Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Baromètre MLS du marché résidentiel. Faits saillants. Province de Québec. 2 e trimestre 2010"

Transcription

1 Province de Québec Le Baromètre MLS du marché résidentiel Faits saillants Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques Remontée dans les Laurentides Baisse de l inventaire : une question qui touche principalement les RMR Fortes hausses des prix presque partout en province

2 Analyse Premier ralentissement des ventes en cinq trimestres Après un premier trimestre très vigoureux (augmentation de 38 % des ventes à l échelle de la province), un ralentissement de l activité immobilière a touché la grande majorité des centres urbains du Québec au cours du deuxième trimestre de Pour l ensemble de la province, les ventes de propriétés résidentielles ont reculé de 4 % par rapport au deuxième trimestre de Prévoyant avec justesse une hausse des taux hypothécaires, certains consommateurs ont devancé leur achat. Les trois facteurs les plus influents pour le marché de la revente étaient pourtant favorables à un certain dynamisme : emplois ont été créés depuis l année dernière, la confiance des consommateurs est rétablie depuis plusieurs trimestres 1 et les taux d intérêt sont demeurés très faibles. Le ralentissement du marché s explique alors en partie par un effet de devancement de la demande. Prévoyant avec justesse 2 une hausse des taux hypothécaires, certains consommateurs ont devancé leur achat. Un autre élément qui, dans une moindre mesure, a pu inciter certains consommateurs à acheter au cours des mois précédents est l entrée en vigueur, le 19 avril dernier, de nouvelles règles d admissibilité à l assurance-prêt hypothécaire. Tout emprunteur doit désormais répondre aux critères de solvabilité liés à une hypothèque de cinq ans à taux fixe, même s il opte pour un prêt d une plus courte durée, assorti d un taux d intérêt inférieur 3. Seuls quelques centres urbains sont parvenus à être dynamiques La vague baissière du deuxième trimestre, au chapitre du nombre de transactions, a touché toutes les régions métropolitaines de la province sans exception. Les RMR de Gatineau et de Montréal s en sont tout de même bien tirées, avec des reculs respectifs de seulement 1 % et 4 %. L activité a ralenti du côté des RMR de Sherbrooke (- 12 %), de Trois- Rivières (-16 %) et de Québec (-16 %). La RMR de Saguenay ferme la marche avec une baisse du nombre de transactions de 24 % par rapport au deuxième trimestre de Parmi les seize agglomérations analysées, huit d entre elles ont affiché une hausse des ventes et les huit autres ont enregistré une baisse des ventes au cours du deuxième trimestre. Les baisses les plus fortes sont survenues dans les agglomérations de Victoriaville (- 36 %), de Joliette (- 20 %), de Rouyn-Noranda (- 18 %) et de Drummondville (- 18 %). Parmi les centres urbains ayant enregistré une hausse d activité, Val-d Or s est démarqué avec 29 % plus de transactions que l an dernier à la même période. Quatre des sept autres agglomérations en territoire positif se trouvent dans les Laurentides. Remontée dans les Laurentides Chacune des quatre agglomérations des Laurentides peut se vanter d avoir compilé un nombre de ventes résidentielles à la hausse par rapport au deuxième trimestre de 2009 : Sainte- Adèle a affiché une augmentation de 7 %, Sainte-Agathe de 5 %, Saint-Sauveur de 8 %, et Mont-Tremblant de 26 %. Durement touché lors de la récession, le marché de la revente 1 Au deuxième trimestre, 50 % des répondants québécois jugeaient les circonstances favorables pour faire un achat important comme une propriété. 2 Les taux administrés des banques à charte canadiennes, pour un terme de 5 ans, sont passés de 5,57 % en moyenne au premier trimestre à 6,04 % en moyenne au deuxième trimestre. 3 Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le de la région des Laurentides s est depuis redressé et les acheteurs de propriétés plus haut de gamme sont revenus en force en En effet, entre les mois d avril et juin, le nombre de propriétés vendues à un prix supérieur à $ a augmenté de 20 % par rapport au deuxième trimestre de Durement touché lors de la récession, le marché de la revente de la région des Laurentides s est depuis redressé et les acheteurs de propriétés plus haut de gamme sont revenus en force en Si les statistiques de vente de ces quatre agglomérations présentent une fiche exemplaire, une certaine disparité a été observée quant à l évolution des prix. Les prix médians des unifamiliales à Mont-Tremblant et à Sainte-Agathe ont bondi de 14 % et de 12 % respectivement, alors qu ils ont été plus stables à Saint-Sauveur et à Sainte-Adèle (+ 2 % et - 2 % respectivement). Baisse de l inventaire : une question qui touche principalement les RMR Si la province affiche une diminution des inscriptions en vigueur de 8 %, c est surtout parce que cinq des six RMR 4 de la province affichent d importantes diminutions du nombre de propriétés à vendre. Montréal, Gatineau et Québec, soit les RMR les plus peuplées, ont été les plus touchées. Sans tenir compte des RMR, le nombre de propriétés offertes sur le marché de la revente dans le reste de la province a enregistré une hausse légèrement supérieure à 1 % au deuxième trimestre de Fortes hausses des prix presque partout en province À l échelle de la province, le prix médian d une unifamiliale a gagné 9 % depuis un an. Il va sans dire que plusieurs centres urbains ont donc affiché une impressionnante hausse du prix médian de leurs unifamiliales au cours du deuxième trimestre, à commencer par les RMR de Québec (+ 13 %) et de Sherbrooke (+ 11 %). Du côté des agglomérations, Sorel-Tracy est en tête de liste, avec une hausse de prix de 19 % par rapport au deuxième trimestre de 2009 et un prix médian de $. Rimouski et Mont-Tremblant ont connu une hausse de 14 % chacune, avec des prix médians de $ et de $ respectivement. Les résultats de Salaberry-de-Valleyfield et de Sainte-Agathe méritent également d être soulignés. Ces deux secteurs ont tous les deux enregistré une progression de 12 % de leur prix médian par rapport à la même période l année dernière. À l échelle de la province, le prix médian d une unifamiliale a gagné 9 % depuis un an. Les augmentations de prix soutenues s expliquent par des conditions qui avantagent les vendeurs dans la vaste majorité des centres urbains. C est dans la RMR de Québec que l avantage des vendeurs est le plus perceptible, avec un écoulement de l inventaire d un peu plus de quatre mois. À Vald Or et à Rouyn-Noranda, les vendeurs se retrouvent dans la même position avantageuse, avec un écoulement de l inventaire inférieur à cinq mois. 4 L exception est la RMR de Trois-Rivières, avec une hausse de 11 %. 1

3 Indicateurs économiques Variation (1) Variation sur un an (2) Niveau Taux hypothécaires (3) 1 an 3,70 % 0,10-0,15 3 ans 4,62 % 0,37 0,33 5 ans 6,04 % 0,47 0,59 Taux d'inflation annuel (Canada) Niveau Variation (1) Variation sur un an (2) Global 1,4 % -0,2 S.O. Indice de réference (4) 1,8 % -0,2 S.O. Indice de confiance des consommateurs Niveau Variation (1) Variation sur un an (2) Global Bon temps pour un achat important (5) 50 % 1 4 Marché du travail Niveau Variation (1) Variation sur un an (2) Emploi (en milliers) (6) 3 921,2 48,7 65,3 Taux de chômage (6) 7,9 % -0,1-0,8 Mises en chantier (8) Niveau Variation (1) Variation sur un an (2) Total (7) S.O. 33 % Unifamilial S.O. 29 % S.O. 27 % Locatif S.O. 54 % (1) Variation par rapport au trimestre précédent (2) Variation par rapport au même trimestre il y a un an (3) Taux administrés des banques à charte canadiennes (4) Mesure utilisée par la Banque du Canada pour guider ses décisions (5) Proportion de personnes ayant répondu «Oui» à cette question (6) Données désaisonnalisées (7) Le total comprend également les logements coopératifs (8) Pour les centres urbains de habitants et plus Sources : Statistique Canada, Le Conference Board du Canada et SCHL Note : Les flèches de couleur verte indiquent une bonne nouvelle, celles de couleur rouge une mauvaise nouvelle. Les flèches indiquent une stabilité. Évolution mensuelle des taux hypothécaires 5 ans % Source : Statistique Canada 2

4 Carte Carte des centres urbains de la province de Québec Cliquez sur le nom d un centre urbain désiré pour accéder à la carte et aux données s y rapportant * Définition de Statistique Canada, Recensement de Fédération des chambres immobilières du Québec. Tous droits réservés. Cette carte est protégée par le droit d auteur et est la propriété de la Fédération des chambres immobilières du Québec. Tout usage de cette carte, en tout ou en partie, directement ou indirectement est expressément interdit, sauf autorisation préalable écrite du titulaire du droit d auteur. 3

5 Province de Québec Cliquez sur le secteur désiré pour accéder à la carte et aux données s y rapportant Régions métropolitaines* Agglomérations Gatineau Montréal Québec Saguenay Sherbrooke Trois-Rivières Drummondville Granby Joliette Mont-Tremblant Rimouski Rouyn-Noranda Sainte-Adèle Sainte-Agathe-des-Monts Saint-Hyacinthe Saint-Jean-sur-Richelieu Saint-Sauveur Salaberry-de-Valleyfield Shawinigan Sorel-Tracy Val d Or Victoriaville *Régions métropolitaines de recensement 4

6 Province de Québec Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions D 0 % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la Province de Québec Population en Variation de la population entre 2001 et ,3 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 5,6 Proportion de propriétaires 60 % Proportion de locataires 40 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 9 % $ 8 % 35 % Prix moyen $ 8 % $ 8 % 34 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 9 % $ 7 % 27 % Prix moyen $ 12 % $ 8 % 28 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 10 % $ 12 % 36 % Prix moyen $ 11 % $ 11 % 36 % Délai de vente moyen (jours) Évolution du nombre de ventes MLS Province de Québec Évolution du prix médian Province de Québec

7 Région métropolitaine de Gatineau Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la RMR de Gatineau Population en Variation de la population entre 2001 et ,5 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 116 Proportion de propriétaires 68 % Proportion de locataires 32 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 7 % $ 5 % 29 % Prix moyen $ 7 % $ 7 % 33 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 11 % $ 9 % 30 % Prix moyen $ 5 % $ 8 % 32 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 1 % $ 5 % 38 % Prix moyen $ 1 % $ 3 % 36 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché équilibré Moins de ,9 V 150 à ,8 V 200 à ,5 V 250 à ,7 V 300 et plus ,5 E 6

8 Région métropolitaine de Montréal Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la RMR de Montréal Population en Variation de la population entre 2001 et ,3 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 854 Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Proportion de propriétaires 53 % Proportion de locataires 47 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 9 % $ 7 % 38 % Prix moyen $ 9 % $ 8 % 36 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 8 % $ 7 % 28 % Prix moyen $ 13 % $ 9 % 27 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 10 % $ 7 % 35 % Prix moyen $ 11 % $ 9 % 37 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché équilibré Moins de ,9 V 200 à ,7 V 300 à ,3 V 400 à ,9 V 500 et plus ,0 A 7

9 Région métropolitaine de Québec Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la RMR de Québec Population en Variation de la population entre 2001 et ,2 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 218 Proportion de propriétaires 59 % Proportion de locataires 41 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % D 0 % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 13 % $ 11 % 56 % Prix moyen $ 11 % $ 10 % 54 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 15 % $ 10 % 46 % Prix moyen $ 10 % $ 7 % 47 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 14 % $ 16 % 62 % Prix moyen $ 17 % $ 17 % 64 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix (I) (EC) (I)/(EC) Moins de ,9 V 100 à ,5 V 200 à ,2 V 300 à ,5 V 400 à ,6 E 500 et plus ,0 A 8

10 Région métropolitaine de Saguenay Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions D 0 % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la RMR de Saguenay Population en Variation de la population entre 2001 et ,1 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 87 Proportion de propriétaires 63 % Proportion de locataires 37 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 7 % $ 4 % 54 % Prix moyen $ 8 % $ 6 % 54 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % % Prix médian ** $ 6 % 54 % Prix moyen ** $ 12 % 61 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur 89 6 % 86-4 % Prix médian $ 12 % $ 6 % 57 % Prix moyen $ 16 % $ 17 % 66 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Marché équilibré (I) (EC) (I)/(EC) Moins de ,3 V 100 à ,3 V 150 à ,7 V 200 à ,5 E 250 et plus ,8 A 9

11 Région métropolitaine de Sherbrooke Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la RMR de Sherbrooke Population en Variation de la population entre 2001 et ,3 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 152 Proportion de propriétaires 53 % Proportion de locataires 47 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 11 % $ 4 % 29 % Prix moyen $ 11 % $ 6 % 32 % Délai de vente moyen (jours) D 0 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ -1 % $ D 0 % 21 % Prix moyen $ -10 % $ -3 % 19 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 57-5 % % Inscriptions en vigueur 140 D 0 % % Prix médian $ 18 % $ 5 % 43 % Prix moyen $ 19 % $ 8 % 41 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Marché équilibré (I) (EC) (I)/(EC) Moins de ,6 V 150 à ,2 V 200 à ,9 E 250 à ,5 A 300 et plus ,4 A 10

12 Région métropolitaine de Trois-Rivières Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions D 0 % Inscriptions en vigueur % Volume % Portrait sociodémographique de la RMR de Trois-Rivières Population en Variation de la population entre 2001 et ,9 % Nombre de ménages en Densité de la population au kilomètre carré 161 Proportion de propriétaires 58 % Proportion de locataires 42 % Source : Statistique Canada, Recensement de 2006 Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 6 % $ 2 % 35 % Prix moyen $ 2 % $ 2 % 33 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % % Prix médian ** $ 11 % 1 % Prix moyen ** $ 13 % 5 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % 71-8 % Prix médian $ 17 % $ 19 % 77 % Prix moyen $ 12 % $ 13 % 62 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix (I) (EC) (I)/(EC) Moins de ,6 V 100 à ,3 V 150 à ,7 V 200 à ,3 A 250 et plus ,4 A 11

13 Agglomération de Drummondville Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 6 % $ 3 % Prix moyen $ 6 % $ 3 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 4 18 Inscriptions en vigueur Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur 44 2 % % Prix médian ** $ 7 % Prix moyen ** $ 2 % Délai de vente moyen (jours) 74-4 Évolution des conditions Marché d acheteur Marché équilibré Tableau 3 - par gamme de prix Moins de ,8 V 100 à ,5 V 150 et plus ,6 A 12

14 Agglomération de Granby Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 3 % $ 6 % Prix moyen $ 10 % $ 10 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % % Prix médian ** $ -5 % Prix moyen ** $ 6 % Délai de vente moyen (jours) Ventes D 0 % Inscriptions en vigueur 78 5 % 66 6 % Prix médian ** $ 7 % Prix moyen ** $ 5 % Délai de vente moyen (jours) 78-6 Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Moins de ,2 V 150 à ,7 V 200 et plus ,2 A Marché équilibré 13

15 Agglomération de Joliette Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes 86-9 % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 10 % $ 9 % 32 % Prix moyen $ 5 % $ 9 % 35 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 6 19 Inscriptions en vigueur 9 11 Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur Prix médian ** $ 27 % 106 % Prix moyen ** $ 18 % 97 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché équilibré Moins de ,3 V 100 à ,2 V 150 à ,6 V 200 et plus ,3 A 14

16 Agglomération de Mont-Tremblant Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 14 % $ 2 % 26 % Prix moyen $ 30 % $ -3 % 28 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 17 % $ 18 % -16 % Prix moyen $ 7 % $ -4 % -16 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 1 4 Inscriptions en vigueur Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Moins de ,8 V 150 à ,3 A 200 à ,8 A 250 et plus ,4 A 15

17 Agglomération de Rimouski Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 14 % $ 7 % Prix moyen $ 14 % $ 6 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur Prix médian ** $ 9 % Prix moyen ** $ 5 % Délai de vente moyen (jours) 80 7 Ventes 6 15 Inscriptions en vigueur 9 7 Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché équilibré Moins de ,6 V 150 et plus ,7 E 16

18 Agglomération de Rouyn-Noranda Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur 95 4 % 85-2 % Prix médian $ 2 % $ 1 % 70 % Prix moyen $ 2 % $ 3 % 70 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 2 2 Inscriptions en vigueur 2 1 Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur Prix médian ** $ 20 % 84 % Prix moyen ** $ 18 % 78 % Délai de vente moyen (jours) 70 4 Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Moins de ,3 V 100 à ,2 V 150 et plus ,4 V 17

19 Agglomération de Sainte-Adèle Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions D 0 % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur 618 D 0 % % Prix médian $ -2 % $ 3 % 30 % Prix moyen $ 4 % $ 11 % 24 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur 89 5 % 88 2 % Prix médian ** $ 7 % 20 % Prix moyen ** $ 6 % 18 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % 26 Prix médian ** $ -8 % 13 % Prix moyen ** $ -3 % 16 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Moins de ,0 V 150 et plus ,8 A 18

20 Agglomération de Sainte-Agathe-des-Monts Ventes 62 5 % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 12 % $ 2 % 30 % Prix moyen $ 32 % $ 22 % 47 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 3 20 Inscriptions en vigueur % % Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Ventes 3 19 Inscriptions en vigueur % 27 Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Moins de ,1 E 150 et plus ,8 A 19

21 Agglomération de Saint-Hyacinthe Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 7 % $ 5 % Prix moyen $ 8 % $ 4 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % 59 3 % Prix médian ** $ 10 % Prix moyen ** $ 15 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % 60-8 % Prix médian ** $ 20 % Prix moyen ** $ 16 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Marché équilibré Moins de ,4 V 100 à ,8 V 150 à ,8 V 200 et plus ,9 A 20

22 Agglomération de Saint-Jean-sur-Richelieu Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 5 % $ 5 % 45 % Prix moyen $ 5 % $ 6 % 46 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 5 % $ 1 % 32 % Prix moyen $ 2 % $ D 0 % 29 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % % Prix médian ** $ 11 % 63 % Prix moyen ** $ 8 % 57 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Marché équilibré Moins de ,5 V 150 à ,0 V 200 à ,1 V 250 et plus ,9 A 21

23 Agglomération de Saint-Sauveur Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 2 % $ 1 % 27 % Prix moyen $ -1 % $ -2 % 26 % Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % % Prix médian ** $ -1 % 10 % Prix moyen ** $ -8 % 7 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 6 19 Inscriptions en vigueur Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Moins de ,8 V 150 à ,3 E 200 à ,9 A 250 et plus ,8 A 22

24 Agglomération de Salaberry-de-Valleyfield Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 12 % $ 5 % 27 % Prix moyen $ 12 % $ 8 % 29 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 2 21 Inscriptions en vigueur Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur 59-2 % % Prix médian ** $ 4 % 28 % Prix moyen ** $ -6 % 30 % Délai de vente moyen (jours) Évolution des conditions Marché équilibré Tableau 3 - par gamme de prix Moins de ,5 V 150 et plus ,2 A 23

25 Agglomération de Shawinigan Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % Nouvelles inscriptions % Inscriptions en vigueur % Volume % Ventes % % Inscriptions en vigueur % % Prix médian $ 5 % $ 10 % 41 % Prix moyen $ 10 % $ 11 % 38 % Délai de vente moyen (jours) Ventes 3 8 Inscriptions en vigueur 6 8 Prix médian ** ** Prix moyen ** ** Délai de vente moyen (jours) Ventes % Inscriptions en vigueur % 51 3 % Prix médian ** $ 5 % 61 % Prix moyen ** $ 2 % 48 % Délai de vente moyen (jours) 68 5 Évolution des conditions Tableau 3 - par gamme de prix Marché d acheteur Marché équilibré Moins de ,5 V 100 à ,0 V 150 et plus ,7 A 24

Aussi dans ce numéro Les ventes de copropriétés perdent de leur élan Depuis un certain temps, la copropriété nous avait habitués à des hausses relativement soutenues des transactions MLS au Québec. Mais

Plus en détail

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard

Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Le quatrième resserrement hypothécaire, un an plus tard Nous examinons ici l effet du dernier resserrement des règles de l assurance prêt hypothécaire sur la performance du marché immobilier québécois

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit

Baromètre FCIQ. du marché résidentiel. Région métropolitaine de Montréal. Faits saillants. Le ralentissement se poursuit Le Baromètre du marché résidentiel FCIQ Région métropolitaine de Montréal Faits saillants Le ralentissement se poursuit Toujours l effet des nouvelles règles hypothécaires Le recul des ventes est moins

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire

Graphique 3 Le marché des copropriétés existantes est nettement excédentaire 9 janvier 1 Cycle de l immobilier résidentiel au Québec : bien différent de celui du Canada L an dernier, le marché de l habitation au pays a continué de défier à la hausse les pronostics tant au niveau

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Mai 2010

Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Mai 2010 Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Mai 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives démographiques du Québec et des régions, 2006-2056 Édition

Plus en détail

Prévisions économiques

Prévisions économiques Prévisions économiques 2014 2015 Prévisions économiques 2014-2015 : Faits saillants Considérant les tendances des mises en chantier résidentielles actuelles ainsi qu un ensemble de facteurs, l Association

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises au Québec en 2011 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC

Le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises au Québec en 2011 INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION Le financement et la croissance des petites et moyennes entreprises au Québec en 2011 Rapport d enquête Pour tout renseignement concernant

Plus en détail

Le marché immobilier sur l Île-Perrot

Le marché immobilier sur l Île-Perrot Le marché immobilier sur l Île-Perrot Mini-conférence présentée le 22 octobre 2014 à l AGAIP Richard Beaumier, mba, fca, fcpa Courtier immobilier agréé Groupe-Sutton Distinction R.B. Aperçu Un peu d histoire

Plus en détail

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario

Situation financière des ménages au Québec et en Ontario avril Situation financière des ménages au et en Au cours des cinq dernières années, les Études économiques ont publié quelques analyses approfondies sur l endettement des ménages au. Un diagnostic sur

Plus en détail

LES TAUX D INTÉRÊT MAJ - DÉCEMBRE 2014. Le Taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec.

LES TAUX D INTÉRÊT MAJ - DÉCEMBRE 2014. Le Taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec. MAJ - DÉCEMBRE 2014 LES TAUX D INTÉRÊT IP#01 Le Taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec. Banque du Canada, de par les décisions qu elle prend sur l évolution du taux

Plus en détail

Le marché locatif de la RMR de Montréal

Le marché locatif de la RMR de Montréal Le marché locatif de la RMR de Montréal DAVID L HEUREUX Analyste principal de marché, SCHL Votre clientèle locative Au programme L état du marché locatif Texte Votre clientèle locative Tendances et perspectives

Plus en détail

RMR de Québec. dans la région de Québec au. quatrième trimestre de 2012. Mises en chantier. Quatrième trimestre. Table des matières

RMR de Québec. dans la région de Québec au. quatrième trimestre de 2012. Mises en chantier. Quatrième trimestre. Table des matières L e m a r c h É d e l h a b i t a t i o n ActualitÉs habitation RMR de Québec S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : premier trimestre de

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie

Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie -- Profil statistique drummondvillois ----- démographie et économie 0 Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce

Plus en détail

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067)

Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) Population de la «Ville de Trois-Rivières» (Code géographique : 37067) En 2015 Décret 1060-2014 concernant la population des municipalités pris le 3 décembre 2014 par le gouvernement du Québec. Publié

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Logement 2012 : Le jeu risqué de la SCHL

Logement 2012 : Le jeu risqué de la SCHL Institut de recherche et d informations socio-économiques Juin 212 Note socio-économique Logement 212 : Le jeu risqué de la SCHL Le marché du logement locatif est embourbé dans une double crise depuis

Plus en détail

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE

PROFIL STATISTIQUE DRUMMONDVILLOIS DÉMOGRAPHIE ET ÉCONOMIE DRUMMONDVILLE DRUMMONDVILLE Le contenu de ce rapport a été rédigé et produit pour une utilisation par tous les services municipaux. Le Commissariat au commerce a colligé les données relatives au développement économique

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

Encadrer les fausses agences immobilières et élargir l'a pplication de la Loi sur le courtage immobilier pour mieux protéger le public :

Encadrer les fausses agences immobilières et élargir l'a pplication de la Loi sur le courtage immobilier pour mieux protéger le public : Encadrer les fausses agences immobilières et élargir l'application de la Loi sur le courtage immobilier pour mieux protéger le public : un devoir pour l'état Mémoire de la Fédération des chambres immobilières

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

L ÉCONOMIE AU 3 E TRIMESTRE 2009

L ÉCONOMIE AU 3 E TRIMESTRE 2009 L ÉCONOMIE AU 3 E TRIMESTRE 2009 Une publication de la Communauté métropolitaine de Québec La Communauté métropolitaine de Québec (CMQ), en partenariat avec le Bureau de la Capitale-Nationale et la Conférence

Plus en détail

POUR UN ENCADREMENT DES PÉNALITÉS HYPOTHÉCAIRES AU CANADA. Richard Beaumier, FCA, CFA, MBA VICE-PRÉSIDENT, COMITÉ RELATIONS GOUVERNEMENTALES

POUR UN ENCADREMENT DES PÉNALITÉS HYPOTHÉCAIRES AU CANADA. Richard Beaumier, FCA, CFA, MBA VICE-PRÉSIDENT, COMITÉ RELATIONS GOUVERNEMENTALES POUR UN ENCADREMENT DES PÉNALITÉS HYPOTHÉCAIRES AU CANADA Richard Beaumier, FCA, CFA, MBA VICE-PRÉSIDENT, COMITÉ RELATIONS GOUVERNEMENTALES FÉDÉRATION DES CHAMBRES IMMOBILIÈRES DU QUÉBEC Novembre 2010

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel. Janvier 2015 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Janvier 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC

BILAN ROUTIER AU QUÉBEC ABITIBI-TÉMISCAMINGUE CAPITALE-NATIONALE Amos 6.27 0.07 25.89 La Sarre 7.06 0.04 25.14 Rouyn-Noranda 7.77 0.17 23.35 Val-d Or 6.21 0.09 25.16 Baie-Saint-Paul 8.68 0.2 25.1 Boischatel 2.05 0.02 9.76 Donnaconna

Plus en détail

Confiance envers le marché hypothécaire canadien

Confiance envers le marché hypothécaire canadien Confiance envers le marché hypothécaire canadien Mai 2012 Préparé pour : l Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning Économiste en chef de l ACCHA Confiance envers

Plus en détail

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL

REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL REVUE ET PERSPECTIVES DU MARCHÉ IMMOBILIER DE LA RÉGION DE MONTRÉAL SUJETS COUVERTS» L investissement immobilier en 2013» Diagnostic par classes d actifs» Perspectives à moyen terme» Enjeux 2001-12-01

Plus en détail

UNIDEV CAPITAL FINANCE

UNIDEV CAPITAL FINANCE UNIDEV CAPITAL FINANCE Au service des courtiers Agenda Qui sommes-nous? Nos partenaires Marché cible Paramètres de prêt Comment soumettre un dossier Pourquoi faire affaire avec Unidev Capital Études de

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING

1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING 1 ER BAROMÈTRE DES PRIX DE L IMMOBILIER DE PARKING Inédit en France, MonsieurParking.com, société spécialisée dans l achat, la vente et la location de places de parking, crée le 1 er baromètre de l immobilier

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Perspective. Logement. Grand Montréal

Perspective. Logement. Grand Montréal Logement Perspective Grand Montréal 26 n o JUIN 2014 Bulletin de la Communauté métropolitaine de Montréal Stabilité du taux d inoccupation des logements locatifs entre et à l échelle de l ensemble du Grand

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 1 er Trimestre 2013 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014

Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 Observatoire Crédit Logement / CSA du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord trimestriel 2 ème Trimestre 2014 I. L ensemble des marchés I.1. L environnement des marchés : les conditions de

Plus en détail

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale

COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL. Édition 2008. Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale COUP D ŒD ŒIL SUR LA MRC L ASSOMPTIONL Par Josée Payette Technicienne en recherche psychosociale avec la collaboration de Marie-Ève Simoneau Agente de planification, de programmation et de recherche Direction

Plus en détail

Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire

Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire Répercussions sur l emploi de l activité de l habitation et du crédit hypothécaire Préparé pour : Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning économiste en chef de

Plus en détail

ésumé d une étude sur l Habitation et tendances démographiques :

ésumé d une étude sur l Habitation et tendances démographiques : R ésumé d une étude sur l Habitation et tendances démographiques : COUP D OEIL SUR La région métropolitaine de Québec Centre d analyse de marché du Québec (2004) Habitation et tendances démographiques

Plus en détail

Guide d initiation au LACEL (Logement au Canada en ligne)

Guide d initiation au LACEL (Logement au Canada en ligne) Guide d initiation au LACEL (Logement au Canada en ligne) Table des matières Chapitre un Introduction a) Qu est-ce que le Logement au Canada en ligne (LACEL)? b) Qu est-ce que le Web Data Server (WDS)?

Plus en détail

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien Les investissements étrangers dans l immobilier canadien La compréhension des principaux enjeux sous-jacents à l acquisition, à la location, au financement ou à l aménagement d un immeuble au Canada permettra

Plus en détail

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle

L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle L APCHQ constate une érosion importante de l abordabilité résidentielle S appuyant sur une étude récente 1 réalisée par l économiste Pierre Bélanger, expert-conseil en habitation et développement socio-urbain,

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

COURTIER IMMOBILIER. Mauricie. Me choisir vous assure le résultat souhaité

COURTIER IMMOBILIER. Mauricie. Me choisir vous assure le résultat souhaité Steve Beaulieu COURTIER IMMOBILIER Mauricie Me choisir vous assure le résultat souhaité Rencontrons Steve Beaulieu POURQUOI J Al CHOISI LA PROFESSION DE COURTIER IMMOBILIER? L immobilier réunit plusieurs

Plus en détail

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! BESOIN D ARGENT? ATTENTION AUX REQUINS! GUIDE SUR LES INTERMÉDIAIRES FINANCIERS VOUS NE POUVEZ PLUS PAYER VOS DETTES? Vous êtes tenté d aller vers un service qui annonce des solutions miracles? Attention

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF VENTE IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DE MOINS DE 5 LOGEMENTS EXCLUANT LA COPROPRIÉTÉ NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES VIA CAPITALE DU MONT-ROYAL NOM DE L AGENCE DU CRTIER FORMULAIRE

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL

MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL DE L AMORTISSEMENT ET DE LA VALEUR DU STOCK NET DOMICILIAIRE DIVISION DE L INVESTISSEMENT ET DU STOCK DE CAPITAL STATISTIQUE CANADA 15 FÉVRIER 2002 1 MÉTHODOLOGIE POUR LE CALCUL

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE

FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ DIVISE FRACTION D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire doit être utilisé lorsqu un contrat de courtage est conclu avec une personne physique. 1. IDENTIFICATION DES PARTIES FORMULAIRE OBLIGATOIRE CONTRAT DE COURTAGE EXCLUSIF COPROPRIÉTÉ

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0.

REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS. flambée des titres technologiques à la fin des années 1990, le nombre dollars américains). 1.00. 3 mois 1 an 0. REVUE DES MARCHÉS FINANCIERS Au 30 juin, les marchés boursiers mondiaux ont inscrit des gains pour un Aux États-Unis, la création d emploi a fait un bond et le taux de chômage quatrième trimestre d affilée.

Plus en détail

Le marché du logement. économique du Canada

Le marché du logement. économique du Canada Le marché du logement et la relance économique du Canada Janvier 2012 www.fcm.ca Préparé pour la FCM par Steve Pomeroy, Focus Consulting Inc. /Centre d étude en gouvernance, Université d Ottawa La Fédération

Plus en détail

Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE. Constats. Consommateurs. Entreprises.

Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE. Constats. Consommateurs. Entreprises. Faits saillants INDICE CPQ-LÉGER MARKETING DE CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE QUÉBÉCOISE Avril 2003 Constats L indice CPQ-Léger Marketing de confiance des consommateurs et des entreprises dans l économie québécoise

Plus en détail

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC.

CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. CONDO INDUSTRIEL A VENDRE 680 CURE-BOIVIN, BOISBRIAND QC. Présenté par : James El-Mashtoub Robert Ghetti Courtier Immobilier Courtier Immobilier Division commerciale Division commerciale 514.952.1111 514.944.9147

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS Brochure Réservé aux courtiers en prêts hypothécaires à titre d information À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS La Banque au service des courtiers. À propos

Plus en détail

Secteur de la construction au Canada

Secteur de la construction au Canada PIB en G$ CAD Survol des tendances de l industrie Secteur de la construction au Canada Principaux développements T2/214 214 Le PIB réel a atteint un sommet de 1 69 millions de dollars canadiens en novembre

Plus en détail

Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu. 27 août 2013

Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu. 27 août 2013 Un plan de développement qui ne reflète pas les besoins des locataires à faible revenu 27 août 2013 Soumis par Projet Genèse / 4735 Côte-Ste-Catherine, Montréal, Qc H3W 1M1 // 514.738.2036 Présentation

Plus en détail

RAPPORT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER

RAPPORT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER MAJ AÔUT 2015 PM405 - ME PREMIÈRE PARTIE RAPPORT SUR LE MARCHÉ IMMOBILIER DES MAISONS À ÉTAGES (ME) ET DES MAISONS PLAIN-PIED (PP) DE LA VILLE DE REPENTIGNY AU 31 JUILLET 2015 Si dans les mois qui viennent,

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD

COMMENTAIRE LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD mai LES CANADIENS SONT-ILS PRÉPARÉS À UNE HAUSSE DES TAUX D INTÉRÊT? Faits saillants Le fait que la Banque du Canada ait récemment indiqué que les taux d intérêt pourraient

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

Revue du marché hypothécaire canadien les risques sont faibles et maîtrisés

Revue du marché hypothécaire canadien les risques sont faibles et maîtrisés Revue du marché hypothécaire canadien les risques sont faibles et maîtrisés Janvier 2010 Préparé pour : Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités Par : Will Dunning Économiste en

Plus en détail

BILAN ET PERSPECTIVES Région métropolitaine de Québec

BILAN ET PERSPECTIVES Région métropolitaine de Québec BILAN ET PERSPECTIVES Région métropolitaine de Québec 2013 2014 quebecinternational.ca TABLE DES MATIÈRES BILAN ET PERSPECTIVES Région métropolitaine de Québec 2013 2014 Méthodologie....2 Note aux lecteurs....2

Plus en détail

La dette de consommation au Québec et au Canada

La dette de consommation au Québec et au Canada La dette de consommation au Québec et au Canada par : James O Connor Direction des statistiques sur les industries INTRODUCTION La croissance de l endettement à la consommation au Québec et au Canada entre

Plus en détail

Evolution des risques sur les crédits à l habitat

Evolution des risques sur les crédits à l habitat Evolution des risques sur les crédits à l habitat n 5 février 2012 1/17 SOMMAIRE 1. PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES DE LA PRODUCTION... 4 2. ANALYSE DÉTAILLÉE DES INDICATEURS DE RISQUE... 8 2.1 Montant moyen

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement)

TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) Ce document est offert par la Banque Nationale, ses filiales et les entités de son groupe à titre informatif seulement. TROUSSE DESTINÉE AUX COURTIERS (Québec seulement) MARS 2015 TOUT-EN-UN... 3 REMISE

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3

C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 C H A P I T R E LES DÉPENSES, LES AVOIRS ET LES DETTES DES MÉNAGES7.3 Les dépenses nous renseignent sur les goûts, les besoins, les habitudes de consommation, mais aussi sur le niveau de vie. Ce sont d

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

4,5% Lumière sur le financement hypothécaire

4,5% Lumière sur le financement hypothécaire 5796195784410514425034919229125966691403 5987887390517388525458146660281582692990 5530580849601916633892027886521971369998 6201480982709642757557742937993251169491 1401648917557143532396695127816459553153

Plus en détail

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour Ce document est réalisé par la Direction de l indemnisation et de la réadaptation, en collaboration avec la Direction des

Plus en détail

La gestion de la santé et de la sécurité du travail,

La gestion de la santé et de la sécurité du travail, La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! Un accident du travail, ça coûte cher! La gestion de la santé et de la sécurité du travail, c est rentable! L employeur inscrit à la

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives

2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives 2015, l acquisition d un logement, évolution de la demande, pouvoir d achat & perspectives Après un semestre d activité, Empruntis dresse le portrait d un marché de l acquisition en nette reprise. 1 Contexte

Plus en détail

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Faire l acquisition d une propriété en toute tranquillité Ce document contient des renseignements sur les

Plus en détail

Fiches thématiques. Patrimoine

Fiches thématiques. Patrimoine Fiches thématiques Patrimoine 2.1 Performance des placements à rendements réglementés Les actifs financiers les plus couramment détenus par les ménages sont les comptes ou livrets d épargne dont les revenus

Plus en détail

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE

RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE PARENTALE : UN DÉBAT QUI NOUS CONCERNE Position du Regroupement des jeunes gens d'affaires du Québec sur le projet de loi no 140 Loi sur l assurance parentale Document soumis

Plus en détail

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec

INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE. Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC ÉCONOMIE Comptes économiques des revenus et dépenses du Québec Édition 2013 Pour tout renseignement concernant l ISQ et les données statistiques dont il dispose, s

Plus en détail

Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier MAI 2015

Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier MAI 2015 Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier MAI 2015 Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier mai 2015 Ce document est imprimé sur du papier entièrement recyclé,

Plus en détail

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec 2009 La contribution des sociétés de transport en commun au développement durable des villes du Québec 2 Table des matières Portée du document et note méthodologique------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada

Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada Mesures exceptionnelles par suite du conflit de travail à Postes Canada La Capitale a mis en place diverses mesures pour minimiser les inconvénients causés par les perturbations du service postal. Nous

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail