Direction de l évaluation médicale, économique et de santé publique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Direction de l évaluation médicale, économique et de santé publique"

Transcription

1 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 septembre 2008 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 05/12/2002 (JO du 13/12/2002) VIRAFERONPEG 50 µg/ 0.5 ml, poudre et solvant pour solution injectable B/1 : code CIP B/4 : code CIP VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli de 50 µg B/1 : code CIP B/4 : code CIP VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli de 80 µg B/1 : code CIP B/4 : code CIP VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli de 100 µg B/1 : code CIP B/4 : code CIP VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli de 120 µg B/1 : code CIP B/4 : code CIP VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli de 150 µg B/1 : code CIP B/4 : code CIP Laboratoires SCHERING-PLOUGH Peginterféron alfa 2b L03AB10 (peginterféron alfa-2b) Liste I Médicaments soumis à une prescription initiale semestrielle réservée aux spécialistes et/ou aux services spécialisés en gastro-entérologie, hépatologie, médecine interne ou infectiologie. Renouvellement non restreint. Date de l'amm initiale (monothérapie) : 29 mai 2000 Date du dernier rectificatif d AMM examiné par la Commission de la Transparence : 13 juin 2007(patients naïfs co-infectés avec une infection VIH stable) Motif de la demande : renouvellement de l'inscription sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux Direction de l évaluation médicale, économique et de santé publique 1

2 Indications Thérapeutiques : «ViraferonPeg est indiqué dans le traitement des patients adultes atteints d hépatite C chronique possédant des transaminases élevées en l absence de décompensation hépatique et ayant un ARN-VHC sérique positif ou des anticorps anti-vhc positifs, y compris les patients naïfs co-infectés avec une infection VIH stable. La meilleure façon d utiliser ViraferonPeg dans cette indication est de l associer à la ribavirine. Cette association est indiquée chez les patients naïfs y compris les patients co-infectés avec une infection VIH stable. Elle est également indiquée chez les patients qui ont préalablement répondu (avec normalisation des ALAT à la fin du traitement) à l interféron alpha en monothérapie et qui ont ensuite rechuté. L interféron en monothérapie, dont ViraferonPeg, est indiqué principalement en cas d intolérance ou de contre-indication à la ribavirine. Se reporter également au Résumé des Caractéristiques du Produit (RCP) de la ribavirine lorsque ViraferonPeg est utilisé en association avec la ribavirine». Posologie : cf. R.C.P. «Le traitement doit être initié et suivi uniquement par un médecin expérimenté dans le traitement des patients ayant une hépatite C. ViraferonPeg doit être administré en injection sous-cutanée hebdomadaire. La dose administrée dépend de son utilisation en association avec la ribavirine ou en monothérapie. Traitement combiné ViraferonPeg 1,5 microgrammes/kg/semaine avec des gélules de ribavirine. La dose requise de 1,5 µg/kg de ViraferonPeg à utiliser en association avec la ribavirine peut être administrée en fonction du poids du patient avec le dosage adapté de ViraferonPeg stylo/flacon cf tableau RCP. Les gélules de ribavirine sont administrées par voie orale quotidiennement en deux prises au moment des repas (matin et soir). Durée du traitement : Prédictibilité d une réponse virologique prolongée : Les patients de génotype 1 qui n ont pas eu de réponse virologique à la 12ème semaine de traitement ont peu de chance de devenir des répondeurs avec réponse virologique prolongée. Génotype 1 : Pour les patients présentant une réponse virologique à la 12ème semaine, le traitement doit être poursuivi 9 mois de plus (soit une durée totale de 48 semaines). Dans le sous-groupe de patients de génotype 1 avec une faible charge virale (< UI/ml) ayant un taux d ARN-VHC indétectable à la 4ème semaine de traitement et restant indétectable à la 24ème semaine, le traitement peut soit être arrêté après ces 24 semaines de traitement soit être poursuivi 24 semaines supplémentaires (soit une durée totale de traitement de 48 semaines). Cependant, un traitement d une durée de 24 semaines peut être associé à un risque plus élevé de rechute par rapport à un traitement de 48 semaines (voir rubrique 5.1). Génotype 2 ou 3 : Il est recommandé que tous les patients soient traités pendant 24 semaines, à l exception des patients co-infectés VHC-VIH qui doivent être traités 48 semaines. Génotype 4 : En général, les patients de génotype 4 sont considérés comme plus difficiles à traiter et les données limitées de l étude (n = 66) sont compatibles avec une durée de traitement identique à celle recommandée pour le génotype 1. Viraferon Peg en monothérapie En monothérapie, la posologie de ViraferonPeg est 0,5 ou 1,0 microgramme/kg/semaine. Le plus faible dosage disponible en flacon ou en stylo est 50 µg/0,5 ml ; par conséquent, pour les patients à qui la posologie de 0,5 µg/kg/semaine a été prescrite, les volumes d injection doivent être ajustés cf. RCP. 2

3 Durée du traitement : Pour les patients présentant une réponse virologique à la 12ème semaine, le traitement doit être poursuivi au moins 3 mois de plus (soit une durée totale de 6 mois). La décision de poursuivre le traitement jusqu à 1 an doit être basée sur les autres facteurs pronostics (par exemple, génotype, âge > 40 ans, sexe masculin, fibrose septale)». Données de prescriptions : Données IMS Selon les données IMS (cumul mobile annuel février 2008), il a été observé prescriptions de VIRAFERONPEG. Le faible nombre de prescriptions ne permet pas l analyse qualitative des données. Etude ADEQUATION (cf.annexe) : L étude a été réalisée à la demande du Comité Economique des Produits de Santé. L objectif de cette étude était d évaluer le pourcentage de patients traités en accord avec les recommandations de la Conférence de Consensus française de Les résultats présentés à la 12 ème semaine après l inclusion portent sur 444 patients sur 669 patients à l inclusion. Les résultats complets de l étude sont attendus pour la fin de l année 2008, à l issue des 72 semaines d observation des patients. Les patients inclus dans l étude sont des hommes dans 62.2% des cas, âgés en moyenne de 46 ans. Dans 53% des cas chez les hommes et 57% des cas chez les femmes, le génotype 1 est impliqué. Le génotype 3 est plus fréquent chez les ans. La charge virale à l inclusion était UI/ml pour 63% des patients. 5.8 % des patients étaient co-infectés par le VIH et 0.75% par le VHB. Les transaminases étaient élevées pour 87.7% des patients. Une ponction biopsie hépatique a été réalisée pour 44.8% des patients. Le score METAVIR montre une répartition relativement homogène de l activité nécrotico-inflammatoire entre les scores A1, A2 et A3. Le score de fibrose est largement en faveur des fibroses modérées à sévères ( F2), qui concernent 71.2% des patients, dont 26.2% de F4 (contre 10% en moyenne dans les essais cliniques). Plus des deux tiers des patients inclus n ont jamais été traités auparavant pour leur hépatite C. Ces patients naïfs présentent le plus souvent un génotype 2 ou 3. Le traitement par Viraferonpeg a été prescrit à visée curative dans 90.4% des cas. La ribavirine a été associée au peginterféron dans 93.8% des cas. Les durées de traitement prescrites sont de 24 semaines pour les génotypes 2 et 3 et de 48 semaines pour le génotype 1. A la 12 ème semaine, sur les 444 patients ayant eu une visite validée à cette date, 427 sont toujours suivis dans l observatoire. La variation de la PCR 2 log a été mesurée sur 214 patients et concerne 57% des génotypes 1, 84% des génotypes 2, 92% des génotypes 3 et 60% des génotypes 4. Le traitement initial a été modifié chez 24% des patients et un arrêt définitif du traitement en bithérapie est intervenu pour 7% des patients. Autres études présentées dans le dossier (cf.annexe) : Etude observationnelle HECOS : suivi épidémiologique d une cohorte de patients traités pour hepatite C Etude observationnelle CHEOBS : observance de la bithérapie dans la vraie vie 3

4 Les éléments méthodologiques exposés dans les 2 études observationnelles HECOS et CHEOBS sont très succincts et ne permettent pas de conclure, en particulier, sur le caractère représentatif des patients inclus. Réévaluation du Service Médical Rendu : Le laboratoire a fourni de nouvelles données. Seules ont été prises en compte les données en rapport avec l indication, et référencées ci dessous (réf ). Les études n ayant pas porté spécifiquement sur l évaluation du VIRAFERONPEG ne sont pas prises en compte dans cet avis (réf 4 5 ). Les données acquises de la science sur les pathologies concernées et leurs modalités de prise en charge ont été prises en compte (réf ). Ces données ne sont pas susceptibles de modifier les conclusions de l'avis précédent de la Commission de la Transparence. Le service médical rendu par ces spécialités reste important dans les indications de l AMM. Avis favorable au maintien de l inscription sur la liste des médicaments remboursables aux assurés sociaux dans les indications et aux posologies de l AMM. Conditionnements : les conditionnements sont adaptés aux conditions de prescription. Taux de remboursement : 65 % 1 Zeuzem S, Hultcrantz R, Bourliere M, et al, Peginterferon alfa-2b plus ribavirin for treatment of chronic hepatitis C in previously untreated patients infected with HCV genotypes 2 or 3. J Hepatol Jun;40(6): J Hepatol Jan;44(1): Epub 2005 Nov. 2 Zeuzem S, Buti M, Ferenci P, et al, Efficacy of 24 weeks treatment with peginterferon alfa-2b plus ribavirin in patients with chronic hepatitis C infected with genotype 1 and low pretreatment viremia. 3 McHutchison JG, Manns M, Patel K, et al, Adherence to combination therapy enhances sustained response in genotype-1- infected patients with chronic hepatitis C. Gastroenterology Oct;123(4): Poynard T et al. Impact of Pegylated interferon alfa-2b and ribavirin on liver fibrosis in patients with chronic hepatitis C. Gastroenterology 2002;122: Maylin S et al. Sustained virologic response is associated with eradication of hepatitits C virus and fibrosis regression In patients treated for chronic hepatitis C (étude non publiée) 6 Conférence de consensus traitement de l hépatite, février Prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH, rapport 2006, recommandations du groupe d experts sous la direction du Pr P. YENI 8 HAS Guide affection de longue durée Hépatite chronique C Mai

5 ANNEXE AVIS DU GROUPE IMPACT DE SANTE PUBLIQUE SUR LES ETUDES PRESENTEES PAR LE LABORATOIRE SCHERING PLOUGH CONCERNANT LA SPECIALITE VIRAFERONPEG I. Etude ADEQUATION PROTOCOLE : Etude ADEQUATION : Observatoire pour évaluer en situation réelle l utilisation de Viraferonpeg chez des patients atteints d hépatite C chronique VERSION : Rapport intermédiaire de juin 2007 SPECIALITE : Viraferonpeg LABORATOIRE : Schering-Plough DATE AVIS : 04/09/ RAPPEL DE LA DEMANDE L étude a été demandée par le CEPS dans l avenant du 17/10/02. Le libellé est : «Le laboratoire Schering-Plough s'engage à mener une étude sur Viraféron-peg permettant d'évaluer les éléments suivants : - Description de la population rejointe, du motif de prescription, des traitements antérieurs et associés, de la durée de traitement et du devenir des malades ; - Mesure de l'impact réel sur : morbidité, mortalité, pronostic par le biais éventuel d'une étude de cohorte ; - Mesure de l'impact de l'inscription au remboursement de ce médicament sur la consommation de soins. - L'équipe chargée de l'élaboration du protocole ainsi que de la conduite de l'étude sera choisie en commun avec la DGS.» 2. COMMENTAIRES METHODOLOGIQUES Le protocole, validé par le groupe ISP le 20/12/2005, prévoyait d inclure 700 patients suivis pendant 72 semaines. A la fin de la période d inclusion, l étude comptait 770 patients. Ce rapport est un rapport intermédiaire portant sur 669 patients à l inclusion et 444 patients ayant effectué une visite de suivi à la 12 ème semaine. Les résultats complets de l étude sont attendus pour la fin de l année 2008, à l issue des 72 semaines d observation des patients. 3. PREMIERS RESULTATS DE L ETUDE «ADEQUATION» 3.1 Caractéristiques des patients inclus Les patients inclus dans l étude sont des hommes dans 62.2% des cas, âgés en moyenne de 46 ans et des femmes dans 37.8% des cas, âgées en moyenne de 53 ans. Le génotype 1 est impliqué dans 53% des cas chez les hommes et 57% des cas chez les femmes ; le génotype 2 dans 7% des cas chez les hommes et 18% des cas chez les femmes et le génotype 3, plus fréquent chez les ans, dans 33% des cas chez les hommes et 19% des cas chez les femmes. La contamination par toxicomanie concerne 37.7% des patients et 9% des patients inclus sont sous traitement de substitution au moment de l inclusion. L ancienneté de la contamination est en moyenne de 23 ans. La charge virale à l inclusion était supérieure ou égale à UI/ml pour 63% des patients. 5.8 % des patients étaient co-infectés par le VIH et 0.75% par le VHB. Les transaminases étaient élevées pour 87.7% des patients. 5

6 Une ponction biopsie hépatique a été réalisée pour 44.8% des patients, le dosage des marqueurs sériques pour 61.3% des patients et l élastométrie pour 28.4% des patients. Le score METAVIR montre une répartition relativement homogène de l activité nécroticoinflammatoire entre les scores A1, A2 et A3. Le score de fibrose est largement en faveur des fibroses modérées à sévères ( F2), qui concernent 71.2% des patients, dont 26.2% de F4 (contre 10% en moyenne dans les essais cliniques). Plus des deux tiers des patients inclus n ont jamais été traités auparavant pour leur hépatite C. Ces patients naïfs présentent le plus souvent un génotype 2 ou 3. Les 210 patients ayant déjà été traités ont reçu : - une bithérapie pégylée par Pegasys dans 36.4% des cas ou par Viraferonpeg dans 25.8% des cas ; - une bithérapie non pégylée dans 4.8% des cas - une monothérapie, le plus souvent par Viraferon (16.3%) - d autres polythérapies (4.3%) Le traitement par Viraferonpeg a été prescrit à visée curative dans 90.4% des cas ou en traitement d entretien (9.3% des cas). La ribavirine a été associée au peginterféron dans 93.8% des cas. Les durées de traitement prescrites sont de 24 semaines pour les génotypes 2 et 3 et de 48 semaines pour le génotype 1, conformément aux recommandations de l AMM. 3.2 Premiers résultats à la 12ème semaine A la 12 ème semaine, sur les 444 patients ayant eu une visite validée à cette date, 427 sont toujours suivis dans l observatoire. La variation de la PCR 2 log a été mesurée sur 214 patients et concerne 57% des génotypes 1, 84% des génotypes 2, 92% des génotypes 3 et 60% des génotypes 4. Le traitement initial a été modifié chez 24% des patients : dans la quasi-totalité des cas, la posologie de Viraferonpeg ou de Ribavirine a été diminué chez 32 (7.2%) et 27 (6.1%) patients respectivement. Un arrêt définitif du traitement en bithérapie est intervenu pour 7% des patients. Le plus souvent les patients ont consulté un spécialiste hospitalier (78% des cas), lors d une consultation externe (94% des cas). 95% des patients sont en ALD. Des soins infirmiers ont été prescrits à 138 patients (32%). 3.3 Conclusion Ces résultats préliminaires apportent des informations intéressantes sur la population rejointe, les motifs de prescription, les traitements antérieurs et associés. Les résultats complets de fin d étude (prévus pour la fin de l année 2008) permettront d apporter des éléments de réponse quant à la durée de traitement et le devenir des malades. II. AUTRES ETUDES PRESENTEES D autres résultats d étude ont été présentés dans le dossier du laboratoire pour la Commission de la transparence. Cependant, les éléments méthodologiques exposés pour ces études sont succincts (par exemple, la base de recrutement des centres n est pas précisée, il n est pas fait mention du nombre de centres et de patients ayant refusé de participer) et ne permettent pas de conclure, notamment sur le caractère représentatif des centres et des patients inclus dans ces études. Les résultats présentés doivent donc être considérés avec précaution. 6

7 1. Etude Hecos : suivi épidémiologique d une cohorte de patients traités pour hepatite C Cette étude observationnelle a été mise en place dans 30 (selon le laboratoire) ou 31 (selon le poster en référence) centres volontaires et concernent 578 patients (569 selon le laboratoire) mis sous traitement pour hépatite C chronique entre le 1 er avril et le 31 décembre 2001 qui ont été suivis durant toute la durée de leur traitement et 6 mois après l arrêt de celui-ci. Les objectifs de cette étude étaient d étudier les pratiques thérapeutiques, l observance, la tolérance et l efficacité des traitements prescrits en pratique courante. Il manque des informations concernant la représentativité des centres et des patients inclus. Par ailleurs, en l absence de bras comparateur, il est impossible de conclure quant à l efficacité des traitements prescrits. 533 patients ont reçu une association INF-Peg+ribavirine. Les patients étaient naïfs de tout traitement dans 57% des cas, 16% étaient rechuteurs et 27% non répondeurs à un traitement antérieur. Les doses prescrites étaient en moyenne de 1.4 µg/kg pour l interféron et 13 mg/kg pour la ribavirine, en accord avec les doses recommandées. 12.4% des patients ont arrêté prématurément leur traitement (dans les 6 premiers mois) et une diminution de dose d INF-Peg a été effectuée chez 39% des patients et/ou de ribavirine chez 23% des patients, essentiellement pour mauvaise tolérance clinique. Chez les patients dont la posologie n a pas été modifiée, la tolérance n est déclarée bonne que chez 47% d entre-deux. L efficacité (PCR négative 6 mois après arrêt du traitement), chez les patients ayant poursuivi leur traitement au moins 24 semaines, était de 62.3% chez les patients naïfs, de 60.3% chez les rechuteurs et de 29.4% chez les non-répondeurs. Ce taux de réponse virologique soutenu était différent selon les génotypes (83.6% pour les génotypes 2 et 3 contre 54% pour les autres génotypes chez les patients naïfs) et le score histologique. De plus, pour les malades ayant eu une diminution de dose, le taux de réponse était plus faible que chez les patients dont la posologie était restée stable (56.2% vs 67.5%). 2. Etude Cheobs : observance de la bithérapie dans la vraie vie Cette étude observationnelle a été réalisée entre 2002 et 2006, dans 100 centres français, et concerne 641 patients mis sous traitement par bithérapie (Peg-interféron + Ribavirine) pour hépatite C chronique de type génotype 2 ou 3, qui ont été suivis 6 mois après l arrêt de leur traitement. L objectif de cette étude était d étudier l impact d un programme d éducation thérapeutique sur l adhérence à la bithérapie et sur la réponse virologique soutenue chez ces patients. Parmi les 641 patients, 356 (55.5%) ont bénéficié d un programme d éducation thérapeutique durant les 3 premiers mois de traitement et 285 (44.5%) n en ont pas bénéficié. A l inclusion, les 2 groupes ne différaient pas significativement pour les caractéristiques démographiques, histologiques et virologiques, à l exception d un endettement, d épisodes dépressifs passés, de troubles psychiatriques et d un abus de drogues actuel plus fréquents dans le groupe «éducation». Le résumé fourni par le laboratoire ne précise pas les modalités de ce programme d éducation et n indique pas comment a été définie et relevée l adhérence à 6 mois de traitement. La durée de traitement et le pourcentage d arrêts prématurés ne différaient pas significativement selon les groupes. En termes de réponse virologique, 89% des patients du groupe «éducation» contre 81% des patients du groupe «sans éducation» ont présenté une réponse virologique soutenue et 6% des patients du groupe «éducation» contre 15% des patients du groupe sans éducation ont été considérés comme rechuteurs (5% des patients, quel que soit le groupe, ont été considérés comme non-répondeurs). 7

8 3. Enquête sur le vecu des patients concernant leur pathologie et son eventuel traitement (SOS Hepatite) Cette enquête par auto-questionnaire a concerné patients volontaires suivis dans 120 centres. Les résultats portent non pas sur le traitement par Viraferonpeg en particulier mais sur la perception de l hépatite C par les patients et ne seront donc pas détaillés ici. 4. Etude Hepacom : enquête épidémiologique sur l accès aux soins des patients dépistes positifs au virus de l hépatite C Cette étude (1 poster présenté) menée entre mai 2001 et février 2005 avait pour objectif d étudier le devenir et le suivi des patients dans le système de soins patients naïfs à leur inclusion dans l étude ont été recrutés par 1026 médecins généralistes et suivis pendant 1 an. Il n y a pas d éléments méthodologiques permettant de garantir la représentativité des médecins et des patients inclus dans l étude. Sur les 4417 patients inclus, 84.2% ont été orientés vers un spécialiste en hépato-gastroentérologie (en milieu hospitalier dans 66.9% des cas). A la fin du suivi, 68.5% d entre-deux avaient vu au moins une fois un spécialiste. Un traitement par interféron standard ou pégylé et/ou ribavirine a été proposé à 46.3% des malades, accepté par 35.5% d entre-deux et réellement débuté dans 24.2% des cas. Les facteurs prédictifs principaux de mise sous traitement retrouvés par analyse multivariée sont : avoir réalisé une PBH, des scores Metavir F et A élevés, des transaminases élevées, une activité professionnelle en cours, ne pas recevoir un traitement substitutif, une proximité entre diagnostic et inclusion dans l étude. 5. Réseau REBOHC en Bourgogne Cette étude réalisée dans un département (Côte d Or) entre janvier 1994 et décembre 1999 est ancienne. Aussi, les résultats ne seront pas détaillés. 6. Etude Visa Cette étude de satisfaction par auto-questionnaire a été réalisée auprès de 723 patients traités par peg-interféron alfa-2b en stylo. Le premier questionnaire a été rempli par 648 patients volontaires (89.6%), dont 70% étaient des patients naïfs de tout traitement de l hépatite C; le second questionnaire par 525 patients (soit près de 20% de patients perdus de vue. 8

Avis 10 juillet 2013

Avis 10 juillet 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 10 juillet 2013 COPEGUS 200 mg, comprimé pelliculé B/28 (CIP : 34009 362 003 9 5) B/42 (CIP : 34009 361 590 8 2) B/112 (CIP : 34009 362 004 5 6) B/168 (CIP : 34009 361

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 septembre 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 septembre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 septembre 2012 VIRAFERONPEG 100 microgrammes, poudre et solvant pour solution injectable en stylo prérempli B/1 (CIP : 359 428-2) B/4 (CIP : 359 429-9) VIRAFERONPEG

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 10 décembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 10 décembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 décembre 2008 VIRAFERONPEG 50 µg/ 0.5 ml, poudre et solvant pour solution injectable B/1 : code CIP 355 189.3 B/4 : code CIP 355 191.8 VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli

Plus en détail

Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C

Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C Peg-interféron alfa-2b «ViraferonPeg» dans le traitement de l hépatite chronique C INTRODUCTION - Peg-Interféron + Ribavirine Traitement de référence VHC - Réponse virologique soutenue «Guérison» 50% -

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B

HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B HÉPATITE CHRONIQUE VIRALE B Stratégie thérapeutique Dr Krifa A Farhat Hached Sousse Sousse le 14 mars 2009 INTRODUCTION Évolution considérable dans la prise en charge thérapeutique des infections chroniques

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 mars 2008 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé (369 232-3) TARCEVA 100mg, comprimé pelliculé (369 234-6) TARCEVA 150 mg, comprimé pelliculé (369 235-2) B/ 30 Laboratoire

Plus en détail

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU

ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU ASPECT CLINIQUE ET ÉVALUATION DU TRAITEMENT DE L HÉPATITE C AU SEIN D UNE COHORTE DE PATIENTS CO-INFECTÉS VIH-VHC. N. Bertiaux-Vandaële, H. Montialoux, F. Borsa-Lebas, O. Goria, E. Lerebours, G. Riachi.

Plus en détail

Avis 6 mars Laboratoire BAILLEUL-BIORGA. Isotrétinoïne. D10BA01 (Préparations antiacnéiques à usage systémique) Renouvellement de l inscription

Avis 6 mars Laboratoire BAILLEUL-BIORGA. Isotrétinoïne. D10BA01 (Préparations antiacnéiques à usage systémique) Renouvellement de l inscription COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 mars 2013 CONTRACNE 5 Gé mg, capsule molle B/ 30 capsules (CIP : 34009 382 601-9 9) CONTRACNE Gé 10 mg, capsule molle B/ 30 capsules (CIP : 34009 358 120-4 9) CONTRACNE

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES PATIENTS MIS SOUS TRAITEMENT POUR HEPATITE C CHRONIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE

ENQUÊTE SUR LES PATIENTS MIS SOUS TRAITEMENT POUR HEPATITE C CHRONIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE Retour au sommaire des BEH de 1999 ENQUÊTE SUR LES PATIENTS MIS SOUS TRAITEMENT POUR HEPATITE C CHRONIQUE DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE Résultats sur un semestre (1er avril 1998 au 30 septembre 1998)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 20 juillet 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 18 avril 2000 (JO du 21 mai 2000) ANSATIPINE 150 mg, gélule B/30 (CIP

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 1 er juillet 2015 TARCEVA 25 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 232 3 2) TARCEVA 100 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 34009 369 234 6 1 TARCEVA 150 mg, comprimé

Plus en détail

MÉDICAMENTS REMBOURSÉS POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6

MÉDICAMENTS REMBOURSÉS POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6 MÉDICAMENTS REMBOURSÉS POUR LE TRAITEMENT DE L HÉPATITE C CHRONIQUE DE GÉNOTYPES 1 À 6 Ce tableau est présenté à titre indicatif et ne remplace pas le jugement du professionnel de la santé. Les informations

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 mai 2017 valaciclovir ZELITREX 500 mg, comprimé pelliculé B/ 10 (CIP : 34009 341 708 3 6) B/ 42 (CIP : 34009 338 444 9 3) B/ 112 (CIP : 34009 352 242 0 0) Laboratoire

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 janvier 2006 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 7 décembre 2000 (JO du 15 décembre 2000) NOCTAMIDE 1 mg, comprimé sécable

Plus en détail

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C

INTERET DE LA PCR EN TEMPS REEL DANS LE DIAGNOSTIC ET LE SUIVI DES HEPATITES B ET C La PCR en temps réel est fondée sur la détection et la quantification des produits d amplification au cours de la réaction de PCR, dans le tube fermé, plutôt qu à la fin de la réaction comme c est le cas

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 12 juin 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 12 juin 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 12 juin 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté du 28 janvier 1999 (JO du 5 février

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 novembre 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 novembre 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 novembre 2015 L avis adopté par la Commission de la Transparence le 22 juillet 2015 a fait l objet d une audition le 4 novembre 2015 CETORNAN 5 g, poudre pour solution

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 5 septembre ARANESP 60 µg, solution injectable (1 ml) (voie I.V. et S.C.) (Boîtes de 1 et 4)

AVIS DE LA COMMISSION. 5 septembre ARANESP 60 µg, solution injectable (1 ml) (voie I.V. et S.C.) (Boîtes de 1 et 4) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 5 septembre 2001 ARANESP 15 µg, solution injectable (1 ml) (voie I.V. et S.C.) (Boîtes de 1 et 4) ARANESP 25 µg, solution injectable (1 ml) (voie I.V.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 24 octobre 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 24 octobre 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 24 octobre 2007 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 12 mars 2001 (J.O du 29 mars 2001). INTRONA 10 millions

Plus en détail

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde 150 millions de sujets porteurs chroniques Prévalence entre 0,1 et 5 % selon les pays 5 millions en Europe de l Ouestl En Europe, le VHC est responsable

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 octobre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 2 octobre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 octobre 2002 KREDEX 6,25mg, comprimés pelliculés sécables Boîte de 14 et de 28 KREDEX 12,5mg, comprimés pelliculés sécables Boîte

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 11 mai 2016 fer (sous forme d ascorbate ferreux) ASCOFER 33 mg, gélule Flacon 30 gélules (CIP : 34009 300 696 0 8) Laboratoire TRADIPHAR Code ATC Motif de l examen Liste

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 février 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 février 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 février 2015 LASILIX 10 mg/ml, solution buvable B/1 flacon avec pipette doseuse de 60 ml (CIP : 3400933000912) LASILIX 20 mg/2 ml, solution injectable en ampoule B/1

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans par avis de renouvellement du 9 janvier 2000 (JO du 16 avril

Plus en détail

HÉPATITE CHRONIQUE C

HÉPATITE CHRONIQUE C ALD 6 HÉPATITE CHRONIQUE C LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS -1- SOMMAIRE SOMMAIRE...2 AVERTISSEMENT...3 LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS...4 I. ACTES MEDICAUX ET PARAMEDICAUX...4 II. BIOLOGIE...5 III. ACTES

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 mars 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 mars 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2008 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l'arrêté du 8 décembre

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 13 avril 2005 LEVOCARNIL 1 g/5 ml, solution injectable en ampoule, B/5 : 365 712-0 LEVOCARNIL 100 mg/ml, solution buvable en

Plus en détail

Avis 2 octobre Laboratoire SINCLAIR PHARMA FRANCE. trétinoïne

Avis 2 octobre Laboratoire SINCLAIR PHARMA FRANCE. trétinoïne COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 octobre 2013 EFFEDERM, solution pour application cutanée 1 flacon de 50 ml avec valve doseuse (CIP : 34009 322 706-9 9) EFFEDERM 0,05% crème, tube de 30g (CIP : 34009

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 02 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 02 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 02 novembre 2005 WILZIN, 25 mg, gélule B/250 WILZIN, 50 mg, gélule B/250 Laboratoires Orphan Europe acétate de zinc dihydraté Liste I Médicament soumis à prescription

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 kétotifène ZADITEN L.P. 2 mg, comprimé pelliculé à libération prolongée B/30 comprimés (CIP : 34009 336 921 4 8) ZADITEN 1 mg, gélule B/60 gélules (CIP

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 6 juillet 2016 trifluridine VIROPHTA, préparation pour collyre (lyophilisat et solvant) B/1 flacon (CIP : en 34009 326 696 8 4) Laboratoire HORUS PHARMA Code ATC Motif

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 9 janvier Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 9 janvier 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans par arrêté du 24 avril 1998 - (J.O. du 6 mai 1998) LAMISIL 250

Plus en détail

Avis 7 novembre 2012

Avis 7 novembre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 7 novembre 2012 FLUANXOL 4%, solution buvable en goutte Flacon de 10 ml (CIP : 34009 316 555-2 7) FLUANXOL LP 100 mg/ml, solution injectable (IM) en ampoule B/1 (CIP

Plus en détail

Traitement de l'hépatite chronique C par l'association interféron-ribavirine

Traitement de l'hépatite chronique C par l'association interféron-ribavirine Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 72 - mars 1999 VHC - IFN+RIBAVIRINE Traitement de l'hépatite chronique C par l'association interféron-ribavirine

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 THYROGEN 0,9 mg, poudre pour solution injectable Flacon en verre de 5 ml boîte de 2 GENZYME Ltd Thyrotropine alpha Liste I Médicament

Plus en détail

Avis 20 février 2013

Avis 20 février 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 février 2013 PEGASYS 135 microgrammes, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 1 (CIP 34009 359 958 1 0) Boîte de 4 (CIP 34009 359 959 8 8) PEGASYS 135

Plus en détail

Avis 29 mai CALCIFORTE VITAMINE D3, comprimé à croquer, à sucer ou dispersible B/60 (CIP : ) B/180 (CIP : )

Avis 29 mai CALCIFORTE VITAMINE D3, comprimé à croquer, à sucer ou dispersible B/60 (CIP : ) B/180 (CIP : ) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 29 mai 2013 CALCIFORTE VITAMINE D3, comprimé à croquer, à sucer ou dispersible B/60 (CIP : 34009 356 682 5 7) B/180 (CIP : 34009 373 774 1 6) Laboratoire GRIMBERG DCI

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 30 août 2000 par arrêté du 22 août 2000 ARAVA 10 mg, comprimé pelliculé

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 04 janvier 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 04 janvier 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 04 janvier 2006 MINIRINMELT 60 microgrammes, lyophilisat oral B/30 (CIP : 369 310-4) B/100 (CIP : 369 311-0) MINIRINMELT 120 microgrammes, lyophilisat oral B/30 (CIP

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRAPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 ZYPREXA 5 mg, comprimé enrobé ZYPREXA 7,5 mg, comprimé enrobé et 56 ZYPREXA 10 mg, comprimé enrobé et 56 ZYPREXA

Plus en détail

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?.

Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre UI/mL et ALAT normales?. Utilité de la biopsie hépatique chez le sujet Ag Hbe négatif avec DNA VHB entre 2000-20000UI/mL et ALAT normales?. Y. Chikhi 1, S. Berkane 1, N. Debzi 2, S. Cheraitia 1, N. Afredj 2, N. Guessab 2, M. Merniz

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 20 novembre 2000 par arrêté du 16 janvier 2002 ZONDAR 50 mg, gélule

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 7 septembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 21/07/2000 (JO du 02/08/2000) TIORFAN 10 mg NOURRISSONS, poudre orale

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er décembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er décembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1er décembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 3 septembre 2005 (JO du 3 aout 2007) EURONAC 5 POUR CENT, collyre 1

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 30 août 2000 par arrêté du 22 août 2000 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 6 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 6 juillet 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 1 juin 2000 (JO du 2 mars 2001) CALSYN 50UI/0,5 ml, solution injectable

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 22 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 22 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 22 septembre 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 5 décembre 2005 (JO du 15 décembre 2005). INEGY 10 mg/20 mg, comprimé

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 4 septembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 4 septembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 4 septembre 2002 ROCEPHINE 500 mg/2 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IM) ROCEPHINE 500 mg/5 ml, poudre et solution

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans par avis de renouvellement à compter du

Plus en détail

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 13 juin 2001 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 juillet 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 juillet 2009 RESIKALI, poudre pour suspension buvable ou rectale B/1 récipient multidose polyéthylène de 500 g avec cuillère mesure polystyrène (CIP : 380 498-6) LABORATOIRES

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 8 juin 2005 CELLCEPT 1 g / 5 ml, poudre pour suspension buvable Boîte de 1 flacon (Code CIP : 359 529-3) Laboratoire ROCHE mycophénolate

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 mars 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 2 février 2000 par arrêté du 18 janvier 2000 (JO

Plus en détail

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections VIH/VHC D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH 1 Cohortes concernées CO 3 Aquitaine CO 13 HEPAVIH EP 25 PRETHEVIC CO 12 CIRVIR

Plus en détail

Quelle prise en charge de l hépatite C au Sud?

Quelle prise en charge de l hépatite C au Sud? Quelle prise en charge de l hépatite C au Sud? JOURNEE SCIENTIFIQUE DE SOLTHIS Jeudi 28 juin 2012 Arnaud Fontanet Institut Pasteur - Cnam Prévalence du VHC par pays très hétérogène Environ 120-170 millions

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 16 mars 2016 nifédipine ADALATE LP 20 mg, comprimé à libération prolongée B/30 (CIP : 34009 327 401 16) B/60 (CIP : 34009 327 402 8 4) B/180 (CIP : 34009 372 387 4 8)

Plus en détail

A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 09 mai 2001 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans

Plus en détail

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016

Hépatite B. Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen. Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B Dr Ghassan Riachi HGE-CHU de Rouen Journée régionale ARS décembre 2016 Hépatite B 1967: découverte de l antigène Australia (Blumberg et al., 1967), prix Nobel en 1976 1970: VHB en Microscopie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 mars 2016 lidocaïne (chlorhydrate) XYLOCAÏNE 5 mg/ml SANS CONSERVATEUR, solution injectable B/1 flacon (verre) de 20 ml (CIP : 34009 342 150 6 3) XYLOCAÏNE 10 mg/ml

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 05 janvier 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 05 janvier 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 05 janvier 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2005 (JO du 25 octobre 2007) B/8 (CIP : 318 863-6) NIFLURIL

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 17 octobre Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 17 octobre Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 17 octobre 2001 Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté du 14 janvier 1999 - (J.O. du 22 janvier 1999) SEROPRAM 20 mg,

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 avril 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 2 avril 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 avril 2003 ACICLOVIR QUALIMED 250 mg, poudre pour solution pour perfusion avec set de transfert, ACICLOVIR QUALIMED 500 mg, poudre

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 21 mai 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 21 mai 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 21 mai 2003 TOCO 500 mg, capsule molle (B/30) Laboratoires PHARMA 2000 acétate d alpha-tocophérol Date de l'amm : 21 mars 1983 Rectificatif

Plus en détail

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte)

HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) HÉPATITE B : TRAITEMENT Guidelines américaines 2015 * (chez l adulte) * AASLD Guidelines for Treatment of Chronic Hepatitis B Terrault NA et al. Hepatology 2016 Claude EUGENE 1 Hépatite B : l histoire

Plus en détail

Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004

Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004 Prévalence des co-infections par les virus des hépatites B et C dans la population VIH+ France, juin 2004 6 èmes journées d infectiologie Nice 2005 FNPRRH Contexte de l étude Morbidité accrue progression

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 Juillet 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 Juillet 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 Juillet 2006 CIFLOX 200mg/100ml, solution pour perfusion Boîte de 1 flacon (CIP : 376 227 1) CIFLOX 400mg/200ml, solution pour perfusion Boîte de 1 flacon (CIP : 376

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 octobre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 4 octobre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 4 octobre 2006 BETAFERON 250 microgramme/ml (8MUI), poudre et solvant pour solution injectable Boite de 15 flacons en verre, code CIP : 340 409-2 Laboratoires SCHERING

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 décembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 décembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 26 novembre 2000 (JO du 12 mai 2000) GLUCAGEN 1 mg/ml, poudre et solvant

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2011 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2005 (JO du 28 avril 2006) CHRONO-INDOCID 75 mg, gélule

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 29 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 29 septembre 2004 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par avis de renouvellement du 1 juin 2000

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 janvier 2016

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 janvier 2016 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 janvier 2016 succinate de solifénacine VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 36551 503) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP :

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 26 juin 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites à compter du 25 février 2001 (avis de renouvellement - JO du 5 avril 2001)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 30 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 novembre 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 199 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 19 octobre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 19 octobre 2011 Examen du dossier spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 30/12/2006 (JO du 29/04/2009) REBIF 22 µg, solution injectable en seringue

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 4 septembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 4 septembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 4 septembre 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 3 ans Par arrêté du 18 octobre 1999 (JO du 23 octobre

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 3 ans par arrêté du 31 mai 1999 (JO du 6 juin 1999)

AVIS DE LA COMMISSION. 26 juin Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 3 ans par arrêté du 31 mai 1999 (JO du 6 juin 1999) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 26 juin 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 3 ans par arrêté du 31 mai 1999 (JO du 6 juin 1999) ZYPREXA

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 12 novembre 2003

AVIS DE LA COMMISSION. 12 novembre 2003 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 12 novembre 2003 ZAVESCA 100 mg, gélule Boîte de 84 Actelion Pharmaceuticals France miglustat Liste I Médicament réservé à l usage

Plus en détail

Avis de la commission. 11 février Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies

Avis de la commission. 11 février Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la commission 11 février 2004 WILSTART, poudres et solvants pour solution injectable Laboratoire français du Fractionnement et des Biotechnologies

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 3 décembre 2014 PHYSIOGINE 0,1 POUR CENT, crème vaginale B/1 tube de 15 g avec applicateur (CIP : 34009 329 691 7 3) PHYSIOGINE 0,5 mg, ovule B/1 plaquette de 15 ovules

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 février 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 février 2006 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du

Plus en détail

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014 AFEFoie @AFEFoie Association reconnue d utilité publique Traitement des hépatites virales C Avis d experts 4 décembre 2014 M. Bourlière (Marseille) JP. Bronowicki (Nancy) Ch. Hézode (Créteil) D. Larrey

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 septembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 septembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANCAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 septembre 2002 ACICLOVIR ARROW 250 mg - 500 mg, poudre pour solution pour perfusion, flacon (B/1) Laboratoires ARROW GENERIQUES

Plus en détail

Avis 2 octobre FONGAMIL 1 %, solution pour application locale en flacon pressurisé B/1 flacon de 30 g (CIP : )

Avis 2 octobre FONGAMIL 1 %, solution pour application locale en flacon pressurisé B/1 flacon de 30 g (CIP : ) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 octobre 2013 FONGAMIL 1 %, crème B/1 tube de 15 g (CIP : 34009 332 705 5 1) FONGAMIL 1 %, solution pour application locale en flacon pressurisé B/1 flacon de 30 g (CIP

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 20 mars Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 20 mars Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 20 mars 2002 Examen des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté du 4 mai 1999 - (J.O. du 7 mai 1999) SOLIAN

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 12 juin 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 12 juin 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 12 juin 2002 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de trois ans par arrêté du 28 janvier 1999 (JO du 5 février

Plus en détail

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C?

Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? Faut-il traiter les patients âgés atteints d hépatite C? T.Fontanges FMC francophones 2005 quelles sont les particularités du sujet âgé porteur du VHC? existe-t-il un rationnel pour traiter? Définition

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 avril 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de cinq ans par arrêté du 26 mai 2000 (JO du 08 juin 2000) SOLUPRED 5

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 12 juin 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 12 juin 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 12 juin 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 3 ans par arrêté du 17 août 1999 (JO du 9 février 2000)

Plus en détail

Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014

Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014 Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014 Docteur Vincent Leroy Clinique d Hépato- gastroentérologie, Pôle DIGI- DUNE, CHU et INSERM/UJF U823, IAPC, IAB, Grenoble Des progrès spectaculaires

Plus en détail

VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris

VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris Sogni 1 Définitions des échecs thérapeutiques Réponse Nulle (NR) Lente (NR) Echappement

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 Juin 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 20 Juin 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 20 Juin 2012 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 2 mars 2007 (J0 du 28 février 2008) APOKINON 10 mg/ml, solution injectable

Plus en détail

Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier

Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier Docteur Pascal Melin Hôpital de Saint Dizier Traitement de l Hépatite Chronique C Qui traiter? Comment traiter? Comment prédire la réponse? Décision de traiter : Fibrose SYMPTOMES GENOTYPE MOTIVATION FIBROSE

Plus en détail

Avis 9 janvier Laboratoire LEO PHARMA. tube de 30 g (CIP : ) tube de 120 g (CIP : )

Avis 9 janvier Laboratoire LEO PHARMA. tube de 30 g (CIP : ) tube de 120 g (CIP : ) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 9 janvier 2013 DAIVONEX 50 µg/g, pommade tube de 30 g (CIP : 34009 335 012-0 4) tube de 120 g (CIP : 34009 356 348-8 7) DAIVONEX 50 µg/g, crème tube de 30 g (CIP: 34009

Plus en détail

Hépatite B Recommandations Philippe Sogni

Hépatite B Recommandations Philippe Sogni Hépatite B Recommandations Philippe Sogni 1 Pr Philippe Sogni, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris Cité; Assistance Publique

Plus en détail

fibrose hépatique Prévalence de la chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France FOCUS

fibrose hépatique Prévalence de la chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France FOCUS FOCUS 17 Prévalence de la fibrose hépatique chez les usagers de drogues fréquentant les Caarud et Csapa d Île-de-France Élisabeth Avril / Directrice de l association Gaïa-Paris En France, la première cause

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 MONOCRIXO L.P. 100 mg, 150 mg, 200 mg, gélules à libération prolongée Boîte de 15 Laboratoires THERABEL LUCIEN PHARMA

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans

AVIS DE LA COMMISSION. 24 avril Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 24 avril 2002 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans par arrêté du 19 octobre 1998 - (J.O. du 28

Plus en détail