Le huard poursuit sa descente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le huard poursuit sa descente"

Transcription

1 4LP0101D1227 d1 écono jeudi 4LP0101D1227 ZALLCALL 67 21:12:14 12/26/01 B 7552,59 24,29 0,3% 994,72 1,69 0,2% 435,67 1,05 0,2% 360,35 0,30 0,1% 1960,70 16,22 0,8% 10088,07 52,80 0,5% 1149,37 4,72 0,4% 279,70 1,70 0,6% 18,51-0,13-0,7% 62,63-0,45 71,40 0,38 Le huard poursuit sa descente RICHARD DUPAUL Le dollar canadien, qui a brièvement touché un nouveau creux historique lundi dans la foulée de la crise financière en Argentine, a poursuivi sa glissade hier sur un marché au ralenti où les acteurs restaient tout de même optimistes quant aux perspectives à moyen terme. Le dollar s échangeait à 62,46 cents US en fin de séance hier sur le marché de New York, en baisse de 17 centièmes par rapport à son niveau de fermeture officiel lundi. L activité était très faible cependant, rapportent les cambistes, car les marchés financiers canadiens étaient fermés pour le congé de Noël. Les rares commandes des investisseurs ont transité surtout par les marchés européen et américain. «C est très tranquille. Le dollar canadien s est relevé un peu en matinée à Londres après son plongeon de lundi, mais il a tout perdu par la suite», disait un responsable du change à la Banque de qui assurait la surveillance à Toronto. Le huard ne semble pas s être remis de la dégelée subie la veille de Noël. Il a alors plongé de près d un demi-cent par rapport au billet vert américain. La devise canadienne a même établi un nouveau creux historique de 62,29 cents US à un moment donné lundi, avant de se redresser en fin de séance et clôturer à 62,63 cents US. Selon les cambistes, la décision du nouveau président argentin, Adolfo Rodriguez Saà, de suspendre le remboursement de la dette de 132 milliards US de son pays, a déclenché le nouveau repli du huard. Les investisseurs craignent que la «contagion» ne gagne d autres pays sud-américains et, éventuellement, toutes les devises secondaires. Plusieurs se souviennent trop bien de la crise financière en Thaïlande en 1997, qui s était répandue par la suite dans toute l Asie et même en Russie et au Brésil. La panique s était alors emparée des investisseurs, causant un effondrement des marchés boursiers et de plusieurs devises à l automne Pour le moment, la crise financière en Argentine semble être contenue, bien que des banques étrangères aient des prêts en souffrance de plusieurs milliards dans la région. La Banque Toronto-Dominion a d ailleurs confirmé cette semaine qu elle avait des prêts et des investissements de 175 millions US en Argentine. Mais, selon les experts, la banque canadienne la plus «exposée» à la crise argentine est la Scotia, avec des prêts et des investissements évalués à 1 milliard US. Selon Richard Giroux, conseiller principal au change étranger à la Banque Nationale, la soudaine chute du dollar canadien lundi été accentuée par le faible volume des échanges sur le marché des devises, et par les ventes précipitées des spéculateurs qui ont dû couvrir leur position après avoir misé sur une remontée du huard. La nouvelle débâcle du dollar laisse tout de même les experts perplexes, étant donné que la monnaie canadienne a l habitude de s apprécier en fin d année en raison de la demande des multinationales étrangères implantées au Canada Selon un expert, la chute du huard a été accentuée par le faible volume des échanges sur le marché des devises, et par les ventes précipitées des spéculateurs. qui effectuent plusieurs opérations financières. Cathie Garrett, cambiste à la Citibank à New York, souligne que le dollar canadien s est redressé soudainement lundi après avoir touché 62,29 cents US, ce qui lui fait dire que ce niveau constitue un seuil de résistance relativement solide. «Nous avons des clients qui ont déjà placé des commandes pour le dollar canadien si celuici passait encore sous les 62,30 cents US», dit-elle. À moyen terme, M me Garrett croit aussi que l avenir est «positif» pour les devises des pays, comme le Canada, dont l économie est étroitement liée aux ressources naturelles. M me Garrett et M. Giroux prévoient d ailleurs que le dollar canadien devrait remonter jusqu aux environs de 64,50 cents US, en 2002, malgré quelques soubresauts en cours de route. Le pétrole déprimé avant la réunion de l OPEP CRISTIANA FABIANI Agence France-Presse Jean Gaulin Photo RÉMI LEMÉE, La Presse Normand Brunet Photo R0BERT NADON, La Presse Une puce pour stocker l essence... LISA BINSSE FACE aux fluctuations des prix de l essence, qui ne voudrait pas stocker, virtuellement s entend, de l essence à bas prix sur une carte à puce, et ainsi profiter d un bas prix quand le litre se vend au prix fort? En quelque sorte jouer à la Bourse de l essence... Encore faut-il être prêt à perdre : on ne gagne pas toujours en Bourse. Idée loufoque? Pas du tout. Elle a fait surface publiquement il y a maintenant presque un an, lancée par le président du conseil et chef de la direction d Ultramar, Jean Gaulin, au cours d une rencontre en janvier 2001 avec deux journalistes québécois au moment de son passage dans la station de ski de Davos, en Suisse, où se déroulait le Forum de l économie mondiale. L idée n était pas nouvelle. En 1999, Normand Brunet, un programmeur analyste, avait décidé de consacrer quelques heures de son propre temps à trouver une solution à «l instabilité» des prix de l essence, «afin de stopper l hémorragie et la colère des consommateurs aux prises avec des hausses de prix constantes», comme il l écrivait alors à la pétrolière Ultramar. Il a créé ce qu on appelle dans le jargon informatique un «fonctionnel» d une carte d essence prépayée, convaincu qu il y avait moyen de protéger les automobilistes contre les fluctuations des prix à la pompe. L idée de M. Brunet est relativement simple, «aussi simple qu une carte de crédit» : il s agit d une carte à puce, qui serait gérée par la pétrolière émettrice, et sur laquelle pourrait être stockée virtuellement par l usager une certaine quantité de litres d essence prépayés. La valeur limite de la carte serait aussi décidée par le détaillant d essence. Le gouvernement ferait la perception des taxes avant consommation. Par exemple, un automobiliste qui constate que le prix de l essence est très bas en achète une certaine quantité, qu il stocke sur sa carte. Au moment où l essence est à fort prix, il se sert de sa carte pour faire le plein réel. Si, à l inverse, le prix chute davantage, il a le choix : faire le plein normalement ou, tout comme à la Bourse, considérer qu il a joué et perdu, et payer avec sa carte. C est ce qu on appelle du hedging, ou opération de couverture, et c est précisément cet aspect de la carte qui inquiète le plus l industrie... En , M. Brunet a soumis son projet à quatre pétrolières qui sont se montrées pour le moins réticentes. «Ça fait deux ans que les portes me sont fermées. Je me bats depuis deux ans pour dire qu il y a quelque chose à faire. Pendant la même période, les pétrolières ont fait des profits records!» D où sa surprise de lire les commentaires de M. Gaulin en début d année. M. Brunet croit que sa carte offre aux consommateurs une garantie de prix et leur permet de mieux gérer leurs coûts de consommation tout en étant sûre et facile d emploi. Les pétrolières aussi y gagneraient : meilleure gestion des ventes et des quantités requises ; assurance d une clientèle préétablie face à la concurrence ; rentrée d argent avant consommation. Cet outil permet aussi d innover et de se démarquer de la concurrence et d accroître les parts de marché. Voir ESSENCE en D2 WASHINGTON La faiblesse de l économie mondiale, des températures supérieures à la moyenne aux États-Unis et l utilisation accrue de gaz en remplacement du fioul domestique font pression sur les prix du pétrole avant la réunion de l OPEP, demain, dont l impact sur le marché risque d être limité. «Nous ne nous attendons ni à une remontée ni à une glissade des prix du pétrole à la réunion de l OPEP» au Caire, a indiqué Ashmead Pringle, président de la maison de courtage GSC Energy Corp. «Le marché a déjà pris en considération une baisse de 1,5 à 2 millions de barils par jour de la production de pétrole à partir de janvier», a-t-il expliqué, indiquant qu une telle action permettrait de stabiliser les prix aux niveaux actuels. Une éventuelle réduction de la production de brut de deux millions de barils par jour pourrait faire repasser les prix au-dessus de 20 dollars américains le baril, a ajouté Ashmead Pringle. Le prix du contrat de janvier rapproché se situait mercredi à 19,90 $ US le baril sur le marché new-yorkais. Mais l évolution du prix du brut sera également déterminée par les conditions climatiques aux États- Unis et l état de l économie mondiale, a-t-il ajouté. Voir PÉTROLE en D

2 4LP0201D1227 d2 écono jeudi 4LP0201D1227 ZALLCALL 67 20:33:39 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D2 LA PRESSE AFFAIRES Comment l euro blanchit l argent WILLIAM SCHONBERG Reuters MADRID Le vendeur de ce magasin de high tech madrilène en avait vu d autres. Mais là, il fut surpris. Son client ne savait qu acheter : il avait «juste» 2 millions de pesetas ( $ US ) à dépenser et demandait ce qu il pouvait bien se payer pour cette somme... Un comportement pour le moins inhabituel que le vendeur, après réflexion, a mis sur le compte du passage prochain à l euro. Avec la fin des monnaies nationales des pays de la zone euro, l argent de l économie parallèle refait surface et cherche une virginité de dernière minute. Agents immobiliers, concessionnaires de voitures de luxe... mais aussi inspecteurs des impôts se sont habitués au fil des mois à des comportements parfois surprenants. L économie parallèle représenterait 16 % de l économie «officielle», celle que mesurent au plus près les instituts nationaux de statistiques économiques. Cela constitue près de 1300 milliards d euros, dont une bonne partie a été réinjectée dans les circuits officiels au cours des derniers mois, permettant d amortir les effets du ralentissement de l économie mondiale. En Allemagne, les agents des douanes sont fort occupés à surveiller les routes à destination du Luxembourg et de la Suisse sur lesquelles il leur arrive plus souvent qu à leur tour d arrêter des limousines transformées en coffres-forts et regorgeant de marks. Les inspecteurs du fisc allemand ont aussi fait le voyage des Baléares pour y enquêter sur les acquisitions de luxueuses résidences de vacances par certains de leurs assujettis, notamment à Majorque. La police portugaise a, elle aussi, fait état de transactions «pour le moins obscures» sur un marché immobilier en plein boom. À Paris, les grands antiquaires ont noté un intérêt soudain pour du mobilier et des toiles de maître qui trouvaient difficilement preneurs, il y a peu encore. Le franc suisse très recherché Mais le souci d échapper au fisc est loin d être la seule source des abondantes liquidités en quête d emploi. Le crime organisé s active ainsi à blanchir sa manne financière en la répandant sur les stations touristiques de la côte espagnole, souligne l Office européen de police, Europol. «Nous avons eu des échanges avec les pays du sud de l Europe pour identifier qui y investissait dans le secteur immobilier», indique ainsi le directeur adjoint d Europol, Willy Bruggeman. Pour Friedrich Schneider, spécialiste des questions de blanchiment à l Université de Linz, en Autriche, les organisations mafieuses d Europe de l Est, mais surtout de Russie et d Ukraine, détiennent des milliards de marks et schillings autrichiens. «Ils les investissent en achetant massivement des terrains et des propriétés en Espagne, au Portugal et en Italie, estime-t-il. Cela ne devrait pas avoir d impact macroéconomique sensible, mais il sera beaucoup plus difficile de suivre la trace de l argent sale un fois qu il a été ainsi blanchi.» En Espagne, les prix de l immobilier se sont envolés de 40 % au cours des trois dernières années, mais les spécialistes de ce secteur préfèrent attribuer cette hausse au relèvement du niveau de vie et à des taux d intérêt historiquement faibles. Friedrich Schneider considère que les mesures de renforcement de la lutte contre le financement du terrorisme, décidées après les attentats du 11 septembre aux États-Unis, ne pourront entrer pleinement en vigueur avant le 1 er janvier et qu elles ne contribueront donc pas à freiner le blanchiment avant l adoption définitive de l euro. Certaines devises hors de la zone euro, tout particulièrement le franc suisse, sont très recherchées par tous ceux qui souhaitent détenir des liquidités plus ou moins avouables. La hausse de la demande pour les grosses coupures en franc suisse est un bon indicateur de l afflux d argent sale dans la Confédération. Selon des statistiques récentes, la circulation des billets de 1000 francs suisses, rarement utilisés dans les transactions courantes et trop grands pour se ranger facilement dans un portefeuille, a augmenté de 7,2 % sur la période de juillet 2000 à juillet 2001, par rapport à une progression de 5,7 % pour toutes les autres coupures milliards de pesetas À plus petite échelle, dans l enclave espagnole de Ceuta, les détenteurs d argent sale en quête d un nouveau refuge changent leurs pesetas contre des dirhams marocains. À l inverse, les banques centrales de la zone euro ont fait état d une chute de la demande de billets du fait de la remise en circulation de ceux qui en étaient soustraits jusqu à présent. Selon la Fédération bancaire française, la moitié des 150 milliards de francs considérés comme thésaurisés au début de l année 2001 auront été réinjectés dans les circuits officiels d ici au 31 décembre. En Espagne, le montant des billets «officiels» en circulation a chuté de 4,9 % sur les sept premiers mois de 2001, en dépit d une croissance économique encore soutenue. En contrepartie, 1000 milliards de pesetas sont sortis des matelas, lessiveuses et autres coffres-forts plus ou moins recommandables. Selon les économistes, pas moins de 1400 milliards de pesetas thésaurisées auront été dépensées cette année, soit la moitié du stock total estimé de pesetas non déclarées. Au mois d août, les ventes de détail affichaient une hausse de 12,5 % en rythme annuel en Espagne, tandis que les voitures de luxe continuaient de s arracher. Mercedes Benz Espana a ainsi enregistré une progression de 30 % de ses ventes sur les neuf premiers mois de l année. Aux Pays-Bas, le nombre des billets «officiels» en circulation avait baissé de 7 % à la fin août par rapport au niveau d août 2000, selon une porte-parole de la banque centrale. ÉCONO FLASHES ESSENCE Suite de la page D1 MédiSolution Émission de 15 millions MÉDISOLUTION a procédé à une émission de droits de souscription d actions ordinaires de 15 millions. Chaque droit permettra au détenteur de recevoir une action ordinaire sur paiement d un prix d exercice de 25 cents par action. Les produits de l émission des droits de souscription serviront à solidifier la position financière de la société et à financer l exploitation. La société Trilon Bancorp a indiqué que, sous réserve de la satisfaction de certaines conditions, elle offrira un engagement de soutien visant l acquisition de tout droit non exercé. Actuellement, la société doit approximativement 15 millions à Trilon, en vertu d une facilité de prêt qui est présentement en cessation de paiement. Livingston Premier appel public à l épargne LA SOCIÉTÉ internationale Livingston a déposé un prospectus provisoire auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières, pour un premier appel public à l épargne sous forme de parts du fonds Livingston International Income Fund. Le produit de cette offre servira à acheter les actions de la Société internationale Livingston détenues par CAI Capital Corporation et par d autres investisseurs. On s attend à ce que l offre soit souscrite par un syndicat de garantie organisé par Scotia Capital. La société internationale Livingston est le plus important fournisseur canadien de services de commerce international et de courtage en douane facilitant les échanges commerciaux entre le Canada et les États- Unis. Basée à Toronto, la société compte plus de 70 bureaux et environ 1650 employés au Canada et aux États-Unis. Ressources Appalaches Première séance de clôture RESSOURCES Appalaches, société basée à Rimouski, a réalisé sa première séance de clôture de son financement public. Cette séance a permis d excéder le minimum requis de 325 unités A de l offre au public. Cette émission consiste en un maximum de 1275 unités A et de 225 unités B. Chaque unité A accréditive donne droit au maximum des déductions fiscales, soit 175 % au provincial, 100 % au fédéral en plus d une déduction supplémentaire de 15 %. Chaque unité A, offerte au prix de 1000 $, comprend 4445 actions ordinaires accréditives au prix de 18 cents l action, 1111 actions ordinaires au prix de 18 cents l action et 1111 bons de souscription permettant au porteur de souscrire une action ordinaire au prix de 21 cents l action jusqu au 30 juin 2002 et 24 cents l action jusqu au 30 juin Une deuxième et dernière séance de clôture aura lieu le 31 décembre. TIW Débentures subordonnées participatives 7 % Télésystème Mobiles International a envoyé l avis d échéance requis en vertu de l acte de fiducie régissant les débentures subordonnées participatives 7 % (DSP) venant à échéance le 15 février 2002, informant les détenteurs inscrits que TIW a décidé de rembourser le principal des DSP, soit 150 millions, en actions avec droit de vote subalterne de la société. L avis d échéance deviendra nul et sans effet en cas de réussite de l offre d achat et de la demande de consentement de TIW pour ses DSP, étant donné que l échéance des DSP serait alors prolongée jusqu en décembre Le 29 novembre 2001, TIW a annoncé qu elle offre d acquérir toutes ses DSP en circulation à raison de 300 $ CAN au comptant pour chaque 1000 $ CAN de principal, incluant les intérêts courus et non payés. Allant de pair avec l offre de d achat, TIW demande le consentement des détenteurs de DSP pour modifier les modalités de l acte de fiducie régissant les DSP, afin, entre autres, de reporter jusqu à décembre 2006 l échéance des DSP, réduire le montant en principal de chaque DSP à 250 $ CAN, reporter la prochaine date de versement des intérêts au 30 juin 2002, donner le droit à TIW de convertir les DSP à l échéance en actions avec droit de vote subalterne à un prix équivalant au plus élevé de 1 $ ou 95 % du prix courant du marché pour les actions avec droit de vote subalterne et de permettre la conversion à l échéance, au choix des détenteurs de DSP, en actions avec droit de vote subalterne au prix de 4,40 $ chacune. L offre d achat est conditionnelle au consentement de détenteurs représentant au moins 66 2/3 % du montant total en principal. Kraft 19,5 millions pour les droits de Life Savers KRAFT FOODS a payé 19,5 millions pour acquérir les droits de Beta Brands sur la marque de bonbons Life Savers au Canada. L entente, qui inclut certains accessoires et appareils utilisés pour la fabrication des friandises, accorde les droits de Life Savers à Kraft pour toute l Amérique du Nord. Depuis que Kraft avait fait l acquisition de Nabisco, l an dernier, l entreprise détenait les droits sur Life Savers dans plusieurs pays du monde, mais pas au Canada. Nabisco avait précédemment accordé les droits canadiens à Beta Brands. Les revenus de Beta Brands provenant de l entreprise de fabrication canadienne ont atteint environ 6,8 millions au cours de l exercice Beta Brands continuera de fournir à Kraft les bonbons durs Life Savers en vertu d une entente prévoyant une période initiale de deux ans. Beta continuera également à détenir les droits des marques Breath Savers et Beech-Nut au Canada. Beta Brands et Kraft ont conclu en outre un contrat de licence autorisant Beta à développer au Canada sa ligne de produits de marques Breath Savers et Beech-Nut. Pierre Bellemare «Si cela provoque un débat, a-til dit au cours d une récente entrevue à La Presse, j aurai atteint mon but.» Mais, dans la vrai vie, une telle carte n est pas aussi simple à mettre en place, disent les pétrolières. Carol Montreuil, vice-président de l Institut canadien des produits pétroliers, qualifie «d intéressante» cette idée qui suscite beaucoup de questions. Il s agit d un outil pour gérer le risque. «Est-ce que les consommateurs vont vouloir prendre ce genre de risque?» La vente de l essence se fait dans un marché très volatil, note-t-il. C est difficile de voir comment ce concept pourra fonctionner. «Pour l instant, c est un gros pari qui mérite d être étudié. Mais c est un pari risqué. Et il y a loin de la coupe aux lèvres.» M. Gaulin, qui prend sa retraite ces jours-ci, avait lui-même reconnu qu une carte à puce de ce genre ne serait pas facile à mettre en place et nécessiterait un investissement d une dizaine de millions de dollars (réseau de communications et marketing entre autres). Louis Forget, vice-président Affaires publiques et gouvernementales d Ultramar, a expliqué récemment que le projet de réservoir d essence virtuel, connu sous le Des températures supérieures à la moyenne dans le nord-est des États-Unis, la principale région consommatrice de fioul domestique, la faiblesse de l économie mondiale, le remplacement du fioul domestique par le gaz naturel pour le chauffage et la faiblesse de la demande de carburant pour les avions sont à l origine de la faiblesse des prix du pétrole. Ceux-ci ont accéléré leur mouvement de baisse depuis le 11 septembre et sont désormais à leurs plus bas niveaux depuis trois ans. Les livraisons de carburant pour les avions sont tombées en novembre à leur plus bas niveau depuis DATES D ASSEMBLÉE Données fournies par la société émettrice par l entremise de LA CAISSE CANADIENNE DE DÉPÔT DE VALEURS LTÉE * Modifications aux renseignements déjà publiés. A = annuelle ; S = spéciale ; G = générales ; X = supplémentaire ; E = extraordinaire. Date Date Type Raison sociale inscr. d ass. d ass. Aberdeen Asia-Pacific Income 8 jan. 7 mars A Avva Technologies Inc. 10 jan. 21 fév. AGS Axcan Pharma Inc. 16 jan. 21 fév. AS AIT Advanced Information Tech 14 jan. 19 fév. AS Boralex Inc 29 jan. 5 mars AG Bradner Ventures Ltd 18 déc. 22 jan. S Canada Payphone Corporation 17 jan. 25 fév. AG Corporation Ced-Or 4 jan. 22 fév. AS Corporation Minière Afcan* 7 déc. 25 jan. A CSM Systems Corp. 9 jan. 14 fév. AGS C2C Zeolite Corporation 11 jan. 15 fév. AG Data Trax Systems Ltd. 21 jan. 25 fév. AS Driver Energy Services Inc. 18 jan. 22 fév. AS E-Quisitions Inc. 11 jan. 25 fév. AG Expl. Atlantis Inc. 12 fév. 21 mars AG Gothic Resources Inc.* 30 nov. 18 jan. S Grayd Resource Corporation 16 jan. 28 fév. A HomeProject.com Inc. 16 jan. 28 fév. AS Infolink Technologies Ltd. 14 jan. 21 fév. A IPL Inc.* 3 jan. 12 fév. AG Kelso Technologies Inc. 10 jan. 14 fév. A Luxell Technologies Inc. 11 jan. 20 fév. A Minera Cortez Resources Ltd.* 22 nov. 10 jan. E Mira Properties Ltd. 15 jan. 27 fév. AGS Namibian Minerals Corporation* 3 déc. 17 jan. GS Northland Systems Training Inc. 14 jan. 27 fév. AGS Nu-Gro Corporation 9 jan. 13 fév. A Omax Resources Ltd. 7 jan. 11 fév. E Peace Arch Entertainment Group 11 jan. 22 fév. AG Pure Lean Incorporated* 4 jan. 14 fév. AS Ressources Min. Normabec Ltée 15 jan. 19 fév. AS Ressources Searchgold 14 jan. 20 fév. AG Ressources Xemac Inc. 10 jan. 27 fév. AS Rich Minerals Corporation 16 jan. 28 fév. AG Royal Group Technologies* 1 jan. 20 fév. A Safe Environment Engineering 10 jan. 26 fév. AG Sense Technologies Inc 24 déc. 28 jan. E Sepp s Gourmet Foods Ltd 13 déc. 25 jan. AG Shaw s Industrial Corporation 9 jan. 15 fév. AG Simex Inc. 9 jan. 13 fév. A Southern Cross Resources Inc. 15 jan. 21 fév. S Stellar Pacific Ventures Inc.* 13 déc. 29 jan. AE Sumtra Diversified Inc. 10 jan. 15 fév. A Titanium Corporation Inc. 23 jan. 28 fév. AS Transition Therapeutics Inc.* 5 déc. 14 jan. S Trimark Oil & Gas Ltd. 15 jan. 21 fév. AG Versacold Corporation 17 déc. 29 jan. E Walloper Gold Resources Ltd. 7 jan. 15 fév. A Waratah Pharmaceuticals Inc.* 5 déc. 14 jan. S Wrapture Limited 8 jan. 12 fév. AGS X-Tal Minerals Corp. 11 jan. 21 fév. A Ztest Electronics Inc. 15 jan. 19 fév. AS nom de «carte-litre», progresse beaucoup plus lentement que prévu, ralentie entre autres par la transaction Valero-Ultramar annoncée en mai dernier. L entreprise est à compléter l analyse des coûts et les enjeux de cette carte, «un projet complexe». En janvier, Ultramar entreprendra des discussions avec des consommateurs pour voir leur intérêt pour cette carte, pour tester l idée sur le terrain. Un essai sera tenté dans une région du Québec. C est fort du succès de son programme de gestion du coût du fioul domestique, à l hiver 2000, alors que le prix du fioul domestique atteignait des sommets, que l idée d un programme similaire pour l essence a germé. La situation a changé depuis. Et pour le fioul domestique et pour l essence. Les prix baissent et les gens sont moins intéressés par ce type de service. Une carte à puce pour stocker de l essence prépayée soulève plusieurs questions. Plusieurs craignent l aspect spéculatif d une telle carte. Si elle est remplie à, qu arrivera-t-il de l automobiliste qui fait le plein ailleurs en province? Comment gérera-t-on ça? Les différences de taxes? Les différences dans le prix minimum estimé de la Régie de l énergie? PÉTROLE Suite de la page D1 huit ans. Pour l ensemble des produits pétroliers, les livraisons, une mesure de la demande, ont décliné six fois au cours des sept derniers mois, souligne l Institut américain du pétrole (API). Les prévisions météorologiques font néanmoins état d un refroidissement des températures dans les semaines à venir, et les prix du gaz naturel, moins cher que le mazout, sont actuellement à des niveaux élevés : deux facteurs qui penchent en faveur d une reprise des prix du brut, selon le président de GSC énergie Corp. Une possible escalade du conflit 715 SERVICES SPÉCIALISÉS, FINANCEMENT 1re et 2e hypothèque Balance de vente Financement intérimaire ACE MORTGAGE CORP. (514) "agent protégé" R 705 A-1 RÉPARATION DE CRÉDIT Nous réparons les rapports de crédits. 100% de garantie ext AVIS DE DISSOLUTION, CHANGEMENTS DE NOM PRENEZ AVIS que la compagnie LEB- PRO INFO-CONSEILS INC., ayant son siège social au 3140, Saint-Patrick à Jonquière, G7S 5R1, demandera à l Inspecteur général des institutions financières la permission de se dissoudre et à cet effet dépose au registre des entreprises individuelles, des sociétés et des personnes morales, la présente déclaration requise par les dispositions de l article 37 de la Loi sur la publicité légale des entreprises individuelles, des sociétés et des personnes morales., le 27 décembre 2001 R 850 Doit-on restreindre les achats à? Là où la carte a été achetée? Comment gère-t-on les stocks? Les consommateurs vontils penser qu il y a un contrôle des prix? Auront-ils l impression de se faire avoir parce qu ils prépayent leur essence? Devant le doute, plusieurs pétrolières font probablement s abstenir et opter pour d autres outils de fidélisation moins complexes à mettre en application. Même Ultramar s interroge devant cet «outil financier». Comment gère-t-on les fluctuations du prix de l essence, le plus gros risque, selon M. Forget? Comment va réagir le consommateur si, au lendemain de son plein virtuel, le prix de l essence ordinaire à la pompe chute davantage? «Les gens n aiment pas avoir l impression d avoir payé pour rien.» Outre les risques du hedging, il y a le risque à l image, si la carte se révélait un échec. Depuis cinq ans, Ultramar «croit s être bien positionnée auprès des consommateurs». «C est une belle idée qui nous trotte dans la tête depuis un bon bout de temps, dit M. Forget. C est une idée intéressante pour redorer son blason auprès des consommateurs.» Et, si tout va bien, la carte pourrait être appliquée dans le réseau Ultramar fin au Proche-Orient pourrait également soutenir les prix du pétrole, mais un tel scénario paraît peu probable actuellement, a-t-il souligné. L Organisation des pays exportateurs de pétrole se réunira demain au Caire et devrait annoncer à cette occasion une réduction de 1,5 million de barils par jour (mb/j) de son plafond de production à partir du 1 er janvier pour faire remonter le cours du brut. Le cartel devrait décider de resserrer les vannes après que la Russie, deuxième exportateur mondial, eut accepté de baisser de barils par jour (b/j) ses exportations au premier trimestre AVIS DE DISSOLUTION, CHANGEMENTS DE NOM PRENEZ AVIS que GICA TUPU, dont l adresse du domicile est le 6505, chemin de la Côte-St-Luc, appartement 116,, présentera au Directeur de l état civil une demande pour changer son nom en celui de GEORGE TUPPER. Ce changement affectera aussi ALIN CONSTANTIN TUPU., le 30 octobre 2001 R 850 PRENEZ AVIS que MARIE-ÈVE JULIE FAUGÈRE, dont l adresse du domicile est le 857, avenue Outremont, Outremont, présentera au Directeur de l état civil une demande pour changer son nom en celui de MARÉVA MARIE-ÈVE JULIE FAUGÈRE. Outremont, le 23 octobre 2001 R 850 PRENEZ AVIS que Marie Vivianne Pierre-Paul, en sa qualité de mère, domiciliée à rue Cousineau,, Québec, Canada, H4K 1P8, présentera au Directeur de l état civil une demande pour changer le nom de Nohadia Polinice en celui de Joseph Polinice. R 850

3 4LP0301D1227 d3 écono jeudi 4LP0301D1227 ZALLCALL 67 22:28:06 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 LA PRESSE AFFAIRES D3 CLAUDE PICHER > LA VIE ÉCONOMIQUE Le FMI, huit ans plus tard Il y a huit ans, le Canada était plongé dans une crise économique et financière majeure. Tous ceux qui ont un peu de mémoire se rappellent qu après 25 ans de laxisme dans l administration des finances publiques, le cycle vicieux des déficits et de l endettement avait poussé le Canada au pied du mur. La dette publique avaient atteint un tel poids qu il n y avait plus assez d épargne, au Canada, pour financer les dettes des Canadiens. Chaque nouveau budget ajoutait une trentaine de milliards additionnels à la dette, ou plus, et tout cet argent ne servait qu à payer des intérêts. À chaque jour, le Canada devenait un peu plus dépendant de ses créanciers américains, européens et japonais. C était un dérapage financier de première amplitude. Un des grands sujets de conversation et d inquiétude, à l époque, était de savoir si le Fonds monétaire international, le redoutable FMI, police de l ordre financier mondial, allait ou non intervenir dans les affaires canadiennes. Il ne s est pas gêné pour le faire avec de nombreux pays aux prises avec une crise semblable. L image que projette le FMI est redoutable. La crise argentine est là pour nous rappeler que les mesures de redressement imposées par le Fonds tiennent davantage du remède de cheval que des médecines douces. En fait, même si la situation des finances publiques canadiennes était épouvantable, il n a jamais été question que les fonctionnaires du FMI s instalent à Ottawa et commencent à jouer les matamores. Le FMI peut intervenir de plusieurs façons, et il est en fait intervenu dans les affaires canadiennes, en lançant deux avertissements. Même lourdement handicapé par son énorme dette, le Canada demeurait toujours une puissance économique importante. Le Fonds a donc mis les gants blancs. En avril 1989, le FMI a émis un premier avertissement. En douceur. Il disait essentiellement au gouvernement fédéral de faire attention, qu il était sur la mauvaise pente et que si rien n était fait pour stopper la glissade des finances publiques, le Canada devait se préparer à vivre une crise majeure. Le ministre des Finances de l époque, Michael Wilson, a répondu dans son budget de 1990, en présentant un plan de contrôle des dépenses supposément capable de réduire le déficit à 10 milliards quatre ans plus tard. Cet objectif n a jamais été atteint, et de loin. En , Ottawa déclarait un déficit de 42 milliards, quatre fois plus que prévu dans le «plan» de M. Wilson. Encore une fois, tout cet argent était essentiellement englouti dans le paiement des intérêts. Un deuxième avertissement, beaucoup plus direct, a été émis en avril Dans ce que plusieurs observateurs ont qualifé de «coup de semonce», le FMI s en prenait non seulement au laxisme d Ottawa, mais aussi aux gouvernements provinciaux. L Ontario des néo-démocrates de Bob Rae était particulièrement montrée du doigt. Cette fois, il n était plus question de rappeler que les finances publiques étaient sur la mauvaise pente, mais de constater qu elles avaient carrément atteint un stade de délabrement avancé, et qu il était urgent de mater le déficit et de reprendre le contrôle. Ces deux «avertissements», en fait, étaient un peu arrangés avec le gars des vues. Avant de les émettre, le FMI avait consulté le gouverneur de la Banque du Canada, ainsi que le ministre des Finances et ses hauts fonctionnaires. Avec un pays du tiers-monde, il est certain que le FMI n aurait pas fait preuve de la même délicatesse. Le problème, c est qu un troisième avertissement aurait pu risquer d entraîner une véritable catastrophe économique et sociale. Le FMI, pour cela, n aurait même pas eu besoin d intervenir dans les affaires canadiennes. Il lui aurait simplement suffi d exprimer des doutes sur la solvabilité du Canada pour déclencher la crise. Le Canada état déjà sous haute suveillance. Le Wall Street Journal, bible des milieux financiers américains, le considérait déjà comme un «membre honoraire du tiers-monde». Ce troisième avertissement n est jamais venu. À Ottawa et dans les provinces, des efforts énormes ont été imposés (d abord et avant tout aux contribuables) pour venir à bout du déficit. On connaît la suite. Ce rappel historique me paraissait particulièrmeent indiqué en cette fin de 2001, d autant plus que le FMI, toujours le même FMI, vient tout juste d émettre dans l indifférence générale un avis largement favorable aux politiques économiques et budgétaires du Canada. Dans son court énoncé de quatre pages, le Fonds félicite tous les ordres de gouvernement pour l assainissement des finances publiques. Il salue les baisses d impôts. Il se dit heureux de la rapidité de la Banque du Canada à ajuster sa politique monétaire pour limiter l impact du ralentissement. En fait, la seule véritable critique émise par le FMI concerne le budget de l aide internationale, qui a chuté de moitié depuis 1992, victime, comme tant d autres postes de dépenses, de la lutte contre le déficit. En 2000, le budget canadien d aide internationale se situait à 0,25 % du produit intérieur brut. Le FMI trouve que c est trop bas, et «incite les autorités à accroître les sommes consacrées à l aide internationale pour que le Canada puisse atteindre l objectif qu il s est fixé depuis longtemps à cet égard, à savoir 0,7 % de son PIB». Non seulement le FMI n a plus la moindre préocupation à l égard du Canada, et pour cause, mais il l incite maintenant à se montrer plus généreux à l égard des pays pauvres. C est dire l ampleur du revirement accompli en huit ans. La baisse des taux et la hausse du chômage ont marqué l année 2001 User de l accélérateur avec parcimonie! Soyez prudent en conduite hors route Land Rover Canada. Bouclez toujours votre ceinture de sécurité. Les coussins gonflables du système de retenue supplémentaire ne constituent pas une protection suffisante à eux seuls. *Taux de location-achat de 4,9 % pour une durée maximale de 36 et 48 mois, offert par Land Rover Financial Services, sur approbation de crédit. LES ACHETEURS NE SONT PAS TOUS ADMISSIBLES. DÉTAILS DISPONIBLES AUPRÈS DES CONCESSIONNAIRES PARTICIPANTS. Le coût peut varier d un concessionnaire à l autre. Dans le cas de la location-achat à tarif promotionnel, l acheteur doit prendre possession du véhicule au plus tard le 31 décembre 2001, jusqu à épuisement du stock. Consultez votre concessionnaire Land Rover ou téléphonez au FINE4WD pour connaître les détails de chaque programme. SANDRA CORDON Presse Canadienne OTTAWA Les mots «économie» et «excitante» sont rarement associés dans une même phrase. Pourtant, l expression convient parfaitement pour décrire les hauts et les bas, surtout les bas, de l économie canadienne en La croissance s annonce anémique au cours du premier semestre de 2002, et le taux de chômage pourrait atteindre 8 % avant que les taux d intérêt moins élevés ne réussissent à stimuler l entreprise. Comme les États-Unis, le Canada a vu son économie décliner en 2001, après avoir connu une vigoureuse performance en «On peut dire que ce fut une année très excitante», commente Marc Lévesque, économiste de la Banque TD à Toronto. Les attentats terroristes du 11 septembre ont précipité la chute des économies canadienne et américaine, qui avaient déjà commencé à s affaiblir plus tôt au cours de l année. La croissance a été paralysée. La confiance des gens d affaires, les bénéfices des sociétés et les marchés boursiers ont chuté, pendant que le dollar canadien poursuivait sa dégringolade. Ce qui n a pas empêché les consommateurs d acheter de nouvelles voitures, des maisons et des cadeaux de Noël. Donna Dasko, sondeuse pour Environics, dit que les gens n ont pas encore été touchés personnellement par le ralentissement économique. Ce qui rend ce ralentissement si inhabituel, disent les analystes, c est l écart important qui existe entre la réaction du monde des affaires et celles des consommateurs. Après avoir atteint près de 7 % en 1999 et 2000, les investissements des entreprises atteignent en moyenne à peine 1 % cette année et passeront sous zéro l an prochain, prévoit M. Lévesque. Par contre, la mise en chantier de maisons a été plus élevée au cours des 11 premiers mois de l année, par rapport à la même période l an dernier. Les baisses de taux d intérêt, au Canada et aux États-Unis, ont contribué à soutenir la confiance des consommateurs et empêché les économies canadienne et américaine de s effondrer. La Réserve fédérale américaine a lancé le mouvement en janvier dernier, en effectuant la première de 11 baisses qui en fin d année, portaient le taux de base à 1,75 %, soit son niveau le plus faible depuis juillet La Banque du Canada a emboîté le pas et réduit ses taux d intérêt à neuf reprises au cours de l année, ce qui le laisse à 2,25 %, son niveau le plus bas depuis Les faibles taux d intérêt n ont toutefois pas influencé la situation du dollar qui, le 9 novembre, a atteint un plancher de 62,37 cents US. Au cours des derniers jours de l année, le dollar a repris un peu de vigueur et s est rapproché des 64 cents US. Cette remontée pourrait se poursuivre l an prochain, croit Craig Wright, économiste en chef à la Banque Royale. Les coûts d emprunt peu élevés ont eu un impact considérable sur la confiance des consommateurs et l industrie de la construction. Mais cette confiance est surtout attribuable aux niveaux de chômage relativement faibles, qui n ont pas subi de modification importante malgré le ralentissement économique, dit M me Dasko. Le taux de chômage a grimpé peu à peu à 7,5 % en novembre, ce qui n est pas tellement plus élevé que le taux de 6,9 % relevé au cours de la même période, l année précédente. Le ministre fédéral des Finances, Paul Martin, compte sur le début d une relance économique vers le milieu de l année 2002, la croissance pouvant atteindre jusqu à 3,9 % en M. Lévesque fait preuve de plus de réserve. Il prévoit une croissance d environ 1,1 % en 2002, qui pourrait atteindre environ 3,5 % l année suivante A UN VÉHICULE QUI SURPASSE DE LOIN LE TRAÎNEAU DU PÈRE NOËL. 4,9% À LA LOCATION OU À L ACHAT* 2002 RANGE ROVER 4,6 HSE LE RANGE ROVER 4,6 HSE. Le Range Rover n a pas son pareil pour affronter l hiver muni d un puissant moteur V8, de la traction à quatre roues permanente et de la régulation automatique de la traction aux quatre roues, sans oublier des sièges avant, des rétroviseurs et un pare-brise chauffants, il est tout aussi confortable que performant, que vous filiez à travers la neige ou que vous rouliez simplement sur l autoroute. Les Moteurs Decarie Inc. 55, rue Gince, Québec (514) RANGE ROVER FREELANDER DISCOVERY Land Rover St-Leonard 4550 boul. Metropolitain Est St-Leonard, Québec (514) Les plus grands voyageurs que la terre ait portés. Land Rover Laval 1436 boul. St-Martin Ouest Laval, Québec (450) (514) L EXPÉRIENCE LAND ROVER

4 4LP0401D1227 d4 écono jeudi 4LP0401D1227 ZALLCALL 67 21:31:03 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D4 LA PRESSE AFFAIRES / TECHNOLOGIES La vidéo à la carte devrait connaître une croissance importante DUNCAN MARTELL Reuters SAN FRANCISCO Promise pendant des années comme une innovation essentielle, la vidéo à la carte, qui permet de regarder un film ou un autre programme sur sa télévision au moment choisi, commence à prendre son essor aux États-Unis, estiment les analystes. L essentiel des progrès de cette nouvelle technologie provient des investissements, à hauteur de 50 milliards de dollars américains, réalisés par les opérateurs pour améliorer les infrastructures aux États-Unis durant les cinq dernières années. Les nouveaux systèmes permettent au câble numérique de compresser le contenu et d augmenter le nombre de chaînes, tout en offrant l infrastructure nécessaire à la vidéo à la carte. Celle-ci permet à l utilisateur de faire commencer un film ou d accéder à tout autre contenu lorsqu il le désire, de l arrêter et d en reprendre la lecture quand il le souhaite. «Les mises en route ont bien fonctionné cette année, à la lumière de tout ce qui s est passé», a déclaré Lydia Loizides, analyste à l institut Jupiter Media Metrix, qui estime que, d ici la fin de l année, la télévision à la carte aura pénétré 5,5 millions de foyers et que le câblage numérique concernera 15 millions de ménages. La vidéo à la carte est attendue comme la première étape de la télévision interactive, qui devrait être une source de revenus importante pour les câblo-opérateurs, les studios de cinéma et les sociétés de nouvelles technologies qui fabriquent les équipements permettant d acheminer le contenu sur les postes télévisés, selon la demande des clients. Guide des programmes interactifs «La vidéo à la carte sera la prochaine application phare de la télévision interactive», ont écrit les experts Thomas Blakey et Michael Cristinziano, dans un récent rapport de Gerard Klauer Mattison. Cet institut prévoit que le nombre d abonnés potentiels atteindra les 39 millions en 2005 aux États-Unis, par rapport à un million actuellement. Elle devrait suivre le guide des programmes interactifs, première application de la télévision interactive. Le guide Gemstar-TV propose déjà ce service à 15 millions de foyers nord-américains et vise 20 millions de foyers d ici début Alors que la vidéo à la carte proposera certainement des films, de l actualité, des émissions pour enfants, des feuilletons, des événements sportifs et des films érotiques, la plupart des experts s attendent à ce que, au début, les programmes soient juste disponibles en lecture simple. Gerard Klauer Mattison estime à au moins le nombre d abonnés au câble qui utilisent ce type de services aux États-Unis. La suite de la télé à la carte La vidéo à la carte pose la question de la multiplication du contenu à la télévision, les spectateurs ne souhaitant pas nécessairement un si grand nombre de chaînes. Certains, comme le numéro un du logiciel, Microsoft Corp., Comcast Corp. ou AOL-Time Warner Inc., ont ainsi fait le pari de la télévision numérique. Le paiement des programmes pourrait prendre plusieurs formes, comme le paiement à la carte (pay-per-view), qui existe sur la télévision câblée depuis une dizaine d années sans avoir jamais obtenu le succès escompté, estiment Blakey et Cristinziano. Le service pourrait aussi être accessible sous la forme d un abonnement mensuel, avec un montant fixe pour accéder au service et un paiement par chaîne supplémentaire. De fait, la formule de la télé à la carte a des inconvénients. «Lorsque le client reçoit la facture et qu il voit un supplément de 15, 20 ou 25 dollars, cela lui fait un choc, a estimé Loizides, l expert de Jupiter. L abonnement à la vidéo à la carte est différent. L abonné paie pour chaque chaîne supplémentaire, une porte ouverte à la consommation à outrance.» De plus, la vidéo à la carte est susceptible de menacer les services de télé à la carte que les locations de vidéo ou le marché des films en salle, selon Jupiter Media Metrix. En effet, contrairement au paiement à la carte, la vidéo à la carte permet de décider à quel moment on regarde le programme, à choisir dans un catalogue plus restreint. Les experts du cabinet Jupiter estiment que bien que ce nouveau produit soit assimilé à court terme à la télé à la carte dans l esprit des consommateurs, la vidéo à la carte pourrait à plus long terme être plus populaire. Nouveau système de mesure d audience mis à l essai Reuters Photothèque AFP Sur Xbox (notre photo), le jeu de tir à point de vue subjectif Halo propose une expérience d immersion des plus emballantes : vous êtes un des Marines de l espace aux prises avec une race d extraterrestres plutôt coriaces... Pour lesmatinéespantouflardes NOUVEAUTÉS TECHNOS collaboration spéciale Les petits matins entre Noël et le jour de l An sont pour bien des gens l occasion d étirer la matinée bien au-delà de midi. Et si vous êtes un joueur, un gamer, c est le moment idéal pour plonger à fond dans vos jeux favoris. Profitant du fait que ce temps de l année coïncide également avec un moment d accalmie dans l industrie informatique, je vous propose donc de jeter un coup d oeil à quelques-uns des jeux (pour PC) qui ont marqué l année qui s achève. Métier : maître du monde J avoue nourrir un faible pour les jeux de stratégie, qu ils soient en temps réel ou de type à tours définis. Cette année, les amateurs ont été comblés, plus particulièrement avec l arrivée il y a quelques semaines de Civilization III, un des jeux les plus attendus de l année. Civ III vous propose une expérience de gestion stratégique qui consiste à fonder et administrer les villes qui constituent votre territoire et à faire évoluer celui-ci par la coopération ou la confrontation avec les autres nations. Un des grands attraits de ce jeu est qu il vous permet de vous réaliser en tant que maître absolu du monde (toujours une agréable gratification...) non seulement par la voie traditionnelle des armes, mais aussi en utilisant vos ressources culturelles ou diplomatiques. Voilà qui confère encore plus de profondeur à un jeu qui était déjà en soi un classique du genre. Se tirer d embarras... Je ne suis pas un grand amateur des jeux de tir à point de vue subjectif qui sont en ce moment très en vogue. Par contre, je reconnais que certains d entre eux offrent un mélange d action rapide et d expérience immersive qui peut séduire. Si vous aimez les scénarios d enquêtes urbaines, de sombres ruelles et des effets visuels de ralentis comme ceux du film La Matrice, Max Payne ne vous décevra pas. Si vous êtes un trippeux de bibittes de l espace, Aliens vs Predator 2 propose une expérience des plus immersives, en misant notamment sur de subtils jeux d éclairage qui vous maintiendront sur le qui-vive. Les amateurs de réalisme préféreront sans doute les jeux de tir à point de vue subjectif qui d une nature plus tactique. Swat 3 et la série Rainbow Six Rogue Spear, inspirée des livres de Tom Clancy (dont le dernier module d expansion est Black Thorn), sont des jeux qui vous placent à la tête de commandos d intervention antiterroristes. Face à des ennemis contrôlés par l intelligence artificielle de l ordinateur, tirer dans le tas ne suffira pas : il faudra soigneusement planifier votre intervention et savoir coordonner efficacement les autres membres de votre équipe (également sous le contrôle de l ordi) avant de passer à l action. Prenez le manche à balai Impossible de ne pas souligner l édition 2002 du vénérable Flight Simulator. La nouvelle version pousse le réalisme encore plus loin en intégrant les communications en temps réel avec la tour de contrôle et un véritable environnement de trafic aérien où plusieurs avions ont à partager les mêmes cieux. Tasse-toi mon oncle... Sur consoles Difficile d ignorer le monde des jeux vidéo, alors que deux nouvelles consoles ont fait récemment leur apparition. Règle générale, la sortie d une nouvelle console est accompagnée d un nouveau jeu qui, espère-t on, montrera la console sous son meilleur et jour et ainsi en favoriser la vente. Ce fut effectivement le cas avec les consoles GameCube, de Nintendo, et Xbox, de Microsoft. Sur GameCube, l on retiendra surtout l incontournable jeu inspiré de la saga Star Wars, Rogue Leader : Rogue Squadron II. Essentiellement la même recette (Fie-toi à la Force, mon gars, et vise ton pétard dans le trou!), mais toujours aussi attirante. On retiendra également Pikmin, un petit jeu d apparence bien innocente (vous dirigez un troupeau de petits êtres afin de reconstruire votre vaisseau) mais qui vous rendra rapidement accro. Sur Xbox, le jeu de tir à point de vue subjectif Halo propose une expérience d immersion des plus emballantes : vous êtes un des Marines de l espace aux prises avec une race d extraterrestres plutôt coriaces... Quant aux consoles PlayStation et PlayStation 2 de Sony, s il n y avait qu un seul jeu à retenir, ce serait sans équivoque Tony Hawk Pro Skater 3, le jeu de skate-board qui repousse les limites mêmes de l extrême... Amateurs de sports... Comme toujours, le fabricant la division EA Sports d Electronic Arts y va de ses offrandes automnales annuelles, dont certaines sont devenues de véritables incontournables en leur genre. On songe notamment au jeu de soccer FIFA 2002 et au jeu de hockey NHL et de mystères Enfin, si vous êtes friands de mystères et d énigmes, Myst III : Exile reste une valeur sûre. LOS ANGELES La société spécialisée dans les mesures d audience radio Arbitron teste actuellement un nouvel appareil qui pourrait selon elle révolutionner l étude de panel audiovisuel. Son «outil de mesure personnel» vise à répondre aux besoins des secteurs télévisuels et publicitaires pour qui les statistiques sont des données vitales. Il est plus simple d utilisation pour les participants de l enquête et plus adapté aux nouvelles habitudes des téléspectateurs. «Dans la recherche, le paradis est un outil de mesure passif, un système qui soit moins envahissant, qui interfère moins avec la réalité que l on tente de mesurer», estime Alan Wurtzel, directeur de recherche statistique pour NBC. Ainsi, le produit mis au point par Arbitron ressemble à un récepteur de poche qui enregistre des signaux audio imperceptibles pour l oreille humaine et renseignant sur la chaîne télé ou la station radio que le sondé regarde ou écoute durant la journée. Il suffit ensuite de brancher l appareil chaque soir à son ordinateur et de télécharger les informations vers la base de données de l entreprise. Arbitron espère que son système remplacera à terme celui mis en place par l institut Nielsen dans les années cinquante et qui demande une participation active du sondé, qui doit manipuler des boutons sur un décodeur et tenir un registre des émissions regardées. Ce système avait été inventé à une époque où la norme était une famille rassemblée chaque soir devant une seule émission. Depuis, la télévision par câble, les jeux vidéo et Internet ont changé les usages et nécessitent d affiner les études d audience. Après avoir conduit une série de tests auprès de 200 à 300 habitants de Philadelphie durant l année 2001, Arbitron entend élargir dès janvier à 1500 le nombre de personnes sondées à Philadelphie et jusqu à 5000 si les résultats sont probants. Le produit pourrait être commercialisé pour la fin de l année. Arbitron prévoit d investir 100 millions US dans ce nouveau système de mesure et espère conquérir une centaine de marchés d ici Arbitron a insisté sur l absence de rivalité avec la société Nielsen A

5 4LP0501D1227 d5 écono jeudi 4LP0501D1227 ZALLCALL 67 22:14:22 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 LA PRESSE AFFAIRES D5 Les banques islamiques à l heure de la consolidation Pendant plus de 25 ans, les banques islamiques ont joué leur partie seules sur un immense terrain, en offrant aux musulmans des services financiers conformes à la charia. Aujourd hui, de plus en plus de banques classiques, attirées par ce marché qui croît au rythme annuel de 15 %, commencent à leur faire concurrence sur ce terrain. Lachemi Siagh, vice-président de SNC-Lavalin à Paris et conseiller spécial de la Caisse de dépôt, s est intéressé aux banques islamiques pour sa thèse de doctorat en management stratégique. «Des géants financiers comme Citibank, HBSC et Goldman Sachs s intéressent maintenant au marché islamique et ont créé des produits destinés à satisfaire cette clientèle particulière pour qui l intérêt est prohibé», explique-t-il en entrevue. Ces banques n ont pas découvert l islam récemment, mais elles se sont rendu compte que la population musulmane, qui atteint maintenant un milliard de personnes, est une clientèle intéressante qui préférait garder son argent chez elle plutôt que de le leur confier. Et surtout, la génération qui s est enrichie avec le pétrole arrive maintenant à l âge de la retraite. La peur de Dieu commence à se faire sentir, explique le nouveau docteur. «Les gens sortent leur argent des banques conventionnelles pour le mettre dans des placements compatibles avec leur foi.» Les banques classiques ont décidé d offrir elles aussi des produits financiers conformes à la charia pour ne pas perdre leurs riches clients musulmans au profit des banques islamiques, qui ont connu un développement spectaculaire au cours des dernières années. De 34 qu il était en 1983, le nombre de banques islamiques est passé à 195, en 1997, et il a dépassé 200 l an dernier. L actif total géré par ces banques atteint maintenant 200 milliards de dollars. Ce sont pour la plupart des entreprises à propriété familiale, peu capitalisées et peu outillées pour faire face à leur croissance rapide. Par exemple, note l économiste, il leur est très difficile de gérer leurs liquidités à court terme parce qu elles ne peuvent pas investir l excédent dans des actifs monétaires liquides ou des obligations. Nées en même temps que les pétrodollars affluaient dans les pays du golfe Persique, les banques islamiques ont mis au point un mode de fonctionnement très différent de celui des banques, qui vivent de l intérêt perçu sur l argent qui leur confié. Les banques islamiques tirent leur profit des transactions auxquelles elles participent. «Comme l argent seul ne peut pas générer de l argent, il faut que la banque prenne un risque, dit Lachemi Siagh. La relation entre les banques islamiques et leurs clients n est pas une relation de type classique entre créancier et débiteur. Il s agit d une relation où les deux parties partagent les risques et les profits.» En fait, le taux d intérêt est remplacé par un taux de rendement sur des activités réelles. Les banques islamiques s impliquent dans toutes sortes d activités extra-bancaires comme l industrie, l immobilier et le tourisme, et tolèrent des risques beaucoup plus élevés que les banques classiques. Lachemi Siagh Elles supportent en outre un double système de gouvernance : des administrateurs traditionnels, comme dans n importe quelle autre entreprise, et un conseil de la charia dont le mandat est de veiller à conformité des produits financiers et des transactions de la banque avec la loi islamique. Tout investissement doit ainsi recevoir la bénédiction du conseil de la charia. S il est question de financer l achat d avions de ligne, par exemple, le conseil de la charia peut refuser si de l alcool doit être Photo RÉMI LEMÉE, La Presse servi à bord. La sévérité du Conseil de la charia varie selon les pays. En Iran, au Pakistan et au Soudan, toutes les banques doivent obéir à la charia. Au Koweït, au Qatar et dans les Émirats arabes unis, les deux systèmes bancaires coexistent. Elles doivent aussi gérer la zakat, l aumône que tout bon musulman doit verser aux pauvres, et le beit al-mal, le trésor constitué des profits de la banque, des dons et des héritages non réclamés, qui sert à des investissements communautaires. L attrait d Allah Plusieurs grandes banques internationales ont décidé de jouer la carte islamique, dont la Citibank, qui a ouvert une banque islamique autonome à Bahreïn. D autres, comme Goldman Sachs, la Dresdner Bank, HSBC et la Barclays Bank, offrent maintenant des services financiers et la gestion des transactions conformes à la loi islamique. Les principaux outils de financement conformes à la charia sont la murabaha, c est-à-dire le versement de fonds à une compagnie en échange de la propriété de biens qui seront revendus avec profit, et la moukarada, une obligation émise par la banque en vue de financer un projet dont les profits ou les pertes seront partagés avec l investisseur. Les banques islamiques font aussi de l investissement direct, en devenant copropriétaires d entreprises de toutes sortes, à l exception des activités interdites par le Coran, dont les distilleries, les charcuteries, les banques classiques et les compagnies d assurances. Les épargnants et les investisseurs, de leur côté, ont maintenant un choix de fonds communs de placement et à des indices qui traquent la performance des entreprises qui les composent. Ainsi, le Dow Jones Islamic Market, créé en 1999, regroupe 600 entreprises dont Microsoft, IBM et Merck, et aussi Pepsico, Toyota, Johnson & Johnson et Gap. Le Socially Aware Muslim Index (SAMI) surveille 500 grandes entreprises et le FTSE Global Islamic Index mis au point en collaboration avec la Bourse de Londres, suit 1000 entreprises. Au total donc, les banques islamiques ont une structure plus lourde qui les empêche d aspirer aux mêmes profits que les banques classiques, dit Lachemi Siagh. La recherche du profit maximal n est d ailleurs pas à l origine de la création des banques islamiques, souligne-t-il. En ce sens, on peut les comparer au Mouvement Desjardins, qui est né de la volonté de servir une population ignorée par les institutions financières traditionnelles. Mais comme pour Desjardins, les impératifs de profits et de rendement rattrapent les banques islamiques. Un mouvement de consolidation vient de s amorcer, avec le groupe Albaraka d Arabie Saoudite, qui a décidé de regrouper ses 23 banques et ses compagnies d investissement et d en vendre la moitié sur le marché. Les banques islamiques ont depuis peu une organisation qui assure l uniformisation des normes comptables. Il s agit de l Accounting and Auditing Organization for Islamic Financial Institutions, dont le siège social est à Bahreïn. Selon Lachemi Siagh, les banques islamiques sont au coeur du même débat que le mouvement coopératif, qui s est fait reprocher de renier ses valeurs fondamentales lorsqu il a tenté rationaliser et de rentabiliser ses activités. D autres indices du même genre sont actuellement en gestation ce qui, selon l économiste Lachemi Siagh, démontre bien l intérêt international que suscite le monde islamique. Le choix des entreprises qui composent ces indices se fait toujours selon les mêmes critères, selon un banquier à qui M. Siagh a posé la question. Après avoir écarté toutes les entreprises actives dans les secteurs défendus (banque, jeu, alcool), les spécialistes éliminent toutes les entreprises très endettées, c est-à-dire celles dont le ratio dette/actif est supérieur à 33 %. Dans les situations douteuses, la banque peut aussi estimer la partie des dividendes d une entreprise qui proviendraient d activités non conformes à la loi islamique et verser l équivalent à des oeuvres caritatives

6 La Presse 27 décembre 2001 Page D6 manquante

7 4LP0701D1227 d7 écono jeudi 4LP0701D1227 ZALLCALL 67 22:14:54 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 LA PRESSE AFFAIRES D7 L argentino, un écran de fumée FRÉDÉRIC WAGNIÈRE ANALYSE Le nouveau président argentin, Adolfo Rodriguez Saa, cherche à redonner espoir aux chômeurs, qui représentent presque 20% de la population active, et de donner une monnaie à son pays. Son défi n est pas tellement différent de celui du président Franklin Delano Roosevelt en Seulement, M. Rodriguez Saa dispose de deux mois jusqu aux élections présidentielles, alors que Roosevelt pouvait compter sur trois années jusqu au début de la prochaine campagne. Ainsi le programme de créer emplois avant la fin de l année, en offrant 25 heures de travail par semaine pour le nettoyage de parcs, de lieux publics et le long des routes, n est pas comparable aux vastes programmes du gouvernement Roosevelt. Mais, dans les circonstances, il est difficile de faire mieux. C est toutefois dans le domaine monétaire que le nouveau président cherche la quadrature du cercle, c est-à-dire de rétablir les finances publiques tout en rassurant l étranger. L Argentine est techniquement en faillite, ce qui devrait soulager les finances de l État, incapables d assurer le service de la dette. Mais la fermeture des banques, jusqu au 2 janvier, empêche beaucoup d entreprises de payer leurs employés. En ajoutant cela au chômage et aux nouvelles dépenses que le gouvernement a entreprises pour créer des emplois, la situation budgétaire va encore se détériorer. L innovation la plus étrange du président Rodriguez Saa est la création d une nouvelle monnaie, l argentino, pour combler les besoins de liquidités de l économie argentine. L argentino ne sera pas convertible, contrairement au peso, qui continuera à valoir un dollar américain. Il n a donc pas dévalué le peso, ce qui aurait entraîné la faillite de nombreux entreprises et particuliers, dont les dettes sont en grande partie en dollars américains. L argentino est appelé à rapidement perdre une partie de sa valeur, car son émission ne sera pas limitée par les encaisses en dollars de la Banque centrale mais répondra aux besoins de l économie, notamment ceux de l État, qui doit pouvoir payer ses employés. Depuis des mois déjà, les provinces émettaient une monnaie scripturale parallèle pour payer en partie leurs employés, parce que le gouvernement fédéral avait diminué ses subventions. En réalité, l argentino est un écran de fumée pour qu il ne soit pas dit que l Argentine a dévalué le peso. Mais, pour les entreprises, les problèmes seront les mêmes que si elle l avait fait. Il y aura de moins en moins de pesos en circulation, parce qu ils continueront à être théoriquement convertibles en dollars et les gens ne voudront pas les dépenser. C est la fameuse loi de Gresham : «La mauvaise monnaie chasse la bonne.» Les revenus des entreprises, comme leurs dépenses, seront donc en argentinos, ce qui rendra de plus en plus difficile le remboursement de leurs dettes en pesos ou en dollars américains. Par conséquent, il y aura aussi des faillites, comme si le peso avait été dévalué, à moins que le gouvernement ne prenne des mesures pour alléger le poids des dettes des entreprises, comme il l a fait pour sa propre dette. Le problème argentin est compliqué à l extrême par le fait que, pendant des années, deux monnaies, le peso et le dollar, étaient utilisées en parallèle. Une dévaluation, ou l introduction de l argentino, n est pas possible sans une réforme monétaire plus profonde, dans le genre de celle qui a introduit le deutschemark en Allemagne en En plus d une distribution gratuite de la nouvelle monnaie à tous les Allemands, les différentes catégories d actifs et de passifs en reichsmark étaient convertis à des taux différents, pour éviter d accabler les gens de dettes trop lourdes ou de donner un bénéfice exorbitant à ceux qui avaient le plus profité du marché noir. Il y a donc eu une destruction massive d actifs et de passifs financiers. En Allemagne, c était une réforme facile. Elle avait l appui et la collaboration des puissances occupantes de l Ouest, l économie n avait qu à peine commencé à se relever et toute la question des actifs allemands à l étranger et de la dette allemande était liée à celle beaucoup plus vaste et politique des réparations de guerre. Par ailleurs, elle a été préparée dans le plus grand secret, ce qui a empêché que certains Allemands puissent s organiser pour tirer le plus grand bénéfice de la réforme. C est aussi à cette époque que les autorités allemandes ont interdit les contrats entre Allemands dans une monnaie étrangère et l indexation des salaires pour bien souligner que la stabilité des prix était l affaire de tous. Plus tard, quand ils ont lancé le slogan «Soziale Marktwirtschaft» (économie sociale de marché), le ministre de l économie Ludwig Erhard, qui était loin d être socialiste, a expliqué que le côté social serait assuré par la stabilité des prix et la concurrence. Aucune de ces conditions, presque fortuites, n existe aujourd hui en Le problème argentin est compliqué à l extrême par le fait que, pendant des années, deux monnaies, le peso et le dollar, étaient utilisées en parallèle. Argentine. Avec la dévaluation graduelle de l argentino, la question des dettes excessives sera débattue à chaud et, dans un pays où il y a beaucoup de corruption, les plus malins s en tireront beaucoup mieux que la grande majorité des Argentins. On épiloguera encore longtemps sur les responsables de la crise. Le Fonds monétaire international en a sous-estimé la gravité, et son fameux crédit de 40 milliards de dollars s est révélé un emplâtre sur une jambe de bois. Mais c est le gouvernement argentin qui est le plus coupable. Il n a pas compris qu un peso aussi solide que le dollar et la stabilité des prix ne l autorisaient nullement à accumuler des déficits à longueur d année. Il fallait au contraire tout faire pour aider les marchés financiers à financer la croissance économique. La crise vide les divans des psys argentins Associated Press BUENOS AIRES Buenos Aires, longtemps autoproclamée capitale latine de la névrose et censée compter un psychanalyste pour deux habitants, est en train de perdre sa réputation. À cause de la récession, la classe moyenne, pour qui la psychothérapie était autant partie intégrante du style de vie que l été à la plage ou l «asado» du week-end à la campagne, a déserté les divans des psys. L Argentine est au bord du gouffre et beaucoup de «portenos» (habitants de Buenos Aires) n ont plus les moyens de se payer un «psy», en cette période où ils en auraient pourtant besoin, déplorent les principaux intéressés. Le nombre des patients a d ailleurs tellement chuté que les psychanalystes, hier classe privilégiée, bataillent eux aussi pour rester à flot. La «bronca» (la colère) est de retour, dans ce pays qui persiste à se voir comme un îlot de richesse dans un océan de sous-développement. Quatre ans de pauvreté et de chômage croissants font peser un lourd fardeau supplémentaire sur la «psyché» du pays, déjà fragile après des années de terrible dictature militaire. Suivies du réapprentissage de la démocratie sur fonds de chaos économique dans les années quatre-vingt. Puis du miroir aux alouettes du «miracle économique» du début de la décennie suivante. «L Argentin moyen a toujours été soucieux et pessimiste, mais cela faisait des années que ce pessimisme n avait pas été aussi profond, et répandu», estime la psychologue Ana Kohn, qui vit et travaille dans le quartier de Palermo, surnommé «Villa Freud» en raison de sa forte concentration d analystes. Il y a quelques soirées, des psychologues avaient organisé une séance de thérapie gratuite dans une église des faubourgs. Et il y avait foule. Tous s y plaignaient de la reprise du début des années quatre-vingt-dix, où la fin de l hyperinflation leur avait laissé croire à des temps meilleurs. Beaucoup sont frustrés de vivre dans un pays dont le revenu par tête n est que le tiers de celui des États-Unis, et où travailler dur ne permet pas d être récompensé. Si ce n est par l incertitude du lendemain. FINE CUISINE FRANÇAISE LE CÉLÈBRE BRETON VOUS PROPOSE UNE FÉERIE DE COULEURS Son somptueux réveillon le lundi soir 31 décembre Menu superbe 9 services 75 $ Orchestre de musiciens Piste de danse Cotillons à toutes les tables Les 12 coups de minuit Musique, féerie de couleurs, laché de ballons Tirage au sort de 10 personnes qui se verront offrir leur repas de réveillon. Danse avec l orchestre d Yvon Limoges 1550, rue Fullum (coin de Maisonneuve) Tél. : (514) POUR VOUS SIMPLIFIER LA VIE... NOTRE HORAIRE DES FÊTES mercredi jeudi 26 déc. 27 déc. vendredi 28 déc. 13 h à 18 h samedi dimanche 29 déc. 30 déc. lundi 31 déc mardi 1 jan A 8 h à 17 h 9 h à 21 h 9 h à 17 h NP h à 21 h 8 h à 17 h fermé Bonne année! PRIX EN VIGUEUR JUSQU AU LUNDI 31 DÉCEMBRE 2001 rabais 15 % sur tous les gros appareils ménagers même s ils sont déjà en solde *La remise de 15% est incluse dans le prix en vedette. Pour les articles en solde, la remise est déduite du prix de solde * RABAIS 15% Cuisinière Maytag à four autonettoyant. Dessus basculant. Grilloir/élément à ondulations serrées. N Rég. Sears 1039,99. Aussi en biscuit Laveuse * Sécheuse * RABAIS 15% Duo lessive Maytag MD Performa MC. Laveuse 3 pi 3. N Rég. Sears 649,99. Sécheuse 6 pi 3. N Rég. Sears 549,99. Supplément pour sécheuse à gaz. Tous les raccords au gaz doivent être faits selon les normes en vigueur RABAIS20 $ ET, ÉPARGNEZ 15% DE PLUS Réfrigérateur Maytag Performa de 14,9 pi 3 à congélateur en haut. N Rég. Sears 899,99. Soldé 879, * En blanc ou biscuit RABAIS20 $ ET, ÉPARGNEZ 15% DE PLUS Lave-vaisselle électronique Maytag. Insonorisation Quiet Pack. N Rég. Sears 699,99. Soldé 679, * Aussi en noir ou biscuit De plus, avec la carte Sears, gagnez le double de points du Club Sears ** pour tous les gros appareils ménagers Il y a des magasins Sears près de chez vous Gros appareils ménagers disponibles dans les magasins suivants: Amos Magasin-concession d Amos (819) Deux-Montagnes Les Promenades Deux-Montagnes (450) Drummondville Les Promenades de Drummondville (819) Granby Les Galeries de Granby (450) Joliette Magasin-concession de Joliette (450) Mont Laurier Magasin-concession de Mont Laurier (819) Magasin de meubles et d électroménagers d Anjou Langelier et Jean Talon (514) Magasin de meubles et d électroménagers de Brossard Boulevard Taschereau et boulevard Napoléon (450) Magasin de meubles et d électroménagers de LaSalle Boul. Newman et Boul. Shenkus (514) Carrefour Laval (450) Mail Champlain Brossard (450) Magasin de meubles et d électroménagers de Laval Boulevard Curé Labelle et autoroute 440 (450) Les Galeries d Anjou (514) Place Vertu (514) Promenades St-Bruno (450) Magasin de meubles et d électroménagers de St.-Bruno Autoroute 30 et autoroute 116 (450) St-Jérôme (450) Pointe Claire Centre Fairview Pointe Claire (514) Magasin de meubles et d électroménagers de Pointe Claire Boul. des Sources et autoroute Transcanadienne (514) Repentigny Les Galeries Rive Nord (450) Rouyn-Noranda Place Rouanda (819) Sorel Les Promenades de Sorel (450) St-Hyacinthe Magasin-concession de St-Hyacinthe (450) St-Jean Le Carrefour Richelieu St-Jean (450) St. Jérôme Le Carrefour du Nord (450) Val d Or Magasin-concession de Val d Or (819) Valleyfield Magasin-concession de Valleyfield (450) Gros appareils ménagers de Sears: record de ventes au Canada D après des sondages indépendants dans tout le pays, en vigueur au moment de la préparation de la publicité Gros appareils ménagers en ligne au **Avec la carte Sears, gagnez le double de points du Club Sears pour tous les gros appareils ménagers. Sur approbation de votre crédit. L offre ne s applique pas aux taxes, aux frais de contrat d entretien, de livraison ou d installation. À l exclusion des articles de nos Centres et magasins de liquidation. Pour les achats par catalogue et sur le site web, indiquez ce numéro d offre spéciale: Offre en vigueur jusqu au lundi 31 décembre Renseignez-vous. Copyright Sears Canada Inc.

8 4LP0801D1227 d8 écono jeudi 4LP0801D1227 ZALLCALL 67 20:30:29 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D8 LA PRESSE AFFAIRES Rodrigue Tremblay remet les pendules à l heure fill FRÉDÉRIC WAGNIÈRE Lors des attentats du 11 septembre, L Heure juste, le prochain livre de Rodrigue Tremblay était en gestation et aurait dû sortir en juin prochain. Mais le professeur d économie de l Université de a décidé que le contenu du livre était trop d actualité pour attendre, et le bouquin, publié chez Stanké, sera dans les librairies en janvier L Heure juste est une collection d essais qui portent sur «le choc entre la politique, l économique et la morale». Plus de la moitié du livre est consacré à la politique et à la morale et notamment à l apport de la démocratie occidentale et à la question des relations entre la religion et l État. Si on avait pu croire, après la chute du mur de Berlin, que c était «la fin de l histoire», pour utiliser l expression du professeur américain Francis Fukuyama, on a dû déchanter le 11 septembre. La profonde opposition entre les démocraties occidentales et le monde musulman est devenue manifeste et il n est plus possible de croire qu avec la fin du communisme LE TEMPS DES SOLDES jusqu'à 50 % de rabais Le spécialiste du ski de fond au Québec Touring Course Hors piste Cliniques de fartage Vêtements et accessoires Rabais sur équipement complet Grand choix de raquettes à neige 5520, boul. des Laurentides, Laval (450) / Sans frais international, les luttes idéologiques sont terminées et que tout le monde convient des avantages des sociétés ouvertes et démocratiques. Le professeur Tremblay est manifestement troublé par la place qu occupent les religions dans la politique. Ce phénomène n existe pas seulement chez les talibans et dans le monde musulman, mais aussi en Israël et même aux États- Unis. En Israël, il y a notamment les tribunaux religieux pour les questions familiales et d énormes avantages sociaux et financiers pour ceux qui passent leur vie à étudier la torah. Le cas le plus troublant est cependant aux États-Unis, en dépit de l interdiction faite dans le premier amendement à la Constitution d établir une religion d État. M. Tremblay, qui ne porte pas le président George Bush dans son coeur, estime qu avec son gouvernement «d extrême droite» il mélange trop la religion à la politique. Il est certain qu après huit années de Bill Clinton, le style de M. Bush fait grincer les dents à ceux qui insistent sur une séparation rigoureuse de l Église et de l État. Mais cette séparation n a jamais été très claire aux États-Unis, où les pouvoirs publics paient le salaire de l aumônier du Sénat. Il est déjà arrivé qu un tribunal interdise la présence d une crèche ou d une ménorah dans un hôtel de ville, alors qu un autre tribunal ordonnait le respect des religions amérindiennes. M. Tremblay fait remonter l idée de la séparation de l Église et de l État à la Révolution française, avec sa politique antireligieuse et anticléricale. Mais ces sentiments ne fournissent pas l argument le plus puissant contre une religion d État. C est Thomas Jefferson, dans le préambule d une loi de Virginie, qui explique que la séparation est aussi nécessaire pour la survie de l État démocratique que pour le développement d une religion qui n est pas envahie de carriéristes et d hypocrites. La civilisation occidentale moderne, avec ses valeurs démocratiques, a fait une contribution au développement du monde comme aucune autre avant elle. Mais cela ne signifie pas qu elle n a pas de nombreux défauts, que le professeur Tremblay souligne clairement et succinctement. Cela va de l effet nocif de la Charte canadienne des droits et libertés à la réforme du mode de scrutin en passant par la peine de mort, les loteries d État et la censure. Dans la partie sociale du livre, il passe en revue d autres problèmes comme la famille, les problèmes démographiques et l âge de la retraite. Bien entendu, c est dans la partie économique que M. Tremblay passe en revue avec virtuosité certains problèmes contemporains, souvent reliés de près ou de loin à la mondialisation. Il traite avec beaucoup de simplicité de sujets d une très grande actualité comme la sous-évaluation chronique du dollar canadien, de l adoption du dollar américain comme monnaie au Canada et un de ses sujets de prédilection les cycles économiques et les récessions économiques. La valeur de ces chapitres ne vient pas seulement de la grande clarté avec laquelle s exprime l auteur, mais aussi du fait que l homme et la société sont toujours présents derrière les phénomènes économiques. Beaucoup d économistes à notre époque ont trop tendance à considérer l économie comme une science presque mathématique et hermétique pour le commun des mortels. Comme le montre l importance qu il accorde aux problèmes moraux, politiques et sociaux, il fait preuve d humanisme dans l esprit d Alfred Marshall, qui ouvre ses Principes d économie en ces termes : «L économie est l étude de l homme et de la façon dont il vit sa vie.» COMMENT OBTENIR UN PRIX D'HIVER CE PRINTEMPS : COMMANDEZ VOTRE CABRIOLET C70 MAINTENANT. DONNEZ UN DÉPÔT. NOUS GARANTISSONS LES PAIEMENTS. NOUS LA CONSTRUISONS, NOUS L'ENVOYONS. La Volvo C70. Si vous voulez vraiment vous faire plaisir. Commandez-la maintenant. Prenez-en livraison au printemps. Et amusez-vous. NOUS LA LIVRONS CE PRINTEMPS. LA RÉVOLVOLUTION. ELLE SE POURSUIT À VOLVOCANADA.COM ET CHEZ VOTRE CONCESSIONNAIRE VOLVO. 5.9% Taux de bail Crédit bail bien équipé à partir de $699* /mois (48 mois) Le prix de détail suggéré du fabricant pour la Volvo C commence à $. *Taux de location de 5,9 % offert sur toutes les nouvelles Volvo Offre temporaire faite par l intermédiaire des concessionnaires Volvo participants et des Services financiers Automobiles Volvo du Canada sur approbation de crédit. À titre d'exemple, location d une Volvo C : 698,49 $ par mois pendant 48 mois avec acompte ou échange équivalent de $. Le coût total de location est de ,52 $. Prix d achat à la fin du bail de ,70 $. Le prix peut varier en fonction de l équipement ajouté. Kilométrage limité à km par an (frais de 0,16 $ par kilomètre excédentaire). Les mensualités du bail convenues au moment de la signature du contrat sont garanties par Automobiles Volvo du Canada. Taux de financement de 3,9 % offert sur toutes les nouvelles Volvo Exemple de financement : $ à 3,9 % pendant 36 mois entraîne des mensualités de 736,99 $. Coût total de l'emprunt : 1 531,64 $ * Le concessionnaire peut vendre ou louer à moindre prix. Frais de transport et de livraison de $, taxes, immatriculation et assurance en sus. La promotion ne s'applique qu'aux contrats signés le ou avant le 28 février Les véhicules seront livrés le ou avant le 30 juin Les offres de financement et de crédit-bail ne peuvent être combinées et sont incompatibles. Tous les détails chez votre concessionnaire Volvo Automobiles Volvo du Canada Ltée. Volvo. pour la vie est une marque de commerce de Automobiles Volvo du Canada Ltée. Bouclez toujours votre ceinture de sécurité. Visitez notre site A Laval VOLVO LAVAL div. de: Boulevard St-Martin Auto 1430, boul. St-Martin Ouest (450) Brossard VOLVO DE BROSSARD 9405, boul. Taschereau (450) UPTOWN VOLVO 4900, rue Paré (514) Pointe-Claire VOLVO POINTE-CLAIRE 15, Auto Plaza (514) Saint-Léonard JOHN SCOTTI AUTO LTÉE 4315, boul. Metropolitain Est (514) Saint-Hyacinthe AUTOMOBILES CHICOINE INC. 855, rue Johnson (450) Sainte-Agathe FRANKE VOLVO 180, rue Principale (819)

9 4LP0902D1227 d9 textes écono 4LP0902D1227 ZALLCALL 67 21:48:30 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 LA PRESSE AFFAIRES D9 Gouvernance électronique: freins, impacts et bénéfices COMMERCE ÉLECTRONIQUE collaboration spéciale qu à un seul endroit son changement d adresse pour qu il soit en vigueur dans tous les ministères et organismes gouvernementaux N effectuer avec qui l on traite ; ne frapper qu à une porte pour connaître l ensemble des exigences gouvernementales en matière de démarrage d entreprise, obtenir rapidement les conseils d un fonctionnaire ; éviter les files d attente et les lignes en attente, etc. Voilà quelques exemples d applications électroniques qui pourraient être mises de l avant par l État québécois. «Plusieurs études tendent à démontrer que l utilisation des technologies de l information offrirait des pistes prometteuses pour résoudre ces problématiques, déclare Michel Audet, professeur-chercheur en relations industrielles à l Université Laval et spécialiste de la gouvernance électronique. La prestation électronique de services publics pourrait non seulement améliorer la qualité des services rendus par l État mais aussi réduire la bureaucratie, les étapes inutiles et les files d attente. Elle pourrait en outre nous faire réaliser des économies substantielles car le coût d un service offert par Internet est bien moindre que par voies traditionnelles (poste, télécopieur, téléphone). De plus, cette nouvelle façon de faire pourrait simplifier grandement la vie des entrepreneurs.» Il faut dire que le fardeau administratif et réglementaire est considérable au Québec : 450 lois, 2500 règlements, quelque 1000 formulaires, plusieurs millions de transactions gouvernement-entreprises chaque année. De quoi irriter les milieux d affaires qui en subissent les contrecoups au quotidien : délais, coûts, difficultés d information, multiplicité des organismes demandeurs, augmentation du volume de paperasse, etc. Quelques initiatives québécoises Et où en est rendu le Québec en matière de gouvernance électronique? Quelques projets voient actuellement le jour : la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) a, par exemple, développé une application sur Internet permettant aux employeurs de connaître les principaux problèmes vécus dans leurs entreprises : maux de genoux, d épaules, de dos, etc. Ces derniers peuvent ainsi être plus vigilants et effectuer une prévention plus ciblée. Particulièrement active, la CSST a également mis de l avant une communauté de pratique virtuelle. Ainsi, ses inspecteurs aux prises avec un problème difficile à résoudre peuvent recourir à partir d un intranet à l expertise de tous leurs collègues dispersés sur l ensemble du territoire québécois. Non seulement cette initiative permet-elle de s attaquer plus rapidement aux problèmes rencontrés, mais aussi de constituer une base de connaissances pouvant servir à des fins de formation et d intervention. Parallèlement, le ministère du Revenu met en place des portails destinés aux entreprises, aux particuliers et aux intermédiaires dans le domaine de la fiscalité. Leur objectif : éliminer la paperasse et favoriser les transactions électroniques entre ces trois groupes et le ministère. Dès lors, les remises trimestrielles de taxe de vente du Québec (TVQ), les déclarations de revenu et leurs nombreuses annexes pourront être complétés à même ces sites. On y répondra également aux questions relatives aux problèmes fiscaux, aux normes comptables, etc., et les transactions s y effectueront tant en amont qu en aval. Emploi-Québec a également muté tous ses services de placements, tant pour l offre que la demande, sur des plates-formes électroniques. On peut désormais y remplir des formulaires de demande d emploi en ligne, y envoyer son curriculum vitae ou encore réaliser des jumelages automatiques entre employeurs et postulants. «Plus de 70 % des ans sont aujourd hui des internautes actifs. Ils recourent spontanément à Internet pour s informer et obtenir des services. L État doit donc s adapter à ces nouvelles façons de consommer les services publics», explique Michel Audet. Les freins Ainsi, ces différents projets placent le Québec au diapason des autres provinces canadiennes et de l ensemble des pays industrialisés en matière de gouvernance électronique. «Le gouvernement fédéral a toutefois des initiatives plus musclées et des délais plus serrés pour transférer les services publics sur des plates-formes électroniques, affirme Michel Audet. Au Québec, nous sommes encore assez frileux à l idée d échéances strictes et d une gestion de projet serrée.» Autre constat : notre province accuserait un certain retard en matière de grappes de services, un autre champ d intervention où la prestation de services électroniques pourrait se révéler utile. À titre d exemple, la plupart des sociétés modernes ont développé des portails ou des plates-formes technologiques pour supporter, sous forme de guichet unique, le démarrage d entreprises. Au Québec, 8 millions de dollars ont été injectés dans un projet similaire dont la première génération vient tout juste de voir le jour (le 13 décembre). Les initiatives interministérielles auraient-elles plus de difficultés à se concrétiser au Québec que dans d autres provinces ou sociétés modernes? Chose certaine, pour arriver à offrir leurs services sur des plates-formes électroniques, les gouvernements doivent d abord réorganiser leurs processus d affaires et changer leur structure de délégation des responsabilités dans et entre les ministères et organismes qui se préoccupent de mêmes clientèles et dont les services sont complémentaires. Un défi qui exige non seulement des compétences bien particulières mais aussi un courage important pour changer les cultures au sein de l appareil gouvernemental. Pour arriver à offrir leurs services sur des plates-formes électroniques, les gouvernements doivent d abord réorganiser leurs processus d affaires. Pour en savoir plus Portail Démarrez votre entreprise Liette D Amours est directrice, communications et marketing, au CEFRIO. La Serbie compte sur de 700 à 800 millions US d aide en 2002 Agence France-Presse BELGRADE La Serbie espère recevoir en 2002 une aide étrangère de l ordre de 700 à 800 millions de dollars américains, a indiqué hier le ministre serbe des Relations économiques avec l étranger, Goran Pitic, cité par l agence Beta. «Si tout se déroule selon les programmes prévus, entre 700 et 800 millions US doivent être injectés en Serbie dans le courant de 2002», a déclaré M. Pitic. Le ministre a estimé, par ailleurs, qu après l accord conclu avec le Club de Paris sur la dette extérieure du pays, les investissements étrangers en Serbie, «insignifiants» en 2001, pourraient se monter à de 300 à 400 millions US, selon une estimation de la Banque mondiale. L afflux de capitaux étrangers dépendra, selon M. Pitic, de la dynamique de la promulgation des lois et de la situation politique. «La participation des risques politiques dans l appréciation des risques encourus par les investisseurs potentiels est énorme», a averti M. Pitic, en référence aux crises politiques générées par les querelles opposant le président yougoslave Vojislav Kostunica au premier ministre serbe Zoran Djindjic, et aux menaces de dislocation de la République fédérale de Yougoslavie (RFY), composée de la Serbie et du Monténégro. «Si l on ne parvient pas à diminuer les risques politiques, le taux d investissements étrangers en 2002 risque de ne pas dépasser celui de cette année», a ajouté M. Pitic, sans chiffrer ce dernier. Les grandes puissances conditionnent généralement leur aide au degré de coopération de Belgrade avec le Tribunal pénal international (TPI) pour les crimes de guerre commis en ex-yougoslavie. Dans un rapport présenté le 27 novembre au Conseil de sécurité de l ONU, le procureur du TPI, Carla del Ponte, a accusé les institutions yougoslaves de «bloquer la coopération pour des raisons de politiques intérieures». Le Congrès américain, selon l hebdomadaire Reporter, exige de Belgrade de coopérer pleinement avec le TPI s il veut obtenir une nouvelle aide pour l année budgétaire TAUX D INTÉRÊT DÉPÔTS À COURT TERME DÉPÔTS À LONG TERME HYPOTHÈQUES RÉSIDENTIELLES Min. 60j. 90j. 120j. 180j. Min. 1 an 2 ans 3 ans 4 ans 5 ans Var. 6 m. o. 6 m. f. 1 an o. 1 an f. 2 ans 3 ans 4 ans 5 ans BANQUES CIBC Mortgages Caisses Desjardins 5, , La Banque HSBC Canada 5, , B. Nationale du Canada 5, , IntesaBci Canada 5,000 r1.25 r1.25 r1.25 r1.25 1, Banque Laurentienne 5, , Banque Manuvie 25, , NBG Bank 5, , Banque Royale 5, Banque Scotia 5, TD Canada Trust 5, , Banque de 5, , CIBC 5, , FIDUCIES Sutton Mortgages Caisse-Employes Bell Cda 50, , Fiducie Desjardins 5, , Groupe Investors 0 1, MCAP Mortgage Corp La Maritime 0 5,000 r1.77 r2.67 r3.52 r4.03 r4.47 London Life 0 1, Trust Général 5, , Fiducie Standard Life 5, , Promutuel Capital 5,000 r1.50 r1.50 r1.50 r1.50 1, Trust National Trust La Laurentienne 3, , GOUVERNEMENT Placements Québec (1) Les taux sont fournis par les services financiers Cannex qui les ont transmis à La Presse hier à 17h. Les lecteurs peuvent en tout temps consulter les taux de Cannex sur internet à l adresse suivante Les abréviations suivantes sont: «j. = jour, «Min. = placement minimum, «m. = mois, «o. = hypothèque ouverte, «f. = hypothèque fermée, «r = dépôts rachetables. (1) Obligation à terme à taux fixe L ARGENT Les courtiers londoniens ont baissé lundi le prix de l argent de ( $+0,0200 ) cents américains par rapport à l ouverture de la veille Lundi: $ MONTREAL Handy & Harman évaluait vendredi le prix de l argent canadienà$7305( $+0 098) l once troy. NEW YORK Handy & Harman évaluait lundi le prix de l argent américain à $4 510 ($+0 005) l once roy. L OR (AP) Cours de l or lundi en dollars US par once, sur les cinq principales places financières Hong Kong:... ($278,60)($+1,05) Londres:... ($277,80)($+0,10) Paris:...($fermé)($n.disp) Zurich:... ($277,55)($+0,30) (PC) L or cotait à 442 $ CAN à l offre (277 $ US) et 443 $ CAN à la demande (278$ US) hier à la clôture chez Thomas Cook, courtier en métaux précieux et devises étrangères. LE PÉTROLE 3,90% 4,75% 5,82% 6,85% 5,35% 6,35% GARANTIE DE TAUX JUSQU AU 31 JUILLET CONTACTEZ-NOUS NEW YORK (AP) Prix par baril en $ US Mercredi Lundi Saudi Arabian light 17,92 18,06 North Sea Brent 18,51 18,64 West Texas Intermediate 21,28 19,18 OPTIONS SUR L INDICE S&P 100 À CHICAGO PRIX DE LEVÉE ACHATS Prix Jan. Fév. Mars n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d VENTES Prix Jan. Fév. Mars n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d n/d 455 Int. en cours, options d achats:...18,116 Vol. total, options de ventes:...4,079 Int. en cours, options de ventes:...53,402 Index: Haut: ; Bas: Fermeture: ; Baisse: 1.22 Ventes 52 sem. Valeurs (100) C/B Haut Bas Ferm. Net Haut Bas S&P CAN $ fois le S&P CAN 60 Changement de 0.05 point d indice = 10 $ Historique Jour Int. en Haut Bas Haut Bas Régl. Var. cours Mars Juin Sept Déc Volume journée précédente: Intérêts en cours journée précédente: MOIS Acceptations Bancaires Canadiennes 1 $ millions; points de 100 p. cent Int. en Ventes 52 sem. Valeurs (100) C/B Haut Bas Ferm. Net Haut Bas Saison Haut Bas Haut Bas Régl. Var. cours Jan Fév Mars Juin Sept Déc Mars Juin Sept Déc Mars Juin Sept Déc Volume journée précédente: Intérêts en cours journée précédente: CONTRATS À TERME Ventes 52 sem. Valeurs (100) C/B Haut Bas Ferm. Net Haut Bas 10 ANS CONTRAT à terme sur obligations du Canada $ ; points de 100 p. cent Int. en Saison Haut Bas Haut Bas Régl. Var. cours Mars Juin Sept Déc Volume journée préc.: Intérêts en cours journée précédente: ANS CONTRAT à terme sur obligations du Canada $ ; points de 100 p. cent Int. en Ventes 52 sem. Valeurs (100) C/B Haut Bas Ferm. Net Haut Bas Saison Haut Bas Haut Bas Régl. Var. cours Mars Juin Sept Déc Volume journée préc.:...0 Intérêts en cours journée précédente:...0 OPTIONS sur contrats à terme sur Acceptations Bancaires Canadiennes de 3 mois 1 $ Million; points de 100 p. cent s: non-offert Prix de Achats Ventes levée Mars 2 Juin 2 Sept. 2 Déc. 2 Mars 2 Juin 2 Sept. 2 Déc s s s s Ventes 52 sem. Valeurs (100) C/B Haut Bas Ferm. Net Haut Bas s s s s s s s s s s s s s s s s s s s s s s s s s 0.45 s s s Ventes 52 sem. Valeurs (100) C/B Haut Bas Ferm. Net Haut Bas s s s 0.68 s s s Volume précédent des options d achat:...0 Volume précédent des options de ventes:...0 Intérêts en cours des options d achat: Intérêts en cours des options de ventes: Nortel 1 contrat = 100 actions du sous-jacent Changement min. de 0.01 $ = 1.00 $ par contrat Historique Jour Int. en Haut Bas Haut Bas Régl. Var. cours Mars Juin Sept Déc Volume journée précédente:...0 Intéréts en cours journée précédente:...0

10 La Presse 27 décembre 2001 Page D10 manquante

11 4LP1101D1227 D 11 bourse 4LP1101D1227 ZALLCALL 67 22:34:45 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D11 LA PRESSE AFFAIRES INVESTIR DOW JONES TSE 300 S&P / CDNX LES MARCHÉS D HEURE EN HEURE NASDAQ L OR (5 DERNIERS JOURS) 275, , , , , ,5 275, , , , , , Fermeture Variation Variation quotidienne quotidienne en % 10H 11H 12H 13H 14H 15H 16H ,00% ,00% ,83% 10H 11H 12H 13H 14H 15H 16H 10H 11H 12H 13H 14H 15H 16H 10H 11H 12H 13H 14H 15H 16H Lun Mer Jeu Ven Lun Mer ,53% 280 LES OBLIGATIONS GOUVERNEMENT DU CANADA Émetteur Coupon Échéance Prix Rend. Var. Canada Sept Canada Déc Canada Sept Canada Déc Canada Juin Canada Sept Canada Déc Canada Sept Canada Déc Canada Déc Canada Juin Canada Juin Canada Juin Canada Juin Canada Mars Canada Juin Canada Mars Canada Juin Canada Juin Canada Juin Canada Juin CMHC Juin Real Ret Déc Real Ret Déc PROVINCIAL Alberta Mai Alberta Déc BCMFin Mars British Col Août British Col Juin British Col Août British Col Juin Hydro Qué Juin Hydro Qué Août Hydro Qué Août Manitoba Juin Manitoba Déc N Brunswic Août N Brunswic Juin N Brunswic Déc Nwfndlnd Avril Nva Scotia Juin Ontario Jan Ontario Sept Ontario Août Ontario Mars Hydro Ont Juin Hydro Ont Nov Hydro Ont Juin Hydro Ont Mars Hydro Ont Mai Hydro Ont Juin PEI Oct PEI Oct Québec Avril Québec Oct Québec Oct Sask Déc Sask Juin Sask Mai Tor-Met Déc CORPORATIONS Avco Fin Juin Bk Scotia Juil. 13/ Bell Can Sept Bombard Cap Fév Bombardier Déc Cdn Occ Pet Juin Cdn Util Juin Clearnet Août Cons Gas Mai Gtaa Déc Gtaa Déc Gtaa Déc Hudson B Déc Intrawest Déc Investors Gr Déc Molson Br Juin Molson Br Juin Nav Canada Avril Nav Canada Déc Nav Canada Juin Pcan Pete Nov Poco Petrol Sept Precision Dr Juin Rogers Comm Juil Royal Bk Of Sept. 07/ Royal Bk Of Juin 12/ Sask Wheat Juil Sears Can Nov Suncor Inc Août Thomson C Juil WCoast En Avril WCoast En Déc Boxing Day fébrile à Wall Street LA BOURSE EN BREF CDNX VOLUME Lundi Vendredi INDICES CDNX Haut Bas Clôt Var. March (CDNX) 994,72 987,79 994,72 +1,69 FAITS SAILLANTS Lundi Vendredi Actions nég Gains Pertes Inchangées VALEURS LES PLUS ACTIVES Valeurs Volume Clôt. Var. Nth Amer. Detector ,01 stable Highwire Entmt Grp ,01 stable Soho Res. Corp ,08 0,01 Fareport Cap Inc ,03 0,01 Hydromet Environm ,07 stable NEW YORK VOLUME Mercredi Lundi INDICES DOW JONES Haut Bas Clôt Var. 30 Ind , , ,0 +52,8 20 Transp. 2604,7 2654,4 2591,7 +24,6 15 Serv.pub. 292,76 286,95 289,80 +3,00 Composés 2923,7 2865,5 2892,7 +20,6 FAITS SAILLANTS Mercredi Lundi Actions nég Gains Pertes Inchangées Hauts Bas VALEURS LES PLUS ACTIVES Valeurs Volume Clôt. Var. Lucent Technologies ,14 +0,05 EMC Corp ,32 stable Solectron Cp ,25 0,27 General Electric Co ,55 0,64 AOL Time Warner ,45 0,40 AT&T Eireless Svcs ,88 +0,59 Exxon Mobil Corp ,60 +0,60 INDICES STANDARD & POOR S Haut Bas Clôt Var. 400 Industrielles 1351,4 1333,5 1339,1 +5,66 20 Transports 695,53 688,41 691,77 +2,63 Serv. pub. 234,97 230,94 233,27 +2,33 40 Finances 147,03 145,72 146,10 +0, Compos 1159,1 1144,6 1149,3 +4, Compos 592,84 585,19 587,50 +2,31 TORONTO VOLUME Lundi Vendredi INDICES DE TORONTO Haut Bas Clôt Var. TSE ,72 517,45 519,56 +1,01 TSE ,99 455,39 457,05 +1,30 TSE ,6 7532,8 7552,5 +24,29 S&P60 435,67 +1,05 Aurifères 5155,0 17,16 Les financiers 10879,6 26,3 Métals/Minerals 4075,3 +19,74 Oil & Gas 8879,9 +128,6 Industrielles 3754,9 +28,92 FAITS SAILLANTS Vendredi Jeudi Actions nég Gains Pertes Inchangé Hauts Bas VALEURS LES PLUS ACTIVES Valeurs Volume Clôt. Var. Nortel Networks ,45 +0,20 360networks ,165 stable Microcell Telecom B ,69 +0,39 Glyko Biomedical ,05 0,55 Abitibi Consol ,38 stable Travelbyus.com Ltd ,03 +0,005 Intl Utility Structures ,75 +0,05 Banque Imperiale ,40 0,10 Bombardier B ,25 +0,04 Laidlaw Inc ,125 +0,005 NASDAQ VOLUME Mercredi Lundi INDICES NASDAQ Haut Bas Clôt Var. Composéese 1983,8 1948,7 1960,7 +16,22 Industrielles 1391,0 1371,6 1383,0 +14,93 Banques 2151,0 2139,6 2145,6 +2,07 Insurances 2325,5 2307,8 2318,9 +5,61 Finances 2378,2 2350,7 2362,8 +6,72 Transports 1284,7 1265,2 1284,7 +17,58 Telecom. 237,51 231,55 234,69 +2,51 FAITS SAILLANTS Mercredi Lundi Actions nég Gains Pertes Inchangées Hauts Bas VALEURS LES PLUS ACTIVES Valeurs Volume Clôt. Var. Cisco Sys ,24 +0,11 Sun Microsyst ,22 +0,31 Oracle Corp ,09 0,24 Intel Corp ,29 +0,27 Amazon.com Inc ,10 +1,27 Microsoft Corp ,68 +0,41 RICHARD DUPAUL PROBABLEMENT inspirés par le Boxing Day dans les magasins, les investisseurs se sont rués sur les aubaines à Wall Street hier, poussant les principaux indices boursiers en hausse à la faveur des signes voulant que l économie américaine puisse se redresser plus vite que prévu. La moyenne des valeurs industrielles Dow Jones a bondi de 52,80 points, ou 0,5 %, à ,07, grâce en partie à une poussée des titres du géant pétrolier Exxon-Mobil et du détaillant Wal-Mart. De son côté, l indice élargi Standard & Poor s 500 prenait 4,72 points, ou 0,4 %, à 1149,37. La Bourse de Toronto était fermée en raison du congé de Noël. L action de Wal-Mart grimpait de 1,02 $ US (1,8 %), à 58,15 $ US. La chaîne de magasins a fait savoir que ses ventes pour le mois de décembre s annonçaient plus fortes que prévu, de sorte que les rabais consentis à ses clients seraient «minimaux». Ces prévisions ont surpris les analystes, qui s attendaient jusque-là à des ventes au détail plutôt mauvaises en général pour la période des Fêtes, en raison des milliers de mises à pied annoncées récemment aux États-Unis. Plusieurs détaillants ont également connu une bonne journée en Bourse. L action de Sears Roebuck & Co. prenait 38 cents, à 48,27 $ US, et le titre de K-Mart terminait aussi en légère hausse même, si ce détaillant s attend à des ventes au bas de la fourchette des prévisions pour la période des Fêtes. L indice de la Bourse électronique NASDAQ grimpait de 16,22 points, ou 0,8 %, à 1960,70. Yahoo!, qui exploite le plus important portail Internet au monde, a rassuré les marchés en affirmant que ses ventes en ligne durant le mois avant Noël avaient grimpé de 86 %. L action de Yahoo! gagnait 84 cents (5,04 %), à 17,51 $ US. Le titre d Amazon.com grimpait pour sa part de 1,27 $ US (12,9 %), à 11,10 $ US, sur la foi que le détaillant en ligne inscrirait le premier profit de son histoire durant le trimestre en cours. L action d Exxon Mobil s appréciait de 60 cents, à 39,60 $ US, face aux expectatives entourant la réunion des pays de l OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) vendredi. Les experts croient que les membres de l OPEP vont s entendre sur une réduction de leur production de 1,5 million de barils par jour, ce qui a poussé le prix du brut audessus des 21 $ US le baril hier. BOURSES ÉTRANGÈRES 52 sem. Auj. Hier Haut Bas «TG» Amsterdam (AEX) x-n-a Bruxelles (Bel-20) x-n-a Francfort (dx) x-n-d. x-n-d Hong Kong x-n-d Londres (250) x-n-d Londres (FT100) x-n-d Mexico (ipc) Milan (m) x-n-d. x-n-d Paris (cc) x-n-d Sydney (o) x-n-d Tokyo (ndj) x-n-d.. x-n-d Zurich (sm) x-n-d. x-n-d NASDAQ NASDAQ 1960,70 22-déce 20-mars 13-juin 6-sept 12/4/ sem. Valeurs Sym. Div. Ventes Haut Bas Ferm. Net Haut Bas 52 sem. Valeurs Sym. Div. Ventes Haut Bas Ferm. Net Haut Bas 52 sem. Valeurs Sym. Div. Ventes Haut Bas Ferm. Net Haut Bas 52 sem. Valeurs Sym. Div. Ventes Haut Bas Ferm. Net Haut Bas A-B ACT Mf ACTM ADC Tel ADCT AFC Ent n AFCE ASML Hld ASML ATI Tech ATYT Abgenix ABGX Acclaim AKLM Accredo s ACDO Activisn s ATVI Actuate ACTU Acxiom ACXM Adaptec s ADPT AdelphBsn ABIZ AdelphC h ADLAC AdobeSy ADBE AdvPCS s ADVP AdvFCm AFCI Aeroflex ARXX AethrSys AETH Affymet AFFX AirGate PCSA AkamaiT n AKAM AllegTel ALGX AlliGam s ALLY AlphaInd AHAA AlteraCp ALTR Alvarion ALVR Amazon AMZN AEagleO s AEOS AmrTrde AMTD Amgen AMGN Amylin AMLN Anadigc ANAD AndrxGp ADRX ansthink ANSR ApolloG s APOL AppleC AAPL Applebee s APPB AplDig n ADSX ApldMatls AMAT AMCC AMCC ArQule ARQL Ariba ARBA ArtTech ARTG AscentialS ASCL AspectCm ASPT AspenTc AZPN AstoriaF s ASFC AtlCstAir s ACAI Atmel ATML AudCodes AUDC Auspex ASPX Avanex AVNX Avanti AVNT AviciSys n AVCI Aviron AVIR Axcelis ACLS BE Aero BEAV BEA Sys BEAS BISYS BSYS Banknorth BKNG barnbl.cm BNBN BeaconP BCON BedBath BBBY BindVw BVEW Biogen BGEN BioMarin BMRN Biomet s BMET BlueMart BLUE Borland BORL BradPhm BPRX BroadVisn BVSN Brdcom BRCM BrcdeCm BRCD C CCC Info rt CCC GR CDW Cpt CDWC CH Robn CHRW CMGI CMGI CNET CNET CSG Sys CSGS CabotMic CCMP CacheFl CFLO CACI s CACI CpstnTrb CPST CardiacSci DFIB Catalytc n CESI Celgene CELG CentBusn CBIZ Cephln CEPH Cerner CERN ChartCm CHTR ChkPoint s CHKP ChkFree CKFR Cheeseck s CAKE chndtcm CHINA ChipPac CHPC Chiron CHIR Chordnt CHRD ChrisBnk s CHBS CienaCp CIEN Cintas CTAS Cirrus CRUS Cisco CSCO CitrixSy CTXS Clarus CLRS Comc sp CMCSK ComOne CMRC CompuwreCPWR Comvers CMVT CncrdCam LENS ConcEFS s CEFT ConcCm CCUR Conexnt CNXT Connetics CNCT Copart CPRT CopMntn CMTN CorTher CORR CoreComm COMM CorpExc EXBD CorvisCp n CORV CostPlus CPWM Costco COST CredSys CMOS Cree Inc CREE Cymer CYMI Cytyc s CYTC D-F DSL.net DSLN DataRet DRTN Datatec DATC DellCptr DELL Digex s DIGX DigLght DIGL DigRiver DRIV DirFocus s DFXI divineinc DVIN DbsnCm DCEL DllrTree DLTR DbleClck DCLK ebayinc EBAY ECI Tel ECIL EGL Inc EAGL ESSTech n ESST ErthLink ELNK EchelonC ELON EchoStar DISH Eclipsys ECLP EdsnSch EDSN efunds EFDS egaincm EGAN ElectrArts ERTS Emcore EMKR EmmisC EMMS Emulex EMLX Entrada ESAN EntreMd ENMD Entrust ENTU E.piphany EPNY EpochBio EBIO Equinix EQIX EricsnTel ERICY excelon EXLN ExpdInt EXPD ExpScrpt s ESRX ExtNetw EXTR F5 Netw FFIV Factory2U FTUS FifthThird FITB Finisar FNSR Fiserv s FISV Flextrn FLEX Foundry FDRY FreeMkt FMKT FrntlCap n FLCG FuelCell s FCEL G Gadzoox ZOOX Gemstar GMST GMagic GMGC GenMcr GNSS Genta GNTA Genuity GENU Genzyme s GENZ GilatSat GILTF Gilead s GILD GlblSp GSPT Glbespan GSPN H-J HPL Tch n HPLA Hndsprg HAND Harmonic HLIT HarrisInt HPOL HSchein HSIC HenryJk s JKHY HiPlains HIPC HighSpd n HSAC HlywdE HLYW HotJobs HOTJ HumGen HGSI HuntBnk HBAN I-Many IMNY i2 Tech ITWO ICOS ICOS IDEC s IDPH ITC Dlta ITCD iasiawks IAWK Identix IDNX Imclone IMCL Imucor BLUD Immunex IMNX Impath IMPH IncyteGnm INCY InfoSpce INSP Informat INFA InforMax INMX InhaleTh INHL Inktomi INKT InovGme IGCA Instinet n INET IntgCirc n ICST IntgDv IDTI Intel INTC Interep IREP Interland INLD InterMune ITMN IntFibcm IFCI ItrntCap ICGE IntntSec ISSX Interneur IPIC Intersil ISIL IntertrstT ITRU IntVceBr INTV Intrwvn s IWOV Intuit INTU InVision INVN Invitrogn IVGN Isis ISIP JD Edwr JDEC JDS Uniph JDSU JnprNtw JNPR K-M KLA Tnc KLAC KPMGCns n KCIN Keynote KEYN KnghtTrd NITE KopinCp KOPN LamRsch LRCX LamarAdv LAMR Lattice LSCC LawsnSft n LWSN Legato LGTO Level3 LVLT LibteTch LBRT Lincare s LNCR LinearTch LLTC Loudcld n LDCL Lumenis LUME MCK Cm MCKC MIM Cp MIMS MIPS Tc n MIPS MRV Cm MRVC MTR Gam MNTG Macrmdia MACR Macrvsn MVSN Manugist MANU Marconi MONI MarvellT n MRVL MatrixO MONE Maxim MXIM McAfee MCAF McLeod MCLD McData MCDT McDataA n MCDTA MedImun MEDI Medarex MEDX Mediacm MCCC MedLgic MDLI MedAct MDCI MentGr MENT MrcCmp MRCY MercIntr MERQ MessgeMd MESG Metawve nmtwv MtrmdFb MFNX Micrel MCRL Microchp MCHP Mcromse MUSE MicSemi s MSCC Microsft MSFT MicroStr MSTR Microtne TUNE MillPhar MLNM MoblMin MINI Molex MOLX Monolith n MOSY Motient MTNT MpwrHld MPWR MyriadGn MYGN N-Q NBTY NBTY Nassda n NSDA NetBank NTBK Net2Phn NTOP NetIQ NTIQ Netegrity NETE NetroCp NTRO NtScreen n NSCN NetwkAp NTAP NetwkAsc NETA Neurcrine NBIX NewCntry NCEH Newport NEWP NextLevl NXTV NextCrd NXCD NextelC NXTL NorTrst NTRS NwstAirl NWAC Novell NOVL Novlus NVLS NumTech NMTC Nvidia s NVDA ONI Sys n ONIS OSI Sys OSIS OakTech OAKT OneVoice ONEV OpenwvSys OPWV OplinkC OPLK OptCable OCCF OptclCm OCPI OptRobt OPMR Oracle ORCL OrchdBio ORCH Overture OVER P-Com PCOM PMC Sra PMCS PSS Wrld PSSI Paccar PCAR PacSun PSUN PacifCare PHSY Palm PALM ParmTc PMTC PattDntl PDCO PattUTI PTEN Paychex PAYX PegasCm PGTV PeoplePC PEOP Peoplesoft PSFT Peregrine PPHM Peregrne PRGN PerFood s PFGC Perrigo PRGO PetsMart PETM PhrmPdt s PPDI Phmcyc PCYC Pharmos PARS PncleHld BIGT PinnSyst PCLE Pxlwrks PXLW Plexus PLXS Polycom PLCM PortlSft PRSF Power-One PWER Powrwav PWAV PrecSft n PRSE PriceTR TROW priceline n PCLN PrimixS PMIX PrimusT PRTL ProfRec PRGX Prosoft POSO ProtDsg s PDLI ProvHlth PRHC Proxim PROX PrchPro PPRO QLT QLTI Qlogic QLGC Qualcom QCOM QuestSftw QSFT Quintiles QTRN Quovadx QVDX R-S RCN Cp RCNC RF MicD RFMD RSA Sec s RSAS Raindnc n RNDC Rambus RMBS RareMed RRRR RatnSft RATL Rzrfish RAZF ReadRt RDRT RealNwk RNWK RedHat RHAT Redback RBAK Regis Cp RGIS RschMot RIMM RestHrd RSTO RivrstnN n RSTN RossStrs ROST SBA Com SBAC SEI Inv s SEIC SPSS SPSS SabaSftwr SABA Safeco SAFC SanDisk SNDK Sanmina s SANM Sapient SAPE Scient n SCNT Scios SCIO SeaChng SEAC SecComp n SCUR SeeBynd n SBYN SelctMed n SLMC Semtech SMTC Sepracor SEPR Sequenm SQNM Sicor SCRI SiebelSys SEBL SilcnLab SLAB SST SSTI SilicVlyB SIVB SiriusS SIRI SkyWest SKYW SmurfStne SSCC SonicSol SNIC Sonicblue SBLU SncWall SNWL SonusNet SONS SndVwTc n SNDV Southtrst s SOTR SpatiaLt HDTV SpecSite SITE Staples SPLS Starbase SBAS Starbcks s SBUX StorNetw n STOR StrtDiag SDIX SunMicro SUNW SunriseT SNRS Sycamre SCMR Symntc SYMC Synopsy SNPS T-Z THQ THQI TMP Ww TMPW TakeTwo TTWO TechData TECD Techne TECH Tekelec TKLC TCp PCS TLCP Tellabs TLAB Tellium n TELM Terayon TERN TetraTc s TTEK Teva TEVA Com COMS DO Co THDO TibcoSft TIBX TW Tele TWTC TiVoInc n TIVO TopImge TISA Trnsmeta TMTA TrnSwtc TXCC TriQuint TQNT US Oncol USON USA Ntw USAI USFreight USFC UTStrcm UTSI UbiquiTl UPCS UtdOnln s UNTD UtdShip USHP UtdGlbl UCOMA Urologix ULGX USintnetw USIX VeecoInst VECO Ventro Cp VNTR Verisign VRSN Veritas VRTS Verity VRTY VersoTch VRSO VertxPh VRTX VertclNet VERT ViaNet VNWI Vignette VIGN Viisage VISG ViragLog VIRL Visionics VSNX Vitesse VTSS Vitria VITR WsteCnn WCNX WtchGrd WGRD WaveSys WAVX WebMD HLTH WebEx n WEBX webmeth WEBM WWirelss WWCA WholeFd s WFMI WorldCom WCOM WrldMCI n MCIT XM Sat XMSR XOMA XOMA Xilinx XLNX Xybrnaut XYBR Yahoo YHOO YoungBd YBTV A Z-TelTch ZTEL ZambaCp ZMBA ZionBcp ZION sem. Valeurs Sym. Div. Ventes Haut Bas Ferm. Net Haut Bas 52 sem. Valeurs Sym. Div. Ventes Haut Bas Ferm. Net Haut Bas

12 4LP1201D1227 D 12 bourse 4LP1201D1227 ZALLCALL 67 22:15:41 12/26/01 B D12 LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 FONDS COMMUNS DE PLACEMENT VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg C$ opl MktNuC$ optrer IE oprt Revenu oact can oprtamelite odécouverte optintelite oprtequlqué operformcan opt A/V AC optmrneu C$ U$ ouamér élite ouint élite oupl MktNuU$ ouptrer IE ouptmrneu U$ A.P.M. ynequilibré ABC Funds ynamer-value 5.56 ynfully-mgd 7.39 ynfund-value Aberdeen Asset ynscots Acker Finley ouqsa Ent oqsa SelCEq Acuité Fonds oact RER G oact can oact mond oactcanvlso oclenvsctec oequil can ofixed Inc omonactvlso orev élevé oacc30toutc Acuity Clean Env oact mond oactions oequilibré Acuity Pooled nact Mond nact can yncap risque 8.77 ncourt Term nenvsci&tec nequil nhigh Inc nmond. Bal nrev. Fixe nrépactcons AGF Groupe C$ oact Crois oactimmond oact Euro oact Mond oact Mond oallemagne oam RER RTA xoam Latine xoamér RTA xocanobrndgl ocan Pet Cp ocan RTA ocan Valeur ocanacttout ocat Canada ocat Rev CT ocat Am Val ocr Am RER ocrois Act ocrois Amér ocrois Asia odir Chine odiv can oeuro RA xogltotretbd oindien oint RER RA ointtitact ojapon ojapon RER omdscisnté omdservfin 6.62 omdtittech xomndobl RER xomnd Obl Gv omd Ress omond Équil omulti Gest omultigestr omét Préc 4.37 xooblig Can operspmond orer ActEur 6.12 orer Act Md orer Md Équ orer Soc Md oress can osoc Mond ospéc Amér otit ActJap xotitrvéleve 9.66 xotitres Can otitres Int ovalconttrm xoval Intl xovalmarémer ovl Int RER oéquil can AGF Groupe U$ ouac Euro U$ ouacimmnd U$ ouact Mnd U$ 5.13 ouact MondU$ ouallemag U$ xouam RTA U$ xouamlatineu$ oucat Can U$ oucat RvCTU$ oucatamvalu$ ougcr Act U$ oucr Am U$ oucr Asia U$ oudir ChinU$ oueuro RA U$ xouglttrtbdu$ 2.14 ouindien U$.79 ouinttitacu$ oujapon U$ oumdscisntu$ 4.16 oumdsvfin U$ oumd Tt TcU$ 1.33 xoumndob GvU$ oumd Ress U$ 3.76 oumnd Equ U$ oumultigstu$ ouperspmndu$ 8.16 ousoc MondU$ ousp Am U$ 7.58 outitacjapu$ outit Int U$ xouvl Int U$ xouvlmarem U$ AGF Gestion zallem C$ M zuallem U$ M AIC Série Avn ouav Mond U$ oavantage oav Amér ouavant AmU$ oavantageii oav Mond ouav UniU$ oav Univers oreer Av Am oreer Av Md oreer Av Un AIC Adv Corp oav Amér ouav Amér oavant II ouavant IIU$ ouav Mond U$ oav Mond ouav Univ U$ oav Univers AIC Bal Corp Gp ouéquil AmU$ oéquil Am oéquil Can ouéq Can U$ AIC Bal Group xoreer Éq Am xoreer Éq Un oéquil Amér ouéq Amér U$ oéquil Can xoéquil Univ AIC Cibléé xocib Am xoucib Am U$ xocib Can xoreercib Am AIC (Closed End) ynaic DivFra AIC serie div oact Mond ouact MondU$ ocan Divers oudiv Uni U$ odiv Uni oreer AcMd oreer Dv Un oreer Val ovaleur ouvaleur U$ AIC Groupe Plus oucib AmPlU$ ocib Am Pl AIC sér revenu oobl Uni ooblig AIC Sectoriel oreer Tc Un osciméduniv oscméduni R ouscimédunu$ ouscitecuniu oscitechuni 2.82 oscitecunir otecdevunir outech Un U$ otech Univ 2.56 outecdevuniu otechdevuni otéléuniv 2.45 outéléunivu$ otéléuniv R AIC SICAV ciblé ociblé Amér ouciblé AmU$ ouciblécanu$ ociblé Can 5.38 AIC SICAV Div oact Mond ouact Mnd U$ ocan Divers oucan Div U$ oudiv Uni U$ odiv Uni 4.79 ovaleur ouvaleur U$ AIC SICAV revenu omm AIC SICAV Sect osciméduniv 4.97 ouscimédunu$ oscitechuni ousctchuniu$ outech Un U$ otech Univ 4.25 nutecdevunu$ ntechdevuni AIM Core C$ oact Amer oact Mond oact Can oequil cdn xorer Act Am orer Act Md AIM Core U$ ouact Am U$ ouact Md U$ AIM Funds C rev CT A gc rev CT B oc CrAmLat ocatcroisam oc Indo-Pac ocat cr eur oc CroisInt xoc dist cdn xoc excel ca oc inn mond xoc rev cda oc santé mo ocat fin mo oc tech mon ocat démo oc théma mo oc téléc mo xocat Én Mnd oblue Chip ocr act am xocrrev mon ocrois euro xoequil cdn oexcel can oelite can ooblig mond of santé mo oindo-pa C$ xomd bl chip ooblig cdn orer BC am orer Ind-Pc orer ThémMo orer c&r mo orer cr eur orer cr int orer innov xorer san mo orer sec ex orer ser mo orer tec mo orer démo orer tél mo oexc mond otech mond AIM Funds U$ ouc InPac $U ucrvct A $U gucrvct B $U ouc AmLat $U ouc CrEur $U ouc CrInt $U ouc InnMo $U ouc StéMo $U ouc FinMo $U ouc TecMo $U ouc ThéMo $U ouc CrAm $U ouc démog $U ouc TélMo $U xoucat ÉnerU$ xoucr&rvmo $U oublchip $U oucractam U$ ouf CrEur $U ouobl mon $U ouf StéMo $U ouindo-pa U$ xoumd blch $U ouobl cdn $U ouexc mond outech mo $U AIM (Trimark) oamér C$ ouamér U$ xgcan DSC x Cdn SC ocat Cr Sél ouctcrsél U$ ocat Soc Am oucatsocamu$ xocdn CroSél xgcrrev DSC x CroRev SC ocro Sél C$ oucro Sél U$ xodest Can odécouv C$ oudécouv U$ oentreprise xoequil Sél oeuropl oueuropl U$ xofd d ob Av ouintl socu$ ointl soc xomd obl RE xoumd oblreu$ oumd equilu$ omond equil xooblig Cdn opet Ent xopetsoccdn orer Amér orer Découv orer Euro orer Int Sc x RER MdO RÉ xorer Md Équ xorer Sc Am xorer crosél xoress Cdn xorev Gouv ousoc améru$ osoc amér gtrmrkc$dsc x TrmrkC$SC utrmrku$dsc x utrmrku$sc Altamira A n20 mondial nactions nact euro naltafund namérgrsoc namrsélect nasie-pacif ncrois spéc ncroiss cap ndivers mon ndividendes ndécouv mon nequilibré njaponaises nmndpet soc nmnd Rev CT noblgouvct noblhautren 4.43 noblig mond noblig nrer Japon nrerdiv mon nrer20 mond nrev&crois nrevenu nrev can CT nvaleur Can nvaleur mon ALTAMIRA B nbiotech ncomm elect nlois & div nmndservfin nmét préc nrer Com el 2.78 nrer Sc&Tec nrerbiotech nrerscsanté nrertélécom 4.61 nressources nsci santé nsci & tech ntélécommon 4.27 ALTAMIRA C nam moy cap npacifique 6.94 nind Amer nindice Can nind euro 8.62 nindiceintl ndow nrer Euro Altamira P RER nrer Cr&Rev nrerrevstbl nrercroimax nrer croiss nrerrev&cr nrer revenu nrer équil A.P.P.Q. ynequilibré Arrow Hedge y Cap Progrs 8.23 y Eagle&Dom 8.76 y Goodwood yomlti-gstmd yomlti-gstna 9.97 y White Mtn Artisan Portfol oadvant mon oconserv ogloadvrsp ogwth Port ogrport RSP ohighgrorsp ohighgrport omax Growth omaxgthrsp onouv écono oprudent orer prud orevfixecan 4.89 opluscon Banque Nationale nact Can nact Euro nactmondrer nact Mond nasie-pac ncroiss QC ndividendes neco avenir nhypo nind Can Pl nind Canada nin Int RER 6.84 nind US Pl nuin US + U$ nind US RER 9.86 nuindusreru$ nmar Émerg nob Mnd RER 9.25 noblig nopport can npetcap Eur npet Cap nress nat nret Equil ntecmon RER 4.35 ntech mond 6.83 néco Av RER Banque Nat Diver ndiv Énerg ndiv Cons ndiv Intrép ndiver Pond ndiv Prud Banque Nat Prot nmd RER Prt nprot AcCdn nprot CrÉq nprot OblCd nprot RetÉq Banque Nat Fid ncrois amér nfront Nord npt Intl nrép Act CN nrépactmon nspéservfin Barreau Quebec ynequilibré ynoblig ynsect Act Beutel Goodman Act Amér Act Can Act Intl Cdn Eq Pl Cdn Intr Equilibré Pet Cap Revenu BGI Canada niunits nenergy niunitgoc niunits G niunits IT niunitsmsci niunits500r niunitsi60c nifin nigold nimidcap Biocapital Fond obiocap BMO Mutual Funds nactions namér Crois nam Sp Act namér Val nav ALENA ndividendes neuropéen next-orient nfin mond nhypo nindnasdaqr nuin Ac $ US nind-act nintl Act njaponais nlat-amér nmrch Devl nmnd Sci&Tc nmét Préc nuoblig $ US noblig Intl noblig mond noblig noccmondrer nocc mond nrer Am I-A nrer Euro nrer IndInt nrer Jap nrer Md S&T nressources nrev Mens nrevcrttrm nrépart Act nscsanmonr nscisanmon nserfinmonr nspéc Act ntechmonrer ntec mond néquilmonr néquil mond BNP Cda Fonds ynactions ynoblig Camaf ncamaf Fonds Cartier oactcnfaicp oact amér oact can oact mond ocanrépact 4.55 oobligation orer Ld Mnd Centaur Funds nact cdn nact int nact mnd nact amér nequilibré noblig npet entrep CI - BPI C$ oact Amér oact Mond oact RER Md oact Intl oam Act RER orer Int Rl CI - BPI U$ ouact Am U$ 5.54 ouact Int U$ ouact Mnd U$ CI Funds Inc.C$ oamér lat CI Funds (CE) zbpi MO II CI Funds Inc.C$ oam Val RSP oci Eq can oci Europ oglo Value ointl Value oci Mondial opacifique oci RER Eur orer Gl Val orer Intl orer IntVal orer Japon orer MarNou oci Intl omar Nouv ooblig can 5.43 ocrois can CI Funds (CE) nddj can HR CI Funds Inc.C$ oequil intl ogl FcVlRSP oland RERMd olandam RER oland amér oland Can ooblig mnd orer Am lat orerbiotmon orer Md orerecdémmn orer Gst Am orer Ges Md oci RER Pac orer PrCnMd orerscsanmd orer actmnd oreroblmond 4.84 orersrfinmn orertechmon orer TélMon orer équint orer Éne Md orevenu can 9.15 CI Funds U$ ouam lat U$ 5.51 ouamér U$ 8.56 ouci Euro U$ oumondial U$ ouci int U$ ouequ int U$ ougl Val U$ ouintl Vl U$ oumar Nou U$ 6.27 ouob Mond U$ oupacif U$ CI Sector C$ oac Mon oactgestmon oact Jap oactsec Mon oact euro oamér lat obpi Act Am obpi ActInt obpi Act Md obiotec mon oactsec Can oam Val oci FcVlSc oci Gst Am opacifique oci Intl ocan Sign oecodémomon oenergiemon oequil intl oglo ValSec oharb Sect ointl Value olandsecam oland Can olandsecmon omar nouv omon PetSoc oprodconmon oscsantémon ocrt-terme oservfinmon osign Exp osignrescan osel can osigampetso otechno mon otélé mond CI Sector U$ 2.56 ouact GsMdU$ ouact Exp U$ ouamérlat U$ 4.58 ouampetsocu$ 4.84 ouamér U$ oubpi AcAmU$ oubpi AcInU$ oubpi AcMdU$ oubiotmondu$ ouam Val U$ ouci Can U$ 3.25 ouci FcVlSc oucrt-trm U$ ouecodémmdu$ ouenergmonu$ ouequil intl oueuro U$ ougst AmerU$ ouharbsec U$ oujaponaisu$ oulandmon U$ ouland CanU$ oumar NouvU$ 5.00 oumonptsocu$ oumondial U$ oupacif U$ ouproconmdu$ ouscsanmonu$ oucdn SignU$ ouserfinmdu$ ousel can U$ outech monu$ outél mon U$ ouu$ S-Term ouval Int U$ ouval mnd U$ CI Funds Cl F orerintvalf CI Harbour C$ oharbcr&rev oharbour CI Opps Funds C$ yobpi Am Op yzbpi GO III yzbpi MO ynci Trident yoland GlOpp ynmon Oc Inv CI Opps Funds U$ youbpi AmOpU$ yzubpigoiiiu$ ynuci Trid U$ yould GlOppU$ ynumnd Oc Inv CI Portfolio oci Eq Port oci RER EqP ociprercons ociportcons ociprtcrmax ociportcroi ociprercr ociprcrmax CI Portfolio U$ ocieqportu$ ociptconsu$ ociptcrmaxu ociprtcroiu CI Signature C$ oam pet soc orer ampsoc orermndpsoc osign Can osign Div osign Exp osignrescan zrev Div osel can omnd petsoc oéquil can otit Rev Él CI Signature U$ ousig GlSmU$ ouam PSoc U$ CIBC Placements nact japon nact euro namér lat napp Cap ncdnimpact ncdacprmord ncdn oblig ndividendes ndémoamnord necon émerg nenergie nequilibré next-orient nhypothé nimmob cdn nint act nint oblig nmet Préc nmond tech npetsoccdn npet socint npet soc US nres cdn nrev mens nsoccdnemer nsoc financ nvalliqel CIBC Protected zindusprot zindcdnprot zindintprot zindequprot zindoblprot CIBC: Index nasiepacind nindmarceme nindnasdaq ninoblcdnct nindboursus nindobl Cdn nindoblint nind cdn nind Euro nind intern nreerindeur nreerindint nreerindnas nreerind US nreerindjap Clarica Funds ynact AmCr 7.47 ygact AmCr A 7.50 ynactcdncr ygactcdncr A ynact Cdn Id 8.71 ynact Euro 9.35 ygact Euro A 9.42 ygactcanso A ygac cr Al A ygactétrso A ynal Act Cr ynal Asia 7.61 ynal RessCdn 6.48 ynam PetCp 9.09 ygam PetCp A 9.17 y Amérifonds ygasia Al A 7.69 ygasie-pac A 6.39 ynasie-pac 6.38 ygcr&divsuma ygcr RevSomA yncroiss 9.90 ygcroiss A 9.91 y Divers ynidactamrer 8.79 ynidamtecrer 6.24 ynindeurorer 7.76 ynindintlrer 7.65 ynidjaprer 6.20 ynind Oblig ynoblcrttrm ygoblcrttrma ynobl Mond 9.87 ygobl Mond A 9.88 y Oblig ygrescdnal A 6.51 ynrevenu ygrevenu A ynsom AcCdn ynsom AcÉtr ynsom Cr&Dv ynsom Cr&Rv ynsup Amér ygsup Amér A ynsup Cr ynsup Div ynsup Hypo ynsup Intl ynsup Mr Ém 7.18 ygsup MarÉmA 7.20 ynsup Oblig ynsup Séc ygsup sécu A ygsup Cr A ynsup Int A ygsup div A ygsup hypo A ynsup obl A y Varifonds CLARICA PORT ygasie-pac A ynasie-pac Clarington Cdn$ oact mond oact intl oamér crois oasie-pac» ocdn act ocdn div ocdn oblig ocdn revenu xocdn équil ocomm mond omond Rev onavellier onavell RER opetsoc Cdn opetsocmon opet Soc ÉU orer ComMnd orer Md Rev oreractintl orer ActMon otechnologi otechnologi Clarington orev c t octscsntmnd ocat Val Md ocatactcdn oact mond opet soc mo ocat Éco Nm ocomm mond onavellier Clarington US$ ouact mondu$ ouact IntlU$ ouamér cru$ oucommmondu$ oumnd Rev U$ ounavellier Coop/Warburg oamplvalcap oact Int omoncapris omonde tel Héritage/Coop ocdnpremier ocdn princ xocdn oblig xocdn équil Cormel ynactions 6.50 ynequilibré COTE 100 ynexp ynexcel ynpremier ynrea ynuu.s ynuvta Ac Am 9.08 ynvta Ac Cdn 9.90 ynvta Rev ynvta Rep Credential Funds npt Actions xnpt Crois xnpt Équil Crystal Enhanced Enh IndRSP CTI Fonds y ActionsCan y Croissance y Oblig can Desjardins nactions namericain nasie/pac ncroissance xndivers Mod xndivers Sec xndivers amb xndivers aud xndividende xnenviro neth N Amér xneurope xnhypoth nintern nmond équil xnoblig npromettrs xnquébec nrer Intl nsc et Tech nsélcartier nsél amér nsél can nsél mond nsél équil xnéquilibré néth Équil néth Revenu Diamant yndiamantscc Dyn Balanced xofds de Fds zdynprassmd xzdynprassoc oassoc mond xoassociés Dyn Focus + xody eq Fc odynfc+ Am odynfc+can odyn ges rc ocat mon SF BFo+ Cat am ofo+ CatCan ofo+cat can Dyn Income xodyn xodyn Revenu xodyn Div 6.59 odyn marmon xodynobmd 4.36 Dynamic Power odynp Eur odynp crint odynpwrcrcn xodyn Pwr Ob xodyn Pwr éq odynp croca opwrcatcram opwrfdscram opwrrercram Dynamic Spec oimmob can odyn Québec odyn RÉA odyn monimm odyn montec odyn MonSS omét prémnd odyn ResCan 6.16 odynresmond otechmonrer xoimmob mond oscsantémon ométpréccan orerscsanté otech mond Dynamic Value ocat Val am yodyn Act St zdynpramér xzdynprcrdiv zdynprint l xodyn Cr Div odyn ex ori odyn Pet Cp odyn valcan odyn valeur 4.63 odyn valint oval Canada orervalex-o orer Val am orervaleuro orerval int oval Ex-Or xoval am C$ xouval am U$ oval euro oval int C$ ouval int U$ efunds EBIFUND E&P - Advisor oactcan Cab oact Md RER oact Mond oactif oblg oactions oact euro oact qual oam MC RER oamér crois oam Cro RER oam moy cap oasia crois ocro & Rev omdmstylcab omond Sect onouv Vague oocc croiss opt Cr Max opt Cr Gest opt Équil orev men él orot de sec oval sûres oéquilibré Port Ensemble yopt Act Cns yopt Act dyn yopt Act mod yopt RER dyn yorer ActCns yore ConEns Ethical Funds nactamérno nact Gl RER nact NA RER nact Spé nact Can nact Glob ncroissance xnequilibré nfron Pacif xnoblig Mond xnrevenu EVOLUTION AVIX oactcdgrcap oact cdnval oaméricain xoequilibré oexp Québec old Mnd RER oleadrs mnd xoobligation orea orer Amér xorépact cdn EVOLUTION AZURA yocdamondrer yocons cdn yocroiss Cdn yocrois Mond yoequil Cdn yoequil Mond yofrtcroicdn yoscavmdrer yosecavenmnd Excel Funds oequil can 4.38 orer G oinde oinnovation FMOQ ynact Can ynact Intl 8.42 ynmm ynoblig can ynoblig intl 9.77 ynomnibus ynplacement ynéquilibré FID Soc St Cap oact Disc ocrois Amér ocrois Euro ocr Japon oexpan Cda oext-orient ofront Nord opet Cap Am oport Intl opot Am oress Nat orev CT Can osoin Santé oprod Cons oserv Fin otech otélécomm oéquil Can Fidelity C$ Sr-A oact Disc oamér Lat ocr AmérRER ocrois Amér ocrois Euro ocr EuroRER 8.05 ocr Japon ocr Jap RER odyn Cda oexpan Cda oext-orient oext-or RER ofront Nord ogr Cap Can oobl CT Can xooblig Can ooutremer ooutrem RER xopet Cap Am oport Intl opot Am RER opot Am optl Mar Em orer Pt Int orer Rép Md xora Can orép Mond otitamrdela xoéquil Can Fidelity U$ Sr A ouam Lat U$ oucro Am U$ oucr Euro U$ oucrjapon U$ ouext-or U$ ouhtrd Am U$ 6.04 ououtremeru$ xoupetcpam U$ ouptl Int U$ oupot Am U$ ouptmarem U$ 4.14 ourép MondU$ Fid Focus C$ SrA orer Tech orer Télé oress Nat oservfinrer osoin Santé osoisté RER oprod Cons xoserv Fin otech xotélécomm Fid Focus U$ A oupr Cons U$ oures Nat U$ xouserv FinU$ ousoinsntéu$ outech U$ xousp télé U$ First Trust C$ o10uncmvl oact Ved obiotec zlcc olcc olcc ofinmon ogrsocmnd zgr Marq Instit Fin xzinst Fin zint DJ onv Econ xzo zo opharma opharma Pha RER xzpharm zpharm Pharm ztech Tech Tech Tech xztech RcNA RER First Trust U$ ou10unvl00u$ oubiotech U$ oufinmond U$ zugr Marq U$ zuint DJ ounv Ec 00U$ zuo 10 U$ xzuo 10 U$ oupharma oupharma xzupharm97 U$ zupharm98 U$ upharm 99U$ xzutech 97 U$ zutech 98 U$ zutech 99 U$ utech utech FISQ ofisq Muni ofisq 0 cpn Fonds Cr Select yncr Sélecte FrkTmp-Bstt-F C$ nact Cdn CF xnact amér nact amérr xnact cdn xnact intl ndividende ngrande cap omm Fisc xzmicrocap nmulti RER nmultinatcf xnmultinat noblig noblig CF npetite cap npet cap CF nretraite nrevenu FrkTmp-BissF U$ xnuact amér xnuact intl xnumultinat numltntlcfu$ 3.14 FrkTmp-Bissett-A nact Cdn CF xoact amér A oact amérr xoact cdn xoact intl odividendea ogrande cap nmm Fisc xzmicrocap omulti RER nmultinatcf xomultinat ooblig noblig CF opetite cap npet cap CF oretraite orevenu FrkTmp-BissA U$ xouact amér xouact intl xoumultinat numltntlcfu$ 3.12 FrkTmp-Frnkln C$ oamcrdyn CF ocr Mond CF ocroissance ojapon CF omondtélé omondtélécf omontélér orer Cr Md orerpcap osan/biorer osan/bio osan/bio CF otech RER otech 2.94 otech CF ouscrdynr ouscrdyn ous PtCap ous PtCapCF ocrgrcapr ocrogrcap ocrogrcapcf FrkTmp-Frkln U$ ouamcrdyn CF 3.02 oucrogrcap 2.20 oucr Mond CF oucroissance oufrkl MM CF oujapon CFU$ oumondtélécf oumondtélé 1.73 ousan/bio ousan/bio CF outech outech CF ouuscrdyn 1.71 ouus PtCapCF 3.07 ouusptcap oucrogrcapcf FrkTmp-TmpltnC$ xoact Cdn oact Cdn CF xocdn RépAct ocroissance ocroiss CF oemergents oemerg CF xoequ Mond x Equilibré oeuro CF xointl Act ointl ActCF omond Oblig xomd Pet Soc omdpetsoccf orer Croiss orer IntAct xorer MnPtSc orer Émerg oreréqumond FrkTmp-Tpltn U$ oucro CF U$ oucroissance ouemergents ouemerg CF 2.92 xouequ Mond oueuro CF U$ xouintl Act ouintl ActCF oumnd Oblig oumdpetsoccf xoumndptsocu$ FrkTmp-Mutual C$ xomutrer bal oumutbalcfu$ 3.12 xomut Bal xoumut Bal 3.99 omut Bal CF FÉRIQUE nactions namericain ncroissance nequilibré nintl noblig nrev CT GBC Fonds yncrois Can yncrois NA ynucro NA U$ 8.94 yninternat l ynoblig Can Georgian Cap. nglobal 24F nnorth 24F nobligation nglofinser GlobeInvest ynugfm U$ Goodwood Funds yogoodwood GGOF Alex - Cls MondTechno RERcroimon RER équint Croissmond Monptecap GGOF Alex - Mut nalxcramér oalxmonbio orercroimon 5.87 orer Éq Int 5.01 otch Md RER oalx croiss ocroisseuro ocroissmon omonptecap omondtechno xoéquil Can GGOF Cent - Mut oamé gr cap orer val am omar émerg ocenmoncomm ocenvaljap ocenvalmond ocentvalamé ocenvalcan oéquil Can GGOF Cent - Cls Amé valeur RER val am Centéquica GGOF Grd - Cls x Dividmensu x Oblig Can x RER revint x RERrevétr Actionscan x Entreprise x Revmenéle GGOF Grd - Mut xooblig Can xorer revint oactionscan ocan grdcap xodividmensu 8.22 xoentreprise xorevmenéle xorerrevétr oact Intl oact Mond xocro Div xoob Cn RdÉl Highstreet y uyears U.S Hillsdale Hedged ynaggcdnarbi ynaggcdnarb yncdn MN Eq yncdn MN EqI ynueu Crv Dyn 8.77 ynuusmkneutra Hirsch Funds oceo Cdn ocdn Demo ores Nat otact Alloc HSBC Fonds nact Amér nact Am RER nactions nact Gl RER nact Glob nasie Pacif ncr Pet Cap xnequilibré neuro xnhypo nintltittec nmar Émerg xnoblig Can nobl Md RER xnrevenu Div HSBC Gestion com xnact Amér xngc act can xngcactint xngccrpetcap ngccrlgtrme xngcobligcan xngcoblint xngcrevdivcn Fonds Hartford gact Cn DSC Act Cdn SC Act ÉU SC gact ÉU DSC gch Glo DSC Chef Gl SC gcons DSC Conseil SC goblig DSC Oblig SC gplva ÉUDSC PlValÉU SC ING Fonds oact Ausas oactaus RER oact E-U oact E-U R oact Japon oactjap RER oactmaremr oact Mond oact cdn oacteurrer oact euro ocommun cdn ocommun mon ocommun mon ooblig cdn opetsoccdn orer Act Md ores cdn oserfincdn Integra Funds nacadian It nanlcoreus ncons Alloc ndiversifié Integra Funds nicm AC VC nicm Ac Int nicm Act nicm Oblig nicm US PCp nicm US VCr nicm Équil Integra Funds nnwq EU GC nobligation nrép croiss nrépart Str Investors BAct Cdn BAsiatique ybbiensimmob 4.63 BCan ResNat BCdn LC Val BCdnSmlCpGr xbcdnrevélev BCro Lat Am xbcrois Mond xbcro Plus xbcrois Retr BCrgrcp É.U BCr MC Euro xbcroissance xbdevouv E-U BDividendes BEnt Québec BEnt Cdn BEuropéen xbfus & Acq BGbl SciTec BGl Serv Fn BGl Com Él BGlobal gglo Oblig ghypo BJaponais BMutuel BNord-Amér xgoblig Entp goblig Gouv BPacifique BPetCap Cdn xbret Cr Él xbretraitepl grevenu BRev Plus BRépart BSumma xbvlgrcapé.u BÉquil Cdn GI/1World BDynamique BEnr Dyn xbenrmoddyn BMod Dyn BModéré BPrudent 9.97 xbprud Mod GI/AGF BCdn Equil BCdn Gro II BCro Asie BCr Can Div BCrois Amér BCrois Can BIntl Equ goblig Intl BRER Cr Am BUS Gro II GI/Beutel BAction Can xbcan Pet Cp BÉquil Can GI/Fidelity BFidActCdn BFidActamér BFidActint BFidrépcan IG/JANUS oacamér oact Intl GI/MAXXUM BDividendes xbrevenu GI/100% RER BRER Cr Eur BRER Cr Jap BRER GSc&Tc BRER Global BRERValGCEU GI/Sceptre BAction Cdn BCdn Équil xgoblig Cdn GI/Scudder BCan Tou Cp BCrois Euro BMar Émerg BRép Amér IG/Templeton xgact Intl xgoblig Mond BRép Mond IRIS nactcnptcap nactmondial xnact Amér nact.cdn xndividendes xynhypothèque 5.12 xnindactcnpl nnasda100rr xnna Ht Rend xnobligation néqoptcrois xnéq Op Tac xnéq Opt Rev néquilibré Jones Heward oamér C$ oamér C$ ouamér U$ oequil Can ofonds Ltée ooblig K-A Conseiller oactmondrér oal actions oalt croiss ocomm-e RÉR osci&tecrér Fonds Keystone xosaxon P Sc Keystone oenrcrrevéq oenrcr Lg T oenrcrmxact oenrcrmxlgt one CrMxLT one Cr LT one RvCrPr oenrevcrpr one CrM.act one ÉqCrRv Fnds Pr Keystone opr eu éli oksmdélite oeu éli RÉR omd éli RÉR Laketon Invest nact intern nact mond nbond ncdn Equity nprcractam nprcractcan Lasalle yoactions 5.28 yoequilibré 5.65 Leeward Capital ybull&bear Lion Funds EV ResNat ohlthscien oknow Ind Scudder Adv ocdn Bond ocdn Equity ocdn Sml Co oemerg Mkts oglobal ogreatereur opacific osci Biolog oshtermbond ous Gro&Inc Scudder Classic zcdn Bond xzcdn Equity xzcdnsmallco zglobal xzgreatereur zpacific xzshtermbond xzus Gro&Inc Mack Multi Strat yoactcvac/vd oumultistru$ 6.79 omultistrat Mack Capital C$ oact md Cap osci&teccap occ am val occcangesrn ocdl CC val ocomm-e Cap ohorizoncc oivyentcap oiv CC act oivycapcan oks P CC eu okspcceu ou CC Ave ou CC Int ou CC am fc ou CC CanCr ou CC euro ou CC g sél ou CC g sél ou CC gest ou CC md et ouncc TdCr oung.sele-o ounccmdimm ounccmdress ounmdforcro ounccscisan ounccmdsc&t ounccmdmepr ounccmdval oungsélint oun gséljap ouncctecint ounv CCComm ounccserfin Mackenzie Cap U$ ouamé g rend Mack Cund C$ xoc Valeur xoc ÉquilCan xzcdlcanséca xzcdlcansécb xzc Séc Can xomond équil ocdl Ren C xocdlvalréra xzcdl Val A xzcdl Val B Mack Cund U$ xoucdren C U$ xouequil mond xouval C U$ Mack Fix Inc C$ xoavant Rnde xohypo xooblig Mack Ind C$ oactions In xocroisdivin ocrois In xoin Horizon xoin Équil xoind Rev 1$ xoindrev0.4$ xoretraitein Mack Ivy C$ oiv Act Étr oivy Cdn xoiv Cr rev oiv Ent oglo Bal xorsp Gl Bal xoivactétrér Mack Ivy U$ ouiv Act étr ouglo Bal U$ Quantum Fonds oact Dyn MN Mackenzie Sen C$ zsentactcan Mack Univ C$ oaméfortcrr ocomm RÉR oext-orient ogessel RER omdfortecru omon CroRÉR omd éth RER orev MndRER omonéq REÉR osanté RER oserfin RÉR otechintrér ou AmForCro xou Amér ou CanCrois xocan Equil ou Comm ou Euro occ ou Eur RÉR osel E-O ou G In RÉR ou G.sélÉ-U ou Gest Can xogest Sel ou Int Act oint actrer ou Japon omdsctecrer xomnd Immob xomnd Ren Él omnd Valeur ou Md éth ou Mét préc ou Ress Can omnd Sc&Tec ou Serv Fin omnd StraOb ou Tech Int ou amévlsûr ou amvalsûr oug.séjprér ou scisanté oun Avenir oun TdCrRÉR ou Md Ress Mack Univ U$ ouext Orient oumnd FortCr zumond rev zumond équil ouu Am Fo Cr xouu Amér U$ ouu CanCr U$ xouu Can éq ouu Comm U$ ouu Euro occ xouu Gest sél ouu Int Act ouu Japon U$ ouu Md Ress xouu Md immob xouu Md rend ouu Md val oumét Préc ouu Res can ouu Sci tech ouu Ser Fin ouu Strat ob ouu Tech In ouu amvlsûru ouu mdéth U$ ouu scisanté ouun Av U$ MackenziStarC$ ocan cr lt ocancrmaxlt ocancrm.act ocanrevcrpr ocanéqcrrev oenrcrmaxlt oenrcroislt oecrm.act oenrrevcrpr oenréqucrre ointcrmaxlt ointcrmaxac oint ÉqCrRe one cr lt one CrM.Act one RevCrPr oneéqcrrev MackenziStarU$ ouint cr max ouint cr m-a ouint éq cr Maestral oact amér oactmondrer oact mond oact can oact crois ocr Québec xooblig can orép actif osanté&bio otech&télé Manuvie-Cabot A nact can nmnd MltSty nval Sûres Mavrix Fonds ocroissance odv Soutenu oenterprise oequilibré oobligation orevenu ostr Rev Fx 5.31 oamér Croi ocan Valeur Mawer nact amér xnact can xncdn Income xndiver can xneqcnretep xnhiyld Bond xnnouvcanada xnoblig can xnworld MAXXUM ojanusaarer ojanusairer ojanus AcAm ojanus AcIt omax ActCdn xomax Div omax Mt Pré omax Nat Rs omax Revenu xomax ÉquCdn McElvaine ynmcelvaine McLean Budden nact Mond nact valeur ndecrod act nrevenufixe nact amér nintl néquilibré MB Pooled nact mond nact étrang nact amér nbal Growth ynbal Value 9.98 nbalanced ncdn Eq Gr ncdn Eq Val ncdn Equity ncdnequplus nequcrcret nfix Inc Pl nintl Eq nlt Fix Inc npriv équil ntitrevfixe MD (Gestion) xnactions MD ncolusfisc xncolcafisc ncr PtCp US ncrgrcapus ncrrgrcapu xndiv MD xnequil MD nintl Cro nintlcroisr nreer PlAve xnoblig MD nob Mond MD xnobl/hyp MD npl Aven MD nreer ActMd xnsélect MD nvreergcus nvl GC USMD Med Disc LSVCC gdmci Meritas SRI oact Amér oinjantzisc ointl Equ xooblig Can Merrill Lynch o50triplea o50triarer oactmonsél ouav base U$ oavoirsbase ocan PetCap ocrintsél R oucrfondamu$ ocraméfond ocrintsél ocr Mon RER ocrois Mond ocroisscan oeuro ofid Rv Can oglosectrsp oglo Sector oindindrer ofin en dév oob Can HR ooblig Can PlcmtInst uplcinst U$ orerindamér orertechmon x Sel Ten x usel Ten U$ osélequican otech mond xovalbasecan ovlmonsérer xoval Amér xouvalamér U$ oéqucanval Middlefield nalt En Cl ncdn Bal Cl oenh Yield ngl Tech Cl ogrowth nincomeplus nindactplus nus Equ Cl MOF Group y Mult Opp y Spec Opp Montrusco Bolt ncrois Plus nrer Cr Int nrev Mond nval Plus néquil Plus Montrusco BT-B nuact Amér nact Can nact EAEO nact Mond ncan PetCap nmmt TSE nrev Fixe néquilibré Montrusco C$ neurope C ncdn Co Equ nenterprise nob Ind nt-max néquil Montrusco U$ nuact Am Imp nuintl Equ nuus Index MTC Growth ynmtc Croiss NordOuest ocroissance oinnov ointl orer Intl ospéc Act ospéc Res ospobhtrend oéquilibré North Growth nngm US Equ Optima Strategy ocrois Intl ocrois amér ocrois cdn odivers Cdn odiv amér orev court orevfix int orevfix cdn orér div am orér divint orér fixint opet Cap ovaleur Cdn oval amér ovaleur int odivers int oimmobilier Optimum ynactions yncr & Rev ynepargne ynequilibré ynintl ynoblig Orbit Group nord-amér Cdn titres mondial Performance #1 yperf Grp# Perigee Funds xnaccufund nactnord-am nactionsint nbatt US ncdnagggreq ncdnsl35equ xndiversifié xnindoblplus nlm val US xnobligactif xnoblig mond xnoblig sym nsectactcan nt-plus PHN Group nact mond xnactout-mer xnbal Pen Tr xnbalanced xnbond xncdn Equ xncdneqplpen xncdn Growth xndiv Inc nfidret O-M ngleqpen Tr nglo Eq RSP xnobl Rnd Gl xnobl Rnd él xnst Bd & Mt xnus Equity nus Growth nus Pool Pn zvintage Primerica Conc xoconser can ocr act can xocr act int ocr ac in R xocr can xocr int xofortecrcan xofortecrint xorevenu can 9.69 xoéquil can Professionnel Qc nact Asie nact Can nact Euro nact Intl ncrt Terme nequilibré nequil-cro nind amér nmond Diver noblig Quadrus Invest oact Am (J) oact Am (L) oactcan(mx) xoactcan(sc) oactdiv(l) oactint (J) oam ScMC(G) ocan A (T) xocrstréq(l) ocr Can (G) xodiv (MX) ofolio Acc ofol ActCan ofol ActMnd ofolio Mod ofolio Prud ofol RevFix ofolio Éne ofolio Équ xogreur (SC) oind Ém (G) xoint A (T) omarnou(sc) ométpre(mx) xoobl Soc(G) ooblig (L) xooblact (G) opacif (SC) oressnt(mx) orev Pl (L) orev (MX) osccram (L) osccrcan(l) osccanmc(g) oé-u (SC) xoéqcan (MX) oéthique(g) Fonds R oamér RER oamérican oasie oasie RER oentrdomcan oentrdomrer oentr Dom oeurrert-md oerrerfmcap oeuro Tc-Md oeurofmoycp oeurope oeurope RER yolev Cp Hld otech-média otec-médrer ovie&sante ovie&sntrer RBC Adv Gl oact US oemerg Mkts ogl SmCp Eq oglo Bal omnd Titans oscmndinfra oscmdmedcom oscmndress oscmndscsnt oscmndsvfin oscmndtech oscmdtndcns osht-trm In RBC Advisor obc Cdn Eq xncdn Bond xoglo Hi Yld REA Inc ygidem Relance cd LSVCC grel Cdn Remec ynéquilibré Corp Recherche zeuro Royal: d Index xnamér Plus xncan d ind xncdn Plus nidx RER xnind Ob Cdn xnaméricain nrerintlind Royal Mutual nact Itl nact Japon nact US C$ nuact US U$ nact Can ncomm Élect ncrois Asia ncrois Can xncrois Euro ndividendes nener nequilibré nhypo xnintl Oblig xnlatin Amér nmnd Titans nmét Préc xno S Act Cn xno S Cr US xno S Val US xnoblig npet CapCan npt Cr Sél npt Rev Sél npt Éq Sél ynptcd ChSel 7.93 ynptrevchsel ynptcrochsel 8.75 ynptéquchsel 9.62 nrev Mens nsc Bi&Tech nscmndinfra nscmdmedcom nscmndress nscmndscsnt nscmndsvfin nscmndtech nscmdtndcns nsoc Am MC nusocammc U$ nvaleur Can nmondial éd néquil Cr xnéquil Mond Sagit Group oc AmGr C$ ouc AmGr U$ oc Amer C$ ouc Amer U$ oc Balanced oc China C$ ouc China U$ oc Glo C$ ouc Glo U$ oc Growth oc Pac C$ ouc Pac U$ oc Pre Met oc Resource oc Spe Equ oc Tech ouc Tech U$ otc Bond otc Div otc Pens otc Value SAXON Le Groupe ncros Mond nd actions npetite Cap nrev élevé néquilibré Sceptre Funds nact. amér nact. can nactions nincome Tr xnobligation nmondialact xnéquilibré Place. Sceptre ynact étrang ynactions ynact can yneft ynobligation ynéquilibrée Fonds Scotia nfaiblecap xnequilibre nprem ORDRE nind CANAM xnucnamrevau$ xncanamrevc$ ncapdecmon ncap GSA ncapgsocint ncap PSA ncaprerdec ncaprer GSA ncap RERGSI ncaprer PSA ncap PSM ncaprer PSM ncrois AMER namerlatine xncrois EUR ncroiss CAN ncr PACIFIQ ncroiss mon xndividendes nhyp REVENU nindic INT xnind OBLIG nindic CAN nind NASDAQ xnind amér njeunes INV xnrendglobal ncanglobal xnrevenu CAN nresource SEI Investments xnacfblcapam xnacfrtcapam xnactmarémer xnact Can xnact EAEO xncanrvfixgs ncore équ nobl Md Rnd nsyn Intl nsyn S&P SEI Port P Cl nact Divers nact Mond ncore équ neq Croiss neq Cr Pl neq Revenu SEI Rég collect xnact EAEO Sentry Sel Cap Biotech Biotech Cdn Ene Gr Comm SF CrMétPréc E-Comm Energies Ges Ptr Int Tech Mondiaux Res can Rl Est Sec Spec Investments oact amér oact can oact intl ocrois amc$ oucroisam U$ ocrois can ocrois euro ocrois int xodividendes odyn asia ogest CrMon oglofinserv oglohlthsci omar promt xooblcrttrm 5.46 xoobl global xoobliglgtrm xooblmoytrme ooptimaxusa opme can opartic can xoplacdivers xoplacintdiv oplacemtcan oreer MSS oreer Tact oreeractmnd oreer crint oreer cr am oreer GCM oreer MF xoreeroblint 9.89 oreertélémn orrspeurgro oressourcan xorép strat otactonics otélécommnd Spec Inv Port xopt rev can optcancrois xoptcanequil xopt prudcan optcancrmax optmndcrois Sprott Sec Inc nact Can naurif re ynhedge LP Standard Life oact croiss oact inter oactions oactions US odiv can ooblig int ooblig reél ooblig orer S&P orerind US orerind mon orermondiv oressources osanté tech oéquilibre SL Légende nactions G nactcroisus nportactcan nportacteur nportactmon nportactus nportdivcan nportmarmon nport oblig nportrevmon Stone Fonds oprin Cr&Rv oprin Mond oprin act StrategicNova xoamé Latine xoasie Pac ocanressnat ocantech ocmnmonéq ocnd Div xocndrépact Contrterme ocrgrsoccnd ocrsoccdnmy ocrgrsc US oeurope oeurope RER oimsa ojapon omar émerg omondmétpré 1.58 omd Rep Act omnd ActRER xomondébconv omd gr soc omond Act omultigest oobcnhrend opet Sc Cnd opet Sc US orermdrpact 4.74 zresncandom otechno US xoval grscus xovalgrsccnd ovalsccndmy ovl sc myus ovlrer SMUS xocdnoblgvm onov éq cdn ooblig cdn xoéqul cdn StrategicNova U$ oucmnmndéqu$ oucrgrscusu$ 6.93 oueurope U$ oumar ém U$ 1.97 oumonrépacru ouvlscmyusu$ Sun Life GB 75% oagf Can Éq oagf CtCrAm oagf Tit Cn oaic Cb Am oaic Cb Am oaic PtDyAj oaic Pt DyA oaic PtDyDm oaic PtDyPr oaic PrAuj oaic PtPrDm oaic PrPers oaic Pt PrA yoaim Cat DC oci Harbour oci Rv & Cr oci ScÉcDM oci Sign RÉ ofid Cr ofid Fr Nrd ofid Pt Int ofid Rp Can ofid Rp Mnd yoid AcAm(B) yoidaccan(b) yoidacint(b) yoidobcan(b) yoindx MM omb AcCanVl omb Act Mnd omb Act Mnd omb Rv Fixe omb Équ Cr oml Val Am oml Vl MdSl oml VlÉqCan optcancrmax osp Act Am osp Act Can osp Act Int osp Div osp Obl CT osp Pl Can ospptcrcan osp Pt MdCr ospptprcan ospptrvcan ospptéqcan osp Tact otri Cr Sél otri Soc Am otri Cr Rev otri Md Éq Synergy oamér Cr ouamér Cr U$ ocourt Term 5.32 ocan Croiss ocan Ext 3.75 oc Momentum ocanpetite ocan Rev ocanréptac ocan Style ocanvaleur oe Momentum oue Mom U$ omndcrttrme oumndcroisu$ omnd Croiss omnd Extr oumnd ExtrU$ om Momentum oumdmomentu$ omnd Style oumndstyleu$ omnd Valeur 4.48 oumnd Val U$ orer Cr Am orer Ex Mnd orer GsStMd orer E Mom orer Mo Mnd orer Vl Mnd 4.46 orer Cr Mnd Synergy Class F oue Mom U$ Talvest oact Cdn Cr xoactcdnfaib oasiatique ocan Multi xocdn RepAct ochine Plus xodividendes oeuropeen oeuro RER ofpx Cro A ofpx Cro C xofpx Rev A xofpx Rev C ofpx Équ A ofpx Équ C ogl Fai Cap ogl Sc&T C$ ougl Sc&T U$ oglo Multi xogl Sc San oglo Act 4.68 ointl Act 4.07 oleadactcdn xomill NvGen xomill RevÉl xoobl Ht Rnd xooblig orer Asiati orerchinepl orer GlFbCp orergl Oblg 5.12 xorer GlScSn orerglsc&tc 1.67 orer Glo orer GlRpAc orer Gl Act orer IntAct 4.07 orer Multi ores Cdn xorevenu ovallinerer ovalline C$ ouvalline U$ TD Invest Series nnord amér nactpcapcan nactoptcan nact amér nact Can nact Intl nact Spéc naméractrer nasieact RE ncomm&diver ncrois intl ncr lat am ncrois asie ncroiss div ncro équil ncro euro ncro japon neuract RER nhypotheque nmar émerg nmon rép ac nmoy soc am nmét préc nobl RER In noblig crt nobl. É mon noblig can nob rnd rél npetitessoa nact monrer nsci santér nsél glo RE nvlsûresc R ncomm&div R nmar émerg nsc & tec R nres éner nressources nrev CT men nrev div nrev haut nrev équil nrev men nsci santé nsci & tech nsélect Glb ntiparcan-i nval Sur Am nvlsûrescan néquilibré TD INVEST U$ nuact amér nucomm&diver nucr Lat Am nuintl crois nucr Am M-C nuactptcapam nusci & Tech nusci Santé nuval Sur Am TD Index-Inv Ser nindreram-i nindreint-i ninrensdq-i nind am-i$c nuind am-i$u nindoblig-i nindinter-i nindeuro- I ninmdjind-i numdjind-i$u 7.06 nind can-i nind jap- I nindéquil-i noblétatc-i TD Adv Series oactopticdn oactionscdn obiotechmon ocomm&div ocommemon-c 2.93 ocrammoycap ocrois Intl ocroiss div ocroiséquil omarémerg ooblig Cdn oob rnd rél 9.79 orer SélGlo orer VlSûAm orerbiotmon orercelecmo 2.95 orerco&div orermarémer orerscitech orertélémon osansftélém oscitech oscidesanté osélectglo ovalsûream TD MAP Port Inv ynrer Rev ynrer CrÉq yncréq yncraud ynrev CrMod yncrbourmax ynrer CrAud ynrer CrBoMa ynrer ReCrM ynrevenu TD MAP FDSMRT P ynrer Rev ynrer CrÉq yncraud yncréq ynrevenu ynrev CrMo yncrbourmax ynrer CrAud ynrer CrBoMa ynrer ReCrM TD MAP Idx PInv ynrer Rev ynrer CrAud ynrer CrÉq ynrer ReCrM yncraud yncréq ynrevenu yncrbourmax ynrer CrBoMa yncrmod&rev TD MAP Port Adv yorer CrÉq yocraud yocrbourmax yorer CrAud yorer CrBoMa yorer ReCrM TD MAP FDSMRT A yocraud yocrbourmax yorer CrAud yorer CrBoMa yorer ReCrM yorer CrÉq TD MAP Ind ept ynp GCrAud-e yncr Équ RER ynrer Rev e ynrer CAu e yncréq e ynrevenu e yncrbom e ynrecrmo e ynrer CBM e ynrer RCM e TD Fonds-e nindreram-e nuinamér-e$u nind can-e nindoblig-e nind int-e nind jap-e nrenasdaq-e ntdinam-e$c Tech Inv LSVCC gcstgf Third Cdn Gen nthdcdngen Fonds TIP CPG Alt A Mon Bours Tradex nact Mond nactions ncrois Cdn noblig Triax (IR/NPV) Div Hi-Yld NM Tech Tr otdk Res CaRTS CaRTS III CaRTS Tec ntriax RLP otriax RLP TR3 Trust Wld St Yld Triax Capital gtriax Gro Tricycle gbdc N gbdc N gbdc N TFC Funds Inc. namer Eqty yncdn Bond 5.26 yncdn Equity 6.32 ynintl Eqty 6.18 Ave Université oam pet cap ocan Pet Cp 5.28 ocanadien ocrois amér oequilibré omondial Valorem oact Am oact Cdn-Vl oact Mond xodividendes odémo Cdn ofin Techno xoob Cdn-Val oquébec xorep actif osélection otend Demo Vertex One (LP) ynbalanced ynvertex LP Vision Europe gv Euro Value Contr yncdn Equity Yield (CE) yhghinc Tr FONDS MONETAIRES Cour. - rendement courant. Eff. - rendement effectif. Fonds Cour. C$ x Pt tit CT Acuité Fonds xofmm AGF Gestion x umm U$ x MM AIC sér revenu omm oumm Am AIM Funds omarchémoca AIM (Trimark) Intér 1 3tDSC Intér 1 3t-SC umm AmerDS umm Amer-Ṣ Altamira A nb-trésor Banque Nationale nb-trés ngest Trés nliquidité nmm numm US Beutel Goodman MM BMO Mutual Funds nfmm nufmm $ US nfmmairmile nprest FMM Fonds Cartier ofmm Centaur Funds xnfmm CI Funds Inc.C$ oci FMM CI Funds U$ ouci FMM US CIBC Placements xnb-trés cd xnfmm xnufmm $US nufmm $US1M nufmm $US nfmm 1MM nfmm nprbtrés1mm nprbtrés xnpriv BTré Clarica Funds ynmm Clarington Cdn$ ofmm Héritage/Coop xommf Desjardins nfmm Dynamic Value xodyn FMM E&P - Advisor zbons Trés Monétaire E&P - D Class Monétaire Ethical Funds nfmm EVOLUTION AVIX ofmm Fidelity C$ Sr-A ofmm Can Fidelity U$ Sr A ouus FMM FrkTmp-Bstt-F C$ nfmm FrkTmp-Bissett-A ofmm FrkTmp-Frkln U$ oufrkl MM FrkTmp-TmpltnC$ nb-trés GBC Fonds ynmm GGOF Grd - Cls GdnMmoné urer mo am GGOF Grd - Mut ogdn M moné ourer Mmoam HSBC Fonds xnumm $ Amé xnmm Can HSBC Gestion com xngcmarmonc Fonds Hartford xgmm DSC xmmsc ING Fonds ommf Integra Funds nicm Ct Trm Investors xncdn HY MM xnmm Cdn xnumm E-U IRIS nmarmonét Jones Heward MM Scudder Classic xzcdn MMF Mackenzie C$ x Gest Enc xgmarché Mo Mackenzie U$ xoum ammarm Maestral omarchémon Mavrix Fonds xomm Mawer xncdn MMF MAXXUM xnmax MMF McLean Budden nmonétaire MB Pooled nmarché mon MD (Gestion) nmoné MD Meritas SRI xomm Merrill Lynch ob-trés can ocdn MMF oumarmonamé Middlefield ommonét NordOuest ofmm PHN Group nmmf nuus MMF Primerica Conc xopt Can MṂ Quadrus Invest xnmmf (MX) Fonds R xommonét Royal Mutual nb-tcan numm $US nmm Plus nmmcan Sagit Group otc MMF Sceptre Funds nmmf Fonds Scotia nbonstresor nucanam MM nmar MONET npbt npbt1mm npbt SEI Investments nmm Spec Investments nepargnes oufmm $US ofmm can Standard Life omarché mon Standard Life N nmmf SF Stone Fonds oprin MM StrategicNova cdnmamonét Talvest MM TD Invest Series nbons T can numar m amé nmar m can nmar m pr nmar m Plus TD Adv Series ommcanadien Ave Université xoesp ces Valorem omarché mon FONDS AUTONOMES Fonds VANPA -ADA INVESTMENT yndivers AIC dist-gar 75% oav Univers ocib Am odistacrvam odist Av II odistca Dv odist Val odist ac Md odistactrev odist Av Am odist av Md odist MM 5.59 odiv Uni 3.49 AIC dist-gar100% oav Univers ocib Am odist Ac Md odisrev Am odis Ac Rev odist Av Md odist Av II odist Ca Dv odist Av Am odist MM 5.58 odist val odiv Uni AIM SEG od CanCrSél od CrSélect odist OblCa od ÉqSélect Altamira (CE) zplus-value AVDL Desjardins ynactions yndivers ynhypoth ynoblig Batirente ynact can ynact intl ynfmm ynintrépide ynoblig ynprévoyant yntrésorerie BPI Héritage I omar Mon I odisrevélbi odist AcAmI odis AcIn I odis Ac MdI odist can I oobl Can I osigéqcan I zsig RevDvI osig RE I osigdiscani osigdisex I BPI Héritage (T) odistacamii odis AcInII odis AcMdII omarmon II oob Can II osigdréb II osigdiscan zsign RD II osig RE II osigdistcan osigdistexp osigéqcanii C.U. Fonds Dist gcdn TSE gind act am gind Int 7G gind OblCdn grép actif Canada-Vie ygactamcrpl ygactcancrpl ygact mond ygact can ygact euro ygasie pacif ygeaeo yggest place yghautrevdiv ygmm ygoblig int ygrev Fixe Can Vie Gen ygactamcr(l) ygact Am (S) ygactcn(aic) ygact Can(B) ygactcd(agf) ygactcdn (L) ygactcdn (S) ygactcdn (T) ygactcdn(te) ygacteuro(l) ygactmd(aic) ygact Md (L) ygact Mnd(S) ygactmond(t) ygactmnd(te) ygacmdrer(t) ygact NAm(E) ygasiepac(l) ygcancrpl(l) ygcdnhar(ci) ygconcons NE ygcncrdyn NE ygcon CrMxNE ygcon Cro NE ygcon Mod NE ygcrocn(aim) ygcr Am (F) ygcroiss (E) ygdiv (AGF) ygeaeo (L) ygfrtnord(f) yggest Pl(L) ygharc&r(ci) yghtrvdiv(l) ygi Éq(TDCQ) yginc (E) ygi AA(TDCQ) ygi AM(TDCQ) ygi AC(TDCQ) ygi OC(TDCQ) ygirea(tdcq) ygintptrer F ygmm (L) ynmm SC (L) ygmodconscon ygmodcrdycon ygmodcrmxcon ygmodcrocon ygmodlmodcon ygob C CT(S) ygoblcd(agf) ygoblint (L) ygpaneuro(s) ygpet Cap(B) ygpt Intl(F) ygrer AM(CI) ygrev Fix(B) ygrevfixe(l) ygrpaccdn(f) ygvl Am(AIC) ygvl am(aic) ygwreqrspaic ygécodem(ci) ygéquil (B) ygéquil (E) ygéquil (T) Cdn Gen l (CE) ninv GénCdn Cdn World (CE) ncdn Mond CI Dist (TM) oharb dist oci Dist MM omondial ocilandmam or&c Harbr odistvalmon CI GIF 100/100 oci FPG MM oci Pt Cons oci Pt CrAd oci Pt Cro oci Pt Mod ofpg am Lan osignfpgdiv ofpg ActInt ofpg ActMon ofpg Ac RER ofpg Act Am ofpgharbour ofpg RER AA ofpgreracmn ofpg RER AL ofpgreréqin ofpgrerecdm ofpgcansign ofpg mond ofpgoblican ofpg RC Har ofpg revcan ofpg ValMon ofpgecdémmn ofpg équint ofpgéqcnsig osignfpg RE CI GIF B 75/100 oci FPG MM oci Pt Cons oci Pt CrAd oci Pt Cro oci Pt Mod ofpg am Lan osignfpgdiv ofpg ActInt ofpg ActMon ofpg Ac RER ofpg Act Am ofpgharbour ofpg RER AA ofpgreracmn ofpg RER AL ofpgreréqin ofpgrerecdm ofpgcansign ofpg mond ofpgoblican 9.86 ofpg RC Har ofpg revcan ofpg ValMon ofpgecdémmn ofpg équint ofpgéqcnsig osignfpg RE CLARICA PDG ygnonrer P-A ygac RER P-A ygact mon ygactions ygact amé ygcroissance ygdiv AGF ynequilibré ygfmm 1.11 ygfi Euro Cr ygfi PeCapUS ynobliga CLARICA PORT ynact AmCr ygact AmCr A ynactcdncr ygactcdncr A ygactcdntr A ynact Euro ygact Euro A ygactmdtr A ynact can So ygactcdnso A ygac cr Al A ynact cr Alp ygactétrso A ynact étr so ynmond Tri yncat can Tr ynam PetCp ygam PetCp A ynasia Alp ygasia Alp A ygcr&divsuma yncr et div yncr Amé Fid ygcram Fid A yncr rev som ygcr RevSomA yncroiss ygcroiss A ygdéc Tri A yndécou Tri ygequ Pér A ynequ Périg ygfrt N Fi A ynfront N Fi ynoblcrttrm ygoblcrttrma ynobli Avan ygobli AvTrA ynobl Mond ygobl Mond A ygrescdnal A ynres cdn Al ynrevenu ygrevenu A ygrp ac Fd A ynrép ac Fi ynsup Améri ygsup Amér A ygsup MarÉmA ynsup mar ém ygsup sécu A ynsup sécu ygsup Cr A ynsup IntlA ynsup crois ygsup div A ynsup divers ygsup hypo A ynsup hypo ynsup intl ynsup obl A ynsup obliga ynequi Tri ygequi Tri A Concordia Vie yzactions yzcrois spéc yzequ strat yzfmm yzoblig Co-operators ynacteu VAII ynactcdnvaii ynactions EU ynact cdn ynequil VAII ynequilibré ynfmm ynfmm VAII ynrvfixevaii ynrev fixe ynus Gr ynus Gr VAII ynéquil Conv ynéq CnvVAII ynéquil Dyn ynéq DynVAII Dyn Focus + zdy eq Fc zdy am Fc zdy ca Fc zdyn ges rc Empire zact Crois gact Elite zact Prem gac Pte Cap gcro Intl gfonds div gact Am nmm gobcandvet goblig grép Act géquil L Equitable ygact Euro 7.70 ygacpacasiat 5.89 yzact ordin ygact amér 7.65 yginterntl ygoblig can yzrev Accum ygrép act ygtitres can FGF Plus gact Can gind EurAsi gind Mond gind Amér gind Can gmm Can goblig Can géquil Can First Horizon yoagg DPP 2.84 yoagg II 9.60 yodivers DPP 2.54 yodivers II yoeuro DPP 2.96 yoeuro II 9.46 yohfs DPP 2.85 yohfs II younivestdpp 2.53 youuni DPP U$ 2.50 younivest II youunivestiiu Fonds de l ADC ynact EU (K) ynact cr (A) ynactord (A) ynact spé(k) ynact cdn(t) ynbas Pac(K) yneff MM (E) 9.47 yns&p 500(S) yntse 60 (S) ynintern (K) ynmar éme(k) 7.94 ynmixte (K) 8.24 ynmixte éthi ynmndact(te) ynmondial(t) ynobl&hyp(e) ynrvfixe(mb) yneuro (K) Great-West - DSC gact Am (G) gact Cro A gact Intl P gact N-A B gactcro(mx) gactions M gactions S gact Cdn G gact Eur(S) gcan MC (G) gcdn ScTc G gcr & Rev A gcr & Rev M gcro Am (A) gcr Asie(A) gcro/div(m) gdivers (G) gdiv (G) gdivid (MX) ggr Entre M ghypo (G) gimm Cn1(G) gind Act G gmm (G) gmarnouv SC gmond (SC) gobl Can G gobl Gov G Suite à la page D 15

13 La Presse 27 décembre 2001 Page D13 manquante

14 4LP1401D1227 D 14 bourse 4LP1401D1227 ZALLCALL 67 22:16:04 12/26/01 B D14 LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 TORONTO TSE ,5 22-déce 20-mars 13-juin 6-sept 12/4/ Ventes 52 sem. Valeurs Div. (100) Haut Bas Ferm. Net Haut Bas Ventes 52 sem. Valeurs Div. (100) Haut Bas Ferm. Net Haut Bas Ventes 52 sem. Valeurs Div. (100) Haut Bas Ferm. Net Haut Bas Ventes 52 sem. Valeurs Div. (100) Haut Bas Ferm. Net Haut Bas A-B Acd sys AD Opt ADB Sys o ADF Gr f ADS Inc A Agf B F AIC Diver AIC Dive p AIT adv ALI Tech Amj camb AMR Tech AMT Intl o Art adv o AT plastics At T can ATI tech ATS Auto Aastra T Aber dm Aberdeen Abitibi C Accelio C Acetex Adherex o Advantx o Aeterna f Afton o Agnico E Agrium Agro Pac A AimGlobl Air Canada Air Can a f Airboss o Akita A f AlarmF o Alt Energy Alt Ener p Alcan Alcatel c Aldeavisn o Algo Gr Algo Cent Aliant Alimenta B f Allbanc Sp All Atl A All Atl Bf Altagas Altarex o Alternat o America o Amica m Amisco I Amtele Amves Andrs WA f Angiotec AnorMed Anthem P Anthony o Antrim ene j Arbor B f Arcis o Arctic Gr o Argus B pr Asbestos Ashton Asia o Assante c Astral A f Atco I f Atlantis Sy Aur Res Aurado Ex o Aurizon o Avcorp I Axcan P Axia Net o Azcar Tec B Split B Split II B Split IIp B2B Tr BCE Emer BCE Inc BCE I P BCE I S BCE I Y BC Gas BNN Sp p BPO Ppty BW Tech o Badger BakBone Ballard Band ore o Bank Mtl Bk Mtl 3p BkMtl b BkMtl b Bk Mtl b Bank N S Bk NS 6p Bk NS 8p Bk NS 9p Bk NS 11p BK NS 12 P Barick gld Basis100 o Battery Baytex Belair e o Bell C 15p Bell c 19p Bell C Intl Bell CanI r Belzberg o Bema Gl o Benet E o Benvest C f Best Pac Bestar Biomira Bioniche o Bioscrypt Biovail C Birim A o Bl Hawk o Blk Swan BlkRock o Boardwl Bocenor Gr Boliden Bombdr A Bombdr B f Bmbdr 2 p Bonavist Boomrng o Boralex A Bovar A Bow Val j Boyd Gr Ao Brainium Brmptn A f Brascan a Brascan Brascan Brascn Breakwtr Brik Brw o Bridgept Bridge.C o Brocker o Brookfld P Budd Can Buhler Burntsnd Bushmil o C CAE CCLBf Ccr tech o CDI Educ CFM Maj CGI A f CHCHaf CI Fund CP Holdrs CP Ships CPI Plast o Crs Nt u CRS Robot CSI wrlss o Cable Sat f Caldwel A f Caledonia Calian tech CallNet CallNet B f Calpine Cambior Cameco Camp Res Can Ban p Can Bread Can Life F CS Pete CBk note C88Eng Cdn fin Cdn fin a CG Invest CG inv w CG inv 1p C hydro o CI Bk Com CIBC CIBC CIBC CIBC CIBC CIBC C Medical CN Rail Cdn Nat Res CP Rail C Superior o Cdn Tire CTire A f CUtil A f C Util B Cdn Ws Bk CdnZo Canam A f Canarc o Canbras Cancor o Canfor Cangene Canlan Ice Canmine o Canwst n v Canwest G f Cap Gain y Cap Gain e Cara A f Cars4u Cascades I Cassiar o Cathedrl o Caussa C o Cavell En Cedara sft Celestica Cell Loc o CFund A f Centrinty Centurion o Certicom Chai na ta Canel R Chateau A f Chemtr u Chesbar o Chromo o CHUM B f Churchill Cinram Cintech o Circa o Circuit W Clarica Clarica p Clarke I Claude R Clearly C Clublink Co Oper A Co Steel Cogco cble f Cogeco f Cognicase Cognos Collicutt Com Dev Comaplx Comunic o Compton Concert i Concord p C onjuch o Conoco 1 p Conor Pac o C Enfield C Enfield Cons Ppty Con Pkg Continentl o Coolbrnd Corby Coreco I Corel Coretec Crner Bay o Corriente o Corus B f Cossette f Cott Counsel Creo Prod Crew D o Cros Lke o Crosof o Cryocath Cryptolog Crystalx o Cumberl o Cyberplx o Cygnal o Cymat o D-F DC Diagn o Dalsa Datamiro Datawest o Davis H u Dayton o Decoma A f Delano Te o Denbury Denison Derlan Descarte Devine E o Devlan o Diagnocur o Diamond F o Diamwork o Diaz res cl b Dimethad Dion Ent o Divers CF p Dofasco Doman A Doman B f Domco Inc Domtar Dorel A Dorel B f Draxis Dreco En Drillers Drillers wt Drug Royal Dundee A f Dundee P A Dundee Re Dundee We Dupont A Dynasty C o Dynatec Dynetek o E-L Fin EGI Can EMJ Sys Eastmain o Echo Bay Econ Inv Ecopia b o Eden Roc o Edisptch o Eiger Tec o Eldorado Elctrfl Elcthom Y f Elctmed j Electrnic o Eli Eco o Elk Point Emco Emera inc Empire A f Enbridge Enbrid Enbridge Encounter Enerflex Energy Nt Energy sv u Engenuity Enghouse Enserco E Ensign res Ensource Envoy Epic Data Equato E Etruscan o Eurogas o Exall o Exco Tec Exfo elec Extendi Extend A f FPI Ltd Fahnstk A f Fairfax f Fairfield Fairmont Fairstar o Falcnbrg Farallon o Finan ser Finan ser e Finning F Calgary o F Capital F Chicago f F Dynsty o F Quant o Ftservice f Flint Engy Forbes Fording Foremos Formatn o F Knox o Fortis Inc Forzani A F Season Franco G GDI Glb o GSI Lum GSWBf Gt group a Gt group bf GTC Tr Af GTC Tr B Gabriel o Gammon o Garneau Gauntlet o Geac Comp Gendis Gen Mnrl o GMC Genesis l o Genetron o Gennum GenSci o Gentry o Geomaqu u George 1 p Gildan A o Gimbel o Gitennes o Glamis Glendale I Glentel Globl elect Global rwy o Global T A Global thr Glycodesn Glyko bio o Goldcorp Goldcorp w G Star Goldstak o Goodfello Goran Cap Gt W Lifeco Gw lifeco b Gw lifeco Gw lifeco d Greystar o Guard CA f Guyanor b o H-J Haemcur o Haemcu w o Haley Hamond A f Hamond p a Hart store Hartco crp Helix Bio Helix hc o Hmeosol Heroux High Rivr o Highwod o Hillsboro Hip intrac Hollingr I Home B f Hope bay o Hub intl H Bay Co Humbird Humpty dty Hurican a Husky e Husky Inj Hydrogen IBEX T ID Biomed Imi intl o IPL mv Iamgold Imagictv Imax Impact En o Imp Metal Imperial Oil Imp plas o Inbusines o Inco Income S cp Income S eq Indigo Bk Indigo Bk r Ind Allianc Inex Ph Inflazyme Infocorp o Infowave o Inmet mg Integrat oil I Curator o I Datacas I Datash IForest A f I Freegld o Int Ppty A In Pty Pr I Pursuit IRoad d I Thunder I Uranim o Intl Util o Intertape Intier A f Intrawest Intrinsyc o Inventrnic Invesprint Inv Grp Inv Grp A Ipsco Isotechni o Itech Cap o IUnits Iunits irf IUnits 60c Iunits msci IUnits SP Iunits cei Iunits cfif Iunits cgif Iunits citi Ivaco A f Ivaco B Ivaco C p Ivaco ser Ivaco 2nd Ivanhoe Ivanho M o JDS Uniph f Jean Cout f Jonpol o Jumbo Ent K-M K2 eng o Kasten Ch Kelman Tc Ketch e KeyWest o Kick En o Kingsway Kinross gld Knowle H o Kookabur o Kyrgoil o LBL Sky o Labophar Lafrg Can p Lafrg nt a Laidlaw Laidlaw G GL&Vf GL&Vm Laur Bk Laur Bk Laur Bk Leader I o Leitch tech Leroux B f Lifeco Lifeco a Linamar Lindsey f Linmor o LionOre o Lions Gat Liquidatn Loblaw Co Logstec B f London D p Lorus T MCAP Inc MCM A MDCAf Mdpwa Mdpwb MDS Inc MDSI MEC Hldg MFP Fin MGI Sft MKS Inc Maax Mcdonald Macknz I Mad Catz o Madison O o Madison P Magellan Magna E Af Magna A f Magna A p Magnotta Mainfrme M Drilling Manhatan Manitoba T Manulife M L Food Mrtme Lf Mark Wrk Marsulex Matrikon o Maverick Maxxcom I Mazarin o McCarvil o McCoy Br McWatr o Medcoms o Mediagrif Medisolu Mednet Intl Melcor Meota r Meridian G Merrill L Metal Res o Methanex Metro A f Microbx o Microcl B f Microfor Microlgix Microtec f Minacs W o Mindrdy Minefind o Minier Nr o Miramar Mirtronics I Mist Inc Mitec Tele Mobile Cl o Mobile C Molson A f Molson B Moneta o Moore Mosaic Gr Mosaid tec Mount Rea Mtn Prov o Moveitonli Moydow o Mullen Tr Multiactiv o Mulvihill u N-Q NHC comm Nps allelix NQL drill a NRG Gr Nsi Global o Ntex o Namibian o Napier env j Nat Bk Can Nat Bk Nat Chalng NetDriv o Netgraph f Neuroch Nevada B o Nevsun o Newalta Nfl CapA f Newgrow A Newkidc o Nexen Nexfor inc Nexfor A p Nexia b o Nextair o Nexus Gr o Nexxlink o Niko Nbl china Noranda I Norsat I Norske Sk Nortel Net Nortel 5 p Nortel 7p NA Palldm Nor Finan o Northgat Northsid o Northstr E Nova Chem Novagld o Novicourt Nu Gro Nu-Life o Nuinsco o Nurun Inc O Y Ppty OY REst u Odyssey hld Offshore o Oiltec res Olympia Oncolytic Onex C f Ontex Rs o OnX inc Opawica o Open Tex o Orvana o Pac wst Pacific nw Pac NthA f Pac Rim o Paladin o Pan-ocean b Pan Amr o PanCan E Pangeo o Parmnt R Pason Sys Patheon Peace A Bof Peak En Pebercan o Penn Wst Perle sys Persona Pet Valu Petro C CV Petrobk o Petrolx o Peyto Ex Philip ser Pinetree o Pioner M o Pipe NT Pipe NT p Pivotal Placer Dm Plaintree Ptash Cor Powr Cor f Powr C Ap Powr C Bp Powr Fin Pwr Fin A Pwr Fin B Pwr Fin C Pwf Fin D Pwr Fin F Precisn D Precisn w Premdor Prem T Aof Prem brnd Prem I A Prem I p Prime west Printera Procyn o Promatek o Promax o Promet L of Proprietr Psion Pulse Purcell Pure Gld o QLT Inc QMedia o Quebecor A Quebcor B f Quebecr w f Qubecr w a Quebecr w b Quebecr w c Queenstak R-S R Split A R Split Ap RTO Ent Rainmkr Rand a tech Real Res Redcorp o Reitman Reitman A f Repadre Research Revenue P Rex Dia o Richelieu Richland Richmont Richtre B f Rider Rio Alto R narcea o River Gld Roctest L Rogers B f Rogrs wrls Roman Romarco o Rothman Royal Bnk Ry Bk J Ry Bk N Ry Bk O Ry Bk S Ryl Group f Royal Lasr Russel M Ryan En Smk Speed Smtc m SNC Lavln SR Telcom SSgA Dow St Andrw o StL CemA f Samuel M T San Fran A San Fran Bf Saputo Gr Sask Wht be Saturn Sce Inv Af Scotia Spl p Sears Can Semafo o Sepps o Solutn Shaw C Bf Shaw c pr ShawCor A o Shell Can Shermag Sherritt I f Sherritt P Shire acq Shirmax Shoppr Drg Sico Siebal jana Sierra S Sierra SiGem o Signalgen o Silent Wit o Simmond Sino For Af Sixty splt Sixty a Skyjack Slater Stl Sleeman B Slmsft vmv Slmsft lv Slocan F Smithfield Snow Le A Sobeys Sodisco Solectron Solitario o Sth Amer o Sth africa o Sth Cross o Southern o Southwrd Southwst o Spar Aero Spectra P f Spectral Spectrum Speedwre Spire En o Split Yield Stackpole Stantec STaRS u Stelco A Stelco B Sterling c Storm E Stratos Gl Stressgen Stuart Sud Cont o Sulliden o Sun life Suncor Suncor p Sun Rype Surefire Surrey mt f Synex Intl o Synsorb Systech R Systems T-Z TH Res o TD Mtg hy Td sel value TD split TD split a Td t300 c i f Td t300 indx TCT Log o TLC Laser TRPNTp TVA Gr Bf TVI Pac o TVX Gold Tahera o Talisman Tan Rnge o Tappit r Teck Com A Teck B f Teck B wt Tecsys o Teknion f Telco split Telco spl p Telbec 8 p Telepanl o Telesys I f Telesys un Telus corp Telus C Af Telus Tembec Tenke Mng Tesco Tesma A f Tesoro o Theratech Thd CGInv Thirty Five Thirty F p Thistle M o ThomCor Thom Cor V netwk f Thunder E Thundrm o Timbr stp u Tiomin o Tiverton o Tonko D o Toromont Tor Dm Bk TD Bk H Td Bk j TD Bk K Torstar B f Total Ener Total en w TrAlt corp TrAlt c TrAlt c TrAlt c Transat at TrCan PL TrP 1st U TrP 1st Y Transforc TrGlob o Travelby of Tri Vison o Triant Tc o Trican Well Trilon A Trlon Fin w Trinidad Trinorth f Trizec Ha f Trojan tech True engy o Tudor o Tundra S Turbo g Tusk Enrgy Twin Mng j Uts Energy Ultra Pet UNI selct Unibroue f Unifort A f Un Corp United Gr Upton res Urbco Utility C VHQ Ent o Van Houtt f Vasogen Ventus engy Veritas dgc Vermilion Versacold VHom A f Vicery R Vincor I Virginia o Virtek vis o Vista Gld Vitran A Vivendi u Vivent b o Voice mobi o WFI ind o Wajax Walbrdg o Weda bay o Wenzel Dw Wescam Wescst A f Wst Frasr Westaim Wcoast E Wcoast 7 p Wcoast 8 p W Copper o W Garnet Wstrn oil W Quebec o Westfort o Westjet air Westmins Weston Westport Weyerhae Wheaton o Wi-Lan Wireless o World Hrt X Cal o Xenos Gr o Xerox A p Xillix Xplore tec o YMG Cap Yamana o Yorbeu A o ZCL Comp Zi Corp Zargon Zarlink S Zarlink S p Zaruma o Zenon o O1 Comun o Débentures Bell CanI d Co Steel d F Cap HBay C d HBay A d Leroux A d Leroux D OY Ppty d PanCan P d Pembina d Pembina I Revenue D San Fran db Sherrit D Sterlng d Teck deb Telesys I d Telus db Débentures en $ US Counsel Db Société en Commandites AGF Mstr u Amalga u CI Master u Fidelty 93 u Fidelty 94 u Fidelity 96 u F Chicago u Gaz Mtro u Global lp u Holing Cn u Kpch P u Mcknz M u Public St u TrAlta P u TrCan pw u Triax R u Revente Limitée Nevada db o Unifort db Parts de Fiducie APF En u ARC En u Aberdeen u Acclaim u Advantage f Algonq P u Am incom u Ameristr u Atlas C u BPI Glo u CPL u CRS III u C Aptmnt u Cdn Hotel u COil Snd u CR estate u Cdn Res u CRes ii u Citadel u Citadel H u Citadel tr u Citadel S u Clean Pw u Cominar u Connor C u Connors B u DDJ Cdn u Digital W u Enrpls u Enervst u Firm Cap u F Asia u F Premi u FPrem us u FPrm o u Freehold u Global Pls u GL Hydro u H&R u Halterm u HCare bio u IAT Air u IPC un Income Fn u Ig5s Ig10s KMS pwr u Labrador u Legacy H u Mcknz Inc U Midlefld h u Morgrd u Multi Fnd u NAL Oil u NCE En u NCE Ptr u N altamir u New Mill u Newcstl u North Wst u Northland u Oceanex u Pembina u Pngrwth u Primwst u Pro-ams Pro-ams tr Providnt u Request un Residentl u Retirmnt u RioCan u Rogers S u Ryl Host u SCI u Sage High u Sentry BC u Sentry d u Sentry g u Shininbk u Sixty Pls u Summit u Superior u Tr3 Trust u Taylor ngl Triax car u Triax tec u RiaxC iii u Triax u Ultima u o Viking u Wardley un Westshor u Years tr u Yield M u Transigées en $ US Ashanti gds Bk Mtl Bus Dev n CIT Exch CIBC 16p Cariben U European o IPC us un Inco E p Ry Bk K Ry Bk P SNP Cap SNP Cap p Sideware o TD Bk G TrAtlant o OTHER DEBT. SECURITIES Cibc nk nt COMMENT LIRE LES COTES FINANCIÈRES Les titres sont énumérés par ordre alphabétique. Seuls apparaissent les titres transigés au cours de la période. La valeur des titres est exprimée en dollars. Seules les deux premières décimales apparaissent. Div Dividende par action sur une base annuelle. C/B Cours de l action divisé par le bénéfice annuel par action. Ventes En centaines sauf si la mention «z» (unités) apparaît. Les volumes indiqués sont calculés à la clôture officielle. Haut Sommet atteint par le titre au cours de la période. Bas Plancher touché par le titre au cours de la période. Ferm. Cours à l arrêt des transactions. Ch Variation par rapport au cours de fermeture de la séance précédente (lot régulier). EXPLICATION DES CODES Bourse de Toronto et p ou o Titre assujetti à une réglementation spéciale. f Action ordinaire sans droit de vote ou à droit de vote subalterne. z Lot brisé. Wt ou w Bon de souscription (Warrant). u Unités de capital-actions. pr Action privilégiée. ro Offre de droits. Bourse CDNX a Compagnie mature. p Capital de risque. Toutes les autres compagnies sont juniors Bourse de New York g Dividende en dollars canadiens. e Dividende extraordinaire. t Dividende en action. c Dividende spécial faisant suite à une liquidation. a Dividende annuel plus un dividende extraordiaire. i Paiement suspendu du dividende. s Après fractionnement d actions. x Ex-dividende. d Nouveau bas de l année. u Nouveau haut de l année. pf Action privilégiée. Wt Bon de souscription. v Suspension des transactions. vi Situation de faillite. Fonds communs de placement Le prix indiqué correspond à la valeur nette d une action ou d une unité lors de la dernière évaluation comptable du fonds. Ces données sont pour information seulement et sont sujettes à confirmation auprès de l émetteur. n Sans commission. g Avec frais de rachat. o Avec frais d achat ou de rachat. y Évaluation différée. z Non disponible. u En dollars américains. x Ex-dividende. Ex-dividende signifie que l acheteur du fonds n a pas droit au dividende pendant la période ex-dividende. m Achat minimum de $. Institut des fonds d investissement du Canada. l Signifie que le fond exige des frais à l achat. vanpa Valeur liquidative nette par action. Ventes 52 sem. Valeurs Div. (100) Haut Bas Ferm. Net Haut Bas Ventes 52 sem. Valeurs Div. (100) Haut Bas Ferm. Net Haut Bas

15 4LP1501D1227 D 15 bourse 4LP1501D1227 ZALLCALL 67 22:16:50 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D15 CDNX Volume Fermeture Variation Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net A-B Aavdex Corp. y Abacus M&E a Z4 Abcourt Mns Abitibi Mng Absolut Res t Absolute Swr a Achieva Dev Active Asset Adamas Res t Adaptive Mar ADI Techs Adv Link Inc Aegean Intl a AFCAN Afri-Can a African Mtls Airbomb.com t AIS Res Ltd Aladdin Res t Alamos Mnrls a Alchemy Vens Alliance y Allican Alouettes Alpha Group y Z5 Alta Diamond t Altachem Altai Ress I Altek Power Amarc Res Amern Bonanz Amern Gld Amex Expl In AMI Res Inc AMT Fine y Anaconda Anatolia US y Andaurex Ind Andean Amern a Anglo Swiss Anglo-Bomarc Angoss Sftwr Anitech Entp Anooraq Res a Antigua Entp a Antoro Anvil Res Anzex Res Apogee Mnrls Appal a Appareo Sftw Applied Gami Applied Tera a Apsley Mgmt Aqua-Pure Aquarius Ctg Aquest Mnrls Aquiline Res ARCA t Z4 Arcata Res t Archangel a Arden Argonauts Gp a Arizona Star a Arlington Oi Arlington Re y ArtQuest B a Asean Cybern Ashlar Finl Asset Mgmt y Astaware Tec Atacama Mnrl a Athlone Mnrl Atlantic Ind Atlantic Sys y Atlantis Atlas Egy a Augusta Res y Auriginor t Aurora Plati a Avalanche Avalon Vens a Avante Techs Avatar Pete AVC Ven Cap Avcan Sys Aventura Egy AvinoS&G AVL Info y Avola Inds Z5 AVVA Techs Axion Comms AXMIN Inc Ayrex Res A Ballad Vens Banro Corp y Bard Vens Barramundi a BC Pac Cap A Z6 BC Pac Cap B BCY Lifescs Bearcat Expl Beau Pre Exp Beaufld Cons a Berkshire Beta Brands Betacom Corp y Better Res Bevo Agro a Big Val 0 Bioenvelop Biomax Techs BIOMS Med a Biophage Pha Biotech Bioxel Bishop Res Bitterroot Black Bull Z2 Black Pearl y Z6 Blackstone V Blue Emerald t Blue Heron Blue Lagoon Blue Pwr Egy t BM Dcorp a Book4Golf.co a Boundary Cre BPI Inds Inc Braiden Res Branchez Z5 BrandEra Inc y Brasilca Mng a Brazilian y Breckenridge Brett Res Broadlands Brompton Pro a BSM Techs Buchans Rivr Buck Lake Burcon Nutra C C Squared a C-Com Satell a C-Tech Egy a Cabo Mng Cp Cal-Star Inc t Calcitech Calypso Devs Camphor Vens a Canabrava a CanAlaska a CanBaikal Re Cancoil Inte a Canley Devs t Z2 Canop Worldw Canoro Res Cantech Vens Z5 Cantex Mn De a Canyon Crk Cap Alliance Capella Res Captech Mult a Carbite Golf a Carbiz.com CardioComm CaribGld Res Carma Finl y Cartier Part a Case Res Inc a Cash Mnrls a Cassidy Gld Castle Metal CCC Internet CDA Intl y Cda Payphone Cda s Choice Cdn Blackhaw Cdn Golden D Cdn Imperial Cdn Rylties Cdn Spooner Ceapro Inc Ced-Or Corp Celtic Mnrls Cent Cda A y Cervus Corp a CFE Inds Inc a CFS Intl Inc a CGX Egy US Champion Br Champion Res a Chapleau Res a Charger Egy CHK Wireless Circumpac Eg a Clearview ClickHouse CLN Vens Inc y CME Telemetr y Cobra Ven Cp Coldswitch Columbia Yuk Comac Food a Comm Cons Commerce Res Compression Conac Sftwr Cons Care Pt Cons Earth t Cons Excell Cons Fortres t Cons Global t Cons Kaitone Cons Magna Cons Maymac Cons Norsemo Cons Odyssey t Cons Pac Bay Cons Petroqu Cons Pine Cons Spire Cons Thompso y Cons Venturx Contact Expl Contin pr Contl Ridge Copper Creek Copper Hill y Copper Ridge Cora Res Ltd t Coral Gld Cp a Cornerstone Corridor Res Corsair Expl a Cosworth Mnr t Cream Mnrls Z4 Crispin Egy a Crowflight Cryopak Inds CSM Sys Corp a CTF Techs Cubix Invts a Curlew Lake Z2 Currie Rose CV Techs Inc CVL Res Ltd Cybersurf Cp Cypress Dev D-F Dalmatian Darnley Bay a Dasher DataWave Sys Datinvest t Dba Telecom t Dejour Entpr t Delta Sys S Dentonia Res Derek Res Cp Developer Dia Bras Diadm Diagem Intl Diagnos Inc Diamcor Mng Diamondex a Dianor a DiscFactorie Ditem Dolly Varden Z4 Donner Mnrls a Donnybrook Z9 Doreal Egy Dotcom 2000 y Doublestar DPC BioScs y t DRC Res Corp DSI Datotech Dumont Nickl a Duncan Park y Dura Prods y t Z2 Duran Vens t DXStorm.com Dynacor Inc Z5 Dynamix Corp E-Amigos.com E-Mfg Netwks E-xact US EAGC Vens Cp y Eaglecrest a EarlyRain Earthramp.co Earthworks East West Eastfld Res Ecu Slvr Egy Vision S EI Environm t El Callao a EleTel US y Emerald Isle Emerging Afr y EMR Microwav enblast Prod y Endeavour EnerGld Mng a Energulf Res EnerVision y Enterra Egy a Enviro Wast y Envro App Rs Epic Egy Inc EPICentrix Epicore Bio Erin Ventr eshippers.co 0 Essex Res Cp t estation Net y Eurasia Gld a Eureka Res Euro-Net Inv y European Gld y European Gld a EuroZinc Mng a Excellon Res Exceptional Exclamation Exmouth Cap Explorers Al y Fairmile Gld Falcon O&G t Z2 Far West Ind a Fareport Cap y FAS Intl Ltd Fbeach Fifth Era a Fifty-Plus Finline Tech Fintech Firelight Cp Firesteel Re First Au First Choice First Gwater First Harbor FirstWeb Fjordland Flowing Crp Foothills Footmaxx Hld y Z5 Footsource Foran Mng Cp a Fossil Bay Fox Egy Corp a Francisco a Franco-N wtb y FreeWest a Fuel Cell a Fun Key Stud Funtime Hosp y Fytokem Prod G Gala-Bari Gallery Res Garda World a Garibaldi Gastar Expl y Gee-Ten Vens Gemini Egy Gen Strategi Genco Res t Genoil Inc a Genomic a Geostar Mtls t Getty Copper GGL Diamond Gibraltar y Gld Canyon Gld City Gld Giant Gld Summit Gld-Ore Ress Gldcliff Res Glden Goliat Glden Goose Glden Hope y Glden Raven GldHawk Gldn Arch Gldn Band Gldn Chief Gldn Fortune Gldn Gate Gldn Peaks a Gldn Tag Res Gldn Temple Gldray Inc a Glencairn Glenex Inds t GLK Strategi 0 Global Invt Global Tree Globaltex a Globel Direc a GlobeNet Res t GLS Global GMD Res Corp Golconda Goldbelt t 2 Gossan Res Gothic Res Graniz Monda t Granville Green Valley t Grew Vent Grilli A a Grt Pac Intl Z5 Grt Wstn Gld Grt.Lk.Ni Gulf Intl Gulf Shores Guyana Gflds y H-J H2O Entmt Co t H2O Innovati Habanero Res Hampton Cour Hankin Water a Hansa Corp Harambee Mng t Hawkeye Hedley Techs Hegco Cda a Heritage Exp t High Point A Highpoint Te Highwire Ent Hilton Pete a Holmer Gld Home Media Homebank y HomeProject y Honeybee Horseshoe Gl Hospital Grt Houston Lake How to Web HTN Inc Hubbard Hldg a Hyder Gold Hydromet t Hydromet Env y Hyduke Res a HYWY Corp y ianett Intl IBI Corp. y Iceberg Medi y Icron Techs Z8 Idaho Cons ifuture.com y Ignition Pt a ILI Techs Cp IMA Expl Inc a Imaging Dyna Imagis Techs a IMC Vens Inc t Imp Ginseng a Independence Indusmin Egy Info Touch Inlet Res t Innovium a INsu Innovat a Inter-Citic Interactive Intermedia Interquest y Intertech Intl Antam a Z4 Intl Bio-Rec Intl Bravo Intl Brooks Intl Choice Intl Cmandel Intl Enexco Intl Hi-Tech Intl Pkside Intl Samuel Intl Silver Intl Taurus a Intl Water-G Intl Wayside Intl Wex Tec IntraCoastal Intrepid Mnr a IPC Finl Net iquest Ntwks y IROC Sys Cp a Isee3D Inc y Island ARC ITL Cap Corp IVS Intellig iwave.com Jaguar Intl Jannock Ppty a Jenex Corp Jenosys Entp Jerez Egy In Jessian Cap Jilbey Z9 JNR Res Inc Jones Soda a Jubilee Res K-M Kaieteur Res Kalahari Res a Kalimantn US Kansai Mng Kazz Inds Kelso Techs Kenrich-Esk Kensington Kermode Res Kettle River Key Cap Grp Kicking Hrse Kiddo Techs Kik Tire Tec Kinetic Egy King Prods y Kinloch Res Klondex Mns Klondike Gld Z6 Knexa.com Knight Pete Kodiak O&G t KRL Res Corp Krystal Bond y La Plata Gld Lake City a Lambus Entpr Lamplighter Landis Mng C Landmark y Z6 Landstar t Laramide Res Las Vegas Latitude t LDC Ven t Leader Mng a Learnsoft Co Legend Cap LEH Vens Ltd Leicester Leisure Cda a Levon Res Lexam Lexxor Egy a Liberty O&G a LifeTECH y Limtech Linear Res Lingo Media LMX Res Ltd Logix Entprs t Lombardi Med Look Comms a Lorex Mnrls Loubac Top Loubel Louvem Mns Lucky Strike Lund Vens t Luxell Techs Luzon Mnrls t LYRtech a Lysander Mnr 5 MacDonald y MacDonald Mn Madison Entp a MagiCorp Ent a MailBoxCity Majescor a Major Gen a Mansfield a Manson Creek Maple Mnrls y Marine Bprod Mart Res Inc Martin Healt Masuparia Matamec Maude a Maxim Power a Maximum Vens t Z8 Maxy O&G Mbase.com In McCarthy PLC MD Multimedi MDI Techs US MDR Sview a MDX Medical Z2 Medallion Medbroadcast MediaNet B Medicure A Medicure Inc Medicure wt MedMira Inc Megastar Dev Megawheels Melkior Res Mercator Mnr Z4 Merchant Cap y Mercury Sche a Meridex Netw Metco Meteor Creek Micrex Dev Micro Mng Midasco Cap Mill City Millennium E Millstream y Millstreet a Mindoro Res a Minera Andes a Minera Cap MLB Inds Inc Mnra Cortez Mondev Monroe Mnrls Montello a Moreno Vens t Z2 Morgain Mnrl a Mount Dakota Mountainview MSA Cap Corp Mtn Lake Res Multimedia y Muskox Mnrls a N-Q Naneco Mrls a Nanotek Inc Natl Gold Cp Natl Telcom Navasota Res Navigator Ex a Navitrak Int y NDT Vens Ltd a Z8 Neodym Techs Net Nanny Net Shepherd Netco Energy Z2 Netseers Int Nettron.com Netwk Gaming Nevada Star a Z4 Nevada US y Nevarro Egy New Blue Rib New Claymore New Isl Ress New Meridian New Millenni Newmex Mnrls Nexttrip.com Nikos Expls Noble Metal Noise Media Norcal Res Nordic Gold t Norwood Res Novra Techs NSR Res Inc Nstein Techs a NTG Clarity a Nth Amern y Nth Pac GeoP Nthn Abitibi Nthn Contl Nthn Crwn Nthn Dynasty Nthn Empire Nu-Sky Egy Nustar Res I Nuvo Network a OA Grp Inc a Oasis Dmd OceanLake Z4 Octagon Inds t Octane Egy a Odyssey Egy Odyssey Res y Oliver Gold a Olympus Pac Online Conso Ontario Hose y Oracle Egy Orcatrn Comm Orex Expl t Orex Vents Organic Eart Oriole Sys Orleans Res t Oromin Expls Osprey Egy a Outlook Res y Pac Amber a Pac Booker Pac E-Link a Pac Insight a Pac Minerals Pac Rodera Pac Safety a Pac Sapphire Pac Topaz Palluam Mnrl Paloma Vens Pan Amr Z4 Pan Asia Mng a Pan-Global Paramount Ve a Pargas Entpr Patricia Mng a Patrician Co Payment Svcs Peak Brewing Z7 Pele Mtn Res y Pelorus Nav Pemberton Penteco Res Perlite a Peruvian Gld a Petromin Res PGM Vens Cp y Philex Gold Phoenix Lsr a Phonetime y Photonet Pierre Entpr t Pillar Res Plasma Envir y Playfair Mng Plexmar Polymet Mng a Polyphalt In y Poplar Res Portrush Powermax Egy Powertech Prairie Pac a Predator Cap Prescient Ne Prima Devs Primo Res Printlux.com Priority Ven Prism Res Proam Expl Probe Mns Lt y Probe Res t Process Cap Proginet US a Progress Egy a Prolab a Prolific Prospectus G Pyng Techs PythonO&Gt QI Sys US Qnetix Inc QR Cda Cap Quadtel Ltd Quartz Mtn y t Quaterra Res Questor Tech Quinto Tech R-S Radical E Radisson Radius Explo RailPower Rampart y Rampton Res t Range Pete Raptor Cap Raudin Raydan Mfg Raymor Inds RDM Corp Re-Con Build Red Emerald a Red-Tail Redstar Res Regent Vens Resin Sys Response Rhonda Corp Rice Cap Man a Ridgewy Pete Rio Fortuna Rival Techs River Valley Riverstone Robex Rock Res Inc a Rockwell Ven Rolland Roseland Res Rosetta Expl RoyalStd Rtica Corp Rtsmarket Rubicon Mnrl a Ryl Victoria Saddle Res a Safeguard SAMEX Mng Cp a Samson Healt SAMSys a San Gld Res Sangoma Tech Santa Catlna Santoy Res Sat-Tel Corp Scimitar Hyd Scorpio Mng Scout Cap Cp SCS Solars Seahawk Mnrl a Seine River Sentry Selec Serebra Shamrock Res Shane Res Sharon Egy Sharpe Shear Mnrls ShellCase Shenandoah Sherwood Mng Shore Gold Siga Res Ltd Simsmart Inc SineTec Hldg Sirios a SIRIT Techs y SKN Res Ltd Skyharbour Z4 SNG Telecom t Snowfield De SoftCare EC Soho Res Cp Solaia Vens Solana Pete t Solid Res a Solomon Res a Sonomax Hear Sovereign Sparta Cap Spectra Inc Spelna Cap Spider Res Spur Vens St Jude Res a ST Sys Corp a Stampede Oil Star Res Starfire Stealth Mnrl Stellar Intl y Stellar Pac t Sterling Res Sth Atlantic Sth-Malartic Sthesk Egy a Sthn Rio Res Stirrup Crk t StonePoint G a Strat Vista y Strata a Strateco Strategem Stratic Egy y Strongbow Sultan Mnrls SunBlush Sur Amern Gl Surge Pete Svc Plus Hos a Svr Standard a SWI Steelwks t Z5 Syner-Seis T a Syscan Intl y T-Z T & E Theatr t T.M.T. Res I t Tagish Lake Takept Vens Takla Star a Tandem a t Tanganyika a Tartan Egy Taseko Mns a TCEnet Inc a Technovision a Telepost Temex Res y Terrastar Teryl Res Cp Texalta cl A TG World Egy Z7 TGW Corp Thermal Egy ThoughtShare a ThrillTime Tiberon Mnls Titan Pac a Titan Tradg Titanium TM Bioscienc TNR Res Ltd Toba Inds Tombstone Total Telcom a Totally Hip Touchstone Tournigan a Toxin Alert y TraceAbility a TradeRadius Trans Asia t Transition T a TransPac Res y TravellersMa Tres-Or Res TRI Comm Triangulum Triband Tribute Res Trimark O&G Triple G Sys a TriQuest Egy a Troymin a Truax Vens t True Nth Wat TS Telecom a TSI TelSys C TSO3 a Tullaree Cap a Tyler Res U.S. Cobalt UC Res Ltd a Uganda Gold UltraVision Uniglobe.com Unilens Inc UniLink Tele Unique Bband a Unitec Intl Upland Res t US Oil & Gas USA Video In User Friendl Utd Carina Uty Wireless Vaaldiam Res Valdez Gld a Valdor Fiber a Valerie Gld a Vannessa Ven a Vanteck VRB Vault Sys t Vector Inter Z4 Vedron Gld I y VenCan Gold Venga Aerosp y Verena Mnrls y Versatile Mo Viacorp Tech t Victoria Res Videoflic US y Vior Virtus Egy Z5 Visa Gold y Visualabs Vital Pac VoiceIQ Inc Volcanic Mtl Voyus US VR Interactv VRX Wrldwide Vulcan Mnrls VVC Expl Wamco Tech War Eagle Waratah a Ware Solutns Warnex Inc Washmax Corp Watch Res t Wavefire.com WavePOINT WebEngine y Websmart.com Wellco Egy Westn Troy White Knight a Wildcard William Mult Win-Eldrich Wind River Winslow Res Z2 Winstar Res Winzen Intl Wisper Inc Woodview Cp y World Sales y World Wise y Wotan Cap Wrangler Wstn Platinm a WstnPac t wwbroad US Xcel Cap Cp Xemac a Xentel DM a xperia Corp y XS Techs Inc Yin 88 Corp Zapata Egy Zappa Res Zaq a zed.i soluti a Zen Intl Res Zeo-Tech a Zimtu Techs Zlin Aspace y Z4 Ztest Electr y Man 5.50% db a MHyd 6.05%db a Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Ventes Haut Bas Ferm. Net FONDS Suite de la page D 12 VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg VANPA Chg MEMBRES gobl Int P gobl/act G goblig (B) goblig (S) goccintl(p) gp.actcan G gp.actmon G gpaciiq SC gper Can(M) gpet Entr M gport Acc G gport Mod G gport Pru G gport Éne G gport Éq G gp.revfixeg gres Cdn A grev Mond A grevenu (G) grevenu (M) gus MC (G) géquil (B) géquil (M) géquil (MX) géquil (S) géthique G Great-West - NL nact Am (G) nact Cro A nact Eur(S) nact Intl P nact N-A B nactcro(mx) nactions M nactions S nact Can G ncan MC (G) ncan ScTc G ncr & Rev A ncr & Rev M ncro Am (A) ncr Asie(A) ncro/div(m) ndivers (G) ndiv (G) ndivid (MX) ngr Entre M nhypo (G) nimm C 1(G) nind Act G nmm (G) nmarnouv SC nmond (SC) nobl Can G nobl Gov G nobl Int P nobl/act G noblig (B) noblig (S) noccintl(p) np.actmon G np.actcan G npaciiq SC nper Can(M) npet Entr M nport Acc G nport Mod G nport Pru G nport Éne G nport Éq G np.revfixeg nres Can A nrev Mond A nrevenu (G) nrevenu (M) nus MC (G) néquil (B) néquil (M) néquil (MX) néquil (S) néthique G Hartford Vie yzaction Cdn L Imp riale Vie y Act Cdn1 S y Act Cn 2 S y ActMnd(T) y ActMnd(T) y Act (T) y Act (T) y Actions y Actions y Am Ind Pl y Am Ind Pl y CdnIndPlf y CdnIndPlf y Cr Can y Cr Cdn y Cr Mond y Cr Mond y Crois yncrois y Div Cons y Div Cons y FMM y FMM y Hor Intl y Hor Intl y Hyp Plus y Hyp Plus y Obl Can y Obl Cdn y Pet En NA ynpet En NA y Pet Cap ynpet Cap y Str Obl y Str Obl y Équil Cr y Équil Cr y Équ Mon ynéqu Mon y Équil(T) y Équil(T) Imperiale: Crois Act N.A Action Cdn Diversifié FMM Imp riale: Mill gact Amér nact Amér gact Amér nact Amér gact Cdn nact Cdn gact Cdn nact Cdn gact Euro nact Euro gact Intl nact Intl gact Intl nact Intl gb ActCdn nb ActCdn nb Oblig gb RevDiv nb RevDiv gb ScPetCp nb ScPetCp gdiv Cdn ndiv Cdn gdiv Cdn ndiv Cdn gequ Cdn nequ Cdn gequ Cdn nequ Cdn gmb AcAmCr nmb AcAmCr nmb ActCV gmb ActCC nmb ActCC gmb ActCV gmbactingr nmbactingr gmb RevFix nmb RevFix gmc EquCr nmb ÉquCr gmm nmm gmm nmm gb Oblig gpt En NA npt En NA gpt En NA npt En NA grevenu nrevenu grevenu nrevenu gtalglobr ntalglobr ntalptcons gtalptcons gtalptcroi ntalptcroi gtalptéqu ntalptéqu gtalrgrpac ntalrgrpac gtalglact ntalglact géq Mond néq Mond Industrielle ygactam (LM) ygact Can(D) 7.89 ygact Can Cr ynact Cdn KB 7.44 ynact Eu Abn 7.20 ygactint(mb) ynact Int(T) ygact Mond T ynact am AGF ynact cd AGF ynact md Abn 7.20 ygact mond 6.27 ynact mond 8.89 ynact cdn Bs ynact cdn Bn 8.50 ynact cdn MB ynact cdn Pg 7.16 ynact cdnval ynactions NL 7.57 ygasie Pac 3.32 ygboom MD yncr Eu Fid 9.21 yncr rev AGF yndivers MB 9.72 yndivers yndivers Bn 9.01 yndivers(jf) yndivers KB 8.92 yndivers Pg 8.69 yndivers NL 9.56 yndivers opp yndivers séc yndividendes ynexp cdnfid ynfid Frt Nd ynhypo ynind cdn pc ygind Can ygind am DAQ 6.20 ynind améri ygindic intl 7.72 ynmarché mon ynmar émer 8.61 ygmgest act 8.57 ygmgest auda 8.89 ynmgest div 9.61 ynmgest d op 9.20 ynoblig Biss ynoblig Bn ynoblig MB ynoblig KB ynoblig Pg ynoblig ynoblig md 9.94 ynoblig s ynrevenu ygr act Fid Industrielle Eco ygactam (LM) ygact Can(D) 7.29 ygact Can Cr ygactint(mb) ygact Md ABN 6.98 ygact am AGF ygac eur ABN 7.01 ygact mond 5.82 ygact mond T ygact Intl T ynact cdn bs ygact cdn-va ygactions NL 6.84 ygasie Pac 3.09 ygavant cdn ygboomernomi yncr Eu Fid 8.37 ygdivers ygdivers NL 8.64 yndivers opp yndivers séc ygdividendes ynexp cdnfid ynfid Frt Nd yghypo ygind am DAQ 5.86 ygind Can ygind améri ygindic intl 7.30 ygmarché mon ygmar émer 7.04 ygmgest Act 8.29 ygmgest auda 8.59 ygmgest d op 8.89 ynoblig Biss ygoblig mon 9.01 ygoblig ygoblig s ygrevenu ygr Act Fid 9.45 ygsnsnmd(t) ygsvfnmd(ci) ygsélect Cdn ygtc Md(ABN) Ind All Pacific ygactam (LM) ygact Can(D) 7.29 ygact Can Cr ygact Eu ABN 7.01 ygactint(mb) ygact Intl T ygactmd ABNA 6.98 ygact Md (T) ygact am AGF ynact mond 5.82 ynact cdn Bs ygact cdn-va ygactions NL 6.84 ynasie Pac 3.09 ygavant cdn ygboomernomi yncr Eu Fid 8.37 ygdivers ygdivers NL 8.64 ygdivers opp ygdivers séc ygdividendes ygexp CdnFid ynfid Frt Nd yghypo ynind am DAQ 5.86 ygind Can ynindic Intl 7.30 ygind améri ygmarché mon ygmar émer 7.04 ygmgest act 8.29 ygmgest auda 8.59 ygmgest d op 8.89 ynoblig Biss ygoblig mon 9.01 ygoblig ygoblig s ygrevenu ygr act Fid 9.45 ygsnsnmd(t) ygsvfnmd(ci) ygsélect Cdn ygtc md(abn) Indust-All REEE yniadpl REEE 9.00 yniapdplreee 9.00 GI (G-W) gig/gwl AC gig/gwl Am gig/gwl Div gig/gwl EnC gig/gwl Glo gig/gwl MM gig/gwl OBG gig/gwl SÉq IOF Foresters gactions gequilibré gmm goblig London Life FF gactint(mf) gact Étr MF gadv Pr gagg Pr gam Eq (J) gam Gr(AGF) gas Gr(AGF) gbal Gr (L) gbal (BG) gbal (S) gbal Pr gbond (L) gcdnbal(mx) gcdneqg(mx) gcdnequ (G) gcdn Equ(L) gcdnopp(mf) gconserv Pr gdivers (L) gdiv (L) gdiv (MX) gequity(mf) gequity (S) gequ/bnd(g) geuro Eq(S) gglb Eq(J) gglb Eq (L) ggov Bnd(G) ggr&in(agf) ggr&inc(mf) ggr Eq(AGF) ggr Equ (L) ginc (L) gincome(mf) gincome(mx) gintequ(jf) glg Co (MF) gmmf (L) gmidcap(g) gmod Pr gmortgag(l) gna Bal (L) gna Eq (BG) gnatres(mx) gpetent(mf) gpr Act Can gpr Act Mnd gpr Rev Fx gpr Met(MX) gr Est (G) gsc&tech(g) gsct Cr Am gsct Cr Can gus Equ (L) géquil (MF) géthique(g) MackCundDist GW ocdldtcaéqu ocdl Dt val ocdldtcansé Mack Dist GW oavant Rnde odist Hypo odist Oblig MackDistInd GW oinddthoriz oinddtcrdiv oinddtcrois oinddtretr oinddtrev oind dt Éq DistIvyMack - GW oivy Dt Can oivy DtEntr oivy DtAcÉt oivy DtCrRe MackSTAR Dist GW odt NE crlt od NE Cr MA odtnerevcr odt NE eq odtencrm-ac odtencrmxlt odt en rev odtenéqcrr odt enr LT MackDistUniv GW ogestselcda oun Dt amér oundtcancro oundtcanéqu oundteuocin odtmdstobl odmdcrreér odtmdrereér oundtmdéqre ounvdt Aven oundtgestsé ointl Act ounusblchip ounvdtmdval FPG p Manuvie oaim CPr ofpggccfdlt ofpgpaaind ofpgpacagf ofpgpacind zfpgpacsce ofpgpaqe&p zfpgpassdym ofpgpcae&p ofpgpcafdlt ofpgpccstri zfpgpcesce ofpgpcmmrl ofpgpcratal ofpgpcsltri ocreurfd 8.96 ofpgpca AGF oéquca(sea) ofpgpfnfdlt ofpgp HarCI ofpgpindrer ofpgpmogagf ofpg P BPI ofpgp OCAGF ofpgpocfdlt zfpgpobmdyn 8.81 oobmond (O) ofpgppifdlt ofpgp RAAud ofpg P RACr ofpgpramod ofpgpraséc ofpgp RAÉqu ofpgpracfd nrm E&P ofpgprse&p ofpgprevtal ofpgptreagf ofpgpvabmrl ovalsûre&p ofpgpcéqagf ocroiscanml ofpgpcraaim ofpgpdivagf oéqint CI ofpgpéqstri ofpgpéqe&p 9.44 ofpg PA Tal nfpgmnl E&P ofpg PM E&P oactint(t) 9.53 zfpgpcddnmq ofpgprchci omonmul E&P oéqcansél zfpgp FC SN zfpgp FC SN ofpgpmnlci Manulife GIF zfpgcddyn ofpg AA Ind ofpg AC AGF oac Ind ofpg AQ E&P ofpgaustalv zfpgacte&p oactint(t) 9.51 ofpg CA E&P ofpgccstri ofpg CRATal ofpgcsitri ofpgcafid ofpgcreurfd 7.81 oéquca(sea) ofpgfnfid ofpg GCCFid ofpg Har CI ofpgmogagf omonmul E&P ofpg MR BPI ofpgmon E&P ofpg OCFdlt zfpgobm Dyn 9.16 oobmond (O) ofpg OC AGF ofpgpifid ofpg RAAud ofpg RA Cr ofpg RA Mod ofpg RASéc ofpgracfid ofpg RC HCI nrm E&P ofpg RS E&P ofpgrevtalv ovalsûre&p zfpgassdyn zfpg FC SN ofpg CTRL ofpgcaéqagf ofpg CA AGF ofpg CC AIM ofpg craaim ofpg divagf zfpg FC SN ofpgindrer ofpg Mn CI nfpgmonnlep ofpgrépaceq oéqint CI ofpg ÉS Tri ofpg equ EP Manulife GIF 2 ocrmcpamaim ocnréacttal oaa BPI oam E&P oadv Tri ofpg S2 CRA ocr Am AGF ocram E&P ocr Eur Fid 8.62 oéquca(sea) oéth équ ogcc Fid oharbour CI om E&P onvvg E&P oprem AIM ofpgs2raaud nrm E&P ors E&P orev Talv orpmd Fid odiv AGF oind RER am omond CI orép ac cro orép acequ oéqint CI oécdmmd CI oalc Talv ocancrsél T oéqcansélml oaq E&P ocdn Ind oactint(t) 8.74 oameragfrer ocapcp(sax) ocramérfid ocatcrcaaim ocrmond ML ocr Sél Tri ofrnordfid oirer Fid nm E&P SF omnvlr BPI omonmul E&P ooblcanagf oobmond (O) oportintfid ora Séc orac Fid orc Harb CI ovalsûre&p oactcan AGF orépacmod ocan AIM oactamérind oactusvltal Manulife GIF e2 oaim FPGpS ofpgp 2AABP oac AGF ofpgp2 ACBP ofpg PS2 AC ofpgp2 AMCI ofpgp2ame&p ofpg PS2 AQ oamer AGF ofpgp S2 CA ofpg PS2 CA ocp AIM oec AIM ofpgps2 EQM ofpgs2eqcan ofpg PS2 FN ofpgps2harc ofpgp2mme&p ofpg P OCAG ora Aud ofpgp2ramod ofpgps2 RAE ofpg PS2 RM ort AGF ofpg VSE&P ofpgps2 mon ofpgp2 RaCr oca RER AGF ofpgp2 CrEu 8.62 ofpgp2 AI T 8.74 oamé AIM ofpgp2canpc ofpgp 2ECML ofpg P2 GCC ofpgps2 Ind ofpgps2intl nfpgps2 Mon ofpgps2 RAC ofpg P2 RS orpmd Fid odiv AGF ofpg PS2CM ofpg P2 CRA ofpg P2 Rev oécdmmd CI ofpgp2aa In ofpgp2 LC T ofpgps2avtr ofpg P2 CCS ofpgp2crsel ofpgp2 EqIn onvvg E&P ofpgp S2 OM ofpg P RCHC ofpgp S2 PI ofpgps2 RAS ofpgp2actus Manuvie yznal AccAct yznal AccEqu yznal Act Am yznal ActUni yznal ActCan yzdivcansup yznal MM Can yznal OblCan Manuvie yzv ActMon yzv CT yzv CT yzvista Div yzv OblMon yzv Divers yzv ActMon zv ActAm yzv ActAm yzv GnsCap yzv GnsCap yzv OblMon yzv Oblig yzv Oblig yzv Place yzv Place Maritime - A&C ynagf CanVal ynagfcatcram ynagf Cdn AC ynagf CdnBal ynagfcramrer ynagfmltmnd ynagf RerAct ynagfcattint ynaccrois ynact Cdn ynact Diver ynact Dynam ynact Mond ynbas Pac yncro Rev Am yndecouverte ynequilibr yneurasie yneurope ynfid Cr Eur ynfid FNord ynfid Omer ynfid P Intl ynmm (A) ynmm (C) ynmlti CrRv ynoblig (A) ynoblig (C) ynpt100%am ynt GlObTalA ygt GlObTalC ynrev Div(A) ynrev Div(C) yns&p yntal AC FC yntal Act Cr yntalcdnréac ynrer Glob Maritime - B ynagf ActMon ynagf CdnBal ynagfcatcram ynagf CdnACC ynagfcramrer yoagfmltmndb ynagf CanVal ynagfcattint ygaccrois ygbass Pac ygact Cdn ynact Divers ygact Dynam ygact Mond ygconssynrer 9.85 ygconservsyn ygcro Rev Am ygdecouverte ygequilibré ygeurasie yneurope ynfid Cr Eur ynfid FNord ynfid Omer ynfid P Intl yomlti CrRvB ygoblig ygpersynreer ygperformsyn ygpt100%am B ynrer GlObTl ygrev Div ygrev&crois 9.03 ygs&p yntal AC FC yntal Act Cr yntal CdRéAc yntal RER Gl Middlefield nmint nmrf nmrf nsage nstars Inc Nationale-Vie ygact Can Cr ygactamérrer 6.55 ygactions 7.62 ygaction Glo 7.46 yncrois eur 6.98 ygdiv Income ygequilibré 9.67 ygeur/as Ind 7.28 ygfixed Inc yngestmonmar 8.27 ygind ActCdn 7.73 ygindactamér 9.68 ygint Equ(T) ygmm ynrépactcan 9.38 ynstr cr ca 8.84 ygus/daq Ind 6.19 ygéquilglrer Primerica CSF gacc act gacc act gacc act gacc act gacc act Vie RBC ygaccr Var ygequilibré ygoblig RSA Fonds Seg IActBPac II IAct euro IAct euroii IAct intlii IRSAActBPac IRSA Act IRSA Act II ICross SéII IRSA Croiss IRSA Div II IRSA Divid yirsa DécTri IRSA Equil IRSA Naiss INaissantII yirsaobavtri grsa cr. S grsa ren S grsaprevspl 9.09 yirsaresctri yirsa TriEur IRSA amérii IRSA amér IRSAindcd IRSAindamér IRSAindeur IRSAindopp IRSA intern IRSA rev IRSA rev II IRSA équsii SSQ yoastra yoast 110 II 9.66 yoastra yoastraaamdy yoast AcCnII yoastraacncr yoastraacndy yoastraac PC yoastraacnvl yoastraamddy yoastra Amér 9.28 yoastra Intl 9.77 yoastra Can 9.59 yoastra Dem 7.35 yoastra DvCr yoastra DvDy yoastra Div 9.03 yoast Dynam 9.98 yoast IA RER 8.97 yoast In Aud 8.94 yoast IndCan yoast Ind CR 9.43 yoast In Mnd 7.99 yoast Ind Pr 9.97 ynastra MM yoast Ob II yoastra Obl 9.96 yoastra Snte 9.93 yoast Secur yoastra Equ Standard Life ygact croiss gactions gactions US gdivcan goblig int ygoblig R.E goblig ygoblig int ygrinacmodiv ygrer Ind US ynrers&p ygrerind mon géq de rev géquilibré Standard Life N nactintlsf ynactcroissf nactions SF nact US SF ndiv can SF ynobl int SF ynoblig R.E noblig SF ynrermddv-sf ynrerindussf ynrermond-sf ynrersp500sf néqu.rev SF néquil SF Sun Life 100% zagfc 5 8tCrAm zagftrecan zagf CanEqu zfidcramér zfidfrontn zfidpointl zfidrepactc zsce Ac Am zsceactcan zsce Oblig zsceequilcr zsp Act Am zsp Act Can zsp Act Int zsp Div zsp MM zsp Ob MT zsp Par Can zsp Pl Can zsppocancrm zsppocancro zsp PtRvCan zspportmocr zspptcaneq zsppoplprcn ztrcancrse ztri Cr Sél ztrioblican Sun Life 75% zagfcatcram zagftrecan zagf CanEqu zoblicantri zfidcramér zfidfrontn zfidpointl zfidrepactc zportmocrsp zsce Act Am zsceactcan zsce oblig zsceequilcr zsp Act Am zsp Act Can zsp Act Int zsp MM zsp Par Can zsp Pl Can zsp PtRvCan zspptcanequ zspptcancr zsp ob MT zsppocancrm zsppoplprcn zspec Div ztrcancrsél ztri Cr Sel Talvest Synch gconservsyn gconsynreer gpersyn RER gperformsyn orergloblig grev&croiss ocdn AA - B ocdneqgro B nrergldis TD GIF I oactcangar oaccaoptgar ocragégarnr ocagérérer ocréggarrer ocrégégarnr ofcréqgar oingéganr oingégarrer MarMCanGar omonsélgar oobcangar orcrmgéganr orcrmoggare oscisagar ovlsûramgar TD GIF II (TA) oacoptftdii oactcftdii ocadgnrtdii oc&divftdii ocrbmxgr NR ocaudgftdii ocrintftdii ocréqgftdii ocréquftdii omonséftdii oobcanftdii orcrmgftdii oscisaftdii oscit FTDII ocbmxgftdii MMonCFTDII ovsûraftdii Templeton-All nb-trés FPG obalise FPG ocanact FPG ocanéql FPG ocroiss FPG ointact FPG TA GS3 100/100 yoactcroisau yoactcroicon yoactcroiéqu yoactcroiss yocan MM yooptcroisa yoopti Conse yoopti crois yoopti équil yotopcmg yotopgmg yotopgsc yotopusm TA GS3 75/100 yo21e s yoagfip yoaicamf yoaicdcd yoactcroisau yoactcroicon yoactcroiéqu yoactcroiss yoact yoactame yoamfrcp yoasiati yocigbm yoci Gl yocafrcp yocanequ yocan mm yocanasie yocaneur yocu21e yocausfc yofidca yofidip yofidtn yoindeur yomcivgi yooblcan yooptcroisa yoopti Conse yoopti crois yoopti équil yotddvin yotopcmg yotopgmg yotopgsc yotopusm TA GS3 75/75 yo21esi yoagfip yoaicamf yoaicdcd yoactcroisau yoact Amér yoact can yoamfortcap yoasiati yocigbm yoci Gl yocafortcap yocan Equil yocan MM yocanus 21eS yocanasi yocaneur yocanusfcap yofidca yofidip yofidtn yoindeur yomcivgi yooblig Can yooptcroisa yoopti Conse yoopti crois yoopti équil yoracons yoracros yoraéqu yotddvin yotopcmg yotopgmg yotopgsc yotopusm Transamerica yzam Rep Act yzcan Comm yzcan Pet Cp yzcan Res Nt yzcan Sv Fin yzcan-am yzcan-asian yzcan-daq yzcan-euro yzcan-glo Bd yzcan-émerge yzcdn Ind yzcroiss can yzdividendes ygglomktneut yzindactamér yzindacteuro yzind Obl In yzmrq Nt Int yzobligation yzrép Actif yztech Inf Transamerica TS yz21e Si cle ygactifcons ygactcroisau ygactiféquil ygactifcrois yzactions yzact Amér yzcdn FDR yzequil Intl yzequilibré yzeuro yz500 Amer yzind AC yzjapon yzmm Cdn yzoblig Amér yzoblig Can ygtransicreq yntrans Agnt yzéquil Amér L Union-Vie omertec omer US omer Cdn omerc MM omerc Mond omerc Oblig Zurich Vie ygact CdnScu ygcl Act Mnd ygcl Can Équ ygcl Cdn Act ygcl Cdn Rev ygcl Comm Md ygindacam yginaccdn yginacintl ygindinv CT ygind Ob Cdn ygind Équil ygr&c ÉU Scu ygscu Gr Eur ygscu Mond AUTONOMES MONETAIRES Fonds Cour. Eff. AIM SEG Dist Int C.U. Fonds Dist xgfmm cdn L Equitable ygfmm MackDistInd GW xodt Ind ge xodt mar mo Maritime - B ygmm RSA Fonds Seg xirsa Mon I xirsa Monét Standard Life gidéal MM Transamerica yzbonstréso yzmmf Décembre 24, 2001.

16 4LP1601D1227 D 16 bourse 4LP1601D1227 ZALLCALL 67 22:17:15 12/26/01 B D16 LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 OPTIONS CANADIENNES Opt. Les 5 titres les plus en actifs de (OTC) Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours Precision Drilling Nortel networks PanCanadian Energy Canadian Natural Bombardier Cl B barrick lng trm opt 03 C $ JA P P P bk mtl lng trm opt 04 C $ JA P P P bk ns lng trm opt 03 C $ JA P P P P bmo lng trm opt 03 C $ JA P P P P P P P P P P P P P bombrd LNG TRM OPT 04 C $ JA P P P P P P P cdn impl lng trm opt 03 C $ JA P P P P P corel corp C JA global thermoelectric C $ FB P MR P JN P placer lng trm opt 03 C $ JA P P P P P royal bk lng trm opt 03 C $ JA P P P P P P P P P P royal bk lng trm opt 04 C $ JA P P P P P s&p/tse 60 index C $ JA P FB MR P JN telus corp. C $ JA P FB P MR P transcan lng trm opt 03 C $ JA P P P P vivendi lng trm opt 02 C JA P P P P P P Abitibi Cons. C $ MR JN P Agnico-Eagle C $ JA MR P JN P Air Canada C JA JY Alberta Energy C $ MR JN Alcan inc. C $ JA AP P P JY AGRIUM INC. C $ FB P P ATI Technologies C $ JA AP Ballard Power Systems C $ JA FB AP 37. P JY P P P Barrick Gold C $ JA P AP Biomira Inc. C $ MR JN Biovail Corp. C $ JA AP P P P JY P Bk Mont C $ JA P P FB AP P JY P P Bk Nova Scotia C $ JA P P FB 47. P AP JY P Bk NS lng trm op 04 C $ JA P P P Bombardier Cl B C $ JA 11. P P P P AP P P P JY BCE Emergis C $ JA FB P P MR BCE Inc. C $ JA P FB 32. P P P MY AG P BOMBRD lng trm opt 03 C $ JA P P P P P P P P P Canadian Natural C $ JA P MR P Canadian Tire Class A C $ JA P AP P Cdn Impl Bk C $ JA P FB AP 52. P JY Cdn Pacific Railway C $ JA Cdn. National Railway Co C $ FB Colectron Corp. C 15 JA 27. P P CAE Inc. C $ JA FB MR JN P CDA Jun C 24 JA P FB P P CDA Mar C 3 MR CDN Pacific Ships C $ JA CDN PAC lng trm opt 03 C JA P P P P P P P P CELESTICA INC C $ JA P FB MR P P P JN P CGI Group Cl A C $ JA FB P CLARICA LIFE INSURANCE C $ FB Dofasco Inc C $ MR Domtar Inc C $ FB DESCARTES SYSTEM GROUP C $ FB MY Enbridge Inc. C $ JA P FB MR EXFO ELECTRO OPTICAL ENG C $ JY FRANCO NEVADA C $ JA 22. P Geac Computer Corp. Ltd. C $ JA AP Imperial Oil Ltd C $ FB P MY 42. P Inco Ltd C $ JA P FB 22. P P AG P JDS UNIPHASE C $ JA P FB MY Loblaw Companies Ltd. C $ JA AP 47. P LAIDLAW lng trm opt 02 C 12 JA P P P P Magna Intl Cl.A C $ JA P FB P AG P P P Manulife financial corp C $ JA P Methanex Corp. C $ AP Moore Corp Ltd C $ JA National Bank C $ JA AP P JY P Natl Bk lng trm opt 04 C $ JA P P P Noranda lng trm opt 03 C $ JA P P P P Noranda Inc. C $ JA Nortel networks C $ JA P P P P P FB P P P MR P P JN P P P P NATL BK lng trm opt 03 C $ JA P P P P P P P P NEXEN INC. C $ JA P P PanCanadian Energy C $ JA 37. P P P FB 37. P AP JY 37. P P Petro-Canada C $ JA P MR P JN Placer Dome C $ JA P FB AP P JY P Power Corp Cda C $ FB MR Precision Drilling C $ JA P P AP 32. P JY QLT Inc. C $ JA P FB AP P P Research in Motion Ltd. C $ JA P FB MR P JN Royal Bk Cda C $ JA FB P P AP P JY S&P CN lng trm opt 03 C $ MR P P P P P S&P 60 C 1 JA S&P 60 lng trm opt 02 C DC P P P Shire Ex. lng trm opt 03 C JA P P P P P Shire Exch lng trm opt02 C JA P P P P P P P P P Sun Life Financial C $ JA AP Suncor Corp. C $ JA FB P MR 47. P JN Talisman Energy C $ MR JN SP Thomson Corp. C $ JA FB P P MY TransAlta Corp C $ MR P JN TransCanadaPipe C $ JA FB AP JY TD Bank C $ JA P FB P AP P JY TRIZEC HAHN CORP. C $ JA Zarlink Semiconductor C 10 MR JN Total des contrats négociés: Total des contrats actifs: Opt. Dern. en Série Prix Off. Dem. opt. Vol. cours NEW YORK DOW JONES 10088, 22-déce 20-mars 13-juin 6-sept 12/4/ Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net A-B AAR.10m ACM Inco ACM MI AFLAC s AMR AOL TW ASA Ltd.60a AT&T s ATT D AXA s.50e AbtLab Abitibi g Accentre n AdamsEx 1.65e AMD Aetna Agilent Agnico g Airborne AlskAir AlbnyIn.05e Alberto Albertsn Alcan Alcatel.43e Alcoa AllegCp AllegTch AllenTel AldWaste Allstate Alstom.48e Amcast.14j AmHes Ameren AEP AmExp AHomeP AmIntGp AmStd AmTower AmWtr Ametek Ampco Amrep Analog- Dev Angelic Anglogld 1.05e Anheusr.72f AnthCap 1.40f Aon Corp Apache.40f Applica ArchCoal ArchDan.20b ArchstnS m 1.70f ArmstHld ArrowEl Ashland AsiaPc AutoNatn Aventis.44e AveryD 1.32f Avnet Avon BCE gs BG Grp.24e BKF Cap BP PLC 1.43e BT Grp n Bairnco BakrHu Ball Bandag 1.26f BankOne Bk of Am 2.40f BkMont gs BkNY Banta.64f Bard BarnNbl BarrickG BauschL Baxter s.58e BearSt BeckCoul BectDck.39f BellSouth Bemis Benetton.81e BerkHa A BerkH B BestBuy vjbethstl Beverly BlackD BlockHR s Blockbstr Boeing BoiseC Bombay BostCeltic BostSci Bowatr Bowne BrigStrat BrMySq 1.12f BritAir 2.84e Brunswick BrshEMat.36j Buckeye Bunzl.77e BurlNSF.48a BurnPP 1.35c C C&D Tch CGI g CIGNA CMS Tr CNA Fn CNA Sure CNF Inc CNH Glbl.10e CPI CSX CTS CablDsgn Cabot CadbyS.67e CallGolf CampSp.63m CPRwy gn CarboCera Carlisle Carnival CarpTech CashAm Catelus Caterpillr CedarF Cemex.96e Centex CntryTel Certegy n ChaseC p Chemed ChesEng Chicos s ChinaMble ChoicePt Chubb CIBER Circor CirCtyCC Citigrp ClaytnH ClvClf Clorox Coachmen CocaCl CocaCE ColgPal ColHIn ColMu vjcomdisco.03j Comerica CmcBNJ s.60f CmclMtl Compaq CompAs CompSci CmpTsk ConAgra.94f Conseco ConsolEgy ConEd CtlAir B CoopCam CoopCo Cooper Corning.12j Craig Cp Crane CrdSuiss n 1.20e Crompton CwnCork Cummins CurInc CypSem Cytec D-F DPL DTE DaimlrC 2.08e DaimlrC e DanaCp.04m Danaher Danone.33e Dean- Foods Deere DelphiA DeltaAir Deluxe s 1.48b Dept DeutTel.56e DiagPd s Dial Diebold Dillards Disney DomRes Domtar g Donldson DonlleyRR Dover DowChm 1.34f DowJns DuPont DunBrad Duq pfc Dycom EMC Cp 1.24t ENI 1.89e EKodak 1.80f Eaton Ecolab.54f EDO Edwards Elcor EDS Elscint EmrsnEl 1.55f Endesa.62e Enel 1.10e EnglCp EnisBu vjenron.38j Entergy 1.32f Equifax s Esterline Ethyl ExxonM s FMC FPL Gp Fairchild FamDlr FanniMae FedExCp vjfedmog FedRlty 1.92f FedSignl Ferro FstData FirstEngy FleetEn.16j Flemng FlwrsFds n Flowserv Fluor n FootLockr Ford pfb FordM.60m FortuneBr 1.00f France 1.00j FranceTel.85e FredMac FMCG A FMCG G G&L pfa GATX Gannett Gap GenCorp Genentech GenDyn GenElec.72f GenMills GnMotr GM H Gensco GaGulf GaPcGP GettyRlty 1.65f Gildan s Gillette GlaxoSK ln.85e GoldWF.29f Goodrich Goodyear.48m Gotchk vjgrace Graco s.44f GtAtPc Group Guidant H-J H&Q Hlt 3.48e Hallibtn HanJS 1.04e HanJI 1.37e Handlm Hanover Hanson 1.10e Harlnd HarleyD Harris Harsco 1.00f HawEl Hlthsth HeclaM Heinz 1.62f HelmPayn Herculs Hershey HewlettP Hilton Hitachi.70e HomeDp.20f HonwllIntl HoushInt HughSup Humana HuntCorp ICICI.09e ICN Phrm IMS Hlth ING s 1.06e IT Gp Idacorp IDEX Imation ICI 1.64e INCO IngerRd IBM IntFlav IntMult.20j IntPap IntSpclty Interpool.22f Interpublic Intertan InvGrMu.90a Iomega s Ionics IspatIntl ItalyFd 2.14e J Net Ent JPMorg Ch JeffPilot s JohnJn s JohnsnCtrl 1.32f K-M K2 Inc KB Home KLM.52p K mart KanPipLP 3.00f KatyInd.08j Kellogg Keycorp 1.20f KimbClk Kimco s KnightR Kraft n KrspKrm s Kroger LSI Log Laclede LafargeNA LamSes LandsE LeeEnt LeggMas LeggPlat LehmBr Lennar LbtyASE 1.20e LillyEli 1.24f Limited LncNtC.72m LizClab LockhdM Loews s LoralSp LaPac.24j Lubys Lucent.04j MBIA s MDC.28b MDU Maritrn MarIntA MarshMcL MarvelEnt Masco MassCp 1.88a Mattel.05m Maytag McCorm.84f McDerI McDnlds.23f McGrH McKesson Mead MediaArt Medtrnic MellonFnc.48m Merck MercGn Meredith MerrillLyn Metso.55e MicronT Millipore MinTch MMM MissChm MonPw Moore.10j MorgStan Motorola MurpO Mylan N-Q NAB Ex pf NB Cap pf NCR Cp NUI NACCO Nashua NatFGas s NtPrest NtSemi NatSvInd s Navistar NwIreland.72e NY Times NewellRub Newhal NewmtM NiSource NiagMH Nicor NikeB NippnTT.21e NokiaCp.25e NorflkSo Nortek NortelNw.04j NoestUt NortrpG Novartis.50r NovoNdk s.32e Nucor OGE Engy OcciPet OffcDpt Olin Omncre Omnicom OwensM OwensIll Oxford PG&E Cp.30j PMI Grp PPG PPLEl pfa PPLEl pfb PallCp ParkEl ParkPlc ParkDrl PartnerRe Penney PenzlQS PeopEn PepBoy PepsiCo Prmian.85e PerotSys PetroC g PetRes 1.50e Pfizer.52f PhmRes Pharmacia PhelpD.75j PhilaSub s PhilMor 2.32f PhilipsEl.32e PhilPet PhlVH PiedNG Pier PinWst 1.60f PitnyBw PlacerD PlaybyA PlaybyB PogoPd PopeTal PortglTel.01r Potash g Potltch ProctG ProgCp ProsStInco.72m PSEG PugetEngy PHICB PHYM Quanex Questar.72f QwestCm R-S RCM Str.89a RGS Engy RPC s Ralcorp Raytheon RdrDg Reebok ReynReyn RiteAid RockColl n Rockwl s RoHaas Rollins Rowan RoyBk g RylCarb RoylDut 1.42e Ruddick Ryder RyersTull SBC Com SCANA SPSTech SPX Cp STMicro.04e SabnR 2.86e Safeway StPaulCos SJuanB 1.87j SaraLee.60f SchergPl Schlmb Schwab SciAtlanta Scor 1.51e SeaContA SeaContB SealAir Sears SequaA SequaB SvceCp ShellTr 1.40e Sherwin SilcnGph Silverlne.04e Skyline SmithIn SnapOn Solectrn Solutia SonyCp.20e Sothbys SourcC SoJerIn 1.52f SouthnCo s SwstAirl s SwtGas Spain.89e Spartch Sparton SprntFON StdCm StMotr StdPac Standex StanlWk Starret StarwdHtl SteaknS hk StrlBcp.72f Stifel StorTch Sunoco SunTrst SwftEng Synovus Sysco.36f T-Z TCF Fn TECO TJX TRW.70m TXU Corp Taiwan.20e Target Tektronx TlcmArg 1.09e TelItalia 2.66e Teledyne Teleflex TelefEsp 2.01t TelArg n TelMexL s 1.04r Telemig.36e TempleInl TmpRuss.09e TenetHlt Teradyn Terra Tesoro TexInd TexInst TxPac Textron ThmBet.84j ThomInd Tidwtr Tiffany Timken.52m TitanCp THilfgr TootsieR.28b Toro TotFinaElf 1.41e TwnCtry Toyota.41e ToyRU TranInc 2.35e TriContl 1.39e Tribune TriconG TycoIntl TylerTech UAL.68j UAL pfb UIL Hold USA Educ.80f vjusg.02j UST Inc USXMar UltramDS UnilevNV 1.29e Unilever.86e UnionPac Unisys Unit UnitInd UPS B US Airway U S Bancrp UtdTech UnivCmpr Unocal UtiliCo VF Cp.96f Valero.40f Valhi Valspar.56f Varco VarianMS VerizonCm VestSe 1.00m VintgPt Vishay Vitro.16e Vodafone.23e VulcanM WMC Ltd.74e WMS Wabash.04m Wachovia WalMart Walgrn.15f WallCS WA Mutl s.96f WshPst WeinRl Wellmn WellsFrgo Wendys WestPhrm.76f WDigitl Westvaco Weyerh Whrlpl WmsCos.80f WinDix Winnbg WiscEn WolWW WldFuel.30a Wrigley s Xerox.10j YPF Soc.88a Zemex Zenix Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net Valeurs Div Ventes Haut Bas Ferm. Net

17 La Presse 27 décembre 2001 Page D17 manquante

18 4LP1801D1227 D18 jeudi 4LP1801D1227 ZALLCALL 67 22:18:00 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D18 BEN LA PETITE PRESSE LA DÉVEINE FRANK ET ERNEST PEANUTS PHILOMÈNE GARFIELD FERDINAND COMIC27DEM LA CHAIR DISPARUE -48- Quelques secondes plus tard, le nom de Christo Manoli s inscrivait sur l écran, au bas d une liste. De bonnes chances que ce soit lui, fit Lefebvre. Un avis de recherche a été déposé à son nom ce matin. Il est disparu depuis cinq jours... C est curieux, on n a pas l identité de la personne qui a demandé l avis de recherche. Avec la surcharge de travail et les multiples réductions des effectifs, le personnel négligeait de plus en plus la partie administrative pour se concentrer sur le travail de terrain. Les rapports étaient remplis en vitesse, les informations entrées n importe comment dans l ordinateur et les vérifications oubliées. La banque de données était en passe de devenir un véritable gruyère. J ai bien peur que vos journées de vacances viennent d être reportées, reprit Lefebvre. Je travaille avec Grondin? Vous allez si bien ensemble, répondit l inspecteur-chef, sans pouvoir réprimer un sourire. Malgré le ton humoristique de sa dernière remarque, Lefebvre ne pouvait s empêcher de ressentir une certaine nervosité, comme à chaque occasion que les «clones» prenaient charge d une enquête. Avec eux, on ne pouvait jamais savoir ce qui allait se produire. Je lui annonce la bonne nouvelle, fit Rondeau, avant de raccrocher. Les inspecteurs Grondin et Rondeau avaient hérité de leur surnom au cours de leur première semaine de travail. C était en partie par dérision, pour souligner ironiquement leur disparité, et aussi par protestation contre les règles administratives qui avaient forcé leur engagement. Les clones devaient leur emploi à l implantation d une politique proactive visant à intégrer des handicapés fonctionnels aux effectifs policiers. «Sur papier, tout baigne dans l huile», avait déclaré le responsable des relations publiques. «Il suffira de leur confier des enquêtes anodines.» Lefebvre n avait pourtant pu s empêcher d avoir des appréhensions. Surtout quand il avait appris que les deux handicapés de service seraient affectés en permanence à son groupe. Le fait qu ils ne le soient qu à mi-temps n améliorait en rien les choses. C était sans doute une revanche de la hiérarchie, qui digérait mal son indépendance et qui ne pouvait rien contre lui personnellement. Roméo Rondeau, par plusieurs aspects, ressemblait à une version rajeunie de Lefebvre. Rondelet, la calvitie en plein épanouissement, bon vivant, intuitif, amateur de sport et de bonne chère, il aimait la vie et son budget en éprouvait souvent les contrecoups. Il y avait un détail, toutefois, qui mettait Rondeau dans une classe particulière : il était affecté du syndrome de Gilles de la Tourette. Heureusement, la maladie prenait chez lui une forme bénigne. Elle se manifestait par des tics occasionnels et, surtout, par une incapacité à policer son langage: des propos grossiers ou même orduriers se glissaient de façon inattendue et sporadique dans sa conversation. Lefebvre le soupçonnait d en rajouter, profitant de la tolérance que lui valait sa maladie pour insulter gaiement les gens qui l importunaient. L autre clone était l antithèse de Rondeau. Maigrelet, obsessif, doué d une intelligence étroite mais méticuleux à l extrême, Clément Grondin détestait les gens ; il préférait les ordinateurs. Asthmatique et eczémateux, il s accommodait très bien de la solitude et de l atmosphère contrôlée de sa maison de Sillery. Contrairement à toute attente, les deux clones s entendaient à la perfection. Bien sûr, Grondin n allait jamais visiter Rondeau dans son logement de la basse-ville, envahi d animaux domestiques. Et il ne comprenait pas comment son confrère faisait pour être continuellement endetté, lui qui réussissait à mettre la moitié de son salaire dans des fonds d investissement. Quant à Rondeau, il ne lui serait jamais venu à l esprit de se river toute une soirée à un terminal pour «se reposer». Ou de suivre un cours de comptabilité par correspondance pour se divertir. Mais chacun appréciait instinctivement chez l autre ce qui lui faisait défaut. Et ils comprenaient qu ils avaient besoin l un de l autre pour réussir. À SUIVRE Les Éditions Alire Inc Les Éditions Alire Inc. & Jean-Jacques Pelletier ROM27DE

19 4DU1901D1227 JEUDI 4DU1901D1227 ZALLCALL 67 17:12:27 12/26/01 B LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE 2001 D19 50 ANS 5 10, blonde, mince, sans enfants, de belle app, aime le beau et le vrai, cherche H très grand de 50 ans, sociable, cultivé, sachant s émerveiller GRANDE FEMME ENGAGÉE Gisèle, chaleureuse et dynamique, aime la nature, ciné, spectacles, expositions, bonne bouffe, cherche un complice capable de tendresse, pour relation amicale GOLFEUSE, ÉLÉGANTE ET RAFFINÉE Femme de 5 5, 125 lb, sens de l humour, sensuelle, n-fum, cherche H de 5 9 et plus, entre ans, élégant, brillant et raffiné, pour relation stable B.V JOLIE MONOPARENTALE DE LA RIVE-SUD 41 ans, 5 6, blonde, yx pers, avec deux enfants, sens de l humour, cherche H entre ans, de 5 10 et plus, poids prop, de belle app, n-fum PROFESSIONNELLE INTÉRESSÉE AUX ARTS Début 50aine, mince et n-fum, aime la nature et les sciences, désire rencontrer un homme dans la 50aine, de 5 9 et plus, pour partager de bons moments FEMME DE SHERBROOKE Fin 50aine, 5 5, 145 lb, n-fum, aime le ciné, lecture, marche, voyages, cherche H de 5 6 et plus, sensible, sensuel et viril, de belle app, n-fum SEREINE, PROFESSIONNELLE ET ENJOUÉE Jocelyne, jeune femme dans la 40aine, ouverte et active, aime la bonne bouffe, bon vin et les sports de plein air, cherche un ami à découvrir ÉLÉGANTE PROFESSIONNELLE SPIRITUELLE Jeune 50aine, romantique, sans enfants, n-fum, 5 4, poids prop, aime rire, nature, ciné, musique, cherche H pour relation amicale et peut-être plus JOLIE PROFESSIONNELLE SENSUELLE Aime la communication, tendresse et les caresses, cherche H dans la 40aine, élégant, mince, instruit, pour rencontres sensuelles et régulières BELLE FEMME PASSIONNÉE 40 ans, 5 5, chev et yx noirs, poids santé, cherche professionnel créatif et généreux, de belle app, pour partager une belle complicité amoureuse TENDRESSE ET STABILITÉ De la Rive-Sud, 57 ans, poids prop, n-fum, cherche H entre ans, cultivé, stable, sobre, distingué et d agréable compagnie SCORPION AU REGARD CHALEUREUX Début 50aine, 5 6, 138 lb, bien dans sa peau, aime le ski alpin, golf, tennis, cherche H de classe entre ans, n-fum, pour une belle amitié CHALEUREUSE ET RONDOUILLETTE 54 ans, n-fum, habite le Plateau, aime les arts, ciné et la marche, cherche H pour une relation d une grande simplicité UN HIVER PLUS DOUX A DEUX L as des soupers en solo, préfère grandement la vie en duo, à la casa ou au resto, bienvenue aux intellos de plus de 50 agneaux, pour passion et complicité AMANT MAITRESSE 35 ans, sans enfants, étrangère, belle, affectueuse, cultivée, cherche H engagé de ans, généreux, affectueux, pour relation à long terme GUENIEVRE CHERCHE LANCELOT 6, blonde, yx gris, de style amazone, universitaire, n-fum, obligations familiales, aime le vin, chair, cherche H plus grand, n-fum, disponible FEMME PROFESSIONNELLE 56 ans, cherche H français, professionnel de même âge, n-fum, pour l accompagner dans des randonnées, ski de fond, ciné et théâtre PROFESSIONNELLE DOMAINE CULTUREL 45 ans, 5 7, ronde, cherche H heureux, n-fum, libre, aimant le bon, le beau, l intelligent, le rire, prêt à s investir dans une relation JOLIE BLONDE YX PERS Grande, mince, féminine, aime le ciné, sport, arts, cherche H de belle app, de 49 ans et plus, de 5 9 et plus, n-fum, affectueux, chaleureux GÉMEAUX DE LA RIVE-SUD Retraitée, fin 50aine, 5 3, libre, artistique, cherche H 60aine, n-fum, cultivé, qui a voyagé, pour sorties culturelles et sportives FÉMININE SPORTIVE PASSIONNÉE Jeune 40aine, 5 5, mince, cherche professionnel entre ans, plein de charme, sportif, raffiné, pour relation tout en douceur et en harmonie CANTONS DE L EST Veuve, mi60aine, 5 2, 123 lb, jolie et d allure jeune, n-fum, cherche H de ans, de 5 8 et plus, distingué, pour relation amicale d abord HOMME A SÉDUIRE 47 ans, 5 2, 110 lb, franche, honnête, aime les balades en voiture, ciné, restos, désire rencontrer un homme stable, fidèle, attentionné et libre CHERCHE LOUP AU COEUR TENDRE 47 ans, 5 6, 150 lb, chev châtains, yx bleus, femme de tête avec un côté bohème, passionnée et entière, cherche un complice pour blottir sa petite tête sur sa poitrine CANTONS DE L EST, LAC ET MONTAGNE Professionnelle active de 5 7, chev blonds, yx verts, jolie, n-fum, cherche complice, professionnel de 6 et plus, propre, honnête, de ans PROFESSIONNELLE DE L ESTRIE 48 ans, rationnelle et passionnée, de belle app, souriante, cherche H de ans, professionnel ayant le goût de partager ses rêves, but sérieux JOLIE, CULTIVÉE ET D ALLURE JEUNE Mi60aine, 5 5, 135 lb, féminine, aime les arts, ciné, promenades, voyages, cherche H libre, intelligent, de 5 8 et plus, pour relation stable RIEUSE, ARTISTE SENSUELLE Line, 36 ans, jolie, habite le Plateau, n-fum, aimant le plein air, activités culturelles, voyages, cherche complice, sens de l humour, pour relation stable ENJOUÉE, SOCIABLE, JOLIE Aime les voyages, désire rencontrer un compagnon masculin dans la 60aine, pour un voyage en Espagne en février JOLIE FEMME AU SOURIRE ENGAGEANT Dans la jeune 50aine, mince, élégante, artiste peintre, habite les Laurentides, cherche H cultivé, de belle app, n-fum, de 5 8 et plus, avec affinités SCORPION, BRUNE AUX YX ENJOLEURS 5 6, poids prop, pratique le ski alpin, golf, tennis, cherche H entre ans, avec affinités, propre et généreux, de 5 8 et plus ÉPICURIENNE, INTELLECTUELLE ET SPORTIVE 40 ans, 5 8, 140 lb, chev blonds, raffinée et dynamique, n-fum, cherche H ans, de 5 10 et plus, poids prop, rieur, pour relation passionnante PROFESSIONNELLE DANS LA JEUNE 40AINE Jolie et en forme, intellectuelle et manuelle, sensible et intelligente, cherche un ami sincère et un amant passionné, dans la jeune 40aine, avec affinités POUR RELATION A LONG TERME 29 ans, 5 9, de belle app, aime le sport, danse, activités culturelles, désire rencontrer homme sympathique, sans enfants, aimant la vie et rire CHIMIE aine + esprit vif + gestuelle, sensuelle, le tout doublé d un regard tendre égale une relation occasionnelle paradoxalement régulière DEMANDÉ 41 ans, Rive-Sud, 5 8, 150 lb, yx bleus, chev blond-roux, belle femme, proprio, veuve, monoparentale, cherche bel homme de 6, libre et stable JOLIE DAME DE 60 ANS Petite, simple, cultivée, active, aime l Europe, ciné, lecture, musique, recherche ami ouvert, chaleureux, dynamique, cultivé, ans JOLIE CÉLIBATAIRE DE 41 ANS Sans enfants, 5 8, mince, féminine, raffinée, sociable, aime le golf, arts, cherche H de 5 10 et plus, ans, poids prop, articulé DAME DE COEUR Veuve de 59 ans, 5, chev blonds, yx bleus, raffinée, poids santé, cherche veuf de ans, dynamique, simple, honnête, autonome et n-fum RETRAITÉE ET DIVORCÉE DE LAVAL Suzanne, 58 ans, 5 5, 155 lb, chev blonds, yx bleus, bien proportionnée, sincère et romantique, cherche H entre ans, de 5 7 et plus, poids santé RONDOUILLETTE DES LAURENTIDES Grisonnante cherche H impuissant, drôle et cultivé, aimant la nature, voyages, bonne bouffe et bon vin ALGÉRIENNE CÉLIBATAIRE 37 ans, seule, cherche H de ans, sérieux, pour se marier et pour relation sérieuse et durable TRAVAILLEUSE AUTONOME DE SAINT- JÉROME Colette, 48 ans, 5 5, 125 lb, douce, aime le théâtre, ski, danse, cherche H équilibré, simple, communicatif, ouvert au dialogue, n-fum, au passé réglé MARTINE DE LA RIVE-SUD DE MONTRÉAL Jeune femme de 40 ans, 5 3, chev châtains, yx bruns, n-fum, aime le plein air, cherche H chaleureux, aimant le plein air ENJOUÉE, ESPIEGLE ET OUVERTE D ESPRIT Jolie femme de 33 ans, 5 2, poids santé, aime le ciné, lecture, randonnées, cherche H aimant les voyages, pour de belles aventures FEMME DE QUALITÉ 48 ans, mince, jolie, brune, yx pers, aime le plein air, bon vin, cherche H ans, distingué, grand, mince, n-fum, pour relation de complicité PROFESSIONNELLE JEUNE 50AINE Romantique et amusante, active et rêveuse, rencontrerait un homme avec sens de l humour et charmant SENS DE L HUMOUR, TENDRE ET SINCERE 42 ans, d allure jeune, 5 2, 95 lb, chev châtains, yx pers, n-fum, patiente et curieuse, aime le théâtre, ciné européen et la lecture, cherche H AUTHENTIQUE ET PASSIONNÉE DES ARTS 43 ans, 5 5, yx verts, poids prop, de la Rive-Nord, cherche H de 5 8 et plus, professionnel dans la 40aine, avec enfants, pour une relation harmonieuse D ÉDUCATION EUROPÉENNE 49 ans, 5 4, chev blonds, yx bruns, généreuse et jolie, belle de coeur et de corps, fumeuse, cherche H entre ans, pour relation à développer FEMME EXCEPTIONNELLE TRES SÉLECTIVE Jeune femme de 38 ans, 5 6, mince, jolie et distinguée, passionnée de l amour, cherche bel homme professionnel et aimant le golf, ski et les voyages DISTINGUÉE, HONNETE, ACTIVE ET FRANCHE 57 ans, 5 2, 115 lb, de belle app, peu sportive, cherche H entre ans, de 5 6 et plus, libre, sobre, avec affinités, pour relation épanouissante Mi-SPORTIVE DE LA RIVE-SUD Nicole, 46 ans, 5 8, chev roux, yx noirs, poids prop, n-fum, jolie, sens de l humour, cherche un beau grand gars, habile communicateur ÉLÉGANTE, AUTONOME, HEUREUSE 50AINE 5 6, poids santé, n-fum, cherche un compagnon actif de ans, de 5 10 et plus, charmant, cultivé, pour complicité à long terme ÉLÉGANTE ET DISTINGUÉE Veuve de 62 ans, sans enfants, retraitée, aime le bridge, musique, peinture, nature, cherche H ans, de 5 7 et plus, honnête, mature, avec affinités ÉQUILIBRÉE ET D APPARENCE AGRÉABLE Julie, 30 ans, 5 4, 140 lb, chev bruns, curieuse intellectuellement, n-fum, cherche H respectueux, fidèle, intelligent, n-fum, pour relation à long terme ENJOUÉE ET SIMPLE DE LA RIVE-SUD Josée, 33 ans, 5 8, cherche H entre ans, de 5 11 et plus, de belle app, enthousiaste et ouvert d esprit, n-fum, pour relation harmonieuse DANIELLE Mi40aine, chev bruns, yx noirs, d allure jeune, a une fille de 15 ans, aime son travail, jazz, vélo, restos, cherche H sérieux, avec affinités JOLIE SENSUELLE SENSIBLE 45 ans, mince, célibataire, sans enfants, professionnelle, recherche âme sour mi40aine, pour vivre un merveilleux amour VEUVE JEUNE 60AINE Retraitée, féminine, sélective, aime les arts, ciné, marche, cherche compagnon cultivé, distingué, n- fum, pour partager les plaisirs de la vie CHERCHE EUROPÉEN 40 ans, mince, brune, look exotique, désire rencontrer H de ans, bien dans sa peau et généreux LE GOUT DU BONHEUR 68 ans, 5 4, 135 lb, chev châtains, yx bruns, joyeuse, autonome, libre, en forme, sportive, n-fum, aime les voyages, ciné, lecture, cherche H CHERCHE HOMME MI-INTELLO, MI-SPORTIF Céline, 52 ans, chev et yx bruns, poids santé, authentique, sociable, aime la nature et la culture, cherche H entre ans, pour une relation durable GASPÉSIENNE INFIRMIERE ET RETRAITÉE Lavaloise de 5 5, 155 lb, chev blonds, yx bleus, n- fum, cherche H mature de ans, de 5 7 et plus, pour passer de belles fêtes ANS 5 3, châtaine, poids santé, divorcée, deux enfants, curieuse, peu sportive, cherche H spirituel, raffiné et passionné de la vie : POUR DES JOURNÉES RESPLENDISSANTES 50 ans, 5 1, 105 lb, aime le théâtre, ciné, musique, voyages, restos, cherche H de ans, n-fum, intègre, doux et passionné, but sérieux DISTINGUÉE, CURIEUSE ET JOVIALE Femme de 5 8, de belle app, cherche compagnon libre de ans, de 5 10 et plus, de belle app, sincère, pour relation agréable à long terme PROFESSIONNELLE DE LA MAURICIE Jolie brune de 38 ans, intelligente et cultivée, avec un enfant, cherche H intelligent, fidèle et franc, pour vivre une relation saine et stable FEMME ACTIVE ET BIEN DANS SA PEAU 58 ans, aime les activités culturelles et sportives, cherche H épanoui, veuf ou célibataire, pour une relation harmonieuse FEMME DISTINGUÉE DE LA RIVE-SUD 51 ans, 5 5, chev noirs, yx bruns, rondelette, distinguée, honnête, avec deux ados, n-fum, aime la lecture, musique, marche, vélo, activités, cherche H SIMPLE, ÉLÉGANTE ET CULTIVÉE Début 40aine, 5 4, 120 lb, chev bruns, yx pers, jolie, dynamique et douce, cherche H franc, intègre et cultivé, pour relation à long terme SAGITTAIRE ACTIVE DE 44 ANS 5 7, 128 lb, n-fum, a deux chiens terrier, cherche un partenaire au passé réglé, souriant le matin, aimant jouer dehors, été comme hiver MÉLANIE DÉBUT 30AINE 5 4, 165 lb, chev noirs, yx marron, mulâtre, célibataire, sans enfants, aime le ciné, galeries, cherche H pour relation amicale d abord TENDRESSE, DOUCEUR, SOURIRE 50aine, 5, 115 lb, aime la psychologie, spiritualité, activité physique, cherche H avec affinités, pour une relation durable CHRISTIANE DE LAVAL 51 ans, 5 5, 139 lb, chev bruns, yx foncés, élégante, d allure jeune, n-fumeur, retraitée, sensuelle, calme, cherche H début 50aine, spirituel JOLIE CÉLIBATAIRE SANS ENFANTS 38 ans, 5 8, chev blonds, yx bleus, n-fum, cherche H de 6 et plus, universitaire, sophistiqué et sportif, aimant le ski alpin et à l aise financièrement ÉLÉGANTE, FÉMININE ET CULTIVÉE Jolie retraitée de 5 3, cherche H de 5 10 et plus, entre ans, romantique, aimant les voyages, arts, bon vin, but sérieux PROFONDE ET INTELLIGENTE Jeune 50aine, de belle app, cherche un compagnon et un amant, raffiné, cultivé et sensuel SPORTIVE, BIEN DANS SA PEAU Femme de 5 2, 120 lb, cherche un amoureux entre ans, en forme, aimant les randonnées, ski de fond, vélo, musique, pour une vie trépidante FÉMININE AUX COURBES HARMONIEUSES Femme enjouée, désire partager joie de vivre, bon vin, gastronomie, avec un homme de coeur et de passion, entre ans, n-fum, pour une belle complicité PROFESSIONNELLE DU TYPE INDIANA JONES 33 ans, 5 8, poids santé, amateur de plein air et du type club aventure, cherche H entre ans, de belle app, autonome financièrment JOLIE PROFESSIONNELLE CRÉATIVE 39 ans, divorcée, mince, romantique, communicative, cherche H entre ans, d environ 5 10, de belle app, doux, curieux intellectuellement et communicatif JOLIE, NATURELLE ET SOURIANTE 48 ans, 5 5, mince, bien proportionnée, cherche un bon vivant de 53 ans et moins, de 5 9 et plus, mince et distingué, mi intello et mi-sportif DISTINGUÉE ET RAFFINÉE Jeune 60aine, 5 3, 115 lb, chev blonds, aime la vie, cherche H de ans, avec affinités DISPONIBLE POUR L AMITIÉ ET L AMOUR Professionnelle universitaire de la Rive-Sud, jeune 40aine, 5 3, 113 lb, chev blonds, mère d un fils, cherche H intelligent, attentionné CHERCHE UN ESPRIT MUSICAL Fin 40aine, 5 4, chev roux, yx bleus, mince, cherche H début 50aine, mi-intellectuel, mi-sportif, pour se laisser entraîner vers des voies célestes JOLIE JEUNE FEMME CULTIVÉE 33 ans, 5 5, 120 lb, mi intello, mi-sportif, cherche un partenaire de 40 ans et moins, poids prop, dynamique, pour relation à long terme SIMPLEMENT FEMME Française, 47 ans, 1m67, 56 kg, look et esprit jeunes, classe, épicurienne raffinée, sport./intello, indépendante, besoin H 54 max, pour partager amour et humour ANNONCE DE LA SEMAINE AVENTUREUSE ET AMANTE DE PLEIN AIR 49 ans, coeur et taille de vingt ans, cherche compagnon pour drôles d aventures et aventures drôles sur l eau, en montagne, dans la neige ou le désert RÉFLÉCHIE ET RIEUSE Femme de 5 2, poids santé, aime les voyages, gastronomie, nature, cherche H n-fum, dans les environs de la 50aine, équilibrée, pour relation stable CULTIVÉE, ÉLÉGANTE ET RAFFINÉE 60 ans, 5 6, 140 lb, chev blonds, aime la musique et le chant, cherche H de 5 9 et plus, entre ans, actif, n-fum, pour une belle relation amicale INTELLECTUELLE DE LA RIVE-SUD 50aine, sensible, sociable et sportive, aime la montagne et la nature, cherche H avec affinités, pour partager la vie urbaine des espaces temps CHERCHE HOMME FRANC CAPABLE DE DÉFIS Cherche H dynamique, authentique, acceptant un enfant de 8 ans, pour partager de bons moments les fins de semaines, vacances et les bons côtés de la vie SEMI-RETRAITÉE PEU SPORTIVE Franchou, 55 ans, 5 2, 120 lb, chev blonds, yx pers, casanière, cherche H de 5 8 à 6, poids normal, instruit, raffiné, libre, tendre, avec affinités MONTRÉALAISE D ALLURE JEUNE ET CLASSIQUE 46 ans, 5 6, aux intérêts variés, cherche un professionnel montréalais, de 5 10 et plus, doux, tendre et un tantinet casanier PIERRETTE Retraitée, accomplie, 5 9, divorcée, sans enfants, cherche bel homme grand, pour échanges enrichissants et partage de grandes qualités GRANDE ET MINCE Mi40aine, 5 9, 160 lb, en forme, n-fum, aime ce qui sort de l ordinaire, cherche H de minimum 6, n-fum, respectueux, énergique, intelligent PROFESSIONNELLE JOLIE 5 5, d allure jeune, créative, cultivée, sportive, cherche beau professionnel dans la 40aine, de 5 10 et plus, n-fum, actif et dynamique FEMME DE 40 ANS Laval, autonome, deux enfants, dynamique, aime le golf, lecture, vélo, ciné, cherche H pour relation amicale d abord et relation stable ensuite GUEULE SYMPATHIQUE Rousse, mince, 5 4, yx bleus, 40aine, cherche esprit libre, 50aine, affranchi de la fumée, aux papilles de dégustateur, à la rétine de peintre, à l oreille musicale FEMME DE 41 ANS Charmante, cultivée, chev et yx bruns, 5 3, poids prop, aime le jazz, natation, cherche H ans, libre, disponible, relation à long terme JOLIE 47 ANS Mince, yx pers, distinguée, sans enfants, enjouée, cherche H mince, ans, distingué, doux, n- fum, franc, pour activités et complicité DES LAURENTIDES: Blonde, début 50aine, yx bleus, mince, 5 5, vibrante, sensuelle, aime l horticulture, cherche n- fum en forme, pour relation égalitaire ANS 5 7, châtaine, yx bruns, deux enfants, aime le ciné, cherche H intelligent, positif, avec ou sans enfants, entre ans, pour relation sérieuse ANS Retraitée, jolie, active, cherche H dans la 60aine, raffiné, aimable, pour voyages en Espagne ou Côte D Azur en février ou mars PASSIONNÉE ET RIEUSE Jocelyne, 5 5, 125 lb, féminine, spontanée, 5 10, mince, créative, cherche H n-fum, ans, plein de charme et de fantaisie ANS Paraît plus jeune, châtaine, 5 2, 95 lb, sans enfants, n-fum, aime le ciné, euro, sport, cherche H au sens de l humour, tendre, sincère POUR RELATION SÉRIEUSE A LONG TERME Mi50aine, 5 5, chev auburn, yx pers, de belle app, de la Rive-Nord, n-fum, aime la nature, théâtre, musique, cherche H doux, de 5 7 et plus D ALLURE CLASSIQUE ET SOPHISTIQUÉE Martine, grande et mince, début 40aine, chev blonds, yx bleus, cherche H intellectuel et vif d esprit, de 5 9 et plus, plutôt mince et élégant MI-INTELLO, SENSUELLE ET MI-SPORTIVE Belle professionnelle de 45 ans, brunette aux yx verts, n-fum, cherche complice de 5 8 et plus, entre ans, prêt à la belle aventure de l amour INTELLIGENTE ET UN BRIN TIMIDE 45 ans, de belle app, attirante, cultivée, honnête, sensuelle, cherche H curieux et ouvert, qui a du charme et de l audace, en forme et orienté vers le bonheur BELLE, DOUCE, SOCIABLE, SYMPATHIQUE Angelina, 19 ans, 5, 115 lb, chev noirs, yx bruns, honnête, spontanée, cherche H ans, respectueux, pour relation amoureuse à long terme ÉTUDIANTE DE 19 ANS Douce et joviale, 5 6, 115 lb, yx bleus, chev châtains, désire rencontrer un homme plus âgé PRIVILÉGIE L ETRE AU PARAITRE Marie-Pierre, 5 6, chev blonds, yx noisette et grassette, enjouée, féminine, cherche H sélectif, franc, sincère et bon, n-fum, qui n a pas peur d aimer PROFESSIONNEL DÉBUT 40AINE 5 8, 165 lb, de belle app, recherche F 30-40aine, qui paraît bien, poids prop, pour des rencontres occasionnelles dans le but de s amuser PROFESSIONNEL MI40AINE N-fum, divorcé, sans enfants, 5 10, 170 lb, sportif, autonome, équilibré, cherche F intelligente, ouverte d esprit, pour relation à long terme CHEVALIER DES TEMPS MODERNES Michel, 50 ans, 6, 190 lb, allure rebelle, chev sel, n- fum, privilégie l échange, dialogue, cherche F ans, grande, jolie, s exprimant bien RETRAITÉ AUX INTÉRETS VARIÉS Rive-Sud, 55 ans, 5 8, 172 lb, fier, raffiné, aime la nature, sports, humour, cherche belle retraitée entre ans, élégante, svelte et n-fum JEUNE AFRICAIN ENGAGÉ 31 ans, nouvellement arrivé au Québec, cherche F de ans, engagée ou non, pour rencontres chaleureuses et discrètes de jour AMATEUR DE RANDONNÉES ET DE VÉLO 65 ans, 5 7, 158 lb, amateur de ski, danse sociale, Scrabble, cherche une amie svelte, n-fum, pour partager loisirs et tendresse RENCONTRES OCCASIONNELLES INTIMES Homme engagé de 54 ans, 5 10, 155 lb, chev châtain-sel et poivre, cherche F engagée ou non, ronde ou mince, de nature douce et sensuelle PROFESSIONNEL SINCERE ET SPORTIF François, 58 ans, 5 9, 180 lb, libre, cherche jolie femme simple et élégante de ans, pour relation d amour et respectueuse FOUS RIRES ET KAMASUTRA De nature bohème et passionné, 38 ans, 5 8, 140 lb, cherche une complice à l esprit juvénile, pour explorer l intimité, la vie et le monde à deux JEUNE PROFESSIONNEL DE LA RIVE-SUD 38 ans, chev et yx noirs, engagé, sens de l humour, n-fum, sans enfants, de compagnie agréable, cherche compagne pour rencontres occasionnelles mais stables JEUNE HOMME SYMPATHIQUE 28 ans, 5 8, 155 lb, chev noirs, yx bruns, sens de l humour, cherche une amie intime dans la fin 20aine, début 30aine, de belle app, féminine et sensuelle JEUNE HOMME D ALLURE HISPANIQUE Fin 30aine, d allure jeune, délicat, doux, chaleureux, respectueux, cherche une compagne de ans, de couleur ou du moyen Orient de préférence PROFESSIONNEL DEMEURANT EN ESTRIE Geatan, 6 2, 210 lb, sportif, avec quatre enfants, aime faire la cuisine, soupers en tête-à-tête et les plantes, cherche F PROFESSIONNEL ET PERE D UN ENFANT 42 ans, 5 10, 165 lb, chev bruns, yx pers, de belle app, divorcé, généreux et dynamique, aime les sports de plein air, restos, marche, cherche F avec affinités AVENTURE D UN JOUR A TRANSFORMER EN TOUJOURS 53 ans, de belle app, sympathique, cultivé, aime les Laurentides et toutes les joies de la vie, cherche F de ans, pour relation stable RENCONTRES SENSUELLES ET STABLES 57 ans, 175 lb, engagé, sensuel, distingué, désire rencontrer une femme entre ans, engagée ou non, pour rencontres sensuelles et stables BOUDDHISTE SPIRITUELLE RECHERCHÉE Pierre, beau sagittaire, fin 40aine, 5 11, 170 lb, d allure athlétique, cherche F de ans, de belle app, affectueuse et sensuelle, n-fum, sans enfants POUR RELATION A LONG TERME Vito, divorcé de 47 ans, 5 8, 150 lb, cherche F entre ans, de petite taille, pour relation à long terme TRAVAILLEUR DE LA CONSTRUCTION 30 ans, 5 6, 145 lb, simple et n-fum, aime la musique, cherche F des Laurentides de 30 ans et moins, pour cohabitation et avoir des enfants si affinités TRAVAILLEUR MONTRÉALAIS 50aine, 5 7, 150 lb, simple et en santé, cherche F de 55 ans et moins, autonome, mince, pour relation amoureuse durable CÉLIBATAIRE PROFESSIONNEL Mi30aine, 6, 210 lb, propre, cherche F entre ans, pour complicité discrète et stable PROFESSIONNEL AUTONOME ET ROMANTIQUE 35 ans, cherche professionnelle entre ans, sans enfants, désirant former une famille, pour relation sérieuse basée sur la complicité et le respect MICHEL 50aine, 5 11, mince, en forme, yx verts, n-fum, joyeux, aime la cuisine, gâter, cherche F dans la 40aine, mince, simple, féminine, aimant la nature NÉ EN 1956 Rive-Nord, grand, mince, une fille de 12 ans, aime la propreté, musique, danse, vélo, ciné, camping, cherche F n-fum, sportive, sincère PROFESSIONNEL SPORTIF ET ENJOUÉ 50aine, 5 8, 172 lb, yx bleus, n-fum, sans enfants, cherche jolie F mince entre ans, avec affinités, pour partager plaisirs de la vie HOMME DE 45 ANS 5 5, 175 lb, a beaucoup d intérêts, d apparence moyenne, sportif, cherche F libre pour combler la solitude, réaliser complicité et intimité FACE DE GAMIN 35 ans, 5 6, poids prop, habite le Plateau, aime le ciné, lecture, vidéos, cherche F avec affinités, pour relation à long terme PROFESSIONNEL BRILLANT ET TENDRE Début 50aine, grand et mince, médecin, cultivé, sportif, cherche belle F ans, pour développer une belle relation PROFESSIONNEL DE 40 ANS 6, mince, n-fum, cherche universitaire ans, célibataire, sans enfants, ouverte d esprit, optimiste, intègre, mince, féminine LE PLEIN AIR A SON MAX Montérégie, 38 ans, célibataire, 5 10, 165 lb, n- fum, aime le ski de fond, camping, montagne, recherche F entre ans, avec affinités ÉTABLI DANS LE SUD DE LA CALIFORNIE 49 ans, d allure jeune, dynamique, humoriste et artistique, cherche F de belles apparence et personnalité, qui aimerait vivre en californie LES FOLIES DE NOEL Homme anglophone, 45 ans, 5 11, 195 lb, moustachu, lunettes, presque toutes ses dents et cheveux, cherche F de Noël pour amusements durant les fêtes PROFESSIONNEL DE BELLE APPARENCE 36 ans, 5 9, 177 lb, cherche jeune femme de ans, pour partager une bonne bouteille de vin, plaisirs et peut-être plus PROFESSIONNEL DE CARRIERE 49 ans, 5 9, 160 lb, chev châtain-blond, yx pers, jeune d apparence et de coeur, n-fum, aime le chant, vélo et ski de fond, désire rencontrer une femme ENJOUÉ, SPORTIF ET PASSIONNÉ 43 ans, 140 lb, chev bruns, yx bleus, cherche F bien dans sa peau, aimant son reflet dans le miroir AMOUREUSE RECHERCHÉE 53 ans, 5 10, 170 lb, fidèle, respectueux, affectueux, n-fum, cherche F affectueuse, non matérialiste, n-fum, pour vivre en amour BERNARD Professionnel, 48 ans, poids et grandeur moyens, paraît plus jeune, quatre enfants, séparé, possède un voilier, aime l opéra, cherche F pour partager ULYSSE RECHERCHE PÉNÉLOPE 40 ans, grand, châtain, yx pers, versatile, stable, charmant, cherche belle F ans qui se démarque, grande, pour engagement sérieux APPARENCE SOIGNÉE ET DE LOOK ACTUEL Stéphane, 34 ans, 6, 180 lb, sens de l humour, communicatif, affectueux et romantique, cherche F féminine, distinguée, sympathique, pour une belle relation HOMME D AFFAIRES DISTINGUÉ ET INSTRUIT Jacques, 49 ans, 5 7, 160 lb, de belle app, cultivé, sincère, sportif, n-fum, cherche une petite femme mince de 5 à 5 2, entre lb POUR UNE RETRAITE HARMONIEUSE Professionnel mi60aine, cultivé, actif, aime le golf, voyages, ciné et théâtre, cherche petite dame attrayante, avec affinités, pour relation à long terme APPARENCE SOIGNÉE ET DE LOOK ACTUEL 45 ans, 5 10, 170 lb, sélectif, marginale, ouvert d esprit, sensible, intelligent, cherche une compagne, une complice, pour relation à long terme PASSIONNÉ, DYNAMIQUE ET SPONTANÉ 48 ans, 5 10, 160 lb, en forme, mince, aime la créativité, plein air, cherche professionnelle douce, de belle app, sens de l humour, pour relation stable CHERCHE JOLIE DEMOISELLE 37 ans, 6 1, 200 lb, chev et yx foncés, masculin, cherche jolie demoiselle entre ans, cheveux longs de préférence, sportive et sans enfants BEL HOMME PROFESSIONNEL ET ÉVOLUÉ 40aine, sensible, cultivé, intègre, éclectique, look jeune, désire rencontrer une jolie femme à la conscience évoluée, prête à s investir RIVE-SUD DE MONTRÉAL Scorpion, 49 ans, 6 1, 165 lb, cherche F de ans, grande et mince, honnête, n-fum, pour rencontres occasionnelles et intimes POUR UNE HISTOIRE D AMOUR Richard, grand H sensible et créatif, ouvert à une rencontre, yx bruns, chev et barbe sel et poivre, aime rire et communiquer FRANÇOIS 40 ans, 5 11, 165 lb, n-fum, sans enfants, honnête, fidèle, sens de l humour, cherche jeune femme ans, sans enfants, pour relation stable B.V DEMEURE A MONTRÉAL Disponible, 46 ans, 5 10, 180 lb, chev bruns, yx bleus, un gars de 15 ans, passionné de musique, cherche F au passé réglé, aimant le vélo, tennis MALE JUSQU AU BOUT DES DOIGTS 40 ans, de belle app, romantique, sympathique, bonne position, cherche amoureuse belle à croquer, pour aventure stable JEAN Professionnel, 6, 185 lb, yx bleus, divorcé, deux garçons, cherche F bien dans sa peau, intègre, communicative, passé réglé, intelligente, pour vivre ÉLÉGANT, CULTIVÉ, ENGAGÉ, MALHEUREUX Bel homme sportif et polyglotte de 57 ans, cherche jolie femme mince de ans, engagée ou non, pour complicité discrète et stable B.V RENCONTRES OCCASIONNELLES STABLES 54 ans, 155 lb, chev châtain-sel et poivre, doux et sensuel, engagé, désire rencontrer une femme engagée ou non, de ans, ronde ou mince CÉLIBATAIRE 40 ans, 1m70, 130 lb, cherche une compagne avec ou sans enfants, mince, simple et cultivée, entre ans, pour relation à long terme FOLIE DE CAMPAGNE François, 55 ans, 5 8, 140 lb, yx bleus, chaleureux, calme et serein, n-fum, cherche F entre ans, de 5 2 à 5 8, n-fum, pour partager de bons moments ARTISTE, PROFESSIONNEL ET BILINGUE 42 ans, 6 1, 175 lb, actif, sincère et affectueux, cherche F dans la 30aine ROMANTIQUE, LITTÉRAIRE ET MÉLOMANE Jeune homme cultivé, dans la jeune 30aine, d allure agréable, intellectuel et passionné, cherche une jeune femme de ans, qui croit à l amour pour la vie TON COEUR CONTRE MON COEUR Robert, bel homme de 45 ans, 5 10, 150 lb, charmant, sympathique, n-fum, cherche F entre ans, simple, intègre et douce, pour une belle relation JEUNE HOMME PROPRE ET SYMPATHIQUE 28 ans, 5 8, 157 lb, chev noirs, yx bruns, cherche une dame dans la 30aine, féminine et sensuelle, de taille et poids prop, aimant les sorties et s amuser POUR RELATION SÉRIEUSE 30aine, 5 11, chev blond-châtain, yx bleus, paraît bien avec quelques livres en trop, fiable, n-fum, cherche F douce entre ans R1848 COMMENT RÉPONDRE À UNE ANNONCE PAR LE COMMENT RÉPONDRE À UNE ANNONCE À L AIDE DE SON BLOC TEMPS PAR LE (514) Choisissez les annonces qui vous intéressent et notez le numéro de boîte vocale de 5 chiffres. 2 À partir d un téléphone à clavier (Touchtone), composez le Suivez attentivement les instructions. Vous ferez d abord l écoute de l annonce vocale sélectionnée et vous pourrez, si vous le souhaitez, laisser un message à cette personne en laissant vos coordonnées pour qu elle puisse vous rappeler. Un petit conseil : le message que vous vous apprêtez à laisser donnera la première impression de vous. Prenez soin de bien préparez ce que vous direz. Il est important de donner une description complète de vousmême. Décrivez-vous physiquement, dites ensuite qui vous êtes, ce que vous faites et quels sont vos intérêts. Mentionnez aussi pourquoi vous répondez à cette annonce. N oubliez pas de laisser votre numéro de téléphone. Vous pouvez sur un même appel 900 répondre à plusieurs boîtes vocales. 4 Des frais de 2,29 $ la minute plus taxes seront portés à votre compte de téléphone. Le temps d utilisation est arrondi à la minute et sera facturé sur votre compte de téléphone. Ce service est offert 24 heures / 24. Vous devez être âgé de 18 ans ou plus. 1 Une fois votre bloc de temps en main, notez le numéro de 5 chiffres figurant au bas de chaque annonce qui vous intéresse. 2 À partir d un téléphone à clavier (Touchtone), composez le (514) disponible 24 heures / jour. Veuillez entrer votre numéro de boîte vocale et le code de sécurité dans lequel se trouve votre bloc de temps. Vous pourrez ainsi faire l écoute des annonces qui vous intéressent et y répondre en laissant votre message personnel. Prenez soin de laisser votre numéro de téléphone. Le temps d utilisation est arrondi à la minute et sera débité de votre boîte vocale. r1848_1 1 À partir d un téléphone à clavier (Touchtone), composez le (514) Entrez votre numéro de boîte vocale et le code de sécurité. Le système vous confirmera le nombre de nouveaux messages reçus. 2 Restez en ligne et au menu principal, allez à l option 2 pour récupérer vos messages. Le temps d utilisation est arrondi à la minute et sera débité de votre boîte vocale. R1848 COMMENT RÉCUPÉRER VOS MESSAGES PAR LE COMMENT RÉCUPÉRER VOS MESSAGES À L AIDE DE VOTRE BLOC DE TEMPS PAR LE (514) À partir d un téléphone à clavier (Touchtone), composez d abord le (514) Entrez votre numéro de boîte vocale et le code de sécurité. Le système vous confirmera sans frais le nombre de nouveaux messages reçus. Raccrochez. 2 Si vous avez des messages, composez le , au menu principal, appuyez sur le 2 et suivez attentivement les instructions pour récupérer vos messages. Le temps d utilisation est arrondi à la minute et sera facturé sur votre compte de téléphone. r1848_2 Une seule boîte vocale par personne. Enregistrez votre annonce avant le lundi 9 heures pour une parution le samedi suivant. Vous devez être âgé de 18 ans et plus. Pour placer gratuitement votre annonce sous la rubrique «TRAIT D UNION» (max. 3 lignes), composez le Annoncez-vous sans frais (514) R1848 r1848_3 SIMPLE ET RAFFINÉE Cherche montréalaise de 45 ans et plus, créative, vive d esprit et sensuelle, qui goûte avec égal bonheur sport et culture, pour réciprocité amoureuse DOMINIQUE 32 ans, belle F bisexuelle de 5 4, 115 lb, sexy, chev blonds, yx verts, professionnelle, aime parler intelligemment, recherche copine semblable HOMME GÉNÉREUX DE LAVAL 56 ans, 5 8, 190 lb, musculaire, cherche une dame de Laval, de 60 ans et plus, pour rencontres occasionnelles intimes et stables VEUF SPORTIF ET CULTIVÉ 56 ans, 5 11, 165 lb, cherche F épanouie, veuve ou célibataire, avec des convictions religieuses, pour relation harmonieuse VERSEAU SIMPLE ET TRAVAILLANT Yves, 5 7, chev châtains, yx bleus, poids prop, cherche F entre ans, entre 5 3 et 5 8, poids prop, simple et douce, bien dans sa peau, n-fum JEUNE HOMME AVEC PARALYSIE CÉRÉ- BRALE 37 ans, 6, 165 lb, chev bruns, yx bleus, autonome, demeure à Laval, désire rencontrer une femme de ans, de Laval, pour relation honnête et sérieuse STÉPHANE DE LA RIVE-SUD DE MONTRÉAL 37 ans, 5 8, 160 lb, chev bruns, yx bleus, sans enfants, n-fum, cherche F de ans, de belle app, poids prop, pour relation amicale d abord HOMME BIEN PROPORTIONNÉ ET SPORTIF 6 2, chev noirs, n-fum, aime le hockey, vélo, bon vin, bonne bouffe, cherche F active, pour partager de bons moments à court ou à long terme PROFESSIONNEL AU PHYSIQUE ATTRAYANT 50 ans, 6, chev blonds, yx bleus, sans enfants, disponible pour une jolie femme féminine, sans problèmes et autonome HOMME D AFFAIRES SÉLECTIF Marco, 55 ans, 153 lb, de belle app, cherche une jolie complice de ans, raffinée, pour relation saine CHALEUREUX, LIBRE, SINCERE ET TENDRE Jean-Guy, 40aine, 5 9, 150 lb, honnête, sens de l humour, simple, cherche F peu importe l âge, avec affinités, pour relation stable UN NOEL A DEUX, C EST MIEUX Guy, bel homme début 40aine, 5 7, 162 lb, n-fum, doux, sportif, franc, honnête et romantique, cherche jolie petite femme, féminine et sexy, un peu sportive HOMME EN SANTÉ ET D ALLURE JEUNE Pierre, 66 ans, 5 8, 165 lb, aime la marche, vélo, voyages, cherche F de ans, de 5 8 et moins, d allure jeune, pour relation à long terme DE LA CUVÉE DES ANNÉES CINQUANTE Professionnel de 5 11, 200 lb, chev châtains, yx bleus, cherche un brin de femme entre ans, puisse telle devenir sa plus grande passion MI-INTELLO ET MI-SPORTIF Début 50aine, 5 8, poids normal, cherche F de ans, de belle app, pour partager de doux moments de tendresse et autres plaisirs de la vie TANNÉ DE LA ROUTINE Jean, 40 ans, n-fum, 6, 170 lb, ex-profesionnel, aime le golf, ski, voyages, cherche F 30-40aine, fonceuse, confiante, crédible AMITIÉ, AMOUR, PLAISIR Professionnel, début 40aine, n-fum, mature, d allure jeune, grand, cultivé, cherche jolie grande F mince, 30aine, n-fum, active, sensuelle ANS 5 9, 180 lb, professionnel, propre, distingué, marié, cherche F attentionnée, douce, affectueuse, pour rencontres occasionnelles, discrètes de jour LAURENTIDES 51 ans, une fille de 4 ans, cherche F de 50 ans et moins, aimant les activités extérieures et activités avec enfants ALAIN 47 ans, 5 6, 150 lb, châtain, yx bleus, d apparence soignée, célibataire, sans enfants, actif, en forme, professionnel, cherche F PROFESSIONNEL MORD DE LAVAL 50aine, 6, 185 lb, n-fum, doux, calme, cherche F ans, disponible, de 5 4 et plus, très mince, sincère, pour voyages et plein air HOMME D AFFAIRES RETRAITÉ Gilles, 70 ans, chev sel et poivre, élégant, affectueux, d allure jeune, aime la danse, croisières, cherche F ans, de 110 lb et moins VEUF 50AINE 5 9, chev sel et poivre, n-fum, aime la nature, cherche dame de ans, 5-5 8, poids santé, pour faire un bout de chemin BEAU GRAND MINCE, SIMPLE ET ANTISPOR- TIF 37 ans, yx bleus, père à temps partagé, cherche une jolie femme dans la mi30aine et moins, osée, pour partager des expériences de vie OUVERT D ESPRIT ET AUTONOME Jules, 50 ans, 5 6, 175 lb, chev bruns, yx pers, actif, demeure dans le Nord de, aime la campagne, vélo, ski de fond, cherche F AVEC PARALYSIE CÉRÉBRALE DE LAVAL 37 ans, 6, 165 lb, chev bruns, yx bleus, autonome, cherche F de ans, pour une relation honnête et pour l accompagner au 50ième de ses parents POUR PASSER DU BON TEMPS Claude, 38 ans, 6, 180 lb, de belle app, engagé, aime les belles et bonnes choses de la vie, cherche F engagée ou non, pour rencontres occasionnelles BIEN DANS SA PEAU, CALME ET CONFIANT Garçon de race noire, 1m73, 89 Kilos, célibataire, aime le ciné et les voyages, cherche F douce, gentille et calme, pour une belle aventure amoureuse HOMME DE QUALITÉ, INTELLO ET SPORTIF Désire rencontrer une belle amazone, entre ans, mince, racée, sportive, pour partager saison de ski de fond et autres plaisirs de la vie PROFESSIONNEL DE BELLE APPARENCE 39 ans, libre, sans enfants et n-fum, de, cherche une amie de belle app, but sérieux JEUNE QUADRAGÉNAIRE NON-FUMEUR 5 10, 175 lb, yx verts, cherche compagne dans la 30aine, féminine, Européenne francophone ou d Afrique du Nord de préférence, pour quelque chose de durable AFFECTUEUX, SPORTIF ET INTELLECTUEL Yves, professionnel de 41 ans, yx verts, d allure jeune, tendre, cherche une partenaire de plein air et d aventure, entre ans, mince et marginale HONNETE, SENSIBLE ET AUTONOME Jocelyn, fin 40aine, 5 8, poids prop, demeure à la campagne, cherche F bien dans sa peau, pour relation simple et paisible PROFESSIONNEL ENTREPRENEUR 5 7, 165 lb, une fille de 8 ans, sportif, joue au squash, tennis, cherche fille d allure classique, avec de bonnes valeurs, qui lui ressemble GASTON, DANS LA 50AINE 5 8, 155 lb, aime la marche, moto, montagne, baignade, bouffe, baise, n-fum, cherche complice pour partager PARFUM DE JOUR RECHERCHÉ 49 ans, coeur doux, engagé, complicité d esprit, recherche rencontres occasionnelles régulières de jour DE LA RÉGION DES LAURENTIDES Pierre, 41 ans, 5 11, 170 lb, chev blonds, yx bleus, de belle app, aime les sports, cherche jolie femme mince, enjouée et sportive, de 43 ans et moins D APPARENCE AGRÉABLE Fin 40aine, cherche une amante, jolie, cultivée et d allure jeune, pour rencontres intimes et passionnées UN BON COPAIN D ABORD Mi60aine, 5 10, 178 lb, châtain, allure jeune, yx pers, en forme, instruit, discret, bien dans sa peau, cherche H ans, masculin, tendre POUR PARTAGER PLAISIRS 52 ans, 5 8, 195 lb, cherche H de 50 ans ou moins, affectueux, pour partager plaisirs HOMME TRANQUILLE ET ÉQUILIBRÉ 44 ans, 5 9, 148 lb, chev noirs, yx bruns, affectueux et n-fum, aime la nature et les randonnées pédestres, cherche un ami, pouvant devenir son compagnon HOMME MUSCULAIRE DE LAVAL 55 ans, 5 8, 190 lb, aime porter lingerie féminine, cherche H de Laval dans la 60aine et plus seulement, pour rencontres occasionnelles HOMME DE 6 Vient de la Martinique, s entraîne, propre, sympathique, bonne éducation, cherche H de ans, de taille forte, avec de très grosses fesses bombées SYMPATHIQUE RIVE-SUDOIS Mi50aine, 5 8, 165 lb, yx pers, cherche H entre ans, vivant solitude, propre et honnête, hétéro ou bisexuel, pour échange amical et activités POUR DES MOMENTS AGRÉABLES Homme mature, fin 40aine, 5 6, 165 lb, cherche H d allure masculine, entre ans, poids prop, n- fum, pour partager des moments agréables CHERCHE HOMME MASCULIN ET PASSIF 32 ans, 5 11, 195 lb, chev châtains, yx bruns, masculin, aime le ciné, musique, spiritualité, cherche H ans, mince, masculin, passif POUR PARTAGER DIVERSES ACTIVITÉS Jean-Guy, 5 8, 160 lb, chev noirs, yx bleus, cherche un ou des copains entre ans, aimant les sorties, voyages, plein air TRAIT27DE Pour participer, vous devez vous inscrire au service Trait d union en téléphonant au (514) Vous devez enregistrer un message vocal qui devra être validé avant le 31 janvier 2002 à midi. Obtenez également une seconde chance de participer en vous inscrivant sur le site de rencontre Traitdunion.ca et suivez les instructions. Le tirage aura lieu le 1 er février 2002 à 13h. Traitdunion.ca, LeCuistot.com et Airlines.ca vous offrent la chance de gagner : 1 voyage pour 2 personnes à Jaco Beach au Costa Rica. Valeur de 3 200$. 1 repas au restaurant pour 2 personnes. Valeur de 100$. 10 abonnements de 7 jours sur le site Traitdunion.ca. Valeur totale de 70$. Règlements disponibles au Pour faire connaissance La Presse se réserve le droit de refuser toute annonce non conforme aux normes qu elle applique quant au contenu des annonces publiées dans cette section. «Trait d union» s adresse seulement aux particuliers. Les commerces, services et clubs de rencontres ne sont pas acceptés dans cette section.

20 4CL2001D1227 CLASSES JEU 27DE 4CL2001D1227 ZALLCALL 67 22:18:42 12/26/01 B D20 LA PRESSE MONTRÉAL JEUDI 27 DÉCEMBRE AMPLI, speaker, four micro-ondes, lav.-séc., petit frigo, poêle, table de cuisine, ARMOIRE de pin massif non peint, reproduction antique 41X72, 295$ BEAU paletot de Loutre, long, cause mortalité, 4000 $ pour 2000 $, (450) DÉMÉNAGEMENT doit vendre. Poêle/frigo, lav./sé 1000 $ DÉMÉNAGEMENT : doit vendre meubles, crédence, cristal, collections, ENCEINTE Totem Model One Signature acajou + support impeccable 1600$. Ampli intégré creek 5050, 500$ FOURNAISES eau chaude (2), 1 électrique, 1 à l huile GÉNÉRATRICE 6000 kw. diesel, 50 hres de marche. Lift élect lb JEEP jouet à batterie, capacité 2 enfant,s payé 400$ + taxes pour 275$ LAV. et séc., blanches, très propres et en très bon état. 200 $ nég MANTEAU mouton rasé, noir, 12 ans, coupe jeune. Jamais porté. 800 $ MANTEAU vison noir Black Diamond, grandeur 10 ans, comme neuf, ORDINATEUR Pentium, imprimante, pièces, portatif +++ (514) ORDI portatif Pentium, CD- ROM, son, floppy, couleur actif, 475 $, exc. état, PENTIUM IV 1.4, HD 40 gig, 256 Ram, écran, graveur, complet, neuf, 895 $ PIANO (concert) 5 7", Mason & Risch, (style Louis XV) blanc/ or, meuble s/manger et set de, argenterie, (514) PIANO usagé. Bonne condition. Willis 35 po. droit PNEUS d hiver (4) P195 / 75 R14, Michelin, sur 4 roues Chrysler d origine. Peu d usure. 350 $ ferme PNEUS hiver, Blizzak, 205/70 R14, en très bonne condition. 300$ nég POÊLE, frigo, laveuse, sécheuse, très propres, bonne condition. 650 $. (450) SET chambre enfant, lit, matelas, chiffonnier, meuble chevet, propre, 125$ SET DE SALON Vilas Provincial, velours bleu gris, 5 pl. sectionnel + gros pouf. 950$. Causeuse antique 900$. Le tout en excellent état TABLES de massage fixes ou portatives, différents modèles à prix réduits, TRAINEAUX À CHIENS neufs et usagés et équipement VENTE du Boxing Day, du manufacturier. Causeuse, fauteuil inclinable. 395$, ÎLE DE MONTRÉAL BORDEAU/ST-JOSEPH 5plex semi dét., 1X x $. AUSSI 3plex s/dét., r.de reno $ COTTAGE tout brique, const. supérieure avec 1 ba Vue directe sur île Ste-Hélène et Mtl. A 2 pas du métro et des collèges Champlain, Durocher. Présentement louer $/an , METRO Viau, revenu: $. 3x5 1 2, près stade. Bon invesstissement ROSEMONT, 34e av., bung., dét., gar., secteur recherché, grand terrain RIVE-SUD BOUCHERVILLE, maison de prestige, 4, secteur de choix, occ., imm De Caen, $ LAURENTIDES LANAUDIÈRE STE ANNE DES LACS BORD DE L EAU Maison lumineuse, grand terrain paysager, 2 très grandes + 2, 263 pi de rive, plage, Garage, foyer. Prix: $ , CHALETS À VENDRE 2 POUR 1 lac St-Joseph, navigable, un chalet 4, 2 s/bains, 2 foyers, un chalet 1 1 2, 1 foyer. Meublés. Immodev crtr imm., TERRAINS RÉSIDENTIELS BOUCHERVILLE, terrains pi car. à pi car., - desservis par aqueduc et égoûts sanitaires. Secteur De Monbrun et Normandie. À partir de 1$ / pi car. Informations: Denis Messier, PRÊTS HYPOTHÉCAIRES/ RÉSIDENTIELS AI 1ère, 2e balance. vente Notaire Laberge jour, soir (514) ÎLE DE MONTRÉAL ACADIE 10,500, super , condo distingué prix d un d app. Béton, sécure AHUNTSIC, 9 pces meublé, 4 fermées, 2 s/bains, métro, 1500 $ chauffé AHUNTSIC 1 1 2,2 1 2, chauffés BEAU rénové dans Rosemont, près métro Joliette; entrée lav./séc., portes françaises. 450 $ C.D.N., Près métro, grand semi meublé, libre fév. 650$ nég. C.D.N semi meublés, très bien situé, près U de M, H.E.C., hôpitaux, métro CÔTE-ST-LUC, luxueux 2 1 2, 4 1 2, 5 1 2, chauffé, a/c, gar. opt., piscine, sécurité LACHINE, St-Pierre, $, 15 Camille; $, 164 Ouellette; réno, tranquille, immédiat , LACHINE très grands app. en béton, insonorisés, chauffés, eau chaude ÎLE DE MONTRÉAL LE 450 SHERBROOKE E. Loft : 930 $ terrasse 1700$ Eau chaude, chauffage et électricité inclus. Tout rénové. Vue sur centre-ville. (514) MÉTRO JARRY, 3 1 2, pièces fermées, bois franc, semi-meublé, petit imm., MÉTRO UdeM,5 1 2, 3e, bien éclairé, 2 stat., rangement, balcon, 1100 $ N.-BORDEAUX, de luxe, bas duplex, a/c, aspirateur central, garage, foyer, très propre, libre, 1200$ N.D.G., Grand boul. / Monkland; très grands 3 1 2, 4 1 2; vue sur parc. Ensoleillés, chauffés. 800 $, 850 $ N.D.G., LOFT, métro Vendôme, nouvelles rénovations, fenêtres magnifiques, vue, haut plafond, mezzanine, 675 $ à 975 $ / mois, immédiat OUTREMONT, , chauf., équipé, piscine, sauna, gymnase, libre, OUTREMONT ADJ grand 9 1 2, avec s/sol, 2 s/bains, 5 électros, garage, près U de M, non chauffé 1750 $. Libre 1er janv PLATEAU, et loft rénovés, 610 $ à 730 $, entrée lav./séc. 1er jan PLATEAU, rénové. De prestige, boiserie, 3e, tranquille, fév. ou mars, 620$. www3.sympatico.ca/view PLATEAU, rue Laval, condo, 1450 pi car, stat., a/c, bois, vitraux, 1700$ fév PLATEAU/ Marquette rénové, r-de-, 3, cour, stat., 1250$, libre PRES CARRÉ ST-LOUIS, rénové, 1500 $, , R.D.P., Perras, grand r.dech, insonorisé, stat, déneigement, intercom ÎLE DE MONTRÉAL ROSEMONT, s/sol + garage; entrées lav./séc. Libre. 900 $ mois ROSEMONT, Bellechasse, beau 3 1 2, ascenseur, buanderie, garage ST-MICHEL, près Pie IX, haut duplex 3 1 2, chauffage élect., 350 $, ST LÉONARD haut duplex, 460 $/mois. Libre 1er fév STUDIO/HOTEL, au mois, meublé, rue Sherbrooke, béton, sécurité, ascenseur, cable. Libre.500$ et WESTMOUNT, chauffé, les électros, libre, 1 mois gratuit 1850 $, (514) WESTMOUNT, chauffé, buanderie, bois, poss. gar : , : RIVE-SUD bas duplex, chauffé, climatisé, Greenfield Park, 2 c. à c., foyer, 650$ BROSSARD, beaux app style condo, près du fleuve, immeuble neuf béton, balcon, stationnement int. ou ext., s/bains avec douche séparée. Pour 1er janvier. Faut voir. Pour inf. et rendez-vous (514) LONGUEUIL (Vieux), réno, 2e, patio, bois franc, les entrées, stat., jan LAURENTIDES LANAUDIÈRE CONDO Club Hôtel Village, 4 pers. Mt-Tremblant, sem. 22 fév.-1er mars, MONT TREMBLANT, condos 2 et 3, foyer. Ski à la porte. Saison, Fêtes ÉTATS-UNIS HORS FRONTIÈRES A MIAMI, Sunny Isle, condo luxe, Les Pélicans, canal, 2, 5 janv. au 2 fév., BARBADE, Sunset Crest, jolie villa 2, a/c, 3 s/bains, près services, plage FORT LAUDERDALE condo, bord mer, couple seulement ; MIAMI Golden Strand, villa pour 6, sur mer, 22 au 29 déc., 2 au 16 fév., 30 mars au 13 avril 1200 $ / sem POMPANO, condo meublé, télé, CD bien décoré, piscine, 800 de mer, de 95 $, à 109 $ US CONDOMINIUMS, COPROPRIÉTÉS ST-BRUNO, Château Champêtre, superbe appt, très grandes fenêtres, planchers bois, foyer. 2 2 s/bains marbre. Grand hall d entrée, très grande cuisine avec dînette, $/mois , CHALETS A MONT TREMBLANT condo de 3, foyer, jacuzzi, magnifique vue sur versant sud, libre du dim. au vend A ST-ADOLPHE 1 à 5, foyer, lac, sem, /fins sem. /mois A STE-AGATHE 2, en montagne, vue lac, équipé, foyer, tourbillon A SUTTON, chalets, piscine int., sauna, À TREMBLANT, bord lac, 300$/sem. et +. (819) CHALET tout équipé, foyer, mois. Libre 5 jan. Pour petite famille. Immodev crtr, CHARLEVOIX, avec foyer, ski, special janvier FJORD SAGUENAY, bord de l eau, vue, , MAGNIFIQUE maison centenaire; près centre-ville Magog; non fumeur, 3, à louer sem. ou week-end; MONT LAURIER, chalet 6 1 2, 3 chambres, foyer, à louer à l année, ST-JOVITE 15 chalets, foyer, ski, motoneige CHAMBRES, PENSIONS GRANDE chambre meublée, accès à la cuisine, non-fumeur. (514) GARAGES GRAND garage 15 x28, pour entreposage seulement, 200$ par mois chauffé ON DEMANDE A AHUNTSIC professionnelle tranquille, cherche ou plus, pl. bois franc, ensoleillé, été AIMERAIS louer avec cour. En mars. Métro APPARTEMENTS MEUBLÉS $ et plus; aussi $ et plus; au mois et plus; TOUT INCLUS A LOUER CENTRE-VILLE Luxueux 3 1 2, 4 1 2, meublés, court-long terme, APP TV /tél. ménage, 180 $ + sem.; 599 $ + mois., stat. gratuit. Excel, (514) CENTRE, 3463 Ste-Famille, 1 1 2, 2 1 2, 3 1 2, inclus literie, vaisselle. Métro Place des Arts. Options: tél., internet, stat. Court et long terme CENTRE-Mtl, haut duplex clair, meublé, équipé, 4, jardin, stat.; métro APPARTEMENTS MEUBLÉS CONDOS, APPS., CENTRAL Luxe, 3 mois +, 1200$ + Cie Troc Vacances LAVAL, condo-hôtel, 4 1 2, équipé, au mois MAISON ou app. Plateau/ centre-ville, meublés, tout incl., mois, année MÉTRO Centre et Plateau, 2 1 2, 3 1 2, meublé, décoré, clair, calme, stat. poss., N.-ROSEMONT, beau tout équipé, ensoleillé, spacieux, paisible, non-fumeur, 1250 $ ESPACES COMM. INDUSTRIELS A P.A.T., bureaux, entrepôts de 1000 à 8000 pi car LOCAL commercial 1000 pi car., net, net, net, coin Notre- Dame et Guy, incluant 6 stationnements BUREAUX ST-DENIS, 3430, 2e étage refait à neuf, 1650 pi car. à 1,09$ pi car MAGASINS AUBAINE pour magasin double ou simple, 512 et 522 rue Villeray (près St-Denis et métro) pi car. à 700 $, et 1300 pi car. à 900 $. Libres L Île des Soeurs Appartements meublés À 5 minutes du centre-ville Bail au mois ou plus À partir de 1100$/mois Spécial des fêtes location à la semaine en déc et jan (514) structuresmetropolitaines.qc.ca CENTRE-VILLE A.B.L Bichon, Caniche, Cocker, Boston, Boxer, Yorkshire, Westie, etc. ADORABLES chiots disponibles par maître-chien, 35 ans d expérience à votre service; 60 races de 180 éleveurs pré-sélectionnés. Évitez problèmes et économisez AIREDALE, Chihuahua, Yorkshire, West Highland, Teckel, Basset Hound, Berger Allemand. (450) BICHON MALTAIS 5 mois, vacc., 275$ CHATONS 65$, Persans 295$, semi 95$, vacc. A.B.L. enr CHÂTONS HIMALAYEN très belle qualité. Bons prix. Vacc., enr. si désiré CHATONS siamois, et Tonkinois, vacc., enr., très affectueux BUREAU, TÉLÉPHONIE ACHAT-VENTE-LOCATION Fabrication. Mobilier. Du solide. Tout pour le bureau, magasin, école. Aussi usagé. Recouvrement de partitions. Panneaux et tables pour Centres d appels. Gestion C.L.C BUREAU, TÉLÉPHONIE SURPLUS gouv., armoires, bureaux, chaises, filières, panneaux diviseurs, etc. LE BRO- CANTEUR TRANSPORT, DÉMÉNAGEMENT A.R.T. DEMENAGEMENT assuré, permis SOINS THÉRAPEUTIQUES MASSOTHÉRAPIE PRODUITS NATURELS 5 ÉTOILES, massage chinois, suédois etc. Au: 65 Sherbrooke est suite # À BON PRIX - EXCELLENT massage thérapeutique pour hommes. Louise ACAJOU: nouveau, excellent massage, 7/7, stationnement, assurance, reçu SOINS THÉRAPEUTIQUES MASSOTHÉRAPIE PRODUITS NATURELS ACCUEILLANT, suédois, californien, nouveau personnel, À LA BONNE SANTÉ Exc. massage. 7/7. Reçu Rachel E ALFA STUDIO Détente et relaxation à leur meilleur. Tél. : (514) ALICIA, massage japonais, chinois, suédois Sherbrooke O., centre-ville, AU CRISTAL. Massage complet, relaxation.7 jours sur 7, 10h à 22h BAIN flottant, massothérapie, Sauna finlandais. Certificats cadeau. Recu CHEZ l Absolu, c est l exp. d un massage et d une ambiance incomparable. (514) SOINS THÉRAPEUTIQUES MASSOTHÉRAPIE PRODUITS NATURELS EXCELLENT massage chinois Acuponcture IDEAL SANTÉ, bon massage donné par asiatiques, reçus, stat. gratuit M. Magiques, agréable massage relaxation. Nouveau personnel. (514) MAGICA bienvenue! Le meilleur massage complet h Lacombe NOUVELLE clinique santé. Thérapeutique, médical. Exc., relaxation. Reçu ZEN, nouveaux massages par chinoises. Rue Guy, 10 à 22h. Reçu. Tél. : L île des Soeurs L île des Soeurs (514) Vous aimerez Le plus grand choix d appartements et maisons de ville à. Venez visiter! Suivez les indications jusqu au 500, chemin du Golf Sem. : 9 h à 19 h Fin de sem. : 11 h à 16 h structuresmétropolitaines.qc.ca CHAUFFÉ dans belle Victorienne, près transports. 600 $ , AU CHATEAU LINCOLN, 2 1 2,3 1 2, 4 1 2, métro Guy, tout incl., meublé ou non. (514) AV. DES PINS 1400, grand 4 1 2, 2 s/bains, piscine, sauna Coin Sherbrooke 5 min. du métro Appt. meublé disponible Chauffé, eau chaude CÔTE-DES-NEIGES ST-URBAIN DUROCHER, grand 4 1 2, chauffé, 3électros, libre, 752$ , LE CHATEL CENTRE-VILLE coin Guy/de Maisonneuve 1 mois gratuit Quantitéelimitée Poêle-frigo Tout inclus Secteur recherché Près U. Concordia et métro Guy (514) R 132 ST-ANTOINE O , 850 $/ mois. Beaucoup cachet. Libre janv. fév LAVAL, RIVE-NORD AU DOMAINE BELLERIVE Au bord de la rivière des Prairies, à Laval, 1 1 2, 3 1 2, 4 1 2, piscine, sécurité 24h, dépanneur, clinique médicale + autres services. Club social. Navette autobus privé entre métro et centre d achats. (450) LAVAL-DES-RAPIDES, chauffé, 2e, bois, stat., entrées, libre, 510 $, ÊTES-VOUS OBSERVATEUR? Ces deux dessins sont en apparence identiques. En réalité, il y a entre eux HUIT petites différences. ERR27DE VOIR SOLUTION À LA FIN DES PETITES ANNONCES 203 AUDIOVISUEL ABSOLUMENT BESOIN caméras 35 mm, 2 1 4, 4x5,cinéma, paye le plus ACHETE appareils photo et acc. Leica, Hasselblad, Nikon et autres CAMÉRA 35mm. Nikon F 401x (N5005) AF Obj. Nikon 50mm., 1.8 AF Zoom Nikon AF macro Zoom Sigma AF , UC Flash Nikon SB20. Câble Nikon SC17 TTL. Tout à l état neuf. 750$ pour l ens INSTRUMENTS DE MUSIQUE LIQUIDATION PIANOS USAGÉS $ + ITALMÉLODIE , PIANOS PLUS DE 90 AVEC GARANTIE APPARTEMENT 1150 $ DROIT 1150 $ A QUEUE 9450 $ BOUTHILLIER MUSIQUE (514) ANTIQUITÉS, OEUVRES D ART BIJOUX, 1, 2, 3, 4, ANTIQUITÉSET+ Achats antiquités, meilleur prix! ACHAT : René Richard, Francesco Iacurto, J.-P. Lemieux, Suzor Côté, ACHAT ANTIQUES Bronzes etc. S. Gélineau , RECHERCHE horloge grand père Bas Canada début 19e siècle: Twiss/Savage (Mtl) - Bellerose (Three Rivers) - Orkney (Québec) TABLEAUX: Masson, Dali, Cosgrove, Ayotte, D Anty, Richard, Iacurto, Picher, Rousseau, Sheriff Scott, Gingras, R. Leclerc LIVRES ACHETONS LIVRES Service à domicile LIVRES LIBRAIRE D EXPÉRIENCE achète à domicile. Gand pouvoir d achat INFORMATIQUE...LIQUIDATION... D ORDINATEURS Notebook, Mac, PC, Pentium, Portable, Powermac, Moniteur. Le plus gros centre à MTL 123COMPUTE A INFO-CARREFOUR.. PRIX SPECIAUX SUR: ORDINATEURS 8642 rue St-Denis Sports, plein air Séjours, excursions ÉQUIPEMENTS RÉCRÉATIFS ACHAT VENTE ÉCHANGE Motocyclettes Bateaux, sports nautiques Motoneiges, véhicules tout terrain Véhicules récréatifs Remorques Site Internet Occasions d affaires Franchises Services spécialisés, financement Tenue de livres, impôt Avis légaux Avis divers, communiqués Avis de dissolution, changements de nom Remerciements Condoléances Prières Décès COMMENT NOUS JOINDRE Heures d ouverture: lundi au vendredi, de 8 h à 17 h 30 Lundi au vendredi, de 8 h 30 à 17 h 30 Par téléphone: (514) Sans frais: Par télécopieur: Au comptoir: Les petites annonces régulières Heures de tombée: Les petites annonces 7, rue Saint-Jacques, Québec H2Y 1K9 Adresse postale: (514) Mardi au samedi: 17 h la veille de la parution Dimanche et lundi: 17 h le vendredi précédent Annonces encadrées 48 h avant la parution RÉSIDENTIEL ACHAT VENTE ÉCHANGE Visites libres Île de Centre-ville Vieux Laval, Rive-Nord Rive-Sud Banlieue ouest Banlieue est Laurentides, Lanaudière Estrie, Cantons de l Est Extérieur de Bord de l eau États-Unis, hors frontières Temps partagé, échange Condominiums, copropriétés Maisons de campagne, domaines.116 Chalets Maisons mobiles Propriétés à échanger Propriétés demandées Fermes, terres Terrains résidentiels Prêts hyp. / résidentiel Divers LOCATION Île de Centre-ville Vieux Laval, Rive-Nord Rive-Sud Banlieue ouest Banlieue est Laurentides, Lanaudière Estrie, Cantons de l Est Extérieur de États-Unis, hors frontières Condominiums, copropriétés à louer Maisons de campagne Chalets à louer Chambres, pensions Propriétés à louer Résidences pour aînés Garages On demande à louer On demande à partager Sous-location Appartements meublés INDUSTRIEL ACHAT VENTE ÉCHANGE Propriétés à revenus Propriétés comm. / industrielles Fermes, terres Commerces Copropriétés, espaces comm. /industriels Terrains comm. / industriels LOCATION Espaces comm. / industriels à louer Commerces à louer Entrepôts à louer Bureaux à louer Magasins à louer Divers Audiovisuel, photographie Instruments de musique Meubles, électroménagers Équipements, articles maison Chauffage, climatisation Vêtements, fourrure Collections Antiquités, œuvres d art, bijoux Livres Informatique Animaux Perdu Trouvé Piscines Bois de foyer Bureau, téléphonie Imprimerie Machinerie, outils Équipements commerciaux Construction, rénovation, décoration Marchandises diverses On demande à acheter Encans Vente de garage, de charité Marché aux puces Entretien Paysagistes, déneigement Transport, déménagement Garderies, gardiennage Professionnels Esthétique, coiffure Traitement de textes, rédaction et traduction Préparation de C.V Services divers Soins thérapeutiques, massothérapie, produits naturels Offres d emploi (encadrées seulement) Programmes de formation Postes cadres et professionnels Santé, services communautaires Éducation, enseignement Garderies Bureaux Informatique Assurance Secteur automobile Vente, commerce Immobilier Transport, camionnage Hôtellerie, restauration, alimentation Imprimerie, infographie Technique, métiers, sous-traitance Coiffure, esthétique Industrie du vêtement Industriel, manufacturier Entretien, sécurité, conciergerie Services domestiques Musiciens, artistes Mannequins, modèles Emplois divers Emplois divers à temps partiel Emplois demandés Méthodes de recherche d emplois Bénévolat COURS Cours Naissances, graduations, fiançailles, mariages Avis de recherche Compagnes, compagnons Agences de rencontres Clubs de rencontres Lignes de rencontres Astrologie, occultisme Billets de sport / spectacles Activités sociales Escortes, rencontres, etc Studios de massage Divers Souhaits Machinerie diverse, véhicules lourds Camions, 4 x 4, fourgonnettes Véhicules 5000 $ et moins Automobiles Autos, camions antiques et de collection Autos camions à louer Services divers Pièces et accessoires Ferraille Entreposage de véhicules Nos annonceurs sont priés de vérifier la teneur de leurs annonces lors de leur première parution. Advenant qu une annonce soit reproduite incorrectement, l annonceur doit en aviser aussitôt La Presse qui convient de publier dans la prochaine édition du journal, une version corrigée de celle-ci. Toute erreur ou plainte visant la teneur d une annonce doit être signalée le jour de sa parution avant 17 h, pour fins de correction lors de la prochaine édition du journal. De même, en cas d annulation d une annonce, l avis à cette fin doit être donné avant 17 h, du lundi au vendredi, le jour qui précède sa parution. Les annonces sont sujettes à l approbation de leur contenu de même qu à l approbation du crédit de l expéditeur. La Presse se réserve le droit de publier, d annuler ou de classer correctement toute annonce sous la rubrique appropriée. Offres d emploi : Tous les postes sont ouverts également aux femmes et aux hommes.

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu

Généralités. La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu Généralités La crise financière qui a éclaté en Asie il y a près de deux ans a rendu l environnement dans lequel opèrent les pays en développement plus difficile et incertain. Depuis quelques mois, la

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

LES DANGERS DE LA DEFLATION

LES DANGERS DE LA DEFLATION LES DANGERS DE LA DEFLATION C est une menace pernicieuse car elle semble bénigne après deux générations de lutte contre l inflation. En Amérique, Angleterre et la zone Euro, les banques centrales ont un

Plus en détail

LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS FINANCIERS POUR LE PREMIER TRIMESTRE DE 2015 DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 28 mai 2015 Montréal

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015

LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE 2015 LE FPI PRO DÉCLARE DE SOLIDES GAINS FINANCIERS ET D EXPLOITATION POUR LE TROISIÈME TRIMESTRE DE DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. Le 25 novembre

Plus en détail

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL Au cours de l année 2009, l économie mondiale est entrée dans une profonde récession qui a débuté à la fin de 2008. En effet, le taux de croissance du Produit Intérieur

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES Le 12 septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES LA SOCIÉTÉ...1 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES...2 1.1 Prix...4 1.2 Avantages pour les participants

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Clôture de l acquisition du portefeuille industriel

Plus en détail

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... I APERÇU... 1 DÉFINITIONS... 1 ADMISSIBILITÉ... 2 ADHÉSION... 2 RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES... 3 ACTIONS... 4 FRAIS...

Plus en détail

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques

Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Placements IA Clarington inc. Dan Bastasic Gestionnaire de portefeuille des Fonds IA Clarington stratégiques Je ne caractériserais pas la récente correction du marché comme «une dégringolade». Il semble

Plus en détail

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater?

La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? La bulle spéculative de l immobilier résidentiel au Canada est-elle sur le point d éclater? Maurice N. Marchon Professeur, Institut d économie appliquée HEC Montréal 29 septembre 2008 Toute reproduction

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Introduction 35 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET Appels publics à l épargne et placements privés 37 Fusions et acquisitions 41 Par Ian Michael et Benjamin Silver INTRODUCTION Financement d entreprises et fusions

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)»

Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Département fédéral des finances DFF Initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative sur l or)» Etat: septembre 2014 Questions et réponses Que demande l initiative «Sauvez l or de la Suisse (Initiative

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient les

Plus en détail

BUDGET du QUÉBEC 2015

BUDGET du QUÉBEC 2015 BUDGET du QUÉBEC 2015 Services économiques TD BUDGET 2015 DU QUÉBEC : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT LE CAP FISCAL Faits saillants Le gouvernement du Québec a déposé son deuxième budget depuis son arrivée au

Plus en détail

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages

Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Comparaison européenne des niveaux et des choix d'épargne des ménages Mai 2005 Rapport de OEE-Etudes pour la F.F.S.A. TABLE DES MATIÈRES I. COMPORTEMENTS D'EPARGNE ET D'INVESTISSEMENT DES MENAGES EUROPÉENS

Plus en détail

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande

La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande N o 11 626 X au catalogue N o 018 ISSN 1927-5048 ISBN 978-1-100-99873-2 Document analytique Aperçus économiques La dette extérieure nette du Canada à la valeur marchande par Komal Bobal, Lydia Couture

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité?

Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Taux de change : Le dollar canadien au-dessus de la parité? Introduction On se souvient que le dollar canadien avait dépassé le seuil de la parité en 2008 avant la crise financière sous l impulsion de

Plus en détail

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande

9.2.7.1.2.1 Déséquilibres entre l offre et la demande 9.2.7 Message concernant l Accord international de 2001 sur le café du 9 janvier 2002 9.2.7.1 Partie générale 9.2.7.1.1 Condensé L Accord international de 2001 sur le café a été approuvé au cours de la

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Communiqué de presse pour publication immédiate

Communiqué de presse pour publication immédiate Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar Expansion et performance records en 2007 Augmentation de 43,7 % des produits d exploitation et 42,5 % du bénéfice d exploitation net Un bénéfice

Plus en détail

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales)

b ) La Banque Centrale Bilan de BC banques commerciales) b ) La Banque Centrale Notre système bancaire se complexifie puisqu il se trouve maintenant composer d une multitude de banques commerciales et d une Banque Centrale. La Banque Centrale est au cœur de

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie

Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Impact de la crise financière et économique mondiale sur l Algérie Aux Etats-Unis, la crise des Subprime engendrée par la mévente ou, au mieux, par la cession, à de faibles prix, de millions d habitations

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLE OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLE OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLE OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS Le présent document d information est présenté conformément aux exigences des organismes de réglementation de valeurs mobilières

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE

ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Licence AES, Relations monétaires internationales 2000-2001 Feuille de Td N 1 : La balance des paiements. ETATS-UNIS : FINANCEMENT DE LA BALANCE COURANTE Sources : Extraits d'articles publiés par : Recherche

Plus en détail

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)''

INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' INTEMA'SOLUTIONS'INC.' ' États'financiers''' Intermédiaires''' POUR'LE'TROISIÈME'TRIMESTRE'TERMINÉ'LE'30'SEPTEMBRE'2013' (NON'AUDITÉS)'' 1 Avis au lecteur Les états financiers intermédiaires résumés d'intema

Plus en détail

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 Plan d affaires 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 info@cldavignon.com - www.cldavignon.com Ce document est disponible en version

Plus en détail

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE

11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LE MEXIQUE 11 AOÛT 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE MEXICAINE Mexique Principaux indicateurs, 2014 Population (en millions) 119,7 PIB (en G$ US courants) 1 282,7 PIB par habitant (en $ US courants) 10 714,8 Taux

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION BILLETS À ORDRE À COURT TERME

DOCUMENT D INFORMATION BILLETS À ORDRE À COURT TERME DOCUMENT D INFORMATION BILLETS À ORDRE À COURT TERME Le présent document d information ne constitue pas ni ne doit en aucun cas être interprété comme constituant une offre de vente des billets à ordre

Plus en détail

Le dollar canadien sous le régime de l étalon-or

Le dollar canadien sous le régime de l étalon-or Canada, pièce de 10 dollars, 1912 Terre-Neuve émit des pièces en or dès 1865, mais le Dominion du Canada ne fit de même que de 1912 à 1914, lorsque la nouvelle succursale d Ottawa de la Monnaie royale

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Rapport Intermédiaire 31 janvier 2002

Rapport Intermédiaire 31 janvier 2002 Rapport Intermédiaire 31 janvier p1 MESSAGE AUX ACTIONNAIRES ET COMMENTAIRES ET ANALYSE DE LA DIRECTION Au cours du premier trimestre de, Plazacorp a continué de diriger son attention sur ses activités

Plus en détail

La dette des particuliers

La dette des particuliers L EMPLOI ET LE REVENU EN La dette des particuliers Si l économie et la population des États-Unis sont presque dix fois supérieures à celles du, les deux pays comportent plusieurs similitudes. Les deux

Plus en détail

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements

C est votre argent. Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Faites-le fructifier avec des placements C est votre argent Le CDSPI peut vous aider à le faire fructifier Vous investissez présentement dans vous-même en faisant des études en dentisterie,

Plus en détail

Crises financières et de la dette

Crises financières et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-2 Crises financières

Plus en détail

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO

RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO RAPPORT T3 2014 SUR L'ÉNERGIE DE L ONTARIO JUILLET SEPTEMBRE 2014 PÉTROLE ET GAZ NATUREL Données sur le pétrole et le gaz naturel Troisième trimestre de 2014 Prix au détail moyens de l essence ordinaire

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada. Principaux événements

GE Capital. Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada. Principaux événements PIB au prix de base T1 2015 Survol des tendances de l industrie Le camionnage au Canada Principaux événements La demande canadienne en matière de camion de gros tonnage connaît une reprise, étant à la

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

Le Québec en quête de croissance

Le Québec en quête de croissance ASDEQ Conjoncture et perspectives économiques 2014 Le Québec en quête de croissance Montréal 29 novembre 2013 Yves St-Maurice Directeur principal et économiste en chef adjoint Mouvement Desjardins Contexte

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Non-résidents impliqués dans des projets miniers canadiens: Considérations fiscales

Non-résidents impliqués dans des projets miniers canadiens: Considérations fiscales Non-résidents impliqués dans des projets miniers canadiens: Considérations fiscales Mercredi, le 28 novembre 2012 Table des matières I. Structure organisationnelle de l investissement II. Financement de

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT SEMESTRIEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour la période close le 30 juin 2015 Fonds d infrastructures Sentry Sun Life Le présent rapport

Plus en détail

Stratégie de placement

Stratégie de placement Très défensif ingsstrategie Climat d investissement Taux directeur : évolution et prévisions États-Unis 1,5 UEM 0,5 10-2010 10-2011 10-2012 10-2013 10-2014 10-2015 Taux à dix ans : évolution et prévisions

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement

Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Fondation des Clubs Garçons et Filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placemen nt Fondation des Clubs garçons et filles du Canada Politiques et objectifs en matière de placement Table des

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1

Eco-Fiche BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Eco-Fiche Janvier 2013 BILAN DE L ANNEE 2012 QUELLES PERSPECTIVES POUR 2013? 1 Retour sur l année 2012 : l atonie En 2012, le Produit Intérieur Brut (PIB) s est élevé à 1 802,1 milliards d euros, soit

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale L année 2015, qui s'est amorcée deux semaines auparavant, s avère déjà mouvementée. Le pétrole a poursuivi sa chute brusque

Plus en détail

États financiers consolidés. Trimestre terminé le 31 mars 2003. EnCana Corporation

États financiers consolidés. Trimestre terminé le 31 mars 2003. EnCana Corporation États financiers consolidés Trimestre terminé le 2003 EnCana Corporation Rapport intermédiaire Trimestre terminé le 2003 EnCana Corporation RÉSULTATS CONSOLIDÉS Trimestres terminés les (sans vérification)

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences.

L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. L austérité budgétaire: définition, calcul et conséquences. Pour mener un char quelque part, on a trois décisions à prendre: 1. La destination.. 2. La route qu on va suivre.. 3. La vitesse à laquelle on

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 3 décembre 204 Fonds d obligations canadiennes Universel BlackRock Sun Life Le

Plus en détail

Conseil supérieur du logement

Conseil supérieur du logement Conseil supérieur du logement Avis n 010 du 16 janvier 2008 du Conseil supérieur du logement sur le concept du crédit logement inversé. Préambule Le crédit logement inversé («reverse mortgage») est une

Plus en détail

23ème rapport annuel. Tableau de bord

23ème rapport annuel. Tableau de bord L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES 23ème rapport annuel Tableau de bord Michel Mouillart Université Paris Ouest 25 Janvier 2011 La photographie des ménages détenant des crédits que propose la 23 ième

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride?

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? R- L achat immobilier en Floride est une belle opportunité d investissement. Que ce soit pour diversifier vos actifs, créer une plus-value, profiter de

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel

Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel Desjardins, Capital régional et coopératif Ouest de Montréal 16 septembre 2015 Les entreprises de l Ouest de Montréal dans le contexte économique actuel Jimmy Jean Économiste principal Mouvement Desjardins

Plus en détail

Rapport trimestriel 30 septembre 2001

Rapport trimestriel 30 septembre 2001 F O N D S D E P L A C E M E N T I M M O B I L I E R C O M I N A R Rapport trimestriel 30 septembre 2001 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires, des dirigeants et du personnel du Fonds de

Plus en détail

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie

Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Les Fonds en Euros des compagnies d Assurance Vie Résumé: - Les Fonds en Euros des compagnies d assurance assurent un couple sécurité / rendement optimal notamment dans l optique d une épargne en vue de

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

COUR SUPÉRIEURE Chambre commerciale. PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC 500-11-048894-154 No BUREAU : 929414-1000002

COUR SUPÉRIEURE Chambre commerciale. PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE QUÉBEC 500-11-048894-154 No BUREAU : 929414-1000002 Restructuration Deloitte Inc. La Tour Deloitte 1190, avenue des Canadiensde-Montréal Bureau 500 Montréal QC H3B 0M7 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE

Plus en détail

Enquête sur les perspectives des entreprises

Enquête sur les perspectives des entreprises Enquête sur les perspectives des entreprises Résultats de l enquête du printemps 2015 Vol. 12.1 6 avril 2015 L enquête menée ce printemps fait ressortir que la baisse des prix du pétrole continue d assombrir

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc

Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Le FMI conclut les consultations de 2009 au titre de l article IV avec le Maroc Note d information au public (NIP) n 10/19 (F) 16 février 2010 Les notes d'information au public (NIP) s inscrivent dans

Plus en détail

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011

LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 LE FONDS EN EUROS DE CARDIF ASSURANCE VIE DONNÉES AU 30 SEPTEMBRE 2011 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance Epargne Pension AEP - Assurance Epargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas

Plus en détail