La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine"

Transcription

1 Hauts-de-Seine Daniel Goupillat, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine. La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine La formation, un incontournable! Supplément Auto-évaluez la sécurité de votre entreprise! Participez à la réunion d information! Jeudi 13 novembre 2014 à 19h à la Préfecture des Hauts-de-Seine Nous avons tous en tête le célèbre slogan : " L artisanat, première entreprise de France"! Cette notoriété est liée à la qualité du service des artisans et au fait que l artisanat est, avec plus d 1,2 million d entreprises, un des premiers employeurs de France! Pour le rester... il est nécessaire de faire face au changement perpétuel des modèles économiques. Plus que jamais, nous devons montrer notre capacité à nous adapter... les règles connues jusqu alors ne s appliquant plus. En ce sens, la réussite de l entreprise artisanale passe tout naturellement par la formation. Pourquoi la formation? Parce que c est un moyen efficace et reconnu pour appréhender la nouveauté et construire l avenir. La formation permet d augmenter les compétences, de se familiariser avec de nouvelles méthodes éprouvées mais aussi d assurer la pérennité de son entreprise. La crise n est plus un frein, elle devient un moteur! Les formations mises en place à la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine constituent un véritable accompagnement au changement et répondent aux besoins des entreprises artisanales par la modernité d une offre ciblée, ambitieuse et personnalisée. l Artisanat des Hauts-de-Seine Chambre de Métiers et de invitation à deux conférences Dans le cadre de la Semaine Nationale de la Création Transmission Reprise, la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine vous invite à deux événements : 17 bis rue des Venêts à Nanterre. Entrée rue des Amandiers - Parking sur place - RER A : Station Nanterre-Ville MATINALE DU BIEN-ÊTRE! Vendredi 14 novembre 2014 à 9 heures Une conférence sur le thème «Les nouvelles tendances de consommation alimentaire pour innover et séduire votre clientèle» animée par Laurence Plumey, Médecin Nutritionniste. La nutrition est une science évolutive qui nous concerne tous tant elle impacte notre santé! Que ce soit pour vous, à titre personnel ou pour votre clientèle, il est important de connaître les recommandations actuelles et les tendances de consommation alimentaire afin d optimiser votre offre et votre discours, et pourquoi pas d innover! La découverte des métiers du «Bien-être» avec le club Etinc elles (dégustation, démonstration...) OSEZ PARLER D ARGENT! Mardi 25 novembre 2014 à 9 heures Une conférence animée par Valérie Moissonnier, consultante en stratégie d entreprise dont la particularité est d accompagner les managers d entreprise. L argent est un moteur pour entreprendre et une réponse aux besoins de développement de l entreprise. Sachons le mettre à sa juste place! N hésitons-plus! Contact : Florence LE MENN : N Novembre 2014

2 actualités Journées Européennes des Métiers d Art Inscrivez-vous! Chaque année, les Journées Européennes des Métiers d Art rencontrent un vif succès auprès du public. Portes ouvertes, circuits thématiques ou démonstrations ont pour objectif de faire découvrir la diversité et la rareté de nos métiers qui font la richesse de notre patrimoine. C est aussi l occasion de créer des moments d échanges et une dynamique économique pour le secteur des métiers d art. Cet événement créé par l INMA (Institut National des Métiers d Art) est soutenu par le réseau des Chambres de Métiers et de l Artisanat et bénéficie d une campagne médiatique de grande ampleur tant au niveau national qu européen. Vous êtes artisan dans le secteur des Métiers d Art, profitez de cette opportunité gratuite de vous faire connaître. Du 27 au 28 mars 2015 Inscriptions en ligne : de la mi-novembre 2014 jusqu au 15 janvier 2015 sur le site internet des JEMA : Contact : Caroline BOUEDEC: CHARTE QUALITÉ Toujours plus d entreprises engagées! Les artisans jouent un rôle essentiel dans l animation des centre-villes et sur le plan économique et social. Pourtant, du fait de leur structure, les entreprises artisanales n ont pas toujours les moyens de communiquer sur leurs valeurs : accueil de qualité, écoute, conseil et relation de confiance. La Charte Qualité soutenue par le Département des Hauts-de-Seine leur donne cette possibilité notamment lors des partenariats «Charte Qualité» signés avec les mairies des Hauts-de-Seine. Cérémonie de remise des chartes Qualité 2014 : jeudi 5 juin à Clamart en présence du Maire, Jean-Didier Berger et de Daniel Goupillat, Président de la CMA92. Démontrant une nouvelle fois leur intérêt pour le secteur de l Artisanat, les villes de Clamart, Courbevoie et Nanterre ont mis à l honneur des entreprises engagées dans la satisfaction client. Des cérémonies conviviales, en présence des maires, des élus et du président de la CMA92 ont été organisées dans chaque commune. Contact : Valérie FUCHS: Cérémonie de remise des chartes Qualité 2014 : mardi 23 septembre à Courbevoie en présence du Maire, Jacques Kossowski et de Daniel Goupillat, Président de la CMA92. page 2 - ATOUTS92 novembre 2014

3 éco-défis - RGE éco-défis des commerçants et artisans Lancement de la 2ème édition - Objectif : 250 entreprises labellisées! La cérémonie de remise des labels "éco-défis" organisée le 15 septembre dernier a rencontré un franc succès. La mise en œuvre de l opération "éco-défis" a été confiée par la Communauté d agglomération GPSO à la CMA92. Daniel Goupillat a tenu à remercier les élus pour la confiance témoignée à nos équipes. Suite au succès de cette 1ère édition d " éco-défis ", la CA GPSO et la CMA92 ont renouvelé leur partenariat afin d engager 250 entreprises artisanales supplémentaires. Chaque artisan engagé pourra choisir au minimum trois défis à relever parmi 16 proposés dans les catégories " Prévention des déchets " et " Gestion des déchets ". De nouveaux défis seront proposés aux entreprises souhaitant mettre en place des actions concrètes en faveur de l environnement, tels que " dons des invendus à des associations ", " compostage " ou encore " commercialisation de produits éco-labellisés ". Ce dispositif répond à un besoin urgent d agir pour l environnement. Il valorise le dynamisme des artisans alto-séquanais qui ont répondu présents confirmant ainsi que l Artisanat est bien la " première éco-entreprise de France ". L équipe " éco-défis " vous accompagne et vous conseille pour vous aider à choisir des défis adaptés à votre activité! Pour faire partie de la " première éco-entreprise de France " et relever des défis pour un artisanat durable, renseignez-vous dès maintenant! Boulogne-Billancourt Chaville Issy-les-Moulineaux Marnes-la-Coquette Meudon Sèvres Vanves Ville-d Avray Contact : Matthieu VAUTRIN : Luc de Noirmont Conseiller municipal délégué au Commerce et Développement économique à Ville d Avray, Marie-Odile Grandchamp, Maire-adjointe déléguée au Développement Durable et à l environnement à Chaville, Alain Toubiana, Maire-adjoint chargé du commerce, de l économie et de l emploi à Vanves, Léon Hovnanian, Maire-adjoint chargé du commerce et de l artisanat à Meudon, Joëlle Sueur, Maire-adjointe chargée du développement durable et Vie des femmes, à Issy-les-Moulineaux, Daniel Goupillat, Président de la CMA92, Bernard Gauducheau, Maire de Vanves et Vice-Président de la Communauté d agglomération GPSO, Jacques Bisson, Maire-adjoint chargé du développement économique, du commerce, de l artisanat, des entreprises, de l emploi et de l économie numérique, à Chaville Entreprises du bâtiment : entrez dans l éco-conditionnalité! l éco-conditionnalité et l importance d obtenir une qualification avec le label RGE. Jeudi 18 septembre, la CAPEB Grand Paris a présenté le fonctionnement de En effet, depuis le 1er septembre 2014, les entreprises doivent disposer d une qualification dite RGE pour que leurs clients puissent obtenir un éco-prêt à taux zéro (éco-ptz). A partir du 1ère janvier 2015, l obtention du crédit d impôt développement durable (CIDD) sera subordonnée à la réalisation de travaux éligibles par une entreprise qualifiée RGE. N attendez plus, qualifiez-vous, formezvous et faites reconnaître vos qualifications afin que vos clients puissent bénéficier des différentes aides publiques dans le domaine de la rénovation énergétique et des énergies renouvelables. Pour toute question, contactez : Eric Dielaine : Matthieu VAUTRIN : LA SANTÉ DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA VÔTRE. C EST LE MOMENT DE PRENDRE SOIN DE VOUS. Vous êtes menuisier, maçon, carreleur, plâtrier, plaquiste, couvreur, charpentier, plombier chauffagiste, peintre ou poseur de revêtements? Le RSI vous propose RSI Prévention Pro : un programme complet de prévention des risques professionnels. ATOUTS92 novembre page 3

4 ateliers gratuits TRansmission d entreprise : s d information gratuits Vous dirigez une entreprise artisanale? Vous exploitez en nom propre ou en société? Vous envisagez de transmettre votre affaire dans les prochaines années? Pour vous aider à préparer votre projet de transmission, la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine organise 5 ateliers d information gratuits sur 2 jours à Nanterre. n 1 L évaluation de l entreprise, les aspects juridiques et la fiscalité de la cession Jeudi 20 novembre de 10h30 à 12h30 Connaître les éléments constitutifs de l évaluation - Actes et clauses juridiques lors de la cession - Formalités - Fiscalité - Nouvelles règles 2014 Intervenants : Carine Gendreau, Expert-comptable et Sandrine Clevenot, Avocat. n 2 Jeudi 20 novembre de 14h30 à 15h30 Le sort du bail commercial lors de la transmission : renouvellement, déspécialisation totale ou partielle, loyer, droit de préemption des communes, nouvelles règles 2014 n 3 Le bail commercial lors de la cession Intervenant : Chambre départementale des notaires des Hauts-de-Seine La transmission familiale de l entreprise Jeudi 20 novembre de 16h00 à 17h00 Solutions pour préserver les droits de chacun - Modalités juridiques de la transmission familiale - Fiscalité - Formalités. Intervenant : Chambre départementale des notaires des Hauts-de-Seine n 4 Vendredi 21 novembre de 8h30 à 9h30 Comprendre les différentes étapes du projet - Diagnostic et améliorations pour mieux valoriser l entreprise. n 5 La préparation du projet de transmission Intervenant : CMA92 Le départ à la retraite des indépendants Vendredi 21 novembre de 10h00 à 12h00 Calcul de la retraite des Travailleurs Indépendants - Relations avec les caisses de retraite des Travailleurs Indépendants - Formalités. Intervenant : le RSI - Régime Social des Indépendants Pour vous inscrire, contactez Nadine Jouannic au Soirée d accueil des Jeunes Entreprises artisanales : trois objectifs visés Lundi 22 septembre, le président Daniel Goupillat a accueilli à la Chambre de Métiers et de l Artisanat, de nombreux chefs d entreprise et porteurs de projet. 3 objectifs visés, 3 objectifs atteints pour cette 2 ème édition de la soirée d accueil : Sortir les dirigeants de leur isolement et leur apporter des réponses concrètes. Les accompagner dans leurs premiers pas de chef d entreprise. Favoriser l échange entre dirigeants pour bénéficier des expériences de chacun et développer des affaires Inscrivez-vous vite aux ateliers organisées à la CMA92 : 17 bis rue des Venêts Nanterre Lundi 24 novembre Lundi 1 décembre Lundi 8 décembre 10h00 à 12h00 Pérenniser sa jeune entreprise : prévention des difficultés. 15h30 à 17h30 Réussir son implantation, faire évoluer son atelier ou son espace de vente 10h00 à 12h00 Tableau de bord : un outil de gestion performant! 14h00 à 16h00 Se développer à l export : c est possible! 16h30 à 18h30 Internet : optimisez sa vitrine numérique! 15h00 à 17h30 Réussir ses premiers recrutements En complément Le Club JEA offre aux chefs d entreprise, seuls face à leurs responsabilités, l opportunité de tisser des liens d affaires et d amitiés avec d autres dirigeants dans le cadre du partage d expériences et ceci en toute convivialité. Inscrivez-vous vite pour les prochaines sessions du lundi 24 novembre 2014 et du lundi 8 décembre 2014, de 18h00 à 20h00! Contact : Service ÉCONOMIQUE: page 4 - ATOUTS92 novembre 2014

5 APPRENTISSAGE, un tremplin vers l emploi Malgré la popularité croissante de l apprentissage auprès des jeunes et des entreprises, nous avons enregistré l année dernière une baisse de 8 % des contrats conclus. Pour répondre aux attentes des entreprises et sécuriser le parcours de l apprenti, la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale a institué des nouveautés en matière de formation en alternance. Ainsi, le contrat d apprentissage a été rectifié sur les points suivants : actions Les métiers de bouche créent l évènement à Bois-Colombes Mercredi 19 novembre 2014 aura lieu la première journée des métiers de bouche organisée par la ville de Bois-Colombes et la Maison de l emploi Rives de Seine Entreprise et Emploi en partenariat avec la Mission locale Rives de Seine, le Département des Hauts-de-Seine et la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de- Seine. L objectif général de la «Journée des métiers de bouche» est de favoriser et de conforter le développement du secteur des métiers de bouche tout en démontrant leur rôle essentiel de services de proximité et de création d emplois. Au cours de cette journée prévue avec 3 temps forts, 5 métiers seront tout particulièrement mis à l honneur : boulanger-pâtissier, boucher, charcutier-traiteur, fromager et poissonnier. 9h30-11h : Circuit, découverte des métiers, pour les jeunes, 14h30-16h : Découverte des opportunités d emploi et de reconversion, pour les salariés et demandeurs d emploi, 19h30-21h : Présentation du dispositif de soutien aux métiers de bouche du Département des Hauts-de-Seine et de la CMA92. Contact : Maïté RIMBERT : La durée : le contrat d apprentissage peut désormais être conclu pour une durée limitée ou une relation à durée indéterminée. Le CDI débutant par une période d apprentissage pendant laquelle s appliquent les dispositions relatives à l apprentissage avec une bascule dans le droit commun à la fin de cette période. L âge de l apprenti : les jeunes qui atteindront 15 ans entre la rentrée scolaire et la fin de l année civile et qui ont terminé leur classe de troisième pourront être inscrits sous statut scolaire dans un CFA. La formation du maître d apprentissage : elle pourra être envisagée par les branches professionnelles avec une prise en charge des dépenses engagées. Des aides financières incitatives sont venues compléter ces nouveautés : exonération de cotisations sociales et prime à l apprentissage de euros par an versée par la Région aux employeurs de moins de 11 salariés. Aux Assises de l Apprentissage organisées à l Elysée le 17 septembre dernier, cette prime a été augmentée de euros pour l embauche d un nouvel apprenti ou d un apprenti supplémentaire ; soit euros au total versés aux TPE pour cette rentrée. Quel que soit votre métier, l apprentissage voie d excellence valorise votre savoir-faire et permet de créer des emplois dans votre secteur. Contact : Maïté RIMBERT : Apprentissage : 7 propositions pour l avenir À l occasion des États Généraux de l apprentissage, Laurent Munerot, Président de la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de-France a formulé sept propositions : soutien financier aux métiers de bouche Le département des Hauts-de-Seine et la CMA92 ont mis en place un dispositif de soutien aux métiers de bouche qui permet d obtenir un apport financier (jusqu à ) et un accompagnement personnalisé. Vous avez un projet de création ou de reprise dans l un des métiers éligibles au dispositif? Boucherie, charcuterie, poissonnerie, fromagerie, chocolaterie, pâtisserie N hésitez pas à nous contacter pour bénéficier vous aussi d un soutien à l installation! Contact : Cristina CHIRCA : Ile-de-France 1. Valoriser les titres de maître d apprentissage dans le réseau des CMA par un système d accompagnement personnalisé des employeurs 2. Veiller à adapter la formation dispensée à l apprenti aux besoins de l entreprise 3. Alléger les normes, en particulier la nouvelle procédure de dérogation aux travaux dangereux interdits pour les travailleurs mineurs. 4. Garantir l apprentissage comme une voie d orientation d excellence en généralisant notamment l information sur l apprentissage aux collégiens. 5. Pérenniser la prime pour les employeurs et étendre le bénéfice aux entreprises de 20 salariés 6. Assurer un fléchage de la Taxe d Apprentissage à la hauteur des ressources mobilisées 7. Dégager des marges de manoeuvre budgétaires pour la modernisation et l équipement des CFA. Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de-France 1 bd de la Madeleine Paris ATOUTS92 novembre page 5

6 juridique Loi du 18 juin 2014 Une réforme en faveur des entreprises artisanales Promulguée au Journal Officiel du 19 juin 2014, cette loi intéresse particulièrement notre secteur. En effet, cette loi modernise le régime des baux commerciaux, précise l attribution de la qualité d artisan, renforce le contrôle de la qualification professionnelle et améliore la protection du consommateur. Ce texte encadre également le régime de l autoentrepreneur et simplifie les obligations de l entrepreneur individuel à responsabilité limitée. Une réforme des baux commerciaux et baux dérogatoires Le lissage de l évolution des loyers en cas de déplafonnement : la loi limite la variation annuelle du loyer qui ne peut pas excéder plus de 10 % du dernier loyer acquitté. Le déplafonnement s applique notamment en cas de variation des facteurs locaux de commercialité ou de la modification notable des éléments de détermination de la valeur locative. L indice des loyers commerciaux sera le seul indicateur permettant d évaluer les loyers révisés. L état des lieux d entrée et de sortie sont rendus obligatoires. La qualité d artisan La répartition des charges et des travaux entre le propriétaire et le locataire fera l objet d un inventaire précis. Un décret devra définir les charges et travaux imputables au locataire. Un droit de préemption du locataire en cas de vente du local. En cas de cession du bail, la clause de garantie solidaire est réduite à 3 ans. La durée du bail dérogatoire passe de 2 à 3 ans. Dorénavant, la qualité d artisan est réservée aux personnes physiques et aux dirigeants de société qui exercent effectivement leur métier et peuvent justifier d un diplôme, d un titre ou d une expérience professionnelle dans leur secteur. Ces personnes doivent être immatriculées au répertoire des métiers. Un contrôle de la qualification professionnelle renforcé La loi prévoit que, pour exercer une activité réglementée, le chef d entreprise founisse à la Chambre de Métiers et de l Artisanat, non plus une simple déclaration, mais bien le justificatif de ses qualifications professionnelles ou celles du salarié embauché. L assurance professionnelle clairement identifiée Afin d améliorer la protection du consommateur, le chef d entreprise, dont l activité nécessite la souscription à une assurance professionnelle, doit l indiquer sur ses devis et factures, avec les coordonnées de l assureur ou du garant, ainsi que la couverture géographique du contrat ou de la garantie. Les obligations des auto-entrepreneurs alignées sur celles des autres régimes Inscription au Répertoire des Métiers : que l activité artisanale soit exercée à titre principal ou complémentaire, tous les auto-entrepreneurs doivent désormais s inscrire au répertoire des métiers. Taxe pour frais de CMA : Si l immatriculation est gratuite, une taxe pour frais de chambre de métiers devra être versée. Stage de préparation à l installation : tout autoentrepreneur exerçant une activité artisanale doit désormais suivre le stage ou, s il est éligible, demander une dispense. Accès à la formation professionnelle conditionné au versement de la contribution : si le chiffre d affaires est nul durant 12 mois consécutifs, il ne sera pas possible de bénéficier du droit aux prestations de formation professionnelle. Simplification des obligations des EIRL : Le chef d entreprise qui crée un patrimoine d affectation peut utiliser son dernier bilan comptable comme état descriptif des biens affectés. Il pourra désormais publier uniquement les informations relatives à son bilan chaque année, et non plus l ensemble des comptes annuels. Contact : Séverine BARANGER : page 6 - ATOUTS92 novembre 2014

7 SOUTIEN - INFOS Bénéficiez d un accompagnement pour manager vos équipes! Radiation du RSI pour non activité La CMA92 a mis en place un accompagnement spécifique en matière de gestion des ressources humaines dans les entreprises artisanales. Via un diagnostic réalisé par un consultant spécialisé en ressources humaines mandaté par la CMA92, vous pourrez identifier les problématiques relatives à la gestion de l emploi dans votre entreprise. Vous bénéficierez ensuite d un accompagnement pour la mise en œuvre des préconisations liées à l amélioration de votre gestion des ressources humaines. Vous obtiendrez ainsi des réponses concrètes à toutes vos questions de management Le Régime Social des Indépendants peut dorénavant engager une procédure de radiation lorsqu un entrepreneur individuel n a pas réalisé de chiffre d affaires ou de déclaration de chiffre d affaires au cours d une période d au moins deux années civiles consécutives (article L du code de la Sécurité sociale). L information de cette radiation est transmise aux administrations compétentes, notamment aux services fiscaux et au centre de formalités des entreprises concernés par la cessation d activité. Le travailleur indépendant peut s opposer à cette mesure dans le cadre d une procédure contradictoire. Pour plus d information, vous pouvez joindre le RSI au (prestation et services). Contact : Séverine BARANGER : d équipe, d organisation du travail, d amélioration des conditions de travail, de difficultés de recrutement, d évolution des emplois et des compétences, de communication L ensemble de ces méthodes et outils à votre disposition constituent la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences qui permet d adapter en permanence les compétences et ressources internes de votre entreprise à vos besoins actuels et futurs de développement. Mettre en place la GPEC, c est assurer la pérennité de votre entreprise et créer un avantage concurrentiel certain. Contactez-nous sans tarder pour bénéficier des mesures qui favorisent la gestion des hommes et des compétences. Contact : Patricia BOULET : Chef d entreprise Soyez vigilant! Beaucoup d organismes publics font l objet de l utilisation abusive de leur sigle par des sociétés privées dont l objectif est de jouer sur la confusion pour obtenir des paiements à tort. Le RSI (régime social des indépendants), le CFE (centre de formalités des entreprises), le SIRENE ou SIRET (système informatique pour le répertoire des entreprises et des établissements), Infogreffe... font partie des cibles de sociétés qui imitent les documents administratifs (ex : bordereaux de paiement) pour créer la confusion dans l esprit des dirigeants qui croient payer un organisme public. Il en est de même pour les propositions d insertion dans des annuaires professionnels qui, bien souvent, n offrent pas les services attendus et entraînent les chefs d entreprise concernés dans des dépenses disproportionnées. La CMA92 appelle tous les chefs d entreprise artisanale des Hauts-de-Seine à une extrême vigilance contre ces démarches abusives. Contact : Séverine BARANGER : Un PROFESSIOnnEL IndéPEndant bien assuré ESt PRêt à tout affronter. Mutuelle Bleue, partenaire historique des Professionnels Indépendants, vous accompagne pour la mise en place d une protection sociale complète et de qualité : la gestion de votre Régime Obligatoire (artisans et commerçants) ; une offre globale en santé et prévoyance dans le cadre de la Loi Madelin ; des garanties avantageuses pour votre entreprise et vos salariés. Pour tous renseignements, contacter le Document et photo non contractuels. Mutuelle régie par le Livre II du Code de la mutualité immatriculée au répertoire Sirène sous le n Crédit photo : Andrew Rich - Getty Images Bandeau70x190.indd 2 08/04/ :32:18 ATOUTS92 novembre page 7

8 CONCOURS - EMPLOI Horaires de réception des services de la CMA92 prix stars & métiers Participez à l édition 2015 À Nanterre Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine Le prix Stars et Métiers est ouvert aux entreprises artisanales inscrites au répertoire des métiers et dirigées, depuis le 1er janvier 2012, par le même chef d entreprise La sélection s opère sur la base de critères tels que la dimension innovante des projets, la créativité, l exemplarité des démarches, les perspectives de développement, les performances commerciales ainsi que la qualité de la gestion ou encore la qualité de la formation et du savoir-faire mis en œuvre dans l entreprise. Vous possédez de tels talents? Faites-nous découvrir votre entreprise! Pour participer, contactez la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts de Seine. Un conseiller vous accompagnera pour compléter votre dossier de candidature. À la clé : une campagne de communication d envergure nationale mais aussi une reconnaissance de votre savoir-faire et de votre savoir-entreprendre! Contact : Caroline BOUEDEC : bis rue des Venêts Nanterre Tél. : CENTRE DE FORMALITÉS Sur rendez-vous : du lundi au jeudi : 9h à 16h vendredi : 9h à 15h FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE du lundi au jeudi : 9h à 17h vendredi : 9h à 15h30 PERMANENCES ÉCONOMIQUES Tous les après-midi du lundi au jeudi À Sceaux Antenne de la CMA92 Résidence Clémencia 5 square Robinson Sceaux Vous avez un projet de recrutement les Hauts-de-Seine vous aident les Hauts-de-Seine un département Attractif Sur Rendez-vous : Dates de fermeture 2014 Nanterre et Sceaux: le 10 novembre et le 26 décembre le site qui vous informe! Vous souhaitez recruter des collaborateurs compétents, motivés et disponibles. Le Département des Hauts-de-Seine met à votre disposition une équipe dédiée, efficace et réactive. Vous avez un projet de recrutement Hauts-de-Seine les Ses missions : sélectionner des candidats organiser des sessions de recrutement accompagner le salarié pendant 12 mois dans sa prise de poste vous aident Un interlocuteur unique vous accompagne à chaque étape de votre recrutement jusqu à sa réussite. Conseil général des Hauts-de-Seine Pôle Attractivité et Emploi - Direction de l Emloi Mission prospection et placement Tél: Poste mail : page 8 - ATOUTS92 novembre 2014 Publication de la CMA92 Réalisée avec le soutien financier du Département des Hauts-de-Seine Directeur de la publication : Daniel Goupillat Rédacteur en Chef : Élisabeth Auffray Conception : Marie-Astrid Coppola Photos : Département des Hauts-de-Seine Mairies Clamart/Courbevoie - Arnaud Bouvier CMA92 Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine 17 bis, rue des Venêts Nanterre Tél. : Les programmes développés par la Chambre de Métiers et de l Artisanat peuvent donner lieu à la création de fichiers informatiques nominaux. En vertu des dispositions de la loi informatique et liberté, la possibilité est ouverte à tout ressortissant susceptible d y figurer, de demander communication des informations le concernant, pour consultation, modification ou suppression. Conception et réalisation : CMA92 - Impression : AEP - du lundi au jeudi : 9h à 12h30 et 13h30 à 17h le vendredi : 9h à 12h30 et 13h30 à 15h30

Daniel Goupillat, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine. Agir concrètement pour la réussite de votre entreprise!

Daniel Goupillat, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine. Agir concrètement pour la réussite de votre entreprise! N 137 - Septembre 2014 Hauts-de-Seine www.cma92.fr La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine Daniel Goupillat, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine. Agir

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014

#loipinel @ministere_act. Examen en Commission des afffaires économiques au Sénat : le 2 avril 2014 Séance publique au Sénat les 15 et 16 avril 2014 Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises présenté par Sylvia Pinel, ministre de l Artisanat, du Commerce et du Tourisme Examen en Commission des afffaires économiques

Plus en détail

N 135 - Mars 2014. La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine. www.cma92.fr Rubrique : Apprentissage. www.cma92.fr

N 135 - Mars 2014. La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine. www.cma92.fr Rubrique : Apprentissage. www.cma92.fr N 135 - Mars 2014 Hauts-de-Seine www.cma92.fr La lettre d information de l Artisanat des Hauts-de-Seine Daniel Goupillat, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Hauts-de-Seine. L apprentissage

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

Infodoc. n 94. Octobre 2014. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle

Infodoc. n 94. Octobre 2014. Législation/Réglementation. Réforme de la Formation Professionnelle Infodoc Législation/Réglementation Réforme de la Formation Professionnelle Octobre 2014 n 94 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE

FAVORISER LA CROISSANCE, L EMPLOI ET L ACTIVITE Un ensemble de mesures conçu pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et PME afin de : lever les freins à l emploi ; développer l activité ; faciliter la création et

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR?

LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? LA REPRISE D ENTREPRISE: COMMENT LA REUSSIR? Construire son projet de reprise -Devenir dirigeant -Concrétisation -Financer la reprise -réalisation du plan de reprise -Diagnostiquer & évaluer -Trouver l

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée N 03 / 2014 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Prestations de formation Informatique Public destinataires : Chefs d entreprises artisanales inscrits

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 4. Les différents baux

Stage de Préparation à l Installation 4. Les différents baux Stage de Préparation à l Installation 4. 4.1. Le Bail Commercial 4.2. Convention Précaire et Bail de trois ans ans 4.3. Bail Professionnel et Bail Mixte 4.4. Pas de Porte et Droit au Bail 4.1. Le bail

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE

CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE CRÉATION OU REPRISE D ENTREPRISE DE L IDÉE À LA RÉALISATION, Construisez votre projet avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat ÉTAPE 1 La Matinée du Futur Artisan La

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée

MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée MARCHÉ PUBLIC MARCHÉ DE SERVICE Procédure adaptée N 04 / 2014 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Prestations de formation Gestion d entreprise Public destinataires : Chefs d entreprises artisanales

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

SOMMAIRE. Ce document présente les principales mesures de cette loi pouvant intéresser les commerçants, les artisans et les très petites entreprises.

SOMMAIRE. Ce document présente les principales mesures de cette loi pouvant intéresser les commerçants, les artisans et les très petites entreprises. Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi relative à l artisanat et commerce et aux très petites entreprises Loi n 2014 du 18 juin 2014, parue au journal officiel du 19 juin 2014 Ce document

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

OPERATION DE MODERNISATION DES ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES, ET DE SERVICE

OPERATION DE MODERNISATION DES ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES, ET DE SERVICE REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE LA MOSELLE OPERATION DE MODERNISATION DES ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES, ET DE SERVICE Exercice 2015 REGLEMENT INTERIEUR Version du 01.03.2015 PREAMBULE Le présent

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

SOMMAIRE. Ce document présente les principales mesures de cette loi pouvant intéresser les commerçants, les artisans et les très petites entreprises.

SOMMAIRE. Ce document présente les principales mesures de cette loi pouvant intéresser les commerçants, les artisans et les très petites entreprises. Nouvelles mesures Loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Plus d informations sur www.apce.com Loi n 2014262 du 18 juin 2014, parue au journal officiel du 19 juin 2014 Ce

Plus en détail

Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi

Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi Loi n 2013-504 du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi Généralisation de la complémentaire santé pour les salariés Portabilité des droits www.harmonie-mutuelle.fr L accès aux soins pour

Plus en détail

LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE

LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE LES PRINCIPALES ÉVOLUTIONS LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE BAUX COMMERCIAUX... p. 02 DROIT DE PREEMPTION COMMERCIAL DES COMMUNES... p. 05

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises

Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises Principales mesures du projet de loi Artisanat, Commerce et Très petites entreprises À l issue de la séance publique au Sénat les 16 et 17 avril 2014 #loipinel @_Bercy_ Sommaire Principales mesures du

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE La transmission de son entreprise est un processus long et complexe, juridiquement aussi bien que fiscalement. Comme tous les dirigeants d entreprise, combien de fois avez-vous

Plus en détail

SOUTIEN AU SECTEUR DES METIERS DE BOUCHE DANS LES HAUTS-DE-SEINE

SOUTIEN AU SECTEUR DES METIERS DE BOUCHE DANS LES HAUTS-DE-SEINE Communiqué de presse Nanterre, le 23 janvier 2015 SOUTIEN AU SECTEUR DES METIERS DE BOUCHE DANS LES HAUTS-DE-SEINE Patrick Devedjian, Député et Président du Conseil général des Hauts-de-Seine, et Daniel

Plus en détail

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT Le POINT Alternance Apprentissage de la CCI de la NIEVRE vous propose un accompagnement personnalisé pour la sécurisation

Plus en détail

Nos formations. du 1 er trimestre 2014. Artisans, commerçants, Prestataires de services

Nos formations. du 1 er trimestre 2014. Artisans, commerçants, Prestataires de services Un passeport pour la réussite Nos formations du 1 er trimestre 2014 Artisans, commerçants, Prestataires de services Les formations que vous propose votre CGA vous permettent d acquérir gratuitement des

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB

«seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la. conférence du CECOGEB «seul le prononcé fait foi» Discours du Préfet à l occasion de la conférence du CECOGEB le lundi 7 octobre 2013 Monsieur le Président du Conseil régional, Messieurs les Présidents des Chambres consulaires,

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016

CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 1er semestre 2016 CALENDRIER DES FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2016 Offre de formations liée à la gestion et au développement d entreprise. BUREAUTIQUE INFORMATIQUE Faites vos documents d entreprise avec 18

Plus en détail

ARTISANS ET AUTO-ENTREPRENEURS

ARTISANS ET AUTO-ENTREPRENEURS 1 5 avril 2012 ARTISANS ET AUTO-ENTREPRENEURS I. Les statuts des artisans L appartenance au secteur de l artisanat est déterminée par trois critères : la nature de l activité, l immatriculation au Répertoire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR

LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA RÉFORME DES BAUX COMMERCIAUX PAR LA LOI N 2014-626 DU 18 JUIN 2014 RELATIVE À L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRÈS PETITES ENTREPRISES DITE «LOI PINEL» Liste des mesures Modification des dispositions

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère

Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Le parcours du télétravailleur indépendant en Lozère Télétravail, coworking, travail indépendant : quels cadres (1/2)? Bibliographie : Guide de l auto-entrepreneur du RSI http://www.lautoentrepreneur.fr/

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature à adresser à la Chambre de Métiers et de l Artisanat de votre département pour transmission à la Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat Midi-Pyrénées 1. COORDONNÉES DOSSIER

Plus en détail

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008.

Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. J28 Sur la base de La loi de Modernisation de l Economie (LME) n 2008-776 du 4 août 2008 publiée au journal officiel du 5 août 2008. Le statut de l auto entrepreneur : L article 8 de la Loi institue le

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC)

La formation initiale La formation professionnelle continue (FPC) Partir en formation Partir en formation, tout au long de la vie, est une nécessité en éducation à l environnement : le monde évolue, les enjeux environnementaux aussi, les publics se diversifient, les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 :

DOSSIER DE PRESSE. Le mardi 19 mai 2015 à Nantes. Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : DOSSIER DE PRESSE Le mardi 19 mai 2015 à Nantes 1 Les membres des Sup Porteurs de la création 44 : Le réseau des Sup'Porteurs de la Création 44 est soutenu par : Contact Presse : Marie Le Saint CCI Nantes

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015

GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 GUIDE POUR LES ENTREPRISES DU BÂTIMENT COMMENT DEVENIR RGE RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT? JUILLET 2015 SOMMAIRE 1 QU EST QUE LA MENTION RGE? 2 POURQUOI OBTENIR LA MENTION RGE? 3 COMMENT DEVENIR RGE?

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes?

Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Accompagnement et financements solidaires : quels organismes? Animé par : ADIE Association des CIGALES de Bretagne BCS BGE Ille & Vilaine Bretagne Active Les CAE d Ille & Vilaine PRESOL L AGORA, autour

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE FORMALITES - REPERTOIRE DES METIERS Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers (ressortissant - gratuit si envoi au mail de l'entreprise) 2 Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

ETAT ET PERSPECTIVES DU MARCHE LOCATIF A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE ACTUALITE JURIDIQUE DES BAUX COMMERCIAUX

ETAT ET PERSPECTIVES DU MARCHE LOCATIF A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE ACTUALITE JURIDIQUE DES BAUX COMMERCIAUX ETAT ET PERSPECTIVES DU MARCHE LOCATIF A PARIS ET EN ILE-DE-FRANCE ACTUALITE JURIDIQUE DES BAUX COMMERCIAUX Jeudi 9 juillet 2015 Club Pierre #44 Magali MARTON Head of EMEA Research, DTZ Jean-Marc PEYRON

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir!

11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! 11-1 - Entrepreneur Individuel à Responsabilité Limitée (EIRL) Avec l EIRL Artisanat, tout ce que vous risquez c est de réussir! Av Depuis janvier 2011, les créateurs d entreprises artisanales ou artisans

Plus en détail

DU PROJET A LA CREATION : LA FAISABILITE

DU PROJET A LA CREATION : LA FAISABILITE DU PROJET A LA CREATION : LA FAISABILITE 1 - Stage collectif En élaborant votre projet vous devrez vérifier sa faisabilité et sa rentabilité. L analyse des attentes de la clientèle combinée à l analyse

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche?

Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Dispositif auto-entrepreneur : comment ça marche? Salon Micro entreprise Octobre 2015 Le régime auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration

Plus en détail

La Taxe d apprentissage

La Taxe d apprentissage La Taxe d apprentissage Sommaire Qu'est-ce que la taxe d'apprentissage?... 2 Choisir son OCTA... 2 A qui peut-on verser?... 3 Comment optimiser son versement?... 3 Les modalités de versements aux établissements...

Plus en détail

Guide de l employeur 2015

Guide de l employeur 2015 Guide de l employeur 2015 Apprentissage : mode d emploi L apprentissage en CAP, BAC PRO, Mention Complémentaire, BTS, DCG en alternance avec l entreprise Vous avez choisi de vous engager dans la voie de

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Article 1 : Objet de l'opération

Article 1 : Objet de l'opération Concours Création Reprise d entreprises du Parc Livradois-Forez R è g l e m e n t Article 1 : Objet de l'opération Le Parc Naturel Régional Livradois-Forez souhaite développer son action économique autour

Plus en détail

Questions générales sur le Pacte

Questions générales sur le Pacte QUESTIONS-RÉPONSES Questions/réponses sur le pacte de responsabilité et de solidarité Questions générales sur le Pacte QUAND CES MESURES SERONT-ELLES TRADUITES DANS LA LOI? Certaines mesures entrent en

Plus en détail

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial

PROJET. Accord cadre relatif à l activité de portage salarial PROJET Accord cadre relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord cadre a pour finalité de fixer un cadre général de l activité du portage salarial et sera complété, en tant que

Plus en détail

Créer un emploi. Déclarer et immatriculer l association Auprès du Centre de Formalités des Entreprises à l URSSAF (www.cfe.urssaf.

Créer un emploi. Déclarer et immatriculer l association Auprès du Centre de Formalités des Entreprises à l URSSAF (www.cfe.urssaf. Créer un emploi Lorsqu une association décide d embaucher, elle est soumise aux mêmes règles sociales que les entreprises. Elle doit en effet tenir un certain nombre de registres et documents à présenter

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. SERVICES DE LA MATINEE D INFORMATION Financer la création, la reprise ou le développement de son entreprise Cette rencontre, co-animée par les Banques Populaires, vous présentera les solutions existantes

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre!

FORMATION CONTINUE. Année 2014. développer son chiffre d affaires, Vente en ligne. appel d offre, législation, gestion, anglais, manager, transmettre! FORMATION CONTINUE Année 2014 Artisans, salariés, conjoints collaborateurs Vente en ligne gestion, anglais, appel d offre, législation, développer son chiffre d affaires, manager, transmettre! Le contexte

Plus en détail