d information de Crédit Agricole Private Equity

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "d information de Crédit Agricole Private Equity"

Transcription

1 ((( La Lettre))) Numéro 12 / Mars 2009 d information de Crédit Agricole Private Equity 02 ///// En Cours Weole Energy, Bizanga, EyeTechCare, MonShowroom, Une première pour Meridiam aux États-Unis, Labco 06 ///// Signé Splendia, tourisme de luxe à portée de clic 09 ///// À suivre Supersonic Imagine, Compin, CTR Leyton, Micromania, H2i 10 ///// Mots croisés LBO en difficulté : une stratégie collective et responsable 12 ///// Culture marché Investir dans les sociétés sous-performantes 16 ///// Portrait Jacques Rivière, Président d Ocean

2 02 ((( ))) En cours L actualité des trois mois écoulés en lisant notre rubrique sur Splendia (www.splendia.com), récent investissement de l équipe Capital Risque ; une société qui apporte vraiment du sang neuf dans ce monde de clones qu est la sélection / réservation d hôtels sur Internet. La chronique de Fabien Prévost Good times, bad times Humaniste-hurleur chevelu reconverti récemment dans la country music 1, Robert avait déjà compris le Plan(t), en sortant il y a exactement quarante ans 2, cette réflexion digne d un cogito ergo. Après le beau temps, la pluie. Plutôt le cyclone. On est en plein dedans, voire dans bien pire. You know I had my share 3, continue la chanson. Il faut croire que non, le compte n y est pas, tant l enchaînement de mauvaises nouvelles financières, économiques, sociales ne laisse pas l encre sécher (ou les pages html se rafraîchir). Et dans les mauvais moments, nous, actionnaires, entrepreneurs, que faisons-nous? Certains choisiront la rêverie. Ils trouveront de quoi l alimenter D autres, entreprenants, choisiront l innovation. Bien leur en prendra. Ils trouveront chez Crédit Agricole Private Equity un allié de poids pour mener à bien leurs projets. Avec 100 millions d euros collectés en 2008, le groupe Crédit Agricole conforte sa place de leader de l investissement sur les entreprises innovantes (Crédit Agricole Private Equity alloue pour sa part 375 millions d euros au Capital Risque). Les rédempteurs, enfin, prendront le chemin du retournement en ciblant des entreprises en difficulté. Ils trouveront dans le Mots croisés, en page 10 de cette Lettre, qui traite des LBO en difficulté, matière à alimenter leur réflexion. Réflexion que complétera le Culture marché, en page 12, qui fait également un point sur le marché du retournement. Les derniers, enfin, qu on qualifiera de paresseux idéalistes, viseront directement le Paradis. Peine perdue. Désolé pour eux, mais le Stairway qui y mène n existe pas. Robert nous a bien plantés sur ce coup-là. 1. Et avec succès : 5 récompenses aux Grammy Awards Premier single du Dirigeable, sorti le 10 mars En face B : Communication Breakdown, autre devise prémonitoire. 3. Vous savez que j ai eu ma dose. ////////////////////////////////////// Weole Energy - petit et moyen éolien Weole Energy ouvre son capital à Crédit Agricole Private Equity et Direct Énergie à l occasion d une levée de fonds de 2 M (1 M investi chacun). Créé en 2007, Weole Energy fournit des éoliennes de petites et moyennes puissances, adaptées à tous besoins, aux particuliers, exploitants agricoles, entreprises et collectivités territoriales. Le petit et moyen éolien constitue une solution de production décentralisée sur le lieu de consom mation permettant à chacun de maîtriser sa dépendance énergétique. Avec cette levée de fonds, Weole Energy pourra accélérer son déve loppement en France et contri buer à faire du petit et moyen éolien un produit de masse dans un marché qui, dans le sillage du grand éolien, commence à s étendre. Après le grand éolien, le solaire, la biomasse et l hydroélectricité, le fonds Capenergie entre sur un nouveau segment du marché des EnR. ÉNERGIES RENOUVELABLES Fonds : FCPR Capenergie Serge Savasta, Responsable de l activité, Bérengère Corson, Chargée d affaires,

3 1 Md C est le montant des investissements réalisés en 2008 par les acteurs français du capital risque (Indicateur Chausson Finance) 03 ////////////////////////////////////// Bizanga : une plate-forme de traitement des mails Crédit Agricole Private Equity participe au tour de table de 8 M$ de Bizanga aux côtés de Galileo Partners et investit environ 5,5 M$. Créée en 2003, Bizanga propose à ses clients (opérateurs télécoms) une plate-forme gérant les webmails de bout en bout. Basée dans la Silicon Valley, elle dispose d un centre R&D à Paris et de bureaux de représentation à Londres et Hong Kong. La société réalise en 2008 un chiffre d affaires de 6,6 M$ auprès de 13 opérateurs télécoms et gère 1 milliard de mails par jour. La levée est notamment destinée à développer les ventes en Asie-Pacifique. CAPITAL RISQUE Fonds : FCPI Crédit Agricole Europe Innovation 2008, Capital Invest PME, LCL Innovation 2, LCL Innovation 2007 Renaud Poulard, Directeur associé, François-Xavier Dedde, Chargé d affaires, Bizanga, EyeTechCare, MonShowroom entrent dans le quota des FCPI ISF alloué au financement des entreprises de moins de 5 ans. Avec ces opérations, Crédit Agricole Private Equity s engage auprès des entreprises en phase d amorçage. ////////////////////////////////////// EyeTechCare : des ultrasons pour traiter le glaucome Crédit Agricole Private Equity participe au tour de table de 1,2 M réalisé par EyeTechCare et rejoint CEA Valorisation au capital de la société. Créée en juillet 2008, près de Lyon, EyeTechCare a breveté un traitement innovant du glaucome par ultrasons thérapeutiques à effet thermique, permettant de soigner cette maladie de l œil de manière non invasive et en ambulatoire. Le projet EyeTechCare est soutenu depuis 2007 par Créalys, l incubateur Rhône-Alpes Ouest. L objectif de ce premier tour est de finaliser le développement du prototype et de démarrer la première étude clinique. CAPITAL RISQUE Fonds : FCPI Crédit Agricole Europe Innovation 2008, Capital Invest PME Alexia Perouse, Directeur d investissements, Emmanuelle Coutanceau, Chargée d affaires, ////////////////////////////////////// MonShowroom : la mode tendance sur le Web Crédit Agricole Private Equity participe au tour de table de 4,3 M de Mon- Showroom.com aux côtés d Alven Capital (2,15 M investis chacun). Une première levée de fonds a été réalisée en 2007 auprès de business angels. Créé en 2006 par deux jeunes entrepreneuses, le site propose en France les collections en cours d une soixantaine de marques tendances. Cet apport de capital permettra notamment d accélérer le déve loppement de son offre, de renforcer ses équipes et de soutenir l investissement marketing. Localisée à Marseille, la société a réalisé en 2008 un chiffre d affaires de 2 M. CAPITAL RISQUE Fonds : FCPI Crédit Agricole Europe Innovation 2008, Capital Invest PME, LCL Innovation 2, LCL Innovation 2007 Michel de Lempdes, Directeur d investissements, François-Xavier Dedde, Chargé d affaires,

4 04 En cours ///////////////////////////////////// Une première pour Meridiam aux États-Unis Meridiam Infrastructure a remporté début 2009 aux côtés de Cintra, groupe de BTP espagnol, le projet de voie express de Tarrant du nord au Texas. Le consortium est chargé de concevoir, construire, financer, exploiter et entretenir 21 km de route à péage pour une période de 52 ans. La construction devrait démarrer en Meridiam participe à hauteur de 40 % des financements juniors. Créé en 2006, le fonds Meridiam Infrastructure (600 M ) finance en partenariat public-privé des projets d infrastructures contribuant à l aménagement du territoire et au développement des services collectifs à la personne. Très présent sur le secteur du transport, Meridiam a également pris une participation fin 2008 dans Autostrada Wielkopolska qui détient en concession l autoroute A2 en Pologne, et a remporté début 2009 aux côtés de Vinci le projet de réhabilitation et d élargissement de l autoroute A5 en Allemagne. INFRASTRUCTURES EN PPP Fonds : Meridiam Infrastructure Thierry Déau, Responsable de l activité, Le point de vue de Guy Faurie, Responsable Corporate Advisory LCL Quelles sont les spécificités de Labco? Créé en 2003, Labco est devenu en cinq ans le premier réseau français de laboratoires d analyses biologiques en menant une stratégie de croissance externe. Son ambition : devenir rapidement le leader européen du secteur. Objectif atteint en 2008 avec l acquisition de 20 labo ratoires dans 6 pays européens, permettant à la société d atteindre un chiffre d affaires supérieur à 400 M. Fin mars, Labco comptera em ployés répartis sur 300 laboratoires en Europe. Son modèle de développement est unique : il est proposé aux équipes dirigeantes et aux biologistes des sites achetés de devenir actionnaires de Labco SA. Quelles relations Labco entretenait-elle avec le Groupe? La société était cliente d Interfimo, filiale de LCL spécialisée dans le financement des professions libérales, notamment de santé. La progression rapide de Labco et sa stratégie de croissance externe dépassant les besoins traditionnels de financement, Interfimo l a orientée vers les équipes Corporate de LCL. Son programme d acquisitions nécessitant des capitaux extérieurs, Crédit Agricole Private Equity a participé au tour de table des investisseurs réunis par 3i, fonds leader sur cette opération. Quelle est la force du groupe Crédit Agricole dans cette opération? L opération illustre la capacité du Groupe à présenter une offre complète, susceptible de répondre à une opération d envergure. Une collaboration étroite s est installée entre les différentes entités du Groupe. LCL a mis les équipes de Crédit Agricole Private Equity en relation avec les dirigeants de Labco et le chef de file des investisseurs. L ancienneté des relations avec LCL et la puissance du Crédit Agricole ont été des éléments déterminants dans le choix du client. /////////////////////////////////////////////////// ZOOM SUR L OPÉRATION LABCO Crédit Agricole Private Equity participe à l augmentation de capital de Labco menée par 3i en juillet 2008, qui a permis à la société de lever 258 M. Labco a également bouclé dans la foulée 420 M de dette senior et mezzanine auprès de plusieurs banques, dont 35 M financés par LCL. Ces financements permettront au groupe d accélérer son expansion européenne et d accompagner sa stratégie d acquisition. Crédit Agricole Private Equity a investi 15 M via ses véhicules de Co-Investissement et ses fonds de LBO développement small cap. CO-INVESTISSEMENT Fonds : FCPR Predica 2007 Co-Investment Fund, Crédit Agricole Private Equity Co-Invest 1 Frantz Paulus, Directeur d investissements, LBO SMALL CAP Fonds : LCL Régions Développement, CAPE Régions Expansion Laurent Espic, Directeur associé,

5 05 Les autres événements majeurs ///////////////////////////////////// ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Lancement des FCPI ISF 2009 Crédit Agricole Private Equity récompensé Crédit Agricole Private Equity a reçu le prix du Fonds de capital développement lors des Grands Prix 2009 décernés par Private Equity Magazine. Cette distinction a été remise à Fabien Prévost par Pierre- Angel Gay, Directeur adjoint de La Tribune, le 3 février aux Salons France-Amériques (Paris 8 e ). Ce prix vient récompenser les équipes LBO & Développement et Énergies Renouvelables pour leur professionnalisme et leur dynamisme en Crédit Agricole Private Equity a par ailleurs été nominé dans deux autres catégories : Fonds de small caps et Prêteur LBO (dette et mezzanine). Crédit Agricole Private Equity lance deux nouveaux FCPI offrant à la clientèle fortunée des réseaux du Groupe des avantages significatifs en termes de réduction d ISF. Fort du succès des produits lancés en 2008, Crédit Agricole Private Equity propose, dès avril* : Crédit Agricole PME Innovation 2009, pour les clients des Caisses régionales et les banques privées du Groupe ; Capital Invest PME 2009, pour les clients de LCL. En investissant dans ces FCPI, le souscripteur bénéficie d une déduction fiscale (réduction de l ISF et d impôt sur le revenu) pouvant aller jusqu à 40 % des sommes versées (loi TEPA). 40 % des actifs de ces produits sont alloués au financement des PME de moins de cinq ans. Pour se renforcer sur ce segment, Crédit Agricole Private Equity a signé des partenariats avec trois professionnels de l amorçage : Soridec (fonds d investissement régional), BioGeneration Ventures (fonds biotech néerlandais) et Objectif Gazelles (fonds d amorçage géré par des business angels). Ces partenariats ont été sélectionnés afin d élargir nos opportunités d investissement sur le segment de l amorçage. Ils permettent de co-investir directement dans de jeunes entreprises à fort potentiel aux côtés d acteurs reconnus. Une première opération a déjà été réalisée aux côtés de BioGeneration Ventures avec la société Flexgen (recherche génétique). D autres dossiers sont en cours de finalisation en complément des investissements directs réalisés par l équipe Capital Risque. Avec 59 M investis par près de personnes physiques, Crédit Agricole Private Equity a réalisé en 2008 la plus forte collecte du marché des FCPI ISF. Ces fonds levés en 2008 sont déjà engagés dans 10 opérations. * Période de commercialisation : Crédit Agricole PME Innovation 2009, du 1 er avril au 15 mai 2009 ; Capital Invest PME 2009 : du 6 avril au 14 mai Antoine Colboc, Responsable de l activité Capital Risque, Stéphanie Courtadon, Responsable marketing et relations investisseurs, Dr Philippe Guinot, Directeur associé senior, Responsable du comité amorçage, ///////////////////////////////////// Conférence annuelle du capital investissement Crédit Agricole Private Equity est présent à la conférence annuelle du capital investissement organisée par l AFIC, le 7 avril 2009 au Palais Brongniart (Paris). Cet événement réunit tous les acteurs de la place autour de sujets d actualité. Fabien Prévost introduira les débats sur le capital risque qui seront animés par Philippe Guinot, Directeur associé chez Crédit Agricole Private Equity et Benjamin Gonzalez, Président du directoire de METabolic EXplorer.

6 06 ((( ))) Signé Zoom sur une opération Splendia, le tourisme de luxe à portée de clic Le 15 avril 2008, Splendia finalisait un 2 e tour de table de 3 M auprès de Crédit Agricole Private Equity pour financer son développement international. La société exploite un site Web de réservation hôtelière et un label de qualité positionné sur le segment des hôtels de luxe et de caractère. Au cœur du 6 e arrondissement parisien, l hôtel des Académies et des Arts fait partie des établissements de caractère choisis par Splendia. 1,3 million de visiteurs sur Splendia.com en janvier Bungalows sur la plage à l île Maurice, chambres d artiste à Paris, bars d hôtel design à New York La force de Splendia : faire rêver. Sa technique : miser sur des établissements de luxe et de caractère. Sa particularité : proposer ces séjours haut de gamme sur la Toile. Créé en 2004 au Maroc, par Benoît Durand et Élie de Coignac, le site Splendia.com est aujourd hui l un des leaders mondiaux de la réservation hôtelière de luxe en ligne. Il a enregistré en janvier 2009 près de 1,3 million de visiteurs. Lorsque nous avons créé Splendia, indique Élie de Coignac, mon associé gérait un riyad à Marrakech, et j avais de mon côté une expérience dans la distribution d hôtels en ligne. Nous avons eu l idée de créer ce service pour le Maroc car il n existait pas de site de réser vation dédié aux établissements haut de gamme du pays. Nous avons sélectionné environ 500 établissements qui correspondaient à notre cible. En six mois, nous avions signé des contrats avec 50 d entre eux. Dès sa mise en ligne, en mai 2004, le site est un succès. En juin, le chiffre d affaires est déjà au rendez-vous. Un résultat qui s explique avant tout par le caractère pionnier de Splendia et un marché des séjours en riyad très porteur au Maroc. Forts de cette première expérience, les deux associés développent le site, ajoutant rapidement de nouveaux hôtels partenaires. Un an plus tard, Splendia s ouvre à la France et à l Espagne. Là encore, le succès est immédiat. Objectif monde Songeant à étendre leur activité à l Europe entière, les fondateurs de Splendia commencent à rechercher de nouveaux capitaux. Ils se tournent alors vers Alven Capital, qui deviendra leur premier investisseur. L opération avec Crédit Agricole Private Equity interviendra dans un second temps, quand l entreprise décide de se lancer sur l ensemble du globe.

7 07 Les établissements et les services du site Splendia recueillent 88 % d avis positifs chez les clients internautes. L arrivée de Crédit Agricole Private Equity a permis à Splendia de poursuivre son expansion en Amérique et en Asie et de soutenir ses efforts marketing pour fidéliser la clientèle, souligne Michel de Lempdes, Directeur d investissements chez Crédit Agricole Private Equity. Le tourisme représente 50 % du e-commerce, le potentiel de croissance, pour cette société, est donc considérable. Il est tiré tant par la progression du nombre d acheteurs en ligne que par l expansion géographique et la conquête de nouveaux clients. Des arguments solides qui amènent Crédit Agricole Private Equity à investir, au 2 e tour de table, 3 millions d euros en à peine deux mois L hôtellerie de luxe est un marché de niche se développant aujourd hui plus vite que l hôtellerie de masse, avec un taux de réservation en ligne en constante évolution (+ 30 % par an). Le marché américain est en avance sur le reste du monde puisque 50 % des réservations s y font sur le Net. Si le taux n est que de 20 % en Europe, il se développe toutefois rapidement. En Asie, le marché reste balbutiant (moins de 5 %), mais entame une phase de décollage. Les indicateurs clés de notre activité se déclinent en portefeuille d hôtels (taux de couverture mondiale, et taux de couverture par destination), en nombre de visiteurs sur le site, en taux de transformation de la visite en nuitées hôtelières vendues, et enfin, critère essentiel pour notre développement, en taux de satisfaction client. Actuellement, nous affichons un taux positif de 88 %, précise Élie de Coignac. Un modèle économique particulier L enjeu majeur d un site de e-commerce réside, en effet, dans la maîtrise du coût d acquisition des clients, engendré par l achat de liens sponsorisés sur les moteurs de recherche (Google, entre autres). Un client satisfait est donc susceptible non seulement de revenir Il nous a choisis Élie de Coignac Président et co-fondateur de Splendia Le conseil en plus Lorsque nous avons entamé notre augmentation de capital, nous souhaitions étendre notre activité hors Europe, notamment en Amérique et en Asie, mais également développer notre système d information et le service client par téléphone. Crédit Agricole Private Equity nous a séduits par sa réactivité : ses équipes ont été les plus rapides pour construire leur offre, et elles nous l ont soumise en moins d un mois. La notoriété de Crédit Agricole Private Equity, sa solidité et ses compétences dans l accompagnement du développement des sociétés ont emporté la décision. Outre des capitaux, la collaboration avec Crédit Agricole Private Equity nous apporte beaucoup en termes de réflexion et de conseil sur notre activité. Pour un entrepreneur, avoir à ses côtés un investisseur ayant une vision large du fonctionnement d autres entreprises est une richesse formidable, qui permet d acquérir très rapidement de bonnes pratiques.

8 La Lettre du Crédit Agricole Private Equity 08 Signé 3 questions à Michel de Lempdes, Directeur d investissements, équipe Capital Risque, Crédit Agricole Private Equity Qu est-ce qui vous a décidé à accompagner ce projet? Nous étudions de nombreux dossiers de e-commerce. C est un modèle attractif car il demande peu d investissement. En revanche, le coût d acquisition des clients reste élevé. Splendia présentait l intérêt d être un dossier déjà très mature : la société avait réalisé 28 millions d euros de volume d affaires en 2007 et avait déjà montré sa capacité à être rentable. Quelle était sa spécificité? C est le positionnement haut de gamme de Splendia qui fait sa force. Le modèle combine une sélection très fine d hôtels, un gros travail de mise en valeur des établissements retenus, et une exploitation des retours clients. Ce positionnement différencie radicalement Splendia des autres sites de réservation en ligne : la société mise sur la qualité du service et un panier moyen élevé, alors que l image du e-tourisme est plutôt associée au discount. Quels sont les atouts de Splendia? Tout d abord son modèle de commercialisation particulier : Splendia prend sa commission au moment de la réservation en ligne par le client, ce qui génère un flux financier très favorable pour l entreprise. Par ailleurs, le travail de ciblage des destinations touristiques à forte rentabilité potentielle lui permet d amortir au maximum le coût d acquisition clients. directement sur le site, mais également de faire connaître le site à des tiers sans générer de coûts additionnels pour Splendia. La fidélisation est un outil clé pour le commerce en ligne, confirme Michel de Lempdes. Mais il existe d autres leviers, comme l optimisation des moteurs de recherche (SEO : search engine optimization), qui consiste à faire remonter le site aux premières places de la hiérarchie des moteurs de recherche, en dehors des liens commerciaux ou encore la création d un centre d appels, l affiliation avec d autres sites Internet Autre clé de la rentabilité de Splendia : le choix du haut de gamme, qui génère des commissions élevées, et la sélection de destinations touristiques rentables. La société réalise donc en permanence un travail de ciblage des lieux les plus attractifs et de constitution d une base d hôtels suffisante pour amortir le coût de référencement. Le site possède désormais une liste de hôtels à travers le monde et souhaiterait atteindre partenaires d ici à la fin de l année. Une référence du luxe Si la crise touche aujourd hui tous les secteurs, dont celui du tourisme et de la réservation hôtelière, son impact sur Splendia reste pour l instant limité, et c est avec confiance qu Élie de Coignac envisage l avenir. Notre premier objectif est de développer un meilleur service et une meilleure relation client afin de devenir des spécialistes de la CRM (Customer Relationship Management) de luxe. Le challenge consiste à fournir une grande qualité de service à une clientèle haut de gamme via le canal d Internet, qui est par nature automatisé et impersonnel. Splendia a ainsi créé un club VIP, réservé à des clients dont les dépenses touristiques se chiffrent parfois en dizaines de milliers d euros. Le site leur propose un service 33 M C est le volume d affaires de Splendia en personnalisé, 24 heures/24, dans leur langue et leur fuseau horaire. Nous souhaitons par ailleurs développer notre clientèle hors Europe, ajoute Élie de Coignac. Actuellement, 75 % de nos clients sont européens, nous aimerions ramener cette proportion à 50 % en faveur de l international. Enfin, nous travaillons sur un label afin d être reconnus mondialement comme une marque d hôtellerie de luxe.

9 ((( suivre))) La Lettre de Crédit Agricole Private Equity À 09 Vie de nos participations TROIS BELLES CESSIONS POUR MEZZANIS ///// SUPERSONIC IMAGINE ///// Supersonic Imagine a bouclé fin 2008 une deuxième levée de fonds de 20 M auprès de ses actionnaires historiques Crédit Agricole Private Equity, NBGI Ventures et BioAm et d un nouvel investisseur, Edmond de Rothschild Investment Partners. Créée en 2005, la société est spécialisée dans le domaine des ultrasons et de l imagerie médicale. Crédit Agricole Private Equity est entré au capital de la société en 2006 en tant que chef de file du premier tour de table de 10 M. Ce nouveau tour de financement permettra de financer l industrialisation et la commercialisation d un échographe innovant, Aixplorer, dont la technologie améliore le diagnostic du cancer du sein, notamment en repérant des lésions millimétriques non palpables. Capital Risque Fonds : FCPI Crédit Agricole Europe Innovation 2008, Capital Invest PME, LCL Innovation 2, LCL Innovation 2007 Alexia Perouse, Directeur d investissements, En mars 2009, Compin, acteur de référence dans l aménagement intérieur des voitures ferroviaires et des cabines avant de trains, a été cédé à Barclays Private Equity France dans le cadre d un LBO. L équipe Mezzanine réalise à cette occasion un TRI supérieur à 28 % et accompagne la nouvelle opération en OBSA mezzanine (16 M ). Compin avait été acquis en juin 2005 par LBO France en association avec son dirigeant, Marc Granger. Les fonds Mezzanis avaient arrangé la tranche mezzanine ainsi que deux mezzanines complémentaires pour financer les opérations de build-up du groupe. Par ailleurs, CTR Leyton a été cédé en février 2009 à ses dirigeants associés aux fonds Pragma Capital et GIMV. Le fonds Mezzanis 2 réalise à cette occasion un TRI de 27 % et un multiple de x 1,7. Mezzanis avait participé en octobre 2006 au financement mezzanine en OBSA mis en place lors de la reprise en LBO de CTR Leyton par Ixen avec les dirigeants-fondateurs de l entreprise. CTR Leyton est une société de réduction de charges pour les TPE-PME et les collectivités, spécialisée dans l optimisation fiscale. Autre cession récente : Micromania, leader français de la distribution de jeux vidéo, cédé à GameStop fin Mezzanis a investi en 2006 en OBSA et obligations dans un LBO monté par L Capital. Le fonds réalise au global un TRI de 26 % sur cet investissement. Mezzanine Fonds : FCPR Mezzanis 2, Mezzanis Fund Marc Benchimol, Responsable de l activité, H2i ///// Philippe Starck H2i, l une des participations du Capital Risque, accueille en février 2009 deux nouveaux actionnaires de renom à son capital : Philippe Starck, créateur, directeur artistique et designer, et Henri Seydoux, PDG de Parrot, leader mondial des périphériques sans fil pour téléphones. Ils apportent euros, qui viennent compléter la levée de 2,5 M réalisée en juillet 2008 auprès, notamment, de Crédit Agricole Private Equity et de ses actionnaires historiques, Emertec, Fadièse et Soridec. Créée en janvier 2002 par Gilles Cavallucci, h2i propose une nouvelle gamme d interfaces homme-machine virtuelles. L approche innovante d h2i permet de concevoir et d émuler tout type d interface sur tout type de surface et de réinventer l ergonomie des biens qui nous entourent. L arrivée de ces deux nouveaux investisseurs marque une nouvelle étape pour la société qui entre dans l ère du design. Capital Risque Fonds : FCPI LCL Innovation 2 et LCL Innovation 2007 Renaud Poulard, Directeur associé, François-Xavier Dedde, Chargé d affaires,

10 10 ((( ))) Mots croisés Rencontre avec un partenaire Éric REY Directeur d investissements, LBO & Développement, Crédit Agricole Private Equity Faire appel à l intelligence collective de tous les acteurs en présence pour trouver une solution d équilibre, positive et solidaire. Une stratégie responsable À circonstances exceptionnelles, solutions nouvelles Face aux difficultés rencontrées par certaines entreprises sous LBO, investisseurs et banquiers doivent unir leurs efforts pour les aider à passer le cap de la crise. Quel est l impact de la crise financière pour les entreprises sous LBO? Éric Rey : Par essence, un LBO permet de transmettre une entreprise avec un montage financier composé de dettes seniors et mezzanines. Les entreprises sous LBO doivent alors respecter un échéancier soutenu pour rembourser leur dette. Elles bénéficient d un monitoring régulier à travers le suivi de différents ratios de performance, les covenants. Avec la baisse de leur chiffre d affaires, ces indicateurs ne sont parfois plus respectés. Ces situations, dites de rupture ou bris de covenants, ne sont pas graves en soi. Ce qui est plus grave, c est lorsque l entreprise en arrive à ne plus générer suffisamment de cash pour honorer la dette. Bernard Delpérié : Les entreprises sous LBO ne sont pas plus touchées par la crise que les autres. Au contraire, elles sont généralement bien gérées et opèrent sur de belles niches. Malgré le contexte actuel, rares sont celles qui rencontrent des difficultés opérationnelles. En revanche, faute d un cash-flow suffisant, certaines peuvent avoir du mal à rembourser leur dette d acquisition. Les plus touchées sont celles avec un endettement élevé, c est-àdire celles qui ont fait l objet d un montage LBO à effet de levier important. C est souvent le cas des LBO récents montés en Que se passe-t-il en cas de difficulté à rembourser la dette? B. D. : Il s agit de renégocier avec les différents intervenants (fonds d investissement, prêteur) une nouvelle structure de bilan : aménagement des termes de la dette, diminution du quantum de dette, apport de nou veaux capitaux par l investisseur

11 11 ////////////////////////////////////// Zoom sur les covenants Un covenant est une clause d un contrat de prêt qui, en cas de non-respect des objectifs, peut entraîner le remboursement anticipé du prêt, dans la mesure où les prévisions financières de l entreprise ne sont pas tenues. Dans un LBO, les ratios les plus connus sont : - debt covenant : dette/ebitda ; - interest covenant : ratio frais financiers/ebitda ; - cash-flow covenant : ratio cash-flow libre/service de la dette. En cas de non-respect de ces ratios, les parties ont recours à des avenants (waivers) pour renégocier la dette. Dans le contexte actuel, la situation peut se cristalliser car les intervenants sont parfois réticents à retenir ces modes d intervention. E. R. : En effet, les banques peuvent refuser d allonger la maturité de la dette, tandis que les actionnaires ne sont pas toujours enclins à réinjecter des fonds propres. D autant que leur marge de manœuvre est limitée notamment si le fonds est déjà totalement investi. Faute d accord entre les différents protagonistes, le management peut être amené à placer l entreprise sous la protection juridique d un mandataire ad hoc. Quelles solutions adopter dans la situation actuelle? B. D. : L objectif est avant tout d assurer la pérennité des entreprises. En faisant chacun des efforts, tous les acteurs doivent pouvoir trouver des solutions équilibrées. Dans les cas où le fonds ne souhaite plus réinvestir, la première issue consiste à rechercher un acquéreur externe. Cela n est pas toujours possible, ni souhaitable, car l entreprise peut alors être vendue dans de mauvaises conditions. Autre possibilité : faire porter l essentiel de l effort sur les banques, qui seront rémunérées par un partage de la valeur au moment de la cession, l investisseur acceptant une dilution. Cela implique de fixer de nouveaux objectifs au management pour préparer la cession de l entreprise à moyen terme. Au CIC, nous avons rencontré des cas de figure très variés et mis en place ces différentes solutions. E. R. : Dans un contexte classique, l entreprise en difficulté renégocie, sur la base d un business plan réactualisé, ses échéances à moyen terme avec ses différents partenaires financiers. Aujourd hui, la crise prive les entreprises de leur capacité de prévision sur l évolution de leurs marchés. Il est donc difficile, voire impossible, de planifier à trois ans comme c était l usage. Face à cette situation exceptionnelle, nous devons trouver collectivement de nouvelles issues. Par exemple, rediscuter sur un calendrier plus court mieux adapté aux incertitudes qui pèsent sur les différents acteurs économiques. L idée clé est de sécuriser les conditions d exploitation de l entreprise sur la base d un plan prudent établi pour l année ; à son échéance, les partenaires prennent l engagement de se remettre autour de la table pour réadapter si nécessaire leurs interventions. Cette démarche permet de ne pas pénaliser le moyen terme de l entreprise, tout en veillant à ce que la situation ne s aggrave pas. Chez Crédit Agricole Private Equity, nous avons toujours privilégié des leviers raisonnables et nous tenons nos engagements. Des atouts dans ce contexte de crise. Bernard DELPÉRIÉ Directeur adjoint de la banque CIC Assurer avant tout la pérennité de l entreprise en temps de crise.

12 12 ((( ))) Culture marché À l écoute des opportunités du marché Investir dans les sociétés sous-performantes Avec une conjoncture économique défavorable, le nombre de sociétés défaillantes a progressé de 10 % en 2008 par rapport à l année précédente. Une tendance favorable au développement de l activité des fonds de retournement. En 2008, près de jugements d ouverture de redressement ou de liquidation judiciaire d entreprises ont été prononcés par les tribunaux (source Altares). Le nombre de sociétés en difficulté ne cesse de croître, une tendance qui ne devrait pas s inverser dans les prochains mois, si on en croit les perspectives défavorables pour Dans ce contexte, les acteurs du capital retournement ont un rôle à jouer auprès des sociétés sous-performantes. La récente évolution de la législation relative au traitement des entreprises en difficulté rend les procédures de sauvegarde plus accessibles et plus attractives. Alors qu auparavant la tendance était au rachat à bas prix des sociétés une fois celles-ci en cessation de paiement, la loi intègre désormais plus de prévention. Elle encourage les repreneurs éventuels à se manifester le plus en amont possible, dès les premières difficultés de l entreprise, afin qu ils puissent trouver des solutions amiables favorisant le redressement de l activité. Nous intervenons en amont des procédures collectives, avec une approche non intrusive et constructive Arnaud Mauduy, Responsable de l activité Situations Spéciales

13 Culture marché 13 Rencontre avec Régis Valliot, Administrateur judiciaire Dans quelles conditions intervenezvous sur le marché du redressement des entreprises en difficulté? Les administrateurs judiciaires sont des mandataires de justice désignés par les tribunaux de commerce pour traiter des procédures collectives de redressement judiciaire relatives aux entreprises en difficulté. On constate depuis des décennies que la faillite est peu efficace tant au regard des intérêts des créanciers que pour l intérêt supérieur et collectif de la préservation des entreprises, créatrices de valeur et porteuses d emplois. C est la raison pour laquelle, depuis la crise immobilière des années 1990, les présidents des tribunaux de commerce, singulièrement celui de Paris, désignent de plus en plus souvent des administrateurs judiciaires en qualité de mandataires ad hoc à titre totalement confidentiel, avec une mission bien définie : assister le chef d entreprise dans ses négociations avec divers partenaires économiques et financiers de l entreprise pour rechercher des accords permettant d assurer sa pérennité. Le règlement amiable, institué par la législation de 1985, devenu la conciliation par la réforme de 2005, reste aussi confidentiel, mais encadré de quelques textes législatifs et réglementaires qui supposent expressément le non-état de cessation des paiements ou, depuis une réforme récente, depuis moins de 45 jours. Cette conciliation permet surtout, après conclusion d un protocole, d en requérir l homologation devant le tribunal par une décision publique. Ne révélant pas le contenu des accords, cette homologation protège les parties signataires de toute contestation ultérieure et confère aux nouveaux crédits fournisseurs ou bancaires attribués à l entreprise dans le cadre de la conciliation, le privilège de conciliation primant tout autre, y compris bénéficiant de sûreté, en cas d ouverture d une procédure collective ultérieure. La procédure de sauvegarde adoptée par le législateur français début 2005 est la transcription du chapter eleven américain, qui permet aux chefs d entreprise de placer leur société sous protection du tribunal de commerce à titre préventif, alors même qu elle ne se trouve pas en état de cessation des paiements. Ceci afin de répondre à la problématique des établissements de diverses nationalités, particulièrement anglo-saxonne, revendiquant le bénéfice de cette mécanique, moitié contractuelle, moitié judiciaire qui permet d imposer à une minorité de créanciers irréductibles la volonté majoritaire des créanciers plus impliqués et plus constructifs. Cette procédure de sauvegarde se trouve à la frontière de la prévention et des procédures collectives, à connotation plus judiciaire. Quel est, selon vous, l apport du fonds Altica dans le paysage des fonds de retournement en France? Nombre de fonds d investissements ou de retournement ou encore hedge funds sont présents sur le marché français avec une culture anglo-saxonne marquée, et recherchent des plus-values significatives et rapides. Quelques-uns s inscrivent plus dans la durée avec une stratégie industrielle à moyen terme. La particularité du fonds Altica telle que je la comprends, procède d une approche plus franco-française sur le marché des PME essentiellement, du problème des entreprises en difficulté avec un principe de prise de participation minoritaire laissant au chef d entreprise ses chances d en conserver le contrôle. Au-delà de l apport de fonds propres, leur contribution financière se fait également sous forme d obligations convertibles en actions permettant d apporter un montant plus important de nouvel argent, nécessaire au financement d un plan de redressement préalablement partagé avec le management, sans pour autant prendre le contrôle de la société ; mais avec cette sécurité de pouvoir le faire en cas de dérapage. L adossement du fonds Altica au réseau bancaire du Crédit Agricole lui confère cette qualité d un fonds à la recherche de solutions d accompagnement des PME pour aller vers un développement durable, au contraire d autres fonds dont la motivation est plus perçue comme la recherche d un gain financier rapide. En outre, cet adossement au réseau bancaire du Crédit Agricole permet à Altica de bénéficier de la confiance des autres banques partenaires de la PME en difficulté. Celles-ci seront plus enclines à consentir des efforts en raison de l accompagnement des actionnaires de l entreprise en difficulté par un nouvel actionnaire, certes minoritaire, mais dont l expertise apparaît des plus sérieuses et des plus raisonnables. Il s agit d une question d éthique, sur laquelle le fonds Altica pourra sans doute construire son image. Un fonds atypique Présent depuis 2006 sur les problématiques d illiquidité des entreprises, Crédit Agricole Private Equity a lancé Altica, un fonds au positionnement original. Il a vocation à prendre en partenariat avec les acteurs de la société (dirigeants, actionnaires, créanciers), des participations minoritaires dans des petites et moyennes entreprises (entre 10 et 150 millions d euros de chiffre d affaires), sous-capitalisées et à la rentabilité dégradée, mais dont la situation ne justifie pas encore l ouverture d une procédure collective (règlement judiciaire, plan de continuation, plan de cession ). Enveloppe globale prévue : 50 millions d euros, pour un encours d une dizaine de dossiers d ici deux ou trois ans. Crédit Agricole Private Equity couvre ainsi tous les segments du capital investissement et accompagne les entreprises à tous les stades de leur développement. Un partenariat de moyen ou long terme Le mécanisme d intervention du fonds repose sur un partenariat à moyen ou long terme avec les équipes managériales et de manière générale avec l ensemble des acteurs de l entreprise.

14 14 Culture marché L équipe Situations Spéciales de Crédit Agricole Private Equity 50 M C est la taille du fonds Altica, lancé en Il vise des investissements unitaires de 1,5 à 7 M dans des sociétés avec un chiffre d affaires de 10 à 150 M. Arnaud Mauduy, Responsable de l activité Xavier Tassel, Directeur associé Delphine Inesta, Directeur de participations Nous avons une approche non intrusive et constructive. Nous intervenons principalement en amont des procédures collectives, explique Arnaud Mauduy, responsable de l activité Situations Spéciales de Crédit Agricole Private Equity. Structure du bilan, système de gouvernance, dynamisme commercial, qualité des ressources humaines, tous les fondamentaux sont passés au crible. Un objectif : établir un plan de redressement en partenariat avec les différents acteurs, comprenant des actions dynamiques sur le plan bilanciel, opérationnel, et managérial si besoin. Pour renforcer cette démarche, un collège d experts composé d anciens repreneurs est en cours de constitution pour apporter une expertise sectorielle et/ou stratégique dans le cadre de la réalisation et le suivi des dossiers d investissement. Notre but est véritablement de créer, entre l équipe et les autres actionnaires, un affectio societatis nouveau, capable de dynamiser l entreprise et de lui permettre de retrouver la voie du développement et de la rentabilité, précise Arnaud Mauduy. Seule garantie exigée : la mise en place d outils juridiques et financiers donnant au fonds un accès au capital en cas de difficulté dans l exécution du plan de redressement lui permettant de prendre un contrôle majoritaire et opérationnel de l entreprise. Une vingtaine de dossiers sont actuellement à l étude par l équipe Situations Spéciales. Selon sa politique d investissement, le fonds privilégie des entreprises sous-performantes sur un marché pérenne dont le business modèle n est pas à réinventer. Non seulement le positionnement original de l équipe, principalement en amont de toute cessation de paiement, lui permet de se situer sur un marché nettement moins concurrentiel que celui de la reprise traditionnelle d entreprises en difficulté à la barre du tribunal. Mais surtout, en associant étroitement les dirigeants et de manière générale tous les acteurs de ces sociétés à la mise en œuvre d un plan de redressement négocié en commun, il crée un climat de confiance qui contribue à dédramatiser les rapports, inévitablement tendus, entre actionnaires, chefs d entreprise en difficulté et repreneurs. Une double approche qui pourrait se révéler particulièrement bien adaptée dans le contexte de ralentissement économique que nous connaissons actuellement. Françoise Allouche, Attachée de direction Notre but est de créer, entre l équipe et les autres actionnaires, un affectio societatis nouveau, capable de dynamiser l entreprise et de lui permettre de retrouver la voie du développement et de la rentabilité Arnaud Mauduy, Responsable de l activité Situations Spéciales

15 Culture marché 15 Rencontre avec Fabrice Keller, Managing Director, Duff & Phelps Quelle est, selon vous, la situation actuelle du marché du retournement d entreprises? F. K. : Le marché du retournement d entreprises s est largement professionnalisé ces dernières années. La plupart des opérateurs considèrent désormais qu il présente toutes les caractéristiques d un métier de conseil et d accompagnement, on dirait aujourd hui de coaching. Une tendance qui devrait se confirmer au cours des prochains mois, avec les difficultés de trésorerie que générera inévitablement la récession à venir. On pense aux entreprises fortement endettées qui auront certainement du mal à faire face à leurs échéances, notamment à celles qui ont souscrit des LBO dans les années de croissance et qui pourraient être contraintes de solliciter bientôt le soutien d un fonds de retournement. Comment vous situez-vous sur le marché du redressement d entreprises? F. K. : L équipe Restructuring Advisory Services du bureau parisien de Duff & Phelps compte aujourd hui 30 professionnels expérimentés. Nous apportons aux entreprises et aux investisseurs la maîtrise des chiffres, l expérience des négociations et la conduite des opérations. Nous accompagnons aussi bien des dirigeants rencontrant de réelles difficultés financières que des chefs d entreprise simplement désireux d améliorer la rentabilité ou le besoin en fonds de roulement de leur investissement. S agissant des investisseurs, nous constatons que le succès d une opération de retournement dépend autant de la qualité de la gouvernance mise en place que du montant de l apport en fonds propres. Le fonds Altica apporte-t-il ces deux éléments? F. K. : Sans aucun doute! Le fonds Altica injecte, évidemment, l argent frais qui permet de rééquilibrer le bilan de l entreprise. Renforcée par le comité d experts qu elle souhaite mettre en place, l équipe de Crédit Agricole Private Equity apporte également, en étroite relation avec le dirigeant, un regard extérieur de spécialiste sur la situation de l entreprise. Cette approche crée une véritable convergence d intérêts entre le dirigeant d entreprise et le gestionnaire du fonds pour retrouver ensemble, et quelquefois pendant une période assez longue, les voies du développement et du profit. C est un mode de fonctionnement particulièrement bien adapté aux exigences des petites et moyennes entreprises auxquelles les dirigeants sont particulièrement attachés, d autant qu ils en sont souvent les fondateurs. Les évolutions de la législation relative au traitement des entreprises en difficulté Janvier 2006 : entrée en vigueur de la loi de sauvegarde des entreprises. La procédure de conciliation permet au repreneur de bénéficier de certains des droits attachés aux créanciers privilégiés pour encourager les repreneurs à intervenir dès les premières difficultés de l entreprise. La procédure de sauvegarde offre aux entreprises en difficulté un délai de six mois pour négocier avec leurs créanciers un plan d étalement de leurs dettes. Le mandat ad hoc permet à un repreneur de travailler en toute discrétion au retournement d une entreprise en concertation étroite avec les dirigeants concernés. Février 2009 : entrée en vigueur de la réforme de la loi de sauvegarde des entreprises. Simplification de la procédure. Renforcement des prérogatives du chef d entreprise. Prise en considération des créanciers avec notamment la possibilité de convertir une partie des créances de l entreprise en actions.

16 16 ((( ))) Portrait Histoires d entrepreneurs Jacques Rivière, Président d Ocean 1983 : 3 e cycle à l Institut d Administration des Entreprises (IAE) de Toulouse, après des études à l Institut d études politiques de Toulouse : Carrière au sein de la société IBM. Commercial puis manager des ventes, il est nommé Directeur de la division commerciale Assurances et Prévoyance d Europe de l Ouest : Vice-président de Gemini Consulting, société de conseil en stratégie et organisation : Directeur du Développement du Groupe et Directeur Entreprises et Réseau PME-PMI de la filiale française de Marsh, courtier mondial en assurances : Définition, cadrage et montage de son projet de reprise d entreprise qui aboutira au choix d Ocean : Rachat d Ocean avec son associé Jean-Paul Brigot. ///////////////////////////////////////////////////////// De la multinationale à la PME Parmi les dossiers que l on m a présentés lorsque j ai décidé de reprendre une société avec mon associé, un seul m a fait vibrer : celui d Ocean, se souvient Jacques Rivière. Après vingt ans de carrière dans de grosses entreprises, ce Toulousain de 48 ans souhaite se lancer dans la reprise d une PME, le secteur qui crée le plus de valeur. Une reconversion? Plutôt le fruit d une réflexion sur moi-même. J ai décou vert les PME-PMI chez Marsh. J ai pris conscience que j étais un homme de terrain. J ai besoin de penser la stratégie, mais aussi de la mettre en œuvre, jusqu à ce que le succès soit au rendez-vous. Avant de se lancer, Jacques Rivière prend cependant le temps de la réflexion. Il rencontre son associé, Jean-Paul Brigot, au sein de Gemini Consulting, en Les deux hommes attendront 2005 pour monter leur projet, puis encore une année avant de choisir Ocean, présenté par un intermédiaire. La société, qui édite et commercialise une solution de géolocalisation de véhicules pour les métiers itinérants, réunit toutes les conditions du succès. Opérant sur un marché de primo-équipement à fort potentiel, elle leur permet de retrouver l esprit de la start-up et le dynamisme de la création d entreprise. Ils acquièrent Ocean en Depuis, les ventes ont augmenté de 40 %, et le chiffre d affaires a atteint 7,2 mil- lions d euros en La PME gère aujourd hui un parc de véhicules pour clients, TPE et grandes entreprises, dans les secteurs du BTP, des services et des transports. Des résultats dus à un travail de restructu ration et à un plan com mer cial volontariste et ciblé mais aussi à l énergie de son nouveau président. UN PARTENARIAT ÉQUILIBRÉ En 2007, le fonds LCL Régions Développement, géré par Crédit Agricole Private Equity, a pris une participation minoritaire dans la société à l occasion du rachat de l entreprise, les deux entrepreneurs étant majoritaires au capital. En plus d un accompagnement, Crédit Agricole Private Equity leur apporte une crédibilité institutionnelle essentielle à leur développement. La Lettre de Crédit Agricole Private Equity - 100, boulevard du Montparnasse Paris Cedex 14. Directeur de la publication : Fabien Prévost - Rédactrice en chef : Martine Sessin-Caracci. Rédaction : Gaëlle de Montoussé, Anne-Laure Dubois, Séverine Vatant, Didier Willot. Merci à tous ceux qui ont apporté leur contribution à cette lettre. Crédits photos : Vincent Bourdon - Conception-réalisation : (LETT012).

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion OFFRE ISF 2013 Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion D 123Club PME 2013 UN INVESTISSEMENT PERMETTANT DE BéNEFICIER DE 50% DE RéDUCTION D ISF JUSQU à 45 000 (cf. risques

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

PRESENTATION DU CABINET

PRESENTATION DU CABINET PRESENTATION DU CABINET Cabinet de conseil sur les opérations de cession, acquisition et levée de fonds 14, rue Marignan 75008 Paris - Tel: +33 1 42 96 58 41 - Fax: +33 1 46 22 51 27 - E-mail: info@2acapital.com

Plus en détail

Présentation CD2E 26 MAI 2010. Présentation CD2E

Présentation CD2E 26 MAI 2010. Présentation CD2E Présentation CD2E 26 MAI 2010 1 1 Le Groupe Finorpa q Le groupe FINORPA, aujourd hui q Nos spécificités q Les objectifs de nos outils financiers q Les chiffres clés 2 2 Finorpa, aujourd hui Présentation

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30

Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse. 21 juin 2012 11h00 à 12h30 Optimiser la cession de son entreprise par une introduction en bourse 11h00 à 12h30 Intervenants Robert de VOGÜE ARKEON Finance (P.D.G.) Emmanuel STORIONE - ARKEON Finance Antoine LEGOUX - Expert comptable

Plus en détail

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital nouvelle gamme 2011 produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital lance sa gamme de produits éligibles à la réduction ISF 2011 Pour la campagne ISF 2011, Midi Capital, Société de Gestion

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil Visa AMF n 09-064 123Ho l d i n g ISF 2009 L Autorité des Marchés financiers a apposé le visa n 09-064 en date du 20 mars 2009 sur un prospectus présentant cette opération, laquelle interviendra en une

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE

FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE DURÉE DE BLOCAGE & RISQUES DU PRODUIT Les parts du FCPR 123Capitalisation sont bloquées jusqu au 30 septembre 2016, cette durée

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif en capital des startups ou de toute autre entreprise n existait nulle part dans le monde. 2 hommes décidèrent de réinventer l économie et créèrent

Plus en détail

Les clés actuelles du financement de la reprise de PME : Le point de vue d OSEO

Les clés actuelles du financement de la reprise de PME : Le point de vue d OSEO Les clés actuelles du financement de la reprise de PME : Le point de vue d OSEO CRA Paris, le 22 octobre 2012 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr La transmission/

Plus en détail

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MICROASSURANCE AU SENEGAL La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée Présenté par Mme Aida Djigo Wane AMSA Assurances

Plus en détail

GenCap Croissance FIP

GenCap Croissance FIP GenCap Croissance FIP GenCap Croissance Un fonds d investissement dédié aux PME régionales : L Aquitaine recèle des sphères d activité économique dynamiques avec des pôles industriels d excellence comme

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ACG 2014

MANDAT DE GESTION ACG 2014 MANDAT DE GESTION ACG 2014 Pour investir directement au capital des PME et réduire votre ISF Géré par DOCUMENT A CARACTERE PUBLICITAIRE Conseillée en investissement par www.mandat-isf-acg.com MANDAT DE

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 26 février 2014 RESULTATS 2013 Swiss Life France enregistre une forte progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une forte amélioration de son résultat

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 06/10/ à 11:29:43 PROGRAMME 862 : PRÊTS POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

FCPI. Diadème Innovation. Pour concilier innovation et immobilier

FCPI. Diadème Innovation. Pour concilier innovation et immobilier FCPI Diadème Innovation Pour concilier innovation et immobilier Diadème Innovation II, défiscalisation, innovation et immobilier Diadème Innovation II, Fonds Commun de Placement dans l Innovation, a pour

Plus en détail

transition for success management

transition for success management transition management Manager de transition est un métier qui ne s improvise pas. Les conditions qui garantissent le succès du changement sont multiples et complexes. Fontenay Managers a contribué à développer

Plus en détail

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation Fonds commun de placement dans l innovation offre 2014 FCpi truffle FortunE 6 n financement de l innovation Le FCPI Truffle Fortune N 6 financera des entreprises innovantes développant des technologies

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement...

Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement... Une nouvelle approche du Conseil en développement du conseil en levée de fonds & de l investissement... Un engagement Voyez cette brochure comme une invitation à nous rencontrer physiquement afin de discuter

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 07/10/ à 08:46:40 PROGRAMME 862 : PRÊTS POUR LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 INVESTISSEZ DANS DES PME EUROPÉENNES INNOVANTES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL POURQUOI INVESTIR DANS MASSERAN

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

Présentation de la Médiation du crédit aux entreprises

Présentation de la Médiation du crédit aux entreprises Présentation de la Médiation du crédit aux entreprises Juin Mars 2009 1 Sommaire Le Médiateur du crédit Sa mission Ses objectifs Ses équipes La démarche : simple et accessible à tous Les entreprises éligibles

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève 14.03.2014 Présentation Sébastien Collado Chef PME & Indépendants Page 1 Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Vous accompagner

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

MASSERAN INNOVATION VII

MASSERAN INNOVATION VII MASSERAN INNOVATION VII INVESTISSEZ DANS DES PME EUROPÉENNES INNOVANTES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL POURQUOI INVESTIR DANS MASSERAN INNOVATION VII?

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

PhiTrust Impact FCPI PHITRUST INNOVATION. Investors

PhiTrust Impact FCPI PHITRUST INNOVATION. Investors PhiTrust Impact Investors FCPI PHITRUST INNOVATION Le FCPI présente un risque de perte en capital et de liquidité ; une part importante des actifs est investie dans des sociétés innovantes non cotées et

Plus en détail

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes?

Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? Les PME qui grandissent Qui sont-elles? Pourquoi sont-elles si performantes? KPMG ENTREPRISES - ÉTUDE 2008-1ères conclusions de l étude PME et croissance Conférence de presse Mardi 16 septembre 2008 Sommaire

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21

Sommaire. Introduction 3. Aller toujours plus loin 21 Vos ratios en poche Sommaire Introduction 3 Les bases pour comprendre les ratios 4 Les ratios de rentabilité 8 Les ratios de valeur ajoutée 11 Les ratios de liquidité 14 Les ratios de solvabilité 17 Aller

Plus en détail

FCPI TRUFFLE. Brochure à caractère promotionnel, sans valeur contractuelle.

FCPI TRUFFLE. Brochure à caractère promotionnel, sans valeur contractuelle. FCPI TRUFFLE 2015 Brochure à caractère promotionnel, sans valeur contractuelle. FCPI TRUFFLE INNOCROISSANCE 2015 e TRUFFLE CAPITAL LANCE SON 20 FCPI EN 2015 POUR CONTINUER A SOUTENIR L INNOVATION LA FISCALITÉ

Plus en détail

Stratégie d investissement (1)

Stratégie d investissement (1) Le FCPI s adresse à des investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille en investissant sur le long terme et réduire leur impôt en contrepartie d une durée de blocage de 7 ans, soit jusqu au

Plus en détail

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil

AGO BIAT du 28 Mai 2010. de Monsieur le Président du Conseil AGO BIAT du 28 Mai 2010 Allocution d ouverture Allocution d ouverture de Monsieur le Président du Conseil Chers Actionnaires, Mesdames, Messieurs : L année 2009 a été globalement une année très positive

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA

CEO Update 29 janvier 2009 THEOLIA CEO Update 29 janvier 2009 1 Avertissement Cette présentation inclut des déclarations et données prospectives qui ne constituent pas des garanties de performance future. Ces déclarations et données sont

Plus en détail

Les garanties et leur sort dans les procédures collectives : cas de synthèse

Les garanties et leur sort dans les procédures collectives : cas de synthèse Les garanties et leur sort dans les procédures collectives : cas de synthèse I - La SAS PLASTICAUTO est une PME dont l activité industrielle se situe dans le secteur économique de la construction automobile.

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

PRINCIPAUX INDICATEURS

PRINCIPAUX INDICATEURS 30 juin 2006 RESULTAT DE L DE L EXERCICE 2005 2005-200 2006 (Période du 1 er avril 2005 au 31 mars 2006) PRINCIPAUX INDICATEURS Chiffres Chiffres Chiffres En millions d euros consolidés consolidés consolidés

Plus en détail

Présentation des Résultats 2006

Présentation des Résultats 2006 Présentation des Résultats 2006 Réunion SFAF du 28 mars 2007 Une année 2006 brillante en terme de résultats Aubay a encore sur performé son marché sur tous les indicateurs : Un CA de 120,8 M en croissance

Plus en détail

www.cercledoutremanche.com

www.cercledoutremanche.com LE FINANCEMENT DES PME : LES BUSINESS ANGELS P our placer l entreprise et l emploi au cœur de l économie de marché, du processus de plein-emploi et de justice sociale, encore faut-il avoir les moyens de

Plus en détail

La Garantie Financière CGCIPME RENCONTRE REGIONALE SUR LA MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES

La Garantie Financière CGCIPME RENCONTRE REGIONALE SUR LA MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES La Garantie Financière CGCIPME RENCONTRE REGIONALE SUR LA MISE A NIVEAU DES ENTREPRISES MOSTAGANEM JEUDI 30 JUIN 2011 Mesdames Messieurs ; C est avec un réel plaisir et beaucoup d intérêt que nous participons

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

A plus innovation 2013

A plus innovation 2013 A plus innovation 2013 Fonds commun de placement dans l innovation Durée de blocage de 6 ans minimum pouvant aller jusqu à 8 ans maximum sur décision de la société de gestion (soit jusqu au 31/12/2021)

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8.

Sommaire. Présentation Générale 3. Nos Métiers 4. Nos Services 5. Notre Valeur ajoutée 6. Notre Philosophie 7. Nos Clients 8. 1 Sommaire Présentation Générale 3 Nos Métiers 4 Nos Services 5 Notre Valeur ajoutée 6 Notre Philosophie 7 Nos Clients 8 Notre Equipe 9 Contact 12 2 Présentation Advise UP Associés Cabinet de conseil,

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

Offre de financement Desjardins

Offre de financement Desjardins Offre de financement Desjardins Sylvain Limoges Directeur investissement Capital régional et coopératif Desjardins Marco Poulin Directeur transfert d entreprises Desjardins entreprise Vallée du Richelieu

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières

TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières TRIBUNAL de COMMERCE Juridiction Belfort - Montbéliard Sociétés, commerçants, artisans Les remèdes face aux difficultés financières 1 Rue de Morimont Site de l Espérance 90000 Belfort Votre contact «PREVENIR

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

La reprise d entreprise en difficulté Mode d emploi. Créer Reprendre-Transmettre Développer

La reprise d entreprise en difficulté Mode d emploi. Créer Reprendre-Transmettre Développer difficulté Mode d emploi Accueil Benoît Cabanis, Vice Président de la CCIT Rennes Bretagne référent Création Transmission Animateur Jean-Marc Tariant, Finance & Stratégie, Syndicat Synextrans Intervenants

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

fcpr 123Corporate 2018 de placement à risques

fcpr 123Corporate 2018 de placement à risques fcpr 123Corporate 2018 fonds commun de placement à risques objectif de gestion et stratégie d investissement Un fonds offrant une alternative aux placements traditionnels > 123Corporate 2018 est un fonds

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions :

Liste usuelle des conseillers Les buts de cet outil sont de : Instructions : Outil Liste usuelle des conseillers L outil Liste usuelle des conseillers vous aidera à faire du transfert de votre entreprise un projet collectif et favorisera le travail d équipe entre vos différents

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

Idinvest Private Value Europe II

Idinvest Private Value Europe II Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) Idinvest Private Value Europe II www.allianz.fr Avec vous de A à Z Idinvest Private Value Europe II Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

Très forte progression des concours en prêts et aides (+29%) et en fonds propres (+37%)

Très forte progression des concours en prêts et aides (+29%) et en fonds propres (+37%) COMMUNIQUE DE PRESSE 12 MARS 2015 BPIFRANCE BILAN 2014 FORTE CROISSANCE DE L ACTVITE : 14 MD DE FINANCEMENTS AU TOTAL VS 11 MD EN 2013 RENFORCEMENT DU FINANCEMENT DE L INNOVATION, DE LA TEE ET DE L EXPORT

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

Point de vue de l investisseur

Point de vue de l investisseur Financez votre entreprise avec des fonds propres Point de vue de l investisseur Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 septembre 2010 Corporate Finance Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE

CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE CLAUDE-ANNIE DUPLAT GUIDE PRATIQUE POUR GÉRER UNE ENTREPRISE À CROISSANCE RAPIDE Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2781-0 2 D IMPORTANTS BESOINS EN FINANCEMENT Des besoins financiers importants

Plus en détail

Ageas France. Votre partenaire en assurance

Ageas France. Votre partenaire en assurance Ageas France Votre partenaire en assurance Edito Ageas France est une société d assurance française, filiale du Groupe Ageas. Ageas est un groupe d assurance international riche de plus de 180 années d

Plus en détail

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015

AFSSI et Plan JUNCKER. Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 AFSSI et Plan JUNCKER Présentation CGI Projet de fonds d investissement dans les biotechnologies de service 21 septembre 2015 Les biotech : un leader de la croissance économique (aux US?) Etats-Unis Europe

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

ENTREPRENEURS & RÉGIONS

ENTREPRENEURS & RÉGIONS FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 9 FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 9 ILE-DE-FRANCE - BOURGOGNE - RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Société de gestion agréée AIFM et AMF par l Autorité des Marchés Financiers

Plus en détail

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER.

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER. Journée de restitution des Travaux relatifs a la Reforme du Marché Financier Intervention du Directeur National du Projet de la Reforme du Marché Financier en Algérie Messieurs les ministres, les PDG des

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE

OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE OPTIMISATION DE LA FONCTION FINANCIERE Janvier 2012 Créateur de performance économique 1 Sommaire CONTEXTE page 3 OPPORTUNITES page 4 METHODOLOGIE page 6 COMPETENCES page 7 TEMOIGNAGES page 8 A PROPOS

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine N 5

FCPI Idinvest Patrimoine N 5 FCPI Idinvest Patrimoine N 5 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Un acteur de longue date De nombreuses institutions financières, classées parmi les premières en Europe, font

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail