Accroître son taux de conversion par une meilleure lutte contre la fraude

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Accroître son taux de conversion par une meilleure lutte contre la fraude"

Transcription

1 Partenaires : E-Commerce Accroître son taux de conversion par une meilleure lutte contre la fraude PROGRAMME Selon un sondage réalisé par Ingenico Payment Services en 2013, seulement 10% des e-commerçants français considèrent la fraude comme un problème majeur. Or la fraude devrait être au cœur des préoccupations des e- marchands, puisque la mise en place d'un dispositif permettant de lutter contre constitue un véritable levier de conversion. Quels moyens déployer pour lutter contre la fraude? Nous nous focaliserons sur les points suivants : Présentation des résultats de l enquête mondiale dédiée au paiement du MRC menée auprès des 120 plus gros acteurs e-commerce Quels KPIs et indicateurs mettre en place pour mieux gérer ses transactions et les fraudes en ligne (coût total de la fraude ou des moyens de paiement, mix taux d acceptation / fraude) Quel impact sur l organisation interne? Quelles ressources, techniques, systèmes déployer? Témoignage d utilisateurs mettant en avant le déploiement d une solution de lutte contre la fraude Intervenants : SMCP, Clément Letourneux, Directeur Financements, Trésorerie et Monétique VENTE-PRIVEE.COM, Son Nguyen, Finance Program Director VOYAGES-SNCF.COM, Sébastien Déjoué, Responsable Technique Paiement et Fraude INGENICO PAYMENT SERVICES, Elie Casamitjana, Lead Product Manager, lutte contre la fraude et moyens de paiement Animateur : MRC EUROPE, Nicolas Vedrenne, Managing Director

2 Présentation des résultats de l'enquête MRC 2014 Cette étude MRC a été réalisée en septembre 2014 auprès de responsables des paiements et de la lutte contre la fraude, issus de 120 entreprises qui sont de grands acteurs du e-commerce de tous secteurs. En 2014, cinq grands changements sont survenus et ont eu un impact sur la fraude au e-commerce : - des changements technologiques, avec notamment l'explosion des transactions via mobile - de nouveaux usages de la part des consommateurs (omnicanal) - de nouvelles réglementations - de nouveaux entrants sur les marchés/des nouveaux modèles "disruptifs" (Uber, par exemple) - de nouveaux modèles de fraude (rappelons de 80% de la fraude provient de mafias organisées) La fraude a un impact fort sur la structure de l'entreprise, sur la relation client, sur la relation qu'entretient le département de lutte contre la fraude avec les autres départements de l'entreprise (notamment le département commercial), et sur la relation avec les partenaires de l'entreprise (notamment avec les fournisseurs de moyens de paiement). Dans cette enquête, il apparaît que la lutte contre la fraude représente le 5 e challenge le plus important des 12 derniers mois. Les 4 premières problématiques sont plus récentes (expansion internationale, contraintes IT ), ce qui explique qu'elles soient jugées comme prioritaires. Concernant les 12 prochains mois, les priorités sont le développement de l'omnicanal, l'expansion internationale et le paiement sur mobile. Le taux de fraude est le KPI utilisé de façon prioritaire par les responsables interrogés. Seulement, on remarque que plus de 50% des répondants consultent cet indicateur tous les mois Or, cette fréquence apparaît insuffisante pour permettre de lutter efficacement contre la fraude. Il convient d'avoir une lecture quotidienne de ce KPI pour ouvrir la voie à une réaction en temps réel en cas d'attaque soudaine. Lorsqu'il s'agit de choisir un nouveau fournisseur de moyen paiement, on constate avec regret que le management de la fraude ne figure pas dans les top priorities du preneur de décision, qui préfère se référer au taux d'acceptation ou à la couverture du moyen de paiement. En conclusion, les éléments clefs qui doivent être jugés prioritaires : - avoir une stratégie de paiement à long terme très claire - demander à avoir des données en temps réel dans l'entreprise - se préparer aux projets omnicanal - démontrer qu'il est possible d'apporter du chiffre d'affaires supplémentaire par une meilleure gestion des paiements 1 La donnée est la clef, utilisez-là efficacement Quelles sont les données que vous utilisez pour la gestion de la fraude? Nous avons tenu à automatiser au maximum la détection de la fraude, en ayant recours aux outils proposés par Ingenico. De fait, le système de scoring est double (le nôtre et celui d'ingenico). Notre scoring est constitué par 70 critères environ. On s'intéresse par exemple au fait que le client soit primo-accédant ou non, au montant de la commande, à la localisation du paiement, de l'adresse IP ou de la carte de paiement 2

3 Nous avons une véritable approche "data centric". Le dispositif de scoring est placé au cœur du système antifraude. L'idée consiste à effectuer une segmentation de la fraude, en ayant recours à des critères discriminants. La récurrence d'achat en est un. Le contexte représente une grande difficulté, puisque nous n'avons pas de catalogue permanent Notre système de scoring nous permet de tenir compte de ce contexte particulier. Nous travaillons sur des algorithmes pour structurer les données. Il s'agit par exemple de voir s'il y a des similarités entre deux adresses apparemment différentes. Nous avons également mis en place une cartographie permettant de constater la vélocité sur certaines zones (en cas de fraude, certaines adresses de livraison peuvent être séparées de quelques mètres ). Le numéro de téléphone peut également être exploité, via les données Arcep, puisque certaines plages de numéros peuvent être considérées comme étant "à risque". L'enjeu consiste à distinguer les "bons" clients des "mauvais", et ce avec un maximum de granularité. La multiplication des données va dans ce sens, en permettant de différencier les clients grâce à un maximum d'informations. Il existe quatre types de données : les données liées au paiement, les données personnelles, les données liées à un secteur ou à un produit/service spécifique, et les données issues des services tiers (identifiant machine, adresse IP, proxy, Network Packet Analyser ). C'est le fait de combiner toutes ces informations qui ouvre la voie à une réponse adaptée. Le point de départ, pour un e-commerçant, consiste à identifier les données qu'il a à disposition lors du check out, et de voir quelles données supplémentaires il peut récupérer. Il y a un subtil équilibre à trouver entre la conversion et la lutte contre la fraude. Cet équilibre peut notamment être atteint grâce notamment à des phases d'a/b Testing ou en communiquant le plus possible avec les autres commerçants. 2 Automatisation de la prise de décision L'automatisation présente l'avantage de réduire les coûts, de par la baisse du nombre de transactions à revoir manuellement. Lorsqu'une transaction est soumise à 3D Secure, l'équipe de revue manuelle ne se penche pas dessus. En revanche, nous positionnons des règles dans notre outil de scoring, afin de déterminer des trajets "à risque" et d'être donc plus pointilleux sur certains types de transactions. Il s'agit d'enchaînements sur la vélocité ou de combinatoires assez "improbables". Aujourd'hui, parmi toutes les transactions effectuées sur l'ensemble des sites, seulement 5% sont revues manuellement. Ce faible taux permet aux équipes de consacrer davantage de leur temps aux transactions qui ont été refusées, afin de voir si nous n'avons pas été trop sévères Nous nous interrogeons également sur les transactions qui sont passées, pour repérer d'éventuelles failles. Nous sommes sur un processus qui est presque totalement automatisé. Le 3DS s'applique de manière sélective. C'est le scoring qui détermine si 3DS intervient ou non. Le manual review a un pourcentage extrêmement faible, à part lorsque nous lançons un site dans un nouveau pays, car il convient de procéder à quelques ajustements. Sur des pays matures, ce taux est presque nul. Il s'agit de savoir combien coûte une revue manuelle (entre deux et cinq euros en moyenne, si les salariés sont en Europe de l'ouest). En fonction des secteurs d'activité, le pourcentage de revues varient très fortement. Une fois que la décision d'automatiser est prise, la stratégie consiste à transformer le processus logique d'un examen manuel en un examen automatisé. La mutualisation des données entre commerçants est précieuse pour avoir une vision pertinente. L'automatisation ne doit pas être un processus statique, mais continu. 3

4 3 La gestion des rejets Comment gérez-vous la relation avec les consommateurs, vis-à-vis de ces rejets? Le monitoring tient une grande place. Les actions ne sont pas évidentes. Nous nous sommes aperçus que les taux de rejet sur les cartes étrangères étaient plus importants que sur les cartes françaises ; ce taux de rejet diminue si on applique 3DS. En discutant avec notre banque acquéreur, il est apparu qu'un paiement Internet est scoré à différents endroits : par Visa ou Mastercard, par le site e-commerce, par la banque du client, etc. Sur les sites mobiles étrangers que la SNCF a développés, la banque acquéreur étant française, beaucoup de banques étrangères refusaient le paiement. Il s'est agi de démontrer à sa banque acquéreur que l'on mène un travail qui porte ses fruits, pour qu'elle accepte de relâcher la pression. Les banques françaises ne rejettent pas forcément plus que les banques étrangères. Cela dépend beaucoup des organismes. Il est important de "benchmarker" les banques entre elles, il y a à la clef d'importantes économies d'échelle. Chez nous, les taux de rejets sont monitorés à l'heure. Nous n'avons pas énormément de refus. Nous avons décidé de traiter individuellement les quelques rejets via notre service client externalisé. Une procédure de relance a été mise en place, par ou par téléphone, afin de comprendre pourquoi le client n'a pas été au bout de sa transaction, ou pourquoi la transaction a été refusée Le sujet des transactions rejetées est clef dans la grande problématique de la lutte contre la fraude. Le but est évidemment de diminuer le nombre des transactions qui sont rejetées alors qu'elles sont "bonnes". Il convient de bien identifier la source du rejet : 3DS, l'acquéreur, l'abandon de panier, une proposition insuffisante de moyens de paiement Des indicateurs clefs doivent être mis en place et monitorés pour avoir une vue récurrente et donner une bonne visibilité à cette question. Il y a quelques années, de nombreux commerçants se montraient réticents à utiliser 3DS... Aujourd'hui, ils mettent en place ce dispositif pour les transactions qu'ils auraient autrement rejetées. Nicolas Vedrenne, MRC EUROPE Si votre fournisseur de solutions de paiement n'est pas en mesure de vous informer de l'origine des rejets, changez de prestataire Au regard de l'impact sur le chiffre d'affaires, le partenaire doit être à même d'interagir avec vous pour effectuer une analyse très détaillée. 4 Changer les règles selon les pays ou selon les moyens de paiement Pour certains pays, nous allons nous attacher à regarder la couverture fraude/moyen de paiement. Un ranking des moyens de paiement est ainsi établi. Clairement, certains pays sont bien plus exposés à la fraude que d'autres La prise en compte du contexte est capitale dans l'approche risque, car il existe de fortes disparités dans les comportements des consommateurs en fonction des pays dans lesquels ils se trouvent. L'analyse approfondie des comportements permet de peaufiner votre scoring. 4

5 Il y a en effet des règles très spécifiques en fonction des pays. Quelqu'un qui est sur un site allemand, avec une IP allemande, et qui utilise une carte d'un autre pays non-frontalier, suscitera forcément la méfiance. De même, avec un consommateur qui réserve sur un site étranger une place pour le prochain Paris-Bordeaux, le doute est permis! Des équipes sont dédiées à chaque zone pour appréhender au mieux les modes de fonctionnements des différents pays, qui peuvent être assez différents de la France. Il faut en effet bien prendre en compte les usages de chacun des pays. Un comportement d'achat qui paraîtrait suspect en France peut être tout à fait normal dans un autre pays. Par exemple, les Anglo-Saxons ont tendance à faire de gros volumes d'achats et n'hésitent pas à renvoyer leurs colis. Nicolas Vedrenne, MRC EUROPE Le fait de proposer ou non 3DS a un impact différent en fonction des pays. Par exemple, on constate qu'en Angleterre, la mise en place du dispositif a pour effet d'augmenter les ventes. 5 Utilisez les outils d'authentification dynamique Chez nous, 3DS est "débrayable". Un dispositif nous permet de scorer, avec l'objectif d'utiliser 3DS le moins possible, puisque l'on constate des pertes en France sur certains types de consommateurs. Si 3DS est connu en France par l'envoi de SMS, les variantes sont nombreuses dans les pays d'europe. La maturité du marché est une donnée clef pour l'utilisation de 3DS. Nous mettons en place ce système de façon dynamique (nous avons un poids suffisant pour que les banques ne nous imposent pas un 3DS systématique). On observe en effet une dégradation du taux de transformation avec 3DS, mais ce taux se réduit au fur et à mesure que la couverture de 3DS augmente. 3DS est "débrayable" en cas d'incident chez l'opérateur, la banque ou le réseau. Mais notre politique veut que les tous les achats de produits dématérialisés nécessitent 3DS. Nous avons développé en interne un wallet permettant d'insérer sa carte dans compte client. Lorsque le paiement s'effectue avec cette carte enregistrée, nous n'avons plus recours à 3DS. On constate qu'en fonction des sociétés, l'acteur qui prend les décisions par rapport à 3DS varie énormément : département e-commerce, marketing, fraude La nature de la décision est fortement corrélée au poste concerné, même si elle finira par avoir un impact pour l'ensemble des acteurs. D'où l'importance de se concerter entre départements pour trouver un consensus. Il convient de bien identifier quel est l'impact de 3DS sur le business, de savoir où le dispositif apporte une véritable plus-value. Nicolas Vedrenne, MRC EUROPE Là encore, votre acquéreur doit être en mesure d'effectuer avec vous une analyse très précise quant au dispositif 3DS. 5

6 6 Les listes positives et négatives Les listes négatives (sur les cartes de paiement et les adresses ) concernent les impayés pour raisons frauduleuses. Des listes positives sont issues des contacts pris avec les clients se plaignant de n'avoir pas pu payer : leur comportement s'apparente à celui d'un fraudeur, or il n'en est rien. Les listes positives sont précieuses pour les clients ayant un comportement "anormal". Pour les listes négatives, il s'agit, à partir des impayés précédents, d'ajouter un facteur de risque supplémentaire. Il y a aussi des listes positives ou négatives "externes". Par exemple, en Angleterre il est possible de lier l'adresse à un nom, via un registre national. Utiliser des sources tierces peut donc être très utile. 7 Etre à la pointe de la technologie Nous essayons d'avoir une véritable stratégie omnicanal, puisque nous sommes très présents en physique sur plusieurs continents. Une présence physique qu'il s'agit de faire converger au mieux avec les différents dispositifs issus des technologies digitales. Qui dit nouveaux comportements d'achats dit aussi nouveaux comportements de fraudeurs. Notre rôle consiste à investir pour faciliter la vie de nos commerçants. Il s'agit d'aller vers la sophistication des technologies pour aider nos dizaines de milliers de marchands. Cela passe par davantage d'automatisation, à travers des outils de scoring, de machine learning et de data intelligence. 8 - Avoir le bon niveau d'expertise en interne Les cellules marketing dédiées aux différents pays sont nos alliés dans la lutte contre la fraude, en nous apportant leur bonne connaissance des marchés. La cellule sécurité est également un allié de poids, car la frontière est extrêmement fine La cellule fraude a été créée il y a trois ans ; nous nous sommes forgés notre expérience à coup d'analyses sur les courants de fraude. Les échanges avec les commerçants sont bénéfiques, notamment pour mettre le pied à l'étrier. Nous pouvons compter sur de nombreux sponsors en interne, et le sujet est intégré dans les stratégies commerciales/marketing. Dans la conception des projets, cette problématique doit être abordée le plus en amont possible. La gestion de la fraude convient très bien au métier de trésorier, qui se situe à la frontière de nombreux domaines. La comptabilité doit également être rapprochée du e-commerce. La question de la fraude peut être intégrée à de nombreux départements. De plus en plus de parties prenantes se trouvent concernées par le sujet. 6

7 QUESTION DE LA SALLE : Après quelques mois d'exploitation, je ne parviens pas à remonter de façon automatique les transactions frauduleuses qui ne génèrent pas d'impayés. Comment procédez-vous avec votre partenaire bancaire? Cela dépend de la banque Tous les établissements ne sont pas égaux. Il est vrai que ces données sont assez difficiles à obtenir. Nous avons réussi à effectuer chaque semaine une analyse des impayés. Pour ce qui est de la fraude, c'est plus délicat : nous obtenons des informations non-consolidées à la fin de chaque mois. QUESTION DE LA SALLE : La lutte contre les faux positifs est un des défis majeurs qui se présentent à nous Dans l'optique d'une réduction de ce taux, comment détecter les faux positifs? Lorsqu'un "bon" client se voit refuser une transaction, il va réessayer plusieurs fois avec la même carte de paiement. Un fraudeur ne va pas s'embêter et va utiliser une autre carte sur son listing. Pendant un temps, les équipes de revues manuelles se basaient uniquement sur la dernière recommandation faite par le scoring. Or, lors du refus d'une transaction, il faut "contester" la règle et regarder par soi-même ce qui ne va pas. Il faut toujours un deuxième avis lorsqu'il y a un doute, car l'erreur est humaine. Il faut faire un benchmark par rapport aux acteurs de votre secteur d'activité, afin d'avoir une vue d'ensemble. Il peut également être intéressant de décider que, pour sur un certain pourcentage de vos transactions, vous "laissez tout passer" sur une période donnée. Une analyse a posteriori permet d'affiner la connaissance de la situation. De plus en plus de commerçants ont recours à cet exercice continu d'optimisation des faux positifs. 7

ecrm: Segmentation client

ecrm: Segmentation client ecrm: Segmentation client Un point stratégique pour un marketing multi-canal amélioré Cabestan Livre Blanc Introduction C'est un adage connu de toutes les directions marketing. Proposer un produit sur

Plus en détail

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013

Offre IDALYS. Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital. Mai 2013 Offre IDALYS Le conseil couvrant tous les aspects métiers du commerce digital Focus sur : 1. Équilibre entre CA et Fraude 2. Étude d opportunité e-wallets Mai 2013 IDALYS - Sommaire 1 Présentation d IDALYS

Plus en détail

L'attribution marketing :

L'attribution marketing : Partenaires : Marketing & Social Marketing L'attribution marketing : Comment développer une stratégie cross-canal efficace en pilotant ses ressources, en mesurant ses actions et en optimisant son ROI?

Plus en détail

GRÂCE À LA VENTE SOCIALE

GRÂCE À LA VENTE SOCIALE COMMENT LES FORCES DE VENTE GÉNÈRENT PLUS DE CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE À LA VENTE SOCIALE R A P P O R T TABLE DES MATIÈRES UNE NOUVELLE ÈRE POUR LA VENTE : LA VENTE SOCIALE (SOCIAL SELLING)... 3 LA PRISE

Plus en détail

GRÂCE AU SOCIAL SELLING

GRÂCE AU SOCIAL SELLING COMMENT LES FORCES DE VENTE GÉNÈRENT PLUS DE CHIFFRE D AFFAIRES GRÂCE AU SOCIAL SELLING R A P P O R T TABLE DES MATIÈRES UNE NOUVELLE ÈRE POUR LA VENTE : LE SOCIAL SELLING... 3 LA PRISE EN COMPTE DES CHANGEMENTS

Plus en détail

LA GESTION DES FRAUDES : UNE QUESTION D ÉQUILIBRE

LA GESTION DES FRAUDES : UNE QUESTION D ÉQUILIBRE Fraud Management 3 LA GESTION DES FRAUDES : UNE QUESTION D ÉQUILIBRE Pour réduire au minimum les pertes dûes à la fraude, vous devez diminuer le nombre de transactions frauduleuses. En outre, pour optimiser

Plus en détail

II Importation et retrait automatiques de

II Importation et retrait automatiques de II Importation et retrait automatiques de postes de travail Les services d'importation et de retrait automatiques de postes de travail de Novell ZENworks for Desktops (ZfD) permettent de gérer facilement

Plus en détail

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION Quel que soit le type de segmentation, une segmentation réussie se doit d'être : Opérante : les segments définis sont-ils suffisamment importants pour correspondre

Plus en détail

UN RÉSEAU D EXPERTS SERVICES D INFOGÉRANCE DE RISQUE. CyberSource Managed Risk Services. * la puissance du paiement DISPONIBLES UNE INTERFACE UNIQUE

UN RÉSEAU D EXPERTS SERVICES D INFOGÉRANCE DE RISQUE. CyberSource Managed Risk Services. * la puissance du paiement DISPONIBLES UNE INTERFACE UNIQUE Managed Risk Services 2 SERVICES DISPONIBLES UNE INTERFACE UNIQUE UN RÉSEAU D EXPERTS SERVICES D INFOGÉRANCE DE RISQUE * * la puissance du paiement Managed Risk Services 3 DE NOMBREUSES ENTREPRISES PERFORMANTES

Plus en détail

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401)

Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) Norme d'audit suisse: Audit réalisé dans l environnement de la technologie de l information et de la communication (NAS 401) "Préface explicative" Chiffre Cette NAS donne des instructions sur un audit

Plus en détail

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage

Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Avantages économiques de la stratégie de Cisco relative à l'informatique en nuage Principaux résultats Synthèse L'informatique en nuage permet d'utiliser l'informatique en tant que service, en tout lieu

Plus en détail

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application Pour que le projet de carte d'achat puisse être mis en œuvre de manière efficace, il importe de déterminer précisément le périmètre d'application. En effet,

Plus en détail

Résumé et conclusions

Résumé et conclusions Résumé et conclusions La première étude sur la performance de la prospection IKO System a réalisé, en septembre 2014, la première étude à grande échelle pour comprendre comment les entreprises françaises

Plus en détail

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité

Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Intégration de la flotte privée et du transport sous traité Des coûts réduits et un service de meilleure qualité grâce à l'intégration dynamique et multimode de la flotte privée et du transport sous traité

Plus en détail

Amadeus Algérie. Newsletter Numéro 40 > 2eme Trimestre 2014. a joint venture with. ATM Dubai

Amadeus Algérie. Newsletter Numéro 40 > 2eme Trimestre 2014. a joint venture with. ATM Dubai a joint venture with Amadeus Algérie Newsletter Numéro 40 > 2eme Trimestre 2014 ATM Dubai Sitev 2014 15eme édition du Salon International du Tourisme et des Voyages Eductour Amadeus Lancement de la solution

Plus en détail

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat.

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat. Secrétariat général DIRECTION DE L'EVALUATION DE LA PERFORMANCE, ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES SLAC/N AFFAIRE SUIVIE PAR : Pierre AZZOPARDI Tél :

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Présentation de BMC Control-M Self-Service LIVRE BLANC TECHNIQUE

Présentation de BMC Control-M Self-Service LIVRE BLANC TECHNIQUE Présentation de BMC Control-M Self-Service LIVRE BLANC TECHNIQUE SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 L'IMPORTANCE DU LIBRE-SERVICE... 1 BMC CONTROL-M SELF-SERVICE... 2 RÉSUMÉ... 6 2 INTRODUCTION Le libre-service

Plus en détail

4.1 Des hypothèses initiales validées au positionnement favorable du guide SD21000 dans la perspective de l'iso 26000

4.1 Des hypothèses initiales validées au positionnement favorable du guide SD21000 dans la perspective de l'iso 26000 4 Des hypothèses testées aux limites rencontrées 4.1 Des hypothèses initiales validées au positionnement favorable du guide SD21000 dans la perspective de l'iso 26000 4.1.1 Retour sur les hypothèses initiales

Plus en détail

Les acteurs de la carte d'achat

Les acteurs de la carte d'achat CHAPITRE 3 Les acteurs de la carte d'achat Pour mettre en œuvre une exécution des marchés publics par carte d achat, l acheteur et le gestionnaire public vont devoir s adresser à un fournisseur de services

Plus en détail

Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action. Janvier 2016

Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action. Janvier 2016 Observatoire ROOMn 2016 De la stratégie à l action Janvier 2016 Contexte Pour la 2ème année, ROOMn - Rencontre d'affaires de la mobilité et du digital - fait le point auprès de son écosystème sur l'intégration

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement

Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Chapitre 17 Les soldes intermédiaires de gestion et la capacité d'autofinancement Introduction L'objectif de ce chapitre est de faire comprendre aux élèves qu'une analyse pertinente du compte de résultat

Plus en détail

Protection des données personnelles dans le cadre des traitements de lutte contre la fraude

Protection des données personnelles dans le cadre des traitements de lutte contre la fraude la finance solidaire Chapitre ou éthique 4 Protection des données personnelles dans le cadre des traitements de lutte contre la fraude 37 37 Si dans le domaine du paiement par carte en proximité, l utilisation

Plus en détail

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3)

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) Lors d'une précédente analyse, nous avions présenté deux outils d'appel public à l'épargne qui bénéficient d'un régime légal favorable

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux?

Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Sociaux? Quels Usages et Pratiques des Directions Marketing B2B sur les Médias Etude appliquée aux entreprises B2B, dans l Industrie IT. May 15 2013 ETUDE Leila Boutaleb-Brousse leilabfr@gmail.com btobconnected.com

Plus en détail

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES

CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES MODEL-BASED TESTING (MBT) CONCEPTS ET MISE EN PRATIQUE POUR LA VALIDATION DE GRANDS SYSTÈMES Le Model-Based Testing est une pratique de test en plein développement dans l'industrie pour accroitre l'efficacité

Plus en détail

A-t-on besoin d'un système de paiement plus rapide?

A-t-on besoin d'un système de paiement plus rapide? Comportements de paiement en Suisse A-t-on besoin d'un système de paiement plus rapide? Building Competence. Crossing Borders. Swiss Banking Operations Forum 2015 Sandro Graf, Corinne Scherrer 5 mai 2015

Plus en détail

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/

SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION. #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ SÉCURISEZ LE TRAITEMENT DES PAIEMENTS AVEC KASPERSKY FRAUD PREVENTION #EnterpriseSec http://www.kaspersky.com/fr/entreprise-securite-it/ Aujourd'hui, les clients des banques peuvent effectuer la plupart

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE

THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE THE NEW STYLE OF SERVICE DESK, ANYTIME, ANYWHERE MARDI 11 FÉVRIER, DOMINIQUE DUPUIS, DIRECTRICE DE LA RECHERCHE SOMMAIRE Les enquêtes du CXP SaaS / Cloud Mobilité Big Data Conclusion 2 SOMMAIRE Les enquêtes

Plus en détail

Cloud Computing : forces et faiblesses

Cloud Computing : forces et faiblesses Chapitre 7 Cloud Computing : forces et faiblesses 1. Présentation Cloud Computing : forces et faiblesses Le monde informatique a connu une véritable révolution ces dernières années avec l'apparition d'un

Plus en détail

Besoins en vente-conseil. Appels de vente-conseil

Besoins en vente-conseil. Appels de vente-conseil Besoins en vente-conseil Appels de vente-conseil Comment choisir le bon fournisseur pour externaliser la génération de leads Auteur : Rinus Visser Cantab Marketing Services Octobre 2009 1 Présentation

Plus en détail

Les opérations sur biens et services

Les opérations sur biens et services Les opérations sur biens et services Le compte de biens et services Lorsque l'on considère l'économie globalement, les principales opérations sont : la production qui correspond à la création de biens

Plus en détail

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée

Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Livre Blanc Collecter les 54 milliards d'euros de bénéfices issus des nouveaux usages de la donnée Sponsorisé par : Microsoft Sebastien Lamour mai 2014 QUELS SONT LES NOUVEAUX BENEFICES POTENTIELS ISSUS

Plus en détail

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO

Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Entreprises Nationales - Internationales - Assurances - Prestataires de services BPO Connectez toutes vos applications Pilotez vos processus métiers POUR UNE CIRCULATION COHERENTE,CONTINUE ET COLLABORATIVE

Plus en détail

Comprendre ITIL 2011

Comprendre ITIL 2011 Editions ENI Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000 Collection DataPro Extrait 54 Comprendre ITIL 2011 Normes et meilleures pratiques pour évoluer vers ISO 20000

Plus en détail

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET

PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Centre national de la recherche scientifique Direction des systèmes d'information REFERENTIEL QUALITE Guide méthodologique PLANIFICATION ET SUIVI D'UN PROJET Référence : CNRS/DSI/conduite-projet/developpement/gestion-projet/guide-planfi-suivi-projet

Plus en détail

Tutoriel - flux de facturation

Tutoriel - flux de facturation 1 of 12 17.01.2007 01:41 Tutoriel - flux de facturation Le schéma ci-dessous illustre le flux de facturation classique : Lors de la création d'une facture, elle possède l'état de brouillon, ce qui veut

Plus en détail

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises

Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises Présentation de l'étude Azetone - Harris Interactive 26 septembre 2014 Agenda Les enjeux du marketing mobile pour les entreprises les priorités & répartitions

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production

Fiche Pratique. Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques ITIL. Club des Responsables d Infrastructures et de Production Fiche Pratique ITIL Club des Responsables d Infrastructures et de Production Améliorer le pilotage des Opérations Informatiques Les Opérations Informatiques sont sensibilisées depuis plusieurs années aux

Plus en détail

NEWSLETTER PARTENAIRES

NEWSLETTER PARTENAIRES Point de vue d experts NEWSLETTER PARTENAIRES N 04 Novembre 2015 Nous avons le plaisir de sortir notre newsletter «partenaires» n 4 du mois de novembre 2015. Cette lettre permet de soutenir et de recommander

Plus en détail

ENQUÊTES AUPRÈS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE COMME SUPPORT ET BASE DE PREUVES POUR L'ÉTUDE DE LA COMMISSION:

ENQUÊTES AUPRÈS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE COMME SUPPORT ET BASE DE PREUVES POUR L'ÉTUDE DE LA COMMISSION: ENQUÊTES AUPRÈS DE CONSOMMATEURS EN LIGNE COMME SUPPORT ET BASE DE PREUVES POUR L'ÉTUDE DE LA COMMISSION: "Identifier les principaux obstacles transfrontaliers pour le Marché Unique Numérique et où ils

Plus en détail

Rapport Analyse Financière

Rapport Analyse Financière BLANC Michaël DEBYSER Antoine L3 Promo 2008 Groupe C Rapport Analyse Financière 1. Bilan de la société LAFIN : Le bilan décrit l état et la répartition du patrimoine de l entreprise à une date donnée.

Plus en détail

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer Compter et gérer 1 / 9 Compter et gérer I. LA NECESSITE D'UNE COMPTABILITE Au-delà des obligations légales qui imposent aux entreprises de tenir une comptabilité, avoir un système comptable au sein de

Plus en détail

+ aliath. aliath fête ses deux ans d'existence au service de la gouvernance

+ aliath. aliath fête ses deux ans d'existence au service de la gouvernance + aliath aliath fête ses deux ans d'existence au service de la gouvernance Créé fin 2011, aliath vient de célébrer son deuxième anniversaire et souhaite en profiter pour faire un premier bilan de son activité

Plus en détail

Le paiement par carte bancaire

Le paiement par carte bancaire Le paiement par carte bancaire & autres paiements alternatifs sur avec ommaire I. Ouvrir un compte p.3 1. Comment installer le paiement par carte bancaire sur ma boutique DaWanda? p.3 II. Questions fréquentes

Plus en détail

PRICEMINISTER. PriceMinister intègre le MV Testing et augmente son chiffre d affaires de 5% 1. Online Intelligence Solutions CASE STUDY

PRICEMINISTER. PriceMinister intègre le MV Testing et augmente son chiffre d affaires de 5% 1. Online Intelligence Solutions CASE STUDY Online Intelligence Solutions PRICEMINISTER PriceMinister intègre le MV Testing et augmente son chiffre d affaires de 5% 1 1 Sur les nouveaux clients CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client PriceMinister

Plus en détail

Automatiser le Test Fonctionnel de Logiciels Embarqués Temps-Réel

Automatiser le Test Fonctionnel de Logiciels Embarqués Temps-Réel White Paper Le logiciel embarqué est au cœur de l'innovation industrielle. Nombre de fonctionnalités d'un produit, qu'elles soient nouvelles ou notablement améliorées, permettent de prendre ou de garder

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

Chapitre 2 : la comptabilité en partie double

Chapitre 2 : la comptabilité en partie double Chapitre 2 : la comptabilité en partie double Les opérations à crédit Les comptes Caisse et Banque ne suffisent pas à décrire les opérations de l'entreprise car certaines génèrent des paiements différés

Plus en détail

ATELIER KPI SITE E-COMMERCE - SITE CONTENU - SITE D ASSISTANCE - SITE COLLECTE D INFOS

ATELIER KPI SITE E-COMMERCE - SITE CONTENU - SITE D ASSISTANCE - SITE COLLECTE D INFOS ATELIER KPI SITE E-COMMERCE - SITE CONTENU - SITE D ASSISTANCE - SITE COLLECTE D INFOS Sophie Parmentier & Nicolas Fayon Pour un pilotage performant de votre activité, on fait le tri dans les indicateurs

Plus en détail

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire?

Travail à faire. 2. Construire le compte de surplus réel (formation et répartition) pour N. Que peut-on en déduire? Cas NACRAY S.A. La société anonyme NACRAY a été créée, il y a plus de vingt ans, par un entrepreneur qui venait de déposer un brevet pour un nouveau type de mobilier de rangement, destiné aussi bien aux

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Les enjeux de l internationalisation e-commerce. Table ronde d expert

Les enjeux de l internationalisation e-commerce. Table ronde d expert Les enjeux de l internationalisation e-commerce Table ronde d expert DAVID CHAOUAT CHANNEL MANAGER INGENICO MIKAEL LE GALLO DIRECTEUR, E-TRANSLATION BY MILEGA TIMOTHÉE RAYMOND DIRECTEUR GÉNÉRAL, EQUINOA

Plus en détail

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance

White Paper ADVANTYS. Workflow et Gestion de la Performance White Paper Workflow et Gestion de la Performance Présentation L automatisation des process combinée à l informatique décisionnelle (Business Intelligence) offre une nouvelle plateforme de gestion pour

Plus en détail

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision

The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Business Analytics The way we see it The Deciding Factor : Big Data et l aide à la décision Ecrit par A propos de l'étude À la demande de Capgemini, l'economist Intelligence Unit a rédigé le rapport intitulé

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Les moteurs de progrès

Les moteurs de progrès MANAGEMENT PILOTAGE Les moteurs de progrès Si le management par les processus connaît une certaine réussite, le pilotage et les processus qui lui sont liés restent précaires. Pourtant là aussi, appliquer

Plus en détail

Les Data Management Platforms (DMP)

Les Data Management Platforms (DMP) (DMP) Un outil marketing précieux pour les annonceurs Par Vihan Sharma, European Data Products Director Acxiom France Better Connections. Better Results. Parole d expert Acxiom Les Data Management Platforms

Plus en détail

Vous avez une problématique, nous avons la solution.

Vous avez une problématique, nous avons la solution. Vous avez une problématique, nous avons la solution. SOMMAIRE Notre agence marketing...3 Etudes & analyses......4 Geomarketing......5 Webmarketing......6 Traitement des données...7 Décisionnel......8 Notre

Plus en détail

Transformation de l'expérience clients par l'amélioration de l'engagement et les communications mobiles

Transformation de l'expérience clients par l'amélioration de l'engagement et les communications mobiles FICO Forum clients Transformation de l'expérience clients par l'amélioration de l'engagement et les communications mobiles Istanbul Londres Madrid Paris Stockholm Vienne Varsovie Transformation de l'expérience

Plus en détail

LANDPARK NETWORK IP LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU

LANDPARK NETWORK IP LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU LANDPARK NETWORK IP Avril 2014 LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU Landpark NetworkIP est composé de trois modules : Un module Serveur, que l'on installe sur n'importe

Plus en détail

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16

Sommaire. Présentation de l étude... 3. Les services de Click to Chat... 5. Ils partagent leurs retours d expérience... 16 Sommaire Présentation de l étude... 3 Objectifs et méthodologie... 3 Les services de Click to Chat... 5 Les canaux de contact... 6 Projets Click to Chat - objectifs et déploiement... 7 L expérience client

Plus en détail

Modèle de maturité en analyse client et en analyse marketing

Modèle de maturité en analyse client et en analyse marketing E-BOOK Modèle de maturité en analyse client et en analyse marketing JOE DALTON, SMARTFOCUS $ INTRODUCTION Présentation Les consommateurs interagissent avec les marques via un nombre croissant de points

Plus en détail

Services de communication et de marketing

Services de communication et de marketing Services de communication et de marketing «La créativité, c'est contagieux. Faites-la circuler.» Albert Einstein Sommaire 2. Sommaire 4. Comment nous pouvons vous aider 6. Services de création documentaire

Plus en détail

Comment relancer la croissance du panier moyen et la conversion?

Comment relancer la croissance du panier moyen et la conversion? Partenaires e-commerce - E-commerce Comment relancer la croissance du panier moyen et la conversion? PROGRAMME Augmentation du panier moyen - Analyse du processus d achat et des critères de choix par le

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

Chaque étape est à prendre en considération. Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution

Chaque étape est à prendre en considération. Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution Chaque étape est à prendre en considération Recommandation pour une meilleure approche de l'attribution Vue d'ensemble Avec l avènement de la publicité en ligne vint la promesse d une nouvelle ère digitale,

Plus en détail

Interview de M. Eric Majois

Interview de M. Eric Majois Interview de M. Eric Majois Quel est votre poste à la Banque Populaire? Je travaille à la Banque Populaire de l Ouest en tant que chef de produit monétique. Je m'occupe de tout ce qui est offre, mise en

Plus en détail

Analyse des données des machines - La meilleure manière d'avancer

Analyse des données des machines - La meilleure manière d'avancer Livre blanc Analyse des données des machines - La meilleure manière d'avancer Détectez plus rapidement les causes premières en exploitant l'apprentissage machine et en automatisant l'analyse des données

Plus en détail

Les Retraites en France

Les Retraites en France Les Retraites en France Pour une Réforme Durable Strategie I Conseil I Digital I Technologie I Operations Une réforme en profondeur Alors que la réforme des retraites fait à nouveau l actualité, il apparaît

Plus en détail

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008 Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Je suis

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

Les autres types de cartes de commande et de règlement

Les autres types de cartes de commande et de règlement CHAPITRE 1 Les autres types de cartes de commande et de règlement La carte d'achat est un outil nouveau pour les collectivités et établissements publics locaux qui demande des aménagements dans les pratiques

Plus en détail

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Livre Blanc Nov 2015 www.maxymiser.fr À l heure où le mobile est devenu monnaie courante et les services

Plus en détail

Déployer une Stratégie Web Globale

Déployer une Stratégie Web Globale Lundi 23 Avril 2012 Déployer une Stratégie Web Globale au service de sa structure Plan de la présentation A) Internet en France aujourd'hui B) Internet : une constellation de moyens à disposition C) Pourquoi

Plus en détail

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82

Présentation Etude Multi Clients Sponsorisée 2015. Camille Marchand, Account Manager c.marchand@pac-online.com 07 63 23 01 82 La transformation numérique des banques : Un levier d innovation pour les banques traditionnelles et en ligne qui souhaitent répondre aux nouveaux enjeux de leurs clients. Présentation Etude Multi Clients

Plus en détail

Modèle Cobit www.ofppt.info

Modèle Cobit www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Modèle Cobit DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire 1. Introduction... 2 2. Chapitre

Plus en détail

Peregrine. AssetCenter. Product Documentation. Solution Asset Tracking. Part No. DAC-441-FR38. Build 49

Peregrine. AssetCenter. Product Documentation. Solution Asset Tracking. Part No. DAC-441-FR38. Build 49 Peregrine AssetCenter Product Documentation Solution Asset Tracking Part No. DAC-441-FR38 Build 49 AssetCenter Copyright 2005 Peregrine Systems, Inc. Tous droits réservés. Les informations contenues dans

Plus en détail

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA

Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA Conception d'un système d'information WEB avec UML Par Ass SERGE KIKOBYA I. Introduction Suite à une demande des étudiants, il m'est apparu intéressant de montrer, à travers un exemple concret, comment

Plus en détail

Réflexion stratégique

Réflexion stratégique Réflexion stratégique Principes généraux... 2 Diagnostic des domaines d'activité... 3 La segmentation... 3 Matrice des activités... 5 Diagnostic des ressources... 8 Fondamentaux... 8 Votre diagnostic de

Plus en détail

Dseptembre 2009 et vous avez été plus d'un millier à nous répondre!

Dseptembre 2009 et vous avez été plus d'un millier à nous répondre! ébut 009 l'anaafa vous donnait la parole en lançant la première enquête de satisfaction de son histoire. L'enquête s'est déroulée de juin à Dseptembre 009 et vous avez été plus d'un millier à nous répondre!

Plus en détail

Système d'administration de réseau. Une interface de gestion unique pour l'ensemble des systèmes et des terminaux

Système d'administration de réseau. Une interface de gestion unique pour l'ensemble des systèmes et des terminaux Système d'administration de réseau Alcatel-Lucent OmniVista 8770 Une interface de gestion unique pour l'ensemble des systèmes et des terminaux SUITE D'APPLICATIONS INTÉGRÉES Aujourd'hui, les entreprises

Plus en détail

Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM

Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM Dossier paru dans la tribune de l'industrie des Editions WEKA N 29 Mars 2006 Améliorer la performance des ressources de la production par la TPM La mise en place d'une démarche TPM nécessite plusieurs

Plus en détail

Le management immobilier intelligent

Le management immobilier intelligent APFM-HELPDESK.com Le management immobilier intelligent Base de données accessible à tous APFM-HELP DESK.com Le management immobilier transparent, efficace et intelligent. Vous pouvez réaliser facilement

Plus en détail

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics?

Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Livre blanc Le Search Analytics Comment optimiser votre stratégie Search grâce au Multitouch Analytics? Nos partenaires: Sommaire Présentation de Mazeberry Introduction au Search Analytics Le Search Engine

Plus en détail

FAITES CONFIANCE AU NUMÉRO 1

FAITES CONFIANCE AU NUMÉRO 1 FAITES CONFIANCE AU NUMÉRO 1 PROFIL DE L'ENTREPRISE CaseWare International Inc. 145 rue King Est, 2e étage Toronto, Ontario, Canada M5C 2Y8 Téléphone: 416-867-9504 Télécopieur: 416-867-1906 Courriel: info@caseware.com

Plus en détail

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte?

Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? GÉNÉRALITÉS Quels sont les acteurs d un système de paiement par carte? NOTA : le système ci-dessus est un système dit à «quatre coins», c est-à-dire, qu il s agit d un système où l émetteur et l acquéreur

Plus en détail

8 étapes pour obtenir des retours client exploitables

8 étapes pour obtenir des retours client exploitables 8 étapes pour obtenir des retours client exploitables Copyright 2012-2014 CFI Group et Interactive Intelligence, Inc. Tous droits réservés. Les noms de marques, de produits et de services mentionnés dans

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

1 La livraison à domicile pour les détaillants Augmenter les ventes et réduire les coûts

1 La livraison à domicile pour les détaillants Augmenter les ventes et réduire les coûts Livraison à domicile pour les détaillants : Augmenter les ventes et réduire les coûts Les détaillants ont passé plusieurs décennies à optimiser l'expérience des consommateurs en magasin. Ils doivent désormais

Plus en détail

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club

«Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Club Réunion des membres du 7 juin 2011 «Outils de gestion pour TPE CRM / ERP» Comment faciliter la gestion journalière d un commerce ou d une TPE par l utilisation d outils TIC? L adoption d outils TIC mais

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

Etape 2 Diagnostic stratégique. Facteurs clés de succès (FCS) Profil de l'entreprise

Etape 2 Diagnostic stratégique. Facteurs clés de succès (FCS) Profil de l'entreprise 1. INTRODUCTION Chapitre 2 : LE DIAGNOSTIC STRATEGIQUE D UNE ACTIVITE Une fois la segmentation stratégique conduite et les segments identifiés, la démarche de l analyse stratégique passe à sa deuxième

Plus en détail