PROGRAMME Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles. Des praticiens enseignent à des praticiens

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROGRAMME 2015. Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles. Des praticiens enseignent à des praticiens"

Transcription

1 PROGRAMME 2015 P A R I S - N E W Y O R K - T U C S O N - R O M E Des praticiens enseignent à des praticiens 3 e Cycle de Niveau Avancé - 4 e Cycle d Excellence - 7 e Congrès du CETO Centre d Enseignement des Thérapeutiques Orthodontiques Orthopédiques et Fonctionnelles

2

3 Jean Lydie Jean-Pierre Jean-Paul Chers amis, Nous sommes heureux de vous présenter notre programme des 3 e et 4 e cycles du CETO Dans le cadre du 3 e cycle de niveau avancé, nous vous proposons des ateliers théoriques et pratiques, enseignés par des conférenciers, de très grand talent, praticiens de cabinet et spécialisés dans leur exercice. Le 4 e cycle sera réservé à l excellence et vous permettra d accéder au Certificat du CETO. Cette année encore, La Fondation Tweed à Tucson, centre d étude, de réflexion et d enseignement du Monde Orthodontique, et l Université de New York, offrent à quelques-uns d entre vous, la possibilité de suivre leur formation. «La dolce vita» en septembre prochain, ça vous tente? Alors rejoignez-nous à ROME dans le cadre du 7 e Congrès du CETO. Dans l attente de vous retrouver, nous vous remercions de la confiance que vous nous témoignez. Arrivederci. Bien amicalement

4

5 3 e CYCLE D ETUDES ATELIERS 2015 Des praticiens enseignent à des praticiens Tous les ateliers du 3 e cycle sont, exclusivement réservés, aux participants ayant validé l'assistance aux 1 er et 2 e cycles d'études. Les ateliers avec TP - Pour tous les ateliers pratiques, les étudiants devront se munir de leurs pinces, une liste précise leur sera transmise à l inscription : Les ateliers 2, 7, sont limités à 18 étudiants. Le petit matériel est inclus, le typodont est prêté et préparé par les enseignants. Les ateliers 3 et 5, sont limités à 40 étudiants. Le petit matériel est inclus, le modèle est prêté et préparé par les enseignants. L atelier 8, est limité à 32 étudiants. Le petit matériel est inclus. (Study group) Les inscriptions seront validées par ordre chronologique de réception des dossiers. Lieu : tous les ateliers se tiendront au «NOVOTEL Les Halles», place Marguerite de Navarre PARIS. Tarif hôtelier préférentiel accordé aux participants, sur présentation d une fiche de réservation, délivrée à l inscription par le CETO. Les horaires : Les ateliers 1, 3, 4, 5, 6 et 8 : 1er jour de 10 à 13 h 15 et de 14 h 30 à 18 h 30 2 e jour 9 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 16 h 30. Les ateliers 2 et 7 : 1er jour : de 10 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30, les 2 e et 3 e jours : de 9 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30, le 4e jour : 9 h à 13 h 30 et de 14 h 30 à 16 h 30. La prise en charge des ateliers : une prise en charge par atelier, est possible, après la validation des programmes 2015, par la commission du FIFPL et de l OGDPC. Notre numéro d agrément à transmettre à ces organismes :

6 A1 - Mardi 20 et mercredi 21 janvier 2015 Le CETO et la Basse Friction : Dr RINGARD Jean-Paul A2 Tweed Cours d Excellence - Lundi 2, mardi 3, mercredi 4, jeudi 5 février 2015 «Easy Edge Wise Finition des cas» : Dr André-Jean HORN et Dr Isabelle THIERS-JEGOU TRAVAUX PRATIQUES A3 - Mercredi 18 et jeudi 19 mars 2015 Utilisation raisonnée des ancrages osseux en orthodontie : mini-vis, microvis sous-muqueuses, mini-plaques : Dr Jean-Gabriel CHILLÈS. TRAVAUX PRATIQUES A4 - Mardi 31 mars et mercredi 1 er avril 2015 L orthodontie de l adulte: Dr Guillaume JOSEPH A5 - Mardi 2 et mercredi 3 juin 2015 Le collage lingual ; technique simplifiée : Dr Guillaume JOSEPH TRAVAUX PRATIQUES A6 - Mercredi 4 et jeudi 5 novembre 2015 Complications de la chirurgie orthognathique : Dr Vincent DUGUET A7 Tweed Cours d Excellence - Vendredi 27, samedi 28, dimanche 29 et lundi 30 novembre 2015 «Easy Edge Wise Finition des cas» : Dr André-Jean HORN et Dr Isabelle THIERS-JEGOU TRAVAUX PRATIQUES A8 - Mardi 1 er et mercredi 2 décembre 2015 Les artifices mécaniques de la levée de supraclusie et du contrôle du torque antérieur : Dr Jean FLOUR, Dr Jean-Pierre JAGUT et Dr Jean-Paul RINGARD TRAVAUX PRATIQUES Bulletin d inscription ci-joint ou à télécharger sur

7 Mardi 20 et mercredi 21 janvier 2015 Atelier 1 LE CETO ET LA BASSE FRICTION Des praticiens enseignent à des praticiens Dr Jean-Paul RINGARD Docteur en Chirurgie-Dentaire Exercice réservé à l orthodontie Diplômé du CETO Post Graduate New York University Membre Titulaire de la Société Française d Orthopédie Dento-Faciale Programme du 1 er jour 1. MISE AU POINT SUR LA BASSE FRICTION Le choix des brackets. Le collage. Planification des rendez-vous. La photographie. La céphalométrie. 2. ENCOMBREMENTS ET LA BASSE FRICTION Détermination de l encombrement. Calcul de l encombrement. Choix de la thérapeutique. Séquences d arcs. Cas cliniques. Programme du 2 e Jour 3. INTERCEPTION DES DECALAGES SAGITTAUX Le dégainer. La dimension transversale. Les mécaniques. 5. LES DEPLACEMENTS DENTAIRES EN BASSE FRICTION L ancrage. La symétrisation. Le recul d une canine. La rétraction incisive. Cas cliniques. 4. LA BASSE FRICTION ET LE VERTICAL Placement des stops. Le choix des arcs. Le torque. 6. CAS CLINIQUES PARTICULIERS Traitements adultes. Canines incluses. Cas chirurgicaux. 7. QUESTIONS-REPONSES

8 Du lundi 2 au jeudi 5 Février 2015 Atelier 2 Tweed LA FINITION DES CAS Des praticiens enseignent à des praticiens Dr André-Jean HORN Past-President de la TWEED (USA) International Foundation Tucson Dr Isabelle THIERS-JEGOU Instructeur de la TWEED (USA) International Foundation Tucson COURS D EXCELLENCE Programme TRAVAUX PRATIQUES Quel que soit la technique orthodontique employée, le problème le plus difficile reste la finition des CAS. Le TIP des secteurs moyens, et en particulier celui des canines, le torque, les courbes esthétiques, ne peuvent pas se satisfaire des seules informations contenues dans les gorges des brackets. Le dernier jeu d arcs doit posséder des informations personnalisées, introduites à la pince, permettant la meilleure disposition dans l espace de toutes les dents, secteur par secteur. La qualité des finitions orthodontiques dépend de plusieurs facteurs : Précision dans l analyse de la pathologie à traiter. Une bonne stratégie : extraire ou ne pas extraire Un bon choix d extractions s il faut extraire. Précision dans le positionnement des attaches. Le bon choix dans les séquences d arcs. Choix d un concept occlusal de fin de traitement. et surtout, le contrôle des informations des trois ordres dans les arcs «EDGEWISE», du début à la fin du traitement. Notre confrère Le Docteur André-Jean HORN, Past-President de la Tweed International Foundation et Le Docteur Isabelle THIERS-JEGOU, Instructeur de la Tweed International Foundation, praticiens du plus grand talent, se proposent de vous enseigner sur ce thème, à partir du traitement d'une CLASSE II par extraction de 14, 24, 35 et 45. L exigence de cet enseignement limite la participation à 18 étudiants. La validation des inscriptions s effectuera par ordre chronologique de réception, dans la limite des places disponibles. A noter que cet atelier est obligatoire, à la préparation au COURS DE LA FONDATION TWEED TUCSON (USA).

9 Mercredi 18 et jeudi 19 Mars 2015 Atelier 3 UTILISATION RAISONNÉE DES ANCRANGES OSSEUX EN ORTHODONTIE Des praticiens enseignent à des praticiens Dr Jean-Gabriel CHILLÈS Docteur en Chirurgie Dentaire Ancien Interne en Odontologie des Hôpitaux de Strasbourg- Attestation d Etudes Approfondies en Odontologie - SQODF- Attaché Hospitalier et Chargé d Enseignement DES d ODF et CECSMO à la Faculté de Strasbourg - Exercice libéral à Belfort (90) Programme TRAVAUX PRATIQUES Mini-vis, micro-vis sous-muqueuses, mini-plaques Apparus il y a plus de dix ans, les ancrages osseux sont devenus incontournables dans le panel des dispositifs thérapeutiques orthodontiques. Grâce à eux : - Des traitements de tous les jours peuvent être simplifiés, par une limitation de l étendu des appareillages. - Des traitements très complexes auparavant irréalisables, deviennent possibles, même en présence d un ancrage dentaire insuffisant. Ces ancrages osseux existent sous différentes formes : - Vis longues, plongeant dans l os spongieux à travers la gencive. - Micro-vis corticales, complètement enfouies sous la muqueuse en fond de vestibule. - Plaques dérivées de la chirurgie maxillo-faciale, fixée par des vis et émergeant dans la cavité buccale. Chaque ancrage possède des indications propres, et est associé à des mécaniques orthodontiques spécifiques.

10 Thèmes 1. DONNÉES ACTUELLES SUR LES ANCRAGES OSSEUX : Avantages et inconvénients des différents systèmes. 2. CHOIX DE L ANCRAGE OSSEUX : En fonction du déplacement dentaire à réaliser et des conditions anatomiques. 3. MISE EN ŒUVRE DES MINI-VIS ET MICRO-VIS AU CABINET : Information du patient. Matériel et procédures chirurgicales. 4. APPLICATIONS DÉTAILLÉES, ILLUSTRÉES PAR DE NOMBREUX CAS CLINIQUES REPRÉSENTATIFS : Ingression molaire. Mésialisation et distalisation molaire maxillaire et mandibulaire. Redressement molaire. Ingression incisive, rétraction incisive. Traction de canines incluses. Egression, expansion. Orthopédie des CLASSES III 5. PLANS DE TRAITEMENTS COMPLEXES : Atteintes parodontales sévères. Prise en charge des agénésies multiples. Anomalies tridimensionnelles combinées. Préparation orthodontique pré-chirurgicale. 6. ASSOCIATION ANCRAGES OSSEUX ET CORTICOTOMIES DE FACILITATION DU DÉPLACEMENT DENTAIRE. Travaux pratiques sur modèles POSE DE MINI-VIS POSE DE MICRO-VIS PLIAGE DE CONNECTIQUES ET ACTIVATIONS Matériel Pour la réalisation des travaux pratiques, chaque participant devra se munir du matériel suivant : - Pince à couper distal - Pince de Weingart - Pince de la Rosa - Pousse-ressort - Pince mosquito - Pince coupante - Précelle - Pince de Tweed avec un fut possédant un étage de diamètre 2mm Le matériel consommable sera remis sur place.

11 Mardi 31 mars et mercredi 1er avril 2015 Atelier 4 L ORTHODONTIE DE L ADULTE Des praticiens enseignent à des praticiens Dr Guillaume JOSEPH Docteur en Chirurgie-Dentaire Spécialiste Qualifié en Orthopédie Dento-Faciale - DU d'orthodontie Linguale Membre de la Société Française d Orthodontie Linguale - Exercice libéral à Pertuis 84 Programme Le Traitement de l'adulte : plans de traitement et outils» La demande de traitement orthodontique chez l'adulte, est actuellement en pleine expansion. Les motivations peuvent être esthétiques, ou fonctionnelles. L approche de l adulte est singulière, et non reproductible avec le traitement de l enfant, tant du point de vue physiologique, que thérapeutique. Une bonne coordination avec les autres disciplines de la dentisterie est nécessaire, pour fiabiliser le résultat. Pour tenter de répondre au mieux à ces problèmes, nous partagerons avec vous notre expérience des traitements adultes, simples ou complexes, grâces aux techniques vestibulaires et linguales.

12 Mardi 2 et mercredi 3 juin 2015 Atelier 5 COLLAGE LINGUAL : Technique simplifiée Des praticiens enseignent à des praticiens Dr Guillaume JOSEPH Docteur en Chirurgie-Dentaire Spécialiste Qualifié en Orthopédie Dento-Faciale - DU d'orthodontie Linguale Membre de la Société Française d Orthodontie Linguale - Exercice libéral à Pertuis 84 Programme TRAVAUX PRATIQUES Collage lingual - Technique simplifiée En technique linguale, la volonté de contrôler les trois ordres justifie l utilisation de techniques complexes de laboratoire. Mais, bien qu il soit incontournable de gérer le premier et le deuxième ordre, de très nombreux traitements, en particulier chez l adulte, ne nécessitent pas de contrôle du troisième ordre. Ainsi, les nivellements partiels ou complets, et les décompensations pré-chirurgicales peuvent se traiter avec des techniques de laboratoire simples, réalisables par le praticien lui-même, assurant ainsi un gain de temps et une totale indépendance. Cette approche permet une grande souplesse, une réduction très importante du coût du matériel, et donc du traitement pour le patient. Après avoir décrit les différentes indications, nous détaillerons le matériel utilisé ainsi que les protocoles pour réussir cette technique et l appliquer au cabinet. Nous présenterons des cas traités, allant du simple nivellement à des cas plus complexes.

13 Mercredi 4 et jeudi 5 novembre 2015 Atelier 6 CHIRURGIE ORTHOGNATHIQUE ET ODF Des praticiens enseignent à des praticiens Dr Vincent DUGUET Ancien Interne des Hôpitaux de Nantes Ancien Chef de Clinique Stomatologique Ancien Assistant hospitalo-universitaire au centre de soins et traitements dentaires DU de Réparation du Dommage Corporel Chirurgien- Maxillo-Facial (Nantes 44) Programme du 1 er jour 1. Techniques chirurgicales de routine Techniques complémentaires La plupart des cas de chirurgie orthognathique peuvent être résolus par trois ostéotomies classiques : L ostéotomie maxillaire basse totale. L ostéotomie sagittale des rami mandibulaires. La transposition du menton osseux (ou génioplastie). L association variable de ces trois interventions donne toute possibilité d adaptation aux dysmorphoses. Ces techniques seront détaillées et un chapitre particulier sera consacré aux cas d ostéotomies maxillomandibulaires, pour lesquels le réglage du plan occlusal réclame une procédure spécifique. Des interventions complémentaires seront décrites, celles-ci sont indiquées, le plus souvent dans un but fonctionnel (modelage de l orifice piriforme, septoplastie, turbinoplastie, glossoplastie). 2. Indications opératoires Clinique et céphalométries Une question que se pose l Orthodontiste au cours de sa formation est : «dans quelles circonstances dois-je proposer une intervention de Chirurgie orthognathique?» De manière très pratique, nous décrirons plusieurs situations cliniques au cours desquelles la Chirurgie doit être évoquée. Si les céphalométries sont un guide indispensable pour poser ces indications, seules les données cliniques, occlusales et esthétiques, sont déterminantes dans l indication finale. 3. Organisation générale d un traitement associant Orthodontie et Chirurgie Orthognathique La préparation et le suivi post-opératoire d un traitement associant, Orthodontie et Chirurgie orthognathique, ne diffère guère d un traitement conventionnel sans recours à la Chirurgie. Cependant le contexte relationnel, la présentation du plan de traitement et le recours à un deuxième acteur thérapeutique, modifient la manière du guider patient et entourage.

14 L essentiel est de présenter une organisation totalement articulée entre Orthodontiste et Chirurgien, sachant que ce dernier intervient pour permettre l intercuspidation optimale, dans un équilibre esthétique facial harmonieux. La coordination des phases de traitement est la garantie du résultat. 4. Contrôle de la dimension transversale. Distraction transpalatine Corticotomies La dimension transversale du maxillaire, est l un des premiers éléments diagnostics et pronostics à prendre en compte avant tout traitement d ODF. Pour le cas où cette dimension ne peut être contrôlée orthodontiquement et/ou orthopédiquement, des techniques chirurgicales peuvent contribuer à ce contrôle : La plus classique, est la distraction transpalatine après ostéotomie maxillaire segmentaire. La plus récente, utilise les corticotomies, cette technique évolue rapidement et peut aider à raccourcir les durées de traitement. 5. Cas cliniques courants. Echelle des difficultés thérapeutiques. Résultats précoces. Dans cette présentation pratique, nous étudierons de nombreux dossiers, de façon à «coller» à la réalité clinique, de la démarche diagnostique à la finition post-opératoire, en passant par l indication chirurgicale. Programme du 2 e jour 1. Obstacles et complications au cours des traitements ODF-Chirurgie orthognathique La connaissance des difficultés thérapeutiques, ainsi que leur prévention ou leur traitement doivent être acquises, au même titre que les techniques et indications. Une revue chronologique des évènements indésirables est établie et documentée. 2. Evolution des cas cliniques traités. Stabilité des résultats Cette présentation est la suite logique de celle des cas cliniques courants : nous présenterons le suivi à long terme de cas, en étudiant les facteurs qui favorisent la stabilité des résultats, mais aussi ceux qui amènent à la dégradation du résultat occlusal et esthétique. 3. Chirurgie buccale et ODF : canines incluses, dents de sagesse, autogreffes dentaires, agénésies dentaires et germes surnuméraires, usage des vis d ancrage L Omnipraticien, en particulier si son exercice comporte une part orthodontique, est confronté aux indications de Chirurgie buccale, qu il ou elle peut parfaitement pratiquer au sein de son cabinet. Nous présenterons des cas classiques et d autres, sources de difficultés opératoires ou de complications.

15 Du vendredi 27 au lundi 30 novembre 2015 Atelier 7 Tweed LA FINITION DES CAS Des praticiens enseignent à des praticiens Dr André-Jean HORN Past-President de la TWEED (USA) International Foundation Tucson Dr Isabelle THIERS-JEGOU Instructeur de la TWEED (USA) International Foundation Tucson COURS D EXCELLENCE Programme TRAVAUX PRATIQUES Quel que soit la technique orthodontique employée, le problème le plus difficile reste la finition des CAS. Le TIP des secteurs moyens, et en particulier celui des canines, le torque, les courbes esthétiques, ne peuvent pas se satisfaire des seules informations contenues dans les gorges des brackets. Le dernier jeu d arcs doit posséder des informations personnalisées, introduites à la pince, permettant la meilleure disposition dans l espace de toutes les dents, secteur par secteur. La qualité des finitions orthodontiques dépend de plusieurs facteurs : Précision dans l analyse de la pathologie à traiter. Une bonne stratégie : extraire ou ne pas extraire Un bon choix d extractions s il faut extraire. Précision dans le positionnement des attaches. Le bon choix dans les séquences d arcs. Choix d un concept occlusal de fin de traitement. et surtout, le contrôle des informations des trois ordres dans les arcs «EDGEWISE», du début à la fin du traitement. Notre confrère le Docteur André-Jean HORN, Past-President de la Tweed International Foundation et le Docteur Isabelle THIERS-JEGOU, Instructeur de la Tweed International Foundation, praticiens du plus grand talent, se proposent de vous enseigner sur ce thème, à partir du traitement d'une CLASSE II Biprotrusion traitée par extractions de (Biprotrusion : approche chirurgicale) L exigence de cet enseignement limite la participation à 18 étudiants. La validation des inscriptions s effectuera par ordre chronologique de réception, dans la limite des places disponibles. A noter que cet atelier est obligatoire, à la préparation au COURS DE LA FONDATION TWEED TUCSON (USA).

16 Mardi 1er et mercredi 2 décembre 2015 Atelier 8 LES ARTIFICES MÉCANIQUES DE LA LEVÉE DE SUPRACLUSIE ET DU CONTRÔLE DU TORQUE ANTÉRIEUR Des praticiens enseignent à des praticiens Instructeurs Moniteurs Dr Jean FLOUR Dr Jean-Pierre JAGUT Dr Jean-Paul RINGARD Dr David BARSE Dr Dominique ALLASIO Programme TRAVAUX PRATIQUES LES ARTIFICES MÉCANIQUES DE LA LEVÉE DE SUPRACLUSIE ET DU CONTRÔLE DU TORQUE ANTÉRIEUR Cette formation est un atelier de révisions des notions abordées, parfois trop rapidement au cours des huit CAS TYPES. Elle est consacrée à l approfondissement manuel des outils indispensables à la gestion du secteur antérieur, en cours et en finition de construction d arcade. Les participants seront encadrés, en enseignement personnalisé, pendant toute la durée du cours par l équipe du CETO : La levée de la supraclusie et le contrôle du torque : Par arcs d alignement-nivellement, en normodivergence. Par arcs à courbe d arcade, en normo divergence. Par arcs à boucles de contrôle de torque. Par arcs de base, en hypodivergence. L exigence de cet enseignement limite la participation à 32 étudiants, répartis en 4 groupes. La validation des inscriptions s effectuera par ordre chronologique de réception, dans la limite des places disponibles.

17 4 e CYCLE D ETUDES LES CYCLES D EXCELLENCE Ce 4 e cycle d études est réservé exclusivement, aux candidats ayant validé l'assistance aux 1 er et 2 e cycles d'études du CETO. PARIS - Certificat d Excellence du CETO Promotion 2014/2015 : Vendredi 5 décembre 2014 (épreuves écrites) Jeudi 19 mars 2015 (épreuves orales) Promotion 2015/2016 : Jeudi 10 décembre 2015(épreuves écrites) 1er trimestre 2016 (épreuves orales) NEW YORK - Linhart Continuing Dental Education Program NYU Class of : Du 20 au 25 Avril 2015 (1ère session New York University) Du 12 au 18 Novembre 2016 (2e session New York University) TUCSON - THE CHARLES TWEED INTERNATIONAL FOUNDATION TUCSON Class of 2015 : Du 22 Mars au 1er Avril 2015

18 PARIS Certificat d Excellence du CETO Conditions requises : ouvert aux praticiens ayant validé l assistance aux 1 er et 2 e cycles du CETO. Modalités d examen : le candidat doit satisfaire aux épreuves suivantes : Promotion 2014/2015 : Vendredi 5 décembre 2014 Epreuves écrites : o Bases fondamentales : durée 2 h. o Etude d un CAS proposé par le CETO : durée 2 h. Jeudi 19 mars 2015 Epreuves orales : o Présentation d un CAS traité par le candidat : 30 mn. Promotion 2015/2016 : Epreuves écrites : le jeudi 10 décembre 2015 Epreuves orales : 1 er trimestre 2016 Membres du jury : deux enseignants du CETO et un membre d honneur invité. Dossier de candidature : disponible sur demande. Lieu : NOVOTEL les Halles, 8 place Marguerite de Navarre PARIS.

19 NEW YORK New York University College of Dentistry Linhart Continuing Dental Education Program Ce programme, en partenariat avec l'université de NEW YORK (NYU), s'organise en deux sessions indissociables. A l'issue de cet enseignement, le candidat devra présenter, un CAS entièrement documenté, devant le jury de NYU. Un certificat lui sera remis par NYU. (Traduction assistée) Conditions requises : ouvert aux praticiens ayant validé l assistance aux 1 er et 2 e cycles du CETO et qui devront avoir comptabilisé à la fin de la 2 e session de New York, un minimum de 400 heures de formation pratique et théorique, au sein du CETO. Soit : 1 er et 2 e cycles d études du CETO : 256 heures. 3 e cycle de niveau avancé (les ateliers ou Congrès du CETO) : 144 heures. Class of «Current Concepts in American Dentistry : Advances in Clinical Orthodontics": Du 20 au 25 Avril 2015 (1ère session) o Assistance à l enseignement dispensé par les conférenciers de NYU. Du 12 au 18 Novembre 2016 (2e session) o Assistance à l enseignement dispensé par les conférenciers de NYU, et présentation du mémoire des candidats. (Traduction assistée) Dossier de candidature : disponible sur demande.

20 TUCSON The Charles TWEED International Foundation La technique orthodontique au plus haut niveau. Ce cours est le prolongement post-graduate des sessions «Easy Edge Wise Finition des cas», enseignées au CETO, par le Dr Isabelle THIERS-JEGOU, Instructeur de la TWEED International Foundation, et le Dr André-Jean HORN, Past-President de la TWEED International Foundation. Ce cours permet d aller plus loin dans le perfectionnement du diagnostic, la mise en place de la stratégie thérapeutique, et la recherche de la personnalisation du résultat fonctionnel et esthétique. Class of 2015 : application for advanced training with the edgewise appliance. o o o Facial esthetics Health, fonction and stability Treatment in harmony with growth Du 22 Mars au 1 er Avril 2015 Dossier de candidature : disponible sur demande. Admissibilité : o o o o Diplômé du CETO. Cours préparatoire «Easy Edge Wise», atelier 2 du CETO. Membre de la SFODF. Membre de la WFO. Lieu : 2620 E. Broadway Blvd Tucson, ARIZONA (USA)

21 ROME Jeudi 24 et vendredi 25 Septembre e Congrès du CETO Des praticiens enseignent à des praticiens Le Congrès aura pour thème «LE DEPISTAGE ET LA PRISE EN CHARGE PRECOCE DES TROUBLES FONCTIONNELS» Présenté et enseigné par Le Docteur Daniel ROLLET Spécialiste Qualifié en ODF, Président National de la Société Bioprogressive de Ricketts. Le déroulement des deux journées : 1 er jour : jeudi 24 septembre 2015 De 9 h 30 à 13 h 15 : conférence du Dr ROLLET. 13 h 30 : déjeuner au SOFITEL. Après-midi libre, ou sur inscription, visite guidée de ROME. Soir : dîner de gala offert par le CETO, sur la terrasse du SOFITEL. 2 e jour : vendredi 25 septembre 2015 De 9 h 30 à 13 h 15 : conférence du Dr ROLLET. 13 h 30 : déjeuner au SOFITEL. Après-midi libre, ou sur inscription, visite de la VILLA MEDICIS et autres lieux Lieu du 7 e Congrès du CETO : SOFITEL ROME VILLA BORGHESE Via Lombardia ROME -ITALY (+39)06/ mail : rome villa borghese (Hébergement : tarif préférentiel accordé au CETO réservation et inscription aux visites groupe CETO)

22 Jeudi 24 et vendredi 25 septembre e Congrès du CETO ROME Des praticiens enseignent à des praticiens Dr Daniel ROLLET Docteur en Chirurgie-Dentaire Spécialiste Qualifié en ODF Président National de la SBR (Société Bioprogressive Ricketts) - Pontarlier - (25) Conférencier national et international Programme Un traitement préventif chez le jeune enfant? Une nécessité : ne pas traiter est une perte de chance pour l enfant. LA PRISE EN CHARGE PRECOCE DES TROUBLES FONCTIONNELS Le rôle du spécialiste qualifié en ODF, du dentiste généraliste et du pédodontiste dans le dépistage précoce des dysmorphoses chez l enfant. L éducation fonctionnelle et le choix des outils de cette éducation. Physiologie de la zone oro-faciale. Incidences des dysfonctions sur la croissance oro-faciale. Choix et pertinences des dispositifs orthopédiques. Indications thérapeutiques et mise en œuvre des appareils. Evolution de ces dispositifs. Les limites et les échecs de l éducation fonctionnelle.

23

24 RETROUVEZ L ACTUALITE DU CETO CETO NORD - 11 rue Contrescarpe NANTES- France Tél : 33 (0) Organisme de formation agréé sous le N Sarl au capital de 7622,45 - Siège social : 11 rue CONTRESCARPE NANTES Flasher ce code

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE

L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE L EXPÉRIENCE POUR L AUTONOMIE Depuis plus de 10 ans, l association Actis dentaire formation a pour objectif de former des praticiens à la chirurgie orale, parodontale et implantaire. L expérience pour

Plus en détail

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage

cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage cursus d implantologie orale Les clés du succès par le compagnonnage Validé par un certificat - Crédit de 200 points Accrédité par le Conseil National de la Formation Continue en Odontologie Numéro d accréditation

Plus en détail

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE

PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE PROGRESSONS MAIN DANS LA MAIN EN IMPLANTOLOGIE Institut de Formation en Parodontologie et Implantologie Orale Véritable formation à la fois clinique & théorique basée sur la transmission des connaissances

Plus en détail

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Diplôme Universitaire d Implantologie Franco-Canadien (DUIFC) Niveau avancé REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Vu la loi 84-52 du 26 janvier 1984 sur l enseignement supérieur ; Vu le décret n 84-573

Plus en détail

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire.

Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. Hervé BUATOIS Docteur en Chirurgie dentaire. 16 avenue Alsace Lorraine 38000 Grenoble Tel : 04 76 46 61 28 E-mail : hbuatois@clinicimplant.fr Profil Né le 12 mai 1966 à Lyon. Exercice privé limité à l

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE

PROGRAMME DU CONCOURS D ACCES AU RESIDANAT DE CHIRURGIE DENTAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE D ALGER DEPARTEMENT DE 1- SPECIALITE : PROTHESE 1 Anatomie dentaire 2 Les matériaux à empreinte 3 Les traitements pré-prothetiques

Plus en détail

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace.

Un mainteneur d espace est traditionnellement. Du maintien à la gestion de l espace. Odontologie pédiatrique. gestion de l espace. Odontologie pédiatrique gestion de l espace formation Du maintien à la gestion de l espace Amir CHAFAIE Un mainteneur d espace est un dispositif, souvent prothétique, permettant la conservation de l espace

Plus en détail

Vers un futur. en lingual. avec le Système d attaches Linguales Incognito TM. www.incognito.net

Vers un futur. en lingual. avec le Système d attaches Linguales Incognito TM. www.incognito.net Vers un futur en lingual avec le Système d attaches Linguales Incognito TM www.incognito.net Le traitement lingual redéfini Le Système Lingual Incognito est bien plus qu une simple amélioration de ce qui

Plus en détail

Savoir Savoir-faire Savoir-être

Savoir Savoir-faire Savoir-être Savoir Savoir-faire Savoir-être Formation complète de chirurgie et prothèse implantaire anatomie et dissection pose d implants par tous les participants Accréditation CNFCO N 06752610-61/50 PAGE 4 Philosophie

Plus en détail

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale Guide Reconnaissance par la SSO du statut de praticien généraliste Le certificat SSO de formation postgrade en médecine dentaire générale

Plus en détail

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie

Modules optionnels. Passer à l acte en implantologie Passer à l acte en implantologie Modules optionnels est un cycle de formation basé sur des travaux pratiques de chirurgie implantaire, permettant de confirmer les acquis théoriques. À l issue du cursus,

Plus en détail

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France

Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules. Training Center France Formation initiale de l equipe implantaire en 3 modules Training Center France Edito Nobel Biocare a franchi une nouvelle étape : un Centre de Formation, le Nobel Biocare Training Center France a ouvert

Plus en détail

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS

Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Démarche Qualité et Certification de Service d un cabinet libéral SCP OLLU-RENAUD LE MANS Management de la qualité et Gestion des risques dans la Santé Vendredi 29 Mai 2009 à Strasbourg SCP Drs OLLU et

Plus en détail

L implantologie au quotidien

L implantologie au quotidien CYCLE DE FORMATION L IMPLANTOLOGIE DENTAIRE AVEC LE SYSTEME IMPLANTAIRE STRAUMANN 19 23 Mai 2014 Bâle - Suisse L implantologie au quotidien Conférenciers Dr Jacques Penaud Docteur en Chirurgie Dentaire,

Plus en détail

Concours d Internat et de Résidanat

Concours d Internat et de Résidanat Concours d Internat et de Résidanat Ce programme a pour but d aider à la préparation des concours d internat et de résidanat. Il ne constitue en aucun cas un répertoire de «questions d examen» mais une

Plus en détail

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis Congrès ITI Francophone Marrakech Maroc 7-8 novembre 2014 La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme Hôtel Le Méridien N'Fis www.congresitifrancophone.com Préambule Chères

Plus en détail

Traitements chirurgicoorthodontiques

Traitements chirurgicoorthodontiques 6 Chapitre Traitements chirurgicoorthodontiques Marie-José Boileau, Jean Casteigt, Laure Frapier, Pierre Canal PLAN DU CHAPITRE Indications des protocoles chirurgicoorthodontiques 208 Établissement de

Plus en détail

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF)

CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) CONSENTEMENT ECLAIRE ET ACCEPTATION D UN TRAITEMENT D ORTHOPEDIE DENTOFACIALE (ODF) L ODF est l art de prévenir et de corriger les malpositions dentaires, les déformations et malpositions maxillo-faciales.

Plus en détail

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010

BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n 35 du 30 Septembre 2010 Marie-Pascale Schammé Inspectrice de L Éducation Nationale Sciences Biologiques et Sciences Sociales Appliquées Académie de ROUEN Document de référence académique BEP Auxiliaire Prothèse Dentaire BO n

Plus en détail

Syndicat National des Internes en Odontologie

Syndicat National des Internes en Odontologie Syndicat National des Internes en Odontologie Président en charge du Présents : Compte-rendu de la réunon du 19 mars 2014 avec les coordonnateurs des DES Mr le Professeur Robert GARCIA (Président de la

Plus en détail

L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique

L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique L appareil Arc Droit expliqué Dr Larry Brown Publication dans Le Journal du Dentiste, Belgique 1 ère Partie Aujourd hui, nos patients nous demandent de leur donner non seulement un traitement dentaire

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS

Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse. Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Institut Européen du Visage 5, rue Suger - 75006 PARIS Formation Initiale en Implantologie, Chirurgie et Prothèse Formation complète, dédiée aux

Plus en détail

Marseille 21 > 23. Novembre

Marseille 21 > 23. Novembre Marseille P a R C C H A N O T 21 > 23 Novembre 2013 PROGRAMME PROVISOIRE APPEL À COMMUNICATION INSCRIPTION Conférences plénières Le sommeil des animaux I. Tobler Syndrome d apnée : potentiel des biomarqueurs

Plus en détail

Service évaluation des actes professionnels

Service évaluation des actes professionnels TRAITEMENT DES AGÉNÉSIES DENTAIRES MULTIPLES LIÉES AUX DYSPLASIES ECTODERMIQUES OU À D'AUTRES MALADIES RARES, CHEZ L ENFANT ATTEINT D OLIGODONTIE, AVEC POSE DE 2 IMPLANTS (VOIRE 4 MAXIMUM) UNIQUEMENT DANS

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE UNIVERSITAT DE LES VALLS FACULTÉ DE MÉDECINE DENTAIRE PRINCIPAUTÉ D'ANDORRE DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE DENTISTERIE ESTHÉTIQUE Les diplômes de l Universitat de les Valls sont reconnus par l Union Européenne

Plus en détail

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés

Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Correction de l occlusion pour réduire les sourires gingivaux : deux cas rapportés Auteur_ Dr David S. Frey, États-Unis Fig. 1a Fig. 1b _La méthode traditionnelle pour corriger un sourire gingival avec

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT

LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT LETTRE D INFORMATION PATIENT SINUS LIFT Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre question, n hésitez surtout

Plus en détail

ARTICLE ALPHA OMEGA NEWS Spécial ADF 2004

ARTICLE ALPHA OMEGA NEWS Spécial ADF 2004 ARTICLE ALPHA OMEGA NEWS Spécial ADF 2004 Vie des chapitres : Nice Côte d Azur Compte-rendu par Yves TOLILA, Conférence du Dr Déborah TIGRID, le 13 septembre 2004: Une salle surchauffée ( aux deux sens

Plus en détail

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE

Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES FRANÇAIS & ÉVÉNEMENTS CONTRAT & ÉVÉNEMENTS FABRICANT DE SERVICES GARANTIE CHIRURGIE MAXILLO FACIALE IMPLANTS & PROTHÈSES CAD / CAM CHIRURGIE MAXILLO FACIALE & ÉVÉNEMENTS Toutes nos solutions pour une même passion ANNEES D INNOVATION CONTRAT DE SERVICES GARANTIE & ÉVÉNEMENTS PAYS FABRICANT FRANÇAIS ÉQUIPE

Plus en détail

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE»

Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» Règlement concernant l obtention du «CERTIFICAT SSO DE FORMATION POSTGRADE (CFP SSO) EN IMPLANTOLOGIE ORALE» INDEX: 1. Bases 2. Objectifs de formation postgrade 3. Candidature en vue de l obtention du

Plus en détail

l implantologie basale

l implantologie basale Plaquette n 17 6/11/08 11:04 Page 1 Apport de l implantologie basale dans les reconstructions implantaires fixes : une alternative aux greffes osseuses? Denis DOUGNAC-GALANT L omnipraticien est, dans son

Plus en détail

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie

Utilisation de la diode laser (810 nm) en orthodontie Utilisation de la diode (810 nm) en orthodontie Auteurs_Dr Deepak Rai & Dr Gurkeerat Singh, Inde CAS 1 Fig. 1_Patient présentant un large diastème médian avec un frein épais. Fig. 2_Traitement orthodontique

Plus en détail

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE

LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE LETTRE INFORMATION PATIENT IMPLANTS DENTAIRES VIA CHIRURGIE GUIDEE Cher Patient voici une feuille explicative en rapport avec l intervention chirurgicale dont vous allez bénéficier. Si vous avez la moindre

Plus en détail

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire

En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire En partenariat avec www.dentalformation.com Le grand portail de la formation dentaire Faculté de Chirurgie Dentaire de Garancière L EsThéTiquE En implantologie sous la direction de anne BenHaMou Objectifs

Plus en détail

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE

D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE CONTROLE MEDICAL GUIDE D UTILISATION DE LA NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES DENTAIRES APPLICABLE EN NOUVELLE-CALEDONIE A L USAGE DES PROFESSIONNELS 2/15 Ce guide s adresse à la profession de chirurgie dentaire

Plus en détail

LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C. DRSM PACA-Corse - Formation Année 2014 La CMU.

LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C. DRSM PACA-Corse - Formation Année 2014 La CMU. LA FACTURATION DES ACTES DENTAIRES POUR LES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU.C 1 Dans tous les cas : Le patient doit toujours fournir un justificatif à jour (attestation papier ou Carte Vitale) Le chirurgien-dentiste

Plus en détail

TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II

TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II TRAITEMENT DE MALOCCLUSION DE CLASSE II Edgwise Octobre 2010 Dr André J. Horn Dr Isabelle Thiers-Jegou INTRODUCTION l Edgewise moderne est une évolution de l Edgewise de Tweed, modifié dans les années

Plus en détail

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES

CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN IMPLANTOLOGISTES CONGRèS IMPLANTOLOGIE congrès DE DEMAIN JEUNES ImplantologIe IMPLANTOLOGISTES de demain Jeunes ImplantologIstes congrès PARIS - JEUDI 31 JANVIER 2013 Jeudi 31 janvier 2013 de 9h à 18h ImplantologIe de

Plus en détail

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016

Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Université Saint Joseph Faculté de Médecine Dentaire Epreuves de sélection CES/Master Spécialisation Année universitaire 2015-2016 Orthodontie Ma. 07/07/2015 Je. 09/07/2015 Ve. 10/07/2015 Sa. 11/07/2015

Plus en détail

CS 9300. La puissance de la flexibilité

CS 9300. La puissance de la flexibilité CS 9300 La puissance de la flexibilité Nouveau système d'imagerie numérique 3D CS 9300 de Carestream Dental L incertitude n est plus de mise. Le CS 9300 tout-en-un est le système d'imagerie le plus flexible

Plus en détail

BANQUE DES ANTILLES FRANÇAISE. Gold sponsor Gold sponsor. Silver sponsor Silver sponsor

BANQUE DES ANTILLES FRANÇAISE. Gold sponsor Gold sponsor. Silver sponsor Silver sponsor BANQUE DES ANTILLES FRANÇAISE Gold sponsor Gold sponsor Silver sponsor Silver sponsor Le Mot du Président du Congrès Notre exercice quotidien de Chirurgien-dentiste est sans doute plus complexe en 2015

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

Positionnement de l implant

Positionnement de l implant HORS SÉRIE Hors série - 2009 Positionnement de l implant Déterminants biologiques et précision NobelActive NobelGuide Chirurgie à minima et esthétique ESTHÉTIQUE ET CHIRURGIE GUIDÉE AVEC NOBELACTIVE PAR

Plus en détail

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées

Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Syndicat des Spécialistes Français en Orthopédie Dento Faciale COMMUNIQUE DE PRESSE Le 31 mai 2012 Orthodontie chirurgicale chez l adulte : Le pouvoir rajeunissant des mâchoires bien alignées Des lèvres

Plus en détail

Centre desoins Dentaires 1/5

Centre desoins Dentaires 1/5 2.1.3. PRESTATIONS CENTRE DE SOINS DENTAIRES 2.1.3.1. PRESTATIONS ODONTOLOGIQUES (decision 02/05/12) - tarif 2013 *à chaque fois qu'il y aura métal précieux et/ou usinage, cela sera facturé en supplément

Plus en détail

gestion implanto-prothétique chez l édenté total

gestion implanto-prothétique chez l édenté total Journée d échanges et de travaux pratiques pour praticiens et prothésistes sur le thème de la gestion implanto-prothétique chez l édenté total Solutions & Précautions Organisée conjointement par Fédération

Plus en détail

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire

15 et 16 octobre 2015. Programme. Place de verdun - 59000 lille. Faculte de chirurgie dentaire 19 65 2015 15 et 16 octobre 2015 Faculte de chirurgie dentaire Place de verdun - 59000 lille Programme 1965 2015 CONGreS DU CINQUANTENAIRE Programme Scientifique d u Jeudi 1 5 Octobre 2015 8h30 Accueil

Plus en détail

I.F.C.S. DOSSIER. d inscription. Préparation au diplôme d état Cadre de Santé. IRFSS Ile-de-France

I.F.C.S. DOSSIER. d inscription. Préparation au diplôme d état Cadre de Santé. IRFSS Ile-de-France Urgence et secourisme Action sociale Santé - autonomie Formation Action internationale FILIÈRE formation I.F.C.S. DOSSIER d inscription Préparation au diplôme d état Cadre de Santé IRFSS Ile-de-France

Plus en détail

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE

DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE DIPLOME DE CHIRURGIE ORALE ORGANIGRAMME DES SEMINAIRES Promotion 2013 FORMATION COMPLEMENTAIRE EN MEDECINE POUR LES MEDECINS Pour les enseignants, ces enseignements seront à faire tous les 2 ans 1 - Module

Plus en détail

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime

1. Examen buccal. Entreprise d assurances Nom et adresse : Date de l accident : Date de l examen : Données de la victime Attestation : Constat des lésions bucco-dentaires résultant d un accident du travail (Veuillez faire remplir ce formulaire par un dentiste de votre choix de la façon la plus complète et correcte possible

Plus en détail

Dossier Administratif du Patient

Dossier Administratif du Patient Handident Franche-Comté CHBM - service ORL (Docteur LEGER) Cadre réservé Handident FC N adhérent au réseau Handident FC 2, rue du Docteur Flamand 25209 MONTBELIARD Cedex Dossier Administratif du Patient

Plus en détail

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES

LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES LA THERAPEUTIQUE ORTHODONTIQUE EN PAYS ECONOMIQUEMENT FAIBLES : L USAGE DES PLAQUES PALATINES AKA A. *, N DINDIN-GUINAN B. *, DIAKITE K. *, AGNEROH-EBOI G. *, DJAHA K* RESUME La plaque palatine est constituée

Plus en détail

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire?

Une question se pose souvent à l Expert, en France notamment, le scanner est il un examen obligatoire dans le traitement implantaire? Les données acquises de la science en implantologie. Patrick Missika MCU PH Université de Paris 7 Garancière Professeur Associé Tufts University Boston Expert près la Cour d Appel de Paris Expert National

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique (en anglais Master of

Plus en détail

25 ème Cours AO de Traitement des fractures Cours d'initiation ---- Paris 2014

25 ème Cours AO de Traitement des fractures Cours d'initiation ---- Paris 2014 25 ème Cours AO de Traitement des fractures Cours d'initiation ---- Paris 2014 Organisé par le l AOVET et le GECOV Dates : du dimanche 26 au mercredi 29 janvier 2014 Lieu : Paris - Ho tel Concorde Montparnasse

Plus en détail

Denta Plus. L assurance soins dentaires de la Mutualité Libérale. Hospitaal-Plus. Hôpital Plus

Denta Plus. L assurance soins dentaires de la Mutualité Libérale. Hospitaal-Plus. Hôpital Plus L assurance soins dentaires de la Mutualité Libérale Hospitaal-Plus Hôpital Plus 2 , allez chez le dentiste avec le sourire Il est important que vous ayez des dents belles et saines tout au long de votre

Plus en détail

Synthèse des formations et pratiques professionnelles en prothèse dentaire

Synthèse des formations et pratiques professionnelles en prothèse dentaire N Projet : 2011-1-FR1-LEO05-24448 Titre : Euro-DIM - Dispositif d Intégration de la Mobilité européenne pour les apprentis Ce document est le résultat du travail réalisé par les responsables pédagogiques

Plus en détail

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce

Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ pour employées de commerce Formation continue de secrétaire médicale H+ *Cette formation continue s adresse également aux candidats masculins. Groupe cible

Plus en détail

Règlement sur le Service dentaire scolaire

Règlement sur le Service dentaire scolaire Règlement sur le Service dentaire scolaire du 15 mai 2003 RDCo 430.42 Le Conseil de ville de Bienne, se fondant sur l'article 40, chiffre 2, lettre b du Règlement de la Ville de Bienne du 9 juin 1996 1,

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Service de Médecine Dentaire Spécialisée

Service de Médecine Dentaire Spécialisée Clinique Saint-Jean ASBL Service de Médecine Dentaire Spécialisée a santé au cœur de Bruxelles Clinique Saint-Jean Bienvenue Le service de médecine dentaire spécialisée de la clinique Saint-Jean vous souhaite

Plus en détail

LE MÉTIER D INFIRMIER

LE MÉTIER D INFIRMIER LE MÉTIER D INFIRMIER L infirmier est un maillon essentiel de l équipe médicale, au sein de l hôpital. Il doit être capable d apporter son concours à l élaboration d un diagnostic et procéder aux soins

Plus en détail

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr

Session Diagnostic. organisme gestionnaire du développement professionnel continu. www.cardiosleep.fr Session Diagnostic organisme gestionnaire du développement professionnel continu www.cardiosleep.fr UN CONSTAT 1 patient sur 3 est atteint de Troubles Respiratoires du Sommeil (TRS) en cardiologie. Les

Plus en détail

Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION

Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION Docteur Bruno Meymandi-Nejad, Chirurgien Dentiste LA CARIE DU PETIT ENFANT PRISE EN CHARGE PREVENTION LA CARIE DU BIBERON SCHEMA DE KEYES Carie Alimentation LES en DENTS Incisives de 6 à 16 mois Premières

Plus en détail

A l'attention des candidats au Master 2 CISS (Communication Internationale en Sciences de la Santé)

A l'attention des candidats au Master 2 CISS (Communication Internationale en Sciences de la Santé) A l'attention des candidats au Master 2 CISS (Communication Internationale en Sciences de la Santé) Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci-joint le dossier de demande d accès du MASTER 2 CISS pour l année

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2013 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,31 = = 37

Plus en détail

Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon

Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon Document n : D-D06-21 Indice de révision: A Date D.M.: 10/02/2014 Site Internet : www.promsoc-arlon.be E-mail : info@promsoc-arlon.be : www.facebook.com/promsocarlon Implantation ARLON Implantation MUSSON

Plus en détail

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents.

Technique opératoire. Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Technique opératoire Système d ancrage osseux orthodontique (OBA). Implants squelettique pour le mouvement orthodontique des dents. Table des matières Introduction Système d ancrage osseux orthodontique

Plus en détail

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014

INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 INTERVENTIONS INAMI au 1 er janvier 2014 HONO. INTERVENTION Prestations jusqu'au 18 e anniversaire CONSULTATIONS DG 37 101 1 N 5 3 consultation du dentiste généraliste, MSS ou MD au cabinet 21,60 = = 37

Plus en détail

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016

Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 2015-2016 FACULTE D ODONTOLOGIE UNIVERSITE de MONTPELLIER Diplôme de Docteur en chirurgie dentaire ORGANISATION DES ENSEIGNEMENTS 05-06 Pour avoir le diplôme de Docteur en chirurgie dentaire, il faut suivre le cursus

Plus en détail

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS

Faculté de médecine dentaire PLAN DE COURS Programme Programme Nature 1-300-1-0 - Doctorat en médecine dentaire Obligatoire Date de création: 7/22/2015 Modification: 7/23/2015 Titre(s) Thématiques cliniques en médecine dentaire 2 Cycle: Premier

Plus en détail

OFFRE RÉSERVÉE AUX entreprises, TPE/PME et indépendants. Le guide. santé. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN!

OFFRE RÉSERVÉE AUX entreprises, TPE/PME et indépendants. Le guide. santé. www.menages-prevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! OFFRE RÉSERVÉE AUX entreprises, TPE/PME et indépendants Le guide santé www.menagesprevoyants.fr LA MUTUELLE QUI VA BIEN! On a toujours du mal à s y retrouver dans les principes de s de santé. Et si on

Plus en détail

Les médecins et l équipe

Les médecins et l équipe Les médecins et l équipe Dr. Iván Decker- dentiste, chirurgien dentiste Spécialités : - Chirurgie maxillo-faciale - Implantologie - Comblement osseux - Transplantation osseuse Diplômes et examens professionnels

Plus en détail

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire

PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES. Apport du cône beam en cabinet dentaire PAN CEPH 3D CAS CLINIQUES Apport du cône beam en cabinet dentaire CAS CLINIQUES - IMAGERIE 3D Introduction Bonjour, Nous vous invitons à découvrir dans cette brochure quelques exemples concrets de l apport

Plus en détail

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS

Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS Planmeca ProMax 3D s Planmeca ProMax 3D FRANÇAIS De véritables appareils tout en un Les appareils Planmeca ProMax 3D s et Planmeca ProMax 3D ont été conçus pour obtenir des informations complètes sur l

Plus en détail

Formation en Implantologie

Formation en Implantologie COURS EN IMPLANTOLOGIE Saint - Domingue (République Dominicaine) Pratique clinique sur patients dr.lebbar@lapostre.net +212(0) 5 37 68 32 03 COURS PRATIQUE EN IMPLANTOLOGIE À SAINT - DOMINGUE Pratiques

Plus en détail

SOMMAIRE. Editorial... p 03. La SFSCMFCO en quelques mots... p 05. A propos du 51e Congrès de la SFSCMFCO... p 06. Comités... p 08

SOMMAIRE. Editorial... p 03. La SFSCMFCO en quelques mots... p 05. A propos du 51e Congrès de la SFSCMFCO... p 06. Comités... p 08 SOMMAIRE Editorial... p 03 La SFSCMFCO en quelques mots... p 05 A propos du 51e Congrès de la SFSCMFCO... p 06 Comités... p 08 Informations pratiques... p 09 Sponsoring Formules Stands... p 10 Sponsoring

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS

MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS Faculté de Chirurgie Dentaire Université de Strasbourg 1 MODALITES D EVALUATION DES ETUDIANTS EN CHIRURGIE DENTAIRE ANNEE UNIVERSITAIRE 2012/2013 Volume I : Formation initiale et master Volume II : CES,

Plus en détail

Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e)

Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e) Bulletin d inscription Préparation au concours Aide-Soignant(e) SESSION JANVIER 2016 Cochez la formation choisie : Préparation écrite et orale Préparation orale Photo obligatoire Etat civil Madame Monsieur

Plus en détail

Information pour le patient

Information pour le patient Information pour le patient Plus de qualité de vie avec des implants dentaires SWISS PRECISION AND INNOVATION. 1 Table des matières Quelle est l importance des dents pour notre qualité de vie? 4 Qu est-ce

Plus en détail

Centre de Formation des Professionnels de Santé

Centre de Formation des Professionnels de Santé Centre de Formation des Professionnels de Santé Hôpital de la Cavale Blanche 29609 BREST Cedex CATALOGUE DES FORMATIONS 2014 SOMMAIRE FORMATIONS CONTINUES Responsabilité, législation :...p.3 - Obligations

Plus en détail

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral

Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Expert-e en finance et controlling Diplôme fédéral Cours organisés par le CPLN-EPC formations supérieures page 1 1. Introduction Pourquoi choisir cette formation? Afin d être concurrentiel sur le marché

Plus en détail

Contenu. Soins des dents

Contenu. Soins des dents Contenu Soins des dents 134 Comment le professionnel procède-t-il pour se faire rembourser des soins dentaires? 137 Pourquoi le professionnel/fournisseur demande-t-il à votre client de payer pour son service?

Plus en détail

Mieux comprendre la protection sociale

Mieux comprendre la protection sociale Mieux comprendre la protection sociale www.cnrs.fr Direction des ressources humaines Service du développement social Septembre 2010 1 - En préambule Premier volet : ma protection sociale en quelques lignes

Plus en détail

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T

Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T lexiquedentaire Recherche alphabétique : A-B-C-D-E-F-G-I-M-O-P-R-S-T A Adjointe Prothèse adjointe : Prothèse amovible, totale ou partielle, caractérisée par la présence d une plaquebase ; Amovible Prothèse

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD M.F.P. - C.N.S.D.

PROTOCOLE D ACCORD M.F.P. - C.N.S.D. PROTOCOLE D ACCORD M.F.P. - C.N.S.D. Concernant l amélioration de l accès aux soins dentaires Texte consolidé tel qu annexé au cinquième avenant du 1 er janvier 2013 PREAMBULE La Mutualité Fonction Publique

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL. Proposition d assurance Professionnels libéraux ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTE, SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL Proposition d assurance Professionnels libéraux Questionnaire de déclaration d activité professionnelle Tous les proposants, quelle

Plus en détail

Formation et développement professionnel continus en odontologie

Formation et développement professionnel continus en odontologie FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE DE RENNES Formation et développement professionnel continus en odontologie 1er semestre 2014 ODPC habilité à dispenser des programmes de DPC organisme gestionnaire du développement

Plus en détail

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale :

Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Télé-expertise et surveillance médicale à domicile au service de la médecine générale : Docteur DARY Patrick, Cardiologue, Praticien Hospitalier Centre Hospitalier de St YRIEIX - Haute Vienne 87500 Situé

Plus en détail

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne)

Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Séance de bibliographie du 03/12/2012 Emmanuel MERCELAT ( Interne) Rappel Nomination commune des dents: 32 dents au total chez l adulte Depuis la ligne médiane: 2 incisives 1canine 2 prémolaires 3 molaires

Plus en détail

Les cas implantaires que nous

Les cas implantaires que nous Cabinet Laboratoire Dents artificielles et prothèses implantaires en 24-48 heures C. SIREIX, V. SIREIX Prothésistes dentaires C. RISPAL Chirurgien-dentiste Quelles dents artificielles utiliser? Comment

Plus en détail

infos Chers Sociétaires et Amis, n 82 Lettre d information trimestrielle Édito 4 e trimestre 2013

infos Chers Sociétaires et Amis, n 82 Lettre d information trimestrielle Édito 4 e trimestre 2013 infos n 82 4 e trimestre 2013 Lettre d information trimestrielle Édito Chers Sociétaires et Amis, Les progrès actuels en orthodontie sont liés à notre ouverture sur l interdisciplinarité. En effet, la

Plus en détail

UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE

UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE Création d un site Internet pédagogique à l usage des étudiants de DCEM2

Plus en détail

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents

Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents S M D Focus sur Les implants dentaires Croquer à nouveau la vie à pleines dents Préface Grâce à l amélioration constante du matériel implantaire et des procédures chirurgicales et prothétiques, les réhabilitations

Plus en détail

ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE

ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE F O R M AT I 0 N S 2 0 1 3 CÉRAMIQUE ORTHOPÉDIE DENTO-FACIALE THERMOFORMAGE PROTHÈSE ADJOINTE PAR TIELLE DÉROULEMENT DES STAGES Inscription et Convocation : Lieu : Compte tenu du nombre limité de participants,

Plus en détail

CHAPITRE V- BTS "BANQUE" II - Calendrier des épreuves Session 2013 EPREUVES DATES HORAIRES EPREUVES ECRITES E2 Langue vivante étrangère Lundi 13 mai 2013 10h30 12h30* E1 Culture Générale et Expression

Plus en détail