Marché des céréales CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. FAITS SAILLANTS ESTIMATIONS MONDIALES. GMR août 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Marché des céréales CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int FAITS SAILLANTS ESTIMATIONS MONDIALES. GMR 458 27 août 2015"

Transcription

1 Rapport GMR août 2015 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES Marché des céréales FAITS SAILLANTS A millions de tonnes, les prévisions de production mondiale toutes céréales confondues (blé et céréales secondaires) sont majorées de 18 millions de tonnes d'un mois sur l'autre, mais elles affichent tout de même un repli de 1 % par rapport au record de l'an dernier. Si la majeure partie de la hausse de ce mois-ci est liée à des récoltes de blé et d'orge plus grosses que prévu dans la CEI et l'ue, les projections pour le sorgho et le maïs aux Etats-Unis sont aussi relevées par rapport à juillet. Suite à des rapports faisant état de dégâts dus à la sécheresse plus graves que prévu, les estimations pour le maïs dans l'ue et l'ukraine et pour le blé de printemps au Canada sont abaissées par rapport au mois dernier. La consommation mondiale est estimée faire 7 millions de tonnes de plus qu'en juillet, à millions, avec une utilisation pour l'alimentation humaine, l'alimentation animale et la transformation industrielle qui devrait atteindre de nouveaux records. Les stocks d'ouverture sont jugés plus gros qu'avant et, comme toute l augmentation des approvisionnements n'est pas absorbée par un accroissement de la demande, les projections de stocks de report mondiaux sont relevées de 12 millions de tonnes, à 447 millions de tonnes, en hausse de près de 1 % d'une année sur l'autre. Pour traduire des hausses dans le cas du maïs et du sorgho, les échanges mondiaux de céréales sont estimés faire 2 millions de tonnes de plus que le mois dernier. Toutefois, comme les importations de blé et d'orge ralentissent, le total des expéditions de céréales pourrait reculer de 2 % d'une année sur l'autre. A 479 millions de tonnes, les projections de production mondiale de riz en 2015/16 sont rognées mais devraient plus ou moins égaler le record de l'année précédente. Les stocks d'ouverture sont rehaussés par rapport à juillet et, comme l'utilisation totale est inchangée, l'agrégat des stocks de report est majoré de 0,9 million de tonnes à 96,9 millions. Néanmoins, ce chiffre représentera tout de même un repli de 9 % d'une année sur l'autre et le plus petit résultat en six campagnes, principalement du fait d'une chute chez les principaux exportateurs. A 42 millions de tonnes, les échanges mondiaux sont jugés rester élevés en 2016 du fait de la demande émanant des acheteurs d'afrique et d'asie. Pour traduire une amélioration aux Etats-Unis, la projection de production mondiale de soja en 2015/16 est relevée d'environ 2 millions de tonnes, à 318 millions, à peine moins que le record de l'année précédente. Toutefois, du fait d'une réduction des stocks d'ouverture et d'une hausse des prévisions d'utilisation totale, le cumul des stocks de fin de campagne est placé en repli de près de 4 millions de tonnes par rapport à juillet, mais tout de même en légère hausse d'une année sur l'autre pour établir un nouveau record. Les échanges sont légèrement relevés à un nouveau pic de 125 millions de tonnes, mais les perspectives sont hypothétiques compte tenu des inquiétudes économiques renouvelées en Chine, le plus gros acheteur au monde. Du fait des pressions exercées par des perspectives de récolte globalement favorables conjuguées à des soucis liés à l'économie mondiale, l'indice des céréales et des oléagineux du CIC (GOI) a perdu 5 % d'un mois sur l'autre. ESTIMATIONS MONDIALES 11/12 13/14 14/15 est. 15/16 prev. millions de tonnes TOUTES CEREALES a) Production Echanges Consommation Stocks de report var. année/l'autre Princ. exportateurs b) BLE Production Echanges Consommation Stocks de report var. année/l'autre Princ. exportateurs b) MAIS Production Echanges Consommation Stocks de report var. année/l'autre Princ. exportateurs c) /12 13/14 14/15 15/16 est. prév. proj. millions de tonnes (base riz blanchi) RIZ Production Echanges Consommation Stocks de report var. année/l'autre Princ. exportateurs d) millions de tonnes SOJA Production Echanges Consommation Stocks de report var. année/l'autre Princ. exportateurs e) Les chiffres ayant été arrondis, les totaux peuvent ne pas tomber juste a) Blé et céréales secondaires b) Argentine, Australie, Canada, Etats-Unis, Kazakhstan, Russie, Ukraine, Union européenne c) Argentine, Brésil, Etats-Unis, Ukraine d) Etats-Unis, Inde, Pakistan, Thaïlande, Viet Nam e) Argentine, Brésil, Etats-Unis IGC GRAINS & OILSEEDS INDEX (GOI) Voir :http://www.igc.int/grainsupdate/igc_goi.xlsb range

2 GMR août 2015 CIC VUE D ENSEMBLE Principalement pour traduire les attentes d'une récolte réduite de maïs en 2015/16, la production mondiale de céréales devrait chuter de 1 % d'une année sur l'autre. Suite aux révisions à la hausse ce mois-ci, les moissons de blé et d'orge sont jugées plus ou moins stationnaires d'une année sur l'autre. Malgré une légère contraction des stocks de report de maïs, les stocks mondiaux de céréales sont estimés à 447 millions de tonnes, leur plus haut niveau en 29 ans. Les échanges de céréales vont probablement rester très supérieurs aux moyennes récentes mais, sous l'effet d'un repli des ventes de blé et d'orge, les volumes globaux pourraient reculer de 2 % d'une année sur l'autre. Les échanges mondiaux de riz devraient rester historiquement élevés en 2016, la Chine étant une fois de plus le plus gros acheteur en raison des fortes primes entre les prix intérieurs et les prix à l'exportation. Les stocks de report mondiaux de soja devraient se hisser à un nouveau pic car l'accumulation aux Etats-Unis fait plus qu'absorber les replis ailleurs, y compris en Argentine et au Brésil. Toutes céréales : Résumé de l offre et la demande 12/13 13/14 14/15 15/16 y/y (est.) (f'cast) change Opening stocks % Production 1,795 2,006 2,015 1, % Total supply 2,154 2,343 2,422 2, % Total use 1,818 1,936 1,977 1, % of which: Food % Feed % Industrial % Closing stocks % major exporters a) % Trade (Jul/Jun) % a) Argentine, Australie, Canada, Etats-Unis, Kazakhstan, Russie, Ukraine, Union européenne La production mondiale toutes céréales confondues (blé et céréales secondaires) est estimée être en léger repli d'une année sur l'autre. Bien que la production de sorgho atteigne son plus haut niveau en près de 20 ans, et même si les moissons de blé, d'orge et d'avoine ne devraient guère changer, des réductions aussi bien en superficies qu'en rendements devraient se traduire par une contraction de 3 % de la moisson mondiale de maïs. Avec des stocks de report volumineux issus de la campagne précédente, le total de l'offre devrait augmenter d'environ 10 millions de tonnes pour atteindre un nouveau record absolu. La consommation mondiale devrait croître légèrement, mais la croissance est moins prononcée par rapport aux moyennes récentes. À la différence de ces dernières années, la hausse de la demande en 2015/16 devrait être principalement impulsée par la croissance des besoins pour l'alimentation humaine. Si l'utilisation pour l'alimentation animale va elle aussi augmenter, et rester à des niveaux très élevés, des récoltes plus petites vont probablement brider l'utilisation dans l'ue et aux Etats-Unis. Les stocks mondiaux de clôture de céréales en 2015/16 (cumul des campagnes locales respectives de commercialisation) sont désormais placés à 447 millions de tonnes, en légère hausse d'une année sur l'autre. Si les stocks de report de blé, d'orge, de sorgho m t et d'avoine devraient augmenter, les inventaires de maïs sont estimés fléchir légèrement par rapport aux niveaux de l'an dernier. Les échanges au cours de l exercice prenant fin en juin 2016 sont estimés afficher un repli de 2 % d'une année sur l'autre. Comme la Chine a récemment été un importateur important d'aliments pour animaux, y compris du sorgho, de l'orge et des drèches de distillerie, les opérateurs craignent tout changement éventuel des mécanismes de soutien de l'etat, qui pourrait modifier la structure des achats. La production mondiale de riz en 2015/16 est estimée égaler plus ou moins le record de l'an dernier, même si les perspectives restent provisoires, notamment du fait des inquiétudes persistantes liées aux conditions météorologiques. Comme la croissance démographique devrait appuyer un nouvel essor de l'utilisation, les inventaires mondiaux de fin de campagne sont projetés en repli de 9 %, à 96,9 millions de tonnes le plus petit niveau en six ans qui s explique presque entièrement par une contraction chez les principaux exportateurs. Les échanges mondiaux sont jugés rester élevés en 2016 du fait de la demande émanant des acheteurs d'afrique et d'asie. Les volumes en Thaïlande devraient dépasser ceux de l'inde tandis qu'elle retrouve sa place de plus gros exportateur au monde. En supposant des récoltes exceptionnelles chez les principaux producteurs, la production mondiale de soja en 2015/16 est jugée ne baisser que légèrement par rapport au record de l'an dernier, principalement du fait de rendements réduits. Si la consommation va probablement continuer de croître, à un taux toutefois ralenti, les stocks de report mondiaux sont estimés afficher un modeste essor d'une année sur l'autre. Sur le total, les stocks des principaux exportateurs devraient afficher une hausse de 16 % d'une année sur l'autre car une accumulation aux Etats-Unis fait plus qu'absorber les replis en Argentine et au Brésil. Les échanges vont probablement augmenter légèrement, à 125 millions de tonnes, du fait de la croissance de la demande émanant du gigantesque secteur de l'alimentation animale en Chine, mais l avenir est très incertain du fait des craintes de plus en plus fortes à propos des perspectives économiques. Du fait de récoltes décevantes dans l'ue et au Canada, la production mondiale de colza/canola en 2015/16 est estimée reculer de 9 % d'une année sur l'autre. RESUME DU MARCHE Après avoir d'abord marqué des gains début août, les valeurs mondiales des céréales et des oléagineux ont dans l'ensemble perdu du terrain depuis, sous l'effet des pertes du soja et du blé face aux perspectives d une offre exceptionnelle. Plus récemment, les marchés extérieurs ont pesé sur les cours, les craintes associées à la croissance économique mondiale venant exacerber le sentiment baissier. Le GOI du CIC a perdu 5 % au fil du mois. Indice des prix des céréales et des oléagineux (GOI) du CIC* GMR 458 Change** y/y change IGC GOI % % Wheat sub-index % % Maize sub-index % - 7.4% Barley sub-index % % Rice sub-index % % Soyabeans sub-index % % *Jan 0=100, **Changement par rapport au GMR 457 2

3 CIC GMR août Blé : Sous-indice du GOI Le sous-indice riz du GOI du CIC a affiché une perte nette de quelque 3 % depuis la fin de juillet car une concurrence ferme entre les exportateurs pour des transactions clairsemées, conjuguée à des mouvements monétaires, a pesé sur les cours. Les cotations pour du riz à 5 % de brisures en Thaïlande sont tombées à leur plus bas niveau depuis novembre Soja : Sous-indice du GOI range Les valeurs mondiales à l'exportation du blé ont été comprimées par les pressions saisonnières de la moisson et par les attentes croissantes d'une récolte mondiale record. Une demande internationale limitée a conforté le sentiment baissier, le sousindice blé du GOI du CIC perdant environ 4 % d'un mois sur l'autre Maïs : Sous-indice du GOI range 120 Axé sur des replis aux Etats-Unis, le sous-indice soja du GOI du CIC a affiché un recul net de près de 7 % car la perspective d'une offre mondiale volumineuse a pesé sur les cours. Venant exacerber la physionomie baissière, on a remarqué les signes d'un ralentissement de la croissance économique en Chine et les inquiétudes associées à propos des perspectives de la demande à l'importation. Les replis en Amérique du Sud, notamment au Brésil, ont été plafonnés par la fermeté de l'intérêt acheteur range 120 Les valeurs mondiales moyennes du maïs ont été légèrement plus faibles durant le mois. Si les fondamentaux et les influences extérieures ont été généralement baissières, des inquiétudes à propos du potentiel de rendement dans le Midwest américain ont apporté un certain soutien. En Amérique du Sud, au contraire, les valeurs ont été légèrement plus faibles, étayées par une demande robuste à l'exportation, notamment au Brésil Riz : Sous-indice du GOI range 120 Une analyse plus détaillée, y compris les prix fob à l'exportation exprimés en dollars des Etats-Unis, et des commentaires sur les autres marchés des céréales et oléagineux sont repris dans ce rapport. Blé 4 Durum 8 Maïs 9 Orge 12 Autres céréales secondaires 15 Riz Oléagineux 23 Taux de fret maritime 30 Politiques nationales et autres développements 31 Gros plan sur le marché/rubriques spéciales Maïs : Point sur les politiques de soutien des prix en Chine 10 Récents gros achats de riz par la Chine 20 Riz : Point sur la saison de mousson 21 Soja : Perspectives de production 2015/16 au Brésil 25 Colza: Perspectives prov. pour la récolte 2016/17 en Ukraine 29 Mises à jour trimestrielles (version pdf uniquement) Usages industriels de céréales Echanges mondiaux de farine de blé Tableaux 33 IGC 2015 SOMMAIRE DU GMR 3

4 SUPPLY & DEMAND: TOTAL GRAINS # Million tons Opening Production Imports Total Use Exports Closing stocks supply Food Industrial Feed Total a) stocks TOTAL GRAINS Argentina ** 2013/ /15 est /16 f'cast (49.1) (57.2) (12.7) (21.5) (28.8) (6.9) Australia ** 2013/ /15 est /16 f'cast (6.1) (37.8) (7.9) (12.0) (25.8) (6.1) Canada EU* 2013/ /15 est /16 f'cast (50.9) (61.9) (18.2) (29.1) (26.0) 2013/ /15 est /16 f'cast (30.1) (305.8) (18.3) (354.2) (36.4) (163.1) (278.1) (46.1) (30.0) Kazakhstan 2013/ /15 est /16 f'cast (3.1) (16.5) (19.8) (4.0) (9.0) (3.9) Russia Ukraine USA 2013/ /15 est /16 f'cast (11.5) (92.6) (0.8) (104.9) (16.3) (35.2) (67.9) (28.9) (8.1) 2013/ /15 est /16 f'cast (8.2) (54.9) (63.2) (7.1) (15.2) (27.2) (29.8) (6.2) 2013/ /15 est /16 f'cast (68.6) (408.6) (6.8) (484.1) (165.5) (138.8) (339.8) (62.4) MAJOR EXPORTERS b) 2013/ , , /15 est , , /16 f'cast , , (145.5) (1016.2) (27.5) (1189.2) (132.7) (217.3) (395.1) (784.6) (274.2) (130.5) China India 2013/ /15 est /16 f'cast (158.8) (360.7) (20.9) (540.4) (181.8) (363.4) (175.8) 2013/ /15 est /16 f'cast (0.8) (152.3) (13.5) WORLD TOTAL c) c) 2013/ , , , /15 est , , , /16 f'cast , , , (443.7) (1969.5) (311.9) (2413.3) (661.7) (325.9) (868.7) (1978.2) (311.9) (435.1)

5 SUPPLY & DEMAND: ALL WHEAT # Million tons Opening Production Imports Total Use Exports Closing stocks d) supply Food Industrial Feed Total a) d) stocks WHEAT Argentina (Dec/Nov) 2013/ /15 est /16 f'cast (12.5) (16.6) (7.0) (4.1) Australia (Oct/Sep) 2013/ /15 est /16 f'cast (5.5) (31.0) (5.5) Canada (Aug/Jul) 2013/ /15 est /16 f'cast (28.0) (34.7) (21.0) EU* (Jul/Jun) 2013/ /15 est /16 f'cast (13.6) (148.5) (5.2) (167.3) (10.8) (49.5) (121.6) (31.8) (13.9) of which common wheat 2013/ /15 est /16 f'cast (13.1) (140.6) (3.4) (157.1) (10.8) (49.5) (114.0) (29.6) (13.5) Kazakhstan (Jul/Jun) 2013/ /15 est /16 f'cast (2.5) (13.5) (16.2) (3.4) Russia (Jul/Jun) 2013/ /15 est /16 f'cast (7.8) (55.0) (0.5) (63.3) (14.0) (36.5) (21.4) (5.3) Ukraine (Jul/Jun) 2013/ /15 est /16 f'cast (4.6) (22.0) (26.6) (5.7) (4.1) (12.2) (10.4) (4.0) USA (Jun/May) 2013/ /15 est /16 f'cast (3.5) (82.5) (5.5) (33.8) (25.2) (23.6) MAJOR EXPORTERS b) 2013/ /15 est /16 f'cast (65.2) (363.5) (438.1) (14.3) (84.0) (232.2) (141.7) (64.3) China (Jul/Jun) 2013/ /15 est /16 f'cast (64.6) (193.9) (71.9) India (Apr/Mar) 2013/ /15 est /16 f'cast (17.3) (0.8) (107.1) (11.2) WORLD TOTAL e) e) 2013/ /15 est /16 f'cast (201.9) (710.3) (149.7) (912.2) (483.8) (22.0) (138.9) (711.5) (149.7) (.7)

6 SUPPLY & DEMAND: MAIZE # Million tons Opening Production Imports Total Use Exports Closing stocks supply Food Industrial Feed Total a) stocks MAIZE Argentina (Mar/Feb) 2013/ /15 est /16 f'cast /17 f'cast (28.0) (31.8) (9.8) (12.7) (16.5) (2.6) Brazil (Mar/Feb) 2013/ /15 est /16 f'cast /17 f'cast (15.7) (94.2) (22.0) (14.9) EU* (Oct/Sep) 2013/ /15 est /16 f'cast (7.0) (66.9) (12.7) (86.6) (56.0) (77.1) (3.0) (6.5) South Africa (May/Apr) 2013/ /15 est /16 f'cast /17 f'cast Ukraine (Oct/Sep) 2013/ /15 est /16 f'cast (2.7) (25.0) (27.7) (7.6) (9.2) (17.0) (1.5) USA (Sep/Aug) f) 2013/ /15 est /16 f'cast (45.2) (332.0) (0.6) (377.8) (161.5) (128.0) (295.3) (36.1) China (Oct/Sep) 2013/ /15 est /16 f'cast (91.0) (225.0) (319.0) (101.0) Japan (Oct/Sep) 2013/ /15 est /16 f'cast (15.0) (15.5) (10.4) (15.0) WORLD TOTAL g) g) 2013/ /15 est , /16 f'cast (201.2) (966.0) (123.1) (1167.2) (105.6) (266.0) (565.3) (972.2) (123.1) (194.9) # IGC estimates. May differ from official estimates shown elsewhere in this report. ** Years shown for southern hemisphere countries include following marketing years for maize and sorghum. For example, for Argentina, the "2013/14" year includes the 2013/14 (Dec/Nov) local marketing year for wheat and the 2014/15 (Mar/Feb) marketing year for maize. a) Including seed and waste. f) Includes residual. b) Argentina, Australia, Canada, EU, Kazakhstan, g) IGC July/June trade Russia, Ukraine, United States h) Excludes trade in malt c) Includes trade in malt. Totals may not sum due to rounding. d) Including estimated trade in secondary products Figures in brackets represent the previous estimate. e) IGC July/June trade: excluding trade in secondary products

7 SUPPLY & DEMAND: ALL RICE # Million tons (milled basis) Opening Production Imports Total Total Exports Closing stocks supply use a) stocks India (Oct/Sep) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (15.0) (119.1) (10.3) Pakistan (Nov/Oct) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj Thailand (Jan/Dec) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (9.2) (27.7) (11.5) (11.0) (5.2) USA (Aug/Jul) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (6.6) (3.5) (1.2) Vietnam (Jan/Dec) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (2.4) (28.3) (30.9) (2.5) Total 5 leading exporters b) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (29.2) (163.9) (194.4) (140.4) (33.7) (20.3) Bangladesh (Jul/Jun) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj China (Jan/Dec) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (4.2) (201.4) (149.0) Indonesia (Jan/Dec) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj Philippines (Jul/Jun) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj WORLD TOTAL 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (104.6) (479.8) (41.8) (584.4) (488.5) (41.8) (96.0) # IGC estimates. May differ from official estimates shown elsewhere in the report. a) Including seed and waste. b) India, Pakistan, Thailand, United States, Vietnam. Totals may not sum due to rounding. Figures in brackets represent the previous estimate.

8 SUPPLY & DEMAND: SOYABEANS # Million tons Opening Production Imports Total Use Exports Closing stocks supply Food Feed Crush Total a) stocks SOYABEANS Argentina (Apr/Mar) 2014/15 est /16 f'cast /17 proj (13.6) (70.6) (44.6) (47.9) (13.9) Brazil (Feb/Jan) 2014/15 est /16 f'cast /17 proj (6.8) (104.9) (50.5) (7.0) USA (Sep/Aug) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (6.9) (103.7) (111.4) (48.9) (52.4) (48.3) (10.7) Total 3 major exporters b) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (27.3) (258.7) (286.8) (136.4) (147.7) (107.6) (31.6) Canada (Sep/Aug) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj Ukraine (Sep/Aug) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj Paraguay (Mar/Feb) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj China (Oct/Sep) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (11.6) (78.0) (100.5) (76.2) (90.1) (10.3) EU* (Oct/Sep) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (13.2) (15.4) (13.7) (14.6) India (Oct/Sep) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj Japan (Oct/Sep) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj WORLD TOTAL c) c) 2013/14 est /15 f'cast /16 proj (45.7) (316.0) (123.5) (361.7) (276.6) (314.1) (123.5) (47.7) # IGC estimates. May differ from official estimates shown elsewhere in the report. a) Including seed and waste. b) Argentina, Brazil, USA c) IGC October/September trade Totals may not sum due to rounding Figures in brackets represent the previous estimate.

9 Dates des prochains rapports GMR No septembre octobre novembre 2015 Publications du Conseil Abonnements annuels : toutes les publications sont disponibles en 4 langues (sauf indications contraires) 1. Rapport sur le marché des céréales En ligne 600 / US$930 / 710 En ligne et sur papier 700 / US$1,085 / Indicateurs du marché des céréales (GMI), hebdomadaires En ligne 500 / $775 / GMRPLUS (GMR, GMI et mises à jour du site web) En ligne* 875 / $1,360 / 1, Statistiques mondiales des céréales En ligne 300 /$465 / 355 annuel 5. Expéditions de céréales, annuel En ligne 300 / $465 / Taux de fret maritime hebdomadaire En ligne 500 / $775 / Rapport sur l exercice En ligne gratis / gratis / gratis sur papier 100 / US$155 / Service de données personnalisé prix sur demande Forfait abonné : GMRPLUS, 4 & 5 En ligne* 1,000 / $1,550 / 1,180 GMRPLUS, 4, 5 & 6 En ligne* 1,400 / $2,170 / 1,650 Une copie GMR 100 / US$165 / 120 Notes: *Le GMR peut être fourni en version imprimée moyennant un abonnement annuel supplémentaire de 100/$155/ 120. Licences pour un seul utilisateur uniquement. Pour des tarifs société ou multi-utilisateurs, nous contacter. Conseil international des céréales 1 Canada Square, Canary Wharf Londres E14 5AE, Angleterre Tel : +44 (0) Fax : +44 (0)

Marché des céréales. Rapport FAITS SAILLANTS CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int WORLD ESTIMATES. GMR 462 21 janvier 2016.

Marché des céréales. Rapport FAITS SAILLANTS CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES. www.igc.int WORLD ESTIMATES. GMR 462 21 janvier 2016. Rapport GMR 462 21 janvier 2016 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES www.igc.int Marché des céréales FAITS SAILLANTS Les prévisions de production mondiale toutes céréales confondues (blé et céréales secondaires)

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Février 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, 18 février 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION

Plus en détail

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011

10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 10. Production et commerce mondial en céréales en 2010/2011 Ph. Burny 1 2 1 Production céréalière mondiale...2 1.1 Production mondiale de céréales en 2010/2011... 2 1.2 Production mondiale de froment en

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi

République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi République du Sénégal Un Peuple-Un But-Une foi N MEF/DPEE/DSC MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Dakar, mars 2015 DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE

Plus en détail

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse

Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café chutent, la production brésilienne estimée en baisse Les prix du café continuent d'enregistrer une chute progressive pendant que les spéculations sur la récolte brésilienne de 2015/16

Plus en détail

Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue

Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue F Rapport sur le marché du café Mars 2015 Le marché du café s établi à un niveau inférieur mais la demande reste soutenue En mars 2015, le marché du café a chuté pour le cinquième mois consécutif, pendant

Plus en détail

Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café

Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café Niveau record des exportations du Brésil pèse lourd sur le marché du café Les exportations de café en provenance du Brésil ont atteint un niveau record de 36,8 millions de sacs pendant la campagne 2014/15

Plus en détail

Le marché du café reprend sa volatilité alors que les prix restent à un bas niveau

Le marché du café reprend sa volatilité alors que les prix restent à un bas niveau Le marché du café reprend sa volatilité alors que les prix restent à un bas niveau Les prix quotidiens du café ont atteint au mois d août leur plus bas niveau depuis 19 mois, alors que les marchés des

Plus en détail

CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES RAPPORT SUR L EXERCICE 2012/13

CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES RAPPORT SUR L EXERCICE 2012/13 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES RAPPORT SUR L EXERCICE 2012/13 Publié par le CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES 1 CANADA SQUARE CANARY WHARF LONDON E14 5AE ANGLETERRE Téléphone : 44 (0)20 7513 1122

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni

ICC 110 5. 28 février 2013 Original: français. Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni ICC 110 5 28 février 2013 Original: français F Conseil international du Café 110 e Session 4 8 Mars 2013 Londres, Royaume Uni Les échanges mondiaux du café soluble Contexte Conformément aux objectifs de

Plus en détail

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 21 février 2013 Groupe de l analyse des marchés, Division des céréales et oléagineux Direction du développement et de l analyse du secteur, Direction

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

SG/STEEL(2001)2 STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS

SG/STEEL(2001)2 STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS STATISTIQUES DU MARCHÉ DE L'ACIER STEEL MARKETS STATISTICS 1 TABLE OF CONTENTS Table 1 Crude steel production (million tonnes)...4 Graph 1 World Crude Steel in 2...5 Graph 2 World Crude Steel by Area...5

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc

1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc 1.1.2. L évolution des cours des matières premières exportées par les pays de la Zone franc En 8, les cours des matières premières, à l exception du nickel, ont enregistré à nouveau, en annuelle, une progression

Plus en détail

CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES RAPPORT SUR L EXERCICE 2013/14

CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES RAPPORT SUR L EXERCICE 2013/14 CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES RAPPORT SUR L EXERCICE 2013/14 Publié par le CONSEIL INTERNATIONAL DES CEREALES 1 CANADA SQUARE CANARY WHARF LONDON E14 5AE ANGLETERRE Téléphone : 44 (0)20 7513 1122

Plus en détail

Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15

Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15 Le café tombe à son plus bas niveau en un an en dépit de la prévision d un déficit mondial pour 2014/15 Février a vu la poursuite de la tendance à la baisse du marché du café de des derniers mois. Le prix

Plus en détail

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Communiqué de presse GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Rapport du 3ème trimestre 2015 Amélioration de la rentabilité Ø Reprise en Europe, tassement de la demande en Amérique du Nord et faiblesse persistante

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. BAISSE DU COURS DES CEREALES ET

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS SITUATION DE LA PRODUCTION ET DU MARCHE DU FOIE GRAS 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires

Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Tourisme en bref Les marchés cibles de la CCT et de ses partenaires Terre-Neuve et Labrador www.canada.travel/entreprise Octobre 2011 Volume 7, numéro 10 Points saillants En octobre 2011, le nombre de

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES

SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES SITUATION DE LA PRODUCTION ET DES MARCHES CUNICOLES 1. EVOLUTION DU PRIX DES MATIERES PREMIERES EN ALIMENTATION ANIMALE ET DES INDICES ALIMENT ITAVI AU MOINDRE COUT 1.1. DIMINUTION DU PRIX DES CEREALES

Plus en détail

Stocks de fin de campagne -------- milliers d'hectares ---- ---- t/ha. Importation s Offre totale. nt Production

Stocks de fin de campagne -------- milliers d'hectares ---- ---- t/ha. Importation s Offre totale. nt Production CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 18 juin 2015 Groupe de l analyse des marchés/division des céréales et oléagineux Direction du développement et de l analyse du secteur, Direction

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Volatilité des matières premières de l alimentation animale

Volatilité des matières premières de l alimentation animale Volatilité des matières premières de l alimentation animale Baptiste Lelyon Institut de l Elevage - Département Economie Février 2011 2007 2010 : Bis Repetita Une situation en apparence identique Une explosion

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development

Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development Non classifié C/WP6(2006)28 C/WP6(2006)28 Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 19-Jan-2007 Français - Or. Anglais

Plus en détail

ICC 115-8. Le café dans la Fédération de Russie. Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) Contexte

ICC 115-8. Le café dans la Fédération de Russie. Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 2015 Milan (Italie) Contexte ICC 115-8 18 août 215 Original : anglais F Conseil international du Café 115 e session 28 septembre 2 octobre 215 Milan (Italie) Le café dans la Fédération de Russie Contexte Conformément à l'article 34

Plus en détail

9. Évolution du marché mondial du blé au cours des cinquante dernières années

9. Évolution du marché mondial du blé au cours des cinquante dernières années 9. Évolution du marché mondial du blé au cours des cinquante dernières années Fr. Terrones Gavira 1 et Ph. Burny 2 1 Introduction... 2 2 Production... 3 3 La consommation... 4 3.1 Utilisation... 4 3.2

Plus en détail

III. Commerce des services commerciaux

III. Commerce des services commerciaux III. Commerce des services commerciaux Les exportations de services commerciaux ont augmenté de 11 pour cent. Faits saillants de l évolution en 211: vue d ensemble Données commerciales Liste des tableaux

Plus en détail

«Les marchés s des biocarburants» Quels impacts sur les marchés des matières premières agricoles? Quelles perspectives pour demain? VALBIOM : 3 éme Table Ronde Hélène MORIN 1 Plan de l interventionl Production

Plus en détail

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise

Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le commerce international des oléagineux et de l arachide- Place et enjeux pour la filière sénégalaise Le contexte mondial des filières oléagineuses- Principales caractéristiques L analyse du secteur mondial

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Janvier 2015

Observatoire des prix et des marges Produits agricoles Janvier 2015 Service du soutien au réseau (SR) Sous-direction de la communication, programmation et veille économique () Bureau de la veille économique et des prix (B) Observatoire des prix et des marges Produits agricoles

Plus en détail

Le porc nourrit le Monde

Le porc nourrit le Monde Le porc nourrit le Monde Will Sawyer, M. Sc. Vice-président, groupe de recherche et conseil pour l industrie agroalimentaire, Rabobank International-Amériques Rabobank en bref et pourquoi je suis ici Rabobank

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES Le 23 janvier 2015

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES Le 23 janvier 2015 CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES Le 23 janvier 2015 Groupe de l analyse des marchés/division des céréales et oléagineux Direction du développement et de l analyse du secteur, Direction

Plus en détail

En novembre, les cours des céréales et des oléagineux se consolident après

En novembre, les cours des céréales et des oléagineux se consolident après Agreste Synthèses Grandes cultures Céréales et Oléagineux Décembre 212 n 212/196 Grandes cultures Céréales et Oléagineux - Décembre 212 Synthèses n 212/196 Pour la campagne 212/213, les cours du maïs s

Plus en détail

COTON. Situation du marché. Principaux éléments des projections

COTON. Situation du marché. Principaux éléments des projections 3. APERÇU PAR PRODUIT COTON Situation du marché En 214, les changements dans la politique agricole de la Chine, qui a réduit le soutien à ses agriculteurs, se sont répercutés sur le marché mondial du coton.

Plus en détail

Lente amélioration de la conjoncture

Lente amélioration de la conjoncture Conjoncture économique - 1 e trimestre 214 USA JPN EUR PIB PIB et Baromètre PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Lente

Plus en détail

Marchés agricoles : la fin du choc?

Marchés agricoles : la fin du choc? Marchés agricoles : la fin du choc? Professeur Philippe Chalmin philippe.chalmin@cercle-cyclope.com Cyclope European leading research Institute on commodity markets Décembre 2013 La rechute économique

Plus en détail

Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme

Des échanges commerciaux encore modestes, mais dont les perspectives apparaissent particulièrement prometteuses à moyen terme Les échanges commerciaux francomozambicains en 2013 Résumé En 2013, les échanges de biens entre la France et le Mozambique se sont élevés à 121,2 M EUR, soit une baisse de -17,8 % sur l année. La forte

Plus en détail

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION

LA POMME DE TERRE LE PRODUIT LA PRODUCTION LA POMME DE TERRE LE PRODUIT La pomme de terre est la quatrième culture vivrière du monde après le blé, le riz et le mais. Elle occupe une place importante dans les régimes alimentaires de plusieurs pays

Plus en détail

Baromè trè è conomiquè

Baromè trè è conomiquè Baromè trè è conomiquè 3 e trimestre 2015 Chaque trimestre, l Office économique wallon du bois publie son baromètre de l activité au sein de la filière bois. Il propose un tableau récapitulatif des tendances

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008

Chiffre d affaires au 31 décembre 2008 Chiffre d affaires au Chiffre d affaires au en retrait de 3,0% à périmètre et taux Solide performance, notamment dans l activité Ciment, compte tenu de la forte dégradation du contexte macroéconomique.

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous»

Un nouveau cadre de suivi des progrès vers la réalisation de l objectif d «Une énergie durable pour tous» Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Public Disclosure Authorized Résumé E n déclarant 2012 «Année internationale de l énergie durable pour tous», l Assemblée

Plus en détail

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE

LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE LA HAUSSE DES COURS PETROLIERS : UNE MENACE POUR LA REPRISE ECONOMIQUE? 30 Min INSIDE 6 Avril 2011 Plan de la présentation 1) L évolution des cours: faits stylisés et explications 2) Impact économiques

Plus en détail

USICA-INFOS. n 275 février 2012 MARCHÉ DES PULPES

USICA-INFOS. n 275 février 2012 MARCHÉ DES PULPES USICA-INFOS n 275 février MARCHÉ DES PULPES Les prix des pulpes ont progressé dans la première quinzaine du mois de janvier, accompagnés par une demande notable, puis sont restés constants avec la stabilisation

Plus en détail

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada

Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Exportations (milliers de dollars canadiens) Survol des tendances de l industrie Aliments, boissons et agroalimentaire Canada Principaux événements En 2014, les produits de la viande ainsi que le sucre

Plus en détail

NEWSLETTER - MARCHÉ OLÉICOLE Nº 93 - avril 2015

NEWSLETTER - MARCHÉ OLÉICOLE Nº 93 - avril 2015 RUSSIE ÉVOLUTION DES IMPORTATIONS D HUILE D OLIVE Les importations russes d huile d olive et d huile de grignons d olive ont augmenté de 31 752 tonnes, à un rythme constant, durant la période 2/1-213/14

Plus en détail

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA

DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA DÉCLARATION INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION POUR LA PÉRIODE SE CLÔTURANT LE 30 SEPTEMBRE 2011 Compte tenu de la cession d Avis Europe, qui a pris effet le 3 octobre 2011, ce communiqué ne concerne que les

Plus en détail

Association nationale de la meunerie française

Association nationale de la meunerie française Association nationale de la meunerie française LA MEUNERIE FRANCAISE : ses entreprises, ses marchés t tla t structure des entreprises de la meunerie française La meunerie française est composée de 373

Plus en détail

NEWSLETTER MARCHÉ Nº 68 Janvier 2013

NEWSLETTER MARCHÉ Nº 68 Janvier 2013 I. ÉVOLUTION DES IMPORTATIONS D HUILE D OLIVE ET D OLIVES DE TABLE AU BRÉSIL 1. Huile d olive et huile de grignons d olive Les importations brésiliennes d huile d olive et de grignons d olive au cours

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations au cours des 20 dernières années

Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations au cours des 20 dernières années mondiales de services commerciaux 1995 1 179 milliards 2005 2 516 milliards 2014 4 872 milliards mondiales de marchandises Le commerce des marchandises et des services a connu d importantes fluctuations

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION CORSE JUILLET 2010 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières Les résultats des enquêtes sont désormais publiés selon la nouvelle

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

Réunion d information activité céréales. SCA DE MILLY 21 octobre 2014

Réunion d information activité céréales. SCA DE MILLY 21 octobre 2014 Réunion d information activité céréales SCA DE MILLY 21 octobre 2014 ORDRE DU JOUR Bilan collecte moisson 2014 Marché céréalier au 20 octobre 2014 Normes de réception des blés moisson 2014 Rémunération

Plus en détail

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 20 mars 2015

CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 20 mars 2015 CANADA : PERSPECTIVES DES PRINCIPALES GRANDES CULTURES 20 mars 2015 Groupe de l analyse du marché/division des céréales et oléagineux Direction du développement et de l analyse du secteur, Direction générale

Plus en détail

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015

INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC. Rapport descriptif : automne 2015 INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Rapport descriptif : automne 2015 SONDAGE SUR L INDICE DE CONFIANCE COMMERCIALE D EDC Automne 2015 : faits saillants L indice de confiance commerciale (ICC) a glissé

Plus en détail

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin

Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités. Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Le 29 janvier 2014 Maïs: volatilité en baisse alors que les mouvements de prix restent très limités Marchés boursiers et devises émergentes en baisse ce matin Bourse et Économie Bourse et Commodités La

Plus en détail

L'OFFRE ET LA DEMANDE DE CAFE POINT TRIMESTRIEL

L'OFFRE ET LA DEMANDE DE CAFE POINT TRIMESTRIEL L'OFFRE ET LA DEMANDE DE CAFÉ I. PRODUCTION Brésil L'observation des rendements du Minas Gerais et de la récolte de conillon, plus élevés que prévus, nous a conduits à réajuster légèrement notre prévision

Plus en détail

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT

Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT Caisses populaires et credit unions de l Ontario PERSPECTIVES DU MOUVEMENT au deuxième trimestre de 2000 DANS CE NUMÉRO Faits saillants économiques : La forte croissance devrait se poursuivre en l an 2000

Plus en détail

Comité Lait de vache. Situation des marchés. 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil

Comité Lait de vache. Situation des marchés. 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil Comité Lait de vache Situation des marchés 11 juin 2015 FranceAgriMer - Montreuil Lait biologique Une collecte toujours dynamique malgré des prix payés au producteur en repli 2 La collecte de lait bio

Plus en détail

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014

CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE NULLE ET INFLATION FAIBLE EN FRANCE SEPTEMBRE 2014 CROISSANCE PIB Consommation des ménages 102 début 2008 = 100 104 101 102 100 100 99 99 08 09 10 11 12 13 14 98 105 Investissements des entreprises

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale

Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale Acteurs clés du commerce alimentaire international et sécurité alimentaire mondiale Benoit Daviron (Cirad Moisa) Mathilde Douillet (FARM, Cirad Moisa) Présentation au Séminaire «Sécurité Alimentaire» 18

Plus en détail

Point mensuel de conjoncture

Point mensuel de conjoncture 30/11/2015 REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple - Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DU PLAN DIRECTION GENERALE DE LA PLANIFICATION ET DES POLITIQUES ECONOMIQUES DIRECTION DE LA PREVISION

Plus en détail

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE

TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE TENDANCES RÉGIONALES RÉGION PAYS DE LOIRE AOÛT 9 Tous les commentaires s appliquent à des données corrigées des variations saisonnières. Pays de la Loire Tendances régionales Août 9 Page 1 sur 8 Vue d

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette

Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure nette Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 septembre 2014 Balance suisse des paiements et position extérieure au deuxième trimestre 2014 Aperçu

Plus en détail

POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION ET DE COMMERCE AFFECTANT LA FILIERE COTONNIERE

POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION ET DE COMMERCE AFFECTANT LA FILIERE COTONNIERE POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION ET DE COMMERCE AFFECTANT LA FILIERE COTONNIERE COMITE CONSULTATIF INTERNATIONAL DU COTON Discover Novembre 2008 natural fibres 2 0 0 9 POLITIQUES EN MATIERE DE PRODUCTION

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013

1-4. PRIX DES PRODUITS DE BASE 10/06/2013 En effet, après avoir subi un fort recul à la fin de (1.564$ l once fin ), le prix de l or a repris son envol au début de l année, profitant de l abondance de la liquidité à l échelle mondiale et de l

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2010 réalisés par l ABAM Contenu Contenu... 1 1. Facultés... 2 2. CMR... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes... 5 5. Conclusion... 5 Le 8 juin 2011, l Association

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004

OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 OBSERVATOIRE DU COMMERCE EXTERIEUR Données 2004 DIRECTION DE L'EXPANSION ECONOMIQUE DIVISION DES STATISTIQUES ET DES ETUDES ECONOMIQUES SOMMAIRE Pages PREAMBULE 1 CHAPITRE n 1 - LES RESULTATS ANNUELS 3

Plus en détail

Perspectives pour l économie mondiale

Perspectives pour l économie mondiale Banque mondiale Perspectives pour l économie mondiale 2010 Perspectives pour l économie mondiale Crise, Finance et Croissance Appendix: Perspectives régionales Asie du Sud 2010 2010 Banque internationale

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3

APERÇU DU SECTEUR. au 1T11. des caisses populaires et credit unions de l Ontario. Mai 2011 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Mai 2011 APERÇU DU SECTEUR des caisses populaires et credit unions de l Ontario au 1T11 DANS CE NUMÉRO : Sommaire des résultats financiers Page 3 Faits saillants financiers Page 5 États financiers sectoriels

Plus en détail

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires

À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 JUSQU À PUBLICATION. Courants contraires POUR DIFFUSION : À Pékin (heure de Pékin) : 11h00, 20 janvier 2015 À Washington (heure de Washington) : 22h00, 19 janvier 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À PUBLICATION Courants contraires La baisse

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014

I nternational. N euchâtel. S uisse. Conjoncture économique - 2 e trimestre 2014 Conjoncture économique - 2 e trimestre 214 PIB PIB et Baromètre EUR PIB Baromètre conjoncturel Marche des affaires Perspectives - NE Emploi Entrée de commandes Production Exportations Chômage Poursuite

Plus en détail

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du mercredi 26 septembre 2007 à 9 h 30 «Actualisation des projections à long terme : les hypothèses» Document N 04 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

II. Commerce des marchandises

II. Commerce des marchandises II. Commerce des marchandises En 2012, le commerce mondial des marchandises a augmenté de 2 pour cent en volume dans le contexte d une faible demande mondiale et d une baisse des prix. Cela est beaucoup

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents

La crise a accentué les pertes de parts de marché des pays développés au profit des pays émergents Compétitivité de l industrie manufacturière Faits marquants en 28-29 - La crise accentue les pertes de parts de marché des pays développés face aux pays émergents - La «compétitivité-coût» de l industrie

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

Résultat du commerce extérieur

Résultat du commerce extérieur Publication Statistique P 0104 Résultat du commerce extérieur Octobre 2012 Prochaine publication Novembre 2012 06 Décembre 2012 Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité information

Plus en détail

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015)

REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) REUNION DES MINISTRES DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DES PAYS DE LA ZONE FRANC (PARIS, LE 02 OCTOBRE 2015) CONJONCTURE ECONOMIQUE, FINANCIERE ET MONETAIRE DES ETATS MEMBRES DE LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET

Plus en détail