'assoi:t.uon "Uolat. des Fnnçats d'afrj'iue du Nord (... ntanome) Fraaçe.Afrqu... ".. urnblm.nt natlodal dn 'ralieal) d'ahl'l"a du Nor d (Rantran) l OrouP\lme"t n.. t Ion al pour ]'lnw.mallauon (O.N.PI.) la MelJo" du..t"ltuua.. ni tn.liçali d... lrtrl.. (MArA) et l'ull0n des eomll" de dhenje de. arleuiteun ra"atrl" (UCDAR). Les as$(lçfatfons d8 rapallih : la politiqu. dl "concl!l3tfon are: /$ Pomira publicl n'a pas Ibulllles sept associations narionales de rapatriés r6unies.. Paris en."embih plëni6te; pour faire le point de la politique de c:oncertiition IrVl!C les PotNoirs publies. ont constat' hi.. dlns ' communique; que les nt gociftion.. engagrhs n'ont pas abouti à ce jour" des solutions positives el satîsfeisantes t En CfI Qui c:onc.eme l'am6 rtagemem de dettes de réins taltl'tîon enes ont deadé de confirmer la décision de ne pes patticir aux réunions des commrssions r!;ionales patit.airas d'imtnagiment des pren; de réinstallation tant Que les dossiers dlndemnimiion du rapal"" seront amputês du montant de leurs dettes Nns qu'au. C\Jn emèn!gemenl real ne soit etftjcu6. De son cdt6 le RE.c'OUR S IRu.emblement 8 coordination umairn des rapatri6s el dlls spoli's) qui vion! d'litre convié poyr ta premi6re fois dllpui3 la toi d'irrdernrtisalion du 2 janvier 978 à panici à la concerta tian orgamue par M. Jacques Oominati tai. d'etat au L l des pras du Rapatriés. Premietministre s'est solidari:s6 eh.rgt r... ac: la position dei a5lqciahons e de "palrits. Fi a ro4 'est la grogne Une (>!. da plu.! c't la gogno chn b::. ri::::ri.!.l. lo:; pl<l:> dblormlné'j'elll/:;;;::;::o;:t mbl" d!l pr:rtiquh la 9rt:) t:o!cuf!) pôllcrnen\!. bû;;col :;' C'cst nturd!::ln'nt dcn) JOI sud d.:! la F.. mœ quoj co Cacp œ clrocco a :;3 ;;:: '''Mut c.. tl; GÙ ::: ;::::! noj ont rci);l:; r.::lr.:i e"lc \:)3 dlltlj:ujth que l'cn s"lt Alors Qua le discours de Car penltas aval! redonné l'espoir qua soient enfi:l effacés les séquaues materielles du drame vécu pat les rapatriés l't;>puce 0' de la toi o'i:lcl':llnrsa\lon du 2 j8f'ier 978 aboutit pour cer {<lins pat un parôdolço crue: à la ruina Pour le R.EC.O.U.RS l'as SOCI<lIÎOtl Qui réunit la grande masse des rat:é5 et qui lui la Mula à 0»" util;:;t l'arm'l politi Que le mal vlent non de Ja loi qui t Quelques aménagements p;ès a blan pris en compte le:; problèmes mais de son appllca:lon al notammant d3 la méi.u\lal quel'" de la concertation qui ra sui \/ro. Acluellemer.t la situation ent" l'adml(isratlo. et les rapatrios esl bloquée la R.E.C.O.U.RS 8ï8;' donné pour consigne a 5: adh6rents da na pu partlcl pr iiux commislons régloniles pwl:a.res d'amjnaromenl tant Que l'an.l.f.o.r. (cr. ganlsme chillg CIe l'maemols<lbon) co.'linutora à p:jlincr des lndemnlsatimi le momant des préls la loi prévoit. Qu'cst' dédui! du compimenl dïndemnilalion le capital des prl!i$ mentionnes â l'artlcl 46 de la loi du '5 julllel 970 no.'l rornboufs!s à la dale de liquidation du compté ment CI'inde.\"lSaton. lafrapg!rlê$ poor s r6instqî.!er onl ob:cnu ces prêtj.. moyen terme remboursaes SOIJII8:lt on trente ar.nuitb. po.. r :a )lupar Il Itl\Jr resla una qulnza.n::o d'<:f\ Mas pour liquider ces ç.rl:5. Or tors de "3:tnbuhon des Mres du complément 'lnd3mtlls3tlon tux rapatriés rêrnstallôs b':'néi'cjalt" da ce.i prét3 à long let/ne l'e!o;t relleni la 0i"'l:é du prét. los ril. patriés estrmenl Qu'II y a là confusion cnlrs le colpltal non remboursè (cc ':':!iii échu el no< régl6) el capital non JChu. l'ela: enlend aédu;re la:> If"\ demnisations les prêts con senlis au titre du moratoire ou de l'am& nagema.t c'esl à<lire ceux dont les Jaux sonlles ptus Intéressants alors que los bén6flclalr de l'indemnisellon scxjhal!anl pouvoir sa llbêrar avant tout de leurs de:ta:;?l'o't dnt " I::!Ul! s"nt beaucoup plus élavés. CettG manière da pratiquar enlrafne bien des drames el va : rencontra finalement de la '0 loolé manifestée par le président de la République. le R.E.COUR.5. ne compte plus les lettres de ses adhérents Qur sont aulan: de cris d'appets au secours: tel agrlcvlltl\jr du. Gers selloit allls! réclamer 0000 F 6 payer dans le:; $Ix mois Juste le tem d:) vendre. propri'té et de faire da ma famille des lan. abri et das Ch6meut. _ Un aulre da l'auga cji)c:ul. Mon :Ctil <l 0Jt justa sotli A éponger mon passif et après une vit de labeur Je n'cil plus dg ressources financières. Quant lu délégué des landes Il estime. SI on 8)Ige8 dès melmenant le rombours& ment de nos prêts nou. serions sut la paula pour au moins 85 " d'enlie nov5. 0'::3 COi"".m!!:;olons!o;=mcna:c:;; la SOIullon pour les rapatnés ne pell! que se trouver dans des commlssfons d'am6nagcmetlt d pan6tnantales et non réglonalel afiti qu;) les cas SOionI réglés avclc la maximum de compréhen SIon Cl d3 co;maissanc& des problèmes de chocun Aulla point de méconlenlement des rapatriés la vulnérabilité des titres d'indemnisation devant l'innalion. Ces titres po/teurs d'un simpla rntéré de 65 % 00 déjà élé grignotés el rien ne parmol de penser Que le3 choses Iront en s améloranl. Aussi les pieds noirs voudraient pooolr n;cc:gr litres O'J QU st revue la claus!! de sauvegarde. Uu coto mlnlstolre onestime que l'action des rapatriés. ne se ra)en!il pas et on liii élat des chiffres considérables : tes cr drts d'indemnisalion sonl p{t:;sts de.300 millions en nO millloll:;; en 979 et 980 Quant à 'inslance arbitrale elle 8 élé saisie de pius de demandes el les dëclsions ren:lces a Iraduls.me plus sowent par des majoral/ons imporlanlas O\Ianl auj[ commissions elles foncllonneront meme on l'absence des reprlisentants de cerlaines assoc!.ions et jusqu'alors les décis!ol" rerjuës sonl e:;u mises très favo:ablcs aux rapatriés par l'&dmlnb.:r.. Uon Quant à J'A.N.!.F O.M" e:je 3flnonca que le traitoment In:o. mallquo parmetlra d porter 0 nombre des trailm:i: CIO desstars avx environs d G5.W:; (..' 930 el eslimeque I";jcullon det deu)( lois d'ln'::':nlnr::.lo:; (lois de 970 et 978) $eta I":!rmifiée sauf pour les Irh9!!S OIJ It'S contentieux à la tin C:c 93 conformément 8UX cr"l!jllj8mcnl'l pns. Il rûsle a souhailqr quo! ia to..l d'lmn l salîon du 2l;"Jnvlr 98 puisse connoiilre d'p t:ml;o:.alions afin Qua son ap C(J!lOn fic vienne pgs Irahir l'c ; dtns ie quel elie a élo lilabon?e. la rf: prise d'cne COllCOtlil:lon r&llte antre rapatrié:! el adr.lll\is:raiiofl est la première à remplir pour ' panenîr Nice Matin Les association dé rapatriés estiment insuffisant le résultat des négociations officielles 'urlltl Paris a u.s.ble. pl'ni'! pour fs;re la point de la pdhtiqu de CGnc.narDn QU alln ont WIVUI avec Ih pouvoirs publics d.n.. coulln! de Ilnn" 979 lu $Bpt usoci.wnl nadonatas de rap'lri.. limellt dl' un c.ommuniquil qui lit négociations anga g... n ont p.. abouti i ca lour du solutions positives at ullsfi..antea. J "r.nt I otjon remise la 4 janvier 979 i M. Jacquu Oomlnlli lu ISIOCtatlons rappellint les objectifs de l'.etlon coul' tlrml qu'euu entlndent poursuivra dan la cadre d'une un.nimlti d'tc!tion J l 'Imnistie les Frlnçait de confeuign islamique. la mobin. tion de. litres et leur valeur la révision des barèmes la transmiuion des lit ru le calcul du compliment. ' En CI qui concerna l'amenagement du denes ae réinstallation eues onl decid d confier la d8cison da ne pas participer IUl rénion. d com'!'rutoti. régionales p.lrlt.ir! d'amenagement du prlts d. nl"stauaon tant qui lit dossiers d Indemnisation du r.patries "ont ampli!" du mant da Il!utS danu $Bn qu'aucun aménagemant tiel ni 0 IHect\le. De.on dte la REC.OU.RS. IRassemblement at coordinetion unitaires du rapatries Il de pontis) s'est solidarisé avec la position du auoeietlon dl r'olltri". La Dépêche. La concertation dans l'impasse Rèurue.a Prl'ls ll'i Hb!fe.!. 7 IN. 980 pol:l.. le pol/ii de J. potltlqut de «JnCa'Uhon 'eiie:s ont... im'c let powcws publics dan. le COI.I"IfII de flmëe 979 Ils sept ntions 00\_ de rapam eoos. IIteIIl que les nègombons eogq.. " ont pas XIoutItS C. pu des sokm«ts 00'0IYa.t utlslarswtli!l Se itlirlflt to.n moboiis 4 C.i.l.d h 979. l!ftise$' M. rnf\$lj.. DClrNn3b elles!ilpj)ellent tes objectifs de t'clion j I:OI.I't wm qu Des entandent "'.. dans e caa.. d'litli WInllnll' d"» bon QUO W IrOUW confirmie: l'l!nl\l5hl les franç.jl$ de conle:uo'l all!lqul la mobijiubewi clis tiltt!s. leu nleur. ta des b.!mes. la lrillsllvssloll en litrlis. CJIW dul:o'llpl'mem Votre employeur à la solution pour vous loget : le Comité Interprofessionnel du logement de l'hérault. ACCESSION : le C.l.loD.H. fait des prêtsâ l'acquisition et à la rénovation. le CLloDH aide à la réalisalion de programmes de conslruction de type traditionnel villas et appartements dens le meilleur rapport qualité/prix. Ces logements permettent de bénéficier de l'a.p lo pour les familles qui peuvenl y prétendre LOCATION : le C.I.loD.H dispose d'un parc de logements locatifs réservés aux salariés des entreprises. INFORMATION : le C.l.loD.H VOus ohre Ull service informalion constant pour tout problème juridique et technique concernanl l'accession à la propriété et l'amélioralion de l'habitat. CES SERVICES ONT ETE CREES POUR VOUS N 'HESITEZ PAS A LES UTILISER C.I.L.D.H. : 26 rue de l'aiguilierie B.P. : MONTPELLIER CEDEX Tél.: '

7 Ces noms de rues racontent la ville qui \0 'PLI It Même les fausses étymologies ont quelque chose de vrai C'est ce que démontre Ulle plaquette prépa rée par Jean LARZAC et le cercle occ tan de Mont pellier Mont du Verrou Mont des chiffons Mont des pierres notre Il Clapas )) est bien tout cela et les anciens noms drues ' sont IllIustration Nous donnors Ici quelques extraits de ce petit guid OCCI ta des rues de notre VIlle une promenade étymo log que la proc.'aire publication tégrale de a bro chure fournira d autres itinéraires t storqu bota nique. etc La légende de la rue (( Bona Nuoch )) En '959. les Itudllmts ayant lrut du li' <Ige floctvmt' au Fauhourg du Peyrou / yav"'t même eu des blessés J les habitants de kt VIlle leur tend/fent une embuscade sur le chemm du retour A ractu6lm rue Donat_ Pour dlswlgultr les etudldllts étrangers de ceu/( de Mont pelher Ils falsblem prononcer B chacun la fofmule / Dieu vos bona nuoch J}. LeI> non montpell'sms d'sllent {JfJf e/l.emple Dieu bous dount! bouna nueeh IJ ou bouno nr" Seuls ceu/( qui proilonçlj It.t 8 Montpe'/léMl/lc / DIfW vous dme bone nyotch.\l (urtmt Ipaf9ne Rappelezvous 0 AVEC ACCENT SE PRONONCE 0 BONA NUOCH Rappelezvous 0 SANS ACCENT SE PRONONCE OU VOS Vous_ En (ait " Bona nuoch II est /a de/ofmatlon dt!" Bon amlch Il nom du hayle (Mf Ronarml qui en 320 mterdlr le porr d'srmes ltu/( erudlants Comme fa rue BOllil nuoch. le I0m même de MompelheJ" ses vra/es et fausses élhymolo."' MONTPESTLIER : MONT DU «PESTEL» MONT VERROU Nous allons blenlôt féulf le millénatre de notre Ville qui avait plusoeurs am d exlstence Iolsqu'en 985 elle appareit dans les documents sous MI forme de MONTEM PESTELA ETYMOLOGIE Pestelarlum donne en occitan pastlièr peslièr comme 'icarium donne figuièt Pestelari_tum donne en occitan pestlairet peslllirttt comme ficanola Iplantation figuier.' par adjonction d 'un suffixe de diminutif fet. ou Montpes.i6r finit pat se prononcer Montpeli6r Or la pèile en occitan c'est aussi le verrou les deux mots latins en occitan pesttt et *Ie. 3. C'.st sur cette interpitatlon de mont du p6ile qu'on fi... Mont PeiM" en Mona P... lanus_ D r '. RIUM un mont que pestèla 80 OCCilan c'est un mont qui fait verrou a rest de la ciladeue a actuelle N 0 des Tables c'est à que se trouvait autrefoii une 6gIse St Denys 8 pvls le verrou propromenl d'l dont ep'!'ie dofsale monldll de La Comédl actuelle Jusqu'en Peyrou. d'est en Ouest LES ENCEINTES SUCCESSIVES Mont verrou. Montpellier l'él8t aussi par ses remparts qui en falsalenl un mont verrouillé Au Moyen Age les remparts flos BARRISI étaent ce qu'on appelait "LA COMUNA CLAU$URA» lia commune c6lufe) el chacun tet la garde chaque four par 0 échelles.. esc.abau dlluns t dau dlmars dau dimècres dau d'jous. dau divendre dau dtssable dau dimenge.. léchefle du lundi. mardi elc J A J'mténeul des remparts on fil rdser les maisons POUl Iss ser douze empans de terrains vagues C'est le chemin des c douze parms. (CAMJN OAS DOTZE PALMSJ A l'ellte fleul Il V avatt le leneplem IBALOARD. boulevaldl et un fossé ILO VAl. En avant plus 0 motns lom la Irce ou palis sade IUÇA PALISSADAI. un chemin de londo 0l\gealt le t'lnaut des lempalls LA CORSIEIRA PORTAL BAlOARO prononcez POURTAL. BAlOUARO o sans accen se prononce OU On dit la portaz (avec accent) mais lou portal lsans accentl _I;::;;;;;;;:;:;::;;;:::;;::::;::;;;;;:: 2 LA PALISSADA. assez. loin en avant. formait une AUJour &econde ligne de IOftlhcauon qui ense"at les plemers lau t Nard nt S bcwgs lappetés en OCCllan BARRI en raison des rampai ($ cerclent J'lInaenne vlue de porte en porte..."quets Ils. éla..." lidossésl En partant de la toute de r II IH IIIJtJ IIIIHlllutlllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllUllllII l2 PIMPRENELLE COIFFURE DAMES 8JOUX FANTAISIE COIf/ure Mode SOiree Bfushmg S( fis et RadiO du cheveu 4 lue Hen" Rene M<lnlpet el Tel BULLETIN O'tNFORMATlON MUNICIPAL DIrecteur de la PublicatIon Mlchat GUEORGUIEFF Conception O.FR.E.S PromotIOn Mairie de Montpellier Imprimerie spécial. de l'o.f_r_es T6 28H es Préres RUNSI. Il.'! H.Ml une Cuisine de Tradition.\<'\ 'f \Ii/on ' jlfijfi\l'\ 2. Mu \taj(uelone MO' l'fi Ut.R N!mes et en remomant vers le nord on a BARRIS SUI vants séparés pal les PORTALlEAAS parles de bois ouvertes dans la Palissade et par OU pénétralenlles AVEN GUDAS OU avenues tun barri qu8rtlel de laubourg est donc délimilé par le mur de la vine entle d... /( portails deuil dvenues sur les c6lds el la palissade entre deuil portahèrras vet' l'ellténellr! BARRI Prononcez BAR ri en appuyant sur le a (comme dans K barre III Et de même BAR ris au pluriel Tout mot termln4 paf une voyelle ou un s est accentué sur ravantdernière syllabe Toute exception est marquée par un accent écru la Clapas {prononcez lou clapa SI 3 Pnmiltvement Montpelhef était oncore plus réduit que la cité enclose dans la «Communa Clausura des murs médiévaux. Un PfemlM village semble s'fllfe développé en cerr:/es concentnquc$ autour de l'égllge St Fllrrwn 8UIOurd hul détrute qulétalt SItUée entre Shi Anne et la Pre lecture. MontpalllllPt se I0UVHi? dn aulfe (ôté dlj Il canun romlu laxe BéZiers NIITIe$ Il chemin du péllflflage cie Rome III Un chflmin pdrlatl de cetto VOI pour 8!ptndlc le Village fil son sommut ou les Guilhems SClgneuf3 de Mont pelltel Installeront leur second chéleau Ive... ancl80 Mtol de 'H4) C'esl aulour de ce chemin rectohgnc l'actuefle rue de la Loge autrefois carnéra daurada. canélra du la cauil\ana el " camera de la barralaraa II quille vuage semble s'élie agrandi engloban! un second noyau regroupé au dessus de Nofte Dame des Tables It {aul/elols SItUée 8U Plan Jean Jau'ès!. De celle église parlau un chemn qu' lell.tit dilectement à MOfltpelhélet /l'actuelle AlgUlllene!. Fal t.antlace au domaine de l'évêque ou PART ANTICA le premier chàl8au dei Gullhems s'tue Plaça Petraque. com mandaill'entr8e da la Condamlna.. Icoodom""us des co 5elngneurs lssu des (leu)( branches de ia lamme comtalel De l'autre côle de l'aigwllee s'etet'ldalt un plateau OCCuPE' par le. champ neti' II lo CAMP NOU déformé en" Cannau. qui fut lui aussi englobé dans les premières murall les. Tout aulour de cette pronllèe ence'lnte s'étendaient les premlcls faubourgs le quartle/f du Pillas laé alofs lo PETRONI future 4 résidence des Gwlhems CI de part el d sulle les pentes à gauche de la VAUFERA {Valfèrel à drotte les c davaladas qui aboutlssenl a Cando!e et a la rue de l'université. Tous ces quartl8fs 8". que les pentes doucas 8U Sud IVlllenOuvel et Monlpelhér8 à est SOn! flna lamenl englobés dans les rempalts dit 23 dont les Portais commandl! l'accès vers les remparl$ InCLens pal les rues du flleme nom LA BLANCARIA Il da l'untvcfstlel los CARMES (SEUl SANT GUILHEM et LA SAUNARIA LE MONT DES «ET DES PEAUX Il n est pas &lom'l8nt qu on ait pu ekpltquer MonlpE'lhlèf par Il Mon po/ilior. le monl des pelh.b des chlf lons_ On aurait pu penser aussi BUll' Ptl(lU)( 6a pèllla peau) ne se dlshngue du pel { polll que par un acct.'f'it. et le pel haire Ichiffon récoltall aussi bten les pealill dtllapln que les t.:/lffom; Mani pelhlèr It mont pel. SI rétyie est fausse l'hlsloll'e a fall cependanl de notre Ville un cen Ire d ndustne d'kabtllemet\( Les VIeUX noms de lue.an temotgnenl. MONTPEIRIER : MONT DES PIERRES ÛUiJnd (In er; V jes)( no au u " l'ile SI)Il nj' la ngue V rellou N"wCclst!e est POUl un AnglaIS ce qu'est Neuf chaleau pour un FrançaIs ot Casl... nau polit un QCcltcln AUIOurd hul les Dccllan onl applls le Francais. mais S'Ils m'venalent ClranU"I!i chel INK lu pont.)" ne plus savo"! QUI gnlhe Caslellld\l d.ms 'UI Idl Ill/! P IIlrqu SC pl.atndl(lenl Is Qll on les I!""vOte "NII!U IIiIVS il N ul haloou d.ios Vosges' CAMP CARRlElRA CASTEl COMBA COSTA FONT Pellt e)(ercice PEILLES» la Prononcez l e ex PElHARIA Pélliari' La f inale occitane la se prononce 8 dans IOUt l'est de roccltanle. e l io è l'ouesi Un loulou sain dit. fournarié fornaria Les IndullIes tt'xl 'ils av8elt leurs atelters au C(.'CIJI cie la VIlle Irue des TelsSlèrs des "lsscrands cana bassaria fabnque de chanvre. e tc. les métiers ete ta viande (la!nparla pre du cros dau biôu It' llou au bœuf! et des x Ua co.ri taria fabrique de CUIr! se Si l ua lent â la pérlphe rie loin des rues marchandes (I"argentaria. la car riélra daurade ou tue dorée) Fe mez Ie:io Il J. VOUS Wlvez le P.o h dt! Soutonel ) C cst JO' ne VousSItUOCampredo'd Ou CCStbtenun hamp rond MollS P'etlez le he 'Tl a m' _hamp le dl& min (Je mie camp N'awapel pas un coup de froid an montant Coste freqe. ni une coup du sole. Combe caude Allel plu let )O'e l'ottu de Fonlcallade AinSi c est 0ul un pdy..age que nous dt>v'noos sous les p' 'es a la place <los maisons qu cl accue ljes Il nous d'.cuedle tlncore avu. tes nénes TIOl$ de hel 'lous Mariezles... Avec QUI fautii maner ces noms communs el ces adj8ctlfs quahflcilfis? champ POTZ Ipr pous) PUllS FREG Ipr.lrechl froid rue PUOG 'pt plochl collme FREJA froide château PLAN plaç(' CAUD ipt c.au chaud combe NOU Ipr nooul neuf CAUDA chaude côte NOVA neuve REDONO rond fontaine VIElH (pr. vèll v'euli. CARRAT carré Vénf!ez sur le plan de la ville 3

8 Théâtre photo peinture musique à la Maison pour tous de la Paillade Pendant la semaine des vacances de Mardigras la Maison pour tous a accueilli environ 80 enfants. Certains ont fréquenté les ateliers de la Maison d'autres avec le théâ. tre de l' Hortaloup se sont initiés à l' expression théâtral_ Les ateliers: de rythme d'expression corporelle de musique ont servi a preparer une parade qui s'est déroulée le jeudi dans les rues de la Pailla.de: La baleine «Menthe à l'eau» personnage d'un conte marin Invente par les enfants était ensuite solennellement brûlée en face de la Maison Pour Tous..IIII;III.III I I.I!JI ;IIIIIII AVRIL 3 avril: Concert de Rock avec Banlieue Grise. au 5 : Exposition de photos organisée par le PhotoClub de l'equipement. 9 et 20 avril: Rassemblement de motos et concert de rock avec le groupe montpelliérain : OTH. 5 au 30 : Exposition de photos ({ Autour de Montpellier)} de Bleton Kuentz et Tershiphorst. 26 avril: Théâtre de la parole «Une saison en enfer». RECHERCHE DE LIEUX D'ACCEUIL Il existe à MONTPELLIER de multiples «Centres» hébergeant des enfants et des adultes en difficulté ; il s'agit de personnes qui ont des problèmes d'ordre social familial psychologique parfois légers et passagers parfois graves et anciens... et qui en raison de ces problèmes se trouvent dans l'incapacité de vivre dans leur famille ou hors d'un milieu très protégé Ce regroupement d'enfants ou d'adultes dans des «Centres Il peut permettre de leur offrir un soutien (matériel éducatif thérapeutique) mais en contrepartie les coupes du milieu «normal Il des contacts sociaux et humains chaleureux et spontanés dont ils ont besoin. Sans ces contacts s'ajoute rapidement à leurs prob ème de dépalt une Inadap a Ion progre slve au monde de tous les jours. Les tra vailleurs sociaux se rendent compte de plus en plus des inconvénients des séjours dans les «Centres Il s'il existe pas de possibilité pour les usagers d'être accueillis à certaines occasions dans des milieux de vie autre que les Centres Spécialisés. C'est pourquoi deux Centres Entreprise JEAN GENIN 54 av. du Pont Junénal Tél: (67) GLACES A RAFRAICHIR tc... cl "'mancon BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Montpelliérains cherchent à contacter toutes personnes intéressées susceptibles d'offrir un lieu d'accueil temporaire (week end correspondantes vacances fêtes etc... ) ou de longue durée. Les conditions matérielles des séjours (indemnisations nourri ture logement administratif durée du séjour) seront élaborées après contact avec des équipes de professionnels assurant un Service de suite avec mterven tlons adaptées qui accompa gnent cet accueil. le Centre BOURNEVILLE (ins titut de Rééducation pour enfants et adolescents présen tant des troubles du caractère et du comportem nt ou une situa tion socioculturelle difficile) Le Centre Henn WALLON (Cen r 'h rg men visant l'insertjon ou la réinsertion sociale et professionnel d'adultes handicapés par inadaptation l. Ecrivez il. M GUIPPONI J. HEBRAUD J. BALLE M DEVINNE Groupe de recher che de lieux d'accueil et d'héber gement Centre BOURNEVILLE rue de Mas PRUNET 3400 MONTPELLIER. (t'\th" t... H'" i\\ :\ ".( "IHMt. t lit tor( t H'l"nCe rlu sud e<; roule de Nimes Z d" Montppllr r Adresse Poslale Bo.te Pos!... t 20" LE CRES 3400 MONTPELLIER CEDEX lele lél (67) Un dynamique contrepouvoir? Un phare au milieu d'un océan de préjugés de craintes de tabous? Toujours estil que l'ouverture récente d'un centre d'orthogénie au numéro 6 de la Rue Pierre Fermaud derrière le Plan Cabannes va changer quelque chose dans la Ville. Désormais les Montpelliérains savent en effet qu'ils peuvent s'informer sur les toujours délicates questions de contraception d'avortement de sexualité plus généralement. " y a belle lurette que le projet éta.t dans l'air. Mais il ne prend forme qu'en 978. Cette annéelà les élus locaux et départementaux pretent une oreille attentive aux proposi tlons du mouvement du Plannmg Familial «Aidez nous à trouver un local et nous allons tout faire pour Jouer un rôle préventif dans les cas d'avortement et nous aurons égale ment une fonction essentielle en tant qu'informateurs en atjère de sex.ualité)l. L'Idée fait son chemin rapidement d autant plus vile que les exemples dans d'autres villes françaises ne manquent pas. SACS 3 Kg BARRES 25 Kg 'lv Plus de trente localités ont plus ou moins SUivi les conseils du Planning Familial et ont plus ou moins facilité la créa tion de cetres d'orthogénie. Alors pourquoi pas Montpellier capitale reglonale forte de plus de Habitants? ourquoi pas effectivement se disent en particulier les principaux responsables montpelliérains? Du coup l'affaire ne traine pas. Quelques mois plus tard un local est trouvé. Des travaux sont nécessaires. La municipalité engage une somme de F pour réaliser finalement un ensemble convenable comprenant trois bureaux l( de ren contre ) un cabinet médical une salle de stérilisation. Le conseil régional accorde de son côté une subvention au titre de l'équipement. Le Conseil Général enfin participe financièrement à cette opération. Le jour de l'mauguratlon De gauche à droite Raymond DUGRAND et Jeanme CARRIERE Mlch/!ile BEL ORGEO T Simone IFF Georges FRECHE L'équipe du Planning constituée de vingt animateursconseil ers de quatre médecins de deux sagefemmes et d'un pharmacien peut se mettre alors au travail. Le lundi et. e Jeudi soir. le mercredi aprèsmidi: soit cinq heures de permanences à assurer. Et des moyens limités. Un budget de fonctionnement de la Direction Départementale d'action Sanitaire et Sociale et puis... c'est tout. Seulement il y a une profession de foi que chaque militant aurait pu Inscrire au fronton du centre «Nous voulons vous rendre un peu plus responsable de votre sexualité). Comment? En donnant la possibilité aux Visiteurs de rencontrer d'autres personnes aux prises avec des difficultés similaires ou compiètement différentes bref créer un dialogue. «Faire en sorte qu'avec ces rencontres ces informations elles prennent en charge leur contraception; qu'elles fassent un choix délibéré entre pilule sténlet». Donc à bannir dans l'esprit des responsables du Planning l'attitude qui consiste (l médecin sauveur». quelquefois leurs épouses ou viennent en franc.tlreur demeurent une espèce rare. Tiens tiens! s'agiraitil d'une offensive antipouvoir médi cal d'une contestation d'un certatn «mandarinat médical 7 Absolument affirme carre'ment MSI mone IFF. Pre'sl dente ". du Mouvement Français du Planning Familial. «Les mède cins qui travaillent ici seront appelés à effectuer par exemple des contrôles de stérilet ou différentes opérations techni.. ques mais Ils resteront des techniciens ce centre sera avant tout un lieu de parole et de rencontre ) Plus surprenant les chiffres révèlent qu'une grande partie de la II clientèle» du mercredi aprèsmidi est constituée par des Jeunes Des adolescents qui ne trouvent pas semble t Il dans l'"d e ucatlon sexuelle à 'école toutes les reponses souh alla bl es. Au centre ils ne se sentent pas lugés alors le dialogue se noue. «Quand on met les gens en condition de se parler IJs se parlent Il dit simplement Madame IFF. MaiS le responsable du Planning Familial en France ne cache pas la difficulté de sa tache? à remettre ce type de problèmes entre les mains du UNE PROFESSION DE FOI DES CHIFFRES SURPRENANTS Qui fréquente ce centre d'orthogénie? En majorité des femmes indiquent infailliblement les statistiques. Des feit'rt'les qui franchissent le seuil du centre pour exposer dans 80 % des cas des problèmes de contraception. Les hommes euxmême si une poignée de «courageux» accompagnent MIDI TELEPHONIE I===_J VENTE ENTRETIEN LAMOUR Tél. : CRtATION DE PARCS ET JARDINS rollle d Arles Cassa'gue5 Tel 66) 84233'; 4 km 3 b" rue Anterrreu runllllles A&UWDS jeanphilippe rtplnltrls D'ORNEMENT Avenue du MarchéGare l( Nous devons faire face aux structures publiques qui ne reconnaissent pas encore les droits des Jeunes et qui ne répondent pas toujours d'autre part aux demandes d'avorte ments. De notre côté nous continuerons de venir en aide a ceux qui nous le demandent Il. L'an dernrer person nes en France ont fait un petit tour dans ces centres d'orthogénies. Des résultats qui se passent de commentai' res ""'" III ""'" /"'""" """ "" "''' l' '"" "'" III "" "" ' '" '" l""" "" INSTALLATION (li\lr('t LANGUEDOC ROUSSILON DOMAINE DE MAUR"J LATTES (Heraull) TI'l r67 '>8 ') L'INFORMATION SEXUELLE DE A à Z AU NOUVEAU CENTRE D'ORTHOGENIE Of_ Agences: A. BARIOLI el M. DUPIN 9 Bd du Jeu de Paume c'l MONTPELliER Tél A. COUIERf el J.M. GALMES 6. Place Rondelet c'l MONTPELLIER Tél FIlLiOlUl YSSE 6 Rue PaQèzy à MONTPELLIER Tél st SOCIETE ROUTIERE COLAS SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE F Etanchélté asphalte et mullicouche Couverture et bardage V RD Trottolrs Chaussées Sols mdustrtels AI res sport Ives.t ct.p "'.9_t_ A$rhatta dt P fr Zone Industrielle LE Crès Tel: 57 3 De la piste de jet à l'allée du jardin... Tous travaux de VD.R. et revêtements Quincaillerie de bâtiment industriels et routiers OUTILLAGE MANUEL ET ELECTRIQUE PEINTURE DROGUERIE MENAGER Région Languedoc Roussillon Zone industrielle de la Lauze Saint Jean de Vedas Tél. : (67) Télex: COLAS SJVED Eis VIEUX PIERRE A VOTRE DISPOS ION S Il EXPLOITA ION d 46 av Pont Juvenal Montpelher él

9 IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIllii Nous avons publié dans notre précédent numéro le budget primitif 80 de la ville de Montpellier. Nous pousuivons ce mois ci avec celui des services des eaux et assainissement. Le budget de ce service s'élève à Section de Fonctionnement Section d'investissement Il fait apparaître un excédent de recettes de F. Cet excédent est destiné à combler le déficit constaté de 97 à 976. Nous respectons nos engagements pris par ulle délibération du Conseil Municipal en date 6 Septembre 977. La gestion très contrôlée du service a permis de résorber chaque année une partie du déficit. Afin d'assurer toutes les demandes des usagers et de satisfaire aux besoins du service un recrutement de personnel est envisagé. L'augmentation des effectifs sera de 36 agents. Afin d'assurer l'équilibre de la section de fonctionnement le prix du mètre cube d'eau sera porté à 83 F. La section d'investissement d'un montant de F. per mettra la réalisation des travaux à la source du Lez ainsi que l'interconnexion pour l'alimentation en eau des villages situés au NordEst de la Ville. Cette section sera équilibrée par un prélèvement sur les recettes ordinaires de F. de participation de tiers de F. des amortissements de F. de récupération sur option TVA de F. et par un emprunt de F. SERVICE = " I Ul I. I II I I!I II I II II: FraiS d'analyses Redevance Commune de Juvïonac Intérêts des Emprunts à long et moyen terme. Rembours. Ville Rembours. Frais immobiliers à la Ville Rembours. Frais de garage à la Ville Rembours. Frais administration générale à la Ville Publicité propagande Documentation Frais de P.T.T. FraiS de dommages Frais de commission pour emprunt Intérêts des emprunts à long et moyen termes Frais emprunts obligatoires Amortissements techniques Dotations excédents ordinaires Réduction de recettes exercices antérieurs Créances Irrécouvrables q Ih'l' l'ii l" jlll'lil' Plodult vente de J'edu ProdUit taxe Elat ProdUit contre valeur Vente de clechets Prestations de services ProdUits cie dégàls et prejudlccs AlIlres produis accessolfes I... _F_O_N_C_T_IO_N_N_E_M_E_N_TIII N_V_E_S_T_IS_S_E_M_E_N_TS'I Libellé Combustibles f ) B Pr UI s d'entretien Pièces et matériel de rechange Fournitures de magasin Fournitures de bureau Remb. Frais personnel à la Ville Taxes et Impôts Loyers et charges Location de matériel Entretien et réparation Petit matériel outillage et mobilier Fourniture d'électricité Redevances Reversement taxe d' Etat Reversement contre valeur Redevance sur prélèvement Contrôle des installations électriques Relevés et contrôles des compteurs Voyages et déplacements Transport de matériel escassut AUTO EXPRESS DEPANNAGE REMORQUAGE VETEMENT HOMMES ET GARCONNETS ARTICLES DE SPORT BONNETERIE CHEMISERIE CHAUSSURES BAGAGES 25 Rue des Etuves j H.L p. ce JI ' l"e t ) d( Il: utes ûlq\jl le budget de ce service s'élève à Section de Fonctionnement Section d'investissement Dépenses Libellé PartiCipation uels élnlluldtlon Aillortlss('mcni empruilts C D..' Amortissement emprnts C.A.E C L Amorlissemenl emijrllnh C E Remboursement "mhull! Id V:l AcqUISition mdtéflel out liaj(; ACqUISltlOIi vehicules Source cie Lez Travaux TI<lVaux neufs Gross(:s repa'i'fl"ns Interconnexion rdvalix Toavélux pour compte de lier l00ù 39 g &/7 6/ F. FONCTIONNEMENT LIBELLE Participation diverses Annulation FraiS d'etudes Amortissement emprunts C.A.E.C.L. Amortissement emprunts C D C. Amortissement emprunts C. E. Rembours. annuités emprunts à la Ville Acquisition matériel outillage mobliller AcquiSlotn véhicules Inondations travaux Travaux neufs grosses reparatlons Travaux neufs subventions Avenue liberté Travaux Branchements particuliers Station épuration LIBELLE Achat matières premières A chat matières consommables Achat d'habillement Achat de carburant Achat de combustibles Achat de produits d'entretien Achat de pièces de rechange Achat de pièces au magasin Achat de fournitures au bureau Remb. Frais de personnel à la Ville Impôts et taxes Loyers et charges Entretien el réparations Contrat C.G.E AcqUIS matériel Fourniture électricité Redevance Cotisation Plaine de lattes Voyages et déplacements Redevance commune de Juvignac Rembours Intérêts emprunt à la Ville Rembours. frais Immobilier à la ville Rembours. frais de garage à la Ville Rembours. frais administration générale à la ville Frais de publicité Documentation généralc Frais de P.T.T. Frais commission d'emprunt FraiS de commission d'emprunt Frais emprunts obligataires Amortissements techniques Dotation excédent ordinaire Réduction recettes sur exercice antérieur Créances irrécouvrables RECETTES Participation diverses Excédent ordinaire Emprunts Amortissement bâtiments Amortissement matériel Amortlssemenl réseaux RECETTES 4 83 Exc.edent ordllldile capitalise Pdrl \Ipatlon (Je uers d Jes lrdvdllx pour leur COIllJlIP Emplllilts AmorilssclTlCllt I>atlmcnts Amorllssemenl mlieliel Alllorlisselnellt resedul< TVA SUI hll0lsjiioi <; rue du mas Saint Pierre Montpellier Z Tel DEPENSES DEPENSES Recettes INVESTISSEMENTS La mise en service de la station d'épuration de la Céreirède a augmenté les charges et frais d'entretien Le personnel est IIlsuffisant un recrutement de agents est nécessaire pour assurer le bon fonctionnement de ce service. Afin d'assurer l'équilibre de la section de fonctionnement la rede vance sera portée à 8 F. par mètre cube d'eau con;ommée. Les autres charges subissant les augmentations normales. La section d'investissement d'un montant de F permettra la réalisation nécessaire à la remise en état du réseau à la suite inondations de continuer les gros travaux satisfaisant une meilleure évacuation des eaux usées et de terminer la station de la Cereirède par la construction du stade tertiaire. Cette section sera équilibrée par un excédent sur les recettes ordinaires de F de participations diverses de F des amortissements de F. et par un emprunt de Recettes Achat eau brute à la C.N B.R.L. Achat de matières premières Habillement Carburant!I!I!I!f:!IIII!:I!I!!::!!2!II!III!] Dépenses IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII nlllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll""ii"""iiiiil U ' Redevan ce assainissement Taxe de raccorde ment Pro me pour épuration Vente de déchets Autres produits accessoires Tél. 67' ETUDES CONSTRUCTIONS ET ENTREPRISES Entreprise de travaux publics et privés Pose de canalisations pour le transport de tous fluides Fabrication de tuyaux en béton précontraint et en béton armé Gestion et entretien de services publics d'eau et d'assainissement Collecte et traitement des ordures ménagères \0NTPELLIER 3l A'\ enue du \la< d' Argellier Tél Béton armé Génie civil Bâtiment ENTREPRISE GENERALE BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS CONSTRUCTIONS INDUSTRIALISEES ET SCOLAIRES IARSEILLE 2 Avenue Dé"iré Bianco Avenue du MarchéGare Tél Tél. : (67) FRONTIGNAN OUi'erttous les jours sauf Le dimanche et le Lundi matin Tél. : 48./6.40

10 '. Remerciements d'israël Monsieur le Maire De retour à Paris je tiens à vous exprimer ma profonde reconnaissance pour le chaleureux accuely que vous m'avez réservé au cours de ma visite dans votre belle ville de Montpellier ainsi que pour l'admirable hospitalité dont (ai joui. Après la rencontre de Coupe Davis Monsieur le Maire La Ligue Régionale les organisateurs de la rencontre de COUPE DAVIS et moimême plus spécialement tenons à vous remercier très vivement tant d'avoir mis si gentiment à notre disposition le Palais des Sports que de l'aide que vousmême et votre municipalité avaient bien voulu accorder à mon ami André NAVARRE. Je vous prie de croire MonsÎeur le Maire à l'assurance de ma considération très distinguée Michel COULOMB Président J'ai été particulièrement ému des paroles que vous avez prononcées concernant mon pays et le processus de paix au MoyenOrient. Votre courage et votre dévouement à la cause de la paix s'inspirent sans doute de cette belle tradition française qui a fait la gloire de ce pays. Permettezmoi au nom de mon Gouvernement et en mon nom personnel avec l'exp res.sion de mes sentiments de gratitude de vous souhaiter le plein succès dans vos entreprises. AlR'NrER: "IlAVION MOINS CHER" POUR les GROUPES Les footballeurs avaient bien travaillé Les footballeurs de l'aiguelongue avaient activement participé à la confection du char du quartier pour le dernier carnaval. Leur «Gargantua» a été très apprécié tout au long du parcours. Ils seront bientôt récompensés de leurs efforts: le terrain de football sera inauguré prochainement. Les sportifs de l'aiguelongue auront enfin une aire de jeu à côté du Palais des Sports. Cele illiflee Air Inler fall heneflcl r tous les groupes (il suffll d'pire au m0ll5 dix a voyager ensemble) de lanb exceptionnels 5ur ses vols hlancs el bleus Des tanfs USSI réduits que celul cl Il en existe sur la plupart des lignes Air Inter. A prix egal. Cholslssel l'avion MEIR ROSENNE Succès de la quinzaine d'animation organisée par le C.C.L sur le cirque Au mois de mars le Centre Cultu rel du Languedoc a présenté une série de spectacles et d'anima tians sur le cirque. Place des arceaux cinq représentations sous chapiteau ont permis aux Montpelliérains de se familiariser avec l'univers des gens du voyage. Au programme : quinze numéros sélectionnés par Philippe et Marie Paule Goudard. Au centre culturel 20 rue Lakanal une exposition était ouverte à tous du 8 au 30 mars. On y trou vait 00 photographies de J H. CarbonauK et des affiches sur le cirque de R. Brutus. Enfin plusieurs conférences débats reportage f ilmés projections vidéo et séances de cinéma ont été consacrés au thème du cir que. AIR INTHl MO\ITPELUlR n 'f'k'ii'r lll 'ni 5 (" Il n.. s Id lfi7) 5H hi? 0 r..'!l'rviliul t(ll (67 ;hio AIR INTER NIMES Iv.'I'OplJfld NITlf'S h'l (66 87()..:'. S Hr'S! 'rv.:iim.::f h (iii'l9'iltl Entreprise Jean Estupina /' ROUTESASSAINISSEMENT TERRASSEMENTV.R.D. Direction Générale Les Hauts de Mireval 'Tél Âgence pour Montpellier Rue du Moulin des 7 Co ns Les Tours de StRoch T N9 Quatre m//e cèdres à Grammont Dans une dizaine d'années les Montpelliérains se retrouveront souvent dans le parc de cèdres de Grammont. Pour l'instant ces arbres sont encore tout jeunes grands de quelques centimètres à peine. le service des espaces verts de la mairie vient de procéder à leur plantation sur trois hectares du domaine. Quatre milles plants ont été répartis tous les trois mètres l'éclaircissage se fera par la suite naturellement certains arbres étant moins robustes que d'autres. le 4 mars dernier Georges Frèche maire Yves larbiou adjoint et Marcel Vidal président de la Commission agricole du Conseil général représentant Gérard Saumade ont planté symboliquement quelques uns de ces cèdres de l'atlas. «Ces arbres ne sont pas pour nous des gadgets devait dire Yves larbiou. Ils sont le témoignage de la politique d'espaces verts que veut mener la municipa lité)). Ces quatre mille cèdres qui sont un des éléments du centre horticole cotoient la mare de Grammont et font partie des 7 hectares écologiques du domaine qui deviendra rapidement un des lieux de villégiature préféré des Montpelliérains. SOLIDARITE du CONSEIL MUNICIPAL avec les TRAVAILLEURS de GENIN Société Nouvelle des Ets JI ' f ELECTRICITE GENERALE INDUSTRIE ET BATIMENT LIGNES H.T. M.T. et B.T. POSTES DE TRANSFORMATION...r " 438 Avenue de la Mer... En matière de sécuflte on ne peut pas transiger. Les solutions les plus sophistiquées sont d'abord des solutions éprouvées. Pour vous Fichet Bauche a toujours une bonne idée d'avance. tlchetbauche Coffresforts chambres fortes armoires réfractaires. alarmes électroniques. dispositifs antiagression contrôle d'accès 28 boulevard du Jeu de Paume Montpellier Tél: Tél. (67) et Le jour de la plantation symbolique. A gauche Yves Larbiou et Georges Frèche. TRA VAUX PUBLICS Terrassements viabilité revêtement de chaussées adduction d'eau E.D.F. G.DF. ' ASSAINISSEMENTS SABLIERS DE GIGNAC CARRIERES DE GARASTRE Installation mécanique moderne chargement automatique rapide. Le Bureau Municipal réuni le et leurs familles qui sont mena 6 Mars 980 a reçu une déléga cés du chômage après ceux d'alla rd de fages et de GrassetMasson ce qui accentue par ailleurs la disparition des entreprises régionales. Le Conseil Municipal solidaire des travailleu rs de l'entreprise GENIN se déclare favorable à leur proposition de table ronde tion des travailleurs de l'entreprise GENIN. Il constate qu'à l'heure où les pouvoirs publics se targuent d'une prétendue baisse du chômage dans l'hérault et d'aider les entreprises en difficulté c'est 70 travailleurs du bâtiment de plus Georges Frèche MAIRE de MONTPELLIER / " / En/reprise Célll'fII/' «Banque Populaire du Midi SUA Y Fils SARL Travaux Pub/in vous propose... J.l67() BAII.l.AIH.l t:. Irl. : (67) 70. IU7. 7).( TREMIES SUR ROUTE 45 ROUTE DE LA POMPIGNANE B.P CASTELNAULELEZ entre les représentants des travailleurs les responsables de l'entreprise la préfecture et la Municipalité afin d'examiner toutes solutions tant en matière de maintien de l'entreprise que pour la garantie du travail et des avantages acquis. SOPREMA AGENCE DE MONTPELLIER L Rul..; E Il: l. r. _.. Procédés multicouches isolation thermique etanchéite élastom ère type soprajène MAMMÇlUTH SOPRALENE l' fi DES PRETS FAMILIAUX adaptés à tous vos besoins. 6 agences dans votre ville sont à votre disposition pour vous renseigner f..il.. J USINES 7 AGEI'IICES A VOTRE: SERVICE '!2 M

11 li A6 Le secteur du 3e âge a bénéficié régulièrement d'une augmentation de budget au cours des années précédentes. Ainsi en 980 point culminant de cette politique volontariste plus de 50 % du volume global des dépenses du Bureau d'aide Sociale est revenu aux personnes âgées. Dans un avenir assez proche des projets importants comme la création d'une Ge résidence foyer comme J'ouverture d'un nouveau club du 3 e âge rue de la Cavalerie vont être réalisés. D'autre part un système de distribution de repas à domicile destinés aux personnes âgées impotentes va être mis sous peu en place. Dans le même ordre d'idées un procédé moderne de téléassistance (Je futur détenteur n'aura qu'à appuyer sur un bouton pour signaler un accident une grave maladie etc...) verra bientôt le jour. AIDE LEGALE Aide Médicale Gratuite Cette aide est attribuée aux personnes âgées assurées sociales ou non qui ne peuvent pas Suporter le coût d'un traitement il domicile ou une hospitalisation. Ces personnes peuvent se faire inscrire au BAS pour un traitement à domicile ou auprès du CHU en cas d'hospitalisation Aucun plafond de ressources n'est exigé mais une enquête est effee tuée auprès des enfants el petits enfants Pas d'avance d'argent de la part du bénéficiaire. Des bons sont attribués par Je médecin le pharmacier'l. l'infirmière le dentiste le kinésithérapeute etc... DépSrl pour un excursion. et Puccmelll direcfeur du BAS. m GUY DUPUIS : Charcuterie en gros G ATELIER de dél:oupe.lq.ee N 34 5 H 33 rue de la Cavalerie Montpellier Tél. : n_ t Entreprise de Maçonnerie et Rénovation de Monuments Histonques._ bl4f N4Z0N A\'nul!' de la Pompignan!! Villa dcs Tillt'lJJ n' T/4 j4(x'x) \0NTPElIlIR T!!I. n 'X)..J (lu 79.nD /l9 lnl r(pol A.t"nut' Villencu\e d' Angou!nlC prod"lr. m.riu"rglque. '" Dkoup.g. delore. ferl el M"IIU!I ono LAZAR S.A. Division REBDUL Socl'Ié anonyme au capital CIe F_ MONTPELLIER QUARTIER PRE O'ARËHES BUREAUX: 6 : 92.()9.6 CHANTIER: ni : Carnans Montpellier Gare toutière 2 Entreprises <' votre service At\lUlelllelllS IllellSllel;:> SpClilU... poul It!s SALARIES Rell!;I!IIIH.!."ellrlS GARE ROUTIERE T" 92 (JI <3 305 Le hall d'sccuell du Bureau d'alde Sociale r/je Mompel/lerer Aide ménagère Particularilé : il n'y a pas d'erquête auprès des enfants el pelils enfants Nature de raide. le Bureau d'aide Sociale met une femme de ménage à la disposition de la personne àgée une heure par jour. Allocation mensuelle Cette allocation est atlribuée a des personnes qui ne bénéficient d'aucune retraite. Cette allocation est égale au minimum vieillesse. Condition d'obtention: ne pas avoir de ressources Une enquête est effectuée auprès des enfants et petits enfants.. '" ' GENIE CIVIL ET BATIMENTS LANGUEDOC ROUSILLON = 80 ROllte de Lodeve MONTPELLIER Tel. (67) Telex ' Placements En résidence ce foyer En centre de soins pour les semi valides Long séjour : hospice Dans cerlaines conditions énumérées ci dessous le BAS paye le prix de journée aux personnes agées. Pour cela il faut. Ne pas avoir de ressources suffisantes pour payer le séjour L'établissement doit être agrée (pas de prise en charge pour les établissements publicsl. Dans ce cas là la retraite est perçue à 90 % par le BAS 0 % étant laissé comme argent de poche à la persone âgée Une enquête est réalisée auprès des enfants et petits enfants. Le BAS dispose des établissements suivants: résidence foyer de Campériols les Aubes Montpellièret Paul Valéry et St COme. Il Aides facultatives Les clubs Onze clubs de quartier sonl ouverts tous les jours de h è 8 h!fermeture le samedi) Des repas sont distribués tous les jours è Midi. Ils sont consommés sur place ou emportés à domicile. Prix: 330 F pour les personnes inscrites è l'aide sociale et 0.55 F pour celles dont les revenus dépassent le plafond. L'après midi des animations sont réalisées jeux; cartes télévisan fêtes diverses. lotos projection de films. Le goûter esl servi gratuitement à toute personne présente au club. But des clubs: lutter contre l'isolement offrir une animation adaptée aux personnes agées Proposer une diététique appropriée Offrir des prix très modérés Remboursement de la taxe téléphonique d'abonnement Ce remboursement est effectué aul( personnes qui: Sont agréés de plus de 65 ans Sont titulaires du fonds national de solidarité Excursions: Toutes les personnes âgées peuvent en bénéficier. En 979 deux voyages ont été organisés à Figueras el aux caves de Roquefort Tous les clubs y participent: municipaux ou privés. Vacances Chaque année le BAS organise un séjour vacances pour les per30nnes âgées. En 979 Irois sélours Ide cmquanle personnes chacunl ont été organisés aux iles Baléares. Le BAS assure l'animation et l'encadrement Une contribution financière est demandee aux participants modulée en fonction de leurs revenus. Cartes de bus : Cette carte délivrée par le BAS permet aux personnes âgées de circuler gratuîtement en dehors des heures de pointe. Conditions d'obtention; etre âgé de 65 Ou plus l60 ans en cas d'inaptitude au travail) Rénovation logement Elle est destinée à favoriser le maintien des personnes âgées III leur domicile. Tous les travaux sont réalisés par une équipe d'ouvrier du BAS Ces travaux sont gratuits Conditions : ne pas dépasser le mmimum vieillesse Voyage souvenir Chaque année le BAS de Montpellier en coordination avec celui de MarseHle organise à l'époque de la Toussaint un voyage du souvenir en Afrique du Nord. Trois options sont proposées: Alger Oran ou Bone_ Ces voyages permettent aux rapatriés de se recueillir sur les tombes de leurs disparus. La participation financière esi proportionnelle aux revenus. Michel Belogeot Adjoint au Maire Président du Bureau d'aide Sociale Entreprise Générale de Batiment el travaux publics t.jj.c. SANC H EZ; 06. Route de ToulouaeMontpemer lettoisemenl Sélon olmé PlolreneCo.reklge Ro... olemenl de loç008s Tél et I>QMPE A CH.AUOVR EAU OiAUFf'AŒ SO\...o\lI!e GAZ CONTRA.TSEN E.G.C.C.P. CHAUFFAGE... "OF CLIMATISATION PLOMBERIE DEPANNAGE'$ RAPIDP.i Entr.pri.. II.llrvoo QIIIIIS ou 028 _ 0 VI. 'W T ll8.. \ \'I'(I\\I:H. Montpellier : bd Louis Blanc Sète : N5Q.3 5 bis Av Victor Hugo Nlmes : (66) rue République J le... MenUlserre TradItIonnelle Agencement de MagaSinS CUISInes Personnalisées Cintree MenUiserie Chaultage intégrë Industrielle DomaIne Pascalel Z' MontE>eUler rél (67\ MENJISERE EBENISTBlE SAlVADOR bois et aluminium pour chauffage électrique faux plafonds e cloisons sèches agencement de magasins e meubles stratifrés escaliers 732. rue du Pas du loup Montpellier S A au CaPItal dl" F Siège Social Bureaux: Z.I. PRES D'ARENES RUE DE LA JEUNE PARQUE. B.P MONTPELLIER CEDEX Tél &

12 IPOIlII Une piscine à la Pompignane c'est pou r bientôt La pose de ln prelmère pierre. De gauche a droite Mmes MARTIMORT. THE TARD er M. BESSE représenmnt les ConUlés de quartier. A drolle MM FRECHE BEL ORGEO T PERALDI ET CLAUDE. Le quartier Rimbaud Pompr gnane di:;posera d'une piscine Tournesol à l'aulomne prochain. La pose da la première pierre il eu lieu le 6 mars dernier en prèsence de nombreux habitants du quai uer. Plusieurs représentants du conse! municipal accompa gnalent le maire Georges Frèche poul cette manifestation. On remarquait MM. Péraldl adjoint aux sports Claude el La d lhéfl!li U est dllns n OI Conceptloml. 0' Pnltatlonl. Pa. dans les Pr.... SIEGE SOCIAL S Ru. cm AlquebuM 3AOOO MONJPEUIUI S9 AGENCE i l.._ WIIIon l.&$oo tulfls " Roseau conseillers munielpaul( et M. Bélorgeol adjoint aux affaires sociales einsi que les repra senlanls des comités de quartier. Semblable li celle de l'avenue de Maurin celle nouvelle pisclno comprendra les msiatlal0ns SUi vantes: un. bassin de 25 mètres de long et de dix mètres de large des vestiaires équipés de 252 casiers cons i fle un local Votre Maison c.onstrulte en traditionnel. J. 4I<.. r. t.ad.... _. "... '" "t<"" ' OM... PIU"'O\t A ORt t \II.U ;....com: P<hTAl.... T I. " ' 0"' ' : ' 0 ' "". '... u'.rnll. lino 4< 0Hl>'... "' poul les handicapés des samtal tes et des locaux pauf le person nel. La coupole qu I pourra s'ouvrir Imgement an été aura un diamètre de 35 m Les locauk techniques COnSIrUlts près de la plscme et reliés ceue'(; pbr une galene abn(eront une chauftel ie fonctronnant au gaz nalurel d'une puissance de calo Iles haure. Cene réalisation financée con CENTRE EXPERIM ENTAL OE RECHERCHES ET O' ETUOES OU 8 A TrM ENT ET OES TR AVA UX PU BLICS Anll$It$. EUII$In llbotlloire Il en S'lu. Conlroles Rches. Etudes It.oriques el up4irlmnl.l.s Con5ell IISslllant'lltChnlqul!. Form.Uon prol'5s lonneu SoIS e T FondaTons B.a'lJenI Gf'n. t'c.i ou l es Ae'Odlomf'S Po".. M iu """U. foi compos"nr:; Slluc l urfos 232 Blà Plul V.I e r lot 00 MonlpeUle' Til ' De nombreux habitants des quarflers RlfllbmJlJ. Richter et Pomplqnallf! 0// assiste' J la cérémonie. JOlntemenc par la viue et l'etal s'inscrit dans le çadre de I opér.. tlon Il 000 plscmes lilançée pm le Secrétariat d'etat a la Jeunesse et a\lk SpOfls Elle permeura.il Montpellier de dispo:;er de :;<l IrOISlème plscme publique apri.!s celles de la Paillade el de l'avenue de Maurin Au cours de la célé momie de pose de fa premlèfe pierre Georges Frèche devait annoncel que d'içj 983 noue constructeur promoteur vdle Clurall ulle auhe p!selme Toumesol <lul< Aiguerelle.'" et que çelle de la Patllade compollufflil Ull nouveau basslfl d'enfoll ts POUl ce qui (;onterne le q ' i:lltl[) RImbaud la Pomplgnullè le mme de MOlllpellrer Indiquait qu'un marçhe dl" plemall IOlc tionnefa prochmnement dari /tdnl atllsl à elte parite de Id vlie I"anlmallon qu M fml (léf<l'{t o(efl réalisations le triangle le jardin aux fontaines en c ours douce ombre de réalisation appartements de 4 pièces prochainemenes côteaux des aiguelongues des villa. appanements de 4 et 5 pikes rue de l'ajgulllerie montpellier tél (67) Un nouveau bus amène les enfants des écoles aux piscines et aux stades La boucle des écoles de la Ville est bouclée ou presque depuis la récente mise en servic" d 'un quatrième bus destiné aux déplacements des enfants De 700 écoliers transportés chaque jour il y a quelques mois ce quatrième bus permet de passer au chiffre considérable de plus de actuellement. Au total près de 3 BOO kms sont effectuées au cours d'un mois par les bus de la S.M.T.U. chargés de ce service spécial ce qui représente près de 425 heures de travail par mois pour l'ensemble des chauffeurs. Les élèves des écoles de Montpellier se rendent donc grâce à l'ampleur de cette opération dans les principales installations sporti ves de la Ville. Les piscines mais Départ vers le stade Le jour de la fillse en service du quatrleme bus. De gauc/le il drohe Jacques Bonnet adioif)! LOlIIs de BeausSler. conseiller. Georges Freche maire. MfIdeleme ClaVIer. conselflére. Yvan Velay ad/oliit ef M. Richard. dlfecteur de la S M r. u DU VENDREDI SOIR ) U DIMANCHE LAC Ul' AL.t..GOl ' CAMPOTEL vous l'ou ' E/ P JS!:iEN /:;( ' O rhf f ) Mill E IOO IJ F Il'b."" '''.'"".I... fi rr.. _oll.. 'mw."". "U < I Ih.d"... *<0... ""'ndlt..."h RI "(.''/ \\ \'\ "l liiii" 'I'... "" j 'U "I III "" \I.UI '" 320 Service de transport vers le centre aéré de Grammont Départ Lieu Aetour 8 h 00 Départ Ec ole H.L.M Croix d'argent 8 h 00 devant l'ecole 8 h 00 Mas Drevon et Lantissargues 7h55 8 h 0 Arrêt Bus StGeorges. Ecole près d'arène Arrêt Bus 7 h 50 Bas Aue da l'industrie 8 h 5 Ecole des AlguereUesA rràt Bus 7 h 45 8 h 20 Av Pont Trinquat Placa de Strasbourg {Ecoles Cité Mion 7 h 40 V Hugo. P. Bert) 8 h 25 Comédie 7 h 35 8 h27 Maine Arrêt Bus Montmorency 7 h 33 8 Il 28 Ecole Mermoz: Arrêt B us devant 7 h 32 8 h 33 Bd louis Blanc Arrêt Bus Bas 7 h 27 Aue de "Université 'Centre Cullurel Lakanall 8 h 37 Ecole annexe Arrêt dev ant l'ecole 7 h 23 Aue Colonel Marchand 7 h 23 8 h 40 Ecole Aiguelongue Av. de la Justice 7h20 8 h 45 Arrêt Bus Terminus ligne 7 Ecole J. Moulin Bd des Sports 7 h 5 Arrêt devant l'ecole 7 h 5 8 h 47 Ecole le lez. Av. Pompignane 7 h 3 Arrêt devant "Ecole 8 h 50 Ec ole Painleve. Av. Pompignante 7 h 0 Arrêt devant l 'Ecole 9 h 00 GRAMMNT (Route de MaugioJ 7 h 00 aussi les gymnases les stades et les plateaux sportifs ainsi que les parcours d 'aventure et les écoles de Voile de Carnon reçoivent chaque semaine la visite des jeunes Montpelliérains en quête d 'air pur et de détente. Ces activités sportives indispensables à l'épanouissement de ces enfants ne seraient pas possibles sans le soutien constant des nombreuses personnes chargées de leur encadrement. Un cinquième autobus en 98 complètera le réseau déjà largement pourvu. Dans un secteur qui jusqu'à présent avait été défavorisé la municipalité a tenu ses engagements et aura donc réalisé un effort exceptionnel. L. DE BEAUSSIER Conseiller Municipal UN TRAJET TYPE Transports scolaires spéciaux {circonscription Montpellier Une semaine d'un bus scolaire SERVICE PISCINE (Tournesol) Lundi matin: J.J Rousseau Mermoz Lamartine après midi Sévigné. Victor Duruy Ecole d'assas Mardi matin. Auguste Comte. Jeanne d Arc. CroiK d'argent après midi CrolK d'argent Il Mas Drevon Près d'arênes Jeudi matin : Gambetta J. d 'Arc nprès m i dl F Buisson Croi lt d 'Argent. Ec ole des Pins Lantissargues Vendredi Illatin Jules Simon Cité Mlon. Aiguerelle aprèg midl. Cité Mlon. Près d'arênes SERVICE STADES GYMNASES ECOLES DE VOilE PARCOURS DE PLEINE NATURE E.P.S. canoe el Mont maul. l u nd i matin Jeanne d Arc. Cité Astruc Lamartine Après midi Le Lez Croix d'argent M ardi matin Paul Bert et Jules Simon après midi Ecole des Cevennes Jeudi malin Le lez (Ecole de Voilel après midi Près d Arens A. Comte Vendredi ma lin La crou d'argent (Voile Carnon) après midi Jules Simon. Jean Mermoz Samedi : malin Lamartine. Victor H.ugo Croil< d'argen "

13 II BIIII'I DIJ.AIIlI L'actualité de celle fin d 'hiver ne manque pas d 'objets de réflexion Il y a quelques jours voici la grève des éboueurs la lutte syndicale est légitime repenser essentiellement les n égociations au sein d 'une entreprise privée entre la Direction et les travailleurs La Municipalité et la Mairie sont cependant concernées car la Ville a un comrat.. vec la Société Poitevine de Nettotement signé en 967 et qui prend fin en 982. Ce contrai est rêgullere ment exécuté et il prévoil des modalilés de neuoie ment fixées dans un cahier des charges. Quel juge ment portent les Montpetliétains? Il nous semble. pour notre part que le rapport qualité.prix est excellent. Quant â la qualité avec laquelle le nettoielllent est effectué il V aurail cependant évidemment des améliorations à appor ter. Par exemple : nettoyer deux fois par jour le centre ville lieu du plus intense passage au lieu d'une fois ou encore étendre au plus grand nombre possible de quartiers périphériques le ramassage en containers qui 8 fait excellemment ses preuves à la Paillade Nord. Nous disions qualitéprix car ce qui existe est fonction d'un prix très cométitif par rapport il l'ensemble des villes françaises. Améliorer le service implique donc la re négociation des nouveaux conuats avec une aug mentation des désidérata du cahier des charges qui impliqueront bien évidemment une augmentation de la taxe d 'enlèvement des ordures ménagères Fidèle il son souci de concertation la Municipalité ne peut concevoir cela qu'en demandant l'avis des citoyens et des contribuables. Courant 980 une exposition sera présentée dans le hall de la mairie avec les améliorations possibles et les coùts cotres pondants Une enquête auprés de la populauoll déterminera quel est le souci dominant. Nous pour rons ainsi. ensemble apporter une solurion pour la propreté de la ville Ajoutons cependant que J'argent n'est pas tout et que le sens civique est essentiel : Merd aux automobilistes de ne pas bloquer les rues du centre ville le matin empêchant le passage des camions du nettoiement. Merd aux propriétaires de chiens de bien vouloir satisfaire nos amis les chiens dans les ca nivaux el non sur les trottoirs. Merci de façon générale â tous ceux qui nous aident et particuliérement les enfants â faire une ville propre_ Cette conclusion aux enfants nous amène A faire le point SU" " ole. Pour notre éqtj pt! ole enfants sont un Centre d 'intérêt essentiel Ecole de la vie tentatives difficiles m ais réelles d 'inaugura tion des échanges_ Comment s 'inscrit cette pria rité? Nous l'avons tenté par la construction ou la reconstruction de classes et d'écoles agréables : maternelles de la CroIx d 'Argent Paîllade Nord Jeu de Mail et demain Il faudra poursuivre cet effort ; les Aiguerelles 8C. Le local n 'est rien sans une <lnimalion il faut appor ter aux instituteurs te maximum d'aide possible Elle passe par les crédits d 'animation théàtrale ou de danse ce que permettra la venue de la Compa gnle Dominique Bagouêt L'école c 'est aussi la sor GRAIN de SEL tle vers l 'école de voile la piscine le terrain de sport. Pour ce faire dés 979 un service de transport scolaire pour les écoles primaires a été mis en place. Il y a quelques jours li. "école du lantissargues nous allans inauguré te 4" bus de ce service qui permet désormais de desservit IOu les les écoles de la vlue et des milliers d'enlants. De récole liers les piscines ou l'extérieur ' poor ce faire apres ' ro de la piscine de Maurin ce sera cette année. l'ouverlure de la piscine de la PompignaneRimbaud dont les travaux sont commencés puis viendra celle des Alguerelles. Pendant de nombreuses années le centre de Bionne a suppléé l'absence municipale d 'équipe ment de plein air. grâce au dévouement des Amis de l'ecole la.que. La Ville pour le soulager vient d 'ouvrir il Grammont un Centre aeré avec 2 hectares de parc dont nous pouvons être fiers L'é cole c 'est aussi l'acgueit du matin pour les enfants MIS en place Il y a déjà deux ans et Qui se veut un éveh li la vie et 0n une simple garderie gràce à l'ardeur et au dévouement de nos anima teurs A midi l'enfant mange à la cantine ; notre équipe municipale a fait un effort aussi ell ce domaine tant sur la qualité qu'en matiere de prix par la tarification sociale et dégressive selon le nombre d 'enfants. Cel effon se continue grâce il l'aide d u Conseil Général et du financement municipal par la collstructlon d'une cuisine centrale moderne avec une chambre froide parmi les équi pements les meilleurs qui soient. Déjà les premiers efforts onl eté salués par le développement du nombre des enfants en trois ans que les parents acceptent de nous confier à midi. Dernier aspect d 'une politique prioflume de l'éc ole. c 'est l'aide il la caisse des écoles pour rêquipement en livres etc_. Un très Important effort qui sera continué a été fait il travers la caisse des ecoles pour soulager les parents. Le mois a égalelluml ete marqué par des luttes ocl u nfn U Mun""... Par tout le Conseil M.. miclpal a apporté son aide en paroles et en actes. Nous aurons l'occasîon dans un prochain éditorial de taire le point de la Situation du chômage à Montpellier qui est tres preoccupante d 'autant plus que la ville a des moyens dïntlfrvlfn lion trés faibles en matière economique. Elle essaie cependant de mener une action positive avec le bureau d'industrialisation du Dislrict qui a parti cipé l'année derrllêre il la creation de 054 emplois Il est bien évident cependant que dans le sytéme actuel une action vraiment efficace ne peul reposer que sur des décisions gouvernemen tales fi savoir la DATAR. Qu'il nous soit permis de film par une note plus heureuse ' la continuation de la politique do déve loppoment des espaces verts. Déjà en trois ans quantité d 'espaces verts ont été ouverts au pubhc Parc du Domaille de la Paillade Aménagement de la Pinède nord de la Paillade parc de la Guirlande à Gely Parc Sainte Odile à Boutonnet Clos des Orangers à Paul Valéry_ De nouvelles inaugurations en f;e début de prin temps marquent la continuation de c t e'flon celle du parcours nature et santé. au bout le lac des Garrigues qui s'insère dans l'objectif promenade de la Paillade Nord puis '0uverIUre du parc provlsolfe Antigone près du Pont Juvènat qui préfigure le grand parc urballl â venir. O'Butres rêalisauons SUIvront parc Tastavlll au Lemasson aménagement du terrain vague entre P.:: ;y!j;jaii """'rmp avec le par ijeauuldlji. menagement du terrain dev<lnt "Eglise Notre Dame de la Paix dans le même quartier Citons égaiement l 'ouverture il ven.. de Beljuel a Celleneuve G. FRECHE MAIRE DE MONTPELLIER Ckaut Cfec CHAUFFAGE ElECTRICITE SANITAIRE REGULATION CLIMATISATION HYORAULIQUE Dépannage 24 h sur 24 h. GUTIERREZ Fils 5 RUE 80NNJER }4000 MONTPELLIER TP.L lit 'KMIlHf'"... (HII.. UllH ('0 IIVIl" HI"lAllfll\è'ol". Serrurene de bâtiment MAURIN Tennis Terrains de sports Jardins ' Usines Vi!las Tél : '" V o us avez des SO\J (;IS f mallciers VOliS rlésirej' des conseils desnll(lfesses Vous rechclr: hej' une solutlnn il vos P!OJCTS I mmob llhe r " PENSEZ A LA CAISSE D'EPARGNE_. & DE PREVOYANCE PROCHE DE CHEZ VOUS " ELLE VOUS OFFRIRA DES SOLUTIONS.... ET PEUT ETRE u LES MEILLEURES '" \ "'''IRI ' Il'':'' \th i"';ji ' IIII: " ""I II... A E G ' """' ltlf "J \ r"'iiqi f '0( I "'Otll'Tl. 0:"<\ <.:II ""I. \HII""''' MI'_'.. (.OMi'j 7ruc tlu :lllh':lré!lil" J.. UtIU.0\ '..I" R Itllll' lildljtrillll \" \ tdancan Frères MARBRE PIERRE GRANIT GRANITO DEVENEZ PROPRIETAIRE AU MEILLEUR RAPPORT QUALlTE PRIX SOCOMER PROMOTEUR CONSTRUCTEUR BUREAUX DU TRIANGLE 8'" ETAGE MONTPELLIER Tél.. 6.(67) PRENOM NOM ADRESSE TEL Pe un lbllalll a Rec.hlllche un terram < 24

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria

centre courrier et bureau d'aix-les-bains Victoria Poste, centre courrier et bureau d'aix-les- Bains Victoria 15 avenue Victoria avenue Marie-de-Solms rue Jean-Louis-Victor-Bias Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002123 réalisé en 2012 Copyrights

Plus en détail

Conseil d établissement. 7 novembre 2013

Conseil d établissement. 7 novembre 2013 Conseil d établissement 7 novembre 2013 Ordre du jour Rapport moral 2012-2013 Rentrée 2013 Quelques dates importantes Les projets: - Cycle 1 - Cycle 2 - Cycle 3 Les activités pédagogiques complémentaires

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE MATIGNON ANNEE 2014/2015

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE MATIGNON ANNEE 2014/2015 REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE MATIGNON ANNEE 2014/2015 Article 1 : OBJET : Le présent règlement intérieur concerne le fonctionnement du restaurant scolaire exploité par la commune. Le restaurant

Plus en détail

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL GENERALITES Article 1 : Article 2 : Le présent règlement est applicable au Foyer Rural de Manderen. L'association dispose librement de la salle. Nul ne peut prétendre

Plus en détail

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER

LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER N 1 - DÉCEMBRE 2014 - JANVIER 2015 LETTRE D'INFO DU SERVICE DES ANTENNES DE QUARTIER UN PETIT MOT... La période estivale de 2014, au sein du dispositif L'été à Gentilly, a été l'occasion pour les Antennes

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat

Le logement dans tous ses états. Définition : le logement et l'habitat Le logement dans tous ses états 17/10/ 2012 Définition : le logement et l'habitat Le logement est un produit : une maison, un appartement, un type 3, un duplex L'habitat est un service : l'espace produit

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL D AMFREVILLE DU VENDREDI 15 NOVEMBRE 2013 PRESENTS : M. X. MADELAINE, Maire, P. GOUPIL, R. FOLTETE, B NUYTEN, N. DUPUIS, C. LECHARPENTIER, B. JEAN, L. PARDOEN, DELAUNAY Elodie,

Plus en détail

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue

L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue L ensemble des personnels du collège Jacques PREVERT vous souhaite la bienvenue LIAISON CM2 6ème 2013-2014 2014 Rencontre des parents de CM2 Mardi 11 février 2014 Jeudi 13 février 2014 1 Présentation de

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012?

APPLICATIONS DE LA RT2012. 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? 1/ Quels bâtiment neufs (hors extensions) sont soumis à la RT2012? Textes en vigueurs : Arrêté du 26 octobre 2010, arrêté du 28 décembre 2012, arrêté du 11 décembre 2014. Fiche d'application du 26 Février

Plus en détail

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris 1 Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue

Plus en détail

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives

Principales autorisations d absence. Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Principales autorisations d absence Référence : circulaire n 2002-168 du 02 août 2002 r elative aux autorisations d absence de droit et facultatives Les autorisations d'absence de droit Travaux d'une assemblée

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 République Française Département de l'yonne Commune de SAINT-PÈRE (89450) EXTRAIT DU REGISTRE DES DÉLIBERATIONS Séance du 30 septembre 2013 Membres en exercice : 11 Présents : 7 Votants: 9 Secrétaire de

Plus en détail

Origin LE BARCARÈS R é S i d E n C E B y h E L E n i S

Origin LE BARCARÈS R é S i d E n C E B y h E L E n i S LE BARCARÈS Résidence by helenis sous le soleil exactement, pas n importe où... HELENIS MUST Bien plus qu une nouvelle résidence, vous recherchez l esprit d un lieu dans lequel vos aspirations à la beauté,

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

PREFECTURE REGION ILE-DE-FRANCE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS. Recueil régional normal :

PREFECTURE REGION ILE-DE-FRANCE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS. Recueil régional normal : PREFECTURE REGION ILE-DE-FRANCE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS Recueil régional normal : N NV57-03 JUILLET 2015 SOMMAIRE Agence régionale de santé (ARS) 2015173-0040 - AVIS RECTIFICATIF D'APPEL À PROJETS

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey

Maisons de Victor Hugo. Paris / Guernesey Dans l intimité d un écrivain, place des Vosges Ouvrant sur l un des plus beaux sites parisiens, la Place des Vosges, le Maison de Victor Hugo a pour mission de maintenir vivante la mémoire de ce génie,

Plus en détail

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES

MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES MODALITÉS D'UTILISATION DES LOCAUX SCOLAIRES A/ EN DEHORS DU TEMPS SCOLAIRE 1. PRÉALABLE Il arrive que des associations, des personnes physiques morales de droit public ou privé, demandent à occuper régulièrement

Plus en détail

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998)

LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) LE MINISTERE DU COMMERCE DANS LES DERNIERES ANNEES DU XIX ème SIECLE (extraits des cahiers du Chatefp n 1, octobre 1998) Comme indiqué plus haut, l'ordonnance de 1828 avait organisé l'administration centrale

Plus en détail

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes

L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes L'EPS à l'école primaire aucune modification des programmes Les 3 objectifs sont poursuivis aussi bien à l'école maternelle, qu'à l école primaire MATERNELLE * Favoriser la construction des actions motrices

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1 Lucens-Info Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens Mars 2012 N 1 Billet du Syndic - Intention de fusion Lors du prochain Conseil communal du 26 mars 2012, la Municipalité présentera

Plus en détail

alternatif? ET SI VOUS ÉTIEZ FAIT POUR UN MODE DE VIE Vous ne renoncerez jamais : Pour vous déplacer :

alternatif? ET SI VOUS ÉTIEZ FAIT POUR UN MODE DE VIE Vous ne renoncerez jamais : Pour vous déplacer : ET SI VOUS ÉTIEZ FAIT POUR UN ODE DE VIE alternatif? Vous ne renoncerez jamais : Au calme d une ville tranquille, verte et fleurie À l effervescence de la vie parisienne Optez pour les deux. Découvrez

Plus en détail

POINT INFO LOGEMENT 37 - LAON PLATEAU

POINT INFO LOGEMENT 37 - LAON PLATEAU Notre sélection du samedi 25 juillet 2015 Sur le Web www.arianesas.com contact@arianesas.com Siège - Agence Commerciale 20 Boulevard Pierre Brossolette ( GARE) Tel : 03.23.23.40.27 - Fax 03.23.79.17.03

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres

LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain. Géré par le Home des Flandres HOME DES FLANDRES 355, Boulevard Gambetta 59200 TOURCOING 03.20.24.75.78 Fax : 03.20.11.02.49 LIVRET D ACCUEIL De la maison d enfants Brun Pain Géré par le Home des Flandres 337 bis rue du Brun Pain 59200

Plus en détail

Votre Séminaire 2014

Votre Séminaire 2014 Votre Séminaire 2014 Reine Sammut LA FENIERE L Auberge La Fenière**** offre trois lieux de vie dessinés comme trois styles de vie Dans l'auberge, sept chambres de style provençal, quatre chambres de charme

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu CONSEIL MUNICIPAL Séance du 11 octobre 2013 Compte-rendu L'an deux mil treize, le onze du mois d octobre, à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la commune de VIELVERGE s'est réuni au

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Zoé Rémi Alexej Thomas Maïa a un cousin en Italie. est d'origine lyonnaise. est d'origine marocaine. vient de Lituanie. a une grand-mère suédoise.

Zoé Rémi Alexej Thomas Maïa a un cousin en Italie. est d'origine lyonnaise. est d'origine marocaine. vient de Lituanie. a une grand-mère suédoise. NOM : PRÉNOM : UNITÉ 0 ET 1 DATE : CLASSE : GROUPE : C. Santa Victoria M.M. Escolapias 2º ESO REFUERZO DE FRANCÉS DE 1ª EVALUACIÓN 1 Lis le dialogue de l unité 0, page 6 et dis si c est Vrai ou faux. Corrige

Plus en détail

LOGEMENT. Quels sont les différents moyens de trouver un logement?

LOGEMENT. Quels sont les différents moyens de trouver un logement? LOGEMENT/SOCIAL 1 LOGEMENT Quels sont les différents moyens de trouver un logement? faire les petites annonces (papier, internet) s'inscrire dans les agences immobilières faire une demande aux organismes

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS

UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS UTILISATION DES FONDS ET DES BIENS DES COOPERATIVES ET DES FOYERS COOPERATIFS 1) Les coopératives et les foyers ne sont pas des moyens de pallier certaines insuffisances financières ou matérielles : Ce

Plus en détail

Commission du Développement Durable (CDD) Mai 2014. Rapport. de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général.

Commission du Développement Durable (CDD) Mai 2014. Rapport. de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général. Rapport de la Commission du Développement Durable (CDD) du Conseil Général Concernant L octroi d un crédit d engagement pour l'extension du centre sportif d'ecossia Mai 2014 Membres de la Commission du

Plus en détail

1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table,

1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table, PLEIN LES POCHES RÈGLES DU JEU 1 - Avant de commencer le jeu, déposer chaque paquet de cartes, face contre table, à côté de la planche de jeu. 2 - Au début du jeu, chaque joueur reçoit 100 points. 3 -

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

TARIF SPECIAL GROUPE

TARIF SPECIAL GROUPE Le Club Med vous offre sa formule du "tout compris" : l'hébergement, les buffets à volonté, les boissons, le «Bar & Snacking» en journée et en soirée, une palette d activités sportives et de détente, les

Plus en détail

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE

PORT CROS : FORT DE L EMINENCE PORT CROS : FORT DE L EMINENCE Le mot du directeur Le Fort de l Eminence est le cadre idéal pour découvrir l île de Port-Cros, sa faune et sa flore préservée. Les séjours scolaires peuvent y être organisés

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL Rapport du Conseil Communal au Conseil Général à l appui d une demande de crédit pour l exécution de travaux de réfection des toitures de la Maison des Arcades et Galerie

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion

Philippe Etchebest. A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Philippe Etchebest A l Hostellerie de Plaisance Relais & Châteaux Hôtel Saint Emilion Grand Chef Relais & Châteaux Maître Cuisinier de France Meilleur Ouvrier de France 2000 Son histoire : Après un parcours

Plus en détail

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES.

DES APPARTEMENTS QUI PRIVILÉGIENT LES BEAUX VOLUMES. 0 80 800 01 11 1 06 06 9 95 5 Appel Ap el gra grat gratuit it à ppartir tir d dd un u poste post fixe du d lundi lund au samedi samedi sans sa s interruption inte uption uptio de 9 h à 21 h. h À BORDEAUX

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE

CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE REPUBLIQUE FRANÇAISE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de Cagnes-sur-Mer LOGEMENT-FOYER «LA FRATERNELLE» Livret d accueil Vous avez choisi le Logement Foyer «La Fraternelle». Nous vous remercions

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

Préfecture des Bouche s du Rhône Direction des Territoires et de la Mer des Bouche s du Rhône. Les commissions d accessibilité (17/06/2014)

Préfecture des Bouche s du Rhône Direction des Territoires et de la Mer des Bouche s du Rhône. Les commissions d accessibilité (17/06/2014) Préfecture des Bouche s du Rhône Direction des Territoires et de la Mer des Bouche s du Rhône Les commissions d accessibilité (17/06/2014) Sommaire 1- La Commission Consultative Départementale de Sécurité

Plus en détail

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE

Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE Cours VI : VIE POLITIQUE LOCALE, RELATIONS ENTRE SOCIETE CIVILE ET POUVOIR POLITIQUE INTRODUCTION : Les collectivités territoriales Depuis la révision constitutionnelle du 28 mars 2003, sont définies comme

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN

REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DU GROUPE INGENIEUR JEAN BERTIN L'admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1

Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 CHAPITRE 10 NOM DATE 1 Les transports en commun Vocabulaire Mots 1 1 Dans la station de métro Répondez d après le dessin. 1 Où les voyageurs font-ils la queue? Ils font la queue au guichet. 2 Qu est-ce

Plus en détail

ANNEXE DE L ARRETE N 2015-196 du 07 Mai 2015 D EMPLOIS. Durée hebdo. Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat. N d enregist.

ANNEXE DE L ARRETE N 2015-196 du 07 Mai 2015 D EMPLOIS. Durée hebdo. Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat. N d enregist. N 07 Mai 2015 Arrêté Concerné Nom de la Collectivité Grade Filière Cat BRIE COMTE ROBERT C.C.A.S. BROU SUR CHANTEREINE BUSSY SAINT GEORGES BUSSY SAINT MARTIN Communauté d'agglomération Marne et Gondoire

Plus en détail

Une vague de bien-être

Une vague de bien-être Une vague de bien-être Du bleu à l horizon A proximité immédiate du centre-ville de Saint-Laurent-du-Var mais également de celui de Cagnes-sur-Mer, la situation du Domaine des Vespins est idéale pour permettre

Plus en détail

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES

Salon de Provence CÔTÉ. Bastides LES VIOUGUES Salon de Provence CÔTÉ LES VIOUGUES Votre partenaire immobilier côté confiance Né de l expertise conjointe de professionnels de l immobilier et de la construction, Côté Sud Promotion maîtrise parfaitement

Plus en détail

Immeuble ; hôtel Le Garage

Immeuble ; hôtel Le Garage Immeuble ; hôtel Le Garage 67, 65, 69 avenue Maréchal-de-Saxe 2, 6 rue Le Royer rue Vendôme 27, 29 rue de Bonnel Lyon 3e Dossier IA69006073 réalisé en 2004 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes,

Plus en détail

F. C. P. E IN F O S 0 6

F. C. P. E IN F O S 0 6 Conseil Départemental, 6 rue de France - 06000 NICE SEPTEMBRE 2013 - N 125 Conseil Départemental des Parents d Élèves F. C. P. E IN F O S 0 6 04 93 88 50 00 04 93 87 22 05 Site : www.fcpe06.org courriel

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA D UNE INTERNET SUR PUBLIÉ PAR

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA D UNE INTERNET SUR PUBLIÉ PAR L OBSERVATOIRE DES E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES A LA D UNE INTERNET ASSURANCE SANTÉ SUR PUBLIÉ PAR QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier, filiale d Alptis Assurances.

Plus en détail

LES REGLES DE SÉCURITÉ INCENDIE

LES REGLES DE SÉCURITÉ INCENDIE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE TECHNIQUE n 48 Préambule JANVIER 2013 Cette note technique rappelle, en les actualisant, les principales réglementations relatives à la sécurité incendie qui s appliquent

Plus en détail

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES LE DIETETICIEN AU SEIN DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Sommaire : Les missions page 2 Les secteurs d interventions page 2 Les contacts privilégiés page 3 Les cibles : A La restauration collective 1. Objectifs

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES. Versement 19770766

ARCHIVES NATIONALES. Versement 19770766 Versement 19770766 MINISTERE : TRANSPORTS DIRECTION : PORTS MARITIMES ET VOIES NAVIGABLES SOUS-DIRECTION : EXPLOITATION Sommaire Art 1-4 (VN 190-VN 210): écoles batelières : création, organisation des

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT

3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT 3 ème CONFERENCE MONDIALE DES PRESIDENTS DE PARLEMENT Nations Unies, Genève, 19-21 juillet 2010 SP-CONF/2010/1-Inf.3 10 juillet 2010 INFORMATION A L INTENTION DES DELEGUES ET DES MISSIONS PERMANENTES A

Plus en détail

Rueil Malmaison - 8 rue Bequet.

Rueil Malmaison - 8 rue Bequet. En coeur de ville, un art de vivre unique. Rueil Malmaison - 8 rue Bequet. une attractivité hors pair : Connexion directe avec Paris Gare RER A / Bus N 163 (vers Porte de Champerret) / Autolib Cœur de

Plus en détail

Culturetravel. L histoire du Blues. Du 4 au 16 juin 2015. evenementsetvoyages

Culturetravel. L histoire du Blues. Du 4 au 16 juin 2015. evenementsetvoyages Culturetravel Du 4 au 16 juin 2015 L histoire du Blues 1 Bonjour à tous, Edito Vivez la véritable histoire du Blues américain. Le voyage se déroulera du 4 au 16 juin. Vous commencerez, par la découverte

Plus en détail

Le musée du quai Branly Vous trouverez ici quelques informations pratiques sur le musée du quai Branly. Le musée du quai Branly vous invite à découvrir des objets des civilisations d Océanie, d Afrique,

Plus en détail

OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE

OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE Une OPAH? Qu est ce que c est? O.P.A.H = Opération Programmée d Amélioration de l Habitat. Il s'agit d'une action menée par Ouest Provence et les communes membres en

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui

Les chaises. - Les enfants, elle nous a dit, dans la nuit, une canalisation d'eau a gele et a creve, ce qui Les chaises.' Ca a ete terrible, a l'ecole, aujourd'hui! Nous sommes arrives ce matin, comme d'habitude, et quand Ie Bouillon (c'est notre surveillant) a sonne la cloche, nous sommes alles nous mettre

Plus en détail

Nouvelles Formules Casino-Resto à prix banco! PROGRAMME Juin Juillet Août 2009. GRAND JEU "Faites coup double"

Nouvelles Formules Casino-Resto à prix banco! PROGRAMME Juin Juillet Août 2009. GRAND JEU Faites coup double PROGRAMME Juin Juillet Août 2009 GRAND JEU "Faites coup double" Nouvelles Formules Casino-Resto à prix banco! nouvelle Terrasse bar tous les dimanches de 14 h à 19 h (Boissons, Glaces, Pâtisseries) Les

Plus en détail

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX

CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX CONVENTION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX PREAMBULE Le Département est propriétaire d'un ensemble immobilier situé 16, boulevard Paixhans à METZ. Ce site, comprenant 10 300 m 2 de locaux répartis dans

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES 1 INFORMATIONS DIVERSES Groupe concerné: Les élèves de sixième participant à l'association sportive du collège et éventuellement des élèves de 5 ème absents l an dernier. 44 places. Inscription en Avril.

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011

Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 DE 5èmes CATEGORIES Rencontre Chambre des Métiers du 14 Novembre 2011 Cdt JL IMBERT SDIS Esplanade de l Arm l Armée d Afrique d 84018 AVIGNON CEDEX 1 * Tél T l 04.90.81.18.18. 1 / 17 LES DIFFERENTES REGLEMENTATIONS

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche.

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. TUTELLES MAJEURS Adresse internet : www.ti-toulouse.justice.fr Standard T.I. : 05.34.31.79.79 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Depuis 1920. Bureaux d exception à louer ( De 250 à 6 100 m 2 ) www.reverso-geneve.com

Depuis 1920. Bureaux d exception à louer ( De 250 à 6 100 m 2 ) www.reverso-geneve.com Depuis 1920 Bureaux d exception à louer ( De 250 à 6 100 m 2 ) www.reverso-geneve.com www.reverso-geneve.com 4 tradition Rapprocher modernité et classicisme, une alliance rare et élégante que propose

Plus en détail

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014

COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 1 VILLE DE SAINTE FOY-LÈS-LYON ---------- Secrétariat Général ---------- BI/NC COMPTE-RENDU SOMMAIRE DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 24 AVRIL 2014 Le conseil municipal, sous la présidence du Maire,

Plus en détail

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

Le Centre Communal. avec et pour ses séniors

Le Centre Communal. avec et pour ses séniors Le Centre Communal d'action Sociale de la ville de Béziers avec et pour ses séniors Le service Vie Sociale et Animation : maintenir le lien social... Les clubs d'animation : des lieux de rencontre, d'échange

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL EN DATE DU 29 JUILLET 2015 PROCES-VERBAL Mercredi 29 Juillet 2015, le Conseil Municipal dûment convoqué à 19 heures 30 s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de

Plus en détail