PUBLIÉ EN NOVEMBRE 2013 PAR :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PUBLIÉ EN NOVEMBRE 2013 PAR :"

Transcription

1

2

3 PUBLIÉ EN NOVEMBRE 2013 PAR : L ASSOCIATION DES INDUSTRIES DE L AUTOMOBILE DU CANADA 1272 RUE WELLINGTON OUEST OTTAWA (ON) K1Y 3A7 Les renseignements présentés dans cette publication ont été recueillis et analysés par DesRosiers Automotive Consultants Inc. pour l AIA Canada. Pour plus de renseignements, veuillez vous adresser à : Desrosiers Automotive Consultants Inc. 80 Fulton Way, Bureau 101, Richmond Hill (ON) L4B 1J5 Telephone : Telecopieur : Courriel : L AIA tiens à remercier les membres volontaires du Comité de l étude de marché de 2013 pour leur assistance et leur conseils lors de la production de l Étude sur la demande dans le marché secondaire de l automobile au Canada : > Carey Browning Canadian Tire Corporation > Dave Fifield Wakefield Canada Inc. > Martyn Johns Newcom Business Media Inc. > Rolf Muench Osram Sylvania Limited > Linda Donnini Uni-Séléct Inc. > Andrew Ross Business Information Group > Gord Sadler - CARQUEST Canada Ltd. > Sam Sgro - Robert Bosch Inc > Malcolm Sissmore - Delphi Product & Service Solutions > Keith Gordon - Delphi Product & Service Solutions > Marc Therrien - Veyance Technologies Canada, Inc. > Chris Thorne - NAPA Auto Parts > Francois Cadoret - NAPA Auto Parts > James Bliss - Fountain Tire > Mark Reed Shell Lubricants > John R. Watt - Consultant Automotive Inc. Copyright Association des industries de l automobile du Canada Tous droits réservés. Aucune partie de la présente publication ne peut être reproduite, mémorisée dans un système de recherche documentaire ou transmise, sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit photocopie, enregistrement, moyens électroniques, mécaniques ou autres sans l autorisation écrite préalable de l éditeur.

4 L AIA CANADA TIENT À REMERCIER LES GRANDS COMMANDITAIRES CI-DESSOUS POUR LEUR SUPPORT FINANCIER GÉNÉREUX.

5 SOMMAIRE ÉXÉCUTIF La taille réelle du marché secondaire s établissait à 19,27 milliards de dollars en C haque année au Canada, de nombreux travaux recommandés d entretien et de réparation de véhicules légers sont soit retardés ou tout simplement omis. Le modèle des consommateurs de référence, élaboré par DesRosiers Automotive Consultants Inc. (DAC), établit une estimation de la taille potentielle totale du marché secondaire canadien en évaluant les dépenses d entretien déclarées par les plus grands consommateurs (c.-à-d. faisant partie du 75e au 95e percentile des consommateurs) dans le cadre du sondage de l étude sur les véhicules légers (EVL) de DesRosiers et en extrapolant le résultat à l ensemble du parc canadien de véhicules légers. Alors que le modèle des consommateurs de référence précise le potentiel inexploité de l ensemble du marché secondaire, le modèle par produits examine les revenus potentiels de chaque catégorie de produits. Le modèle par produits mesure le volume éventuel d une catégorie de produits au sein du marché secondaire canadien en fonction du nombre d unités et des montants au détail et calcule la différence entre les intervalles de service d entretien ou de réparation des véhicules recommandés par les constructeurs et les intervalles réels pratiqués par les consommateurs canadiens, selon l EVL. D après les données de DAC, la taille réelle du marché secondaire s établissait à 19,27 milliards de dollars en Toutefois, si chaque automobiliste canadien adoptait les habitudes d entretien de véhicules des consommateurs de référence, le marché potentiel total du marché secondaire canadien se serait élevé à 33,30 milliards de dollars en Ainsi, le potentiel non réalisé du marché secondaire équivalait à 14,03 milliards de dollars, soit 207 $ par visite d entretien en 2012 (en présumant trois visites par véhicule par année). Certains facteurs régionaux influent sur la disparité entre l entretien réellement effectué et l entretien potentiel, dont les conditions météorologiques, l âge et la structure du parc automobile, ainsi que le cadre réglementaire. Les régions comportant les niveaux les plus élevés d entretien réel par rapport au marché potentiel sont la Colombie-Britannique, la région atlantique et les Prairies. Bien que des recherches futures soient requises pour en déterminer les causes, signalons que dans le premier et le dernier des marchés cités, cette dynamique résulte vraisemblablement de la structure d âge du parc automobile, puisque tous deux comportent des véhicules plus vieux nécessitant plus d entretien et de réparations. Par contre, dans la région atlantique, les programmes d inspection des véhicules des trois provinces expliquent probablement le nombre plus élevé des travaux d entretien et de réparation, ce qui donne lieu à des véhicules mieux entretenus et plus sécuritaires dans ces provinces. Association des industries de l automobile du Canada i

6 Selon l Étude 2011 de la demande au sein du marché secondaire de l automobile au Canada, les revenus totaux potentiels calculés selon le modèle des consommateurs de référence s élevaient à 11,91 milliards de dollars. Depuis, le potentiel non réalisé du marché secondaire a augmenté de 17,8 %, soit de 2,12 milliards de dollars. L une des principales raisons de cette hausse du potentiel du marché secondaire réside dans la taille croissante du parc automobile canadien de véhicules légers les immatriculations de véhicules légers sont passées de 22,0 millions en 2010 à 22,5 millions en Selon le modèle des consommateurs de référence, les dépenses annuelles moyennes par véhicule se sont accrues de 7,5 %, la catégorie des véhicules de 1 à 3 ans arrivant en tête à 7,7 %. Dans l ensemble, la taille du marché potentiel des véhicules de 8 à 12 ans, soit la cohorte la plus nombreuse du marché, est passée de 10,4 milliards de dollars en 2010 à 11,61 milliards de dollars en Le manque à gagner au titre des catégories de produits à l étude a totalisé 11,68 millions de tâches d entretien en Le modèle des consommateurs de référence prédit un marché maximal de pièces et de travaux d entretien du marché secondaire s élevant à 4,46 milliards de dollars en Colombie-Britannique, par rapport au marché réel du marché secondaire de 2,93 milliards de dollars dans cette province en L écart laisse supposer un potentiel de dépenses additionnelles de 1,5 milliard de dollars, ou de 167 $ par visite d entretien. La région des Prairies (Alberta, Saskatchewan, Manitoba et Territoires du Nord- Ouest) comporte une valeur combinée du marché secondaire de 4,64 milliards de dollars. D après le modèle des consommateurs de référence, ce montant pourrait atteindre 7,7 milliards de dollars, ce qui équivaut à un potentiel inexploité total de 3,06 milliards de dollars du marché secondaire des Prairies, soit 205 $ par visite d entretien. Le plus important marché secondaire de l automobile au Canada, évalué à 6,39 milliards de dollars en 2012, se trouve en Ontario. Toutefois, le marché potentiel du marché secondaire totalise 11,57 milliards de dollars, ce qui manifeste un potentiel inexploité de 5,18 milliards de dollars, soit 223 $ par visite d entretien. Bien que le parc des véhicules légers du Québec arrive au deuxième rang au Canada, son marché secondaire n a généré que 3,92 milliards de dollars en 2012, derrière l Ontario et les Prairies. Au Québec, le marché secondaire pourrait s élever à 6,98 milliards de dollars d après le modèle des consommateurs de référence, mais l âge chronologique moins élevé de son parc automobile contribue à la disparité de 3,07 milliards de dollars entre la taille potentielle et l envergure réelle du marché secondaire. Les provinces atlantiques canadiennes Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Îledu-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador comportent le plus petit marché Association des industries de l automobile du Canada ii

7 secondaire au pays, qui s établissait à 1,38 milliard de dollars en Le marché secondaire potentiel total de la région atlantique du Canada est évalué à 2,26 milliards de dollars. Par conséquent, le potentiel inexploité dans la région équivaut à 0,89 milliard de dollars, soit 173 $ additionnels par visite d entretien dans la région. Selon le modèle par produits, le manque à gagner au titre des catégories de produits à l étude a totalisé 11,68 millions de tâches d entretien en Ces services ont été soit retardés ou omis, donnant lieu à un potentiel inexploité de 2,03 milliards de dollars. L entretien reporté ou non effectué relatif aux produits concernés s est élevé à 1,79 million de tâches en Colombie-Britannique en 2012, soit 15,3 % du total canadien. Si les consommateurs de cette province adoptaient les intervalles d entretien recommandés, des revenus additionnels de 308,3 millions de dollars auraient pu être réalisés. Dans les Prairies, l entretien reporté ou non effectué a atteint 2,6 millions de tâches pour les huit catégories de produits à l étude en 2012, soit 22,2 % du total national. Le modèle par produits a évalué à 476,4 millions de dollars les revenus additionnels possibles de cette région. L Ontario comportait le nombre le plus élevé de travaux reportés ou non effectués du pays, soit 3,9 millions en 2012 dans les catégories à l étude. Les revenus potentiels ont été évalués à 674,3 millions de dollars, soit environ le tiers du total national. Au Québec, les travaux d entretien reportés ou non effectués ont totalisé 2,55 millions de tâches, dénotant un manque à gagner de 420,3 millions de dollars dans les catégories de produits en cause. Les tâches d entretien reportées ou non effectuées au Québec représentait 21,8 % du total national. L écart entre l entretien recommandé et l entretien réellement effectué s est établi à 820,1 milliers de travaux dans les provinces atlantiques dans les huit catégories de produits à l étude. Des revenus additionnels de 147,4 millions de dollars auraient pu être réalisés si les intervalles d entretien recommandés avaient été respectés. Association des industries de l automobile du Canada iii

8 CONCLUSION La situation actuelle et le potentiel du marché secondaire de l automobile au Canada révèlent que ce marché recèle des revenus inexploités s élevant à plusieurs milliards de dollars. Comme il a été précisé plus tôt, le modèle des consommateurs de référence utilisé dans cette édition de l Étude sur la demande de l AIA permet une analyse plus fine de chacune des principales régions du Canada. Il permet aussi d établir la proportion de la demande potentielle, dans tous les segments chronologiques de véhicules, représentée au sein du marché secondaire de chaque région. Ces résultats présentent des données probantes : les personnes qui entretiennent des véhicules dans les principales régions du Canada dépensent différemment pour leurs véhicules. Les régions dont la proportion d entretien réel se rapproche le plus de l entretien potentiel sont la Colombie-Britannique, la région atlantique et les Prairies. Quoique des études supplémentaires soient requises pour en déterminer la causalité, dans le premier et le dernier de ces marchés, la structure chronologique du parc automobile est probablement à la source de cette dynamique des véhicules plus vieux requièrent un entretien plus diligent que les véhicules plus récents. De plus, l entretien et les réparations associés à un parc plus vieux sont typiquement des éléments plus impératifs. Par ailleurs, les programmes d inspection de véhicules de trois des provinces atlantiques expliquent vraisemblablement pourquoi l entretien y prévaut davantage et pourquoi, par conséquent, les véhicules y sont mieux entretenus et plus sécuritaires. La section de cette étude portant sur les produits présente des renseignements révélateurs au sujet de certains des éléments d entretien les plus souvent négligés dans chacune des régions du Canada. Certaines des plus récentes catégories d entretien, notamment les filtres à air d habitacle, manifestent un potentiel de revenus additionnels très importants. Ces éléments à potentiel de revenus importants font ressortir la nécessité d une communication accrue de la part de l industrie afin de renseigner les automobilistes canadiens au sujet des avantages d un entretien diligent et proactif de ces nouveaux produits. Évidemment, une promotion constante des bonnes habitudes d entretien préventif pour toutes les catégories de produits, anciennes et nouvelles, profitera à l industrie et tiendra les Canadiennes et les Canadiens en sécurité sur la route. En somme, cet examen de la situation actuelle et du potentiel du marché secondaire de l automobile au Canada révèle que ce marché recèle des revenus inexploités s élevant à plusieurs milliards de dollars, dont le total a augmenté au cours des dernières années. Les entreprises qui fournissent des services directement aux automobilistes sont la clé pour débloquer ces revenus supplémentaires pour la chaîne d approvisionnement du marché secondaire, car elles traitent tous les jours avec les propriétaires de véhicules canadiens. La capacité de déterminer quels sont les aspects d entretien négligés et de communiquer efficacement aux consommateurs les avantages d entretenir ces pièces ou systèmes de véhicules fera Association des industries de l automobile du Canada iv

9 beaucoup pour aider l industrie à réaliser tout son potentiel. Que ce soit au moyen de publicités ciblées pour le compte de fabricants de pièces ou de communications directes avec des clients dans une baie de service, la conversation et l éducation permettront de réaliser des revenus additionnels et d obtenir un parc automobile plus sécuritaire au Canada. Association des industries de l automobile du Canada v

10

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada

Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada www.bucksurveys.com Étude des tendances en matière de soins de santé au Canada Résultats 2011 Introduction: Faibles augmentations à tous les niveaux Depuis que Buck a lancé, en 2001, sa première Étude

Plus en détail

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE

Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 2006-2007 OBJECT DE L ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE Statistique Canada Centre canadien de la statistique juridique ENQUÊTE SUR L AIDE JURIDIQUE 26-27 Loi sur la statistique, L.R.C. 1985, c. S19 Confidentiel une fois rempli STC/CCJ-16-614; CCJS/55452-3 OBJECT

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013

Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats. Préparé par : QRI International Décembre 2013 Sondage de 2013 sur la rémunération des comptables professionnels Résultats Préparé par : QRI International Décembre 2013 Veuillez adresser vos questions à : Paul Long Responsable, Marketing et études

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca Le 8 juillet 2014 [TRADUCTION] Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca L honorable François Blais Ministère de l'emploi et de la Solidarité sociale 425, rue Saint-Amable 4e étage Québec (Québec) G1R 4Z1

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants.

Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 01 CONCOURS TREMPLIN 2014 1. Règlement obligatoire Sous réserve des lois applicables, ce règlement régit tous les aspects du concours Tremplin, et lie tous les participants. 2. Objectif du concours Le

Plus en détail

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002

CCRRA. Québec, le 4 juillet 2002 CCRRA Canadian Council of Insurance Regulators Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance Copie à: Mr. Michael Grist Chair, CCIR Committee on Streamlining and Harmonization Québec,

Plus en détail

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières

UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières UNIVERSITÉ D OTTAWA Ressources financières Guide sur l application des TAXES À LA CONSOMMATION (incluant la TVH pour la province de l Ontario en vigueur le 1 er juillet 2010) Mai 2010 Guide sur l application

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013

Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Dictionnaire de données de la Base de données du Système national d information sur l utilisation des médicaments prescrits, octobre 2013 Normes et soumission de données Notre vision De meilleures données

Plus en détail

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international

Niveau de scolarité et emploi : le Canada dans un contexte international N o 81-599-X au catalogue Issue n o 008 ISSN : 1709-8661 ISBN : 978-1-100-98615-9 Feuillet d information Indicateurs de l éducation au Niveau de scolarité et emploi : le dans un contexte international

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

S@voir.stat. Points saillants

S@voir.stat. Points saillants SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Bulletin S@voir.stat Mars 2014 Volume 14, numéro 2 Prochain bulletin S@voir.stat Le prochain numéro du bulletin portera sur les dépenses

Plus en détail

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes

Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Déclaration du Rapprochement annuel des soldes Directives et Guide explicatif des lignes General Insurance Statistical Agency/Agence statistique d'assurance générale 5160, rue Yonge, 17 e étage Toronto

Plus en détail

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3

Alberta. Ministère de la Santé et du Bien-être de l Alberta Régime d assurance maladie de l Alberta C. P. 1360, Station Main Edmonton, AB T5J 2N3 Alberta Afin de bénéficier de la couverture en matière de soins de santé de l Alberta, le résident doit demeurer physiquement en Alberta pendant au moins 183 jours au cours d une période de douze mois

Plus en détail

N o 84F0210X au catalogue. Naissances

N o 84F0210X au catalogue. Naissances N o 84F0210X au catalogue Naissances 2009 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services de Statistique

Plus en détail

Observation statistique

Observation statistique 2. APERÇU DES RÉSULTATS DU RENDEMENT Observation statistique s. Les résultats présentés dans ce rapport sont fondés sur des échantillons. Des échantillons distincts ont été sélectionnés pour chaque instance

Plus en détail

Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans

Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans Rapport Étude sur l expérience de déchéance des polices d assurance temporaire 10 ans Sous-commission sur l expérience en assurance-vie individuelle Janvier 2014 Document 214011 This document is available

Plus en détail

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D.

Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Annexe A Exigences par province ou territoire Agents et courtiers d assurances I.A.R.D. Document à joindre à la demande : Les non-résidents doivent joindre une attestation de droit de pratique de la BC

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS 1. INTRODUCTION La présente politique sur les déplacements énonce les objectifs, principes et procédures appliquées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau (la «Fondation»)

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

Re c h e r c h e e t É v a l u a t i o n

Re c h e r c h e e t É v a l u a t i o n Portrait d un processus d intégration D i f f i c u l t é s r e n c o n t r é e s e t r e s s o u r c e s m i s e s à p r o f i t p a r l e s n o u v e a u x a r r i v a n t s a u c o u r s d e s q u a

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

les bulletins de participation admissibles reçus dans chacune des régions décrites ci-après entre le

les bulletins de participation admissibles reçus dans chacune des régions décrites ci-après entre le Règlement Concours de Cooperators 2015 Prix en argent de 57 000 $ Aucun achat requis. Le concours commence le 1 er janvier 2015 à 0 h 1 s HNE et se termine le 31 décembre 2015 à 23 h 59 min 59 s HNE (la

Plus en détail

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014

Actif et dons. des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada SEPTEMBRE 2014 Actif et dons des fondations donatrices du Canada Introduction...1 Objet et structure du rapport...1 Les fondations au Canada...2 Fondations

Plus en détail

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête

CCi Study Rapport J.D. Power. Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête CCi Study Rapport J.D. Power Comportement du consommateur Étude J.D. Power : NAPA et les indépendants en tête Les ateliers indépendants doivent améliorer leurs aptitudes en communication puisque la compétition

Plus en détail

Impôt des particuliers 2014 1

Impôt des particuliers 2014 1 Impôt des particuliers 0 Impôt des particuliers 0 TABLEAU P QUÉBEC (0) TABLE D IMPÔT Revenu Impôt Taux Taux marginal imposable Fédéral Québec Total effectif Fédéral Québec Total $ $ $ $ 0 000 - - - 0,0

Plus en détail

Les entreprises de distribution de radiodiffusion

Les entreprises de distribution de radiodiffusion Les entreprises de distribution de radiodiffusion A) Ensemble du Canada Entreprises et abonnements D un bout à l autre du Canada, près de douze millions de foyers sont abonnés à un service de distribution

Plus en détail

L Enquête sur les véhicules au Canada. R a p p o r t s o m m a i r e

L Enquête sur les véhicules au Canada. R a p p o r t s o m m a i r e L Enquête sur les véhicules au Canada R a p p o r t s o m m a i r e mai 2007 La mosaïque numérique du Canada qui apparaît sur la page couverture est réalisée par Ressources naturelles Canada (Centre canadien

Plus en détail

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage

Gestionnaires. Parcoursd apprentissage Gestionnaires Parcoursd apprentissage V2 VOTRE PARTENAIRE EN APPRENTISSAGE L École de la fonction publique du Canada offre des produits d apprentissage et de formation qui contribuent au renouvellement

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau ORDRE DU JOUR Statistiques Difficultés Évaluation Rôles des intervenants Finances Mesures fiscales Exécution : planification

Plus en détail

Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire

Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Supplément d'information sur les activités d'assurance prêt hypothécaire PREMIER TRIMESTRE 31 mars 2014 Afin de compléter ses états financiers consolidés

Plus en détail

Exigences relatives aux titres Vie et Prestations du vivant

Exigences relatives aux titres Vie et Prestations du vivant Exigences relatives aux titres Vie et Prestations du vivant Lieu d établissement : ALBERTA ET COLOMBIE-BRITANNIQUE À qui sont Assurance vie Titulaire NN0283 (au niveau du ) ou NN0772 (au niveau de la couverture)

Plus en détail

Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal. Guide de l utilisateur

Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal. Guide de l utilisateur Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal Guide de l utilisateur Services de déclaration et de paiement d impôts de BMO Banque de Montréal Guide de l utilisateur Les Services

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Bonjour, Bienvenue dans l ère du divorce aux cheveux gris. Avril 2013. 30 avril Date limite pour produire votre déclaration de revenus de 2012

Bonjour, Bienvenue dans l ère du divorce aux cheveux gris. Avril 2013. 30 avril Date limite pour produire votre déclaration de revenus de 2012 Avril 2013 Bonjour, 30 avril Date limite pour produire votre déclaration de revenus de 2012 Avec le printemps vient comme un goût de liberté et ceux qui voudront en profiter pour s acheter une première

Plus en détail

Marché mondial de l automobile

Marché mondial de l automobile Carlos Gomes 1..73 carlos.gomes@scotiabank.com En route vers des ventes mondiales records en 1 Les marchés développés mènent le bal Les ventes mondiales de voitures ont progressé de % pendant le premier

Plus en détail

Enquête nationale auprès des apprentis de 2007. Motivation pour s inscrire à un programme d apprentissage

Enquête nationale auprès des apprentis de 2007. Motivation pour s inscrire à un programme d apprentissage Enquête nationale auprès des apprentis de 2007 Motivation pour s inscrire à un programme d apprentissage Conseil canadien des directeurs de l apprentissage Avril 2010 Le Conseil canadien des directeurs

Plus en détail

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au

Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université. Version finale. Présentée au Étude comparative sur les salaires et les échelles salariales des professeurs d université Version finale Présentée au Syndicat général des professeurs et professeures de l Université de Montréal (SGPUM)

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU

LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU LE GRAND ÉCART L INÉGALITÉ DE LA REDISTRIBUTION DES BÉNÉFICES PROVENANT DU FRACTIONNEMENT DU REVENU RÉSUMÉ Une étude de Tristat Resources commandée par l Institut Broadbent démontre que la majorité des

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

Centrale des caisses de crédit du Canada

Centrale des caisses de crédit du Canada Centrale des caisses de crédit du Canada Mémoire au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Martha Durdin, présidente et chef de la direction Le mercredi 6 août 2014 Tout le contenu du

Plus en détail

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite?

Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Les Québécois sont-ils prêts pour la retraite? Ce que les faits nous révèlent Le 20 novembre 2014 CONFIDENTIEL ET EXCLUSIF Il est formellement interdit d utiliser ce matériel sans l autorisation expresse

Plus en détail

Avis de consultation de télécom CRTC 2014-604

Avis de consultation de télécom CRTC 2014-604 Avis de consultation de télécom CRTC 2014-604 Version PDF Ottawa, le 20 novembre 2014 Numéro de dossier : 8690-C12-201411868 Instance de justification Date limite de dépôt des interventions : 8 janvier

Plus en détail

Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale

Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale Les congés de maladie dans la fonction publique fédérale Lorsque les premières dispositions sur les congés de maladie dans la fonction publique ont été introduites dans les conventions collectives, l article

Plus en détail

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage

Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Examen des exigences relatives aux cartes prépayées Document de consultation publique et sondage Cette initiative fait partie du plan quinquennal du Manitoba pour une meilleure protection du consommateur.

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Le 31 janvier 2008 Depuis 1901 Since 1901 24, rue Clarence Ottawa

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 DANS L AFFAIRE DE

VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 DANS L AFFAIRE DE VU LA LOI SUR LES VALEURS MOBILIÈRES, L.N.-B. 2004, ch. S-5.5 ET DANS L AFFAIRE DE MAITLAND CAPITAL LTD., AL GROSSMAN, HANOCH ULFAN, STEVE LANYS, JACK TRAVIN, LEONARD WADDINGHAM, SAUL MESSINGER et KIM

Plus en détail

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek

En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Octobre 2014 En bonne compagnie : conserver les revenus de placement dans votre société par Jamie Golombek Les revenus de placement gagnés au sein de votre société sont imposés en fonction du type de revenu

Plus en détail

Nouvelles et opinions

Nouvelles et opinions Publications Nouvelles et opinions Volume 12 numéro 3 Mars 2015 Dans ce numéro 1 Modifications au règlement fédéral sur les pensions 3 La baisse de la solvabilité des régimes de retraite pourrait avoir

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics

Intégrez la puissance du. «Où» dans votre entreprise. Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Intégrez la puissance du «Où» dans votre entreprise Obtenez de meilleurs résultats grâce à Esri Location Analytics Quand la question est «Quoi», la réponse est «Où» Dans le contexte actuel d explosion

Plus en détail

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007 Ottawa, le 6 juillet 2007 MÉMORANDUM D17-1-22 En résumé DÉCLARATION EN DÉTAIL DE LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE, DE LA TAXE DE VENTE PROVINCIALE, DE LA TAXE PROVINCIALE SUR LE TABAC ET DE LA MAJORATION OU

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 15 Vol. 12.2 6 juillet 15 L enquête menée cet été laisse entrevoir des perspectives divergentes selon les régions. En effet,

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

www.pwc.com/ca/retail Prendre la mesure Étude comparative sur le commerce de détail

www.pwc.com/ca/retail Prendre la mesure Étude comparative sur le commerce de détail www.pwc.com/ca/retail Prendre la mesure Étude comparative sur le commerce de détail Étude comparative sur le commerce de détail Le groupe Conseils de PwC, en partenariat avec le Conseil canadien du commerce

Plus en détail

LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation

LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation Wendy Pyper Prendre du retard dans ses paiements LE NIVEAU ÉLEVÉ DE LA DETTE à la consommation au Canada a suscité un certain nombre de préoccupations. En octobre 2001, quelque 44 millions de cartes de

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients

CHAPITRE 4. Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients CHAPITRE 4 Les soins de la vue dans le secteur privé : l innovation au service des patients Au Canada, ce sont des professionnels œuvrant essentiellement au sein de cabinets privés qui s occupent de fournir

Plus en détail

Est-ce la fin de l aide financière aux études fondée sur les besoins au Canada?

Est-ce la fin de l aide financière aux études fondée sur les besoins au Canada? Est-ce la fin de l aide financière aux études fondée sur les besoins au Canada? Préparé pour Association canadienne des responsables de l'aide financière aux étudiants (ACRAFE) par Sean Junor et Alex Usher

Plus en détail

Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude

Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Protégez votre dossier de crédit : comment faire corriger les erreurs et repérer les signes de fraude Votre dossier de crédit est un document important pour

Plus en détail

Coordonnées de l administrateur SEDI

Coordonnées de l administrateur SEDI Coordonnées de l administrateur SEDI Pour des problèmes techniques tels que : réinitialisation du mot de passe réinitialisation de la clé d accès messages d erreur Pour des questions ayant trait à l inscription

Plus en détail

PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER. Prêts et hypothèques

PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER. Prêts et hypothèques PRÊTS SUR SALAIRE : UN MOYEN TRÈS CHER D EMPRUNTER Prêts et hypothèques Table des matières Qu est-ce qu un prêt sur salaire? 1 Comment fonctionne un prêt sur salaire? 1 Combien coûtent les prêts sur salaire

Plus en détail

Réglementation des jeux de casino

Réglementation des jeux de casino Chapitre 4 Section 4.01 Commission des alcools et des jeux de l Ontario Réglementation des jeux de casino Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.01 du Rapport annuel 2010 Contexte

Plus en détail

Servez-les bien ou vous les perdrez. Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne

Servez-les bien ou vous les perdrez. Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne Servez-les bien ou vous les perdrez Les clients des compagnies d assurance canadiennes en attendent plus de leur assureur en ligne Le secteur canadien de l assurance multirisque est en train de subir des

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête de l été 214 Vol. 11.2 7 juillet 214 L enquête menée cet été fait encore ressortir des signes encourageants en ce qui concerne les perspectives

Plus en détail

Contribution économique du secteur culturel aux économies provinciales du Canada

Contribution économique du secteur culturel aux économies provinciales du Canada N o 81-595-MIF au catalogue N o 037 ISSN: 1711-8328 ISBN: 0-662-71043-6 Documents de recherche Culture, tourisme et Centre de la statistique de l éducation Contribution économique du secteur culturel aux

Plus en détail

Coût des opérations bancaires

Coût des opérations bancaires Bureau de la consommation Coût des opérations bancaires Coût des opérations bancaires On peut obtenir cette publication sur demande en médias substituts. Communiquer avec le Centre de diffusion de l information

Plus en détail

Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario

Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Groupe de travail antifraude de l assurance-automobile de l Ontario Examen préliminaire du rapport de KPMG daté du 13 juin 2012 24 juillet 2012 Auteur : M. Liam M. McFarlane Ernst & Young s.r.l. Services

Plus en détail

Les points névralgiques de l aide financière aux études

Les points névralgiques de l aide financière aux études Les points névralgiques de l aide financière aux études exploration des données de l enquête «Joindre les deux bouts» MARS 2004 Les points névralgiques de l aide financière aux études exploration des

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES

RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES RESPONSABILITÉ CIVILE DE L OCCUPANT LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS ET CHUTES ASSURANCE ENTREPRISE PARCOUREZ IBC.CA LES GLISSEMENTS, TRÉBUCHEMENTS, ET CHUTES donnent lieu à certaines des réclamations en

Plus en détail

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de

En 1999, on dénombrait 3,6 millions de Non-syndiqués assujettis à une convention collective Ernest B. Akyeampong En 1999, on dénombrait 3,6 millions de travailleurs syndiqués au Canada. On comptait en outre plus d un quart de million d employés

Plus en détail

2015 RDÉE Canada ENTRE LES PROVINCES, LES TERRITOIRES ET LES RÉGIONS POUR LES ENTREPRISES FRANCOPHONES ET ACADIENNES

2015 RDÉE Canada ENTRE LES PROVINCES, LES TERRITOIRES ET LES RÉGIONS POUR LES ENTREPRISES FRANCOPHONES ET ACADIENNES 2015 RDÉE Canada ENTRE LES PROVINCES, LES TERRITOIRES ET LES RÉGIONS POUR LES ENTREPRISES FRANCOPHONES ET ACADIENNES ISBN : 9780994044488 Remerciements Le RDÉE Canada tient à remercier chaleureusement

Plus en détail

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014

SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 1 SONDAGE NATIONAL DES MÉDECINS 2014 Document d information Le 2 décembre 2014. Le Sondage national des médecins est un important projet de recherche continu qui permet de recueillir les opinions de médecins,

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures

Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures mesrst.gouv.qc.ca Cahier thématique L accessibilité et la participation aux études supérieures Mise en contexte 1 Où en sommes-nous?

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Rentes immédiates à prime unique (RIPU)

Rentes immédiates à prime unique (RIPU) Transamerica VIE CANaDA Rentes immédiates à prime unique (RIPU) Réservé aux conseillers L une des craintes les plus fortes de vos clients est de voir leur épargne-retraite s épuiser pendant leur retraite.

Plus en détail

LES PRATIQUES COMMERCIALES DANS LE SECTEUR DU COURTAGE EN ASSURANCE DE DOMMAGES AU QUÉBEC

LES PRATIQUES COMMERCIALES DANS LE SECTEUR DU COURTAGE EN ASSURANCE DE DOMMAGES AU QUÉBEC LES PRATIQUES COMMERCIALES DANS LE SECTEUR DU COURTAGE EN ASSURANCE DE DOMMAGES AU QUÉBEC Constats à la suite de l analyse des questionnaires envoyés aux cabinets de courtage et aux assureurs en assurance

Plus en détail

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est

Date de diffusion publique : lundi 15 décembre 2008, 6h00 heure normale de l Est Suite à la récente crise constitutionnelle, un nouveau sondage démontre que les Canadiens manquent de connaissances élémentaires sur le système parlementaire canadien La moitié des Canadiens (51%) croient

Plus en détail

RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS. Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés

RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS. Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés Rapport sur le sondage des intervenants janvier 2015 Table des matières 1. Points saillants 3

Plus en détail

Actuariat I ACT2121. septième séance. Arthur Charpentier. Automne 2012. charpentier.arthur@uqam.ca. http ://freakonometrics.blog.free.

Actuariat I ACT2121. septième séance. Arthur Charpentier. Automne 2012. charpentier.arthur@uqam.ca. http ://freakonometrics.blog.free. Actuariat I ACT2121 septième séance Arthur Charpentier charpentier.arthur@uqam.ca http ://freakonometrics.blog.free.fr/ Automne 2012 1 Exercice 1 En analysant le temps d attente X avant un certain événement

Plus en détail

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada

Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada POLITIQUE DE L AMC Énoncé de position sur les pénuries de médicaments d ordonnance au Canada Les pénuries de plus en plus graves de médicaments d ordonnance des dernières années et les ruptures de stocks

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Analytique prévisionnelle des projets. Votre projet sera-t-il gagnant?

Analytique prévisionnelle des projets. Votre projet sera-t-il gagnant? Analytique prévisionnelle des projets Votre projet sera-t-il gagnant? Table des matières Une nouvelle démarche pour réduire les risques liés à un projet... 1 Analyse comparative de projets gagnants...

Plus en détail

Réalisation. Diffusion

Réalisation. Diffusion Édition 2004 Édition 2004 Réalisation Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et des changements climatiques, ministère

Plus en détail