Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 SECURITE DES SYSTEMES D INFORMATION

2 COURS 2 ème partie

3 Sûreté ou sécurité? Sécurité : ensemble des éléments permettant d établir la confiance dans un système, un environnement, etc. (se sentir en sécurité) Sûreté : ensemble des éléments permettant d établir des certitudes de résultat, fonctionnement, etc. (être sûr de )

4 Des attaques liées aux technologies et au social Attaques Wifi / Bluetooth : écoute passive (eavesdroping), usurpation de point d'accès (rogue acess point), insertion de stations illégales (rogue client), utilisation de clients légaux ou usurpé (en IP phishing ou spoofing) en guise de cheval de Troie au sein du réseau Rootkits : un programme sournois dont la particularité est de contenir du code malveillant qu'il protège en se cachant. Cette dissimulation est totale : le programme n'apparaît ni dans la barre des tâches, ni dans le gestionnaire des tâches, ni dans l'explorateur.), keyloggers, robots et outils d économie souterraine Phishing massif, spamming massif Ingénierie social actif

5 Etat des lieux Conscience des besoins en sécurité (moyens, budgets et PSI*) Manque de moyens (budget, personnel qualifié, contraintes organisationnelles, réticences) De plus en plus de chartres informatiques dans les entreprises, mais peu de formation (35% des nouveaux arrivants) et sensibilisation (16%) * Politique de sécurité informatique

6 Incidents Toujours 2 grands facteurs visibles : erreurs et pertes/pannes Les autres restent apparemment marginaux Nota :l étude 2006 sort en fin 2007

7 Absence de continuité

8 Audit et sécurité 60% des entreprises appliquant des plans de sécurité réalisent au moins 1 audit sécurité par an parce que :

9 10 questions sécurité dans une grande entreprise française Créez-vous des mots de passe qui sont faciles à mémoriser par vos collaborateurs et difficiles à découvrir? Placez-vous un double de vos sauvegardes quotidiennes dans une pièce à l épreuve du feu et des dégâts des eaux? Essayez-vous vos sauvegardes pour vérifier qu elles sont complètes et utilisables? Éteignez-vous vos ordinateurs individuels, afin de les rendre inaccessibles, quand vous partez déjeuner et fermezvous vos bureaux? Vos ordinateurs portables sont-ils équipés d un système de verrou physique et de contrôle d accès aux données qui les rendent inutilisables en cas de perte ou de vol? Testez-vous les logiciels et les fichiers en provenance de l extérieur à l aide d antivirus mis à jour toutes les semaines? Sécurisez-vous vos connexions à Internet, à l aide d un firewall par exemple? Avant d effectuer des transactions bancaires sur Internet, évaluez-vous le mode de sécurisation proposé par le site marchand? Désignez-vous un homme sécurité dans votre entreprise? Disposez-vous d un plan de secours immédiatement opérationnel en cas de sinistre par virus, intrusion, erreur de manipulation, incident technique?

10 Notions et définitions de base

11 Notion de sécurité Sécurité (totale? ) = situation dans laquelle quelqu un ou quelque chose n est exposé à aucun danger, à aucun risque, en particulier d agression physique, d accidents, de vols ou de détériorations Sécurité = absence ou limitation des risques dans un domaine précis

12 Sécurité? Mais pour quoi? Dans le SI matériel logiciel données savoir et savoir-faire configurations Que peut-on supporter de : Perdre? (ou trouver non accessible) Être vu / Diffuser? Modifié / Falsifié? A l inverse, qu est-ce que l on ne peut accepter de voir perdu, diffusé, modifié?

13 Équilibrage des coûts Pertes maximales Zone sécurité Dépenses maximales Dépenses minimales applicables Pertes par non sécurité Dépenses de sécurité Dépenses maximales supportables Coût Minimum Pertes maximales supportables Niveau d équilibre Pertes minimales à gérer Pertes non protégeables

14

15 Méthodologies généralistes et concepts organisationnels

16 Méthodes Une méthode d étude et de gestion de la sécurité peut se décomposer en cinq grandes phases des plus classiques Une phase d analyse et diagnostic Une phase de choix et de préparation de ce que l on nomme un Schéma Directeur de Sécurité des Systèmes d Informations (SDSSI) Une phase de mise en œuvre des scénarios après tests Une phase de mise en œuvre d indicateurs de suivi et d un groupe de suivi des incidents et réactions aux sinistres Une phase de maintenance et d évolution des scénarios avec veille technologique et méthodologique

17 Acteurs de la sécurité Responsable sécurité informatique Responsable sécurité générale Responsable & groupe qualité Direction Utilisateurs Informaticiens

18 Implication des acteurs et moyens organisationnels

19 Démarche sécuritaire Analyse et diagnostic Recensement des risques % ressources Choix et orientations Spécifications des scénarios Préparation de SDSSI Tests, Choix, Mise en œuvre Plans actions et secours Réalisation du SDSSI* Indicateurs de suivi et de fiabilité des mesures de sécurité (MS) Suivi incidents, attaques, etc. Maintenance, évolution Intégration nouvelles règles, biens et contraintes. Veille Comité Pilotage et Suivi + Comité Sécurité + Comité Qualité Sensibilisation Formation Information Recherche/Sél. consultants et experts Recherche/Sél. prestataires et fournisseurs * SDSSI = Schéma Directeur de Sécurité des Systèmes d Information

20 Méthodes Anglo-saxonnes Cobit v3 (Control Objectives for Information and Related Technologies ) plus orienté outil de contrôle et de vérification que méthode réelle. Il indique ce qu il faut faire (QUOI) et non «comment faire». Mais il est organisé comme une méthode (phases de planification, d'acquisition, d'exploitation et de suivi). CRAMM v4 (CCTA Risk Analysis and Management Method) méthode d'origine britannique qui procède à une évaluation en 3 phases : identification des valeurs, analyse des risques et définition des mesures de sécurité (s appuie sur la norme britannique BS7799). Complète mais lourde (plus de questions).

21 Méthodes françaises Ebios V.2006 (Expression des besoins et identification des objectifs de sécurité) Créée par la DCSSI (devenue ANSSI Agence de l administration française) Ebios vise à formaliser des objectifs de sécurité adaptés aux besoins du système audité comme de son contexte utilisable aussi pour une création. Mehari (Méthode harmonisée d'analyse de risques informatiques) Très complète, Mehari sert à: définir les objectifs, à analyser les risques et les vulnérabilités puis fournit un plan d'opération et des tableaux de bord. Suivie et mise à jour par le CLUSIF et issue des anciennes méthodes MARION, INCAS et MELISA réunies. MV3 (Melisa Version 3) MV3 est directement issue de Melisa (créée au sein de la DGA) et créée par CF6, rachetée par le groupe Telindus. Depuis, MV3 pourtant reconnue pour sa rapidité et sa souplesse est en perte de vitesse.

22 Normes ISO en TSI TRAVAUX ET ETUDE : ISO/IEC 7064:2003 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Systèmes de caractères de contrôle ISO 8372:1987 Traitement de l'information -- Modes opératoires d'un algorithme de chiffrement par blocs de 64 bits ISO/IEC :2002 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Schémas de signature numérique rétablissant le message -- Partie 2: Mécanismes basés sur une factorisation entière ISO/IEC :2000 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Schéma de signature numérique rétablissant le message -- Partie 3: Mécanismes basés sur les logarithmes discrets ISO/IEC :1999 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Codes d'authentification de message (MAC) -- Partie 1: Mécanismes utilisant un cryptogramme bloc ISO/IEC :2002 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Codes d'authentification de message (MAC) -- Partie 2: Mécanismes utilisant une fonction de hachage ISO/IEC :1997 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Authentification d'entité -- Partie 1: Généralités ISO/IEC :1999 Technologies de l'information -- Techniques de sécurité -- Authentification d'entité -- Partie 2: Mécanismes utilisant des algorithmes de chiffrement symétriques Etc. 3 comités d étude pour : Exigences, services de sécurité et directives Techniques et mécanismes de sécurité Critères d'évaluation de la sécurité ISO/IEC : Commission électrotechnique internationale de l ISO La norme ISO (ex-iso 17799, ex-bs 7799) propose des recommandations pour le démarrage, l'installation et la gestion de la politique de sécurité des informations ou du système d informations (POSI ou PSSI), sécurité des systèmes d'informations (SSI) de l'entreprise.

23 Etat des lieux d utilisation 20,00% 15,00% 10,00% 5,00% 0,00% BS CRAMM V4 Aucune MEHARI OCTAVE ERSI MARS COBIT AD HOC BS7799 ISO/IEC MELISA MARION Taux d'utilisation des normes et méthodes d'organisation et d'évaluation de la sécurité du système d'information dans les entreprises françaises (réponses multiples) La norme internationale organisationnelle ISO tient autant d'importance que les méthodes dans la définition et l'évaluation de la politique de sécurité du système d'information 01.net décembre 2003.

24 Usage des méthodes GB Nom de la méthode Cobit V3 CRAMM V4 Ebios 1.02 Mehari MV3 Caractéristiques Analyse des risques Non Oui Oui Oui Oui Analyse des vulnérabilités Non Oui Oui Oui Oui Plan de sécurité Non Oui Oui Oui Oui Contrôle et vérification Oui Non Non Oui Oui Bilan de sécurité Non Non Non Oui Non Périmètre Adapaté à toutes les tailles d'entreprises Oui Oui Oui Oui Oui Conçu pour des environnements technologiques variés Oui Oui Oui Oui Oui Outils Scénarios de risques Non Oui Oui Oui Oui Questionnaires Oui Oui Oui Oui Oui Modèles (formulaires, grilles ) Oui Oui Oui Oui Oui Logiciel disponible Non Oui Non Oui Oui FR Logiciel Méhari Source : étude comparative menée par le secrétariat du conseil du Trésor du Québec, en novembre 2001

25 Normes sécurité Pour s assurer qu un produit ou système assure effectivement toutes les fonctions de sécurité nécessaires, il doit être soumis à une évaluation formelle basée sur des normes internationales rigoureuses et objectives définissant la méthodologie et les critères. Reconnaissance mutuelle des certificats : accord européen ITSEC/ITSEM (Information technology security evaluation criteria / methodology) France, Allemagne, UK au total 13 pays européens (tous niveaux) Critères Communs/ CEM (Criteria Evaluation Methodology) 13 pays Européens (tous niveaux) Reconnaissance mutuelle des certificats : accord mondial Situation à ce jour Evolutions prévues (aucun) ITSEC : Juin 1991 (bibliothèque de remise à jour annuelle) ITSEM : Juin 1995 Pas d évolution au niveau du concept Sera maintenu par le centre français de certification (SCSSI, Service Central de Sécurité des Systèmes d Information) 13 pays Européens + USA, Canada, Australie, Nvlle Zélande (niveaux EAL 1 à 4 uniquement) CC Version 1.0 : 1996 CC Version 2.0 : 1998 CC Version 2.1(ISO15408) : 1999 CEM Version 1.0 : 01/2000

26 Normes (suite) La CCITSE (Common Criteria for Information Technology Security Evaluation) est une série de critères d évaluation déterminée par les Agences de sécurité nationales de 14 différents (USA, Allemagne, Australie, Canada, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Israël, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, et Royaume-Uni). Conçue pour gommer les différences techniques et conceptuelles entre les normes existantes dans l évaluation des produits et systèmes de sécurité. La certification EAL4 de critères communs exige une analyse approfondie du concept du produit et de sa méthodologie de développement, ainsi que de nombreux tests. Des produits tels que Symantec Enterprise Firewall 7.0, Microsoft Windows 2000 Server SP3, Moneo, NetScreen integrated firewall/vpn, etc. disposent de cette certification.

27 Points clefs d ISO Aspects organisationnels Politique de sécurité organisation Veille Mesures d audit Procédures Recensement des actifs conformité à la législation sécurité du personnel Politique d embauche Clauses de confidentialité, etc. Continuité d activité Aspects logiques Contrôle d accès Gestion des droits et mots de passe Etc. Développement et maintenance des systèmes communication et management opérationnel Gestion des sauvegardes, des journaux, des erreurs Protection contre les codes «malicieux» Séparation des responsabilités Aspects physiques Sécurité physique et environnementale Périmètre de sécurité Contrôle d accès physique Isolement des zones de livraisons et d accès clients Alimentation électrique Obligation de rangement (bureau principalement) Etc.

28 De ISO à ISO 2700x Mise en place d un SMSI ou Système de Management de la Sécurité de l'information S appuie sur les concepts de PDCA utilisé en norme qualité (Plan-Do-Check-Act) Ensemble de mesures (133) dites de «best practices» Gestion du risque en sécurité informatique (mise en œuvre de 27001)

29 AUDIT DE SECURITE L un des points clefs de l audit informatique reste l audit des réseaux et de la sécurité informatique. Pour ce faire, des méthodes, législations et normes, (utilisables dans d autres domaines que l audit de sécurité info) ont été créés et mises en place : Méthodes et Outils : Marion Mélisa MV3 Méhari 2007 Ebios COBIT CRAMM v4 ITIL V3 etc. Normes : BS7799 (GB) et ISO 17799/27001 (sécurité TIC) ISO/CEI (management sécu TIC) BS1500 (Contrôle des processus via ITIL) Législation (qqs exemples ) Loi n du 6/01/78 sur l'informatique, les fichiers, les Libertés Loi n du 3/07/85 sur la protection des logiciels Loi n du 5/01/88 relative à la fraude informatique Loi pour la confiance dans l économie numérique (LCEN) ou loi Fontaine

30 Extraits d ISO (anciennement 17799) Aspects organisationnels Politique de sécurité organisation Veille Mesures d audit Procédures Recensement des actifs conformité à la législation sécurité du personnel Politique d embauche Clauses de confidentialité, etc. Continuité d activité AspectAspects logiques Contrôle d accès Gestion des droits et mots de passe Etc. Développement et maintenance des systèmes communication et management opérationnel Gestion des sauvegardes, des journaux, des erreurs Protection contre les codes «malicieux» Séparation des responsabilités Aspects physiques Sécurité physique et environnementale Périmètre de sécurité Contrôle d accès physique Isolement des zones de livraisons et d accès clients Alimentation électrique Obligation de rangement (bureau principalement) Etc.

31

La politique de sécurité

La politique de sécurité La politique de sécurité D'après le gestionnaire Master 2 Professionnel Informatique 1 Introduction Depuis les années 2000, la sécurité informatique s'est généralisée dans les grandes structures Maintenant,

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI

Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI Panorama général des normes et outils d audit. François VERGEZ AFAI 3 Système d information, une tentative de définition (1/2) Un système d information peut être défini comme l ensemble des moyens matériels,

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité

curité des TI : Comment accroître votre niveau de curité La sécurits curité des TI : Comment accroître votre niveau de maturité en sécurits curité Atelier 315 Par : Sylvain Viau Luc Boudrias Plan de la présentation Qui sommes-nous? Pourquoi la sécurité de vos

Plus en détail

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information

Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Évaluation et Certification Carlos MARTIN Responsable du Centre de Certification de la Sécurité des Technologies de l Information Organisme de certification Comité directeur de la certification des T.I.

Plus en détail

Mise en œuvre de la certification ISO 27001

Mise en œuvre de la certification ISO 27001 Mise en œuvre de la certification ISO 27001 1 Sommaire : 1. Définitions 2. Pourquoi vouloir obtenir une certification? 3. Les étapes pour obtenir l ISO 27001 4. Implémentation 5. Surveillance et audit

Plus en détail

ANALYSE DE RISQUE AVEC LA MÉTHODE MEHARI Eric Papet e.papet@dev1-0.com Co-Fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor ISO 27001

ANALYSE DE RISQUE AVEC LA MÉTHODE MEHARI Eric Papet e.papet@dev1-0.com Co-Fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor ISO 27001 ANALYSE DE RISQUE AVEC LA MÉTHODE MEHARI Eric Papet e.papet@dev1-0.com Co-Fondateur SSII DEV1.0 Architecte Logiciel & Sécurité Lead Auditor ISO 27001 PLAN Introduction Générale Introduction MEHARI L'analyse

Plus en détail

Vector Security Consulting S.A

Vector Security Consulting S.A Vector Security Consulting S.A Nos prestations Info@vectorsecurity.ch «La confiance c est bien, le contrôle c est mieux!» Qui sommes nous? Vector Security Consulting S.A est une société suisse indépendante

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition)

La sécurité informatique dans la petite entreprise Etat de l'art et Bonnes Pratiques (2ième édition) Généralités sur la sécurité informatique 1. Introduction 13 2. Les domaines et normes associés 16 2.1 Les bonnes pratiques ITIL V3 16 2.1.1 Stratégie des services - Service Strategy 17 2.1.2 Conception

Plus en détail

La sécurité des systèmes d information

La sécurité des systèmes d information Ntic consultant contact@ntic-consultant.fr 02 98 89 04 89 www.ntic-consultant.fr La sécurité des systèmes d information Ce document intitulé «La sécurité des systèmes d information» est soumis à la licence

Plus en détail

Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001. Alexandre Fernandez-Toro

Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001. Alexandre Fernandez-Toro <Alexandre.Fernandez-Toro@hsc.fr> Cinq questions sur la vraie utilité de l'iso 27001 Alexandre Fernandez-Toro Contexte On parle de SMSI depuis 2002 Est-ce un effet de mode? Est-ce une bulle entretenue

Plus en détail

Mini-Rapport d Audit basé sur la méthode d analyse MEHARI

Mini-Rapport d Audit basé sur la méthode d analyse MEHARI Projet Réseau Sécurité Mini-Rapport d Audit basé sur la méthode d analyse MEHARI Equipe Analyse 15/12/07 Sommaire II/ Présentation de la méthode MEHARI...4 III/ Définition et classification des éléments

Plus en détail

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx

Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Objectif Fiches micro-informatique SECURITE LOGIQUE LOGIxx Présenter des préconisations pour sécuriser le poste de travail informatique et son environnement sous forme de fiches pratiques. Public concerné

Plus en détail

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007 Architecture de référence pour la protection des données Mercredi 21 Mars 2007 Intervenants Serge Richard CISSP /IBM France 2 Introduction Sécurité des données Cadres de référence Description d une méthodologie

Plus en détail

Cours. Plan. Définitions. Objectifs. Chapitre 4: Analyse de risques. Définitions et objectifs. Méthodes d analyse de risques. Méthode du NIST 8000-30

Cours. Plan. Définitions. Objectifs. Chapitre 4: Analyse de risques. Définitions et objectifs. Méthodes d analyse de risques. Méthode du NIST 8000-30 Plan Définitions et objectifs Cours Sécurité et cryptographie Chapitre 4: Analyse de risques Méthodes d analyse de risques Méthode Méhari Méthode du NIST 8000-30 Méthode Conclusion Hdhili M.H Cours sécurité

Plus en détail

La révolution de l information

La révolution de l information Forum 2006 du CERT-IST Le Management de la sécurité, un enjeu stratégique Philippe Duluc Directeur de la Sécurité Groupe de France Télécom Secrétariat général SG/DSEC, le 8 Juin 2006, slide n 1 sur 12

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit McAfee Enterprise Mobility Management 9.7 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques

Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Guide de bonnes pratiques de sécurisation du système d information des cliniques Le CNA a diligenté un audit de sécurité du système de facturation des cliniques et de transmission à l Assurance Maladie,

Plus en détail

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise

La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Parole d expert La sécurité IT - Une précaution vitale pour votre entreprise Philippe MONFILS - ComputerLand SLM Bruno MAIRLOT - Maehdros Une organisation conjointe avec Café Numérique Avec le soutien

Plus en détail

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM»

Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» Retour d expérience sur l implémentation et la certification ISO27001 de «EPPM» -Imed Yazidi- LSTI certified ISO 27001 Lead Implementer 14/02/2013 ENGINEERING PROCUREMENT & PROJECT MANAGEMENT s.a Présentation

Plus en détail

DSCG : UE5 - Management des Systèmes d'information CARTE HEURISTIQUE...2 POLITIQUE DE SÉCURITÉ...3 LES DISPOSITIFS TECHNIQUES DE PROTECTION...

DSCG : UE5 - Management des Systèmes d'information CARTE HEURISTIQUE...2 POLITIQUE DE SÉCURITÉ...3 LES DISPOSITIFS TECHNIQUES DE PROTECTION... Table des matières CARTE HEURISTIQUE...2 POLITIQUE DE SÉCURITÉ...3 CONCEPTION... 3 RÉALISATION... 3 ÉVALUATION ET CONTRÔLE... 3 AMÉLIORATION... 3 LES DISPOSITIFS TECHNIQUES DE PROTECTION...3 LA PROTECTION

Plus en détail

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4

Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives. Annexe 4 Catalogue de critères pour la reconnaissance de plateformes alternatives Annexe 4 Table des matières 1 Objectif et contenu 3 2 Notions 3 2.1 Fournisseur... 3 2.2 Plateforme... 3 3 Exigences relatives à

Plus en détail

La sécurité applicative

La sécurité applicative La sécurité applicative De quoi s'agit-il? Quel en est l'enjeu? Emilien Kia CLUSIR - antenne de Grenoble / UPMF-IUT2 8 juin 2009 La sécurité applicative Introduction : qu'est-ce et pourquoi? Les attaques

Plus en détail

INF 1160 Les réseaux d entreprise

INF 1160 Les réseaux d entreprise INF 1160 Les réseaux d entreprise Politique sur la sécurité du réseau Termes de référence Quelques définitions pour parler le même langage SINISTRES : Événements liés aux caprices de la nature ou aux bâtiments.

Plus en détail

Menaces et sécurité préventive

Menaces et sécurité préventive HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Menaces et sécurité préventive Matinales Sécurité Informatique 18

Plus en détail

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION

AUDIT CONSEIL CERT FORMATION www.lexsi.com AUDIT CONSEIL CERT FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN SECURITE DE L INFORMATION / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR A PROPOS DE LEXSI Avec plus de 10 ans d expérience,

Plus en détail

La gestion des risques pour les systèmes d information

La gestion des risques pour les systèmes d information La gestion des risques pour les systèmes d information Au sein des entreprises, la sécurité des systèmes d information est de plus en plus abordée à l aide d approches basées sur les risques. L expérience

Plus en détail

Rapport de certification 2001/24

Rapport de certification 2001/24 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la Défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies

Plus en détail

Rapport de certification PP/0101

Rapport de certification PP/0101 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information.

Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Actuellement, de nombreux outils techniques et technologiques sont disponibles pour assurer la sécurité d un système d information. Cependant, faire le choix des plus efficaces et des plus rentables, ainsi

Plus en détail

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr

FORMATION AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ. www.lexsi.fr. www.lexsi.fr www.lexsi.fr AUDIT CONSEIL CYBERSÉCURITÉ FORMATION LEXSI GROUP / INNOVATIVE SECURITY / CONSEIL EN CYBERSÉCURITÉ / PARIS LYON LILLE MONTREAL SINGAPOUR www.lexsi.fr SERVICES LEXSI est actif à l international

Plus en détail

Gestion des Incidents SSI

Gestion des Incidents SSI Gestion des Incidents SSI S. Choplin D. Lazure Architectures Sécurisées Master 2 ISRI/MIAGE/2IBS Université de Picardie J. Verne Références CLUSIF Gestion des incidents de sécurité du système d information

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique

Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sécurité des Systèmes d Information Une politique simple pour parler à la Direction Générale De la théorie à la pratique Sommaire Fondements d une politique de sécurité Les 9 axes parallèles d une politique

Plus en détail

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE

Découvrez Kaspersky. Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Découvrez Kaspersky Small Office Security TPE PME GUIDE DE LA SÉCURITÉ INFORMATIQUE Sommaire Pourquoi est-il important pour une TPE/PME d acquérir une protection efficace? Pages 04-05 10 idées reçues à

Plus en détail

Gestion des incidents

Gestion des incidents HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Gestion des incidents liés à la sécurité de l'information Conférence

Plus en détail

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE

FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE FAIRE FACE A UN SINISTRE INFORMATIQUE Lorraine Protéger son système d information 1 avec des solutions techniques ne suffit pas toujours pour faire face à un sinistre. En cas de perte, de vol ou de dégradation

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

Sécurisation des données

Sécurisation des données Sécurisation des données 1 Sommaire Introduction Les données informatiques et ce qu il faut savoir. Comment faire? Les solutions. Démo Présentation de deux logiciels Conclusion Pour conclure ce qu il faut

Plus en détail

Sécurité des Systèmes d Information

Sécurité des Systèmes d Information Sécurité des Systèmes d Information Tableaux de bord SSI 29% Nicolas ABRIOUX / Consultant Sécurité / Intrinsec Nicolas.Abrioux@Intrinsec.com http://www.intrinsec.com Conférence du 23/03/2011 Tableau de

Plus en détail

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires

Colloque 2005. Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI. Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Colloque 2005 de la Sécurité des Systèmes d Information Du contrôle permanent à la maîtrise globale des SI Jean-Louis Bleicher Banque Fédérale des Banques Populaires Mercredi 7 décembre 2005 Du contrôle

Plus en détail

Copyright Société PRONETIS 2011 - Droits d'utilisation ou de reproduction réservés.

Copyright Société PRONETIS 2011 - Droits d'utilisation ou de reproduction réservés. VOLET N 2 1 Définition des objectifs de sécurité Principes fondamentaux de la sécurité du système d information Scenarios génériques de menaces Méthodes et bonnes pratiques de l analyse de risques Plan

Plus en détail

Rapport de certification PP/9908

Rapport de certification PP/9908 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

Rapport de certification PP/0002

Rapport de certification PP/0002 PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DE LA DÉFENSE NATIONALE SERVICE CENTRAL DE LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D INFORMATION Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies de

Plus en détail

ISO 27001 conformité, oui. Certification?

ISO 27001 conformité, oui. Certification? ISO 27001 conformité, oui. Certification? Eric Wiatrowski CSO Orange Business Services Lead Auditor ISMS Conférences normes ISO 27001 21 Novembre 2007 1 sommaire Conformité vs certification La démarche

Plus en détail

Rapport de maintenance ANSSI-CC-2013/43-M01

Rapport de maintenance ANSSI-CC-2013/43-M01 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information Rapport de maintenance Microcontrôleurs sécurisés ST33F1MF,

Plus en détail

Sécurité informatique: introduction

Sécurité informatique: introduction Sécurité informatique: introduction Renaud Tabary: tabary@enseirb.fr 2008-2009 Plan 1 Généralités 2 3 Définition de la sécurité informatique Definition Information security is the protection of information

Plus en détail

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System

ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System ISO/CEI 27001:2005 ISMS -Information Security Management System Maury-Infosec Conseils en sécurité de l'information ISO/CEI 27001:2005 ISMS La norme ISO/CEI 27001:2005 est issue de la norme BSI 7799-2:2002

Plus en détail

SÉCURITÉ INFORMATIQUE AU NIVEAU DES SYSTÈMES DE CONDUITE

SÉCURITÉ INFORMATIQUE AU NIVEAU DES SYSTÈMES DE CONDUITE SÉCURITÉ INFORMATIQUE AU NIVEAU DES SYSTÈMES DE CONDUITE Plus de sécurité pour la gestion de l eau et de l énergie 2 Système de conduite en danger? Éviter les manipulations indésirables Lorsqu'un voleur

Plus en détail

ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information

ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information ISO 17799 la norme de la sécurité de l'information Maury Infosec Conseils en sécurité de l'information La sécurité de l information L information constitue le capital intellectuel de chaque organisation.

Plus en détail

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014

Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014. Paris, 25 juin 2014 Menaces informatiques et Pratiques de sécurité en France Édition 2014 Paris, Enquête 2014 Les Hôpitaux publics de + de 200 lits Mme Hélène COURTECUISSE Astrid LANG Fondatrice Responsable Sécurité SI Patient

Plus en détail

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier

Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Montrer que la gestion des risques en sécurité de l information est liée au métier Missions de l entreprise Risques métier Solutions pragmatiques et adaptées Savoir gérer la différence Adapter à la norme

Plus en détail

Rôle des FAI et des Datacenters dans les dispositifs de cyber-sécurité Ou comment tenter de rendre l Internet plus sûr.

Rôle des FAI et des Datacenters dans les dispositifs de cyber-sécurité Ou comment tenter de rendre l Internet plus sûr. Rôle des FAI et des Datacenters dans les dispositifs de cyber-sécurité Ou comment tenter de rendre l Internet plus sûr Alain Cocconi FAI et Data Center: des réseaux différents, problématiques identiques.

Plus en détail

Sécurité des Postes Clients

Sécurité des Postes Clients HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Sécurité des Postes Clients Table ronde CFSSI Jeudi 29 mars 2007 Benjamin

Plus en détail

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1

L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 L'infonuagique, les opportunités et les risques v.1 Avril 2014 Présenté au PMI 2014 Tactika inc. www.tactika.com @tactika http://ca.linkedin.com/in/tactika 1 Contenu de la conférence 1. Les concepts 2.

Plus en détail

des principes à la pratique

des principes à la pratique Le management par les risques informatiques : des principes à la pratique Partie 1 19 janvier 2012 Le management par les risques Opportunité Menace Aider l entreprise à atteindre ses objectifs métier grâce

Plus en détail

Excellence. Technicité. Sagesse

Excellence. Technicité. Sagesse 2014 Excellence Technicité Sagesse Audit Conseil ATHENA est un cabinet de services créé en 2007 et spécialisé dans les domaines de la sécurité informatique et la gouvernance. De part son expertise, ATHENA

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 4 du système Check VPN- 1/FireWall-1 Next Generation Feature Pack 1 Préparée par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015

Conférence CRESTEL. Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 Conférence CRESTEL Du risque SI aux risques business v1.0 09/03/2015 1 Bonnes pratiques de certification, de conformité En matière de SSI, la «perfection», un «système sans faille», est toujours l objectif

Plus en détail

Forum Suisse pour le Droit de la Communication. Séminaire du 28 novembre 2008

Forum Suisse pour le Droit de la Communication. Séminaire du 28 novembre 2008 Forum Suisse pour le Droit de la Communication Université de Genève Séminaire du 28 novembre 2008 Devoirs et responsabilités des organes de sociétés en matière de sécurité informatique Wolfgang Straub

Plus en détail

Sûreté de fonctionnement. Cyber-sécurité et sécurité informatique Similitudes d approche avec la sécurité fonctionnelle

Sûreté de fonctionnement. Cyber-sécurité et sécurité informatique Similitudes d approche avec la sécurité fonctionnelle Sûreté de fonctionnement Cyber-sécurité et sécurité informatique Similitudes d approche avec la sécurité fonctionnelle Sommaire Evolution des réseaux industriels et conséquences Modèle de prévention selon

Plus en détail

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX

INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX INTRODUCTION A LA SECURITE DES RESEAUX OBJECTIFS de la SECURITE des DONNEES (relativement à des personnes non autorisées) Confidentielles-ne doivent pas être lues Permanentes-ne doivent pas être altérées

Plus en détail

Les principes de la sécurité

Les principes de la sécurité Les principes de la sécurité Critères fondamentaux Master 2 Professionnel Informatique 1 Introduction La sécurité informatique est un domaine vaste qui peut appréhender dans plusieurs domaines Les systèmes

Plus en détail

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI

Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9. Plan de Formation RSSI Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 1/9 Plan de Formation RSSI 2010 2011 Formations NBS SYSTEM, Copyright 2010 2/9 Formations Les formations sont constituées de différents modules managériaux et techniques

Plus en détail

Sécurité informatique

Sécurité informatique Sécurité informatique Université Kasdi Merbah Ouargla Master RCS Octobre 2014 Département Informatique 1 Master RCS 1 Sécurité informatique Organisation du cours Ce cours a pour but de présenter les fondements

Plus en détail

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011

CHFI CHFI CISSP. Penetration t. Penetration testing. Microsoft CISCO. ical Hacker. Certified Ethical Hacker. CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 CATALOGUE FORMATION Année 2010 / 2011 Certified Ethical Hacker Penetration testing tified CHFI Ethical Hacker CHFI Management de la sécurité des SI ical Hacker Penetration t CISSP CISSP Ethical Hacker

Plus en détail

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints

Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints Kaspersky Fraud Prevention for Endpoints www.kaspersky.fr KASPERSKY FRAUD PREVENTION 1. Techniques d attaque du système bancaire en ligne L'appât du gain constitue la principale motivation de la cyber-criminalité.

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069

Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14. Fonctionnalités de pare-feu de StoneGate Firewall/VPN 5.2.4 build 8069 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CSPN-2011/14 Fonctionnalités

Plus en détail

Phishing Comment protéger mes données bancaires sur Internet

Phishing Comment protéger mes données bancaires sur Internet Club de la Sécurité des Systèmes d Information au Luxembourg Phishing Comment protéger mes données bancaires sur Internet Carlo Harpes CTO Telindus PSF - Luxembourg Netdays 23-26/11/2004 Telindus & Clussil

Plus en détail

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat

Sécuriser les achats en ligne par Carte d achat Projet Sécurité Date : 09/02/09 Version : V 1.0 Etat : travail / vérifié / validé Rédacteur : JBO Réf. : CNRS/DSI/Expertise/ sécuriser la carte achat-v1.doc Annexes : Sécuriser les achats en ligne par

Plus en détail

Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité

Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité Chiffrement : Échanger et transporter ses données en toute sécurité Septembre 2014 Chiffrement : Confidentialité des données Malgré les déclarations de Google et autres acteurs du Net sur les questions

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES

LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES LA SÉCURITÉ ÉCONOMIQUE, UN ENJEU-CLÉ POUR LES ENTREPRISES DÉFINIR UNE POLITIQUE INTERNE DE SÉCURITÉ RELATIVE À L INFORMATION STRATÉGIQUE DE VOTRE ENTREPRISE Vous n avez pas effectué de diagnostic interne

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X

S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X Tableau de bord SSI S U P E R V I S É PA R N. A B R I O U X S. B A L S S A L. B O B E T M. H A L L O U M I J. M A N O H A R A N 1 Plan Présentation Méthodologie d élaboration Cas pratique Conclusion Nom

Plus en détail

PCI DSS * Le paradoxe français

PCI DSS * Le paradoxe français * Le paradoxe français Thierry AUTRET Groupement des Cartes Bancaires CB (* Payment Card Industry Data Security Standards) Contexte Environ 2.000 millions de cartes bancaires en circulation dans le monde

Plus en détail

Formation en SSI Système de management de la SSI

Formation en SSI Système de management de la SSI Formation en SSI Système de management de la SSI 1 Présentation de la formation Objectif de la formation : "à l'issue de cette formation les stagiaires auront compris comment réaliser une PSSI d'unité

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide Microsoft Windows Seven/Vista / XP / 2000 ESET Smart Security offre la vitesse et la précision d ESET NOD32 Antivirus et de son puissant moteur ThreatSense, allié à un pare-feu

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Présenté par : Mlle A.DIB

Présenté par : Mlle A.DIB Présenté par : Mlle A.DIB 2 3 Demeure populaire Prend plus d ampleur Combinée avec le phishing 4 Extirper des informations à des personnes sans qu'elles ne s'en rendent compte Technique rencontrée dans

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA HERÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet JSSI INSA Gestion des risques SSI dans les projets Julien Levrard

Plus en détail

Sécurisation des paiements en lignes et méthodes alternatives de paiement

Sécurisation des paiements en lignes et méthodes alternatives de paiement Comment sécuriser vos paiements en ligne? Entre 2010 et 2013, les chiffres démontrent que c est sur internet que la fraude à la carte bancaire a montré sa plus forte progression. Même si le taux de fraude

Plus en détail

Jusqu où aller dans la sécurité des systèmes d information?

Jusqu où aller dans la sécurité des systèmes d information? Jusqu où aller dans la sécurité des systèmes d information? Jacqueline Reigner dr ès sciences bio-médicale Experte en sécurité informatique Directrice de Sémafor Conseil SA à Pully / Lausanne, Genève et

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-2009/29. Suite logicielle IPS-Firewall pour boîtiers appliances NETASQ, version 8.0.1.1

Rapport de certification ANSSI-2009/29. Suite logicielle IPS-Firewall pour boîtiers appliances NETASQ, version 8.0.1.1 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Suite logicielle IPS-Firewall pour boîtiers appliances, Paris, le 29 juillet 2009

Plus en détail

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web

Symantec Protection Suite Enterprise Edition Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Fiche technique: Sécurité des terminaux Protection éprouvée pour les terminaux, la messagerie et les environnements Web Présentation permet de créer un environnement (terminaux, messagerie et Web) protégé

Plus en détail

Rapport de certification ANSSI-CC-2014/36. ZonePoint version 3.0, build 330

Rapport de certification ANSSI-CC-2014/36. ZonePoint version 3.0, build 330 PREM IE R M IN IS T R E Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Rapport de certification ANSSI-CC-2014/36 ZonePoint version

Plus en détail

ISO 27001:2013 Béatrice Joucreau Julien Levrard

ISO 27001:2013 Béatrice Joucreau Julien Levrard HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet ISO 27001:2013 Béatrice Joucreau Julien Levrard Sommaire La norme

Plus en détail

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet

HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet HERVÉ SCHAUER CONSULTANTS Cabinet de Consultants en Sécurité Informatique depuis 1989 Spécialisé sur Unix, Windows, TCP/IP et Internet Norme ISO 22301 Système de Management de la Continuité d'activité

Plus en détail

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala

MV Consulting. ITIL & IS02700x. Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala. Michel Viala MV Consulting Michel Viala ITIL & IS02700x Club - 27001- Toulouse Sébastien Rabaud Michel Viala ITIL & ISO2700x : Présentation Intervenants Michel VIALA : Consultant ITIL confronté à la prise en compte

Plus en détail

Catalogue Audit «Test Intrusion»

Catalogue Audit «Test Intrusion» Catalogue Audit «Test Intrusion» Ne plus imaginer son niveau de sécurité : Le mesurer! À CHACUN SON APPROCHE! 1. par un «Scénario» L objectif est de réaliser un scénario d attaque concret de son Système

Plus en détail

Gestion de parc et qualité de service

Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc et qualité de service Journée Josy, 14 octobre 2008 A. Rivet Gestion de parc et qualité de service Gestion de parc Fonctions de base GT «Guide de bonnes pratiques» Référentiels et SI ITIL/ISO

Plus en détail

Les risques HERVE SCHAUER HSC

Les risques HERVE SCHAUER HSC HERVE SCHAUER HSC Les risques Les risques ne cessent d'augmenter: Informatisation systématique de l'ensemble de la société Ouverture des systèmes d'information sur Internet Démultiplication de ce qui est

Plus en détail

VoIP ( H323,SIP) et sécurits. curité. Kamel HJAIEJ SUP COM

VoIP ( H323,SIP) et sécurits. curité. Kamel HJAIEJ SUP COM VoIP ( H323,SIP) et sécurits curité Kamel HJAIEJ SUP COM Sommaire Introduction Bilan de le voip Principaux risques Technologies et risques Eléments de sécurité Exemples d attaques - solutions Conclusion

Plus en détail

LMCI, la route la plus sûre. www.agence-lmci.com. NANTES Tél. +33 (0)2 40 03 30 30 PARIS Tél. +33 (0)1 46 04 58 52

LMCI, la route la plus sûre. www.agence-lmci.com. NANTES Tél. +33 (0)2 40 03 30 30 PARIS Tél. +33 (0)1 46 04 58 52 LMCI, la route la plus sûre NANTES Tél. +33 (0)2 40 03 30 30 PARIS Tél. +33 (0)1 46 04 58 52 www.agence-lmci.com Ressources & expertises pour que vos données soient toujours disponibles Experts depuis

Plus en détail

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information**

SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** SSI Sensibilisation à la sécurité de l'information** Prérequis Compétence opérationnelle Objectifs d apprentissage Durée d apprentissage Connaissances de base en informatique Etre capable de comprendre

Plus en détail

When Recognition Matters

When Recognition Matters When Recognition Matters PROGRAMME DE PARTENARIAT DU PECB www.pecb.com A propos du PECB /// Le PECB (Professional Evaluation and Certification Board) est un organisme de certification des personnes pour

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES

SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES SENSIBILISATION À LA CYBERSÉCURITÉ : LE COMPORTEMENT À RISQUE DES INTERNAUTES Octobre 2013 Aux États-Unis, le mois d octobre est placé sous le signe de la sensibilisation à la cybersécurité. Durant cette

Plus en détail