AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 1 14/01/15 17:59

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 1 14/01/15 17:59"

Transcription

1 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 1 14/01/15 17:59

2 Page ADMISSION EN BACHELOR ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 /+3 SOMMAIRE Comment intégrer le Bachelor de l ESC Clermont? Comment intégrer le Programme Grande École de l ESC Clermont? NOS CONSEILS POUR LES ÉPREUVES ÉCRITES : L épreuve de synthèse et d analyse à partir d un document vidéo Présentation du Tage 2 Présentation du Tage Mage Tage 2 et Tage Mage : fiches astuces pour le calcul Tage 2 et Tage Mage : entrainez-vous! NOS CONSEILS POUR LES ÉPREUVES ORALES : Comment se préparer à l entretien individuel? Maîtriser le fond et la forme Le triangle des attentes Admissions à Bac/Bac+1 VS Bac+2/+3 : des attentes différentes. L épreuve d entretien collectif L épreuve orale d anglais ADMISSION EN BACHELOR ET ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 /+3 1 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 2 14/01/15 17:59

3 1. Comment intégrer le Bachelor de l ESC Clermont? Admissions à Bac/Bac+1 ETAPE 1 : S INSCRIRE SUR APB ADMISSION POST BAC Tous les lycéens de terminale quelle que soit leur section ou déjà titulaires d un baccalauréat doivent formuler leurs voeux de poursuite d études via le portail APB, mis en place par le Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche : La formulation des voeux par le candidat se fait du mardi 20 janvier au vendredi 20 mars 18 heures. ETAPE 2 : LE CONCOURS BACHELOR ESC CLERMONT Le concours Bachelor se déroule sur une journée et est organisé autour de 4 épreuves. Outre la mesure de compétences évaluée par les enseignants et professionnels durant les épreuves, cette journée a pour objectif de permettre au candidat de découvrir le campus, la vie au sein du campus, et de le mettre dans des situations de travail qui seront son quotidien pendant les études au sein du Bachelor : Q Epreuve de synthèse et d analyse : il s agit d une épreuve portant sur un thème de société développé lors d un film de court-métrage projeté en auditorium. Le candidat rédige une note de synthèse sur un format de 350 mots. 45 min/ Coefficient 4. Q Epreuve de création collective : au cours de cette épreuve, les candidats sont observés par un jury. Par groupes de 6, ils doivent réfléchir à la mise en place d un projet. Cette épreuve vise à détecter les talents spontanés ou aptitudes naturelles des candidats à l exercice de la dynamique de groupe. Une restitution individuelle permet d intéragir ensuite sur la situation du groupe précédent. 40 min / Coefficient 3. Q Entretien de motivation : chaque candidat est invité à présenter ses motivations pour intégrer le programme, à communiquer sur sa personnalité, ses expériences et ses projets. A chacun(e) de faire preuve d authenticité. 30 min / Coefficient 6 Q Oral d anglais : chaque candiat échange, en face à face avec un professeur, sur un sujet donné. 15 min / Coefficient 4 A ces 4 épreuves vient s ajouter une note «Dossier» constituée après étude du dossier scolaire du candidat sur APB (notes et appréciations). Coefficient 3. EPREUVE TOTAL COEFFICIENT : 20 Synthèse et analyse à partir d un document vidéo - 45 min 4 Création collective - 40 min 3 Entretien de motivation - 30 min 6 Oral d anglais - 15 min 4 Dossier scolaire 3 ETAPE 3 : LE CLASSEMENT DES VOEUX DANS APB Le classement des voeux est clôturé le dimanche 31 mai. ETAPE 4 : PHASE D ADMISSION Les phases d admission démarrent le lundi 8 juin à 14 heures. Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 3 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 3 14/01/15 17:59

4 2. Comment intégrer le Programme Grande École de l ESC Clermont? Admissions sur titres à Bac +2 / +3 ETUDIANTS CANDIDATS EN ADMISSIONS SUR TITRES : titulaires au 1er novembre de l année en cours d un Bac+2 (entrée en PGE1) ou d un Bac+3/4 (entrée en PGE2) Eligibles au terme d épreuves écrites à au moins une école de gestion / management à bac+5 recrutant sur titre < OU > Dossier d inscription : parcours académique postbac Q Q certificat de scolarité ou diplôme déjà obtenu Q Tage 2* en cours de validité pour entrée en PGE1 Q Tage Mage* en cours de validité pour entrée en PGE2 Inscription du 2 avril au 26 juin 2015 sur Jurys d éligibilité les 28 mai et 16 juin 2015 Epreuves orales d admission du 1er au 30 juin 2015 Entretien individuel 45 mn Coefficient 8 Entretien collectif 30 mn Coefficient 6 Entretien anglais 20 mn Coefficient 4 Entretien LV2 20 mn Coefficient 2 Allemand, espagnol, italien, arabe, russe Jury d admission le 7 juillet * Une session Tage2/TageMage sera organisée à l ESC Clermont le mercredi 1er avril Inscription sur ou AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 4 14/01/15 17:59

5 ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / +3 ÉPREUVES ORALES Entretien individuel 8 Entretien collectif 6 Entretien anglais 4 LV2 (Allemand, Espagnol, Italien, Arabe, Russe) 2 Total 20 Mercredi 18 mars 2015 de 9h à 18h Rendez-vous mercredi 18 mars 2015 de 9h à 18h sur le campus de l ESC Clermont pour une journée gratuite d entrainement animée par Franck Attelan. Au programme : Tage 2, Tage Mage et épreuves orales d entretien. Plus d infos sur Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 5 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 5 14/01/15 17:59

6 ves u e r p é s le r u o p Nos conseils écrites 6 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 6 14/01/15 17:59 1

7 ADMISSION EN BACHELOR s 1. L épreuve de synthèse et d analyse à partir d un document vidéo 1. DESCRIPTIF DE L ÉPREUVE La synthèse à partir d un document vidéo est une épreuve qui se déroule en deux temps : Le candidat visionne un court-métrage portant sur un sujet de société (sociologie, art, culture...) durant 15 minutes, puis il dispose de 45 minutes pour en faire une synthèse objective et structurée en 350 mots. Les deux étapes se déroulent l une à la suite de l autre et le candidat doit rendre sa copie une fois l heure écoulée. La synthèse doit être fidèle au document vidéo proposé : il est donc interdit d exprimer une opinion ou d ajouter des informations (même pertinentes). Le candidat doit aussi faire preuve d objectivité en étant le plus précis possible dans la restitution des propos et du contexte. Pour autant, il ne s agit pas de restituer les propos tenus mot pour mot mais, au contraire, de réorganiser les informations afin de rédiger un écrit, structuré différemment de la vidéo. La copie rendue est ensuite notée sur ATTENTES DU JURY Cet exercice met en exergue plusieurs compétences : Q le visionnage du document. Il s agit de distinguer sa nature, sa finalité, d identifier les intervenants, de pointer les propos convergents ou divergents, de comprendre le contexte Q la prise de notes. Cette compétence est nécessaire pour la poursuite d études longues et pour la vie professionnelle. L exercice, tel qu il est proposé, permet de vérifier que le candidat maitrise cette technique. Q la construction de la problématique (plan). Il s agit de structurer la copie avec une introduction, un développement en deux ou trois parties, et une conclusion. Q la hiérarchisation des informations. Toutes les informations contenues dans le document vidéo ne pourront être placées dans les 350 mots de la synthèse. Le candidat doit opérer des choix et savoir reconnaitre une information prioritaire. Q la rédaction précise et claire des informations ainsi dégagées. Ainsi les capacités d écoute et de compréhension, la capacité à trier, hiérarchiser et structurer les informations et enfin, les compétences rédactionnelles (précision du vocabulaire, maitrise de la syntaxe, respect de l orthographe) sont testées dans cette épreuve. Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 7 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 7 14/01/15 17:59

8 ADMISSION EN BACHELOR 3. MÉTHODOLOGIE L épreuve n est pas difficile en elle-même ; ce qui est difficile, c est de produire un écrit de qualité dans le temps imparti. Cet exercice ne donne aucune seconde chance. ETAPE N.1 : LE VISIONNAGE ACTIF. Durant le quart d heure de visionnage, le candidat doit effectuer en même temps plusieurs opérations pour engranger un maximum d informations : Q écouter : il s agit d écouter ce qui est dit (récit, dialogues, explications ) mais aussi ce qui n est pas dit (silence d un personnage, hésitation ), et le ton employé. En effet, le ton fournit des informations non verbales qu il est possible de retranscrire dans la synthèse. Q voir : les images fournissent de précieuses informations sur le contexte. Il est, bien sûr, impossible de décrire les images visionnées dans une synthèse en 350 mots, mais elles forment un décor, donnent le ton, participent à l ambiance du court-métrage. Il faut transposer cette tonalité dans la copie par l usage d adjectifs (triste, problématique, important, dangereux, enthousiasmant, désespérant, joyeux, compliqué ) qui traduisent ce qui se dégage des images. Q écrire : il s agit de prendre des notes claires et complètes puisqu il n y aura pas de seconde opportunité. Pour prendre des notes de façon efficace, il est possible de s organiser de la façon suivante : 15 min. NATURE DU COURT-MÉTRAGE : TONALITÉ ADOPTÉE : THÈME ABORDÉ : INTERVENANTS : Notes : il s agit de relever, de façon synthétique, un maximum d informations sur ce qui est entendu et vu. ETAPE N.2 : LA RESTITUTION Durant la phase de visionnage, il est difficile de noter toutes les informations. Il est donc conseillé de solliciter la mémoire immédiate et de compléter le tableau des notes avec les informations qui demeurent présentes à l esprit. ETAPE N.3 : L ÉLABORATION DU PLAN Le plan de la synthèse ne peut être le même que celui du script. En effet, le travail demandé ne peut se réduire à une réduction (un résumé) du document original. Le candidat doit donc : Q trier les informations, c est-à-dire regrouper les informations qui sont semblables ; Q hiérarchiser les informations, c est-à-dire mettre en valeur les quelques informations principales contenues dans le court-métrage, placer ensuite les informations secondaires et éliminer les détails (exemples, cas particuliers ) ; 8 Remarques : il s agit de qualifier les notes inscrites dans la cellule précédente. Il est possible d utiliser des mots-étiquettes qui permettront de regrouper les idées dans la synthèse. 5 min. 10 min. AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 8 14/01/15 17:59

9 ADMISSION EN BACHELOR Q trouver des titres pour les différentes parties du devoir (les titres sont absolument nécessaires car il faut, en fin d introduction, annoncer le plan). Dans un écrit de 350 mots, il faut conserver environ 40 mots pour l introduction et 40 mots pour la conclusion. Il reste donc 270 mots pour le développement du devoir. Cet espace très restreint oblige à adopter un plan simple (pas de sous-parties). Il est donc préférable d adopter un plan en 2 (soit 135 mots environs par parties) ou 3 parties (soit 90 mots par parties). Les plans les plus fréquents sont les suivants : 1) Etat des lieux / Bilan / Constat 2) Solutions / Propositions / Actions 1) Etat des lieux / Bilan / Constat 2) Problèmes / Limites / Oppositions 1) Etat des lieux / Bilan / Constat 2) Problèmes / Limites Oppositions 3) Solutions / Propositions Actions STRUCTURE DE L INTRODUCTION : 3 PHASES Q Fournir des éléments de contexte sur le court-métrage (10 mots) ; Q Enoncer une problématique (10 mots : pour économiser des mots, il est plus simple de formuler cette problématique sous la forme d une question directe) ; Q Annoncer clairement le plan. Il est impossible d utiliser des formules telles que «nous verrons dans un premier temps et nous présenterons ensuite» car elles sont trop voraces en mots. Il faut donc être plus direct, quitte à numéroter entre parenthèses les parties du devoir (20 mots). Exemple d annonce de plan : «La position des syndicats (I) se heurte au plan envisagé par les employeurs (II) ; la proposition des pouvoirs publics ne satisfait, finalement, personne (III).» (Dans le cadre d un court-métrage qui présenterait les difficultés d une entreprise face à la menace d un plan social massif, et qui donnerait la parole aux divers acteurs). STRUCTURE DE LA CONCLUSION : 2 PHASES Q Une phrase rapide pour clore le sujet (10/15 mots). Attention, il ne s agit pas de récapituler entièrement le développement ; c est inutile sur le fond et sur la forme ; Q Une ouverture qui est tirée du court-métrage (25/30 mots). Les opinions personnelles et les informations extérieures sont proscrites, même en conclusion. Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 9 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 9 14/01/15 17:59

10 ADMISSION EN BACHELOR ETAPES N.4 : LA RÉDACTION 30 min. Ecrire avec comme contrainte le respect d un nombre de mots est un exercice compliqué. La phrase : «Aujourd hui, les Etats-Unis consomment, selon l OMC, 80% du maïs produit.» comporte 13 mots. Il faut savoir qu une écriture dite «moyenne» comporte 10 mots par ligne. Un écrit de 350 mots sera donc long de 35 lignes. Le format de l épreuve ne permet pas de rédiger un brouillon total. Il faut donc être attentif, tout au long de la rédaction, au nombre de mots utilisés. Ce travail sera facilité par l existence d un plan détaillé assez précis. 2 LE STYLE UTILISÉ Le style de la synthèse doit être simple et clair car l objectif est de faciliter la compréhension du sujet traité. Pour obtenir cette clarté, il faut respecter trois principes : Q un vocabulaire précis qui permet d économiser les mots et ainsi de fournir plus d informations au lecteur ; Q des phrases courtes (sujet + verbe + complément) : une phrase par idée et une idée par phrase ; Q des connecteurs logiques (mots de liaison) ; ces derniers doivent être utilisés sans modération car ils matérialisent les liens que vous avez établis entre les différentes informations situées à des moments différents de la vidéo. 4. CONSEILS POUR BIEN VOUS PRÉPARER Il est facile de s entrainer à cette épreuve en visionnant sur YouTube par exemple des courts métrages de tous types. Privilégiez des courts métrages n excédant pas 20 minutes et qui ont été récompensés dans le cadre de festivals. Ces courts métrages ont souvent d importants messages à faire passer. Q Améliorer les capacités d écoute et de mémorisation : un exercice par semaine permet de les augmenter de façon significative ; Q Parfaire la technique de prise de notes : pour être pleinement exploitables, les notes doivent être claires, organisées et surtout lisibles Là encore, l entrainement régulier permet de progresser ; Q Apprendre à rédiger en économisant les mots : il s agit de proscrire les expressions qui utilisent un trop grand nombre de mots alors qu il existe des synonymes («C est-à-dire» (4 mots) peut être remplacé par «ainsi»). Il est préférable d aller jusqu au bout de l exercice, c est-à-dire se forcer à rédiger le devoir en 350 mots et surtout de faire ce travail en une heure. En effet, ne faire que des plans détaillés (car la rédaction est fastidieuse) ne permet pas de s assurer de la qualité des notes ni de la pertinence du plan. Seule la rédaction valide le travail effectué lors de la première demi-heure. 10 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 10 14/01/15 17:59

11 2. Présentation du Tage 2 Admission en 1 e année du Programme Grande Ecole Le TAGE 2 est un questionnaire à choix multiple de 70 questions, réparties en 6 sous-tests qui se déroulent systématiquement dans le même ordre. Pour chaque question, 4 réponses sont proposées. Une seule d entre elles est correcte. L épreuve dure 2 h 20 (1 h 55 d examen effectif et un total de 25 minutes de battements entre les sous-tests). Sous-test Nombre de questions Durée Score (points) 1. Lexiphrase min Calcul min Logique (données verbales et numériques) min Paratexte min Calcul min Logique (données spatiales) min 30 TOTAL 70 1 h L attribution des points se fait de la manière suivante : Q Une bonne réponse : + 3 points ; Q Une absence de réponse : 0 point ; Q Une réponse fausse : 1 point. Ne répondez pas au hasard! Ainsi, le score final est compris entre 70 et 210. Pour calculer votre note sur 20, il vous suffit de multiplier votre score par 20 et de la diviser par 210. ATTENTION Il n est possible de passer le test TAGE 2 qu une seule fois par an. Une session Tage 2 sera organisée à l ESC Clermont le mercredi 1er avril Inscription sur ou Mercredi 18 mars 2015 de 9h à 18h Rendez-vous mercredi 18 mars 2015 de 9h à 18h sur le campus de l ESC Clermont pour une journée gratuite d entrainement animée par Franck Attelan. Au programme : Tage 2, Tage Mage et épreuves orales d entretien. Plus d infos sur Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 11 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 11 14/01/15 17:59

12 3. Présentation du Tage Mage Admission en 2 e année du Programme Grande Ecole 4 Q QCM de 90 questions réparties en 6 sous-tests (Compréhension de textes, Calcul, Raisonnement/Argumentation, Conditions minimales, Expression et Logique). Q Durée de l examen : 20 min par sous-test + 1 min de pause entre chaque sous-test = 2 h environ. Q 5 réponses possibles par question (A, B, C, D et E). Une seule réponse est juste. Q Une bonne réponse = + 4 points. Une mauvaise réponse = 1 point. Aucune réponse = 0 point. Q Score maximal = 600 points. Score minimal = 150 points (voir tableau ci-dessous). Sous-tests Nombre de questions Durée (min) Score Moyenne par partie Moyenne finale Score TAGE MAGE I. Résolution de problèmes : Calcul Conditions minimales /60 /60 /60 II. Aptitudes verbales : Compréhension de textes Expression /60 /60 /60 /60 /600 III. Raisonnement logique : Raisonnement / Argumentation Logique /60 /60 /60 Mercredi 18 mars 2015 de 9h à 18h Rendez-vous mercredi 18 mars 2015 de 9h à 18h sur le campus de l ESC Clermont pour une journée gratuite d entrainement animée par Franck Attelan. Au programme : Tage 2, Tage Mage et épreuves orales d entretien. Plus d infos sur 12 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 12 14/01/15 17:59

13 4. ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / +3 Tage 2 et Tage Mage : fiches astuces pour le calcul 1. FICHE CALCUL MENTAL Pour gagner en rapidité et en efficacité, vous devez vous entrainer dès à présent à tout calculer de tête. Il va donc sans dire que vous devez connaitre vos tables de multiplication sur le bout des doigts. En 120 secondes chrono, êtes-vous capable de calculer DE TÊTE : 7 x 8? 8 x 9? 12 x 16? ? 45 x 13? ? 12 x x 7? ? 2,3 x 3,2? 21 0 /3-1? Si maintenant vous voulez vraiment frapper un grand coup et être encore plus rapide, apprenez par coeur les 2 tableaux qui suivent! CARRÉS TABLEAU 1 : CARRÉS ENTIERS TABLEAU 2 : CUBES ENTIERS CUBES Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 13 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 13 14/01/15 17:59

14 ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / FICHE FRACTIONS Vous devrez manipuler des fractions dans une très grande majorité de questions. Vous n y échapperez pas. Alors assurez-vous que vous savez bien jongler avec ces formules. Soient a, b, c et d des nombres entiers non nuls, alors : a b = c d Soient a, b et x des nombres entiers non nuls, alors : est équivalent à : a d = b c x = a b est équivalent à : a = x b ; b = x a ; a x = 1 b ; b x = 1 a Soient a, b, x et y des nombres entiers non nuls. (1) a b + x y = a y + b x b y (2) a x y = a x y (3) a b x y = a x b y (4) 1 1 a = a (5) a b x = a b x = a b 1 x (6) a b x y = a b y x 3. FICHE MOYENNES Moyenne arithmétique Moyenne arithmétique = somme des termes/nombre de termes Un corrolaire très utile : Somme des termes = moyenne arithmétique nombre de termes Moyenne pondérée Soient N termes T 1,T 2, T,T auxquels on associe des poids respectifs P, P, P, P. Alors la moyenne 3 N N (M) pondérée des N termes est égale à : M = T 1 P 1 + T 2 P 2 + T 3 P T N P N P 1 + P 2 + P P N 14 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 14 14/01/15 17:59

15 4. FICHE POURCENTAGES ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / +3 Attention! Cette fiche est très importante. L analyse des annales des dernières années montre sans appel que les pourcentages occupent une place prépondérante dans les épreuves de logique. On les retrouve en effet dans des questions de calcul classiques mais surtout dans des questions portant sur l analyse de tableaux ou de graphiques. X % = X/100 - Doubler revient à multiplier par 2 ou à ajouter 100 %. - Tripler revient à multiplier par 3 ou à ajouter 200 %. - Décupler revient à multiplier par 10 ou à ajouter 900 %. - Augmenter du cinquième revient à ajouter 20 % ou à multiplier par 1,2. - Diminuer du cinquième revient à baisser de 20 % ou à multiplier par 0,8. Augmentation et baisse en pourcentages Si on augmente X (ex. : un prix) de a %, alors on obtient une valeur X + telle que : X + = (1 + a/100) X X + signifie que l on a fait subir à X une augmentation en pourcentage. Retenez ainsi par exemple qu augmenter X de 35 % revient à multiplier X par 1,35 et qu augmenter X de 12,8 % revient à multiplier X par 1,128. Si on diminue X (ex. : un prix) de a %, alors on obtient une valeur X telle que : X = (1 a/100) X X signifie que l on a fait subir à X une baisse en pourcentage. Retenez ainsi par exemple que diminuer/baisser X de 32 % revient à multiplier X par 0,68 et que diminuer/baisser X de 22,8 % revient à multiplier X par 0,772. Retrouver une quantité d origine (initiale) Soit X le prix initial et Y le prix final (i.e. après une baisse ou une augmentation de a %). L énoncé vous donne les valeurs de a et de Y. Vous résoudrez alors les équations : X = Y ( a ) dans le cas où X a subi une baisse en pourcentage. X = Y ( a ) dans le cas où X a subi une augmentation en pourcentage. Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 15 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 15 14/01/15 17:59

16 5. Tage 2 et Tage Mage : entrainez-vous! ÉNONCÉS 1. CALCUL Question 1. Deux cyclistes quittent chacun leur village (notés A et B), distants de 120 km. Ils se croisent à 70 km de A. Quelle est l expression de la vitesse du plus rapide des deux en fonction de la vitesse de l autre, notée V1? (A)1,1 V1 (B)1,2 V1 (C)1,3 V1 (D)1,4 V1 (E)1,5 V1 Question 2. Une urne contient 80 boules : des bleues, des noires et des rouges. Le nombre de boules bleues est égal au tiers de la somme du nombre de boules noires et rouges, et si l on rajoute 10 boules noires dans l urne on obtient le même nombre de boules noires que de boules rouges. Combien y a-t-il de boules rouges? (A) 20 (B) 25 (C) 30 (D) 35 (E) 40 Question 3. Une salle peut contenir 12 adultes ou 20 enfants. Combien d enfants au maximum peuvent entrer dans la salle avec 9 adultes? (A) 3 (B) 4 (C) 5 (D) 6 (E) 8 Question 4. Un aquarium contient deux cents poissons. 1 % de ces poissons sont des poissons bleus, les autres sont jaunes. Combien de poissons jaunes faut-il enlever de l aquarium de telle sorte que l aquarium contienne 2 % de poissons bleus? (A) 2 (B) 4 (C) 20 (D) 50 (E) 100 Question 5. Dans le triangle ci-dessous, on a tracé les bissectrices. L un des angles du triangle mesure 68. Combien mesure l angle marqué d un point d interrogation? (A) 112 (B) 124 (C) 128 (D) 132 (E) ? 16 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 16 14/01/15 17:59

17 ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / EXPRESSION - LEXIPHRASE - PARATEXTE Questions 1 à 3 : choisissez la reformulation dont le sens se rapproche le plus du (des) passage(s) souligné(s). Question 1. Cette région du monde connaît des changements politiques majeurs, toujours répétés. (A) récurrents (B) renaissants (C) régressant (D) recrudescents (E) récusables Question 2. Le parfum des cédratiers rendait encore plus lourde l exhalaison de la foule en sueur (A) Le relent (B) La senteur (C) L émanation (D) L odeur (E) Le fumet Question 3. Même quand le chômage devient endémique, les plus actifs de ceux qu il touche consacrent toute leur énergie à échapper à la condition de chômeur, non à l assumer ou à le revendiquer. (A) Même quand le chômage est équitablement réparti (B) Même quand le chômage est composé par des indemnités (C) Même quand le chômage devient populaire (D) Même quand le chômage sévit de manière permanente (E) Même quand le chômage touche des secteurs limités Complétez en choisissant la solution optimale. Question 4. Trouvez parmi les cinq phrases ci-dessous les deux seules qui soient orthographiquement et/ou grammaticalement incorrectes. 1. Elise est celle qui a fait le plus de bêtises possibles. 2. Quoiqu elle fût jolie, elle n était aimée de personne. 3. Cette jeune entreprise a été remise à flot après une période de difficultés financières. 4. Cette grande ville américaine compte dix millions et demi d habitants. 5. Le système pénitencier français fera toujours couler beaucoup d encre. (A) phrase 2 et phrase 3 (B) phrase 1 et phrase 4 (C) phrase 1 et phrase 5 (D) phrase 3 et phrase 5 (E) phrase 2 et phrase 5 Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 17 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 17 14/01/15 17:59

18 ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / LOGIQUE Question ? (A) 636 (B) 525 (C) 946 (D) 129 (E) 749 Question 2. UHB VGF QXP JNI NJM? PLO LER BDC (A) YFX (B) TDS (C) ZFV (D) TCW (E) BDC Question 3.? (A) 4655 (B) 9261 (C) 2418 (D) 1331 (E) 1752 Question (A) (B) (C) (D) (E) 18 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 18 14/01/15 17:59

19 ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / +3 Question (A) (B) (C) (D) (E) CORRIGÉS 1. CALCUL Question 1. Réponse D Pour bien interpréter l énoncé, nous vous conseillons de représenter un maximum d informations sur un axe : A 70 km Rencontre 50 km B Ce qu il faut bien comprendre ici, c est que les deux cyclistes mettent le même temps pour arriver jusqu au point de rencontre (ils sont en effet partis au même moment!). Il suffit donc d écrire que T 1 = T 2, soit : D 1 /V 1 = D 2 /V 2, soit encore 50/V 1 = 70/V 2 et de conclure que V 2 = 70/50 V 1 = 7 / 5 V 1 = 1,4 V 1. On aurait pu tout aussi bien appliquer une règle de trois : Distance parcourue Vitesse Soit : V 2 = 70/50 V 1 = 7 / 5 V 1 = 1,4 V 1. Cycliste 1 50 km V 1 Cycliste 2 70 km V 2 Question 2. Réponse D Il vous suffit de lire et traduire lentement l énoncé sous la forme d équations, en notant B, N et R respectivement le nombre de boules bleues, noires et rouges. Vous savez dans un premier temps qu il y a 80 boules dans l urne et que les seules couleurs présentes sont les trois citées ci-dessus, ce qui vous donne donc : (1) B + N + R = 80. De plus, l énoncé vous indique que : (2) B = (N + R)/3 soit 3 B = N + R. Enfin, le nombre de boules noires auquel on ajoute 10 doit être égal au nombre de boules rouges soit : (3) N + 10 = R. Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 19 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 19 14/01/15 17:59

20 ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / +3 La résolution du système donne alors : (1) & (2) : B + 3B = 80, soit 4B = 80, soit B = 20. (2) & (3) : 60 = N + R = R 10 + R soit = 2R soit R = 35. Question 3. Réponse C Lorsqu il y a 9 adultes dans la salle, alors celle-ci est remplie au 9/12 = 3/4 de sa capacité. Il reste donc 1/4 de disponible, ce qui représente en termes d enfants 20 1/4 = 5 enfants. Une autre façon de voir les choses était une règle de trois. En effet, si 9 adultes sont dans la salle, alors 12 9 = 3 peuvent encore y entrer. Sachant que 12 adultes correspondent à 20 enfants, alors vous avez le tableau suivant, X étant l inconnue recherchée : Adultes Enfants Scénario Scénario 2 3 X Vous trouvez encore que X = 5. Question 4. Réponse E Sachant que 1 % des poissons sur 200 sont bleus, il y a donc 200 1/100 = 2 poissons bleus et par conséquent = 198 poissons jaunes. Voici deux méthodes de résolution : Méthode 1 : Calcul direct Si l on enlève X poissons jaunes, alors il n y aura plus que 200 X poissons dans l aquarium et l équation indiquant que celui-ci devra contenir 2 % de poissons bleus est : 2/(200 X) = 2/100. Vous trouvez alors immédiatement par identification que 200 X = 100 soit X = 100. Méthode 2 : Du bon sens Si l on souhaite avoir 2 % de poissons bleus, c est que l on doit avoir dans l aquarium 2 poissons bleus tous les 100 poissons. Le nombre de poissons jaunes devra donc être égal à 98 et pour obtenir 98 poissons jaunes, il faut en enlever 100 (198 98). Question 5. Réponse B En notant X et Y les deux autres angles du triangle, vous savez que : (1) X + Y + 68 = 180. De plus, un autre triangle étant formé par les bissectrices, vous savez également que : (2) X/2 + Y/2 +? = AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 20 14/01/15 17:59

21 Ces deux équations peuvent également s écrire : (1) X + Y = = 112 (2)? = 180 (X + Y)/2. En remplaçant (X + Y) par 112 dans l équation (2), vous trouvez alors que :? = /2 = = 124. ADMISSIONS SUR TITRES À BAC +2 / EXPRESSION - LEXIPHRASE - PARATEXTE Question 1. Réponse A Récurrent : qui revient, qui réapparaît, qui se reproduit. Recrudescence : brusque réapparition de quelque chose avec redoublement d intensité, d activité. Exemple : la recrudescence de l épidémie de vache folle. Récuser : ne pas admettre l autorité de quelqu un, la valeur de quelque chose dans une décision. Exemple : récuser un témoignage. Question 2. Réponse B Cette question n était pas simple. S il était relativement facile d éliminer «relent» (mauvais goût que contracte la viande dans un lieu humide), «émanation» (émanation d un gaz / émanations volcaniques) et «fumet» (vapeur, agréable à l odorat, qui s exhale de certains vins ou de certaines viandes et ragouts), choisir entre «odeur» et «senteur» n était franchement pas évident. Heureusement, Le Littré nous offre l explication très convaincante que voici : «odeur» est un terme général ; elle est bonne ou mauvaise. La «senteur» en revanche est une odeur agréable. De plus, l odeur est dans les objets qui l exhalent ; la senteur est ce qui est senti par le sujet, l impression qu il reçoit. Autant de raisons donc qui nous poussent à choisir la réponse B : «senteur». Remarque : les cédratiers sentent bon dans l absolu et c est d ailleurs pour cela que l énoncé de la question parle du «parfum» des cédratiers. Mais c est lorsque cette senteur est associée à l exhalaison de la foule en sueur que cela ne va plus Question 3. Réponse D Endémique : se dit d un phénomène économique ou social néfaste, qui sévit en permanence. Attention! Certains d entre vous ont pu être tentés de choisir la réponse E («même quand le chômage touche des secteurs limités»), s appuyant sur l autre définition d endémique, à savoir qu en biologie, une espèce est dite endémique d une région déterminée si elle n existe que là. Ainsi, par exemple, le koala est endémique de l Australie et l arganier est un arbre endémique du Maroc. Seulement, cette définition d endémique ne peut être utilisée au sens figuré, d où le fait que nous sommes contraints de retenir la réponse D qui convient donc très bien ici. Livret de conseils et d entrainement au concours à l ESC Clermont 21 AURLOM-CLERMONT-A5-V2.indd 21 14/01/15 17:59

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches

Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches Niveau C1 Descripteur global Français langue étrangère Savoir-faire - Actes de paroles - Supports d apprentissage -Tâches La personne peut : comprendre en détail de longs discours et des échanges complexes

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 17/10/2013 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Rédacteur territorial principal de

Plus en détail

Dossier de. Année universitaire

Dossier de. Année universitaire Dossier de candidature ISTC MASTER 1ère année Année universitaire 2015-2016 L ISTC c est Une école reconnue par l Etat Une licence classée 3 ème par le cabinet SMBG* Un master classé 12 ème par le cabinet

Plus en détail

CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES

CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE 1 ÈRE CLASSE DE CHANCELLERIE NATURE DES ÉPREUVES CONCOURS EXTERNE : I - Épreuves écrites d'admissibilité : 1 Epreuve consistant à partir d'un texte d'ordre général d

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE

CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE Filière administrative CONCOURS DE REDACTEUR TERRITORIAL PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE NOTE INDICATIVE DE CADRAGE Cette note contient des informations indicatives visant à aider le candidat à se préparer au

Plus en détail

ecricome tremplin concours CONCOURS 2014 : 1 INSCRIPTION, 3 écoles, 1450 PLACES. Après www.ecricome.org

ecricome tremplin concours CONCOURS 2014 : 1 INSCRIPTION, 3 écoles, 1450 PLACES. Après www.ecricome.org concours ecricome tremplin Après bac +2 / bac +3 / bac +4 CONCOURS 2014 : 1 INSCRIPTION, 3 écoles, 1450 PLACES. * 580 places pour le concours TREMPLIN 1, 870 places pour le concours TREMPLIN 2 www.ecricome.org

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Nom : Prénom :.. MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 / B1 Récapitulatif pour la validation du Diplôme National du Brevet (Attestation du Niveau A2 en Langue Vivante) : ACTIVITES

Plus en détail

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS

TEST D APTITUDE EN JAPONAIS TEST D APTITUDE EN JAPONAIS LE 07 DÉCEMBRE 2014 VERSION FRANÇAISE DU TEST GUIDE IL N EST PAS NECESSAIRE D IMPRIMER CE DOCUMENT. Les candidats déposant sa candidature d inscription doivent accepter l intégralité

Plus en détail

Partie 1 Présentation des concours

Partie 1 Présentation des concours Partie 1 Présentation des concours Décrypter l épreuve d anglais Tremplin 1 Passerelle 1 SKEMA 1 Mieux comprendre les écoles Qui passe Tremplin 1, Passerelle 1 et SKEMA 1? Tous les étudiants titulaires

Plus en détail

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE

EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE EXAMEN CRITIQUE D UN DOSSIER TECHNIQUE (Préparation : 5 heures -- Exposé et Questions : 1 heure) Rapport établi par : P.J. BARRE, E. JEAY, D. MARQUIS, P. RAY, A. THIMJO 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1.

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels»

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Le présent rapport a pour objet de donner une appréciation générale

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire

Langue Française. Syllabus A1. Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire Langue Française Redatto da Dott.ssa Annie Roncin Syllabus A1 Description globale du niveau A1 utilisateur élémentaire L étudiant peut : -comprendre et utiliser des expressions familières et quotidiennes

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Méthodologie de l exposé

Méthodologie de l exposé CHAPITRE 1 Méthodologie de l exposé >1. Préparation de l exposé L exposé est un moment fort de l épreuve d admission au concours d entrée en institut de formation d aides-soignants ou d auxiliaires de

Plus en détail

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué)

Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Préparation au concours infirmier «Droit commun» (Titulaires du baccalauréat ou homologué) Vous souhaitez vous engager dans le métier d infirmier, vous pouvez intégrer notre cycle préparatoire combinant

Plus en détail

DOCUMENT PROVISOIRE L ENTRETIEN AVEC UN JURY

DOCUMENT PROVISOIRE L ENTRETIEN AVEC UN JURY ATTACHÉ PRINCIPAL fa-ob 23/10/2009 Note de cadrage DOCUMENT PROVISOIRE Cette note entend présenter précisément l épreuve aux candidats, aux formateurs et aux membres du jury. Chacun, selon sa qualité,

Plus en détail

TERTIAIRES. ( M.U.C., assistant de direction, assistant PME-PMI, comptabilité gestion, N.R.C) Epreuves orales d anglais LV1 et LV2

TERTIAIRES. ( M.U.C., assistant de direction, assistant PME-PMI, comptabilité gestion, N.R.C) Epreuves orales d anglais LV1 et LV2 BTS TERTIAIRES ( M.U.C., assistant de direction, assistant PME-PMI, comptabilité gestion, N.R.C) Epreuves orales d anglais LV1 et LV2 Modalités d interrogation et d évaluation dans l académie de Poitiers

Plus en détail

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 :

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : Les admissions parallèles sont un moyen d intégrer une école supérieure de commerce, sans avoir à effectuer les classes préparatoires. Les étudiants issus d un 1er

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR

ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR ADMISSION DIRECTE AU NIVEAU MASTER HEC, ESCP SAINT CYR 1 SOMMAIRE 2 PREPARER HEC / L ESCP EUROPE A L ELEAD 3 -L EPREUVE DE DOSSIER 4 - L EPREUVE DE LANGUE 5 -L EPREUVE D OPTION 6 - LES EPREUVES ORALES

Plus en détail

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015

LICENCE MODALITES DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 2014 2015 LICENCE Domaine : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : ARTS DU SPECTACLE Tronc commun : L1-L2-L3 Parcours : Spectacle et musique Numéro d accréditation : [20140588] Régime : formation initiale et formation

Plus en détail

Introduction au Tage Mage

Introduction au Tage Mage Introduction au Tage Mage «La chance aide parfois, le travail toujours» Vous vous apprêtez à vous lancer dans cette course contre la montre qu est l admission parallèle en école de commerce et vous avez

Plus en détail

La Chronique des matières premières

La Chronique des matières premières La Chronique des matières premières Céréales, minerais ou pétrole, les ressources naturelles sont au cœur de l économie. Chaque jour de la semaine, Dominique Baillard informe du cours des matières premières

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE LE STAGE EN ENTREPRISE 1. Le stage : un projet à part entière Le stage est un projet qui s étale sur une longue période d environ dix mois (de la recherche de l entreprise à la soutenance) avec des objectifs,

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Les usages pédagogiques du numérique

Les usages pédagogiques du numérique Les usages pédagogiques du numérique Septembre 2013 Contact : Bruno Jeanbart Directeur Général adjoint Tel : 01 78 94 90 14 Email : bjeanbart@opinion-way.com Méthodologie Echantillon de 1004 étudiants

Plus en détail

Préparer un entretien d embauche

Préparer un entretien d embauche Préparer un entretien d embauche FICHE D ANIMATION À travers une étude de cas, cette séquence a pour objectif de faire connaître aux élèves les procédures lors d un recrutement. Une rencontre avec des

Plus en détail

413.12. Ordonnance sur l examen suisse de maturité. Dispositions générales. du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2013)

413.12. Ordonnance sur l examen suisse de maturité. Dispositions générales. du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2013) Ordonnance sur l examen suisse de maturité 413.12 du 7 décembre 1998 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 39, al. 2, de la loi fédérale du 4 octobre 1991 sur les écoles polytechniques

Plus en détail

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin

Des conditions d accueil privilégiées au lycée Couperin Pourquoi "oser la prépa ECE "? La CPGE ECE (classe préparatoire aux grandes écoles économique et commerciale voie économique) appelée aussi prépa HEC voie éco est un tremplin d accès aux grandes écoles

Plus en détail

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE?

1 Objectifs généraux du travail avec la vidéo. A quoi sert le travail sur des documents vidéo en classe de FLE? Module sur l utilisation de la vidéo en classe de français langue étrangère JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie. Responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep,

Plus en détail

Règles d élaboration d une évaluation par Questions à Choix Multiple Joël LECHEVALLIER 1

Règles d élaboration d une évaluation par Questions à Choix Multiple Joël LECHEVALLIER 1 Règles d élaboration d une évaluation par Questions à Choix Multiple Joël LECHEVALLIER 1 Préambule Les questions à choix multiple (QCM) sont une méthode à la fois fiable, objective, valide et rentable

Plus en détail

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) *

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * André ANTIBI Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * * extrait du livre «LES NOTES : LA FIN DU CAUCHEMAR» ou «Comment supprimer la constante macabre» 1 Nous proposons un système d évaluation

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Annales corrigées. Sujet. Question D (0,5 point) Question A (1 point) Question E (1 point) Comment aborder le sujet. Question B (0,5 point)

Annales corrigées. Sujet. Question D (0,5 point) Question A (1 point) Question E (1 point) Comment aborder le sujet. Question B (0,5 point) Difficulté Sujet Durée 25 min CONCOURS AiDE-SOiGNANT, LOiRE, SESSiON 2010 Toutes les étapes du calcul doivent figurer sur vos copies. Question A (1 point) on prépare un buffet pour réunir une grande famille.

Plus en détail

DOCUMENT A CONSERVER PAR LE CANDIDAT BACHELOR DE NOVANCIA 3 EME ANNEE DIPLOME VISE BAC +3

DOCUMENT A CONSERVER PAR LE CANDIDAT BACHELOR DE NOVANCIA 3 EME ANNEE DIPLOME VISE BAC +3 DOCUMENT A CONSERVER PAR LE CANDIDAT BACHELOR DE NOVANCIA 3 EME ANNEE DIPLOME VISE BAC +3 Règlement du concours 2015 Le présent règlement s applique aux admissions en 3 ème année du Bachelor de Novancia

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

GUIDE DU CANDIDAT BAC S CONCOURS AVENIR 2015 GUIDE DU CANDIDAT BAC «S» 2015. Page 1 sur 6

GUIDE DU CANDIDAT BAC S CONCOURS AVENIR 2015 GUIDE DU CANDIDAT BAC «S» 2015. Page 1 sur 6 GUIDE DU CANDIDAT BAC «S» 2015 Page 1 sur 6 CANDIDATURE Eligibilité : Peuvent s inscrire au Concours AVENIR : - Les élèves en terminale S (quelle que soit la spécialité), inscrits dans un lycée français

Plus en détail

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue

Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Vingt-cinq questions posées lors d une entrevue Cette section vous propose une synthèse des questions les plus susceptibles d être posées en entrevue de sélection. Cette section peut vous aider lors de

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

AIDE A LA CONSTITUTION DE VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN LIGNE

AIDE A LA CONSTITUTION DE VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN LIGNE AIDE A LA CONSTITUTION DE VOTRE DOSSIER DE CANDIDATURE EN LIGNE Vous trouverez sur cette page toutes les informations qui devraient répondre aux questions concernant votre candidature aux différents programmes

Plus en détail

L ENTRETIEN D EMBAUCHE

L ENTRETIEN D EMBAUCHE L ENTRETIEN D EMBAUCHE La préparation physique : LA REUSSITE DE VOTRE ENTRETIEN NECESSITE UNE PRESENTATION SOIGNEE Avant l entretien, il vous faut préparer une tenue : CORRECTE CONFORTABLE ADAPTEE AU POSTE

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Atelier rédactionnel

Atelier rédactionnel Baccalauréat professionnel Gestion - Administration Atelier rédactionnel Exemples de séances réalisées en première et au début de l année de terminale Joëlle PERRETIER & Patrice VIRIEUX Lycée professionnel

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

à quoi sert de cartographier votre réseau?

à quoi sert de cartographier votre réseau? Orange Campus module 4 cette fiche méthode vous propose une démarche concrète pour construire et cultiver votre réseau. avant-propos contrairement à beaucoup d idées reçues, le networking basé sur des

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

1Les clés pour réussir

1Les clés pour réussir 1Les clés pour réussir vos brochures et dépliants Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33

Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Fébronie Tsassis Se présenter et convaincre en 2 33 Entrée en scène: Acteur et trac Transpiration, rougeurs, gorge nouée Peur: trou de mémoire, bafouiller Le trac nécessaire? A gérer! CORPS Respect Révision

Plus en détail

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction

Guide d entretien concernant les secrétaires de l IUT Guide d entretien concernant l assistante de direction Années universitaires : 2006-2007 Introduction I- Présentation générale du métier Polyvalence du métier Qualités requises Avantages et inconvénients Féminisation du métier II- Comparaison secteur privé

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8

Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Préparer sa visite au Scientastic Les 5 sens au cycle 5/8 Afin de profiter au mieux de la visite au Scientastic, nous vous conseillons de donner aux enfants un bagage minimum sur les 5 sens avant votre

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE. I. La démarche pas à pas. Lire la bibliographie : thèses, articles GUIDE METHODOLOGIQUE POUR REALISER UNE THESE QUALITATIVE I. La démarche pas à pas Date Démarche Trouver un sujet qui vous intéresse Lire la bibliographie : thèses, articles Participer au séminaire «thèse»

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation Compte rendu de la formation «Expertise de vos pratiques en Méthode Naturelle de la Lecture et de l Ecriture (MNLE)» Animée par Sybille Grandamy Le 10 mars 2015 BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 9 participant(e)s

Plus en détail

Guide du Travail de Maturité Session 2015

Guide du Travail de Maturité Session 2015 Guide du Travail de Maturité Session 2015 2 Table des matières A. CADRE GENERAL 1. Définitions et conditions cadres 4 2. Objectifs 4 B. LE TRAVAIL DE MATURITE AU LYCEE JEAN-PIAGET 1. Concrétisation 5 2.

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Lettre motivation. En haut de la page

Lettre motivation. En haut de la page Lettre motivation Vous avez trouvé une offre de stage? Vous voulez envoyer une candidature spontanée? Ne perdez pas de vue que le stage doit représenter un intérêt commun pour les deux parties : l entreprise

Plus en détail

Association Réseau Ecoles de Gestion et de Commerce C/o CCI France 46 Avenue de la Grande Armée - CS 50071-75958 Paris Cedex 17 - Tél.

Association Réseau Ecoles de Gestion et de Commerce C/o CCI France 46 Avenue de la Grande Armée - CS 50071-75958 Paris Cedex 17 - Tél. 1 SOMMAIRE EGC, ADN du réseau d écoles de commerce le plus dense de France 01 Une approche différenciatrice, équilibrant savoir-faire et savoir être 02 Une formation complète, tournée vers la réussite

Plus en détail

Dossier de. candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA)

Dossier de. candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) Dossier de candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) CHARGÉ DE PROJETS COMMERCIAUX ET MARKETING À L INTERNATIONAL CONCOURS INTERNATIONAL (POUR LES TITULAIRES D UN DIPLÔME NON

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Bienvenue dans le réseau des Universités de technologie

Bienvenue dans le réseau des Universités de technologie Bienvenue dans le réseau des Universités de technologie L UTBM à Belfort-Montbéliard, l UTC à Compiègne et l UTT à Troyes sont regroupés dans le réseau des «universités de technologie» : elles réunissent

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Dossier de candidature pour une admission en Formation Continue

Dossier de candidature pour une admission en Formation Continue NOM :... PRENOM :... FORMATION D INGENIEUR PAR ALTERNANCE EN INFORMATIQUE, RESEAUX ET TELECOMMUNICATIONS (FIP FORMATION D INGENIEUR EN PARTENARIAT) Dossier de candidature pour une admission en Formation

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

Catalogue 2010. Formations à l anglais. Learn English today! Des programmes à la carte pour enfin parler anglais

Catalogue 2010. Formations à l anglais. Learn English today! Des programmes à la carte pour enfin parler anglais Catalogue 2010 Formations à l anglais Learn English today! Des programmes à la carte pour enfin parler anglais Communiquez en anglais avec aisance et en toutes circonstances 6 raisons de choisir une formation

Plus en détail

Guide de préparation de cours par vidéoconférence

Guide de préparation de cours par vidéoconférence Guide de préparation de cours par vidéoconférence La vidéoconférence (on dit aussi visioconférence) consiste en un système de communication interactif qui retransmet en simultané le son, l image et les

Plus en détail

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE

PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE Ecoles européennes Bureau du Secrétaire Général Ref. : 2010-D-441-fr-5 Orig. : FR PROGRAMME DE MATHEMATIQUES ANNEES 4 à 7 DU SECONDAIRE Préambule aux programmes SUIVI DU COMITE PEDAGOGIQUE MIXTE DES 9,

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER?

ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? ENTREVUE D EMBAUCHE : COMMENT S Y PRÉPARER? 1 PRÉPARATION GÉNÉRALE : Bien connaître son C.V. et en amener des copies supplémentaires (si plusieurs employeurs ou si celui-ci l a perdu). Ne pas plier son

Plus en détail

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18)

Niveau B1. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années folles» (vidéo 01 mn 18) La Fête jusqu où? Niveau B1 Remarque : attention, les supports 1 et 2 ne sont pas dissociables et son à travailler de manière enchaînée. Support 1 : Danses nouvelles et spectacles provocateurs des «années

Plus en détail

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ;

- Décret N 2002-481 du 8 avril 2002 relatif aux grades et titres universitaires aux diplômes nationaux ; E X T R A I T DU R E G L E M E N T D ES E T UD ES de l UFR des LETTRES, des SCIENCES de L HOMME et des SOCIETES de l UNIVERSITE PARIS 13 Année universitaire 2011/2012 Approuvé par le Conseil d UFR et le

Plus en détail

Compte rendu de la formation

Compte rendu de la formation BILAN QUALITATIF ET QUANTITATIF 12 participants 18 heures de formation sur 3 jours 9 associations de 2 départements représentées (75 et 94) Evaluation orale et bilan individuel écrit effectuée en fin de

Plus en détail

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT

GRANDES ÉCOLES DE MANAGEMENT TREMPLIN 1 APRÈS UN BAC +2 TREMPLIN 2 APRÈS UN BAC +3 GRANDES ÉCOLES DE SEUL CONCOURS 2011 Tremplin 1 Tremplin 2 BEM Bordeaux Management School Euromed Management ICN Business School Nancy-Metz Reims Management

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

FORMATIONS LINGUISTIQUES DIPLOMES, TESTS & EXAMENS D ESPAGNOL COCEF

FORMATIONS LINGUISTIQUES DIPLOMES, TESTS & EXAMENS D ESPAGNOL COCEF FORMATIONS LINGUISTIQUES DIPLOMES, TESTS & EXAMENS D ESPAGNOL COCEF CHAMBRE OFFICIELLE DE COMMERCE D ESPAGNE EN FRANCE CAMARA OFICIAL DE COMERCIO DE ESPAÑA EN FRANCIA www.cocef.com 22, rue Saint Augustin

Plus en détail

CHARGÉ DE PROJETS COMMERCIAUX ET MARKETING À L INTERNATIONAL. Vous postulez pour une :

CHARGÉ DE PROJETS COMMERCIAUX ET MARKETING À L INTERNATIONAL. Vous postulez pour une : Dossier de candidature BACHELOR OF INTERNATIONAL BUSINESS ADMINISTRATION (BIBA) CHARGÉ DE PROJETS COMMERCIAUX ET MARKETING À L INTERNATIONAL CONCOURS NATIONAL (POUR LES TITULAIRES D UN DIPLÔME FRANÇAIS)

Plus en détail

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN)

Diapo 1. Objet de l atelier. Classe visée. Travail en co-disciplinarité (identité et origine académique des IEN) COMMENTAIRE Séminaire national Réforme de la série Gestion-administration Lyon 10 et 11 mai 2012 Vendredi matin Martine DECONINCK (IEN EG), Michèle SENDRE (IEN L), Isabelle VALLOT (IEN EG) Diapo 1. Objet

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS

GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE SERVICE DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DES COMMUNICATIONS 2 GUIDE DE PARTICIPATION À UNE VIDÉOCONFÉRENCE FACULTÉ DE MÉDECINE ET DES SCIENCES DE LA SANTÉ

Plus en détail