SPÉCIAL FOIRE Éditorial Quand création mène à un seul mot : Fierté. Affaires. Culturel. Employabilité. Technologie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPÉCIAL FOIRE 2013. Éditorial Quand création mène à un seul mot : Fierté. Affaires. Culturel. Employabilité. Technologie"

Transcription

1 août-septembre 2013 J o u r n a l b i m e s t r i e l d e C r y p t a g I n t e r n a t i o n a l Longueuil, Québec, Canada / octobre - novembre 2013 / Volume 2, numéro 4 SPÉCIAL FOIRE 2013 Éditorial Quand création mène à un seul mot : Fierté Affaires Target Le Québec lance sa production de pétrole Les confiances des entreprises canadiennes Entrepreunariat féminin Culturel Les québécois tous des racistes 5 7 Trois influents philanthtropes Employabilité Déjà 15 ans Maintenir l employabilité Plus d emplois et chômage en baisse au pays 12 Qui aime son emploi? 13 Le cerveau : l ultime outil de travail 16 Le e-marketing Technologie La voiture autopilotée de Google en essai millions de canadiens sur Facebook, chaque jour 18 La technologie est-elle notre amie? 19 Les Googles Glass 2 déjà en route 20 MIT 20 parrainé par : Le référencement Google 21 Produits Éco-Zen pour la peau. Vivez une expérience olfactive avec nos collections vedettes pour Elle et Lui au kiosque #14 Linkedln dépasse les 200 millions de membres Twitter Pour l amour d une pomme ilife et iwork gratuit

2 parrainé par : Cryptag est à la 16e Foire des entreprises d entrainement. Venez voir nos produits Ézo-Zen pour la peau au kiosque #14 J ai un secret I have a secret La Foire 2013 vient à la ville! Quand: 13 et 14 novembre Où: Vaudreuil Gagner des prix formidables comme Un Multidictionnaire Le français au bureau Une déchiqueteuse Des cartes-cadeaux C'est le billet le plus chaud dans la ville! Consultez notre équipe de vente dynamique. (Parrainé par: Les Promotions Multi Plastik) The 2013 Trade Fair is coming to town! When: November 13 and 14 Where: Vaudreuil Win some cool prizes like a Multidictionary Le français au bureau paper shredder gift cards It s the hottest ticket in town! See our dynamic sales team. (Sponsored by: Les Promotions Multi Plastik)

3 É d i t o r i a l Quand création mène à un seul mot : FIERTÉ Chers lecteurs, À titre de superviseures chez Cryptag, c est avec beaucoup de plaisir que nous nous adressons à chacun d entre vous afin de partager notre enthousiasme de pouvoir participer à l élaboration du Journal L Optimiste, spécialement celui du Spécial Foire Si nous devions choisir un seul mot qui définirait le travail effectué pour les éditions antérieures, nous choisirions le mot FIERTÉ. Depuis maintenant 18 mois que le journal propose à chaque période bimensuelle une formule unique à toutes les entreprises d entraînement du Québec. En feuilletant les différentes publications, nous constatons l ardeur déployée par les participants afin de sélectionner des articles de choix et de créer des publicités accrocheuses. De plus, nous constatons que le journal L Optimiste vous informe régulièrement sur des sujets qui vous tiennent à cœur dans les secteurs des affaires, de l employabilité, de la technologie et de la culture. Nous sommes fières de collaborer à l élaboration d un mandat des plus captivants et plus que jamais, notre équipe continuera à vous livrer une information de choix, à vous faire découvrir des articles rejoignant les intérêts principaux de votre réalité actuelle. Le succès du Journal L Optimiste est attribuable à l intérêt de ses lecteurs, mais aussi à l engagement indéfectible des participants et des annonceurs. Au nom de toute l équipe, nous remercions les personnes et les entreprises d entraînement qui nous appuient dans notre mission d information et d excellence. En terminant, nous vous offrons nos salutations les plus sincères et je vous encourage à nous lire encore et encore. Johanne Cérat, directrice adjointe Andrée St-Pierre, superviseure en bureautique 3

4 A f f a i r e s Target n impressionne pas les Canadiens Le Québec va lancer sa production de pétrole Les consommateurs canadiens ne sont pas impressionnés par leur séance de magasinage chez Target. Le détaillant américain, qui doit ouvrir ses premiers établissements au Québec cet automne, satisfait moins sa clientèle que ses principaux concurrents, selon un sondage de Forum Research. Arrivée au Canada en mars, Target obtient une note de 2,7/4 contre une moyenne de 3,2/4 pour les autres détaillants, malgré l enthousiasme qu a provoqué l ouverture des premiers établissements. Seulement 27% des répondants affirment avoir eu été «très satisfaits» de leur expérience. La Compagnie de la Baie d Hudson semble satisfaire davantage ses consommateurs. Selon la firme de recherche, 40 pour cent des consommateurs interrogés la semaine dernière se sont dit «très satisfaits» de leur expérience chez La Baie dans les 12 derniers mois. Cela représente une hausse par rapport au résultat de 35 pour cent obtenus dans leur dernière étude à ce sujet, réalisée il y a quatre mois. Target, qui a racheté la plupart des baux dans anciennes succursales Zellers de la Compagnie de la Baie d Hudson, avait obtenu un meilleur résultat lors du sondage précédent du groupe de recherche, dans lequel 32 pour cent des consommateurs s étaient dit «très satisfaits» de leur visite chez le détaillant à bas prix. De son côté, Costco, avec ses magasins de style entrepôt, a obtenu la meilleure note du plus récent sondage de Forum, avec un taux de «grande satisfaction» de 62 pour cent pour les 12 derniers mois. L enquête téléphonique, réalisée le 14 août aléatoirement auprès de plus de 1500 Canadiens, comporte une marge d erreur de plus ou moins trois pour cent, 19 fois sur 20. source: les affaires Le Québec devrait produire cet automne ses premiers barils d or noir, une manne pour ce territoire francophone et la consécration pour Pétrolia, premier groupe de la Belle Province. Après avoir imposé un moratoire sur la production de gaz de schiste, le Québec, qui tire 40 % de ses besoins énergétiques de barrages hydroélectriques, devrait devenir cet automne la sixième province canadienne à produire des hydrocarbures. Le gouvernement du Parti québécois est ouvert à l exploitation du pétrole sur le territoire québécois dans une perspective d indépendance énergétique, explique le ministre du Développement durable et de l Environnement, Yves-François Blanchet. Pétrolia possède «70 à 80 %» des réserves d hydrocarbures du Québec et a pour premier actionnaire le gouvernement provincial (10,4 % du capital), indique à l AFP son PDG André Proulx. Onze ans après sa création, la société devrait donc voir prochainement jaillir les premiers jets de pétrole au nord de la péninsule gaspésienne, au bord du golfe du Saint-Laurent, dans le projet Haldimand. Pétrolia a identifié 7,7 millions de barils «récupérables» près de la ville de Gaspé, sur des concessions que la société québécoise détient à parts égales avec la famille Bouygues, l une des premières fortunes de France, présente dans le BTP, les télécoms et l audiovisuel. La famille Bouygues, via sa société canadienne Investcan Energy, a investi 15 millions de dollars, confirme André Proulx, le groupe français fournissant régulièrement du personnel spécialisé dans les forages. source: les affaires parrainé par : CRYPTAG INTERNATIONAL 1319, chemin de Chambly, bureau 201 Longueuil (Québec) J4J 3X1 Tél. : Téléc. : L Optimiste est publié six fois par année par Cryptag International. Ce numéro est tiré à 1000 exemplaires. Dépot légal : Bibliothèque nationale du Québec / Bibliothèque nationale du Canada. ONT COLLABORÉ À CE NUMÉRO : SERVICES DE L ENTREPRISE : ADMINISTRATION Directrice adjointe, Johanne Cérat poste 233 Superviseure en employabilité, Josée-Anne Tremblay poste 226 Superviseure en comptabilité, Johanne Cérat poste 233 Superviseure en communication et bureautique, Andrée St-Pierre poste 227 Superviseurs en informatique, Bruno Hivon poste 227 Youssoufou Sidibe BUREAUTIQUE Andrée St-Pierre, superviseure poste 227 Mariam Moujahid poste 224 Sandra Herrera Orgeta poste 222 Micheline Vincent poste 225 COMPTABILITÉ Johanne Cérat, superviseure poste 233 André Aimé Badji poste 224 Rachid Bahij poste 229 Sylvie Lortie poste 229 Hervé Ketchaba Tchabtchet poste 232 Elena Igorova poste 222 Annie Girard poste 234 Eugenia Pabon poste 234 Johanne Lachapelle poste 222 François Guilor poste 223 Louise Dubois poste 223 Demko Svetlana poste 222 RESSOURCES HUMAINES Paula May poste 228 Rita Paola poste 228 INFORMATIQUE Célestine Guemno Kamga poste 235 Sylvain Pouliot poste 235 Daniel Des Landes poste 235 Paul-André Beauregard poste 235 ACHATS Lianna Margarita Herrera Blanco MARKETING ET COMMUNICATION Lise Moreau poste 231 INFOGRAPHIE Alexandre Soucy poste 231 Nicolas André Bortfeldt poste 231 4

5 La confiance des entreprises canadiennes à son plus haut en un an Entrepreneuriat féminin: les Québécoises sont moins nombreuses à y croire La confiance des entreprises canadiennes s est améliorée de façon marquée pendant le printemps, au point de les inciter à augmenter leurs investissements, révèle un nouveau rapport du Conference Board du Canada. L indice de confiance des entreprises calculé par le groupe de recherche a atteint 101,5 points au cours du deuxième trimestre, son plus haut niveau en plus d un an. L indice s était établi à 91,3 points au premier trimestre. Jeudi, la Fédération canadienne de l entreprise indépendante avait aussi fait état d une hausse de confiance chez ses membres, qui ont davantage tendance à être des petites et moyennes entreprises (PME). Les entrepreneurs québécois restaient toutefois déprimés. Lisez notre texte à ce sujet. Dans son sondage, le Conference Board a observé que les dirigeants se montraient plus encouragés par les perspectives à court terme pour leur entreprise et pour l économie dans son ensemble. Plusieurs économistes s attendent à ce que l économie commence à prendre de la vitesse au cours de la deuxième moitié de l année, pendant que la reprise aux États- Unis, le plus grand partenaire commercial du Canada, deviendra plus vigoureuse. En outre, plusieurs dirigeants disent s attendre à augmenter leurs dépenses en investissement de façon substantielle dans un avenir rapproché. Près de la moitié des dirigeants interrogés ont dit s attendre à ce que la position financière de leur entreprise s améliore au cours des six prochains mois, tandis que seulement 6,1 pour cent des répondants prévoient une détérioration à ce chapitre. Le sondage a été mené pendant une période de quatre semaines s étalant sur les mois de mai et juin. source: les affaires Les Québécoises sont à peu près aussi nombreuses que les Canadiennes à souhaiter lancer leur entreprise, si elles le pouvaient. Elles sont cependant beaucoup moins à prévoir faire le saut à moyen terme, selon un sondage effectué pour le compte de BMO. Les Québécoises sont 52% à admettre qu elles aimeraient démarrer leur entreprise, si l occasion se présentait, comparativement à 59% des Canadiennes. L écart se creuse quand on demande aux répondantes si elles songent à le faire d ici 10 ans. À cela 21% des Québécoises répondent oui, contre 36% des Canadiennes. Les Québécoises ressemblent ainsi à leur père, frères, collègues et amis qui envisagent, eux aussi, moins l entrepreneuriat que les Canadiens. Dans un autre sondage récent de BMO, on observait que les Québécois (25%) étaient moins nombreux que les Canadiens (39%) à envisager de devenir entrepreneurs une fois à la retraite. Excluant, les travailleurs autonomes, le taux d entrepreneuriat, soit le pourcentage d entrepreneurs québécois dans la population en général, étaient de 2,9% en 2008, selon Statistique Canada. Au Canada, ce taux avoisine les 3,3%. source: les affaires 5

6 Item : G-4750 Flight with an Instructor for only $1200 Get a Polo Shirt and a pair of Sunglasses for FREE! Item : G-5500 Item : G-5000 Ending November 30, Skype : Team_air

7 C U L T U R E L Les Québécois tous des racistes! Je n avais jamais entendu parler du «blackface» avant de tomber sur ce billet paru dans le Huffington Post Canada. Après avoir fait une petite recherche, j ai compris qu il s agissait en gros d une caricature stéréotypée d une personne noire. Un phénomène qui tire ses racines dans l histoire ségrégationniste des États- Unis et qui n a à peu près aucune résonance au Québec. Quoiqu il en soit, dans son billet, l auteure Nydia Dauphin accuse la scène humoristique québécoise au grand complet d avoir une «obsession pour cette pratique», et en prend pour exemple le déguisement de Mario Jean en noir au dernier gala des Olivier. Je me demande si l auteure a compris que Mario Jean imitait Boucar Diouf, une vraie célébrité noire qui s avère avoir des dreads dans les airs, porter des chemises colorées et parler avec un drôle d accent. J ai demandé à Mme Dauphin co mment elle propose qu on imite Boucar Diouf autrement, mais elle s est contenté de rire de ma question, fermant la porte à un dialogue qui m emmènerait peut-être à mieux comprendre sa vision des choses. Car pour de vrai, je ne comprends pas ces griefs. Mario Jean a imité Boucar Diouf de la même façon qu il a imité André Sauvé avec ses cheveux frisés ou François Massicotte en SpongeTowel. Sur la page Facebook Ensemble contre le blackface au Québec (oui oui, c est du sérieux), certains se demandent pourquoi un comédien noir n a pas été pris pour personnifier un humoriste noir. Réponse: parce que le gag, c était justement que Mario Jean se déguise en plein d humoristes différents. Ça, c est de la rectitude politique poussée à l extrême, une recette infaillible pour rendre tout le monde inconfortable avec tout. C est comme si je m offusquais qu on dépeigne les gais de façon stéréotypée alors qu on fait une imitation d Alex Perron. On ne va pas dépeindre Alex Perron d une autre façon qu Alex Perron est, juste parce qu il représente une sorte de gai qui correspond à un stéréotype et que les stéréotypes, c est mal. J ai demandé au principal intéressé ce qu il en pensait, or, il était carrément outré. «C est vraiment fatiguant cette affairelà! La personne qui a écrit ça ne comprend rien à l humour, c est de l intolérance totale», s est exclamé Boucar Diouf, qui a trouvé ça très drôle lorsqu il a regardé le gala avec sa blonde. «Moi, je viens d une famille métissée, et je trouve ça gênant pour mes beaux-parents de Matane qui se font traiter de racistes. Personnellement, je n avais jamais entendu parler de ça, le blackface, et je ne me reconnais pas du tout làdedans. Jamais la caricature de Mario Jean ne m a offusquée». Critiquer le dernier gala des Olivier pour son caractère raciste est absolument ridicule. Sous le thème de la famille, il s agissait peut-être du gala le plus inclusif de l histoire des galas. Oui, l humour au Québec a longtemps été un milieu dominé par l homme blanc, mais cette année, Sugar Sammy a été élu par le public québécois comme humoriste de l année, Adib Alkhalidey a gagné dans la catégorie «Découverte de l année», Lise Dion, Korine Côté et Silvi Tourigny ont RABAIS EXCEPTIONNEL DE $ D'ACCESSOIRES + ASSURANCE D'UN AN + SERVICE D ESTHÉTIQUE AUTOMOBILE COMPLET RABAIS SURPRISE À L ACHAT DE 2 VÉHICULES aussi remporté des statuettes. Je ne pense pas qu il soit constructif ici de traiter les Québécois d attardés racistes. Car ce qu il y a de plus irritant, dans le texte de Nydia Dauphin, ce sont tous les autres griefs qu elle adresse à la nation québécoise, faisant passer TOUS les Québécois pour de vrais attardés qui lui demandent d où elle vient vraiment même si elle est née au Québec et qui justifient leur racisme en disant, et je cite, «que leur seul ami noir trouve ça correct». Ça, c est tout simplement du Québec bashing et ça ne m apparaît pas très constructif, pour combattre le racisme. source: journal metro 7

8 Trois influents philanthropes se mobilisent pour le Parc olympique Des membres de trois importantes familles d affaires québécoises envisagent de verser des millions de dollars à une campagne philanthropique afin d appuyer le développement du Parc olympique et d Espace pour la vie, a appris La Presse. Joey Saputo, Stephen Bronfman et Pierre Beaudoin accueillent en effet favorablement la perspective de contribuer à une substantielle campagne de financement pour poursuivre la mise en valeur de ce pôle majeur de l est de Montréal. Mais selon nos informations, ils ne passeront pas à l action aussi longtemps que le dossier de la toiture du Stade olympique demeurera en suspens. Après la déchirure à la toile du Stade en janvier 1999, les portes de l édifice ont été fermées au public en hiver durant 10 ans. Depuis 2009, des événements y sont parfois tenus durant la saison froide, mais sont susceptibles d être reportés à 24 heures d avis si la météo prévoit de la neige ou de la pluie verglaçante. Le remplacement de la toiture est envisagé depuis plusieurs années, mais le projet ne s est jamais concrétisé. En décembre dernier, un comité présidé par Lise Bissonnette a soumis plusieurs recommandations pour donner un deuxième souffle au Parc olympique. Parmi celles-ci, l installation d un nouveau toit. Consciente du caractère délicat d un investissement pareil au moment où l État est confronté à des choix difficiles, Mme Bissonnette avait déclaré: «C est comme pour votre maison: parfois, des réparations sont nécessaires, même si ce n est pas le bon moment. Mais pour continuer à l habiter, vous n avez pas le choix». Trois mois plus tard, Jean- François Lisée, ministre responsable de la région de Montréal, a annoncé que le gouvernement Marois trancherait dans ce dossier avant l été. Mais il a été rabroué par son collègue délégué au Tourisme, Pascal Bérubé, qui lui a reproché un excès «d enthousiasme». L avenir de la toile du Stade olympique est actuellement à l étude à Infrastructure Québec, l organisme chargé d évaluer les investissements publics de 40 millions et plus. Il est cependant clair que le pouvoir décisionnel appartient au ministre des Finances, Nicolas Marceau. Il y a deux semaines, La Presse a révélé que la toile du Stade se dégrade à un rythme accéléré. De novembre à mars derniers, le nombre de microdéchirures a été de 2729, soit 2 fois plus que durant les 12 mois précédents, et 6 fois plus qu en Source :ameriquefrancaise.org consultation en environnement contactez Julie Roy

9 J o u r n a l b i m e s t r i e l d e C r y p t a g I n t e r n a t i o n a l Pour vendre, vous devez être vu... La prochaine parution du Journal l Optimiste est pour vous! Contactez notre équipe de spécialistes qui fera un plaisir de vous servir! O Bois International sera présent à la 16 ème foire canadienne des entreprises d entraînement. Kiosque : 11 Vert l excellence 2.0

10 COMMUNIQUÉ Rimouski, le 17 septembre 2013 Déjà 15 ans, plus de 600 participants et un taux de placement de 77% L organisme à but non lucratif, Entreprise d entraînement Mitis-Neigette, qui chapeaute deux services : Charbonex Inter et Mise à niveau bureautique, fête son 15 e anniversaire d existence à Rimouski. C est en 1997, par un projet pilote que le service Charbonex Inter a vu le jour. C est au cours de l année suivante que l organisme, Entreprise d entraînement Mitis-Neigette, a été créé puisque le projet Charbonex Inter avait fait ses preuves dès sa première année d existence. Charbonex Inter est une entreprise d entraînement, un lieu de formation où l apprentissage se fait par le travail dans différents postes administratifs : comptabilité, marketing, secrétariat, etc. Depuis 2012, un nouveau service, la Mise à niveau bureautique, s est ajouté au service déjà existant. La Mise à niveau permet aux personnes référées de recevoir une formation individualisée et approfondie en bureautique : Acomba, Anglais des affaires, Français et les logiciels de la suite Microsoft Office. L Entreprise d entraînement Mitis-Neigette offre ces deux services aux chercheurs d emploi des MRC de La Matanie, de La Matapédia, de La Mitis, et de Rimouski-Neigette. Entreprise d entraînement Mitis-Neigette travaille en étroite collaboration avec Emploi-Québec, les autres mesures en employabilité et différents partenaires. Et ce, sans compter l apport bénévole des membres du conseil d administration qui contribuent à notre succès. Nous vous annoncerons bientôt l activité qui soulignera notre quinzième anniversaire. Pour en savoir plus, suivez-nous sur Facebook, Twitter et sur notre site à 10 Source : Martine Gagnon Responsable des communications Charbonex Inter

11 VIVEZ LA NATURE! VIVEZ O BOIS! Camping (Hiver) Au parc de la Gatineau Cet hiver, prolongez votre aventure au parc de la Gatineau en y passant la nuit. Le parc compte de nombreux sites de camping, accessibles en ski et en raquette. En hiver, les amateurs de plein air peuvent camper près du lac Philippe, situé dans le secteur nord du parc de la Gatineau. Il y a cinq sites de camping : trois sites individuels et deux sites de groupe. Seules les tentes sont permises et il faut parcourir trois kilomètres de ski de fond ou de raquette pour s y rendre. Les sites n ont pas d abri chauffé, mais du bois vous est fourni. Le forfait comprend : Le site de camping Une randonnée en traîneau à chiens Un souper au refuge du Lac Philippe RABAIS DE 20% En vigueur du 1 er octobre au 30 novembre 2013 # PRODUIT SITE 1 NUITÉE 2 NUITÉE OU Individuel (2 personnes) 375 $ 420 $ OU De groupe (quatre personnes) 400 $ 475 $ Commandez en ligne sur

12 E M P L O Y A B I L I T É Maintenir l employabilité... Plus d emplois et chômage en baisse au pays L employabilité, un risque humain pas comme les autres. Pourquoi? Parce que donner une définition de l employabilité ne suffit pas à la maîtrise du concept et ne donne pas de méthode. L employabilité : une solution face à la crise de l emploi? Employable, ça veut dire quoi? En fait, tout et rien, car l individu est employable ou ne l est pas selon le contexte économique, social, organisationnel, temporel... dans lequel il évolue. Il est employable ici, il ne l est pas ou moins làbas ; il est employable aujourd hui, il ne l est plus demain. Malgré cela, il y a des éléments convergeant concernant l employabilité, et ce quelle que soit la culture, quel que soit le contexte économique ou technologique. L employabilité est liée aux compétences, mais pas seulement. C est pourquoi un salarié peut avoir une bonne employabilité dans un nouveau métier. Il sera alors tenu compte de sa capacité d adaptation, de ses compétences transversales, de sa maturité professionnelle, de son parcours marqué par le changement ou non. L environnement professionnel a également un rôle à jouer sur l employabilité des personnels. L autonomie, les responsabilités accordées, le management participatif contribuent à maintenir l employabilité. Les activités extra-professionnelles sont aussi à prendre en compte. Et puis, la personnalité du salarié et ce qu elle comporte d ouverture, de connaissances, de potentiel. Le maintien de l employabilité est donc de la responsabilité tant des entreprises que des salariés. Quels intérêts pour eux? Pour le salarié comme pour l employeur, l intérêt du maintien de l employabilité porte sur l autonomie. Quand le salarié est autonome, l entreprise est autonome. Un salarié autonome, c est une personne qui maîtrise ses compétences et est capable de les adapter aux circonstances du marché du travail, à ses désirs professionnels, aux exigences de l entreprise. Une entreprise autonome est une entreprise qui n est pas tutrice de ses salariés. Elle n en a donc pas la charge, mais dispose de leurs compétences à un moment donné et a la responsabilité d offrir des conditions de travail qui valorisent ces compétences. C est là où l activité apparait comme insuffisante pour maintenir l employabilité d un salarié. L activité, pour être source de maintien de l employabilité, doit s exercer dans un contexte de responsabilisation du salarié, d accession à la formation, de valorisation de l innovation, de possibilité de mobilité interne ou externe à l entreprise. Saint Exupéry disait que nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, mais que nous l empruntons à nos enfants. Dans une logique similaire, nous pouvons dire que l entreprise n est pas héritière des compétences de ses salariés, mais qu elle les emprunte pour construire l avenir. Le maintien de l employabilité d un salarié est donc une condition à la poursuite du développement de la société des hommes. Source : lesechos La progression de l emploi, surtout à temps partiel et en Ontario, a permis au taux de chômage de reculer de 0,1 point de pourcentage en août par rapport au mois précédent, à 7,1 %. En tout, emplois nets se sont ajoutés au Canada, ce qui est plus que les prévisions des analystes et ce qui efface les pertes d emplois de juillet. Les économistes interrogés par l agence Bloomberg tablaient sur la création de emplois le mois dernier. En juillet, le taux de chômage avait progressé de 0,1 point de pourcentage au Canada, à 7,2 %. En tout, emplois nets avaient été éliminés ce mois-là, surtout chez les jeunes et au Québec. Au Québec, le taux de chômage a reculé de 0,3 point de pourcentage en août, à 7,9 %, mais en raison de la baisse du nombre de travailleurs sur le marché du travail. La perte de emplois à temps partiel a été compensée en partie par la création de postes à temps plein au Québec le mois dernier. De son côté, l Ontario affiche un gain net de emplois en août, essentiellement des postes à temps partiel. Le taux de chômage est passé de 7,6 % à 7,5 % dans cette province. L emploi a aussi progressé à Terre-Neuve- Labrador, à l Île-du-Prince- Édouard, en Nouvelle-Écosse, en Alberta et en Colombie- Britannique. Statistique Canada précise que les nouveaux postes ont surtout été créés dans les secteurs des soins de santé, de l assistance sociale, de l information, la culture et les loisirs ainsi que celui de l hébergement et de restauration, de même que la construction. Les gains ont surtout été enregistrés chez les travailleurs de 55 ans et plus. Pas d enthousiasme chez les analystes Cette progression de l emploi au Canada laisse les économistes de la Banque TD plutôt froids. Ceux-ci soulignent que loin de voir l ensemble du marché du travail canadien profiter de la création d emplois, ce ne sont que des segments bien particuliers de celui-ci qui ont connu une hausse, soit celui des emplois à temps partiel ainsi que les emplois occupés par des travailleurs plus âgés. La Banque TD s attend à encore plus d emplois créés au cours des prochains mois, encore là sans enthousiasme. Elle prévoit que de à emplois par mois devraient être créés d ici la fin de l année, ce qui devrait laisser le taux de chômage pratiquement inchangé. L opinion est la même du côté du Mouvement Desjardins, qui affirme que les nouvelles données de l emploi ne changent en rien la situation de l économie canadienne. Source : Radio-Canada 12

13 Qui aime son emploi? Selon une étude, les membres du clergé, les pompiers, les agents de voyages, les mécaniciens et les architectes sont parmi les plus heureux au boulot. On aspire tous à trouver un emploi qu on aime et qui nous rend heureux. Pourtant, peu d entre nous y parviennent. Qui sont ces gens heureux au travail et quel métier exercent-ils? Comment peut-on s en inspirer? On peut s accommoder d un travail, en être satisfait, l aimer, et la langue de Shakespeare pourrait ajouter une autre nuance entre le «like» et le «love». Le pourcentage des gens qui «aiment» leur travail varie en partie selon les définitions, puis selon les études sur le sujet. Celles-ci s entendent néanmoins sur un point : la grande majorité des gens n aiment pas leur travail. Les résultats de deux sondages publiés par le Globe & Mail soutiennent encore la thèse de l insatisfaction générale : 77 % des Britanniques considèrent avoir fait un mauvais choix de carrière, et seulement 19 % des Américains se disent satisfaits de leur travail. Qu est-ce qui fait en sorte qu un travailleur aime son emploi? D abord, l absence d irritants, puisque ceux-ci risqueraient de lui faire détester son boulot. Le patron figure généralement en tête de liste des facteurs aggravants, suivi par le manque de reconnaissance et la politique interne, tous deux directement ou indirectement liés à la direction. Quant aux facteurs qui font en sorte qu un travailleur aime son emploi, les tâches en ellesmêmes ont un impact important sur la satisfaction, ce qui n a rien d étonnant. Toutefois, selon une étude d un sociologue de l Université du Minnesota, c est le degré d autonomie au travail qui influence le plus la satisfaction. Puis, les gens avec qui on travaille, le patron, mais aussi les employés qu on côtoie au quotidien, pèsent dans la balance. Enfin, on est un peu tous responsables de son bonheur : est-ce qu on est quelqu un d optimiste qui s accommode bien des côtés moins plaisants de tout travail? C est le fameux test du verre à moitié vide ou à moitié plein, en somme. Les emplois qui rendent heureux Selon des chercheurs de l Université de Chicago, les membres du clergé, les pompiers, les agents de voyages, les mécaniciens, les architectes, les professeurs en éducation spécialisée, les acteurs, les chercheurs scientifiques, les ingénieurs industriels et les pilotes d avion seraient les travailleurs les plus heureux au boulot. Ce sont des emplois qui demandent tous des habiletés particulières assez spécialisées, ce qui laisse supposer aussi une certaine autonomie et un plus grand contrôle dans la réalisation des tâches. Mais les chercheurs avancent que ce serait le côté humain qui apporterait le plus de satisfaction dans un emploi : les travailleurs de ces métiers interagissent directement avec les gens qu ils «aident», de sorte qu ils peuvent profiter immédiatement d une retombée positive de leur emploi, d une reconnaissance. Les aptitudes pour mieux aimer son emploi Dénicher un emploi pour lequel on est formé et qui correspond à ses critères n est pas chose facile. Il est toutefois moins sorcier de simplement intégrer certains facteurs de satisfaction à son emploi actuel. Trois trucs. Mieux pondérer les hauts et les bas du quotidien : chaque travail aurait sa tâche ingrate. Est-ce qu on en fait tout un plat ou la relativise-t-on en la comparant aux autres tâches reliées à notre emploi? De quelle façon peuton s assurer que cette tâche occupe moins de notre temps ou, à tout le moins, de nos pensées? Se rapprocher des gens avec qui on travaille ou pour qui on travaille. On ne sauve pas tous des vies dans nos emplois, mais il reste que souvent, notre travail a un impact bénéfique sur au moins une personne. En se rapprochant des collègues et des clients, on multiplie les occasions de créer des liens interpersonnels valorisants. Il n y a pas que le patron qui a ce pouvoir! Source : allgoob Se concentrer sur le moment présent. C est durant l exécution d une tâche qui nous demande 100 % de notre attention qu on est dans l état d esprit le plus positif. On a alors l agréable sensation d accomplir quelque chose en parfaite autonomie. Il faut donc tenter de multiplier ces occasions. Source : journal metro 13

14 Le cerveau: l ultime outil de travail Quel est votre outil de travail le plus important? Ce téléphone si intelligent? Votre camion à quatre roues motrices? Ce pointeur laser qui vous amuse tant? Erreur. C est votre caboche, aussi dure soit-elle! Franco Lepore aurait pu prendre sa retraite il y a longtemps. À quoi sert cet organe de 1,4 kilo? À tout! «Ce que tu fais, par réflexe ou pas, ce que tu penses, y compris être conscient que tu y penses, c est grâce au cerveau.» Prière de stimuler Calculer, bouger, interagir, planifier, déchiffrer, créer : notre cerveau a besoin d action pour garder la forme. Use it or lose it, dit-on en anglais. Plus on l utilise, moins il s abîme. «Le travail est surtout bon pour le cerveau lorsqu il est stimulant et qu un bon équilibre est maintenu entre le travail et les autres facettes de notre vie, incluant le repos», explique le Dr Naguib Mechawar, directeur de la Banque de cerveaux Douglas Bell Canada, à Montréal. Ce laboratoire conserve dans ses frigos ou dans le formaldéhyde plus de encéphales légués à la science par des Québécois décédés. Qu entend-on par «stimulant»? Plus un poste propose des tâches diversifiées, plus il risque d être stimulant, peu importe le domaine dans lequel on évolue. Car pour entraîner son cerveau, il faut utiliser la mémoire, l attention, les capacités d anticipation et de réflexion. Des activités qui entretiennent les synapses, ces connexions entre les neurones. Le pire emploi, pour le cerveau, est répétitif et «aliénant», ajoute Bruno Dubuc. «C est visser des vis et ne faire que ça, sans planification. Dans ce cas, le résultat est un appauvrissement de la pensée.» Dans le classique du cinéma Les Temps modernes, de Charlie Chaplin, Charlot fait d ailleurs une dépression nerveuse, à s aliéner sur des écrous. «À l inverse, un artisan, 14 comme ce gars qui a construit ce balcon à côté de chez nous, utilise beaucoup son cerveau parce qu il doit planifier toutes les étapes sans se tromper.» D ailleurs, si votre emploi consiste à appuyer fois par jour sur le même bouton, Franco Lepore vous invite fortement à laisser tomber la télévision le soir pour plutôt aller marcher ou voir des amis. «En poussant fois le bouton, ça développe beaucoup la partie qui contrôle notre doigt, mais toutes les autres parties du cerveau, dont tout le côté affectif, sont négligées.» Les interactions sociales semblent avoir un effet protecteur contre les troubles cognitifs. Pour prévenir la maladie, la Société Alzheimer du Canada conseille d ailleurs de parler au téléphone et de fréquenter famille et amis. Les collègues, ça compte aussi! Les échéances, les défis, les casse-tête et les impasses sont la gymnastique de notre tête. «Les tâches qu on fait comme travailleur, que ce soit comme dirigeant d entreprise ou comme ouvrier, ça crée du stress, mais c est aussi une occasion d utiliser nos neurones pour résoudre des problèmes», affirme Franco Lepore. Surtout qu un peu de stress serait apparemment bénéfique pour notre cerveau. Une étude récente de l Université Berkeley, menée sur des rats, suggère qu une dose de stress aigu de temps à autre favorise la production de nouveaux neurones. «Une certaine dose de stress est bonne pour vous pousser au niveau optimal de vigilance et de performance cognitive et comportementale», affirmait l auteure et professeure de biologie intégrative Daniela Kaufer lors de la diffusion des résultats en avril Gare au excès Un peu de stress, d accord, mais pas trop Au risque d affecter le fonctionnement et même l intégrité structurale du cerveau, prévient le Dr Naguib Mechawar. «On sait, par exemple, que l hippocampe, une région cérébrale notamment importante pour la mémoire, mais aussi pour la régulation du stress, perd du volume chez des individus exposés au stress de manière chronique. Ce phénomène, mis en évidence par la neuro-imagerie et des études de modèles animaux, résulterait de l atrophie, mais aussi de la mort de cellules.» Les heures supplémentaires fréquentes ont un impact certain sur les performances de notre cerveau. Selon une étude menée auprès de fonctionnaires britanniques et publiée en 2008, les employés qui travaillaient 11 heures par jour avaient de moins bons résultats à 2 tests cognitifs (vocabulaire et raisonnement) comparativement aux employés qui quittaient le travail après 7 ou 8 heures de besogne. Le style de vie de ces personnes aux horaires surchargés peu de sommeil et peu d exercice physique, par exemple serait possiblement en cause. «Si vous faites des heures supplémentaires sur de longues périodes, pendant des mois ou des années, vous développerez peut-être des symptômes liés au stress qui affectent le cerveau, explique Marianna Virtanen, épidémiologiste à l Institut finlandais de la médecine du travail et auteure principale de l étude. Les difficultés de concentration sont le problème le plus fréquemment rapporté par les personnes surchargées.» à votre plus précieux outil de travail? «Les gens ne sont pas conscients qu ils doivent prendre soin de leur cerveau, car bon nombre de ses actions sont automatisées, pense Bruno Les tâches qu on fait comme travailleur, [ ] ça crée du stress, mais c est aussi une occasion d utiliser nos neurones pour résoudre des problèmes. - Franco Lepore Source: Jobboom

15 Le e-marketing Par Julie Gravel Agente en communication chez Artmérik International Vous songez à faire connaître votre entreprise? Pensez à une méthode écologique et technologique. Pensez 3.0. Pensez au e-marketing. Le e-marketing a pour but d atteindre les consommateurs d une manière personnelle, ciblée, interactive et pour un coût le plus faible possible 1. En suivant les 4 étapes suivantes, votre publicité obtiendra non seulement une très grande visibilité en peu de temps, mais en plus, elle ne vous en coûtera presque rien. En premier lieu, vous devez mettre en place une stratégie ce qui comprend l analyse du marché, la concurrence de vous produits et services et le positionnement du site de votre entreprise sur le net. Google est un moteur de recherche ou le positionnement a une grande visibilité, mais pour vous différencier de la compétition, le placement de mots clés dans la description de votre produit peut faire toute la différence. Plus vous aurez de clics sur votre site, plus vous atteindrez votre objectif. Ensuite, il faut s occuper de la génération du trafic, qui implique le marketing viral, la publicité les jeux et concours la mise en place de réseaux sociaux (suivez nous en ligne)... Tous les éléments qui peuvent vous permettre de vous distinguer et de garder l internaute le plus longtemps possible sur votre site. L analyse est la troisième étape du placement publicitaire. En effet, vous devez analyser constamment la circulation qui se passe sur votre site afin de ne pas perdre de vue l intérêt de votre public. Ainsi, l analyse du trafic et des ventes accomplies durant cette période prouveront que votre investissement est au bon endroit et /ou s il faut changer la stratégie du départ. Pour terminer, entretenir les relations et fidéliser sa clientèle en mettant régulièrement son site à jour, mettre en place des forums de discussion, du nouveau matériel, etc. de cette façon, vous saurez toujours les attentes de public. De cette façon, la visibilité de votre entreprise s en portera plus verte sans que votre portefeuille ne soit dans le rouge. 1 Tacticweb: 15

16 Explore Action québec 6300, rue Auteuil, Bureau 104, Brossard (Québec) J4Z 3P PARCE QUE MARCHER VERT L EXCELLENCE

17 vous présente sa nouvelle compagnie marraine: C EST NATUREL POUR NOUS Le R.C.E.E. présente sa 16e édition de la foire commerciale «Vert l excellence 2.0» Venez nous rencontrer à notre kiosque # 30 les 13 et 14 novembre 2013 Château Vaudreuil, Hôtel et Suites route Transcanadienne Vaudreuil Téléphone : Sans frais :

18 T E C H N O L O G I E La voiture autopilotée de Google en essai Une porte-parole de Transport Canada, Andrea Mortiz, rapporte par courriel que le ministère travaillait avec des experts internationaux pour établir les normes en matière de systèmes transport intelligent qui assistent le conducteur. Selon l évolution des systèmes, il pourrait en venir à permettre la conduite sans conducteur. qu ils rencontrent les normes de sécurité exigées pour cette catégorie de véhicule», affirme Mme Moritz. Source : La Presse 14 millions de Canadiens sur Facebook, chaque jour Edmonton - Des voitures sans conducteur pourraient rouler sur les routes canadiennes d ici quatre ans, mais personne ne semble non plus vouloir piloter la réglementation et l arrivée de ces autos, déplore un expert en matière de transport. Selon Paul Godsmark, un ancien concepteur d autoroutes qui donne maintenant des conférences aux autorités en matière de transport, le modèle de préparation que privilégierait habituellement le gouvernement, c est-à-dire faire des essais et mener la recherche lui-même, prendra trop de temps. Les automobiles sans conducteurs arriveront, que l on soit prêt ou non, et cela ne se fera peut-être pas aussi harmonieusement que l on voudrait. «Cette technologie nous frappera comme un raz-demarée. Si on est prêts, tant mieux. Si ce n est pas le cas, ce sera difficile. Mais ça s en vient de toute façon», prédit M. Godsmark. Google Inc. a affirmé que sa flotte composée d une dizaine d automobiles contrôlées par ordinateur, pour la plupart des Toyota Prius équipées d un système d autopilotage, a enregistré environ kilomètres de parcours parfait, sans accident. L an dernier, le Nevada est devenu le premier état américain à approuver la réglementation qui établit les normes pour les compagnies qui veulent tester des voitures intelligentes. La Californie a également adopté une loi qui requiert que le Département des véhicules motorisés jette les bases d une réglementation pour le 1er janvier Au Canada, ce sont les provinces qui sont responsables de ce dossier. Et la réglementation pourrait tarder à venir. Publicité Le porte-parole du ministère des Transports de l Ontario, Bob Nichols, a écrit à La Presse Canadienne que la province, assistée de Transport Canada, évaluait la technologie et surveillait les développements. Mais aucune activité législative n est à l agenda. «Le ministère évalue tous les nouveaux types de véhicules et de technologie pour déterminer s ils ont sûrs pour les routes de l Ontario et comment ils peuvent être intégrés avec les autres véhicules et les piétons», explique Bob Nichols. En Alberta, aucune discussion n est prévue sur le sujet de ces drones automobiles, rapporte un porte-parole de Département des Transports. Des lois fédérales régulent la fabrication et l importation de véhicules motorisés et d équipement de véhicule. Plus de la moitié des Canadiens se connectent sur Facebook au moins une fois par mois, et 14 millions visitent quotidiennement leur page, révèlent des données publiées par le réseau social. En ce qui concerne l utilisation depuis un appareil mobile, 13 millions de Canadiens se connectent au moins une fois par mois, alors que 9,4 millions utilisent un téléphone cellulaire ou une tablette numérique pour se connecter à Facebook tous les jours. Bien que le nombre d abonnés utilisant un ordinateur reste largement supérieur, le volume de trafic mobile a dépassé celui fait depuis les ordinateurs. Selon Jordan Banks, le directeur de Facebook Canada, l utilisation mobile génère beaucoup plus d interactions. Il soutient que la moyenne d utilisation de Facebook au Canada est plus importante que les moyennes américaines et internationales. Plus qu ailleurs dans le monde Selon les données étudiées, 61 % de tous les utilisateurs dans le monde se connectent plus d une fois par jour. Aux États-Unis, ce chiffre passe à 70 % et au Canada, à 74 %. «Le comportement des consommateurs est en train de changer profondément», explique M. Banks. «Alors qu une personne allait se connecter peut-être une fois par jour depuis un ordinateur, les gens sont maintenant en ligne plusieurs fois par jour, et par une multitude d appareils, pour la plupart mobiles.» Facebook a publié ces statistiques dans l espoir de convaincre les annonceurs que plus d argent devrait être dépensé sur son réseau. Bien que des utilisateurs n aient pas apprécié la présence accrue de publicités sur le site, le niveau d utilisation n a pas baissé. Selon M. Banks, la fréquence actuelle de 5 % de publicités dans le fil d actualités n a aucun impact sur la satisfaction des utilisateurs. Source : La Presse 18

19 La technologie est-elle notre amie? Par Josée Paquet Je suis la première à affirmer que les nouvelles technologies ont permis d améliorer notre qualité de vie. Il n y a qu à penser à toutes les découvertes médicales et à l ère industrielle, par exemple. Nous avons accompli plus ces 25 dernières années en matière d avancées technologiques qu au cours du siècle dernier tout entier. Une bonne chose? Possible. N empêche que ce développement à vitesse grand V des technologies me fait un peu peur. Des équipements de plus en plus évolués Dans les années 50, les voitures commençaient à peine à être dotées de systèmes de chauffage et de climatisation. De nos jours, ces équipements font partie intégrante des véhicules, au même titre qu un volant ou la pédale de freins. L avènement de la technologie a permis de mettre au point divers systèmes de sécurité et de divertissement qu il aurait été impensable, il y a quelques années, de retrouver à bord d une voiture. Avouez que l un de vos rêves les plus fous, lorsque vous étiez enfants, aurait été d avoir votre jeu Atari (pour ma génération) ou Nintendo (pour les plus jeunes) lors des virées familiales en voiture! C est maintenant chose possible grâce aux technologies d infodivertissement. On peut même regarder des films! Quand la voiture «pense» à notre place Plus besoin de cartes routières, plusieurs véhicules offrent un GPS intégré (ou, si vous n avez pas cette chance, votre téléphone intelligent en a sûrement un!) Plus besoin non plus de feuilleter le bottin, car les GPS nous montrent les points d intérêts, les restos, les musées et autres attractions à proximité, accessibles bien souvent grâce à un écran tactile. Après, on se demande pourquoi les jeunes rechignent à ouvrir un livre ou à faire une recherche à la bibliothèque... La technologie Bluetooth permet d être disponible en tout temps, le freinage automatique pallie au manque de concentration et les caméras de recul nous aident à effectuer un créneau parfait, quand ce n est pas la voiture qui se stationne d elle-même. Et d ici quelques années, les constructeurs lanceront leurs voitures complètement autonomes. L autonomie oui, mais à quel prix? Ce simple mot me donne froid dans le dos. Certes, les voitures sans conducteur ont démontré qu elles pouvaient être plus sécuritaires que les véhicules conventionnels, mais là, je trouve que la technologie est allée un peu trop loin (j admets qu il n en faut pas beaucoup pour que je sois larguée en matière de technologies!). L avènement prochain de véhicules autonomes m a fait penser au film d animation Wall-e, sorti en Les personnages deviennent complètement dépendants de la technologie, sont incapables de la moindre activité physique et passent leurs journées affalés dans un fauteuil qui leur sert de véhicule, de lieu de travail et de rencontres sociales (et attention, même face à face, on se parle via un écran!). Cela vous rappelle quelque chose? Je trouve que les gens de notre époque commencent à ressembler à ces personnages... Les concepteurs sont même allés jusqu à transformer ces humains, les rendant pratiquement informes, avec doigts et orteils quasi inexistants, car ils n en ont plus besoin...vous comprendrez en voyant l extrait. Comme dans toute chose, la modération a meilleur goût, et je crois que ce principe s applique également à la technologie. Qu on s en serve, d accord, mais pas à l excès. Je ne sais pas pour vous, moi je tiens à mes doigts et à mes orteils... et à mes cartes routières même si mon téléphone est muni d un GPS. Source : auto123.com Source : httpwww.userfriendlycc.comimagespicture1.png 19

20 Les «Google Glass 2» sont déjà en route MIT : vers une vue plus précise pour les robots Les équipes du géant américain travaillent à une version plus élaborée des lunettes connectées. Avec des verres correcteurs? Google veut conserver son avance. Le moteur de recherche avait déjà un train d avance avec ses Google Glass, accessibles auprès d une poignée de testeurs américains depuis février dernier. Mais le géant américain ne compte pas s arrêter en si bon chemin et plancherait déjà sur une version plus aboutie de son accessoire connecté. Comment ça marche? Les Google Glass, c est une monture de lunettes sans verre permettant d afficher ses s, des vidéos, de capturer des photos ou encore de lancer une recherche sur Internet. Pour le moment, seuls quelques développeurs ont pu se les procurer (pour la modique somme de dollars soit environ euros), uniquement aux États-Unis. Europe1.fr a testé les Google Glass par Europe1fr Enfin de vraies lunettes connectées Une deuxième version, actuellement en développement, devrait bientôt être capable d intégrer des verres correcteurs selon Mary Lou Jepson, responsable des laboratoires Google. Un partenariat a été signé avec Warby Parker, fabricant de lunettes, pour la conception de ces Google Glass 2 annonce Mary Lou Jepson. Avec pour objectif d intéresser un public plus large que la première mouture, inutilisable aux porteurs de lunettes. Disponible dès 2014? Google n a jamais communiqué sur la date de sortie officielle de ses «Glass» auprès du grand public. Mais à en croire les propos de l Américaine en charge de l innovation de la firme californienne, elles pourraient être disponibles dès En revanche, ni son prix ni les pays qui pourront se les offrir n ont étés précisés. Source : europe1.fr La plupart des robots actuellement développés sont capables de voir, parfois mieux que nous, grâce à leurs caméras 3D, mais cela n implique pas forcément une compréhension précise des scènes regardées. C est justement sur ce point que travaille le MIT afin de donner un véritable sens de l observation aux robots de demain. Si les robots sont équipés de caméras à la place des yeux, ces modules leur sont inutiles sans un logiciel performant dans la reconnaissance visuelle. Difficile pour l instant pour un robot de reconnaitre une bouteille de jus d orange d une bouteille de jus de pomme à moins de l équiper d un logiciel capable d analyser les étiquettes, la forme ou la couleur des objets lui étant présentés. Un groupe d étudiants et de chercheurs du MIT dirigé par Jared Glover travaillent actuellement à la conception de nouveaux algorithmes permettant aux robots de mieux distinguer les objets et de les identifier. Le but étant de permettre aux robots de demain spécialisés dans l assistance aux personnes de se montrer plus performants, et dans le pire des cas de figure, d éviter d empoisonner son propriétaire en lui proposant des objets dangereux ou produits toxiques à la place de nourriture. Les nouveaux algorithmes développés permettent aux robots non seulement de voir et d identifier les objets, mais également d en définir l orientation. Les formules mathématiques en jeu sont complexes, mais selon Jared Glover, les nouveaux algorithmes en question auraient amélioré la vue des robots de 15 %, les rapprochant un peu plus de la vue de l homme. Lors de phases de tests, 84 % des objets présentés ont été identifiés avec succès par le robot d étude. Chose intéressante, les tests ont également mis le robot dans une situation originale, à savoir un empilage de plusieurs objets. Dans cette configuration, il a été capable d identifier les trois objets dans 73 % des cas. L avancée est significative et pourrait accélérer le développement d assistants robotisés. En outre, les algorithmes de reconnaissance pourraient ne pas se limiter à l intégration dans des robots, mais dans tout système équipé d une caméra. On pourrait ainsi voir arriver des réfrigérateurs capables de dresser précisément la liste des aliments stockés en son sein, ou de nouveaux systèmes permettant d automatiser un peu plus le passage en caisse dans les grandes surfaces, simplement en positionnant une caméra au-dessus d un chariot. Source : generation-nt 20

21 Le référencement Google Des trucs pour faire monter son site dans le moteur de recherche Par Adriana Szöke, Artmérik International RÉFÉRENCEMENT : Travail qui consiste à améliorer le classement d un site web dans les moteurs de recherche par rapport à des mots clés, dans le but d augmenter le nombre de visiteurs. (dictionnaire.phpmyvisites.net) Avoir un site web qui n est pas bien positionné dans les moteurs de recherche est comme cibler une goutte dans un océan. La conséquence : on peut perdre beaucoup de «clics», voir des opportunités. Google est de loin le plus populaire moteur de recherche presque partout dans le monde. Il a même généré un nouveau mot qui s est imposé très vite dans la langue : «googliser». Être bien positionné dans Google est donc très important, si on veut gagner de la visibilité. Google emploie environ 200 critères pour analyser les pages. Le travail pour améliorer le classement peut donc s avérer très complexe. Toutefois, il y a certaines actions qu on peut faire avant de penser à engager une agence de référencement. Dans beaucoup de cas, cela pourrait amener le site sur la première page du moteur de recherche. Des connaissances minimes sur le langage HTML sont requises, parce que c est dans la structure HTML du site qu on va faire quelques petites modifications, c est l optimisation interne. Il faut savoir que les citations du site sur les réseaux sociaux, le nombre de réactions qu elles ont générées ainsi que les liens extérieurs vers le site (sur d autres sites) sont importants pour un meilleur positionnement. Ils sont interprétés par le moteur de recherche comme un indicateur de la popularité dont votre site jouit sur le web. Noir ou blanc, gratuit ou payant On pourrait utiliser différentes méthodes pour placer une page web le plus haut possible dans la page de résultats du moteur de recherche (avec un ou plusieurs mots clés). Il y a le référencement naturel et le référencement payant ; la procédure agréée (dite «loyale», utilisé par les soi-disant «chapeaux blancs») et la procédure illicite (utilisé par les soi-disant «chapeaux noirs»). Les «chapeaux noirs» peuvent placer un site en tête de la liste dans un temps record, mais la tricherie est sévèrement punie par Google (par le bannissement). Voici quelques techniques du référencement naturel, qui font partie de l optimisation interne, recommandées par Google. Les balises et les liens Tout d abord, il faut obligatoirement activer une balise <title> (le titre de la page) et au moins une balise <h1> (heading). L activation des balises <h2> et <h3> (pour les sous-titres) est facultative. Chaque page du site doit avoir une balise <title> différente. Il s agit d un texte descriptif (des mots clés) de 30 à 60 caractères, espaces compris. La balise <h1> doit être unique dans la page et doit avoir jusqu aux 80 caractères (des mots clés), espaces compris. Il faut aussi avoir au moins un lien hypertexte qui propose une autre page (pdf, vidéo, etc.). Le texte cliquable (<a href= page-destination.html >Texte cliquable</a>) doit contenir des mots clés de 30 à 80 caractères, espaces compris. Le texte de la balise <meta name= description> s affiche dessous le titre cliquable dans la page de résultats des recherches. Il ne compte pas au classement, mais il faut convaincre l internaute de cliquer. Les mots clés Bien que les mots clés sont très importants pour le référencement, ils ne doivent pas être répétés, car on risque que le moteur range la page dans la catégorie pourriel. Pour gagner une place privilégiée, il faut les choisir avec beaucoup de soin. Google offre un générateur de mots clés (le nouveau Keyword Planner) qui pourrait aider à faire son choix. Pour l utiliser, il faut avoir un compte Adwords. Le moteur de recherche est un programme très complexe. Si vous voulez vous faire une idée de la façon dont il fonctionne, tapez «comment fonctionne Google» sur You Tube. Vous allez trouver un film d environ trois minutes dans lequel Matt Cutts, un de ses «pères» offre des explications. 21

22 LinkedIn dépasse les 200 millions de membres Par Paul Pelletier Agent en communication chez Artmérik International En 2003, il commençait avec à peine 300 membres. Le média social LinkedIn voit sa croissance continuer à coups de deux nouveaux profils à la seconde pour atteindre 200 millions de membres en Conçu pour faciliter les liaisons d affaires et les réseaux d affaires, le «Facebook» des professionnels vise à consacrer un espace pour mettre en valeur votre carrière. Il suffit d inscrire quelques informations dans la banque de données, et le plaisir commence. Pour commencer, LinkedIn enregistre votre nom, votre adresse postale et l entreprise pour laquelle vous travaillez. Il en est de même pour vos fonctions, passées et présentes. Votre nom serait présent sur tous les moteurs de recherche, s il ne l était déjà. Le site vous demande ensuite votre adresse électronique afin de pouvoir communiquer avec vous pour vous confirmer un mot de passe. C est alors qu apparaît une liste des noms que vous connaissez. LinkedIn vous demande en qui vous avez confiance et avec qui vous aimeriez rester en contact. C est ainsi que des réseaux se créent. Vous pouvez gratuitement créer votre profil professionnel, adhérer à des groupes de professionnels ou à des groupes d anciens élèves, rechercher et postuler à des postes. Si en plus vous désirez avoir un compte payant, vous pouvez voir, entre autres, qui ont consulté votre profil, et consulter les profils professionnels de plus de 175 millions de personnes. À condition de payer, entre autres aussi, vous pouvez envoyer des messages à des gens qui ne font pas partie de vos relations directes, utiliser des filtres de recherche et des alertes de recherche automatiques et enregistrer les profils dans des dossiers. Comme de raison, LinkedIn réserve une place importante à votre curriculum vitae détaillé et aux lettres de recommandation que vous écriront les anciens patrons et collègues rencontrés sur votre parcours. Il s agit d étoffer ce que vous avancez dans votre profil par vos réalisations. LinkedIn est surtout une plateforme pour vous mettre en valeur. Vous pouvez vous distinguer dans les groupes de discussion par votre implication et vos commentaires intéressants. Dans certains domaines d emploi, il est incontournable pour atteindre le marché caché qui représente 80 % du marché de l emploi. 22

23 Arbro 59 59

24 Twitter veut lever jusqu à 1,6 milliard de dollars avec son entrée en Bourse Le réseau social Twitter espère lever jusqu à 1,6 milliard de dollars avec son entrée en Bourse, selon une version actualisée du projet publiée jeudi 24 octobre sur le site du gendarme boursier américain (SEC). La société compte mettre sur le marché 70 millions d actions pour un prix unitaire compris entre 17 et 20 dollars, avec une option de surallocation pour 10,5 millions de titres supplémentaires si la demande est importante. Cela valoriserait le réseau social entre 9,3 et 11,1 milliards de dollars, et lui permettrait de lever au moins 1,19 milliard de dollars si c est le prix le plus bas qui est retenu, et 1,61 milliard s il est fixé dans le haut de la 24 fourchette et que l option de surallocation est exercée. Twitter ne précise toujours pas à quelle date il compte faire son entrée sur le New York Stock Exchange, où ses titres seront cotés sous le symbole «TWTR». Le Wall Street Journal indique toutefois, en citant des sources proches du dossier, que le réseau pourrait fixer son prix d introduction le 6 novembre et faire ses premiers pas sur le parquet le lendemain. L OMBRE DE FACEBOOK Twitter revendique désormais 231,7 millions d utilisateurs fin septembre, contre 218 millions fin juin. Il dit avoir réalisé sur les neuf premiers mois de l année un chiffre d affaires de 422 millions de dollars, plus que doublé comparé à l année précédente, mais il indique avoir subi une perte nette de 134 millions de dollars. Le groupe avait en effet avoué au début du mois avoir perdu 69,3 millions sur les six premiers mois de l année 2013, et 80 millions sur l ensemble de L un des défis pour Twitter est de ne pas reproduire les erreurs de son grand rival Facebook, dont l entrée en Bourse l an dernier avait tourné au fiasco. Facebook avait opté pour le Nasdaq, où sa première séance avait été émaillée de nombreux problèmes techniques. Il avait ensuite très vite vu le cours de son action s effondrer. Le NYSE, pour lequel Twitter a opté, revendique une forte progression du nombre de sociétés du secteur technologique le choisissant comme place de cotation. Cette tendance ne concerne pas que les start-up : le géant des logiciels Oracle a aussi décidé cet été de basculer du Nasdaq au NYSE. Source : lemonde.fr

25 Pour l amour d une POMME ilife et iwork : des applications renouvelées et gratuites sous OS X 10 et ios Par Alexandre Soucy Malgré ce que disent les gens j ai toujours dans l idée qu Apple et ses produits sont selon moi les plus innovants. Leurs publicités ont toujours attiré différentes clientèles, tel que graphistes, musiciens, amateurs de films et émissions télévisées et même des fans de Podcasts. On retrouve aussi des adeptes chez ceux qui aiment créer des montages vidéo, musical et photographique, ces derniers sont choyés avec les applications intégrées à l achat d un Mac ou celles gratuites offertes en ligne, tel que la suite ilife et iwork. Selon moi Steve Jobs n a rien inventé, il a seulement utilisé des outils potentiels que les autres entreprises avaient peur de faire progresser, cette opportunité lui a donné une longueur d avance sur ses concurrents. Apple a redonné aux produits numériques une nouvelle façon d acheter de la musique, des films, des jeux vidéo, des livres et plusieurs autres médias en créant la boutique en ligne itunes Store et Mac App Store. De plus, cette entreprise a créé de grandes surfaces de magasin technologique du nom d Apple Store, l une des plus belles innovations en marketing servant une clientèle variée. Malgré mon adoration pour la POMME, je suis conscient que bien des gens aiment les autres entreprises qui offrent les mêmes genres de produits dans ce domaine. Donc, quand on me demande si on doit acheter un PC ou un Mac, je les questionne sur leurs véritables besoins. Je suis conscient que si le besoin est seulement de jouer à des jeux vidéo, consulter des courriels et/ou naviguer sur internet, les personnes concernées seraient avantagées de se servir des outils de Microsoft Quoique tout projet peu se réaliser sur un ipad et un iphone. Pour les téléphones intelligents et les tablettes tactiles je crois qu il s agit d un choix personnel. Apple a publié hier les versions mises à jour pour ios et OS X de ses suites logicielles iworks et imovie, qui sont désormais gratuites à la fois sur les nouveaux iphone, ipad et ipod touch, mais aussi sur les nouveaux Mac. Apple a publié hier les versions mises à jour pour ios et OS X de ses suites logicielles iworks et imovie, qui sont désormais gratuites à la fois sur les nouveaux iphone, ipad et ipod touch, mais aussi sur les nouveaux Mac. Devenues récemment gratuites pour les nouveaux acheteurs d un iphone, d un ipad ou d un ipod touch, les suites logicielles iwork et ilife, d Apple, suivent le même chemin sur les Mac à l occasion de la publication d une nouvelle version mise à jour à la fois pour ios et pour OS X. iwork, qui est orienté bureautique et comprend Pages, Numbers et Keynote, ainsi que ilife, qui est orienté multimédia et comprend iphoto, imovie et GarageBand, affichent un nouveau design proche de celui d ios 7 et sont désormais compatibles 64 bits. La nouvelle version d iwork inaugure un nouveau format de fichier unifié afin de pouvoir travailler sur un document quelle que soit la plateforme utilisée (OS X, ios, icloud). Au sein de la suite ilife, c est l application musicale GarageBand qui évolue le plus, permettant notamment d enregistrer jusqu à 32 pistes. iphoto et imovie reçoivent de leur côté des outils simplifiés et de nouvelles fonctions facilitant la création d images ou de clips vidéo. A noter que les possesseurs des anciennes versions de ces suites qui les avaient donc achetées peuvent les mettre à jour gratuitement à condition d être passé sous ios 7 ou OS X Mavericks. Pour les acheteurs d un nouveau Mac, d un nouvel iphone, nouvel ipad ou nouvel ipod touch, on le répète, le téléchargement est gratuit. (EP) Source : cnetfrance.fr 25

26

27 D É T E N T E Source : meltybuzz.fr 27

28 parrainé par : Devenez ami de Cryptag International via Facebook et obtenez un coupon de tirage pour obtenir une chance de gagner un certificat cadeau de 400$ applicable chez Cryptag International

29 Îles Galápagos, Croisière d'écotourisme 4 265, 00 $ / pers. en occ. double Du 14 au 23 décembre 2013 À bord d'un catamaran tout confort, vous joignant à un petit groupe d'écotouristes avides de découvertes et de photographie animalière. Terre d'origine volcanique où la faune et la flore règnent en maîtres, les îles Galápagos forment un archipel océanique âgé de seulement trois millions d'années. Situées dans l'océan Pacifique, ces îles hébergent une faune étonnante qui inspira à Charles Darwin sa théorie de l'évolution. Venez découvrir les îles et les côtes aux allures préhistoriques de l'archipel des Galápagos. Nantes, Capitale verte de l'europe 2013 Du 1 er au 15 décembre 2013 La Folle Journée au Carnaval de Nantes, Les Heures d Été, les Rendez-vous de l Erdre, La folie des Plantes, la Hip Opsession, les Chloroph Iles à Saint Sébastien... Ces événements se mettront aux couleurs de Capitale verte , 00 $ / pers. en occ. double Ce forfait en accès libre comprend de nombreux parcours en lien avec le développement durable et un hébergement à l hôtel Ibis Budget. Québec, Délice culturel D ici le 23 février 2014 Venez vivre Paris à la belle Époque. Ce forfait en accès libre comprend: 140, 50 $ / pers. en occ. double une nuit d hébergement dans une des charmantes chambres de l Auberge l Autre Jardin, une auberge équitable un petit déjeuner style buffet avec produits biologiques, équitables un laissez-passer pour l exposition «Paris en Scène de » au Musée de la Civilisation le souper gastronomique 4 services au restaurant bistro Le Clocher Penché un certificat cadeau pour la boutique du Musée de la Civilisation Achetez les 3 forfaits pour seulement $

30 Lancement de notre carte fidélité Profitez-en! Carte fidélité -15% -15% -15% Carte N : Apportez votre carte fidélité à la Foire 2013 et vos achats seront inscrits et cumulés sur cette carte. Un rabais de 15% sur les achats réguliers sera accordé pendant un an et appliqué sous forme de crédit à chaque trimestre.

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

SOMMAIRE. AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES AVRIL 2013 TECHNOLOGIE ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Contexte et méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Investissements

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes

Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Protection des renseignements personnels, publicité ciblée et médias sociaux : Ampleur du problème : certaines observations déconcertantes Avner Levin * * Professeur agrégé et directeur, Privacy and Cyber

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

augmenter votre visibilité sur internet

augmenter votre visibilité sur internet moteurs de recherche: référencement & positionnement augmenter votre visibilité sur internet Un guide écrit par Fabrice Perrin & Nicolas Jan blue-infinity Genève blue-infinity est une société leader dans

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Le Québec, terre de traduction

Le Québec, terre de traduction Le Québec, terre de traduction S il est un endroit au monde où les traducteurs ont un marché établi, c est bien le Canada. Et le Québec, au sein du Canada, jouit d une situation encore plus privilégiée.

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur.

Google fait alors son travail et vous propose une liste de plusieurs milliers de sites susceptibles de faire votre bonheur de consommateur. Quelques resultats de méthode : Entre le 20 Juillet et le 20 Octobre 2011 : Sur une liste de seulement 60 mots clés ou séquences clés 1. 7 sont premiers sur Google soit 12 % 2. 16 sont dans les 3 premiers

Plus en détail

«Le Leadership en Suisse»

«Le Leadership en Suisse» «Le Leadership en Suisse» Table des matières «Le Leadership en Suisse» Une étude sur les valeurs, les devoirs et l efficacité de la direction 03 04 05 06 07 08 09 11 12 13 14 «Le Leadership en Suisse»

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Comment générer des revenus en Affiliation

Comment générer des revenus en Affiliation Comment générer des revenus en Affiliation Apprenez comment vous créer un système pour faire de l argent sur Internet Version 6 Programme Affiliation Entreprise Nexika Inc www.marketing-affiliation.com

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS

SOUS RÉSERVE DE MODIFICATIONS DÉCLARATION AUX MÉDIAS POUR LA PUBLICATION DU Rapport annuel 2013-2014 par François Boileau Commissaire aux services en français de l Ontario Jeudi 10 juillet 2014 11 h 00 Salle des médias Édifice de l

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

La publicité sur Internet, un gage de réussite

La publicité sur Internet, un gage de réussite 1 La publicité sur Internet, un gage de réussite mondiales, qui, plus encore qu à travers leur langue, ont le pouvoir de faire ou défaire une marque en un clin d oeil. Peu onéreuse, rapide, réactive, polyvalente,

Plus en détail

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives

Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées. Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat canadien contre l Alzheimer et les maladies apparentées Une vision collective pour une stratégie nationale sur les maladies cognitives Le Partenariat rendra possible la collaboration d un

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Choix équitable. Assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments

Choix équitable. Assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments Choix équitable Assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments Choix équitable : assurer l abordabilité et l accessibilité des médicaments Choix équitable : assurer l abordabilité et l accessibilité

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux

Mobile Business Mobile Marketing. Eléments fondamentaux Mobile Business Mobile Marketing Eléments fondamentaux Copyright International Tout le contenu de ce ebook est la propriété intellectuelle de Vange Roc NGASSAKI. Sa vente est illégale, sa copie, le partage

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Utilisation d une automobile : incidences fiscales

Utilisation d une automobile : incidences fiscales Utilisation d une automobile : incidences fiscales Les frais engagés pour l utilisation d une automobile dans le cadre d un emploi ou d une entreprise présentent un élément d affaires justifiant leur déductibilité

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres

Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres & De la planification à la réparation Les applications et sites web les plus pratiques pour vos randonnées cyclistes et pédestres SOMMAIRE 2 Introduction 2 Quelques applications utiles 4 Quelques sites

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

C EST VIRAL. KIT MÉDIA

C EST VIRAL. KIT MÉDIA C EST VIRAL. KIT MÉDIA NOTRE IDENTITÉ, c est viral. Aperçu Avec un portfolio diversifié comprenant plus de 15 sites et plusieurs projets en développement, le réseau fan-o-web représente le réseau de divertissement

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé DEP 5258 Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU DE TRAVAIL 359-147 GUIDE DE PRÉPARATION AVANT LE STAGE Tables des matières Introduction...3 Mon

Plus en détail

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015.

Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars 2015. MOT DE LA PRÉSIDENTE Séance du conseil d administration du RTL, le 12 mars 2015 Le texte lu fait foi. Bonjour et bienvenue à l assemblée publique du conseil d administration du RTL, en ce jeudi 12 mars

Plus en détail

Les clés d'un site Internet performant

Les clés d'un site Internet performant Les clés d'un site Internet performant Aventure Écotourisme Québec Congrès 2007 Conférencier : M. Jean-François Maillé, spécialiste en marketing touristique, Satellite Gestion Marketing Qui est Jean-François

Plus en détail

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie

Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Les 10 grands principes de l utilisation du data mining pour une gestion de la relation client réussie Découvrir les stratégies ayant fait leurs preuves et les meilleures pratiques Points clés : Planifier

Plus en détail

Économie et réseaux sociaux

Économie et réseaux sociaux Économie et réseaux sociaux Forum financier belge Louvain-la-Neuve 23/10/2012 Économie et réseaux sociaux Olivier de Wasseige @defimedia.be Plus de 7 internautes sur 10 sont membres d au moins un réseau

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Unité d enseignement

Unité d enseignement Unité d enseignement Volet : Titre : Matière d enseignement recommandée : Autre(s) matière(s) pertinente(s) : Autre matière pertinente : Protéger l argent et les biens Se protéger soi-même, sa famille

Plus en détail

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde?

L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? GROUPE DE RECHERCHE SUR LES PRATIQUES DE GESTION DES RÉGIMES DE RETRAITE L investissement en fonction du passif : qu en est-il de son usage à travers le monde? SOMMAIRE Le Groupe de recherche sur les pratiques

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

Quand je ferme les yeux et que je me projette dans 10 ans, je me vois mener une séance de «brainstorming» bien animée autour d'une table ronde, dans

Quand je ferme les yeux et que je me projette dans 10 ans, je me vois mener une séance de «brainstorming» bien animée autour d'une table ronde, dans 1 Quand je ferme les yeux et que je me projette dans 10 ans, je me vois mener une séance de «brainstorming» bien animée autour d'une table ronde, dans laquelle prend place une équipe de cinq ou six créateurs,

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

AdWords Guide de survie

AdWords Guide de survie AdWords Guide de survie Avril 2011 Guide de survie AdWords. Ce guide liste dix des astuces les plus utiles pour gérer une campagne AdWords efficacement, et sans gaspiller d argent. Plan de référencement

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS

SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS SONDAGE AUPRÈS DES ÉTUDIANTS CANADIENS Sommaire exécutif Présenté par : TABLE DES MATIÈRES PUBLICITÉ SUR CAMPUS P. 3 COMMUNICATIONS MOBILES P. 8 HABITUDES EN LIGNE P. 18 HABITUDES MÉDIA P. 26 MÉTHODOLOGIE

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15

Module 1 Module 2 Module 3 10 Module 4 Module 5 Module 6 Module 7 Module 8 Module 9 Module 10 Module 11 Module 12 Module 13 Module 14 Module 15 Introduction Aujourd hui, les nouvelles technologies sont de plus en plus présentes et une masse considérable d informations passe par Internet. Alors qu on parle de monde interconnecté, de vieillissement

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité

Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité Flanders Investment & Trade mise sur le travail mobile pour gagner en productivité pays : Belgique secteur : secteur public profil L entrepreneuriat international joue un rôle majeur dans le développement

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

Le Guide de l Auto-répondeur

Le Guide de l Auto-répondeur Le Guide de l Auto-répondeur Tout savoir sur cet outil puissant Ce livret PDF a été réalisé par SG auto-répondeur. Ce rapport vous est offert par : Merci d avoir téléchargé ce livret PDF! Vous pouvez :

Plus en détail

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org

Guide à l intention des parents sur. 2014 ConnectSafely.org Guide à l intention des parents sur 2014 ConnectSafely.org Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos. L étude réalisée par MédiaSmarts en 2014, Jeunes Canadiens

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE

BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE BRANCHEZ-VOUS! QU ON VOUS TROUVE Quelques statistiques Table des matières Quelques statistiques...2 Brancher 300 commerces en 3 ans...3 La campagne Branchez-vous à votre porte!...4 Marc-Henri Faure : se

Plus en détail

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR

LE GUIDE DE L INVESTISSEUR LE GUIDE DE L INVESTISSEUR Nous avons élaboré un guide des principes de base en investissement. Si vous les comprenez bien et les respectez, vous obtiendrez plus de succès dans vos investissements et par

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement

Présenté à. La Commission des transports et de l environnement La sécurité routière au Québec : les cellulaires au volant, la vitesse excessive, les motocyclistes et les conditions hivernales Mémoire Présenté à La Commission des transports et de l environnement Février

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

Qu est ce que le référencement web?

Qu est ce que le référencement web? Qu est ce que le référencement web? 1. Introduction La première préoccupation des e-commerçants et des possesseurs de sites ou blog est d attirer les internautes sur leurs pages web. Pour arriver à ce

Plus en détail

Sélection du Reader s Digest ajoute un nouveau chapitre au marketing direct personnalisé à l aide du Lab 1:1 de Xerox

Sélection du Reader s Digest ajoute un nouveau chapitre au marketing direct personnalisé à l aide du Lab 1:1 de Xerox Étude de cas Sélection du Reader s Digest ajoute un nouveau chapitre au marketing direct personnalisé à l aide du Lab 1:1 de Xerox Mathieu Péloquin, Vice-président marketing lignes de produits, Sélection

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD

LIVRE BLANC. Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD LIVRE BLANC Migration de Magento Community Edition MD à Magento Enterprise Edition MD INTRODUCTION La plateforme de commerce électronique Magento MD offre aux commerçants une solution complète, souple

Plus en détail

Multi Menu franchising inc. Franchiseur 1700 Boul. St-Elzear Ouest, local 105 Laval, Qc H7L 3N2 1-877-462-0056 info@multimenu.ca

Multi Menu franchising inc. Franchiseur 1700 Boul. St-Elzear Ouest, local 105 Laval, Qc H7L 3N2 1-877-462-0056 info@multimenu.ca Multi Menu franchising inc. Franchiseur 1700 Boul. St-Elzear Ouest, local 105 Laval, Qc H7L 3N2 1-877-462-0056 info@multimenu.ca Bonjour, Nous vous remercions de votre intérêt pour Multi Menu. Si vous

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes SOMMAIRE LES CONSTATS... 3 LA METHODOLOGIE... 3 CE QU IL FAUT RETENIR... 4 Google? Oui, mais pas que...4 Connectés, même en vacances!...4

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION

EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION AGENCE CANADIENNE DU PARI MUTUEL EXAMEN GLOBAL DU CADRE DE RÉGLEMENTATION - DOCUMENT DE DISCUSSION - Mai/juin 2006 INTRODUCTION L industrie canadienne des courses de chevaux a connu une profonde mutation

Plus en détail

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada Mars 2002 icongo, Inc 740, rue St Maurice, bureau 602 Montréal, (Québec) Canada H3C 1L5 Tél. : 514-866-2664 Télécopieur : 514-866-8404

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays?

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Actuellement, 8,8 % offres d emploi affichées au pays exigent des candidats qu ils parlent les deux langues officielles. Il s agit d une baisse

Plus en détail

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante

Guide d exploration de métiers et de professions. Approche orientante Guide d exploration de métiers et de professions Approche orientante Document rédigé par Yves Jutras Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal, 2012 Exploration de métiers et de professions

Plus en détail

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015

Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 Etude Email Marketing Attitude BtoC - 2015 SOMMAIRE I. L étude en quelques mots II. Méthodologie & Profil des répondants III. Faits marquants IV. Personas V. Conclusion I. L étude EMA BtoC en quelques

Plus en détail

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net.

Facebook. Un lien vers Facebook se trouve sur la page d accueil du site CSQ : http://csq.qc.net. Facebook Facebook est un réseau social sur Internet permettant à toute personne possédant un compte de publier de l information dont elle peut contrôler la visibilité par les autres personnes possédant

Plus en détail

«Et voilà,festival de Québec... Ta dose de Google Challenge!» ÉQUIPE 6

«Et voilà,festival de Québec... Ta dose de Google Challenge!» ÉQUIPE 6 3 RT O PP RA «Et voilà,festival de Québec... Ta dose de Google Challenge!» FIN AL ÉQUIPE 6 report et modifications À l instar de plusieurs autres équipes et pour des raisons que nous ne nous expliquons

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles

Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles Les sociétés européennes en transition vers des datacenters agiles À travers toute l Europe, des entreprises toujours plus nombreuses cherchent à transformer leurs datacenters. Une nouvelle recherche menée

Plus en détail

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services conception de site web stratégie internet production vidéo catalogue de services NEXION.BIZ Imprimé sur du papier recyclé NOTRE EXPERTISE Chez Nexion, nous possédons une solide expertise dans le domaine

Plus en détail

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer

UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer MODULE ÉVALUER SON PROJET COMPRENDRE UNE ÉVALUATION Une évaluation c est quoi, çà sert à quoi? Evaluer mon projet et son plan d action pour le faire durer L ÉVALUATION DE L IMPACT SOCIAL L Impact Social

Plus en détail