Étude Chimie verte 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude Chimie verte 2012"

Transcription

1 Étu Chimie verte 2012

2 Étu Chimie verte 2012

3

4 Table s matières Chapitre A Introduction générale...a-1 A1. Contexte et objectifs l'étu...a-2 A2. Approche et partenariats...a-5 Chapitre B État la situation au niveau international...b-1 B1. Marché mondial la...b-2 B1.1 Introduction...B-2 B1.2 Marché mondial l'industrie chimique...b-2 B1.3 Défis qui se posent à l'industrie chimique...b-5 B2. Marché potentiel la...b-7 B3. Tendances et opportunités...b-12 B3.1 Tendances et moteurs développement...b-12 B3.2 Opportunités offertes par la...b-17 B4. Défis la...b-20 B5. Importance l analyse du cycle vie...b-24 Annexe B...B-28 Profil grans entreprises actives dans le secteur la...b-28 Chapitre C Bioraffinage et produits chimiques biosourcés...c-1 C1. Notion bioraffinage...c-2 C2. Bioraffineries 1 re génération...c-4 C2.1 Filière sucre...c-4 C2.2 Filière amidon...c-7 C2.3 Filière oléochimique...c-9 C3. Bioraffineries 2 e génération...c-12 C3.1 Filière lignocellulosique...c-12 C3.2 Principaux constituants la biomasse lignocellulosique...c-12 C3.3 Principaux produits la filière lignocellulosique...c-15 5

5 Bioraffinage et produits chimiques biosourcés...c-1 C1. Notion bioraffinage...c-2 C2. Bioraffineries 1 re génération...c-4 C2.1 Filière sucre...c-4 Chapitre C C2.2 Filière amidon...c-7 C2.3 Filière oléochimique...c-9 Bioraffinage et produits chimiques biosourcés...c-1 C3. Bioraffineries 2 e génération...c-12 C1. Notion C3.1 Filière lignocellulosique bioraffinage...c-2...c-12 C3.2 Principaux constituants la biomasse lignocellulosique...c-12 C2. Bioraffineries 1 C3.3 Principaux produits re génération...c-4 la filière lignocellulosique...c-15 C2.1 Filière sucre...c-4 C4. Modèles C2.2 Filière d'affaires amidon...c-7 bioraffinage...c-17 C5. Moteurs C2.3 Filière et oléochimique défis...c-9 l'industrialisation s bioraffineries...c-20 C3. Bioraffineries 2 e génération...c-12 C3.1 Filière lignocellulosique...c-12 Chapitre D C3.2 Principaux constituants la biomasse lignocellulosique...c-12 Molécules plateformes...d-1 C3.3 Principaux produits la filière lignocellulosique...c-15 D1. C4. Modèles Introduction d'affaires...d-2 bioraffinage...c-17 D2. C5. Moteurs Molécules et plateformes défis l'industrialisation C1...D-4 s bioraffineries...c-20 D2.1 Méthanol et dérivés...d-4 D3. Molécules plateformes C2...D-8 D3.1 Éthanol et dérivés...d-8 D3.2 Aci acétique et dérivés...d-12 D4. Molécules plateformes C3...D-15 D4.1 Aci lactique et dérivés...d-15 D4.2 Glycérol et dérivés...d-20 D4.3 Aci 3-hydroxypropionique et dérivés...d-22 D4.4 1,3-propanediol (PDO) et dérivés...d-24 D4.5 Aci acrylique et dérivés...d-28 D5. Molécules plateformes C4...D-30 D5.1 Aci succinique et dérivés...d-30 D5.2 Aci fumarique et dérivés...d-41 D5.3 Aci aspartique et dérivés...d-46 D5.4 1,4-butanediol ou BDO et dérivés...d-47 D6. Molécules plateformes C5...D-50 D6.1 Xylose / xylitol et dérivés...d-50 D6.2 Aci lévulinique et dérivés...d-54 D6.3 Aci itaconique et dérivés...d-59 D6.4 Furfural et dérivés...d-63 6 D7. Molécules plateformes C6...D-69 D7.1 Glucose et saccharose...d-69 D7.2 Sorbitol et dérivés...d-69 D7.3 5-hydroxyméthylfurfural et dérivés...d-70 D7.4 Aci adipique et dérivés...d-72

6 D5.3 Aci aspartique et dérivés...d-46 D5.4 1,4-butanediol ou BDO et dérivés...d-47 D6. Molécules plateformes C5...D-50 D6.1 Xylose / xylitol et dérivés...d-50 D6.2 Aci lévulinique et dérivés...d-54 Chapitre D D6.3 Aci itaconique et dérivés...d-59 D6.3 Furfural et dérivés...d-63 Molécules plateformes...d-1 D7. Molécules plateformes C6...D-69 D1. Introduction D7.1 Glucose et...d-2 saccharose...d-69 D7.2 Sorbitol et dérivés...d-69 D2. Molécules D7.3 5-hydroxyméthylfurfural plateformes C1...D-4 et dérivés...d-70 D7.4 D2.1 Méthanol Aci adipique et dérivés et dérivés...d-4...d-72 Annexe D3. Molécules D...D-77 plateformes C2...D-8 Fiches D3.1 Éthanol s dérivés et dérivés s molécules...d-8 plateformes biosourcées...d-77 D3.2 Aci acétique et dérivés...d-12 Chapitre E D4. Molécules plateformes C3...D-15 D4.1 Aci lactique et dérivés...d-15 Produits industriels verts et biosourcés... E-1 D4.2 Glycérol et dérivés...d-20 E1. Introduction D4.3 Aci 3-hydroxypropionique...E-2 et dérivés...d-22 D4.4 1,3-propanediol (PDO) et dérivés...d-24 E2. Solvants D4.5 Aci verts acrylique...e-4 et dérivés...d-28 D5. E3. Surfactants Molécules plateformes verts et biosourcés C4...D-30 E-14 E4. Lubrifiants D5.1 Aci succinique verts et et biosourcés dérivés...d E-26 D5.2 Aci fumarique et dérivés...d-41 E5. Nettoyants D5.3 Aci aspartique verts et et biosourcés dérivés...d-46 E-43 D5.4 1,4-butanediol ou BDO et dérivés...d-47 Chapitre F D6. Molécules plateformes C5...D-50 D6.1 Xylose / xylitol et dérivés...d-50 Matériaux verts et biosourcés... F-1 D6.2 Aci lévulinique et dérivés...d-54 F1. Introduction D6.3 Aci itaconique... et dérivés...d-59 F-2 F2. Caractéristiques D6.3 Furfural et dérivés et...d-63 marchés s polymères F-4 D7. F3. L'industrie Molécules plateformes s biopolymères C6...D-69...F-11 D7.1 Glucose et saccharose...d-69 F4. Biopolymères biodégradables...f-17 D7.2 Sorbitol et dérivés...d-69 F5. Biopolymères D7.3 5-hydroxyméthylfurfural non biodégradables et dérivés...d-70...f-27 D7.4 Aci adipique et dérivés...d-72 F6. Biocomposites...F-35 Annexe D...D-77 F7. Enjeux et perspectives développement s polymères biosourcés...f-43 Fiches s dérivés s molécules plateformes biosourcées...d-77 7

7 Chapitre G Procédés verts et technologies habilitantes...g-1 G1. Introduction...G-2 G2. Catalyse dans le contexte la...g-4 G2.1 Introduction à la catalyse verte...g-4 G2.2 Marché la catalyse...g-5 G2.3 Exemples catalyse...g-6 G2.4 Applications la catalyse à la...g-7 G2.5 Outils-clé la recherche en catalyse...g-12 G3. Biocatalyse...G-15 G3.1 Introduction...G-15 G3.2 Marché s enzymes...g-15 G3.3 Potentiels la biocatalyse...g-16 G3.4 Perspectives d'avenir les technologies enzymatiques... G-24 G4. Fermentation industrielle...g-28 G4.1 Introduction...G-28 G4.2 Marché la fermentation industrielle...g-29 G4.3 Potentiels la fermentation industrielle...g-30 G4.4 Amélioration s procédés fermentation industrielle...g-32 G5. Autres technologies habilitantes liées à la manipulation s systèmes biologiques...g-34 G5.1 Introduction...G-34 G5.2 Technologies découverte...g-34 G5.3 Technologies modification et d'optimisation...g-36 G6. Technologies séparation...g-41 G6.1 Introduction...G-41 G6.2 Distillation...G-42 G6.3 Technologies à base membranes semi-perméables...g-44 G6.4 Fluis supercritiques...g-48 G7. Intensification s procédés...g-56 G7.1 Introduction...G-56 G7.2 Changement paradigme au sein l'industrie...g-57 G7.3 Les différentes composantes l'intensification s procédés...g-59 G7.4 Types d'équipements utilisés...g-60 G7.5 Exemple la distillation réactive...g-63 G7.6 La feuille route européenne...g-65 8

8 Chapitre H Modèles d affaires dans le secteur la...h-1 H1. Dynamique développements stratégiques sur le marché s produits chimiques...h-2 H1.1 La dynamique s développements stratégiques...h-2 H1.2 Développements stratégiques par segment marché...h-3 H1.3 Développements stratégiques par application...h-4 H1.4 Développements stratégiques par compagnie...h-4 Annexe H...H-6 Profils d entreprises actives en et leurs stratégies développement...h-6 Chapitre I La au Québec : état situation et pistes d action...i-1 I1. Introduction...I-2 I2. Portrait l'industrie chimique au Québec...I-2 I3. Entreprises et au Québec... I-15 I4. Sondage auprès s acteurs québécois... I-16 I4.1 Contexte et approche méthodologique... I-16 I4.2 Opinions s industriels... I-16 I4.3 Opinions s chercheurs... I-30 I5. Positionnement du Québec et pistes d actions... I-39 I5.1 Filière lignocellulosique forestière québécoise et... I-40 I5.2 Filière agricole québécoise et... I-45 I5.3 Recommandations... I-52 I5.4 Pistes d actions... I-54 Annexe I... I-56 I1.1 Questionnaire envoyé aux industriels... I-56 I1.2 Questionnaire envoyé aux chercheurs... I-67 I2. Quelques centres recherche québécois impliqués dans la valorisation la biomasse... I-74 9

9 Liste s figures Chapitre B Figure B1. Opportunités offertes par la en relation avec les défis que doit affronter l industrie chimique...b-6 Figure B2. Scénario transition vers les carburants et produits chimiques renouvelables...b-14 Figure B3. Moteurs la transition vers la...b-15 Figure B4. Chaine valorisation divers intrants en produits industriels...b-17 Figure B5. Principe l analyse du cycle vie...b-24 Figure B6. Étapes l analyse du cycle vie...b-25 Chapitre C Figure C1. Formule et structure moléculaire du saccharose...c-5 Figure C2. Principaux produits la filière sucre...c-6 Figure C3. Structure moléculaire l amidon...c-7 Figure C4. Principaux produits la filière amidon...c-8 Figure C5. Principaux dérivés s esters méthyliques issus d huiles végétales...c-11 Figure C6. Exemple structure la lignine...c Chapitre D Figure D1. Formule et structures moléculaires du méthanol...d-4 Figure D2. Processus production du méthanol à partir biomasse...d-5 Figure D3. Voie production du méthanol à partir du glycérol...d-6 Figure D4. Principaux dérivés du méthanol biosourcé comme molécule plateforme...d-8 Figure D5. Formule et structures moléculaires l éthanol...d-8 Figure D6. Étapes conversion la biomasse en éthanol et voies alternatives la production produits chimiques...d-11 Figure D7. Principaux dérivés l éthanol comme molécule plateforme...d-12 Figure D8. Formule et structures moléculaires l aci acétique...d-13 Figure D9. Principaux dérivés l aci acétique comme molécule plateforme...d-14 Figure D10. Formule et structures moléculaires l aci lactique...d-15 Figure D11. Principaux dérivés l aci lactique comme molécule plateforme...d-19 Figure D12. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-20 Figure D13. Principaux dérivés du glycérol comme molécule plateforme...d-22 Figure D14. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-23 Figure D15. Principaux dérivés l aci 3-hydroxypropionique comme molécule plateforme...d-24 Figure D16. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-24 Figure D17. Principaux dérivés du PDO comme molécule plateforme...d-28 Figure D18. Formule et structures moléculaires l aci acrylique...d-28 Figure D19. Nouvelle voie fermentaire la production l aci bio-acrylique...d-29

10 Figure D6. Étapes conversion la biomasse en éthanol et voies alternatives la production produits chimiques...d-11 Figure D7. Principaux dérivés l éthanol comme molécule plateforme...d-12 Figure D8. Formule et structures moléculaires l aci acétique...d-13 Figure D9. Principaux dérivés l aci acétique comme molécule plateforme...d-14 Figure D10. Formule et structures moléculaires l aci lactique...d-15 Figure D11. Principaux dérivés l aci lactique comme molécule plateforme...d-19 Chapitre D Figure D12. Formule et structures moléculaires du glycérol...d-20 Figure D13. D1. Formule Principaux et structures dérivés du moléculaires glycérol comme du méthanol molécule...d-4 plateforme...d-22 Figure D14. D2. Processus Formule et structures production moléculaires du méthanol du à glycérol partir...d-23 biomasse...d-5 Figure D15. D3. Voie Principaux production dérivés du méthanol l aci 3-hydroxypropionique à partir du glycérol...d-6 comme molécule plateforme...d-24 Figure D16. D4. Principaux Formule et dérivés structures du méthanol moléculaires biosourcé du glycérol comme...d-24 molécule plateforme...d-8 Figure D17. D5. Formule Principaux et structures dérivés du moléculaires PDO comme molécule l éthanol plateforme...d-8...d-28 Figure D18. D6. Étapes Formule et conversion structures moléculaires la biomasse en l aci éthanol acrylique et voies...d-28 alternatives la production Figure D19. Nouvelle produits voie chimiques fermentaire...d-11 la production l aci bio-acrylique...d-29 Figure D7. D20. Principaux Formule et dérivés structures l éthanol moléculaires comme molécule l aci succinique plateforme...d-12...d-30 Figure D8. D21. Formule Principaux et structures dérivés moléculaires l aci succinique l aci comme acétique molécule...d-13 plateforme...d-40 Figure D9. D22. Principaux Formule et dérivés structures l aci moléculaires acétique comme l aci molécule fumarique plateforme...d-41...d-14 Figure D10. D23. Formule Principaux et dérivés structures moléculaires l aci fumarique l aci comme lactique molécule...d-15 plateforme...d-45 Figure D11. D24. Principaux Formule et dérivés structures moléculaires l aci lactique comme l aci aspartique molécule plateforme...d-46...d-19 Figure D12. D25. Formule Principaux et dérivés structures moléculaires l aci aspartique du glycérol comme...d-20 molécule plateforme...d-47 Figure D13. D26. Principaux Formule et dérivés structures du moléculaires glycérol comme du BDO molécule...d-47 plateforme...d-22 Figure D14. D27. Formule Dérivés du et BDO structures comme moléculaires molécule plateforme du glycérol...d-49...d-23 Figure D15. D28. Principaux Formule et dérivés structures moléculaires l aci 3-hydroxypropionique du xylose...d-50 comme molécule plateforme...d-24 Figure D16. D29. Principaux Formule et dérivés structures du xylose moléculaires / xylitol du comme glycérol molécules...d-24 plateformes...d-53 Figure D17. D30. Principaux Formule et dérivés structures du moléculaires PDO comme molécule l aci plateforme lévulinique...d-28...d-54 Figure D18. D31. Formule Schéma simplifié et structures l obtention moléculaires l aci l aci lévulinique acrylique à...d-28 partir la matière Figure D19. Nouvelle lignocellulosique voie fermentaire par voie d hydrolyse la production aci...d-55 l aci bio-acrylique...d-29 Figure D20. D32. Formule Principaux et dérivés structures moléculaires l aci lévulinique l aci comme succinique molécule...d-30 plateforme...d-58 Figure D21. D33. Principaux Formule et dérivés structure moléculaire l aci succinique l aci comme itaconique molécule...d-59 plateforme...d-40 Figure D22. D34. Voies Formule et valorisation structures moléculaires l aci itaconique l aci...d-62 fumarique...d-41 Figure D23. D34. Principaux Formule et dérivés structures moléculaires l aci fumarique du furfural comme...d-63 molécule plateforme...d-45 Figure D24. D35. Formule Procédés et structures production moléculaires industrielle du l aci furfural aspartique...d-64...d-46 Figure D25. D36. Principaux Dérivés du dérivés furfural en l aci tant que aspartique molécule comme plateforme molécule...d-68 plateforme...d-47 Figure D26. D37. Formule et structures moléculaires du BDO sorbitol...d-47...d-69 Figure D27. D38. Dérivés Principaux du dérivés BDO comme du sorbitol molécule comme plateforme molécule...d-49 plateforme...d-70 Figure D28. D39. Formule et structures moléculaires du xylose 5-hydroxyméthylfurfural...D-50...D-71 Figure D29. D40. Principaux Dérivé du HMF dérivés comme du xylose molécule / xylitol plateforme comme molécules...d-72 plateformes...d-53 Figure D30. D41. Formule et structures moléculaires l aci lévulinique adipique...d-73...d-54 Figure D31. D42. Schéma simplifié comparatif l obtention la production l aci l aci lévulinique adipique à partir la matière lignocellulosique par voie pétrochimique par voie (a) d hydrolyse et par voie aci biosourcée...d-55 (b)...d-74 Figure D32. D43. Principaux dérivés l aci lévulinique adipique comme comme molécule plateforme...d-76...d-58 Figure D33. Formule et structure moléculaire l aci itaconique...d-59 Figure D34. Voies valorisation l aci itaconique...d-62 Figure D34. Formule et structures moléculaires du furfural...d-63 Figure D35. Procédés production industrielle du furfural...d-64 Figure D36. Dérivés du furfural en tant que molécule plateforme...d-68 11

11 Chapitre E Figure E1. Approches d utilisation s solvants... E-10 Figure E2. Structure d un surfactant... E-14 Figure E3. Illustrations micelles... E-15 Figure E5. Structure du marché s tensioactifs... E-19 Figure E6. Propriétés comparées s biolubrifiants, lubrifiants fossiles et s esters synthétiques... E-30 Figure E7. Paramètres décision dans l élaboration d un biolubrifiant... E-31 Figure E8. Chaîne logistique la production d un biolubrifiant... E-37 Chapitre F Figure F1. Structure polymérique du Kevlar... F-2 Figure F2. Classification s polymères selon la durabilité et la biodégradabilité... F-6 Figure F3. Sources carbone et types polymères biodégradables... F-8 Figure F4. Compostabilité certains polymères... F-9 Figure F5. Des exemples développements stratégiques...f-17 Figure F6. Amylose et amylopectine...f-18 Figure F7. Systèmes biodégradables résultant d associations avec l amidon thermoplastique...f-19 Figure F8. Structure la cellulose et microfibrilles cellulose...f-22 Figure F9. Exemple structure lignine...f-25 Figure F10. Utilisations s polyuréthanes selon leur nsité et leur rigidité...f-33 Figure F11. Couplage fibre-polymère dans un biocomposite...f-36 Figure F12. Importance s synergies dans l optimisation s biocomposites...f-39 Figure F13. Utilisation s polymères biosourcés...f-44 Figure F14. Positionnement stratégique Filière bioplastiques au Québec...F-48 Chapitre G Figure G1. Représentation schématique du rôle s plateformes habilitantes...g-2 Figure G2. Comparaison ux routes hypothétiques visant l obtention la fonction alcool à partir pétrole ou biomasse...g-8 Figure G3. Exemples transformation catalytique du glycérol...g-12 Figure G4. Utilité s outils recherche en catalyse...g-13 Figure G5. Amélioration s enzymes selon les approches traditionnelles et biotechnologiques 1 re et 2 e génération...g-25 Figure G6. Principe d une analyse métagénomique...g-35 Figure G7. Représentation schématique d un réacteur à disque rotatif...g-61 Figure G8. Représentation schématique la technique fractionnement SMB...G-62 Figure G9. Composantes la feuille route proposée aux pays membres l Union européenne...g-67 12

12 Figure G1. Représentation schématique du rôle s plateformes habilitantes...g-2 Figure G2. Comparaison ux routes hypothétiques visant l obtention la fonction alcool à partir pétrole ou biomasse...g-8 Figure G3. Exemples transformation catalytique du glycérol...g-12 Figure G4. Utilité s outils recherche en catalyse...g-13 Figure G5. Amélioration s enzymes selon les approches traditionnelles et biotechnologiques 1 re et 2 e génération...g-25 Chapitre G Figure G6. Principe d une analyse métagénomique...g-35 Figure G1. G7. Représentation schématique du d un rôle réacteur s plateformes à disque rotatif habilitantes...g-61...g-2 Figure G2. G8. Comparaison Représentation schématique ux routes hypothétiques la technique visant fractionnement l obtention SMB...G-62 Figure G9. Composantes la fonction alcool la feuille à partir route pétrole proposée ou aux biomasse pays membres...g-8 l Union européenne...g-67 Figure G3. Exemples transformation catalytique du glycérol...g-12 Figure G4. Utilité s outils recherche en catalyse...g-13 Chapitre I Figure G5. Amélioration s enzymes selon les approches traditionnelles Figure I1. L industrie et biotechnologiques québécoise en 1bref et...i-4 2 e génération...g-25 Figure G6. Principe d une analyse métagénomique...g-35 Figure G7. Représentation schématique d un réacteur à disque rotatif...g-61 Figure G8. Représentation schématique la technique fractionnement SMB...G-62 Figure G9. Composantes la feuille route proposée aux pays membres l Union européenne...g-67 13

13 Liste s tableaux Chapitre B B1. Ventes s produits chimiques par pays...b-3 B2. Pénétration s produits biosourcés...b-9 B3. Opportunités offertes par la...b-18 B4. Certains défis technologiques que pose la...b-21 B5. Défis d ordre éthique que pose la...b-23 Chapitre C C1. Principales utilisations la lignine et ses dérivés...c-14 C2. Principaux produits chimiques obtenus dans le cadre d une bioraffinerie à vocation papetière...c-16 Chapitre D D1. Principaux brevets récents reliés à la production méthanol biosourcé à partir du glycérol...d-7 D2. Production mondiale d éthanol par continent (en millions litres)...d-9 D3. Principaux brevets récents ( ) reliés à la production d aci lactique...d-16 D4. Brevets récents reliés à la production PDO...D-25 D5. Principaux brevets récents reliés à la production d aci succinique par voie biotechnologique...d-33 D6. Principaux brevets récents reliés à la production d aci fumarique par voie biotechnologique...d-42 D7. Principaux brevets récents reliés à la production xylose / xylitol...d-51 D8. Principaux brevets récents reliés à la production d aci lévulinique par voie biotechnologique...d-56 D9. Principaux brevets récents reliés à la production d aci itaconique biosourcé...d-60 D10. Principaux brevets récents reliés à la production furfural biosourcé...d-65 D11. Principaux brevets récents reliés à la production d aci adipique biosourcé...d-75 14

14 Chapitre E E1. Deman mondiale par type solvants industriels... E-4 E2. Applications s solvants...e-5 E3. Coûts comparatifs quelques solvants d origine fossile et solvants verts... E-7 E4. Solvant verts, leurs origines, avantages et applications... E-12 E5. Caractéristiques s types surfactants... E-16 E6. Ventilation la man américaine surfactants par types produits (2007)... E-18 E7. Approches développement surfactants renouvelables... E-23 E8. Lears du marché s surfactants, par segments... E-25 E9. Classification s billubrifiants... E-27 E10. Principaux types biolubrifiants et lubrifiants écoresponsables (verts)... E-28 E11. Marché mondial s lubrifiants par applications et par zones géographiques (2008)... E-32 E12. Marché américain s lubrifiants par secteur d applications (2008)... E-33 E13. Types produits nettoyants... E-43 E14. Principaux lears par segments marché... E-54 Chapitre F F1. Types polymères d origine renouvelable...f-11 F2. Deman mondiale biopolymères par rapport au marché total s polymères ( )...F-12 F3. Facteurs influençant l essor s biopolymères...f-15 F4. Temps dégradation certains produits...f-20 F5. Nomenclature s polyamis...f-29 F6. Classes polyamis...f-30 F7. Polyols biosourcés...f-32 F8. Propriétés s fibres naturelles...f-37 F9. Voies d avenir les biocomposites...f-42 Chapitre G G1. Principales technologies habilitantes reliées à la...g-3 G2. Exemples procédés utilisant la catalyse...g-7 G3. Différence entre molécules plateformes et biocarburants...g-9 G4. Synthèse l ibuprofène...g-11 G5. Utilisation d enzymes dans la transformation l amidon...g-17 G6. Comparaison l impact sur l environnement : transestérification s lipis...g-19 G7. Utilisation d enzymes dans la transformation l amidon...g-21 G8. Applications potentielles s laccases...g-24 G7. Avantages et inconvénients s procédés fermentation industrielle...g-31 G10. Applications s membranes semi-perméables...g-46 G11. Défis et opportunités s techniques séparation membranaire...g-47 G12. Comparaison s propriétés s fluis (ordre granur)...g-48 15

15 16 Chapitre G G1. Principales technologies habilitantes reliées à la...g-3 G2. Exemples procédés utilisant la catalyse...g-7 G3. Différence entre molécules plateformes et biocarburants...g-9 Chapitre G G4. Synthèse l ibuprofène...g-11 G5. Utilisation d enzymes dans la transformation l amidon...g-17 G1. G6. Principales Comparaison technologies l impact habilitantes sur l environnement reliées à la : transestérification...g-3 s lipis...g-19 G2. G7. Exemples Utilisation d enzymes procédés dans utilisant la transformation la catalyse...g-7 l amidon...g-21 G3. G8. Applications Différence entre potentielles molécules s plateformes laccases...g-24 et biocarburants...g-9 G4. G7. Avantages Synthèse et l ibuprofène inconvénients...g-11 s procédés fermentation industrielle...g-31 G5. G10. Utilisation Applications d enzymes s membranes dans la transformation semi-perméables...g-46 l amidon...g-17 G6. G11. Comparaison Défis et opportunités l impact s sur techniques l environnement séparation : transestérification membranaire s...g-47 lipis...g-19 G7. G12. Utilisation Comparaison d enzymes s propriétés dans la transformation s fluis (ordre l amidon granur)...g-21...g-48 G8. G13. Applications Propriétés au potentielles point critique s laccases quelques...g-24 composés...g-49 G7. G14. Avantages et comparatifs inconvénients du CO s 2 procédés supercritique fermentation...g-50 industrielle...g-31 G10. G15. Applications Champs d application s membranes s procédés semi-perméables à fluis supercritiques...g-46...g-51 G11. G16. Défis Principaux et opportunités avantages s la techniques chromatographie séparation en phase membranaire supercritique...g-47...g-52 G12. G17. Comparaison s optimisation propriétés et s intensification fluis (ordre procédés granur)...g-58...g-48 G13. G18. Propriétés Impacts attendus au point critique l intensification quelques s composés procédés...g-49 chimiques...g-58 G14. G19. Avantages Équipements comparatifs utiles à l intensification du CO 2 supercritique s procédés...g-50...g-60 G15. G20. Champs Exemples d application technologies s procédés à potentiel à fluis élevé en supercritiques vue l intensification...g-51 s procédés G16. Principaux (par ordre décroissant) avantages...g-66 la chromatographie en phase supercritique...g-52 G17. Comparaison optimisation et intensification procédés...g-58 Chapitre I G18. Impacts attendus l intensification s procédés chimiques...g-58 G19. Équipements utiles à l intensification s procédés...g-60 G20. I1. Nombre Exemples d établissements technologies et à emploi potentiel dans élevé l industrie en vue chimique l intensification québécoise s procédés par (par segments ordre décroissant) d affaires...g-66 ( )...I-7 I2. Livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )...I-9 I3. Exportations l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )... I-11 I4. Ratio exportations/livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires (2004 et 2010)... I-11 I5. Importations l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )... I-13 I6. Ratio importations/livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires (2004 et 2010)... I-13 I7. Entreprises reliées à la localisées au Québec... I-15 I8. Nature s activités réalisées... I-17 I9. Produits verts d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-18 I10. Technologies vertes d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-19 I11. Biomasses d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-20 I12. Moteurs développement... I-21 I13. Réglementation ou norme volontaire?... I-21 I14. Coûts freinant l essor s activités... I-22 I15. Contraintes réglementaires freinant l essor s activités... I-22 I16. Difficultés à changer un processus freinant l essor s activités... I-23 I17. Incertitus freinant l essor s activités... I-24 I18. Difficultés à conclure s partenariats ou s alliances pouvant freiner l essor s activités... I-24 I19. Barrières freinant l essor s activités... I-25

16 d affaires (2004 et 2010)... I-13 I7. Entreprises reliées à la localisées au Québec... I-15 I8. Nature s activités réalisées... I-17 I9. Produits verts d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-18 I10. Technologies vertes d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-19 I11. Biomasses d intérêt les industriels, selon le sta développement... I-20 Chapitre I I12. Moteurs développement... I-21 I13. Réglementation ou norme volontaire?... I-21 I1. I14. Nombre Coûts freinant d établissements l essor s et activités emploi dans l industrie chimique... québécoise I-22 I15. par Contraintes segments réglementaires d affaires ( ) freinant...i-7 l essor s activités I-22 I16. I2. Livraisons Difficultés à l industrie changer un chimique processus québécoise freinant l essor par segments s activités d affaires ( )...I-9 I-23 I17. I3. Exportations Incertitus freinant l industrie l essor chimique s activités québécoise par segments... d affaires ( ) I-11 I-24 I4. I18. Ratio Difficultés exportations/livraisons à conclure s partenariats l industrie ou chimique s alliances québécoise pouvant par freiner segments d affaires l essor s (2004 activités et 2010)... I-11 I-24 I5. I19. Importations Barrières freinant l industrie l essor s chimique activités québécoise par... segments d affaires ( ) I-13 I-25 I6. I20. Ratio Économies importations/livraisons coûts pouvant résulter l industrie d activités chimique québécoise par... segments I-25 I21. d affaires Autres bénéfices (2004 et pouvant 2010)... résulter d activités... I-13 I-26 I7. I22. Entreprises Incitatifs financiers reliées à la pouvant stimuler localisées davantage au d activités Québec I-15 I-26 I8. I23. Nature Ai financière s activités décisive démarrer réalisées un projet I-17 I-27 I9. I24. Produits Investissement verts d intérêt démarrer les un industriels, projet selon le sta... développement... I-18 I-27 I10. I25. Technologies Informations utiles vertes d intérêt faciliter une les démarche industriels, selon le sta... développement... I-19 I-28 I11. I26. Biomasses Formations d intérêt utiles faciliter les industriels, une démarche selon le sta développement I-20 I-28 I12. I27. Moteurs Actions réglementation développement utiles... faciliter une démarche... I-21 I-29 I13. I28. Réglementation Informations utiles ou norme faciliter volontaire une démarche? I-21 I-30 I14. I29. Coûts Nature freinant s activités l essor s activités réalisées par les... chercheurs... I-22 I-31 I15. I30. Contraintes Produits verts réglementaires d intérêt freinant les chercheurs, l essor s selon activités le sta développement I-22 I-32 I16. I31. Difficultés Technologies à changer vertes d intérêt un processus les freinant chercheurs, l essor selon s activités le sta développement I-23 I-33 I17. I32. Incertitus Biomasses d intérêt freinant l essor les s chercheurs, activités selon le sta développement I-24 I-33 I18. I33. Difficultés Moteurs à développement conclure s partenariats... ou s alliances pouvant freiner I-34 l essor s activités... I-24 I34. Liens avec l industrie ou ouverture s organismes subventionnaires?... I-35 I19. Barrières freinant l essor s activités... I-25 I35. Coûts freinant l essor s activités... I-35 I20. Économies coûts pouvant résulter d activités... I-25 I36. Difficultés à conclure s partenariats ou s alliances pouvant freiner I21. l essor Autres s bénéfices activités pouvant résulter verte d activités I-36 I-26 I37. I22. Barrières Incitatifs financiers freinant l essor pouvant s stimuler activités davantage d activités I-36 I-26 I38. I23. Économies Ai financière coûts décisive résultant démarrer d activités un projet I-37 I-27 I39. I24. Autres Investissement bénéfices pouvant démarrer résulter un projet d activités I-37 I-27 I40. I25. Informations Informations utiles utiles faciliter faciliter une une démarche démarche I-38 I-28 I41. I26. Formations Formations utiles utiles faciliter faciliter une une démarche démarche verte I-38 I-28 I42. I27. Types Actions services réglementation gouvernementaux utiles... faciliter une démarche... I-39 I-29 I43. I28. Biomasse Informations forestière utiles disponible faciliter selon une la démarche forme, la provenance et le... groupe d essences I-30 I29. (en Nature milliers s activités tonnes métriques anhydres réalisées et en centage par les chercheurs du total)... I-40 I-31 I30. Produits verts d intérêt les chercheurs, selon le sta développement... I-32 I31. Technologies vertes d intérêt les chercheurs, selon le sta développement... I-33 I32. Biomasses d intérêt les chercheurs, selon le sta développement... I-33 I33. Moteurs développement... I-34 I34. Liens avec l industrie ou ouverture s organismes subventionnaires?... I-35 17

17 Liste s graphiques Chapitre B Graphique B1. Répartition s ventes produits chimiques en Europe...B-3 Graphique B2. Taux croissance annuel composé s produits biosourcés ( )...B-10 Graphique B3. Répartition du marché s produits chimiques biosourcés et pétrochimiques tel que estimé en 2025 par le USDA...B-10 Graphique B4. Répartition du marché s produits chimiques biosourcés en 2025 estimée par le USDA...B-11 Chapitre C Graphique C1. Répartition mondiale s origines s biomasses...c-2 Graphique C2. Matière première d origine agricole et forestière utilisée en bioraffinage...c-3 Graphique C3. Production mondiale plantes oléagineuses : a) canola; b) tournesol et c) soja...c-10 Graphique C4. Composition moyenne la biomasse lignocellulosique...c-12 Chapitre D Graphique D1. Nombre brevets relié à la production d'aci succinique à partir ressources renouvelables versus la première date publication ces brevets...d-33 Graphique D2. Potentiel du marché mondial l'aci poly-itaconique...d-63 Graphique D3. Principaux producteurs d aci adipique dans le mon...d-73 Chapitre E Graphique E1. Deman totale solvants versus la man solvants verts aux États-Unis (million tonnes)... E-8 Graphique E2. Deman solvants verts aux États-Unis en 2007 (millions kg)... E-9 Graphique E3. Deman solvants verts aux États-Unis en 2012 (millions kg)... E-9 Graphique E4. Deman américaine biolubrifiants sur l horizon E-34 Graphique E5. Valeur du marché global 2008 et taux croissance annuelle composé s produits nettoyants diverses régions du mon... E-45 Graphique E6. Marché américain s nettoyants domestiques verts ( )... E-47 Graphique E7. Taux pénétration anticipé s nettoyants domestiques verts sur le marché américain ( )... E-47 Graphique E8. Consommation surfactants les détergents domestiques dans différentes parties du mon (2009)... E-52 18

18 Chapitre F Graphique F1. Répartition s polymères synthétiques employés dans les matières plastiques (données 2007)... F-5 Graphique F2. Répartition la man différents types résines synthétiques (données 2007)... F-5 Graphique F3. Répartition géographique la man biopolymères (milliers tonnes)...f-14 Chapitre G Graphique G1. Répartition géographique du marché mondial s catalyseurs (2014)...G-5 Graphique G2. Marché américain s enzymes et répartition s différents champs d application (2009)...G-16 Graphique G3. Répartition s produits chimiques obtenus par procédés biotechnologiques, par segment s ventes prévues en G-29 Graphique G4. Part s ventes totales représentée par les ingrédients d origine biotechnologique (évolution )...G-30 Chapitre H Graphique H1. Stratégies développement sur le marché s molécules chimiques biosourcées ( )...H-2 Graphique H2. Stratégies croissance par type produits ( )...H-3 Graphique H3. Stratégies croissance par application ( )...H-4 Graphique H4. Stratégies croissance par compagnie ( )...H-5 Chapitre I Graphique I1. Nombre d établissements dans l industrie chimique du Québec ( )...I-5 Graphique I2. Total s salariés dans l industrie chimique québécoise comparé à l Ontario et au Canada ( )...I-6 Graphique I3. Évolution du nombre d établissements dans l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )...I-7 Graphique I4. Livraisons manufacturières l industrie chimique québécoise comparées à l Ontario et au Canada ( )...I-8 Graphique I5. Évolution s livraisons l industrie chimique québécoise par segments d affaires ( )... I-10 Graphique I6. Évolution s exportations par segments d affaires ( )... I-12 Graphique I7. Évolution s importations par segments d affaires ( )... I-14 19

Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe

Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe Chimie verte, biotechnologies et bioraffineries en Europe Daniel THOMAS Président du pôle de compétitivité Industries et Agro Ressources Professeur, UMR CNRS 6022 Génie Enzymatique et Cellulaire Université

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole

Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Titre : Les carburants verts, moteurs de la croissance après le pétrole Présenté par : Dino Mili Vice-président, Développement des affaires Enerkem Mots clés : Éthanol de seconde génération Gaz à effet

Plus en détail

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015

Présentation Institutionnelle. Janvier 2015 Présentation Institutionnelle Janvier 2015 ARD est un centre de R&D ouvert Qui sommes-nous? ARD est un centre de R&D ouvert dans le domaine du fractionnement du végétal, des biotechnologies blanches, et

Plus en détail

Portrait du Groupe Roquette

Portrait du Groupe Roquette Portrait du Groupe Roquette «Servir les femmes et les hommes en offrant le meilleur de la nature» Vision Devenir, sur des marchés identifiés, un acteur leader à l échelle mondiale en solutions et produits

Plus en détail

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques

L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques L utilisation des micro-organismes pour la production de carburants et de produits (bio)-chimiques I R. A L I S O N B R O G N A U X U N I T É D E B I O - I N D U S T R I E S G E M B L O U X A G R O B I

Plus en détail

Des carburants à partir de déchets ultimes

Des carburants à partir de déchets ultimes Des carburants à partir de déchets ultimes Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Marie-Hélène Lamarre, directrice, Développement des affaires 28 mars 2012 Enerkem 2012. Tous droits réservés

Plus en détail

La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique. Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium)

La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique. Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium) La lignine, une molécule d intérêt issue du bioraffinage lignocellulosique Dr Aurore Richel Université de Liège Gembloux Agro-Bio Tech (Belgium) Plan de l exposé 1. Contexte : bioraffinage de 2 ème génération

Plus en détail

Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE

Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE Novamont, un développement dans une logique d économie durable BIODÉGRADABILITÉ ET BIORAFFINERIE UNE APPROCHE GLOBALE 1 the living chemistry Débuts de Novamont en 1989 Débuts en 1989 MONTECATINI INDUSTRIE

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

A propos du site de Bazancourt-Pomacle «De la sucrerie à la bioraffinerie» 60 ans de coopération et d innovation

A propos du site de Bazancourt-Pomacle «De la sucrerie à la bioraffinerie» 60 ans de coopération et d innovation A propos du site de Bazancourt-Pomacle «De la sucrerie à la bioraffinerie» 60 ans de coopération et d innovation Jean-Marie Chauvet,PhD Plate-forme d innovation BRI (Bioraffinerie Recherches & Innovations)

Plus en détail

LA CHIMIE VERTE : Solutions nouvelles pour une chimie plus propre et plus sûre à partir de carbone renouvelable

LA CHIMIE VERTE : Solutions nouvelles pour une chimie plus propre et plus sûre à partir de carbone renouvelable LA CHIMIE VERTE : Solutions nouvelles pour une chimie plus propre et plus sûre à partir de carbone renouvelable Jean Pierre HALUK ENSAIA INPL Membre titulaire de l Académie Lorraine des Sciences. Plan

Plus en détail

Structure de la cellulose

Structure de la cellulose Structure de la cellulose et différentes voies de bioraffinage 21 octobre 2009 Jean-Luc WERTZ Structure de la cellulose 3 niveaux structurels: - moléculaire - cristallin - ultrastructurel 1 Structure moléculaire

Plus en détail

PROJET FUTUROL. Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération

PROJET FUTUROL. Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération PROJET FUTUROL Projet de Recherche et Développement de Bioéthanol de 2 ème génération ACTEURS R&D LES PARTENAIRES 11 leaders, présents au niveau local, national, européen et mondial ACTEURS INDUSTRIELS

Plus en détail

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation

Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Quels matériaux biosourcés pour l automobile d aujourd hui et celle de demain? Dr Stéphane DELALANDE Direction des Matériaux et Procédés Innovation Plan Introduction Les challenges de l industrie automobile

Plus en détail

ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique

ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique ACTION 2 : Optimisation des processus d extraction et valorisation énergétique Action 2.6. : Analyse environnementale de la filière microalgues-biodiesel Séminaire Final, Vitoria, 27 Mars 2014 Objectifs

Plus en détail

CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie

CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie 1 CHIMIE DU VEGETAL : RETOUR AUX SOURCES Académie de Pharmacie Johnny Pallot Affaires Extérieures Chimie du Végétal Société Roquette Frères Chimie du Végétal : retour aux sources 2 Sommaire A travers les

Plus en détail

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche

Les biocarburants chez TOTAL. Olivier Alexandre Directeur Recherche Les biocarburants chez TOTAL Olivier Alexandre Directeur Recherche IFP, Panorama - 8 février 2007 2 IFP, Panorama Le contexte actuel Une demande européenne gravement déséquilibrée Doublement de la consommation

Plus en détail

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde

Les marchés de production et de consommation et les prix des biocarburants dans l Union européenne et le monde N 9 Décembre 2012 Service du soutien au réseau Sous-direction de la communication, programmation et veille économique Bureau de la veille économique et des prix Les marchés de production et de consommation

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESSOURCES RENOUVELABLES CP/45 PLAN D APPUI SCIENTIFIQUE A UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD II)

DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESSOURCES RENOUVELABLES CP/45 PLAN D APPUI SCIENTIFIQUE A UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD II) PLAN D APPUI SCIENTIFIQUE A UNE POLITIQUE DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD II) Partie 1: Modes de production et de consommation durables RAPPORT FINAL SYNTHESE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RESSOURCES RENOUVELABLES

Plus en détail

Vers la Renaissance énergétique

Vers la Renaissance énergétique Vers la Renaissance énergétique ou Comment passer de épuiser à y puiser Christophe LE ROUX? Laboratoire Hétérochimie Fondamentale et Appliquée Université Paul Sabatier 118 route de Narbonne, 31062 Toulouse

Plus en détail

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY VERS DE NOUVEAUX TYPES DE MOTEURS ET DE CARBURANTS AUTOMOBILES F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY 1. INTRODUCTION Problèmes environnementaux Chemical & Engineering News, 5 novembre 2012 Réchauffement climatique

Plus en détail

Plastiques végétaux : des propriétés techniques et environnementales spécifiques. L. MENTINK Product Manager ROQUETTE 30 mai 2013

Plastiques végétaux : des propriétés techniques et environnementales spécifiques. L. MENTINK Product Manager ROQUETTE 30 mai 2013 Plastiques végétaux : des propriétés techniques et environnementales spécifiques L. MENTINK Product Manager ROQUETTE 30 mai 2013 Le Groupe Roquette Bioraffinerie de Lestrem (F): la plus grande d Europe

Plus en détail

De nouveaux débouchés pour petits bois et rémanents?

De nouveaux débouchés pour petits bois et rémanents? De nouveaux débouchés pour petits bois et rémanents? par Jean-Luc Wertz 1, Guillaume de Moreau d Andoy 2 et Aurore Richel 3 Le pétrole coûtera de plus en plus cher. Les chimistes travaillent depuis de

Plus en détail

LES BIOPLASTIQUES. Matériaux biodégradables et applications industrielles

LES BIOPLASTIQUES. Matériaux biodégradables et applications industrielles LES BIOPLASTIQUES Matériaux biodégradables et applications industrielles MATÉRIAUX BIO-SOURCÉS Une origine végétale : (partiellement ou totalement) Les sources principales Céréales (maïs, blé ) la plante

Plus en détail

La biomasse et ses différentes applications

La biomasse et ses différentes applications La biomasse et ses différentes applications Jean Philippe Jacques a, Simon Barnabé b a InnoFibre, centre d innovation des produits cellulosiques,(cctt du cégep de Trois Rivières), Trois Rivières (Québec),

Plus en détail

POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France

POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France POLE DE COMPÉTITIVITÉ IAR Industries & Agro-Ressources. L Ecosystème d Innovation de la Bioraffinerie en France LES POLES DE COMPÉTITIVITÉ Le Pôle IAR Territoires: Situé dans le Nord Est de la France,

Plus en détail

Un Bioplastique : Le MATER-BI

Un Bioplastique : Le MATER-BI Un Bioplastique : Le MATER-BI 1 1989 DÉBUT DU PROJET THE LIVING CHEMISTRY Objectifs du projet : A - Intégrer Agriculture, Chimie et Environnement B - Créer de Nouveaux Matériaux : Issus de ressources renouvelables

Plus en détail

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2

LE FERMENTEUR. il permet de réaliser les cultures dans des conditions stériles, physiquement et chimiquement contrôlées : température ph agitation po2 FERMENTATION le terme de fermentation est réservé à la culture de microorganismes (bactéries, levures, moisissures) mais, métaboliquement parlant, on devrait réserver ce terme aux cultures en conditions

Plus en détail

Page 1 GLOBAL BIOENERGIES DOSSIER DE PRESSE

Page 1 GLOBAL BIOENERGIES DOSSIER DE PRESSE Page 1 GLOBAL BIOENERGIES DOSSIER DE PRESSE Une innovation de rupture pour convertir les ressources renouvelables en hydrocarbures Global Bioenergies est l une des rares sociétés au monde et la seule en

Plus en détail

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques?

Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? Chimie du végétal et biotechnologies industrielles : quels métiers stratégiques? LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-55 OCTOBRE 2014 SYNTHÈSE Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe

Plus en détail

La biomasse, source d énergie?

La biomasse, source d énergie? Paul MATHIS mathis.paul@orange.fr Editions Quae Dijon Le 11 octobre 2012 L énergie, c est quoi? L énergie, c est ce qui permet : de se chauffer, de cuire les aliments, de se déplacer, de faire marcher

Plus en détail

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D

CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D COMPTE-RENDU CHAMPAGNE ARDENNE ATELIER VALORISATION COMPLETE DU BOIS : NOUVEAUX PRODUITS BOIS IS- CONSTRUCTION ET CHIMIE IE VERTE + INNOVATION N ET R&D Cadrage du thème de travail Périmètre et définition

Plus en détail

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles.

IAR. Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. IAR Pôle de la bioraffinerie, au cœur de la chimie du végétal et des biotechnologies industrielles. Agromatériaux, Biocarburants Avancés, Biomolécules, Ingrédients La ressource végétale au cœur des innovations

Plus en détail

FEDER 2014 2020 Portefeuille Intense4Chem. Vers une synergie Wallonne pour la synthèse en continu. Greenwin 16 janvier 2015

FEDER 2014 2020 Portefeuille Intense4Chem. Vers une synergie Wallonne pour la synthèse en continu. Greenwin 16 janvier 2015 FEDER 2014 2020 Portefeuille Intense4Chem Vers une synergie Wallonne pour la synthèse en continu Greenwin 16 janvier 2015 Portefeuille Intense4Chem: identification des besoins Échelle laboratoire Échelle

Plus en détail

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007

Rapport du groupe de travail PNNS sur les glucides. Etapes 1 et 2 du mandat. Mars 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation Sous-Direction de la réglementation, de la recherche et de la coordination des contrôles Rapport du groupe de travail PNNS

Plus en détail

LETTRE OUVERTE SOUMIS PAR ENERKEM DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA NOUVELLE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE 2016-2025

LETTRE OUVERTE SOUMIS PAR ENERKEM DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA NOUVELLE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE 2016-2025 LETTRE OUVERTE SOUMIS PAR ENERKEM DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA NOUVELLE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE 2016-2025 Marie-Hélène Labrie, Première vice-présidente, Affaires gouvernementales et communications,

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

Olympiades de la chimie Ligérienne Epreuves Régionales

Olympiades de la chimie Ligérienne Epreuves Régionales Lycée Clemenceau Nantes Mercredi 3 mars 200 lympiades de la chimie Ligérienne Epreuves Régionales Partie II : Questionnaire - Corrigé SURISSEAU Sébastien PREAMBULE (7 points). Que signifient les initiales

Plus en détail

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles?

Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Quelle place pour les biocarburants parmi les carburants fossiles? Journée Biocarburants 22 Janvier 2008 Benoit Engelen 3 objectifs majeurs Renforcer l indépendance énergétique du pays Réduire les gaz

Plus en détail

Mars 2012. Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales.

Mars 2012. Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales. LES BIOCARBURANTS Définition Les biocarburants, ou agrocarburants, sont des carburants liquides produits à partir de matières premières végétales. Il existe deux types de biocarburants : L'Union Européenne

Plus en détail

Les procédés de transformation des biocarburants. Patrick MAGNOUX. Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO - Poitiers)

Les procédés de transformation des biocarburants. Patrick MAGNOUX. Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO - Poitiers) Les procédés de transformation des biocarburants Patrick MAGNOUX Laboratoire de Catalyse en Chimie Organique (LACCO - Poitiers) Filières de conversion de la biomasse vers les carburants biomasse lignocellulosique.

Plus en détail

F10 Biodiesel DESCRIPTION SOMMAIRE MATURITÉ. AGRINOVA Groupe AGÉCO

F10 Biodiesel DESCRIPTION SOMMAIRE MATURITÉ. AGRINOVA Groupe AGÉCO GLYCÉROL GLYCÉRINE F10 Biodiesel AGRINOVA Groupe AGÉCO DESCRIPTION SOMMAIRE Intrants Le biodiesel peut être produit à partir de graisses animales, d huiles alimentaires usées (huiles de friture) et d huile

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 28 Une chimie verte

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 28 Une chimie verte FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 28 Une chimie verte Type d'activité Activité avec étude documentaire et utilisation de sites Internet Notions et contenus du programme de Terminale S Apport

Plus en détail

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011

Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin. Mars 2011 Présentation générale du pôle wallon de compétitivité GreenWin Mars 2011 Un pôle: c est quoi? Un pôle de compétitivité est un outil de développement économique régional axé sur 5 domaines d activités R&D

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

Guide de soumission des projets de recherche. Appel général

Guide de soumission des projets de recherche. Appel général Guide de soumission des projets de recherche Dans le cadre du plan d action 2015-2016 16 e APPEL À PROJETS Appel général Dates importantes à retenir : Dépôt de la lettre d intention 24 septembre 2015 Dépôt

Plus en détail

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

BIOMASSE. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke BIOMASSE Marcel Lacroix Université de Sherbrooke LA BIOMASSE 1. Matière animale ou végétale qui peut être convertie en énergie. 2. Pendant la presque totalité de l histoire humaine, la biomasse a été la

Plus en détail

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche

La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche La bioéconomie au service des transitions énergétique et écologique : la Stratégie Nationale de la recherche Frédéric Ravel et Elisabeth Vergès Direction Générale de la Recherche et de l Innovation Service

Plus en détail

Pétrole: matière première et produits. Union Pétrolière

Pétrole: matière première et produits. Union Pétrolière Pétrole: matière première et produits Union Pétrolière Une matière première précieuse Le pétrole brut ne procure pas seulement de l essence. Nous utilisons chaque jour l un ou l autre de ses nombreux dérivés,

Plus en détail

Dossier d information: Les biocarburants

Dossier d information: Les biocarburants Dossier d information: Les biocarburants en France Contexte : une forte diésélisation liée à une taxation plus élevée de l essence millions de tonnes 40,0 35,0 30,0 25,0 20,0 15,0 10,0 5,0 Immatriculations

Plus en détail

Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de Thermobacillus xylanilyticus

Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de Thermobacillus xylanilyticus Journées SFR condorcet Compiègne 8-9 juillet 2015 Projet Hydroseq : UMR FARE-CRRBM Etude transcriptomique de la dégradation des parois lignocellulosiques de son et paille de blé durant la croissance de

Plus en détail

Le vivant doit-il être réduit à de grands intermédiaires chimiques?

Le vivant doit-il être réduit à de grands intermédiaires chimiques? Le vivant doit-il être réduit à de grands intermédiaires chimiques? Martino Nieddu martino.nieddu@univ-reims.fr Ce travail qui n'engage que l'auteur, a bénéficié d'une aide de l'agence Nationale de la

Plus en détail

Qu est-ce que la biomasse

Qu est-ce que la biomasse Introduction Exploitation de la biomasse forestière Photo Colloque biomasse énergie Canada Qu est-ce que la biomasse Serge Degueil La biomasse est l ensemble des matières organiques non fossiles, issues

Plus en détail

ENERGIE ET CARBONE POUR UNE CHIMIE VERTE AVRIL 2015. 89, rue Réaumur 75002 Paris France I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.

ENERGIE ET CARBONE POUR UNE CHIMIE VERTE AVRIL 2015. 89, rue Réaumur 75002 Paris France I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting. ENERGIE ET CARBONE POUR UNE CHIMIE VERTE AVRIL 2015 ENEA Consulting est une société de conseil en énergie et développement durable pour l industrie. ENEA intervient en conseil stratégique, en accompagnement

Plus en détail

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS

DIDIER LEJEUNE. Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS LE 19 OCTOBRE 2012 - PARIS DIDIER LEJEUNE Directeur de la formation professionnelle et du développement RH, UNIDIS Bac Pro procédés de la chimie, de l eau et des papiers-cartons Le 19 octobre 2012 SOMMAIRE L Inter-secteurs Papiers-cartons

Plus en détail

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP

INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE. J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP INNOVATIONS TECHNOLOGIQUES DANS LA MANIPULATION DES PRODUITS STERILES A RISQUE J.P Zambaux, OPIFEX-EQUIZA GROUP L industrie pharmaceutique constitue un moteur majeur de l économie, et possède une forte

Plus en détail

Fragmentation fermentaire et fonctionnalisation de la biomasse : dichotomie ou complémentarité? Le cas de bioplastiques

Fragmentation fermentaire et fonctionnalisation de la biomasse : dichotomie ou complémentarité? Le cas de bioplastiques Fragmentation fermentaire et fonctionnalisation de la biomasse : dichotomie ou complémentarité? Le cas de bioplastiques Sandra Domenek AgroParisTech, UMR 1145, 91730 Massy, France INRA, UMR 1145, 91730

Plus en détail

Sommaire. Qui sommes nous? Pourquoi les protéines végétales? Quelle expertise apportons nous? Quelle offre proposons nous? Où en sommes nous?

Sommaire. Qui sommes nous? Pourquoi les protéines végétales? Quelle expertise apportons nous? Quelle offre proposons nous? Où en sommes nous? IMPROVE Sommaire Qui sommes nous? Pourquoi les protéines végétales? Quelle expertise apportons nous? Quelle offre proposons nous? Où en sommes nous? Notre réseau 2 Qui sommes nous? IMPROVE SAS est la premièreplateforme

Plus en détail

Les carburants alternatifs pour les transports

Les carburants alternatifs pour les transports Énergies renouvelables Production éco-responsable Transports innovants Procédés éco-efficients Ressources durables Les carburants alternatifs pour les transports Les travaux de recherche d IFP Energies

Plus en détail

masse du produit désiré UA masse des produits obtenus

masse du produit désiré UA masse des produits obtenus Activité : "Green Chemistry attitude" ou chimie verte. Economie d atomes dans l oxydation du bioéthanol CORRECTION REMARQUES ( adapté des Olympiades de la chimie - Académie de Rouen 2007 ) Le concept de

Plus en détail

L industrie forestière

L industrie forestière L industrie forestière Des transformations majeures à venir Richard Gauvin Service des études économiques et commerciales Direction de la modernisation de l industrie des produits forestiers Ministère

Plus en détail

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE

II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE II LA CONSOMMATION QUÉBÉCOISE D ÉNERGIE EN PERSPECTIVE LA COMPARAISON DES BILANS ÉNERGÉTIQUES DU QUÉBEC ET DU RESTE DU CANADA Le est la deuxième province consommatrice d énergie après l et devant l. En

Plus en détail

L'économie verte au service de la croissance

L'économie verte au service de la croissance L'économie verte au service de la croissance de la photosynthèse à l'industrie, de l innovation aux marchés Colloque Paris 12 décembre 2012 Livret introductif destiné aux participants L'économie verte

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Etude du marché de la fenêtre en France

Etude du marché de la fenêtre en France Etude du marché de la fenêtre en France Les études Les chiffres clés du marché» - Edition : Décembre 2014 - Un marché tendu Malgré des incitations gouvernementales en faveur des travaux de rénovation énergétique,

Plus en détail

Manger ou conduire faudra-t-il choisir?

Manger ou conduire faudra-t-il choisir? LES BICARBURANTS Après avoir pris connaissance des documents suivants, répondez en présentant une argumentation chiffrée à la question suivante : Présenter l intérêt d utiliser les biocarburants et dans

Plus en détail

MÉCANIQUE : (4,5 points)

MÉCANIQUE : (4,5 points) La plupart des voitures de demain devront respecter certaines caractéristiques, si l on veut réduire l impact environnemental et ainsi préserver la planète. MÉCANIQUE : (4,5 points) Partie 1 : Étude du

Plus en détail

(dossier de presse) la boite rose se met au vert

(dossier de presse) la boite rose se met au vert (dossier de presse) la boite rose se met au vert Oser le sucre pour le sucre Face à la raréfaction des ressources pétrolières, aux impacts environnementaux et à l évolution des attentes consommateurs,

Plus en détail

TP1 Spécificité enzymatique

TP1 Spécificité enzymatique TP1 Spécificité enzymatique L'approvisionnement en glucose commence par la digestion de macromolécules glucidiques comme l'amidon. Cette digestion s'effectue grâce à enzymes digestives. Les enzymes sont

Plus en détail

GLOBAL BIOENERGIES lance son introduction en Bourse sur NYSE Alternext à Paris

GLOBAL BIOENERGIES lance son introduction en Bourse sur NYSE Alternext à Paris Communiqué de presse GLOBAL BIOENERGIES lance son introduction en Bourse sur NYSE Alternext à Paris Evry, le 26 mai 2011 Des exemplaires du prospectus visé par l Autorité des marchés financiers sous le

Plus en détail

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies

Biotechnologies. 114-1 - - 1 -Les Biotechnologies 114-1 - - 1 -Les Utilisation des processus biologiques pour produire des biens et des services. Les biotechologies tirent leur efficacité des techniques clés engendrées par les progrès conjoints de la

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu

Fiche professeur. Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Fiche professeur TEME du programme : Comprendre ous-thème : Cohésion et transformations de la matière Rôle de la polarité du solvant : Dissolution de tâches sur un tissu Type d activité : Activité expérimentale

Plus en détail

Bioplastiques et Biopigments

Bioplastiques et Biopigments Bioplastiques et Biopigments Colorer et additiver les Bioplastiques Nous sommes entourés de plus en plus de bioplastiques et, que ce soit pour les sacs de caisse ou dans l industrie alimentaire, des objets

Plus en détail

Opportunités de valorisation des bois de trituration des forêts privées

Opportunités de valorisation des bois de trituration des forêts privées Créer des solutions pour le secteur forestier Opportunités de valorisation des bois de trituration des forêts privées Établissement de centres de mise en copeaux pour le bois de trituration Serge Constantineau,

Plus en détail

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques

Stabilisation de l activité. Perspectives de reprise. Enjeux énergétiques 2012 Stabilisation de l activité 2013 Perspectives de reprise Enjeux énergétiques Paris, le 21 mars 2013 UIC - Contacts presse Hélène MEJEAN - Directeur de la Communication - UIC 01.46.53.11.65 / 06.71.06.72.49

Plus en détail

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles

La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles La torréfaction: une source d'énergie solide pour la valorisation locale de déchets forestiers ou agricoles Pr Jean-Michel Lavoie (Ph.D) Département de génie chimique et de génie biotechnologique Faculté

Plus en détail

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT

LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Préparation à l Agrégation Interne Paris VI 2009-2010 Séances des 19 et 23 septembre LES CONSTITUANTS MOLÉCULAIRES DU VIVANT Les mots clés : Lipide, glucide, protide, acide nucléique, monomère, polymère,

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Recommandations pour appuyer la croissance et le développement de la production commerciale de biocarburants cellulosiques pour une économie

Plus en détail

Les groupes fonctionnels

Les groupes fonctionnels CIMIE 2 e 2008/2009 : Chimie organique - 11- Chapitre 3 Les groupes fonctionnels Les fonctions, ou groupes fonctionnels sont des groupes d'atomes qui se substituent à un ou plusieurs atomes d'hydrogène

Plus en détail

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement

Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l environnement A l initiative de François Loos Ministre délégué à l Industrie Page 1 Prix Pierre Potier L innovation en chimie au bénéfice de l

Plus en détail

Qu est-ce que les biocarburants?

Qu est-ce que les biocarburants? Qu est-ce que les biocarburants? Les biocarburants sont des carburants produits à partir de matières premières d origine agricole, ils proviennent donc de ressources renouvelables. Il existe 2 grands types

Plus en détail

Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement

Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement Benjamin GONZALEZ Président du Directoire Antoine DARBOIS Directeur Administratif et Financier Réunion SFAF Paris, le 22 mars 2010 Offrir une réponse durable à des industriels qui veulent produire autrement

Plus en détail

«Vision La Tuque 2023» Répondre aux défis de l exploitation des résidus forestiers à grande échelle. Économique et forestier, La Tuque

«Vision La Tuque 2023» Répondre aux défis de l exploitation des résidus forestiers à grande échelle. Économique et forestier, La Tuque «Vision La Tuque 2023» Répondre aux défis de l exploitation des résidus forestiers à grande échelle. Patrice J. Mangin DG, BioÉnergie La Tuque Chaire bioéconomie/bioénergie UQTR Patrice Bergeron Président,

Plus en détail

1- Les oses naturels : a) comportent toujours une fonction carbonyle. b) sont tous dextrogyres. 1pt

1- Les oses naturels : a) comportent toujours une fonction carbonyle. b) sont tous dextrogyres. 1pt Université AbouBekr Belkaid Tlemcen Année 2013/2014 Faculté SV-STU Département de Biologie 2 ème année LMD Module de Biochimie Générale (Corrigé Type) 1- Les oses naturels : a) comportent toujours une

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT A L EFFICACITE ENERGETIQUE

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT A L EFFICACITE ENERGETIQUE D E P A R T E M E N T T E C H N I Q U E GUIDE D ACCOMPAGNEMENT A L EFFICACITE ENERGETIQUE DT 112 Décembre 2014 Septembre 2007 AVERTISSEMENT Ce document technique ne doit pas être considéré comme exhaustif.

Plus en détail

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE.

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. INTRODUCTION L éco- conception est une approche structurée prenant en compte le critère environnemental lors de la conception ou de la re-

Plus en détail

Nicolas JEULAND Chef de projets IFP Département Carburants Lubrifiants - Émissions

Nicolas JEULAND Chef de projets IFP Département Carburants Lubrifiants - Émissions les transports face aux impératifs environnementaux (pollution locale et émissions de gaz à effet de serre) - Quels carburants pour les motorisations du futur? Nicolas JEULAND Chef de projets IFP Département

Plus en détail

Le climat en question

Le climat en question Le climat en question Sommaire Avant-propos de Leif Johansson Les carburants renouvelables contexte général Sept solutions ; plusieurs critères d étude Changement climatique Effi cacité énergétique Rendement

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons

Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons 1994 O.I.V. - 18, RUE D AGUESSEAU - 75008 PARIS OFFICE INTERNATIONAL DE LA

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

La Chimie du Végétal : un atout réel pour le développement industriel de la France

La Chimie du Végétal : un atout réel pour le développement industriel de la France Communiqué de presse Novembre 2013 La Chimie du Végétal : un atout réel pour le développement industriel de la France Le congrès-exposition européen des produits biosourcés, PLANT BASED SUMMIT, se tient

Plus en détail

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77

Le chauffage au bois. Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Le chauffage au bois Mercredi 26 septembre 2012 SIESM77 Ordre du jour Contexte du territoire 1/ Présentation du projet de SCIC bois énergie sur le territoire du Parc naturel régional du Gâtinais français,

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010.

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE. ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE ROQUETTE FRERES (France) Conformément à l article 75 de la loi n 2210-788 du 12 juillet 2010. Bilan Année 2011 (année de référence 2011) 21/09/2012 Page 1 / 11

Plus en détail

CHIMIE VERTE ET BIORAFFINERIE DE LA BIOMASSE: LES ENJEUX

CHIMIE VERTE ET BIORAFFINERIE DE LA BIOMASSE: LES ENJEUX PÔLE DE COMPETITIVITÉ A VOCATION MONDIALE Industries et Agro-Ressources CHIMIE VERTE ET BIORAFFINERIE DE LA BIOMASSE: LES ENJEUX Des hommes, des plantes, pour longtemps QUALITROPIC 28 septembre 2009 1

Plus en détail

Le bioéthanol. Le bioéthanol

Le bioéthanol. Le bioéthanol Le bioéthanol Le bioéthanol À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! À VOS PLEINS, PRÊTS, ROULEZ!!! www.bioethanolcarburant.com Dossier de presse FÉVRIER 2015 Le bioéthanol en quelques mots De l énergie végétale

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail