Travail à temps partiel Du nouveau!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travail à temps partiel Du nouveau!"

Transcription

1 Travail à temps partiel Du nouveau! Fiche juridique Travail salarié Le sort de certains travailleurs à temps partiel a été légèrement retouché pendant l été. Essentiellement pour les inciter à accepter un emploi dont le régime de travail est moins favorable que celui qu ils avaient précédemment. Le travailleur devenu chômeur dans un régime de travail à temps partiel peut, s'il reprend le travail, conserver une partie de ses allocations de chômage. C est l article 104 de l arrêt royal du 25 novembre 1991 qui en détermine les conditions. Depuis le 1 er juillet , ce travailleur dispose d un double système d indemnisation. L article 104 se décline en deux temps : le 1 er et le 1 er bis. Le point sur la question! 1 AR du 7 juin 2013 publié au MB du 19 juin 2013 / entrée en vigueur le 1 er juillet 2013

2 L ARTICLE 104, 1 ER Principes En cas de reprise de travail, le nombre de demi-allocations de chômage auquel le chômeur, qui bénéficie de demi-allocations conformément à l article 103, peut prétendre pour le mois considéré, est diminué de : - deux demi-unités pour chaque jour pour lequel il n'a pas droit à des allocations (jours travaillés ou jours fériés rémunérés par un employeur) ou pour chaque samedi assimilé à un jour non-indemnisable et, - une demi-unité pour chaque samedi assimilé à un demi-jour nonindemnisable 2 Depuis la réforme, la durée du travail (Q/S) du nouvel emploi ne doit plus nécessairement être inférieure à la durée du travail de l emploi sur base duquel le travailleur a été indemnisé. Exemples Exemple 1 Données Avant de tomber au chômage, un travailleur était occupé 24 heures/semaine (Q) alors que le régime à temps plein de son entreprise comportait 38 heures/semaine (S). Q/S = 24/38. Ce travailleur avait droit à : Q 12 ou 24 x 12 = 7 S 38 Ce travailleur avait droit à 7 demi-allocations par semaine. Ces demi-allocations sont fictivement réparties sur la semaine de la façon suivante : lu ma me je ve sa di ½ ½ ½ ½ ½ ½ ½ Depuis le 1 er mars 2013, ce travailleur est occupé 18 heures/semaine à raison de 6 heures tous les lundis, mardis et mercredis. 2 AR du 25 nov. 1991, art. 55, 7 et A.M. du 26 nov. 1991, art. 21 2

3 La carte de contrôle C3 (ou carte de pointage) se présente ainsi pour le mois de mars : Carte de contrôle C3 / mars 2013 (horaire inférieur à l horaire précédent) Lu Ma Me Je Ve Sa Di T T T T 0 0 T T T T 0 0 T T T T 0 0 T T T T 0 0 Explications : 0 = journée d inactivité T = journée de travail Solution Le nombre théorique de demi-allocations auquel le travailleur peut prétendre pour ce mois-là s élève à 30 soit : 8 lundis, 4 mardis, 4 mercredis, 4 jeudis, 5 vendredis et 5 samedis. De ce nombre théorique, on déduit 24 demi-allocations soit deux demiallocations par journée de travail biffée et 5 demi-allocations pour les samedis : = 1. Ce travailleur ne conserve plus qu une demi-allocation pour le mois de mars. Exemple 2 Données Q/S initial d un travailleur = 19/38 Ce travailleur avait droit à : Q 12 ou 19 x 12 = 6 S 38 Ce travailleur avait droit à 6 demi-allocations par semaine. Ces demi-allocations sont réparties fictivement de la façon suivante : Lu ma me je ve sa di ½ ½ ½ ½ ½ ½ Ce travailleur conclut un contrat de travail à temps plein portant sur la période du 11 mars au 15 mars

4 Carte de contrôle C3 / mars 2013 : Lu Ma Me Je Ve Sa Di T T T T T Solution Le nombre théorique de demi-allocations auquel le travailleur peut prétendre pour ce mois-là s élève à 26, soit : 4 lundis, 4 mardis, 4 mercredis, 4 jeudis, 5 vendredis et 5 samedis. Ce travailleur conservera 15 demi-allocations pour le mois de mars, soit : 26 demi-allocations 10 (déduction travail) 1 (déduction samedi). L ARTICLE 104 1BIS Principes Le régime d indemnisation visé à l article 104, 1 er peut dans certains cas s avérer peu intéressant pour le travailleur dont le régime de travail est réparti sur un grand nombre de jours. Le législateur a donc proposé un autre système d indemnisation. Depuis le 1 er juillet 2013, le travailleur indemnisé sur base d un emploi à temps partiel peut s il reprend un emploi à temps partiel bénéficier d une allocation de garantie de revenus (AGR). On aligne ces travailleurs sur les travailleurs à temps plein qui pour «échapper au chômage» acceptent un emploi à temps partiel. Ce travailleur n en devient pas pour autant un «travailleur à temps partiel avec maintien des droits». Il ne pourra donc jamais profiter du traitement plus favorable attribué par la réglementation des pensions à ces périodes de travail. Qui peut profiter de cette nouvelle mesure? - Le travailleur occupé à temps partiel depuis le 1 er juillet Le travailleur dont le contrat est encore en cours le 1 er juillet

5 1. Ce travailleur ne peut pas avoir touché des allocations de chômage pendant cette nouvelle occupation. 2. Ce travailleur doit avoir bénéficié de demi-allocations préalablement à la reprise du travail. 3. Ce travailleur doit encore être admissible au chômage sur base de l ancien emploi à temps partiel au moment où il demande l AGR (moins de 3 ans se sont écoulés depuis le dernier jour d indemnisation). Le travailleur a le choix entre les deux techniques d indemnisation. Ce choix est réversible au cours de l occupation. Le passage de l une à l autre formule ne peut se faire qu à partir du premier jour du mois. On applique d office au travailleur l ancienne technique d indemnisation. Si ce dernier opte pour l AGR, il doit en faire la demande. Le travailleur à domicile ne peut bénéficier d une AGR. Conditions à remplir par le candidat à l AGR 1. La durée du travail hebdomadaire ne peut être inférieure à 1/3 de la durée de travail hebdomadaire du travailleur occupé à temps plein, sauf exceptions. 2. La durée du travail hebdomadaire ne peut être supérieure à 4/5 èmes de la durée de travail hebdomadaire du travailleur occupé à temps plein. 3. La rémunération mensuelle brute due pour le nouvel emploi doit être inférieure à : ,38 pour le travailleur âgé d au moins 21 ans ,60 pour le travailleur âgé de moins de 21 ans 4. Rester inscrit comme demandeur d emploi et être disponible sur le marché de l emploi pour un emploi convenable. Définition de l emploi convenable Au sens de cette réglementation, un emploi est jugé convenable lorsque le nombre moyen hebdomadaire d heures de travail offert est égal au nombre d heures de travail qui a été pris en considération pour déterminer le nombre de demi-allocations auquel ce travailleur peut prétendre, augmenté de 6. 5

6 Attestation Il ne doit donc pas demander à son employeur d obtenir un emploi à temps plein qui serait vacant dans l entreprise mais il doit lui fournir une attestation selon laquelle il était considéré comme travailleur à temps partiel volontaire avant son engagement (attestation disponible auprès de l organisme de paiement ou le bureau du chômage). 5. Le travailleur doit demander à son employeur d adapter le contrat en cas de prestation régulière d heures supplémentaires (CCT n 35). Formalités Le travailleur doit se conformer à toutes les formalités prescrites par l article 29 de l arrêté royal du 25 novembre 1991, relatif au travailleur à temps partiel avec maintien des droits. 1. Transmettre dans un délai de 2 mois à dater de la reprise de travail au service régional de l ONEm (C131bis, 1 er, 1 ) : le C131A-travailleur le C131A-employeur (ou version électronique). 2. Transmettre tous les mois au service régional de l ONEm : Le C131B-employeur (ou version électronique) Le C3 temps partiel (carte de pointage) Le travailleur doit se rendre à sa commune pour faire valider le C3- temps partiel pour le mois en cours. Calcul de l AGR Le montant de l AGR est calculé de la même manière que pour le travailleur à temps partiel avec «maintien des droits» ; conformément aux dispositions de l article 131 bis, 1 er, 2bis et 3 de l arrêté royal du 25 novembre AGR = (allocation de référence + montant mensuel du supplément horaire) rémunération nette. Allocation de référence Si le chômeur est un travailleur à temps partiel volontaire, l'allocation journalière est égale au montant de sa demi-allocation comme chômeur 6

7 complet, multiplié par le nombre de demi-allocations auquel il peut prétendre par semaine, et divisé par six. Dans certains cas, il est tenu compte d'une allocation journalière théorique supérieure à l'allocation journalière normale : Si le chômeur est travailleur ayant charge de famille ou isolé et que l'allocation "théorique" est une allocation des phases 21, 22, 23 ou 24 ou une allocation forfaitaire, l'allocation de référence est alors égale au montant de la phase 2A ; Si le chômeur est cohabitant et que l'allocation "théorique" est une allocation des phases 21, 22, 23 ou 24, l'allocation de référence est alors égale au montant de la phase 2A. Exemple Un travailleur à temps partiel, devenu chômeur, a droit à 9 demi-allocations par semaine. Le montant d une demi- allocation s élève à 24,30 (Cat.60 N12). L allocation de référence = 24,30 x 9/6 = 218,7/6 = 36,45 Le supplément horaire Le supplément horaire consiste en un montant forfaitaire. Depuis le 1 er avril 2013, il s élève à 3,05 EUR. Seules les heures qui dépassent le 1/3 d'un horaire à temps plein (12,66h/38) donnent droit à un supplément horaire. Cette condition est imposée par l article 11bis, alinéa 4 et suivants, de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail (arrêté royal du 25 novembre 1991, art. 29). Calcul de l AGR / Exemple Un travailleur à temps partiel, devenu chômeur, a droit à 9 demi-allocations par semaine. Il reprend le travail à raison de 15h/semaine et touche un revenu brut = 720,00 (revenu net réel = 671,16 et revenu net théorique (sans bonus à l emploi) = 625,9 ) Il travaille 4h tous les lundis, mardis et 7 heures les mercredis. Le montant d une demi- allocation s élève à 24,30 (Cat.60 N12). L allocation journalière de référence = 24,30 x 9/6 = 218,7/6 = 36,45 7

8 L allocation mensuelle de référence = (36,45 x 26) = 947,7 AGR = 947,7 +( [(15 x 4,3333) - 55] x 3,05) 625,9 = 947,7 + [(65 55) x 3,05] 625,9 = (947,7 + 30,5) 625,9 = 978,2 625,9 = 352,3 brut (ou 316,75 net) Si on appliquait à ce travailleur l article 104, 1, il toucherait : 38 demi-allocations (pour le mois de mars) 24 (12 x 2) demi-allocations 5 (samedis) = 9 demi-allocations. Il touchera: 9 x 24,30 = 218,7. Indemnisation du travailleur à l issue de son contrat à temps partiel À l'issue du contrat pendant lequel le travailleur a touché des allocations de chômage ou une AGR, le travailleur qui devient à nouveau chômeur complet est indemnisé sur la base du régime d'indemnisation fixé antérieurement (montant et taux). Lorsque la durée de la reprise de travail atteint au moins 12 mois, le régime d'indemnisation hebdomadaire est fixé sur la base de ce régime de travail pour autant qu'il soit plus favorable. Martine Berckmans Octobre 2013 Pour toute question, contactez le service Emploi-Sécurité sociale de l Atelier des Droits Sociaux 4 rue de la Porte rouge 1000 Bruxelles Tel. : 02/ ou 02/

Déclaration d activité bénévole et gratuite pour un particulier

Déclaration d activité bénévole et gratuite pour un particulier Déclaration d activité bénévole et gratuite pour un particulier Pourquoi cette déclaration? Vous êtes chômeur ou chômeur avec complément d entreprise (anciennement prépensionné) et vous souhaitez exercer

Plus en détail

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de l INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI (avec une carte de contrôle C3C) document d information Version 3.1 01.04.2015 C3C Cette feuille info

Plus en détail

Déclaration d une activité bénévole pour le compte d une organisation non commerciale

Déclaration d une activité bénévole pour le compte d une organisation non commerciale Déclaration d une activité bénévole pour le compte d une organisation non commerciale Pourquoi cette déclaration? Vous êtes chômeur ou chômeur avec complément d entreprise (anciennement prépensionné) et

Plus en détail

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions

Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions Pacte de solidarité entre générations Exécution Doc n 3 Arrêté royal du 9 mars 2006 Outplacement et sanctions 1. L outplacement de quoi s agit-il? «L outplacement», aussi appelé reclassement professionnel,

Plus en détail

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012

SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 FLASH N 46-01/10/2012 SALAIRES ET INDEMNITES AU 01.10.2012 ADAPTATION DES SALAIRES ET INDEMNITES à dater du 1 er octobre 2012 Pour les employés (CP 226), conformément à l accord sectoriel 2011-2012 et

Plus en détail

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux

Les plans sociaux. Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Formations CNC - Frédéric Baudoux Les plans sociaux Pas de définition Pas de Loi Pas de monopole des syndicats CCT n 24 article 6 Participation des membres du conseil d entreprise CCT

Plus en détail

Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014

Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Ouvriers - Employés Nouvelles règles de licenciement à partir du 1 er janvier 2014 Session d information pour l Institut des Réviseurs d Entreprises Henri-François Lenaerts Avocat - Associé Gaëlle Willems

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

PRECOMPTE PROFESSIONNEL. à partir du 1 janvier 2015. www.cgslb.be

PRECOMPTE PROFESSIONNEL. à partir du 1 janvier 2015. www.cgslb.be PRECOMPTE PROFESSIONNEL à partir du 1 janvier 2015 www.cgslb.be E.R. : Jan Vercamst Boulevard Poincaré 72-74 1070 Bruxelles 2015/02 Précompte professionnel à partir du 1er janvier 2015 Les barèmes du précompte

Plus en détail

Pouvoir d achat - 124. Revenu mensuel en Autriche. Tableau: Revenu mensuel en Autriche Valide au 31 mars 2009

Pouvoir d achat - 124. Revenu mensuel en Autriche. Tableau: Revenu mensuel en Autriche Valide au 31 mars 2009 Revenu mensuel en Autriche ans d expérience, a) célibataire et b) marié et père de 2 enfants c) et d) sans revenir chaque jour à la maison et preste 5 heures supplémentaires Tableau: Revenu mensuel en

Plus en détail

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter

Le travail à temps partiel Les pièges à éviter Le travail à temps partiel Les pièges à éviter 1 HOMMES - FEMMES Les références aux personnes et fonctions au masculin visent naturellement aussi bien les hommes que les femmes. FR-NL Deze brochure is

Plus en détail

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE»

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE» FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET D AU MOINS 50» ANS QUI BENEFICIE DE LA «DISPENSE MINIMALE» (avec une carte de contrôle C3D-mini) Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

Fiche info financière assurance-vie pour une combinaison des branches 21

Fiche info financière assurance-vie pour une combinaison des branches 21 branches 21 CAMBIO 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie combinant un rendement garanti (branche 21) et un rendement lié à des fonds d investissement (branche 23). Cambio garantit des prestations

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE DES ADMINISTRATIONS PROVINCIALES ET LOCALES INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSSAPL O N S S A P L Trimestre : 2014-02 6. Mesures pour l emploi et réduction

Plus en détail

Les heures supplémenta ires. Février 2014. Consultez notre site ucm.be

Les heures supplémenta ires. Février 2014. Consultez notre site ucm.be Les heures supplémenta ires Février 2014 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI»

FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI» FEUILLE INFO «DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE CHÔMEUR COMPLET DISPENSE DE L INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI» (avec une carte de contrôle C3C) Cette feuille info vous offre un aperçu de vos droits

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

Dispositions diverses entre 1988 et 2004 : Augmentations barémiques et primes liées aux accords sectoriels

Dispositions diverses entre 1988 et 2004 : Augmentations barémiques et primes liées aux accords sectoriels CCT I1A Dispositions diverses entre 1988 et 2004 : Augmentations barémiques et primes liées aux accords sectoriels 1. Accord 2003-2004 1 Prime unique Principe : Les employeurs octroient aux travailleurs

Plus en détail

Save Plan 1. Type d assurance-vie

Save Plan 1. Type d assurance-vie Save Plan 1 Type d assurance-vie Garanties Assurance-vie dont les primes nettes (à savoir les primes, compte non tenu des taxes sur primes, des frais d entrée et d éventuelles primes pour garanties additionnelles)

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION

REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION REDUCTION ONSS TRAVAILLEURS LICENCIES DANS LE CADRE DE RESTRUCTURATION SERVICES DES CONSEILLERS EN RESSOURCES HUMAINES ARLON Espace Didier, Rue de Diekirch, 38-6700 ARLON Tel. 063/67 03 56 - Fax 063/67

Plus en détail

VADE MECUM DU CCFFMG (V.08.05.2010)

VADE MECUM DU CCFFMG (V.08.05.2010) VADE MECUM DU CCFFMG (V.08.05.2010) 1. LA LOI La formation du candidat MG a lieu entre autre en application des arrêtés suivants : 1. l AR du 17 juillet 2009 fixant le montant et les modalités de paiement

Plus en détail

Update@Work. Pensions complémentaires dans la loi du 15.5.2014 portant des dispositions diverses. Actualité en matière de gestion des RH

Update@Work. Pensions complémentaires dans la loi du 15.5.2014 portant des dispositions diverses. Actualité en matière de gestion des RH Aon Hewitt Update@Work Août 2014 - Numéro 5 10 ème année Actualité en matière de gestion des RH Table des matières 01 Sortie 03 Régime multi-organisateurs 03 Banque de données relative aux pensions complémentaires

Plus en détail

Le Contrat premier emploi

Le Contrat premier emploi www.far.be Le Contrat premier emploi Marie Greffe Septembre 06 Historique En 1999, afin de stimuler le travail des jeunes, Laurette Onkelinx (PS), alors ministre de l Emploi, lance l idée d un «Plan Rosetta»,

Plus en détail

EN PRATIQUE. En incapacité de travail et maintenant?

EN PRATIQUE. En incapacité de travail et maintenant? EN PRATIQUE En incapacité de travail et maintenant? Une brochure des Mutualités Libres Rue Saint-Hubert, 19-1150 Bruxelles T 02 778 92 11 - F 02 778 94 04 commu@mloz.be Photos > Isopix www.mloz.be ( )

Plus en détail

Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date :

Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date : Options pour le paiement tenant lieu d indemnité de départ Estimation seulement Date : Renseignements de l employé Nom : Statut : Indéterminé Terme CIDP : BP/ministère/liste de paie : Salaire annuel (poste

Plus en détail

CAMELEON JUNIOR CAMELEON Dynamico JUNIOR

CAMELEON JUNIOR CAMELEON Dynamico JUNIOR CAMELEON JUNIOR CAMELEON Dynamico JUNIOR CAMELEON JUNIOR - CAMELEON Dynamico JUNIOR 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie combinant un rendement garanti (branche 21) et un rendement lié à des

Plus en détail

CCFFMG Asbl. Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale

CCFFMG Asbl. Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale CCFFMG Asbl Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale Base Légale : 3 AR & 1 AM AR du 17.07.2009 fixant le montant et modalités de paiement de l indemnité pour les candidats-médecins

Plus en détail

Invest 1. Type d assurance-vie

Invest 1. Type d assurance-vie Invest 1 Type d assurance-vie Garanties Public cible Assurance-vie dont la prime nette (à savoir la prime, hors taxes sur les primes et frais d entrée) est placée en tout ou en partie sur un ou plusieurs

Plus en détail

Invest 1. Type d assurance-vie

Invest 1. Type d assurance-vie Invest 1 Type d assurance-vie Garanties Public cible Assurance-vie dont la prime nette (à savoir la prime, hors taxes sur les primes et frais d entrée) est placée en tout ou en partie sur un ou plusieurs

Plus en détail

Version 14-01-2015 PARTIE X Titre II La retenue pour le fonds des pensions de survie

Version 14-01-2015 PARTIE X Titre II La retenue pour le fonds des pensions de survie Version 14-01-2015 PARTIE X Titre II La retenue pour le fonds des pensions de survie 1. Bases légales et réglementaires 2. Les cotisations pour la pension 2.1 La cotisation de l employeur 2.2 La cotisation

Plus en détail

Formulaire n 1 : Identification de la structure

Formulaire n 1 : Identification de la structure FICHE TECHNIQUE 1 Formulaire n 1 : Identification de la structure Nom du gestionnaire Dans le cas d un gestionnaire gérant plusieurs structures, merci d indiquer le nom de l organismemère. Nom de la structure

Plus en détail

Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg

Information à l intention du personnel de l Etat de Fribourg Direction des finances Finanzdirektion Service du personnel et d'organisation Amt für Personal und Organisation CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG Information à l intention du personnel de l Etat de

Plus en détail

I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité

I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité CIRCULAIRE AUX KINESITHERAPEUTES 2008/1 SOINS DE SANTE Correspondant : Tél. : 02/739.74.79 E-mail : kine@inami.fgov.be Website : www.inami.be

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015

CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - En vigueur à partir du 23 mars 2015 Article 1. Terminologie CONDITIONS PARTICULIERES RELATIVES A LA FACILITE DE CAISSE I - La Banque : bpost banque S.A. Rue du Marquis 1 bte 2-1000 Bruxelles, TVA BE 0456.038.471, RPM Bruxelles qui agit en

Plus en détail

CCFFMG Asbl. Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale

CCFFMG Asbl. Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale CCFFMG Asbl Centre de Coordination Francophone pour la Formation en Médecine Générale Base Légale : 3 AR et 1 AM AR du 17.07.2009 fixant le montant et les modalités de paiement de l indemnité pour les

Plus en détail

Règlement du Parlement wallon relatif aux indemnités des membres du Parlement wallon. adopté par l'assemblée le 26 mars 2014

Règlement du Parlement wallon relatif aux indemnités des membres du Parlement wallon. adopté par l'assemblée le 26 mars 2014 Règlement du Parlement wallon relatif aux indemnités des membres du Parlement wallon adopté par l'assemblée le 26 mars 2014 Chapitre 1er. De l'indemnité parlementaire Article 1 er. 1er. Le montant de l'indemnité

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Que coûte un salaire?

Que coûte un salaire? Que coûte un salaire? Que coûte un salaire artistique? Depuis la réforme du statut social entré en vigueur au 1 er juillet 2003, on se perd en conjecture sur l application des nouvelles règles de calcul

Plus en détail

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi

La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi La prépension conventionnelle, article du SPF Emploi Introduction La prépension est un régime créé en 1974 qui permet, sous certaines conditions, à un travailleur licencié de compléter les allocations

Plus en détail

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile

fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile fiche pratique Les salaires de votre salarié à domicile (Hors assistant maternel agréé) Vous recrutez un(e) salarié(e) pour vous aider à entretenir votre domicile et repasser votre linge. Vous souhaitez

Plus en détail

Formulaire n 1 : Identification de la structure

Formulaire n 1 : Identification de la structure FICHE TECHNIQUE 1 Formulaire n 1 : Identification de la structure Nom du gestionnaire Dans le cas d un gestionnaire gérant plusieurs structures, merci d indiquer le nom de l organismemère. Nom de la structure

Plus en détail

LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION D'UN SALAIRE MENSUEL GARANTI A CERTAINS EMPLOYES EN CAS

LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION D'UN SALAIRE MENSUEL GARANTI A CERTAINS EMPLOYES EN CAS CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 13 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 13 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT L'OCTROI

Plus en détail

CALCUL ALLOCATION DE FIN D'ANNEE

CALCUL ALLOCATION DE FIN D'ANNEE CALCUL ALLOCATION DE FIN D'ANNEE 2013 5 novembre 2013 SPF FINANCES - TRESORERIE SERVICE PAIEMENTS TRAITEMENTS & PENSIONS AVENUE DES ARTS, 30 1040 BRUXELLES www.traitements.fgov.be TABLE DES MATIERES Table

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps

7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes: ne

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE?

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE? DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) document d information Version 1 01.04.2015 C3A36 Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

Titre II. Le régime des travailleurs indépendants

Titre II. Le régime des travailleurs indépendants Titre II. Le régime des travailleurs indépendants I. Champ d application Dans ce domaine (1), il y a lieu de faire la distinction entre les personnes qui sont assujetties aux quatre secteurs, celles qui

Plus en détail

Catégorie de salariés

Catégorie de salariés Catégorie de salariés Contractuellement, les catégories de salariés sont définies par le code CPN (catégorie professionnelle normalisée) et le libellé de la catégorie. Ces valeurs n étant pas connues dans

Plus en détail

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL

DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- MENSUEL GARANTI AUX OUVRIERS EN CAS D'INCAPACITE DE TRAVAIL CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 12 BIS DU 26 FEVRIER 1979 ADAPTANT A LA LOI DU 3 JUILLET 1978 RELATIVE AUX CONTRATS DE TRAVAIL, LA CONVENTION COLLEC- TIVE DE TRAVAIL N 12 DU 28 JUIN 1973 CONCERNANT

Plus en détail

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi

L accès. formation. à la. des. demandeurs d emploi L accès à la formation des demandeurs d emploi Novembre 2005 Avant de se lancer : bâtir son projet professionnel Le projet d action personnalisé (PAP) Tous les demandeurs d emploi inscrits à l Anpe, qu

Plus en détail

Mise à jour 17/04/2012

Mise à jour 17/04/2012 Mise à jour 17/04/2012 Le maintien de salaire Incidence sur le bulletin de paye CCB 21 mai 2010 En application des dispositions de la convention collective du 21mai 2010 Note de synthèse réalisée par les

Plus en détail

Surveillance dosimétrique Note législative

Surveillance dosimétrique Note législative VL/NB Bruxelles, le 17 mars 2014 Surveillance dosimétrique Note législative 1 Un nouveau texte de loi vient de paraître. Il s agit de : Loi du 26 janvier modifiant la loi du 15 avril 1994 relative à la

Plus en détail

Le transfert d entreprise et l outsourcing pour faire face à la crise: aspects sociaux. Formation CNC 6 juin 2013 Frédéric Baudoux

Le transfert d entreprise et l outsourcing pour faire face à la crise: aspects sociaux. Formation CNC 6 juin 2013 Frédéric Baudoux Le transfert d entreprise et l outsourcing pour faire face à la crise: aspects sociaux Formation CNC 6 juin 2013 Frédéric Baudoux Plan Section 1. Le champ d application matériel de la directive 2001/23

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 69 DU 17 JUILLET 1998 DETERMINANT LES REGLES DE CONVERSION ET D'ARRONDI EN EURO A APPLIQUER

CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 69 DU 17 JUILLET 1998 DETERMINANT LES REGLES DE CONVERSION ET D'ARRONDI EN EURO A APPLIQUER CONVENTION COLLECTIVE DE TRAVAIL N 69 DU 17 JUILLET 1998 DETERMINANT LES REGLES DE CONVERSION ET D'ARRONDI EN EURO A APPLIQUER AUX MONTANTS DES BAREMES, PRIMES, INDEMNITES ET AVANTAGES ------------ RAPPORT

Plus en détail

Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul

Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul Avantage de toute nature - voitures de société - nouveau modèle de calcul A partir du 1er janvier 2010, l'avantage imposable ne dépendra désormais plus des CV fiscaux mais de l'émission de CO 2 et du coefficient

Plus en détail

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be

CGSLB. grande distribution. www.cgslb.be CGSLB grande distribution www.cgslb.be Sommaire Avant-propos... 3 Conditions de travail et de salaire... 5 Salaires minimums sectoriels... 5 Augmentation du pouvoir d achat période 2009 2010...5 Prime

Plus en détail

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS

INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS OFFICE NATIONAL DE SÉCURITÉ SOCIALE INSTITUTION PUBLIQUE DE SÉCURITÉ SOCIALE INSTRUCTIONS ADMINISTRATIVES AUX EMPLOYEURS ONSS O N S S Trimestre : 2010-04 La notion de rémunération Table des matières Description....

Plus en détail

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012

Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Chômage économique pour les employés à partir du 1er janvier 2012 Contexte et entrée en vigueur A la suite de la crise économique mondiale, un certain nombre d'actions de crise temporaires ont été entreprises.

Plus en détail

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après.

Il est fixé à 6% de la masse salariale en 2014 (contre 4% en 2013) de l entreprise selon un mode de calcul présenté ci-après. Crédit d Impôt Compétitivité et Emploi (CICE) : Base de calcul et Montant N hésitez pas à consulter la circulaire ci-jointe intitulée «CICE COMMENT L OBTENIR» celle-ci vous informant sur les modalités

Plus en détail

SPECIMEN. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Assistante Maternelle. Entre l employeur. et le salarié. adh@fepem.fr

SPECIMEN. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Assistante Maternelle. Entre l employeur. et le salarié. adh@fepem.fr Modèle de contrat de travail à durée indéterminée Assistante Maternelle Entre l employeur Madame Mademoiselle Monsieur NOM :... Prénom :... Adresse :... En qualité de (père mère tuteur ou autre) :... N

Plus en détail

FAQ Mesures de fin de carrière

FAQ Mesures de fin de carrière FAQ Mesures de fin de carrière Accord relatif aux secteurs fédéraux de la santé du 26 avril 2005 conclu entre le gouvernement fédéral et les organisations représentatives du secteur privé non marchand

Plus en détail

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014.

Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Les changements sur la feuille de paie en 2014 2014-01-03 00:00:00 Comme chaque début d année, voici les principales informations à connaître pour établir la feuille de paie à partir de janvier 2014. Barèmes

Plus en détail

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322

CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 CCN du 15 mars 1966 - Avenant 322 Mémento Prestations Sommaire Rappel des garanties 3 Page Détermination du salaire de référence 5 Constitution et prise en charge des dossiers Arrêts de travail 8 Constitution

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations

Banque européenne d investissement. Mieux connaître vos prestations Juin 2012 La présente brochure est un simple document d'information. Elle doit être lue en conjonction avec les documents réglementaires applicables et n'est donc pas susceptible, en tant que telle, de

Plus en détail

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement Les frais de déplacement Février 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, JeanBenoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 29/01/2015 La reproduction,

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

La sécurité sociale de l'indépendant

La sécurité sociale de l'indépendant Allianz Prévoyance La sécurité sociale de l'indépendant Edition 2015 Tous les montants dans cette brochure sont exprimés en euros. 4 7 9 16 17 18 Cotisations de la sécurité sociale Incapacité de travail

Plus en détail

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ----------------------------------------

A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- A V I S N 1.938 ----------------------- Séance du lundi 27 avril 2015 ---------------------------------------- Convention collective de travail n 118 du 27 avril 2015 fixant, pour 2015-2016, le cadre interprofessionnel

Plus en détail

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés

Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés Le remboursement des frais de transport domicile lieu de travail des salariés En résumé A compter du 1 er janvier 2009 : Tous les employeurs de France (et non plus seulement les employeurs employant des

Plus en détail

Service Public Fédéral FINANCES ---------------------------------------- Expertise et support stratégique. Bruxelles, le 11 décembre 2012

Service Public Fédéral FINANCES ---------------------------------------- Expertise et support stratégique. Bruxelles, le 11 décembre 2012 Service Public Fédéral FINANCES ---------------------------------------- Expertise et support stratégique Bruxelles, le 11 décembre 2012 Administration des Affaires Fiscales ----------------------------------------

Plus en détail

Négociation assurance-chômage

Négociation assurance-chômage Négociation assurance-chômage Proposition de document-cadre pour l accord national interprofessionnel relatif à l indemnisation du chômage 1 Eléments synthétiques de diagnostic Créé et géré par les partenaires

Plus en détail

Règles applicables pour le calcul du précompte professionnel dû à la source sur les revenus payés ou attribués à partir du 1 er janvier 2008

Règles applicables pour le calcul du précompte professionnel dû à la source sur les revenus payés ou attribués à partir du 1 er janvier 2008 Règles applicables pour le calcul du précompte professionnel dû à la source sur les revenus payés ou attribués à partir du 1 er janvier 2008 (Arrêté royal d'exécution du Code des impôts sur les revenus

Plus en détail

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps

Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps Rencontres de février 2013 CCT 103 Le crédit temps CNC - Frédéric Baudoux Plan 1. Trois types de crédit-temps Le crédit-temps sans motif Le crédit-temps complémentaire avec motif Le crédit-temps de fin

Plus en détail

NOTIONS PECUNIAIRES (Livre I - Titre XV)

NOTIONS PECUNIAIRES (Livre I - Titre XV) NOTIONS PECUNIAIRES (Livre I - Titre XV) Echelle barémique en fonction du niveau : 5 niveaux (4-3 - 2-2+ - 1) Chaque nouvel agent débute avec 0 année d'ancienneté sauf : - valorisation de prestations antérieures

Plus en détail

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Administration des Affaires Fiscales

ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES. Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Administration des Affaires Fiscales 1 Règles d'indexation ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL FINANCES Service d'encadrement Expertise et Support Stratégiques Administration des Affaires Fiscales Avis relatif à l'indexation automatique

Plus en détail

09 Migration - Politique d asile

09 Migration - Politique d asile 01 Fiscalité 02 Prévention - Sécurité 03 Lutte contre la pauvreté 04 Environnement - Energie - Climat 05 Mobilité 06 Emploi 07 Santé 08 Logement 09 Migration - Politique d asile 10 Beliris INITIATEUR

Plus en détail

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un

Dans ce document, vous trouverez toutes les informations utiles pour remplir le formulaire : QUE dois-je faire pour recevoir un Madame, Monsieur, Ce formulaire vous permet, si vous habitez avec votre famille en Belgique, de demander un PROVISOIRE aux allocations familiales en tant que : - Chômeur de longue durée (minimum 6 mois)

Plus en détail

Voitures de société : le moment des accords

Voitures de société : le moment des accords Voitures de société : le moment des accords R. LASSAUX 5.000 ou 7.500 km, selon que les trajets domicile-lieu de travail sont de 25 km ou plus, voici, en règle générale, les nouvelles bases forfaitaires

Plus en détail

Hofstraat 15 2000 Anvers Tél. : 03 222 40 10 - Fax : 03 222 40 19 info@kunstenloket.be www.kunstenloket.be LE STATUT D ARTISTE TABLE DES MATIERES

Hofstraat 15 2000 Anvers Tél. : 03 222 40 10 - Fax : 03 222 40 19 info@kunstenloket.be www.kunstenloket.be LE STATUT D ARTISTE TABLE DES MATIERES Hofstraat 15 2000 Anvers Tél. : 03 222 40 10 - Fax : 03 222 40 19 info@kunstenloket.be www.kunstenloket.be LE STATUT D ARTISTE TABLE DES MATIERES 1. LE STATUT D ARTISTE 1.1. Introduction 1.2. Salarié 1.2.1.

Plus en détail

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82)

Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) Outplacement, obligations légales et outil de management (cct n 51 et cct n 82) INTRODUCTION Il est préférable d éviter un licenciement que de remédier aux conséquences de celuici. Quelle qu en soit la

Plus en détail

TEMPS PARTIEL Principe général : Quotité de temps partiel Rémunération : 50 % 50 % ; 60 % 60 % ; 70 % 70 % ; 80 % 85,7 % ; 90 % 91,4 %

TEMPS PARTIEL Principe général : Quotité de temps partiel Rémunération : 50 % 50 % ; 60 % 60 % ; 70 % 70 % ; 80 % 85,7 % ; 90 % 91,4 % Syndicat Indépendant Académique de l Enseignement Secondaire Aix-Marseille Syndicat - national - Indépendant de l Enseignement du Second degré Fédération Autonome de l Education Nationale TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Mes droits aux vacances. ... en survol

Mes droits aux vacances. ... en survol Mes droits aux vacances... en survol AVERTISSEMENT Cette brochure de vulgarisation expose des réglementations parfois complexes. Dès lors, il se pourrait que certains cas spécifiques n y soient pas traités.

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

Les primes de fin d'année 2014 dans le secteur à profit social

Les primes de fin d'année 2014 dans le secteur à profit social Les primes de fin d'année 2014 dans le secteur à profit social 2 DECEMBRE 2014 Le mois de décembre annonce traditionnellement le paiement d une prime (ou allocation) de fin d année aux travailleurs. Un

Plus en détail

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois,

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois, 1. Généralités. Parents employeurs d une assistante maternelle Vos obligations: Employer une assistante maternelle agréée par le Conseil Général, bénéficiant d un suivi par le service de PMI et recevant

Plus en détail

Tableau des montants forfaitaires valable depuis le 1 er avril 2015 (O.N.S.S.) Type de frais Montants Conditions. 0,3468 EUR/km.

Tableau des montants forfaitaires valable depuis le 1 er avril 2015 (O.N.S.S.) Type de frais Montants Conditions. 0,3468 EUR/km. Tableau des montants forfaitaires valable depuis le 1 er avril 2015 (O.N.S.S.) Type de frais Montants Conditions Déplacements domicile - lieu de travail et professionnels avec la voiture 0,3468 EUR/km

Plus en détail

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales?

Avril 2015 - n 82. Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? Avril 2015 - n 82 Bulletin d Information pour Indépendants Contenu p 1-2 Pourquoi payez-vous des cotisations sociales? p 2 Cotisations provisoires légales: brève présentation p 3 Demande de dispense pour

Plus en détail

II. Le régime des travailleurs salariés C. Statistiques 7. Chômage (ONEm)

II. Le régime des travailleurs salariés C. Statistiques 7. Chômage (ONEm) 7. Chômage, activation du chômage, prépension, interruption de carrière et crédit-temps 7.0 Note méthodologique Les principales conditions pour bénéficier d'allocations de chômage sont les suivantes :

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

Historique des «cotisations CAVIMAC» 1

Historique des «cotisations CAVIMAC» 1 Historique des «cotisations CAVIMAC» 1 des cotisations de juillet 2008 à juin 2009 Libellé Base assuré assuré collectivi té collectivité Cotisation maladie CAVIMAC 1 321.00 0.75 9.91 13.10 173.05 et contribution

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise

Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider. Le Syndicat libéral est là pour vous aider. fermeture de votre entreprise Fermeture? Faillite? Le Syndicat libéral est là pour vous aider Le Syndicat libéral est là pour vous aider Introduction L entreprise qui vous occupe a été déclarée en faillite. Certes, il s agit d un coup

Plus en détail

Réformes socio-économiques

Réformes socio-économiques Réformes socio-économiques Le 27 novembre 2011, suite à la dégradation de la note belge par l agence Standard & Poor s, les six partis ont conclu, dans l urgence, un accord sur le budget et sur la réforme

Plus en détail

R2 Gestion des données du répertoire des employeurs ONSSAPL

R2 Gestion des données du répertoire des employeurs ONSSAPL R2 Gestion des données du répertoire des employeurs ONSSAPL Au moyen de ce formulaire, vous pouvez mentionner, en tant qu'employeur: 1. les adaptations à vos données d'identification dans le répertoire

Plus en détail

PROSPECTUS N 1 CRÉDIT À LA CONSOMMATION

PROSPECTUS N 1 CRÉDIT À LA CONSOMMATION PROSPECTUS N 1 CRÉDIT À LA CONSOMMATION PRÊT À TEMPÉRAMENT ÉTABLI PAR ACTE AUTHENTIQUE PRÊT À TEMPÉRAMENT D'APPLICATION À DATER DU 01.06.2006 CREDIMO S.A. Weversstraat 6-8-10 1730 ASSE Tél. +32(0)2 454

Plus en détail

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia

Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs. Elleboudt Laetitia Nouvelle Loi sur le Volontariat Droits et Devoirs 2008 Elleboudt Laetitia La nouvelle Loi relative aux droits des volontaires A qui, à quoi et où s applique la nouvelle loi? Quel traitement fiscal pour

Plus en détail

L apprentissage dans les entreprises de garage

L apprentissage dans les entreprises de garage 1 L apprentissage dans les entreprises de garage C.P 112 www.ipv-ifp.be Formations possibles et durée : Aide mécanicien voitures (24 mois) Mécanicien voitures (12 mois) Mécanicien poids lourds (24 mois)

Plus en détail