Quand la Beauté fait Mal Par Rafaele Germain

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quand la Beauté fait Mal Par Rafaele Germain"

Transcription

1 La chirurgie plastique ne connaît plus de limites, allongeant les os, resserrant les muscles. Niveau de douleur : terrifiant. Et pourtant, la demande est là Jusqu où ira-ton pour être au top de la beauté? Quand la Beauté fait Mal «A u Québec, on est plutôt middle-of-the-road, explique le docteur Roland Charbonneau, un chirurgien plasticien de Montréal. Les gens ont des demandes conservatrices, pas trop farfelues. Les interventions les plus courantes sont la liposuccion, l augmentation mammaire, la chirurgie des paupières et le lifting : des opérations devenues banales aujourd hui.» Ce qui est d ailleurs étonnant quand on pense qu une intervention aussi courante que le lifting consiste à se faire décoller une grande partie de la peau du visage. Perspective peu inspirante non? «Peut-être, mais au bout du compte la douleur est relativement minime», souligne le docteur Jacques Papillon, qui pratique des opérations depuis près de 30 ans. «Quand la peau retrouve sa sensibilité, six mois après l intervention, les cicatrices sont complètement refermées, le traumatisme est passé et ça ne fait plus mal.» Et maintenant, avec le Botox, on peut même s offrir un front lisse sans ressentir aucune douleur.

2 Mais la chirurgie plastique est loin d être toujours un jardin de roses Parmi les opérations que nous connaissons, l abdominoplastie, qui vise à réduire le ventre, frôle le supplice. «Dès qu on touche aux muscles, explique le docteur Papillon, c est plus douloureux.» Lors d une abdominoplastie complète, que les Américains appellent le tummy tuck, on enlève le nombril du patient. Puis on le replace, après avoir resserré les muscles du ventre et taillé la peau, ceci afin de l étendre à nouveau. Plusieurs patientes qui ont subi une abdominoplastie racontent leur expérience sur Talk Surgery. Ce site demande aux gens d évaluer le niveau de douleur de leur opération sur une échelle de 10. L abdominoplastie reçoit, en moyenne, une cote de 8, et toutes les patientes se sont plaintes d avoir souffert beaucoup plus que la moyenne affichée. Mais, dans la majorité des cas, elles sont ravies. «Les gens savent à quoi s attendre, dit le docteur Charbonneau. Grâce aux médias et au Net, ils en connaissent long sur le sujet, c est impressionnant. Et c est très rare que quelqu un change d idée après être venu se renseigner.» Existe-t-il des interventions que les médecins refusent de pratiquer? «Techniquement, non. On n opérera pas si le patient a l air instable, et on est tenu de ne rien faire qui puisse mettre sa santé en danger, mais, s il y a une demande raisonnable, on peut le faire. C est juste que chez nous, les demandes sont moins bizarres qu aux Etats-Unis ou en Asie.» ON EST LES CHAMPIONS! C est aux États-Unis que l on compte le plus grand nombre de chirurgies esthétiques chaque année. Selon l American Society of Plastic Surgeons, il y en aurait eu en 2001 et ce chiffre est encore loin de la réalité, puisque de nombreuses interventions ne sont pas répertoriées par l association, dont toutes celles qui sont «inhabituelles». Selon le docteur Charbonneau, bien que le nombre de ces opérations inhabituelles reste «anecdotique», elles forment tout de même une part de marché suffisamment intéressante pour que des chirurgiens en fassent leur spécialité. Le docteur Matlock, par exemple, a fait fortune en ouvrant en 1996 sa propre clinique, le Laser Vaginal Rejuvenation Center of Los Angeles. On y pratique des resserrements de vagin, des reconstructions d hymen et aussi une designer vaginoplasty. Cette opération consiste à transformer les lèvres et le clitoris jusqu à obtenir un «beau» vagin. Et qu est-ce qu un «beau vagin»? Le bon docteur Matlock l explique avec une candeur désarmante : «Plusieurs femmes arrivent en consultation avec un Playboy dans les

3 mains et nous disent qu elles veulent avoir l air de ça! Avec notre technique de réduction des lèvres au laser, on peut transformer leur désir en réalité.» Selon Candace, une Texane de 32 ans complexée par son vagin, c est là une bonne nouvelle. «Quand j avais 21 ans, un garçon m a dit que mon vagin était bizarre.» Elle est donc partie à LA pour se faire injecter son propre gras dans les petites lèvres afin de les rendre plus charnues. La jeune femme est maintenant ravie du résultat. Elle a surmonté, avec brio, la première semaine (où le simple fait d uriner relevait de l épopée ) et les six suivantes, durant lesquelles elle devait s abstenir d avoir des relations sexuelles (et mettre une croix sur les tampons et les jeans serrés). Elle ne regrette pas non plus le montant qu elle a dû débourser : environ $. En dollars US, évidemment. LES FESSES OU LE PÉNIS? D autres font fortune avec l organe génital masculin. Une intervention pratiquée régulièrement est l élongation du pénis (en coupant autour de la base et en faisant des greffes de peau, on peut gagner quelques centimètres Ouch!). On peut aussi recevoir des implants de gras dans le pénis pour qu il ait l air plus gros (opération très douloureuse, selon le docteur Papillon, et attention : on ne peut pas faire grossir le gland. Le résultat, aperçu sur certains sites de plasticiens, est souvent ridicule : on y voit une verge énorme, «grasse», et un gland tout menu ). Quoi qu il en soit, les cliniques sont remplies d hommes prêts à payer le prix fort pour améliorer leurs attributs virils. Et une fois que le «devant» a été rectifié, on peut toujours passer au «derrière». Grâce à Jennifer Lopez, les implants fessiers gagnent en popularité, surtout chez les Sud- Américaines. «Sur les fesses, il y a beaucoup plus de risques de complications, explique le docteur Charbonneau. D abord, on s assoit dessus. C est un endroit qui connaît des traumatismes répétés, et puis il y a des risques d ulcérations de la peau, quand l implant remonte à la surface.» Pour ceux qui en veulent plus, la plupart des compagnies proposent aussi des implants aux pectoraux et aux mollets. Le prix? Sur un site web visité, on parle de $ comptant, ou de $ avec carte de crédit LES ASIATIQUES S ALLONGENT Mais tout cela semble dérisoire quand on regarde ce que certaines Asiatiques sont prêtes à subir. En Corée-du-Sud (où 13% de la population reconnaît avoir déjà eu recours à la chirurgie plastique), en Chine et au Japon (où depuis longtemps déjà on ne recule pas devant un blanchiment de la peau ou un débridage des yeux), on peut maintenant se grandir de 10 centimètres, et ce, au prix de souffrances atroces qui révèlent carrément de la torture.

4 «C est un médecin russe, un certain Ilizarov, qui a mis au point cette technique, raconte le docteur Charbonneau. En gros, elle consiste à briser l os et à allonger les muscles et les tendons situés autour. En étirant l enveloppe entourant l os d environ un millimètre par jour, on peut gagner progressivement quelques centimètres. Mais, évidemment, le but du docteur Ilizarov était d opérer des gens qui avaient de graves «difformités»? C est durant la guerre, en réparant les visages défigurés de soldats, que l idée est venue à certains médecins d appliquer leurs connaissances au domaine de l esthétique. Il suffisait d y penser.» En Chine, on mise sur une population traditionnellement très déterminée quand vient le temps de souffrir pour être belle (on se souvient des pieds minuscules et déformés de plusieurs générations de Chinoises!). Les femmes, souvent petites, y ont une image de la femme idéale très occidentalisée, donc plutôt grande. Des médecins ont ainsi ouvert à Canton un hôpital qui se spécialise dans l élongation des jambes. Selon un article paru dans le magazine français Marie Claire, plus de 600 Chinoises auraient déjà subi la pénible intervention. Pour ces femmes, ces opérations coûtent un prix exorbitant (1 200 $ US, une fortune pour la majorité d entre elles) en plus de requérir un séjour de six mois à l hôpital, les jambes tuméfiées et enfermées dans un carcan de métal qui ressemble à s y méprendre à un instrument de torture. Persuadées que 10 centimètres de plus les aideront à trouver un emploi et un mari, elles supportent stoïquement une douleur décrite par l une d elles comme «presque intolérable au début». «Dormir est devenu quasiment impossible, se lamente cette dernière. Mais les bons jours, j arrive à gagner un demimillimètre!» L opération dure trois heures et nécessite le travail de cinq chirurgiens. Le bon côté de l histoire : ce sont de vrais médecins qui pratiquent l opération, et le suivi est sérieux (ce qui n est pas le cas de toutes les chirurgies plastiques). Selon des chiffres non officiels, Chinois seraient défigurés, chaque année, à la suite d opérations pratiquées par des amateurs dans des «salons de beauté». «C est comme au Brésil, remarque le docteur Papillon. Là-bas, les patients n ont aucun droit. Les médecins sont donc moins réticents à pratiquer des opérations qui présentent un taux de risque élevé.» SANS LIMITE? Une autre intervention présentant un taux de risque très élevé est presque devenue un mythe : l ablation des côtes flottantes. «La seule fois que j ai entendu parler de ça, c est à propos de Cher, dit le docteur Charbonneau. Ça me semble exagéré, cette histoire. Les côtes flottantes sont accrochées à la colonne, alors il faut scier l os, et il y a de gros risques de perforation. On est collé sur les organes vitaux.» D autres médecins croient en fait que Cher a subi une liposuccion, très réussie d ailleurs, de la taille. L ablation des côtes ne serait selon eux qu une légende urbaine. Mais techniquement, cette intervention reste possible.

5 Existe-t-il une limite? Certains sont prêts à se faire casser les os, étirer les jambes, injecter du gras dans les organes génitaux et déplacer le nombril Avons-nous épuisé les recours de la chirurgie esthétique en faisant subir à notre corps tout ce qu il peut endurer au nom de la sacro-sainte beauté? «À partir du moment où on aura contrôlé le rejet des greffes de peau, dit le docteur Charbonneau, the sky is the limit. La peau est un organe qui réagit très mal aux greffes; c est plus facile de greffer un cœur, par exemple. Mais une fois que ce problème sera surmonté, et ça va se faire éventuellement, plus grand-chose ne nous arrêtera.» Un petit bras dans le front peut-être?

6 La Beauté, Un Must? Dans notre société envahie par l image, la beauté nous impose des canons esthétiques selon lesquels les gros, les petits et les moches ont très peu de chances de réussir dans la vie. C est cette dictature que Jean-François Amadieu, sociologue et professeur en sciences de gestion à Paris I Panthéon-Sorbonne, dénonce dans son livre Le poids des apparences (Éditions Odile Jacob). Rencontré au bar de l hôtel Lutétia, à Paris, à l heure de l apéritif, l auteur est un homme svelte au visage fin et souriant, vêtu d un costume gris de jeune cadre. Malgré ses 47 ans et ses petites lunettes, il ne fait pas son âge et on a envie de lui demander si sa maman lui a donné la permission de sortir. Mon étonnement le fait rire. «D habitude, dit-il, j adopte un style vestimentaire plutôt décontracté. Si je suis en costume-cravate, c est parce que, cet après-midi, j avais rendez-vous avec les dirigeants d une entreprise» Nous entrons directement dans le vif du sujet : l apparence! La question méritaitelle vraiment un livre? «Oui! L obsession de l apparence est un phénomène qui tend à s amplifier. Plusieurs études démontrent que celle-ci joue un rôle majeur dans notre société, et a même parfois des effets insoupçonnés sur notre quotidien. Et puis, nous avons tendance à établir un lien inconscient entre le rang social et la beauté.»

7 Si l on en croit Jean-François Amadieu, la liste des qualités accordées aux «beaux» est impressionnante. Ils seraient plus sociables, plus épanouis sexuellement, auraient de multiples partenaires et plus de chances de réussir leur mariage, en plus d être très équilibrés, avec une santé mentale à toute épreuve, et plus aptes à commander. Aussi, ils seraient plus sensibles et attentifs, plus intelligents (mais oui!) et plus ambitieux, et leurs opinions auraient plus de poids. Ils feraient une belle carrière et, enfin, seraient plus heureux que les autres! Bref, de quoi faire frémir ceux qui n ont pas été touchés par la «grâce». Comble d injustice, il semble que les «beaux» se conforment aux avantages qu on leur prête et deviennent, en quelque sorte, ce que l on veut qu ils soient «Tout commence au berceau, souligne l auteur. On a remarqué que dès l âge de trois mois les bébés sont déjà attirés par les visages aux traits réguliers. Puis, plus tard, à l école, les beaux enfants sont privilégiés par les professeurs et choisis comme amis par leurs petits camarades. À l oral des examens, les gens beaux sont privilégiés. Il est donc tout à fait normal que ces comportements engendrent chez ces enfants une grande confiance en soi qui les mènera plus rapidement vers le succès. En fait, c est un peu le regard des autres qui forge leur personnalité.» Est-ce à dire que, si la tendance se maintient, ceux qui ne sont ni jeunes, ni beaux, ni minces risquent à l avenir de devoir se résigner au chômage? Amadieu apporte tout de même une nuance d espoir. «Dans une entrevue, 55% des employeurs éventuels seront influencés par les traits du visage, mais le look vestimentaire n en reste pas moins primordial, et tout le monde peut jouer cette carte. D autre part, je pense qu évincer des gens d un emploi en prétextant qu ils sont trop vieux, trop gros, donc forcément moins dynamiques, est une forme de discrimination, au même titre que le racisme.» Mais dans tout cela, que devient la beauté intérieure? Apparemment, elle compte peu dans notre société. Le charisme et le charme seraient, eux aussi, de plus en plus liés à l apparence. Comment expliquer alors que des hommes comme Gainsbourg ou Jean-Paul Sartre aient été portés aux nues malgré leur «sale gueule»? «C était une époque où la télévision avait moins d importance, souligne Jean- François Amadieu. Lorsque Sartre menait sa vie de philosophe, il n était pas sur les plateaux de télévision en permanence comme l est aujourd hui Bernard-Henri Lévy, plutôt favorisé par la nature. Depuis les années 70, l accent est mis sur l apparence et lorsque

8 vous rencontrez un homme ou une femme, que ce soit au travail ou dans la vie amoureuse, la première chose qui vous frappe, c est son aspect extérieur. Comme cette apparence correspond le plus souvent aux standards du moment, on a tendance à confondre beauté et conformité à ces normes.» En Amérique du Nord, cette course à la beauté se traduit par un popularité croissante de la chirurgie esthétique et nous entraîne, parfois, vers des dérapages comme les désordres alimentaires. En voulant tous ressembler à Kate Moss, à Claudia Schiffer ou à Tom Cruise, nous nous dirigeons vers l uniformité physique et rejetons nos caractéristiques génétiques. On ne compte plus ceux qui, pour rectifier un nez trop «ethnique», ont fait appel au bistouri. Par peur d être marginalisés, bien des gens n hésitent pas à investir du temps et de l argent pour se rapprocher de l image «idéale» imposée par les médias. Que faire pour lutter contre le fléau de la beauté à tout prix? «La seule solution, conclut Jean-François Amadieu, c est la prise de conscience. Quand on attire l attention sur un fait social, comme on l a déjà fait pour le sexisme ou le racisme, la contre-attaque s organise. Il faut agir sur les techniques de recrutement des entreprises, sur la législation, afin que les gens, beaux ou laids, luttent un peu plus à armes égales» Andrée-Paule Mignot

L image de soi & La chirurgie esthétique. tique. Groupe 15 : Fernandez Sara Hauser Matthias Nguyen Alain

L image de soi & La chirurgie esthétique. tique. Groupe 15 : Fernandez Sara Hauser Matthias Nguyen Alain L image de soi & La chirurgie esthétique tique Groupe 15 : Fernandez Sara Hauser Matthias Nguyen Alain Démarche Brainstorming fougueux Consultation hebdomadaire avec nos tuteurs Recherches médiatiques

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

EXERCICES POUR AGRANDIR VOTRE PÉNIS

EXERCICES POUR AGRANDIR VOTRE PÉNIS EXERCICES POUR AGRANDIR VOTRE PÉNIS www.4cm4semaines.com Découvrez les exercices de base pour agrandir votre pénis en quelques semaines Vous aussi vous pouvez agrandir votre pénis en quelques semaines

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Le rapport des femmes à la beauté

Le rapport des femmes à la beauté 1 Le rapport des femmes à la beauté Etude CSA pour Madame Figaro Rapport d étude octobre 2014 Julie GAILLOT, Directrice de clientèle julie.gaillot@csa.eu / 01 57 00 59 06 Marek KUBISTA Chargé d études

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Table des matières. LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5. LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p.

Table des matières. LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5. LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p. Table des matières LA BEAUTÉ POUR TOUS... p. 5 LES ENNEMIS DE LA BEAUTÉ... p. 8 L image de soi... p. 8 Le tabac... p. 10 Le soleil... p. 11 DU RÊVE... p. 12 La projection... p. 12 Le désir de changement...

Plus en détail

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S

I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S I N F O R M A T I O N S A U X P A T I E N T S CHIRURGIE DE LA SILHOUETTE Dr Paule Kuntz LA CHIRURGIE ESTHETIQUE DU BUSTE Réduction ou augmentation mammaire et correction de la ptose (seins tombants) Les

Plus en détail

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français 2013 Infos rapides Le tourisme médical lié à la chirurgie esthétique en France en 2013 Tourisme médical interne en France (patients étrangers

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique

La Chirurgie Esthétique La Chirurgie Esthétique Table des matières I. Introduction II. Définition de la Chirurgie Esthétique 4 III. Etapes de la chirurgie Esthétique 7 IV. Typologie de la Chirurgie Esthétique 8 o Apparence du

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE)

L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE) L'écrivain Simon Boulerice: aux portes d'un grand succès populaire (ENTREVUE) Le Huffington Post Québec Par Samuel Larochelle Publication: 03/10/2013 11:29 EDT Mis à jour: 03/10/2013 11:29 EDT Hyperactif

Plus en détail

Le bistouri ne fait pas le bonheur

Le bistouri ne fait pas le bonheur NOTRE ENQUÊTE Le bistouri ne fait pas le bonheur Près de 16 % des femmes et 8 % des hommes font appel, chez nous, à la technique pour changer leur apparence. Dans quelles conditions et pour quel résultat?

Plus en détail

Le secteur de la santé. Votre guide SMS

Le secteur de la santé. Votre guide SMS Le secteur de la santé Votre guide SMS Pourquoi utiliser le SMS? Le secteur médical est un milieu où l information doit circuler très rapidement et où les rapports entre médecins et patients sont primordiaux.

Plus en détail

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun,

Écoutez, j ai 65 dossiers comme elle à gérer, j ai peu de temps pour chacun, Auxiliaires de Vie? Lorsque j ai commencé à soigner Joséphine, elle était déjà sous tutelle. La mise sous tutelle est là pour protéger et représenter juridiquement une personne, quand celle-ci n est plus

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance

Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Bibliographie La grossesse : de la conception à la naissance Clausener-Petit, M. 2003. La sexualité expliquée aux ados. Paris : De La Martinière jeunesse. 106 p. Dumont, V. et Montagnat, S. 2004. Questions

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Évaluation du poids normal Fascicule n o 333

Évaluation du poids normal Fascicule n o 333 Évaluation du poids normal Fascicule n o 333 Chaque individu a un poids normal. Ce poids s identifie par un chiffre précis. Il ne se situe pas à l intérieur d une marge plus ou moins élastique. Pour une

Plus en détail

Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer?

Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer? Qu'est-ce que le cancer? Un guide pour les patients et les familles What is Cancer? A guide for patients and families Qu'est-ce que le cancer? Le cancer peut apparaître à n'importe quel endroit du corps.

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie

Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Témoignage d'une personne du territoire ayant vécu la maladie Voici deux ans que je suis à la retraite, mon mari va prendre sa retraite en septembre prochain, nous allons pouvoir en profiter à deux ; tout

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon

Yvon CAVELIER. Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants. A l Assaut du ZE-Couillon Yvon CAVELIER Méthode n 31 du Club des Turfistes Gagnants A l Assaut du ZE-Couillon Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants Copyright 2010 - Page 1 Table des Matières I - CE QUI A CHANGE DANS

Plus en détail

Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie

Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie Le Bulletin Freudien nº 37-38 Août 2001 Du bon usage du viagra dans la crise du couple au milieu de la vie Marie Christine Laznik Crise du milieu de la vie On entend souvent dire qu au moment de la crise

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Le premier hiver de Max

Le premier hiver de Max Une histoire sur la prématurité Le premier hiver de Max Sylvie Louis Illustrations de Romi Caron Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives Canada Louis, Sylvie Le premier hiver de Max

Plus en détail

Module immersion en milieu communautaire LA CHIRURGIE. Blanc Adrien Grandjean Sarah Lee Choon Corinne Paccot Aurélie. Juin 2009

Module immersion en milieu communautaire LA CHIRURGIE. Blanc Adrien Grandjean Sarah Lee Choon Corinne Paccot Aurélie. Juin 2009 Module immersion en milieu communautaire LA CHIRURGIE Blanc Adrien Grandjean Sarah Lee Choon Corinne Paccot Aurélie Juin 2009 1 Introduction Nos motivations Définition Influence des médias (publicité,

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Instrumentaliser les données?

Instrumentaliser les données? Instrumentaliser les données? Maïeutique en statistique Léo Sila Pièce en trois actes Acte I De quoi s agit-il? M. : J ai tracé ces histogrammes (il montre les histogrammes ci-dessous). Qu en dis-tu? Pourcent

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients

Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Retrouver une qualité de vie. Les implants dentaires : la meilleure solution naturelle. Education des patients Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique

La Liposuccion Douce Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Docteur Hubert Fitoussi Chirurgien Plastique et Esthétique Document d information sur la technique de la liposuccion douce La liposuccion douce est une technique mise au point par le Chirurgien Hubert

Plus en détail

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route Une exposition de Catherine Cabrol 03 Note d intention «Tour à tour automobiliste, motarde, cycliste ou piétonne, je pense à

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

FRA-3032-2 H-R-1 PRÉ-TEST I COMPRÉHENSION EN LECTURE QUESTIONNAIRE. Document préparé par Gaétane Genier

FRA-3032-2 H-R-1 PRÉ-TEST I COMPRÉHENSION EN LECTURE QUESTIONNAIRE. Document préparé par Gaétane Genier Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle FRA-303- H-R-1 PRÉ-TEST I COMPRÉHENSION EN LECTURE QUESTIONNAIRE Document préparé

Plus en détail

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte

Amis ou ennemis? Compréhension de lecture Andrée Otte Compréhension de lecture Andrée Otte Amis ou ennemis? Chrystine Brouillet, Ed. La Courte Echelle, Montréal Si Jean-François Turmel croit m impressionner avec son walkman, il se trompe! Quand je pense à

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

Les filles et la puberté

Les filles et la puberté Les filles et la puberté Objectif : Les élèves décriront les transformations internes et externes vécues par les filles à la puberté Structure : Exposé de l enseignant suivi d une discussion de groupe

Plus en détail

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION Lorsque nous pensons à la séduction et aux premières rencontres amoureuses des adolescents, nous souhaitons pour eux qu ils apprennent

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ

HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ La Presse+ Édition du 8 juin 2014, section ACTUALITÉS, écran 4 SANTÉ MENTALE HOSPITALISÉS CONTRE LEUR GRÉ GABRIELLE DUCHAINE LA PRESSE Les gens atteints de troubles mentaux, au Québec, sont de plus en

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Le temps d un après-midi, Dominique,

Le temps d un après-midi, Dominique, La fête des voisins Côté rue, E.M.S la Terrassière Le temps d un après-midi, Dominique, Nina et moi-même, avons décidé d installer à l entrée de la Terrassière quelques tables et chaises. Avec l aide et

Plus en détail

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau,

On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, 1 On est arrivées l après-midi. J ai tout de suite compris qu on s était trompées d hôtel. Mais ma tante a fait semblant de rien. L hôtel le plus beau, c est celui d à côté. Ancien, d une belle couleur

Plus en détail

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN

L ONU EN ACTION LA FISTULE EN AFGHANISTAN L ONU EN ACTION Date de programmation: février 2009 Programme n 1172 Durée: 4 23 Langues: anglais, français, espagnol et russe LA FISTULE EN AFGHANISTAN VIDEO COUCHÉE DANS UN LIT AUDIO 1. Fatima est originaire

Plus en détail

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN

ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN ITINERAIRE CLINIQUE du SEIN Je dois subir une intervention chirurgicale, Pourquoi? La chirurgie Pour traiter le cancer du sein, il faut enlever ou détruire les cellules cancéreuses. La chirurgie est souvent

Plus en détail

Les discriminations sur l apparence dans la vie professionnelle et sociale ADIA

Les discriminations sur l apparence dans la vie professionnelle et sociale ADIA Les discriminations sur l apparence dans la vie professionnelle et sociale ADIA Conception : Jean-François Amadieu Politique et Opinion FICHE TECHNIQUE Sondage effectué pour ADIA INTÉRIM Date de réalisation

Plus en détail

Formulaire de consultation gratuite Chirurgie esthétique

Formulaire de consultation gratuite Chirurgie esthétique Formulaire de consultation gratuite Chirurgie esthétique EstetikaTour 17, rue Ahmed Rami 1002 Bélvedére - Tunisie * Rubrique à remplir obligatoirement. Données personnelles : Titre* : Mme Mlle Mr Nom de

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

L achat LOCAL, moi j y participe!

L achat LOCAL, moi j y participe! L achat LOCAL, moi j y participe! Mars 2010 2: 3: L achat local Une tendance, une mode, une façon de vivre, une responsabilité sociale, mais qu est-ce que c est que l achat local? Est-ce que c est : d

Plus en détail

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET 2014-2015 1. Présentation du projet, origine, but et lancement

Plus en détail

Passages vers le Canada Niveau secondaire

Passages vers le Canada Niveau secondaire Passages vers le Canada Niveau secondaire Le 21 mars Guide pédagogique sur le thème de la Journée internationale pour l élimination de la discrimination raciale Préparé par le programme Passages vers le

Plus en détail

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS!

LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! LE SEXISME AU TRAVAIL : L AFFAIRE DE TOUS! Éditorial Par Alexia Dion Du Collège St-Maurice Image tirée du film «Les Combattants» L e sexisme au travail touche particulièrement les femmes, depuis les dernières

Plus en détail

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents

Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon. Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie. Cahier des parents Carnet de route (Troisième escale) En chemin, le pardon Initiation au premier Pardon et à l Eucharistie Cahier des parents 2 Je te raconte la Bible, Itinéraire : Troisième escale (Parents/enfants à la

Plus en détail

Portrait de la profession

Portrait de la profession Vol. 3 - No 3 19 www.magazinemodedemploi.com ME ME www.magazinemodedemploi.com Vol. 3 - No 3 Portrait de la profession On connaît le titre de la profession, mais connaissons-nous réellement ce que fait

Plus en détail

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante.

Le but de ton photorécit (page-couverture de la mini-revue) : te présenter et présenter ton activité de façon brève et intéressante. Suggestions pour créer sa mini-revue Kanata : je suis ici Auteure : Janine Tougas Illustrations : Alexis Flower SEPT ASTUCES POUR RÉUSSIR TON PHOTORÉCIT Le but de ton photorécit (page-couverture de la

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures?

Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures? Comment se casser avec peu d argent / beaucoup de factures? Webinaire 13 août 2015 JEMECASSE.FR En 2013, je me suis cassée Ressources au compteur : Un mois d économies Un mini contrat en freelance Un chéri

Plus en détail

Yvon CAVELIER. Méthode n 29 du Club des Turfistes Gagnants. Les Synthèses Mobiles appliquées au TROT

Yvon CAVELIER. Méthode n 29 du Club des Turfistes Gagnants. Les Synthèses Mobiles appliquées au TROT Yvon CAVELIER Méthode n 29 du Club des Turfistes Gagnants Les Synthèses Mobiles appliquées au TROT Réservé aux membres du Club Des Turfistes Gagnants http://www.gagnerauturf.net - 1 - Table des matières

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Lifting du front - Endoscopique

Lifting du front - Endoscopique Lifting du front - Endoscopique Le visage et ses expressions dégagent souvent les premières impressions, envoyant des messages aux autres individus quant à l'émotion, la santé, la vitalité et l'âge. Avec

Plus en détail

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com

Damas. effet oui. M.N- En. la peur de blanche. M.N- ça sais pas. quoi écrire. chose. .com Retranscription de la vidéo 1 M- Bonjour, Mikael Messa, aujourd hui j ai le plaisir d accueillir chez moi, Marie-Noël Damas. M.N- Bonjour Mikael. M- Suite au sondage que l on vous a envoyé il y a quelques

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Dans le célèbre conte populaire, il n y a pas de père. Ce n est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo

Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo Module 1: Introduction au Blogging - Transcription vidéo VIDEO, autres modules, ressources et questions à poser sur http://vivredesonblog.com/formation par Ling-en Hsia Dans cette toute première partie,

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT

Les Systèmes. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Les Systèmes P.E.A.T. & E.F.T. Témoignage d un praticien EFT sur l utilisation des outils PEAT Frédéric Piton - www.eft-energie.be Frédéric Piton - www.eft-energie.be Témoignage d un praticien EFT sur

Plus en détail

Le calendrier de votre grossesse

Le calendrier de votre grossesse Le calendrier de votre grossesse Béatrice Knoepfler Avec la participation du Dr Jean-Philippe Bault, 2010 ISBN : 978-2-212-54524-1 Sommaire Préface Remerciements Introduction Calculez la date de votre

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT

CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT Aujourd hui D où viennent les idées d affaires Sources d inspiration Maslow.. Oui oui encore Tendances Sources d idées Analyse de mes idées Principes

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur?

Y a-t-il une limite d âge pour être donneur? Bon nombre de personnes au Nouveau-Brunswick attendent le moment où on leur apprendra qu on a enfin trouvé les organes qui leur permettront de reprendre une vie normale et active. Bien d autres attendent

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR

Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Bilan Moral : Cé léstiné, dé lé gué é BAR Rentrée en septembre : En quelque mots, on a commencé sur les chapeaux de roues, avec les interviews bar et le début de la bleusaille. On a très vite été débordés

Plus en détail