La demande d emploi des personnes handicapées dans l Ain. préface

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La demande d emploi des personnes handicapées dans l Ain. préface"

Transcription

1

2 année 2003 La demande d emploi des personnes handicapées dans l Ain préface Ce travail réalisé par l Observatoire de l emploi des personnes handicapées du CRDI Rhône- Alpes, a pour objectif de fournir des informations précises sur le chômage des personnes handicapées, d un point de vue départemental et régional. Afin de permettre à chaque acteur de se situer et d appréhender spécifiquement les résultats de sa zone géographique, la publication comprend 8 documents sur une base départementale et un document régional. L enjeu de ce travail est double : - projeter les tendances actuelles de la demande d emploi dans une vision à long terme, - mettre en avant des problématiques communes en terme de chômage dans les différents départements ou zones globalisées. De plus, ces documents fournissent des informations sur des publics spécifiques (jeunes, femmes, ) et comparent les situations respectives des demandeurs d emploi handicapés et des non handicapés. Ces documents positionnent aussi les différents types de demandeurs d emploi vis à vis du marché du travail et de ses métiers «en tension». Les publications de l Observatoire de l emploi ont pour vocation d alimenter les réflexions de tous les acteurs politiques, économiques, institutionnels et de terrain qui oeuvrent pour la prise en compte des difficultés d insertion socio-économique du public handicapé, nous espérons que ce nouveau document remplira sa fonction auprès de nos partenaires. Antoine Faure Mission Insertion des Travailleurs Handicapés - DR ANPE Rhône-Alpes CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 1

3 CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 2

4 La demande d emploi des personnes handicapées dans l Ain Etude réalisée par l Observatoire Régional de l emploi des personnes handicapées CRDI Rhône-Alpes : Eve Cohen Olivier Ruault Nous remercions les membres du comité de lecture pour la qualité de leur investissement dans le suivi et la validation de ces travaux (par ordre alphabétique) : M. Antoine Faure Direction Régionale de l ANPE Mme Catherine Gremaud CRDI Rhône-Alpes Mme Véronique Lamboglia PDITH de l Ain M. Robert Pepey Direction Régionale de l Agefiph Nous souhaitons également adresser des remerciements à la DRTEFP Rhône-Alpes Service SEPES (Pascal Spirli et Yves Pothier) pour leurs conseils. Les cartes contenues dans ce document ont été réalisées avec le logiciel MapInfo de Claritas. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 3

5 CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 4

6 Sommaire Repères Démographie, emploi, activité économique dans l Ain p 9 Analyses La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 p 13 La situation actuelle p 13 Caractéristiques des demandeurs d emploi handicapés et évolutions p 17 le handicap p 17 les caractéristiques socioprofessionnelles p 18 la durée de recherche d emploi p 20 Les types de demandeurs d emploi handicapés p 22 les non qualifiés, sans diplôme, de 40 ans et plus p 23 les non qualifiés, sans diplôme, de moins de 40 ans p 24 les non qualifiés, formés, de moins de 50 ans p 25 les qualifiés de formation inférieure au bac et de moins de 50 ans p 26 les qualifiés de formation inférieure au bac et de 50 ans et plus p 27 les qualifiés de formation supérieure ou égale au bac et de moins p 28 de 50 ans Fiches-publics pour en savoir plus sur les demandeurs d emploi handicapés p 29 la catégorie 2 de la demande d emploi p 31 les femmes p 32 les jeunes p 33 les RMIstes inscrits à l ANPE p 34 Focus pour en savoir plus sur le marché du travail et l insertion p 35 les difficultés de recrutement et la demande d emploi des p 37 personnes handicapées une action expérimentale dans l Ain sur l insertion professionnelle p 42 des publics en difficulté Annexes p 43 CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 5

7 Légendes utilisées :? abc? % Textes de synthèse Chiffres-clés Ressources documentaires Définitions retenues dans ce document : Les demandeurs d emploi handicapés considérés ici sont ceux pris en compte par l ANPE dans la Demande d Emploi en Fin de Mois des Travailleurs Handicapés (DEFM TH), c'est-à-dire : - les personnes reconnues par la Cotorep en catégorie A, B ou C, - les accidentés du travail, - les invalides pensionnés. Ne sont donc pas pris en compte : les orphelins, veuves et mutilés de guerre ainsi que les personnes en instance de reconnaissance de leur qualité de travailleur handicapé par la Cotorep. Sauf indication contraire, les chiffres cités sont ceux de la catégorie 1 de la demande d emploi (catégorie des personnes à la recherche d un contrat à durée indéterminée -CDI- à temps plein et immédiatement disponibles). Les autres catégories, et notamment la catégorie 2 de la demande d emploi (personnes à la recherche d un contrat à durée indéterminée -CDI- à temps partiel et immédiatement disponibles) sont également abordées mais de façon séparée. AVERTISSEMENT : les difficultés liées aux analyses à un échelon départemental Dans certains tableaux ou commentaires départementaux, le nombre de demandeurs d emploi handicapés considéré était trop peu important pour pouvoir en tirer des conclusions fiables sur les différences entre handicapés et non handicapés. Dans ce cas, les effectifs du département sont précisés afin que le lecteur ait connaissance des volumes réellement impliqués. Toutefois, l analyse se situe à un niveau régional et reste donc générale. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 6

8 DU CONTEXTE GENERAL A LA DEMANDE D EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES Repères Démographie, emploi, activité économique dans l Ain Analyses La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 La situation actuelle Les caractéristiques des demandeurs d emploi handicapés et évolutions Les profils types de demandeurs CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 7

9 CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 8

10 Repères Démographie, emploi, activité économique dans l Ain? abc L Ain en quelques mots Compte tenu de ses spécificités industrielles et de ses activités de sous-traitance, les performances économiques de l Ain sont fortement dépendantes de décideurs externes et donc de la conjoncture. Ce département amplifie ainsi, davantage que les autres, les retournements de tendance. Les effets sur le marché du travail en sont le reflet : depuis mai 2001, le nombre de demandeurs d emploi dans l Ain s accroît plus fortement que dans le reste de la région. Ce département, premier de la région par le poids de son industrie dans l emploi total, n en reste pas moins attractif, dynamique et conserve aujourd hui, malgré ces évolutions, le taux de chômage le plus bas de Rhône-Alpes. Un territoire bien desservi, un département attractif et une population jeune Composé de villes moyennes, l Ain occupe 13,2% du territoire régional 1 et comporte de nombreux axes de communications (autoroutes, voies ferrées et TGV). La proximité de Lyon et de Genève (et leurs aéroports respectifs) lui offre un caractère attirant. 5 ème département sur 8 2 en terme de population, l Ain compte habitants (9,1% de la population Rhône-Alpes). Sa population est jeune : près de 27% a moins de 20 ans. Son taux d activité est un des plus élevé de la région (58,9%). La population du département a fortement augmenté depuis la fin des années 50. Sur la dernière décennie (90-99), son taux de croissance a été, en moyenne, de 1% par an (seconde progression régionale après la Haute- Savoie : +1,18%). Evolution due notamment à l attractivité du département, ce qu illustre le solde migratoire : +0,56% en moyenne annuelle sur la même période, soit la plus forte hausse de la région. L emploi : dynamisme sur le long terme, mais stabilité aujourd hui A la date du dernier recensement, le département de l Ain regroupe 8,4% de l emploi total de la région (soit salariés et non salariés) 3. Au regard de l emploi salarié privé ( personnes au 31/12/2002), ce département fait partie de ceux ayant gagné le plus d emplois dans la région au cours de la dernière décennie : en moyenne +2,9% 4 par an entre 1993 et Sur la période actuelle toutefois, après le retournement de la situation économique survenu en 2001, l emploi salarié privé n augmente plus. En 2002, les créations et les destructions d emplois selon les secteurs sont équivalentes : il n y a pas eu de création nette d emplois dans le département. L importance de l industrie La structuration des activités laisse une place importante à l industrie : ainsi, malgré un poids en baisse, l Ain reste un des premiers départements de la région en ce qui concerne la part de l industrie (37% des emplois, 28% en région, 24% en France 5 ). Les secteurs dominants 6 du département (cf. tableau ci-dessous) sont ainsi des secteurs industriels (chimie, Evolution de l'emploi dans les principaux secteurs d'activité du département entre 2001 et 2002* Emplois au Evolution en un an 31/12/2002 dans l'ain Ain Rhône-Alpes Chimie, caoutchouc, plastiques ,4% -2,3% dont secteurs Industries des équipements mécaniques ,7% -2,0% dominants** Industries des équipements du foyer** ,3% -5,8% Construction ,3% 0,6% Commerce de détail, réparations ,1% 1,2% Services opérationnels ,7% 3,1% Santé, action sociale ,0% 2,9% Principaux Transports ,7% 2,5% secteurs Commerce de gros ,5% 0,1% employeurs du Métallurgie et transformation des métaux ,9% -3,7% département Industries agricoles et alimentaires ,9% 1,4% Conseil et assistance ,6% 2,3% Hôtels et restaurants ,0% 2,3% Commerce et réparation automobile ,5% 1,2% Industrie automobile ,8% -2,6% Industries des comp, électriques et électro, ,5% -3,5% Activités immobilières ,3% -1,7% Total principaux secteurs Tous secteurs ,0% 0,4% Source: Unedic, statistiques annuelles de l'emploi salarié - au 31/12/2001 et Champ: Secteur privé (hors agriculture) et hors activités extraterritoriales. * Données 2002 provisoires. ** Un secteur est considéré comme dominant dans un département lorsque la part de l'emploi du secteur considéré dans l'emploi total du département est plus élevée que celle du reste de la région. Il représente ainsi une activité plus spécifique de la zone. 1 Source INSEE in INSEE Zoom sur un territoire chiffres clés département de l Ain 2 Source INSEE Recensement de la population, mars Source INSEE Recensement de la population au 31/12/ 1999, exploitation complémentaire au lieu de travail. 4 Source Unedic au 31/12/2002, données provisoires 5 Source Unedic au 31/12/2002, données provisoires 6 Les secteurs dominants représentent des activités plus spécifiques au département: un secteur est considéré comme dominant dans un département lorsque la part de l'emploi CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 9

11 Repères Démographie, emploi, activité économique 68% en France) 9. C est toutefois dans ce secteur qu on note les plus fortes créations d emploi : + 4,36% entre 1993 et 2002 (plus forte hausse régionale). Le commerce et les activités liées à la santé et l action sociale ressortent en terme d emplois ainsi que les services aux entreprises en particulier les services opérationnels. Il est à noter que le commerce représente une activité importante et bénéfique à proximité de la frontière Suisse (au sein du pays de Gex notamment). Aujourd hui, malgré les difficultés liées à la conjoncture économique, les activités continuant à créer des emplois se situent en majorité dans le secteur tertiaire (cf. tableau). caoutchouc, plastiques, équipements mécaniques et équipements du foyer) avec des activités comme 7 : - la plasturgie (secteur le plus important du département regroupant plus de emplois 8 notamment au sein de la «Plastics Vallée» autour d Oyonnax), - la mécanique qui emploie environ salariés : le matériel thermique et frigorifique et le tréfilage sont deux grandes activités de ce secteur, - la fabrication de meubles est un autre secteur important. D autres activités ressortent également : l automobile avec la fabrication de poids lourds et de carrosseries de voitures et la production d électricité (centrale du Bugey notamment). De façon générale, le département offre un panorama industriel dense mais reste très marqué par les biens intermédiaires et d équipements (plasturgie et mécanique). Sur le long terme, le dynamisme du département s illustre dans l industrie : +1,55% par an entre 1993 et 2002, soit une des plus fortes hausses avec la Haute-Savoie. Toutefois sur la période récente, ce sont justement les activités dominantes (cf. tableau) et globalement, le secteur industriel (-2,8%), qui perdent des emplois. Le secteur tertiaire : le plus gros employeur Si le secteur tertiaire est effectivement le plus gros secteur employeur du département, sa part (54% des emplois), est du fait du poids de l industrie, moins importante (64% en région, du secteur considéré dans l emploi total du département est significativement plus élevée que celle des sept autres départements de Rhône-Alpes. 7 Eléments tirés de l Atlas de l Industrie, cf. ref. en fin de contexte. 8 Source UNEDIC dans l Atlas de l Industrie, cf. ref. en fin de contexte. Un taux de chômage qui reste le plus bas de la région mais qui s accroît Compte tenu de ce dynamisme sur le long terme et bien que, depuis 2001, celui-ci s accroît plus fortement qu ailleurs, le département conserve aujourd hui le taux de chômage le plus faible observé sur la région : 6,4% contre 8,8% en région au quatrième trimestre Plusieurs raisons expliquent ce niveau : - la période de croissance économique a été non négligeable avant 2001 et a engendré alors des créations d emplois, - le département dispose d un réseau d infrastructures dense offrant une certaine mobilité, - la proximité de la Suisse offre au département un second marché du travail. Une forte sensibilité aux changements conjoncturels qui se répercute sur le marché du travail Toutefois, la structure économique du département a un impact sur sa sensibilité à la conjoncture 11. En effet, compte tenu de l importance de son industrialisation dans les biens intermédiaires et de ses activités de sous-traitance, industrie également marquée par la prépondérance des PME et des PMI (68% des établissements contre 59% en Rhône-Alpes et 53 % en France 12 ), l Ain est dépendant de l activité et de la politique de grands donneurs d ordre nationaux et internationaux. Il est ainsi fortement exposé aux retournements de conjoncture et à la baisse des commandes qu ils engendrent, ce qui a été le cas à la mi En conséquence, en 2001, le nombre de demandeurs d emploi inscrits à l ANPE a progressé de 19,4% dans le département contre 6,6% en région 13. En 2002, la hausse a été de 8,8% contre 6,4% en région. 9 Source UNEDIC, au 31/12/ Source INSEE données CVS 4 ème trim 2003 in site Insee.fr 11 Cette sensibilité à la conjoncture est d ailleurs une des caractéristiques de la région de façon générale. 12 Source : INSEE Sirène 1998 dans l Atlas de l Industrie, cf. ref. en fin de contexte. 13 Source ANPE, DEFM PERSEE au 31/12 de chaque année. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 10

12 Repères Démographie, emploi, activité économique? abc Les spécificités par zone globalisée (Les éléments cités sont issus de la Synthèse départementale de l Ain - Diagnostics et plans d action locaux des Programmes territoriaux du Service Public de l Emploi Publication DRTEFP Rhône-Alpes, juin 2003). Ambérieu : Bien desservie au niveau autoroutier et ferroviaire compte tenu de la proximité de Lyon, cette zone regroupe 6885 entreprises dont 89% de moins de 10 salariés*. Si l industrie occupe 40% de l emploi salarié privé, il s agit néanmoins d un espace contrastée à dominante rurale qui se découpe en 3 territoires distincts : deux cantons ruraux en perte de population (St Rambert en Bugey et Poncin), deux cantons fortement peuplés présentant des caractéristiques proches des banlieues lyonnaises et la zone d Ambérieu, Lagneu, Meximieux à la fois rurale et fortement industrialisée. Cette zone est aussi caractérisée par la présence de la centrale EDF du Bugey et du parc industriel de la plaine de l Ain. Des secteurs économiques ressortent tels que l industrie du meuble, la plasturgie, l agro-alimentaire, le travail des minéraux, la fabrication de piscines, la logistique Belley : Pour des raisons d infrastructures routières, cette zone de moyenne montagne est plus proche des départements voisins (Isère et Haute-Savoie) et notamment de Chambery que de Bourg en Bresse, chef-lieu de l Ain. Cette zone, qui reste très rurale, compte 2928 entreprises dont 93% de moins de 10 salariés. L administration est le plus gros employeur de la zone mais parmi l emploi salarié privé, 42% des emplois se situent dans l industrie. L emploi industriel se concentre essentiellement à Belley et Culoz ; une seule entreprise, la CIAT (Compagnie industrielle d applications thermiques), emploie le tiers des effectifs industriels. Les plateaux de Hauteville et du Valromey sont eux consacrés au tourisme et aux séjours de convalescence : 90% des emplois sont dans le secteur santé et cette absence de diversification des emplois pourrait être préjudiciable. De façon générale, la zone de Belley peut toutefois apparaître comme un pôle en devenir compte tenu d un réseau de PMI dynamiques et d un fort taux d exportation. Entreprises qui exercent notamment leur activité dans des secteurs comme la visserie, la tréfilerie, le traitement de l air, la climatisation, le chauffage, les équipements magnétiques, l électronique et l automatisme Bourg-en-Bresse : Très bien desservie (autoroutes, TGV), cette zone se décline en trois territoires: Bourg en Bresse et son agglomération avec une activité essentiellement tertiaire, les zones rurales de la Bresse et de la Dombes et enfin le secteur de Trevoux qui bénéficie de l attractivité du Rhône. Dans cette zone à dominante agricole, l emploi industriel ne représente que 30% de l emploi salarié du secteur privé. L industrie de façon générale emploie une main d œuvre relativement peu qualifiée avec des rémunérations peu élevées. Les activités qui ressortent sont celles de l agro-alimentaire, la biotechnologie et le génie industriel avec le technopole Alimentec, la tréfilerie, cablerie et carrosserie industrielle ainsi que l industrie automobile et la plasturgie. Bellegarde-Gex : C est une zone enclavée, éloignée de Bourg en Bresse et plus proche de la Suisse et de la Haute-Savoie aux activités contrastées. Sur les 4800 entreprises présentes, 92% ont moins de 10 salariés. Ressortent notamment les activités du commerce et de la grande distribution, l hôtellerie-restauration, les BTP, les transports, les services aux personnes et aux entreprises. Ce territoire se découpe en deux secteurs différents : le pays de Gex qui bénéficie de l attractivité de la Suisse et dispose d un fort développement démographique et d une activité tertiaire importante : l industrie y est ainsi peu présente ; le bassin bellegardien où, à l opposée, l activité industrielle décline lentement : territoire en mutation, la tradition d électrométallurgie est toutefois relayée par des activités de pharmacie et de parachimie. Oyonnax : C est une zone très spécialisée qui regroupe la plus forte densité industrielle de la région. Elle compte 4112 établissements dont 65% ont moins de 10 salariés. L industrie représente 62% de l emploi salarié privé. L économie locale est marquée par la prépondérance d une activité quasi-unique : la plasturgie avec en majorité des entreprises de taille moyenne parfois sous-traitantes de grands groupes. * Les chiffres cités sont de source UNEDIC (secteur privé uniquement) au 31/12/2001. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 11

13 Repères Démographie, emploi, activité économique? % L Ain en quelques chiffres Chiffres-clés Ain Rhône- Alpes France Population Démographie Revenus fiscaux Emploi et chômage Variation de la population (taux annuel moyen entre 1990 et 1999) + 1,00% + 0,60% + 0,37% Population estimée au 1er janvier Médiane du revenu fiscal en , , ,8 Part des ménages imposés en ,8% 62,1% 60,6% Taux d'activité 58,9% 56,6% 55,2% Emploi total (salarié et non salarié) au lieu de travail en Variation de l emploi total (taux annuel moyen entre 1990 et 1999) +1,00% +0,48% + 0,29% Salariés du secteur privé Industrie 37,4% 28,3% 23,7% Construction 8,5% 7,7% 7,9% Tertiaire 54,1% 63,9% 68,3% Salariés handicapés (établissements assujettis) Part parmi l ensemble des salariés 3,1% 3,0% 2,8% Taux d emploi direct (2001) 4,9% 4,4% ND Etablissements et secteurs d'activité Taux de chômage (4 ème trimestre Tous publics) 6,4% 8,8% 9,7% Nombre de demandeurs d'emploi catégorie Evolution en un an +10,4% +7,7% + 6,0 % Part des demandeurs handicapés 6,5% 6,5% 5,3% Nombre d'établissements Industrie 16,3% 12,2% 10,6% Construction 14,9% 12,4% 12,0% Commerce et réparations 25,5% 25,5% 26,9% Services 43,3% 49,9% 50,5% Dont 10 salariés et plus Dont 500 salariés et plus Nombre d établissements assujettis (loi de 87) ND Nombre de Centres d Aide par le Travail ND Nombre d'entreprises adaptées Sources détaillées : cf. en annexe à la fin de ce document Sources d informations utilisées et réactualisation Atlas de l industrie DRIRE Rhône-Alpes, INSEE Rhône-Alpes, SGAR Préfecture Rhône-Alpes Ce document est disponible à l adresse internet : Programmes territoriaux du Service Public de l Emploi : Synthèse départementale Diagnostics et plans d action locaux Publication DRTEFP Rhône-Alpes. Ces documents un pour chaque département - sont publiés tous les ans. Tableaux de l Economie Rhône-Alpes INSEE Rhône-Alpes. UNEDIC, Statistique annuelle de l emploi salarié. Ces informations sont disponibles sur le site internet : Précaution : les chiffres de la dernière année disponible sont des chiffres provisoires. Chiffres-clés - INSEE Rhône-Alpes. Document régulièrement remis à jour et disponible sur internet à l adresse suivante : puis «zoom sur un territoire chiffres-clés». CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 12

14 Analyses La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 dans l Ain La situation actuelle Une année difficile Comparativement au reste de la région, le département connaît une année 2003 plus difficile : la demande d emploi s y accroît de plus de 10% en un an. La surréaction de la demande d emploi à la conjoncture (cf. contexte économique précédent) s observe aussi bien pour les personnes handicapées que pour les non handicapées. Les demandes de ces deux publics, pour la première fois depuis le retournement de mai 2001, évoluent dans la même ampleur : ainsi la proportion des personnes handicapées dans la demande tous publics reste la même qu en 2002 (6,5%). Evolution de la demande d emploi en 2003 Ain Rhône-Alpes Effectif 2003 Evolution 2002/2003 Evolution 2002/2003 Handicapés ,8% 6,0% Non handicapés ,2% 7,8% Tous publics ,3% 7,7% Source : ANPE, DEFM-PERSEE au 31/12 de chaque année - Champ : catégorie 1 de la demande d emploi A la fin 2003, près de 1000 personnes handicapées sont ainsi inscrites au chômage dans l Ain. Ces demandeurs sont très présents dans les zones de Bourg en Bresse (où se situe d ailleurs un demandeur handicapé sur deux) ainsi qu au sud du département (zone de Belley - cf. carte cidessous). CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 13

15 Analyses- La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 Les catégories de la demande d emploi Répartitions par publics dans les catégories de la demande d emploi dans Handicapés Non handicapés Catégorie 1 48,5% 58,4% Catégorie 2 25,8% 10,9% Catégorie 3 5,8% 7,7% Catégorie 4 4,7% 4,0% Catégorie 5 5,9% 2,4% Catégorie 6 6,7% 11,7% Catégorie 7 1,7% 2,2% Catégorie 8 0,8% 2,7% Total 100,0% 100,0% Effectif Source : ANPE, DEFM- PERSEE au 31/12/2003 Une rigidité accentuée du marché du travail notamment pour les personnes handicapées Le taux d écoulement nous indique si le département offre des possibilités de sortie rapide du chômage ou non : plus il est élevé, plus ces potentialités de sortie sont grandes 14 et plus le marché du travail est considéré comme fluide. Cette fluidité est due soit à une diminution des stocks de demandeurs soit à une augmentation des flux de sortie. Ainsi en 2003, plus d un demandeur handicapé sur deux est sorti du chômage dans l Ain (55%, cf. tableau page suivante). Néanmoins, ce taux est largement inférieur à celui des non handicapés : près de 13 points d écart. Cette plus grande rigidité du marché du travail pour le public handicapé s observe dans l Ain mais aussi dans l ensemble de la région : de fait, le taux d écoulement le plus élevé pour les personnes handicapées (62,1% en Haute-Savoie) reste inférieur au taux le plus faible des non handicapés (63,7% en Ardèche - cf. carte). Si près de la moitié des demandeurs handicapés recherchent un emploi à temps plein (catégorie 1), une proportion non négligeable recherche, compte tenu de leur handicap, un emploi à temps partiel (catégorie 2 de la demande d emploi) 1 - A l inverse, les catégories 6, 7 et 8, qui concernent les personnes ayant déjà une activité réduite de plus 78 heures dans le mois, comptent proportionnellement moins de demandeurs handicapés 2. A noter que la répartition des catégories de la demande d emploi est similaire dans l Ain et en Rhône-Alpes. Les caractéristiques des demandeurs de catégorie 2 sont analysées dans la partie suivante (fiches publics). 1 C est le cas d une personne sans emploi, immédiatement disponible et recherchant un emploi à durée indéterminée et à temps partiel (cat.2) ou à temps plein (cat.1). 2 Elles représentent, au total, 9,3% des demandes des handicapés et 16,6% des non handicapés. Taux de croissance annuel de la demande d emploi: phases et 2001 à aujourd'hui 40% 30% 20% 10% 0% -10% -6,5% -20% -30% -40% Ain Rhône-Alpes -6,3% -14,8% 3,8% 3,3% Handicapés 11,8% Source : ANPE, DEFM- PERSEE au 31/12 de chaque année - Champ : catégorie 1 de la demande d emploi 40% 30% 20% 10% 0% -10% -10,0% -20% -30% -40% -8,4% Par ailleurs, cet indicateur en forte baisse pour les demandeurs handicapés (-3,3 points en un an) montre que la rigidification du marché du travail est plus importante pour ces derniers (-1 point pour les non handicapés). Le comportement de la demande d emploi sur le long terme? Au-delà de ces évolutions sur un an, il est intéressant de considérer le comportement général de la demande d emploi handicapée et non handicapée sur un plus long terme ; à la fois dans une phase de diminution du chômage ( ) et sur la phase actuelle de ralentissement que la région connaît de façon continue depuis mai Deux aspects ressortent de ces évolutions (cf. graphique cidessous) et engendrent une question : - Le département de l Ain surréagit à la bonne comme à la mauvaise période économique, et ce quel que soit le public. - La demande d emploi des personnes handicapées a des mouvements de plus faible ampleur que celle des non handicapées ; ce qui confirme la plus grande inertie de la demande d emploi pour les personnes handicapées observée grâce au taux d écoulement (cf. point précédent). Elles bénéficient ainsi moins de la période de croissance mais la hausse du chômage les touche également plus faiblement, en tout cas jusqu à aujourd hui. - Un effet retard? Sur la phase actuelle de ralentissement, on remarque également que l augmentation du nombre de demandeurs handicapés a d abord été Non handicapés plus faible pour 20,8% ensuite rejoindre le 9,2% 10,3% taux observé sur les non handicapés (plus de 10%). Ainsi, annuellement depuis 2001, les taux de -31,9% croissance vont en augmentant pour les handicapés, ce que Le taux d écoulement sur l année 2003 (tiré de «Les métiers qui bougent», série Les Cahiers, Observatoire de l ANPE, Octobre 2003) rapporte le nombre total de demandeurs au 31/12/2003 à la somme du nombre total de demandeurs au 31/12/2002 et des flux d'entrées entre le 31/12/2002 et le 31/12/ A la fin 2003, le niveau de fin 1997 n est toujours pas atteint. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 14

16 Analyses- La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 l on n observe pas pour les non handicapés. Les évolutions futures infirmeront ou confirmeront la présence de cet effet retard. Taux d écoulement en 2003 et écart en points par rapport à 2002 Ain Rhône-Alpes Taux en 2003 Ecart Taux en 2003 Ecart Handicapés 54,7% -3,3 points 54,2% -1,5 points Non handicapés 67,5% -1,0 points 65,8% -1,4 points Source : ANPE, DEFM et DEE - PERSEE au 31/12 de chaque année - Champ : catégorie 1 de la demande d emploi CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 15

17 Analyses- La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 Les motifs d entrée et de sortie du chômage La conjugaison d une augmentation des entrées et d une diminution des sorties explique l accroissement de la demande d emploi en Quel que soit le public concerné, les fins de mission, les fins de contrat et les licenciements non économiques 1 sont les principales causes d entrée au chômage. Par ailleurs, dans l Ain plus qu en région, les variations sont marquées : du fait de la mauvaise période économique, l accroissement des entrées est due à l augmentation des motifs pour fins de contrats notamment pour les personnes handicapées (+25,3% pour ces dernières) ainsi qu aux autres licenciements (+14,2% et +12,1% pour respectivement les demandeurs handicapés et non handicapés) dont la hausse est nettement plus prononcée qu en région. Les motifs d entrée au chômage des demandeurs d emploi Handicapés Non handicapés Ain Rhône- Rhône- Ain Alpes Alpes Evolution en un an des principaux Licenciement éco hors fin de convention de conversion 4,3% 3,6% 6,1% 4,8% motifs Handicapés Non handicapés Fin de convention de conversion 0,0% 0,1% 0,1% 0,1% Rhône- Rhône- Ain Ain Licenciement éco PAP anticipé 1,2% 1,7% 2,8% 2,3% Alpes Alpes Autres licenciements 18,8% 16,9% 14,2% 12,8% 14,2% 6,9% 12,1% 6,0% Démission 3,4% 2,6% 6,0% 5,8% Fin de contrat 24,4% 24,2% 26,4% 30,2% 25,3% 3,4% 8,7% 1,1% Fin de mission 10,5% 7,4% 20,1% 12,9% -16,3% -7,8% -3,2% -3,3% Primo entrée 1,4% 1,2% 4,4% 6,8% Reprise d activité 4,5% 5,5% 3,2% 3,9% Autres cas non spécifiés 31,5% 36,7% 16,7% 20,5% -3,8% -1,6% 4,1% 0,3% Total 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 4,1% 0,4% 6,1% 2,0% Effectifs Source : ANPE, DEFM, DEE - PERSEE au 31/12/2002 et au 31/12/ Champ : catégorie 1 de la demande d emploi Plus de la moitié des motifs de sortie du chômage concernent des reprises d emploi ou des absences au contrôle. Depuis 2002, la progression des entrées en stage est plus importante dans l Ain qu en Rhône-Alpes, mais profite globalement plus aux non handicapés. Notons aussi que les sorties pour arrêt maladie sont en très forte hausse pour les personnes handicapées de l Ain (+30,4%). Par ailleurs, les absences au contrôle ont également nettement diminuées. Les motifs de sortie du chômage des demandeurs d emploi et évolution des principaux en un an Handicapés Non handicapés Handicapés Non handicapés Ain Rhône- Rhône- Rhône- Rhône- Ain Ain Ain Alpes Alpes Alpes Alpes Reprise d emploi 29,1% 24,6% 33,3% 29,9% 0,3% 2,0% 5,9% 4,6% Entrée en stage 13,4% 13,5% 6,8% 7,1% 16,0% 6,8% 18,7% 14,3% Service national 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% Arrêt maladie 11,5% 9,3% 5,0% 4,4% 30,4% 8,7% -2,1% 2,5% Retraite 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% Dispense 3,3% 4,0% 2,4% 2,2% Autres arrêts 2,8% 2,5% 2,1% 2,1% Changements d ALE 3,5% 1,9% 3,5% 2,8% Absence au contrôle 26,9% 30,9% 34,2% 38,1% -13,8% -8,1% -9,2% -6,0% Radiat.adm, non présent 1 er ent. 1,2% 1,0% 2,4% 2,0% Radiat. adm, non présent conv.pnae 0,0% 0,0% 0,0% 0,0% Autres radiations administratives 4,5% 5,5% 5,6% 5,9% Autres cas non spécifiés 3,7% 6,6% 4,7% 5,4% Total 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% -2,2% -1,7% -0,1% 0,4% Effectifs Source : ANPE, DEFM, DES - PERSEE au 31/12/2002 et au 31/12/ Champ : catégorie 1 de la demande d emploi 1 Les licenciements non économiques («autres licenciements» dans le tableau) sont dus, selon le droit du travail, soit à un motif disciplinaire (faute du salarié), soit non disciplinaire (modification substantielle d'un élément du contrat de travail refusée par le salarié, perte de confiance ou, point qui nous intéresse plus particulièrement : l'inaptitude physique constatée par le Médecin du Travail). Pour plus d informations, vous pouvez consulter le site officiel de l administration française : CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 16

18 Analyses- La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 Caractéristiques des demandeurs d emploi handicapés et évolutions Les explications que l on peut trouver à cette plus grande inertie de la demande d emploi des personnes handicapées sont liées à leurs caractéristiques socioprofessionnelles mais aussi à leur handicap. Le handicap en lui-même comme frein à la reprise d emploi Si les personnes handicapées ont des caractéristiques professionnelles qui expliquent leur difficulté à retrouver un emploi (cf. point suivant), les difficultés liées à leur handicap ne sont pas à minimiser : on sait, grâce à l enquête HID 16, qu une personne qui accumule une ou plusieurs déficiences est fragilisée sur le marché du? abc Enquête «Testing» sur CV (ADIA / Paris 1 Observatoire des discriminations - Jean-François Amadieu) Cette étude, réalisée en France, met en parallèle 6 variables à la fois : le genre (homme, femme), l origine ethnique (Maghreb/France), le lieu de résidence (zone sensible ou non), le visage (beau/disgracieux), l age (avant et après 50 ans) et le handicap (via la mention Cotorep). La méthode utilisée est celle de «l audit par couple» : elle consiste à envoyer en réponse à une offre d emploi plusieurs CV à la fois qui ne diffèrent que par une seule caractéristique (celle que l on teste). Tous les CV sont validés par un cabinet de recrutement de telle sorte qu il n y ait aucun biais de contenu. Un CV dit de référence est élaboré : Homme, nom et prénom français, résidant à Paris, blanc de peau, apparence standard ; à partir de ce CV, six autres sont envoyés avec pour chacun, une seule différence : la variable testée. Les offres d emploi ciblées étaient celles de commerciaux (chargés de clientèle, commerciaux, technico-commerciaux) de niveau BTS. L échantillon est suffisamment important pour que l on puisse en tirer des résultats significatifs : 1806 CV ont été adressés à 258 offres différentes. Les résultats de l étude sont basés sur le nombre de réponses positives, c'est-à-dire une convocation à un entretien d embauche reçue par les candidats ainsi que sur l analyse des réponses négatives. Au total, du moins au plus discriminé, viennent la candidate femme puis les variables «lieu de résidence», «apparence», «âge», «origine maghrébine» et enfin «handicap». Le handicap, qui nous intéresse plus particulièrement, montre donc une des plus fortes discriminations : les réponses positives sont 15 fois moins nombreuses que pour le candidat de référence et la mention du handicap ne suscite pas d intérêt malgré le dispositif légal. Pour les réponses négatives, si 30% de celles reçues par le candidat de référence sont personnalisées et indiquent que le CV est conservé par l entreprise, aucune réponse négative ne le mentionne pour le candidat handicapé. Pour plus d informations, vous pouvez télécharger cette étude sur le site de l observatoire des discriminations : Comparaison des durées moyenne de recherche d emploi (en mois) Rhône-Alpes Handicapés Tous publics Sexe Hommes 14 9 Femmes 13 9 Age - de 25 ans à 49 ans ans et Qualification Ouvriers non qualifiés Ouvriers qualifiés 13 9 Employés non qualifiés 14 9 Employés qualifiés 12 9 AMT et cadres 12 9 Niveau de formation Sans diplôme Certificat d'études, SES CAP, BEP 13 9 Bac 11 8 Bac Supérieur à Bac Total 14 9 Source : ANPE, DEFM- PERSEE au 31/12/ Champ : catégorie 1 de la demande d emploi travail 17 et son taux de chômage augmente avec le nombre et le type de déficiences déclarées. Par ailleurs, en Rhône-Alpes, on observe qu à sexe, âge, qualification ou niveau de formation équivalents, l ancienneté moyenne d un demandeur d emploi handicapé est toujours significativement plus longue (cf. tableau). Plus le niveau de qualification est bas, plus l âge est élevé et plus cet écart entre les publics est important (par exemple, si un chômeur ouvrier non qualifié a une ancienneté moyenne de 10 mois, elle est de 15 mois pour une personne handicapée). Et même si l on prend un profil de demandeur que l on peut considérer comme un des mieux placés sur le marché du travail (demandeur homme de moins de 50 ans, qualifié et de niveau de formation supérieur au bac), cet écart est bien plus réduit mais subsiste encore (8 mois en moyenne contre 10 mois quand ce demandeur est handicapé). Si les raisons peuvent être liées à une limitation dans l exercice du métier recherché ou à une méconnaissance des mesures mises en place visant à la compensation du handicap, une étude menée par Adia et Paris I a pu montrer 16 Handicaps-Incapacités-Dépendance, réalisée par l INSEE en décembre 1999 et qui dresse un tableau d ensemble de la population handicapée. 17 L emploi et le chômage des personnes handicapées en 1999, Premières Informations Premières Synthèses, novembre 2001, DARES CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 17

19 Analyses- La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 que les demandeurs d emploi handicapés étaient fortement sujets à discrimination lors de leur recherche d emploi, ne serait-ce que par la seule et simple mention de la caractéristique «Cotorep» (cf. encadré). Le handicap mais aussi les caractéristiques socioprofessionnelles Une autre explication aux difficultés de sortie du chômage des personnes handicapées est liée à leurs caractéristiques socioprofessionnelles. Celles-ci, très marquées, n observent que de légères variations suivant les départements : de fait, on retrouve le même profil moyen du demandeur d emploi handicapé aussi bien en Rhône-Alpes et dans ses départements qu au niveau national. Le portrait moyen du demandeur d emploi handicapé Cette population se différencie de l ensemble des demandeurs non handicapés par de nombreux aspects : elle est plus masculine (deux tiers d hommes) et plus âgée (beaucoup moins de jeunes et plus de demandeurs d au moins 50 ans). Elle est aussi moins qualifiée, moins diplômée et plus fréquemment ouvrière (notamment des ouvriers non qualifiés) ; a contrario le poids des techniciens, agents de maîtrise et cadres est très modeste. L ensemble de ces caractéristiques explique que près d un tiers des demandeurs handicapés soient des chômeurs de longue durée (au moins un an). Ce dernier point est d autant plus accentué que, par effet de «feed-back», plus une personne reste longtemps au chômage, plus elle a de probabilités d y rester. En effet, ses compétences et plus encore ses compétences perçues s érodent si bien que son «employabilité» peut apparaître problématique pour l entreprise. Origine du handicap et caractéristiques socioprofessionnelles Ces caractéristiques, si spécifiques, sont fortement liées à l origine du handicap. Ainsi, concernant : - les caractéristiques d âge : rappelons que si une partie des handicaps est d origine congénitale, d autres sont contractés au cours de la vie et notamment au cours de la vie professionnelle. La survenance du handicap n intervenant pas forcement en début de vie, la population handicapée se situe structurellement dans des tranches d âge plus élevées que le reste de la population. Cet aspect est d autant plus renforcé que les facultés de récupération d un individu après un accident se réduisent avec l âge. Ainsi, concernant les accidents du travail, le risque qu un Les modes de reconnaissance du handicap Plusieurs types de reconnaissances du handicap existent au sens de la loi de 87 : les personnes ayant fait reconnaître leur qualité de travailleur handicapé (RQTH) par la Cotorep en catégorie A, B ou C ainsi que, sous certaines conditions, les accidentés du travail, les invalides ainsi que les mutilés, veuves et orphelins de guerre. Ces régimes ne sont pas exclusifs : une personne peut être reconnue par la Cotorep et également être accidentée du travail. Aussi, si les types de reconnaissance des demandeurs d emploi ne nous fournissent pas d indications sur l origine de leur handicap, l analyse des catégories de reconnaissances Cotorep nous donne, par contre, pour la quasi-totalité du public (98% des 974 demandeurs handicapés considérés ici), une évaluation globale* de la gravité de leur handicap. Dans l Ain, les handicaps modérés et graves (catégorie B qui constitue les deux tiers des RQTH et catégorie C) sont proportionnellement plus importants qu en région. Répartition des publics prioritaires par modes de reconnaissance Ain Rhône-Alpes Répartition des publics reconnus par la Cotorep en Effectif Part Effectif Part fonction de la gravité de leur handicap orphelin 17 1,5% 242 1,6% 100% COTOREP A COTOREP B COTOREP C veuve de guerre 1 0,1% 5 0,0% mutilé de guerre 0 0,0% 60 0,4% 80% 66,2% COTOREP A 103 9,2% ,7% 55,9% COTOREP B ,3% ,6% 60% COTOREP C ,5% ,5% 40% en instance Cotorep ,7% ,6% 23,0% 24,4% 19,7% pension invalidité 6 0,5% 218 1,4% 20% 10,8% rente accident de travail 14 1,2% 170 1,1% Total ,0% ,0% 0% Source : ANPE, DEFM- PERSEE au 31/12/ Champ : département de l Ain et Ain Rhône-Alpes région Rhône-Alpes, catégorie 1 de la demande d emploi (en vert, le public prioritaire considéré dans ce document) * dans une certaine mesure : en effet, le mode d attribution d une catégorie Cotorep se base sur les aspects médicaux du handicap mais aussi sur la situation de la personne vis-à-vis de son activité professionnelle. Par ailleurs, les politiques des Cotorep peuvent être différentes selon les départements (en terme de sursis à décision dans les cas les plus légers et de durée des reconnaissances attribuées). Enfin, la présence plus importante de structures du milieu protégé pourrait également entraîner un plus grand nombre de demandes de personnes ayant un handicap lourd (demande induite). On observe ainsi des disparités départementales importantes. Cf. Atlas 2002 Handicap et Emploi Rhône-Alpes, CRDI Rhône-Alpes. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 18

20 Analyses- La demande d emploi des personnes handicapées en 2003 accident soit considéré comme grave (c est à dire qu il entraîne la reconnaissance d un handicap) est plus élevé avec l âge : l usure professionnelle engendrant des conséquences plus graves de l accident 18. De même, une étude de la CNAM 19 a également montré que la majorité des reconnaissances d invalidité (55%) se faisait après 50 ans. - les caractéristiques de sexe, de formation, de qualification et de secteur d activité antérieur : compte tenu des risques professionnels et de la pénibilité de certains métiers, certains secteurs d activité sont plus exposés que d autres aux risques de survenance de handicap : ces secteurs aux métiers fréquemment occupés par des hommes comportent parmi les salariés, une proportion plus élevée de personnes handicapées 20. L indice de fréquence de accidents du travail est ainsi plus élevé dans l industrie et le BTP 21 et concerne notamment les ouvriers, en particulier non qualifiés. Au final, ces aspects d âge, de qualification et d activité professionnelle se retrouvent dans les caractéristiques à la fois des demandeurs handicapés mais aussi des salariés handicapés au niveau régional comme national et sont bien évidemment d autant plus présentes dans les zones où la part de l industrie est forte ; ce qui est le cas dans l Ain et de façon générale en Rhône-Alpes. Caractéristiques socioprofessionnelles : détail et évolutions De quelle ampleur sont ces caractéristiques et comment ont-elles évolué sur la période actuelle? Une large majorité d hommes Pyramide des ages des demandeurs d'emploi handicapés 60 ans 55 ans 50 ans 45 ans 40 ans 35 ans 30 ans 25 ans Rhône-Alpes 20 ans Hommes Femmes 15 ans Source: ANPE, DEFM Persée au 31/12/2003, catégorie 1 de la demande d'emploi Deux tiers des demandeurs d emploi handicapés sont des hommes : c est une des spécificités de cette population. Chez les non handicapés, les proportions sont plus équilibrées puisque ne se dégagent que de légères majorités (femmes dans l Ain et hommes en région- cf. tableau). La population des demandeurs handicapés est en hausse par rapport à 2002, mais c est la part des femmes qui a augmenté le plus (+26,7%). Caractéristiques principales des demandeurs d emploi de catégorie 1 Handicapés Non handicapés Rhône- Rhône- Ain Ain?% Alpes Alpes Effectif Part Part Effectif Part Part Sexe Hommes ,0% 66,6% ,7% 52,0% Femmes ,0% 33,4% ,3% 48,0% Age - de 25 ans 59 6,1% 4,8% ,5% 20,5% 25 à 39 ans ,5% 38,1% ,4% 47,6% 40 à 49 ans ,3% 33,4% ,4% 19,2% 50 ans et ,2% 23,6% ,7% 12,7% Qualification Ouvriers non qualifiés ,4% 20,5% ,1% 11,1% Ouvriers qualifiés ,6% 18,5% ,9% 13,7% Employés non qualifiés ,3% 25,0% ,4% 16,9% Employés qualifiés ,4% 27,5% ,4% 32,7% AMT et cadres 61 6,3% 8,4% ,4% 24,6% (2 niveaux) Non qualifiés ,6% 45,5% ,4% 28,0% Qualifiés ,3% 54,4% ,6% 71,0% Niveau de Sans diplôme, certif. d'études ,0% 32,5% ,6% 17,6% formation BEP - CAP ,8% 49,2% ,9% 36,3% Bac et plus ,1% 18,3% ,0% 44,9% Total % 100% % 100% Source : ANPE, DEFM- PERSEE au 31/12/ Champ : catégorie 1 18 Source : CNAMTS, Statistiques technologiques des accidents du travail et des maladies professionnelles remarques, année Données France entière dans «Les causes médicales des pensions d invalidité nouvellement attribuées en 1998», Données du régime général de l Assurance Maladie, ENSM, département SV, CNAMTS, avril L emploi des personnes handicapées en Rhône Alpes en 2001, CRDI-DRTEFP, série Synthèses, DRTEFP Rhône-Alpes, septembre A noter également que le développement de la sous-traitance et de l intérim, fortement utilisés par l industrie et la construction, a déplacé une partie du risque de ces deux secteurs vers le tertiaire (l interim et les activités de services quel que soit le type d activité font en effet partie du secteur tertiaire). Une population relativement âgée : la problématique de l insertion des chômeurs de 50 ans et plus. En 2003, l âge moyen des demandeurs handicapés de l Ain est similaire à celui de la région (41 ans). On retrouve plus de demandeurs handicapés dans les tranches d âge élevées 22. Ils sont ainsi bien plus présents dès 40 ans, et notamment chez les 50 ans et plus. Du reste, depuis un an, cette dernière tranche d âge a vu sa part progresser nettement plus vite que celle des non handicapés (c est le cas aussi des moins de 25 ans- cf. tableau). La question de l insertion professionnelle des demandeurs d emploi d au moins 50 ans est d autant plus importante que la population handicapée est, on l a vu, structurellement âgée (survenance du handicap en cours de vie et usure 22 L intervention du handicap au cours de la vie et le cumul des déficiences en sont les principales causes- cf. point précédent. CRDI Rhône-Alpes - Observatoire Rhône-Alpes de l emploi des personnes handicapées Août 2004 Page 19

Fiche Synthèse - Métier 2004

Fiche Synthèse - Métier 2004 Fiche Synthèse - Métier 2004 Ouvriers qualifiés travaillant par formage de métal ( FAP n 23) Points-clés : Les tensions et les demandes d emploi des personnes handicapées Le marché du travail L emploi

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes Quadrat-Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Contact : Laurent POUQUET Tél : 17551427-6 82 69 25 94 laurent.pouquet@quadrat-etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Le secteur de la logistique

Le secteur de la logistique Mai 2014 Le secteur de la logistique Service Etudes CCI Indre Le secteur de la logistique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR DE LA LOGISTIQUE EN FRANCE

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guyane en janvier 2015 DIECCTE DR Pôle emploi Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en janvier 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B, C (en cvs) 24

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015

Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en Guadeloupe en février 2015 DIECCTE DR Pôle emploi et Îles du Nord Demandeurs d'emploi inscrits et offres collectées par Pôle emploi en en février 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A,

Plus en détail

SERVICES AUX PERSONNES

SERVICES AUX PERSONNES Pays du Grand Beauvaisis Fiche sectorielle Edition 2013 SERVICES AUX PERSONNES Définition du secteur Les services à la personne regroupent l ensemble des services contribuant au mieux-être des citoyens

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Repères & Analyses Études

Repères & Analyses Études Décembre 2013 - Hors série service études, veille et prospective Repères & Analyses Études Direction régionale Nord - Pas de Calais Sommaire Dynamisme économique Analyse Chiffres clés Démographie des établissements

Plus en détail

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP

Bac BEP CAP. Certification. Tertiaire. Sanitaire et social alidation. Parti. Parcours. Réussite VAE. Titre professionnel. Diplôme. Durée parco BEP CAP ac Parcours Sanitaire et social alidation des personnes ayant passé un jury au cours de l année 2009 en Bretagne MARS 2012 Certification Bac Réussite Sanitaire et social Validation Parcours Certification

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle

Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle Pôle n 13 : Pôle de La Sentinelle S'étendant sur la majeure partie de la commune de La Sentinelle mais également à la marge sur les communes de Valenciennes et Trith-Saint- Léger, ce pôle regroupe plus

Plus en détail

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003

Tableau de bord de l emploi du Pays Rochefortais. Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Tableau de bord de l emploi du Sous-Préfecture de Rochefort - 17 décembre 2003 Demandeurs d emploi Effectif au 30 sept. 2003 total jeunes longue durée (sup 1 an) femmes Commune Tonnay-Charente 324 89 108

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION

DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION DIAGNOSTIC TERRITORIAL POUR L EMPLOI ET LA FORMATION PAYS D ANCENIS - 29 Ce diagnostic territorial pour l emploi et la formation vise à construire une vision partagée actualisée du Pays d'ancenis. Dans

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007

Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007 Portrait de branche - Cabinets d expertises en automobile - Edition 2007 Introduction/définition Les données présentées ici concernent les entreprises libérales du secteur des cabinets d expertises en

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7%

Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre LOIRE 14 498 7% Repères & Analyses Enquête Besoins en Main-d Œuvre en Rhône-Alpes Statistiques, études et prévisions - Avril 2014 201 284 projets de recrutement en 2014 En fin d année 2013, 162 500 établissements ont

Plus en détail

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération

Panorama de branche. Industries et commerce de la récupération Panorama de branche Industries et commerce de la récupération Industries et commerce de la récupération Avant-propos méthodologique La partie «données économiques» prend en compte l ensemble du secteur

Plus en détail

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012

Synthèse. Emploi et chômage des personnes handicapées. Nadia Amrous. Numéro 01 Novembre 2012 Synthèse Direction de l animation de la recherche, des études et des statistiques Numéro 01 Novembre 2012 Emploi et chômage des personnes handicapées Nadia Amrous Meriam Barhoumi Numéro 01 - novembre 2012

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SENIORS EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR > QUELLES SPÉCIFICITÉS FACE À L EMPLOI ET AU CHÔMAGE?

LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SENIORS EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR > QUELLES SPÉCIFICITÉS FACE À L EMPLOI ET AU CHÔMAGE? N U M É R O 2 0 études LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SENIORS EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR > QUELLES SPÉCIFICITÉS FACE À L EMPLOI ET AU CHÔMAGE? O C T O B R E 2 0 1 2 L'OBSERVATOIRE RÉGIONAL DE L EMPLOI

Plus en détail

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre

DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES. Décembre DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2013 Diagnostic de l emploi et de la formation dans le spectacle vivant et l audiovisuel en Rhône-Alpes

Plus en détail

Contrairement à une formation classique, le dispositif

Contrairement à une formation classique, le dispositif Repères HORS SERIE EMPLOI FORMATION n 21 - Juillet 2014 Les parcours VAE en Haute-Normandie Contrairement à une formation classique, le dispositif de la Validation des Acquis de l Expérience offre des

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012

Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Photographie statistique des accidents de travail, des accidents de trajet et des maladies professionnelles en France selon le sexe entre 2001 et 2012 Des tendances d évolution différenciées pour les femmes

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif

Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif Mémo des aides et avantages spécifiques liés au recrutement d un apprenti bénéficiaire du dispositif I Qualité des bénéficiaires II Avantages financiers pour les employeurs III Aides pour les CFA labellisés

Plus en détail

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Année 2005 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE

Année 2005 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours GUIDE DU REFERENT DE PARCOURS PLIE 1 Uni-est Accompagnement au cahier des charges de la référence de parcours SOMMAIRE LE CADRE

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés

FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés FICHE PRATIQUE Les obligations liées à l emploi de travailleurs handicapés I. QUELLES OBLIGATIONS? UNE OBLIGATION A PARTIR DE 20 SALARIES Tous les employeurs occupant au moins 20 salariés (l effectif s

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E

Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Commission départementale de financement de l économie C.D.F.E Préfecture de Vaucluse 6 février 2015 L ordre du jour Eléments de la conjoncture PACA Analyse de la situation économique en Vaucluse Présentation

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-68 septembre 2015 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL

SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL Etat du tissu associatif et bilan de l emploi du secteur non lucratif en 2013 En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

LES FORMATIONS EN INDUSTRIE ET TRANSPORT LOGISTIQUE DANS L AIN

LES FORMATIONS EN INDUSTRIE ET TRANSPORT LOGISTIQUE DANS L AIN BUREAU INFORMATION JEUNESSE 8 Boulevard De Brou 01000 BOURG EN BRESSE Tel 04 74 24 69 49 Mail bij@mife01.org Site Internet http://bijbourg.free.fr 2009-2010 LES FORMATIONS EN INDUSTRIE (mécanique, productique,

Plus en détail

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil

études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil études Le travailleur à temps partiel volontaire au chômage: un profil Sommaire Introduction... 3 1. Evolution du nombre de travailleurs à temps partiel volontaire au chômage selon le sexe... 5. Evolution

Plus en détail

Dares Analyses L ACCÈS À L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES EN 2011

Dares Analyses L ACCÈS À L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES EN 2011 Dares Analyses OCTOBRE 2013 n 066 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L ACCÈS À L EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPÉES EN 2011 En 2011, 2 millions de

Plus en détail

ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE»

ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE» SPEL Ardèche méridionale ACTUALISATION 2007 DU DIAGNOSTIC DE LA ZONE DE TERRITORIALISATION SPEL/CTEF «ARDECHE MERIDIONALE» Note de conjoncture octobre 07 INFOS ZTEF TERRITOIRE MDE/ structure porteuse CTEF

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 La Lettre de la DRASS N 2006-03-L Avril 2006 Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 Au 31 décembre 2003, 40 000 rhônalpins sont affi liés à l assurance maladie par le dispositif

Plus en détail

Licence Professionnelle Gestion de la Production Industrielle spécialité Animateur Qualité Activités Tertiaires

Licence Professionnelle Gestion de la Production Industrielle spécialité Animateur Qualité Activités Tertiaires Enquête sur la promotion 00-00 réalisée entre Décembre 009 et Avril 00 iche n Gestion de la Production Industrielle spécialité Animateur Qualité Activités Tertiaires diplômés sur 0 ont répondu à l enquête.

Plus en détail

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais

Définitions. Les Dossiers de Profils n 75 - Avril 2004 69 Insee Nord-Pas-de-Calais Logement Un logement est défini par son utilisation : c est un local séparé et indépendant utilisé pour l habitation. Il doit être séparé d autres locaux par des murs ou cloisons et doit disposer d un

Plus en détail

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012

Dares Analyses. Emploi, chômage, population active : bilan de l année 2012 Dares Analyses juin 2013 N 037 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Emploi, chômage, population active : bilan de l année Avec la contraction de l

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins

ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins ENQUETE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2011 Bassin d Oullins 2 675 projets de recrutement en 2011 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5 LES METIERS

Plus en détail

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation

Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Observatoire des Métiers, Qualifications et Besoins de formation Secteur Tertiaire 6 ème édition - 2003 Réali sé par la Chambre de Commerce et d Industrie Centre en partenariat avec le pôle ORFE du Groupement

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Novembre 2011 N 081 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DE TRAVAILLEURS HANDICAPÉS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE 20 SALARIÉS

Plus en détail

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS)

Enquête commandée par le Jeune Théâtre National Réalisée par l institut de sondages ISL Analyse réalisée en collaboration avec le CESTA (EHESS-CNRS) Analyse de l enquête sur le devenir professionnel des artistes issus des écoles supérieures d art dramatique signataires de la plateforme de l enseignement supérieur pour la formation du comédien Enquête

Plus en détail

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537

Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007. OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 LA PROFESSION D AMBULANCIER EN CHAMPAGNE-ARDENNE Cahier de l OPEQ n 136 Avril 2007 OPEQ Chambre Régionale de Commerce et d'industrie Champagne-Ardenne 10 rue de Chastillon BP 537 51011 Châlons en Champagne

Plus en détail

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux

La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux C.E.R.A. Cellule Économique Rhône-Alpes Observatoire Régional du BTP La certification des entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics en Rhône-Alpes : les enjeux Edition décembre 2006 INTRODUCTION Les

Plus en détail

Un climat des affaires incertain

Un climat des affaires incertain AVRIL 2015 Un climat des affaires incertain Au premier trimestre, 39 % des TPE-PME rhônalpines ont observé une baisse de chiffre d affaires par rapport à la même période de 2014 et seulement 24 % une hausse.

Plus en détail

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue

Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle. dans le spectacle vivant. Deuxième partie. La formation professionnelle continue Tableau de bord de l'emploi et de la formation professionnelle dans le spectacle vivant Deuxième partie La formation professionnelle continue - Données statistiques 2010 Troisième édition L'Observatoire

Plus en détail

LES ZONES FRANCHES URBAINES

LES ZONES FRANCHES URBAINES LES ZONES FRANCHES URBAINES HIDS 26 juin au 1 er juillet 2011 Consolide les données de suivi socioéconomique à l échelle des 4 ZFU. Tableau de bord des ZFU ZFU La Duchère (Lyon 9) 10 200 hab ts en 2006

Plus en détail

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS Dares Analyses SEPTEMBRE 2011 N 066 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS En vingt-cinq ans,

Plus en détail

L emploi des cadres sur le bassin de Vannes

L emploi des cadres sur le bassin de Vannes L emploi des cadres sur le bassin de Vannes Diagnostic et perspectives Septembre 2007 Observatoire - Maison de l Emploi du Pays de Vannes TABLES DES MATIERES PREAMBULE I. LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL 4 INTRODUCTION

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Octobre 200 N 069 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques LES MÉTIERS EN 2009 seuls quelques métiers résistent à la dégradation du marché

Plus en détail

Les personnes âgées en Rhône-Alpes. Évaluation des besoins de prise en charge de la dépendance à l'horizon 2020

Les personnes âgées en Rhône-Alpes. Évaluation des besoins de prise en charge de la dépendance à l'horizon 2020 Les personnes âgées en Rhône-Alpes Évaluation des besoins de prise en charge de la dépendance à l'horizon 2020 Octobre 2005 Les personnes âgées en Rhône-Alpes : Evaluation des besoins de prise en charge

Plus en détail

D1401 - Assistanat commercial

D1401 - Assistanat commercial Appellations Assistant / Assistante achat Assistant / Assistante administration des ventes Assistant / Assistante des ventes Assistant / Assistante export Assistant / Assistante import Collaborateur commercial

Plus en détail

Les métiers de la maintenance industrielle

Les métiers de la maintenance industrielle L A L E T T R E D E L o r e f Bulletin d information de l Observatoire Régional Emploi-Formation Décembre 2007 n 20 Les métiers de la maintenance industrielle La Région Réunion définit, au travers du Plan

Plus en détail

DOSSIER PRE-INSTRUCTION

DOSSIER PRE-INSTRUCTION DOSSIER PRE-INSTRUCTION ACCES HEBERGEMENT EN RESIDENCE SOCIALE NOTICE Le dossier de pré-instruction doit obligatoirement être rempli par un travailleur social. Il est indispensable que le demandeur entreprenne

Plus en détail

Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes

Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes Master 2 Professionnel Transports Urbains et Régionaux de Personnes Bilan de l enquête carrière 2015 Le Master TURP, ancien DESS créé en 1992, est l une des rares formations spécialisées dans le domaine

Plus en détail

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées.

18A GFE. Tendances régionales. Nettoyage Assainissement. de l emploi, du marché du travail. et de la formation en Midi-Pyrénées. Tendances régionales de l emploi, du marché du travail et de la formation en Midi-Pyrénées GFE 18A Dans les domaines Nettoyage Assainissement Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Novembre 2006 Dossier

Plus en détail

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE

SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE SITUATION FINANCIÈRE DE L ASSURANCE CHÔMAGE pour l année 2014 Janvier 2014 1/12 Situation financière de l Assurance chômage pour l année 2014 14 janvier 2014 Cette note présente la prévision de la situation

Plus en détail

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse

C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique. Synthèse C2Z-Techniciens et agents de maîtrise de l'électricité et de l'électronique Synthèse Les techniciens et agents de maîtrise de l électricité et de l électronique rassemblent les salariés qui participent

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES

ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES ZOOM TERRITORIAL BASSIN D'EMPLOI DE RENNES Juillet 2015 Avertissements Impact de la meilleure complétude des données administratives : À compter de juin 2015, Pôle emploi accède à des données administratives

Plus en détail

Un meilleur niveau de réponse à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés dans l'industrie

Un meilleur niveau de réponse à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés dans l'industrie n 71 mars 2013 ISSN 1967-6158 Un meilleur niveau de réponse à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés dans l'industrie emploi formation insertion Franche-Comté Fin 2010, près de 5 000 salariés

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail