Nikan. Sommaire. Assemblée générale annuelle de la CDEPNQL. La voie des ODEC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nikan. Sommaire. Assemblée générale annuelle de la CDEPNQL. La voie des ODEC"

Transcription

1 Octobre 2010 Volume 9 Numéro 3 COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC ET DU LABRADOR () Sommaire Élection du conseil d administration de la...2 Assemblée générale annuelle de la Avis de nomination...2 Importants projets de développement à Mashteuiatsh...3 Profil d entreprise : Groupe Conseil Nutshimit...4 Chronique entrepreneuriale : Le plan d affaires...5 Le Réseau d affaires des Premières Nations du Québec (RAPNQ) va de l avant!...6 À mettre à votre agenda...6 La a tenu son assemblée générale annuelle le 8 septembre dernier à l Hôtel-Musée Premières Nations de Wendake. Au total, 17 ADEC et six observateurs se sont déplacés pour assister à cet événement annuel. Comme à l habitude, le rapport annuel et le rapport des états financiers de la ont été présentés à l assistance. En plus de ces rapports, un résumé des résolutions adoptées par le conseil d administration de la au cours de l année a été fait ainsi qu une courte présentation de la société de gestion qui verra le jour sous peu. Par la suite, l assemblée a procédé à l élection des membres du conseil d administration Finalement, M. Michael Benedict, conseiller fiscal à l APNQL, a profité de l occasion pour tenir une séance d information sur la fiscalité autochtone.

2 Élection du conseil d administration de la Cette année, deux nouveaux administrateurs ont été nommés pour siéger sur le conseil d administration et trois autres ont été réélus pour un nouveau mandat. Il est à noter qu étant donné que trois nations n étaient pas représentées ce jour-là, ces sièges sont restés vacants. Nom Titre Nation Sidney Orr Crie Gaëtan Sioui Huronne-wendat Denys Bernard Abénaquise Brenda Michel Administratrice Innue Theresa Chemaganish Administratrice Naskapie Siège vacant Mohawk Siège vacant Micmac Siège vacant Inuite Avis de nomination La Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador () est fière de vous annoncer la nomination de Mme Anne Esther Legagneur à titre de coordonnatrice du RAPNQ. Anne Esther travaille depuis plus de 12 ans tant au Québec que dans les pays en voie de développement. Ses expériences de travail ainsi que sa maîtrise en gestion des collectivités, spécialisation développement local, font d elle la personne idéale pour la mise sur pied du RAPNQ. N hésitez pas à la contacter pour toute question ou simplement pour faire connaissance avec elle. Anne Esther Legagneur Coordonnatrice du RAPNQ Tél. : (418) poste 233 Courriel : 2 De gauche à droite, M. Raoul Flamand, Mme Madeleine Paul et Mme Fabienne Gingras En ce qui concerne le comité exécutif, Mme Madeleine Paul (nation algonquine) a été nommée au poste de présidente. Pour compléter ce comité, M. Raoul Flamand (nation atikamekw) et Mme Fabienne Gingras (nation malécite) ont été respectivement nommés viceprésident et secrétaire-trésorière. Mémo aux ADEC Pour toute nouvelle ou bon coup de votre communauté que vous voulez partager et qui touche de près ou de loin le développement économique, n hésitez pas à communiquer avec Marie-Christine Tremblay par courriel ou par téléphone au Il nous fera plaisir de partager ces informations aux autres ADEC à travers notre bulletin ou en les affichant sur notre site Internet.

3 Importants projets de développement à Mashteuiatsh Le moins que l on puisse dire, c est qu il y a beaucoup de développement à Mashteuiatsh! «Dans les dernières années, il y a eu beaucoup de développement de projets dans la communauté. Ces projets étant maintenant à maturité, il reste à les finaliser en nous assurant de bien attacher toutes les ficelles», explique Dave M. Dave Casavant Casavant, agent de développement économique de Mashteuiatsh et coordonnateur aux Affaires extérieures. Voici un aperçu de quelques projets déjà réalisés ou en cours et qui ont retenu notre attention lors de notre visite : Granules LGL International La construction de l usine de Granules LGL International résulte d un partenariat entre le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean (49 %), Granules LGL de St-Félicien (25,5 %) et le Groupe ADL de Mashteuiatsh (25,5 %). L usine produira des granules de bois et devrait commencer sa production à la fin de l hiver Au départ, l usine produira des granules destinées au marché résidentiel, mais après quelque temps, l usine devrait se consacrer à la production de granules pour le marché industriel. Parallèlement au démarrage de cette usine, un parc industriel sera construit dans le même secteur que l usine. Ce parc industriel pourra héberger diverses entreprises de la communauté œuvrant dans des secteurs d activité variés. De plus, la communauté travaille sur la réalisation d une nouvelle route pour relier le parc industriel et l usine à la route 169, principale route régionale. Celle-ci permettra d éviter d engorger le système routier de Mashteuiatsh. Site de transmission culturelle Ilnu Le Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean a élaboré, en collaboration avec plusieurs intervenants du milieu, un concept de site alliant les fonctions d accueil pour les visiteurs à celles de transmission de la culture ilnu. Ce lieu unique présentera le mode de vie traditionnel des Pekuakamiulnuatsh et sera un endroit où ces derniers pourront partager leurs connaissances et reprendre contact avec leur culture. Ce site sera donc un véritable lieu de transmission, de promotion et de diffusion de la culture ilnu. Les travaux de construction du site ont commencé en janvier 2010 et se termineront en mars Site de transmission culturelle Ilnu Kaniu experts-conseils Cette firme a été créée en partenariat avec Cegertec et a commencé ses activités en novembre Elle œuvre dans le secteur de l ingénierie, un secteur d activité à développer chez les Premières Nations du Québec. La majorité des parts de l entreprise (51 %) appartiennent au Conseil des Montagnais du Lac-Saint-Jean alors que Cegertec possède 49 % des parts. Kaniu est indépendante de ses deux actionnaires, mais est fortement supportée dans son développement par Cegertec. Parmi les services offerts par la firme, on compte la réalisation d études préparatoires, de plans et de devis, de soutien technique, etc. Finalement, deux projets de construction de centrales hydroélectriques seront réalisés en partenariat avec le milieu régional par le biais du Programme d achat d électricité de 150 MW d énergie provenant de centrales hydroélectriques de 50 MW et moins d Hydro-Québec. Avec tous ces projets, qui impliquent autant les institutions publiques que les entrepreneurs privés, il ne fait nul doute que la population de Mashteuiatsh a la fibre entrepreneuriale! 3

4 Profil d entreprise : Groupe Conseil Nutshimit Présentation générale Pour assurer la réalisation de ses contrats et la bonne gestion de l entreprise, neuf personnes sont employées de manière permanente et près de la moitié d entre eux sont des professionnels autochtones. Afin de compléter l équipe, plusieurs autres ressources techniques et saisonnières sont embauchées. Parmi les principaux employés, on compte des biologistes, un ingénieur forestier, une architecte paysagiste, des géographesaménagistes et finalement, des techniciens. Services offerts Les propriétaires Mme Myrian Robertson et M. Daniel Courtois. Le Groupe Conseil Nutshimit est une entreprise dynamique fondée en 2002 et gérée par deux actionnaires originaires de Mashteuiatsh, M. Daniel Courtois et Mme Myrian Robertson. Les créneaux développement «environnement et aménagement du territoire» en font probablement la seule entreprise 100 % Premières Nations à œuvrer dans le domaine. En plus du siège social situé à Mashteuiatsh, l entreprise possède deux autres succursales, l une à Saguenay et l autre à Sept-Îles. M. Courtois et M Robertson sont également actionnaires d une autre entreprise, Foresterie Nitassinan qui œuvre au niveau des travaux d aménagement sylvicole. Présentement, ils sont à élaborer un plan d affaires avec un partenaire de la communauté d Ekuanitshit afin d établir sur le territoire de celle-ci une nouvelle entreprise (UANAN Experts Conseils) dans le domaine de la gestion et de l aménagement du territoire. Cette nouvelle entreprise, supportée par les professionnels du Groupe Conseil Nutshimit devrait pouvoir favoriser l embauche des membres des Premières Nations de la Côte-Nord. me Le Groupe Conseil Nutshimit est accrédité ISO depuis 2004 et il a récemment transité vers la certification ISO Cette certification, mentionne l un des propriétaires, M. Daniel Courtois, est en lien avec un processus d amélioration continu des services et est importante puisqu elle assure à la clientèle de l entreprise un cadre visant l atteinte d objectifs de qualité du produit qui sera livré. Cette certification est d ailleurs requise pour être fournisseur de services auprès de certains grands donneurs d ouvrage comme Hydro-Québec et le ministère des Transports du Québec. 4 L entreprise a deux champs d expertise, l environnement et l aménagement du territoire, en vertu desquels elle offre des services très spécialisés à sa clientèle, tels que : Étude d impact et évaluation environnementale; Étude de suivi environnemental et surveillance environnementale de chantier; Support professionnel aux Premières Nations (foresterie et territoire); Écologie et aménagement du territoire; Aménagement durable des territoires; Etc. Réalisations Voici quelques-unes des réalisations du Groupe Conseil Nutshimit : Pour Transport Québec, dans le cadre des travaux d amélioration de la route 175, l entreprise a été mandatée pour effectuer des travaux de compensation (étude sur les poissons, aménagement de frayères et de milieux humides) et également pour assurer le suivi de l habitat du poisson; Pour Hydro-Québec, réalisation de l évaluation environnementale des lignes de transport d énergie et de postes (régions Saguenay et Baie-James) et du campement des travailleurs et des aires de chantier dans le cadre de l aménagement hydroélectrique de la rivière Péribonka; Réalisation d un portrait énergétique régional de la BaieJames. Ce portrait sera inséré comme partie intégrante du Plan régional de développement intégré des ressources et du territoire de la Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire de la Baie-James. Pour obtenir davantage d information sur cette entreprise, veuillez consulter le site Internet suivant :

5 Chronique entrepreneuriale : Le plan d affaires Le plan d affaires est à la fois un outil d analyse, de négociation et de gestion. Il s agit d un outil d analyse puisqu il permet à l entrepreneur de structurer hypothétiquement son entreprise dans le but de faciliter la prise de décisions concernant l orientation qu il lui donnera. Comme outil de négociation, il permet à l entrepreneur d obtenir différentes ressources (humaines, matérielles et financières) auprès de divers intervenants. Finalement, le plan d affaires est un outil de gestion utilisé non seulement lors de la phase de démarrage de l entreprise, mais aussi lors des autres phases de développement. En bref, le plan d affaires est le plan directeur de toute entreprise et il doit représenter la réalité de l entreprise de façon triennale, quinquennale et décennale. Voici un résumé des différentes étapes d un plan d affaires : 1. Aperçu de l entreprise : il s agit ici de faire une présentation détaillée de l entreprise incluant certaines informations telles que le secteur d activité, le segment de marché, le produit, le prix, les fournisseurs et les clients, la concurrence, etc.; 2. Plan de ventes et de marketing : cette partie du plan doit indiquer de quelle manière l entrepreneur compte faire la promotion de son entreprise dans un secteur précis et quelle sera, par exemple, sa politique de service à la clientèle; 3. Plan d exploitation : cette section indique l emplacement choisi pour établir l entreprise, les équipements qui seront utilisés, etc.; 4. Plan des ressources humaines : dans cette partie, l entrepreneur doit indiquer le nombre d employés nécessaires au bon roulement de l entreprise; 5. Plan d action : l entrepreneur doit y présenter son plan d action ainsi qu un échéancier détaillé; 6. Sommaire exécutif : il s agit de résumer le projet, d indiquer le financement nécessaire et toute autre information servant à expliquer l entreprise; 7. Plan financier : dans cette section du plan, l entrepreneur doit présenter les revenus prévisionnels et réels, les dépenses fixes et variables, bilan, budget, besoins financiers, etc. Il est important d adapter ces informations selon le destinataire auxquelles elles s adressent. Par exemple, un banquier voudra savoir comme l entrepreneur remboursera son prêt alors qu un investisseur voudra connaître le rendement prévu de l entreprise. Pour finir, il est important de se souvenir qu un plan d affaires n est pas nécessairement un document d une centaine de pages. Au contraire, il a tout avantage à être concis, tout en fournissant l ensemble des informations pertinentes à l évaluation de l entreprise. LA COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC ET DU LABRADOR () PRÉSENTE LE Salon Nature, Commerce et Industrie EN COLLABORATION AVEC LE RÉSEAU D AFFAIRES DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC 16 et 17 février 2011 Trois-Rivières Delta Trois-Rivières 1620, rue Notre-Dame Centre Trois-Rivières (Québec) G9A 5C9 23 et 24 mars 2011 Rouyn-Noranda Gouverneur Le Noranda 41, 6 e Rue Rouyn-Noranda (Québec) J9X 1Y8 5

6 Le Réseau d affaires des Premières Nations du Québec (RAPNQ) va de l avant! RAPNQ FNQBN Le RAPNQ est actif et travaille pour vous donner un outil supplémentaire. Nous avons bonifié la section RAPNQ du site Internet de la pour vous donner la possibilité de trouver des informations pertinentes sur les communautés ainsi que sur les salons d affaires à venir. Et ce n est qu un début! Pendant le présent trimestre, le RAPNQ compte visiter quelques communautés, dont Odanak, Wôlinak, Pessamit, Uashat, Kahnawake, Wemotaci, Abitibiwinni, Lac-Simon et Manawan, afin de rencontrer les entrepreneurs et leur faire connaître le réseau. Le RAPNQ pourrait leur permettre de : Se faire connaitre via le Salon Nature, Commerce et Industrie; Échanger avec d autres entrepreneurs; Obtenir des formations sur mesure; Trouver toutes les informations nécessaires à la progression de leur entreprise. Le RAPNQ se donne pour devoir de vous tenir au courant de toutes les activités qu il entreprendra par le biais du site Internet dans la section RAPNQ. À mettre à votre agenda Date Lieu Clientèle Activité Organisateur Commission de développement économique des Premières Nations du Québec et du Labrador 250, Place Michel-Laveau, bureau 101 Wendake (Québec) G0A 4V0 Tél. : Téléc.: Courriel : Internet : Mise en page : Siamois graphisme AVIS SUR LA PROTECTION ET LA CONFIDENTIALITÉ DE L INFORMATION L information contenue dans ce bulletin est protégée en vertu des lois et règlements applicables. Il est donc interdit de le diffuser ou de le copier en tout ou en partie sans l autorisation écrite de la. Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2004 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Canada, et 24 novembre novembre et 1 er décembre 16 et 17 février et 24 mars 2011 Québec Montréal Trois-Rivières Rouyn- Noranda ADEC francophones ADEC anglophones Entrepreneurs et membres des Premières Nations Entrepreneurs et membres des Premières Nations Formation «Faisabilité et étude de marché» Formation «Feasibility and Market Study» Salon Nature, Commerce et Industrie Salon Nature, Commerce et Industrie Complexe Jacques-Cartier 320, Saint-Joseph Est, Bureau 400 Québec (Québec) G1K 9J2 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Édifice Dominion Square 1255, rue Peel, bureau 900 Montréal (Québec) H3B 2T9 Tél. : (sans frais) Téléc. : Secrétariat aux affaires autochtones 905, avenue Honoré-Mercier, 1 er étage Québec (Québec) G1R 5M6 Téléphone : Télécopieur :

Nikan. Sommaire. Près de 100 personnes au Forum des entrepreneurs des Premières Nations. La voie des ODEC. www.cdepnql.org

Nikan. Sommaire. Près de 100 personnes au Forum des entrepreneurs des Premières Nations. La voie des ODEC. www.cdepnql.org Juin 2008 Volume 7 Numéro 2 www.cdepnql.org COMMISSION DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DES PREMIÈRES NATIONS DU QUÉBEC ET DU LABRADOR (CDEPNQL) Sommaire ADEC : Formation et consultation au programme...3 Des

Plus en détail

Nikan. Sommaire. Conseil d administration. La voie des ODEC. www.cdepnql.org

Nikan. Sommaire. Conseil d administration. La voie des ODEC. www.cdepnql.org Juin 2009 Volume 8 Numéro 2 www.cdepnql.org Commission de développement économique des premières nations du Québec et du Labrador (CDEPNQL) Sommaire Suivi des projets majeurs de la CDEPNQL...2 Conseil

Plus en détail

RÉUNION RÉGULIÈRE PEKUAKAMIULNUATSH TAKUHIKAN

RÉUNION RÉGULIÈRE PEKUAKAMIULNUATSH TAKUHIKAN Sommaire de la réunion régulière de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan tenue à la salle 203 du Centre Administratif, 1671, rue Ouiatchouan à Mashteuiatsh, le lundi 10 mars 2014 de 9 h 35 à 17 h 55 (arrêt de 12

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

Ce que vous devez savoir...

Ce que vous devez savoir... Ce que vous devez savoir... Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Rédaction Service des comptes majeurs et des mutuelles de prévention Infographie

Plus en détail

Mot de bienvenue. Par: Jean-Yves Poitras Président. Amos Colloque du 12 novembre 2009

Mot de bienvenue. Par: Jean-Yves Poitras Président. Amos Colloque du 12 novembre 2009 Mot de bienvenue Par: Jean-Yves Poitras Président Amos Colloque du 12 novembre 2009 Présentation de SCISA Par: Marc-André Collard Directeur général Amos Colloque du 12 novembre 2009 SCISA? C est un organisme

Plus en détail

SUITE À LA PAGE SUIVANTE

SUITE À LA PAGE SUIVANTE Volume 25, numéro 2 Octobre-novembre 2012 Conseil en bref NDLR Cette chronique vous informe sur divers sujets discutés lors des réunions du Conseil de bande ainsi que sur les activités officielles auxquelles

Plus en détail

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir!

www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! www.csst.qc.ca En cas d accident ou de maladie du travail... voici ce qu il faut savoir! Qu arrive-t-il si je dois m absenter à la suite d un accident du travail? M on revenu Vous recevrez une indemnité

Plus en détail

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour Ce document est réalisé par la Direction de l indemnisation et de la réadaptation, en collaboration avec la Direction des

Plus en détail

Gestion sécuritaire de l amiante. Dispositions réglementaires. www.csst.qc.ca/amiante

Gestion sécuritaire de l amiante. Dispositions réglementaires. www.csst.qc.ca/amiante Gestion sécuritaire de l amiante Dispositions réglementaires www.csst.qc.ca/amiante Afin de prévenir les expositions des travailleurs et de préserver leur santé, les dispositions sur la gestion sécuritaire

Plus en détail

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité Renseignements généraux www.csst.qc.ca De nvelles dispositions Le 1 er janvier 2011, de nvelles dispositions concernant

Plus en détail

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures.

Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. Une formation obligatoire pour les frigoristes et les mécaniciens en protection-incendie qui travaillent avec les halocarbures. À compter du 1 er juin 2007, les frigoristes* et les mécaniciens en protection-

Plus en détail

Mutuelles de prévention. Guide en vue de la création d une mutuelle. www.csst.qc.ca Guide en vue de la création d une mutuelle

Mutuelles de prévention. Guide en vue de la création d une mutuelle. www.csst.qc.ca Guide en vue de la création d une mutuelle Mutuelles de prévention Guide en vue de la création d une mutuelle www.csst.qc.ca Ce guide a pour but de répondre aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce

Plus en détail

Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec

Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec FNHRDCQ CDRHPNQ Ententes de développement des ressources humaines autochtones au Québec Il existe 5 détenteurs d ententes au Québec qui ont la responsabilité d administrer les programmes d emploi et de

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2011 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca À L INTENTION DES TRAVAILLEUSES ET DES TRAVAILLEURS La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca Vous avez subi un accident du travail, vous souffrez

Plus en détail

Conseil en Éducation des Premières Nations. Respect. Autonomie. Culture. Transparence. Persévérance

Conseil en Éducation des Premières Nations. Respect. Autonomie. Culture. Transparence. Persévérance Conseil en Éducation des Premières Nations Respect Autonomie Culture Transparence Persévérance Rapport annuel 2012-2013 Rapport annuel 2012-2013 Table des matières Plan national Formule de financement

Plus en détail

TOUT SOUS LE MÊME TOIT! Première Design-Construction. Dossier régional: Laval Première Design-Construction. par Catherine Hurtubise

TOUT SOUS LE MÊME TOIT! Première Design-Construction. Dossier régional: Laval Première Design-Construction. par Catherine Hurtubise CGC CANADIAN GYPSUM COMPANY Photo de la structure: Rock Shed Storage, 108000 pieds carrés, Montréal/Gagnant du prix Coup de cœur du july de l Institut Canadien de la Construction en Acier (ICCA) (2006)

Plus en détail

La CSSSPNQL tient à remercier les intervenants des communautés qui ont collaboré au projet.

La CSSSPNQL tient à remercier les intervenants des communautés qui ont collaboré au projet. La CSSSPNQL tient à remercier les intervenants des communautés qui ont collaboré au projet. Coordination : Julie Bernier, Conseillère au programme Santé maternelle et infantile Compilation et analyse des

Plus en détail

Loi 41 Nouvelles activités

Loi 41 Nouvelles activités OPQ 100 % Mise à jour AUTOMNE 2013 Formation Loi 41 Nouvelles activités OUVRIR Description L Ordre des pharmaciens du Québec invite tous ses membres à une formation sur les nouvelles activités de la Loi

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

On gagne à y participer! Inscrivez-vous dès maintenant

On gagne à y participer! Inscrivez-vous dès maintenant On gagne à y participer! Inscrivez-vous dès maintenant Prix innovation en santé et sécurité du travail Commission de la santé et de la sécurité du travail, 2009 ISBN 978-2-550-54597-2 Le Prix innovation

Plus en détail

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives

Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les... 1 sur 2 2008-09-18 13:54 Sujet : Dernière chance de participer au concours de photo du Comité ZIP Les Deux Rives De : Guy Guilbert

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO SANS FRAIS : 1 855 657-2333 TÉLÉCOPIEUR : 514 657-2334 INFO@GARANTIEGCR.COM WWW.GARANTIEGCR.COM DEMANDE D

Plus en détail

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE L OUTAOUAIS 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR

PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE L OUTAOUAIS 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DE L OUTAOUAIS 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR Mis à jour le 29 mai 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. CADRE D APPLICATION... 1 3. BUT ET OBJECTIFS DE L

Plus en détail

Vous avez un problème ou des questions?

Vous avez un problème ou des questions? Vous avez un problème ou des questions? Voici où trouver les personnes qui peuvent vous aider «Je veux savoir que ma banque s occupe de mes problèmes.» «Je veux savoir à qui parler de mon problème.» «Je

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Comité régional tripartite sur le logement Compte rendu Réunion du 28 mai 2014

Comité régional tripartite sur le logement Compte rendu Réunion du 28 mai 2014 Comité régional tripartite sur le logement Compte rendu Réunion du 28 mai 2014 Présences : Diane McGregor, APNQL Bruce Labrador, AADNC Madeleine Paul, APNQL William John, SCHL Guy Latouche, APNQL Jean

Plus en détail

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage

Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage Pour bien démarrer votre entreprise en plomberie et chauffage TABLE DES MATIÈRES Démarrer votre entreprise.................................................................................... 3 Choisir

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) PROJET D AMÉNAGEMENT D UN COMPLEXE HYDROÉLECTRIQUE SUR LA RIVIÈRE ROMAINE

MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) PROJET D AMÉNAGEMENT D UN COMPLEXE HYDROÉLECTRIQUE SUR LA RIVIÈRE ROMAINE MÉMOIRE PRÉSENTÉ AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) PROJET D AMÉNAGEMENT D UN COMPLEXE HYDROÉLECTRIQUE SUR LA RIVIÈRE ROMAINE Havre-Saint-Pierre, le 3 décembre 2008 Présentation

Plus en détail

Rapport annuel 2010-2011. Préparé par Ariane Tessier-Moreau,

Rapport annuel 2010-2011. Préparé par Ariane Tessier-Moreau, Rapport annuel 2010-2011 Préparé par Ariane Tessier-Moreau, à partir des procès-verbaux du Conseil d administration et de l Assemblée générale, des HebdoMaris et d autres documents internes à l organisme.

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail

2 0 1 2-2 0 1 5 E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E

2 0 1 2-2 0 1 5 E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E R É G I O N T O U R I S T I Q U E D E S Î L E S D E L A M A D E L E I N E E N T E N T E DE P A R T E N A R I A T R É G I O N A L EN T O U R I S M E 2 0 1 2-2 0 1 5 GUIDE DU PROMOTEUR TABLES DES MATIÈRES

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 Vice-présidence principale aux ressources humaines et à l administration TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4 DÉFINITION... 4 PORTRAIT DE

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

fientes dans votre lieu de travail? Méfiez-vous!

fientes dans votre lieu de travail? Méfiez-vous! fientes Des de pigeon dans votre lieu de travail? Méfiez-vous! Des cas de maladies ont déjà été rapportés chez des travailleurs dont les lieux de travail étaient souillés par des fientes de pigeon. Apprenez

Plus en détail

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale

RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale RE/MAX Du Cartier A.S. - Division Commerciale Un chef de file dans les immeubles à revenus au Québec! RE/MAX Du Cartier A.S. Division Commerciale 1290 Avenue Bernard Montréal (QC) H2V 1V9 Albert Sayegh

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

MÉMOIRE. Préparé par PORLIER EXPRESS INC.

MÉMOIRE. Préparé par PORLIER EXPRESS INC. PORLIER EXPRESS INC. 315, avenue Otis Sept-Îles, QC G4R 1K9 Téléphone : 418.962.3073 Télécopieur : 418.962.3067 www.porlier.com MÉMOIRE Préparé par PORLIER EXPRESS INC. Portant sur le PROJET D'OUVERTURE

Plus en détail

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec

OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE. DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Hydro-Québec OFFICE NATIONAL DE L ÉNERGIE DEMANDE DE PERMIS D EXPORTATION D ÉLECTRICITÉ Conformément à la Loi sur l Office national de l'énergie, S.R.C. 1985, c. N-7 et au Règlement de l Office national de l énergie

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Pourquoi publions-nous cette brochure? En vertu de la Loi sur les banques, les banques sont tenues d aviser leurs clients, en langage clair et

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION

AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION AVIS D OUVERTURE ET DE FERMETURE D UN CHANTIER DE CONSTRUCTION OBLIGATIONS DE LA LOI La Loi sur la santé et la sécurité travail Québec et les règlements afférents comportent, dans les cas d ouverture et

Plus en détail

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 PLAN D ACTION 2012 VISANT À IDENTIFIER ET À RÉDUIRE

Plus en détail

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes :

La prématernelle opère cinq matins par semaine de 8h45 à 11h15. Voici les formules offertes : Située dans l École Père-Lacombe 10715 131A Avenue Edmonton, Alberta T5E 0X4 Tél : 780-473-8853 ptitsamis@centrenord.ab.ca www.ptitsamis.centrenord.ab.ca La prématernelle Les P tits Amis est située dans

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE : LA RECHERCHE POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS ET COMMANDITES PAGE: 1 Adoptée: CAD-5355 (15 06 93) Modifiée: CAD-5869 (27 02 96) CAD-5971 (18 06 96) CAD-6138

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées :

Fonds tripartite de financement privé de la culture. Modèle de plan d affaires avec exemples. Entreprise ou organisme : Coordonnées : Fonds tripartite de financement privé de la culture Entreprise ou organisme : Coordonnées : Promoteur responsable : Date : Modèle de plan d affaires avec exemples TABLE DE MATIÈRES RÉSUMÉ Identification...1

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Sommaire. Document fax 1. Document e-mail 2. Exemple fax #1 3. Exemple fax #2 4. Exemple e-mail #1 5. Exemple e-mail #2 6.

Sommaire. Document fax 1. Document e-mail 2. Exemple fax #1 3. Exemple fax #2 4. Exemple e-mail #1 5. Exemple e-mail #2 6. Sommaire Document fax 1 Document e-mail 2 Exemple fax #1 3 Exemple fax #2 4 Exemple e-mail #1 5 Exemple e-mail #2 6 Témoignages 7 Formation préparatoire Certification NPDP (New Product Development Professional)

Plus en détail

1 POSTE Commis syndicat

1 POSTE Commis syndicat Commis syndicat EMPLOYEUR Conseil de la Nation huronne-wendat Centre de santé ADRESSE 255, Place Chef Michel Laveau PERSONNE À CONTACTER Réal Lesage TÉLÉPH0NE 418-953-5476 NBRE SEM. 10 NBRE HRES/SEM. 30

Plus en détail

1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR

1- LECTURE ET ACCEPTATION DE L'ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC SAINT-JEAN MUNICIPALITÉ DE SAINT-GÉDÉON Procès-verbal de la session régulière du conseil municipal de Saint-Gédéon, tenue le lundi 4 août 2014 à la salle du conseil à 20 h

Plus en détail

A propos de notre collège

A propos de notre collège A propos de notre collège Le programme d enseignement à l École des gardes forestiers des Maritimes, au campus de Bathurst, a débuté le 9 janvier 1980. L école changea de nom pour celui de Collège de Technologie

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA SEIGNEURIE DE BEAUPRÉ

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA SEIGNEURIE DE BEAUPRÉ PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER DE LA SEIGNEURIE DE BEAUPRÉ Rapport préparé à la demande du SÉMINAIRE DE QUÉBEC par CONSULTANTS FORESTIERS DGR INC. Version révisée Août 2013 Réalisé sous la responsabilité

Plus en détail

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR

ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 2012-2015 GUIDE DU PROMOTEUR 17 SEPTEMBRE 2012 1 TABLE DES MATIÈRES 1. L ENTENTE DE PARTENARIAT RÉGIONAL EN TOURISME DE LAVAL 3 2. CADRE D APPLICATION

Plus en détail

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes GÉRER TARIFICATION 01 Tarification Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes En vigueur à compter du 29 juillet 2013 Vous cherchez plus que jamais des services bancaires adaptés à vos besoins

Plus en détail

ÉTAPES RELATIVES À L INSCRIPTION EN LIGNE D UN ENTRAÎNEUR

ÉTAPES RELATIVES À L INSCRIPTION EN LIGNE D UN ENTRAÎNEUR ÉTAPES RELATIVES À L INSCRIPTION EN LIGNE D UN ENTRAÎNEUR Vous trouverez ci-dessous un aperçu simplifié des étapes relatives à l inscription à un stage ou une formation en ligne d un entraîneur par le

Plus en détail

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Veuillez indiquer votre numéro de dossier attribué par la Régie 13- Veuillez remplir le tableau suivant et le retourner avec le formulaire dûment rempli et

Plus en détail

Êtes-vous bien épaulé?

Êtes-vous bien épaulé? D O C U M E N T D E D I S C U S S I O N 2 0 0 8 Êtes-vous bien épaulé? de votre fournisseur DMS. Par Dave Bates MISEZ SUR VOTRE RÉUSSITE. Êtes-vous bien épaulé? Bénéficiez-vous d assistance? de votre fournisseur

Plus en détail

Objectif de cette note d orientation... 7. Références légales... 8. Contexte... 9. Ministère Emploi et Développement social Canada (EDSC)...

Objectif de cette note d orientation... 7. Références légales... 8. Contexte... 9. Ministère Emploi et Développement social Canada (EDSC)... Numéro : 52P Protection des personnes participant aux programmes des gouvernements fédéral et provincial (articles 11,12,12.0.1,12.1,15 et 16 de la LATMP L.R.Q. c., A-3.001) 21 mai 2014 1 Objectif de cette

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE

SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE 12 SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE SHERBROOKE ASSEMBLÉE ORDINAIRE TENUE AU CENTRE ADMINISTRATIF DE LA SOCIÉTÉ LE 11 FÉVRIER 2015 À 17 H 16 PROCÈS-VERBAL 15-02 Sont présents : M. Bruno Vachon Président Mme Danielle

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI

Plus en détail

en milieu de travail Vous travaillez en plein air? Gare aux insectes piqueurs! 3 e édition titre du document 5

en milieu de travail Vous travaillez en plein air? Gare aux insectes piqueurs! 3 e édition titre du document 5 en milieu de travail Vous travaillez en plein air? Gare aux insectes piqueurs! 3 e édition titre du document 5 Ce document est réalisé par la Direction générale de la préventioninspection et du partenariat,

Plus en détail

Août 2014. Résumé de l étude d impact sur l environnement

Août 2014. Résumé de l étude d impact sur l environnement Août 2014 Aménagement hydroélectrique communautaire de la Onzième Chute de la rivière Mistassini Résumé de l étude d impact sur l environnement TABLE DES MATIÈRES 1- La Société 5 2- Description du projet

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Premier trimestre 2015. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage détail en valeurs mobilières au Québec Juin 2015 Premier trimestre 2015 L Enquête sur le courtage détail en valeurs mobilières au Québec,

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Michel Perron 2014-10-25

CURRICULUM VITAE. Michel Perron 2014-10-25 CURRICULUM VITAE 2014-10-25 Renseignements généraux Conseils Télécommunications (CTMP) inc. Laval, Québec (514) 953-4764 Courriel : mperron@ctmp-inc.com Langues parlées et écrites : Français anglais Réalisation

Plus en détail

QUI PEUT DEMANDER UNE VIGNETTE DE STATIONNEMENT?

QUI PEUT DEMANDER UNE VIGNETTE DE STATIONNEMENT? Avant de faire votre demande de vignette, n oubliez pas que le Code de la sécurité routière autorise un conducteur à arrêter son véhicule dans un endroit normalement interdit pour permettre à une personne

Plus en détail

MICHEL LANDRY. Baccalauréat en administration, option développement des ressources humaines, mineur en marketing

MICHEL LANDRY. Baccalauréat en administration, option développement des ressources humaines, mineur en marketing MICHEL LANDRY Parcours professionnel 35 années d expérience comme professionnel en gestion de la propreté - 26 ans à plein temps à titre de consultant et formateur de cadres dont 23 ans à titre de fondateur,

Plus en détail

CONSULTANTE EN GESTION DE PROJETS ET ARCHITECTURE D INFORMATION PIGISTE

CONSULTANTE EN GESTION DE PROJETS ET ARCHITECTURE D INFORMATION PIGISTE Cellulaire : 514-804-7745 Courriel : info@anouchkaboyer.com Profil de carrière Œuvrant dans le domaine des technologies de l information depuis plus de 15 ans, j ai accumulé une expérience variée en gestion

Plus en détail

Carbone Des occasions d'affaires pour les entreprises québécoises

Carbone Des occasions d'affaires pour les entreprises québécoises PLAN DE COURS FORMATION SUR LE MARCHÉ DU CARBONE POSSIBILITES DE CRÉATION DE CRÉDITS DE GAZ À EFFET DE SERRE Mise en contexte Depuis quelques années, les activités de réduction de gaz à effet de serre

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DU NORD UN PROJET D AVENIR

LE DÉVELOPPEMENT DU NORD UN PROJET D AVENIR LE DÉVELOPPEMENT DU NORD UN PROJET D AVENIR QUI SOMMES NOUS Nous sommes une équipe qui crée et gère des projets de construction, démolition, démantèlement, décontamination et transport spécialisé Nos champs

Plus en détail

C est par ce magnifique paysage abitibien, photographié par Hugo Lacroix, que nous avons choisi d illustrer notre slogan.

C est par ce magnifique paysage abitibien, photographié par Hugo Lacroix, que nous avons choisi d illustrer notre slogan. C est par ce magnifique paysage abitibien, photographié par Hugo Lacroix, que nous avons choisi d illustrer notre slogan. En plus de présenter une nature calme et sécurisante, cette image démontre toute

Plus en détail

de l Université du Québec

de l Université du Québec dans le de l Université du Québec www.uquebec.ca 2 choisir l Université du Québec? Un réseau solide et diversifié L Université du Québec est un réseau d universités et d écoles publiques qui a été créé

Plus en détail

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure Membre de l Ordre des Ingénieurs du Québec (#5002395) Co-fondateur de la firme, Charles-Etienne Cyr a gradué de l École Polytechnique de Montréal en 2008. Il

Plus en détail

Bulletin Focus. Démarrage d entreprise. Novembre 2013. Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes?

Bulletin Focus. Démarrage d entreprise. Novembre 2013. Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes? Démarrage d entreprise Novembre 2013 Bulletin Focus Votre plan d affaires est-il le reflet de votre vision et de vos attentes? Bien souvent considéré à tort comme une suite de chiffres plus ou moins fictifs

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 APERÇU DU PLAN Préparé pour le ministère de l Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick avec l'aide de Dunsky expertise en énergie Juillet 2014 Cette page est

Plus en détail

L expertise à l échelle humaine

L expertise à l échelle humaine L expertise à l échelle humaine Une approche sensée, des normes appliquées et la sécurité assurée Reconnue comme chef de file incontournable au Québec en matière de sécurité des bâtiments et d ingénierie

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Travailler pour profiter de la VIE, mais pas au risque de la PERDRE!

Travailler pour profiter de la VIE, mais pas au risque de la PERDRE! Travailler pour profiter de la VIE, mais pas au risque de la PERDRE! La sécurité au travail, ça s apprend. Parce qu on a juste une vie à vivre la SÉCURITÉ AU TRAVAIL, ça commence tout de suite! < 2 > Questions

Plus en détail

Comment adresser une plainte

Comment adresser une plainte Comment adresser une plainte 2 Comment adresser une plainte Table des matières Votre opinion nous tient à cœur 3 Entités RBC 3 En cas de plainte ou de problème 4 n 1 re étape Commencer à la source du problème

Plus en détail

Vous fournissez un service d aide à domicile

Vous fournissez un service d aide à domicile Vous fournissez un service d aide à domicile à une personne handicapée ou en perte d autonomie Les services d aide à domicile et le chèque emploi-service Vous commencez à offrir de l aide à une personne

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION

STATUTS DE L ASSOCIATION STATUTS DE L ASSOCIATION STEP SUISSE ROMANDE ADOPTES PAR L ASSEMBLEE GENERALE DU 24 SEPTEMBRE 2003 A GENEVE 2 I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 (Nom) L association STEP Suisse Romande a été constituée

Plus en détail

9,95 $/la première année*

9,95 $/la première année* Vivez le Québec! QUEBEC-TOURISME.CA Quebec-tourisme.ca vous offre une visibilité hors pair à un prix très avantageux! À PARTIR DE 9,95 $/la première année* Quebec-tourisme.ca est votre nouvel allié en

Plus en détail

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA

Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA 5, Place Ville Marie, bureau 800, Montréal (Québec) H3B 2G2 T. 514 288.3256 1 800 363.4688 www.cpaquebec.ca Demande de permis Candidats du cheminement CPA, CA N.B. Il est inutile de présenter une demande

Plus en détail

VOUS TRAVAILLEZ EN PLEIN AIR? GARE AUX INSECTES PIQUEURS!

VOUS TRAVAILLEZ EN PLEIN AIR? GARE AUX INSECTES PIQUEURS! VOUS TRAVAILLEZ EN PLEIN AIR? GARE AUX INSECTES PIQUEURS! 1 Coordination Jules Turcot, Ph. D., Direction de la prévention-inspection, CSST Claire Pouliot, conseillère en communication, CSST Rédaction Pauline

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

MAISONS MOBILES, MODULAIRES ET PRÉFABRIQUÉES

MAISONS MOBILES, MODULAIRES ET PRÉFABRIQUÉES BULLETIN N O 053 Publié en octobre 2008 Révisé en juillet 2013 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL MAISONS MOBILES, MODULAIRES ET PRÉFABRIQUÉES Le présent bulletin explique comment la taxe sur les

Plus en détail

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013

GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 360 Recherche terrain sur les sites de pouvoir (3 crédits) Été 2013 Coordonnées du chargé de cours Adresses courriel : Hugo Séguin

Plus en détail