Climate Change Le questionnaire et le scoring. Esther Stoakes Technical Officer - Scoring. Page 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Climate Change 2014. Le questionnaire et le scoring. Esther Stoakes Technical Officer - Scoring. www.cdp.net @CDP Page 1"

Transcription

1 Climate Change 2014 Le questionnaire et le scoring Esther Stoakes Technical Officer - Scoring Page 1

2 Introduction au questionnaire et au scoring Page 2

3 Questionnaire CDP 2014 changement climatique Management CC1. Governance CC2. Strategy CC3. Targets & initiatives CC4. Communications Risks & opportunities CC5. Climate change risks CC6. Climate change opportunities Emissions CC7. Methodology CC8. Emissions data CC9. Scope 1 emissions breakdown CC10. Scope 2 emissions breakdown Sign off CC15. Sign off CC11. Energy CC12. Emissions performance CC13. Emissions trading CC14. Scope 3

4 Le score CDP 64 C Note de transparence Complétude La gestion des données La compréhension La transparence Note de performance Atténuation de changement climatique Adaptation La transparence Page 4

5 Disclosure Score - pondération Emissions performance: 5% Scope 1 and 2 verification: 6% Targets & Initiatives: 8% Strategy: 9% Scope 3: 10% Scope 1 and 2 emissions data: 18% Risks: 15% Opportunities: 15% Scope 1 and 2 emissions data: 18% Risks: 15% Opportunities: 15% Scope 3: 10% Strategy: 9% Targets & Initiatives: 8% Scope 1 and 2 verification: 6% Emissions performance: 5% Emissions trading: 4% Energy: 3% Governance: 2% Communications: 2% Emissions methodology: 2% Sign Off: 1% Page 5

6 Performance Score - pondération Opportunities: 5% Risks: 5% Governance: 10% Scope 3: 10% Emissions performance: 20% Targets & Initiatives: 19% Emissions performance: 20% Targets & Initiatives: 19% Strategy: 15% Scope 1 and 2 verification: 12% Scope 3: 10% Governance: 10% Risks: 5% Opportunities: 5% Communications: 2% Emissions trading: 2% Scope 1 and 2 verification: 12% Strategy: 15% Page 6

7 Indices de Leadership Pour entrer dans le Climate Disclosure Leadership Index (CDLI) ou le Climate Performance Leadership Index (CPLI), la réponse de l entreprise doit être disponible au public, et saisie par le ORS (système de réponse en ligne) Pour entrer dans le CDLI, une entreprise doit: Atteindre une note dans les meuilleurs 10% de l échantillon ou dans le domaine public mett en question son inclusion. Pour entrer dans le CPLI, une entreprise doit : Un score dans le groupe A Totalités des points pour 12.1a réduction des émissions absolues Données Scope 1 & 2 rapportées et totalités des points de performance pour la vérification du Scopes 1 & 2 Le CDP se réserve le droit d exclure une entreprise du CPLI ou du CDLI si l information dans sa réponse au CDP

8 Les changements dans le questionnaire 2014 Page 8

9 Principes Clés CDP cherche à minimiser les changements aux questions de base dans le questionnaire du programme sur le changement climatique. Les changements introduits en 2014 ont pour but: L augmentation de la pertinence des données pour les parties prenantes La réduction du charge de travail de reporting pour des entreprises L amélioration de la qualité des données. Renforcer la possibilité d automatiser le processus de scoring Le développement les possibilités d automatisation du scoring Page 9

10 Changements dans les questions pour 2014 Clé: Pas de changeme nt Petit changements Changements modérées 0: Introduction 1: Governance 2: Strategy 3: Targets & initiatives 4: Communications 5: Risks 6: Opportunities 7: Methodology 8: Emissions 9: S1 Breakdown 10: S2 Breakdown 11: Energy 12: Emissions performance 13: Emissions Trading 14: Scope 3 15: Sign off Page 10

11 Petits changements Introduction: CC0.3 seulement pour les entreprises répondantes au module Electric Utilities sector Justification: réduction de la charge de travail pour les entreprises répondantes Strategy: nouvelle colonne pour Lifetime of project (Durée du projet) en CC3.3b sur les activités de réduction des GES Justification: : simplifier l analyse des données pour cette question Emissions methodology and Scope 1 breakdown pages: NF 3 est maintenant inclus dans la liste des GES par UNFCCC. Par conséquent, le gaz apparaît dans les questions; CC7.3 sur les potentiels de réchauffement global, et la question CC9.2c sur la répartition des taux d émissions du scope 1 Justification: pour être aligné avec UNFCCC et GHG Protocol Sign off page: la validation est maintenant sous forme d un tableau Justification: simplifier l analyse des données pour cette question 0: Introduction 1: Governance 2: Strategy 3: Targets & initiatives 4: Communications 5: Risks 6: Opportunities 7: Methodology 8: Emissions 9: S1 Breakdown 10: S2 Breakdown 11: Energy 12: Emissions 13: Emissions Trading 14: Scope 3 15: Sign off

12 Modules Stratégie, Risques et Opportunités Changements Modérées Changement: Transfert des données du module Risques & Opportunités au module Stratégie pour réduire la répétition et simplifier le module. Plus d emphase sur les processus de gestion des risques avec l addition des questions supplémentaires dans CC2,1 Les nouvelles questions portent sur les données déjà demandées dans les champs de texte libres Une réduction dans les données demandées dans les questions ouvertes. Justification: simplification du processus du scoring de CDP, simplification du travail pour compléter la réponse CDP, amélioration de la qualité des données fournies 0: Introduction 1: Governance 2: Strategy 3: Targets & initiatives 4: Communications 5: Risks 6: Opportunities 7: Methodology 8: Emissions 9: S1 Breakdown 10: S2 Breakdown 11: Energy 12: Emissions performance 13: Emissions Trading 14: Scope 3 15: Sign off

13 Les exclusions dans l inventaire, et vérification du S1, S2 and S3 Changements modérées Justification: Pousser la vérification des émissions, développer la robustesse de la méthodologie de scoring Changements: la question CC8,4 sur les exclusions d inventaire GES a été modifiée, ainsi que celles sur la vérification (CC8,6, CC8,7, CC14,2). Nouvelle question sur la vérification des autres données (CC8,8) Exclusions des sources pertinentes des GES: CC8,4 sur les exclusions des sources de l inventaire de GES a été modifiée. En 2014 CDP demande aux entreprises d indiquer la pertinence des sources exclues. Ce changement vise à augmenter la transparence autour des exclusions et d améliorer la capacité du CDP d évaluer la pertinence des exclusions faites Vérification biennal et triennal pour les scopes 1, 2 & 3 peut être déclarée dans CC8,6a, CC8,7a et CC14,2a Proportion des émissions vérifiés: Dès 2015, pour atteindre le niveau de leadership dans le scoring de performance, les entreprises doivent montrer qu au moins 70% de leurs émissions ont étés vérifiées par une partie tiers, et qu il n existe pas d exclusions significatives dans les sources d émissions dans l inventaire. Pour s adapter à ce changement les questions 8,6a & 8,6c ont été fusionnées, comme 8,7a & 8,7c et 14,2a & 14,2b. Nouvelle question sur la verification des données hormis les chiffres d émissions GES: Please identify if any data points other than emissions figures have been verified as part of the third party verification work undertaken (Veuillez indiquez si d autres données, à part le niveau d émissions, ont étés vérifiées dans le cadre de votre engagement de vérification.)

14 Vérification Page 14

15 Overview Pourquoi la vérification par des tiers?: Comme les émissions de GES deviennent de plus en plus importantes pour de nombreux secteurs, les données recueillies par le CDP deviennent un facteur plus important dans la prise des décisions. La qualité des données est alors d une grande importance pour ses utilisateurs. La demande pour des données fiables explique l importance de la vérification. Qu est-ce que la vérification par des tiers?: Le vérification est un processus une évaluation indépendante et externe qui regarde les données des émissions fournies et les systèmes, les modèles et les contrôles pour sa collection et sa gestion. Les avantages de la vérification : Les vérificateurs indépendants peuvent apporter de l objectivité et de l expérience à l évaluation des données, ce qui contribue à l amélioration continue du processus. De plus l utilité et la fiabilité des données rentrent dans le développement interne et les programs de réduction des dépenses. Page 15

16 Exigences 2014 L attestation de vérification doit être jointe à la bonne question, et doit: Faire référence aux émissions de GES Faire référence au Scope de la question Etre de l année de la réponse CDP Mentionner le standard utilisé Contenir une conclusion de vérification Page 16

17 Scoring CDP encourage la vérification des données de la réponse. Elle n est pas obligatoire, mais représente une proportion importante dans les notes: 7-12% pour la transparence 15-17% pour la performance Gagner la totalité des points pour 8.6 et 8.7 (Scope 1 et 2) est une précondition pour l inclusion dans le Climate Performance Leadership Index (CPLI) CDP Verification Template: Un modèle d une attestation de vérification est disponible sur le site web de CDP (l usage n est pas obligatoire) Changements du 2013 au 2014: Q8.6a, Q8.7a et Q14.2a ont fusionnées avec Q8.6b, Q8.7b et Q14.2b pour renforcer la structure et simplifier la préparation de la réponse Les processus biennal et triennal ont été ajoutés au menus déroulants CC8.8 est une nouvelle question sur la vérification des autres données Page 17

18 Vérification questions 2014 CC8.6a Please provide further details of the verification/assurance undertaken, and attach the relevant statements: Type of verification or assurance Attach the statement Page/section reference Relevant standard Proportion of reported emissions verified Drop down Upload Text field Drop down Numerical field Page 18

19 Les questions sur la Vérification 2014 CC8.6a Please provide further details of the verification/assurance undertaken, and attach the relevant statements: Type of verification or assurance Limited assurance Reasonable assurance Attach the statement Page/section reference CSR Report Appendix 1, page 54 Screenshot from EU ETS database Proportion of reported emissions verified Relevant standard 60% ISO Page 1 of 1 15% EU ETS Page 19

20 Changements dès 2015 En 2015, 3 possibilités de scoring pour la vérification: 1. Totalité des points 2. Une partie des points 3. Zero points Option 1 (totalité des points) Plus de 70% des emissions vérifiées et Aucune exclusion significative Page 20

21 Changements dès 2015 Deuxième option: Moins de 70% vérifiées Plus de 70% verifiées avec des exclusions significatives Plus de 70% des émissions vérifiées, mais une ou plusieurs des attestations attachées ne remplissent pas les critères Troisième option Aucune verification Aucune attestation pertinente attachée Page 21

22 Que sont les émissions Scope 3, Et pourquoi les mesurer? Page 22

23 Que sont les émissions Scope 3? Emissions indirectes En amont et en aval de vos opérations Page 23

24 Scope 3 Pourquoi? Opportunitiés de réduire les émissions indirectes Peut être un domaine de risque considerable En 2011 les actions de Toyota, Honda, Nikon et autres ont baissé car la production dans leurs usines d assemblage qui dépendaient des composantes de la Thailande où il y avait des pénuries à cause des inondations était interrompue Comme les inondations au Pakistan et en Inde ont créé des craintes sur une pénurie de cotton, des coûts d achats plus élevés ont impacté les résultats du 3e trimestre du Groupe H&M en 2011, où les profits ont baissé de 15% comparés au même trimestre en 2010 Sources: ft.com; bbc.co.uk; reuters.com

25 Scope 3 depuis CDP 2013 CC14.1 Account for your organization s Scope 3 emissions, disclosing and explaining any exclusions

26 Résultats des réponses 2013 Page 26

27 CDP Supply Chain Fournisseurs rapportent données (une réponse par société, indépendamment du nombre de sollicitations) Collecté à travers le Emissions consolidées rapportées aux membres

28 Où trouver du soutien Page 28

29 La méthodologie du scoring

30 La méthodologie du scoring

31 CDP Service Partners - Global Gold Consultancy Partnerships:

32 CDP Service Partners - France Silver Consultancy Partnerships: Silver Software Partnership:

33 CDP Service Partners - Global Gold Software Partnerships:.

34 CDP Service Partners - Global Verification Partnerships:

35 Page 35

La demande. sur l eau 2014. Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring. www.cdp.net @CDP Page 1

La demande. sur l eau 2014. Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring. www.cdp.net @CDP Page 1 La demande d informations CDP sur l eau 2014 Introduction aux changements dans le questionnaire et au projet de scoring Page 1 Introduction En 2013 le questionnaire du program d eau a posé des questions

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS SIREN : 706 580 149 Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de BAYER SANTE SAS Décembre 2012 Table des matières I. DESCRIPTION GÉNÉRALE... 3 I.1 Contexte et objectif... 3 I.2 Année de reporting de l exercice et de

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation

L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation L empreinte environnementale du groupe Accor Application de l approche cycle de vie au niveau d une organisation Accor a mené la 1 ère empreinte environnementale dans le secteur hôtelier En 2010, suite

Plus en détail

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Le Bilan réglementaire des Emissions de GES Au titre de l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Schneider Electric Energy France Publication Décembre 2012 Emissions de l année fiscale 2011

Plus en détail

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project)

Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Technical Assistance for Sustainable National Greenhouse Gas Inventory Management Systems in West Africa (West Africa GHG Project) Dr. Sabin Guendehou, Regional Project Coordinator Cluster Francophone

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard

La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard La Gestion de la Performance à travers le concept de Balanced Scorecard Alexis Roy 26 Novembre 2004 Business and Systems Aligned. Business Empowered. TM Agenda 1. Introduction La nécessité de gérer la

Plus en détail

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre. Assurance qualité/contrôle qualité

Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre. Assurance qualité/contrôle qualité Supports de formation du GCE Inventaires nationaux des gaz à effet de serre Assurance qualité/contrôle qualité Version 2, avril 2012 Public cible et objectif des supports de formation Ces supports de formation

Plus en détail

Le pilotage et les outils du développement durable

Le pilotage et les outils du développement durable Le pilotage et les outils du développement durable ANCI Création mars 2010 PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements Présentation du Groupe PRESENTATION DU GROUPE Les 4 engagements 4 engagements prioritaires

Plus en détail

CONTRACTOR PRE-QUALIFICATION QUESTIONNAIRE

CONTRACTOR PRE-QUALIFICATION QUESTIONNAIRE CONTRACTOR PRE-QUALIFICATION QUESTIONNAIRE CMS Interiors contact: Purchasing Department Direction des Achats suppliers.eu@cmsinteriors.eu nicola.mameli@cmsinteriors.eu 1 The purpose of this document is

Plus en détail

Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen

Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen GENERAL ELECTRIC Données Personnelles : Les impacts du futur Règlement Européen Accountability & Data Protection Christian Pardieu, Executive Counsel, Privacy & Regulatory Affairs Document confidentiel

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A. Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE THALES S.A Réf : DENV/CG/sbs/12/171//COU Page 1 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 2. PRESENTATION DE THALES SA... 3 2.1. Informations relatives à la personne morale... 3 2.2. Personne

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

Connectez-vous, Communiquez, Collaborer, en toute Confiance

Connectez-vous, Communiquez, Collaborer, en toute Confiance Connectez-vous, Communiquez, Collaborer, en toute Confiance Stéphane BLETON Converged Communications 29 mars 2007 Agenda 1 Communications Unifiées - Tendances 2 Notre Approche des Communications Unifiées

Plus en détail

Pourquoi les PME se lanceraient-elles dans le management gaz à effet de serre?

Pourquoi les PME se lanceraient-elles dans le management gaz à effet de serre? Pourquoi les PME se lanceraient-elles dans le management gaz à effet de serre? Présentation Verteego CleanTuesday / IT for Green pour les PME àplanète PME Mardi 15 juin 2010 Olivier JOUSSELIN Verteego

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

Rational Software Rational Portfolio Manager

Rational Software Rational Portfolio Manager IBM Software Group Rational Software Rational Portfolio Manager Rachid Saoui, rachid.saoui@fr.ibm.com Fabrice Grelier, fabrice.grelier@fr.ibm.com 2003 IBM Corporation genda Gouvernance et Portfolio Management

Plus en détail

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+

Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Surveillance des forêts & Mesure, Notification, Vérification des GES pour REDD+ Yaoundé 22 juillet 2014 Département des forêts FAO Aperçu Introduction: CCNUCC & REDD+ Surveillance MNV Mesure Notification

Plus en détail

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques

Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques Le rôle de la DSI avec l audit Interne pour la maîtrise des risques IT Governance Symposium du 16 Juin 2009 Henri Guiheux Responsable Governance & Securité des SI CISA, CISM, CGEIT Sommaire Enjeux ERM

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2008-2009 ULB 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Faits saillants et survol des résultats du sondage

Faits saillants et survol des résultats du sondage NORMES PROFESSIONNELLES NATIONALES pour les gestionnaires de ressources bénévoles Préparer les prochaines étapes Résultats du sondage d'octobre 2012 Merci aux membres qui ont pris le temps de répondre

Plus en détail

Gouvernance IT : par où commencer? Hubert Lalanne DE, Chief Architect for Industries IBM Software France

Gouvernance IT : par où commencer? Hubert Lalanne DE, Chief Architect for Industries IBM Software France Conférence IDC Gouvernance IT - Paris 6 Avril 2011 Gouvernance IT : par où commencer? Hubert Lalanne DE, Chief Architect for Industries IBM Software France 2011 IBM Corporation Quels sont les ingrédients

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

La "letter of indemnity (L.O.I)" émise dans le cadre du crédit documentaire

La letter of indemnity (L.O.I) émise dans le cadre du crédit documentaire La "letter of indemnity (L.O.I)" émise dans le cadre du crédit documentaire 1 La «letter of indemnity (L.O.I)» émise dans le cadre du crédit documentaire Le concept de L.O.I ou «Letter of indemnity» est

Plus en détail

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Informations personnelles Nom/Prénom Name / Firstname Numéro de la carte

Plus en détail

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité?

Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Le Cloud Computing est-il l ennemi de la Sécurité? Eric DOMAGE Program manager IDC WE Security products & Solutions Copyright IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved. Quelques

Plus en détail

Une introduction à HD3D. 2009. Siemens Product Lifecycle Management Software Inc. All rights reserved Siemens PLM Software

Une introduction à HD3D. 2009. Siemens Product Lifecycle Management Software Inc. All rights reserved Siemens PLM Software Une introduction à HD3D Tirer parti de l infrastructure technologique HD-PLM HD3D HD3D est un nouvel environnement permettant une navigation avancée et une analyse graphique des données de conception La

Plus en détail

Une banque peut-elle être engagée et responsable?

Une banque peut-elle être engagée et responsable? Une banque peut-elle être engagée et responsable? 18 juin 2014 Eric Cochard CSE / Développement Durable 1 La Responsabilité Sociétale d Entreprise (RSE) chez Crédit Agricole CIB 2 La mise en œuvre : les

Plus en détail

Optimisation et Processus métier

Optimisation et Processus métier Optimisation et Processus métier découvrez avec ILOG la solution d'optimisation leader du marché Didier Vidal vidaldid@fr.ibm.com Petit problème d optimisation 1 2000 1 Coûts de transport: 10 Euros par

Plus en détail

Nell Armonia Shuttle Web

Nell Armonia Shuttle Web Nell Armonia Shuttle Web Optimiser la collecte, la mise à jour et la fiabilité de vos indicateurs L'IDEE ET LA GENESE DU PRODUIT LA PROBLEMATIQUE Les entreprises disposent aujourd hui de multiples indicateurs

Plus en détail

TRACEZ LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFETS DE SERRE (GES) DE VOTRE ENTREPRISE ET IDENTIFIEZ LES POTENTIELS D ÉCONOMIE

TRACEZ LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFETS DE SERRE (GES) DE VOTRE ENTREPRISE ET IDENTIFIEZ LES POTENTIELS D ÉCONOMIE TRACEZ LES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFETS DE SERRE (GES) DE VOTRE ENTREPRISE ET IDENTIFIEZ LES POTENTIELS D ÉCONOMIE Séance d information Jeudi 23/04/2015 Chambre des Métiers LE CYCLE «BETRIBER AN ËMWELT» Objectif

Plus en détail

Centrales à béton mobiles Mobile Concrete Plants

Centrales à béton mobiles Mobile Concrete Plants Centrales à béton mobiles Mobile Concrete Plants 2 1 Centrale à beton propriétés de logiciel Concrete Plant Software Properties Menus français et Système d opération de Windows, compatible avec Windows

Plus en détail

Completed Projects / Projets terminés

Completed Projects / Projets terminés Completed Projects / Projets terminés Nouvelles normes Nouvelles éditions Publications spéciales publiées en français CAN/CSA-ISO/CEI 10164-9-97 (C2001), 1 re édition Technologies de l information Interconnexion

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet

Plus en détail

La dynamique d un Contexte Global

La dynamique d un Contexte Global Accountability comment le traduire dans une entreprise???? Colloque INRIA Lyon 11 Septembre, 2013 Daniel Pradelles - EMEA Privacy Officer La dynamique d un Contexte Global 1 Les challenges d aujourd hui

Plus en détail

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results)

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Comments for IT : 1. Text of predefined indicators cannot be changed by partners. Thus no variables in the predefined text. The only variables

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale

Mérylle AUBRUN. ISO 26000 Responsabilité Sociétale Mérylle AUBRUN ISO 26000 Responsabilité Sociétale Le concept de RSO RSO RSE = Responsabilité Sociétale des Entreprises Préservation de l environnement Agenda 21 Progrès = le Développement social Durable

Plus en détail

REALISATION D UN FLIP BOOK

REALISATION D UN FLIP BOOK REALISATION D UN FLIP BOOK I. Préambule Vous disposez de fichiers sources de qualité pour la réalisation de votre flip book. Il est utile de connaître quelques éléments techniques pour la réalisation de

Plus en détail

We make your. Data Smart. Data Smart

We make your. Data Smart. Data Smart We make your We make your Data Smart Data Smart Une société Une société du du groupe Le groupe NP6 SPECIALISTE LEADER SECTEURS EFFECTIFS SaaS Marketing : 50% Data intelligence : 50% 15 sociétés du CAC

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA Bilan des émissions de gaz à effet de serre de la société Fromageries BEL SA 1. Description de la société Fromageries Bel SA : Code NAF : 1051C Code SIREN : 542.088.067, les numéros SIRET associés sont

Plus en détail

Peut-on concilier la vocation des archives avec la protection des données?

Peut-on concilier la vocation des archives avec la protection des données? 4 e journée des archivistes luxembourgeois Cercle Cité Peut-on concilier la vocation des archives avec la protection des données? Gérard Lommel (Président) Sources légales Loi modifiée du 2 août 2002 (loi-cadre)

Plus en détail

Conditions de l'examen

Conditions de l'examen Conditions de l'examen Gestion des selon la norme ISO/CEI 20000 Consultant/Manager (IS20CM.FR) Date de publication 01-07-2010 Date de parution 01-07-2010 Résumé Groupe cible Le qualification Consultant/Manager

Plus en détail

Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale

Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale Survey of REDD projects in Central Africa Etude des projets REDD en Afrique Centrale (formulaire à renvoyer à cdewasseige@foraf.eu et philippe.mayaux@jrc.ec.europa.eu ) 1) General description / Description

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

La Section Certifications

La Section Certifications La Section Certifications W : E : info@qualitascert.co.uk : La Section Certifications Our Vision: We aspire in association with our international alliances to become a premier key services & solutions

Plus en détail

BUSINESSVALUATOR. Management presentation

BUSINESSVALUATOR. Management presentation BUSINESSVALUATOR Management presentation English pages 2 to 12, French pages 13 to 23 Jean-Marc Bogenmann Designer of BusinessValuator Accredited consultant in business transfer jeanmarcbogenmann@iib.ws

Plus en détail

AUTOSAR : Premières étapes vers une production série. A.Gilberg, E.Dequi, J.Leflour

AUTOSAR : Premières étapes vers une production série. A.Gilberg, E.Dequi, J.Leflour : Premières étapes vers une production série A.Gilberg, E.Dequi, J.Leflour Sommaire Objectifs Approche Plan de Migration L automobile fait face à une complexité croissante 70 to 80 % des innovations sont

Plus en détail

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise

Yphise optimise en Coût Valeur Risque l informatique d entreprise Maîtriser le Change et le Release Management Juin 2007 Xavier Flez yphise@yphise.com Propriété Yphise 1 Enjeux La maîtrise du changement est un sujet essentiel et complexe pour toutes les DSI complexité

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

Mesure des actions d'atténuation II Analyse des données

Mesure des actions d'atténuation II Analyse des données Mesure des actions d'atténuation II Analyse des données Approche WRI pour la quantification des impacts des NAMAs Par Yamide Dagnet Senior Associate at WRI Heureusement, nous ne commençons pas à partir

Plus en détail

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable

Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Qualité de l information sur la responsabilité d entreprise et le développement durable Vérification interne et externe : exemples et bénéfices 25 novembre 2009 Institut de la Gestion Financière du Canada:

Plus en détail

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM

SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM SCHOLARSHIP ANSTO FRENCH EMBASSY (SAFE) PROGRAM 2015-2 APPLICATION FORM APPLICATION FORM / FORMULAIRE DE CANDIDATURE Note: If there is insufficient space to answer a question, please attach additional

Plus en détail

La méthodologie ITIL : que faut-il retenir? réunion du 14 septembre 2004

La méthodologie ITIL : que faut-il retenir? réunion du 14 septembre 2004 1 La méthodologie ITIL : que faut-il retenir? réunion du 14 septembre 2004 Maurice Benisty - benisty@trigone.fr Groupe Trigone Informatique 2 3 Petit questionnaire Pensez-vous que vos équipes collaborent

Plus en détail

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE

AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE AUDIT COMMITTEE: TERMS OF REFERENCE PURPOSE The Audit Committee (the Committee), assists the Board of Trustees to fulfill its oversight responsibilities to the Crown, as shareholder, for the following

Plus en détail

ANF datacentres Cargèse septembre 2014

ANF datacentres Cargèse septembre 2014 ANF datacentres Cargèse septembre 2014 } Objectifs } PUE DCiE } GEC ERF - CUE } DCeP } DCEM } Que cherche-t-on à mesurer? Efficience du datacentre Rapport entre énergie introduite dans le datacentre et

Plus en détail

La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education. Ecole Centrale Paris Executive Education

La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education. Ecole Centrale Paris Executive Education La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education qui est recruté? qui est formé? Les offres d emplois (200 par mois) représentent la partie visible du marché: tous les autres

Plus en détail

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France

Marie Curie Individual Fellowships. Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Marie Curie Individual Fellowships Jean Provost Marie Curie Postdoctoral Fellow, Institut Langevin, ESCPI, INSERM, France Deux Soumissions de Projet Marie Curie International Incoming Fellowship Finance

Plus en détail

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées

Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride. Coordonnées Formulaire d inscription (form also available in English) Mission commerciale en Floride Mission commerciale Du 29 septembre au 2 octobre 2015 Veuillez remplir un formulaire par participant Coordonnées

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI

Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités. Jean-Paul JOANANY - RSSI Approche Méthodologique de la Gestion des vulnérabilités Jean-Paul JOANANY - RSSI Generali un grand nom de l Assurance Le Groupe Generali Generali en France 60 pays 65 millions de clients 80.000 collaborateurs

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?&

Agile&:&de&quoi&s agit0il&?& Association Nationale des Directeurs des Systèmes d Information &:&de&quoi&s agit0il&?& Pierre Delort, Président, Association Nationale des DSI http://www.andsi.fr/tag/delort/ Document confidentiel Ne

Plus en détail

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton

Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France. Olivier Laguitton Bilan GES réglementaire d Eovi Mutuelle en France Olivier Laguitton Saint Etienne, le 18 février 2013 Contenu de la présentation Le contexte du développement durable Passage en revue de la législation

Plus en détail

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Reporting extrafinancier : comment évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Ethicity - Groupe Greenflex - Document Confidentiel

Plus en détail

La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts

<Insert Picture Here> La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts La GRC en temps de crise, difficile équilibre entre sentiment de sécurité et réduction des coûts Christophe Bonenfant Cyril Gollain La GRC en période de croissance Gouvernance Gestion

Plus en détail

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes!

De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! De l évaluation individuelle à la performance organisationnelle : Surfer sur les notes! Luc Mélotte Administrateur Plan de la présentation Stratégie d entreprise et Performance Stratégie RH et Performance

Plus en détail

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012

France Telecom SA. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 France Telecom SA Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) Décembre 2012 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : France Telecom SA Code NAF : 6110Z / Télécommunications filaires

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

Note de méthodologie des indicateurs sociaux

Note de méthodologie des indicateurs sociaux 2014 MÉTHODOLOGIE NOTE DE MÉTHODOLOGIE DES INDICATEURS SOCIAUX MÉTHODOLOGIE Note de méthodologie des indicateurs sociaux Les données 2012 ont été recalculées sans la branche Environnement à des fins de

Plus en détail

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête

La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête La boîte à outils de la GP: les résultats de l enquête Claude Besner PMP, PhD et Brian Hobbs PMP, PhD Programme de maîtrise en gestion de projet ESG / UQÀM Objectifs Identifier empiriquement les outils

Plus en détail

Singapore Schools Green Mark Scheme on Indoor Air Quality

Singapore Schools Green Mark Scheme on Indoor Air Quality Singapore Schools Green Mark Scheme on Indoor Air Quality Teo Ai Lin, Evelyn (Dr) Associate Professor Department of Building National University of Singapore BCA Green Mark (version 4.0) 2007 Version

Plus en détail

DOSSIER SOLUTION : CA RECOVERY MANAGEMENT

DOSSIER SOLUTION : CA RECOVERY MANAGEMENT DOSSIER SOLUTION : CA RECOVERY MANAGEMENT Comment la solution CA Recovery Management peut-elle nous aider à protéger et garantir la disponibilité des informations essentielles au fonctionnement de notre

Plus en détail

Parcours MEM à l international

Parcours MEM à l international Parcours MEM à l international Réunion d information du 27 janvier 2015 http://www.mastermanagement.dauphine.fr/ Les parcours MEM Cours de tronc commun au premier semestre Gestion d équipes et leadership

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Guide de commande Commander un certificat d identité numérique PersonalSign

Guide de commande Commander un certificat d identité numérique PersonalSign Guide de commande Commander un certificat d identité numérique PersonalSign 1 SOMMAIRE Commander un certificat PersonalSign 2 Pro (pour individus dans une organisation) Commander un certificat PersonalSign

Plus en détail

Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013

Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013 Résultats du PAC CloudIndex 2de édition 12/12/2013 Sommaire du Webinar Le marché français du Cloud Les principaux résultats du PAC CloudIndex Ce qu en pensent les architectes du Cloud Questions / Réponses

Plus en détail

Société ontarienne d assurance-dépôts

Société ontarienne d assurance-dépôts Société ontarienne d assurance-dépôts Gestion des risques liés aux technologies de l information : Rôle des conseils d administration et des comités d audit DAVID FLORIO, CPA, CA IT, PCI QSA, CRMA PARTNER,

Plus en détail

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF

2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF 2012, EUROPEEN YEAR FOR ACTIVE AGEING 2012, ANNEE EUROPEENNE DU VIEILLISSEMENT ACTIF Kick off transnational project meeting June 6 & 7th 2011 6 et 7 Juin 2011 CERGY/ VAL D OISE Monday june 6th morning

Plus en détail

INSTRUCTIONS. Comment compléter le formulaire. How to complete this form. Instructions

INSTRUCTIONS. Comment compléter le formulaire. How to complete this form. Instructions Instructions INSTRUCTIONS Objet du formulaire Ce formulaire vise à documenter l équivalence de stage d un candidat au permis de géologue par l obtention de diplômes de cycle supérieur. Une déclaration

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org

Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Comment Faire des Calculs Simples Et Mettre en Forme des Cellules Et les Feuilles d'un Classeur Diffusé par Le Projet Documentation OpenOffice.org Table des matières 1. Une rapide introduction. Introduction

Plus en détail

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA

INTRODUCTION AU LEAN SIGMA INTRODUCTION AU LEAN SIGMA Présentation générale Gilles Panczer OBJECTIFS Sigma? Quelle approche pour ma société? Lean-Sigma, 15 ans déjà et après? Gilles Panczer 2 LEAN SIGMA: HISTORIQUE Six Sigma L approche

Plus en détail

Programme scientifique MUST

Programme scientifique MUST Programme scientifique MUST Management of Urban Smart Territories 03/06/2014 Claude Rochet - Florence Pinot 1 Qu est-ce qui fait qu une ville est «smart»? Ce n est pas une addition de «smarties»: smart

Plus en détail

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation BELAC 2-002 Rev 2-2014 CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation Les dispositions de la présente procédure

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité

Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Suivi des émissions de gaz à effet serre causées par l'achat d'électricité Un résumé du Guide Scope 2 du Greenhouse Gas Protocol Rédigé par le Secrétariat EKOénergie, janvier 2015 Ce résumé existe en plusieurs

Plus en détail

Synthèse OBJECTIF DE L ÉTUDE

Synthèse OBJECTIF DE L ÉTUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ÉTUDE Il

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011

Bilan d émissions de gaz à effet de serre réglementaire Otis France - 2011 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : OTIS S.A.S. Code NAF : 4329B Code SIREN : 521 07 800 Numéro de SIRET : 542107800 Nombre de salariés : 5 027 Adresse : 3 place de La Pyramide

Plus en détail

L Evolution de PCI DSS en Europe. Mercredi 13 juin 2012 Les Salons de la Maison des Arts & Métiers. Mathieu.gorge@vigitrust.com. www.vigitrust.

L Evolution de PCI DSS en Europe. Mercredi 13 juin 2012 Les Salons de la Maison des Arts & Métiers. Mathieu.gorge@vigitrust.com. www.vigitrust. L Evolution de PCI DSS en Europe Mercredi 13 juin 2012 Les Salons de la Maison des Arts & Métiers Mathieu.gorge@vigitrust.com www.vigitrust.com Thursday, 14 June 2012 (c) VigiTrust 2003-2012 1 2 nd Edition

Plus en détail

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source 30 Mars 2011 jean-francois.caenen@capgemini.com Chief Technology Officer Capgemini France Une nouvelle vague d adoption

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de

Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données Récapitulatif des modifications de la norme PCI DSS entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte un

Plus en détail

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France

09/2011. Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Thierry Lemerle Directeur Général adjoint Pole Emploi, France Missions Registration Information Payment of allowances Support for job seekers Assistance to companies for their recruitment Establishment

Plus en détail

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca

Francoise Lee. www.photoniquequebec.ca Francoise Lee De: Francoise Lee [francoiselee@photoniquequebec.ca] Envoyé: 2008 年 11 月 17 日 星 期 一 14:39 À: 'Liste_RPQ' Objet: Bulletin #46 du RPQ /QPN Newsletter #46 No. 46 novembre 2008 No. 46 November

Plus en détail

L Excellence Achats et l Evaluation 360

L Excellence Achats et l Evaluation 360 L Excellence Achats et l Evaluation 360 Comment développer et transformer une organisation Achats pour des performances exceptionnelles? Comment pouvons-nous continuer à développer les Achats afin qu'ils

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL UTILISATEUR GAZ Table des matières

GUIDE DU NOUVEL UTILISATEUR GAZ Table des matières GUIDE DU NOUVEL UTILISATEUR GAZ Table des matières INTRODUCTION... 2 POUR COMMUNIQUER AVEC NOUS... 2 ÉTAPES À SUIVRE AVANT L INSCRIPTION... 3 Comment devenir un déposant autorisé... 3 Code d utilisation

Plus en détail