Oracle 8i sous Linux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Oracle 8i sous Linux"

Transcription

1 Oracle 8i sous Gilles Briard Éditions Eyrolles ISBN :

2 1 Pourquoi choisir Oracle8i sous Dans ce chapitre : le positionnement de dans l environnement informatique actuel,, Unix et Windows NT sont-ils comparables? l avenir prévisible de, les utilisations possibles d Oracle8i pour. est le «petit nouveau» de l informatique. Oracle, fort de son expérience acquise sous de nombreux Unix, propose une version d Oracle8i sous. Ce choix est-il viable? est-il capable d héberger une base de données Oracle? D où vient, quelles sont ses forces et ses faiblesses? Comment va évoluer? Est-il aujourd hui mature pour mon entreprise? Ai-je les moyens d argumenter son choix auprès de ma direction? Quelles sont les applications cible pour le couple -Oracle8i? Comment positionner Oracle8i sous face a Oracle8i sous Windows NT? Toutes ces interrogations sont justifiées et ce chapitre a comme objectif d y répondre. La force principale d Oracle consiste en sa portabilité de sa base de données. Aujourd hui, Oracle accorde une priorité à quelques plates formes, à savoir Solaris (Sun), HP/UX (Hewlett Packard), Aix (IBM) et Windows NT. Cela signifie que toute nouvelle version d Oracle sera synchronisée de manière prioritaire pour l ensemble de ces plates-formes. ne fait pas encore partie de ce groupe prioritaire, reflet à la fois du chiffre d affaires généré et d impératifs marketing, mais tout porte à croire qu il le rejoindra très rapidement. Êtes-vous prêt à parier sur lui?

3 2 Introduction PARTIE I Positionnement de dans l environnement informatique actuel Comment positionner dans l environnement informatique actuel? Est-ce réellement une révolution ou seulement une évolution? va-t-il tout balayer sur son passage? Nous pouvons apporter des éléments de réponse à ces questions importantes en les étudiant selon deux axes, à savoir les différentes applications qui existent actuellement et les diverses familles d utilisateurs. L intersection de ces deux axes permet de positionner des systèmes d exploitation qui correspondent à des couples utilisateurs/services rendus. Les différents types d applications Les applications peuvent être regroupées en grandes familles : Les applications d entreprise : ce sont sur elles que reposent les besoins critiques de l entreprise. Si elles ne fonctionnent pas, l entreprise peut être mise en péril. Les bases de données : hébergeant vos données, ces bases peuvent être critiques (si elles alimentent une application d entreprise), ou peu critiques (copie d une autre base pour de l infocentre ou l alimentation d un site Web mineur). Les serveurs Web : il s agit de machines destinées à héberger un site Web. Ce site peut être critique (site Web de commerce électronique ou site institutionnel d une entreprise) ou peu critique (intranet non vital). Les serveurs de fichiers : nous entrons dans le monde de la micro-informatique. Ces machines ont pour fonction le partage des fichiers et des ressources d impression. Elles sont de première importance car elles hébergent les fichiers des utilisateurs, qui sont de plus en plus importants. Leur sauvegarde doit être assurée régulièrement. Le poste de travail : il s agit du poste micro-informatique par définition. C est l environnement de travail familier de l utilisateur, celui sur lequel il saura se déplacer, manipuler ses fichiers, accéder à son traitement de texte, son tableur et aux autres applications d entreprise. Les familles d utilisateurs Différentes applications appellent souvent des utilisateurs différents. Voici des familles ayant chacune des besoins bien identifiés : Les petites entreprises et les particuliers : ce sont de petites structures pour lesquelles l informatique n est pas le métier de base. Leurs besoins ne sont pas très étendus et ils viennent à l informatique si celle-ci répond à des besoins précis : pour une petite entreprise, il peut s agir de la comptabilité ou des feuilles de paie. Pour un particulier, un traitement de texte, un accès et quelques jeux. Les petites et moyennes entreprises (PME) : ce sont des utilisateurs informatiques plus exigeants. Ces entreprises recherchent principalement la simplicité et l efficacité. Elles achètent volontiers des progiciels ; leur équipe informatique composée de généralistes est généralement réduite. Les grandes entreprises : par leur taille, elles sont de grandes utilisatrices de l informatique. Leurs applications sont souvent critiques et les dysfonctionnements peuvent être

4 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 3 préjudiciables. Souvenez-vous des effets désastreux de la mise en place de l application Socrate (achat des billets) à la SNCF. L éducation et la recherche : les besoins informatiques peuvent être très divers entre des étudiants en histoire de l art (à classer dans les «individus») et le laboratoire informatique d une université. Souvent, leur budget est limité (ce qui est vrai pour les autres catégories d utilisateurs), mais ils disposent de plus de temps à consacrer à l informatique. Ce temps est «gratuit», sans l impératif de rentabilité omniprésent des entreprises. Le poids de l existant est faible et l environnement informatique peut évoluer rapidement. Positionnement des systèmes d exploitation La figure suivante positionne différents systèmes d exploitation par rapport aux applications informatiques et aux différentes familles d utilisateurs. Figure 1-1 Positionnement des différents systèmes d exploitation Applications d'entreprise Petites entreprises et particuliers P.M.E. OS/400 Grandes entreprises Mainframe Education recherche Bases de données Windows Unix Serveur Web Serveur de fichiers Poste de travail Windows Source : Adequat L environnement Windows La figure précédente souligne la forte présence de l environnement Microsoft Windows. Cet environnement est né dans les années 80. C est un quasi-monopole sur le poste de travail de l utilisateur. Sa pénétration est très importante, tous types d applications confondus, dans les petites entreprises et chez les particuliers. Pour ceux-ci, un poste utilisateur est synonyme de Microsoft et tous leurs logiciels «métier» fonctionnent dans cet environnement. L environnement OS/400 L OS/400 est une machine dotée de son propre système d exploitation développé et commercialisé par IBM depuis les années 80. Il s adresse aux PME et se caractérise par un impressionnant catalogue de solutions logicielles développées par des sociétés de services. Les applications critiques des PME fonctionnent sur cette machine. Son administration simple nécessite peu de compétences informatiques. D autres systèmes d exploitation peuvent être rangés sous cette bannière (comme VAX/VMS ou Open/VMS de Compaq-Digital), mais l OS/400 est le plus représentatif de cette famille des «minis».

5 4 Introduction PARTIE I L environnement mainframe Le mainframe est une machine centrale de forte puissance. C est avec lui que l informatique est née dans les années 50. On le rencontre dans les entreprises ayant besoin de puissance, de très haute disponibilité et de sécurité. C est le marché initial de sociétés comme IBM, Bull, Unisys, etc. Toutes ces sociétés sont obligées d explorer de nouveaux marchés, car le territoire du mainframe est grignoté par Unix. Pourquoi les mainframes migrent-ils vers Unix? Pourquoi les utilisateurs du mainframe changent-ils de système d exploitation pour Unix? Les avantages techniques d Unix sont-ils suffisants pour bousculer le mainframe? Si le mainframe est, d un point de vue technique, un excellent produit, il pêche par son mode de commercialisation. Le coût initial de la machine est assez onéreux (comparé à des Unix de puissance comparable), mais surtout, le mode de tarification des logiciels système, des bases de données et des applications est la location. Chaque mois, les utilisateurs de mainframe paient des redevances élevées, ce qui rend le coût total prohibitif par rapport à Unix. Par ailleurs, la portabilité des logiciels sous Unix garantit qu un développement peut fonctionner assez facilement sur l Unix d un autre constructeur, ce qui n est pas le cas dans l environnement mainframe. Chacun d entre eux est très spécifique. Les coûts de développement d un logiciel ne peuvent être amortis que pour un nombre réduit de clients. Pour une société de services, développer un logiciel sous Unix permet d espérer le vendre à d autres sociétés. Le marché est beaucoup plus étroit dans le monde des mainframes, ce qui les rend de moins en moins attrayants. Pourquoi reste-t-il encore des mainframes? En dépit de tous leurs défauts, de nombreuses entreprises conservent leur mainframe, car ils sont la référence en termes de puissance, de très haute disponibilité et de sécurité. Les banques, les assurances, les grands hôpitaux, etc. utilisent couramment des mainframes. Autre raison : le poids de l existant. Changer le cœur d un système d informations est une opération longue, difficile et coûteuse. Il ne suffit pas qu une nouvelle technique apparaisse pour que les entreprises migrent massivement vers elle, encore faut-il qu elle tienne toutes ses promesses. Bien des directeurs informatiques en ont fait les frais, ce qui incite à la prudence, notamment, dans le domaine des applications critiques où un échec peut être fatal à l entreprise... L environnement Unix Né au début des années 70, Unix s est développé au fil du temps. Ce système a fait techniquement ses preuves et a apporté de nouveaux services à des coûts raisonnables. À l origine, il vise l hébergement des applications d entreprise et les bases de données, là où il y a rentabilité pour les constructeurs et les éditeurs de logiciels. N oublions pas qu il vient concurrencer le mainframe.

6 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 5 Doté des techniques réseau les plus modernes, les premiers serveurs Web ont été développés sous Unix. Pourtant, le nombre de serveurs Web sur des serveurs Unix propriétaires est bien moins important que celui des machines. En effet, pour ces nouvelles applications, les entreprises choisissent généralement une «appliance», c est-à-dire une «boîte noire», une machine isolée du reste des autres applications et dédiée à une tâche précise. est parfaitement adapté pour répondre à ce besoin. Si la puissance nécessaire est importante, les entreprises basculent alors leur application vers une machine Unix. Mais on constate que remplit bien son rôle et que le changement de machine prévu initialement ne se réalise pas., le petit nouveau a une filiation avec les autres systèmes d exploitation. Il ne s est pas développé ex nihilo : son arbre généalogique le relie à Unix. Pour se développer, il a bénéficié de l émergence de nouveaux territoires : l Internet, les serveurs Web et leurs dérivés. En s engouffrant dans cette brèche, a pu se faire une place au soleil, alors que s il avait essayé de conquérir dès sa création les territoires d Unix, il serait resté confidentiel car celui-ci tient solidement la place. À l exception des petites entreprises qui préfèrent encore les solutions clés en main Windows, tous les types d entreprises ont adopté. En outre, est fortement présent dans le monde de la recherche et de l éducation en ce qui concerne les applications d entreprise. Son coût imbattable et son potentiel technique le rendent très attractif. Comment placer Oracle dans cet environnement? Oracle est né dans un environnement VAX-VMS (ex. Digital, maintenant Compaq) comparable à celui de l OS/400. Lors de l apparition d Unix, Oracle a rapidement porté sa base de données sur ce système d exploitation et a ainsi surfé sur la vague. Windows NT devenant populaire, Oracle a négocié le virage NT. Oracle sous Unix est un succès mondial. Dès lors, le succès d Oracle8i pour paraît assuré. Conclusions sur les systèmes d exploitation Dès qu un nouveau territoire apparaît, que ce soit Internet, le poste de travail utilisateur ou les serveurs de fichiers, un système d exploitation se spécialise et répond aux attentes des utilisateurs. Cette réponse n est pas uniquement technique : elle doit associer d autres critères pour réussir. La figure précédente montre clairement que la «machine universelle» n existe pas et qu il est vain de vouloir effectuer sur une machine des opérations pour lesquelles elle n a manifestement pas été conçue. L informatique est en constante évolution : de nouvelles techniques vont apparaître, de nouvelles générations d ordinateur sont à naître. Nous ne savons pas ce que l avenir nous réserve. Les géants d aujourd hui seront-ils encore ceux de demain? Auront-ils la capacité de s adapter? Nous avons vu que a profité d une formidable opportunité avec Internet et le Web, saura-t-il conserver cet avantage? Tout cela conduit naturellement au paragraphe suivant : quel avenir pour?

7 6 Introduction PARTIE I Quel avenir pour? La question vient immédiatement à l esprit dès que l on souhaite implanter ce système. Est-il suffisamment fiable pour mon entreprise? Pourrai-je justifier mon choix auprès de ma direction? Sommes-nous face à un système d exploitation en pleine croissance ou qui a déjà atteint son potentiel maximum? Quels nouveaux territoires peut-il encore conquérir? REMARQUE S il est relativement facile de conquérir un territoire vierge, il est bien plus difficile de vouloir déloger un concurrent qui occupe déjà la place. Là encore, la figure suivante qui met en parallèle applications, entreprises et systèmes d exploitation va nous aider à effectuer des prévisions réalistes. Figure 1-2 De nouveaux territoires pour Applications d'entreprise Petites entreprises et particuliers P.M.E. OS/400 Grandes entreprises Mainframe Education recherche Bases de données Windows Unix Serveur Web Serveur de fichiers Poste de travail Windows Source : Adequat Web et Internet C est sur cet espace que s est développé et s est solidement implanté : il continuera de s étendre et de faire de nouveaux adeptes. Le serveur Web Apache est un succès mondialement reconnu et de très nombreux fournisseurs d accès à Internet ont recours au couple /Apache. Serveur de fichiers Sur ce terrain, Novell a subi le rouleau compresseur Microsoft : les serveurs de fichiers sont de plus en plus la «chasse gardée» de Windows NT. et Windows NT s affrontent sur ce terrain de manière frontale. Le logiciel Samba (serveur de fichiers et d impressions) est une alternative crédible et gratuite à Windows NT, ce qui constitue une forte menace pour Microsoft. Les postes Windows 95, Windows 98 seront moins concernés dans un premier temps. Des réticences seront à vaincre car ces logiciels libres laissent souvent sceptiques les décideurs. En l absence d interlocuteur, ils se sentent déstabilisés. Ces objections seront levées au fil du temps en raison du coût avantageux, de la qualité du packaging des solutions proposées et de la diffusion rapide des compétences. Pour les entreprises, le temps passé à configurer et à installer un logiciel libre ne doit pas revenir plus cher que l achat d un logiciel commercial.

8 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 7 L éducation et la recherche Le terrain de progression le plus important pour reste le monde de l éducation et de la recherche, quel que soit le type d application. Lieu de naissance de, c est là qu il s implantera le plus. Sa mise en service sur le poste de travail de l utilisateur, y compris avec des suites bureautiques, est imminente. Les particuliers qui possèdent déjà sur leur poste de travail se rapprochent aussi du monde de l éducation et de la recherche. L éducation et la recherche représentent pour la plus grande opportunité. Gratuit, il est largement installé dans tous les laboratoires informatiques. Jusqu alors, un étudiant n avait pas la possibilité de se «faire la main» en utilisant un système Unix en dehors des horaires de cours et des TP. Maintenant, les étudiants disposent bien souvent d un ordinateur personnel sur lequel ils installent, le testent et l utilisent. Ils seront déjà formés à /Unix lorsqu ils arriveront sur le marché du travail. Le poste de travail utilisateur Microsoft n a pas à craindre un basculement massif et imminent de sa base installée de microordinateurs vers. Même si toutes les manifestations autour de rencontrent un très large succès, le «phénomène» n est pas encore arrivé aux portes du grand public et des non-informaticiens qui utilisent un ordinateur. Il faudra d abord qu il dispose de solides arguments pour déloger Microsoft de son terrain de prédilection : la bureautique. L argument majeur sera la baisse des coûts, mais la formation et l accord des utilisateurs à ce nouvel environnement seront des freins qui feront hésiter plus d un responsable bureautique. Unix et sont-ils ennemis? Unix et faisant partie de la même famille, le premier n a pas trop de craintes à nourrir à l égard du second : les étudiants qui se seront formés à feront de parfaits administrateurs Unix. Les constructeurs Unix (Sun Solaris, IBM AIX, Hewlett Packard HP-UX...) reprennent l avantage lorsque la configurations nécessite une très grande puissance et que de très nombreux utilisateurs sont connectés. De plus, la confiance des décideurs n est pas encore acquise à, par manque d offre de support technique et de références. Certes, la situation évoluera, mais lentement car il faudra de nouveau supplanter un système d exploitation qui «occupe le terrain». Microsoft et sont-ils ennemis? On parle beaucoup de la «guerre» entre et Windows NT. Il est vrai que les enjeux économiques et stratégiques sont capitaux pour les entreprises dont les choix doivent allier performance, pérennité et meilleur coût. Mais on ne peut pas choisir entre et NT sans se poser les questions suivantes : pour quelle utilisation? quel est le niveau de performance requis? quelle est la disponibilité demandée?

9 8 Introduction PARTIE I quelles sont les compétences de mes équipes? quel en sera le coût? Rappelez-vous, il y a quelques années, la montée en puissance d Unix. À l époque, on opposait Unix (le «petit») aux mainframes (les «gros») : qui allait manger qui? L un était mûr, l autre immature! Ca ne prendra jamais! Ca ne peut pas marcher, etc. On retrouve actuellement les mêmes interrogations entre et Windows NT. Unix n a pas tué le mainframe, il l a simplement remplacé pour certaines applications. De même, vient concurrencer Windows NT et peut le suppléer dans certains cas. C est une bonne raison pour rester attentif au développement de, mais aussi pour en apprécier les limites. Évitons l écueil qui consiste à s emparer d un système, lui demander de remplir toutes sortes de fonctions, même celles pour lesquelles il n a manifestement pas été conçu. Cette remarque concerne aussi bien que Windows NT. D un point de vue administration, dispose de langages de scripts plus sophistiqués lui offrant de plus grandes possibilités (le script Shell est plus élaboré que les lignes de commande NT). Le langage de scripts est quasi inexistant sous NT. De même, des outils complémentaires doivent être ajoutés à Windows NT pour de nombreuses tâches, alors que la bibliothèque standard offre un riche éventail de fonctions. Contrairement à, Windows NT n est pas réputé tirer le meilleur parti des processeurs qu on peut lui ajouter : en d autres termes, vous n êtes pas assuré qu une application qui fonctionne correctement sur une machine Windows NT avec un processeur verra sa puissance grimper linéairement (ou presque) par l adjonction de processeurs supplémentaires. Mais avez-vous réellement besoin d une machine à 16 processeurs? Le contrôle à distance des PC est actuellement difficile et il ne peut se faire sans l ajout de produits externes. a été conçu dès le début dans cette optique, car son concurrent mainframe était superbement équipé en la matière. Il est facile d administrer un large réseau de machines distantes. Windows NT est avantageux pour les réseaux réduits qui n ont pas besoin d une administration sophistiquée, alors que propose des choix d architectures plus larges. À nouveau, le choix de l application est dicté par une juste évaluation des besoins. Un autre critère important concerne votre «sensibilité» informatique : c est le règne des critères affectifs et irrationnels et là, il y a souvent une partialité proche des guerres de religions! En tout état de cause, une configuration hybride avec à la fois des serveurs NT et d autres permet, le cas échéant, de bénéficier des avantages de chaque système. Pour conclure, on peut affirmer que et Windows NT s affrontent directement sur plusieurs terrains : les serveurs Web et les applications Internet, avec une égalité de chances pour les concurrents ; le partage de fichiers, où relève le défi ; les serveurs d applications, destinés à héberger des bases de données, où Windows NT, arrivé le premier, a marqué des points face à. Le match est lancé. Une chose est certaine : aucun des deux compétiteurs n écrasera l autre. La force marketing et commerciale de Microsoft lui assure de beaux jours. Quant à, c est un rival sérieux car il a pour atouts majeurs sa flexibilité, une évolution rapide et sa gratuité.

10 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 9 et les bases de données Jusqu à l arrivée de, Windows NT était le principal environnement technique à faible coût permettant de mettre en œuvre des applications utilisant des bases de données. Oracle y a rencontré un réel succès et sa part de marché sur Windows NT est plus importante que celle de tous ses concurrents directs, y compris celle de SQL Server, la base de données de Microsoft (sources IDC). Largement présent sous Unix, Oracle possède de très bons atouts pour séduire les utilisateurs de. L excellente réputation de fiabilité de sa base de données peut même aider à imposer dans les entreprises. La présence d Oracle sur de très nombreuses machines confirme aux entreprises que ce choix ne peut les mener à une impasse. Si leurs besoins évoluent, Oracle peut les accompagner. Microsoft n est pas sans ignorer que le segment des serveurs de fichiers est insuffisant pour assurer le développement de Windows NT. C est pourquoi elle positionne ce système comme une machine capable d héberger des applications et des bases de données pour des groupes d utilisateurs. La cible suivante, la plus lucrative car la plus stratégique, a trait aux applications d entreprise. Windows NT se fait fort de conquérir ces nouveaux marchés. L arrivée de vient brouiller les cartes et limitera les ambitions de Microsoft en ce domaine, en proposant gratuitement une excellente plate-forme technique, capable d héberger des bases de données en entreprise. C est là que se situent ses futurs marchés qui lui assureront une croissance hors de ses terrains de prédilection actuels. Quelles limites pour? Aujourd hui, les entreprises sont parfois réticentes à utiliser. Le manque de confiance dans les logiciels libres constitue le principal handicap à vaincre. Ceux-ci doivent faire leur preuve, devenir encore plus stables et fiables que leurs concurrents. Il ne faut pas transformer les utilisateurs en «téléchargeurs» de versions logicielles. Si les étudiants s en accommodent, ce n est pas le cas des entreprises. connaît des changements incessants de versions. Ce rythme doit ralentir pour ne pas effrayer les timides ou ceux dont les compétences techniques ne leur permettent pas de linker un noyau tous les mois. Une façon simple de mesurer le succès de dans le temps sera d en surveiller les changements de versions : plus la base installée sera large, plus le rythme ralentira. Soyons attentifs aux griefs faits à l encontre de Microsoft : des changements de versions trop rapides, des «services packs» rapprochés qui parfois introduisent plus de bogues qu ils n en corrigent, des versions trop rapides qui ne laissent pas le temps aux logiciels de «mûrir» et de se stabiliser, ou encore des parcs installés qu il faut continuellement faire évoluer sans introduire de nouveautés flagrantes. Sachons en tirer les conséquences pour que puisse s imposer durablement. Enfin, évitez le côté extrémiste des pro-, il ne faut pas être aveuglé par une technique. Ce n est qu à ce titre que s imposera de façon raisonnée et durable, en échappant à tout effet de mode.

11 10 Introduction PARTIE I Vers une nouvelle stratégie de distribution De par sa gratuité, vient bouleverser l industrie du logiciel. Mais est-ce réellement une révolution? Depuis des années, le coût des logiciels baisse. Cette baisse est souvent compensée par l introduction des nouveautés dans le logiciel de base. Il y a quelques années, le protocole TCP/IP était une option facturée des systèmes d exploitation. Aujourd hui, même les mainframes (les plus réticents à l ouverture vers les standards) proposent TCP/IP dans leurs logiciels de base. «banalise» le système d exploitation. Le message est clair : ce n est plus le système d exploitation qui procure un avantage concurrentiel à votre entreprise. Oracle a effectué depuis quelques années une percée remarquée dans le domaine du groupe de travail, avec ses produits Oracle8i Server et avec Personal Oracle8i sur les postes de travail personnels. L évolution est considérable : nous ne sommes plus dans une diffusion à faible échelle et onéreuse, mais dans celle des produits micro-informatiques, c est à dire large et à faible coût, en concurrence directe avec les autres éditeurs de bases de données. Pour séduire les utilisateurs dès leur formation, des tarifs spéciaux sont proposés pour les secteurs de l éducation et la recherche. Les moyens de diffusion sont eux aussi adaptés à cette évolution. D une force commerciale directe, Oracle se diversifie en mettant en œuvre une télévente située en Irlande, pour cette gamme de produits. De nombreux revendeurs sont aptes à commercialiser ses produits et proposer des solutions client-serveur et Internet. Fait nouveau, des versions d évaluation des produits regroupant l ensemble des fonctionnalités sont diffusées gratuitement par l éditeur sur CD-Rom ou téléchargeables sur le Web. Ces logiciels ne contiennent pas de clé de cryptage, ni de «bombe à retardement» permettant de les verrouiller à l issue de la période légale d essai, ce qui permet de convertir simplement la licence de prêt en une licence achetée. Les adresses incontournables d Oracle sont et Cette tendance, loin d être une action commerciale ponctuelle, est d évidence l orientation future de la diffusion de masse des logiciels. Il faut occuper le terrain par l installation d une version de prêt de sorte qu un concurrent ne puisse venir occuper cette place. C est une opportunité qui n existait pas il y a quelques années pour tous ceux qui souhaitaient construire un environnement informatique professionnel, afin d installer et de tester la base de données la plus réputée du marché. Une couverture de l ensemble des besoins de l entreprise La micro-informatique est désormais prédominante dans l environnement des entreprises. De nombreuses applications nécessitent un stockage de données. Pourquoi ne pas mettre à la disposition des utilisateurs familiers du PC, des outils leur permettant de stocker et de manipuler des volumes importants de données, d autant que des mémoires de masse considérables équipent désormais tous les micro-ordinateurs? Comment éviter de recourir à des solutions hétérogènes, «micro», «mini» et «mainframe» qui communiquent peu ou mal? Oracle8i Enterprise et Personal Oracle8i répondent à ces besoins, en offrant des caractéristiques techniques strictement identiques à celles de leurs aînés qui fonctionnent sur des machines plus puissantes. Ils vous permettent ainsi de prendre pied dans l univers d Oracle, avec un investissement réduit et en utilisant des machines que vous maîtrisez déjà.

12 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 11 Prendre en charge avec une même technologie des projets d envergure différente Figure 1-3 Positionnement d Oracle8i pour Complexité du projet Sujet traité dans ce livre Oracle8i version Standard ou Enterprise pour Oracle8i sur Unix, Mini, mainframe Personal Oracle8i Particulier Groupe de travail Entreprise Oracle8i est porté sur différentes machines et systèmes d exploitation. Tout d abord, Personal Oracle8i est une base de données monoposte, ne permettant pas à des utilisateurs distants de se connecter. Oracle8i pour est une base de données multi-utilisateur autorisant des clients locaux, intranet ou distants à se connecter. Enfin, Oracle8i est utilisé sur de très nombreuses machines puissantes, de type Unix, mini ou mainframe. Oracle8i : une seule souche technologique Ce qui est primordial, c est que toutes ces versions sont issues de la même souche technologique. Toutes les fonctions accessibles aux développeurs pour l une de ces versions se retrouvent dans les autres. Il convient de parler du portage d Oracle sur différentes machines, car, à numéro de version équivalent, ce sont les mêmes produits. Cette situation offre de grands avantages, car elle vous permet : de disposer d une même base de données pour des développements personnels, un groupe de travail ou l ensemble de l entreprise ; de prendre en charge des projets allant du plus simple, nécessitant peu de puissance, au plus complexe, qui en requiert beaucoup ; d utiliser la bonne machine au bon endroit, selon ses besoins, son budget, avec une puissance adaptée ; d autoriser une souplesse d architecture, incorporant différentes technologies (clientserveur, Internet, etc.), fédérées par une seule base de données ;

13 12 Introduction PARTIE I de respecter les choix technologiques des entreprises en assurant une cohérence autour de la base de données ; de changer le système d exploitation qui héberge ses bases de données sans remettre en cause les applications. Permettre une réelle concurrence Comment choisir une machine, un système d exploitation, une base de données, sans se tromper? Le choix de l un des composants détermine-t-il obligatoirement celui des autres? Comment concilier la durée de vie de vos applications avec vos choix technologiques? Comment faire évoluer un tel parc? Oracle apporte une réponse en transformant l informatique moderne en un meccano, un assemblage de composants. Le point invariant de votre système d informations n est plus le système d exploitation ou un type de machine, mais vos données et vos applications. C est un recentrage nécessaire de l informatique : mettre la technique au service de vos besoins et non l inverse. Ce recentrage et cet assemblage de composants qui banalisent les machines et systèmes d exploitation au profit de la base de données vous offrent une diversité de fournisseurs. Cela permet une très forte concurrence pour chaque composant. La base de données n est pas l élément le plus coûteux de votre configuration, mais c est à la fois le plus structurant et celui qui vous procure la plus grande liberté de choix pour l ensemble des autres composants. est un système d exploitation comme un autre, ce qui signifie qu il présente des avantages et des inconvénients : à vous de les apprécier et d en tirer le meilleur parti. Quelles utilisations possibles d Oracle8i Tout projet nécessitant un stockage de données peut être réalisé par ces logiciels. Il peut s agir d un progiciel acheté, d une application que vous développez, de la réalisation d un infocentre ou d une messagerie, bref, tout ce qui était envisageable avec les bases de données connues depuis l apparition de la micro-informatique, plus ce que seule la puissance des mini-ordinateurs permettait. Oracle8i : serveur de données Oracle a établi sa réputation comme serveur de données, sur de multiples plates-formes : est l une d entre elles. Toutes les applications «classiques» nécessitant une base de données peuvent être mises en œuvre avec Oracle8i sous. Par sa facilité d installation et de paramétrage, un serveur relié à des postes, Windows 3.1, Windows95 ou encore des terminaux permet de constituer facilement une configuration client-serveur à faible coût. Dans cette architecture, les programmes fonctionnent sur les clients et interagissent avec la base de données. Seules les données utiles aux programmes sont échangées entre le client et le serveur.

14 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 13 Figure 1-4 Oracle8i, serveur de données sous Terminal Poste client Microsoft Poste client Serveur Base Oracle8i Pourquoi pas une base gratuite comme MySQL? La question est légitime : pourquoi ne pas préférer une base de données de type MySQL à Oracle8i? MySQL est aujourd hui une base de données que nous qualifions de «propriétaire» : elle fonctionne exclusivement sous. Les entreprises hésitent à s engager dans une voie qui peut s avérer sans issue. MySQL assure de bons services, mais lui confieriez-vous les données stratégiques de votre entreprise? Saurait-elle fonctionner avec un grand nombre d utilisateurs connectés? Des outils de développement performants de type L4G existent-ils pour cette base sans qu il soit nécessaire de recourir à des langages L3G comme le C? La construction de configurations client-serveur avec des postes Microsoft est-elle simple? Toutes ces limites, comme l absence de la notion de transaction font qu aujourd hui MySQL reste cantonnée au rôle du serveur de données d entrée de gamme et qu elle ne possède pas l ensemble des facettes généralistes proposées par Oracle8i. Les applications client-serveur Oracle8i permet un réel fonctionnement client-serveur, ce qui fait de une plate-forme privilégiée pour le déploiement d applications de type départemental. La puissance du serveur doit être adaptée aux besoins. fonctionne sur des serveurs mono- ou multiprocesseur offrant une plage de puissance intéressante. Le haut de gamme est à réserver à Unix, qui dispose de très nombreuses références en ce domaine. Oracle8i permet de disposer d une même technologie sur des machines de puissance très différente : PC monoposte, serveur, serveur Unix. Il y a, bien entendu, des segments de marché qui mettent ces machines en concurrence. Le fait que de petites machines suffisent pour programmer des applications susceptibles d être déployées sur de plus grosses offre de grands avantages. Par exemple, les sociétés de service

15 14 Introduction PARTIE I qui développent des progiciels n ont plus à se soucier de l environnement cible, d où la taille de la bibliothèque logicielle proposée par des partenaires d Oracle. L intégration de dans votre système d informations Que vos bases Oracle soient situées sur un poste autonome, sur un serveur NT ou sur un serveur, il est toujours facile de les faire communiquer. Figure 1-5 Communication entre bases Oracle Oracle Lite sur PC Serveur NT Serveur Serveur Unix Oracle8i sous NT Oracle8i sous Oracle7 Oracle8 sous Unix Communication entre bases Oracle Dans cette architecture, tout le monde communique avec tout le monde : le serveur peut être à la fois serveur pour les bases de données qu il contient et client des bases situées sur NT ou Unix. Il en va de même pour votre serveur NT qui peut se transformer en client du serveur. Partition des applications Cette souplesse d architecture apportée par le fonctionnement en client-serveur vous permet de répartir vos applications comme bon vous semble. Par applications, nous entendons toutes sortes de programmes exécutables (écrans, éditions, traitements «batch»...) qui accèdent aux données de la base. Exemple caractéristique : vous utilisez une application de gestion de paie et, lors des éditions des bulletins, votre machine arrive à saturation, victime de surexploitation. Que faire?

16 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 15 Figure 1-6 Partitionnement des applications Application et base Oracle8i sur un même serveur Serveur Oracle8i Application Serveur Serveur Serveur Oracle8i sous Oracle8i sous Augmenter sa puissance? Acheter une autre machine? Changer de système d exploitation? Il suffit de répartir vos applications sur différentes machines qui accèdent toutes à la même base de données. C est la solution idéale si une machine tierce est disponible. La réplication des données Répartir des informations dans plusieurs bases de données ne vas pas sans poser des problèmes techniques. Pour les résoudre et assurer une cohérence entre des données synchronisées, la réplication intègre l ensemble des techniques à mettre en œuvre. Figure 1-7 Principe de la réplication de données Serveur X Serveur Oracle8i sous X Synchronisation complète ou partielle des données, bilatéral ou unilatéral Oracle8i sous

17 16 Introduction PARTIE I Oracle8i sous permet une synchronisation aisée des données entre plusieurs bases situées sous, Windows NT ou Unix. Utiliser Oracle8i sous apporte la garantie de ne pas rester «isolé» et de disposer d un système d informations ouvert et communicant. Infocentres, datawarehouse et data marts Vos données d entreprise sont de véritables mines d informations. Les solutions de type infocentre, datawarehouse ou data marts consistent à faire migrer les données dans une base Oracle8i, à en rafraîchir régulièrement le contenu et à l interroger à des fins d analyse, de consolidation et de décision. Il est préférable d éviter de travailler directement sur la machine hébergeant vos applications de production, car des interrogations libres peuvent affecter les performances globales de votre activité courante. De plus, les données ne se trouvent pas forcément dans une base relationnelle comme Oracle8i, dont l accès est facilité par des outils d interrogation du marché. La souplesse de, ses capacités d écriture de scripts «Shell» permettent de réaliser très simplement les tâches complexes de transfert et de mise à jour répétitive des données. Un serveur isolé des machines de production permettra d imposer dans vos entreprises par le biais de l hébergement de bases de données décisionnelles. Oracle8i sous constitue alors une solution simple pour bâtir rapidement et à coût réduit une solution de type infocentre, datawarehouse ou data marts. Les outils décisionnels modernes accèdent à la base Oracle8i en client-serveur. Le serveur peut voir ses Figure 1-8 Oracle8i en utilisation décisionnelle 3: Outil d'interrogation de la base Oracle8i Serveur Serveur Y 1: Transfert des données Oracle8i sous 2: Incorporer dans Oracle8i Base de données X, fichiers...

18 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 17 performances amoindries par la charge des interrogations sans que cela n affecte pour autant le serveur de données de production. Serveur Internet/intranet Les sites Internet et intranet se multiplient. Le couple -serveur Web Apache est l un des vecteurs du succès de. La majorité des fournisseurs d accès à Internet ou ISP (Internet Service Provider) les utilise. Vous pouvez proposer des pages Web statiques, dont le contenu ne change pas, ou dynamiques, dont le contenu extrait d une base de données à l instant de l interrogation reflète fidèlement les modifications subies par celle-ci. Leur finalité est d apporter information et connaissances à ceux qui les consultent. Vous pouvez extraire des données de la base Oracle8i et les mettre à disposition sur un intranet ou sur Internet. Figure 1-9 Consultation de pages Web statiques Navigateur (Netscape Navigator, Internet Explorer), visualise les pages HTML Protocole HTTP Serveur + serveur Web Apache Serveur Web Apache <html> <title>oracle Oracle8 TOAD</title> </head> <html>... <title>oracle Oracle8 TOAD</title> <html> </head> <title>oracle Oracle8... TOAD</title> <html> </head> <title>oracle Oracle8... TOAD</title> </head>... Pages HTML statiques Cependant, comment se contenter de pages affichées «statiques», qui ne reflètent pas dynamiquement le contenu de votre base de données? Issu de la vague Internet et lui devant son expansion, est très riche en logiciels permettant d accéder à une base de données. Ces logiciels, comme, sont très souvent gratuits. Leur principe est toujours le même, des programmes ou des modules s intercalent entre le serveur Web Apache et la base Oracle8i, cette base peut être locale ou distante. En ce qui concerne les programmes, il peut s agir de scripts Perl, CGI, PHP ou encore des Servlet Java. Le choix est large et la stabilité prouvée. Oracle propose ces techniques via son propre serveur Web, OAS (Oracle Application Server).

19 18 Introduction PARTIE I Cette combinaison de techniques permet d extraire les données d Oracle8i et de les publier de manière professionnelle et sécurisée sur le Web. Ces techniques présentent l avantage majeur d utiliser un outil du marché, un «navigateur» comme Internet Explorer de Microsoft ou Communicator de Netscape, pour visualiser des pages contenant des données extraites d Oracle8i. Figure 1-10 Consultation de pages Web dynamiques Navigateur (Netscape Navigator, Internet Explorer), visualise les pages HTML Protocole HTTP Serveur + serveur Web Apache Pages HTML statiques Serveur Web Apache <html> <title>oracle Oracle8 TOAD</title> </head> <html>... <title>oracle Oracle8 TOAD</title> <html> </head> <title>oracle Oracle8... TOAD</title> <html> </head> <title>oracle Oracle8... TOAD</title> </head>... Pages HTML dynamiques Programme CGI, Perl, PHP, Java Servlet... Oracle8i sous Là encore, l alliance d Oracle8i et de constitue une solution simple pour évaluer, réaliser une maquette ou mettre en production vos données sur le Web. Cette architecture extensible vous permet d aller jusqu à la réalisation de sites de commerce électronique. Une voie plus simple, WebDB, est proposée par Oracle, que nous présentons dans le chapitre 19, Oracle WebDB. Architecture à trois niveaux Cette architecture est l une des plus intéressantes. En comparant le client-serveur et les pages HTML, nous constatons que : le client-serveur nécessite des clients puissants son installation et son déploiement sont lourds ; l interface cliente rendue possible techniquement par les pages HTML est limitée ; le standard HTML connaît de nombreuses évolutions, toutes ne sont pas compatibles entre elles. C est pourquoi certains sites Internet ont des développements spécialisés en fonction des types de navigateurs Internet qui y accèdent.

20 Pourquoi choisir Oracle8i sous CHAPITRE 1 19 Figure 1-11 Principe d une architecture à trois niveaux Clients assurant une fonction de "terminal graphique" Serveur d'applications assurant la logique applicative, les transactions... Serveur dédié à l'hébergement des bases de données Oracle8 Pour supprimer ces inconvénients, il convient de redéfinir le rôle de chaque composant d une architecture informatique : le poste utilisateur graphique doit se comporter comme un «terminal», incorporant ou non des capacités de traitement ; un serveur intermédiaire assurera la réalisation de tous vos traitements, la gestion des connexions de vos utilisateurs, leur contexte d exécution, etc. ; un serveur de données hébergera votre base de données. C est la démarche suivie par Microsoft et Oracle, avec des objectifs différents. Pour Microsoft, il s agit de se focaliser sur des technologies propriétaires : serveurs NT, Cluster Server, moniteur transactionnel, postes client Windows95, NT ou CE et... base de données SQL Server! Du fait de son absence dans des domaines comme les systèmes d exploitation ou le poste utilisateur, Oracle propose un assemblage de composants provenant de divers éditeurs. Dans cet affrontement entre Oracle et Microsoft, Oracle trouve en un allié de poids inattendu, très populaire chez les internautes. Et la technologie Java? Face à Microsoft, quelles sont les ressources des autres acteurs du monde du logiciel pour survivre? Comment se retrouver autour d un projet commun tout en restant en situation de concurrence (le barbarisme «coopétiteurs» résume bien la situation)? Comment réduire l emprise de Microsoft sur les interfaces client? Comment exister face au marketing technologique de Microsoft qui, avec ses énormes moyens, «truste» les premières places?

Groupe 7. Membres : BADOLO Edadjain Placide, NAKOLENDOUSSE Sylvain, SAWADOGO Brice PLAN

Groupe 7. Membres : BADOLO Edadjain Placide, NAKOLENDOUSSE Sylvain, SAWADOGO Brice PLAN Groupe 7 Thème : Systèmes d exploitation, choix et enjeux stratégiques Membres : BADOLO Edadjain Placide, NAKOLENDOUSSE Sylvain, SAWADOGO Brice Introduction PLAN I. Généralités sur les systèmes d exploitation

Plus en détail

Evolutions des solutions d accès aux mainframes

Evolutions des solutions d accès aux mainframes Evolutions des solutions d accès aux mainframes Web Access 2 Sommaire Table des matières p 2 Essentiel p 3 Introduction p 4 1- Solutions d émulation d accès aux applications mainframe IBM (Emulation 3270)

Plus en détail

Le matériel informatique

Le matériel informatique Les Fiches thématiques Jur@tic Le matériel informatique Que choisir? Comment, pourquoi? Les Fiches thématiques Jur@TIC 1. Réfléchir avant d agir Votre matériel est usagé ou en panne, votre activité s étend

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Systèmes en réseau : Linux 1ère partie : Introduction

Systèmes en réseau : Linux 1ère partie : Introduction Systèmes en réseau : Linux 1ère partie : Introduction Les fondements de Linux : le logiciel libre Historique de Linux Présentation générale de Linux Les applications à succès Les distributions Qu'est-ce

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc

CONNECTIVITÉ. Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX. Microsoft Dynamics AX. Livre blanc CONNECTIVITÉ Microsoft Dynamics AX Options de connectivité de Microsoft Dynamics AX Livre blanc Ce document décrit les possibilités offertes par Microsoft Dynamics AX en terme de connectivité et de montée

Plus en détail

Guide des solutions Microsoft Server

Guide des solutions Microsoft Server Guide des solutions Microsoft Server Quel serveur choisir pour les petites et moyennes entreprises? Guide Partenaires Dans le monde des entreprises d aujourd hui, les PME doivent faire beaucoup de choses

Plus en détail

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE

CHOIX ET USAGES D UNE TABLETTE TACTILE EN ENTREPRISE Tablette tactile, ardoise électronique 1 ou encore tablette PC, ce terminal mobile à mi-chemin entre un ordinateur et un smartphone a d abord séduit le grand public avant d être adopté par les entreprises.

Plus en détail

Installation d Oracle 10g XE

Installation d Oracle 10g XE 8 Installation d Oracle 10g XE Dans cette annexe : les apports d Oracle XE (Express Edition) ; les principales différences entre Oracle XE et les autres versions Oracle ; le parcours de lecture de l ouvrage

Plus en détail

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD)

FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) FICHE CONCEPT 01 ETL (EXTRACT TRANSFORM & LOAD) BIEN GERER SES REFERENTIELS DE DONNEES : UN ENJEU POUR MIEUX PILOTER LA PERFORMANCE DE SON ETABLISSEMENT octobre 2008 GMSIH 44, Rue de Cambronne 75015 Paris.

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Contexte... 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4

Plus en détail

Système d information pour la gestion d un réseau d Université

Système d information pour la gestion d un réseau d Université Système d information pour la gestion d un réseau d Université Ibticem BEN SAID, ibticem.ben-said@u-bourgogne.fr Sophie BOURGERET, sbourgeret@u-bourgogne.fr Jean-Yves COLLIER, jean-yves.collier@u-bourgogne.fr

Plus en détail

Les serveurs applicatifs et les architectures Java

Les serveurs applicatifs et les architectures Java 03 Lucas Part 02 Page 179 Lundi, 20. août 2001 2:58 14 Chapitre 15 Les serveurs applicatifs et les architectures Java Nous avons vu jusqu ici, dans les chapitres précédents, que les utilisateurs accèdent

Plus en détail

Argumentaire de vente Small Business Server 2003

Argumentaire de vente Small Business Server 2003 Argumentaire de vente Small Business Server 2003 Beaucoup de petites entreprises utilisent plusieurs PC mais pas de serveur. Ces entreprises développent rapidement leur informatique. Microsoft Windows

Plus en détail

Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval. Michael Wybo HEC Montréal

Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval. Michael Wybo HEC Montréal Évaluation Projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval Michael Wybo HEC Montréal Introduction Ce rapport examine l implantation du projet MILLE Xterm à la Commission scolaire de Laval de la perspective

Plus en détail

GESTION DU RÉSEAU DANS LES ENVIRONNEMENTS DISTRIBUÉS. Défis et Opportunités pour l Entreprise

GESTION DU RÉSEAU DANS LES ENVIRONNEMENTS DISTRIBUÉS. Défis et Opportunités pour l Entreprise GESTION DU RÉSEAU DANS LES ENVIRONNEMENTS DISTRIBUÉS Défis et Opportunités pour l Entreprise I. INTRODUCTION Le développement des réseaux ne se limite pas à leur taille et à leurs capacités, il concerne

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification

Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification Rapidité, économies et sécurité accrues : comment améliorer la souplesse, le coût total de possession (TCO) et la sécurité grâce à une planification des tâches sans agent Livre blanc rédigé pour BMC Software

Plus en détail

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES

GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES UN GUIDE ESSENTIEL : GÉNÉRER DE LA VALEUR ET ATTEINDRE DES RÉSULTATS AVEC LES MANAGED SERVICES Vue d ensemble Dans presque tous les secteurs des services de santé aux services financiers de l industrie

Plus en détail

Une option innovante pour le développement rapide sur ipad et iphone

Une option innovante pour le développement rapide sur ipad et iphone Une option innovante pour le développement rapide sur ipad et iphone Des solutions pour ipad/iphone sur mesure pour répondre aux besoins d amélioration des processus opérationnels. Résumé Les sociétés

Plus en détail

Administration de systèmes

Administration de systèmes Administration de systèmes Windows NT.2000.XP.2003 Copyright IDEC 2002-2004. Reproduction interdite. Sommaire... 2 Eléments logiques et physiques du réseau... 5 Annuaire et domaine... 6 Les utilisateurs

Plus en détail

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l

L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i n f r a m e, un b e s o i n c r u c i a l Siège social : 5 Speen Street Framingham, MA 01701, É.-U. T.508.872.8200 F.508.935.4015 www.idc.com L I V R E B L A N C P r o t ég e r l e s a p p l i c a t i o n s m ét i e r s c r i t i q u e s M a i

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Qu est-ce que le «cloud computing»?

Qu est-ce que le «cloud computing»? Qu est-ce que le «cloud computing»? Par Morand Studer eleven Octobre 2011 Qu est-ce que le «cloud computing»? - Morand Studer eleven Octobre 2011 www.eleven.fr 1 Aujourd hui, la démocratisation de l informatique

Plus en détail

IBM WebSphere MQ File Transfer Edition, Version 7.0

IBM WebSphere MQ File Transfer Edition, Version 7.0 Transfert de fichiers administré pour architecture orientée services (SOA) IBM, Version 7.0 Solution de transport polyvalente pour messages et fichiers Transfert de fichiers haute fiabilité basé sur la

Plus en détail

Oracle 8i sous Linux

Oracle 8i sous Linux Oracle 8i sous Linux Gilles Briard Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09135-4 2000 Avant-propos Linux est un système désormais éprouvé, comme son arrivée dans les entreprises l atteste. L engouement qu il

Plus en détail

Application COBOL sur le Web

Application COBOL sur le Web Application COBOL sur le Web Roger Engel Éditions Eyrolles ISBN : 2-212-09116-8 2000 Avant-propos En informatique, nous vivons actuellement des temps fort captivants, caractérisés par de profonds bouleversements,

Plus en détail

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio

SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio Version 1.0 Grégory CASANOVA 2 SQL Server Installation Center et SQL Server Management Studio [03/07/09] Sommaire 1 Installation de SQL Server

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Pour bien commencer avec le Cloud

Pour bien commencer avec le Cloud Pour bien commencer avec le Cloud Pour s informer sur les solutions et les services du Cloud Pour déterminer si le Cloud correspond à vos besoins Pour bien initialiser votre démarche vers le Cloud I -

Plus en détail

Comprendre le marché des éditeurs de logiciels

Comprendre le marché des éditeurs de logiciels Comprendre le marché des éditeurs de logiciels Lorraine Il existe des logiciels ou des applications pour presque tous les besoins d une entreprise : progiciels, applications pour terminaux mobiles, petit

Plus en détail

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCEDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile. Cet accès distant est facilité si la messagerie

Plus en détail

Développez. votre entreprise. avec Sage SalesLogix

Développez. votre entreprise. avec Sage SalesLogix Développez votre entreprise avec Sage SalesLogix Prospectez, fidélisez, développez Sage SalesLogix est la solution de gestion de la relation client puissante et sécurisée qui vous offre une vision complète

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux

Je ne parlerai pas ici des différents systèmes. Mon but n est pas de faire le juge entre Apple, Windows, Androïde, ou GNU/Linux Tablette vs Portable 1.Intro PC ou tablette? Voilà une question que beaucoup de personnes se posent aujourd hui lorsqu ils veulent acquérir un nouveau matériel, soit pour remplacer de l ancien, mais surtout

Plus en détail

Fournir un accès rapide à nos données : agréger au préalable nos données permet de faire nos requêtes beaucoup plus rapidement

Fournir un accès rapide à nos données : agréger au préalable nos données permet de faire nos requêtes beaucoup plus rapidement Introduction Phases du projet Les principales phases du projet sont les suivantes : La mise à disposition des sources Des fichiers Excel sont utilisés pour récolter nos informations L extraction des données

Plus en détail

La valorisation des spools pour les systèmes i! Transformation en PDF et indexation des spools

La valorisation des spools pour les systèmes i! Transformation en PDF et indexation des spools php.spool La valorisation des spools pour les systèmes i! Sommaire : php.spool permet aux spools traditionnels générés sur systèmes i d entrer dans l ère moderne. Ce produit converti les spools SCS au

Plus en détail

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE

ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE ACCÉDER A SA MESSAGERIE A DISTANCE Lorraine Pour garder le contact avec leur entreprise, de plus en plus de collaborateurs ont besoin d accéder à leurs emails lorsqu ils sont en déplacement ou à domicile.

Plus en détail

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO?

DEVREZ VOUS RÉAPPRENDRE À TRAVAILLER AVEC VOTRE SUITE PRIMMO? POURQUOI UNE VERSION SQL? Pour certains d entre vous, cette version est attendue depuis longtemps. Pour d autres, la version actuelle répond très bien à vos besoins. Alors pourquoi une version SQL? La

Plus en détail

Server. Mac OS X. l Admin. Cahiers. Jacques Foucry. Collection dirigée par Nat Makarévitch. Avec la contribution de Martine Chalmond

Server. Mac OS X. l Admin. Cahiers. Jacques Foucry. Collection dirigée par Nat Makarévitch. Avec la contribution de Martine Chalmond Jacques Foucry Cahiers de l Admin Mac OS X Server Collection dirigée par Nat Makarévitch Avec la contribution de Martine Chalmond, ISBN : 2-212-11282-3 Étude de cas 1 Mac OS X Licences Intégration Facilité

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

PHP/MYSQL. Web Dynamique

PHP/MYSQL. Web Dynamique PHP/MYSQL Web Dynamique ENSG Juin 2008 Qui suis-je? Guillaume Gautreau Responsable projets Systèmes d information à l ENPC guillaume@ghusse.com http://www.ghusse.com Ces 6 jours de formation Jour 1 : présentations,

Plus en détail

WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP

WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP WebFTP Un client Web sécurisé pour FTP Jirung Albert SHIH, Shih@math.Jussieu.fr Université Paris 7 JRES 2001 Introduction Nous allons dans ce document présenter une solution mise en œuvre sur le réseau

Plus en détail

GENERALITES SUR LES SYSTEMES D EXPLOITATION

GENERALITES SUR LES SYSTEMES D EXPLOITATION CHAPITRE 1 : GENERALITES SUR LES SYSTEMES D EXPLOITATION Objectifs spécifiques Connaître la définition d un système d exploitation Connaître le rôle d un système d exploitation Connaître les classes des

Plus en détail

Les architectures N-tiers

Les architectures N-tiers Les architectures N-tiers 1 SOMMAIRE DU COURS XML ET LES ARCHITECTURES N-TIER Introduction aux architectures N-tier Serveurs d applications Déploiement d applications J2EE Tiers applicatif : servlets Tiers

Plus en détail

Une option innovante pour le développement rapide sur ipad et iphone

Une option innovante pour le développement rapide sur ipad et iphone Une option innovante pour le développement rapide sur ipad et iphone Des solutions pour ipad/iphone sur mesure pour répondre aux besoins d amélioration des processus ésumé Les entreprises doivent être

Plus en détail

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique?

Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? WHITE PAPER Pourquoi toutes les entreprises peuvent se priver de centrale téléphonique? Le «cloud voice» : l avenir de la communication Introduction Il fut un temps où, par définition, les entreprises

Plus en détail

Cegid Business/Expert

Cegid Business/Expert Cegid Business/Expert Pré-requis sur Plate-forme Windows Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Pré-requis sur Plate-forme Windows Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision de terminologie concernant

Plus en détail

La reconquête de vos marges de manœuvre

La reconquête de vos marges de manœuvre La reconquête de vos marges de manœuvre Libérez vos applications critiques Bull ouvre de nouvelles portes à votre patrimoine applicatif. Bull LiberTP fait passer simplement vos applications transactionnelles

Plus en détail

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13

FileMaker Pro 13. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 FileMaker Pro 13 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 13 2007-2013 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, Californie 95054

Plus en détail

FileMaker Pro 12. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12

FileMaker Pro 12. Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12 FileMaker Pro 12 Utilisation d une Connexion Bureau à distance avec FileMaker Pro 12 2007-2012 FileMaker, Inc. Tous droits réservés. FileMaker, Inc. 5201 Patrick Henry Drive Santa Clara, California 95054

Plus en détail

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox CHAPITRE 3 Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox Ce chapitre présente des notions avancées de VirtualBox. Elles permettront de réaliser des configurations spécifiques pour évaluer des systèmes

Plus en détail

Qu est-ce que ArcGIS?

Qu est-ce que ArcGIS? 2 Qu est-ce que ArcGIS? LE SIG ÉVOLUE Depuis de nombreuses années, la technologie SIG améliore la communication, la collaboration et la prise de décision, la gestion des ressources et des infrastructures,

Plus en détail

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée

Avantages. Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Protégez votre univers Protection des réseaux corporatifs de gestion centralisée Avantages Gestion centralisée de protection des postes de travail des serveurs de fichier Windows et des serveurs de messagerie

Plus en détail

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE version 8. MEMSOFT Page 1 sur 16 Livre Blanc Architectures Oxygène

LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE version 8. MEMSOFT Page 1 sur 16 Livre Blanc Architectures Oxygène LIVRE BLANC : Architectures OXYGENE version 8 MEMSOFT Page 1 sur 16 Livre Blanc Architectures Oxygène Date du document : 25 septembre 2013 Ce livre blanc est destiné à l'information des professionnels

Plus en détail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail Résumé : Ce document fait l inventaire du matériel et des moyens nécessaires à la production de sessions de formation à distance à partir des postes de travail des salariés bénéficiant d une connexion

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

DOCUMENTATION DU COMPAGNON ASP

DOCUMENTATION DU COMPAGNON ASP DOCUMENTATION DU COMPAGNON ASP MANUEL UTILISATEUR VERSION 1.0 / SEPTEMBRE 2011 Rédacteur Gilles Mankowski 19/09/2011 Chapitre : Pre requis CONTENU Pre requis... 3 Introduction... 3 Comment fonctionne l'asp?...

Plus en détail

scripting L art du Comprendre les langages de script Korn Shell, Perl, Python, Visual Basic Scripting et Windows PowerShell Kais Ayari

scripting L art du Comprendre les langages de script Korn Shell, Perl, Python, Visual Basic Scripting et Windows PowerShell Kais Ayari L art du scripting Comprendre les langages de script Korn Shell, Perl, Python, Visual Basic Scripting et Windows PowerShell Kais Ayari Groupe Eyrolles, 2015, ISBN : 978-2-212-14038-5 1 Un peu d histoire

Plus en détail

Formation EFREI Systèmes Réseaux. Marché des O.S. Réseaux

Formation EFREI Systèmes Réseaux. Marché des O.S. Réseaux Formation EFREI Systèmes Réseaux Marché des O.S. Réseaux Le marché des OS réseau en 1997 2 Évolution du marché mondial La progression de Linux ne s effectue pas uniquement au détriment de Windows 3 Évolution

Plus en détail

Systèmes informatiques d entreprise

Systèmes informatiques d entreprise Systèmes informatiques d entreprise Copyright IDEC 2000-2008. Reproduction interdite. Sommaire... 4 A quoi sert un système informatique?... 4 Les enjeux de l informatique actuelle... 5 Contraintes financières...

Plus en détail

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13

Présentation. Logiciels libres. Open Source. Clinkast 4 Avenue du Général de Gaulle F 92360 Meudon (+33) 6 20 44 86 95 (+33) 1 46 30 24 13 Présentation Logiciels libres et Open Source Description Un logiciel libre* est en général gratuit. Il est utilisable et modifiable sans notification préalable à son auteur, qui a renoncé à ses droits

Plus en détail

Système d exploitation

Système d exploitation Chapitre 2 Système d exploitation 2.1 Définition et rôle Un ordinateur serait bien difficile à utiliser sans interface entre le matériel et l utilisateur. Une machine peut exécuter des programmes, mais

Plus en détail

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM PRODUITS BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM Avantages de la Business Intelligence Assurer une visibilité intégrale des activités Identifier de nouvelles opportunités Détecter et résoudre les problèmes Remplacer

Plus en détail

Bénéficiez d'un large choix d'applications novatrices et éprouvées basées sur les systèmes d'exploitation i5/os, Linux, AIX 5L et Microsoft Windows.

Bénéficiez d'un large choix d'applications novatrices et éprouvées basées sur les systèmes d'exploitation i5/os, Linux, AIX 5L et Microsoft Windows. 1. Le nouveau eserver i5 en bref Gérez plusieurs systèmes d'exploitation et environnements d'applications sur un seul serveur pour simplifier votre infrastructure et réduire les frais de gestion Simplifiez

Plus en détail

VMWare Infrastructure 3

VMWare Infrastructure 3 Ingénieurs 2000 Filière Informatique et réseaux Université de Marne-la-Vallée VMWare Infrastructure 3 Exposé système et nouvelles technologies réseau. Christophe KELLER Sommaire Sommaire... 2 Introduction...

Plus en détail

Serveurs dédiés. Trafic et performances

Serveurs dédiés. Trafic et performances Serveurs dédiés Trafic et performances Nos services sont destinés aux entreprises et particuliers exigeants en terme de fiabilité, de sécurité et de disponibilité. Nous sommes également à même de fournir

Plus en détail

IBM Tivoli Storage Manager

IBM Tivoli Storage Manager Maintenir la continuité des affaires grâce à une gestion efficace et performante du stockage IBM Tivoli Storage Manager POINTS FORTS Accroît la continuité des affaires en réduisant les temps de sauvegarde

Plus en détail

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team

ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges. c Copyleft 2006, ELSE Team ETNA Projet de Fin d Étude 2005-2007 RimElse Cahier des charges c Copyleft 2006, ELSE Team 18 avril 2006 Table des matières 1 Introduction 2 2 Présentation du projet 3 2.1 Une distribution Évolulable..................

Plus en détail

La terminologie informatique: autoévaluation

La terminologie informatique: autoévaluation La terminologie informatique: autoévaluation Document: f0947test.fm 01/07/2015 ABIS Training & Consulting P.O. Box 220 B-3000 Leuven Belgium TRAINING & CONSULTING INTRODUCTION Ce test est une auto-évaluation

Plus en détail

B-COMM. ERP 4 HR Access. Solutions d acquisition des temps de travail pour la gestion des temps et des activités d HR Access

B-COMM. ERP 4 HR Access. Solutions d acquisition des temps de travail pour la gestion des temps et des activités d HR Access B-COMM ERP 4 HR Access Solutions d acquisition des temps de travail pour la gestion des temps et des activités d HR Access HR Access et Kaba un partenariat à fort potentiel Depuis plus de 10 ans, nous

Plus en détail

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009

ERP Service Negoce. Pré-requis CEGID Business version 2008. sur Plate-forme Windows. Mise à jour Novembre 2009 ERP Service Negoce Pré-requis CEGID Business version 2008 sur Plate-forme Windows Mise à jour Novembre 2009 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Pré-requis Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique

Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul. Département Informatique Institut Supérieure Aux Etudes Technologiques De Nabeul Département Informatique Support de Programmation Java Préparé par Mlle Imene Sghaier 2006-2007 Chapitre 1 Introduction au langage de programmation

Plus en détail

Évaluation de la plate-forme de stockage multiprotocole Celerra NS20 EMC

Évaluation de la plate-forme de stockage multiprotocole Celerra NS20 EMC Évaluation de la plate-forme de stockage multiprotocole Celerra NS20 EMC Rapport rédigé à la demande d EMC Corporation Introduction EMC Corporation a chargé Demartek d effectuer une évaluation sous la

Plus en détail

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image

WHITE PAPER. Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Protéger les serveurs virtuels avec Acronis True Image Copyright Acronis, Inc., 2000 2008 Les organisations liées aux technologies de l information ont découvert que la technologie de virtualisation peut

Plus en détail

Réussite en temps réel Avril 2008. Evaluation des solutions d intégration de données en temps réel

Réussite en temps réel Avril 2008. Evaluation des solutions d intégration de données en temps réel Réussite en temps réel Avril 2008 Evaluation des solutions d intégration de données en temps réel Page 2 Sommaire 2 Introduction 2 L exigence d une intégration en temps réel 4 Pourquoi les outils ETL traditionnels

Plus en détail

Hébergement de sites Web

Hébergement de sites Web Hébergement de Solutions complètes et évolutives pour l hébergement de sites Web dynamiques et de services Web sécurisés. Fonctionnalités Serveur Web Apache hautes performances Apache 1. et.0 1 avec prise

Plus en détail

Gestion des licences électroniques avec Adobe License Manager

Gestion des licences électroniques avec Adobe License Manager Article technique Gestion des licences électroniques avec Adobe License Manager Une méthode plus efficace pour gérer vos licences logicielles Adobe Cet article technique traite des enjeux de la gestion

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP?

AVANT-PROPOS. Est-ce un énorme investissement? Quels sont les avantages concrets de la VoIP? AVANT-PROPOS Ces dernières années, le fort développement d un Internet à Très Haut Débit dans les entreprises s est traduit par la migration d une téléphonie dite traditionnelle à une téléphonie utilisant

Plus en détail

JACi400. Une suite logicielle complète pour la modernisation de vos applications System i

JACi400. Une suite logicielle complète pour la modernisation de vos applications System i Une suite logicielle complète pour la modernisation de vos applications System i JACi400 Conversion JACi400 Déploiement SystemObjects Europe 7 Rue Traversière 94573 Rungis Cedex France Tel: +33 (0) 1 41

Plus en détail

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Oracle Business Intelligence Standard Edition One

Pour les entreprises de taille moyenne. Descriptif Produit Oracle Oracle Business Intelligence Standard Edition One Pour les entreprises de taille moyenne Descriptif Produit Oracle Edition One POURQUOI VOTRE ENTREPRISE A BESOIN D UNE SOLUTION DE BUSINESS INTELLIGENCE (BI) Des quantités toujours plus importantes de données

Plus en détail

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE

HÉBERGEMENT INFORMATIQUE HÉBERGEMENT INFORMATIQUE Environnement dédié et sécurisé sur mesure Pour les clients exigeants Prix selon consommation Service sur mesure Environnement dédié Introduction L intérêt et l'utilisation du

Plus en détail

Installation technique et démarrage HP Services de mise en œuvre de HP OpenView Performance Insight

Installation technique et démarrage HP Services de mise en œuvre de HP OpenView Performance Insight Installation technique et démarrage HP Services de mise en œuvre de HP OpenView Performance Insight Les experts en gestion des services HP apportent au client les compétences et les connaissances nécessaires

Plus en détail

Logiciels Open Sources et le Secteur Privé

Logiciels Open Sources et le Secteur Privé Logiciels Open s et le Secteur Privé Mai 2004 Pierre-Paul Bertieaux Open Contenu Open : Le secteur privé et le modèle Open Les créateurs d Open Les éditeurs de logiciels Les sociétés de service Utilisation

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Une ergonomie intuitive

Une ergonomie intuitive Une ergonomie intuitive Les solutions de la ligne PME offrent une interface de travail proche des usages quotidiens en informatique. Leur ergonomie intuitive facilite la prise en main du logiciel. Une

Plus en détail

Architectures web/bases de données

Architectures web/bases de données Architectures web/bases de données I - Page web simple : HTML statique Le code HTML est le langage de base pour concevoir des pages destinées à être publiées sur le réseau Internet ou intranet. Ce n'est

Plus en détail

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain?

Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? Quel logiciel DE CRM choisir pour votre force de vente terrain? plusieurs études démontrent que les projets CRM sont des échecs dans 40 à 80% des cas. Les principales causes d échec sont : Le rejet par

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ]

LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ] LE LIVRE BLANC Le Cloud, nouvelle source de performance pour votre entreprise. [ NetExplorer, partage de fichier et travail collaboratif ] LE CLOUD, UNE NOUVELLE SOURCE DE PERFORMANCE POUR VOTRE ENTREPRISE.

Plus en détail

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com

Technologie data distribution Cas d usage. www.gamma-soft.com Technologie data distribution Cas d usage www.gamma-soft.com Applications stratégiques (ETL, EAI, extranet) Il s agit d une entreprise industrielle, leader français dans son domaine. Cette entreprise est

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques

fichiers Exemple introductif : stockage de photos numériques b- La Gestion des données Parmi les matériels dont il a la charge, le système d exploitation s occupe des périphériques de stockage. Il s assure, entre autres, de leur bon fonctionnement mais il doit être

Plus en détail

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre

Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre Réplication de données de classe entreprise pour environnements distribués et reprise sur sinistre La tendance actuelle vers une conception distribuée de l entreprise, avec des agences, des centres de

Plus en détail