«Les enseignements secrets de l activation marketing des sponsors de l UEFA EURO 2008»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Les enseignements secrets de l activation marketing des sponsors de l UEFA EURO 2008»"

Transcription

1 «Les enseignements secrets de l activation marketing des sponsors de l UEFA EURO 2008» Travail de Bachelor réalisé en vue de l obtention du Bachelor HES par : Stefano PALMA Conseiller au travail de Bachelor : (Stéphane MADOEUF, chargé de cours) Genève, le 5 juin 2009 Haute École de Gestion de Genève (HEG-GE) Filière Economie d Entreprise

2 Déclaration Ce travail de Bachelor est réalisé dans le cadre de l examen final de la Haute école de gestion de Genève, en vue de l obtention du titre Bachelor en économie d entreprise. L étudiant accepte, le cas échéant, la clause de confidentialité. L'utilisation des conclusions et recommandations formulées dans le travail de Bachelor, sans préjuger de leur valeur, n'engage ni la responsabilité de l'auteur, ni celle du conseiller au travail de Bachelor, du juré et de la HEG. «J atteste avoir réalisé seul le présent travail, sans avoir utilisé des sources autres que celles citées dans la bibliographie.» Fait à Nyon, le 5 juin 2009 Stefano Palma PALMA, Stefano I

3 Remerciements A l issu de ce travail, je tiens à remercier toutes les personnes qui m ont aidées à la réalisation de ce travail de Bachelor. Mes remerciements vont à : L UEFA, plus particulièrement à Monsieur Sébastien Leclerc, pour la confiance qui m a été attribuée pour la prise en charge de ce travail mais aussi pour son aide, ses conseils et le temps qu il a bien voulu m accorder lorsque cela était nécessaire. Madame Joanna Maio, de l UEFA, pour sa disponibilité, son aide et ses conseils. Monsieur Stéphane Madoeuf, conseiller pour ce travail de Bachelor, pour son aide, son soutien et ses précieux conseils. Mes cousines, Sheila Hernandez Osuna et Silvia Salgado Aung, pour la relecture de cette étude et leurs corrections. Ma famille, mes proches et tous ceux qui de près ou de loin m ont encouragé à la réalisation de ce travail. PALMA, Stefano II

4 Sommaire L UEFA dispose aujourd hui d une base de données nommée «Fame» dans laquelle se trouve la totalité des demandes d approbation des publicités réalisées par leurs sponsors dans le cadre de l UEFA EURO A ce jour, l UEFA ne dispose d aucune donnée sur les publicités qui sont présentes dans «Fame». Cette étude a donc pour but de fournir à l UEFA une première analyse de ces données, et pour se faire, nous nous sommes basés sur la problématique suivante : «Les enseignements secrets de l activation marketing des sponsors de l UEFA EURO 2008.» Comme nous pourrons le constater plus loin, une grande quantité de publicités a été réalisée autour de l EURO Toute entreprise partenaire de cet événement a le droit d utiliser une ou plusieurs marques de l EURO 2008 dans le cadre de ses campagnes publicitaires. Les marques employées peuvent être les différents logos, la coupe ou encore la mascotte. Une partie de cette analyse se base sur les marques utilisées par les sponsors de l EURO 2008, nous pourrons alors voir en détail quelles ont été les marques de l EURO 2008 les plus utilisées par ces derniers. Lorsqu un sponsor entre sa demande d approbation dans la base de données de l UEFA, il a la possibilité de classer sa demande dans onze catégories différentes qui sont représentées par les «médias» utilisés. Les sponsors doivent sélectionner les catégories qui reflètent au mieux leur demande, toutefois, à travers cette analyse, nous constaterons que les demandes sont trop souvent mal répertoriées dans la base de données. Un sponsor peut aussi mettre en place des campagnes publicitaires dans différents pays pour activer les marques de l EURO 2008 selon les objectifs qu il se fixe. Ainsi, nous verrons quels sont les pays les plus ciblés par les sponsors de l EURO Selon les répertoires actuellement présents dans la base de données «Fame», les impressions, appelée «print» dans «Fame», sont le type de médias le plus utilisé par les sponsors pour activer les marques de l EURO De l ensemble de l analyse, il ressort qu une réorganisation de la base de données, ainsi que de son mode de gestion, est nécessaire afin d en optimiser l exploitation à l avenir. PALMA, Stefano III

5 Table des Matières Déclaration... I Remerciements... II Sommaire... III Table des Matières... IV Liste des Graphiques... VII Liste des Tableaux... VII Liste des Figures... VIII Introduction... 1 Présentation de l entreprise... 1 Description de l étude et présentation de la problématique... 4 Synthèse des concepts théoriques Analyse des données La méthodologie adoptée Introduction Les marques de l EURO Les médias Les promotions par SMS Les médias à usage interne Les spots TV Introduction Utilisation des marques dans les spots TV Les concours dans les spots TV Les emballages Introduction Le conditionnement primaire Le conditionnement secondaire Activations marketing sur les divers types de conditionnements PALMA, Stefano IV

6 1.4.5 Les relations publiques et les événements Les publicités extérieures Les points de vente Les nouveaux critères de segmentation sur les points de ventes Les promotions de produits Les promotions de marques Les promotions sous forme de concours Les promotions d événements Internet Les pages Internet spéciales EURO Les sites Internet complets liés à l EURO Les jeux concours Les newsletters Les promotions de produits Les impressions Description de la catégorie «print» Segmentation de la catégorie «print» Les promotions par flyers Les promotions dans la presse Les promotions par affichage Les correspondances écrites Les pays activés Synthèse Introduction Le secret des sponsors de l UEFA EURO Les propositions d amélioration de la base de données Mauvaise organisation de la base de données L insertion des demandes d approbation dans «Fame» PALMA, Stefano V

7 2.3.3 Le format de fichier joint à la demande La mise en place d un projet de «business intelligence» Les divers problèmes actuellement présents dans «Fame» La réorganisation des marques La réorganisation de la partie des médias La réorganisation de la sélection des pays Gestion de la base de données Conclusion Bibliographie Annexe 1 Conclusion des résultats Annexe 2 Analyse des demandes d approbation par pays Annexe 3 Analyse des marques utilisées par les sponsors Annexe 4 Les marques de l UEFA EURO Annexe 5 Activations marketing de la catégorie impressions Annexe 6 Activations marketing sur les points de ventes Annexe 7 Activations marketing sur les emballages Annexe 8 Analyse des activations marketing via les relations publiques et les événements Annexe 9 Analyse des activations marketing sur Internet Annexe 10 Les activations marketing à usage interne Annexe 11 Activations marketing sur les publicités extérieures Annexe 12 Analyse des activations marketing dans les spots télévisés Annexe 13 Activations marketing par la promotion SMS Annexe 14 Liste des sponsors de l UEFA EURO Annexe 15 Utilisation du logo officiel en position verticale sur une carte de crédit MasterCard PALMA, Stefano VI

8 Liste des Graphiques Graphique 1 Les marques de l EURO 2008 utilisées par les sponsors 10 Graphique 2 Utilisation des médias par les sponsors 12 Graphique 3 Activation des marques de l EURO 2008 pour usage interne 15 Graphique 4 Activation des marques de l EURO 2008 dans les spots TV 19 Graphique 5 Les concours communiqués dans les spots TV 21 Graphique 6 Utilisation des marques de l EURO 2008 sur les emballages 26 Graphique 7 Utilisation des marques de l EURO 2008 dans les RP 29 Graphique 8 Activations marketing à l extérieur 32 Graphique 9 Activations des marques de l EURO 2008 sur les points de ventes 36 Graphique 10 Activations des marques de l EURO 2008 sur Internet 42 Graphique 11 Quatre critères de segmentation de la catégorie «print» 46 Graphique 12 Les quatre types d activations marketing dans la presse 48 Graphique 13 Répartition des impressions par affichage 50 Graphique 14 Demandes d approbation par pays 52 Liste des Tableaux Tableau 1 Nouveaux critères de sélection lors de l introduction d une demande d approbation dans «Fame» 61 PALMA, Stefano VII

9 Liste des Figures Figure 1 La cafétéria de la société Castrol 16 Figure 2 Emballage de tranche au lait «Kinder» 24 Figure 3 Étiquette Coca-Cola, bouteille PET 1.5 L 24 Figure 4 Conditionnement secondaire, lot de 18 bières Carlsberg 25 Figure 5 Stand Castrol, salon «Automechanika» à Rome 30 Figure 6 Photomontage autocollant pour les vitrines extérieures de Mc Donald s 33 Figure 7 Poster géant sur le bâtiment Canon en Suisse 34 Figure 8 Affiche pour la promotion des produits sur les points de ventes Mc Donald s 37 Figure 9 Présentoir Adidas sur les points de ventes 38 Figure 10 Affiche UBS promouvant l entreprise 39 Figure 11 Bureau de poste en Autriche au décor de l EURO Figure 12 Promotion presse pour la France par Continental 49 PALMA, Stefano VIII

10 Introduction Présentation de l entreprise L'Union des Associations Européennes de Football connue sous le nom d UEFA est l'organe directeur du football sur le continent Européen. Situé en bordure du lac Léman, à Nyon, dans un bâtiment construit en 1999, sa surface totale compte 10'000 m 2 sur laquelle travaillent 210 personnes. L UEFA promeut, protège et développe le football Européen à tous les niveaux du jeu et prône ainsi les principes d'unité et de solidarité, en faisant face à toutes les questions relatives au football Européen. Le football est la priorité dans tout ce que l entreprise fait. «L UEFA est une association basée sur la démocratie représentative et composée de 53 associations nationales de football. Elle est reconnue par la FIFA en tant qu une des six confédérations continentales. L organisation de l administration du football est basée sur un système réglementaire pyramidal, avec la FIFA en tant qu instance dirigeante au niveau mondial, l UEFA en tant qu instance dirigeante au niveau Européen et les associations nationales Européennes en tant qu instances dirigeantes au niveau national. Le principe de subsidiarité est un principe très important dans cette hiérarchie.» En effet, «les instances internationales interviennent uniquement au niveau international, ou, dans certains cas, lorsqu une action est requise sur le plan mondial» 1. «Outre les associations nationales de football qui sont membres de l UEFA, il y a de nombreuses organisations qui apportent une grande contribution au football et dont les intérêts doivent être reconnus de manière appropriée. Les clubs sont à la base du football à tous les niveaux. Les ligues, en particulier les ligues professionnelles, jouent un rôle important dans l organisation des compétitions et la gestion administrative au niveau national. Par ailleurs, il existe un large consensus sur le fait que les intérêts des joueurs doivent être reconnus dans 1 (consulté le 25 janvier 2009) PALMA, Stefano 1

11 l administration du football. Et il ne faudrait pas omettre les supporters dont l enthousiasme est à la base de la popularité du football» 2. L UEFA a par conséquent la vision suivante du succès: «Une famille du football Européen unie œuvrant pour accroître le plaisir lié au football.» 3 De nombreuses tâches sont nécessaires pour réaliser la vision de l entreprise. Les missions sont clairement définies. «En travaillant en étroite collaboration avec les associations membres et avec les différentes parties prenantes du football Européen, l UEFA cherche à : organiser avec succès les compétitions pour les professionnels, les jeunes, les femmes ainsi que les amateurs ; accroître l'accès et la participation, sans discrimination fondée sur le sexe, la religion ou la race, et soutenir la croissance du jeu ; assurer la réussite commerciale et des finances saines, sans fausser les qualités sportives de leurs compétitions ; utiliser les revenus de l UEFA pour soutenir de nouveaux investissements et de nouvelles distributions dans le jeu, conformément au principe de la solidarité entre tous les niveaux et domaines du sport ; aider et assister spécifiquement les associations membres qui ont le plus besoin ; promouvoir les valeurs sportives positives, y compris le fair-play et la lutte contre le racisme, tout aussi bien que la sûreté et la sécurité autour des stades ; exécuter un programme anti-dopage visant à préserver l'éthique du sport, la sauvegarde des acteurs de la santé et de garantir l'égalité des chances pour tous les concurrents ; agir en tant que voix représentative de la famille du football Européen ; assurer une approche cohérente pour les décideurs et les formateurs d'opinion sur des questions d'intérêt pour le football Européen ; maintenir de bonnes relations avec les autres confédérations continentales de football et la FIFA ; veiller à ce que les besoins des différentes parties prenantes soient dûment pris en considération dans les réflexions de l'uefa. Ces objectifs doivent être poursuivis avec une approche fondée sur la démocratie, la solidarité, l'équité, la transparence, la responsabilité, l'esprit d'entreprise, le 2 3 (consulté le 25 janvier 2009) Idem PALMA, Stefano 2

12 professionnalisme, la fierté et le respect pour les nombreuses parties prenantes dans le football Européen.» 4 L UEFA privilégie donc le football. Dans tout ce qu elle entreprend, elle se soucie du football. «Grâce à l organisation des compétitions d élite pour équipes nationales et des meilleures compétitions interclubs dans le monde et grâce à sa collaboration avec les associations nationales pour développer l entraînement et le football de base, l UEFA mène une large gamme d activités pour promouvoir et développer le football Européen.» La mission première de l UEFA est de «créer les conditions adéquates pour favoriser la prospérité et le développement du football en Europe» 5. Les diverses compétitions organisées par l UEFA sont divisées en 5 catégories : les compétitions de clubs, qui comprennent l UEFA Champion s League, la Coupe UEFA et la Super Coupe de l UEFA ; les compétitions de sélections nationales, qui sont l UEFA EURO 2008 (2012 pour le futur), les Moins de 21 ans et la Coupe des Régions ; les compétitions de juniors et amateurs, qui comprennent les Moins de 19 ans, les Moins de 17 ans et la Coupe de Méridien UEFA-CAF ; les compétitions de football féminin, qui sont l EURO féminin, la Coupe UEFA féminine, l EURO féminin M-19 ans et l EURO féminin M-17ans ; et les compétitions de futsal, à savoir la Coupe de Futsal de l UEFA et l EURO de Futsal. Le dernier championnat d Europe de football de l UEFA, l UEFA EURO 2008, est un tournoi qui s est déroulé du 7 au 29 juin 2008 et qui a regroupé un total de 16 équipes nationales Européennes, réparties dans 4 groupes différents. Les 16 équipes d Europe qualifiées pour le tournoi étaient la Suisse, la République Tchèque, le Portugal, la Turquie dans le groupe A, l Autriche, la Croatie, l Allemagne, la Pologne dans le groupe B, les Pays-Bas, l Italie, la Roumanie, la France dans le groupe C, et la Grèce, la Suède, l Espagne, la Russie dans le groupe D. L équipe nationale ayant remporté le tournoi de l UEFA EURO 2008 est la sélection nationale d Espagne. 4 5 Base de données «FAME», UEFA Organisation (consulté le 14 avril 2009) (consulté le 25 janvier 2009) PALMA, Stefano 3

13 Description de l étude et présentation de la problématique L étude qui sera développée ci-dessous est liée directement à la division commerciale de l UEFA. En place depuis 2001, ce département s occupe du développement des ventes et de la livraison de programmes commerciaux marketing, et, plus concrètement, de répartir entre les sponsors les différents emplacements publicitaires dans les stades. Toute publicité en vue de l événement doit auparavant être soumise et approuvée par ce département. Pour se faire, ce département dispose, sur intranet, d une base de données dans laquelle figurent toutes les activations marketing 6 de l EURO 2008 effectuées par les sponsors 7 de cet événement. Ainsi, à chaque fois qu'un sponsor utilise une marque de l EURO comme le logo ou la mascotte, il doit faire une demande d approbation à l'uefa. Dès que le projet est validé, le sponsor peut le réaliser. Cette base de données regroupe un total de 3'994 demandes d approbation dans le cadre de l EURO 2008 et nous pouvons y trouver plusieurs activations marketing. Pour chaque demande, le projet est décrit en quelques lignes (environ 4-5 lignes), avec un commentaire sur la validation du projet par l'uefa et un fichier joint qui contient une ou plusieurs images dans un fichier compressé et/ou un ou plusieurs documents «PDF» décrivant ce que le sponsor a réalisé. Afin de pouvoir répondre au mieux aux questions que se pose l'uefa sur l'activation marketing de ses sponsors et sur l information exploitable résultant de ladite base de données, nous avons déterminé d un commun accord la problématique suivante : "les enseignements secrets de l'activation marketing des sponsors de l'uefa EURO 2008". Concrètement, les enseignements secrets représentent ce que les sponsors utilisent le plus dans le cadre de leurs campagnes marketing par exemple. Nous savons qu aujourd hui le marketing s est beaucoup développé et que pour mettre en avant une marque, un produit ou le nom d une société, il y a une palette d actions à entreprendre pour une entreprise. Le fait de sponsoriser un événement tel que l EURO 2008, fait déjà partie d un concept marketing adopté par une société. Être sponsor ne suffit pas 6 7 c.f. page 5 (synthèse des concepts théoriques) c.f. annexe 14 PALMA, Stefano 4

14 pour améliorer son image vis-à-vis du public, il faut également savoir profiter des bénéfices qui sont offerts à toute entreprise qui sponsorise cet événement. Cette problématique nous permettra donc de voir les actions marketing menées par les sponsors avant, pendant et après cette manifestation. Nous pourrons clairement observer le type d activations marketing qui sont globalement les plus utilisées par les différents sponsors. Synthèse des concepts théoriques Avant de définir l activation marketing, il est nécessaire d expliquer la notion de sponsoring 8. Le sponsoring peut prendre de multiples formes. Afin de rester dans le cadre de l événementiel, nous dirons qu il consiste à créer ou soutenir un événement en s y associant médiatiquement en vue d atteindre des objectifs de communication. En sponsorisant un événement comme l EURO 2008, tout sponsor cherche à atteindre plusieurs objectifs tels que : créer et stimuler des émotions qui seront transférées de l événement à la marque ; créer ou renforcer la perception par les clients des attributs ou des bénéfices offerts par la marque ; identifier la marque à un marché-cible ou à un style de vie particulier ; renforcer l image d une entreprise en augmentant sa notoriété et son potentiel de vente ; divertir les clients importants et récompenser les employés ; générer une forte couverture médiatique ; et offrir des opportunités d opérations promotionnelles ou de merchandising. Dès que l UEFA conclut un contrat avec un sponsor pour un événement tel que l EURO 2008, ce dernier détient des droits qui lui sont attribués selon ce qui a été convenu dans le contrat. L UEFA peut offrir des opportunités d opérations promotionnelles au sponsor, c'est-à-dire que le sponsor pourra utiliser le logo de l EURO 2008 dans ses supports de communication et ainsi renforcer l image de sa marque. Une telle opération est appelée «activation marketing». Le sponsor utilise les marques de l EURO 2008 comme le logo, la mascotte ou la coupe pour faire sa propre 8 KOTLER, Philip et al. Marketing management. P PALMA, Stefano 5

15 publicité, mais en contrepartie il met également en avant cet événement dans le cadre de ses campagnes marketing, ce qui permet de renforcer la communication et l image de la manifestation. Nous pouvons illustrer l activation marketing par, entre autres, deux exemples différents : pour la marque automobile Hyundai, toute la communication (affiches, presse, TV) a toujours été accompagnée du logo de l EURO 2008 avant et pendant l événement ; et, entre autres actions marketing, Coca-Cola a communiqué le logo de l EURO 2008 sur tous les emballages et étiquettes des boissons ainsi que dans ses spots publicitaires. L activation marketing inclut également des opportunités pour le sponsor, telles que le merchandising, ou la promotion, et peut aussi faciliter l accès aux coulisses des stades. Pour définir l activation marketing en quelques mots, nous pouvons dire qu une entreprise «sponsor» investit un certain montant pour un événement médiatisé afin de mettre en avant sa marque (lien émotionnel suscité par l événement). En contrepartie, l organisateur de l événement dispose d une visibilité multimédia, profitant des actions de ses sponsors. PALMA, Stefano 6

16 1. Analyse des données 1.1 La méthodologie adoptée La base de donnée «Fame» renferme 3'994 demandes d approbation par les sponsors de l EURO 2008 à l UEFA. Ces demandes constituent l ensemble des diverses publicités mises en place par les sponsors en vue de l événement. Suite à chaque demande d approbation, l UEFA doit fournir au sponsor soit son feu vert pour la réalisation de la campagne, soit ses commentaires pour la modification de la publicité. Nous pourrons constater plus loin qu une demande d approbation peut en suggérer plusieurs à la fois sous différentes formes. Afin d effectuer une analyse qui représente réellement la base de données, j ai décidé au départ de me rendre dans les bureaux de l UEFA dans le but d imprimer toutes les activations marketing réalisées par les sponsors se trouvant dans la base de données. L idée était de pouvoir les classer facilement et en tirer une bonne vue d ensemble par la suite. J ai donc commencé par imprimer les activations du sponsor Adidas mais, après une demi-journée passée à seulement imprimer et m apercevant que j étais encore loin d avoir terminé, j ai vite décidé d abandonner cette méthode de travail qui de plus ne m apportait pas forcément une plus-value étant donné le grand nombre d impressions. J ai finalement décidé de débuter l analyse des médias par les catégories dans lesquelles il y avait moins de demandes d approbation, l objectif étant celui de me familiariser avec la base de données et de trouver une voie d analyse qui me permettrait d être cohérent pour la suite de mon travail. C est donc par catégories que j ai analysé toutes les activations marketing qui ont été réalisées par les sponsors de l EURO Afin de suivre un fil rouge, j ai créé, pour chaque catégorie, des critères de segmentations dans lesquels il est possible de regrouper les différentes publicités réalisées par les sponsors. Une fois ma grille de segmentation mise en place, j ai continué à visualiser chaque activation marketing en cochant dans ma grille le critère qui représente chaque publicité. Pour situer l analyse des médias, dans le temps de travail, elle représente plus de 70% de toutes les autres parties de ce dossier. Toutes les catégories médias ont été analysées dans leur totalité à l exception des catégories «print» et points de ventes PALMA, Stefano 7

17 pour lesquels l analyse se base sur la moitié des demandes des catégories respectives. Pour les points de ventes, l analyse a été effectuée pour environ 500 demandes d approbation sur les 800 faisant parties de cette catégorie. En ce qui concerne les «print», environ 790 demandes d approbation ont été analysées sur un total de 1'780 demandes. Tout en inspectant la catégorie des impressions, les marques de l EURO 2008 utilisées par les sponsors dans celle-ci ont également été analysées. Finalement, nous nous sommes également penchés sur la répartition des différentes demandes d approbation par pays. Les résultats obtenus représentent les demandes d approbation et non pas le nombre d activations marketing. Le temps ne me permettait malheureusement pas d analyser en détail les différentes activations marketing par pays. Par contre, j ai pu constater que, en ce qui concerne la partie médias, le pourcentage de demandes d approbation équivaut plus ou moins à celui des activations marketing. Nous pouvons donc nous baser sur ce principe pour les pays afin d avoir un résultat qui s apparente aux activations marketing et non pas aux demandes d approbation. PALMA, Stefano 8

18 1.2 Introduction Toute entreprise peut entreprendre des actions marketing qui ont des buts différents selon les objectifs qui ont été fixés initialement. La publicité 9 peut être informative pour ceux qui reçoivent le message, elle est surtout utile au début du cycle de vie d un produit pour en présenter les atouts. La publicité persuasive est dominante lorsqu on se trouve en univers concurrentiel, il s agit parfois de publicités comparatives qui mettent en avant les points forts d une marque afin de se différencier de la concurrence. La publicité de rappel est utilisée par les entreprises qui se trouvent en phase de maturité afin d entretenir la demande des clients. L idée est surtout de rappeler la marque aux consommateurs. Finalement, la publicité d après-vente est mise en place par des entreprises afin de convaincre les consommateurs qu ils ont fait le bon choix en achetant le produit. Dans la base de données «Fame», toutes les publicités réalisées par les sponsors dans le cadre de l EURO 2008 peuvent s identifier à l un de ces quatre types de publicités. Cette base de données se présente sous 3 axes différents qui déterminent son fonctionnement. En effet, il est par exemple possible de procéder à une sélection parmi les demandes d approbation présentes dans «Fame» afin de n en ressortir uniquement celles qui nous intéressent. Les trois axes en question sont distingués comme suit : les marques (employées par les sponsors dans leurs promotions), les médias (utilisés par les sponsors pour diffuser les dites promotions) et les pays (où les promotions contenant les marques de l EURO 2008 ont été activées). 9 KOTLER, Philip et al. Marketing management. P. 675 PALMA, Stefano 9

19 1.3 Les marques de l EURO 2008 Dans la base de données «Fame», nous trouvons plusieurs marques différentes utilisées par les sponsors dans leurs publicités. Afin de déterminer quels sont les logos qui sont les plus employés par les sponsors dans le cadre des «print», une analyse a été effectuée en se basant uniquement sur la catégorie «print». A l aide du graphique ci-dessous, nous pouvons observer comment se répartit l utilisation des cinq différentes marques, sur un total de 835 activations marketing différentes de la catégorie «print». Graphique 1 Les marques 10 de l EURO 2008 utilisées par les sponsors En voyant les chiffres ci-dessus, il est indiscutable que les logos composites représentent le type de logo le plus utilisé par les sponsors. En effet, ce type de logo est activé dans 52% des publicités mises en place par les sponsors. Il permet à tout sponsor de mettre en avant le nom ou la marque de son entreprise accompagné par la marque de l EURO 2008 pour communiquer sa position de sponsor pour l événement. Il est généralement utilisé au moins une fois par tous les sponsors parce qu il ne peut être qu un avantage pour toute société qui l utilise. Afin d illustrer concrètement ce qu est un logo composite, en voici un qui est utilisé par Mc Donald s dans toutes ses campagnes publicitaires. 10 c.f. annexe 3 PALMA, Stefano 10

20 Les autres sponsors l utilisent en général de la même manière. La seule différence qui peut être observée est que parfois le logo composite est constitué à la verticale et non pas à l horizontale comme l exemple de Mc Donald s ci-dessus. Pour les logos officiels de l EURO 2008 qui sont activés par les sponsors, le plus utilisé représente 22% de la communication des sponsors. Il ressemble beaucoup à celui qui est un peu moins utilisé que celui-ci. La seule différence entre ces deux est que le premier est constitué à l horizontale, tandis que l autre, qui est représenté à hauteur de 18%, est conçu à la verticale. Nous constatons que le logo constitué dans le sens de la verticale est souvent activé sur des objets tels que des ballons de football par Adidas et Carlsberg mais aussi les cartes de crédit MasterCard 11. La mascotte 12 de l EURO 2008, quant à elle, est très peu utilisée par les sponsors contrairement à ce que l on pourrait penser. En effet, sur les 790 activations marketing déposées par les sponsors dans la catégorie des «print», l utilisation de la mascotte représente 6%. Elle peut prendre de multiples postures sur les publicités et elle n est peut être pas adaptée à toutes les communications des sponsors, d où un faible taux d utilisation. Bien qu elle communique le côté émotionnel et festif, elle peut également être interprétée par un côté plutôt enfantin, donc destinée à une cible plus jeune. Par exemple, si nous prenons l exemple d une banque, qui communique par une affiche un nouveau compte courant pour les 30 à 60 ans, avec un taux d intérêt préférentiel, la mascotte ne serait guère adaptée à cette campagne publicitaire. Finalement, la coupe 13 de l EURO 2008 est encore moins utilisée par les sponsors que la mascotte. En effet, elle n a été activée que dans 2% des différentes campagnes mises en place par les entreprises sponsorisant l événement. Grâce à cette analyse, nous nous rendons compte que la coupe ne parle pas vraiment à celui qui reçoit le message, que ce soit sur une affiche, un spot TV ou autre. En effet, si la coupe n est pas accompagnée par un des deux logos EURO 2008 décrit ci-dessus ou le logo composite de la société, la coupe n a pas de sens et elle n est pas parlante contrairement aux autres marques qui peuvent être utilisées par les sponsors c.f. annexe 13 c.f. annexe 4 Idem PALMA, Stefano 11

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année

Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année Candidature TSMS 2010 Meilleur sponsor de l année 1er partenaire du sport français TITRE DE LA PRÉSENTATION, AUTRE INFORMATION (DIRECTION, SERVICE,...) jj mmmm aaaa 2 Une stratégie, Reflet de la «culture»

Plus en détail

Partenariat. Crédit Photos Bernard Rivière

Partenariat. Crédit Photos Bernard Rivière Partenariat Crédit Photos Bernard Rivière Partenariat La TV en Pro D2* 2 à 3 matchs retransmis par Eurosport, France 3 Région ou Sport + par week-end 31 diffusions pour Eurosport avec une audience cumulée

Plus en détail

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse

Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Directives sur la publicité de TF1 Fenêtre publicitaire en Suisse Ringier Romandie Service TV commercialise en exclusivité la fenêtre publicitaire en Suisse pour la chaîne de TV TF1. Les Conditions commerciales

Plus en détail

Transformer une simple envie en une véritable pulsion

Transformer une simple envie en une véritable pulsion Transformer une simple envie en une véritable pulsion CONSEIL ET STRATéGIE Publicité Promotion Identité Corporate événementiel AUDIO-VISUEL SUPPORTS IMPRIMéS SITES INTERNET Pulsion Agence de communication

Plus en détail

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009

CHAMPIONNAT SUISSE ELITE GENEVE 2009 Dossier de sponsoring 12 rue François-Dussaud, 1227 Genève email : info@badmintonclubgeneve.ch www.badmintonclubgeneve.ch Sommaire 1. Le Badminton se présente... 2. Les neuf raisons de commencer le badminton

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

STATUTS Edition juillet 2013

STATUTS Edition juillet 2013 STATUTS Edition juillet 2013 1 ModificationsAdaptations par l Assemblée des délégués 30.02015 : Ch. 9 des définitions ; art. 3 ch. 3 (nouveau) ; art. 51 ch. 1 al. 3 ; art. 65 ch. 4 lettreslit. i et k ;

Plus en détail

FAISABILITÉ D UN ORGANISME EUROPÉEN Supporters Direct RÉSUMÉ LONDRES, AOÛT 2008 RÉSUMÉ

FAISABILITÉ D UN ORGANISME EUROPÉEN Supporters Direct RÉSUMÉ LONDRES, AOÛT 2008 RÉSUMÉ FAISABILITÉ D UN ORGANISME EUROPÉEN Supporters Direct LONDRES, AOÛT 2008 RÉALISÉ POUR L UEFA PAR Supporters Direct Reconnaissons les supporters comme un élément essentiel de l identité des clubs. Michel

Plus en détail

Pour être prêt à contacter un futur partenaire, l organisateur devra penser à :

Pour être prêt à contacter un futur partenaire, l organisateur devra penser à : 6. Approche du Sponsor Ce chapitre offre aux organisateurs d évènements une clarification sur le sujet de la recherche de sponsors. Cet aspect est très important, il permet d augmenter les fonds de la

Plus en détail

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d

Organisé par. .c h. e m. a e u w. août e. t 1er sep. 1 5 se pte m bre. w w w.r o m a n d Organisé par w 23 013 2.ch ril ndie v a a rom e rd u.to w w t 1er sep t août e e m 31 b re.gruyere-cycling t o www ur.c h 1 5 se pte m bre w w w.r o m a n d iec 1 20 ic lass 3.c h SOMMAIRE Page 1 : Sommaire

Plus en détail

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux

Organisation internationale du Travail. Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Organisation internationale du Travail Entreprises durables: créer des emplois meilleurs et plus nombreux Développement durable et emplois décents M. Crozet/OIT Malgré plusieurs décennies de gains économiques

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Skol LES PROMOTIONS 6

Skol LES PROMOTIONS 6 Skol LES PROMOTIONS 6 promotions 6 Les promotions destinées au consommateur Une promotion destinée au consommateur influence un client potentiel dans sa décision d achat en lui présentant une stimulation

Plus en détail

Acte de candidature. 11 es Trophées SPORSORA du Marketing Sportif 2015

Acte de candidature. 11 es Trophées SPORSORA du Marketing Sportif 2015 Acte de candidature 11 es Trophées SPORSORA du Marketing Sportif 2015 Sponsor de l année Stratégie marketing d un détenteur de droits Activation autour d un événement sportif Traitement éditorial et innovation

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Règlement Règlement du Programme de bourses de recherche de l UEFA 1. Conditions de participation Tout candidat à ce programme doit: posséder un

Plus en détail

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT)

Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (OAPI) 7 ème Salon Africain de l Invention et de l Innovation Technologique (SAIIT) Bamako Mali, 28 Octobre au 1 er Novembre 2015 TERMES DE REFERENCE

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS VI. EXTRAITS DES RETOMBEES PRESSE DE L OPERATION 2014

OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS VI. EXTRAITS DES RETOMBEES PRESSE DE L OPERATION 2014 SOMMAIRE I. ACAVU : MISSIONS ET AVANTAGES II. III. JEUX ET ANIMATIONS AU PROGRAMME OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS IV. LE KIT DU PARTICIPANT! V. LE KIT DE l ANNONCEUR! VI. EXTRAITS

Plus en détail

195, rue Marquette, Sherbrooke (Québec) J1H 1L6 Tél.: (819) 563-2050 Téléc.: (819) 562-8261 courriel: courrier@seminaire-sherbrooke.qc.

195, rue Marquette, Sherbrooke (Québec) J1H 1L6 Tél.: (819) 563-2050 Téléc.: (819) 562-8261 courriel: courrier@seminaire-sherbrooke.qc. Normes à suivre pour la conception de moyens de communication dans le cadre d activités en lien avec le Collégial du Séminaire de Sherbrooke, ses programmes et ses équipes sportives 195, rue Marquette,

Plus en détail

En collaboration avec la WTC - World Triathlon Corporation (IRONMAN), Comment attirer un sponsor pour votre évènement

En collaboration avec la WTC - World Triathlon Corporation (IRONMAN), Comment attirer un sponsor pour votre évènement En collaboration avec la WTC - World Triathlon Corporation (IRONMAN), Comment attirer un sponsor pour votre évènement Kai Walter Directeurs des courses IRONMAN en Europe October 26 th 2010 Sommaire Le

Plus en détail

Bâtissons ensemble les champions du monde de demain

Bâtissons ensemble les champions du monde de demain Bâtissons ensemble les champions du monde de demain ing Swiss Tennis 2 5 La réussite en chiffres Une cordiale bienvenue 810 clubs de tennis avec plus de 165 000 membres 90 centres de tennis avec plus de

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE

DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE DOSSIER DE PRESSE 2013-2014 LIGUE KIN-BALL PARIS ET ILE-DE-FRANCE LE KIN-BALL Dossier de presse LKBP - 2 SOMMAIRE Qu est ce que ce sport, vous avez dit Kin-Ball?...4 Le Kin-Ball, un retour vers le futur?...5

Plus en détail

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES Dans le souci du respect et de la recherche d une commune et loyale application des

Plus en détail

AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING. Nos nageuses ont besoin de votre soutien...

AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING. Nos nageuses ont besoin de votre soutien... AQUASYNCHRO Genève DOSSIER DE SPONSORING Nos nageuses ont besoin de votre soutien... 1 Le club... Aquasynchro Genève c est : le club officiel de la Ville de Genève le club de natation synchronisée genevoise

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise

Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Devenir partenaire de la Croix-Rouge vaudoise Un lien réel de solidarité et une véritable opportunité d améliorer la vie collective Premier de cordée Mesdames, Messieurs les Dirigeants d Entreprises,

Plus en détail

Accompagnez moi dans mon parcours professionnel

Accompagnez moi dans mon parcours professionnel Accompagnez moi dans mon parcours professionnel Outils Charte de communication et Outils d aide à la vente (Ex Presse Gratuite Généraliste) Dispositif : 1000 Chartes de 20 pages, divers documents annuels

Plus en détail

Etude MIKE - Abstract

Etude MIKE - Abstract www.zhaw.ch/psychologie Etude MIKE - Abstract L étude MIKE a examiné de manière représentative le comportement en matière d utilisation des médias des enfants en âge d aller à l école primaire vivant en

Plus en détail

Code de Conduite SIEA / PEGI pour la protection des Jeunes

Code de Conduite SIEA / PEGI pour la protection des Jeunes Code de Conduite SIEA / PEGI pour la protection des Jeunes Le présent Code de conduite a été élaboré par la Swiss Interactive Entertainment Association SIEA (www.siea.ch) afin de promouvoir et de garantir

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE déjà une réalité

FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE déjà une réalité FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE déjà une réalité FOOTBALL PROFESSIONNEL ET DEVELOPPEMENT DURABLE Jean-Pierre LOUVEL, Président de l UCPF Philippe DIALLO,Directeur général Benjamin VIARD,

Plus en détail

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution

Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Strasbourg, le 02/04/2015 Règles 2015-2016 - Programme de soutien à la distribution Introduction Le programme de soutien à la distribution a pour objectif de renforcer la distribution des films européens

Plus en détail

RÈGLEMENT. sur la collaboration avec les intermédiaires

RÈGLEMENT. sur la collaboration avec les intermédiaires RÈGLEMENT sur la collaboration avec les intermédiaires Fédération Internationale de Football Association Président : Joseph S. Blatter Secrétaire Général : Jérôme Valcke Adresse : FIFA FIFA-Strasse 20

Plus en détail

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES

NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES NOTE D INFORMATION : PERIMETRE DECLARATIF ECO-EMBALLAGES Vous trouverez dans cette note, les informations suivantes : 1. DEFINITION D UN EMBALLAGE MENAGER 2. QUELLES SONT LES ENTREPRISES CONCERNEES? 3.

Plus en détail

Financement du sport, crise économique et politique sportive

Financement du sport, crise économique et politique sportive Conférence SNEP: «Sport demain, enjeu citoyen», Créteil, 30-31 mars 2012 Financement du sport, crise économique et politique sportive Wladimir ANDREFF * * Professeur émérite à l Université de Paris 1 Panthéon

Plus en détail

Plaquette de partenariat 2011 Volley Ball Grégorien

Plaquette de partenariat 2011 Volley Ball Grégorien A la recherche de nouveaux moyens de communication? Nous vous proposons d associer votre image au dynamisme du club de Volley Ball de St Grégoire. Implanté dans une commune de proximité, notre association

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions

Limites. Problèmes trouvés et propositions de solutions Conclusion Limites Pour faciliter la compréhension de la conclusion et pour qu elle soit plus utile aux entreprises, la rédaction de chaque point abordé sera analysée sur deux axes importants. D un côté,

Plus en détail

Etude exploratoire sur les attitudes envers l ambush marketing.

Etude exploratoire sur les attitudes envers l ambush marketing. Session 11-48 Etude exploratoire sur les attitudes envers l ambush marketing. Corinne Berneman Anthony Carfantan ESC Saint-Etienne 51-53 Cours Fauriel, BP 29 42009 Saint-Etienne, Cedex 2 corinne_berneman@esc-saint-etienne.fr

Plus en détail

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir.

Business Trophy 2014. Coiffure de Paris. A qui s adresse ce concours? Pourquoi participer? Combien ça coûte? Les grandes dates à retenir. Pour la 5 e année, Coiffure de Paris organise le «Business Trophy», un concours national en sept catégories destiné à récompenser les chefs d entreprises et les managers de salons indépendants et franchisés

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

POLO CLUB DE VEYTAY JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS 2015 DOSSIER DE SPONSORING

POLO CLUB DE VEYTAY JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS 2015 DOSSIER DE SPONSORING POLO CLUB DE VEYTAY JAEGER-LECOULTRE POLO MASTERS 2015 DOSSIER DE SPONSORING Table des matières I. Le Polo Club de Veytay II. Jaeger-LeCoultre Polo Masters 2015 III. Infrastructures du JLC Polo Masters

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight» Siège mondial : 5 Speen Street Framingham, MA 01701 États-Unis P.508.935.4400 F.508.988.7881 www.idc-ri.com S e r v i r l e s clients actuels de maniè r e e f f ic a ce grâce a u «Co n s u m er Insight»

Plus en détail

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING

CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING CONCEPT ET STRATEGIE MARKETING Page 1 sur 10 TABLE DES MATIERES 1. Analyse SWOT du basket suisse p.3 2. Lignes directrices tirées des principaux outils de gestion p.4 3. Principes marketing au sein de

Plus en détail

La publicité multimédia (internet)

La publicité multimédia (internet) 7 La publicité multimédia (internet) Comment utiliser les leviers offerts par la publicité sur internet pour améliorer votre visibilité? oi Les encarts publicitaires L affiliation Les liens sponsorisés

Plus en détail

Vous remerciant par avance et dans l attente de votre réponse, je vous prie d agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes salutations distinguées.

Vous remerciant par avance et dans l attente de votre réponse, je vous prie d agréer, Madame, Monsieur, l expression de mes salutations distinguées. Titre du projet : Concours GENIAL 2013 Logo & supports de promotion Objet : Demande de devis Madame, Monsieur, Veuillez trouver ci joint notre cahier des charges correspondant au projet Concours GENIAL

Plus en détail

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo.

OPEN SOFT SYSTEM DEPARTEMENT EVENEMENTIEL CONTACT : Eddie MARAJO Tel: 0596 61 16 32/ 0696 25 34 79 - Fax: 0596 61 18 99 E-mail: open-soft@wanadoo. 0 SOMMAIRE I. INTRODUCTION 2 II. PRESENTATION GENERALE 3 III. LA COMMUNICATION 4 IV. PLAN D IMPLANTATION DES STANDS 5 V. LES TARIFS DE LOCATION DES STANDS 6 VI. INSCRIPTIONS 7 VII. LES PARTENARIATS 9 VIII.

Plus en détail

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR Les années Primaire et Collège : 7-14 ans Le seul baromètre en France qui vous apporte des données actualisées tous les 6 mois avec : o une analyse nourrie de l'expertise

Plus en détail

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE

GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE GUIDE DE DÉPLOIEMENT DE L ANIMATION «LE TRI POUR TOUS» À DESTINATION DES ENTREPRISES ADHÉRENTES ADELPHE 18/04/2013 Engagée aux côtés d Adelphe pour assurer le tri, la collecte et le recyclage des emballages

Plus en détail

Viande Suisse Trophy. Mise au concours 2015. Title Sponsor Co-Sponsors Suppliers

Viande Suisse Trophy. Mise au concours 2015. Title Sponsor Co-Sponsors Suppliers Viande Suisse Trophy Mise au concours 2015 Title Sponsor Co-Sponsors Suppliers 2 Viande Suisse Trophy Contenu Informations générales 4 1. Conditions de participation 4 2. Déroulement 4 3. Délai et frais

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC Partenariat saison 2011-2012 Crédit photos : Olivier Sarre - Philippe Pécher - Jacky Suidureau - Valéria Peix Imp. Rivet Presse Edition La saison dernière devait être le

Plus en détail

Roland Garros : Un terrain de jeu favorable pour Perrier?

Roland Garros : Un terrain de jeu favorable pour Perrier? LE SPONSORING Roland Garros : Un terrain de jeu favorable pour Perrier? Gauthier Durant des Aulnois Mémoire MBA Management du Sport 1 Table des matières PREFACE... 3 INTRODUCTION... 4 I. NOTIONS... 5 A.

Plus en détail

Édition. Conseil. Identité Visuelle. Campagne de pub

Édition. Conseil. Identité Visuelle. Campagne de pub Conseil Campagne de pub Identité Visuelle Édition Web L agence au sens large et aux idées précises Agence de publicité Print I Digital I Design Le conseil Pour lancer ou promouvoir un produit, un service,

Plus en détail

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont

Saisissez le login et le mot de passe (attention aux minuscules et majuscules) qui vous ont I Open Boutique Sommaire : I Open Boutique... 1 Onglet «Saisie des Produits»... 3 Création d'une nouvelle fiche boutique :... 3 Création d'une nouvelle fiche lieux de retraits :... 10 Création d'une nouvelle

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/12/INF/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2013 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Douzième session Genève, 18 21 novembre 2013 RÉSUMÉ DE L ÉTUDE SUR LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB?

COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? COMMENT CONDUIRE SON PROJET DE SITE WEB? Lorraine Pour être efficace, un site web doit être réfléchi et en adéquation avec la stratégie de l entreprise. Cette notice présente les différentes possibilités

Plus en détail

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan

AFRIK-ESTHETICS. Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine. 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan AFRIK-ESTHETICS Salon international de la cosmétique et de la beauté africaine 23 24 25 Juillet 2015 / Caistab - Abidjan «L ESTHETIQUE : Facteur de croissance et de création d emploi» Côte d Ivoire : +

Plus en détail

relations publiques CLUB PRESTIGE

relations publiques CLUB PRESTIGE CLUB PRESTIGE relations publiques Le "Club Prestige" vous offre une attention et des prestations haut de gamme pour apprécier en privilégié les soirées basket du SLUC NANCY. Véritable référence, le "Club

Plus en détail

DOSSIER EXPOSANTS 2016

DOSSIER EXPOSANTS 2016 Genève Mardi 9 février 2016 DOSSIER EXPOSANTS 2016 Early Bird -10 % Actualités 1 salon 1 000 m² 100 exposants & conférenciers 1 000 visiteurs professionnels Conférences thématiques RDV d affaires «Exposez

Plus en détail

CONGRES MONDIAL CONCOURS EUROPEEN BRUNE2016 MENDE 6-10 AVRIL. Dossier de Partenariats

CONGRES MONDIAL CONCOURS EUROPEEN BRUNE2016 MENDE 6-10 AVRIL. Dossier de Partenariats CONGRES MONDIAL CONCOURS EUROPEEN BRUNE2016 MENDE 6-10 AVRIL Dossier de Partenariats c - JF Salles 01 ORGANISATEUR Expérience et dynamisme La candidature de la France a été retenue par la Fédération Mondiale

Plus en détail

L outil HP Marketing Development Funds (MDF Tool)

L outil HP Marketing Development Funds (MDF Tool) L outil HP Marketing Development Funds (MDF Tool) Guide des partenaires Version nº2, juin 2012 Copyright 2012 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Les informations contenues dans ce document peuvent

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS

CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE LUNDI 31 MAI 2010 PARIS ACADÉMIES COUV ÉVÉNEMENTS REPRÉSENTATION CONSULTING CONFÉRENCE DE PRESSE I LUNDI 31 MAI 2010 I PARIS I SLIDE I 2 ACADÉMIES REPRÉSENTATION ÉVÉNEMENTS CONSULTING

Plus en détail

" La tête dans la musique! "

 La tête dans la musique! 20ème Fête cantonale des Jeunes musiciens du canton de Fribourg " La tête dans la musique! " Dossier de sponsoring 2-3-4-5 juin 2016 Organisation: Ensemble Jeunes Musiciens de Broc (Société de musique

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

Charte Poséidon Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne

Charte Poséidon Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne 2009 Charte Poséidon Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne Les droits et les devoirs des institutions participant à Poséidon Michel MENGIS EPFL 17/09/2009 12.12.09 charte_poseidon_finale.doc 2 de 17

Plus en détail

Canon Business Services. Gestion des impressions

Canon Business Services. Gestion des impressions Canon Business Services Gestion des impressions 2 Gestion des impressions Aperçu du marché Le saviez-vous? Selon une étude IDC réalisée en 2012, la dépense globale en marketing et communication ne progressera

Plus en détail

Circulaire du 7 juillet 2009

Circulaire du 7 juillet 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi NOR : ECEC0907743C Circulaire du 7 juillet 2009 concernant les conditions d application de l arrêté du 31 décembre 2008 relatif

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Préambule. Mardi 4 décembre 2012 : «Un juge de ligne de 41 ans est décédé après avoir été frappé par des jeunes joueurs d un club d Amsterdam». La Belgique n échappe pas à cette

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT Devenez le partenaire privilégié d'un sport en plein essor Contacts info@discgolf-geneve.ch Boris Lazzarotto 079 292 78 54 Stefan Schneider 079 450 59 80 www.discgolf-geneve.ch Pourquoi

Plus en détail

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004

La publicité pour votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004 votre certification ISO 9001: 2000 ou ISO 14001: 2004 ISO L ISO (Organisation internationale de normalisation) est la source des familles ISO 9000 et ISO 14000 de normes de management de la qualité ou

Plus en détail

Le mot de l équipe. Une Triple compétence pour nos intervenants AMOS. L alternance MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES

Le mot de l équipe. Une Triple compétence pour nos intervenants AMOS. L alternance MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES MANAGER DES ORGANISATIONS SPORTIVES Deportiva Sesión Valencia 2010 Le mot de l équipe AMOS a pour mission de former, dans le domaine des Organisations Sportives et des Entreprises liées au sport, des étudiants

Plus en détail

Program. Cadeaux sympas. Pour les grands partenaires et ceux qui veulent le devenir. Fort développement des ventes. Privilèges attrayants

Program. Cadeaux sympas. Pour les grands partenaires et ceux qui veulent le devenir. Fort développement des ventes. Privilèges attrayants Pour les grands partenaires et ceux qui veulent le devenir. Fort développement des ventes Cadeaux sympas Privilèges attrayants 2 3 Quel développement désirez-vous atteindre? Quel développement désirez-vous

Plus en détail

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé

Principles Impératif Juillet 2009. Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Les principes de gestion et de «leadership» chez Nestlé Principles Impératif Juillet 2009 Fonction émettrice Département des Ressources humaines Auteur/département émetteur

Plus en détail

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec

ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU En collaboration avec ilottery 2.0 DÉVELOPPER LE JEU L I V R E B L A N C En collaboration avec RÉSUMÉ 2 Ce livre blanc repose sur une étude commandée par Karma Gaming et réalisée par Gaming Insights Group. Les données viennent

Plus en détail

La communication et la dissémination dans le cadre de projets européens

La communication et la dissémination dans le cadre de projets européens Formation en communication La communication et la dissémination dans le cadre de projets européens Séance plénière 29 mars 2013 D N V E O S O R N E R A N N I P E S S P R F E E U A L L Tout le monde boit

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Le plus grand rassemblement dédié au développement durable!

Le plus grand rassemblement dédié au développement durable! Le plus grand rassemblement dédié au développement durable! Une initiative de l asbl Un cadre x prestigieu Des am biances musicale s hors du commu n Des animations pour les enfants x citoyens Un espace

Plus en détail

830 clubs. 54 000 licenciés. 110 centres. 200 000 membres. www.swisstennis.ch 3 mio. de visites et jusqu à 140 000 clients uniques par mois

830 clubs. 54 000 licenciés. 110 centres. 200 000 membres. www.swisstennis.ch 3 mio. de visites et jusqu à 140 000 clients uniques par mois 110 centres 200 000 membres 830 clubs 6 500 équipes 612 000 joueuses / joueurs de tennis 54 000 licenciés www.swisstennis.ch 3 mio. de visites et jusqu à 140 000 clients uniques par mois bienvenue DANS

Plus en détail

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS

CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS CAMPAGNES MARKETING MOBILE LES SMS POUR LES PROFESSIONNELS Table des Matières Table des matières 1. DEUX TYPES DE CAMPAGNES SMS... 3 1.1. ALERTE INFORMATIONS SUR LES MANIFESTATIONS... 3 1.2. LE COUPONING...

Plus en détail

Concours de création

Concours de création Concours de création du visuel de la 6 e édition du Master U BNP PARIBAS DEMANDE INITIALE Le Comité Régional du Sport Universitaire de Haute-Normandie souhaite communiquer sur cet événement international

Plus en détail

Agence de communication Evénementielle

Agence de communication Evénementielle Agence de communication Evénementielle L AGENCE Corp est née d un simple constat : nous ne sommes plus uniquement des consommateurs mais aussi des publics. Le brand content a réinventé le discours de la

Plus en détail

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet

Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet. Evaluation comparative de sites Internet Offices de tourisme et bonnes pratiques Internet Evaluation comparative de sites Internet Quoi? Ce document est un résumé des résultats de l étude menée sur une quinzaine de sites Internet dans le domaine

Plus en détail

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing

DEMARCHE MARKETING MODULE : Aouichaoui Moez BTS : Conseiller d apprentissage. moez.aouichaoui@atfp.tn. Démarche Marketing 2012/2013 Démarche Marketing MODULE : BTS : DEMARCHE MARKETING Aouichaoui Moez Conseiller d apprentissage moez.aouichaoui@atfp.tn - Janvier 2014 www.logistiquetn.me.ma, Tunis Aouichaoui Moez 1 Plan N.B

Plus en détail

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale

Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale 1 Ce Code de publicité éthique et responsable de la Loterie Nationale définit un cadre de référence pour le développement des campagnes

Plus en détail

Agence conseil en communication

Agence conseil en communication Agence conseil en communication Nous sommes passionnés par la conception et la commercialisation, et nous comprenons que nous ne pourrons pas faire ce que nous aimons tous les jours si il n était pas pour

Plus en détail

Les Foires et Salons vecteurs de communication efficace dans la prospection de nouveaux marchés

Les Foires et Salons vecteurs de communication efficace dans la prospection de nouveaux marchés Les Foires et Salons vecteurs de communication efficace dans la prospection de nouveaux marchés Quoi? Lequel? Comment? Jean Thomas Leplat Directeur général Artexis Expo Groupe basé à Bruxelles, 340 collaborateurs

Plus en détail

Combinaison de l imprimé et du Web pour favoriser le succès du THÉ ROUGE TETLEY UNE ÉTUDE SUR L OPTIMISATION DES MÉDIAS (CMOST) D IAB CANADA

Combinaison de l imprimé et du Web pour favoriser le succès du THÉ ROUGE TETLEY UNE ÉTUDE SUR L OPTIMISATION DES MÉDIAS (CMOST) D IAB CANADA Combinaison de l imprimé et du Web pour favoriser le succès du THÉ ROUGE TETLEY UNE ÉTUDE SUR L OPTIMISATION DES MÉDIAS (CMOST) D IAB CANADA Introduction Lancé il y a 8 ans, le programme d études sur l

Plus en détail

PRESENTE LE LA PLUS GRANDE RENCONTRE DE BAD BOYS UNE TOURNEE DE LEGENDE, UN EVENEMENT MYTHIQUE

PRESENTE LE LA PLUS GRANDE RENCONTRE DE BAD BOYS UNE TOURNEE DE LEGENDE, UN EVENEMENT MYTHIQUE PRESENTE LE LA PLUS GRANDE RENCONTRE DE BAD BOYS UNE TOURNEE DE LEGENDE, UN EVENEMENT MYTHIQUE PRESENTATION DU HARLEY POKER TOUR Le Harley Poker Tour est une manifestation qui se déroule sur une année

Plus en détail

«Tous ensemble, dessinons le futur» BUSINESS SOLUTIONS

«Tous ensemble, dessinons le futur» BUSINESS SOLUTIONS «Tous ensemble, dessinons le futur» BUSINESS SOLUTIONS Tous ensemble, dessinons le futur La KAS Eupen s engage avec ambition sur le chemin de la Division 1. Elle désire atteindre son but avec des partenaires

Plus en détail