NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION"

Transcription

1 NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES DE NETTOYAGE DU MATERIEL DE SOINS EXPLIQUER LES METHODES DE CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE D UNE STERILISATION ; PLAN : A - DESCRIPTION DU MATERIEL DE SOINS B - NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS.

2 I. DESCRIPTION DU MATERIEL DE SOINS : Le matériel courant de soins se compose en général : 1.1 MATERIEL DE PANSEMENT : Tambours de coton, de compresses, plateaux, gants stériles, haricots, instruments à pansement etc. Les instruments : ils sont conçus pour permettre les différents temps de l intervention chirurgicale ; ils sont très nombreux et divers. On distingue : Les instruments pour inciser : bistouri, couteau à amputation ; Les instruments pour disséquer : pince à disséquer avec ou sans griffes ; Les instruments pour l hémostase : Pince de KOCHER ; Les instruments pour explorer : sonde cannelée, stylet ; Les instruments pour reconstituer : aiguilles de Reverdin, pince à agrafe de MICHEL ; Les instruments pour sectionner. 1.2 LE MATERIEL D INJECTION : Seringues, aiguilles 1.3 MATERIEL DE SONDAGE : Sondes. II - NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS 2.1 SERINGUES ET AIGUILLES : MATERIEL A REUNIR : alèze en nylon ou en toile cirée ; plateau réniforme contenant les seringues et aiguilles sales ; cuvette avec de l eau savonneuse ; tampon de compresse sur une pince ;

3 2 cuvettes ; 2 serviettes ; une cupule ; un flacon contenant de l éther ; une boite à seringue avec 2 coussinets un tube pour les aiguilles propres TECHNIQUE : a) La décontamination : Aussitôt, après usage, les démonter et les tremper dans une solution de chlore à 0,5% pendant 10 minutes avant de les nettoyer. b) Le nettoyage : laver avec de l eau savonneuse : aspirer l eau avec la seringue, c'est-à-dire le piston dans le corps et l aiguille à l embout ; rejeter l eau savonneuse par la lumière de l aiguille ; aspirer et rejeter plusieurs fois (au moins 3 fois) ; démonter le seringue et à l aide du tampon de compresse monté nettoyer l intérieur du corps et le piston ; rincer en aspirant et en rejetant plusieurs fois l eau claire de la 2 cuvette ou de la source d eau (robinet) ; sécher à l aide d une serviette, le corps de pompe et de piston ; chasser l eau contenue dans la lumière de l aiguille en y refoulant l air à l aide de la seringue ; placer le mandrin dans les aiguilles et le recourber du coté de la garde ; pour les seringues ayant servi aux prises de sang plongées dans de l eau claire, les rincer avant le savonnage ;

4 rincer une 2 fois à l éther les seringues et aiguilles ayant servi à injecter des corps gras CONDITIONNEMENT : La mise en boite se fait de préférence le piston séparé du corps de pompe et le tout ballotté dans une bande de gaze. Les aiguilles seront placées dans un tube bouché avec du coton cardé. 2.2 INSTRUMENTS DE PANSEMENT : TRIAGE : Pour les instruments ayant servi à une intervention aseptique, tirer les instruments qui piquent et les instruments contondants ; mettre chaque groupe dans un plateau réniforme. Pour les instruments ayant servi à une intervention septique, faire le même tri, =. Mais ici, les instruments seront placés dans deux plateaux réniformes contenant chacun une solution antiseptique. Prévoir une brosse TECHNIQUE : a) INSTRUMENTS AYANT SERVI A UNE INTERVENTION SEPTIQUE DECONTAMINATION - Se protéger par une paire de gants avant toute opération de décontamination ; - Immerger les instruments pendant une heure dans un bain d eau tiède contenant du borate de soude 15 g + 4 ml de formol à 40% + 1 litre d eau cetavlon à 1% eau de javel diluée. NETTOYAGE : - Démonter les instruments s il y a lieur ; - Laver avec de l eau et du savon, - Les brosser dans l eau savonneuse, les rincer à l eau claire ; - Les faires bouillir pendant 30 minutes ; - Les essuyer et les sécher.

5 CONDITIONNEMENT : - Ranger dans les boites métalliques entre deux coussinets. b) INSTRUMENTS AYANT SERVI A UNE INTERVENTION ASEPTIQUE DECONTAMINATION : Tremper les instruments pendant 10 minutes dans une solution de chlore à 0,5% après les avoir démontés si nécessaire. NETTOYAGE : - Les tremper dans de l eau savonneuse ; - Les brosser partout à l endroit des articulations, des stries ; - Les rincer à l eau tiède et les mettre à bouillir dans une solution de carbonate de soude pendant 15 ou 20 mn ; - Les essuyer tout de suite à la sortie pendant qu ils sont chauds. S il persiste des taches les nettoyer à l alcool ; - Vaseliner les instruments qui ne servent pas dans un délai d une semaine surtout au niveau de charnières ; Les aiguilles et certains ciseaux très fins doivent être nettoyé à part, leur pointe doit être vérifiée et protégée ; Pour la vérification : écarter les instruments impropres à l utilisation, changer la lame de bistouris et les protéger à l aide d une compresse. CONDITIONNEMENT : - Ranger les instruments dans les boites métalliques entre deux matelas ; - Y adjoindre un tube témoin ou un ruban réactif pour la stérilisation. N.B. : les gants et doigtiers en matière plastique sont jetés après usage et après décontamination ; après certaines interventions très septiques (gangrène gazeuse, abcès, etc.),

6 les gants sont détruits. 2.3 SONDES ET TUBULURES : Elles sont en caoutchouc, en gomme, en plastique ou en métal ; NETTOYAGE : Les tirer selon leur mode d utilisation (vésicale, bronchique, gastrique) ; Les tremper dans de l eau additionnée d eau de javel pendant 10 mn ; Les plonger dans une cuvette d eau savonneuse ; Les laver extérieurement et intérieurement à l aide d une grosse seringue ; Si elles sont bouchées, les tremper dans une solution antiseptique (dakin par exemple) pour ramollir l obstacle, sinon vaincre la résistance à l aide de mandrin en matière plastique, de pression de jet d eau savonneuse ; Rincer à l eau claire ; Bien sécher et secouer pour enlever l eau de la lumière ; Les laisser à l aire libre pendant une heure CONDITIONNEMENT : Si la stérilisation se fait au formol, le conditionnement se fera dans un tube de Desnos : le bouchon de ce tube contient une petite boite perforée dans laquelle se trouvent des pastilles de trioxyméthylène ; Si la stérilisation se fait à l autoclave, les mettre dans une boite métallique, entre deux coussinets, y déposer un tube témoin de stérilisation et ouvrir les opercules des deux coussinets, y déposer un tube témoin de stérilisation et fermer les opercules de la boite.

7 2.4. MATERIEL EN VERRE ET METAL : NETTOYAGE : les démonter et les tremper dans une solution désinfectante (eau de javel pendant 10 mn) ; les laver à l eau savonneuse avec précaution ; rincer et sécher soigneusement ; éviter de rayer les miroirs du matériel optique CONDITIONNEMENT : mettre les articles démontés dans leurs boites respectives. 2.5 MATERIEL EN METAL OU LE : NETTOYAGE : tremper dans une solution désinfectant (eau de javel pendant 10 minutes) ; nettoyer l intérieur avec une brosse et à l eau savonneuse ; insister sur le fond et les recoins ; rincer et sécher ; éviter que le matériel en émail ne tombe (casse facilement) CONDITIONNEMENT : Recouvrir les ouvertures avec une feuille de papier aluminium ou confectionner un couvercle avec une lame de coton cardé recouvert de compresse et fixer avec du sparadrap ou des bandes.

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU

Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU + Hôpital de Soultz N S PT.S.036.1 Protocole Réalisation d un prélèvement urinaire pour examen Cytobactériologique - ECBU SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

Recommandations d hygiène pour nettoyer les nébuliseurs et conserver leurs performances

Recommandations d hygiène pour nettoyer les nébuliseurs et conserver leurs performances CRCM NANTES pédiatrie Recommandations d hygiène pour nettoyer les nébuliseurs et conserver leurs performances d après les recommandations du GRAM ( Groupe Aérosols et Mucoviscidose) et de l association

Plus en détail

LES ANTISEPTIQUES ET LES DESINFECTANTS

LES ANTISEPTIQUES ET LES DESINFECTANTS LES ANTISEPTIQUES ET LES DESINFECTANTS OBJECTIFS SPECIFIQUES DEFINIR UN ANTISEPTIQUE, UN DESINFECTANT EN SE REFERANT AU COURS ; IDENTIFIER LES PRINCIPAUX ANTISEPTIQUES UTILISES DANS LES TECH- NIQUES DE

Plus en détail

CE 0459 SS/CC 07/2003

CE 0459 SS/CC 07/2003 ASPIRATIONS TRACHEALES OU BRONCHIQUES ASPIRATEURS ATOMISOR CE 0459 Modèles : SV4G SV4P SV2 SVIG LA DIFFUSION TECHNIQUE FRANCAISE 114 à 120, rue Bergson B.P. 132 42003 SAINT-ETIENNE Cedex 1 Tél. 04.77.74.51.11

Plus en détail

Désinfection, stérilisation. Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste

Désinfection, stérilisation. Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste Désinfection, stérilisation Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste Formation élèves aidessoignants Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste

Plus en détail

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale

Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire. Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène Mesures d hygiène générales Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission respiratoire Mesures d hygiène vis-à-vis des maladies à transmission féco-orale Mesures d hygiène vis-à-vis

Plus en détail

Ablation de sutures. Module soins infirmiers

Ablation de sutures. Module soins infirmiers Ablation de sutures Module soins infirmiers Equipe enseignante de l IFSI du Centre Hospitalier de ROUBAIX Diaporama réalisé par : Stéphane Dubus, Formateur I. Définition Il s agit d ôter les sutures cutanées

Plus en détail

INTRODUCTION A LA TECHNIQUE DE SOINS INFIRMIERS

INTRODUCTION A LA TECHNIQUE DE SOINS INFIRMIERS INTRODUCTION A LA TECHNIQUE DE SOINS INFIRMIERS OBJECTIFS Définir le soin Énumérer les différentes étapes de la préparation du soin Expliquer les aspects de l exécution du soin Citer les éléments de l

Plus en détail

ELIMINATION DES DECHETS ET ENTRETIEN MENAGER

ELIMINATION DES DECHETS ET ENTRETIEN MENAGER ELIMINATION DES DECHETS ET ENTRETIEN MENAGER L hygiène et la propreté générale d un établissement sont essentielles pour la santé et la sécurité du personnel, des clients, des visiteurs et de la communauté

Plus en détail

Pré-évaluation Echelle à 5 points

Pré-évaluation Echelle à 5 points Pré-évaluation Echelle à 5 points NM Bon nettoyage des mains jamais NM1 Je me lave les mains avec de l eau chaude et du savon pendant au moins 10 secondes, je les rince et les essuie avec une serviette

Plus en détail

La dialyse péritonéale (DP) avec poches jumelées

La dialyse péritonéale (DP) avec poches jumelées La dialyse péritonéale (DP) avec poches jumelées de retour à la maison, vous devez maintenant faire chaque jour des dialyses par voie péritonéale. voici un rappel des étapes à suivre et des symptômes à

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTRETIEN DES PLANS DE TRAVAIL ET DES LAVE-MAINS

PROTOCOLE D ENTRETIEN DES PLANS DE TRAVAIL ET DES LAVE-MAINS 2. 2. PROTOCOLE D ENTRETIEN DES PLANS DE TRAVAIL ET DES LAVE-MAINS 1. Remplir le seau plastique de produit bactéricide avec la centrale. (major c100). À l aide de la lavette parisienne trempée dans le

Plus en détail

1. Nettoyage. 1.1 Avant la première utilisation

1. Nettoyage. 1.1 Avant la première utilisation 1. Nettoyage 1.1 Avant la première utilisation Nettoyez et désinfectez les pièces ci-dessous avant d'utiliser votre tire-lait pour la première fois. Suivez les instructions de nettoyage et de désinfection

Plus en détail

Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38

Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38 Date : Pharmacie des Lions Léna SEROUSSI 11 Bd de Reuilly 75012 PARIS Id : 752 028 159 Tel/Fax : 01 43 07 51 38 Horaires d ouverture : Du lundi au vendredi : 8h30-20h Le samedi : 9h 20h Bon de commande

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES)

CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Pour la santé au travail CONDUITE A TENIR EN CAS D ACCIDENT AVEC EXPOSITION AU SANG (AES) Risques d AES Piqûre Coupure Projection sur visage yeux peau lésée Avec l aimable autorisation des sociétés SITA

Plus en détail

«Mes recettes écologiques»

«Mes recettes écologiques» «Mes recettes écologiques» Parce que la protection de l environnement nous concerne tous! En 2016, en adoptant le ménage vert au domicile Depuis maintenant 5 ans, nos salariés sont sensibilisés et formés

Plus en détail

PROTOCOLES DES SOINS INFIRMIERS, OBSTETRICAUX ET NEONATAUX

PROTOCOLES DES SOINS INFIRMIERS, OBSTETRICAUX ET NEONATAUX PROTOCOLES DES SOINS INFIRMIERS, OBSTETRICAUX ET NEONATAUX PROTOCOLES DES SOINS INFIRMIERS ET OBSTETRICAUX I - DEFINITION «Le protocole de soins infirmiers et obstétricaux est l ensemble des activités,

Plus en détail

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5

7. RAPPEL SUR LES MESURES A RESPECTER 5 Code : 3/DSS UH/044 Page : 1/5 Fonction : Nom : Visa : Infirmiers (Groupe de Travail) : S Constant- M Fage- C Faubert- M Messineo- RM Rosso C Van Klersbilck Rédaction : Vérification : Approbation : IDE

Plus en détail

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux soins de la plaie trachéale, à la réfection du pansement

Plus en détail

Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275

Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275 Les Normes requises Bactéricide : NF EN 1040 NFT72-170/171 Fongicide : NF 1275 Qualités Spectre d activité large Peu inhibé par les matières organiques Vision correcte du site opératoire Action rapide

Plus en détail

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA)

Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) Hôpital du Kremlin Bicêtre Service d anesthésie-réanimation LE CATHÉTER ARTÉRIEL (KTA) SOMMAIRE Points essentiels...3 Pose du KTA, contexte urgent...4 Pose du KTA, contexte non urgent...7 Pansement du

Plus en détail

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VOIE VEINEUSE PÉRIPHÉRIQUERIQUE Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Préparation du matériel Pose d une d voie veineuse périphp riphériquerique Retrait

Plus en détail

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 81 Section 8

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 81 Section 8 Section 8 8 L entretien journalier Ce qu il faut faire 1 Avant l utilisation du pulvérisateur 2 En fin de journée de travail 3 À chaque changement de produit L entretien journalier L entretien régulier

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION

INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION OBJECTIFS SPECIFIQUES : EXPLIQUER L IMPORTANCE DE LA PREVENTION DE L INFECTION DANS LES SERVICES DE SOINS. DECRIRE LE CYCLE DE L INFECTION IDENTIFIER LES MOYENS

Plus en détail

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme

Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Programme National de Lutte Contre le Paludisme Planches pour le Diagnostic microscopique du paludisme Ces planches visent à améliorer le diagnostic

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES

Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - TECHNIQUE DES SOINS DE NETTOYAGE DES OREILLES Soins d hygiène et de confort / K Soins des oreilles - 1 - K SOINS DES OREILLES K. 1. LE NETTOYAGE Action de nettoyer le pavillon de l oreille et le conduit auditif externe. BUTS - Maintenir l hygiène

Plus en détail

À RETENIR ÉCHANTILLONNAGE À L AIDE D UNE TARIÈRE/CAROTTIER. Méthode

À RETENIR ÉCHANTILLONNAGE À L AIDE D UNE TARIÈRE/CAROTTIER. Méthode Échantillonnage de sol pour la recherche de résidus vierge, crayons taillés, stylos, étiquettes, gomme, feutres marqueurs indélébiles, chaîne d arpenteur, règle de 25 cm, canif, bocaux propres en verre

Plus en détail

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE

L HÉPATITE B L ABC DE. S informer, se protéger et protéger ses proches LES GESTES À FAIRE L ABC DE L HÉPATITE B LES GESTES À FAIRE S informer, se protéger et protéger ses proches Direction de santé publique de Laval www.santepubliquelaval.qc.ca Je m informe QU EST-CE QUE L HÉPATITE B? 1 C est

Plus en détail

3.1 Avant la première utilisation et au moins une fois par jour

3.1 Avant la première utilisation et au moins une fois par jour 3. Nettoyage 3.1 Avant la première utilisation et au moins une fois par jour Nettoyez et désinfectez les pièces énumérées ci-dessous. Assurez-vous de nettoyer et de désinfecter ces pièces au moins une

Plus en détail

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit.

Je fais vacciner mes enfants. Je demande à mes proches de. Je me fais vacciner contre l hépatite A. si le médecin me l a prescrit. Pour plus d information, je contacte : Dr 1 Mon médecin : 2 Le service Info-Santé : 811 3 La Fondation canadienne du foie : www.liver.ca ou 514 876-4170 www.lavalensante.com MA LISTE D ACTIONS Je visite

Plus en détail

Étapes préexécutoires

Étapes préexécutoires Ponction veineuse Rassembler le matériel: Aiguille à prélèvements multiples ou microperfuseur à ailette (calibre 20 ou 21) Barillet Tubes de prélèvement Gants non stériles Garrot Tampons d alcool Ruban

Plus en détail

Protocole Hémoculture

Protocole Hémoculture Hôpital Local Intercommunal Soultz-Issenheim N : S.PT.S.042.1 Protocole Hémoculture SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : CLASSEUR 11 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

Directives en matières de préventions des infections nosocomiales.

Directives en matières de préventions des infections nosocomiales. Directives en matières de préventions des infections nosocomiales. MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI * * * * * Un Peuple- Un But- Une Foi SECRETARIAT GENERAL * * * * * * * * * * DIRECTION NATIONALE

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERLINK. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

Définition: LA STERILSATION

Définition: LA STERILSATION LA STERILSATION Définition: Procédé par lequel tous les germes (bactéries, virus, levure,.) sont définitivement détruits en surface et en profondeur dans un espace incontaminable clos. Préparation du matériel

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central avec valve antireflux Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous explique comment

Plus en détail

Par : S / Abdessemed

Par : S / Abdessemed Par : S / Abdessemed Cette méthode de prélèvement est facile et rapide et fournit du sang en quantité suffisante pour permettre de répéter un test en cas d erreur ou de résultats douteux, cependant, elle

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS EN MATERIELS MEDICO- TECHNIQUES POUR LES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (CSPS)

EXPRESSION DES BESOINS EN MATERIELS MEDICO- TECHNIQUES POUR LES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (CSPS) EXPRESSION DES BESOINS EN MATERIELS MEDICO- TECHNIQUES POUR LES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (CSPS) LISTE DES EQUIPEMENTS MEDICAUX POUR CSPS N DESIGNATION QUANTITE 01 Aspirateur d'urgence commande

Plus en détail

Entretien du matériel Tâches spécifiques

Entretien du matériel Tâches spécifiques Entretien du matériel Tâches spécifiques Service hygiène - 2015 Gestion et entretien des matelas à eau Principe du matelas à eau Matelas compartimenté, recevant de l eau tiède (37 ) à un niveau indiqué

Plus en détail

Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie

Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie Chapitre 12 Pratiques de sécurité standard dans le laboratoire de microbiologie Le personnel de laboratoire travaillant en contact avec des agents infectieux peut contracter des infections par le biais

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable

1 Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable Cathéter veineux central sans valve (irrigation avec héparine) Vous devez prendre un médicament à l aide d un perfuseur portable. Cette fiche vous

Plus en détail

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL

Protocole de Pré-désinfection, nettoyage et stérilisation pour les adaptateurs RISKONTROL I - Instructions pour la pré-désinfection / nettoyage manuel, décontamination et des adaptateurs RISKONTROL. Avertissements: Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Eviter

Plus en détail

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG

LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG F I C H E P R E V E N T I O N N 1 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LES ACCIDENTS D EXPOSITION AU SANG DEFINITION STATISTIQUES Chaque année dans les collectivités et établissements publics de la Manche,

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

Les antiseptiques. journée de formation des correspondants paramédicaux en hygiène hospitalière 21 novembre 2013 Dr Corinne DENIS

Les antiseptiques. journée de formation des correspondants paramédicaux en hygiène hospitalière 21 novembre 2013 Dr Corinne DENIS Les antiseptiques journée de formation des correspondants paramédicaux en hygiène hospitalière 21 novembre 2013 Dr Corinne DENIS généralités généralités généralités généralités Qualités requises Emploi

Plus en détail

check-list matériel sanitaire pour entreprises

check-list matériel sanitaire pour entreprises check-list matériel sanitaire pour entreprises pour entreprises 2 aménagement local sanitaire Matériaux divers Brosse à main Distributeur de savon et de désinfectant Crème pour les mains Ciseaux et lime

Plus en détail

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences

DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie. Le chariot d urgences DELBE Aurélie FREDERIC Célia GETA Kathryn HANGARD Christelle NIJEAN Jessica VALEY Anaïs-Marie Le chariot d urgences Qu est ce que le chariot d urgences Chariot mobile utilisé pour la prise en charge vitale

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

Désobstruction d un cathéter veineux central

Désobstruction d un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 14 Désobstruction d un cathéter veineux central 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERMATE. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous.

ATIVAD ANTIBIOTHÉRAPIE INTRAVEINEUSE À DOMICILE GUIDE D UTILISATION DU SYSTÈME INTERMATE. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Au CSSS de Jonquière, la sécurité est l affaire de tous. Lors de vos rendez-vous, si vous avez des doutes ou des hésitations face à un soin ou un traitement proposé, discutez-en avec un professionnel afin

Plus en détail

matière de nettoyage de l'environnemen

matière de nettoyage de l'environnemen Trousse pédagogique relative a matière de nettoyage de l'environnemen Script vidéo : Les scripts suivants vous sont fournis comme ressource supplémentaire aux vidéos des procédures de nettoyage. Pour plus

Plus en détail

CHARIOT D URGENCE. Service des urgences

CHARIOT D URGENCE. Service des urgences CHARIOT D URGENCE Dr. BOUIDA.W Service des urgences EPS.F.B.MONASTIR CHARIOT D URGENCE Introduction : l'urgence ne se résume pas au simple arrêt cardio-respiratoire (le plus «facile» à gérer). Les autres

Plus en détail

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines

Prélèvement pour la réalisation d un. Examen Cyto Bactériologique des Urines Prélèvement pour la réalisation d un Examen Cyto Bactériologique des Urines Réf.: N2-SMT-Lab- Ana -MICR- 01 V2 ECBU Total pages : 06 LABORATOIRE Localisation du document écrit : Classeur : "Guide des prélèvements

Plus en détail

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7

SOINS/SDGURI/PRCD/001 Procédure de sondage urinaire Version 2 : 15/01/2010 p.1/7 p.1/7 1. OBJET Description des différentes étapes et des règles d asepsie nécessaires à la réalisation du sondage urinaire qui est un geste invasif. 2. DOMAINE D APPLICATION Ce protocole s applique à tous

Plus en détail

les 5 indispensables pour l entretien écologique de la maison

les 5 indispensables pour l entretien écologique de la maison les 5 indispensables pour l entretien écologique de la maison 5 produits multi-usages, naturels et économiques, bref indispensables! 1 Vinaigre d alcool blanc non-parfumé 1 2 3 4 5 Vinaigre blanc Bicarbonate

Plus en détail

L administration du facteur de coagulation à domicile

L administration du facteur de coagulation à domicile L administration du facteur de coagulation à domicile la voie périphérique Guide à l usage des patients et des parents d enfants hémophiles Sommaire Introduction : Qu est-ce que l abord veineux périphérique?

Plus en détail

Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 -

Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 - Soins d hygiène et de confort / H - Soins des yeux - 1 - H SOINS DES YEUX H 1 SOINS D HYGIENE FREQUENCE Soin journalier effectué lors de la toilette et plus souvent, si nécessaire BUTS - Maintenir propres

Plus en détail

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE ZA DES POUPETTES 91580 VILLENEUVE SUR AUVERS KIT BLUESTAR TRAINING : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr Ref : BLUETRAIN A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la

Plus en détail

PROTOCOLES DE NETTOYAGE, DECONTAMINATION ET STERILISATION DES ACCESSOIRES SATELEC

PROTOCOLES DE NETTOYAGE, DECONTAMINATION ET STERILISATION DES ACCESSOIRES SATELEC PROTOCOLES DE NETTOYAGE, DECONTAMINATION ET STERILISATION DES ACCESSOIRES SATELEC Version août 2011 E-mail: satelec@acteongroup.com www.acteongroup.com Page 1 sur 64 SOMMAIRE : PIECE A MAIN PIEZOTOME :...

Plus en détail

Soins à domicile en cas de risque de contagion

Soins à domicile en cas de risque de contagion Lavage des mains Désinfection des mains Mettre un masque de protection Moyens auxiliaires Changer les draps du patient alité Retirer des gants Bandage des jambes d un patient qui doit garder le lit Lavage

Plus en détail

ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES

ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES ENTRETIEN DES BUREAUX & SANITAIRES METHODE PRODUITS Usine & bureaux : Z.I. La Croix-St-Pierre - 19800 EYREIN - Tél. 05 55 27 65 27 - Fax 05 55 27 66 08 - www.eyrein-industrie.com ENTRETIEN DES BUREAUX

Plus en détail

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée.

Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Considérez le sang de toute personne comme potentiellement infectée. Si vous vous piquez avec une aiguille contaminée : Faites saigner légèrement la plaie et lavez-la avec de l eau et du savon, sans brosser.

Plus en détail

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS SOINS SPECIFIQUES 7.03 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection : - prévenir les infections locales

Plus en détail

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage

Guide. des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers. Le nettoyage Guide des bonnes pratiques d hygiène pour les fabrications de produits laitiers et fromages fermiers Le nettoyage 41 Le nettoyage Le nettoyage consiste à éliminer toute souillure visible. Attention Ne

Plus en détail

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013

Fabriquer ses produits ménagers naturels. Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2013 Fabriquer ses produits ménagers naturels Programme Intérêt de fabriquer ses produits Les principaux ingrédients

Plus en détail

HYGIENE B. MOERMAN 1

HYGIENE B. MOERMAN 1 HYGIENE B. MOERMAN 1 HYGIENE Hygiène Pour prévenir des infections au cours des soins, le respect d'une hygiène irréprochable est nécessaire (but : éviter l'intrusion de micro-organismes pathogènes). Une

Plus en détail

Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né Diplôme Inter Universitaire de Soins Obstétricaux et Néonatals d Urgence SONU FORMATION EN SOINS OBSTETRICAUX et NEONATALS D URGENCE Aspects généraux de la structure d accouchement et d accueil du nouveau-né

Plus en détail

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux

Formation Initiale du personnel. A l hygiène et à l entretien des locaux Formation Initiale du personnel A l hygiène et à l entretien des locaux Formation initiale à l hygiene et l entretien des locaux 1.Principes d hygiène fondamentaux 1.1. Notions de base sur les salissures:

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

RETRAITEMENT DES MOTEURS ET RESPECT DES INSTRUCTIONS DU FABRICANT?

RETRAITEMENT DES MOTEURS ET RESPECT DES INSTRUCTIONS DU FABRICANT? RETRAITEMENT DES MOTEURS ET RESPECT DES INSTRUCTIONS DU FABRICANT? 1 PLAN Définitions Types de DMx DMx classiques réutilisables, quel traitement? Pourquoi les moteurs Instructions du fabricant : exemples

Plus en détail

RVTM3 ASPIRATION REGULATEURS DE VIDE. Version française 07/2011. Photographies : Fréderic Marigaux Imprimeur : Darmon

RVTM3 ASPIRATION REGULATEURS DE VIDE. Version française 07/2011. Photographies : Fréderic Marigaux Imprimeur : Darmon Version française 07/2011 09/2011 Coordination : Serge Itzkowitch Création : Photographies : Fréderic Marigaux Imprimeur : Darmon RVTM3 ASPIRATION rvtm3_8pages_31_08.indd 2 05/09/11 16:19 RVTM3 Le régulateur

Plus en détail

Plateaux de bureau, bureaux

Plateaux de bureau, bureaux LOT 1 Siège central de Fedasil Plateaux de bureau, bureaux SOLS 2x par an Dépoussiérer tous les sols à l aide d un balai muni de voiles imprégnés Enlever les taches éventuelles sur les sols Aspirer à fond

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

Protocoles d échanges en DP

Protocoles d échanges en DP Protocoles d échanges en DP Réalisés par Marketing Global DP Gambro Renal Products Sommaire Prévention de l infection Page 1 PD01/03 Nettoyage et désinfection pour les échanges en DP Page 2 PD02/03 Lavage

Plus en détail

Lessive. Ingrédients. 80 g de Savon de Marseille râpé ou en paillettes 1,5 L d'eau

Lessive. Ingrédients. 80 g de Savon de Marseille râpé ou en paillettes 1,5 L d'eau Lessive 80 g de Savon de Marseille râpé ou en paillettes 1,5 L d'eau 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (Linge de couleur) Ou 3 cuillères à soupe de cristaux de soude (Linge blanc) 5 gouttes d'huile

Plus en détail

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe

TUTORIAL N 2 La Photodécoupe TUTORIAL N 2 La Photodécoupe Materiel nécessaire : - Eau oxygénée 130 vol. - Acide Chlorhydrique - Alcool à brûler - Acétone - 2 Bacs en plastique - 1 verre doseur en plastique ou verre - 1 fer à repasser

Plus en détail

Pourquoi draine t-on?

Pourquoi draine t-on? Les drainages simples Promotion 2010/2013 SG Pourquoi draine t-on?- Pour évacuer une collection de liquide qui peut être : Du liquide péritonp ritonéal en excès Du pus Du sang Des sérosits rosités, s,

Plus en détail

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS

PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS PRELEVEMENTS SANGUINS POSE DE CATHETERS CH de Saint-Quentin Mme Sylvie HAGEAUX Formation en Hygiène destinée aux EHPAD 18 juin 2014 LE PRELEVEMENT SANGUIN MATERIEL Un plateau avec : 1 garrot propre Des

Plus en détail

démarche qualité Hygiène

démarche qualité Hygiène démarche qualité Hygiène SALLES DE CLASSE, BUREAUX Chaise, table, bureau, sols, armoire, tableau, portes, interrupteurs, poubelle 1 z LAVETTE z SEAU z BALAI z SYSTEME DE LAVAGE DE SOL 1 z Eliminer tous

Plus en détail

SECURITE SECURITE REGLEMENTATION QUELQUES CONSEILS

SECURITE SECURITE REGLEMENTATION QUELQUES CONSEILS SECURITE SECURITE REGLEMENTATION QUELQUES CONSEILS ACTE MEDICAL ET ACTE NON MEDICAL Sur un CVL ou CLSH seul un médecin peut pratiquer l acte médical. Si une personne ne possédant pas la qualité de médecin

Plus en détail

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART

RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART RANGEMENT ET NETTOYAGE EFFICACE DU CLOS DU SART Toute anomalie, détérioration ou problème de propreté à votre arrivée devra être signalé avant votre activité dans la salle afin qu il n y ait pas de malentendu

Plus en détail

Fabriquer ses produits d entretien naturels. Simple, sain, économique respectueux de l environnement

Fabriquer ses produits d entretien naturels. Simple, sain, économique respectueux de l environnement Fabriquer ses produits d entretien naturels Simple, sain, économique respectueux de l environnement Fabriquer son produit multi-usages Savon de Marseille râpé Fabriquer son produit d entretien du bois

Plus en détail

Infections liées aux soins. Guide de prévention (extraits)

Infections liées aux soins. Guide de prévention (extraits) Infections liées aux soins Guide de prévention (extraits) Technique du lavage des mains Mouiller Savonner Rincer Sécher par tamponnement Fermer le robinet avec l essuie-mains Indications du lavage des

Plus en détail

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS

ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS ENTRETIEN DES SOLS VITRIFIÉS Le mortier de finition Ad Lucem est un revêtement poreux à base de ciment. Le vitrificateur professionnel Ad Lucem forme un film très résistant qui le protège des tâches, des

Plus en détail

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE

CHANGEMENT DE COUCHE ET INSTALLATIONS SANITAIRES CHANGEMENT DE COUCHE ESPACE RÉSERVÉ AU CHANGEMENT DE COUCHE CHAPITRE 4 - PRATIQUES DE BASE ESPACE RÉSERVÉ AU L espace réservé au changement de couche comprend : Une table à langer dédiée au changement de couche. Les surfaces qui servent à d autres usages sont à

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

TARIF des MULTIRISQUES

TARIF des MULTIRISQUES MULTIRISQUES 1 Personne : FAR 2000 PP 15,00 MIN 3060 TP 11,00 2 Personnes : FAR 2070 PP 18,00 TRO 2070 TP 18,00 2/4 Personnes : FAR 2010 PP 16,00 FAR 1010 AP 36,00 FAS 3050 TP 15,00 4/6 Personnes : FAR

Plus en détail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail

Documents du PMS. spécimen. Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H. Appelées également prérequis. chalphil-docs de travail 11 Documents du PMS Fiches des Bonnes Pratiques d Hygiène B.P.H Appelées également prérequis Tenue réglementaire exigée On n'entre pas sans sa tenue Toute personne travaillant dans une zone de manutention

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant :

Dans ce document, vous trouverez de l information concernant : Information aux patients SOINS DE LA PEAU PENDANT LA RADIOTHÉRAPIE EXTERNE Oncologie Vitalité Zone : 1B 4 5 6 Établissement : Centre d oncologie Dr-Léon-Richard Dans ce document, vous trouverez de l information

Plus en détail

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement

Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Livret Animalier 1 Préparation du matériel propre pour les pièces d hébergement Réception du matériel sale : Cages : - vider et rincer les cages sales et les disposer dans la machine à laver - sortir les

Plus en détail

Fabriquer soi-même ses produits d entretien

Fabriquer soi-même ses produits d entretien Fabriquer soi-même ses produits d entretien Matériel (à n utiliser que pour les recettes de produits d entretien) Fouet Louche Entonnoir Saladier (s) en verre de préférence Verre mesureur Balance de cuisine

Plus en détail

Instructions d entretretien

Instructions d entretretien Instructions d entretretien Instructions d entretien KaVo ESTETICA E70 + E80 le matin Enclencher l unit au moyen de l interrupteur général Aspirer de l eau avec de chaque tuyau d aspiration Ensuite, presser

Plus en détail

comment préparer le biberon à la maison?

comment préparer le biberon à la maison? comment préparer le biberon à la maison? Chers parents Vous venez de quitter la maternité ou le service de néonatologie de l az groeninge avec votre bébé et vous vous demandez peut-être comment bien préparer

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

GUIDE DE RACCORDEMENT CONNECTEUR ANAÉROBIC

GUIDE DE RACCORDEMENT CONNECTEUR ANAÉROBIC GUIDE DE RACCORDEMENT CONNECTEUR ANAÉROBIC Nexans Cabling Solutions Valise anaérobic OF : N102.230 Révision C Sommaire Recommandations Santé et Sécurité page 2 Présentation des outils page 4 À propos du

Plus en détail

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux

Étape 1: Rassembler le matériel avant d'entrer dans la chambre du patient. Étape 1a: Rassembler le matériel pour réaliser les écouvillonnages oraux Situation sur le terrain Comment procéder sans risque à des écouvillonnages oraux (prélèvements de salive) chez des patients décédés, que l on suspecte d être infectés par le virus Ebola Étape 1: Rassembler

Plus en détail

DELONGHI DE220. Mode d emploi

DELONGHI DE220. Mode d emploi DELONGHI DE220 Mode d emploi DE220F 22-10-2002 14:29 Pagina 20 Quelques notions sur l'humidité L air contient toujours une certaine quantité d eau, sous forme de vapeur. L air contient toujours une certaine

Plus en détail

Déboucher un WC. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment déboucher un WC? Débutant

Déboucher un WC. Les bons outils. Les matériaux. Les équipements. Comment déboucher un WC? Débutant Déboucher un WC Débutant Comment déboucher un WC? Épreuve incontournable des petits problèmes domestiques, déboucher un WC est une intervention à la portée de tous. Déboucheur liquide, ventouse, furet

Plus en détail