To become independant, why not! Essaimage, PMIsation, entrepreneuriat, développement durable, innovation,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "To become independant, why not! Essaimage, PMIsation, entrepreneuriat, développement durable, innovation,"

Transcription

1 To become independant, why not! Essaimage, PMIsation, entrepreneuriat, développement durable, innovation, Galilei 1 30/03/2015

2 Intérêt pour GDF Soutien à l entrepreneuriat interne pour développer des partenariats avec des TPE plus rapides en terme de décision et plus innovantes. Valoriser des brevets dormants en bénéficiant de la flexibilité de petites structures. 10 % des salariés peuvent être tentés par le création d entreprise en cas de plan de sauvegarde de l emploi. Meilleure gestion de l emploi, de l innovation, du développement durable et de l entrepreneuriat. Opportunité de garder des liens étroits avec des entreprises «satellites» liées à leur domaine d activité et créer ainsi un réseau profitable aux deux parties.

3 Intérêt pour vous de faire partie du «Start Up» Situation plus sécurisante pour le démarrage. Prendre le statut «indépendant complémentaire» avant le licenciement éventuel. Aide financière (sur-prime). Il vaut mieux être actionnaire que salarié. Démarrage avec des première commandes. Garder les conseils de l entourage professionnel à forte valeur ajoutée «L essaimage» conduit à la constitution d entreprises particulièrement viables. Explorer petit à petit un nouveau «futur» professionnel et faire germer l idée. Accès de manière plus simple à des ressources via GDF SUEZ (fournisseur, client, matériel, ). Aller vers plus d autonomie, d accomplissement de soi,... Diminution du risque d échec. Augmenter son «employabilité».

4 1. Le travail aujourd hui 30/03/2015 4

5 Contexte marché de l emploi Années 60 : salariat + contrat permanent à temps plein relation de subordination travailleur/employeur modèle = employé fixé et fidélisé situation stable et pérenne Travail en équipe/horaires fixes/progression à l ancienneté Salaire garanti - uniformité de traitement entre les salariés Années : CDD, intérim, temps partiel. mondialisation, nouvelles technologies, nouveaux modes d organisation. UE 40 % = CDI en Pays-Bas 46 % = temps partiel. France, Belgique, Italie plus de 30 types de contrats de travail différents. 30/03/2015 5

6 Contexte marché de l emploi Aujourd hui = succession de contrats temporaires (stages, CDD, intérim). Après le CEO, CFO, COO voici le CWO Contingent Workers Officer gestion force de travail non permanente rôle de définir une stratégie globale du capital humain Nous avons sans doute déja franchi le point culminant de l emploi salarié. Ton Wilthagen, professeur à l Université de Tilburg, Pays-Bas 30/03/2015 6

7 Temps de travail hebdomadaire (heures) 18 ans ans Profil d une carrière Le belge change en moyenne 3 à 4 fois de boulot (chiffres 2010) Salariat (CDD/interim) Salariat (CDI) Indépendant La durée de vie moyenne d une entreprise est passée de 45 ans en 1955 à 11 ans en 2010 Etude Mc Kinsey réalisée en Grande-Bretagne 30/03/2015 7

8 Conditions de travail En France : 2 salariés sur 3 = horaires de travail atypiques (travail de nuit, travail du samedi ou du dimanche, horaires alternés). En Europe : télétravail = 18 % (8,9 % en France, 25 % au Japon et 28 % aux USA). Le modèle fordiste 20 % des familles européennes 17 % des familles aux USA. Aujourd hui, la Chine et l Inde = 40 % des travailleurs du monde. A l avenir il y aura 4 grands types de relations au travail: 1. SALARIAT DIRECT : relation directe avec l employeur. 2. RELATION TRIANGULAIRE : intérim, portage salarial, soustraitance. 3. TRAVAIL INDEPENDANT/CONTRAT «RELATIONNEL» : une sorte de contrat de projet, dans lequel la durée n est pas précisée ou peut varier en fonction du travail accompli. 30/03/2015 8

9 France 2011 : Une économie de service sur créations = entreprise individuelle!

10 Une économie de service Avant indépendants = actifs professionnels tangibles + salariés Aujourd hui indépendants = travailleurs individuels sans biens professionnels propres + matière grise ou bras

11 Demain nous travaillerons tous en freelance? NON, les contrats fixes continueront d exister et ce pour les raisons suivantes : Beaucoup de gens ne sont pas capables de gérer l incertitude. Ils veulent travailler dans les structures auxquelles ils sont habitués depuis des années. Les entreprises ne sont pas prêtes à travailler dans un modèle uniquement basé sur de la main-d œuvre temporaire. Ne pas surestimer la capacité d autorégulation des gens. Il n est pas donné à tout le monde d évaluer correctement ses compétences, de vendre ses services, de planifier son travail Qui va coordonner tous ces travailleurs freelance? Cette coordination aussi coûtera cher. OUI, demain nous travaillerons tous en freelance et ce pour les raisons suivantes : L époque où les entreprises pouvaient faire des plans quinquennaux est révolue. Les entreprises ne peuvent pas offrir de sécurité aux travailleurs. Les entreprises doivent pouvoir répondre en souplesse aux changements. Cela demande la flexibilité nécessaire de la part des collaborateurs. Les mentalités changent. La jeune génération ne se voit plus rester toute une vie chez le même employeur. Travailler avec des collaborateurs freelance simplifie les tâches administratives. En tant qu entreprise, vous recevez simplement une facture. Vous n avez pas de cotisations patronales à payer, pas de fiches fiscales à envoyer,

12 Questions et attentes Comment combiner avec un emploi salarié, quelles sont les aides (financières ou supports) disponibles? Comment trouver des idées d'entreprise? Risque de quitter une "cage dorée" pour se lancer dans l'inconnu... Se lancer seul, est-ce vraiment réaliste vu la multitude de fonctions à exercer? Où trouve-t-on une documentation complète et "to the point" sur les démarches administratives, formalités à suivre, les contraintes légales. Comment fonctionne le fait que je deviens employé de ma propre société? Subsides? Comptabilité? Business plan vs. Business Model? Quels sont les éléments les plus importants à savoir - Comment réussir? Les pièges? Quels sont les avantages/inconvénients des différentes formes juridiques possibles? Comment savoir si "une idée est bonne«? Faut-il protéger les idées? Est-il possible de déposer une idée, quitte à la réaliser ensuite? Comment faire pour se lancer à plusieurs? Comment évaluer au mieux la viabilité? Quel capital prévoir? Comment trouver des financements? Valeur d'une part? jusqu'à quel point doit-on prendre des risques financiers sur ses finances perso? Bon website à petit prix/création website. Valorisation d'une reprise, points d'attention en reprise.

13 Qui suis-je? Quentin de CRAYENCOUR Parcours : Etudes : HEC - ICHEC-ST Louis; Expérience: IP : création de Panos Delivery Salarié : conseiller au Fonds de Fermeture (ONEM) Salarié : consultant en change Management (HCA) DEI : formation «Management Humain» (ICHEC) et formation «Formateur d adultes» (CUNIC) Salarié : «conseils à la création d entreprises» et coordinateur Depuis Aujourd hui : Salarié CDI temps plein avec 2 jours de congé sans solde et IC BtoBgreen en avril 2008, Greentoschool en juin 2012, Elluga en 2014 Si vous voulez réussir, sachez ce que vous faites, aimez ce que vous faites et croyez en ce que vous faites.» Will Rogers 30/03/

14 2. Mythe/Réalité et quelques chiffres 30/03/

15 Mythes de l entrepreneur L entrepreneur est un héros ou un escroc Est-ce un visionnaire? Un individu charismatique Un lutteur, seul contre tous Un chanceux L'entrepreneur vit dans le stress L'entrepreneur aime les risques... Origine du mythe : seul ceux qui ont réussi de manière éclatante écrivent leurs mémoires, (Bienheureux les fêlés) 30/03/

16 Réalités «N'importe qui peut être entrepreneur» 1. L attitude entrepreneuriale au sens large AGIR pour transformer son environnement est présente de manière universelle chez l être humain 2. Ce qui rend l entrepreneur «spécial», ce n est pas ce qu il est, mais ce qu il FAIT, et surtout comment il le fait 3. Pour rencontrer des entrepreneurs «normaux», discutez avec ceux de votre région 30/03/

17 Quelques chiffres Nbre de travaille urs Nbr d entreprise assujetties à la TVA 0 640, , , , , , , et plus 256 TOTAL 814,159 Source SPF Economie Europe : 15 % de la population active (33 millions de personnes ) = des travailleurs indépendants (Commission Européenne 2010) USA : 25 %! travailleurs actifs en Belgique (Statbel 2012) entreprises en Belgique unipersonnelles SPRL (dont sans employé) SA SNC SC 6000 Associations et Fondations indépendants assujettis à la TVA (SPF 31/12/2012) indépendants complémentaires ( en Wallonie) indépendants travaillant seul Dans 68,3 %, ont suffit pour lancer l entreprise (Etude UCM) «Il n y a qu une chose qui puisse rendre un rêve impossible, c est la peur d échouer.» Paulo Coelho

18 Quelques chiffres Une SA paie en moyenne d impôts Une SPRL paie en moyenne d impôts Le SPF finance déclare: Si vérifications administratives : majoration moyenne 904 Si contrôle sur place : majoration moyenne de 6863 Les cessations d activité avec liquidation suite à des pertes sont relativement rares (10 %). Cela nuance les 50 % d entreprises qui ferment dans les 5 ans. Selon les critères européens, 90 % des entreprises sont des TPE (source : Eurostat) et répondent à 45 % de l emploi en Belgique «Derrière un Homme qui a réussi, il y a toujours un homme qui a agi» Pablo Picasso

19 Qui sont-ils? «Le succès n est pas la clé du bonheur. Le bonheur est la clé du succès. Si vous aimez ce que vous faite, vous réussirez» Albert Schweitzer

20 Créer son boulot dans le monde de demain, quelques idées?

21 3. Structure et mise en place du projet Définition d un projet entrepreneurial : produire de la nouveauté, innover, mener des actions en vue d un bien, d un service, d un événements à créer qui a une valeur dans l environnement parce qu il répond à un besoin. 30/03/

22 Processus entrepreneurial «logique causale» (méthode enseignée dans les écoles) «Partir des objectifs/buts pour déterminer les ressources nécessaires pour les atteindre» MISE EN ŒUVRE Découverte «Quoi faire?» CREATION (Produit/Marché) Du plan Réussite Echec L entrepreneur découvre une idée et plannifie la création de l entreprise en définissant un produit et un marché L entrepreneur met en œuvre le plan élaboré dans la phase de découverte "Les études tuent souvent ce goût du risque propre à l'esprit d'entreprise. L'université crée des cadres mais rarement des entrepreneurs." (Dirk Renard)

23 Processus entrepreneurial «logique effectuale» «Partir des ressources dont on dispose pour déterminer les buts possibles» «Que puis-je faire avec ce que j ai?» Exemple : je dispose de 6 mois et de 8000 et je suis passionné d électronique. Que puis-je imaginer comme idée d entreprise liée à l énergie? «Un but est un rêve avec un plan» Chris McCormack

24 Exemple Approche «causale» Approche «effectuale» «La chance est la faculté de saisir les bonnes occasions» Douglas Mac Arthur 30/03/

25 Ont-ils réussi du premier coup? Ils ont connu des faillites : Ils ont mis du temps à réussir selon leur ambition: Masaru Ibuka et Akio Morita deux ingénieurs Le premier film de Disney fut un flop 3M créée pour exploiter les ressources minières du Minnesota aux USA, ratait au début tout ce qu elle entreprenait, à tel point qu elle se retrouva un jour sans rien faire HP, créée en 1939 avec 585$ par Bill Hewlette et David Packard. Ils n avaient pas d idée. Ce n est qu en 1940, grâce au contrat militaire, que l entreprise décolle vraiment. Wall-Mart, la chaîne géante américaine de supermarchés, partie d un seul magasin en 1962, a mis 20 ans à mettre au point son concept de supermarchés périurbains. «Rien de grand ne s est accompli dans le monde sans passion» Friedrich Hegel

26 Structure dans la création du projet CREATEUR Valeur Motivation Idée ou pas ACTION/DECISION (S/SF/SE) MARCHE Etude du marché Stratégie commerciale Positionnement/Différenciation MOYENS Estimation des moyens financiers humains matériels Choix du statut juridique Mobilisation des moyens financiers humains matériels Faisabilité? Rentabilité? Perte acceptable? GO / NO GO 30/03/

27 4. Le créateur Ses motivations, ses valeurs, ses compétences, son rythme de travail, son organisation,... «Il n y a pas UN caractère d entrepreneur. Mais il faut DU caractère pour l être» 30/03/

28 Les motivations profondes de l'entrepreneur Quels «besoins», «préférences», «intérêt personnel», «valeurs» allez-vous satisfaire à travers la création de votre entreprise? Exemple : être utile et rentable, aider autrui, la recherche du pouvoir, apprendre de nouvelles choses, développer sa passion, donner plus de sens à ce que je fais, besoin de construire quelque chose, me réaliser, être mon propre patron, avoir un revenu plus élevé, Nos motivations déterminent les activités qui nous apportent du plaisir et auxquelles nous consacrons plus facilement notre temps, notre énergie. «100 % des choses qu on ne tente pas échouent» Wayne Gretzky

29 Les besoins qui me motivent dans mon travail Ce qui est indispensable pour vous dans le travail Critères Influence Accomplissement Sécurité Ethique Convivialité Environnement Diversité Avantages Prestige Stimulation Autonomie Qualité de vie Altruisme Hiérarchie Une activité qui: Permet d expliquer aux autres ce qu ils doivent faire: organiser, planifier et contrôler leur activité. Procure le sentiment de vous réaliser, défi Préserve votre situation, même en cas de difficultés économiques. Respecte des principes moraux, le beau et le vrai, l environnement, les règles du droit. Permet d entretenir de bonnes relations avec ses collègues et ses responsables S exerce dans un lieu agréable, facile d accès, aéré, etc. Permet d entreprendre des travaux variés, peu routinier. Est bien rémunérée pour acquérir les biens dont vous avez envie Valorise votre image social en suscite le respect des autres, offre un statut enviable Permet de penser de façon indépendante et de mieux comprendre le pourquoi des choses Laisse un degré important de liberté dansl a façon de s organiser, offre un large champ d intervention Préserve votre santé (équilibre physique, psychologique et social) Concourt à apporter davantage de bien-être aux autres. Est menée avec des chefs compétents et équitables, avec qui vous apprenez beaucoup «Quoi que tu rêves d entreprendre, commence-le. L audace a du génie, du pouvoir et de la magie» Goethe

30 Quel type d entrepreneur êtes-vous? «Il existe de multiples formes d entrepreneuriat et de multiples situations où exercer son talent d entrepreneur. Quelle est la vôtre?» L entrepreneur artisan L entrepreneur inventeur L entrepreneur manager «Ce n est pas la réflexion qui fait disparaître la peur. C est le fait de passer à l action;» Clément Stone 30/03/

31 Et votre ambition à vous? Quel BUT désirez-vous atteindre? Economique Social Environnemental «L homme sage apprend de ses erreurs, l homme plus sage apprend des erreurs des autres» Confucius

32 Mes compétences Techniques Gestion administrative Gestion financière Marketing Commerciales Managériales Sociales Communication Personnelles Exemples d atouts : 1. L expérience, la qualification 2. Le capital accumulé 3. Charge familiale moins importante 4. Le réseau de relations "L'homme ne se découvre que quand il se mesure avec l'obstacle." Saint-Exupéry

33 Mes engagements : qu est ce que je suis prêt à faire? Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche MOI BUSINESS FAMILLE

34 5. Le Marché La concurrence, la stratégie, les clients, la réglementation, les fournisseurs, les prescripteurs, les partenaires,... 30/03/

35 Qu est-ce qu une étude du marché? C est une source d information qui oriente l idée vers un projet de départ C est un méthode qui permet aussi de réduire des zones d incertitude Idée Projet Qu est-ce que je VEUX faire? Qu est-ce qu il est POSSIBLE de faire? «L inventeur est celui qui imagine, l innovateur est celui qui réalise» Benoit GAILLY 35

36 Demain l énergie? 30/03/

37 Améliorer l adéquation de l offre Acquérir une bonne connaissance du marché et de l environnement concurrentiel pour faire un choix Étude du marché = Analyse du marché = Approche du marché = Création d un marché «L innovation, c est 1 % d inspiration et 99 % de transpiration»

38 Se différencier de la concurrence Tout le monde connaît Joe et Averell Mais comment s appellent les deux autres Dalton? 30/03/

39 Jouer sur la chaine de valeurs Vous qui arrivez sur le marché, vous devez apporter quelque chose d autre que vos concurrents déjà en place. Cette différence ou «avantage concurrentiel» peut se situer au niveau de l écoute client du design du produit de la garantie de l emballage de la façon de le présenter du service joint des horaires d ouverture du choix des matières premières Bref vous devez «trouver votre Dalton» : trouver les points forts de votre produit et de votre prestation et grossissez les comme un caricaturiste exagère les traits d un visage. 30/03/

40 6. Les Moyens Financiers, humains, matériels,... 30/03/

41 En 2012 un travailleur temps plein gagnait en moyenne 3258 brut/mois. La moitié des travailleurs gagnent moins de 2831 brut/mois. 10 % des salariés gagnent au moins 4969 brut/mois. Les directeurs de grandes entreprises gagnent le plus avec un salaire de 8948 brut/mois. Combien dois-je facturer pour gagner autant?

42 Compte de résultats «Travailler en perte acceptable et pas en gain attendu» «Connaître les ventes nécessaires pour concrétiser l idée» Compte d'exploitation Hypothèse 1: Bénéfice = 0 (seuil de rentabilité) Hypothèse 2 Bénéfice = dépenses ménages Hypothèse 3 CA par comparaison VENTE (HTVA) ou RECETTES unite de vente /HTVA /HTVA /HTVA /HTVA ACHAT (HTVA) /journée /heure+ marge /commission10 à 15% /heure + marges /heure + marges /pièce Hypothèse 4 CA selon l'offre BENEFICE BRUT D'EXPLOITATION CHARGES PROFESSIONNELLES - Locaux (loyer, précompte, etc..) % déductible Intérêts du crédit hypot. 10% 1.000, ,00 Eau/Electricité/Chauffage Charges Chauffage 10% 250,00 250,00 Charges Eaux 10% 30,00 30,00 Charges Electricité 10% 120,00 120,00 Véhicule ( kms /an) Carburant 7 litres/100 kms à 1,30 75% 2.400, ,00 Entretiens - Réparations 0,02 /km 75% 1.000, ,00 Taxe circulation % 170,00 170,00 Assurance (puissance 88 kw) 75% 800,00 800,00 Amortissement véhicule % Bureau Fournitures de bureau 100% 350,00 350,00 Frais postaux 100% 150,00 150,00 Fournitures informatiques 100% 150,00 150,00 Téléphone fixe / internet /GSM 100% 860,00 860,00 - Communication/publicité Impression Cartes de visite 100% 250,00 250,00 Salon 1.500, ,00 Flyers (impression et realisation) Brochures Annonces presse Logo 700,00 700,00 Salaires et charges Simulation impôts Assurances Assurance Incendie 10% 100,00 100,00 Assurance RC 100% 250,00 250,00 Assurance Prof. 100% Assurances pensions 100% 800,00 800,00 Assurance hospitalisation 100% 600,00 600,00 Assurance Perte de Revenus 100% 900,00 900,00 Assurance Perte d'exploitation 100% Amortissements Petits Matériels trousse pharmacie 35,00 35,00 Plastifieuse / Relieuse 200,00 200,00

43 Charges professionnelles déductibles

44 Quand passer en société? Je suis indépendant «en personne physique» : à partir de quand ai-je fiscalement intérêt à passer «en société»? Cela dépend de plusieurs éléments : situation familiale, lieu du domicile,... Une SPRL coûte au min de plus comparativement à une personne physique (comptable, bilan, cotisations sociales annuelles, ). Cette somme doit donc être au minimum couverte pour que l impôt de société constitue un avantage. Il faut atteindre de revenus imposables annuels pour dépasser les de différence d impôt. En dessous de à de revenus imposables annuellement il existe rarement un avantage fiscal à créer une SPRL. 7,2 % des contribuables indépendants ont gagné plus de de revenus imposables en 2006 (statistiques 2009 INASTI). Rev. Imp IPP ISOC % ,9 4168, , , , , , , , , , , , ,4-1251,23-30,02% 388,1 6,98% 1721,19 24,78% 2594,16 29,74% 3592,9 34,22% 4760,12 38,78% 7094,54 44,82% Exemple : personne physique qui habite Bruxelles, célibataire, sans personne à charge pour l exercice d imposition 2010 (revenus 2009) 30/03/

45 7. Législation sociale, statut et forme juridique 30/03/

46 Création d entreprise : choisir la forme juridique personne physique ou société? 30/03/

47 Démarches administratives, dans quel ordre? Personnes morales (SPRL) Coût : 4000 Personnes physiques (IPP) Coût : 300 Connaissances de base en gestion (Guichet d entreprise) Conditions d accès aux professions réglementées (Guichet d entreprise) Compte bancaire professionne (Banque)l Inscription au guichet d entreprise BCE Code NACE Immatriculation à la TVA (Guichet d entreprise ou TVA) Affiliation à une Caisse d assurances sociales Inscription à une mutualité Assurances: Tenue d une comptabilité (Comptable/fiscaliste) Versement anticipés d impôts Qui assure la gestion quotidienne? Etablissement du plan financier Compte bancaire Attestation bancaire Acte constitutif de la société (statuts) Inscription au guichet d entreprise BCE Vérification des accès à la profession Immatriculation à la TVA Affiliation du dirigeant ET de la société à une caisse d assurances sociales et inscription à une mutualité Publication des actes avec carte d identité électronique et /03/

48 TRAVAILLEURS INDEPENDANTS I.N.A.S.T.I. Institut national d assurances sociales pour travailleurs indépendants CAISSES D ASSURANCES SOCIALES Mutualité INAMI Indemnités de maladie-invalidité Soins de Santé (Gros risques et petits risque) Indemnités d incapacité de travail. Allocation de maternité ONP Pensions Pension légale (retraités) Pension inconditionnelle Prestations familiales Allocations de naissance FAMIFED (Allocations familiales) Primes d adoption BENEFICIAIRES Indépendants, Pensionnés, Enfant aidant, Conjoint aidant. 30/03/

49 Travailleurs Ouvriers et employés Employeurs Indépendants et sociétés O.N.S.S. Office national de la sécurité sociale Pension? 1 er pilier 2 ème pilier 3 ème pilier INAMI(Mutuelle) Indemnité de maladie-invalidité - (FMP) maladie Professionnelle - (FAT) Accident du travail ONEM Allocations de chômage Capac/Fonds Syndicaux FAMIFED Allocations familiales BENEFICIAIRES Travailleurs, chômeurs ONVA Congés payés ONP Pensions 30/03/

50 Je décide d agir!

51 Parcours possible «Step by step» Salarié et IC congé sans solde pause carrière etc. Salarié en préavis et IC (équivalent IP) CCI et IC Test Grandeur Nature et IC IP Ou conjoint aidant Ou art 37 et salarié et intérimaire 30/03/

52 30/03/

53 Exemple d outil 30/03/

54 Aides à l innovation WSL : Innovatech : Founder institut : Bourse de préactivité Cluster Tweed

55 Sites en cas de reprise WSL : Innovatech : Founder institut : Internet attitude : Cleantech : M-5 : MDV : Allyum : Angels : Info général : des%20fonds%20de%20tiers Guide du venture capital : Reprise d entreprise :

Créer votre propre emploi? Relevez le défi!

Créer votre propre emploi? Relevez le défi! Créer votre propre emploi? Relevez le défi! chapitre 5 Créer son propre emploi. Beaucoup en rêvent mais peu en font une réalité. Pourtant, devenir indépendant peut être un moyen de créer son emploi. Les

Plus en détail

Les sept piliers de la sécurité sociale

Les sept piliers de la sécurité sociale Les sept piliers de la sécurité sociale 1) L Office National des Pensions (ONP) Très brièvement, il y a en Belgique un régime de pension légale, mais aussi des pensions complémentaires. On parle souvent

Plus en détail

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable :

Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Agence Securex : Bureau comptable : Nom : Numéro de Registre national : Adresse / Siège social : Tél. : Fax : E-mail : Siège(s) d exploitation : Activité : Agence Securex : Bureau comptable : Se lancer Procuration Securex guichet d entreprises

Plus en détail

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés

Salary Plan. L assurance de groupe flexible pour salariés Salary Plan L assurance de groupe flexible pour salariés Une assurance de groupe : oui ou non? La question ne se pose plus. Mais choisissez la bonne formule. La pension complémentaire : plus que jamais

Plus en détail

La mise en ordre de mutuelle

La mise en ordre de mutuelle Version n : 1 Dernière actualisation : 14-12-2007 1) A quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une mutuelle? 3) Qu est-ce que la mise en ordre de mutuelle? 4) Qu entend-on par «remboursement des soins de

Plus en détail

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013

Le statut social de l indépendant et ses implications. Bénédicte Philippart de Foy - 2013 + Le statut social de l indépendant et ses implications Bénédicte Philippart de Foy - 2013 Click icon to add picture + + Qui doit s affilier à une CAS? n Tout indépendant n Les aidants (exception : moins

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

Le contrat de travail. ... en survol

Le contrat de travail. ... en survol Le contrat de travail... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort

Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB. Coordination intérim Ensemble, on est plus fort Intérimaire? Vous avez des droits! FGTB Coordination intérim Ensemble, on est plus fort contenu au travail p. 5 le contrat de travail p. 6 salaire et avantages p. 7 primes p. 8 durée du travail p. 10 santé

Plus en détail

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte :

Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : 1/9 Implantée sur TOULOUGES, dans les Pyrénées Orientales, la société ACTIV PORTAGE vous apporte : - Pour vous tous : Devenez indépendant avec un statut salarié : Saisissez toutes les opportunités de mission

Plus en détail

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES

B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES 1 è édition MAI 2013 B.A.BA pour les FRONTALIERS FRANCO-BELGES EURES (EURopean Employment Services) est un réseau européen créé en 1993 par la Commission européenne. Il a pour vocation d offrir des informations,

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 1 - La sécurité sociale en Belgique et les mutualités. Plan 1- INTRODUCTION 2- GRANDS PRINCIPES DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1

ROYAUME-UNI. La protection sociale en Europe ROYAUME-UNI 1 ROYAUME-UNI Les dépenses de protection sociale au Royaume-Uni représentent 26,8% du PIB. Le système britannique est de logique beveridgienne. La principale réforme récente concerne le système de retraite

Plus en détail

Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois. Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois. Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Fiches infos du Frontalier belgo-luxembourgeois Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Mes impôts? LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG 1 2 Les impôts sont un mal nécessaire: c est grâce aux impôts que l

Plus en détail

Kit «Expert RH» RH Expert. Professionnels RH. Langue: Français. vs 20.02.2015

Kit «Expert RH» RH Expert. Professionnels RH. Langue: Français. vs 20.02.2015 Kit «Expert RH» 2015 RH Expert Professionnels RH Langue: Français vs 20.02.2015 Table des Matières Table des Matières... 2 Kits de formation RH... 3 Kit «RH Expert»... 4 Administration du personnel : Engagement

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

KoopL. Le portage salarial à portée de main. Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité

KoopL. Le portage salarial à portée de main. Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité KoopL Le portage salarial à portée de main Une autre approche de votre travail, Rester indépendant en toute tranquillité Simplifiez-vous le portage Les activités de services recrutent. Nombreuses sont

Plus en détail

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire

Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Le statut social des travailleurs indépendants Indépendant complémentaire Une administration moderne, un service de qualité Sommaire Qu est ce qu un indépendant à titre complémentaire? 3 Personnes admises

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg,

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, F I C H E S I N F O S D U F R O N T A L I E R B E L G O - L U X E M B O U R G E O I S Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg, Je perds mon emploi LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Vous travaillez au Grand-Duché

Plus en détail

Conseils & Accompagnement

Conseils & Accompagnement Conseils & Accompagnement Se lancer comme indépendant en personne physique ou en société? Aidez-vous de notre tableau comparatif pour prendre votre décision. N'hésitez pas à contacter nos conseillers pour

Plus en détail

GUIDE DES FRONTALIERS

GUIDE DES FRONTALIERS Avec le soutien de l Union européenne SOMMAIRE Fiche 1 Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6.1 Fiche 6.2 Fiche 6.3 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Fiche 11 Fiche 12 Fiche 13 Fiche 14 Fiche 15 Généralités

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement :

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement : boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : Le fonds de pension L Institution de Retraite Professionnelle

Plus en détail

En incapacité de travail et maintenant!

En incapacité de travail et maintenant! en pratique En incapacité de travail et maintenant! 1 en incapacité de travail... EN INCAPACITé DE TRAVAIL... ET MAINTENANT? Vous êtes en incapacité de travail lorsque vous n êtes pas en état d exercer

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Licence EE option Electrotechnique et Energies Renouvelables

Licence EE option Electrotechnique et Energies Renouvelables Pré-requis : Moyens : Compétences attendues: Aucun Aucun A l issue de ce cours les étudiants sont en mesure de connaître Le droit et son implication dans chaque domaine de la vie professionnelle L imbrication

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale

Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale Les mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale La sécurité sociale en Belgique et l assurabilité Version du 28/04/2015 Version du 28/04/2015 1 PARTIE 1 : La sécurité sociale en Belgique

Plus en détail

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Je suis malade LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG

Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg. Je suis malade LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG F I C H E S I N F O S D U F R O N T A L I E R B E L G O - L U X E M B O U R G E O I S Je travaille au Grand-Duché de Luxembourg Je suis malade LE SYNDICAT N 1 AU LUXEMBOURG Vous êtes salarié au Grand-Duché

Plus en détail

STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? 1.2 LOGO & CATÉGORIES

STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? 1.2 LOGO & CATÉGORIES 1.2 LOGO & CATÉGORIES STRESSÉ À L IDÉE DE LANCER VOTRE ACTIVITÉ? COMPASS Le logo «Partena Professional Compass» sera utilisé pour les documents et supports de communication qui concernent les solutions

Plus en détail

Première société de portage salarial en Languedoc-Roussillon depuis 1999

Première société de portage salarial en Languedoc-Roussillon depuis 1999 Première société de portage salarial en Languedoc-Roussillon depuis 1999 Qui est AXE ENTREPRISES? Qu est-ce que LE PORTAGE? Qu est-ce qu une SOCIÉTÉ DE PORTAGE? LE PORTAGE le principe qui est concerné?

Plus en détail

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région?

Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, mobile dans la Grande Région? www.frontalierslorraine.eu www.espaceculturelgr.eu Quel est le régime d assurance maladie applicable à l artiste de spectacle vivant, Novembre 2011 2 Introduction Le CRD EURES Lorraine est une association

Plus en détail

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi

EN LIGNE. EMPLOYEUR Pôle emploi Août 2012 GUIDE PRATIQUE Guide de SAISIE EN LIGNE de l ATTESTATION EMPLOYEUR Pôle emploi Depuis le 1 er janvier 2012 les entreprises de plus de 10 salariés doivent transmettre leur attestation employeur

Plus en détail

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre

Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Entreprendre en solo: Quelle structure juridique pour quels impacts fiscaux et sociaux? Kadeja MEDJI Espace Entreprendre Objectifs de l atelier: -Différencier les différentes structures juridiques possibles

Plus en détail

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11

Sommaire. La Bulgarie, contexte général... 19. Monter un commerce...37. Remerciements...5 Synthèse...7 Information pratique... 11 Sommaire Remerciements............................................................................................5 Synthèse........................................................................................................7

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants

Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010. Axe Emploi et Solidarité. PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 Axe Emploi et Solidarité PME - Indépendants Plateforme électorale Ecolo Elections fédérales du 13 juin 2010 PME - Indépendants Etat des lieux

Plus en détail

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents

mode d emploi(s) , source de ressources twitter.com/dtalents mode d emploi(s) twitter.com/dtalents, source de ressources 2 MODES D EMPLOI(S) 1. Sans Dtalents 2. Avec Dtalents Les 4 atouts principaux de Dtalents : Un engagement social total : garantie et paiement

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1

Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Communauté d Agglomération du Grand Villeneuvois 1 Les chiffres clés de la création d entreprise 549 138 entreprises créées en France en 2011 Soit 1 nouvelle entreprise par minute 29 455 en Aquitaine 2

Plus en détail

Partie I - Les grandes règles de base de la responsabilité des dirigeants de sociétés. 1. La responsabilité au regard du Code des sociétés...

Partie I - Les grandes règles de base de la responsabilité des dirigeants de sociétés. 1. La responsabilité au regard du Code des sociétés... Table des matières Partie I - Les grandes règles de base de la responsabilité des dirigeants de sociétés 1. La responsabilité au regard du Code des sociétés...3 1.1. La faute de gestion.....................................

Plus en détail

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB...

LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... C O T I S A T I O N S S O C I A L E S LES PRÉLÈVEMENTS URSSAF, RSI, LPA, CNBF, ORDRE, CNB... Exercer c est aussi déclarer... et cotiser! Prélèvements sociaux et professionnels : COMPARATIF COLLABORATEUR

Plus en détail

S'installer comme indépendant

S'installer comme indépendant ASSURANCES SOCIALES POUR INDEPENDANTS S'installer comme indépendant Vous êtes candidat indépendant et vous avez généralement plus d une raison de vouloir vous installer à votre compte: vous souhaitez être

Plus en détail

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES

LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES LE STATUT SOCIAL DES TRAVAILLEURS NON SALARIES THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs

Plus en détail

CIF CDI GUIDE PRATIQUE. Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir

CIF CDI GUIDE PRATIQUE. Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir CIF CDI Congé individuel de formation CDI Suivre une formation pour évoluer ou se reconvertir LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION CDI EN BREF Qu est-ce que le congé individuel de formation CDI? Le congé individuel

Plus en détail

Revenus professionnels

Revenus professionnels Revenus professionnels 1. Bénéfices d'exploitations agricoles, industrielles et commerciales Le montant des bénéfices s établit au départ d une comptabilité qui doit être probante vis-à-vis de l Administration.

Plus en détail

QUI SERA AFFILIE A VITALI ESSENTIEL AU 1ER JUILLET 2012?

QUI SERA AFFILIE A VITALI ESSENTIEL AU 1ER JUILLET 2012? QUI SERA AFFILIE A VITALI ESSENTIEL AU 1ER JUILLET 2012? Tous les salariés de PSA Peugeot Citroën, Sauf, ceux qui sont dans l une des situations suivantes : Vous êtes couvert au 1 er juillet 2012 par une

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6

Maternité, maladie et points de retraite complémentaire. n o 6 GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO MATERNITÉ, MALADIE ET POINTS DE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 6 JUIN 2015 Maternité, maladie et points de retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

Un accident de travail, une naissance en vue, une maladie de longue durée

Un accident de travail, une naissance en vue, une maladie de longue durée Majeur et en bonne santé! chapitre 4 Un accident de travail, une naissance en vue, une maladie de longue durée Votre mutualité peut vous éviter bien des soucis. Mais encore faut-il savoir comment le système

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Dans les contrats liant le travailleur (in)dépendant :

Dans les contrats liant le travailleur (in)dépendant : Le patenté: un travailleur indépendant De nombreux travailleurs dits indépendants car patentés sont de véritables salariés Dans les métiers du sport, cette confusion semble exister Dans les contrats liant

Plus en détail

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement.

Une distinction peut être faite entre différents types de plans de pension en fonction de la méthode de financement. boulevard du Souverain 280-1160 Bruxelles - Belgique T +32 2 761 46 00 F +32 2 761 47 00 info@claeysengels.be Avocats Date : Août 2015 Sujet : L assurance de groupe I QU EST UNE ASSURANCE DE GROUPE? Pour

Plus en détail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail

Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail Belgique : Gros plan sur les maladies professionnelles et les accidents du travail L assurance belge contre les maladies professionnelles et les accidents du travail occupe une place particulière dans

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

Nécessité d un «électrochoc» fiscal

Nécessité d un «électrochoc» fiscal Les Analyses du Centre Jean Gol Nécessité d un «électrochoc» fiscal Janvier 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle Les analyses

Plus en détail

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite

L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite L offre IRP AUTO partenaire des Écoles de conduite www.irp-auto.com IRP AUTO Qui sommes-nous? Nos métiers IRP AUTO, est le groupe de protection sociale des professionnels de l automobile. Il regroupe des

Plus en détail

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : DIRIGEANT : Quel statut social choisir? Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Retraite. Date de la retraite

Retraite. Date de la retraite Retraite A quelle date vais-je prendre ma retraite? Vaut-il mieux percevoir une rente ou un capital? Dois-je annoncer mon départ à la retraite? A la fin de la vie professionnelle, tout le monde est confronté

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT

DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT Nom Prénom : Activité : Ecrivez dans les cases grises DOSSIER DE DEMANDE DE FINANCEMENT LA DEMANDE Prêt NACRE : Quel Montant? Quelle durée? Affectation? Prêt d honneur : Quel Montant? Quelle durée? Quel

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

Demande de crédit hypothécaire

Demande de crédit hypothécaire Demande de crédit hypothécaire DEMANDE DE CREDIT DE : Mr Mme Mlle INTERMEDIAIRE : N d agréation Crédit Foncier:... L intermédiaire reconnaît avoir reproduit de manière fidèle et complète les informations

Plus en détail

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège...

NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE. des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège... NOM:.. PRENOM:... CLASSE:.. STAGE EN ENTREPRISE des élèves de...ème Du../../.. au./../.. Collège......... SOMMAIRE Avant le stage Le cahier de stage. 2 Conseil au stagiaire. 3 Fiche d identité de l élève

Plus en détail

«Vaincre la crise par la solidarité» La réduction collective du temps de travail sans perte de salaire et avec embauche compensatoire

«Vaincre la crise par la solidarité» La réduction collective du temps de travail sans perte de salaire et avec embauche compensatoire «Vaincre la crise par la solidarité» La réduction collective du temps de travail sans perte de salaire et avec embauche compensatoire Congrès exceptionnel FGTB Liège-Huy-Waremme 2009 - Document de travail

Plus en détail

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE

UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE Assurances pour entreprises UNE PROTECTION OPTIMALE POUR VOTRE ENTREPRISE 30.00.005/00 10/14 ASSURANCES POUR ENTREPRISES Une protection optimale pour votre entreprise Entreprendre, c est accepter d assumer

Plus en détail

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier

Prévoyance professionnelle. Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle Ce qu il faut savoir du 2 e pilier Prévoyance professionnelle obligatoire (LPP) en Suisse Etat: janvier 2012 Table des matières Le 2 e pilier dans le système suisse de prévoyance

Plus en détail

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013

Sommaire. L entrée en vigueur de l avenant n 21 sur les salaires minima au 1 er novembre 2013 informations sociales octobre novembre décembre 2013 Dans le cadre du mandat qu elle reçoit du FNCIP-HT, la Fédération Nationale de l Habillement informe chaque trimestre les entreprises à jour de paiement

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3

Cotisations et points de la retraite complémentaire. n o 3 Guide retraite complémentaire Agirc et Arrco Cotisations et points de la retraite complémentaire Guide salariés n o 3 avril 2014 Cotisations et points de la retraite complémentaire Sommaire La retraite,

Plus en détail

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013.

PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE. Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PASSE, PRESENT ET AVENIR DE L ASSURANCE MALADIE Professeur A. De Wever ULB, 31 mai 2013. PLAN I. Histoire des mutuelles II. Sécurité sociale III. Financement IV. Avenir I. HISTOIRE DES MUTUELLES Avant

Plus en détail

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE

DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE DOSSIER GUIDE DE CREATION ET REPRISE D'ENTREPRISE SOMMAIRE I. PRÉSENTATION DU PORTEUR DE PROJET. PAGE 3 I.1- Présentation générale I.2- Situation familiale I.3- Scolarité et formation professionnelle II.

Plus en détail

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses

Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses 2.09 Cotisations Statut des indépendants dans les assurances sociales suisses Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Ce mémento fournit des informations sur les cotisations que doivent verser aux assurances

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081

LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 Montreuil, le 16/10/2008 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2008-081 OBJET : Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 portant modernisation du marché du

Plus en détail

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2

Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 13/11/14 1 Création d entreprise, mode d emploi 13/11/14 2 Les intervenants Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Boris FLECHE Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS Cabinet Tacher Isabelle ANDRIES-LAUDAT

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle

ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle ROYAUME DU MAROC Ministère de l'emploi et de la Formation Professionnelle COUVERTURE SOCIALE AU MAROC COUVERTURE SOCIALE AU MAROC - Régime de sécurité sociale; - Régime du RCAR; - Code de la couverture

Plus en détail

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM!

Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! EN PRATIQUE Gros plan sur les statuts Omnio et BIM! Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Reporters www.mloz.be (

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Aspects fiscaux des placements en société

Aspects fiscaux des placements en société Aspects fiscaux des placements en société Sommaire 1. Généralités 2. Exploiter d abord l épargne fiscale 2.1. L engagement individuel de pension via une assurance externe (EIP) 2.2. Une pension libre complémentaire

Plus en détail

Guide de législation sociale. 2012 Elections sociales

Guide de législation sociale. 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 2 Guide de législation sociale 2012 Elections sociales Guide de législation sociale 2012 4 1. A quoi dois-je faire

Plus en détail

Faillites : évolution, dispositif et pistes d actions

Faillites : évolution, dispositif et pistes d actions Faillites : évolution, dispositif et pistes d actions Table des matières : 1 Faits et chiffres... 2 1.1 Evolution... 2 1.1.1 Taux de faillite 2 1.1.2 Nombre absolu 2 1.2 Ventilation par classe de taille

Plus en détail

La sécurité sociale en Belgique

La sécurité sociale en Belgique La sécurité sociale en Belgique Séminaire d économie publique deuxième master en sciences politiques et économiques 4 décembre 2014 Jean-Marc Laasman Directeur - Service d études Solidaris Mutualité Socialiste.

Plus en détail

Rôle des mutualités dans l Assurance Maladie-Invalidité

Rôle des mutualités dans l Assurance Maladie-Invalidité Rôle des mutualités dans l Assurance Maladie-Invalidité Plan Origines et évolution des mutualités Financement des mutualités Affiliation des membres Assurance obligatoire et assurance complémentaire Différences

Plus en détail

LA CREATION DE MON ENTREPRISE

LA CREATION DE MON ENTREPRISE LA CREATION DE MON ENTREPRISE L essentiel en général Pour savoir si vous êtes prêt à vous lancer dans la création d une entreprise, vous devez avoir une idée claire de votre projet et de vos motivations.

Plus en détail

Livret Pratique. sur le portage salarial. L alternative à la création d entreprise

Livret Pratique. sur le portage salarial. L alternative à la création d entreprise Livret Pratique sur le portage salarial L alternative à la création d entreprise Le portage salarial En quoi consiste le portage salarial? Le portage salarial est une solution alternative à la création

Plus en détail

Demande d allocation d adoption

Demande d allocation d adoption OFFICE CANTONAL DES ASSURANCES SOCIALES Caisse de compensation Division des prestations Service de l assurance-maternité Demande d allocation d adoption Les parents d adoption ont un droit d option. Ils

Plus en détail

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société

THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société THEMES ABORDES : Les statuts possibles selon la forme juridique de la société : Assimilé salarié ou TNS Comparaison des deux statuts Les régimes facultatifs des TNS Le statut du conjoint du TNS Les statuts

Plus en détail

Mini guide d élaboration d un projet d entreprise (ou business plan)

Mini guide d élaboration d un projet d entreprise (ou business plan) Mini guide d élaboration d un projet d entreprise (ou business plan) Vous désirez vous lancer comme indépendant, créer une entreprise commerciale, un magasin, etc. Ce dossier guide va vous aider pour vos

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail