Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France"

Transcription

1 ÉDITION 2006 Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France TRANSPORT Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Énergie

2 Sommaire Nouveautés 2006 L étiquette Énergie 2 Les nouvelles taxations relatives aux émissions 4 L effet de serre et la nécessité de réduire les émissions de gaz carbonique ( ) 8 Comment réduire les émissions de des véhicules (conseils à l achat et à l utilisation du véhicule) 10 L enjeu de l air 16 Calculer le coût du carburant pour km par an 20 Palmarès 25 Liste des véhicules essence pour les 10 premières valeurs d émission de 26 Liste des véhicules Diesel pour les 10 premières valeurs d émission de 28 Choisir 31 Index des véhicules par marques Véhicules essence et Diesel 34 Véhicules GPL 110 Véhicules GNV 112 Brochure éditée en application du décret n du 23 décembre 2002, relatif à l information sur la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières neuves.

3 L ÉTIQUETAGE DES VÉHICULES PARTICULIERS NEUFS En application de l arrêté du 10 novembre 2005, une étiquette devra être apposée obligatoirement dès le 10 mai 2006, sur tout véhicule particulier neuf, exposé dans les lieux de vente en France. L objectif de la mise en place de cette nouvelle étiquette est de proposer des améliorations à la directive européenne 1999/94, relative à l information sur la consommation de carburant et les émissions de des voitures particulières neuves. L étiquette comporte sept classes de couleurs différentes (comme pour les appareils ménagers). Elle permet à tout acheteur potentiel d une automobile d être renseigné de manière lisible et comparative sur ses émissions de dioxyde de carbone ( ), principal gaz à effet de serre responsable du changement climatique. Figurent également sur l étiquette les consommations de carburant. Rappelons que plus on consomme de carburant, plus on émet de dioxyde de carbone ( ) et plus on contribue au changement climatique. VOITURE Xxx Xxx Essence Consommation mixte : X,X l/100 km Consommation urbaine : X,X l/100 km Consommation extra-urbaine : X,X l/100 km XX A 2 Retour Sommaire 3

4 LES NOUVELLES TAXATIONS RELATIVES AUX ÉMISSIONS Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, la consommation nationale de pétrole et la dépendance énergétique de la France, une taxe additionnelle sur la carte grise est mise en œuvre en La taxe annuelle sur les véhicules de société, quant à elle, fait l objet de nouvelles dispositions. La taxe additionnelle sur la carte grise Une taxe additionnelle, calculée en fonction du niveau d émission de dioxyde de carbone ( ) du véhicule, s ajoute au prix de base de la carte grise. Cette mesure s applique dès le 1 er juillet 2006 : pour les véhicules neufs mis en circulation à compter du 1 er juillet 2006 ; pour toutes les immatriculations ou transactions portant sur des véhicules d occasion dont la première mise en circulation est postérieure au 1 er juin 2004 (les émissions de des véhicules sont mentionnées sur la carte grise depuis cette date). Pour les véhicules ayant fait l objet d une réception communautaire, le calcul de la taxe s effectue selon les modalités suivantes : pas de surtaxe pour les véhicules dont les émissions de sont inférieures ou égales à 200 grammes par kilomètre ; 2 par gramme pour les véhicules dont les émissions de se situent entre 201 et 250 grammes. Exemple : pour un véhicule dont l émission est de 230 grammes de par km, soit 30 g de émis en plus des 200 g non surtaxés, la taxe additionnelle est de 2 x 30 = par gramme pour les véhicules dont les émissions de sont supérieures à 250 grammes. Exemple : pour un véhicule dont l émission est de 320 grammes de par km, on calcule donc 2 /g de 201 à 250 g de /km, soit 2 x 50 = 100 puis 4 /g de 251 à 320 g de /km, soit 4 x 70 = 280, la taxe additionnelle est de = 380. Pour les autres véhicules, n ayant pas fait l objet d une réception communautaire, le calcul de la taxe additionnelle s effectue en fonction de la puissance fiscale. PUISSANCE FISCALE Tarif Inférieur à 10 0 Supérieure ou égale à 10 et inférieure à Supérieure ou égale à NB : certains Conseils Régionaux peuvent exonérer partiellement ou totalement du coût de la carte grise les propriétaires de véhicules électriques, hybrides ou fonctionnant au gaz (gaz naturel véhicules ou gaz de pétrole liquéfié). La taxe annuelle sur les véhicules de société (TVS) Les sociétés sont soumises à une taxe annuelle sur les véhicules qu elles utilisent en France, lorsque ces véhicules sont immatriculés dans la catégorie des voitures particulières au sens de la directive 70/156/CEE du Conseil, du 6 février La loi de finances 2006 précise, par ailleurs, que les véhicules 4 Retour Sommaire 5

5 possédés ou pris en location par les salariés ou par ses dirigeants et pour lesquels la société procède au remboursement des frais kilométriques sont considérés comme des véhicules utilisés par les sociétés. Les véhicules électriques, hybrides et les véhicules fonctionnant au moyen de gaz naturel véhicules ou uniquement au gaz de pétrole liquéfié sont exonérés de la taxe sur les véhicules de société. Les véhicules fonctionnant alternativement au moyen de supercarburants et au gaz de pétrole liquéfié sont exonérés de la moitié de la taxe. En 2006, pour les véhicules ayant fait l objet d une réception communautaire au sens de la même directive, le montant de cette taxe dépend du niveau d émission de des véhicules. Pour ces véhicules dont la première mise en circulation est intervenue à compter du 1 er juin 2004, et qui n étaient pas possédés ou utilisés par la société avant le 1 er janvier 2006, le tarif applicable est le suivant : Tarif TAUX applicable D ÉMISSION DE DIOXYDE par gramme DE CARBONE de dioxyde (en gramme par kilomètre) de carbone Inférieur ou égal à Supérieur à 100 et inférieur ou égal à Supérieur à 120 et inférieur ou égal à Supérieur à 140 et inférieur ou égal à Supérieur à 160 et inférieur ou égal à Supérieur à 200 et inférieur ou égal à Supérieur à Exemple : pour un véhicule ayant fait l objet d une réception communautaire et dont l émission de est de 128 g par km, la TVS est de 640 (128 x 5 ). Pour les autres véhicules, n ayant pas fait l objet d une réception communautaire, le tarif dépend toujours de la puissance fiscale du véhicule, il est le suivant : PUISSANCE FISCALE Tarif applicable Inférieur ou égal à De 5 à De 8 à De 12 à Supérieur à Exemple : pour un véhicule n ayant pas fait l objet d une homologation communautaire et dont la puissance fiscale est de 7, la TVS est de À compter du 1 er janvier 2006, les véhicules, possédés ou pris en location par les salariés contre remboursement d une indemnité kilométrique, sont imposés à la TVS au nom de la société. Le montant de la taxe sur les véhicules de sociétés est fonction d un coefficient, dépendant du nombre de kilomètres pris en compte pour le remboursement au propriétaire ou à l utilisateur des frais kilométriques desdits véhicules, durant la période d imposition. NOMBRE DE KILOMÈTRES Coefficient remboursés par la société applicable De 0 à km 0 % De à km 25 % De à km 50 % De à km 75 % Supérieur à km 100 % Exemple : pour un véhicule dont le propriétaire ou l utilisateur bénéficie d un remboursement de frais kilométriques calculé sur une base de km, le coefficient de taxation sur le véhicule de société sera de 50 %. 6 Retour Sommaire 7

6 L EFFET DE SERRE et la nécessité de réduire les émissions de gaz carbonique La combustion des carburants dans les moteurs produit des gaz dont le plus important est le gaz carbonique ( ). Ce gaz intervient avec d autres gaz dans le phénomène, dit d effet de serre, qui permet à une partie du rayonnement solaire d être absorbée, puis réémise, ce qui provoque le réchauffement de la surface de la terre et de l atmosphère. Trop de gaz à effet de serre liés aux activités humaines changent le climat et menacent la planète. La communauté internationale a décidé d agir, au nom du principe de précaution, pour prévoir, prévenir ou atténuer les causes de changement climatique et en limiter les effets néfastes (article 3 de la convention cadre des Nations Unies, signée à Rio de Janeiro en juin 1992 par la France et 153 pays). La convention crée des engagements et fournit un cadre de coordination. Les pays signataires s engagent à mettre en œuvre des moyens pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le protocole de Kyoto a défini les quantités d émissions ( 8 % pour les pays européens) à l horizon et les six gaz concernés, dont le est le principal. La France, pour sa part, s est engagée à ne pas émettre, en 2010, plus de gaz à effet de serre qu elle n en émettait en 1990, soit 144 millions de tonnes équivalent carbone. Pour tenir ces objectifs, des actions sont entreprises dans le domaine des transports, qui contribuent à environ un quart de la production des gaz à effet de serre, pour réduire les consommations et les émissions unitaires de véhicules : Le programme véhicules propres et économes lancé par Monsieur le premier ministre Jean-Pierre Raffarin sur une durée de cinq ans à partir de 2004, dont l objectif est de concevoir, de réaliser et de faciliter le lancement commercial des véhicules à meilleur rendement énergétique, qui émettent moins de gaz à effet de serre et moins de polluants atmosphériques. L accord volontaire de réduction des émissions de des véhicules, conclu par la commission européenne avec les constructeurs automobiles présents sur le marché européen, par le biais de leurs associations respectives (ACEA, JAMA, KAMA). Cet accord vise la diminution de 25 % en 2008 du niveau constaté en 1995 (soit 140 contre 186 ) et prévoit une étape supplémentaire avec 35 % (soit 120 ). Retour Sommaire

7 CONSOMMATIONS DE CARBURANT ET ÉMISSIONS DE Les carburants sont des mélanges d hydrocarbures, dont la composition dépend du produit : essence, gazole ou gaz de pétrole liquéfié (GPL), gaz naturel véhicules (GNV). Un carburant, ou une quantité d hydrocarbures, qui brûle dans un moteur, produira une quantité de gaz carbonique proportionnelle à la masse de carbone que contient le carburant. La quantité de dégagée par un moteur est donc proportionnelle à la consommation du carburant qu il utilise. COMMENT RÉDUIRE LES ÉMISSIONS DE DES VÉHICULES Bien choisir son véhicule à l achat Puisque les véhicules émettent du gaz carbonique proportionnellement à leur consommation, il faut tenir compte, lors de l acquisition d un véhicule, de sa consommation spécifique, qui déterminera ses rejets de gaz carbonique. La performance énergétique La consommation conventionnelle est une valeur théorique a priori plus faible que la consommation réelle établie en fonction d une procédure de mesures normalisée à l échelon européen, commune à l ensemble des modèles présentés dans nos tableaux. Elle permet de comparer les véhicules, les uns par rapport aux autres, en fonction de leurs performances énergétiques. Au cours des dernières années, l amélioration du rendement énergétique des moteurs, l évolution de l aérodynamique et l utilisation de matériaux plus légers, ont permis de gagner de 15 à 20 % en consommation. Parallèlement, l intégration de systèmes de sécurité complexes et d équipements de confort a alourdi les véhicules. Pour compenser ces suppléments de poids, des motorisations plus puissantes, donc plus gourmandes en carburant, ont été adoptées. C est ainsi que le bénéfice des progrès réalisés peut, dans certains cas, être minoré. La procédure Pour permettre d apprécier objectivement la consommation conventionnelle d un véhicule et les émissions de, une procédure de mesure au banc à rouleaux, effectuée sur un cycle de roulage, dit mixte, représentatif de la circulation urbaine et périurbaine, a été définie au niveau européen. Les valeurs de consommations, exprimées en litres aux 100 km, sont mesurées par des laboratoires agréés. En France, c est l Union Technique de l Automobile, du Motocycle et du Cycle (UTAC) qui est chargée de la mise en œuvre de cette procédure. Les tableaux des consommations et des rejets de permettront donc de choisir un véhicule en toute connaissance de ses performances. Les listes des véhicules essence et Diesel les plus performants pourront servir de références (voir chapitre Palmarès ). Écart entre consommations réelles et consommations conventionnelles Dans la réalité, des différences apparaissent entre 10 Retour Sommaire 11

8 les valeurs conventionnelles indiquées dans les tableaux et les valeurs réelles de consommation. Ces écarts sont liés à de nombreux facteurs (style de conduite, entretien du véhicule, conditions de circulation...) augmentant la consommation et le volume de et de polluants rejetés. Bien utiliser son véhicule Utiliser sa voiture, c est bien sûr la conduire..., mais c est aussi l entretenir, afin de préserver durablement ses qualités d origine. Ainsi le capital sécurité sera conservé, les consommations maîtrisées et les nuisances diminuées. De même, conduire en souplesse, rouler à vitesse modérée, anticiper le freinage, etc. représentent une source d économies substantielles en termes d usure et de consommation énergétique du véhicule. Il est donc utile d être vigilant afin d optimiser le budget global automobile et de valoriser le potentiel de revente de la voiture... Cette démarche aura, parallèlement, des effets positifs dans les domaines de l énergie et de l environnement. À titre d exemple, les calculs de coûts de surconsommations sont fournis en page 16. Bien entretenir son véhicule Ne pas faire entretenir son moteur par un professionnel de l automobile, c est prendre le risque d affronter, à terme, des pannes coûteuses... et d entraîner une importante surconsommation de carburant (pouvant aller jusqu à 25 %, soit environ 2 litres supplémentaires aux 100 km). On constate également une nette augmentation des émissions d hydrocarbures imbrûlés (HC), de monoxyde de carbone (CO) et, pour les moteurs Diesel, de particules. Bien gonfler les pneus Le gonflage des pneus, toujours réalisé à froid, doit respecter le niveau de pression indiqué par le constructeur, cette information étant inscrite à l intérieur de la portière avant gauche ou indiquée dans le carnet de bord. Cette pression doit être majorée de 15 % si l on envisage d effectuer un parcours autoroutier... Ne pas oublier que des pneumatiques sous-gonflés entraînent une surconsommation d environ 3 % pour un déficit de seulement 0,3 bar. Pas de charges inutiles Rouler avec une galerie (ou des barres de toit) entraîne naturellement une surconsommation. Vide, une galerie oppose une résistance aérodynamique qui augmente la consommation de 10 %. Chargée, la forme des objets embarqués, ainsi que leur poids, font passer la surconsommation à 15 %. Et, à 120 km/h, ces 15 % coûtent un litre de carburant supplémentaire aux 100 km... Le départ à froid Une vitesse trop rapide, réalisée avec un moteur froid, fait croître la consommation de 50 % sur le premier kilomètre et use considérablement le moteur. En outre, cela augmente la quantité de polluants rejetés dans l atmosphère. Une solution s impose : démarrer, rouler immédiatement, en douceur, et ne pas trop solliciter le moteur sur les premiers kilomètres. 12 Retour Sommaire 13

9 Les embouteillages En termes de consommation d énergie et de pollution, les embouteillages constituent la situation la plus pénalisante : la consommation d un véhicule peut quasiment doubler et atteindre près de 16 litres aux 100 km, pour un véhicule de gamme moyenne. Le volume de polluants rejetés atteint alors des seuils préoccupants, particulièrement en zone urbaine. Un accroissement aussi sensible du niveau de pollution constitue un risque réel pour la santé et pour l environnement. Il convient donc dans la mesure du possible, en particulier en ville, de choisir un autre mode de déplacement. La climatisation La climatisation, en voiture, c est plus de confort et plus de sécurité : la vigilance du conducteur est meilleure quand il a moins chaud et le système fournit un air sec qui désembue très rapidement le pare-brise et les vitres latérales, mais... On consomme plus et on pollue plus Quand elle fonctionne, la climatisation augmente notablement la consommation de carburant d un véhicule : en ville, c est en moyenne 30% d essence consommés en plus ou 35% de gazole pour les voitures Diesel; sur route, la surconsommation est d environ 15% pour les véhicules à essence et de 20% pour les Diesel; sur l année, les véhicules avec la climatisation consomment en moyenne 5 % de carburant en plus par rapport à ceux qui ne le sont pas. L impact énergétique de la climatisation limite l effet des progrès importants réalisés par les constructeurs pour réduire les consommations des véhicules. Dans les prochaines années, l évolution prévisible du parc automobile laisse envisager une augmentation de la proportion des voitures climatisées, confortant la tendance à l augmentation des consommations, ce qui va à l encontre des politiques menées pour limiter les consommations d énergies fossiles. L utilisation de la climatisation entraîne aussi une augmentation : de la pollution (CO et NO X pour les moteurs à essence, NO X et particules pour les Diesel) ; des émissions de. On contribue au changement climatique L effet de serre est un phénomène naturel, qui maintient sur Terre des températures permettant d y vivre. Il est dû à la présence, dans l atmosphère, de certains gaz, dits à effet de serre, dont les quantités sont augmentées de façon considérable par les activités humaines, ce qui l accroît et perturbe très gravement le climat de la planète. La climatisation intervient à double titre dans les émissions de gaz à effet de serre : quand elle fonctionne, elle provoque une surconsommation de carburant et donc des émissions de accrues (environ 5% de émis en plus par an); qu elle fonctionne ou pas, elle rejette le fluide frigorigène (R134a) présent dans le circuit de climatisation (fuites, maintenance, entretien, accident, non-récupération en fin de vie du véhicule...). Ce fluide est un gaz à fort effet de serre, 1300 fois plus puissant que le. Pour un véhicule de gamme moyenne, la climatisation, à elle seule (usage, maintenance et fuites), est responsable d une augmentation de 10 à 15 % de ses rejets annuels de gaz à effet de serre. 14 Retour Sommaire 15

10 COMPORTEMENTS La conduite agressive Rouler trop vite, accélérer plus que nécessaire, puis freiner brutalement, changer de rapport de vitesses sans cesse... ce comportement va accroître la consommation de 20 % sur route... et de 40 % en ville! En zone urbaine, ce sont, en moyenne, 3,5 litres de carburant qui seront consommés en plus aux 100 km, augmentant les émissions de gaz à effet de serre et de polluants. La conduite mal adaptée Lors d une accélération trop longue sans passer la vitesse supérieure, le moteur va tourner trop vite... et donc consommer plus. Il existe, pour chaque rapport de boîte, un régime moteur maximum. Ce régime, exprimé en tours/minute, est souvent inscrit sur le compteur de vitesse de la voiture ou précisé dans son carnet de bord. Pousser constamment le moteur à cette limite, c est augmenter la consommation du véhicule d environ 30 % (ce qui représente 2,5 litres de carburant aux 100 km)... ainsi que le volume de et de polluants rejetés! POUR EN SAVOIR PLUS L ENJEU DE L AIR La pollution atmosphérique constitue l une des préoccupations majeures de ce début de siècle. Elle n a cependant pas les mêmes effets sur l homme et l environnement, selon qu elle est locale, régionale ou mondiale. La pollution régionale est due à la dispersion des polluants à plusieurs centaines de kilomètres des sources d émission. Leur action dépend des conditions météorologiques (pluies, vents, ensoleillement). La pollution mondiale, globale, est à l origine de problèmes planétaires, tels que la destruction de la couche d ozone à haute altitude ou l accroissement de l effet de serre, susceptible d occasionner un réchauffement de la Terre accompagné d effets climatiques indésirables. L échelle locale caractérise les problèmes de pollution que l on rencontre au voisinage des sources de rejets : sites industriels, axes de circulations... Les sources sont à l origine de nuisances olfactives, voire de pollutions primaires présentant des risques pour la santé humaine. Parmi ces polluants primaires, on peut citer : le monoxyde de carbone, les hydrocarbures imbrûlés, les oxydes d azote, les particules en suspension, le dioxyde de soufre... La pollution automobile En France, bien que les émissions polluantes régressent dans les différents secteurs d activité, la part de la pollution liée aux transports est en hausse constante. La situation est particulièrement préoccupante en zone urbaine, où les transports motorisés représentent la deuxième source d émissions d oxydes d azote (NO X ) et de particules. Ils sont également à l origine d une part prépondérante des émissions de monoxyde de carbone (CO) et d hydrocarbures imbrûlés (HC). 16 Retour Sommaire 17

11 Normes européennes d émissions des voitures particulières Le tableau suivant présente les quatre polluants réglementés par l Union européenne. Depuis le 1 er janvier 2005, c est la norme Euro 4 qui est en vigueur. Tous les 4 à 5 ans, les seuils d émissions sont révisés à la baisse. VÉHICULES ESSENCE Norme Euro 4 (en application à partir de 2005) Émissions maximum en CO 1,00 HC 0,10 NO X 0,08 HC + NO X Particules VÉHICULES DIESEL Norme Euro 4 (en application à partir de 2005) Émissions maximum en CO 0,50 HC NO X 0,25 HC + NO X 0,30 Particules 0,025 Les progrès L évolution de la réglementation ainsi que les progrès réalisés par les constructeurs automobiles, les équipementiers et les pétroliers, ont permis de minimiser certaines nuisances. Voici quelques-unes des avancées techniques les plus récentes : Gazole à basse teneur en soufre : la diminution de la teneur en soufre dans le carburant suit l évolution de la réglementation européenne. L amélioration de ce carburant a trois avantages : elle engendre une diminution des émissions des SO 2 rejetés dans l atmosphère, contribue à la réduction de la masse de particules émises et permet le maintien des performances des catalyseurs. sans plomb : éliminer le plomb, c est neutraliser un composant chimique particulièrement nocif et c est nécessaire pour permettre le bon fonctionnement des systèmes de dépollution catalytiques. Pot catalytique : le catalyseur est un corps chimique actif à base de métaux précieux, destiné à transformer les rejets polluants en composés non toxiques. Il a été conçu à l origine pour traiter simultanément l oxyde de carbone (CO), les hydrocarbures imbrûlés (HC) et les oxydes d azote (NO X ) émis par les véhicules essence. Une version spécifique équipe, depuis 1997, les véhicules Diesel. Elle n agit que sur le CO et les HC. Filtre à particules : réservé aux motorisations Diesel, ce filtre supprime quasi-totalement le rejet de composés polluants solides (fumées noires). Les constructeurs commencent à équiper les véhicules Diesel et son utilisation devrait se généraliser dans les prochaines années. Contrôle technique : obligatoire pour les véhicules de plus de 4 ans et devant être renouvelé ensuite tous les 2 ans, ce contrôle objectif permet de vérifier le bon fonctionnement de 125 points techniques. En cas de déficience, certaines fonctions majeures directement liées à la sécurité sont soumises à une obligation de réparation. Depuis le 1 er octobre 1995, les gaz d échappement sont systématiquement analysés. Si les valeurs observées ne sont pas conformes aux normes définies pas la loi, un réglage de la carburation ou de l injection est exigé. 18 Retour Sommaire 19

12 Coût du carburant pour un kilomé trage annuel de kilomètres PRIX DU LITRE DE CARBURANT 3,0 3,5 4,0 4,5 5,0 5,5 CONSOMMATION 6,0 6,5 7,0 7,5 8,0 EN LITRES/100 KM 8,5 9,0 9,5 10,0 10,5 11,0 11,5 12,0 12,5 13,0 13,5 14,0 0,46 0,48 0,50 0,52 0,54 0,56 0,58 0,60 0,62 0,64 0,66 0,68 0,70 0,72 0,74 0,76 0,78 0,80 0,82 0,84 0,86 0,88 0,90 0,92 0,94 0,96 0,98 1,00 1,02 1,04 1,06 1,08 1,10 1,12 1,14 1,16 1,18 1,20 1,22 1,24 1,26 1,28 1,30 1,32 1,34 1,36 1,38 1,40 1,42 1, a Voiture fonctionnant au supercarburant 95 et consommant 7,5 l aux 100 km 2 Voiture fonctionnant au supercarburant 98 et consommant 7,5 l aux 100 km 3 Voiture fonctionnant au gazole et consommant 6 l aux 100 km 4 Voiture fonctionnant au GPL et consommant 9,5 l aux 100 km a a a 2a 3a 4a a Coût pour une surconsommation de 20 % 20 Retour Sommaire 21 }

13 EXEMPLE DE CALCUL DE COÛT ANNUEL DU CARBURANT POUR KILOMÈTRES ET COÛT POUR UNE SURCONSOMMATION DE 20 % Pour une voiture qui consomme en moyenne en version essence utilisant du supercarburant 95 7,5 litres de carburant aux 100 km, le prix au litre du super 95 étant de 1,22, le coût annuel de carburant est de 1373 en version essence utilisant du supercarburant 98 7,5 litres de carburant aux 100 km, le prix au litre du super 98 étant de 1,26, le coût annuel de carburant est de 1418 en version Diesel 6 litres de carburant aux 100 km, le prix au litre du gazole étant de 1,06, le coût annuel de carburant est de 954 en version GPL 9,5 litres de carburant aux 100 km, le prix au litre du GPL étant de 0,66, le coût annuel de carburant est de 941 Pour une surconsommation d environ 20 % cette voiture consommera 9 litres de supercarburant 95 aux 100 km - le coût annuel deviendra 1647 soit 274 de plus. 9 litres de supercarburant 98 aux 100 km - le coût annuel deviendra 1701 soit 283 de plus. 7 litres de gazole aux 100 km - le coût annuel deviendra 1113 soit 159 de plus. 11,5 litres de GPL aux 100 km - le coût annuel deviendra 1139 soit 198 de plus. Cette voiture avec une consommation de : 7,5 litres aux 100 km en essence 6 litres aux 100 km en gazole 9,5 litres aux 100 km en GPL rejettera, pour km parcourus, kilogrammes de avec de l essence, kilogrammes de avec du gazole, kilogrammes de avec du GPL Retour Sommaire

14 Palmarès En application de la directive européenne n 1999/94/CE du 13 décembre 1999 et du décret n du 23 décembre 2002 (voir chapitre Choisir ), le présent guide doit faire figurer la liste des modèles de voitures particulières neuves les plus performantes en termes de rendement énergétique, classés par ordre progressif d émissions de pour chaque type de carburant (essence et gazole). L ADEME a donc établi, pour les dix premières valeurs d émissions de, un palmarès figurant en pages suivantes. Deux classements sont présentés : - le premier pour les modèles essence, - le second pour les véhicules Diesel. Ce palmarès a été élaboré sur la base des données fournies par l UTAC à l ADEME au mois de janvier (Voir Comment lire les tableaux page 33). Retour Sommaire 25

15 1 2 véhicules essence Liste des pour les dix premières valeurs d émission de P A L M A R È S A D E M E MARQUES (modèles, versions / ) Consommation (l/100 km) Urbain Extra-urbain TOYOTA PRIUS 75 VVT-i V B : MJT9152TB050 CITROEN C1 1.0i M B : MCT1001T6937 MCT1002TA939 CITROEN C1 1.0i SensoDrive A B : MCT3001TD938 MCT3002TH940 DAIHATSU CUORE 3P M B : MJD1001JY129 PEUGEOT 107 3P/5P 1.0e M B : MPE1011SG160 MPE1012SK162 PEUGEOT 107 3P/5P trendy 1.0e 12V 2-tronic A B : MPE3011SN161 MPE3012SR163 TOYOTA AYGO 3P 1.0 VVT-i M B : MJT1061V0266 MJT1061V1267 MJT1061V7104 MJT1061V8105 TOYOTA AYGO 3P/5P 1.0 VVT-i MultiMode A B : MJT3061VC103 MJT3061V5265 MJT3062VG274 MJT3062VN112 TOYOTA AYGO 5P 1.0 VVT-i M B 3 : MJT1062VJ114 MJT1062VJ113 MJT1062VB275 MJT1062VC276 SMART SMART FORTWO CABRIOLET (45) SOFTIP M B : MST1005DA177 SMART SMART FORTWO COUPE (37) SOFTIP M B : MST1001DN162 SMART SMART FORTWO COUPE (45) SOFTIP M B 4 : MST1001DT168 DAIHATSU CUORE 3P/5P M B 5 : MJD1001JL152 MJD1001JZ130 MJD1002J3132 MJD1002JP154 HONDA CIVIC IMA : MJH1202E3404 M B SMART SMART ROADSTER (45) M B 6 : MST1005BP193 DAIHATSU SIRION II 1.0L : MJD1102HS149 M B RENAULT TWINGO 1.2L 16V QUICKSHIFT 4 A B : MRE3011FT758 SMART SMART FORTWO CABRIOLET (45) SOFTIP M B : MST1005DB178 SMART SMART FORTWO COUPE (37) SOFTIP M B : MST1001DP163 SMART SMART FORTWO COUPE (45) SOFTIP M B 7 : MST1001DU169 SMART SMART ROADSTER (45) M B 8 SMART SMART FORTWO CABRIOLET (45) SOFTIP : MST1005B0194 M B : MST1005DC179 SMART SMART FORTWO COUPE (37) SOFTIP M B : MST1001DP164 SMART SMART FORTWO COUPE (45) SOFTIP M B 9 : MST1001DV170 SMART SMART ROADSTER (60) A C : MST3105BH195 SMART SMART ROADSTER COUPE (60) A C 10 : MST3105B0189 SMART SMART ROADSTER BRABUS A C : MST3305BU127 SMART SMART ROADSTER COUPE (60) A C : MST3105B1190 SMART SMART ROADSTER COUPE BRABUS A C 26 : MST3305BN120 Retour Sommaire 27 CO2 Données fournies le (source UTAC).

16 MARQUES (modèles, versions / ) Liste des véhicules Diesel Consommation (l/100 km) Urbain Extra-urbain 1 CO2 pour les dix premières valeurs d émission de P A L M A R È S A D E M E SMART FORTWO CABRIOLET CDI (30) M A : MST5005DJ199 SMART FORTWO COUPE CDI (30) SOFTOUCH M A 2 : MST5001D9197 SMART FORTWO CABRIOLET CDI (30) M A : MST5005DK200 SMART FORTWO COUPE CDI (30) SOFTOUCH M A 3 : MST5001DA198 CITROEN C2 1.4HDi M B 4 : MCT5001RU976 MCT5001R3985 MCT5001R8929 MCT5001RN847 CITROEN C1 1.4HDi M B : MCT5001TF995 MCT5002TJ996 CITROEN C3 5P 1.4HDi M B : MCT5002P1922 MCT5002PX979 MCT5002PH841 MCT5002P4925 MCT5002P0982 MCT5002P7928 PEUGEOT 107 trendy 3P/5P 1.4HDi M B : MPE5011SK213 MPE5012SN214 TOYOTA AYGO 3P/5P 1.4 D M B 5 : MJT5061VT283 MJT5062VY286 CITROEN C3 5P 1.4HDi M B 6 : MCT5002PC678 CITROEN C2 1.4HDi M B : MCT5001RT781 CITROEN C2 1.4HDi SensoDrive A B 7 : MCT7001RG931 MCT7001R2978 MCT7001RB987 MCT7001RU848 CITROEN C3 5P 1.4HDi 16V M B : MCT5202PV677 MCT5202PQ830 CITROEN C3 5P 1.4HDi 16V 4PL M B 8 : MCT5202P9910 CITROEN C2 1.4HDi M B : MCT5001R9797 MCT5001R9930 MCT5001RV977 MCT5001R4986 CITROEN C3 5P 1.4HDi M B : MCT5002P0788 CITROEN C3 5P 1.4HDi SensoDrive A B : MCT7002PP842 MCT7002PC927 MCT7002P8984 MCT7002P5981 PEUGEOT 206 5P 1.4HDi M B : MPE5012K4106 TOYOTA YARIS 3P 75 D-4D M B 9 : MJT5141RP723 MJT5151RJ268 MJT5141R4254 FIAT PANDA 1.3 JTD M B : MFT5112EN550 MFT5112EP CITROEN C2 1.4HDi SensoDrive A B : MCT7001RG798 CITROEN C3 5P 1.4HDi M B : MCT5002P1983 MCT5002PY980 MCT5002P5926 MCT5002P8796 OPEL CORSA 1,3 CDti BM5 M B : MPL51B1F1480 MPL51B2FL584 OPEL CORSA 1,3 CDti BM5 CLIM M B MPL51B1FR531 MPL51B2F1636 PEUGEOT HDi M B : MPE5011RG113 RENAULT CLIO 3P/5P 1.5dCi (70ch) M B 28 : MRE5021EU135 MRE5022EU133 Retour Sommaire 29 Données fournies le (source UTAC).

17 Choisir Afin de favoriser la réduction des émissions de, le Parlement européen et le Conseil de l Union européenne ont arrêté la directive n 1999/94/CE du 13 décembre Transposée en droit français par le décret numéro du 23 décembre 2002, elle a pour objet de garantir que des informations relatives à la consommation de carburants et aux émissions de des voitures particulières neuves, proposées à la vente ou en crédit-bail dans la Communauté, soient mises à la disposition des consommateurs, afin de permettre à ceux-ci d opérer un choix éclairé. Le décret du 23 décembre 2002 énonce : dans chaque point de vente, une étiquette indiquant la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone est apposée sur chaque voiture particulière neuve ou affichée près de celle-ci, d une manière visible (article 2) ; une liste des données relatives à la consommation de carburant et aux émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières neuves proposées à la vente ou en crédit-bail dans un point de vente, dressée par marque et par type de véhicule, est affichée de manière visible dans le point de vente (article 3) ; l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie élabore, à partir des informations transmises par les constructeurs, un guide de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone des voitures particulières neuves mises en vente sur le territoire national (article 4-1). Le présent document constitue ce guide. Retour Sommaire 31

18 Comment lire les tableaux? Les tableaux contiennent certaines informations qui vous permettront de compléter l appréciation des performances énergétiques et environnementales des véhicules neufs. Les véhicules essence et Diesel les plus performants (consommations cycles mixtes et émissions de en ordre croissant pour les dix premières valeurs) sont présentés au chapitre Palmarès. Pour l ensemble des véhicules essence et Diesel présentés au chapitre suivant, les informations relatives à la consommation de carburant et aux émissions de dioxyde de carbone sont regroupées par marque, modèle, version (classés par ordre alphabétique) et par carburant (essence puis gazole). Les listes des véhicules bicarburation essence/gpl et essence/gnv sont établies séparément selon le même principe. NB : les données ont été fournies par l UTAC à l ADEME en janvier 2006, après validation par les constructeurs. Elles seront disponibles sur le site et, ensuite, actualisées semestriellement IDENTIFICATION Désigne la marque, le modèle et la version ou l appellation commerciale du véhicule concerné. ABRÉVIATION SIGNIFICATION NP nombre de portes NPL nombre de places A boîte de vitesse automatique CLIM climatisation Xxx ch puissance en chevaux 2 C N I T Code National d Identification du Type pour les véhicules couverts par une réception européenne. 3 PUISSANCE ADMINISTRATIVE La puissance administrative d un véhicule est une valeur sans réalité physique exprimée en (pour chevaux fiscaux) qu on retrouve sur la carte grise du véhicule sous la mention PUISS. Elle est en fait calculée à partir de deux caractéristiques du véhicule : son niveau de rejet kilométrique de (en ) et sa puissance réelle (P en ) selon la formule suivante : Pa = CO2 + P 1,6 45 ( 40 ) La valeur obtenue est alors arrondie à l entier le plus proche et détermine la puissance administrative (ou fiscale) du véhicule. Depuis la disparition de la vignette pour les particuliers, elle a perdu de son intérêt, mais sert toutefois encore à établir le coût de la carte grise. Elle sert également au calcul des nouvelles taxations,tvs et taxe additionnelle sur la carte grise, pour les véhicules n ayant pas fait l objet d une réception communautaire. 4 PUISSANCE RÉELLE La puissance réelle est une donnée importante, la consommation d un véhicule étant étroitement liée à la puissance qu il développe. Cette puissance réelle, mesurée sur l arbre moteur, est exprimée en kilowatt (). 5 TRANSMISSION M : boîte de vitesses mécanique. La généralisation de la 5 e vitesse, sur la plupart des véhicules, est un facteur de réduction des consommations par abaissement des régimes moyens d utilisation des moteurs. A : boîte de vitesses automatique, convertisseur de couple ou variateur continu. L émergence des boîtes de vitesses automatiques à 4 rapports ou plus tend à diminuer les écarts de consommation entre transmissions automatiques et manuelles. 3, 4, 5 ou 6 : nombre de rapports de transmission de la boîte (marche avant). V0 : boîte de vitesses à variation continue CONSOMMATIONS - CYCLES Les consommations conventionnelles, mesurées sur cycles urbain, extra-urbain et mixte, sont exprimées en litres aux 100 km. Émissions de gaz carbonique sur le cycle mixte, exprimées en. TYPE DE CARBURANT ES essence sans plomb 95 GO gazole ES/GP bicarburation essence/gpl, données consommations essence GP/ES bicarburation essence/gpl, données consommations GPL ES/GN bicarburation essence/gnv, données consommations essence GN/ES bicarburation essence/gnv, données consommations GNV GN monocarburation GNV CLASSE Émissions de : A : inférieures ou égales à 100 B : de 101 à 120 C : de 121 à 140 D : de 141 à 160 E : de 161 à 200 F : de 201 à 250 G : supérieures à 250 Choisir : le choix d un véhicule doit se faire prochainement, consultez alors les tableaux et comparez la consommation mixte des véhicules les plus performants avec la consommation mixte des véhicules que vous avez retenus. Le tableau des coûts du carburant (pages 20 et 21) vous permet d apprécier les dépenses annuelles en carburant pour kilomètres Retour Sommaire 33

19 Index ALFA-ROMÉO Essence Diesel ASTON MARTIN Essence AUDI Essence Diesel BENTLEY Essence BMW Essence Diesel CADILLAC Essence CHEVROLET Essence CHRYSLER Essence Diesel CITROËN Essence Diesel GPL GNV DACIA Essence DAIHATSU Essence FERRARI Essence FIAT Essence Diesel GPL GNV FORD Essence Diesel HONDA Essence Diesel HYUNDAI Essence Diesel IVECO Diesel JAGUAR Essence Diesel JEEP Essence Diesel LADA Essence LANCIA Essence Diesel LAND ROVER Essence Diesel LEXUS Essence Diesel LTI Diesel MASERATI Essence MAYBACH Essence MERCEDES AMG Essence MERCEDES-BENZ Essence Diesel MINI Essence Diesel MITSUBISHI Essence Diesel NISSAN Essence Diesel OPEL Essence Diesel GNV PEUGEOT Essence Diesel GPL GNV PGO Essence Retour Sommaire PORSCHE Essence RENAULT Essence Diesel GPL SAAB Essence Diesel SEAT Essence Diesel SKODA Essence Diesel SMART Essence Diesel SSANGYONG Diesel SUBARU Essence SUZUKI Essence Diesel TOYOTA Essence Diesel VOLKSWAGEN Essence Diesel VOLVO Essence Diesel GNV

20 Véhicules essence et Diesel

Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France

Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France ÉDITION 2007 Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France TRANSPORT SOMMAIRE L étiquette Énergie 2 Les taxations relatives aux

Plus en détail

Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France

Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France ÉDITION 2008 Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique des véhicules particuliers vendus en France TRANSPORT SOMMAIRE L étiquette Énergie 2 Le Bonus écologique Grenelle

Plus en détail

L étiquette Énergie 2

L étiquette Énergie 2 SOMMAIRE L étiquette Énergie 2 Le Bonus écologique Grenelle de l Environnement 3 Les taxations relatives aux émissions de 9 L effet de serre et la nécessité de réduire les émissions de gaz carbonique (

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

- 1 - Résistance: BMW 3 (E46) ; M3 (E46) ; X3 (E83) ; X3 LCI (E83)

- 1 - Résistance: BMW 3 (E46) ; M3 (E46) ; X3 (E83) ; X3 LCI (E83) - 1 - Résistance: BMW 3 (E46) ; M3 (E46) ; X3 (E83) ; X3 LCI (E83) 64 11 6 929 486 64116929486 64 11 8 364 173 64118364173 64 11 8 377 579 64 11 8 383 835 64118383835 64 11 8 385 549 64118385549 64 11

Plus en détail

ÉDITION 2012. Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de CO 2 GUIDE OFFICIEL

ÉDITION 2012. Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de CO 2 GUIDE OFFICIEL ÉDITION 2012 Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de CO 2 GUIDE OFFICIEL Guide édité en application du Décret n 2002-1508 du 23 décembre 2002,

Plus en détail

Les véhicules particuliers en France

Les véhicules particuliers en France Les véhicules particuliers en France Sandrine CARBALLÈS DONNÉES ET RÉFÉRENCES Mai 2010 Chaque année, l ADEME établit et actualise des bases de données, à partir des informations fournies par l UTAC. Ces

Plus en détail

Véhicules particuliers

Véhicules particuliers édition 2011 Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de Guide Officiel Brochure éditée en application du Décret n 2002-1508 du 23 décembre 2002,

Plus en détail

Les véhicules particuliers en France

Les véhicules particuliers en France Les véhicules particuliers en France DONNEES ET REFERENCES Mai 2007 Chaque année, l ADEME établit et actualise des bases de données, à partir des informations fournies par l UTAC. Ces données portent à

Plus en détail

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 1423 versions de 215 modèles de 42 marques Le classement de la voiture citoyenne établi avec les modèles et les versions disponibles le 1 er décembre 2012

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

édition 2012 Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de CO 2 Guide Officiel

édition 2012 Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de CO 2 Guide Officiel édition 2012 Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburant et émissions de CO 2 Guide Officiel Guide édité en application du décret n 2002-1508 du 23 décembre 2002,

Plus en détail

édition 2013 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel

édition 2013 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel édition 2013 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel Guide édité en application du décret n o 2002-1508 du 23 décembre 2002, relatif

Plus en détail

Les véhicules particuliers en France

Les véhicules particuliers en France Les véhicules particuliers en France Sandrine CATANIA DONNÉES ET RÉFÉRENCES Avril 2005 Chaque année, l ADEME établit et actualise des bases de données à partir des informations fournies par l UTAC. Ces

Plus en détail

Données et Références. Évolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques Véhicules particuliers neufs vendus en France

Données et Références. Évolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques Véhicules particuliers neufs vendus en France ÉDITION 2013 Évolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques Véhicules particuliers neufs vendus en France Données et Références Ce document présente les principaux chiffres clés

Plus en détail

ÉDITION 2015. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel

ÉDITION 2015. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel ÉDITION 2015 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel . Cette publication s inscrit dans le cadre de la communication de l ADEME à l

Plus en détail

ÉDITION 2014. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel

ÉDITION 2014. Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France. Guide Officiel ÉDITION 2014 Consommations de carburant et émissions de CO 2 Véhicules particuliers neufs vendus en France Guide Officiel Guide édité en application du décret n o 2002-1508 du 23 décembre 2002, relatif

Plus en détail

ÉDITION 2011. Véhicules particuliers vendus en France. Evolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques. Données et Références

ÉDITION 2011. Véhicules particuliers vendus en France. Evolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques. Données et Références ÉDITION 2011 Véhicules particuliers vendus en France Evolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques Données et Références Les Véhicules Particuliers en France Chaque année, l Agence

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2013

Incitations financières véhicules 2013 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2013 Pour des véhicules

Plus en détail

incitations financières véhicules 2011

incitations financières véhicules 2011 A B C D E F G A B C D E F G PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2011 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE

Plus en détail

Incitations financières véhicules 2014

Incitations financières véhicules 2014 Marque : Consommation de carburant C02 inférieures ou égales à 100 g/km de 101 à 120 g/km VOITURE Énergie : Essence Les déplacements Comprendre Incitations financières véhicules 2014 Pour des véhicules

Plus en détail

https://portal.health.fgov.be/portal/page?_pageid=56,2818388&_dad=p...

https://portal.health.fgov.be/portal/page?_pageid=56,2818388&_dad=p... 1 sur 7 16/01/2008 16:08 NL FR DE EN Login Contact Site Map A propos de nous Recherche avancée: home environnem... production... produits voitures le meilleur choix Installations de chauffage Produits

Plus en détail

incitations financières véhicules 2010

incitations financières véhicules 2010 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2010 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

incitations financières véhicules 2009

incitations financières véhicules 2009 A B C D E F G Des véhicules plus sobres et moins polluants : incitations financières véhicules 2009 PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A PROFITEZ DU BONUS ECOLOGIQUE A A B C D E F A LES TRANSPORTS Des véhicules

Plus en détail

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II.

Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 II. 0 Sommaire Parties engagées... 2 Préambule... 2 I. Synthèse des résultats et conclusion de ces tests.... 3 1. Réduction de la consommation de carburant... 4 2. Réduction des émissions de gaz polluants...

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

Pollution - consommation : l amalgame à éviter

Pollution - consommation : l amalgame à éviter Pollution - consommation : l amalgame à éviter François Roby - UPPA - septembre 2007 Pour la grande majorité des automobilistes, un véhicule qui consomme peu est un véhicule qui pollue peu, car cette association

Plus en détail

Transports durables, de la théorie à la réalité

Transports durables, de la théorie à la réalité Transports durables, de la théorie à la réalité Etat des lieux les modes de transports et le réchauffement climatique (1) Un trajet émet en moyenne (par Kilomètre.voyageur) : 420 g.co2 (eq. altitude) 110

Plus en détail

www.ademe.fr L ademe en bref

www.ademe.fr L ademe en bref L ademe en bref L Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) est un établissement public sous la triple tutelle du ministère de l Ecologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

GUIDE CO 2. EDITION 2010 (juin)

GUIDE CO 2. EDITION 2010 (juin) EDITION 2010 (juin) SNCT, bp 23 L-5201 Sandweiler Fax : (+352) 35 72 14 210 E-mail : info@snct.lu Les émissions CO 2 des véhicules routiers immatriculés en tant que véhicules neufs à partir du 01 janvier

Plus en détail

Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1

Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1 2011 Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1 Olivier CHUZEVILLE www.astuces-economies.com 08012011 Acheter une voiture économique en 2011, le match Essence

Plus en détail

Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile"

Synthèse de l étude ADEME 2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile mai 2007 Synthèse de l étude ADEME "2 roues motorisés Euro3 : progrès environnementaux et comparaison à l automobile" Contexte de l étude La mise en application de la nouvelle étape réglementaire Euro3

Plus en détail

IMPACT DES CARBURANTS SUR L ENVIRONNEMENT. Polluer moins au volant?

IMPACT DES CARBURANTS SUR L ENVIRONNEMENT. Polluer moins au volant? IMPACT DES CARBURANTS SUR L ENVIRONNEMENT Polluer moins au volant? P. Louyet et I. Convié La voiture est l une des principales sources de pollution atmosphérique. Il est pourtant possible de réduire considérablement

Plus en détail

Les véhicules particuliers en France

Les véhicules particuliers en France Les véhicules particuliers en France Sandrine CARBALLS ONNÉS T RÉFÉRNCS Mai 2006 Chaque année, l AM établit et actualise des bases de données, à partir des informations fournies par l UTAC. Ces données

Plus en détail

Véhicules particuliers

Véhicules particuliers ÉDITION 2011 Véhicules particuliers vendus en France Consommations conventionnelles de carburants et émissions de CO 2 GUIDE PRATIQUE Table des matières 1 2 3 Pourquoi ce guide? Les mesures visant la réduction

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Décision du 4 octobre 2012 fixant la liste des engins à moteurs essence compatibles avec

Plus en détail

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS?

ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? POURQUOI UTILISER UN ADDITIF CARBURANT ESSENCE OU DIESEL? ADDITIFS CARBURANT ESSENCE & DIESEL, A QUOI SERVENT-ILS? Le carburant, principale source d encrassement du moteur La combustion incompléte du carburant

Plus en détail

L éco-conduite pour tous

L éco-conduite pour tous Green e-motion La mobilité économe pour tous L éco-conduite pour tous spécial véhicules utilitaires Eléments de contexte UN IMPERATIF : La réduction des émissions de CO2! Anticiper le renchérissement inéluctable

Plus en détail

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013. Flamatt 10.01.2014. www.autoscout24.ch

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013. Flamatt 10.01.2014. www.autoscout24.ch Mastertitelformat bearbeiten www.autoscout24.ch Indice de marché AutoScout24 Décembre 2013 Flamatt 10.01.2014 Page 1 Titre de la présentation Auteur de la présentation Occasions selon type de carrosserie

Plus en détail

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Juin 2014. Flamatt 10.07.2014. www.autoscout24.ch

Mastertitelformat bearbeiten. Indice de marché AutoScout24 Juin 2014. Flamatt 10.07.2014. www.autoscout24.ch Mastertitelformat bearbeiten www.autoscout24.ch Indice de marché AutoScout24 Juin 2014 Flamatt 10.07.2014 Page 1 Titre de la présentation Auteur de la présentation Occasions selon type de carrosserie Nombre

Plus en détail

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE.

FICHE FISCALITE 2014 LA FISCALITÉ AUTOMOBILE : GÉNÉRALITÉS & SPÉCIFICITÉS POUR LES VÉHICULES PARTICULIERS MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE. FICHE FISCALITE 2014 MÉMENTO SUR LA FISCALITÉ AUTOMOBILE Page 1 SOMMAIRE LES AVANTAGES EN NATURE :... 3 2 modes de calcul :... 3 Mode n 1 : le calcul selon les dépenses au réel :... 3 Mode n 2 : le calcul

Plus en détail

LUBRIFIANTS. véhicules légers

LUBRIFIANTS. véhicules légers LUBRIFIANTS véhicules légers Sommaire CARRERA 4 CARRERA 5W50 ELITE 4 ELITE EVOLUTION LONG LIFE 5W30 5 ELITE EVOLUTION FUEL ECONOMY 5W30 5 ELITE EVOLUTION POWER 4 5W30 6 ELITE EVOLUTION 5W40 6 ELITE COSMOS

Plus en détail

LE DIOXYDE DE CARBONE (CO 2 )

LE DIOXYDE DE CARBONE (CO 2 ) LE DIOXYDE DE CARBONE (CO 2 ) Qu appelle-t-on CO 2? Comment se forme-t-il? Comment est-il recyclé? Quels sont ses dangers? Comment calcule-t-on les quantités de CO 2 rejetées par les moteurs d automobiles?

Plus en détail

GUIDE FORFAITS & SERVICES DE L EXPERTISE NAÎT LA SÉRÉNITÉ VOTRE RÉPARATEUR AGRÉÉ L EXPERT QUI S ENGAGE SUR LE CONSEIL L EXPERTISE

GUIDE FORFAITS & SERVICES DE L EXPERTISE NAÎT LA SÉRÉNITÉ VOTRE RÉPARATEUR AGRÉÉ L EXPERT QUI S ENGAGE SUR LE CONSEIL L EXPERTISE VOTRE RÉPARATEUR AGRÉÉ L EXPERT QUI S ENGAGE SUR LE CONSEIL Votre Réparateur Agréé vous aide à mieux anticiper pour un entretien économique, sûr et préventif. L EXPERTISE Caractéristiques uniques, électronique

Plus en détail

L offre Gaz Naturel de Fiat

L offre Gaz Naturel de Fiat L offre Gaz Naturel de Fiat Les avantages du carburant Gaz Naturel 2 Le G.N.V. : des avantages déterminants Sur le plan environnemental et de la santé Réduction de près de 25% des émissions de CO 2 responsables

Plus en détail

APONEM BP 20152 PONTOISE 95304 CERGY PONTOISE CEDEX

APONEM BP 20152 PONTOISE 95304 CERGY PONTOISE CEDEX VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUE LE MERCREDI 4 NOVEMBRE 2015 A 13H30. HOTEL des VENTES Rue des Fossettes 95650 GENICOURT. Lot Marque Modéle Option DateMec CV Kms 1 OPEL ZAFIRA 2L CDTI 130 COSMO PACK JANTES

Plus en détail

Tarifs en vigueur pour l année 2014

Tarifs en vigueur pour l année 2014 Tarifs en vigueur pour l année 2014 Alfa, Fiat, Lancia 1.3 jtd M-JET 75 CV 100 CV 145 Nm 200 Nm 1.3 jtd M-JET 90 CV 115 CV 200 Nm 240 Nm 1.3 jtd M-JET 95 CV 120 CV 200 Nm 250 Nm 349.- 1.4 Turbo 500 Abarth

Plus en détail

DECISION Décision du 4 octobre 2012 fixant la liste des engins à moteurs essence compatibles avec le supercarburant sans plomb 95-E10 (SP95-E10)

DECISION Décision du 4 octobre 2012 fixant la liste des engins à moteurs essence compatibles avec le supercarburant sans plomb 95-E10 (SP95-E10) Octobré 2012 Dé cision du 4 octobré 2012) JORF n 0258 du 6 novembre 2012 page 17333 texte n 36 DECISION Décision du 4 octobre 2012 fixant la liste des engins à moteurs essence compatibles avec le supercarburant

Plus en détail

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE

PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE PETIT GUIDE D ÉCO-CONDUITE L éco-conduite : notre collectivité s engage Rouler dans «le bon sens» aujourd hui, c est utiliser sa voiture de manière écologique, économique et sûre. Ce guide vous permettra

Plus en détail

Test. www.test-achats.be/comparerauto. Consommation moyenne (l/100 km) Volume de chargement (l) Emissions polluantes

Test. www.test-achats.be/comparerauto. Consommation moyenne (l/100 km) Volume de chargement (l) Emissions polluantes Voitures: le top 5 Pour chacune des 13 sous-catégories que nous avons définies pour le marché belge de l automobile, nous vous présentons les 5 meilleurs modèles selon les résultats de nos tests. Et sur

Plus en détail

Marché automobile français (VP) décembre 2014/2013 : - 6,8 % 12 mois 2014/2013 : + 0,3 % (données brutes)

Marché automobile français (VP) décembre 2014/2013 : - 6,8 % 12 mois 2014/2013 : + 0,3 % (données brutes) Paris, le 2 janvier 2015 CCFA : INFORMATION PRESSE DECEMBRE 2014 Marché automobile français (VP) décembre 2014/2013 : - 6,8 % 12 mois 2014/2013 : + 0,3 % (données brutes) (VP) Voitures particulières :

Plus en détail

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 UNE NÉCESSITÉ D AGIR : UN CADRE POUR GUIDER L ACTION RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 Le respect de l environnement est devenu une valeur fondamentale de notre société. Dans tous les secteurs d activité,

Plus en détail

Actualité fiscale voitures de société 2010

Actualité fiscale voitures de société 2010 Actualité fiscale voitures de société 2010 1 Du neuf sur le plan de la déductibilité fiscale des voitures de société à partir du 1er janvier 2010* Depuis quand la déductibilité fiscale modulable est-elle

Plus en détail

Energies, motorisations et effet de serre

Energies, motorisations et effet de serre Energies, motorisations et effet de serre Historique de l' Effet de Serre Les gaz concernés (Gaz à Effet de Serre) Effets des émissions de GES sur le climat Pouvoir de réchauffement des gaz Emissions de

Plus en détail

Une autre hybride en tête

Une autre hybride en tête Les meilleurs Une autre hybride en tête 2009 a vu l arrivée d un nouveau modèle de voiture, qui a pris la première place dans l Ecomobiliste de l ATE: la Honda Insight Hybrid. Des voitures japonaises hy

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES

ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES 15 juin 2007 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES SUR LA LEGISLATION DES CARBURANTS PROPRES David Desforges, Avocat Associé, Gide Loyrette Nouel LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE CARBURANT GAZ NATUREL AGRION -

Plus en détail

Incompatible avec de nombreux véhicules

Incompatible avec de nombreux véhicules Nouveau type de carburant en Allemagne Incompatible avec de nombreux véhicules Quelles voitures sont compatibles avec le SP95-E10? La liste qui se trouve aux pages suivantes se base sur les données de

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2012

sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2012 17 ème rapport sur la réduction de la consommation normalisée de carburant des voitures de tourisme 2012 dans le cadre de l Ordonnance sur l énergie Mandant: Département fédéral de l environnement, des

Plus en détail

les déplacements Agissons sur Je me pose les bonnes questions Ce qu, il faut savoir! La pollution de l air

les déplacements Agissons sur Je me pose les bonnes questions Ce qu, il faut savoir! La pollution de l air Je me pose les bonnes questions Économie Combien me coûte ma voiture? Est-il nécessaire de l utiliser pour tous mes déplacements. Pour faire 3 km, quel est le mode de déplacement le plus économique et

Plus en détail

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY

01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 01-2014 Brochure ALD ELECTRIC PART OF ALD NEWMOBILITY 1 Brochure ALD electric INTRODUCTION Notre offre ALD electric se compose d une gamme très complète de véhicules électriques comprenant des hybrides

Plus en détail

LES PROMOTIONS EN COURS DANS LE RESEAU DES CONSTRUCTEURS

LES PROMOTIONS EN COURS DANS LE RESEAU DES CONSTRUCTEURS FORD Ka Proposée à 7 990 (soit un avantage client de 1700 ) Ka Fun 3P 1.3 70 ch Fusion Proposée à 10 990 (soit un avantage client de 3 500, incluant le bonus 700 Fusion Trend TDCi 1,4 68 ch Nouvelle Focus

Plus en détail

DIPROPNEU 1/24. affectations TOYO 4x4. Utilisation Autres

DIPROPNEU 1/24. affectations TOYO 4x4. Utilisation Autres Utilisation Autres affectations TOYO 4x4 Marques Modèles Types Année AV AR Dimensions XL C RF I.C I.V courante Utilisations Jante 100% route 70% route 40% route 10% route AV AR AV AR - 30% chemins 60%

Plus en détail

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile

Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Enjeux et défis des émissions de CO 2 pour l industrie automobile Philippe Schulz Direction Plan Environnement Dexia Securities «Les suites du Grenelle de l Environnement» 20 Mai 2008 Trois préoccupations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Décision

Plus en détail

Activité documentaire

Activité documentaire TSTi2D TSTL Thème Transport Mise en mouvement Activité documentaire La voiture électrique sauvera-t-elle la planète? Fiche ressource THÈME du programme : Transport Sous thème : Mise en mouvement Type d

Plus en détail

La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement

La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement INFORMATION PRESSE Le 22 mai 2013 PRIX AUTO ENVIRONNEMENT MAAF 2013 La Nissan Leaf 2.0 est élue Grand Prix Auto Environnement MAAF Assurances récompense 5 véhicules pour la nouvelle édition du Prix Auto

Plus en détail

Ayez l esprit sportif, relevez les défis de demain.

Ayez l esprit sportif, relevez les défis de demain. Ayez l esprit sportif, relevez les défis de demain. La puissance est synonyme de plaisir. L efficacité aussi. Protection du climat, efficacité et plaisir au volant: chez Audi, ces termes ne sont pas antinomiques.

Plus en détail

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1 ATELIER SOLUTION Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules Avec la collaboration de P.1 Le marché du véhicule d entreprise P.2 La proportion d'entreprises qui financent au

Plus en détail

réduire mon empreinte sur la planète?

réduire mon empreinte sur la planète? COMMENT être un éco-conducteur, faire de réelles économies, réduire mon empreinte sur la planète? Bien sûr la meilleure solution consiste à privilégier au maximum les alternatives à la voiture : Bus :

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES

RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES Laurie Delahaye / Mélissa Cadenas 3 C RESPONSABILITES FACE AUX POLLUTIONS ATMOSPHERIQUES La pollution de l'air a un impact négatif sur la santé, les végétaux, les écosystèmes et les bâtiments : les effets

Plus en détail

PRIX AUTO ENVIRONNEMENT MAAF 2014

PRIX AUTO ENVIRONNEMENT MAAF 2014 INFORMATION PRESSE Le 4 juin 2014 PRIX AUTO ENVIRONNEMENT MAAF 2014 La PEUGEOT 308 1,2L PURETECH STOP&START élue Grand Prix Auto Environnement Attribution d un Prix Spécial 10 ans pour Toyota pour sa gamme

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Mai 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain

GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain GPL Carburant : un carburant propre d aujourd hui et pour demain Bilan de l Etude EETP (European Emission Test Programme) Présenté en Conférence de presse le mardi 06 avril 2004 au Ministère de l Ecologie

Plus en détail

Guide forfaits & services De l expertise naît la sérénité. Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur

Guide forfaits & services De l expertise naît la sérénité. Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur Votre réparateur agréé l expert qui s engage sur LE CONSEIL Votre Réparateur Agréé vous aide à mieux anticiper pour un entretien économique, sûr et préventif. L EXPERTISE Caractéristiques uniques, électronique

Plus en détail

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030

Les émissions du trafic routier en Belgique 1990-2030 TRANSPORT & MOBILITY LEUVEN VITAL DECOSTERSTRAAT 67A BUS 1 3 LEUVEN BELGIË http://www.tmleuven.be TEL +32 (16) 31.77.3 FAX +32 (16) 31.77.39 Transport & Mobility Leuven is een gezamenlijke onderneming

Plus en détail

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie

Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Perspectives d utilisation des carburants propres en Tunisie Marzouki Abderrazak Direction Générale de l environnement et de la Qualité Vie Ministère de l Agriculture et de l Environnement Tunisie Atelier

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

APONEM BP 20152 PONTOISE 95304 CERGY PONTOISE CEDEX

APONEM BP 20152 PONTOISE 95304 CERGY PONTOISE CEDEX VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUE LE MERCREDI A 13H30. HOTEL des VENTES Rue des Fossettes 95650 GENICOURT. VEHICULES APPARTENANT A LA SCP GILLET-SEURAT, MORETTON 15 rue Raymond Poincare 92000 NANTERRE FRAIS

Plus en détail

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise.

Etude Annuelle. Analyse expérimentale et données constructeur. Comportement «durable» Contenu. Citroën C4-Coupé, Entreprise. décembre 8 Yann DUCHEMIN Citroën C4-Coupé, Entreprise Etude Annuelle Analyse expérimentale et données constructeur Au terme d une année d utilisation d un véhicule de marque Citroën, et de type C4- coupé

Plus en détail

La conduite verte en 10 points

La conduite verte en 10 points La campagne Make Cars Green vise à réduire l impact des nuisances automobiles sur l environnement et à sensibiliser les conducteurs à une conduite verte. La conduite verte en 10 points Achetez vert Planifiez

Plus en détail

NOVEMBRE 2015 CHOISIR UN VÉHICULE VERT. lesclesdelabanque.com N 6 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT

NOVEMBRE 2015 CHOISIR UN VÉHICULE VERT. lesclesdelabanque.com N 6 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT NOVEMBRE 2015 lesclesdelabanque.com CHOISIR UN VÉHICULE VERT N 6 LES GUIDES BANCAIRES POUR LE CLIMAT SOMMAIRE CE GUIDE VOUS EST OFFERT PAR Introduction 2 Quel budget pour mon véhicule? 4 Pourquoi choisir

Plus en détail

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR

Une technologie d avenir. Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Une technologie d avenir Moteurs diesel Volvo équipés de la technologie SCR Faibles émissions. Faible consommation. Haute fiabilité. Au cours des années à venir, l Union européenne prévoit d introduire

Plus en détail

Dernières mises à jours : 01/11/2012

Dernières mises à jours : 01/11/2012 Dernières mises à jours : 01/11/2012 Modèles Années Références Descriptions Tubes Types de sortie Prix H,T, Chevrolet Vantage 4.3 V8 Coupe 2005 - SSXAM101 Catalyseurs Hi-Flow (Montage obligatoire avec

Plus en détail

La ligne, la motorisation, les

La ligne, la motorisation, les FIABILITÉ DES VOITURES Espacer les visites à l'atelier P. Louyet et C. Rossini La fiabilité reste l'apanage des marques japonaises. Mazda, Toyota et Honda trustent les premières places. La ligne, la motorisation,

Plus en détail

Liste des voitures de tourisme soumises au malus

Liste des voitures de tourisme soumises au malus Liste des voitures de tourisme soumises au malus Genre de véhicule Carburant Marque Type Boîte de vitesses Code-RT Tourisme Benzine ALPINA B3 GT3 1AF778 Tourisme Benzine ALPINA B5 Biturbo 1AF772 Tourisme

Plus en détail

TABLEAU DE GRAISSAGE

TABLEAU DE GRAISSAGE Les recommandations de lubrifiant sont élaborées avec soin et délibération à partir d une recherche approfondie. Chaque recommandation est basée sur les spécifications du fabricant du véhicule ou du composant

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

Le Caddy Van et Maxi Van

Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy Van et Maxi Van Le Caddy EcoFuel et Caddy BiFuel * Les informations relatives à la consommation de carburant et aux émissions de CO 2 figurent aux pages 38-39. Les entrepreneurs

Plus en détail

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB

Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB Comparaison des émissions de CO 2 par mode de transport en Région de Bruxelles-Capitale Résumé de l étude réalisée par CO 2 logic pour le compte de la STIB 100% Papier recyclé Janvier 2008 Résumé Déplacer

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL

Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL Nouvelles technologies des véhicules PL et VUL - Les émissions - Le bruit - Les énergies alternatives - Mobilité Urbaine Marchandises Laurent JACQUES Renault Trucks Global Brand Des progrès considérables

Plus en détail

Liste des voitures de tourisme soumises au malus

Liste des voitures de tourisme soumises au malus Liste des voitures de tourisme soumises au malus Tourisme Benzine ALPINA B3 GT3 1AF778 Tourisme Benzine ALPINA B5 Biturbo 1AF772 Tourisme Benzine ALPINA B5 Biturbo 1AF788 Tourisme Benzine ALPINA B5 Biturbo

Plus en détail

Fluides de Transmission Automatique (ATF)

Fluides de Transmission Automatique (ATF) Les informations contenues dans cette brochure sont basées sur l expérience et le savoir-faire de FUCHS EUROPE SCHMIERSTOFFE GMBH dans le développement et la fabrication de lubrifiants dans les règles

Plus en détail

LES PROMOTIONS EN COURS DANS LE RESEAU DES CONSTRUCTEURS

LES PROMOTIONS EN COURS DANS LE RESEAU DES CONSTRUCTEURS CITROEN C5 Gamme VU SUZUKI SPLASH SPLASH SWIFT SWIFT JIMNY Le plan de relance Citroën LOA à partir de 329 /mois sur 60 mois sans apport (dont 2 000 de remise) LOA à partir de 349 /mois sur 60 mois sans

Plus en détail