Structura*on des données échangées entre les acteurs du marché des disposi*fs médicaux implantables

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Structura*on des données échangées entre les acteurs du marché des disposi*fs médicaux implantables"

Transcription

1 Structura*on des données échangées entre les acteurs du marché des disposi*fs médicaux implantables Rapport final Allan Rodriguez Mathieu Cynober Benoît Rivollet Tech2Market SARL RCS Lyon T +33(0) F +33(0) à Lyon, Paris, Besançon et Rennes 11 juin juin 2011

2 Méthodologie et objec*fs de l étude Etude sur trois mois des acteurs impliqués dans l écosystème des implants et analyse des informatons générées, utlisées, stockées, échangées et/ou manquantes lors des différentes étapes de leur cycle de vie. Etude documentaire internatonale Etude complète 16 consultatons Croisement des informa.ons InformaTons quanttatves Etude technicoéconomique Analyse de l existant InformaTons qualitatves Challenges et opportunités Eléments de tendances 2

3 Acteurs interrogés Acteurs de la santé et de la recherche Béatrice Samyn, CACIC Christophe Pascal, IFROSS François Chapuis et Laure Huot, Pôle IMER HCL Alain Sézeur, Hôpital des Diaconesses Nicolas Leroy et Régis Logier, CICIT de Lille Jacques Felblinger, Inserm Marlène Durand, CICIT de Bordeaux Acteurs économiques Jeremy Waicenberg, Seventure Thierry Chignon, MaTgnon InvesTssement et GesTon Johanna Ventayol, Stryker Pascal Poher, Applied Medical Isabelle Lefebvre, Cousin Biotech SébasTen Henry et Julien Simon, OneFit Medical Céline Garcia, Covalia Nicolas Coudert, 3DNeovision Pierre Simon, Antel 3

4 Comment u*liser ce rapport La première parte de ceke étude porte sur l échange d informatons entre les acteurs de la santé et va au delà de la problématque propre aux dispositfs médicaux implantables. Celleci peut être utle à tous les acteurs souhaitant mieux comprendre leur environnement et l opportunité que représente ceke tendance dans leur actvité. En partculier, l analyse réalisée fait, à ce niveau, ressortr les liens entre les différents acteurs ainsi que l ensemble des enjeux auxquels les données de l implant pourraient être à même de répondre. La seconde parte de ceke étude content quant à elle 15 fiches acteurs décrivant l actvité de cesderniers et la place des données reçues, créées, utlisées, stockées, manquantes et transmises. Ces informatons sont également complétées par une analyse croisée avec les enjeux et une mise au regard de l existant et du besoin afin d identfier des pistes d innovaton. Celleci peut être utle à tous les acteurs souhaitant mieux comprendre la place de chaque parte prenante par rapport aux données de l implant ainsi qu approfondir dans quelle mesure ces informatons pourraient être utlisées pour générer de l innovaton. De manière globale, ces deux partes peuvent être utlisées indépendamment et de manière directe par des acteurs des filières des implants et/ou des TIC qui auraient en interne la capacité de les exploiter pour générer des pistes d innovaton ou lancer une démarche proactve vers ces opportunités. Elles peuvent également être utlisées conjointement dans le cadre du programme InnovImplant et en partculier des ateliers de réflexion visant à faire émerger des projets concrets. Dans tous les cas, les équipes du Cluster ICare et du Pôle des Technologies Médicales se Tennent à votre dispositon afin de définir quelle serait la meilleure utlisaton pour vous de ces documents. 4

5 Sommaire de la première par*e 1. Le système de santé et l échange d informatons 1.1. Le système de santé et la place des implants 1.2. Le marché des échanges de données en santé 1.3. L utlité du partage d informatons en santé 1.4. Exemples de partage de données autour des implants 2. DécomposiTon du domaine et enjeux associés 2.1. La filière à La filière vue par les fabricants 2.2. La filière vue par les bénéficiaires 2.3. La filière vue par les payeurs 3. Les relatons au sein de l hôpital 4. Synthèse des enjeux et freins 5

6 Sommaire de la seconde par*e 5. Synthèse des consultatons 5.1. Structures et personnels de santé 5.2. Recherche, secteur public et financeurs 5.3. Industriels 6. Analyse des différents acteurs 7. RelaTons entre acteurs et avec les enjeux 8. Opportunités pour les données de l implant 8.1. IdenTfier les incidents de matériovigilance 8.2. Favoriser le retour au domicile du patent 8.3. Exploiter les informatons liées à la pose 8.4. Exploiter les informatons sur les médicaments 8.5. Lier Open InnovaTon et implants 6

7 Offres INNOVIMPLANT PACKAGE ATELIER INNOVATION Ü ETUDE COMPLÈTE (RAPPORT 100 PAGES) Ü EMERGENCE DE PROJETS PAR MÉTHODE BUBBLE SPARK (NUMÉLINK) 4 séances collec*ves (10 places) Soustraitants Fabricants Editeurs de logiciel Professionnels de santé Formalisa*on des projets émergents Ü VALIDATION ET CONSEIL DES PROJETS PAR UN COMITÉ D EXPERTS Ü RECHERCHE DE FINANCEMENTS AUX PROJETS ÉMERGENTS Tarif normal : 1200 HT Adhérents : 950 HT PACKAGE ETUDE SEULE Ü ETUDE COMPLÈTE (rapport 100 pages) Tarif normal : 500 HT Adhérents : 300 HT Informa.ons auprès de JeanFrançois MENUDET, Cluster ICare Chargé de mission Innova.on

APP REPUTATION. L image d une app est aussi l image de la marque. Avril 2013. image & dialogue group 2013 page 1 La valeur est dans le lien durable

APP REPUTATION. L image d une app est aussi l image de la marque. Avril 2013. image & dialogue group 2013 page 1 La valeur est dans le lien durable APP REPUTATION L image d une app est aussi l image de la marque Avril 2013 image & dialogue group 2013 page 1 La valeur est dans le lien durable 1. LE 1 er DISPOSTIF DE GESTION DE LA APP- REPUTATION 2.

Plus en détail

Lundi 12 janvier 2015

Lundi 12 janvier 2015 Lundi 12 janvier 2015 8H30 Accueil des participants. La valorisation de la recherche appliquée, l'innovation biomédicale. Pr Alain SÉZEUR INTRODUCTION 9H30 Enjeu et bilan de la Valorisation de la Recherche.

Plus en détail

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1

APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS. Université d Artois - SEPIA 1 APPUI INDIVIDUEL A L ORIENTATION ET AUX PROJETS - SEPIA 1 SOMMAIRE MODULE 1 «ENTRETIEN APPROFONDI ET CONTRACTUALISATION» MODULE 2 «INTERETS, MOTIVATIONS ET VALEURS» MODULE 3 «COMPETENCES» MODULE 4 «METHODOLOGIE

Plus en détail

!" #$ INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES

! #$ INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES !" #$ $% INSTITUT DE RECHERCHE SUR L' ENSEIGNEMENT DES MATHÉMATIQUES 2 La Commission Inter IREM Université (CI2U), avec la collaboration des C2I Lycée et C2I Statistique et Probabilités, a organisé à Lyon

Plus en détail

Un an d open data à Montpellier

Un an d open data à Montpellier Un an d open data à Montpellier De la mise en ligne à la réu/lisa/on en passant par l anima/on Jean Marie Bourgogne Jérémie Valen/n Journées SIG La Le

Plus en détail

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux?

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? 30 septembre au 1 er octobre 2013 INSET d Angers quand les talents grandissent, les collectivités progressent Lundi 30 septembre 2013 8 h 30 Accueil

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail

Université des Sciences en Ligne. e-prep 2008 Gif sur Yvette

Université des Sciences en Ligne. e-prep 2008 Gif sur Yvette Université des Sciences en Ligne Domaine couvert : les Sciences Fondamentales Mathématiques Informatique fondamentale Physique Chimie Sciences de la Vie Sciences de la Terre et de l Univers Missions renforcer

Plus en détail

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010

10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 10 ème Forum IES 2010 Enjeux et Perspectives de l Intelligence Economique Au carrefour des Pratiques REIMS 6-8 octobre 2010 Mission Chanvre pour le Cluster Beaujolais Numéro de la communication : IES-2010-28

Plus en détail

Présentation générale

Présentation générale Présentation générale Septembre 2014 Le Cluster Lumière Né à Lyon en 2008 Porté par un groupe fondateur (Présidence) Le Cluster Lumière est le seul Cluster en France pour la filière éclairage S appuyant

Plus en détail

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services

Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Tél +33 (0)4 13 94 04 39 / Fax +33 (0)4 13 94 04 10 2 Lancement de l association D.E.F.I.S Services, Développement des Entreprises et Filières Innovantes de Services Jacques Pfister, Président de la CCI

Plus en détail

Caractérisation dans le temps de l interclustering et mise en évidence des déterminants

Caractérisation dans le temps de l interclustering et mise en évidence des déterminants Caractérisation dans le temps de l interclustering et mise en évidence des déterminants Julien CUSIN, Maître de conférences Elodie LOUBARESSE, Maître de conférences CONTEXTE L interclustering (IC) redynamise

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDES. Applicable dès février 2015

PROGRAMME D ETUDES. Applicable dès février 2015 PROGRAMME D ETUDES Applicable dès février 2015 PROGRAMME D ETUDES MODULE 1 MODULE 2 SYSTEMES POLITIQUE, ECONOMIQUE ET JURIDIQUE Principes de l économie politique Introduction à l environnement juridique

Plus en détail

QUELS CHANGEMENTS MAJEURS POUR L ENTREPRISE ET LES COLLABORATEURS? (Aver&ssement : document élaboré à &tre informa&f, non exhaus&f)

QUELS CHANGEMENTS MAJEURS POUR L ENTREPRISE ET LES COLLABORATEURS? (Aver&ssement : document élaboré à &tre informa&f, non exhaus&f) SYNTHESE REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPLICATION A COMPTER DU 1er JANVIER 2015 QUELS CHANGEMENTS MAJEURS POUR L ENTREPRISE ET LES COLLABORATEURS? (Aver&ssement : document élaboré à &tre informa&f,

Plus en détail

Consultant Laissez-vous porter. portage salarial

Consultant Laissez-vous porter. portage salarial Consultant Laissez-vous porter. portage salarial * * Je suis mon propre patron mais je suis salarié. Yvan - Conseiller en informatique 1Le portage salarial Le portage salarial : être indépendant tout en

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE de SOINS PALLIATIFS et D ACCOMPAGNEMENT

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE de SOINS PALLIATIFS et D ACCOMPAGNEMENT FACULTÉ DE MÉDECINE de STRASBOURG, de BESANÇON et de DIJON DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE de SOINS PALLIATIFS et D ACCOMPAGNEMENT Années 2012-2014 Responsables de formation : Dr R. AUBRY CHU Besançon Dr N.

Plus en détail

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir

Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir Le bien vieillir & achat public d innovation : un duo d avenir La Silver Valley et sa méthode d évaluation de l innovation Présenté par Benjamin Zimmer Avant propos : Silver Valley est un écosystème propice

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

Centre d Investigation Clinique Innovation Technologique de Lille Biocapteurs & e-santé : innovation & usages

Centre d Investigation Clinique Innovation Technologique de Lille Biocapteurs & e-santé : innovation & usages Développement et évaluation des dispositifs médicaux. De l idée au marché : Quelle place pour les structures hospitalo-universitaires? Centre d Investigation Clinique Innovation Technologique de Lille

Plus en détail

Contrat tripartite. Medicen Paris Region /Entreprise / Consultant. Action «Propriété Industrielle»

Contrat tripartite. Medicen Paris Region /Entreprise / Consultant. Action «Propriété Industrielle» Contrat tripartite Medicen Paris Region /Entreprise / Consultant Action «Propriété Industrielle» Entre les soussignés : d une part, Le pôle de compétitivité Medicen Paris Region, constitué sous la forme

Plus en détail

Etude des besoins d accompagnement aux usages numériques dans les territoires. Compte-rendu de l atelier CDC / Collectivités du 19 juin 2013

Etude des besoins d accompagnement aux usages numériques dans les territoires. Compte-rendu de l atelier CDC / Collectivités du 19 juin 2013 Etude des besoins d accompagnement aux usages numériques dans les territoires Compte-rendu de l atelier CDC / Collectivités du 19 juin 2013 Table des matières 1. Contexte de la journée de partage sur l

Plus en détail

Pré-programme Matin : Séance plénière. Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info.

Pré-programme Matin : Séance plénière. Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info. Matin : Séance plénière Matinée animée par Bruno Rougier, journaliste santé France Info. 9h30 à 10h mot d accueil Marie-Odile Desana, présidente de Introduction Etude nationale sur les thérapies non médicamenteuses

Plus en détail

MODULE 2 : MOTIVER ET ANIMER SON EQUIPE (MANAGER DEBUTANT)

MODULE 2 : MOTIVER ET ANIMER SON EQUIPE (MANAGER DEBUTANT) 413-fafiec-animequipe1-v190314 MODULE 2 : MOTIVER ET ANIMER SON EQUIPE (MANAGER DEBUTANT) OBJECTIFS En fin de formation, les stagiaires seront en capacité de : Pouvoir développer son leadership Faciliter

Plus en détail

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI

Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Workshop HPC - AMIES / CEMRACS h4p://www.ini:a:ve- hpc- pme.org/ Stéphane Requena - GENCI Le calcul intensif Un ou&l stratégique pour la compé&&vité q Aux Etats- Unis (1er top500 juin 2012), au Japon (1er

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux

Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Compte-rendu de la Table Ronde «Comment et pourquoi innover?» Assemblée Générale du 20 mai 2014 ENSAP Bordeaux Intervenants : Alain DENAT, pôle CREAHd Ferran YUSTA GARCIA, ENSAP Bordeaux Gérard LIBEROS,

Plus en détail

LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD

LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD LILLE MÉTROPOLE ÉTUDE ÉCONOMIQUE, ARCHITECTURALE ET PAYSAGÈRE DE LA ZONE INDUSTRIELLE DE TOURCOING NORD Document-support de la réunion de lancement du jeudi 6 octobre 2011 4 octobre 2011 Marieke HAMON,

Plus en détail

Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante. COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30

Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante. COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30 Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30 Présents : - Alain CENRAUD Service Accueil Spécialisé -

Plus en détail

Gras Savoye / SFIG / SDS, une réunion de compétences au service des industries agroalimentaires

Gras Savoye / SFIG / SDS, une réunion de compétences au service des industries agroalimentaires GRAS SAVOYE COURTIER EN ASSURANCES Gras Savoye / SFIG / SDS, une réunion de compétences au service des industries agroalimentaires Partenariat SFIG / SDS Document confidentiel - ne pas diffuser sans autorisation

Plus en détail

COMITE DE PILOTAGE RESEAU RURAL REGIONAL CORSE 28/03/2014 Corte Centre social A Rinascita

COMITE DE PILOTAGE RESEAU RURAL REGIONAL CORSE 28/03/2014 Corte Centre social A Rinascita COMITE DE PILOTAGE RESEAU RURAL REGIONAL CORSE 28/03/2014 Corte Centre social A Rinascita Compte Rendu Présents : PINASCO Florence SMPB 04 95 56 28 89 paysdebalagne@orange.fr BOULANGER Albert CDI 06 80

Plus en détail

Journée des administrateurs des laboratoires de l INSIS. Tarification auditable des prestations plateformes et services des UR CNRS I DSFIM

Journée des administrateurs des laboratoires de l INSIS. Tarification auditable des prestations plateformes et services des UR CNRS I DSFIM Journée des administrateurs des laboratoires de l INSIS Tarification auditable des prestations plateformes et services des UR Sommaire Les enjeux Les objectifs Les principes La méthode Le rôle des acteurs

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où :

LES BILANS L ESPRIT DANS LEQUEL NOUS TRAVAILLONS NOTRE DEONTOLOGIE. Les bilans sont pluriels dans la mesure où : LES BILANS Les bilans sont pluriels dans la mesure où : Ils peuvent Répondre àdes objectifs différents : définir/valider un projet d évolution, retrouver du sens àson parcours, anticiper un changement

Plus en détail

Mobilisation de l épargne de proximité pour le financement de l économie locale - Journée d échange d expériences du 31 janvier 2013

Mobilisation de l épargne de proximité pour le financement de l économie locale - Journée d échange d expériences du 31 janvier 2013 Mobilisation de l épargne de proximité pour le financement de l économie locale - Journée d échange d expériences du 31 janvier 2013.Sommaire : a. Introduction b. Objectifs c. Intervenants de la table

Plus en détail

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest

Moteur d idées pour véhicules spécifiques. Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] Moteur d idées pour véhicules spécifiques [ Le Pôle de compétitivité Véhicules et Mobilités du grand Ouest ] [Notre mission] Développer la compétitivité des entreprises par le biais de l innovation :

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Recherche et DP : l exploitation des données peut-elle profiter aux patients et aux professionnels?

Recherche et DP : l exploitation des données peut-elle profiter aux patients et aux professionnels? Recherche et DP : l exploitation des données peut-elle profiter aux patients et aux professionnels? Pierrick Bedouch Faculté de Pharmacie Pôle Pharmacie, CHU Grenoble Université Grenoble-Alpes / CNRS /

Plus en détail

158 rue Saint-Jacques 75005 Paris. Assemblée générale 4 juin 2015

158 rue Saint-Jacques 75005 Paris. Assemblée générale 4 juin 2015 ASSOCIATION FRANÇAISE POUR LA RECHERCHE EN DROIT ADMINISTRATIF 158 rue Saint-Jacques 75005 Paris Assemblée générale 4 juin 2015 Le jeudi 4 juin 2015 s est tenue l Assemblée générale de l Association française

Plus en détail

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION

MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION " MAJEURE CESEM 4 MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION 28 janvier - 15 février 2013 Professeurs : Annie Falan*n (annie.falan)n@reims- ms.fr) Diana Mangalagiu (diana.mangalagiu@reims- ms.fr) Dominique

Plus en détail

Journées de formation 12 et 13 novembre 2015

Journées de formation 12 et 13 novembre 2015 Journées de formation 12 et 13 novembre 2015 Association des Etablissements participant au service public de santé mentale Future loi de santé - Psychiatrie et santé mentale «Comprendre la clinique pour

Plus en détail

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie Conseil Conseil Stratégique et assistance dans les Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie SIEGE 16, rue Kléber 92442 Issy-les-Moulineaux France www.items.fr

Plus en détail

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Journée Biodev Montpellier, 20 novembre 2014 Eurobiomed: Pôle de compétitivité? Qu est ce qu un pôle de compétitivité? Une initiative du gouvernement français

Plus en détail

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES RENCONTRE des Espaces Culture Multimédia SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES proposée par le Ministère de la culture et de la communication (Délégation au développement et aux affaires internationales) en partenariat

Plus en détail

organismes de certification (G-Med/LNE )

organismes de certification (G-Med/LNE ) Le Réseau International des Dispositifs Médicaux Avec des partenariats en : Allemagne, Autriche, Finlande, Italie, Grande Bretagne, Belgique, Portugal, Pologne, Espagne, Tunisie, Maroc, Canada et Japon

Plus en détail

Démarches prospectives : du positionnement stratégique à l identification des métiers d avenir.

Démarches prospectives : du positionnement stratégique à l identification des métiers d avenir. 5èmes rencontres Céreq Dares Réseau Carif - Oref Démarches prospectives : du positionnement stratégique à l identification des métiers d avenir. Basilio Napoli Basilio NAPOLI Nantes, le 16 juin 2015 Nantes,

Plus en détail

Une approche Living Lab pour le développement d un service innovant en dialyse à domicile

Une approche Living Lab pour le développement d un service innovant en dialyse à domicile 25 èmes Entre,ens Jacques Car,er Vivre l innova,on ouverte en technologies de la santé Une approche Living Lab pour le développement d un service innovant en dialyse à domicile Jean- Pierre GRANGIER Jean-

Plus en détail

Compte-rendu atelier réfexion sur la dispariton des banques et actonnaires au proft des caisses d investssement

Compte-rendu atelier réfexion sur la dispariton des banques et actonnaires au proft des caisses d investssement Compte-rendu atelier réfexion sur la dispariton des banques et actonnaires au proft des caisses d investssement Au sein de Reseau Salariat, depuis la dernière Assemblée Générale de mars 2015, un groupe

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010. Cluster and project funding partners

Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010. Cluster and project funding partners Vous souhaitez monter un projet : Medicen Paris Region répond à toutes vos questions 30 SEPTEMBRE 2010 Cluster and project funding partners Association avec 170 Adhérents Grands groupes: Sanofi-aventis

Plus en détail

JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive

JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive INVITATION Mardi 7 juillet 2015 JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive «Dimensionner une planification ambitieuse

Plus en détail

Consultant Laissez-vous porter. portage salarial

Consultant Laissez-vous porter. portage salarial Consultant Laissez-vous porter. portage salarial * Je suis mon propre patron mais je suis salarié. Yvan - Conseiller en informatique 1Le portage salarial Le portage salarial : être indépendant tout en

Plus en détail

CONGRÈS DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT BIARRITZ 2015

CONGRÈS DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT BIARRITZ 2015 CONGRÈS DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT BIARRITZ 2015 programme formation marque événement présentation synthétique, présentation détaillée, bulletin d inscription 2 JUILLET 2015 PROGRAMME FORMATION MARQUE

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

INTÉGREZ EFFICACEMENT LA RÉFORME GRÂCE À LA RICHESSE DE NOS SERVICES : DU «PRÊT À L EMPLOI» AU SUR-MESURE

INTÉGREZ EFFICACEMENT LA RÉFORME GRÂCE À LA RICHESSE DE NOS SERVICES : DU «PRÊT À L EMPLOI» AU SUR-MESURE Transformez les évolutions liées à la réforme en opportunités! INTÉGREZ EFFICACEMENT LA RÉFORME GRÂCE À LA RICHESSE DE NOS SERVICES : DU «PRÊT À L EMPLOI» AU SUR-MESURE PRÊT À L EMPLOI SUR-MESURE SUR DEVIS

Plus en détail

COMPRENDRE ET SE PRÉPARER

COMPRENDRE ET SE PRÉPARER COMPRENDRE ET SE PRÉPARER Comprendre et se préparer OUVERTURE Lydia BOMPART, responsable de la relation avec les établissements, Amue Serge BOURGINE, chargé de domaine Finance, Amue Comprendre et se préparer

Plus en détail

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients,

Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, Pour vous aider à développer votre portefeuille de partenaires et clients, ADVANCITY vous aide à participer au salon ITS WORLD CONGRESS SALON ET CONGRES Présentation du salon : Les congrès ITS ne cessent

Plus en détail

ECO360 /ECOVISION. Déployez tous vos potentiels en éco-innovation

ECO360 /ECOVISION. Déployez tous vos potentiels en éco-innovation & ECO360 /ECOVISION Déployez tous vos potentiels en éco-innovation Présentation des workshops Ecovision stratégie et produit Integral Vision & Econcepts 29/11/14 1 LES WORKSHOPS, QU EST-CE-QUE C EST?!

Plus en détail

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices.

Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Bien comprendre la démarche du PDUC : exercices. Exercice 1 : la différence entre missions et projet. 1. A partir des extraits du référentiel (doc 1) et des exemples de projet (doc 2), compléter le tableau

Plus en détail

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent.

1.2 AD Missions a pour vocation de prendre en charge la gestion du contrat de travail et des contrats commerciaux qu aura prospectés l Adhérent. ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société «AD Missions», SAS au capital de 150.000 Euros, RCS Paris 412 383 234 dont le siège social est situé 20 rue Brunel 75017 PARIS, représentée par Monsieur Sylvestre BLAVET,

Plus en détail

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont

INAUGURATION. Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont INAUGURATION Lundi 26 septembre 2011 Conseil général, Chaumont SOMMAIRE Qu est ce que l ENE?... 2 L engagement haut-marnais... 2 Enjeux et contexte... 3 Ils soutiennent l ENE... 4 Les missions de l ENE...

Plus en détail

7ème colloque francophone sur les sondages

7ème colloque francophone sur les sondages 7ème colloque francophone sur les sondages Les enquêtes déplacements standard CERTU : un exemple de conciliation des besoins de continuité méthodologique et d évolution pour s adapter aux demandes et aux

Plus en détail

Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT

Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT Université de la Rochelle Action Concerté Incitative MADONNE Masse de Données issues de la Numérisation du patrimoine Projet CNRS / INRIA / MENRT Université de la Rochelle Pole Sciences et Technologies

Plus en détail

LES CLES DU NUMERIQUE

LES CLES DU NUMERIQUE LES CLES DU NUMERIQUE LUNDI 19 OCTOBRE 2015 BESANCON www.lesclesdunumerique.fr Dossier de partenariat Les Clés du Numérique 2015 1 Présentation de la CCI du Doubs La Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Dynamiser l esprit d entreprise des étudiants MBway avec le start-up Challenge et l incubateur d entreprises

Dynamiser l esprit d entreprise des étudiants MBway avec le start-up Challenge et l incubateur d entreprises Communiqué de presse Angers, Annecy-Chambéry, Caen, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Rennes 12 mars 2015. Focus sur l entrepreneuriat avec la première édition nationale du Start Up Challenge

Plus en détail

Tables Rondes Le «Big Data»

Tables Rondes Le «Big Data» Tables Rondes Le «Big Data» 2012-2013 1 Plan Introduc9on 1 - Présenta9on Ingensi 2 - Le Big Data c est quoi? 3 - L histoire 4 - Le monde du libre : Hadoop 5 - Le système HDFS 6 - Les algorithmes distribués

Plus en détail

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Sommaire Partie 1 : Méthodologie de la démarche Partie 2 : Vision prospective Partie 3 : Plan d action Partie 4 : Annexes

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Association Française des Pôles de Compétitivité

Association Française des Pôles de Compétitivité Association Française des Pôles de Compétitivité Les Pôles de Compétitivité, catalyseurs de l'innovation française Un acquis pour le futur Dès 2005, la France a innové en matière de politique publique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES

CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES CAHIER DES CHARGES APPEL A MANIFESTATION D INTERET (AMI) INNOVATIONS COLLABORATIVES Contexte Au 1 er janvier 2016, la nouvelle Région Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes formera une seule et même entité

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE. 06 Janvier 2014, Lyon

PRESENTATION GENERALE. 06 Janvier 2014, Lyon PRESENTATION GENERALE 06 Janvier 2014, Lyon CONTEXTE GENERAL DES ANTICORPS EN FRANCE MABDESIGN CONCLUSION PRÉSENTATION GÉNÉRALE CONTEXTE GENERAL DES ANTICORPS EN FRANCE Un écosystème de l anticorps riche

Plus en détail

Je tiens en tout premier lieu à remercier Anne CONTAMIN, pour l aide précieuse qu elle m a accordée dans la préparation de ce mémoire.

Je tiens en tout premier lieu à remercier Anne CONTAMIN, pour l aide précieuse qu elle m a accordée dans la préparation de ce mémoire. Je tiens en tout premier lieu à remercier Anne CONTAMIN, pour l aide précieuse qu elle m a accordée dans la préparation de ce mémoire. Ces conseils en matière de méthodologie et de réflexion sur le sujet

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

#GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique

#GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique #GEN2 : Vous aurez encore + le GEN numérique #GEN2 le 2ème rendez vous des professionnels du numérique en Grande Région. Organisé par l association Grand Est Numérique, l'événement se déroulera sur une

Plus en détail

Programme «Innov&Connect», ouverture des WAI* Paris et Massy- Saclay 2 LIEUX DÉDIÉS À L INNOVATION

Programme «Innov&Connect», ouverture des WAI* Paris et Massy- Saclay 2 LIEUX DÉDIÉS À L INNOVATION Programme «Innov&Connect», ouverture des WAI* Paris et Massy- Saclay 2 LIEUX DÉDIÉS À L INNOVATION MARIE- CLAIRE CAPOBIANCO Directeur des Réseaux France Membre du Comité ExécuLf de BNP Paribas MYRIAM BEQUE

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Marché de la Téléassistance pour le Maintien à Domicile en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions

Marché de la Téléassistance pour le Maintien à Domicile en France 2015. Nouvelles tendances et prévisions Marché de la Téléassistance pour le Maintien à Domicile en France 2015 Nouvelles tendances et prévisions Juillet 2015 Le secteur de la téléassistance en France s est révélé porteur au cours de la période

Plus en détail

LE SERVICE D ANIMATION ET DE SOUTIEN À L ENSEIGNEMENT (SASE) Rapport annuel Directrice par intérim : Jeanne Godin

LE SERVICE D ANIMATION ET DE SOUTIEN À L ENSEIGNEMENT (SASE) Rapport annuel Directrice par intérim : Jeanne Godin LE SERVICE D ANIMATION ET DE SOUTIEN À L ENSEIGNEMENT (SASE) Rapport annuel Directrice par intérim : Jeanne Godin Les activités que le SASE a organisées cette année sont principalement issues d une consultation

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

Transformation Digitale des Ressources Humaines

Transformation Digitale des Ressources Humaines Transformation Digitale des Ressources Humaines Management des Equipes & Projets Coaching Individuel & Groupes Créa>vité Approches collabora>ves Intelligence collec>ve Stratégie et cohérence Management

Plus en détail

- Tous les dirigeants ressortissants AGEFICE, et en particulier les dirigeants de jeunes entreprises ou confrontés à la mutation économique actuelle

- Tous les dirigeants ressortissants AGEFICE, et en particulier les dirigeants de jeunes entreprises ou confrontés à la mutation économique actuelle PARTICIPANTS - Tous les dirigeants ressortissants AGEFICE, et en particulier les dirigeants de jeunes entreprises ou confrontés à la mutation économique actuelle CONDITION D INSCRIPTION - Etre à jour de

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE L an deux mil douze, le 1 er octobre 2012 à 18 heures, le conseil communautaire légalement convoqué s est réuni en séance publique, en son siège, sous la présidence

Plus en détail

NOUVELLES APPROCHES DE SANTÉ AU TRAVAIL

NOUVELLES APPROCHES DE SANTÉ AU TRAVAIL SYMPOSIUM NOUVELLES APPROCHES DE SANTÉ AU TRAVAIL DANS LES TPE CONGRÈS SANTÉ TRAVAIL LILLE 2014 Lille Grand Palais, salle Rotterdam Mercredi 4 juin 2014 SYLVAIN STANESCO Conseiller Régional du Nord-Pas

Plus en détail

APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES

APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES APPEL D OFFRE POUR PRESTATION DE SERVICES Intelligence Economique : accompagnement des PME de la filie re des e co-activite s en Ile-de-France CAHIER DES CHARGES Paris, le 29 octobre 2015 Sommaire Mission

Plus en détail

DISPOSITIF BILAN ORIENTATION Jeunes 16-25 ANS - Conseil Régional SCHEMA DE FONCTIONNEMENT

DISPOSITIF BILAN ORIENTATION Jeunes 16-25 ANS - Conseil Régional SCHEMA DE FONCTIONNEMENT DISPOSITIF BILAN ORIENTATION Jeunes 16-25 ANS - Conseil Régional SCHEMA DE FONCTIONNEMENT PRESCRIPTION DU CONSEILLER DE LA MISSION LOCALE Une fiche de prescription indiquant : - la prestation envisagée

Plus en détail

JEUDI 20 NOVEMBRE 2014. 8 h 30 : accueil. 9 h 00. Ouvertures des rencontres territoriales

JEUDI 20 NOVEMBRE 2014. 8 h 30 : accueil. 9 h 00. Ouvertures des rencontres territoriales JEUDI 20 NOVEMBRE 2014. 8 h 30 : accueil. 9 h 00 Ouvertures des rencontres territoriales Intervenants : M. Oumar N DIAYE, Responsable du Pôle National des SI et TIC du CNFPT Mme. NEJIA LANOUAR, Directrice

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

ESTER Technopole 1, avenue d Ester 87069 Limoges Cedex - FRANCE Tél. (33) 05 55 38 16 21 - Fax (33) 05 55 38 18 62

ESTER Technopole 1, avenue d Ester 87069 Limoges Cedex - FRANCE Tél. (33) 05 55 38 16 21 - Fax (33) 05 55 38 18 62 ESTER Technopole 1, avenue d Ester 87069 Limoges Cedex - FRANCE Tél. (33) 05 55 38 16 21 - Fax (33) 05 55 38 18 62 Présentation par : M. Vincent DUCHAMP Ingénieur Céramique 1 Fiche d identité Pôle Européen

Plus en détail

Mardi 8 décembre 2015 de 14h00-20h00 / CCI Le Havre

Mardi 8 décembre 2015 de 14h00-20h00 / CCI Le Havre Mardi 8 décembre 2015 de 14h00-20h00 / CCI Le Havre PROGRAMME Complet 14h00 - Séance plénière Comment le numérique révolutionne la filière logistique? 14h30 / 15h15 - Speed business 15h15 / 16h15 - Ateliers,

Plus en détail

CYCLE DE PROFESSIONNALISATION AU MÉTIER DE. Une formation de. 70 heures. 17 octobre 2014 au 6 février 2015. formation. l empreinte éditoriale

CYCLE DE PROFESSIONNALISATION AU MÉTIER DE. Une formation de. 70 heures. 17 octobre 2014 au 6 février 2015. formation. l empreinte éditoriale CYCLE DE PROFESSIONNALISATION AU MÉTIER DE 70 heures 17 octobre 2014 au 6 février 2015 Une formation de l empreinte éditoriale formation CYCLE DE PROFESSIONNALISATION AU MÉTIER DE RESPONSABLE COMMUNICATION

Plus en détail

CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE

CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE PROJET HENRI-FABRE : L ENTREPRISE ETENDUE L objectif du projet Henri-Fabre est de construire

Plus en détail

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE

JLD Consulting STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE FORMATION EN LOGISTIQUE STRATÉGIE, ORGANISATION ET MANAGEMENT D ENTREPRISE , cabinet conseil spécialisé en stratégie, organisation d entreprise vous assiste dans vos choix stratégiques et vous accompagne

Plus en détail

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011

ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION. Mars 2011 ETUDE ACQUISITION, SERVICES AUX COMMERCANTS : UNE OFFRE DE PLUS EN PLUS DIVERSIFIEE DANS UN MARCHE EN PLEINE MUTATION Mars 2011 Contexte & enjeux Avec l accélération des évolutions concurrentielles, technologiques

Plus en détail

OPTIMISATION DES PROCESSUS TRANSFORMATION DATA VISUALISATION AGILITE DIGITAL WORKPLACE INNOVATION

OPTIMISATION DES PROCESSUS TRANSFORMATION DATA VISUALISATION AGILITE DIGITAL WORKPLACE INNOVATION OPTIMISATION DES PROCESSUS TRANSFORMATION DATA VISUALISATION AGILITE DIGITAL WORKPLACE INNOVATION MYJE, Digital Factory du Groupe Althéa! 3 marques, 3 activités complémentaires! PUBLIC 22%! INDUSTRIE 24%!

Plus en détail

Bienvenue. Grand Est

Bienvenue. Grand Est Bienvenue à la cérémonie de remise des Trophées de la Relation Client Grand Est 2009 Notre Soirée - Introduction par les Clubs - BVA Méthodologie - Critères - Les résultats par catégorie - Conclusion -

Plus en détail

Synthèse de l'atelier A1 - "Fab labs et Communautés actives"

Synthèse de l'atelier A1 - Fab labs et Communautés actives Synthèse de l'atelier A1 - "Fab labs et Communautés actives" 14 juin 2012, Futur en Seine A propos du Connecteur Recherche Tout au long des 14 et 15 juin 2012, la Fing, avec le soutien de l'anr, a rassemblé

Plus en détail

Design médical, inventer les modes de soins de demain

Design médical, inventer les modes de soins de demain A+ Design médical, inventer les modes de soins de demain Design médical, inventer les modes de soins de demain Comité scientifique : Saint-Étienne Ludovic NOËL, Directeur général, Cité du design Josyane

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail