Etude de marché pour GAMIFI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de marché pour GAMIFI"

Transcription

1 Etude de marché pour GAMIFI 0ctobre- Décembre 2008

2 Sommaire A. Résumé exécutif B. Cadre méthodologique C. Caractéristiques des microentrepreneurs D. L orientation de la demande de crédit E. Demande de services d épargne et autres produits F. Conception de produits pour les clients cibles Annexe Contact

3 Résumé exécutif de l étude 99 des microentrepreneurs demandent des microcrédits dont 66 pour développer leurs activités actuelles 98 préfèrent obtenir des prêts individuels et rembourser mensuellement 75 des microentrepreneurs demandent des montants inférieurs à FCFA Un peu plus du tiers des clients potentiels interrogés (39) demandent des montants de crédit dans la fourchette de FCFA à FCFA. 80 des crédits demandés sont des crédits dont l échéance est inférieure à 12 mois 87 des microentrepreneurs veulent rembourser leurs crédits sur une base mensuelle le taux d intérêt et le montant sont les variables fondamentales qui influencent la décision des demandeurs de prendre un microcrédit ( respectivement 82 et 75) le taux d intérêt annuel moyen s établit autour de 34,45 par contre plus de 37 (majorité) sont prêts pour supporter un taux d intérêt annuel compris entre 40 et 50 les micrentrepreneurs qui ont un chiffre d affaire inférieur à FCFA préférent en grande majorité des montants de crédit compris entre FCFA et FCFA 73,9 des microentrepreneurs sont prêts pour 57 des personnes interrogées canalisent leur épargne dans les circuits informels comme les associations de tontines. 96 des microentrepreneurs veulent ouvrir un compte dans un EMF

4 A Cadre méthodologique 1. Objectifs - Méthodologie 2. Zonification 3. Equipe et planning sur le terrain

5 1 Objectifs et Méthodologie Objectifs de l étude 1. Déterminer les différents profils des microentrepreneurs 2. Segmenter le marché en termes d activité, de chiffre d affaire et de profil des microentrepreneurs 3. Identifier les besoins en services financiers pour les microentrepreneurs à Libreville 4. Faciliter la conception de produits et services financiers adaptés aux besoins des microentrepreneurs 5. Identifier les procédures internes adaptées aux méthodes d octroi de crédit et d accès aux services d épargne Méthodologie L étude de marché s est déroulée en zone urbaine de Libreville comptant près de habitants soit 40 de la population gabonaise. Les enquêteurs ( Agents de crédit stagiaires) ont parcouru 25 sites à forte densité de microentrepreneurs au niveau de la Capitale Libreville qui a été segmentée en Quatre zones principales. Au total près de microentrepreneurs ont été interviewés de manière aléatoire sur la base d un questionnaire bien testé et affiné. Néanmoins 900 questionnaires ont été exploitables. l Analyse des données a été effectuée sur un échantillon de 856 microentrepreneurs.

6 2 Zonification Zones cibles (1000 questionnaires) Zone 1 (400 questionnaires) Zone 2 (250 questionnaires) Zone 3 (200 questionnaires) Zone 4 (150 questionnaires) Sites Gare routière Nkembo Mont Bouet carrefour Léon Mba Petit Paris Rio PK 5 PK7 PK 8 PK11 PK12 Nzeng Ayong Lalala ( droite et gauche) IAI Oloumi Pont Nemba (marché Pédiatrie) Carrefour SNI Awendjé Marché d'akébé Charbonnage Derrière la Prison Marché de Louis & Plaine Orety Marché d'okala Marché Alibandeing Siège Akébé

7 3 Equipe et Planning des enquêtes Patrick LELONG Superviseur Général Amadou BA Superviseur Technique Team T1 Moody, Ericka, Davy, Sonia, Rodrigue, Dominique Une équipe de 15 personnes 12 enquêteurs répartis en 2 groupes 10 jours d enquêtes sur le terrain 25 sites visités en zone urbaine questionnaires administrés 40 mn en moyenne pour chaque entretien Team T2 Estimée, Natacha, Aline, Michel, Ulrich, Patrick Bruno Gauthier Dates Zones cibles Zone 1 Gare routière Nkembo Mont Bouet carrefour Léon Mba Petit Paris Zone 2 Rio PK 5 PK7 PK 8 PK11 PK12 Nzeng Ayong zone 3 Lalala ( droite et gauche) IAI Oloumi Pont Nemba (marché Pédiatrie) Carrefour SNI Awendjé Marché d'akébé zone 4 Charbonnage Derrière la Prison Marché de Louis & Plaine Orety Marché d'okala Marché Alibandeing 15-sept lundi 16-sept mardi 17-sept mercredi 18-sept jeudi 19-sept vendredi 20-sept samedi 21-sept dimanche 22-sept lundi 23-sept mardi 24-sept mercredi 25-sept jeudi T1 T2 T1 T2 T1 T2 T1 T1 T1 T2 T2 T2 T1 T2 T1 T1 T1 T2 T2 T1 T2 T1 T2 T2 T1 T1

8 B Caractéristiques des microentrepreneurs 1. Profil général des microentrepreneurs 2. Types d activités et taille des microentreprises 3. Analyse des chiffres d affaire et de la capacité de remboursement 4. Sources de financement des microentrepreneurs

9 1 Profil général des microentrepreneurs Répartition Genre Niveau de scolarité Femme; 41 L échantillon est composé de 59 de microentrepreneurs hommes et de 41 de femmes. Etat matrimonial des microentrepreneurs Homme; aucun primaire L âge moyen est de 37 ans et près de 82 ont au moins un niveau primaire et 55 ont un niveau secondaire. secondaire universitaire autres cycles 4 1 Conditions d'habitation des microentrepreneurs 47 marié e célibataire logés par la famille 4 48 veuf (ve) divorcé e locataires 74 propriètaires d entre eux sont des célibataires 47 des microentrepreneurs sont mariés (ou en concubinage) et le conjoint (e) gagne en moyenne FCFA en Une famille d un microentrepreneur est composée en moyenne de 6 membres ( dont 3 enfants et 1 adulte) et 74 d entre elles supportent le coût du loyer mensuel ( FCFA en moyenne).

10 2 Types d activités et taille des microentreprises Répartition par secteur d'activité Taille Microentreprise ( employés) Commerce Services Artisanat ou Industrie Agriculture ou Elevage Autres L activité dominante est le commerce et 89 des microentrepreneurs exercent ce métier. La grande majorité c est à dire 58 n utilisent pas de comptabilité. Et 50 exercent au marché contre 33 chez eux. Utilisation d'une petite com ptabilité Non 58 Oui 42 Microentreprise > 5 employés Microentreprise 1 à 4 employés des microentrepreneurs exercent individuellement ( sans employés) En moyenne ils ont 8 ans d expérience dans leur secteur d activité. en Lieu d'exercice des microentrepreneurs Microentrepreneur seul Maison Marché Rue Porte à porte Autres Cycle de vie des produits Autres Mensuel Quinzaine Hebdo Quotidien Plus de la moitié des microentrepreneurs écoulent tous leurs stocks sur une base journalière alors que 21 ont un taux de rotation de 6 jours ( en moyenne un microentrepreneur travaille 6 jours sur 7).

11 3 Analyse des chiffres d affaire et capacité de remboursement (1) > > > > > > <= Chiffre d'affaire mensuel en FCFA 2,6 3,6 5,0 12,6 20,0 27,7 28,4 56,1 des microentrepreneurs font un chiffre d affaire compris entre FCFA et FCFA par mois. Capacité de Remb en mois Chiffre d'affaire moyen Coûts moyens de l'activité Bénéfice net moyen Charges familiales moyennes Capacité de Remboursement moyenne coûts mensuels d'exploitation en FCFA <= > > > > > > CR Négative CR < FCFA Même s il ya une forte demande de microcrédit il faut signaler que près de 32 des demandeurs ont une capacité de remboursement négative. 10 CR > FCFA CR > FCFA 58 ont un capacité de remboursement mensuelle supérieure à FCFA. 16

12 3 Analyse des chiffres d affaire et capacité de remboursement (1) Autres Achat de nouvelles marchandises Remboursement dette Utilisation du bénéfice de l'activité La grande majorité des microentrepreneurs: thésaurisent (45) réinvestissent dans leurs activités ( 44) dépensent pour la famille (40) Confier à quelqu'un Dépenser pour la famille Les comptes en banques sont moins utilisés (16). Amener à la banque Garder à la maison les personnes interviewées contribuent en moyenne à hauteur de 78,76 au budget de la famille. tendances fortes des ventes La période des fortes ventes coincide avec le dernier trimestre de l année ( à partir de Septembre jusqu en Décembre). Janvier Fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

13 4 Sources de financement des microentrepreneurs les Institutions financières n ont pas été sollicitées pour le financement des microentreprises ( seulement 1 par les EMF et 2 par les banques) 66 des microentrepreneurs ont financé leurs activités actuelles par autofinancement (grâce à leurs économies personnelles); les tontines et les recettes d activité financent chacune près de 25 des microentrepreneurs ( en 3ème position) derrière l appui financier des parents (28). 66 Financement actuel des activités en Epar perso parents EMF Banq Fournis Usuriers Tonti Recettes Autres Les chiffres sont pondérés compte tenu du fait qu une activité peut être financée par plusieurs sources.

14 C L orientation de la demande de microcrédit 1. Besoins de microcrédit des microentrepreneurs 2. Montants des prêts demandés 3. Niveau des taux d intérêt 4. Chiffre d affaire, montants et durées préférés 5. Garanties préférées par les microentrepreneurs

15 1 Besoins de microcrédit des microentrepreneurs 99 des microentrepreneurs demandent des microcrédits 1 98 préfèrent des prêts individuels Besoin de crédit Pas besoin de crédit 66 des demandeurs de crédit souhaitent l utiliser pour développer leur activité actuelle des demandeurs souhaitent utiliser le crédit pour commencer une nouvelle activité Méthode préférée de crédit Utilisation du microcrédit en dévpt acti actuelle ( m ses, equi etc) 66 Prêts collectifs 2 nvelle activité 23 épargne 5 Prêts individuels 98 remb dette dépenses fam embauche Mois avec besoin de crédit Les microentrepreneurs ont plus besoin de crédit durant le dernier trimestre de l année Janvier Fevrier Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

16 2 Montants des prêts demandés Montant des prêts demandés Durée désirée pour le microcrédit en Autres mois 9 > mois mois 12 mois 6 mois inférieur à mois 17 Fréquence désirée des remboursements 1 mois des microentrepreneurs demandent des montants inférieurs à FCFA et 25 veulent un montant supérieur à FCFA la majorité des clients potentiels demandent (39) des montants de crédit dans la fourchette de FCFA à FCFA. Distance Pénalités Proc obtent crédit Taux d'intérêt Garanties Temps de remb Période de grâce Montant du crédit quotidienne hebdomadaire bimensuelle mensuelle bimestrielle trimestrielle Ordre d'importance des procédures de crédit des crédits demandés sont des crédits dont l échéance est inférieure à 12 mois 87 des microentrepreneurs veulent rembourser leurs crédits sur une base mensuelle le taux d intérêt, le montant sont les variables fondamentales qui influencent la décision des demandeurs de prendre un microcrédit ( respectivement 82 et 75) la durée de remboursement et la distance sont moins importants.

17 3 Niveau des Taux d intérêt 7,85 Analyse des taux d'interêt en sur une base mensuelle 31,26 23,77 37,00 taux d intérêt moyen annuel est de 34,45 73,69 des interrogés avouent vouloir payer une mensualité inférieure à FCFA 0,12 tranche 0-15 tranche tranche tranche tranche Montant de crédit désiré < FCFA > > > ,6 5,2 3,7 9,9 Taux d'intérêt annuel désiré ,0 32,9 33,0 28, ,8 25,6 27,7 21, les micrentrepreneurs sont en majorité prêts à accepter un taux d intérêt annuel compris entre 40 et 50 39,6 36,0 35,6 40,8 > 50 0,0 0,3 0,0 0,0 Analyse du montant des remb mensuels en FCFA Montant désiré de crédit et taux d'intérêt annuel désiré > > > > < ,24 1,07 4,29 20,71 73,69 > > > > < FCFA 0,0 10,0 20,0 30,0 40,0 50,0

18 4 Chiffre d affaire, montants et durées préférés Durée désirée du crédit Montant désiré selon Chiffre d'affaire mensuel en FCFA Montant crédit < FCFA > > > mois 11,3 1,8 1,1 0,5 3 mois 50,9 19,1 10,1 5,2 6 mois 26,4 39,7 29,1 22,7 12 mois 1,9 23,4 45,0 37,9 18 mois 0,0 1,5 4,2 10,9 24 mois 0,0 2,2 5,8 15,2 autres mois 9,4 12,3 4,2 7, <=100 K >100K K >250 K K >500K K >1000 K K >3000K- 6000K >6000K > K >500 K K >150K K < 150 K 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0 Montants de crédit demandés et durée de remboursement 1 mois 3 mois 6 mois 12 mois 18 mois 24 mois autres mois les microentrepreneurs réalisant un CA inférieur à FCFA préférent payer le crédit sur une durée de 3 mois ceux qui ont des chiffres d affaire supérieurs à FCFA sont enclins à des remboursement sur 12 mois < FCFA < FCFA < FCFA < FCFA Chiffre d'affaires mensuel FCFA <=100 K >100K K >250 K K >500K K >1000 K K >3000K- 6000K les microentrepreneurs qui ont un chiffre d affaire inférieur à FCFA préférent en grande majorité des montants de crédit compris entre FCFA et FCFA < 150 K 16,7 30,2 17,6 11,6 4,4 0,0 Montant désiré de crédit en FCFA >150K K 38,1 37,7 51,5 44,4 31,0 22,7 >500 K K 21,4 19,8 19,4 25,4 22,3 50,0 > K 23,8 12,3 11,5 18,5 42,4 27,3 >6000K 0,0 10,3 10,3 79,3

19 5 Garanties préférées par les microentrepreneurs Non; 31 Personne "caution solidaire" 69 des microentrepreneurs déclarent avoir au moins une personne qui dispose des revenus permanents qui pourraient servir de caution solidaire. 89 des personnes interrogées possèdent des biens d équipements à la maison qui peuvent être mis en garantie Oui; 69 En matière de garanties les microentrepreneurs préfèrent: d abord recourir à une personne»caution solidaire» (37) ensuite s appuyer sur leur épargne personnelle (35) enfin nantir leurs biens et équipements de la maison(29) Types de garanties Biens possédés par les microentrepreneurs 83 Autres 12 Epargne 35 Biens de la maison Caution d'une personne 37 équipements maison voitures maison terrain autres biens

20 D Demande de services d épargne et autres produits 1. Analyse du comportement d épargne 2. Autres services financiers demandés

21 1 Analyse du comportement pour l épargne Possession de com ptes Demande de services d'épargne Oui 35 Non 65 Oui 96 Non 4 Comportement d'épargne 65 des microentrepreneurs ne disposent pas de comptes d épargne Autres Banque des microentrepreneurs sont prêts à ouvrir un compte dans un EMF Poste Association tontines EMF Maison des personnes interrogées canalisent leur épargne dans les circuits informels comme les associations de tontines. La thésaurisation reste relativement forte (46) > > Dépôts mensuels estimés en FCFA Les Institutions financières sont sollicitées très faiblement pour l épargne: Banque et Poste (27); EMF ( 7) la demande pour des services d épargne dans un EMF est très forte soit 96 > > des microentrepreneurs sont prêts pour déposer mensuellement moins FCFA > < Le montant moyen qu ils sont prêts à déposer est de FCFA.

22 2 Autres services financiers demandés Demande de nouveaux produits Assurance Transfert d'argent Crédits sociaux Autres produits Les microentrepreneurs interviewés souhaitent aussi: bénéficier de services de transfert d argent (45): cette demande est exprimée quasi exclusivement par les microentrepreneurs de nationalité étrangère souscrire aux produits d assurance (45) et obtenir des crédit sociaux (35,1)

23 G Conception de produits pour les clients cibles (1) Dans la phase de lancement, GAMIFI doit fournir directement des services d épargne et de microcrédit pour les microentrepreneurs. - 1 seul produit type de microcrédit segmenté en 3 sur la base des montants et durée: Produits Méthodologies Montants en FCFA Taux d'intérêt Objet Durées du prêt Fréq de remb Garanties Procédures Clarté des taux; personnes des pénalités et maximum 150 cautions/ des montants 1Petit Crédit 000 FCFA Développement de 3 mois maximum caution décaissés voir l'activité actuelle pour solidaire/ Capacité de entre et renforcer le Fonds de équipements/ remb; 2Crédit Petit Commerce FCFA roulement 6 mois maximum Epargne sensibilisation 3 Crédit Business Approche Crédit individuel > FCFA 45 annuel ou 3,75 par mois Fonds de roulement et petit investissement 6-24 mois (voir CR) mensuelle 2 peronnes caution minimum/ Nantissement d'équipements/ Epargne des clients sur les bienfaits d'un remb sans retard(prévoir des avantages pour les bons clients Aucune commission ou frais de dossiers n a été pris en compte pour l obtention du crédit Les procédures d octroi de crédit doivent être simplifiées et comprises par tous les clients pour garantir une meilleure efficacité de la politique de crédit L EMF devra aussi réajuster ses taux d intérêt par rapport à ses coûts et à l évolution des conditions du marché - 1 seul produit de «compte courant» offert à tout client épargnant volontaire Produits d'épargne Dépôt min Durée Accessibilité et Dispo Commissions Taux d'intérêt Relevé Opérations Compte courant (compte pivot) sans sans Retrait & dépôts illimités sans sans annuel ( ou à la demande) opérations de crédit ( décaissements & remboursements) virements

24 G Conception de produits pour les clients cibles (2) Microentreprises avec chiffre d affaire mensuel > à FCFA le crédit Business leur sera proposé Microentreprises avec chiffre d affaire mensuel > à FCFA et < à FCFA crédit petit commerce leur sera proposé Microentreprises avec chiffre d affaire mensuel < à FCFA par mois: le microcrédit «petit crédit» leur sera proposé

25 Annexe: les produits de l acteur principal du marché: la FINAM FINAM Financière Africaine de Microprojets qui est le EMF opérationnel de 2 ème catégorie 4 CATEGORIES DE PRETS CONDITIONS DE PRETS CONDITIONS D EPARGNE catégorie 1 crédit avec caution solidaire entre et FCFA catégorie 2 crédit confiance montant max FCFA pour les personnes physiques et FCFA max pour les microentreprises catégorie 3 crédit dépannage montant dépendant des garanties présentées et de la capacité de la caution solidaire catégorie 4 crédit salariés conditionné par une domiciliation de salaires avant toute demande il faut ouvrir un compte d épargne payer 5000 FCFA Frais de montage de dossier si dossier accepté régler 3,6 du montant accordé au moment du déblocage (frais de dossier non remboursables) retrait des fonds au niveau des guichets de l agence taux d intérêt de 3,5 par mois il faut approvisionner le compte ouvert jusqu à 1/3 du montant sollicité présenter les garanties recevables (aval, biens mobiliers ou immobiliers) Conditions pour l épargne payer FCFA à l ouverture de compte (non remboursables) payer FCFA dépôt minimum (non remboursable et représente les frais de fermeture de compte) payer 200 FCFA pour chaque opération effectuée au niveau des guichets un livret d épargne sera délivré au client NB: Il existe d autres EMF de catégorie 2 qui ne sont pas encore opérationnels comme la FINAM

26 Contact PlaNet Finance 13, rue Dieumegard Saint-Ouen Paris France Tel : + 33 (0) Fax: + 33 (0) ( Libreville) ( Libreville)

Etude de satisfaction sur les produits et services de GAMIFI SA Décembre 2009

Etude de satisfaction sur les produits et services de GAMIFI SA Décembre 2009 Etude de satisfaction sur les produits et services de GAMIFI SA Décembre 2009 1 Echantillonnage 2 But de cette étude www.gamifi.org Cette étude de satisfaction préliminaire a été menée sur les clients

Plus en détail

Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire

Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire Centre Mohammed VI de Soutien à la Microfinance Solidaire Observatoire de la Microfinance Novembre 2011 Hay Chabab, Rue Baamrani Ain Sebaa Casablanca-Maroc Tel +212 522 739 089/ +212 522 739 124 Fax +212

Plus en détail

Je suis personnellement joignable, en dehors du contact de notre siège, au 06362633.

Je suis personnellement joignable, en dehors du contact de notre siège, au 06362633. SUSCRIPTIN DE DEPT A TERME CHEZ GAMIFI SA La Gabonaise de Microfinance Etablissement de 2ème catégorie Agrément N 122/CI/09 /CNC Libreville, le.. mars 2010 bjet : Proposition de placements en dépôts à

Plus en détail

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités

CECCA «IDZALEDU» Politique de crédits. Caisse d Epargne et de Crédits Commercial et Agricole des Mutuelles de Solidarités Association Maison Rurale d Education et d Action de DEveloppement BP : 10 Badou Wawa Tél : (+228) 832 10 78 Siège social Tomégbé E-mail : info@asmeradetogo.org Site web : www.asmeradetogo.org Caisse d

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE

VILLE DE LESTREM PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES DOSSIER DE CANDIDATURE PRIME A LA CREATION OU A LA REPRISE D ACTIVITES COMMERCIALES, ARTISANALES OU DE SERVICES VILLE DE LESTREM DOSSIER DE CANDIDATURE - Date de remise du dossier par la Ville :. - Date d accusé réception du

Plus en détail

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement.

RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS. Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. RECRUTEMENT SURVEILLANCE DES EXAMENS Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre rémunération sera le résultat

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE D EPARGNE ET DE CREDIT DES CAISSES POPULAIRES D EPARGNE ET DE CREDIT (CPEC)

PROJET DE POLITIQUE D EPARGNE ET DE CREDIT DES CAISSES POPULAIRES D EPARGNE ET DE CREDIT (CPEC) SECRETARIAT D ETAT A LA SOLIDARITE AGENCE DJIBOUTIENNE DE DEVELOPPEMENT SOCIAL (ADDS) PROJET DE POLITIQUE DES CAISSES POPULAIRES (CPEC) Août 2008 REALISATION OKAMBAWA CODJO IRENEE & MOHAMED ROBERT D EPARGNE

Plus en détail

Impact du microcrédit sur la rentabilité économique des micro-entreprises : Focus sur le programme de GAMIFI

Impact du microcrédit sur la rentabilité économique des micro-entreprises : Focus sur le programme de GAMIFI Impact du microcrédit sur la rentabilité économique des micro-entreprises : Focus sur le programme de GAMIFI Auteur Amadou BA 1 Directeur des Opérations de GAMIFI Expert de PlaNet Finance Email : aba@planetfinance.org

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE RAPPORT DU PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCES DE

RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE RAPPORT DU PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCES DE Institut Africain de Gestion Urbaine Bureau Agriculture Urbaine INITIATIVE «PROMOTION DES FILIERES AGRICOLES URBAINES PORTEUSES» (PROFAUP) RAPPORT SUR LE PLAIDOYER POUR UN MEILLEUR ACCÈS DE L AGRICULTURE

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DU PERSONNEL

ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DU PERSONNEL ASSOCIATION POUR LE LOGEMENT DU PERSONNEL DES ADMINISTRATIONS FINANCIÈRES Association régie par la loi du 1er juillet 1901 18 avenue Léon Gaumont Valmy 133 75 977 PARIS Cedex 20 Télécopie : 01.57.53.22.12

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits -

OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - OBSERVATOIRE DU REGROUPEMENT DE CREDITS - Sondage PollingVox pour Bourse des Crédits - PollingVox 67, rue Saint-Jacques 75005 Paris pollingvox.com SOMMAIRE Note technique... 3 Synthèse des résultats...

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Formation Atmansoft :

Formation Atmansoft : La particularité de la mise en place d une gestion de trésorerie, c'est-à-dire afin de devancer ses engagements, de connaître ses besoins et de respecter ses lignes d autorisations de découvert est devenu

Plus en détail

DEMANDE DE CREDIT A RENSEIGNER PAR LE CLIENT

DEMANDE DE CREDIT A RENSEIGNER PAR LE CLIENT DEMANDE DE CREDIT A RENSEIGNER PAR LE CLIENT Réf. Dossier : (A remplir par la Direction du Crédit & Risque) Afin de faciliter l étude de votre demande de crédit et d écourter les délais de réponse, nous

Plus en détail

LE MICROCREDIT. Novembre 2015. Page

LE MICROCREDIT. Novembre 2015. Page LE MICROCREDIT Novembre 2015 Page Sommaire 2 Contexte. Parcours Confiance. Le microcrédit aux professionnels. Le dispositif de parrainage Vos interlocuteurs. Questions réponses. Contexte 3 C est au cours

Plus en détail

Accès au crédit et foncier

Accès au crédit et foncier Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger Note d information Accès au crédit et foncier RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger 22 mai 2015 / Rédaction : Florence Bron-Saïdatou

Plus en détail

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Marc DEMAISON En France, la création d entreprise se caractérise avant tout par un «entrepreneuriat populaire» - Des

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC Microcrédit Ce questionnaire est destiné aux personnes souhaitant développer une activité économique sous un statut d indépendant en personne physique à titre principal

Plus en détail

ETUDE EMPRUNTIS SUR LE CREDIT

ETUDE EMPRUNTIS SUR LE CREDIT ETUDE EMPRUNTIS SUR LE CREDIT A l'attention de Mael Rasch et Alain Cornu MARKET AUDIT 78 bd Leclerc Les Paraboles II BP 30515-59059 ROUBAIX cedex 1 Tél : 03 595 695 00 - Fax : 03 595 695 09 E-mail : Contact@Marketaudit.fr

Plus en détail

Basse-Meuse Développement 28/10/2014

Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Introduction La SOWALFIN Société anonyme d intérêt public créée par le Décret du 11 juillet 2002 qui en a organisé le statut. Mise en place pour favoriser la création,

Plus en détail

DEMANDE DE PRET. NOM :...Prénom :... Collectivité :...Code Collectivité :.

DEMANDE DE PRET. NOM :...Prénom :... Collectivité :...Code Collectivité :. DEMANDE DE PRET NOM :...Prénom :... Code tiers :... Collectivité :...Code Collectivité :. - Montant : de 400 à 6000 - Durée : de 12 à 48 Mois - Taux : entre 0% et 2,50% (en fonction de la catégorie de

Plus en détail

NV CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Reconnue par le SPF Economie n 00539 Banque d épargne

NV CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Reconnue par le SPF Economie n 00539 Banque d épargne NV CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Reconnue par le SPF Economie n 00539 Banque d épargne Siège social: Mannebeekstraat 33 8790 Waregem Tél. 056/62.92.81 Fax 056/61.10.79 E mail

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils?

Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? Un autre regard sur l emprunteur. Résidence principale, primo-accédants et secundo-accédants : qui sont-ils, qu achètent-ils? 09/02/2015 1 Introduction L emprunteur immobilier «type» n existe pas, il est

Plus en détail

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles

Étude auprès de la génération X. Le paiement virtuel et la gestion des finances personnelles Étude auprès de la génération X Le paiement virtuel et la gestion des finances Rapport Présenté à Madame Martine Robergeau Agente de Développement et des Communications 11 octobre 2011 Réf. : 1855_201109/EL/cp

Plus en détail

Mutuelle de Crédit et d Epargne des Femmes D Aboisso, Bonoua, Bassam, Agboville, Tiassalé et Adzopé

Mutuelle de Crédit et d Epargne des Femmes D Aboisso, Bonoua, Bassam, Agboville, Tiassalé et Adzopé Mutuelle de Crédit et d Epargne des Femmes D Aboisso, Bonoua, Bassam, Agboville, Tiassalé et Adzopé LA POLITIQUE DE CREDIT ET DE RECOUVREMENT 2 A. INTRODUCTION Le Conseil d Administration du RESEAU MUCREFAB

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

Connaissance du dispositif. Projet. État civil. Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande

Connaissance du dispositif. Projet. État civil. Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande Connaissance du dispositif Les renseignements communiqués sont confidentiels. Ils serviront à répondre au mieux à la demande Affiche dans un centre d aide sociale Affiche dans une agence bancaire Panneau

Plus en détail

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE

LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 BON DE COMMANDE LE MARCHÉ FRANÇAIS DU MEUBLE DE SALLE DE BAINS 2013-2020 Une grande étude IPEA Vous voulez cerner le marché du meuble de salle de bains et explorer les pistes prospectives à l horizon 2020? A partir de

Plus en détail

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé 2013 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Ipsos Public Affairs 24/06/2013 1 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Table

Plus en détail

Bien financer sa petite entreprise

Bien financer sa petite entreprise Bien financer sa petite entreprise 1 Créer sa boîte, pourquoi pas vous? Quelques chiffres sur la création d entreprise en France 2/3 des entreprises crées entre janvier et avril 2014 sont des entreprises

Plus en détail

ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011. Étude réalisée par le bureau d étude :

ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011. Étude réalisée par le bureau d étude : ETUDE SECTORIELLE SUR LES MICROCREDITS - 2011 Étude réalisée par le bureau d étude : 1 SOMMAIRE Introduction A. CARACTERISTIQUES ET ATTENTES DE LA POPULATION DU MICROCREDIT B. COMMERCIALISATION DES PRETS

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies

Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Module 2 : Principes directeurs de la Microfinance: Structures Institutionnelles et Méthodologies Cours de microfinance pour les non-spécialistes Laurence Hart, CEFEB & Said Bourjij, ESF Le 17 mai 2002

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

CAP BANQUE. EPI : Techniques bancaires de base

CAP BANQUE. EPI : Techniques bancaires de base CAP BANQUE EPI : Techniques bancaires de base - Documents autorisés : Néant - Matériel autorisé : «Le matériel autorisé comprend toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

DEMANDE DE PRET. NOM :... Prénom :... Collectivité :... Code Collectivité :.

DEMANDE DE PRET. NOM :... Prénom :... Collectivité :... Code Collectivité :. DEMANDE DE PRET NOM :... Prénom :... Code tiers :... Collectivité :... Code Collectivité :. - Montant : de 400 à 6000 - Durée : de 12 à 48 Mois - Taux : entre 0% et 2,50% (en fonction de la catégorie de

Plus en détail

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise

Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Vous avez peu ou pas d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Animé par : Fabienne KERZERHO, Directrice Régionale Adie Marc DEMAISON, Responsable Adie Conseil - Adie En France,

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

DOSSIER DE FINANCEMENT. Monsieur et Madame :... PROJET

DOSSIER DE FINANCEMENT. Monsieur et Madame :... PROJET DOSSIER DE FINANCEMENT Monsieur et Madame :... PROJET Acquisition d une résidence principale Acquisition d une résidence secondaire Acquisition d une résidence locative Acquisition «Loi ROBIEN» Acquisition

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT BRUSOC Fonds d amorçage Ce questionnaire est destiné aux sociétés commerciales ou aux personnes souhaitant développer leur projet au travers d une société commerciale. Dans le

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES

QUESTIONS / REPONSES QUESTIONS / REPONSES Peut-on tout acheter avec un crédit personnel? Oui, dans la mesure où le montant du crédit correspond à votre besoin. Jusqu à 75000 maximum, votre prêt personnel peut répondre à tous

Plus en détail

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST

ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST ZONE DE L AFRIQUE DE L OUEST SECTION DU BENIN DOCUMENT DE PROJET A L ECOUTE DES FEMMES DEMUNIES "FED" Octobre 2010 I- IDENTIFICATION DU PROJET TITRE : "A l Ecoute des Femmes Démunies" «FED» Organisme d

Plus en détail

J envisage d investir

J envisage d investir AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage d investir Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande d aide? Pour

Plus en détail

Icône projet de la ligne N 2 du Grand Nancy - Quadri DOSSIER DE DEMANDE D INDEMNISATION

Icône projet de la ligne N 2 du Grand Nancy - Quadri DOSSIER DE DEMANDE D INDEMNISATION Icône projet de la ligne N 2 du Grand Nancy - Quadri DOSSIER DE DEMANDE D INDEMNISATION 2 DOSSIER DE DEMANDE D INDEMNISATION Nom et prénom du demandeur :...... Adresse du demandeur :............. Téléphone

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE

DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE Cachet Partenaire Id Prescripteur Collaborateur : DEMANDE DE PRÊT IMMOBILIER RÉSIDENCE PRINCIPALE Cadre réservé au Crédit Foncier Nom du client: N de dossier : B20030-07/14 - imphelde Point de vente :

Plus en détail

DEMANDE DE CREDIT HYPOTHECAIRE. DEMANDE DE CREDIT POUR UN MONTANT DE Euro

DEMANDE DE CREDIT HYPOTHECAIRE. DEMANDE DE CREDIT POUR UN MONTANT DE Euro GOFFIN KREDIETEN* Mannebeekstraat 33 8790 Waregem Tel. 056/62.92.81 E-mail : kredieten@goffinkredieten.be (*) est une division de caisse d épargne Centrale Kredietverlening sa, reconnue par le Ministère

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation

DEMANDE DE PRÊT 2015 Cocher la case correspondante au prêt concerné Acquisition Construction Aménagement Jeune ménage À l installation Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr DEMANDE DE PRÊT 2015

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 2 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 2 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 2 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE :

CONFIDENTIEL PROJET : NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : CONFIDENTIEL PROJET : Création Reprise NOM CREATEUR / REPRENEUR : RAISON SOCIALE : Adresse : CP : Ville : Téléphone : Fax : E-mail : N PASSEPORT ENTREPRENDRE : Nom du technicien consulaire : SOUTIENS SOLLICITES

Plus en détail

DOSSIER DE LOCATION. Nom(s) + Prénom(s): Pour le logement situé au :. ... Loyer + Charges : Dépôt de garantie :.. Honoraires :

DOSSIER DE LOCATION. Nom(s) + Prénom(s): Pour le logement situé au :. ... Loyer + Charges : Dépôt de garantie :.. Honoraires : 8 rue Anatole France 57300 HAGONDANGE DOSSIER DE LOCATION Vous souhaitez louer, merci de nous fournir ces renseignements. Les dossiers incomplets ne pourront être traités correctement. Nous vous remercions

Plus en détail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail

Nom * Rue * / N Numéro de téléphone. Prénom * Case postale Numéro de téléphone portable. Date de naissance NPA * / Lieu * Adresse e-mail Rekurskommission EDK/GDK Commission de recours CDIP/CDS Commissione di ricorso CDPE/CDS Requête d assistance judiciaire 1 Partie requérante Nom * Rue * / N Numéro de téléphone Prénom * Case postale Numéro

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit

Centre d Appui à la Microfinance et au Développement. Du micro-crédit au meso-crédit Centre d Appui à la Microfinance et au Développement Du micro-crédit au meso-crédit Contexte Région de Kayes: Population de 1,6M d habitants 7 cercles, 129 communes regroupant 1564 villages Villages bien

Plus en détail

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le Fonds de cohésion sociale (FCS) Le FCS est institué le 18 janvier 2005. C est un fonds de garantie qui vise à lutter contre l exclusion

Plus en détail

PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP

PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP DOSSIER N :. PRÊT SOCIAL Pour les agents de l AP-HP Emprunteur Co-emprunteur Mr Mme Mr Mme Nom d usage (en majuscules) :..... Nom de famille (nom de jeune fille) :.. Prénoms :.. Nom d usage (en majuscules)

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRET

DOSSIER DE DEMANDE DE PRET DOSSIER DE DEMANDE DE PRET Organisme d où est issue la demande : Nom et coordonnées de la personne de contact : Date de la demande : Objet de la demande : Micro-crédit (P.P. 15.000 ) Fonds d amorçage (P.M.

Plus en détail

NV CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Reconnue par le Ministère des affaires économique n 00539 Caisse d épargne

NV CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Reconnue par le Ministère des affaires économique n 00539 Caisse d épargne NV CENTRALE KREDIETVERLENING Société anonyme fondée en 1956 Reconnue par le Ministère des affaires économique n 00539 Caisse d épargne Siège social: Mannebeekstraat 33 8790 Waregem Tel. 056/62.92.81 Fax

Plus en détail

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE entreprises, artisans, commerçants

DOSSIER UNIQUE DE DEMANDE D AIDE entreprises, artisans, commerçants PREFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME Aide exceptionnelle Tempête XYNTHIA 28 février 2010 FONDS D URGENCE TEMPETE 2010 REGION / DEPARTEMENT FONDS D INTERVENTION POUR LA SAUVEGARDE DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE

Plus en détail

CHAMBRE DE COMMERCE, D'INDUSTRIE ET D'AGRICULTURE DE MAURITANIE (CCIAM) La CCIAM accompagne les entreprises dans la recherche d un crédit bancaire.

CHAMBRE DE COMMERCE, D'INDUSTRIE ET D'AGRICULTURE DE MAURITANIE (CCIAM) La CCIAM accompagne les entreprises dans la recherche d un crédit bancaire. CHAMBRE DE COMMERCE, D'INDUSTRIE ET D'AGRICULTURE DE MAURITANIE (CCIAM) La CCIAM accompagne les entreprises dans la recherche d un crédit bancaire. UNE NOUVELLE OFFRE DE FORMATION Business Plan Gestion

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

Étude du portefeuille de crédit des

Étude du portefeuille de crédit des Étude du portefeuille de crédit des caisses du réseau ANACAPH PROJET : «RENFORCEMENT DU RESEAU DE L ANACAPH DANS L ACCOMPAGNEMENT DU CREDIT ORIENTE VERS LES MPE» Mai 2009 Dorlus Jackson MBA, Comptable

Plus en détail

Les projets rêvés par les Français

Les projets rêvés par les Français pour Les projets rêvés par les Français Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les projets rêvés des Français B Le logement idéal des Français et l achat immobilier 2 1 La

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE

RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre

Plus en détail

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants

Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Le PRODUIT MIXTE, un nouvel outil pour le financement des micro-entreprises et des indépendants Comment optimaliser vos montages financiers avec les produits de la SOCAMUT? 1. Introduction Le groupe SOWALFIN

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X

DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X DEMANDE DE PRÊT PRÊT PA S S - T R AVAU X ÉTAT CIVIL EMPRUNTEUR CONJOINT OU CO-EMPRUNTEUR Nom - Prénom Nom de jeune fille Né(e) le Lieu et Département Nationalité Adresse actuelle Téléphone personnel Téléphone

Plus en détail

Problématique de l accès aux services financiers pour la toute petite entreprise au Gabon

Problématique de l accès aux services financiers pour la toute petite entreprise au Gabon Problématique de l accès aux services financiers pour la toute petite entreprise au Gabon Auteur Amadou BA 1 Directeur des Opérations de GAMIFI Expert de PlaNet Finance Email : aba@planetfinance.org Août

Plus en détail

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise

OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS. FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Identification de l entreprise OPERATION URBAINE DE QUARTIERS REIMS FISAC en ZUS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER N. Nature du projet : Identification de l entreprise Nom du dirigeant : Nom de l'entreprise : Adresse : Dossier

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES

BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES BAROMETRE DES FEMMES ENTREPRENEURES Avec le soutien de : 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Formation Fiscalité. Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France

Formation Fiscalité. Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France Formation Fiscalité Pascal PERRON Directeur Technique AGA-PL-France 14.04.2015 PARIS Avril 2015 Sommaire Notion de foyer fiscal Principe du calcul de l'impôt Barème et méthode de calcul de l'impôt Charges

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS CABINET SAUVAGE GESTION Administrateur de Biens SYNDIC LOCATION GERANCE FICHE DE RENSEIGNEMENTS du bien :...... Date d entrée souhaitée :... LOCATAIRE IDENTITE (1) Nom Prénoms Date de naissance Lieu de

Plus en détail

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes

Gestion de comptes. - Rapport d étude. Auteur Pôle Banque Finance et Assurance. N étude 1400127. Février 2014. Gestion de comptes Gestion de comptes - Rapport d étude Auteur Pôle Banque Finance et Assurance N étude 1400127 Février 2014 1 Gestion de comptes Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 6 3. Annexes 12

Plus en détail

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000

LA TRESORERIE. mois. Cette donnée est importante pour établir le budget de trésorerie prévisionnel. TOTAL 30 000 LA TRESORERIE 1. Présentation des composantes de la trésorerie 3.2. La TVA à décaisser 1.1. Qu est ce que la trésorerie 2. Les encaissements : de la prévision des ventes au budget prévisionnel des recettes

Plus en détail

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010)

Réforme de la loi sur les crédits à la consommation. (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Réforme de la loi sur les crédits à la consommation (source : Ministère de l Economie, de l Industrie et de l Emploi, mars 2010) Introduction Le crédit est utile et nécessaire à la vie des ménages. Ce

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution?

Le regroupement de crédits, la solution? JANVIER 2014 N 28 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le regroupement de crédits, la solution? Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION

E-ASSURÉS RECHERCHE LE PROFIL DES PERSONNES ASSURANCE SANTÉ DES A LA SUR INTERNET D UNE PUBLIÉ PAR. 23 e ÉDITION L OBSERVATOIRE PUBLIÉ PAR LE PROFIL DES PERSONNES A LA RECHERCHE DES D UNE E-ASSURÉS 23 e ÉDITION SEPTEMBRE NOVEMBRE ASSURANCE SANTÉ SUR INTERNET QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE cmonassurance est un e-courtier,

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

«garanties publiques» Direction des garanties publiques Marie-Claire SARLIEVE

«garanties publiques» Direction des garanties publiques Marie-Claire SARLIEVE «garanties publiques» 25 05 2012 Direction des garanties publiques Marie-Claire SARLIEVE Profil de Coface Coface commercialise des solutions pour gérer les créances commerciales que les entreprises détiennent

Plus en détail

SERVICE CREATION D'ENTREPRISE PROJET DE CREATION D'ENTREPRISE

SERVICE CREATION D'ENTREPRISE PROJET DE CREATION D'ENTREPRISE SERVICE CREATION D'ENTREPRISE PROJET DE CREATION D'ENTREPRISE M. Mme Melle Nom : Prénom : Adresse personnelle : Email : Commune : Code postal : Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise,

Plus en détail

au 1 er décembre 2012

au 1 er décembre 2012 1 / 6 au 1 er décembre 2012 I - CONDITIONS D OUVERTURE DE COMPTES A Comptes de virement Sociétés et autres à caractère commercial Etablissements Associations, coopératives et autres groupements Particuliers

Plus en détail

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) :

> Votre conjoint. Adresse :... Régime matrimonial :... ... Avantages matrimoniaux (ou autres particularités) : Date de l'entretien :... > Vous Prénom :... Nom :... Date de naissance :... Situation familiale : Marié Célibataire Divorcé Veuf Union libre PACS > Votre conjoint Prénom :... Nom :... Date de naissance

Plus en détail

Coface et les soutiens publics à l Exportation

Coface et les soutiens publics à l Exportation Coface et les soutiens publics à l Exportation LES OPPORTUNITES D AFFAIRES AUX EMIRATS ARABES UNIS Financer sa démarche de prospection, Son projet export. 16 décembre 2014 / Saint Denis de La Réunion Les

Plus en détail

p e r s o n n e l solidaire

p e r s o n n e l solidaire Le m i c r o c r é d i t p e r s o n n e l solidaire du Fonds Social Juif Unifié Dossier de demande de prêt Cachet de la structure accompagnante : FSJU Comm - Illustration : Hephez Nom et prénom de l accompagnant(e)

Plus en détail

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme

Etude Assurance emprunteur : connaissance de la réforme Juin 2011 MACIF PRESENTATION DES RESULTATS N 23976 Elodie Van Cuyck Le Millénaire 2 35 rue de la Gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Etude Assurance emprunteur : connaissance de

Plus en détail

Créez Vous trouverez dans votre agence les brochures suivantes : FINANCEZ PROTÉGEZ GÉREZ ÉPARGNEZ

Créez Vous trouverez dans votre agence les brochures suivantes : FINANCEZ PROTÉGEZ GÉREZ ÉPARGNEZ La Caisse d Epargne vous présente ses solutions professionnelles pour créer votre activité. Vous venez de consulter la brochure Créez Vous trouverez dans votre agence les brochures suivantes : FINANCEZ

Plus en détail

DOSSIER DE LOCATION. Cadre réservé au Cabinet BGI. Appartement : St F1 F2 F3 F4 F5. Adresse : Loyer : Provision sur charges :

DOSSIER DE LOCATION. Cadre réservé au Cabinet BGI. Appartement : St F1 F2 F3 F4 F5. Adresse : Loyer : Provision sur charges : 2 rue Anatole France 57300 HAGONDANGE tél : 03 87 58 71 20 - contact@bgi-immo.fr www.bgi-immo.fr DOSSIER DE LOCATION Cadre réservé au Cabinet BGI Type de bien Appartement : St F1 F2 F3 F4 F5 Maison Autre

Plus en détail

DOSSIER DE LOCATION. Cadre réservé au Cabinet BGI. Appartement : St F1 F2 F3 F4 F5. Adresse : Loyer : Provision sur charges :

DOSSIER DE LOCATION. Cadre réservé au Cabinet BGI. Appartement : St F1 F2 F3 F4 F5. Adresse : Loyer : Provision sur charges : 2 rue Anatole France 57300 HAGONDANGE tél : 03 87 58 71 20 - bgi-immo@dartybox.com www.bgi-immo.fr DOSSIER DE LOCATION Cadre réservé au Cabinet BGI Type de bien Appartement : St F1 F2 F3 F4 F5 Maison Autre

Plus en détail

Le crédit à la consommation

Le crédit à la consommation 013 Le crédit à la consommation L e s M i n i - G u i d e s B a n c a i r e s Nouvelle édition Septembre 2011 Sommaire Qu est-ce qu un crédit à la consommation? 2 Quels sont les différents types de crédit

Plus en détail

FONDS DE GARANTIE POUR LA CREATION, LA REPRISE OU LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISE A L INITIATIVE DES FEMMES (FGIF) DOSSIER DE DEMANDE DE GARANTIE FGIF

FONDS DE GARANTIE POUR LA CREATION, LA REPRISE OU LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISE A L INITIATIVE DES FEMMES (FGIF) DOSSIER DE DEMANDE DE GARANTIE FGIF FONDS DE GARANTIE POUR LA CREATION, LA REPRISE OU LE DEVELOPPEMENT D ENTREPRISE A L INITIATIVE DES FEMMES (FGIF) DOSSIER DE DEMANDE DE GARANTIE FGIF Par convention en date du 03 mai 2002, l'etat, représenté

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail