Dossier : demain, tous connectés! Anniversaire de l Armistice de 1918 Page 12. Saison prometteuse pour le COC Pages 22

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier : demain, tous connectés! Anniversaire de l Armistice de 1918 Page 12. Saison prometteuse pour le COC Pages 22"

Transcription

1 NOVEMBRE 2014 N 243 Dossier : demain, tous connectés! Mira Semaine de la solidarité internationale Page 8 Anniversaire de l Armistice de 1918 Page 12 Saison prometteuse pour le COC Pages 22

2 Jean-Yves Le Bouillonnec Maire de Cachan Député du Val-de-Marne Vice-président de la Communauté d agglomération de Val de Bièvre Reçoit tous les jours sur rendez-vous LES ADJOINTS AU MAIRE Hélène de Comarmond, 1 ère adjointe Conseillère communautaire Affaires générales - Finances - Personnel - Urbanisme Reçoit le lundi de 9h à 12h Jacques Foulon, 2 e adjoint Conseiller communautaire Développement économique - Emploi Reçoit le jeudi de 9h à 12h Edith Pescheux, 3 e adjointe Conseillère communautaire Habitat - Logement Reçoit le jeudi de 14h à 17h Samuel Besnard, 4 e adjoint Développement durable - Cadre de vie et aménagement paysager - Mobilités - Domanialité publique Reçoit le vendredi de 14h à 17h Sylvie Chevalier, 5 e adjointe Solidarités sociales et familiales - Handicap Personnes âgées - CCAS - CMS Reçoit le vendredi de 9h à 12h Thierry Crosnier, 6 e adjoint Ecoles - Restauration scolaire - Activités périscolaires et accueils de loisirs - Activités sportives Reçoit le mardi de 14h à 17h Juliette Papazian, 7 e adjointe Médiation, Prévention, Sécurité et tranquillité publique Police municipale Reçoit le lundi de 14h à 17h Camille Vielhescaze, 8 e adjoint Jeunesse - Vie des quartiers - Vie citoyenne Reçoit le vendredi de 14h à 17h Claire Marti, 9 e adjointe Cultures et patrimoine - Vie associative et bénévolat Reçoit le mercredi de 14h à 17h Hervé Willaime, 10 e adjoint Enseignement secondaire et supérieur Reçoit le mercredi de 9h à 12h LES CONSEILLERS MUNICIPAUX DELEGUES reçoivent le samedi de 9h à 12h Pierre-Yves Robin Modernisation de l action publique - Cachan numérique Caroline Carlier Petite enfance Bernard Tuprie Commerces et animations commerciales - Artisanat Tourisme Cimetière et affaires funéraires Marianne Jannot Conseillère communautaire Précarités - Santé publique Joël Fraud Développement durable - Transition énergétique Christine Rescoussié Relations et solidarités internationales - Comité des relations internationales et des jumelages Robert Orusco Conseiller communautaire Communication municipale CES DE LA MUNICIPALITÉDÉLÉGATIONS ET PERMANENCES DE LA MUNICIPALITÉDÉLÉGATIONS ET PERMANENCES DE LA Sommaire Retour sur Images 2-3 Hôtel de Ville 4-5 Conseil municipal du 2 octobre Règlement intérieur du Conseil municipal Des actions culturelles au Grand Paris Express Cadre de vie / Environnement 6-7 Ces travaux qui améliorent notre quotidien Charte de bon voisinage Charte de l arbre En Ville 8-12 Semaine de la solidarité internationale Exposition «Bébés secoués=vies gâchées» Séjours d hiver Promenade au cimetière de Cachan Marché de Noël Descente aux lampions Commémoration du 11 novembre Dossier Cachan numérique À vos agendas! Semaine de la solidarité internationale Culture Théâtre : Mon Traître, de Sorj Chalandon Le Bourgeon, de Feydeau Passé - présent Sports Club olympique de Cachan Modèles réduits, grands espoirs Et toute l actualité sportive en bref Tribunes Libre service CACHAN MUNICIPAL EST RÉALISÉ AVEC L AIDE DES DIFFÉRENTS SERVICES ET ASSOCIATIONS DE LA VILLE. Directeur de la publication : Jean-Yves Le Bouillonnec - Directeur de la rédaction: Isabelle Fouché Rédacteur en chef : Charles Viansson Ponté Rédaction : Julien Fell Iconographie : Cécile Petiot Ont participé à ce numéro : L. Muraro, E. Thevenet - Photos : Michel Aumercier, Olivier de Banes, Mira, Romain Gomes - Couverture : Petiot - Administration : Mairie, square de la Libération, BP 60600, Cachan Cedex. - Suivi des réclamations : Armelle Le Bars Tél. : Site internet : Maquette, mise en page : Pellicam productions - Impression : IPR - Tirage : exemplaires - Régie publicitaire : PLC - 31, rue de la Rochefoucauld Paris, Tél. : fax : Si vous ne recevez pas Cachan municipal, merci de nous le signaler au

3 Labelle Cachan aussi change avec le numérique Aujourd hui, la technologie est partout et, singulièrement, à travers l ordinateur familial ou mobile, les tablettes et les smartphones qui ont bouleversé notre vie quotidienne. Acheter sur Internet, lire son journal, se divertir ou se cultiver, consulter les horaires du RER, pendre un billet d avion, répondre aux courriels, échanger des affaires, commander son repas, communiquer par les réseaux sociaux, qui peut nier que notre manière d être évolue à grands pas, parfois dans un bouleversement considérable. Les gens sont connectés entre eux, et les objets le seront également de plus en plus. L enseignement, les communications, les entreprises, la science, les institutions publiques, toutes les sphères de notre vie collective sont aujourd hui revisitées. Pour notre territoire du Val de Bièvre et pour notre ville, il en est de même. La présence d écoles spécialisées et reconnues dans les métiers du numérique (EPITA, EPITECH, EFREI...), la création d accélérateurs et d incubateurs d entreprises adossés à ces écoles ont permis l émergence de nombreuses entreprises à fort potentiel de développement, accentuée par l implantation de grands groupes tels qu Orange ou IBM dans notre communauté d agglomération. Naturellement la Ville de Cachan s est inscrite dans cette stratégie numérique, pour participer à cette démarche territoriale de développement économique, mais aussi pour favoriser l évolution de nos services municipaux. Pour ce faire, franchissant une nouvelle et importante étape, la Ville vient de se doter d un Schéma Directeur Informatique, avec l objectif de créer un mouvement de modernisation numérique dont les Cachanais seront les premiers bénéficiaires. Pour cela, il était indispensable que soit réalisée la couverture de tout le périmètre communal par le très haut débit accessible avec la fibre optique, notamment dans le quartier du Coteau. Celle-ci a été laborieuse à obtenir, mais les opérations de câblage ont démarré, concrétisant l aboutissement de ce dossier que les opérateurs ne considéraient pas prioritaire. Notre Schéma Directeur Informatique s appuie sur un processus progressif et largement participatif. À partir de l état des lieux qui vient d être réalisé, nous devons désormais moderniser nos pratiques internes. Pour faciliter la vie quotidienne des Cachanais et lutter contre la fracture numérique, nous pouvons avancer efficacement et rapidement dans plusieurs domaines. Connecter toutes les écoles à la fibre, dématérialiser la chaîne financière et comptable, achever la transmission des actes au contrôle de légalité, renforcer les informations publiques à destination des habitants, multiplier les interactivités, favoriser plus encore la réservation et le paiement en ligne, sécuriser les échanges de fichiers, etc. Nous pouvons tous percevoir, dans ces chantiers, une stratégie essentielle pour la compétitivité de notre territoire, et donc pour son développement. Plus largement, il s agit bien d une source de progrès qui renforce un service public simplifié et innovant, dont la qualité s améliore au profit de tous et de chacun. Jean-Yves Le Bouillonnec Député-Maire

4 1 1 Samedi 27 septembre RETOUR SUR IMAGES L association Monsieur Vincent, qui fêtait à la résidence Saint-Joseph son 20 e anniversaire, a également profité de cette journée pour célébrer l inauguration par le maire Jean-Yves Le Bouillonnec de la nouvelle unité du Cantou. Une festive parenthèse pour se retrouver, pour les résidents, leurs proches, et tous les bénévoles et professionnels au service des personnes âgées ou handicapées. 2 3 Jeudi 2 octobre Les bénévoles de l antenne locale de l association de Prévention Routière sont venus à la rencontre des élèves des écoles maternelles cachanaises (ci-contre à l école maternelle Paul Doumer, dans la classe de Mme Pingret et de Mme N Guyen). Après une présentation ludique en vidéo des bon gestes à suivre en marchant dans la rue, un petit parcours reconstitué dans la salle de classe a permis à chaque enfant de s exercer lors d une mise en situation : passages piétons, feux tricolores, etc. 3 2 Mardi 30 septembre Le Comité de sélection «Charte qualité» de la Chambre des Métiers et de l Artisanat du Val-de- Marne a remis sa charte qualité à Benoît Mahé pour les améliorations qu il a apportées à son entreprise de plomberie et de carrelage, «Mahé plomberie», située au 42 avenue Paul Vaillant Couturier, en présence de Bernard Tuprie, conseiller municipal délégué au commerce et à l artisanat. Toutes nos félicitations! Aumercier 4 Aumercier 5 CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE Samedi 4 octobre Une rencontre tout public organisée à la bibliothèque L ensemble choral Georges Migot, créé en 1972 par Michel Vergnault, centrale fut l occasion pour les lecteurs présents de était présent à l Hôtel de Ville pour un concert donné en salle d Honneur. revenir sur l œuvre littéraire de Marie Desplechin. Accompagnés par le Frauenchor de Sickte qui a chanté des chants De son premier roman pour adultes, Sans moi, au folkloriques allemands et du reste du monde (maori, africain, catalan), troisième volume de L apprentie sorcière verte paru en les chœurs de l ensemble Georges Migot ont ensuite interprété de la septembre dernier, elle est l auteure d une quarantaine musique sacrée baroque, des chansons populaires des régions de France de livres! et un negro spiritual. 6 5 Samedi 4 octobre 6 Dimanche 5 octobre Traditionnel vide grenier de l Amicale laïque de Cachan (ALC). Du fait des travaux préparatoires à la construction de la gare de la future ligne 15 du Grand Paris Express, la centaine d exposants s était installée cette année sur le nouveau parking rue Marcel Bonnet. Et comme toujours, chineurs et autres amateurs de bonnes affaires étaient au rendez-vous!

5 DeBanes 7 Jeudi 9 octobre Dans le cadre de la 5 e Fête de l énergie, l association La Bouilloire était présente dans la salle des pas-perdus de l Hôtel de Ville. Grâce à un stand bien documenté et à de nombreux accessoires, les visiteurs ont pu se sensibiliser de façon ludique à la maîtrise et à la réduction de la consommation d énergie dans leur habitat. L opération d information s est poursuivie à la Direction du Développement Social (DDS) à la Maison des Services publics le lundi 13 octobre. Chemins d art 8 Samedi 18 et dimanche 19 octobre Pour son 23 e anniversaire, l association Chemins d art a reconduit son traditionnel week-end portes ouvertes, pour permettre aux amateurs de tous horizons de découvrir une trentaine d artistes, toutes disciplines confondues. Avec plusieurs nouveautés cette année, en marge de la manifestation qui avait pour thème Il était une fois... : «petit marché de l art» le long de la rue Guichard, exposition collective à l Orangerie, soirée étudiante de clôture à l Orangerie et à la «Sapristi Factory» Mardi 14 octobre Stand de l association La bouilloire à l Hôtel de Ville. Fruit d une collaboration de la Ville de Cachan et son CCAS avec l Association pour l insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (Adapt), la 4 e édition du forum Handicafé s est déroulée avec succès à la salle Le Marché. Ce rendez-vous est depuis sa création un lieu de rencontre privilégié entre recruteurs et candidats. RETOUR SUR IMAGES Mardi 21 octobre Dans le cadre de la «Semaine Bleue», la Résidence du Moulin rue Etienne Dolet accueillait une conférence intitulée Sécurité : les bon réflexes. La police nationale était notamment présente pour expliquer de manière interactive et en vidéo les bons gestes à adopter lors d un retrait d argent au distributeur, ou en cas d agression De Banes 10 Cross des scolaires Du lundi 13 au vendredi 17 octobre Plus de 1000 petits coureurs ont investi le parc Raspail, pour le traditionnel cross scolaire organisé par la Ville, en partenariat avec l Inspection de l Education Nationale. Tous les enfants des écoles publiques de Cachan, du CP au CM2, dont les classes pour l inclusion scolaire (Clis), ont ainsi couru pour un temps qu ils ont déterminé eux-mêmes : de 5 à 45 minutes Vendredi 24 octobre La «Fête des centenaires» s est déroulée à l EHPAD Cousin de Méricourt, en présence du maire, Jean- Yves Le Bouillonnec, et de la directrice M me Francine Amalberti. Un accordéoniste a repris à cette occasion quelques airs du siècle passé, dans une ambiance très conviviale. 3

6 HÔTEL DE VILLE CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 Conseil municipal du 2 octobre 2014 Les principaux points abordés : Adoption du règlement intérieur du Conseil municipal Le Conseil municipal adopte le règlement intérieur à la majorité : 26 voix pour (la majorité «Cachan ensemble») et 5 voix contre («Dynamisons Cachan» et «Groupe UDI»). Plus d infos, encart ci-dessous. Motion de soutien à l action de l AMF L Association des Maires de France souhaite mener une action forte et collective pour expliquer et alerter les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l Etat. La seule alternative sera de procéder à des arbitrages douloureux affectant les services publics locaux et l investissement. Le Conseil municipal approuve à l unanimité la motion de l AMF. Les autres décisions Le Conseil municipal : Approuve, à l unanimité, le compte rendu annuel d activité 2013 de la SEMACA ZAC Desmoulins ; Abroge, à l unanimité, les délibérations n et relatives au reversement de la taxe communale sur la consommation finale d électricité par le comité syndical SIPPEREC suite à l article 18 de la loi de finances rectificative pour 2014 rétablissant le taux de reversement initial de 99% ; Autorise, à l unanimité, M. le Maire à signer le marché de service relatif à la livraison de carburant et de fioul domestique L expression citoyenne au cœur du règlement intérieur L actuelle mandature, par le vote du nouveau règlement lors du Conseil municipal du 2 octobre dernier, renforce l expression citoyenne à Cachan par le biais de trois nouveaux articles : Art. 18 : Référendum décisionnel local (loi organique du 1 er août 2003) Le Conseil municipal peut soumettre à référendum local tout projet de délibération tendant à régler une affaire de sa compétence. Sur proposition du Maire, le Conseil municipal détermine les modalités d organisation du référendum local, fixe le jour du scrutin, qui ne peut intervenir moins de deux mois après la transmission de la délibération au représentant de l Etat, convoque les électeurs et précise l objet d acte ou de délibération soumis à l approbation des électeurs. Le projet soumis à référendum est adopté si la moitié au moins des électeurs inscrits a pris part au scrutin et s il réunit la moitié des suffrages exprimés. Art. 19 : Référendums consultatifs Droit de pétition (loi du 13 août 2004) Les électeurs de la commune peuvent être consultés sur les décisions que les autorités municipales envisagent de prendre pour régler les affaires relevant de sa compétence.(...) Les modalités en sont les suivantes : un cinquième des électeurs inscrits sur les listes électorales de la commune peut demander qu une consultation, sur toute affaire relevant de avec les sociétés Caldéo SAS et Delostal et Thibault et à signer tout avenant dont la passation serait rendue nécessaire dans le cadre de l exécution de ce marché et dans la limite des crédits votés ; Approuve, à l unanimité, le projet de convention de partenariat entre le Conseil général du Val-de-Marne et la ville de Cachan concernant les décorations de Noël le long des routes départementales et autorise M. le Maire à signer la convention ; Décide, à l unanimité, la cession, au bénéfice des consorts Faye, de la parcelle sise au 97 rue des Vignes à l euro symbolique ; Décide, à l unanimité, l acquisition de la parcelle sise 33 sentier des Sablons, appartenant aux Consorts Bricault, au prix de euros ; Décide, à l unanimité, l acquisition de deux lots issus de la division de la parcelle sise au 86 allée Ronsard à l euro symbolique ; Fixe, à l unanimité, l effectif des grades pour la mise à jour des effectifs et précise que l effet des suppressions et créations de postes est inscrit au budget communal ; Décide, à l unanimité, de la mise en place d une indemnité horaire pour le travail normal de nuit dont le taux horaire est fixé à 0,17 euros brut majoré de 0,80 euros pour travail intensif ; Adopte, à l unanimité, la convention avec l Agence Régionale de Santé Ile-de-France concernant les actions de vaccinations et de lutte antituberculeuse ; Approuve, à l unanimité, les conventions d objectifs et de financement présentés par la CAF pour les accueils de loisirs sans hébergement ; Alloue, à l unanimité, une subvention pour initiatives de loisirs de 1000 euros au Club des nageurs de Cachan. la compétence du Conseil municipal, soit inscrite à l ordre du jour de cette assemblée.(...) La décision d organiser la consultation appartient au Conseil municipal.(...) Puis les électeurs font connaître par oui ou par non s ils approuvent le projet de délibération ou d acte qui leur est présenté. Après avoir pris connaissance du résultat de la consultation, l autorité compétente de commune arrête sa décision sur l affaire qui en a fait l objet. Consultation référendaire à l initiative du Conseil municipal demande d avis Organisé à l initiative du Conseil municipal, ce référendum permet de consulter les électeurs sur des questions d intérêt communal par voie de référendum. Ce référendum est purement consultatif. Art. 20 : Droit d interpellation populaire Le droit d interpellation permet aux habitants, sur la base d une pétition, de demander l inscription d un point à l ordre du jour de l assemblée délibérante. Les modalités de mise en œuvre seront définies par une délibération du Conseil municipal qui sera présentée au dernier conseil municipal de l année. 4

7 Du côté des transports collectifs Dans leur travail ou leurs loisirs, les Cachanais voient leurs déplacements intimement liés à la qualité des transports en communs environnants. Quelques évolutions sont prévues dès le mois prochain... HÔTEL DE VILLE 21 décembre prochain avec le renforcement de l offre de la ligne de bus 391(6 courses supplémentaires par jour en semaine) dans le cadre du plan bus du STIF. La ligne sera également prolongée jusqu à la gare de Vanves-Malakoff permettant ainsi une correspondance avec la ligne N du réseau Transilien. Actuellement, des travaux se poursuivent à la station Denfert-Rochereau au niveau du quai n 3 pour y aménager un terminus de secours pour le RER B. Fin 2014, il permettra aux voyageurs en provenance du sud d accéder au pôle de correspondances (métro, bus, Orlybus, Vélib) et de fonctionner en cas de perturbations graves sur le RER B Nord. Le réseau de bus, quant à lui, s étoffe dès le Grand Paris Express Enfin, depuis début octobre et jusqu au printemps 2015, les travaux préparatoires du Grand Paris Express se poursuivent avec la réalisation d un puits d essai d une profondeur de 30m et d une galerie d une longueur de 15m au niveau de l ancien marché Carnot (photo ci-contre). Ces travaux ont pour but d affiner l étude des sous-sols, le sol de Cachan étant particulièrement représentatif de certains secteurs traversés par la ligne 15 sud. Les travaux se concentrant dans l enceinte de l ancien marché, les impacts sonores peuvent être perceptibles mais de façon limitée. DES ACTIONS CULTURELLES AU SERVICE DU GRAND PARIS EXPRESS Annoncées le mois dernier par Philippe Yvin, président de la société du Grand Paris, les actions culturelles au service du Grand Paris Express sont appelées à devenir «une image de marque de ce réseau». «Durant les 15 ans qui nous séparent de la dernière mise en service, les intentions artistiques, culturelles, ponctueront en permanence ce grand chantier», a-t-il poursuivit. L ambition du schéma directeur présenté se déclinera en quatre actions phares, déployées de manière concomitante et complémentaire : «Raconter», «Préparer», «Révéler» et «Animer». Raconter - Une mise en récit du projet permettra de valoriser les caractéristiques intrinsèques de chaque territoire traversé par le futur Grand Paris Express, des lieux, des histoires et des symboles spécifiques (transformations urbaines liées au chantier, découvertes archéologiques, évolution des usages, etc.). Préparer - Les gares nouvellement créées seront autant de nouveaux cadres de vie, et dans une logique de chantiers ouverts, autant d occasions de partages et d expérimentations entre créateurs, concepteurs et habitants. Révéler Des créations pérennes ou éphémères jalonneront le réseau permettant d en percevoir son étendue, sa forme et de saisir une identité commune dans la diversité des territoires desservis. Animer Ou la grande galerie en mouvement! Sur l ensemble du réseau, des œuvres voyageront. Un patrimoine évolutif, source de surprise, d émotion, de curiosité, composé d œuvres modulables, adaptables, donnant à vivre un espace de transport sensible et partagé. Les gares seront donc, du début du chantier à leur livraison, le terrain et le laboratoire de belles expérimentations artistiques et culturelles. Une invitation à développer des approches audacieuses, à la fois en termes de formes et de contenus, mais aussi de partenariats et de dialogue avec les habitants. 5

8 CAE DE VIE / ENVIRONNEMENT Ces travaux qui améliorent notre quotidien Nombre de travaux sont en cours ou à venir : votre magazine vous informe. Promenade inter-quartier Ronsard Fin novembre, vous pourrez découvrir un nouveau tronçon de promenade inter-quartiers. L entreprise Universal paysage procédera aux plantations de 44 arbres et massifs, de 214 arbustes variés et de 252 rosiers de floraisons diverses. Roseraie Tilly Les travaux de gros œuvre de reprise du mur en limite de la rue Gallieni, et d aménagement des accès sécurisés à la roseraie Tilly sont terminés. En novembre, le chantier se poursuit par les plantations de rosiers (buissons, tiges et grimpants) et de deux arbres. Puis l entretien et les plantations ultérieures se poursuivront en régie par les jardiners de la ville. CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 Chaudière de l école Pont royal La chaudière au fioul de l école Pont royal a été remplacée par une chaudière gaz à condensation. Plus performant, cet équipement permettra de réaliser des économies d énergie tout en optimisant le confort. Plantations du Conseil général (voies départementales) À partir du 17 novembre, et pour une durée d environ 5 semaines, des plantations d arbres vont être réalisées par le Conseil général : remplacement de six érables pourpres rue de Provigny, de deux cerisiers à fleurs rue des Saussaies, au droit du n 8 et au niveau de l accès de l allée des Lours, ainsi que d un platane avenue du Président Wilson, au droit du n 26. Boulevard de la Vanne Les travaux de reprise d assainissement sont terminés et seront suivis par l aménagement de la voirie, par tronçons, jusqu en février prochain. Le chantier se situera ainsi entre la rue de la Pléiade et l avenue du Panorama pour la première phase. UNE GRUE SUR LE CHANTIER DU THÉÂTRE Après une série d études préalables, une grue vient d être installée sur le chantier du Théâtre de Cachan Jacques Carat. Avec une hauteur de 38,8 mètres et une longueur de flèche de 60 mètres, aucun effet d environnement immédiat n est à envisager, les bâtiments proches des travaux ne dépassant pas les 21 mètres. La sécurité des piétons est également assurée puisque aucune charge ne devrait surplomber ni la voie publique, ni le stade Dumotel, ni les terrains des propriétés voisines. L installation de cet engin de levage permettra de commencer les travaux de gros œuvre qui vous seront détaillés dans les prochains numéros. 6

9 Une charte pour mieux vivre ensemble Affichée dans la plupart des immeubles de la Ville, cette charte rappelle quelques règles élémentaires de savoir-vivre qui permettent d améliorer notre quotidien et de favoriser le vivre ensemble. Prévenir les litiges entre voisins, veiller au respect de notre cadre de vie et favoriser le vivre ensemble, tels sont les objectifs de la Charte de bon voisinage rédigée et adoptée en 2009 par la Commission Habitat-Cadre de vie, qui réunit des représentants des amicales de locataires du parc HLM et des représentants des conseils syndicaux des copropriétés des différents quartiers de Cachan. La charte se décline autour de trois thématiques : la tranquillité et la convivialité, la propreté dans les immeubles et aux abords de ceux-ci ainsi que la sécurité du quartier. «Les habitants ont une véritable expertise de l usage de la Ville et il est très important que chacun contribue à la mise en œuvre de cette charte, rappelle Edith Pescheux, maire-adjointe en charge de l habitat et du logement. Depuis l adoption de ce document, nous avons travaillé sur les différentes thématiques concernées et multiplié les échanges entre les habitants et les services de la Ville afin de mieux répondre aux problématiques rencontrées», précise l élue. Dans cette optique, des visites urbaines rassemblant des habitants, des élus et des représentants des services municipaux ont commencé dans plusieurs quartiers de la ville. L objectif? Élaborer un diagnostic et trouver ensemble des solutions. Un dialogue indispensable entre la Ville et les habitants qui permet à chacun de mieux vivre à Cachan. Pour en savoir plus : votre-ville/habitat-logement CAE DE VIE / ENVIRONNEMENT Le Val-de-Marne adopte une nouvelle «Charte de l arbre» Le long des routes, des rues, dans les parcs, dans les espaces verts Les arbres embellissent notre paysage, contribuent à améliorer la qualité du climat et de l air, participent au développement de la biodiversité. À l heure actuelle, le département du Val-de-Marne compte près de arbres d alignement plantés le long des routes départementales, et près de 60 nouveaux sujets sont plantés chaque année. Afin de redéfinir la gestion de son patrimoine arboré, le Conseil général a adopté à l unanimité une nouvelle «Charte départementale de l arbre» le 19 mai dernier. Ce document, qui prolonge la politique engagée par le Département lors de l adoption de la première édition de la charte en 1994, formalise et définit un ensemble de règles pour préserver, gérer et enrichir le patrimoine arboré de notre département pour les années à venir. Et impacte aussi quotidiennement le travail des services municipaux de la Ville de Cachan, qui se réfèrent à cette charte lors de l entretien des espaces verts ou de travaux de voirie : politique de (re)plantation d arbres, règles d entretien (tailles, calendrier d élagage, «zéro pesticides», abattage ), conservation et protection de ce patrimoine naturel. La politique volontariste menée par le Département en faveur de l arbre depuis une vingtaine d années a été récompensée en 2008 par le Comité national des Villes et Villages fleuris : le Val-de-Marne est, à ce jour, le seul département lauréat du Grand prix national de l Arbre. Nouveaux Commerces BIENVENUE AUX NOUVEAUX COMMERÇANTS! > Restaurant «Sel et Braise» Truculant, Claudio Santos virevolte en salle, de table en table, mêlant toujours à la présentation de ses plats une touche d histoire, tel ce filet de bœuf portugàlia, agrémenté de jambon de pays, créé à Lisbonne vers par un italien! Qui pourra côtoyer de copieuses brochettes, une viande de porc aux fruits de mer ou une Peixena Caçarola, matelotte de poissons aux pommes de terre... Que des produits frais, cuisinés essentiellement à la braise, selon les plus traditionnelles recettes de grand-mère. A déguster avec un vin... portugais, évidemment! Des rouges légers et fruités, comme le Cabeça de Toiro et le Papa Figos, ou plus puissants tel l exceptionnel Garrafeira dos Socios. Sans oublier les blancs, ou les «vins verts» comme le Muralhas de moncao. Un voyage sous le soleil des grandes régions viticoles portugaises : Setubal, Douro, Dao, Alentejo place Jacques Carat, ou , Du mardi au samedi, 12h-14h30 et 19h-22h30 et dimanche 12h-14h30. 7

10 EN VILLE Semaine de la solidarité internationale L édition cachanaise de cette 17 e Semaine de la solidarité internationale s annonce particulièrement riche en échanges et en découvertes. CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 Libres échanges Au cœur de la Semaine de la solidarité internationale, figure principalement l occasion de rencontrer les acteurs locaux et de découvrir leur travail dans les pays concernés. Après l installation du nouveau Conseil des étrangers (lire ci-dessous), le Comité des relations internationales et des jumelages (CRIJ), qui soutient les projets des associations cachanaises, proposera pour la deuxième fois une journée de table ronde, d échanges et de débats. Ouvert à tous, ce véritable forum se déroulera selon trois temps forts : les associations cachanaises présenteront leurs actions en Afrique (Sénégal, Mali, Niger, Bénin et Madagascar) et en Amérique du Sud (Pérou) ; après la projection d un court-métrage, une table ronde permettra d aborder à travers de nombreux exemples l impact de la culture locale sur le succès des projets ; enfin, la question de l adaptation des outils et techniques aux traditions des régions ou pays aidés fera l objet d une conférence-débat. De son côté, la Maison Cousté accueillera une soirée consacrée aux droits des femmes, à l initiative du collectif Ta Parole. Au programme : échanges, table de presse, Dans le cadre de Ciné Regards africains, le film franco-sénégalais Des étoiles sera projeté gratuitement à La Pléiade, en présence de la réalisatrice. Pour la deuxième fois, le Comité des relations internationales et des jumelages (CRIJ) organise une journée d échanges et de débats. exposition et scène slam et musique au féminin, avec Tata Milouda et Anne-Liz. Le centre socioculturel Lamartine organisera une soirée karaoké, dont les recettes permettront l achat de colis alimentaires. Les arts, témoins du monde C est devenu un rendez-vous incontournable de cette semaine : lancé à Cachan par l association Afrique sur Bièvre, avec le soutien de la Ville, le festival Ciné Regards africains revient pour sa 8 e édition. Au programme des séances à La Pléiade, trois long-métrages sénégalais de 1973 à 2013, avec pour thème «rêves d ailleurs». La photographie sera elle-aussi présente, avec une exposition de Pierrot Men, artiste internationalement reconnu pour le regard tendre et poétique qu il porte sur son pays, Madagascar. À noter, la bibliothèque centrale et la librairie Chroniques consacreront toutes les deux leurs vitrines aux auteurs et artistes de l hémisphère sud. Agenda des événements : lire p. 17 Le programme complet de la Semaine de la solidarité internationale est disponible dans les équipements municipaux et sur le site de la Ville : Un nouveau Conseil des étrangers Présidé par le Maire, le Conseil des Étrangers est composé de 25 personnes de nationalité étrangère non communautaire. Il a pour but de favoriser l expression citoyenne des étrangers résidant à Cachan et participant à la vie de la cité. Constitué de membres issus de 13 nationalités différentes, le premier conseil avait été installé en avril Le 15 novembre prochain, c est une nouvelle assemblée qui entamera son mandat et défendra ses axes de réflexion et d initiations. Mira 8

11 «Bébés secoués = Vies gâchées» À l occasion du 25 e anniversaire des droits de l enfant, le docteur Dronne, médecin-directrice du centre médico-social Georges Grün, a organisé, en partenariat avec le Conseil Général la mise à disposition d une exposition sur les «bébés secoués». Pédagogique et interactive, cette présentation itinérante vise à aider les parents à comprendre leurs réactions face aux pleurs de leurs bébés, et à savoir trouver de l aide dans les situations difficiles. EN VILLE Chaque année en France, 200 cas de syndrome de bébés secoués sont déclarés aux urgences, souvent causés par une personne de leur entourage exaspérée par les pleurs de l enfant. Banalisée, cette maltraitance infantile grave provoque des lésions importantes du système nerveux et conduit même parfois à la mort du nourrisson : 10% à 40% meurent d un traumatisme crânien, tandis que les autres en garderont des séquelles à vie. Une exposition interactive Pour sensibiliser les familles, la Ville de Cachan va présenter de manière itinérante l exposition interactive «Bébés secoués=vie gâchées», mise en place par la protection maternelle et infantile (PMI) du département. Trois panneaux proposent ainsi des comportements à adopter lorsqu on se sent dépassé par les pleurs d un bébé, et un poupon avec un crâne transparent montre, lorsqu il est secoué, les zones endommagées et les séquelles que cela peut entraîner. Dans le but de sensibiliser un maximum de parents et de professionnels, l exposition sera installée : Du 3 au 7 novembre à la crèche multi-accueil du Petit Poucet 4 place du Millénaire Du 10 au 14 novembre à la crèche Le Chat Botté 22 rue des Deux Frères Du 17 au 28 novembre au Relais Assistantes Maternelles 20 place Eustache Deschamps Le centre médico-social fête bientôt ses 50 ans! Créé afin de favoriser l accès aux soins pour tous, le centre médico-social Georges Grün fêtera ses 50 ans l an prochain. Il répond à la volonté de la Ville d offrir des services médicaux en adéquation avec les préconisations de la Haute Autorité de Santé (HAS), et dispose par ailleurs d un plateau technique dentaire modernisé il y a deux ans. Le centre propose trois consultations en médecine générale, ainsi qu une dizaine de spécialités médicales : radiologie-échographie générale, cardiologie, dermatologie, gynécologie, ophtalmologie, ORL, phlébologie-doppler-pathologie vasculaire, rhumatologie, chirurgie dentaire, kinésithérapie. L équipe du CMS est également à l initiative de nombreuses actions de santé publique, comme par exemple l exposition «bébés sécoués» (lire ci-dessus), l opération canicule menée pendant l été, le dépistage de la tuberculose, la campagne de vaccination contre la grippe, prévention contre le sida, dépistages bucco-dentaires, etc. Centre médico-social 7 av. Cousin de Méricourt Nouveaux créneaux d accueil au RAM Quoi de neuf au Relais Assistantes Maternelles (RAM)? A partir du 4 novembre 2014, le RAM propose deux nouveaux créneaux d accueils réservés aux assistantes maternelles et aux gardes à domicile les mardis et les jeudis de 16h à 18h. En plus des accueils jeux proposés en matinées de 9h30 à 11h30 du lundi au vendredi, ces deux nouveaux créneaux horaires pourront accueillir jusqu à 5 professionnelles accompagnées des enfants en garde (jusqu à 3 ans). Les parents auront la possibilité de venir chercher leur enfant directement au RAM jusqu à 17h45. Pour vous inscrire, contacter le RAM au ou 9

12 Plaquette_SejourHiver2015_CACHAN.indd 1 28/10/14 10:47 EN VILLE Mémoire et promenades au cimetière de Cachan Créé en 1823 après la fermeture du vieux cimetière d Arcueil, le cimetière de Cachan, niché entre l aqueduc, rue de chemin de fer, et l avenue Carnot, est toute l année un lieu de recueillement, mais aussi de flânerie. nombreuses célébrités (le poète Eustache Deschamps, le photographe Edouard Baldus, l écrivain Henry Poulaille...) par ailleurs repérables à l entrée sur un plan, les allées régulièrement restaurées et entretenues, fleuries et arborées, sont autant d îlots d évasion pour le citadin en quête d un instant de calme : les repères végétaux ne manquent pas ; des compositions florales multicolores à l entrée aux charmes «carpinus betulus» qui ont remplacé l an passé les vieux cerisiers de l allée ouest, formant désormais une voûte végétales singulière (photo ci-contre)... Les tombes anciennes parfois enchevêtrées et les nombreux aménagements paysagers des lieux sont une perpétuelle invitation au repos de l âme, tant pour les morts que pour les vivants. Si de nombreuses familles ont profité du 1 er novembre dernier pour venir fleurir les sépultures de leurs défunts proches, les promeneurs étaient également au rendez-vous. Outre les stèles de Des infrastructures de qualité En marge de l inhumation traditionnelle, les familles endeuillées ont également la possibilité d opter pour la crémation. Le crématorium du Val-de-Bièvre situé à Arcueil, géré par le SIFUREP, comporte trois salons d attente, une grande salle de cérémonie sonorisée et même un «jardin du souvenir» pour la dispersion des cendres. Un mode d inhumation qui tend à se développer : si la crémation en France représentait 1% des obsèques en 1979, on a aujourd hui dépassé les 33%. CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 Résultats des élections de parents d élèves Le 10 octobre dernier, l élection des représentants des parents d élèves a eu lieu dans les 11 écoles communales. Ecoles maternelles Belle-Image : 8 sièges (parents indépendants) Carnot : 5 sièges (FCPE) Coteau : 9 sièges (FCPE) La Plaine : 10 sièges (FCPE) Paul Doumer : 6 sièges (FCPE) Pont Royal : 3 sièges (parents indépendants) Ecoles élémentaires Belle-Image : 3 sièges (parents indépendants) 3 sièges (UNAAPE) Carnot : 10 sièges (FCPE) Coteau : 15 sièges (FCPE) La Plaine : 16 sièges (FCPE) Paul Doumer : 16 sièges (FCPE) Séjours d hiver : inscrivez-vous avant le 2 décembre! Séjours hiver POUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS ORGANISÉS PAR LA VILLE DE CACHAN Pour les 6/11 ans «Nos plus belles descentes» à Gérardmer (Hautes Vosges) Du 14 au 21 février Du 21 au 28 février Ski alpin ou ski de fond, balades en raquettes, luge, construction d igloo, etc. Village d Ancelle (Hautes Alpes), à 18 km de Gap Du 14 au 21 février Du 21 au 28 février Ski de piste, cours ESF, randonnée raquettes, construction d igloo. Pour les 12/15 ans Bramans (Savoie) Du 15 au 21 février Du 22 au 28 février Ski alpin, snowboard, raquettes, veillées, etc. Comment s inscrire? Remplissez un bulletin d inscription par enfant avec un acompte de 45 euros, auprès du service enfance & jeunesse, 2 rue Gallieni, avant le 28 novembre. Formulaire disponible sur Vous recevrez un courrier confirmant votre réservation avant le 20 décembre. L inscription définitive se fera ensuite au service enfance et jeunesse du 5 au 16 janvier avec votre carte de quotient familial. Renseignements au

13 Marché de Noël en famille Aumercier Le samedi 6 et le dimanche 7 décembre, le traditionnel marché de Noël de Cachan se tiendra square de la Libération. Animations et gourmandises pour les petits... mais aussi pour les grands! La «perle rare» C est peut-être aussi dans cette ambiance festive que certains trouveront l inspiration pour une idée de cadeau. Artisans et créateurs présenteront également au public des sacs à mains originaux, des bijoux nacrés ou fantaisie dans toutes les matières, savons traditionnels, décorations de Noël ou artisanat russe... De quoi dénicher la perle rare, juste en bas de chez vous! EN VILLE Aumercier Le Père Noël en a pris l habitude : il sera bien présent, quelques jours avant les fêtes, au marché de Noël de Cachan! Autour de lui, de nombreux stands variés pour tous les promeneurs. Les plus gourmands s attarderont sur les fromages, escargots, foies gras, vins et autres produits du terroir, histoire peut-être d agrémenter la table du réveillon à venir. Tandis que les plus jeunes, après une balade en calèche ou après avoir pris le temps de nourrir les bébés animaux du clown-fermier, seront peut-être tentés par les chocolats, confiseries, miels et pains d épices des producteurs présents! Aumercier Descente aux lampions du Coteau Organisée à l initiative du comité de quartier du Coteau, la traditionnelle descente aux lampions aura lieu le samedi 6 décembre prochain. Comme l an passé, des lampions seront distribués et les participants pourront rejoindre le cortège lors de l un des trois départs que comporte le parcours : à 17h dans le jardin des immeubles de l allée Gustave Courbet, à 17h15, rue des Saussaies près de la salle Le Marché (cette année, passage sur la dalle et sortie par la rue François Rude), et enfin à 17h45 au niveau de la résurgence de la Bièvre. La joyeuse troupe ainsi constituée rejoindra le marché de Noël, square de la Libération (à la mairie), où une boisson chaude sera offerte à chacun des participants. Venez nombreux! Aumercier \\ EN BREF 9 e salon des vins Le Lions Club de Cachan Val-de-Bièvre organise son neuvième salon des vins le samedi 15 et le dimanche 16 novembre, pour financer ses actions humanitaires. Outre la vingtaine de producteurs présents, les visiteurs pourront également découvrir de nombreux produits du terroir tels que charcuteries, fromages, saumon fumé, foie gras. Grange Gallieni, 2 rue Gallieni, de 10h à 19h, entrée libre. Élections des locataires HLM Les élections des représentants aux Conseils d Administration de la SAIEM et de l OPH se dérouleront le 6 décembre prochain. Les candidats doivent proposer une liste de six personnes réunies en association, et pourront être élus par les titulaires d un contrat de location depuis au moins six semaines avant la date de l élection. Les représentants disposent ensuite d un droit de décision à égalité avec les autres administrateurs sur des sujets tels que les orientations stratégiques, programmes de travaux, augmentation des loyers, etc. Vote par correspondance dès le 24 novembre, ou le 6 décembre dans l un des bureaux de l OPH (11 rue F. Rude, 6 allée G. Courbet ou 3 rue C. Desmoulins) ou de la SAIEM (4 allée Pierre de Montreuil), entre 8h et 12h. Kinésithérapie M mes Tiphaine Saillard et Romy Thorez, diplômées d État, ouvriront leur cabinet dès le 3 novembre, au 1 rue Victor Schoelcher. Tél : Erratum Dans l article du précédent numéro (octobre 2014-page 4) «Le CSC Lamartine fête ses 20 ans!», le travail mentionné comme étant celui de Catherine Hopsitel seule est en fait le fruit d une plus large collaboration. Merci donc également aux trois autres artistes de l association Chemins d art : Michel Donguy, Brigitte Rio et Térésa Timmermans! 11

14 EN VILLE Anniversaire de l Armistice de 1918 Mardi 11 novembre, auront lieu à Cachan les manifestations organisées à l occasion du 96 e anniversaire de l Armistice de Du fait du lancement cette année des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, la célébration de l Armistice dans ce contexte sera marquée d une attention particulière, à laquelle tous les Cachanais sont invités à se joindre. L armistice de 1918 est signée le 11 novembre à 5h15, dans un wagon-restaurant aménagé à Rethondes, au cœur de la forêt de Compiègne. Le cessez-le-feu qui s ensuit met fin à un conflit au cours duquel près de 9 millions de personnes auront trouvé la mort. La France, seule, aura presque perdu 1,4 million de ses soldats et civils dans les combats et les bombardements. Un temps pour se souvenir Outre le souvenir des cloches célébrant joyeusement la victoire, la cérémonie du 11 novembre commémore donc la «der des der» et surtout le sacrifice de tous ceux qui durant la Première guerre mondiale sont morts pour la France. Les participants sont invités à se rassembler Square de la Libération dès 10h45, la cérémonie proprement dite débutant à 11h au Monument aux morts, avec la participation des élèves des écoles élémentaires, des lycéens de Maximilien Sorre et du Conseil des jeunes. La cérémonie sera prolongée ensuite au Carré militaire du cimetière communal, avenue Carnot. CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 IL Y 100 ANS : LA «COURSE À LA MER» D un assassinat, celui de l archiduc autrichien François-Ferdinand par un étudiant serbe le 28 juin 1914, au jeu des alliances, l Europe s enflamme comme une traînée de poudre. Dès la mi-août, en quelques jours, 6 millions d hommes se retrouvent sous les drapeaux! Les premières offensives plongent les belligérants dans un conflit que tous espèrent rapide... Et la déconvenue est grande, à l issue de la contre-offensive de la Marne (6-11 septembre 1914) : épuisées, les armées antagonistes se sont enterrées face-àface dans un début de «guerre des tranchées». La seule issue semble être, pour les deux parties, de déborder l adversaire par le Nord-ouest, entre l Oise et la mer du Nord : c est la «course à la mer»! Des combats confus se déroulent alors en Belgique et dans le nord de la France. Les alliés (Français et Britanniques, à cet instant) combattent les Allemands pour conserver les ports se trouvant sur la côte, et maintenir une liaison vitale avec la Grande-Bretagne. Après plusieurs combats, et notamment deux grandes batailles que sont celles de l Yser et d Ypres (du 15 octobre au 17 novembre), les deux côtés s épuisent, tant au plan du personnel que des munitions. Les Allemands relâchent leurs poussées et peu à peu s arrête la «course à la mer»... Le front se stabilise dans la boue sur près de 750 km, de la mer du Nord à la frontière Suisse. Une situation qui durera désormais quatre longues et terribles années. 12

15 Demain, tous connectés! Totalement refondu en 2008, le site internet de Cachan lançait en 2012 sa troisième version, offrant à l internaute une information plurielle, accessible à tout moment, et des démarches administratives facilitées. Aujourd hui, avec «Cachan numérique», la Ville poursuit bien plus loin le travail accompli jusqu alors, affichant la volonté d une ville à la pointe du numérique et d une véritable e-administration au service des citoyens. Ce plan d actions pluriannuel résolument tourné vers l avenir, va progressivement moderniser et simplifier le quotidien des habitants. «Cachan numérique» se déploiera sur les quatre années à venir.

16 EN VILLE CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 DOSSIER «Cachan numérique» : une ambition au service des Cachanais Cachan s engage dans une démarche de développement du numérique au profit de l ensemble des habitants. Un plan pluriannuel d actions a été établi pour passer du projet au concret, en prenant en considération les aspirations des habitants et l évolution des technologies. La ville a élaboré une stratégie en plusieurs points pour la réalisation du projet «Cachan numérique». Le réseau informatique de la ville est de bonne qualité ce qui permet un équipement en matériel plus performant et en logiciels plus modernes pour faciliter l organisation des services municipaux en particulier au profit des démarches des usagers. Un nouveau logiciel «famille» permettra d optimiser la gestion des services et prestations. Plusieurs services municipaux verront également leurs logiciels évoluer : l état-civil, l action sociale, la police municipale, les bibliothèques, la gestion des parkings, etc. En 2015, le site Internet évoluera ainsi que le portail «famille». La dématérialisation des démarches, déjà existante actuellement, est également un point clé de la stratégie mise en œuvre. Elle sera poussée afin que les démarches des administrés puissent se faire dans la simplicité et la sécurité. Autre point essentiel, la ville va développer un «dialogue citoyen» avec la création d un dossier unique pour les Cachanais, dossier qui sera consulté et enrichi à chaque nouvelle démarche. Une démarche numérique déjà récompensée Lors de sa première participation au label Ville internet en 2012, Cachan avait obtenu deux des cinq arobases pouvant récompenser les communes qui mettent en œuvre une politique significative en matière de démocratisation des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication (NTIC). Un essai transformé cette année avec l obtention d une La décision d un jury guidée par les actions menées dans six grands domaines par les collectivités candidates : vie pratique & vie quotidienne, vie culturelle & vie éducative, vie privée & vie sociale, vie politique & vie citoyenne, vie professionnelle & vie économique, et organisation & gouvernance. Un nouveau portail au service des usagers Plus qu une simple distinction, l obtention par Cachan de ce label met en lumière la volonté municipale d avoir toujours voulu porter la Ville à la pointe du numérique. Totalement refondu en 2008, le site de la Ville lançait en 2012 sa troisième version, garantissant ainsi à l internaute une information diversifiée et accessible à tout moment, et des démarches administratives facilitées. Pour cela, l organisation des services municipaux va évoluer vers une plus grande transversalité et un travail collaboratif, le tout au profit des Cachanais. Le «portail famille» créé alors, et dont l utilisation s est depuis largement généralisée, permettait aux Cachanais d éviter de nombreux déplacements en mairie : formulaires téléchargeables, demandes d actes d état civil en ligne, consultation et règlement en ligne des factures scolaires, etc. Au premier semestre 2015, le site de la Ville connaîtra une nouvelle mutation, dans le cadre du nouveau plan pluriannuel «Cachan numérique». Une toute nouvelle version entièrement repensée, dans laquelle chaque Cachanais disposera d un accès personnalisé : outre un système de coffre fort virtuel et parfaitement sécurisé pour y stocker ses documents officiels, l utilisateur profitera d une dématérialisation accrue de ses démarches pour toujours plus de confort et de souplesse. 14

17 A l heure de l école numérique L entrée des écoles dans l ère du numérique est inscrite dans la loi de refondation de l école de la République. Cachan avait déjà posé les premiers jalons de cette ambition dans plusieurs écoles de la ville. Est maintenant venu le temps de passer à l étape suivante, en élaborant une stratégie de déploiement homogène et programmée en parfaite concertation avec l Education nationale. Pourquoi le numérique? L école s inscrit dans la dynamique numérique pour l apprentissage des enfants. Il permet l accès à des contenus de qualité, en réduisant la fracture sociale numérique y compris pour les enfants atteints de handicap. Le rapport au savoir se fait différemment, les enfants développent un esprit plus critique face aux médias et à leurs contenus notamment et développent des compétences pour le travail collaboratif. Les pratiques pédagogiques se renouvellent avec des cours plus participatifs, des apprentissages plus personnalisés et une certaine continuité entre les activités éducatives dans et hors de la classe. Enfin, le plaisir d apprendre et d aller à l école se fait plus grand permettant une réduction du décrochage scolaire et une sensibilisation aux multimédias et aux nouvelles formes de technologies. Le numérique à l école se tourne aussi vers les enseignants. Ceux déjà en poste sont formés aux apports du numérique dans leurs pratiques pédagogiques dans le cadre de la formation continue. Les futurs enseignants sont quant à eux, depuis septembre 2013, formés au et par le numérique dans les écoles supérieures de professorat. Le numérique dans les écoles aujourd hui Les investissements pour le déploiement du numérique dans les écoles de Cachan ont débuté il y a quelques années de cela. Toutes les écoles disposent d une connexion à Internet. Le niveau d équipement est différent entre les écoles maternelles, dont les équipements informatiques sont centralisés dans les salles des maîtres, et les écoles élémentaires. Celles-ci disposent toutes d une salle informatique qui permet de faire travailler tous les élèves d une classe en même temps. Depuis septembre 2014, 12 tableaux numériques interactifs (TNI) sont installés dans différentes écoles de la ville. Ces équipements permettent une grande souplesse d utilisation et de multiples possibilités d apprentissages (logiciels, manuels numériques, enregistrement des données ). L Education nationale a fourni à la CLIS de l école Paul Doumer des ordinateurs dotés de claviers Perkins spécialement adaptés pour les personnes présentant une déficience visuelle. Enfin, un atelier de sensibilisation aux usages d Internet est proposé aux élèves de CM2. et demain Une des premières actions à mener est d améliorer la connexion Internet des écoles. Des travaux de génie civil seront réalisés pour connecter les écoles au très haut débit. L équipement sera différent en fonction du niveau, maternel ou élémentaire, compte tenu d un besoin différent. À terme, les écoles maternelles seront équipées d un ordinateur et d un vidéo projecteur. L Education nationale privilégie pour les écoles élémentaires les outils qui favorisent le travail collaboratif et en réseau, du type classes mobiles (tablettes ou ordinateurs portables). D ici à 2017, toutes les écoles élémentaires seront dotées de TNI. Enfin, l Education nationale mène une réflexion en direction des CLIS afin d utiliser l attractivité des outils numériques pour permettre aux enfants porteurs de handicap de dépasser leurs difficultés d apprentissage. Entre 2013 et 2017, la ville de Cachan aura investi plus de euros dans ce projet. Calendrier prévisionnel des équipements dans les écoles : 2015 : école Belle Image ; 2016 : école Paul Doumer ; 2017 : école La Plaine ; 2018 : écoles Carnot et du Coteau. DOSSIER M me Adeleine, enseignante en CM2, école Carnot «J utilise un TNI avec mes élèves depuis septembre et Internet. J utilise beaucoup le TNI pour les cours 2013 et j estime avoir beaucoup de chance. Le TNI d anglais, d histoire, de géographie, de sciences ou s inscrit dans un partenariat pédagogique entre d art. Pour le français et les mathématiques, je dois l enseignant et ses élèves. Par ce biais, les élèves encore travailler sur l adaptation de la pédagogie. se familiarisent avec les nouvelles technologies. Le En tant qu enseignante, le numérique me pousse à numérique devient un outil d apprentissage basé sur concevoir la pédagogie différemment pour l y intégrer. l interaction permettant l utilisation de la vidéo, du son Loin d être une contrainte, c est un plus qui enrichit la pédagogie et le savoir transmis aux élèves. Notre rôle notamment est de les amener à construire un raisonnement pour utiliser le numérique de façon pertinente et en en repérant les dangers. Le numérique fait partie de la société et l école doit l intégrer dans sa pédagogie, c est indispensable.» 15

18 EN VILLE CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 DOSSIER 1 citadelle 2 Pleïade 3 Saussaies 4 Vanne 5 G. Péri 6 Aqueduc La fibre optique pour tous La fibre optique constitue un enjeu majeur en matière de développement économique, c est aussi un facteur de progrès social. De la modernisation des services publics au développement du télétravail ou l essor des appareils connectés, la fibre est une avancée décisive pour l avenir. La Parole à Aujourd hui, près de 60% des logements Cachanais - soit plus de 8600 logements - sont éligibles à la fibre optique déployée par l opérateur historique. La Ville s est mobilisée fortement et après une série de concertations et d études, l opérateur s est engagé à poursuivre l extension de la fibre optique sur le reste du territoire, notamment sur le quartier du Coteau, quartier très pavillonnaire dit sous-dense. Un calendrier concret a été mis en place, dès les premiers mois de 2015, les habitants de la zone Citadelle et Pléiade seront éligibles au THD. Les secteurs Saussaies et Vanne seront fibrés dès 2016, tandis que les secteurs G. Péri et Aqueduc seront raccordés à horizon La fibre optique permet d atteindre un débit Internet environ cent fois supérieur à celui des connexions ADSL encore largement utilisées aujourd hui... En chiffres visiteurs uniques sur le site internet de la Ville en et en 2013! visiteurs uniques en 2013 sur la version mobile du site, 473 abonnés à la lettre d information électronique, 290 mentions «j aime» sur la page Facebook de la Ville (moyenne d âge des likeurs : 25 à 34 ans) 150 visiteurs pour la version en ligne de la récente exposition «Cachan comme en 14» Pierre-Yves Robin conseiller municipal municipal délégué à la Modernisation de l action publique & Cachan numérique En quoi le «numérique» s inscrit-il aujourd hui comme un enjeu? Le «numérique» est aujourd hui présent dans toutes les villes. Au-delà de l utilisation individuelle, le numérique se révèle également être un enjeu commun de développement sociétal et territorial. Le numérique contribue à l attractivité des villes, à leur bonne gestion et au «bien vivre ensemble». Mobilité, efficacité énergétique, gestion des réseaux et circulation de l information, sont les domaines d intervention du «numérique». Quelles sont alors les ambitions «numériques» de la Ville de Cachan? Fidèle à ses engagements, l équipe municipale met en place un plan d action pluriannuel ambitieux pour une utilisation dynamique et moderne de l informatique au service des Cachanais : «Cachan Numérique». Construit autour de grands axes opérationnels, «Cachan Numérique» a pour but de faire bénéficier tous les Cachanais d un accès pratique et simple à l informatique, à Internet, aux Services opérationnels de la Ville. E-administration : Année scolaire 2013/2014 : 883 familles ont réglé leurs factures scolaires via le «Portail famille». Depuis le lancement du calcul de quotient familial en ligne, déjà une centaine d utilisateurs ont rempli leur dossier sur le site pour l année utilisateurs en moyenne et par jour consultent l annuaire des services et les informations pratiques sur la version mobile du site. Et sur le site internet de la Ville, en moyenne, 50 visiteurs/jour utilisent les démarches en ligne, 70 consultent les offres d emploi/ stage et le menu des cantines, 70 à 80 les informations concernant l état civil. Concrètement, qu est-ce que les Cachanais peuvent réellement attendre de «Cachan numérique»? Si l équipement des Services de la Ville est une priorité, «Cachan Numérique» est avant tout un «outil» au service de la population. Améliorer la démocratie locale, permettre à tous de pouvoir communiquer, s informer, agir de chez soi, sont LE grand projet de «Cachan Numérique». De même, faire que nos enfants grandissent dans un environnement adapté à leur vie, leur «monde», est inscrit dans «Cachan Numérique». Levier de modernisation tourné vers l avenir et intégrant une dimension environnementale, «Cachan Numérique» se veut exemplaire en terme de qualité de service aux administrés et de meilleure gestion des finances publiques. Les nouvelles technologies constituent un enjeu d avenir, autant pour le développement de l économie et des entreprises que pour l accès à de nouveaux services pour les usagers. Consciente de ces enjeux, la Ville n a de cesse d œuvrer pour faire de Cachan une ville à la pointe répondant aux attentes et aux besoins de ses habitants. «Cachan Numérique», une grande et belle ambition pour Cachan, se déploiera sur les quatre années à venir. 16

19 AGENDA Du 15 novembre au 6 décembre Exposition Photographies de Pierrot Men Grilles du Parc Raspail Samedi 15 novembre à 11h Installation du Conseil des étrangers Hôtel de Ville Vendredi 21 novembre à 19h Droits des femmes : tous concernés! Maison Cousté Vendredi 21 novembre à 20h Karaoké solidaire centre socioculturel Lamartine Samedi 22 novembre de 9h à 18h Rencontres du développement international (CRIJ) Hôtel de Ville Samedi 22 novembre Ciné Regards Africains Cinéma La Pléiade - à 18h30 : Touki Bouki, de Djibril Diop Mambety - à 20h30 : La pirogue, de Moussa Touré Dimanche 23 novembre à 16h30 Ciné Regards Africains Cinéma La Pléiade - Des étoiles, de Dyana Gaye (séance offerte par la Ville) Renseignements Lire aussi page 8 17

20 AGENDA CACHAN MUNICIPAL N 243 / NOVEMBRE 2014 CINÉMA LA PLÉIADE (www.cinema-lapleiade.com) Les Mardis des réalisateurs de novembre La Grande Guerre au cinéma Dans le cadre de la commémoration de la Première Guerre mondiale, le cinéma La Pleiade vous invite à découvrir ou redécouvrir, en version numérique restaurée, 4 chefs d œuvres du 7 e art, de Jean Renoir à Bertrand Tavernier, qui sont autant de façons différentes d aborder le conflit. Mardi 4 novembre à 20h45 : LA GRANDE ILLUSION Réalisé par : Jean Renoir Avec : Jean Gabin, Pierre Fresnay, Marcel Dalio Première Guerre mondiale. Deux soldats français sont faits prisonniers par le commandant von Rauffenstein, un Allemand raffiné et respectueux. Conduits dans un camp de prisonniers, ils aident leurs compagnons de chambrée à creuser un tunnel secret. Mais à la veille de leur évasion, les détenus sont transférés. Ils sont finalement emmenés dans une forteresse de haute sécurité dirigée par von Rauffenstein. Celui-ci traite les prisonniers avec courtoisie, se liant même d amitié avec Boeldieu. Mais les officiers français préparent une nouvelle évasion. Mardi 11 novembre à 20h45 : LES SENTIERS DE LA GLOIRE Réalisé par : Stanley Kubrick - Avec : Kirk Douglas, Ralph Meeker En 1916, durant la Première Guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée «La fourmilière». Au moment de l attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d avancer... Mardi 18 novembre à 20h45 : JOHNNY S EN VA-T-EN GUERRE Réalisé par : Dalton Trumbo - Avec : Timothy Bottoms, Don Red Barry Durant la Première Guerre mondiale, un jeune soldat est blessé par une mine : il a perdu ses bras, ses jambes et toute une partie de son visage. Il ne peut ni parler, ni entendre, ni sentir mais reste conscient. Dans la chambre d un hôpital, il tente de communiquer et se souvient de son histoire. Interdit aux moins de 12 ans Mardi 25 novembre à 20h30 : LA VIE ET RIEN D AUTRE Réalisé par : Bertrand Tavernier - Avec : Philippe Noiret, Sabine Azéma, La Première Guerre mondiale est achevée depuis deux ans. La France panse ses plaies et se remet au travail. Dans ce climat, deux jeunes femmes d origines sociales très différentes poursuivent le même but, retrouver l homme qu elles aiment et qui a disparu dans la tourmente. Leur enquête les conduit à la même source d information, le commandant Dellaplane. Du 6 au 10 novembre 1920, Irene, Alice, le commandant se croisent, s affrontent et finalement apprennent à se connaître... Séance jeune public À partir de 6 ans, familles Samedi 8 novembre à 16h30 : Peau d Ane de Jacques Demy Avec : Catherine Deneuve, Jean Marais, Delphine Seyrig Genre : Fantastique, comédie musicale La reine moribonde a fait promettre au roi de n épouser qu une femme plus belle qu elle. Dans tout le royaume, une seule personne peut se prévaloir d une telle beauté, sa propre fille. Revêtue d une peau d âne, la princesse désespérée s enfuit du château familial. À partir de 2 ans, familles Mercredis 26 novembre à 10h30 : Le Carnaval de la petite taupe Zdenek Miler À partir de 2 ans La joyeuse petite taupe revient dans des épisodes inédits au cinéma. Sa curiosité et sa malice l entraînent une nouvelle fois dans des aventures burlesques et attendrissantes qui feront le bonheur des plus petits spectateurs! Tarif : adulte : 5 e / enfant : 4 e 12, avenue Cousin de Méricourt, BP 9 Cachan Parking Hénouille à 100 m 1 place achetée = 1 place de parking offerte Tarifs : 8,50 /7 * (tarif réduit) 6,50 : Art et essais et Mardis des réalisateurs/ 5 * (- 18 ans et étudiants de 27 ans, tous les jeudis : 14h, 16h, 18h) * non applicables les jours fériés Pour les moins de 14 ans, la place est à 4 L Orangerie 15, rue Gallieni Adresses utiles Théâtre de Cachan Maison Tilly - 3, rue Raspail Locations par téléphone : Bibliothèque centrale 11, rue Camille-Desmoulins Bibliothèque La Plaine 1, allée Pierre de Montreuil Bibliothèque Lamartine 4, square Lamartine CRD 19, avenue Cousin de Méricourt Théâtre VENEDI 21 NOVEMBRE À 20H30 SAMEDI 22 NOVEMBRE À 14H30 ET 20H30 Lord ou l argent Nouveau spectacle de la troupe amateure Les Baladins de la Bièvre. La salle sera totalement équipée (scène et gradins). Tarif spécial pour les seniors, le samedi à 14h30. Réservations au Salle Le Marché VENEDI 28 NOVEMBRE À 20H30 Mon traître (lire p. 20) Salle Le Marché MARDI 2 DÉCEMBRE À 20H30 Le bourgeon (lire p. 20) Salle Le Marché MARDI 9 DÉCEMBRE À 20H30 CLOWN Idiote Le quotidien d une jeune femme, pleine de bonne volonté mais si maladroite Une création de Carole Fages et de la Cie Désordinaire. Dès 10 ans et adultes. Salle Le Marché Jeune public MERCREDI 12 NOVEMBRE À 15H, 16H ET 17H atelier pour apprentis sorciers SAMEDI 15 NOVEMBRE À 10H30 Chouette une histoire... MERCREDI 19 NOVEMBRE À 15H Brico métamorphoses 18 DU 12 AU 29 NOVEMBRE tournoi des sorciers L académie des petits sorciers Bibliothèque Lamartine

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE!

EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE! Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Évry, Président de la Communauté d Agglomération Évry Centre Essonne Évry, le 20 avril 2015 EVRY GAMES CITY : LA VILLE À LA POINTE DANS LE NUMÉRIQUE! Francis

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan Le journal numérique de la Ville de Perpignan @ g PERPI NAN N 52 septembre 2015 FORUM Le rendez-vous des associations - page 2 FESTIVAL Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik - page 3 MUSIQUE 27ème

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Dossier de presse. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12 Dossier de presse Une initiative de Ensemble, les citoyens peuvent se réapproprier leur ville, leur planète, leur destin commun. 4 événements grand public en 2015 Rendez-vous les 21.03 13.06 19.09 et 19.12

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Candidature des participants. PEJ-France Caen

Candidature des participants. PEJ-France Caen Candidature des participants PEJ-France Caen Du 29 mai au 8 juin 2014 2 Le mot du président Malo MOFAKHAMI Président du PEJ-France Chers participants, En 2014, le Parlement Européen des Jeunes - France

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ACCUEIL DE LOISIRS ET PERISCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR ET OBJECTIFS PEDAGOGIQUES L accueil périscolaire est un service de qualité mis à disposition des familles. C est un lieu

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016

«Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 «Projets Educatifs Locaux (PEL)» Année scolaire 2015-2016 / Année civile 2016 Dossier téléchargeable sur le site du Conseil départemental de l Oise et le Portail Educatif de l Oise http://www.oise.fr/mes-services/education-jeunesse/actions-educatives/les-projets-educatifs-locaux/

Plus en détail

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE

SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET EDUQUER DURABLE 2008-2009 SENSIBILISER A L ENVIRONNEMENT ET A L ECO-CITOYENNETE EDUQUER POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE { Le Conseil général vous soutient pour conduire } un projet de classe ou de collège sur le temps scolaire

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus

Rentrée scolaire 2015-2016. Campagne d inscriptions aux activités périscolaires. du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Rentrée scolaire 2015-2016 Campagne d inscriptions aux activités périscolaires du 1er juin au 4 juillet 2015 inclus Edito Chers parents, Vos enfants sont bien souvent les personnes qui comptent le plus

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

médiathèque municipale

médiathèque municipale médiathèque municipale ville d Onet-le-Château Les services / p.5 J emprunte / p.12 Pratique / p.14 Plus que jamais, la nouvelle médiathèque d Onet-le-Château, car c est bien d une nouvelle médiathèque

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES REGLEMENT INTERIEUR DES SERVICES PERISCOLAIRES RESTAURANTS SCOLAIRES, GARDERIES ET TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES Introduction La commune de Bassens organise les services périscolaires : restaurants,

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture

Horaires d ouverture. Le réseau de lecture Le réseau de lecture Horaires d ouverture http://www.pamiers.reseaubibli.fr MEDIATHEQUE DE PAMIERS 1 Place Eugène-Soula BP 90 104 09 103 PAMIERS CEDEX accueil@mediatheque.ville-pamiers.fr tél : 05 34 01

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

guide être acteur de ma ville

guide être acteur de ma ville guide être acteur de ma ville Sommaire édito Les comités d usagers des Centres socioculturels p.4 Les Conseils CitoyenS p.6 Le Conseil Consultatif de Ville p.8 Le Conseil des AînéS p.10 Le Conseil Municipal

Plus en détail

et de l Artisanat de Saint-André

et de l Artisanat de Saint-André Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

Plus en détail

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013

Sports.gouv.fr. Dossier de presse. Juin 2013 Dossier de presse Juin 2013 Sports.gouv.fr Le ministère en charge des Sports lance son nouveau site d informations et de services en ligne pour le grand public et les acteurs du sport Sommaire 1/ Un nouveau

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE

MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE MISSION D ACCOMPAGNEMENT POUR LA TRANSFORMATION D UN OFFICE DE TOURISME ASSOCIATIF ET LA CREATION D UNE STRUCTURE COMMERCIALE Commune de Cauterets Cahier des Charges 1 1 GENERALITES 1.1 Contexte Nichée

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif»

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» «La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» Cap Berriat est une association loi 1901. A sa création, en 1964, c est un club Léo Lagrange qui propose des

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

«Ose Ton Village» Les foyers ruraux 1946-2016

«Ose Ton Village» Les foyers ruraux 1946-2016 «Ose Ton Village» Les foyers ruraux 1946-2016 Ce deuxième numéro nous accompagnera plus avant vers le Village Ephémère dont l architecture se précise de jour en jour, grâce aux pierres que chacun des participants

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600

Les mardis, entre 10 h et 11 h 30, du 7 janvier au 25 mars 2014 I Tarif. 600 DROUOT FORMATION CYCLES COURTS HIVER 2013 Les Grands Ateliers d art À travers la visite d une sélection de 10 ateliers parisiens parmi les plus prestigieux tels que Brazet, Féau ou Gohard, venez découvrir

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction des assemblées, et des affaires générales et juridiques Service Travaux des assemblées/courrier NM/SV ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE

ITALIE INSTITUT FRANÇAIS D ITALIE CAVILAM Alliance française Centre d Approches Vivantes des Langues et des Médias 1 Avenue des Célestins BP2678 03206 Vichy Cedex France Tél. : 33 (0)4 70 30 83 83 Fax : 33 (0)4 70 30 83 84 Email : info@cavilam.com

Plus en détail

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011

WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 WARMERIVILLE CLAIR ET NET N 39 LE MOT DU MAIRE WARMERIVILLE CLAIR ET NET SEPTEMBRE 2011 L actualité communale est souvent alimentée par la nouvelle qui se répand de bouche à oreilles sans garantie d exactitude.

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide

Accueil pe?riscolaire:mise en page 1 5/10/11 6:57 Page 1 Commune de MATHAY Septembre 2011 Rudi Compo - 25150 Pont de Roide Commune de MATHAY Septembre 2011 RESTAURATION SCOLAIRE ET ACCUEIL PÉRISCOLAIRE La commune de MATHAY, en collaboration avec les Francas du Doubs, a mis en place un service de restauration le midi dans le

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Rapport d activités 2013

Rapport d activités 2013 PRESENTATION DU C.C.A.S. Le Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) est un établissement public administratif ayant une personnalité juridique distincte de la commune. Il est géré par un Conseil d

Plus en détail

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007

Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Plan de concertation locative de l Office Municipal d HLM de Clichy la Garenne Révision du 7 mars 2007 Préambule L article 193 de la loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

96 / HABITER AUTREMENT

96 / HABITER AUTREMENT 96 / HABITER AUTREMENT La résidence Ilôt Point du Jour a été livrée en 2013. HABITER AUTREMENT GROUPE OPIEVOY DEUXIÈME OPH DE FRANCE, LE GROUPE OPIEVOY A LANCÉ FIN 2012 UNE DÉMARCHE VISANT À SOUTENIR ET

Plus en détail

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse :

DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS. Adresse : DOSSIER POUR LE RENOUVELLEMENT D AGREMENT DU RELAIS ASSISTANTS MATERNELS DE Adresse : SOMMAIRE I BILAN DE LA PERIODE D AGREMENT DU AU 1. LE RELAIS 2. LE PERSONNEL DU RELAIS 3. L EMPLOI DU TEMPS DE L ANIMATEUR

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015)

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 04 NOVEMBRE 2015 (Convocation du 26/10/2015) L an deux mil quinze, le mercredi quatre novembre à vingt heures trente minutes, le conseil municipal de la commune

Plus en détail

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE

ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE ETUDE «BOUTIQUE MÉTIERS D ART» PROPOSITIONS DE CAHIER DES CHARGES DE LA CHARTE Charte du réseau «boutique métiers d art» PREAMBULE La FNAA, soutenue par des institutionnels publics, a lancé un réseau de

Plus en détail

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT

MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT MODES DE GARDE POUR VOTRE ENFANT LE RELAIS ACCUEIL PETITE ENFANCE VOUS GUIDE Qu est-ce que le Relais accueil petite enfance? Le Relais accueil petite enfance est un guichet unique pour informer, conseiller

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Cahier des charges. Animation d un Jardin Solidaire

Cahier des charges. Animation d un Jardin Solidaire Cahier des charges Appel à projets Animation d un Jardin Solidaire Rue Francis PONGE, Paris 19 ème (Ancien Hôpital Hérold) Contexte Le site de l ancien hôpital Hérold, situé dans le quartier de la Politique

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND, THIZY CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE PRINCIPES FONDATEURS Les communes de BOURG DE THIZY, LA CHAPELLE DE MARDORE, MARDORE, MARNAND et THIZY ont

Plus en détail

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE

Le service jeunesse. au cœur de l action VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE VILLE D ASNIÈRES-SUR-SEINE Le service jeunesse au cœur de l action Renseignements : service jeunesse 29 rue de la Concorde Tél. 01 41 11 13 68 - Site internet : www.asnieres-sur-seine.fr Horaires : du

Plus en détail

OBJET : DEMOGRAPHIE - AFFAIRES GENERALES

OBJET : DEMOGRAPHIE - AFFAIRES GENERALES ALF/Aff. Générales SEANCE DU 7 DECEMBRE 2006 N 3 OBJET : DEMOGRAPHIE - AFFAIRES GENERALES Présentation du rapport annuel d activité du Syndicat Intercommunal Funéraire de la Région Parisienne (SIFUREP).

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015

Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Compte-rendu du conseil municipal du 14 décembre 2015 Ce compte rendu sommaire vous permet de connaître l'ensemble des décisions prises par le Conseil Municipal d Assieu. Approbation du procès-verbal de

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE 1 DOSSIER DE PRESSE 2 Sommaire 1. Communiqué de presse... p. 3 2. Les Arts du Cirque mis à l honneur... p. 4 - Les objectifs de l action.. - L association «Vis ton cirque» - Le déroulement de l apprentissage.

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

L ASCENSEUR NUMERIQUE

L ASCENSEUR NUMERIQUE L ASCENSEUR NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Alfortville, le 23 juin 2009 L ascenseur numérique : une innovation mondiale chez un bailleur social à Alfortville pour un Nouveau Vivre ensemble

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

La Région, c est votre espace!

La Région, c est votre espace! La Région, c est votre espace! Jacques Auxiette inaugure l Espace Régional du Mans Jeudi 25 janvier 2007 Communiqué de presse L Espace Régional du Mans en bref Plaquette «La Région c est votre Espace!»

Plus en détail

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon

Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Projet Alimentation Quartier Amiraux-Simplon Genèse du projet Les diagnostics Le premier groupe de travail s est réuni à la suite de la restitution d un diagnostic social réalisé sur le quartier Amiraux

Plus en détail

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques

Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques Les modalités d inscriptions dans les écoles publiques www.saintsebastien.fr contacts rythme départ vie école connaissances conseils infos accueil édito L école est un lieu où nos enfants acquièrent des

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SCHEMA DES FORMATIONS TOUT AU LONG DE LA VIE,

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION

DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Commune d Ornex République Française Département de l Ain DOSSIER UNIQUE D INSCRIPTION Service scolaire / périscolaire / extrascolaire Valable pour l année scolaire 2015/2016 1 Informations destinées à

Plus en détail

Espace socioculturel. Jean Moulin

Espace socioculturel. Jean Moulin Espace socioculturel Jean Moulin Édito L action sociale est au centre du projet municipal. Au cœur de la ville quatre espaces socioculturels sont au service des chellois. Chacun est un foyer d initiatives

Plus en détail

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif

Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif 1 Inauguration du raccordement au réseau de géothermie de l Hôpital Paul Guiraud et présentation des projets de forage et d extensions à Villejuif Discours de Madame le Maire Vendredi 12 avril 2013 Mesdames,

Plus en détail