Étude Chimie verte 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude Chimie verte 2012"

Transcription

1 Étu Chimie verte 2012

2 Étu Chimie verte 2012

3

4 Table s matières Chapitre A Introduction générale...a-1 A1. Contexte et objectifs l'étu...a-2 A2. Approche et partenariats...a-5 Chapitre B État la situation au niveau international...b-1 B1. Marché mondial la...b-2 B1.1 Introduction...B-2 B1.2 Marché mondial l'industrie chimique...b-2 B1.3 Défis qui se posent à l'industrie chimique...b-5 B2. Marché potentiel la...b-7 B3. Tendances et opportunités...b-12 B3.1 Tendances et moteurs développement...b-12 B3.2 Opportunités offertes par la...b-17 B4. Défis la...b-20 B5. Importance l analyse du cycle vie...b-24 Annexe B...B-28 Profil grans entreprises actives dans le secteur la...b-28 Chapitre C Bioraffinage et produits chimiques biosourcés...c-1 C1. Notion bioraffinage...c-2 C2. Bioraffineries 1 re génération...c-4 C2.1 Filière sucre...c-4 C2.2 Filière amidon...c-7 C2.3 Filière oléochimique...c-9 C3. Bioraffineries 2 e génération...c-12 C3.1 Filière lignocellulosique...c-12 C3.2 Principaux constituants la biomasse lignocellulosique...c-12 C3.3 Principaux produits la filière lignocellulosique...c-15 5

5 Bioraffinage et produits chimiques biosourcés...c-1 C1. Notion bioraffinage...c-2 C2. Bioraffineries 1 re génération...c-4 C2.1 Filière sucre...c-4 Chapitre C C2.2 Filière amidon...c-7 C2.3 Filière oléochimique...c-9 Bioraffinage et produits chimiques biosourcés...c-1 C3. Bioraffineries 2 e génération...c-12 C1. Notion C3.1 Filière lignocellulosique bioraffinage...c-2...c-12 C3.2 Principaux constituants la biomasse lignocellulosique...c-12 C2. Bioraffineries 1 C3.3 Principaux produits re génération...c-4 la filière lignocellulosique...c-15 C2.1 Filière sucre...c-4 C4. Modèles C2.2 Filière d'affaires amidon...c-7 bioraffinage...c-17 C5. Moteurs C2.3 Filière et oléochimique défis...c-9 l'industrialisation s bioraffineries...c-20 C3. Bioraffineries 2 e génération...c-12 C3.1 Filière lignocellulosique...c-12 Chapitre D C3.2 Principaux constituants la biomasse lignocellulosique...c-12 Molécules plateformes...d-1 C3.3 Principaux produits la filière lignocellulosique...c-15 D1. C4. Modèles Introduction d'affaires...d-2 bioraffinage...c-17 D2. C5. Moteurs Molécules et plateformes défis l'industrialisation C1...D-4 s bioraffineries...c-20 D2.1 Méthanol et dérivés...d-4 D3. Molécules plateformes C2...D-8 D3.1 Éthanol et dérivés...d-8 D3.2 Aci acétique et dérivés...d-12 D4. Molécules plateformes C3...D-15 D4.1 Aci lactique et dérivés...d-15 D4.2 Glycérol et dérivés...d-20 D4.3 Aci 3-hydroxypropionique et dérivés...d-22 D4.4 1,3-propanediol (PDO) et dérivés...d-24 D4.5 Aci acrylique et dérivés...d-28 D5. Molécules plateformes C4...D-30 D5.1 Aci succinique et dérivés...d-30 D5.2 Aci fumarique et dérivés...d-41 D5.3 Aci aspartique et dérivés...d-46 D5.4 1,4-butanediol ou BDO et dérivés...d-47 D6. Molécules plateformes C5...D-50 D6.1 Xylose / xylitol et dérivés...d-50 D6.2 Aci lévulinique et dérivés...d-54 D6.3 Aci itaconique et dérivés...d-59 D6.4 Furfural et dérivés...d-63 6 D7. Molécules plateformes C6...D-69 D7.1 Glucose et saccharose...d-69 D7.2 Sorbitol et dérivés...d-69 D7.3 5-hydroxyméthylfurfural et dérivés...d-70 D7.4 Aci adipique et dérivés...d-72

6 D5.3 Aci aspartique et dérivés...d-46 D5.4 1,4-butanediol ou BDO et dérivés...d-47 D6. Molécules plateformes C5...D-50 D6.1 Xylose / xylitol et dérivés...d-50 D6.2 Aci lévulinique et dérivés...d-54 Chapitre D D6.3 Aci itaconique et dérivés...d-59 D6.3 Furfural et dérivés...d-63 Molécules plateformes...d-1 D7. Molécules plateformes C6...D-69 D1. Introduction D7.1 Glucose et...d-2 saccharose...d-69 D7.2 Sorbitol et dérivés...d-69 D2. Molécules D7.3 5-hydroxyméthylfurfural plateformes C1...D-4 et dérivés...d-70 D7.4 D2.1 Méthanol Aci adipique et dérivés et dérivés...d-4...d-72 Annexe D3. Molécules D...D-77 plateformes C2...D-8 Fiches D3.1 Éthanol s dérivés et dérivés s molécules...d-8 plateformes biosourcées...d-77 D3.2 Aci acétique et dérivés...d-12 Chapitre E D4. Molécules plateformes C3...D-15 D4.1 Aci lactique et dérivés...d-15 Produits industriels verts et biosourcés... E-1 D4.2 Glycérol et dérivés...d-20 E1. Introduction D4.3 Aci 3-hydroxypropionique...E-2 et dérivés...d-22 D4.4 1,3-propanediol (PDO) et dérivés...d-24 E2. Solvants D4.5 Aci verts acrylique...e-4 et dérivés...d-28 D5. E3. Surfactants Molécules plateformes verts et biosourcés C4...D-30 E-14 E4. Lubrifiants D5.1 Aci succinique verts et et biosourcés dérivés...d E-26 D5.2 Aci fumarique et dérivés...d-41 E5. Nettoyants D5.3 Aci aspartique verts et et biosourcés dérivés...d-46 E-43 D5.4 1,4-butanediol ou BDO et dérivés...d-47 Chapitre F D6. Molécules plateformes C5...D-50 D6.1 Xylose / xylitol et dérivés...d-50 Matériaux verts et biosourcés... F-1 D6.2 Aci lévulinique et dérivés...d-54 F1. Introduction D6.3 Aci itaconique... et dérivés...d-59 F-2 F2. Caractéristiques D6.3 Furfural et dérivés et...d-63 marchés s polymères F-4 D7. F3. L'industrie Molécules plateformes s biopolymères C6...D-69...F-11 D7.1 Glucose et saccharose...d-69 F4. Biopolymères biodégradables...f-17 D7.2 Sorbitol et dérivés...d-69 F5. Biopolymères D7.3 5-hydroxyméthylfurfural non biodégradables et dérivés...d-70...f-27 D7.4 Aci adipique et dérivés...d-72 F6. Biocomposites...F-35 Annexe D...D-77 F7. Enjeux et perspectives développement s polymères biosourcés...f-43 Fiches s dérivés s molécules plateformes biosourcées...d-77 7

7 Chapitre G Procédés verts et technologies habilitantes...g-1 G1. Introduction...G-2 G2. Catalyse dans le contexte la...g-4 G2.1 Introduction à la catalyse verte...g-4 G2.2 Marché la catalyse...g-5 G2.3 Exemples catalyse...g-6 G2.4 Applications la catalyse à la...g-7 G2.5 Outils-clé la recherche en catalyse...g-12 G3. Biocatalyse...G-15 G3.1 Introduction...G-15 G3.2 Marché s enzymes...g-15 G3.3 Potentiels la biocatalyse...g-16 G3.4 Perspectives d'avenir les technologies enzymatiques... G-24 G4. Fermentation industrielle...g-28 G4.1 Introduction...G-28 G4.2 Marché la fermentation industrielle...g-29 G4.3 Potentiels la fermentation industrielle...g-30 G4.4 Amélioration s procédés fermentation industrielle...g-32 G5. Autres technologies habilitantes liées à la manipulation s systèmes biologiques...g-34 G5.1 Introduction...G-34 G5.2 Technologies découverte...g-34 G5.3 Technologies modification et d'optimisation...g-36 G6. Technologies séparation...g-41 G6.1 Introduction...G-41 G6.2 Distillation...G-42 G6.3 Technologies à base membranes semi-perméables...g-44 G6.4 Fluis supercritiques...g-48 G7. Intensification s procédés...g-56 G7.1 Introduction...G-56 G7.2 Changement paradigme au sein l'industrie...g-57 G7.3 Les différentes composantes l'intensification s procédés...g-59 G7.4 Types d'équipements utilisés...g-60 G7.5 Exemple la distillation réactive...g-63 G7.6 La feuille route européenne...g-65 8

8 Chapitre H Modèles d affaires dans le secteur la...h-1 H1. Dynamique développements stratégiques sur le marché s produits chimiques...h-2 H1.1 La dynamique s développements stratégiques...h-2 H1.2 Développements stratégiques par segment marché...h-3 H1.3 Développements stratégiques par application...h-4 H1.4 Développements stratégiques par compagnie...h-4 Annexe H...H-6 Profils d entreprises actives en et leurs stratégies développement...h-6 Chapitre I La au Québec : état situation et pistes d action...i-1 I1. Introduction...I-2 I2. Portrait l'industrie chimique au Québec...I-2 I3. Entreprises et au Québec... I-15 I4. Sondage auprès s acteurs québécois... I-16 I4.1 Contexte et approche méthodologique... I-16 I4.2 Opinions s industriels... I-16 I4.3 Opinions s chercheurs... I-30 I5. Positionnement du Québec et pistes d actions... I-39 I5.1 Filière lignocellulosique forestière québécoise et... I-40 I5.2 Filière agricole québécoise et... I-45 I5.3 Recommandations... I-52 I5.4 Pistes d actions... I-54 Annexe I... I-56 I1.1 Questionnaire envoyé aux industriels... I-56 I1.2 Questionnaire envoyé aux chercheurs... I-67 I2. Quelques centres recherche québécois impliqués dans la valorisation la biomasse... I-74 9

9 Liste s figures Chapitre B Figure B1. Opportunités offertes par la en relation avec les défis que doit affronter l industrie chimique...b-6 Figure B2. Scénario transition vers les carburants et produits chimiques renouvelables...b-14 Figure B3. Moteurs la transition vers la...b-15 Figure B4. Chaine valorisation divers intrants en produits industriels...b-17 Figure B5. Principe l analyse du cycle vie...b-24 Figure B6. Étapes l analyse du cycle vie...b-25 Chapitre C Figure C1. Formule et structure moléculaire du saccharose...c-5 Figure C2. Principaux produits la filière sucre...c-6 Figure C3. Structure moléculaire l amidon...c-7 Figure C4. Principaux produits la filière amidon...c-8 Figure C5. Principaux dérivés s esters méthyliques issus d huiles végétales...c-11 Figure C6. Exemple structure la lignine...c Chapitre D Figure D1. Formule et structures moléculaires du méthanol...d-4 Figure D2. Processus production du méthanol à partir biomasse...d-5 Figure D3. Voie production du méthanol à partir du glycérol...d-6 Figure D4. Principaux dérivés du méthanol biosourcé comme molécule plateforme...d-8 Figure D5. Formule et structures moléculaires l éthanol...d-8 Figure D6. Étapes conversion la biomasse en éthanol et voies alternatives la production produits chimiques...d-11 Figure D7. Principaux dérivés l éthanol comme molécule plateforme...d-12 Figure D8. Formule et structures moléculaires l aci acétique...d-13 Figure D9. Principaux dérivés l aci acétique comme molécule plateforme...d-14 Figure D10. Formule et structures moléculaires l aci lactique...d-15 Figure D11. Principaux dérivés l aci lactique comme molécule plateforme...d-19 Figure D12. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-20 Figure D13. Principaux dérivés du glycérol comme molécule plateforme...d-22 Figure D14. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-23 Figure D15. Principaux dérivés l aci 3-hydroxypropionique comme molécule plateforme...d-24 Figure D16. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-24 Figure D17. Principaux dérivés du PDO comme molécule plateforme...d-28 Figure D18. Formule et structures moléculaires l aci acrylique...d-28 Figure D19. Nouvelle voie fermentaire la production l aci bio-acrylique...d-29

10 Figure D6. Étapes conversion la biomasse en éthanol et voies alternatives la production produits chimiques...d-11 Figure D7. Principaux dérivés l éthanol comme molécule plateforme...d-12 Figure D8. Formule et structures moléculaires l aci acétique...d-13 Figure D9. Principaux dérivés l aci acétique comme molécule plateforme...d-14 Figure D10. Formule et structures moléculaires l aci lactique...d-15 Figure D11. Principaux dérivés l aci lactique comme molécule plateforme...d-19 Chapitre D Figure D12. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-20 Figure D13. D1. Formule Principaux et structures dérivés du moléculaires glycérol comme du méthanol molécule...d-4 plateforme...d-22 Figure D14. D2. Processus Formule et structures production moléculaires du méthanol du à glycérol partir...d-23 biomasse...d-5 Figure D15. D3. Voie Principaux production dérivés du méthanol l aci 3-hydroxypropionique à partir du glycérol...d-6 comme molécule plateforme...d-24 Figure D16. D4. Principaux Formule et dérivés structures du méthanol moléculaires biosourcé du glycérol comme...d-24 molécule plateforme...d-8 Figure D17. D5. Formule Principaux et structures dérivés du moléculaires PDO comme molécule l éthanol plateforme...d-8...d-28 Figure D18. D6. Étapes Formule et conversion structures moléculaires la biomasse en l aci éthanol acrylique et voies...d-28 alternatives la production Figure D19. Nouvelle produits voie chimiques fermentaire...d-11 la production l aci bio-acrylique...d-29 Figure D7. D20. Principaux Formule et dérivés structures l éthanol moléculaires comme molécule l aci succinique plateforme...d-12...d-30 Figure D8. D21. Formule Principaux et structures dérivés moléculaires l aci succinique l aci comme acétique molécule...d-13 plateforme...d-40 Figure D9. D22. Principaux Formule et dérivés structures l aci moléculaires acétique comme l aci molécule fumarique plateforme...d-41...d-14 Figure D10. D23. Formule Principaux et dérivés structures moléculaires l aci fumarique l aci comme lactique molécule...d-15 plateforme...d-45 Figure D11. D24. Principaux Formule et dérivés structures moléculaires l aci lactique comme l aci aspartique molécule plateforme...d-46...d-19 Figure D12. D25. Formule Principaux et dérivés structures moléculaires l aci aspartique du glycérol comme...d-20 molécule plateforme...d-47 Figure D13. D26. Principaux Formule et dérivés structures du moléculaires glycérol comme du BDO molécule...d-47 plateforme...d-22 Figure D14. D27. Formule Dérivés du et BDO structures comme moléculaires molécule plateforme du glycérol...d-49...d-23 Figure D15. D28. Principaux Formule et dérivés structures moléculaires l aci 3-hydroxypropionique du xylose...d-50 comme molécule plateforme...d-24 Figure D16. D29. Principaux Formule et dérivés structures du xylose moléculaires / xylitol du comme glycérol molécules...d-24 plateformes...d-53 Figure D17. D30. Principaux Formule et dérivés structures du moléculaires PDO comme molécule l aci plateforme lévulinique...d-28...d-54 Figure D18. D31. Formule Schéma simplifié et structures l obtention moléculaires l aci l aci lévulinique acrylique à...d-28 partir la matière Figure D19. Nouvelle lignocellulosique voie fermentaire par voie d hydrolyse la production aci...d-55 l aci bio-acrylique...d-29 Figure D20. D32. Formule Principaux et dérivés structures moléculaires l aci lévulinique l aci comme succinique molécule...d-30 plateforme...d-58 Figure D21. D33. Principaux Formule et dérivés structure moléculaire l aci succinique l aci comme itaconique molécule...d-59 plateforme...d-40 Figure D22. D34. Voies Formule et valorisation structures moléculaires l aci itaconique l aci...d-62 fumarique...d-41 Figure D23. D34. Principaux Formule et dérivés structures moléculaires l aci fumarique du furfural comme...d-63 molécule plateforme...d-45 Figure D24. D35. Formule Procédés et structures production moléculaires industrielle du l aci furfural aspartique...d-64...d-46 Figure D25. D36. Principaux Dérivés du dérivés furfural en l aci tant que aspartique molécule comme plateforme molécule...d-68 plateforme...d-47 Figure D26. D37. Formule et structures moléculaires du BDO sorbitol...d-47...d-69 Figure D27. D38. Dérivés Principaux du dérivés BDO comme du sorbitol molécule comme plateforme molécule...d-49 plateforme...d-70 Figure D28. D39. Formule et structures moléculaires du xylose 5-hydroxyméthylfurfural...D-50...D-71 Figure D29. D40. Principaux Dérivé du HMF dérivés comme du xylose molécule / xylitol plateforme comme molécules...d-72 plateformes...d-53 Figure D30. D41. Formule et structures moléculaires l aci lévulinique adipique...d-73...d-54 Figure D31. D42. Schéma simplifié comparatif l obtention la production l aci l aci lévulinique adipique à partir la matière lignocellulosique par voie pétrochimique par voie (a) d hydrolyse et par voie aci biosourcée...d-55 (b)...d-74 Figure D32. D43. Principaux dérivés l aci lévulinique adipique comme comme molécule plateforme...d-76...d-58 Figure D33. Formule et structure moléculaire l aci itaconique...d-59 Figure D34. Voies valorisation l aci itaconique...d-62 Figure D34. Formule et structures moléculaires du furfural...d-63 Figure D35. Procédés production industrielle du furfural...d-64 Figure D36. Dérivés du furfural en tant que molécule plateforme...d-68 11

11 Chapitre E Figure E1. Approches d utilisation s solvants... E-10 Figure E2. Structure d un surfactant... E-14 Figure E3. Illustrations micelles... E-15 Figure E5. Structure du marché s tensioactifs... E-19 Figure E6. Propriétés comparées s biolubrifiants, lubrifiants fossiles et s esters synthétiques... E-30 Figure E7. Paramètres décision dans l élaboration d un biolubrifiant... E-31 Figure E8. Chaîne logistique la production d un biolubrifiant... E-37 Chapitre F Figure F1. Structure polymérique du Kevlar... F-2 Figure F2. Classification s polymères selon la durabilité et la biodégradabilité... F-6 Figure F3. Sources carbone et types polymères biodégradables... F-8 Figure F4. Compostabilité certains polymères... F-9 Figure F5. Des exemples développements stratégiques...f-17 Figure F6. Amylose et amylopectine...f-18 Figure F7. Systèmes biodégradables résultant d associations avec l amidon thermoplastique...f-19 Figure F8. Structure la cellulose et microfibrilles cellulose...f-22 Figure F9. Exemple structure lignine...f-25 Figure F10. Utilisations s polyuréthanes selon leur nsité et leur rigidité...f-33 Figure F11. Couplage fibre-polymère dans un biocomposite...f-36 Figure F12. Importance s synergies dans l optimisation s biocomposites...f-39 Figure F13. Utilisation s polymères biosourcés...f-44 Figure F14. Positionnement stratégique Filière bioplastiques au Québec...F-48 Chapitre G Figure G1. Représentation schématique du rôle s plateformes habilitantes...g-2 Figure G2. Comparaison ux routes hypothétiques visant l obtention la fonction alcool à partir pétrole ou biomasse...g-8 Figure G3. Exemples transformation catalytique du glycérol...g-12 Figure G4. Utilité s outils recherche en catalyse...g-13 Figure G5. Amélioration s enzymes selon les approches traditionnelles et biotechnologiques 1 re et 2 e génération...g-25 Figure G6. Principe d une analyse métagénomique...g-35 Figure G7. Représentation schématique d un réacteur à disque rotatif...g-61 Figure G8. Représentation schématique la technique fractionnement SMB...G-62 Figure G9. Composantes la feuille route proposée aux pays membres l Union européenne...g-67 12

12 Figure G1. Représentation schématique du rôle s plateformes habilitantes...g-2 Figure G2. Comparaison ux routes hypothétiques visant l obtention la fonction alcool à partir pétrole ou biomasse...g-8 Figure G3. Exemples transformation catalytique du glycérol...g-12 Figure G4. Utilité s outils recherche en catalyse...g-13 Figure G5. Amélioration s enzymes selon les approches traditionnelles et biotechnologiques 1 re et 2 e génération...g-25 Chapitre G Figure G6. Principe d une analyse métagénomique...g-35 Figure G1. G7. Représentation schématique du d un rôle réacteur s plateformes à disque rotatif habilitantes...g-61...g-2 Figure G2. G8. Comparaison Représentation schématique ux routes hypothétiques la technique visant fractionnement l obtention SMB...G-62 Figure G9. Composantes la fonction alcool la feuille à partir route pétrole proposée ou aux biomasse pays membres...g-8 l Union européenne...g-67 Figure G3. Exemples transformation catalytique du glycérol...g-12 Figure G4. Utilité s outils recherche en catalyse...g-13 Chapitre I Figure G5. Amélioration s enzymes selon les approches traditionnelles Figure I1. L industrie et biotechnologiques québécoise en 1bref et...i-4 2 e génération...g-25 Figure G6. Principe d une analyse métagénomique...g-35 Figure G7. Représentation schématique d un réacteur à disque rotatif...g-61 Figure G8. Représentation schématique la technique fractionnement SMB...G-62 Figure G9. Composantes la feuille route proposée aux pays membres l Union européenne...g-67 13

13 Liste s tableaux Chapitre B B1. Ventes s produits chimiques par pays...b-3 B2. Pénétration s produits biosourcés...b-9 B3. Opportunités offertes par la...b-18 B4. Certains défis technologiques que pose la...b-21 B5. Défis d ordre éthique que pose la...b-23 Chapitre C C1. Principales utilisations la lignine et ses dérivés...c-14 C2. Principaux produits chimiques obtenus dans le cadre d une bioraffinerie à vocation papetière...c-16 Chapitre D D1. Principaux brevets récents reliés à la production méthanol biosourcé à partir du glycérol...d-7 D2. Production mondiale d éthanol par continent (en millions litres)...d-9 D3. Principaux brevets récents ( ) reliés à la production d aci lactique...d-16 D4. Brevets récents reliés à la production PDO...D-25 D5. Principaux brevets récents reliés à la production d aci succinique par voie biotechnologique...d-33 D6. Principaux brevets récents reliés à la production d aci fumarique par voie biotechnologique...d-42 D7. Principaux brevets récents reliés à la production xylose / xylitol...d-51 D8. Principaux brevets récents reliés à la production d aci lévulinique par voie biotechnologique...d-56 D9. Principaux brevets récents reliés à la production d aci itaconique biosourcé...d-60 D10. Principaux brevets récents reliés à la production furfural biosourcé...d-65 D11. Principaux brevets récents reliés à la production d aci adipique biosourcé...d-75 14

14 Chapitre E E1. Deman mondiale par type solvants industriels... E-4 E2. Applications s solvants...e-5 E3. Coûts comparatifs quelques solvants d origine fossile et solvants verts... E-7 E4. Solvant verts, leurs origines, avantages et applications... E-12 E5. Caractéristiques s types surfactants... E-16 E6. Ventilation la man américaine surfactants par types produits (2007)... E-18 E7. Approches développement surfactants renouvelables... E-23 E8. Lears du marché s surfactants, par segments... E-25 E9. Classification s billubrifiants... E-27 E10. Principaux types biolubrifiants et lubrifiants écoresponsables (verts)... E-28 E11. Marché mondial s lubrifiants par applications et par zones géographiques (2008)... E-32 E12. Marché américain s lubrifiants par secteur d applications (2008)... E-33 E13. Types produits nettoyants... E-43 E14. Principaux lears par segments marché... E-54 Chapitre F F1. Types polymères d origine renouvelable...f-11 F2. Deman mondiale biopolymères par rapport au marché total s polymères ( )...F-12 F3. Facteurs influençant l essor s biopolymères...f-15 F4. Temps dégradation certains produits...f-20 F5. Nomenclature s polyamis...f-29 F6. Classes polyamis...f-30 F7. Polyols biosourcés...f-32 F8. Propriétés s fibres naturelles...f-37 F9. Voies d avenir les biocomposites...f-42 Chapitre G G1. Principales technologies habilitantes reliées à la...g-3 G2. Exemples procédés utilisant la catalyse...g-7 G3. Différence entre molécules plateformes et biocarburants...g-9 G4. Synthèse l ibuprofène...g-11 G5. Utilisation d enzymes dans la transformation l amidon...g-17 G6. Comparaison l impact sur l environnement : transestérification s lipis...g-19 G7. Utilisation d enzymes dans la transformation l amidon...g-21 G8. Applications potentielles s laccases...g-24 G7. Avantages et inconvénients s procédés fermentation industrielle...g-31 G10. Applications s membranes semi-perméables...g-46 G11. Défis et opportunités s techniques séparation membranaire...g-47 G12. Comparaison s propriétés s fluis (ordre granur)...g-48 15

15 16 Chapitre G G1. Principales technologies habilitantes reliées à la...g-3 G2. Exemples procédés utilisant la catalyse...g-7 G3. Différence entre molécules plateformes et biocarburants...g-9 Chapitre G G4. Synthèse l ibuprofène...g-11 G5. Utilisation d enzymes dans la transformation l amidon...g-17 G1. G6. Principales Comparaison technologies l impact habilitantes sur l environnement reliées à la : transestérification...g-3 s lipis...g-19 G2. G7. Exemples Utilisation d enzymes procédés dans utilisant la transformation la catalyse...g-7 l amidon...g-21 G3. G8. Applications Différence entre potentielles molécules s plateformes laccases...g-24 et biocarburants...g-9 G4. G7. Avantages Synthèse et l ibuprofène inconvénients...g-11 s procédés fermentation industrielle...g-31 G5. G10. Utilisation Applications d enzymes s membranes dans la transformation semi-perméables...g-46 l amidon...g-17 G6. G11. Comparaison Défis et opportunités l impact s sur techniques l environnement séparation : transestérification membranaire s...g-47 lipis...g-19 G7. G12. Utilisation Comparaison d enzymes s propriétés dans la transformation s fluis (ordre l amidon granur)...g-21...g-48 G8. G13. Applications Propriétés au potentielles point critique s laccases quelques...g-24 composés...g-49 G7. G14. Avantages et comparatifs inconvénients du CO s 2 procédés supercritique fermentation...g-50 industrielle...g-31 G10. G15. Applications Champs d application s membranes s procédés semi-perméables à fluis supercritiques...g-46...g-51 G11. G16. Défis Principaux et opportunités avantages s la techniques chromatographie séparation en phase membranaire supercritique...g-47...g-52 G12. G17. Comparaison s optimisation propriétés et s intensification fluis (ordre procédés granur)...g-58...g-48 G13. G18. Propriétés Impacts attendus au point critique l intensification quelques s composés procédés...g-49 chimiques...g-58 G14. G19. Avantages Équipements comparatifs utiles à l intensification du CO 2 supercritique s procédés...g-50...g-60 G15. G20. Champs Exemples d application technologies s procédés à potentiel à fluis élevé en supercritiques vue l intensification...g-51 s procédés G16. Principaux (par ordre décroissant) avantages...g-66 la chromatographie en phase supercritique...g-52 G17. Comparaison optimisation et intensification procédés...g-58 Chapitre I G18. Impacts attendus l intensification s procédés chimiques...g-58 G19. Équipements utiles à l intensification s procédés...g-60 G20. I1. Nombre Exemples d établissements technologies et à emploi potentiel dans élevé l industrie en vue chimique l intensification québécoise s procédés par (par segments ordre décroissant) d affaires...g-66 ( )...I-7 I2. Livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )...I-9 I3. Exportations l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )... I-11 I4. Ratio exportations/livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires (2004 et 2010)... I-11 I5. Importations l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )... I-13 I6. Ratio importations/livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires (2004 et 2010)... I-13 I7. Entreprises reliées à la localisées au Québec... I-15 I8. Nature s activités réalisées... I-17 I9. Produits verts d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-18 I10. Technologies vertes d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-19 I11. Biomasses d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-20 I12. Moteurs développement... I-21 I13. Réglementation ou norme volontaire?... I-21 I14. Coûts freinant l essor s activités... I-22 I15. Contraintes réglementaires freinant l essor s activités... I-22 I16. Difficultés à changer un processus freinant l essor s activités... I-23 I17. Incertitus freinant l essor s activités... I-24 I18. Difficultés à conclure s partenariats ou s alliances pouvant freiner l essor s activités... I-24 I19. Barrières freinant l essor s activités... I-25

16 d affaires (2004 et 2010)... I-13 I7. Entreprises reliées à la localisées au Québec... I-15 I8. Nature s activités réalisées... I-17 I9. Produits verts d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-18 I10. Technologies vertes d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-19 I11. Biomasses d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-20 Chapitre I I12. Moteurs développement... I-21 I13. Réglementation ou norme volontaire?... I-21 I1. I14. Nombre Coûts freinant d établissements l essor s et activités emploi dans l industrie chimique... québécoise I-22 I15. par Contraintes segments réglementaires d affaires ( ) freinant...i-7 l essor s activités I-22 I16. I2. Livraisons Difficultés à l industrie changer un chimique processus québécoise freinant l essor par segments s activités d affaires ( )...I-9 I-23 I17. I3. Exportations Incertitus freinant l industrie l essor chimique s activités québécoise par segments... d affaires ( ) I-11 I-24 I4. I18. Ratio Difficultés exportations/livraisons à conclure s partenariats l industrie ou chimique s alliances québécoise pouvant par freiner segments d affaires l essor s (2004 activités et 2010)... I-11 I-24 I5. I19. Importations Barrières freinant l industrie l essor s chimique activités québécoise par... segments d affaires ( ) I-13 I-25 I6. I20. Ratio Économies importations/livraisons coûts pouvant résulter l industrie d activités chimique québécoise par... segments I-25 I21. d affaires Autres bénéfices (2004 et pouvant 2010)... résulter d activités... I-13 I-26 I7. I22. Entreprises Incitatifs financiers reliées à la pouvant stimuler localisées davantage au d activités Québec I-15 I-26 I8. I23. Nature Ai financière s activités décisive démarrer réalisées un projet I-17 I-27 I9. I24. Produits Investissement verts d intérêt démarrer les un industriels, projet selon le sta... développement... I-18 I-27 I10. I25. Technologies Informations utiles vertes d intérêt faciliter une les démarche industriels, selon le sta... développement... I-19 I-28 I11. I26. Biomasses Formations d intérêt utiles faciliter les industriels, une démarche selon le sta développement I-20 I-28 I12. I27. Moteurs Actions réglementation développement utiles... faciliter une démarche... I-21 I-29 I13. I28. Réglementation Informations utiles ou norme faciliter volontaire une démarche? I-21 I-30 I14. I29. Coûts Nature freinant s activités l essor s activités réalisées par les... chercheurs... I-22 I-31 I15. I30. Contraintes Produits verts réglementaires d intérêt freinant les chercheurs, l essor s selon activités le sta développement I-22 I-32 I16. I31. Difficultés Technologies à changer vertes d intérêt un processus les freinant chercheurs, l essor selon s activités le sta développement I-23 I-33 I17. I32. Incertitus Biomasses d intérêt freinant l essor les s chercheurs, activités selon le sta développement I-24 I-33 I18. I33. Difficultés Moteurs à développement conclure s partenariats... ou s alliances pouvant freiner I-34 l essor s activités... I-24 I34. Liens avec l industrie ou ouverture s organismes subventionnaires?... I-35 I19. Barrières freinant l essor s activités... I-25 I35. Coûts freinant l essor s activités... I-35 I20. Économies coûts pouvant résulter d activités... I-25 I36. Difficultés à conclure s partenariats ou s alliances pouvant freiner I21. l essor Autres s bénéfices activités pouvant résulter verte d activités I-36 I-26 I37. I22. Barrières Incitatifs financiers freinant l essor pouvant s stimuler activités davantage d activités I-36 I-26 I38. I23. Économies Ai financière coûts décisive résultant démarrer d activités un projet I-37 I-27 I39. I24. Autres Investissement bénéfices pouvant démarrer résulter un projet d activités I-37 I-27 I40. I25. Informations Informations utiles utiles faciliter faciliter une une démarche démarche I-38 I-28 I41. I26. Formations Formations utiles utiles faciliter faciliter une une démarche démarche verte I-38 I-28 I42. I27. Types Actions services réglementation gouvernementaux utiles... faciliter une démarche... I-39 I-29 I43. I28. Biomasse Informations forestière utiles disponible faciliter selon une la démarche forme, la provenance et le... groupe d essences I-30 I29. (en Nature milliers s activités tonnes métriques anhydres réalisées et en centage par les chercheurs du total)... I-40 I-31 I30. Produits verts d intérêt les chercheurs, selon le sta développement... I-32 I31. Technologies vertes d intérêt les chercheurs, selon le sta développement... I-33 I32. Biomasses d intérêt les chercheurs, selon le sta développement... I-33 I33. Moteurs développement... I-34 I34. Liens avec l industrie ou ouverture s organismes subventionnaires?... I-35 17

17 Liste s graphiques Chapitre B Graphique B1. Répartition s ventes produits chimiques en Europe...B-3 Graphique B2. Taux croissance annuel composé s produits biosourcés ( )...B-10 Graphique B3. Répartition du marché s produits chimiques biosourcés et pétrochimiques tel que estimé en 2025 par le USDA...B-10 Graphique B4. Répartition du marché s produits chimiques biosourcés en 2025 estimée par le USDA...B-11 Chapitre C Graphique C1. Répartition mondiale s origines s biomasses...c-2 Graphique C2. Matière première d origine agricole et forestière utilisée en bioraffinage...c-3 Graphique C3. Production mondiale plantes oléagineuses : a) canola; b) tournesol et c) soja...c-10 Graphique C4. Composition moyenne la biomasse lignocellulosique...c-12 Chapitre D Graphique D1. Nombre brevets relié à la production d'aci succinique à partir ressources renouvelables versus la première date publication ces brevets...d-33 Graphique D2. Potentiel du marché mondial l'aci poly-itaconique...d-63 Graphique D3. Principaux producteurs d aci adipique dans le mon...d-73 Chapitre E Graphique E1. Deman totale solvants versus la man solvants verts aux États-Unis (million tonnes)... E-8 Graphique E2. Deman solvants verts aux États-Unis en 2007 (millions kg)... E-9 Graphique E3. Deman solvants verts aux États-Unis en 2012 (millions kg)... E-9 Graphique E4. Deman américaine biolubrifiants sur l horizon E-34 Graphique E5. Valeur du marché global 2008 et taux croissance annuelle composé s produits nettoyants diverses régions du mon... E-45 Graphique E6. Marché américain s nettoyants domestiques verts ( )... E-47 Graphique E7. Taux pénétration anticipé s nettoyants domestiques verts sur le marché américain ( )... E-47 Graphique E8. Consommation surfactants les détergents domestiques dans différentes parties du mon (2009)... E-52 18

18 Chapitre F Graphique F1. Répartition s polymères synthétiques employés dans les matières plastiques (données 2007)... F-5 Graphique F2. Répartition la man différents types résines synthétiques (données 2007)... F-5 Graphique F3. Répartition géographique la man biopolymères (milliers tonnes)...f-14 Chapitre G Graphique G1. Répartition géographique du marché mondial s catalyseurs (2014)...G-5 Graphique G2. Marché américain s enzymes et répartition s différents champs d application (2009)...G-16 Graphique G3. Répartition s produits chimiques obtenus par procédés biotechnologiques, par segment s ventes prévues en G-29 Graphique G4. Part s ventes totales représentée par les ingrédients d origine biotechnologique (évolution )...G-30 Chapitre H Graphique H1. Stratégies développement sur le marché s molécules chimiques biosourcées ( )...H-2 Graphique H2. Stratégies croissance par type produits ( )...H-3 Graphique H3. Stratégies croissance par application ( )...H-4 Graphique H4. Stratégies croissance par compagnie ( )...H-5 Chapitre I Graphique I1. Nombre d établissements dans l industrie chimique du Québec ( )...I-5 Graphique I2. Total s salariés dans l industrie chimique québécoise comparé à l Ontario et au Canada ( )...I-6 Graphique I3. Évolution du nombre d établissements dans l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )...I-7 Graphique I4. Livraisons manufacturières l industrie chimique québécoise comparées à l Ontario et au Canada ( )...I-8 Graphique I5. Évolution s livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )... I-10 Graphique I6. Évolution s exportations par segments d affaires ( )... I-12 Graphique I7. Évolution s importations par segments d affaires ( )... I-14 19

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe

Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe Daniel THOMAS Président du pôle de compétitivité Industries et Agro Ressources Professeur, UMR CNRS 6022 Génie Enzymatique et Cellulaire Université

Plus en détail

Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE

Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE 1 the living chemistry Débuts de Novamont en 1989 Débuts en 1989 MONTECATINI INDUSTRIE

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Présenté par : Dino Mili Vice-président, Développement des affaires Enerkem Mots clés : Éthanol de seconde génération Gaz à effet

Plus en détail

Des carburants à partir de déchets ultimes

Des carburants à partir de déchets ultimes Des carburants à partir de déchets ultimes Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Marie-Hélène Lamarre, directrice, Développement des affaires 28 mars 2012 Enerkem 2012. Tous droits réservés

Plus en détail

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES

RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE CHALONS EN CHAMPAGNE DECEMBRE 2007 RAPPORT DE M. Jean GRENIER BIOCARBURANTS - PERSPECTIVES Après avoir rappelé quelques données actuelles concernant l émergence des

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Plan Introduction Les challenges de l industrie automobile

Plus en détail

PROJET FUTUROL. Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération

PROJET FUTUROL. Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération PROJET FUTUROL Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération ACTEURS R&D LES PARTENAIRES 11 leaders, présents au niveau local, national, européen et mondial ACTEURS INDUSTRIELS

Plus en détail

La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique. Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium)

La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique. Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium) La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium) Plan de l exposé 1. Contexte : bioraffinage de 2 ème génération

Plus en détail

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015 Présentation Institutionnelle Janvier 2015 ARD est un centre de R&D ouvert Qui sommes-nous? ARD est un centre de R&D ouvert dans le domaine du fractionnement du végétal, des biotechnologies blanches, et

Plus en détail

Le bioraffinage ou valorisation optimale de la biomasse

Le bioraffinage ou valorisation optimale de la biomasse Le bioraffinage ou valorisation optimale de la biomasse Plan 1 Définitions 2 Première génération 2.1 Biocarburants de première génération 2.2 Produits biobasés de première génération 3 Deuxième génération

Plus en détail

Portrait du Groupe Roquette

Portrait du Groupe Roquette Portrait du Groupe Roquette «Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature» Vision Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l échelle mondiale en solutions et produits

Plus en détail

Carburants alternatifs: situation et perspectives

Carburants alternatifs: situation et perspectives Carburants alternatifs: situation et perspectives Laboratoire Transport et Environnement Didier Pillot INRETS, 7 janvier 2010 Éléments introductifs " Toujours plus de CO2 dans l'atmosphère en 2008 " 385

Plus en détail

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D COMPTE-RENDU CHAMPAGNE ARDENNE ATELIER VALORISATION COMPLETE DU BOIS : NOUVEAUX PRODUITS BOIS IS- CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D Cadrage du thème de travail Périmètre et définition

Plus en détail

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche Les biocarburants chez TOTAL Olivier Alexandre Directeur Recherche IFP, Panorama - 8 février 2007 2 IFP, Panorama Le contexte actuel Une demande européenne gravement déséquilibrée Doublement de la consommation

Plus en détail

Direction Procédés, IFP-Lyon, Solaize, le 9 octobre 2007

Direction Procédés, IFP-Lyon, Solaize, le 9 octobre 2007 1 Les biocarburants d'aujourd'hui et ceux du futur. Stratégie R&D J-L.Duplan IFP-Lyon Réduire le CO2 dans l'atmosphère Réduction des polluants 120 100 80 60 40 CO2 CO NOx VOC Benzene PM Diesel CO2 SO2

Plus en détail

Structure de la cellulose

Structure de la cellulose Structure de la cellulose et différentes voies de bioraffinage 21 octobre 2009 Jean-Luc WERTZ Structure de la cellulose 3 niveaux structurels: - moléculaire - cristallin - ultrastructurel 1 Structure moléculaire

Plus en détail

EXPOSE SOMMAIRE DE LA SITUATION DE LA SOCIETE AU COURS DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013

EXPOSE SOMMAIRE DE LA SITUATION DE LA SOCIETE AU COURS DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 EXPOSE SOMMAIRE DE LA SITUATION DE LA SOCIETE AU COURS DE L EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2013 L OBJECTIF DE CARBIOS : REPENSER LE CYCLE DE VIE DES POLYMERES Carbios en quelques mots : CARBIOS, leader technologique

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

Réunion d information 2 décembre 2015

Réunion d information 2 décembre 2015 Réunion d information 2 décembre 2015 Séché Environnement : acteur de référence des métiers du déchet Une «success story» entrepreneuriale Un Groupe familial né en 1985 de la vision d un entrepreneur,

Plus en détail

POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France

POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France LES POLES DE COMPÉTITIVITÉ Le Pôle IAR Territoires: Situé dans le Nord Est de la France,

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU

L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU L INDUSTRIE PAPETIÈRE FACE AU DÉVELOPPEMENT DE LA BIORAFFINERIE LIGNOCELLULOSIQUE Dynamiques institutionnelles et perspectives territoriales Clarisse CAZALS (Irstea) Arnaud SERGENT (Irstea) Tina RAMBONILAZA

Plus en détail

Bienvenue dans la maison des céréales

Bienvenue dans la maison des céréales Bienvenue dans la maison des céréales Papier, médicaments, emballages, dentifrice, gel douche, lessives, peinture, matériaux de construction, vêtements, pneu leur point commun? Ils contiennent tous des

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SUJET SESSION 2007 Nouvelle Calédonie Série STAE Spécialité : Toutes BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE N 7 LA MATIÈRE ET LE VIVANT Coefficient : 4 - Durée : 3 h 30 Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : calculatrice

Plus en détail

Le chauffage aux granules de bois au Québec

Le chauffage aux granules de bois au Québec Le chauffage aux granules de bois au Québec Pierre-Olivier Morency, directeur Groupe granules, QWEB Colloque Agri-Énergie Shawinigan, 25 octobre 2012 Quebec Wood Export Bureau (QWEB) association d affaires

Plus en détail

CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie

CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie 1 CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie Johnny Pallot Affaires Extérieures Chimie du Végétal Société Roquette Frères Chimie du Végétal : retour aux sources 2 Sommaire A travers les

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

A propos du site de Bazancourt-Pomacle «De la sucrerie à la bioraffinerie» 60 ans de coopération et d innovation

A propos du site de Bazancourt-Pomacle «De la sucrerie à la bioraffinerie» 60 ans de coopération et d innovation A propos du site de Bazancourt-Pomacle «De la sucrerie à la bioraffinerie» 60 ans de coopération et d innovation Jean-Marie Chauvet,PhD Plate-forme d innovation BRI (Bioraffinerie Recherches & Innovations)

Plus en détail

Les biocarburants d'aujourd'hui et de demain Enjeux et perspectives

Les biocarburants d'aujourd'hui et de demain Enjeux et perspectives Les biocarburants d'aujourd'hui et de demain Enjeux et perspectives Dr. Anne JAECKER VOIROL Professeur à l'ifp School Titulaire de la chaire "Biocarburants" PSA IFP School Fondation Tuck Les biocarburants

Plus en détail

Développement industriel durable de l Est de Montréal

Développement industriel durable de l Est de Montréal Développement industriel durable de l Est de Montréal Synergies et symbioses industrielles Dimitri Tsingakis Directeur général Le 24 octobre 2014 Plan de la présentation 1. Qui nous sommes 2. Ce que nous

Plus en détail

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande?

L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? L émergence d une culture en maîtrise de l énergie au Québec : un équilibre offre demande? Présenté par Éric Le Couédic, ing., M.Sc.A. Directeur Démarches d accompagnement en efficacité énergétique Congrès

Plus en détail

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011 Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin Mars 2011 Un pôle: c est quoi? Un pôle de compétitivité est un outil de développement économique régional axé sur 5 domaines d activités R&D

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

MODÈLE D APPLICATION CYCLES DE L ENTREPRISE : CROISSANCE

MODÈLE D APPLICATION CYCLES DE L ENTREPRISE : CROISSANCE MODÈLE D APPLICATION CYCLES DE L ENTREPRISE : GÉNÉRALE PARTIE 1 NOTIONS THÉORIQUES Section 1 Section 2 Section 3 Section 4 Introduction Planification stratégique Stratégies de croissance Gestion de la

Plus en détail

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE LA COMPARAISON DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DU QUÉBEC ET DU RESTE DU CANADA Le est la deuxième province consommatrice d énergie après l et devant l. En

Plus en détail

La biomasse forestière au Québec : portrait actuel, enjeux et perspectives

La biomasse forestière au Québec : portrait actuel, enjeux et perspectives La biomasse forestière au Québec : portrait actuel, enjeux et perspectives par Michel Lachance directeur Bioproduits industriels et technologies vertes, CQVB La biomasse forestière offre une opportunité

Plus en détail

Dossier de presse Filière bioéthanol

Dossier de presse Filière bioéthanol Dossier de presse Filière bioéthanol Pour plus d informations : France Betteraves Passions céréales Cécile Duval Tel : +33 1 44 69 41 36 Olivia Ruch Tél : + 33 1 44 31 10 36 cduval@cgb-france.fr o.ruch@passsioncereales.fr

Plus en détail

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques?

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-55 OCTOBRE 2014 SYNTHÈSE Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe

Plus en détail

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS DIDIER LEJEUNE Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS Bac Pro procédés de la chimie, de l eau et des papiers-cartons Le 19 octobre 2012 SOMMAIRE L Inter-secteurs Papiers-cartons

Plus en détail

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Fiche professeur TEME du programme : Comprendre ous-thème : Cohésion et transformations de la matière Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Type d activité : Activité expérimentale

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY VERS DE NOUVEAUX TYPES DE MOTEURS ET DE CARBURANTS AUTOMOBILES F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY 1. INTRODUCTION Problèmes environnementaux Chemical & Engineering News, 5 novembre 2012 Réchauffement climatique

Plus en détail

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2 FERMENTATION le terme de fermentation est réservé à la culture de microorganismes (bactéries, levures, moisissures) mais, métaboliquement parlant, on devrait réserver ce terme aux cultures en conditions

Plus en détail

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Vincent Colard Chargé de mission environnement ELIPSO 1 Les chiffres clés de l industrie de l emballage plastique et souple -

Plus en détail

Qu est-ce que la biomasse

Qu est-ce que la biomasse Introduction Exploitation de la biomasse forestière Photo Colloque biomasse énergie Canada Qu est-ce que la biomasse Serge Degueil La biomasse est l ensemble des matières organiques non fossiles, issues

Plus en détail

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques De la Seine au 7ième continent Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques Fiches pédagogiques documentaires : - Histoire du plastique - Fabrication du plastique - Familles de plastiques et

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne

Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Transition énergétique : l expérience de l Allemagne Une analyse de l APERe, rédigée par Jean Cech et Christophe Haveaux Version du 07/03/2013 1. L expérience de l Allemagne 1.1. Quelles leçons tirer de

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

LA MESTA en quelques mots

LA MESTA en quelques mots LA MESTA en quelques mots La Mesta Chimie Fine développe et fabrique des intermédiaires et des principes actifs à destination des laboratoires pharmaceutiques, ainsi que des produits destinés aux secteurs

Plus en détail

Profil de. l organisation. Nom. Groupe Novatech inc. Adresse. 160, rue Murano, Sainte-Julie (Québec) Mission Combler les attentes du client dans le

Profil de. l organisation. Nom. Groupe Novatech inc. Adresse. 160, rue Murano, Sainte-Julie (Québec) Mission Combler les attentes du client dans le i Les Produits Verriers Novatech inc. Profil de l organisation Plastiques Novaprofil inc. Nom Créations Vernova inc. Groupe Novatech inc. Adresse Portes Novatech inc. 160, rue Murano, Sainte-Julie (Québec)

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles?

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Journée Biocarburants 22 Janvier 2008 Benoit Engelen 3 objectifs majeurs Renforcer l indépendance énergétique du pays Réduire les gaz

Plus en détail

Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de Thermobacillus xylanilyticus

Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de Thermobacillus xylanilyticus Journées SFR condorcet Compiègne 8-9 juillet 2015 Projet Hydroseq : UMR FARE-CRRBM Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (BTP) AU CAMEROUN : Etats des lieux et perspectives

LE SECTEUR DU BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (BTP) AU CAMEROUN : Etats des lieux et perspectives LE SECTEUR DU BATIMENT ET TRAVAUX PUBLICS (BTP) AU CAMEROUN : Etats des lieux et perspectives Sommaire Liste des tableaux 3 Liste des graphiques 3 Résumé 4 INTRODUCTION 5 I : Présentation du secteur du

Plus en détail

L ENERGIE Quebec. Édition 2002

L ENERGIE Quebec. Édition 2002 Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 au L ENERGIE Quebec Édition 2002 Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre CCNUCC Logiciel d Inventaire de GES pour les Parties NAI Secteur des Déchets Aspects pratiques et Exercices Version 2, avril

Plus en détail

ECOSITE: Etat d avancement des travaux

ECOSITE: Etat d avancement des travaux ECOSITE: Etat d avancement des travaux Conseil du développement durable 21 septembre 2009 17/09/09 - Page 1 Plan de la présentation 1. Le groupe de travail Ecosite: genèse et calendrier 2. Projet 1: Ecomat

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

ASSOCIATION DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE ÉTUDE SUR L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC RAPPORT SYNTHÈSE AVRIL 2001 DU QUÉBEC (AIEQ)

ASSOCIATION DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE ÉTUDE SUR L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC RAPPORT SYNTHÈSE AVRIL 2001 DU QUÉBEC (AIEQ) ASSOCIATION DE L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE DU QUÉBEC (AIEQ) ÉTUDE SUR L INDUSTRIE ÉLECTRIQUE AU QUÉBEC AVRIL 2001 Les Conseillers ADEC inc. 3640, rue McCarthy Ville Saint-Laurent, QC H4K 2A6 Téléphone : (514)

Plus en détail

(dossier de presse) la boite rose se met au vert

(dossier de presse) la boite rose se met au vert (dossier de presse) la boite rose se met au vert Oser le sucre pour le sucre Face à la raréfaction des ressources pétrolières, aux impacts environnementaux et à l évolution des attentes consommateurs,

Plus en détail

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP L industrie pharmaceutique constitue un moteur majeur de l économie, et possède une forte

Plus en détail

03/12/2009 AGROCARBURANTS. BIOETHANOL DIESTER ETHANOL lignocellulosique GAZEIFICATION. Filière classique. 2 ieme génération (BIOMASSE)

03/12/2009 AGROCARBURANTS. BIOETHANOL DIESTER ETHANOL lignocellulosique GAZEIFICATION. Filière classique. 2 ieme génération (BIOMASSE) AGRARBURANTS Filière classique 2 ieme génération (BIMASSE) BIETANL DIESTER ETANL lignocellulosique GAZEIFIATIN 1 Le Gouvernement a engagé un plan pour développer les biocarburants : il s'agit de porter

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique

ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique Action 2.6. : Analyse environnementale de la filière microalgues-biodiesel Séminaire Final, Vitoria, 27 Mars 2014 Objectifs

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Apport du Végétal dans la chimie verte et durable: les enjeux et les attentes Rencontres QUALIMED Montpellier Mardi 18 Novembre

Apport du Végétal dans la chimie verte et durable: les enjeux et les attentes Rencontres QUALIMED Montpellier Mardi 18 Novembre Apport du Végétal dans la chimie verte et durable: les enjeux et les attentes Rencontres QUALIMED Montpellier Mardi 18 Novembre Jean-Paul BOURNONVILLE 1 L industrie chimique au cœur de l économie 2 Source

Plus en détail

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde N 9 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les marchés de production et de consommation

Plus en détail

Forum sur. Alger, 12-14 décembre 2004. «La formation à l IFP : présent et futur»

Forum sur. Alger, 12-14 décembre 2004. «La formation à l IFP : présent et futur» Forum sur LA FORMATION DANS LA CONDUITE DU CHANGEMENT Alger, 12-14 décembre 2004 «La formation à l IFP : présent et futur» Les grands défis scientifiques et techniques des industries du pétrole et du gaz

Plus en détail

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes

Atelier Bruxelles. Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne : Collecte des données et mise en œuvre des méthodes Cluster Francophone partie prenante du Partenariat International sur l Atténuation et le MRV Atelier Bruxelles Jeudi 30 octobre 2014 Mise en œuvre d un système d inventaire des émissions de GES pérenne

Plus en détail

Utilisation des plantes dans la production de molécules à valeur d usage

Utilisation des plantes dans la production de molécules à valeur d usage Académie des sciences / Académie d agriculture de France 27 avril 2004 Utilisation des plantes dans la production de molécules à valeur d usage Résumés des interventions 14h30 Introduction Marc Julia,

Plus en détail

Portrait-synthèse sur la biomasse. Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Portrait-synthèse sur la biomasse. Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean Portrait-synthèse sur la biomasse Forum régional sur l enjeu de l énergie au Saguenay-Lac-Saint-Jean Personne référence pour ce document: Diane Brassard Le 29 juin 2007 Portrait-synthèse sur la biomasse

Plus en détail

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action

L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Page 2 L économie circulaire en pratique dans la Mécanique - L éco-conception comme levier d action Lionel MELETON Pôle PID Cetim L économie circulaire en quelques mots Page 3 Pour mémoire, l économie

Plus en détail

Liste des Tableaux Tableau

Liste des Tableaux Tableau Liste des Tableaux Tableau 1 Dynamique entrepreneuriale des acteurs d un système privé de 37 distribution d engrais dans le processus de marché 2 Relations entre fonctions/flux de marketing, contraintes

Plus en détail

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance

Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Etude sur la qualification et le recrutement par l alternance Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION POLE PASS Le Pôle de compétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente l industrie

Plus en détail

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche Frédéric Ravel et Elisabeth Vergès Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Service

Plus en détail

Vers la Renaissance énergétique

Vers la Renaissance énergétique Vers la Renaissance énergétique ou Comment passer de épuiser à y puiser Christophe LE ROUX? Laboratoire Hétérochimie Fondamentale et Appliquée Université Paul Sabatier 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse

Plus en détail

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02

JECO. journée des éco-entreprises. L éco-conception expliquée. Présentation de l événement ATELIER AT02 JECO ATELIER AT02 L éco-conception expliquée journée des éco-entreprises Présentation de l événement PRESENTATION Définition et principes de l écoconception (Stéphanie CAPDEVILLE - EcoConcevoir) Définition

Plus en détail

Soutien du développement de l industrie écologique et de la production durable dans la rive sud de la Méditerranée Le programme de l ONUDI de

Soutien du développement de l industrie écologique et de la production durable dans la rive sud de la Méditerranée Le programme de l ONUDI de Soutien du développement de l industrie écologique et de la production durable dans la rive sud de la Méditerranée Le programme de l ONUDI de Transfert de technologie écologiquement rationnelle (TEST)

Plus en détail

FEDER 2014 2020 Portefeuille Intense4Chem. Vers une synergie Wallonne pour la synthèse en continu. Greenwin 16 janvier 2015

FEDER 2014 2020 Portefeuille Intense4Chem. Vers une synergie Wallonne pour la synthèse en continu. Greenwin 16 janvier 2015 FEDER 2014 2020 Portefeuille Intense4Chem Vers une synergie Wallonne pour la synthèse en continu Greenwin 16 janvier 2015 Portefeuille Intense4Chem: identification des besoins Échelle laboratoire Échelle

Plus en détail

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC

TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC PROFIL SECTORIEL Fabrication des aliments pour animaux TRANSFORMATION ALIMENTAIRE QUÉBEC un réseau à la portée des entreprises Avril 2009 Profil sectoriel Fabrication des aliments pour animaux Faits saillants

Plus en détail

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013

Rapport d études. Etudes des spécificités du marché du SaaS en France. Rapport de synthèse février 2013 Rapport d études Etudes des spécificités du marché du SaaS en France Rapport de synthèse février 2013 Conception Caisse des Dépôts (Service communication DDTR) février 2013 Veille stratégique, conseil

Plus en détail

La pétrochimie à Feluy De la recherche à la production

La pétrochimie à Feluy De la recherche à la production La pétrochimie à Feluy De la recherche à la production Le Centre de Recherche L excellence de la recherche, la performance du développement e-mail : research-feluy@total.com Total Petrochemicals Research

Plus en détail

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE.

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. INTRODUCTION L éco- conception est une approche structurée prenant en compte le critère environnemental lors de la conception ou de la re-

Plus en détail

Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2. Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008

Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2. Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008 Proposition de valeur pour la réduction des émissions de CO 2 Petit déjeuner Supply Chain Verte 17 juin 2008 Supply Chain Verte: Pourquoi les entreprises doivent-elles agir? Réglementation et incitations

Plus en détail

Inaugurée en février

Inaugurée en février Inaugurée en février 2012, sous l impulsion de la nouvelle opportunité que sont les biotechnologies blanches, cette chaire a pour ambition de définir, expliquer et populariser la bio-économie mais aussi

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES

LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES BON DE COMMANDE EN PAGE 7 LE MARCHÉ DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES ÉTUDE RÉALISÉE PAR INTERQUEST POUR LE SYNDICAT DE L'IMPRESSION NUMÉRIQUE ET DES SERVICES GRAPHIQUES (S.I.N.) Vient

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire

Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Dr. Fatma Ashour Professeur de Raffinage du Pétrole Faculté de Polytechnique Université du Caire Introduction du Contexte Enérgitique Une forte demande de pétrole se traduit par une augmentation de sa

Plus en détail

Economie de l hydrogène. Quelle place pour les énergies renouvelables?

Economie de l hydrogène. Quelle place pour les énergies renouvelables? JLR/15/12/06 Economie de l hydrogène. Quelle place pour les énergies renouvelables? Communication pour WIH2 2007 (2 ème Workshop International sur l Hydrogène) Ghardaia 19-21 mars 2007 Auteur: Jean-Loup

Plus en détail

CAHIER DU PARTICIPANT

CAHIER DU PARTICIPANT CAHIER DU PARTICIPANT Coordination des travaux : Pascale Daigle, Chaire de Tourisme de l UQAM Conception,recherche, rédaction : Pascale Daigle et Brigitte Maheu, Chaire de Tourisme de l UQAM Collaboration

Plus en détail