RAPPORT D ACTIVITÉS. Présumé coupable, un long métrage de Vincent Garenq. Lulu Vroumette, une série d animation de Daniel Picouly et Frédéric Pillot

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D ACTIVITÉS. Présumé coupable, un long métrage de Vincent Garenq. Lulu Vroumette, une série d animation de Daniel Picouly et Frédéric Pillot"

Transcription

1 RAPPORT D ACTIVITÉS Présumé coupable, un long métrage de Vincent Garenq Lulu Vroumette, une série d animation de Daniel Picouly et Frédéric Pillot Le temps d après, un documentaire de Yohan Laffort

2 Introduction Introduction... page 005 Indicateurs page 006 Aides à la création Aides à la création... page 009 Fonds d aide à la création associative... page 013 Projets soutenus en page 015 Répartition par genre... page 017 Accompagnement de projets... page 017 Partenariat de production avec le Fresnoy... page 019 Prix - Partenariats (Acharnière - Gsara)... page 019 Comités consultatifs des associations... page 019 Avant-premières et diffusion... page 020 Le parc de matériel... page 021 La télévision transfrontalière... page 025 La formation La formation... page 027 Consultation / scénarios de fiction... page 033 Définir son projet de documentaire... page 035 Ecrire un documentaire... page 037 Les enjeux de la réalisation... page 039 Atelier jeu d acteur / Technique Meisner... page 041 Se préparer au casting... page 043 Etre acteur aujourd hui : les nouvelles règles du jeu... page 045 Administrer une production dans un cadre associatif... page 047 Règlementation dans l audiovisuel... page 049 Ecrire un webdocumentaire... page 051 Droits d auteur des nouveaux médias numériques... page 053 Aide à la production Aides à la production... page 055 Accueillir les tournages... page 059 Tableau de répartition des enveloppes budgétaires... page Rapport d activités 2011

3 Aides à l écriture et au développement de fictions... page 065 Aides à l écriture et au développement de documentaires... page 066 Aide à la production de longs métrages... page 070 Aide à la production de téléfilms et séries fiction... page 072 Aide à la production de séries d animation... page 073 Aide à la production de courts métrages... page 074 Aide à la production de documentaires... page 077 Aide à la production de séries documentaires... page 082 Aide à la musique... page 082 Aide à la version anglaise... page 082 Sélectivité par genre page 083 Moyenne d intervention financière page 083 Analyse des projets soutenus par le fonds cinéma télévision... page 084 Accompagnement sur les marchés et festivals... page 129 Docu Regio - Pitching and Networking in Europe... page 131 Sunny Side Of The Doc page 139 Aides à la diffusion Aides à la diffusion... page 141 Diffuser pour mieux partager... page 143 Calendrier... page 145 Festival et Prix... page 153 Projections et diffusions TV... page 161 Fréquentation du site Crrav... page 167 Rapport d activités

4 DR Magnificat Films Je vous ai compris 2 - Plan d action de Noranim 3 - Le Crrav 4 - Tournage «les petits meurtres» Christophe Russeil 4 - Rapport d activités 2011

5 Le monde change, le CRRAV s adapte Vingt-cinq ans après sa création, le CRRAV devrait connaître en 2012 une nouvelle étape d une vie déjà bien riche. Sur proposition de Catherine Génisson, Vice-Présidente du Conseil Régional chargée de la Culture, et après validation par les élus, le CRRAV devrait fusionner avec le Pôle Images. La nouvelle agence ainsi créée, unique en France, soutiendrait toutes les œuvres à base d images avec une triple mission : artistique, économique et innovation. «Pourquoi changer alors que le CRRAV marche bien?» me direz-vous. En 2011, nous avons soutenus près de 80 films de grande qualité qui ont induit plus de 12 millions d euros de retombées économiques. Sans pouvoir tous les citer, arrêtons-nous un instant sur «Présumé coupable» nominé deux fois aux César 2012, «Hors-Satan» sélectionné au dernier Festival de Cannes, «Les petits meurtres d Agatha Christie», meilleure audience fiction de France 2, deux court-métrages en compétition au Festival de Clermont-Ferrand, les documentaires de proximité de WéO Tout va bien et pourtant, en dix ans, notre manière de travailler, de communiquer et de consommer a été profondément modifiée. Qui aurait imaginé qu on puisse un jour créer et partager des images avec un téléphone portable, interagir par des gestes sur le déroulé d un film, faire de la musique avec son corps? La «révolution numérique» n en est qu à ses débuts mais elle bouleverse fortement le monde de l image dans lequel nous vivons. Notre métier restera, bien sûr, de raconter des histoires et de cultiver l'imagination. Le cinéma et la télévision sont, et resteront, des piliers incontournables de nos actions. Mais pour répondre aux attentes d un public nomade et joueur, nous devons aussi faire évoluer notre façon de créer et de diffuser. Le «serious game», le «web documentaire» et les «œuvres interactives» en sont les premières illustrations Pour relever ces défis passionnants mais complexes, il faut mixer des talents très divers qui n avaient pas, jusqu ici, l habitude de travailler ensemble. C est pourquoi 130 sociétés, 62 formations et 22 équipes de recherche ont uni leurs forces pour créer le Pôle Images Nord-Pas-de Calais. Au total près de professionnels et étudiants très qualifiées. Forts d un vrai talent pour raconter des histoires et gérer des productions complexes, les professionnels du cinéma et de la télévision ont toute leur place dans cette nouvelle aventure. Ensemble, nous allons relever ce double défi un peu fou : continuer à progresser dans le monde du cinéma et de la télévision tout en inventant les images de demain. Un grand merci au Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais, au CNC, à Lille Métropole, à la DRAC, à Interreg ainsi qu au Conseil d Administration présidé par Michel-François Delannoy pour leur soutien fidèle et efficace! Vincent LECLERCQ Directeur général Rapport d activités

6 INDICATEURS Développer la production audiovisuelle privée en région Contribution de la Région au fonds d aide cinéma et télévision Prévisionnel (dont CNC : ) (dont CNC : ) (dont CNC : ) Nombre de comités de lecture Nombre de dossiers examinés Pourcentage de dossiers retenus 40% 40% 40% Nombre d aides à l écriture et au développement Nombre d heures co-produites par le CRRAV Nombre de films (longs métrages et téléfilms) 45 h 45 h 45 h 6 LM 5 LM 5 LM 4 téléfilms 3 séries fiction & 4 séries animation 4 téléfilms, 4 séries fiction & 4 séries animation 4 téléfilms, 2 séries fiction & 6 séries animation Nombre de documentaires Nombre de courts métrages Nombre d aides à la création de musique originale Accompagner les projets audiovisuels associatifs 2010 Prévisionnel Prévisionnel Investissements parc de matériel Recettes du parc E Montant de remises Montant du fonds associatif Nombre de projets associatifs soutenus par le CRRAV Rapport d activités 2011

7 Favoriser l emploi culturel et les retombées économiques 2010 Prévisionnel Prévisionnel Retombées économiques globales pour la fiction Dépenses audiovisuelles dont dépenses en personnel Nombre de professionnels régionaux référencés au CCRAV Techniciens Comédiens Nombre de jours de travail Intermittents Long métrage et Téléfilm jours jours jours Faire connaître la création régionale aux professionnels Nombre de prix en festivals Nombre de présences producteurs sur les salons Nombre de réunions de concertation au CRRAV avec les organisations professionnelles régionales Nombre visites sur le site Internet du CRRAV Prévisionnel films 12 films 15 films Faire connaître la production régionale au grand public Prévisionnel 2012 Nombre total d avant-premières organisées par le CRRAV Nombre d avant- premières en dehors de la métropole Lilloise Nombre de spectateurs aux avant-premières Rapport d activités

8 8 - Rapport d activités 2011

9 Aides à la Création 2 olivier pagani 1 - Cyclope 2 - Ce que peut le lion 3 - Voix du ventre 1 3 Rapport d activités

10 Zombies run 2 - Vers le seuil d un Monde 3 - Au bon coin 10 - Rapport d activités 2011

11 L aide à la création Le secteur des aides à la création regroupe les services en direction du secteur associatif et les activités de formation proposées aux professionnels de la Région. Se mettant constamment à jour sur les nouveaux équipements et formats, le parc de matériel continue de se doter des moyens de tournage ou de diffusion recherchés par les adhérents. Malgré les difficultés rencontrées par un certain nombre d associations, il conforte son rôle d outil de démocratisation des technologies de l audiovisuel en atteignant les 350 associations adhérentes. Les services du parc sont accessibles à l ensemble du secteur associatif du Nord- Pas-de-Calais, sans distinction d activités, et sont utilisés par la quasi-totalité des acteurs culturels du Nord Pas de Calais, des compagnies de théâtre aux structures de diffusion, en passant par les associations spécialisées dans la production et la diffusion audiovisuelle, ou les ateliers de sensibilisation, qui constituent le cœur de son activité. 31 films ou œuvres ont été soutenues par le Fonds d aide à la création associative. Très ouvert, ce dispositif permet à de jeunes auteurs de tenter leurs premiers projets, ainsi qu à des réalisateurs plus aguerris de mener des projets artistiques qui ne trouvent pas leur place dans le système de production «télévisuel». Il est également accessible aux artistes plasticiens, et du spectacle vivant. Le travail de fonds mené depuis plusieurs années à partir des actions d accompagnement (lectures de scénarios, ateliers de réalisation, ateliers d écriture, ) porte ses fruits. 19 nouveaux auteurs ont été soutenus par le fonds associatif en 2011 ; dans le domaine du documentaire et de la fiction, 9 jeunes auteurs tentent une première œuvre ambitieuse. Les activités de formation ont reçu 144 stagiaires pour 18 formations organisées en Le secteur continue son action dans des secteurs stratégiques des technologies de l information et de la communication. Deux formations nouvelles ont été mises en œuvre avec INA EXPERT : «Droit d auteurs dans un environnement numérique» et «Ecrire un Web documentaire». Ces formations ont reçu un accueil très favorable, et la collaboration avec l INA dans ce domaine devrait être poursuivie. Les actions d accompagnement et de formation sont par ailleurs soutenues par La DRAC dans le cadre de la convention de Développement Cinématographique Région Nord-Pas-de-Calais. Philippe Freville Responsable des aides à la création Rapport d activités

12 Cyclope 2 - Nuit noire 3 - Voix du ventre 12 - Rapport d activités 2011

13 L aide à la création Fonds d aide à la création associative Très ouvert, ce dispositif permet à de jeunes auteurs de tenter leurs premiers projets ou réaliser leurs premières oeuvres, ainsi qu à des réalisateurs plus aguerris de mener des projets artistiques qui ne trouvent pas leur place dans le système de production «télévisuel». Il est également accessible aux artistes plasticiens, et du spectacle vivant. 31 films ou œuvres ont été soutenus par le Fonds d aide à la création associative pour un montant total de , soit une aide moyenne de Parmi ceux-ci, 27 projets ont également été soutenus en industrie sur la base d une remise de 75 % sur la location des moyens techniques du parc pour un montant total de , soit une aide moyenne de Sur 31 projets, plus de la moitié des auteurs a moins de 30 ans. Le travail de fonds mené depuis plusieurs années à partir des actions d accompagnement (lectures de scénarios, ateliers de réalisation, ateliers d écriture, ) porte ses fruits. 19 nouveaux auteurs ont été soutenus par le fonds associatif en 2011 ; dans le domaine du documentaire et de la fiction, 9 jeunes auteurs tentent une première œuvre ambitieuse. S appuyant sur un fort dynamisme d auteurs et de structures engagés socialement, le film documentaire représente un tiers des moyens avec 9 projets soutenus ; viennent ensuite, pour un peu plus d un quart des dépenses, les projets de spectacle vivant dont les créateurs font de plus en plus appel aux technologies de l image et de l interactivité, puis le court métrage de fiction et les vidéos ou installation d artistes. La moyenne d âge des équipes est très jeune. De manière générale, ces projets font appel à une économie associative dont une part importante d énergie et de bénévolat. Les auteurs bénéficient de cette mesure, mais le fonds associatif est également le moyen pour un nombre important de techniciens plus ou moins chevronnés d obtenir leurs premiers postes, de se confirmer dans leur pratique, de renforcer leur parcours professionnel. Il constitue une première expérience pour bon nombre de jeunes diplômés des écoles supérieures de la Région (Jean Rostand, ESAAT, Lille III, ). Certains font également leurs premières armes en production. Le comité de lecture se réunit trois fois par an. Les trois réunions se sont déroulées les 17 mars, 16 juin et le 09 novembre. La session du 16 juin a vu la mise en place d un nouveau Président, en la personne de Monsieur Jean Paul BOUGEARD, nommé en Conseil d Administration du 14 avril. Jean Paul Bougeard a été jusqu en 2010 Directeur Général Délégué de Wéo, la Télévision Nord Pas de Calais. Il a commencé sa carrière à l ORTF, puis à l INA, et a mené plusieurs missions sur le continent africain (Cameroun, Côte d Ivoire). En 1989, dans le cadre des développements de l offre de programmes de Région-Câble, il a créé avec 2M, la chaine multiculturelle du câble : Canal-Inter Rapport d activités

14 En plus de l entretien individuel qui précède chaque dépôt de dossier, plusieurs sessions collectives permettent d accompagner les producteurs ou auteurs associatifs dans le dépôt de leur projet : Chaque comité de lecture est précédé d une réunion d information sur les procédures de dépôt de dossier, ainsi que sur le dispositif d accompagnement de projet (écriture, réalisation, production, ) 19 janvier / 02 mai / 7 septembre. Un atelier d une journée sur la production animé par Eric DESCHAMPS (3 sessions : 02 février 11 mai et 05 octobre) vise à accompagner les associations dans le montage de leur dossier de production (budgets, droits, technique, etc ). Chaque projet présenté a fait l objet d au moins un entretien, d une aide au montage de dossier et d un suivi mail et téléphonique. Les candidats peuvent également faire appel aux actions d accompagnement proposées : lecture critique de scénarios, ateliers d écriture ou de montage de projet, ateliers de réalisation, stages juridique sur la production, atelier de direction d acteurs Des visionnements privés sont mis en place afin de faire le point lors d une étape de montage, et d accompagner les réalisateurs dans l avancement de leur projets. 4 Février : Visionnement «This is my land», Honorine Poisson, association ¾ de pouce 6 juin : Visionnement «Rites électriques en Guinée Konakry», association 3 ème monde, Julien Raoult et Florian Draussin 9 juin : Visionnement «ce que peut le lion», Olivier Pagani 16 octobre : Visionnement «la première» de Jean Marc Lantéri 27 octobre : Visionnement «Lysistrata aux épis», Nicolas Pernot CE QUI A MARCHE La cohérence du dispositif fonds d aide, parc de matériel, accompagnement, partenariats. La montée en charge qualitative vs l entrée de jeunes auteurs CE QU IL FAUT AMELIORER Revaloriser le niveau d aide sur le fonds associatif. Renforcer les partenariats. Mieux suivre les projets fragiles au cours de leur réalisation Le dépôt de projets interactifs et transmédias Rapport d activités 2011

15 L aide à la création Projets soutenus en 2011 Comité de lecture du 17 mars 2011 HLM SALSA* Projets aidés Réalisateur Producteur ARRETS SUR IMAGES EN SOL MINEUR NUIT NOIRE ABSENT AU BON COIN UNE ARMOIRE VERS LE SEUIL D UN MONDE VIVRE EST DEVENU DIFFICILE,, MAIS SOUHAITABLE INITIALES D.J CHRONIQUES EXTRATER- RESTRES Court métrage Aide numéraire Aide industrie Abdé KETA Association Au fil de l eau Premier Clap en Guy et Romain DESBIENS NPDC (Fraumont 62) Arkam productions Jean Luc BAILLET (Valenciennes) Association 321 (Valenciennes) Boris DIEVAL Documentaire Nadia BOUFERKAS Mehmet ARIKAN Tribu (Roubaix) Vidéo de création / Installations Association MONAC Jean Louis ACCETONE 1 (Lille) Formes transdisciplinaires Eric AUPOL-Hervé BIRO- LINI Association A Table! (Boulogne sur mer) Spectacle vivant THEC (Théâtre en Cambrésis) (Cambrai) Antoine LEMAIRE Compagnie Bela Justic Jean Marc LANTERI (Lille) Fiction radiophonique Dominique LOISON Versions Originales (Lille) Comité de lecture 16 juin 2011 ZOMBIES RUN* Court métrage association CH TI Emily TIBBATS FILMS (Lille) FEMMES.AUTOPORTRAITS. AVEC ET SANS HISTOIRE* Julie CHAUBARD Dick Laurent (Bondues) Documentaire Association Des ATTAQUANTES Marion VAIREAUX Droits au But (Lille) Vidéo de création / Installations TE CORTO Pascale-Sophie KAPARIS B.A.R EROSTRATE Nicolas DEVOS et Pénélope MICHEL Association Rock n roll Charity Hospital Rapport d activités

16 Spectacle vivant Esther MOLLO et Jean- TERREUR TORERO Louis ACCETONE Théâtre Diagonale J ENTENDS LA NUIT Jacques SCHULER Compagnie Plastilina 350 Comité de lecture 09 novembre 2011 Court Métrage d Animation CYCLOPE* Marine DUCHET Octopus Collective Documentaire UNE MOUCHE M A PIQUE* Ulysse HEURTEFEUX Les Arts Venants MON NOM* Jean-Baptiste DESPREZ Autre Exil D ICI LA Thomas DUMONT Nayra VOIX DU VENTRE Thomas BOUSQUET Temps d images L OISEAU RARE Olivier PAGANI Dschubba SUR LA PLAGE, LES BOU- CHOTS Laurent JEANDEL Opale Vision Les Films du Chat BALTIMORE, WHERE YOU AT? Tim MOREAU Brillant Vidéo de création / Installations LES JEUX CULINAIRES DE L AMPHYTRIONNE Martine VAN BIERVLIET Equipe Monac Spectacle vivant La Fabrique de THEMA BELFAST Yves BRULOIS Théâtre BRITANNICUS Françoise DELRUE Théâtre de la Bardane AU DOS DE LA CUILLIERE Marie LIAGRE Cie Atmosphere Théâtre LE RENARD NE S APPRIVOISE PAS Mylène BENOIT et Bertrand GADENNE Contours Progressifs DES-ENGAGEMENTS Erwan DEFACHELLES Cie Les Caryatides Myriam DOOGE et Ludovic HUMM! BURCKYKOWSKI Les 12 Etoiles SOUS TOTAL PAR AIDES , ,49 TOTAL GENERAL DES AIDES ,49 * : PREMIERES ŒUVRES NUMERAIRE (6) INDUSTRIE (5) Premières œuvres Moyenne Fonds de réserve BCC ZONE ARTISTIQUE DURABLE Florette EYMENIER BUREAU D ART ET DE RECHERCHE BAR (Roubaix) Rapport d activités 2011

17 L aide à la création Répartition par genre PROJETS 2011 NUMERAIRE INDUSTRIE NUME- RAIRE % NBRES INDUSTRIE PROJETS % NUMERAIRE MOYENNE NBRES PROJETS INDUSTRIE MOYENNE Court métrage % 32% Court métrage d animation % 1% Documentaire % 38% Fiction radiophonique % 0% Art vidéo, installations % 8% Spectacle vivant % 21% TOTAL % 100% L accompagnement de projets Depuis 2008, en contrepoint des services apportés par le parc de matériel, et le fonds d aide à la création associative, le secteur des aides à la création propose aux porteurs de projets associatifs divers dispositifs d accompagnement et de qualification de projets : atelier d écriture, de production, sessions de formation sur la dramaturgie ou le droit de la production. Cet accompagnement vise à améliorer la qualité des projets et à leur donner toutes leurs chances auprès des commissions d attribution des aides. Parallèlement, il participe à une meilleure identification des compétences techniques et/ou artistiques émergentes, et à la constitution de réseau, chaque personne ayant participé à un stage étant systématiquement informée ensuite de l offre du CRRAV tant en formation qu en accompagnement de projet. Ces stages ou ateliers constituent par ailleurs un lieu de rencontre important, et de nombreuses équipes se retrouvent ensuite sur les projets. Les enjeux de la réalisation Définir son dossier de projet documentaire Consultation de scénarios de fiction Administrer une production dans un cadre associatif 2 sessions Mai - octobre 2 sessions Novembre - décembre 2 sessions Octobre - décembre 3 sessions Février mai - octobre Rapport d activités

18 La garde barrière 2 - Le jardin des deux rives 3 - Rêves de sable 18 - Rapport d activités 2011

19 L aide à la création Partenariat de production avec le Fresnoy Le responsable des aides à la création est présent dans les commissions d attribution d aides des dispositifs suivants : 10 janvier- 05 mai 29 septembre : Commission «AIDE AUX PROJETS EXTERIEURS» du Studio National des Arts Contemporains LE FRESNOY Les projets ci-dessous ont été, en 2011, aidés conjointement par le CRRAV et Le Fresnoy. Courts métrages ÆÆ AVALANCHE, de Nelson THIEFFRY, ÆÆ LA GARDE BARRIERE, de Hugo FRASSETTE, ÆÆ JARDIN DES DEUX RIVES, de Amel El Kamel, ÆÆ LA PREMIERE, de Jean Marc LANTERI, ÆÆ UN SPECTACLE INTERROMPU, Arnaud DEMUYNCK, ÆÆ FABLE DOMESTIQUE, de Ann SIROT et Raphaël RALBONI, Documentaires ÆÆ REVE DE SABLE, de Olivier SARRAZIN, ÆÆ RITES ELECTRIQUES EN GUINEE KONAKRY, de Julien Raoult et Florian Draussin, ÆÆ ILS M INDIQUENT LE NORD, de Céline CARRIDOIT, ÆÆ CHEZ SALAH, de Nadia BOUFERKAS, et Mehmet ARIKAN, ÆÆ ESPERANZA, de Enrique CARBALLIDO et Sylvie MOREAUX Longs métrages ÆÆ LE VEAU D OR, de Hassan LEGZOULI, ÆÆ MOUTON, de Gilles DEROO et Marianne PISTONNE, Prix - Partenariats (Acharnière - Gsara) Participation au jury du festival de l Acharnière, attribution du Prix du CRRAV au Documentaire autoproduit «ENTRE DEUX» de Nicolas STRASEELE ayant pour thématique un centre d accueil de Migrants à Bailleul. 21 Janvier/ 17 juin /15 décembre : Commission d attribution des aides à la production du GSARA, atelier de production de la Communauté Française de Belgique, Bruxelles Le projet «Ce que peut le lion» d Olivier PAGANI, soutenu dans le cadre du fonds d aide à la création associative, a reçu l aide à la diffusion du GSARA (Finalisation, sous-titres anglais, diffusions en Festivals). Ce projet a été par ailleurs sélectionné en diffusion aux Etats Généraux du documentaire en Comités consultatifs des associations Trois Comités consultatifs des associations ont été tenus les 8 mars, le 12 septembre et le 17 octobre. Ils ont permis de rencontrer les représentants associatifs, de restituer les résultats du secteur, et d écouter les propositions. Le 12 septembre a été présenté le programme d action du CRRAV 2012/2015. Le comité du 17 octobre a été consacré à la présentation et à la discussion des choix d investissement du parc de matériel pour Rapport d activités

20 Avant premières et diffusion Le secteur des aides à la création était présent aux avant-premières et diffusions associatives : Projets aidés dans le cadre du fonds d aide à la création associative 22 janvier Vernissage Arnaud Feret - «Apparition/ Disparition», la Q.S.P. 11 mars Vernissage Arnaud Feret - «Apparition/ Disparition» - Muba 10 mai Création de «Vivre est devenu difficile mais souhaitable» - THEC (Théâtre en Cambrésis) - Rose des vents Roubaix Tourcoing Villeneuve d Ascq 19 mai Création Initiales DJ» - Théâtre des passerelles Villeneuve d Ascq 28 mai Avant-Première «HLM SALSA» - Abdé Kéta - Maison Folie de Wazemmme 11 juin Création «Steven Cohen» - Phénix Valenciennes 23 juin Avant-Première CRRAV «Lettres ouvertes» de Bruno Lajara et de Waleya, de François Engrand - Fresnoy Septembre Exposition de «Dans macabre» d Anthony Rousseau - Hospice d Havré 14 octobre Création «Des-engagements» d Erwan Defaschelles - Maison Folie de Wazemmes 2 novembre Création «Terreur Torero» d Esther Mollo - Théâtre de la Verrière 26 novembre Diffusion de «Au Bon Coin - Chez Salah» - Condition Publique Lille Tourcoing Tourcoing Lille Lille Roubaix Autres manifestations 14 avril Rencontres professionnelles avec Javier Packer Comyn - Directeur Artistique du Festival Cinéma du Réel - Projection du Grand Prix 2011 en collaboration avec le Fresnoy Tourcoing 27 mai Welcome to the Moon - Cinéma l Univers Lille 20 - Rapport d activités 2011

21 L aide à la création Le Parc de matériel Se mettant constamment à jour sur les nouveaux équipements et formats, le parc de matériel continue de se doter des moyens de tournage ou de diffusion recherchés par les adhérents. Malgré les difficultés rencontrées par un certain nombre d associations, il conforte son rôle d outil de démocratisation des technologies de l audiovisuel. Le chiffre d affaires est en légère baisse (- 2,7 %) pour un nombre d associations adhérentes en augmentation (361 pour 340 en 2010). Les services du parc sont accessibles à l ensemble du secteur associatif du Nord Pas de Calais, sans distinction d activités, et sont utilisés par la quasi-totalité des acteurs culturels du Nord Pas de Calais, depuis les compagnies de théâtre aux structures de diffusion, en passant par les associations spécialisées dans la production et la diffusion audiovisuelle, ou les ateliers de sensibilisation, qui constituent le cœur de son activité. Nouvelle base informatique et accès en ligne du catalogue L inventaire présente près de 500 références pour environ articles. Afin d en améliorer l accès, nous avons travaillé cette année sur la mise en place opérationnelle de la nouvelle base informatique. Le système sélectionné est une application «Open ERP». La bascule sur le nouveau système a été réalisée début janvier, et les ajustements sur le «Back Office» ont été effectifs début juillet. Début juillet, l application de «Back Office» (devis, réservations, référencements, fiches produits, gestion des disponibilités, facturation, gestion des remises, etc ) était opérationnelle. La mise en ligne du site Internet à partir duquel les utilisateurs du parc peuvent accéder à l ensemble du catalogue mis à jour avec fiches techniques, photos et descriptifs, mais aussi disposer d un compte en ligne pour réaliser leurs devis, gérer leur compte, dialoguer avec les techniciens, accéder aux factures, remises, etc a été réalisé début décembre. Les investissements Le matériel du parc est renouvelé et complété chaque année grâce à une subvention d investissement de accordée par la Direction de la Culture du Conseil régional. Plus de la moitié est utilisée pour assurer un renouvellement régulier des matériels très utilisés par les associations. Le reste a été consacré à l achat de nouveaux matériels et d accessoires complémentaires pour les équipements acquis l an dernier. Le matériel de Tournage Depuis 2007, le parc s équipe progressivement en matériel Haute Définition et assure le renouvellement régulier des matériels les plus utilisés. En 2011, nous avons remplacé deux caméscopes type HVR Z1 par des HVR Z5 (format HDV), renouvelé des accessoires image et son (batteries, bonnettes, pieds d éclairage...), et répondu à la demande des adhérents en investissant dans une unité de prise de vue HD combinant les avantages des boitiers photos DSLR et la possibilité d utiliser des objectifs «cinéma» utilisés sur les caméras argentiques. Cette unité de tournage Panasonic AG-AF 101 est accompagnée d une série d optiques et d accessoires type Mattebox, report de point, enregistreur numérique externe type AJA Ki Pro pour en faciliter l exploitation. Nous avons également remplacé une tête fluide (bol de 150 mm) pour avoir un ensemble cohérent. Rapport d activités

22 Caméra Panasonic AG-AF Report de point + pare soleil Mattebox cine academy Chrosziel 3 - Lecteur Blu ray BD A Rapport d activités 2011

23 L aide à la création Le matériel d éclairage a été complété par des éclairages à leds portables pouvant fonctionner sur batteries. Nous avons également investi dans une petite «grue» pour caméscope ABC Products Crane 100. Le matériel de montage Le CRRAV est équipé de trois stations de montage HD avec finalisation possible au format HDV et HDCAM. Nous avons remplacé deux magnétoscopes DVCAM usés par leur remplaçant HDV Sony HVR M25. Le matériel de diffusion La demande en vidéoprojecteurs et en écrans de projection est toujours aussi forte. Pour faire face à la demande, le parc s est équipé de 4 vidéoprojecteurs (3000 et 6000 lumens). Nous avons également acquis en 2011, 4 lecteurs et 1 graveur Blu-Ray. Les associations adhérentes peuvent désormais tourner, monter, mixer, finaliser et diffuser en HD Le site de Tourcoing Animé par une équipe de trois techniciens (dont un à mi-temps), le parc de Tourcoing a encore été très sollicité au cours de l année En plus des services de location et de maintenance du matériel, les techniciens du parc s impliquent davantage dans le suivi des projets soutenus par le fonds d aide à la production associative : choix du matériel, conseils techniques et artistiques, réalisation des devis, mise en relation avec des techniciens intermittents ou d autres association de la région, suivi des montages et mixages dans les régies techniques, prise en main du matériel Ils participent régulièrement aux avant-premières organisées par le CRRAV en installant le matériel de projection. Ils assurent la veille technique pendant les diffusions, le démontage et le retour du matériel du parc. Les efforts accomplis ces dernières années pour constituer une chaîne de production et de diffusion HD semblent porter leurs fruits. Le matériel HD (image et son) est régulièrement réservé pour des projets soutenus par le fonds d aide à la production associative et de plus en plus de films sont montés, mixés et finalisés dans les régies du CRRAV. Antenne de Boulogne-sur-Mer Sur le mode de l antenne de Liévin, la gestion du parc de Boulogne sur Mer a été confiée en 2011 à la Ville de Boulogne. Après approbation en Conseil Municipal, une convention a été signée en novembre. Le CRRAV conserve la propriété du matériel ainsi que les charges de maintenance et de renouvellement. Si l activité réduite de l antenne ne justifiait pas la mise à disposition d un permanent du CRRAV, il était important de maintenir un accès au matériel de base pour les associations de la Côte d Opale. La Ville mettra à disposition un technicien municipal pour effectuer les actes de réservation et de mise à disposition du matériel auprès des associations locales. Cet accord a été mis en place dans l objectif de rationaliser la gestion de l antenne. Rapport d activités

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015)

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU FONDS D AIDE RÉGION HAUTE-NORMANDIE (adopté par le Conseil d Administration du 2 décembre 2015) Sommaire I - Soutien à la production 2 Œuvres cinématographiques de longue durée Œuvres

Plus en détail

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises

VIDEO FADA. un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises VIDEO FADA un projet du Cinéma Numérique Ambulant dans les cités françaises Le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) est un réseau d associations, basées en Afrique et en Europe, qui a pour objectif d organiser

Plus en détail

L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS

L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS L ÉCOLE DOCUMENTAIRE / L USS AS LES FONDAMENTAUX DE LA PRODUCTION DE FILMS DOCUMENTAIRES Du 7 novembre au 23 décembre Date limite des dépôts de dossier 30 septembre 2011 Du désir qui commande l écriture

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

ACCUEIL DE TOURNAGES 28 - ALSACE

ACCUEIL DE TOURNAGES 28 - ALSACE CINEMA AUDIOVISUEL LM CM DOC F-TV ANIM MMEDIA AGENCE CULTURELLE D ALSACE VOTRE INTERLOCUTEUR Glenn HANDLEY Responsable du département cinéma et audiovisuel glenn.handley@culture-alsace.org 1, espace Gilbert-Estève

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMA/AUDIOVISUEL

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMA/AUDIOVISUEL Délibération n 12/02.495 du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon du 12 octobre 2012 Délibération n 14/02.250 du Conseil Régional du Languedoc-Roussillon du 27 juin 2014 REGLEMENT DU FONDS REGIONAL

Plus en détail

Offre de formation Afdas en région Centre

Offre de formation Afdas en région Centre Offre de formation Afdas en région Centre Stages de perfectionnement Courtes durées Accessibles en DIF. Financement Afdas Direction et gestion d entreprise culturelle Communication, relations avec le public

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités

RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités RÉALISATION DE FILM INSTITUTIONNEL activités 161 Étudier la commande de film institutionnel 1.1. Analyser le contexte de la commande s informer sur les attentes du commanditaire ou du client analyser les

Plus en détail

STORYHACKATHON BRAND CONTENT. 48h pour imaginer des contenus innovants pour votre marque Mercredi 27 et jeudi 28 janvier 2015 à Bordeaux

STORYHACKATHON BRAND CONTENT. 48h pour imaginer des contenus innovants pour votre marque Mercredi 27 et jeudi 28 janvier 2015 à Bordeaux STORYHACKATHON BRAND CONTENT 48h pour imaginer des contenus innovants pour votre marque Mercredi 27 et jeudi 28 janvier 2015 à Bordeaux Créé à l initiatives de quelques acteurs aquitains des nouvelles

Plus en détail

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire

Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Direction de l audiovisuel et de la création numérique Point d étape : le soutien à la production documentaire Sunny Side of the doc, La Rochelle, 22 juin 2015 1 Au programme Les chiffres-clés de la production

Plus en détail

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION

REPÉRER UN DÉCOR POUR LE CINÉMA ET LA TÉLÉVISION Publié le 06/08/2015 Produit n 223250 Code interne : B INFORMATIONS PRATIQUES Du 02/11/2015 au 05/11/2015 Réf. Afdas : 1540059 Durée : 28h Lieu de formation : CENTRE IMAGE LORRAIN (Lorraine) Effectif :

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr

Cinéma & audiovisuel. l'action et Les aides de la région. www.iledefrance.fr Cinéma & audiovisuel l'action et Les aides de la région www.iledefrance.fr Pour préserver la diversité de création, développer l économie et conforter l emploi du secteur cinématographique et audiovisuel

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE

REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE REGLEMENT DU FONDS REGIONAL D AIDE A LA PRODUCTION CINEMATOGRAPHIQUE ET AUDIOVISUELLE Les objectifs Ce fonds a pour objectifs de soutenir l écriture, le développement et la production d œuvres produites

Plus en détail

CM DOC F-TV ANIM MMEDIA

CM DOC F-TV ANIM MMEDIA CINEMA AUDIOVISUEL LM CM DOC F-TV ANIM MMEDIA RÉGION FRANCHE-COMTÉ VOTRE INTERLOCUTEUR Conseil régional de Franche-Comté Amandine THÉVENIN Chargée de mission cinéma et audiovisuel cinema-et-audiovisuel@franche-comte.fr

Plus en détail

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités

RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION. Activités RÉALISATION D ÉMISSION DE TÉLÉVISION Activités 147 148 Étudier le projet de l émission 1.1.S informer et discuter du projet de l émission S informer auprès du producteur de ses intentions Faire préciser

Plus en détail

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Directeur de production» APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Directeur de production activité 1 APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Le directeur de production assume les responsabilités de la préparation, de la gestion budgétaire et du bon déroulement

Plus en détail

Mon premier job, entrepreneur! Et toi?

Mon premier job, entrepreneur! Et toi? Mon premier job, entrepreneur! Et toi? Boite à outils de sensibilisation et d animation d événements et cursus de formation dédiés à l entrepreneuriat des jeunes Le Moovjee a développé un savoir-faire

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de postproduction» Chargé de postproduction. Assistant de postproduction Responsable de postproduction APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Version 1 «Chargé de postproduction» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de postproduction Assistant de postproduction Responsable de postproduction DEFINITION DU METIER Le chargé

Plus en détail

Consulting Communication des organisations

Consulting Communication des organisations Nicolas Roux Master 2 Ingénierie des Médias Année 2006 / 2007 Consulting Communication des organisations Stage réalisé du 29 janvier au 30 juin 2007 Tuteur de stage : M. Christophe Queval Enseignante tutrice

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2015 ÉCRIRE POUR LES NOUVEAUX MÉDIAS

APPEL À PROJETS 2015 ÉCRIRE POUR LES NOUVEAUX MÉDIAS APPEL À PROJETS 2015 ÉCRIRE POUR LES NOUVEAUX MÉDIAS Date limite de dépôt du dossier complet : 20 FÉVRIER 2015 à minuit De l'écriture à l'image est une association dédiée au cinéma et à l audiovisuel.

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

CORSE - RÈGLEMENTS 2014

CORSE - RÈGLEMENTS 2014 CORSE - RÈGLEMENTS 2014 Aide à l écriture Cette aide est destinée à participer aux frais d'écriture d'un scénario (repérages, voyages, travail avec un scénariste, un dialoguiste...) de court métrage, long

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions Entretien Professionnel Nord Pas de Calais 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions Entretien Professionnel Nord Pas de Calais 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS ACTION COLLECTIVE ENTRETIEN PROFESSIONNEL Loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle NORD PAS DE CALAIS Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation

Plus en détail

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle

Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle 1 Cadre d intervention de la Région Centre-Val de Loire pour le soutien à la création et à la production cinématographique et audiovisuelle Délibération CPR n 15.07.24.88 du 3 juillet 2015 Abroge et remplace

Plus en détail

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation

Domaines professionnels. Projet professionnel. Objectifs de la formation Cinéma LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence Études cinématographiques et audiovisuelles est organisée afin de répondre à quatre objectifs : développer le lien entre théorie et pratique, favoriser

Plus en détail

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique

ÉDITO ABDERRAHMANE SISSAKO. président de la cinéfabrique ÉDITO Un enfant connaît toujours quelque chose qu on ne sait pas. C est le sens de l école : en y venant chacun apporte avec lui un enseignement. L étudiant n est pas seulement celui qui peut apprendre,

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Ce document doit être écrit de façon lisible, en LETTRES CAPITALES, sans oublier de mentionner les accents ou diverses ponctuations afin de permettre une saisie correcte des informations

Plus en détail

29 ème Festival International du Film Francophone de Namur 3 10 octobre 2014

29 ème Festival International du Film Francophone de Namur 3 10 octobre 2014 29 ème Festival International du Film Francophone de Namur 3 10 octobre 2014 Le 29 ème Festival International du Film Francophone (FIFF) se déroulera du 3 au 10 octobre 2014 à Namur. L Asbl Festival International

Plus en détail

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010 Fonds de production télévisuelle s.à.r.l. Zinggstrasse 16 CH-3007 Berne Tél. 031 370 10 60 Fax 031 370 10 61 www.tpf-fpt.ch info@tpf-fpt.ch Règlement concernant l octroi d aides financières du 10 mai 2010

Plus en détail

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc

La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc La Ruche documentaire du FIDADOC Une initiative au service du développement du cinéma documentaire au Maroc A l occasion du 7 ème Festival International de film Documentaire à Agadir qui se déroulera du

Plus en détail

Fiche technique 3. I- Normes pour les équipements destinés à accueillir des activités culturelles dans un établissement pénitentiaire

Fiche technique 3. I- Normes pour les équipements destinés à accueillir des activités culturelles dans un établissement pénitentiaire 1 Fiche technique 3 Les espaces destinés à accueillir des activités culturelles dans les services et établissements du ministère de la Justice et des Libertés I- Normes pour les équipements destinés à

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée!

ECRITURE FORMATIONS PRODUCTION REALISATION. PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! FORMATIONS ECRITURE REALISATION PRODUCTION PAOMULTIMÉDIAWEB3DCINÉMAAUDIOVISUELSON La formation idéale existe, nous l avons inventée! Karine > 01 43 80 23 51 06 82 25 59 49 karine@ellipseformation.com www.ellipseformation.com

Plus en détail

L atelier (stage) de réalisation cinématographique

L atelier (stage) de réalisation cinématographique L Œil du Baobab Production présente L atelier (stage) de réalisation cinématographique Contact Marc Pueyo 0033 (0)6 60 28 49 48 MOTIVATIONS ET ENJEUX A vec l arrivée du numérique, l image est devenue accessible

Plus en détail

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE

STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR LA REGION BRETAGNE Le comédien au micro : techniques de la voix pour les différents supports de diffusion du 26 au 30 janvier 2015 un contenu pédagogique élaboré par Films en Bretagne STAGE CONVENTIONNE AFDAS, SOUTENU PAR

Plus en détail

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion La fiche descriptive d un processus d innovation AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion Le projet L origine et description de votre projet Les mots clés de votre action

Plus en détail

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel

L1302 - Production et administration spectacle, cinéma et audiovisuel Appellations Administrateur / Administratrice de compagnie de danse Directeur / Directrice de la musique Administrateur / Administratrice de compagnie de théâtre Administrateur / Administratrice de production

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

et que ça tourne! Tous les moyens techniques de tournage

et que ça tourne! Tous les moyens techniques de tournage et que ça tourne! Tous les moyens techniques de tournage TOUS LES MOYENS TECHNIQUES DE TOURNAGE TSF.BE, filiale du groupe français TSF, est une société wallonne implantée à Liège et à Bruxelles et reconnue

Plus en détail

«L Atelier Gildas BOURDET»

«L Atelier Gildas BOURDET» < «L Atelier Gildas BOURDET» Art Dramatique - Mise en Scène MORET SUR LOING GILDAS BOURDET Metteur en scène Direction Artistique et Pédagogique «J ai passé le plus clair de ma vie dans des salles de répétition,

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

appel à projets webcréation loterie romande Cahier des charges

appel à projets webcréation loterie romande Cahier des charges loterie romande Cahier des charges Un appel à projet est lancé en collaboration entre le Swiss Web Program Festival et la Loterie Romande. L objectif est de permettre à de jeunes créateurs, scénaristes,

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA

APPEL A PROJETS MULTIMEDIA APPEL A PROJETS MULTIMEDIA DE LA VILLE DE BREST Lien social, accès accompagné, expression multimédia, compétences numériques pratiques collaboratives, biens communs et cultures numériques L appropriation

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

LES ATELIERS. Les ateliers de production. Les ateliers d accueil. Les ateliers d école

LES ATELIERS. Les ateliers de production. Les ateliers d accueil. Les ateliers d école LES ATELIERS Les ateliers d accueil Les ateliers d école et d accueil revêtent un aspect tout à fait original au sein de la production cinématographique. Créées il y a une trentaine d années, ces associations

Plus en détail

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation

Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» Sommaire : 1. Affectation Accueil et formation des professeurs et CPE stagiaires du 2 nd degré «mi-temps» 2015 2016 Sommaire : 1. Affectation 2. Principes généraux de la formation L alternance intégrative Formation disciplinaire

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale

IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale www.jm.u-psud.fr L Institut de Préparation à l Administration Générale (IPAG) est un département de l Université Paris-Sud, Faculté Jean

Plus en détail

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2015

BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2015 BOURGOGNE - RÈGLEMENTS 2015 Les règlements seront sujets à modifications courant 2015, pour plus d'information, veuillez vous adresser au 03-80-44-37-09 et le site internet de la Région www.regionbourgogne.fr

Plus en détail

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande

1. Recevabilité administrative et scientifique de la demande PROCEDURE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE pour l obtention d un Doctorat à l Université SHS Lille 3, au sein de l Ecole doctorale SHS Lille Nord de France (adoptée au Conseil Scientifique du10

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

BOURSES À LA CRÉATION

BOURSES À LA CRÉATION SABAM_BEURZEN_A5_FR_02d_Mise en page 1 4/10/11 14:54 Page1 LA SABAM, PARTENAIRE DE L AUTEUR AUDIOVISUEL BOURSES À LA CRÉATION foto s Fotolia, Istock SOCIÉTÉ BELGE DES AUTEURS, COMPOSITEURS ET ÉDITEURS

Plus en détail

L accessibilité pour les contenus audiovisuels : cinéma, télévision, internet

L accessibilité pour les contenus audiovisuels : cinéma, télévision, internet www.retourdimage.eu L accessibilité pour les contenus audiovisuels : cinéma, télévision, internet Diane Maroger - présidente fondatrice de Retour d image Programme, depuis 2003 des films adaptés aux publics

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société.

Nous veillons chaque jour à préserver cette qualité de service qui est l'un des piliers de notre société. est une société de production & de post-production, film institutionnel, Pub, Documentaire, TV, Fiction et Vidéo clip Fondée par Mohammed EL ASRI, un jeune réalisateur, fraîchement installé au Maroc, ayant

Plus en détail

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION

PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION PRODUCTION & CONSEIL AUDIOVISUELS DOSSIER DE PRÉSENTATION Studio Créatif Slot B est une société de production et de conseil audiovisuels Des techniciens passionnés et qualifiés + de 10 ans d expérience

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) Licence professionnelle Activités et Techniques de Communication spécialité techniques de l image et du son Autorité

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014

LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 LORRAINE - RÈGLEMENTS 2014 Aide à la réécriture et au développement Objectifs L'aide à la réécriture et au développement est mise en place : - pour permettre la professionnalisation du secteur du cinéma

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation.

Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Jean Luc Laupeze Prestataire,intervenant spécialisé cinéma colonies, classes découvertes, mjc,croisières. Education à l ' image par l' analyse, et la réalisation. Présentation Je travaille depuis 10 ans

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

La Formation des Personnels à l UM3

La Formation des Personnels à l UM3 La Formation des Personnels à l UM3 Le Plan de formation Le Plan de formation reprend les priorités retenues par l université pour une année. Il tient compte des besoins spécifiques de l établissement,

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

Appel à candidature 2015

Appel à candidature 2015 Dossier de candidature 2015 résidence de création au Cube independent art room CANDIDATURE Appel à candidature 2015 Résidence de création à l espace d art Le Cube independent art room Rabat Depuis avril

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Energies renouvelables et efficacité énergétique de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague

Plus en détail

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education

Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Les nouveaux services numériques Conseil supérieur de l Education Jeudi 19 décembre 2013 Programme de la présentation interactive Faire entrer l École dans l ère du numérique Introduction de Catherine

Plus en détail

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court

DUO. Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court DUO Un Dispositif d'accompagnement personnalisé et une Résidence pour la musique de film court En partenariat avec le CNC, la SACEM, et les écoles de Cinéma et de composition de musique de film. Depuis

Plus en détail

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE

PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE PRESENTATION DES ORIENTATIONS DU PROJET PEDAGOGIQUE LA FORMATION DES EDUCATEURS DE JEUNES ENFANTS A L I.F.R.A.S.S. La formation des Educateurs de Jeunes Enfants est réalisée conformément à l arrêté du

Plus en détail

Téléfilm Canada. Du cinéma au téléphone cellulaire

Téléfilm Canada. Du cinéma au téléphone cellulaire Téléfilm Canada Du cinéma au téléphone cellulaire Téléfilm Canada Pourquoi sommes-nous ici aujourd hui? Pour vous donner un compte rendu de ma première année comme directeur général de Téléfilm Canada

Plus en détail

Demain s écrit aujourd hui

Demain s écrit aujourd hui exigence INSTITUT RÉGIONAL D ÉTUDES DE TECHNIQUES APPLIQUÉES implication résultats Demain s écrit aujourd hui www.irta.fr Pour un jeune, choisir IRTA c est adopter un état d esprit responsable et s impliquer

Plus en détail

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles

CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles CPGE Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles L institut Léonard de Vinci en quelques mots Autorisé par le Ministère de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur, l Institut Léonard de Vinci

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base

NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE. Session 2013-2016. Une formation novatrice et. articulée autour d une base WWW.IREF.CH INFO@IREF.CH FAX 021/671 30 26 TEL 021/671 30 25 1020 RENENS AV. DES BAUMETTES 11 NOUVEAU ET UNIQUE DANS LA FORMATION EN COMPTABILITÉ ET FIDUCIAIRE Une formation novatrice et Session 2013-2016

Plus en détail

Master Finance et Contrôle de Gestion FCG

Master Finance et Contrôle de Gestion FCG Master Finance et Contrôle de Gestion Objectif de la formation Ce Master a pour objectif de former des cadres supérieurs professionnels dans les métiers du contrôle de gestion et de la finance d entreprise,

Plus en détail

APPRENDRE A DANSERMOTIVATION La demande de cours de danse classique et contemporaine explose Nombre croissant d écoles de danse en Tunisie Des

APPRENDRE A DANSERMOTIVATION La demande de cours de danse classique et contemporaine explose Nombre croissant d écoles de danse en Tunisie Des APPRENDRE A DANSER UN PROJET POUR PROMOUVOIR LA DANSE ACADÉMIQUE EN TUNISIE projet tuniso-allemand en collaboration avec le GOETHE-INSTITUT et l Ecole Palucca à Dresde 2013-2015 APPRENDRE A DANSERMOTIVATION

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS

PARCOURS MANAGEMENT RESSOURCES MANAGERS La transversalité des compétences managériales Un parcours sur 3 niveaux pour tous les managers du Groupe selon leur expérience dans la fonction. Cette segmentation a pour objectif de doter les managers

Plus en détail

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils

La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils La formation continue de l IMMD s adapte à tous les profils pour permettre aux salariés de poursuivre leur activité en entreprise tout en préparant un diplôme (Licence 3, Master 1, Master 2). Pour qui?

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres

Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Le Clown de Théâtre : Une formation pour développer la confiance en soi et envers les autres Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Une initiative proposée par le Centquatre-Paris et l Agence Tertius L APPROCHE (PLURI)TERRITORIALE DU CENTQUATRE-PARIS UNE SEMAINE EN IMMERSION AU CENTQUATRE Le CENTQUATRE-PARIS

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail