musée soulages Dossier de presse Ouverture 31 mai 2014 " Ici mes premières émotions d art " Pierre Soulages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "musée soulages Dossier de presse Ouverture 31 mai 2014 " Ici mes premières émotions d art " Pierre Soulages"

Transcription

1 musée soulages Dossier de presse Ouverture 31 mai 2014 " Ici mes premières émotions d art " Pierre Soulages 1

2 Vue musée Soulages RCR arquitectes photothèque Grand Rodez crédits C. Meravilles CONTACTS PRESSE Agence Observatoire - 68 rue Pernety Paris Sarah Grisot (presse nationale et internationale) : Tél : +33 (0) Portable : +33 (0) Département presse du Grand Rodez Marinette Ouensanga : Tél : +33 (0) Portable +33 (0) Visuels presse à télécharger : / Accès Visuels 2

3 SOMMAIRE Une réalisation du Grand Rodez P.04 Un musée ouvert par Christian Teyssèdre, Président de la communauté d agglomération du Grand Rodez P.05 Un musée «inhabituel» par Benoît Decron, Conservateur en chef du patrimoine, Directeur des musées du Grand Rodez P.07 Communiqué de presse P.08 Le musée : historique, donations, architecture P.09 Portraits des architectes et du scénographe P.14 Pierre Soulages : biographie, Pierre Soulages et l Aveyron P.15 Le projet culturel et scientifique du musée P.19 Parcours du musée P.23 L exposition d ouverture : Outrenoir en Europe. Musées et Fondations. P.28 Liste des oeuvres de l exposition par technique P.29 Informations pratiques P.30 Café Bras P.31 Le Grand Rodez P.33 Partenaires P.36 Visuels presse P.37 3

4 Une réalisation : communauté d agglomération du Grand Rodez Le musée Soulages bénéfice du concours : - de l Etat (4M ) - de la Région Midi-Pyrénées (4M ) - du Conseil général de l Aveyron (2M ) - et de l aide particulière de la Ville de Rodez Le Grand Rodez en quelques chiffres 11 communes (Rodez, Onet-le-Château, Luc-la-Primaube, Le Monastère, Druelle, Sébazac-Concourès, Olemps, Sainte-Radegonde, Baraqueville, Manhac, Camboulazet) habitants 3 musées : musée Soulages, musée Fenaille (archéologie, histoire), musée Denys-Puech (Beaux-arts) Au coeur de l Aveyron, Rodez se situe à moins deux heures de pôles urbains majeurs du sud de la France : Toulouse, Montpellier et Clermont-Ferrand. Trois liaisons aériennes (compagnie low-cost) au départ de Rodez permettent des correspondances avec des destinations européennes : Dublin, Londres, Charleroi. Les vols nationaux desservent Paris. La capacité d hébergement du Grand Rodez réunit pas moins de 2600 lits, entre ses 26 hôtels, 26 gîtes, 1 chambre d hôtes, 1 demeure de charme (15 chambres), 1 camping (88 emplacements), 1 aire de camping-car (6 emplacements), 1 village vacances (124 hébergements), 1 auberge de jeunesse (50 chambres), 1 gîte d étape (10 lits). 1 er bassin d emploi du département et 5e bassin d emploi en Midi-Pyrénées. Principaux secteurs d activités : agroalimentaire, bois, mécanique 2700 entreprises dont Bosch, RAGT, Sofop, Lactalis commerces et marchés de producteurs étudiants. 4

5 Un musée ouvert Huit ans après la première donation de Pierre et Colette Soulages à la communauté d agglomération du Grand Rodez, trois ans et demi après la pose de la première pierre, le musée Soulages ouvre ses portes le 31 mai Plus grande collection au monde des œuvres du maître de l Outrenoir, ce musée sera à l image de Pierre Soulages : ouvert à la création sous toutes ses formes, ouvert aux autres artistes pour mettre l art et la culture à la portée de toutes les curiosités, petites ou grandes, des gens d ici ou d ailleurs. Lui qui dit avoir souffert pendant sa jeunesse ruthénoise de n avoir pu trouver facilement de quoi nourrir sa vocation, offre ainsi à sa ville natale la plus belle des opportunités. La formidable chance pour tous, initiés ou simples curieux, de venir voir, apprendre et aimer l art et la culture. Un musée grand ouvert, accessible, vivant. Bref, l anti-thèse de l entre soi. C est pourtant sur ce territoire que la vocation de Pierre Soulages s est éveillée. Il le dit lui-même : «C est ici que mes goûts se sont formés». Au musée Fenaille, devant les statues menhirs rescapées de plus de 5000 ans d histoire. Face aux grands espaces de l Aubrac ou aux plateaux des Causses. A Conques, face au chef d œuvre de l art roman de l abbatiale Sainte-Foy, dont Pierre Soulages réalisera les vitraux entre 1986 et C est d ailleurs ici que se situe la genèse du musée. Les travaux préparatoires de ces vitraux qui permettent à la lumière changeante du jour de sublimer l architecture de l abbatiale, d en donner à voir chacun des plus petits détails, devaient constituer la base d un espace présentant à Rodez leurs différentes étapes de création. Ces premières discussions entre l artiste et les élus ruthénois se sont nourries de l attachement du premier à sa terre natale et de l insistance des seconds pour faire naître le projet de musée. Un musée qui n a pas vocation à devenir mausolée. Pierre Soulages refuse cette idée comme celle d un musée d artiste, monographique. S il a conditionné son accord à la réalisation d un musée ouvert à d autres créations et beaucoup insisté sur la salle d expositions temporaires de 500 m 2, il a également souhaité que cet espace remplisse une fonction pédagogique et permette d établir un lien entre les processus de fabrication et les buts artistiques, l outil et l œuvre. Un concept qui n existe nulle part ailleurs. Autre souhait partagé par l artiste et les élus : un musée ouvert sur la vie de la cité, au cœur de cet espace central de Rodez qui vient de vivre une profonde mutation, trait d union entre le centre ancien et le quartier moderne de Bourran. Le musée participe de cet ensemble d équipements de culture, de loisir, de sport, d enseignement : complexe de cinéma, salle des fêtes, jardin... mais aussi à proximité de l université, du lycée Foch, de l Amphithéâtre et du centre aquatique. Ce quartier reconfiguré devient un nouvel espace de vie pour tous, Ruthénois et visiteurs, un lieu d animation, de rencontre et de partage... Mais le musée Soulages, porté par l agglomération du Grand Rodez (qui a investit M HT), soutenu par l Etat (4 M ), la Région Midi-Pyrénées (4 M ), le Conseil général de l Aveyron (2 M ) et la ville de Rodez est aussi pour ce territoire une formidable opportunité de faire découvrir au plus grand nombre l ensemble de ses joyaux façonnés par la main de l homme -un patrimoine riche qui a permis au Grand Rodez d entrer dans le club très fermé des territoires labellisés Pays d Art et d Histoire- mais aussi un art de vivre que l on cultive ici avec passion et que l on partage avec plaisir. Au-delà, le musée porte la fierté de toute une région qui tisse des liens forts et solides pour faire découvrir ses plus précieux trésors. Christian Teyssèdre, Président de la communauté d agglomération du Grand Rodez 5

6 6

7 Un musée «inhabituel» Ni mausolée, ni pensum monographique, le musée Soulages sera donc un lieu de rencontres et d expérimentations. La programmation sera celle d un musée d art moderne et contemporain, privilégiant les échanges avec des établissements analogues ou des fondations ; avec une grande liberté dans les choix : artistes prometteurs ou confirmés, des thèmes à visiter, des rencontres siècle à siècle (le Moyen Âge, cher à l artiste, par exemple) Il s inscrit dans le concert européen des musées. Le musée Soulages sera, selon les mots du peintre, un musée «inhabituel» : «Il mettra en évidence des processus de la création artistique, la part de l inattendu dans la recherche et, sans pédagogie banale, espère ouvrir les yeux, éveiller l esprit sur ce qu est la création artistique en général». Le service des publics s attachera tout particulièrement à la signification du geste, au savoir-faire de l artiste. L exploration de l œuvre de Pierre Soulages se fera dans le musée à l aide d un parcours croisant l histoire du peintre sa biographie et les différentes manifestations de sa création : peintures sur toile et sur papier, œuvre imprimé, vitraux. Il alternera les salles hautes et lumineuses et les salles basses et obscurcies avec des thèmes donnés : les toutes premières œuvres figuratives réalisées à Rodez, les sources d inspiration de l artiste en Aveyron, les accrochages de peintures, les Brous de noix, les différentes techniques de gravure, l aventure de Conques... Chaque aspect de la donation sera associé à sa technique constitutive. Aussi les vitraux de Conques, lien entre le patrimoine monumental médiéval et la création contemporaine, ont-ils tout de la catharsis : comme le portrait exact de l artiste. À Conques, Soulages a pensé une nouvelle lumière. A Rodez, il faudra montrer clairement, à l aide de témoins expérimentaux, comment on arrive à cette espèce de lumière. De la matière à la pensée, avec l outil et avec la main. Benoît Decron Conservateur en chef du patrimoine Directeur des musées du Grand Rodez 7

8 Communiqué de presse Le musée Soulages prend place dans le jardin du Foirail à Rodez, à deux pas de la cathédrale. Dessiné et conçu par les Catalans RCR arquitectes (Roques & Passelac, architectes associés), il se déploie sur 6000 m 2. Sa succession de cubes couverts de verre et d acier Corten s intègre dans l environnement paysager. Passages et ouvertures offrent différents points de vue sur le parc, la ville et, au-delà, sur les monts de l Aveyron. EXPOSITION D OUVERTURE «Outrenoir en Europe. Musées et Fondations.» 31 mai octobre 2014 Commissaires : Benoît Decron, conservateur en chef du patrimoine et Pierre Encrevé, linguiste (EHESS) et auteur du catalogue raisonné de l œuvre de Pierre Soulages. Cette exposition a reçu le label «exposition d intérêt national» par le Ministère de la Culture et de la Communication. Représenté dans près de 90 musées, Pierre Soulages a réalisé plus de 1500 peintures sur toile et d innombrables expositions à travers le globe. Figure majeure de l abstraction, il est le peintre contemporain français le plus connu au monde. C est à Rodez, sa ville natale, qu il a consenti, avec son épouse Colette, deux donations, près de 500 œuvres témoignant de l ensemble de sa production : des peintures sur toile dont beaucoup remontent aux décennies , des Outrenoir(s), cent peintures sur papier - dont les célèbres et fragiles Brous de noix - tout l œuvre imprimé (eaux-fortes, lithographies et sérigraphies), des bronzes, des inclusions sous verre et les cartons grandeur nature des vitraux de l abbatiale Sainte-Foy de Conques. Le musée est un voyage entre les différentes créations de Soulages et les techniques qui les ont vues naître. Écrin de cette donation, au-delà de sa dimension monographique, le musée se pose comme un lieu de découverte des techniques et des ressorts de la création artistique : l invention par Soulages des vitraux de Conques en constitue l âme. FICHE TECHNIQUE Maîtrise d ouvrage : Communauté d agglomération du Grand Rodez Architectes : RCR Arquitectes (Rafael Aranda, Carme Pigem, Ramon Vilalta) / Passelac et Roques Architectes associés Scénographe : Philippe Maffre Conservateur en Chef : Benoît Decron, directeur des musées du Grand Rodez Première pierre : 20 octobre 2010 Coût des travaux : HT Superficie du musée : 6000 m 2 Espaces muséographiques : 1700 m 2 Salle d exposition temporaire : 505 m 2 Jardin : 3 hectares Musée en mouvement, le musée Soulages est doté d une vaste salle d expositions temporaires conçue pour accueillir des événements de portée nationale et internationale. 8

9 Le musée Historique, donations, architecture 9

10 HISTORIQUE LES BASES D UNE DONATION mars Pierre et Colette Soulages reçoivent à leur domicile parisien la directrice des musées de France (Francine Mariani-Ducray), le délégué aux arts plastiques (Martin Béthenod) et Marc Censi, président de la Communauté d agglomération du Grand Rodez pour poser les bases d une donation. Un conservateur du patrimoine, Estelle Pietrzyk, est recrutée par le Grand Rodez. août Le Ministre de la Culture et de la Communication en visite à Rodez, affirme le soutien de l Etat dans la création d un musée dédié à Pierre Soulages SIGNATURE DE LA PREMIÈRE DONATION DE 500 PIÈCES 28 juin Le conseil de communauté du Grand Rodez délibère, accepte le principe de la donation et autorise le lancement des études de faisabilité liées au projet. 13 septembre Signature de la donation septembre Réalisation du projet scientifique et culturel 7 octobre Le projet est présenté devant la Commission Scientifique Nationale en vue de l attribution de l appellation «musée de France». Le dossier reçoit un avis favorable à l unanimité. 20 décembre Le Haut Conseil des Musées attribue l appellation «musée de France» > UN CONCOURS INTERNATIONAL POUR LE MUSÉE 6 juillet 2006 Les élus du Conseil de communauté votent la poursuite du projet et autorisent le lancement d un concours de maîtrise d œuvre. avril 2007 Diffusion de l avis d appel public à candidatures pour le concours international de maîtrise d œuvre. 26 juin 2007 Le jury du concours - l artiste, le Grand Rodez, l Etat, la Région Midi-Pyrénées et le Département de l Aveyron - retient, parmi les 98 candidatures recevables, 4 équipes : RCR arquitectes, Aranda, Pigem, Vilalta (Espagne) / Marc Barani (France) / Kengo Kuma (Japon) / Paul Andreu (France) 2008 > L ÉQUIPE CATALANE RCR ARQUITECTES EST LAURÉATE 5 février 2008 Signature du contrat de maîtrise d œuvre avec l agence RCR Arquitectes. mai 2009 Benoît Decron, conservateur en chef du patrimoine, nouveau chef de projet 26 septembre 2010 Exposition du projet du musée Soulages à Rodez, ancienne CCI, place de la cité août Visite de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, sur le site 20 octobre Pose de la première pierre du musée par Pierre Soulages PIERRE SOULAGES DÉCOUVRE LE CHANTIER Printemps Achat de la maison natale de Pierre Soulages, 4 rue Combarel, par le Grand Rodez 9 décembre Visite du chantier du musée Soulages par le peintre UNE SECONDE DONATION été Visites de chantier proposées aux Ruthénois et touristes. Visite du chantier du musée par Pierre Soulages. 29 novembre Seconde donation de Pierre et Colette Soulages, 14 peintures sur toile de 1946 à décembre Visite du chantier du musée par Pierre Soulages. 10

11 LES DONATIONS LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE VISITE LE MUSÉE mars Visite du chantier par Pierre et Colette Soulages 29 mai Visite du chantier du musée Soulages par le Président de la République juin Lancement du programme d événements : «L année d avant : musée Soulages» avec visites de chantier, conférences, ateliers L ANNÉE D OUVERTURE Dépôts supplémentaires d œuvres par Pierre et Colette Soulages 30 mai 2014 Inauguration du musée Soulages Ouverture de la première exposition temporaire sur le thème de l Outrenoir en Europe PREMIÈRE DONATION Cette première donation comprend : - des peintures figuratives des «années d avant» ( ) - 21 huiles sur toile (1940 à 1970) rendant compte de l utilisation partielle puis complète du noir. Les tableaux de 1946 à 1950 sont les premières oeuvres présentées par Pierre Soulages dans des expositions en France, en Europe, aux Etats-Unis peintures sur papier produites à partir de Cette période marque véritablement le début des peintures abstraites et la domination nouvelle du noir, dont les précieux Brous de noix, où flotte le souvenir des statuesmenhirs du musée Fenaille de Rodez. Peu représentées dans les collections publiques, ces oeuvres des années comptent parmi les pièces majeures de l artiste, au même titre que les Outrenoirs dès la totalité de l œuvre imprimé qui représente 49 eauxfortes, 41 lithographies et 26 sérigraphies. Les cuivres et les matrices joints à la donation permettent de révéler les secrets sur la genèse de ces œuvres. - trois bronzes de , sortes de stèles créées à partir des plaques de cuivre matrice des gravures. - deux peintures incluses dans le verre de 1979, à la croisée de la peinture et de la sculpture. - la totalité des travaux préparatoires aux vitraux de Conques de 1987 à Les cartons de grandeur nature sur des panneaux de mélaminé ont servi de modèle ; les notes et dessins témoignent de la recherche tant artistique que technique de part la mise au point d un verre particulier. - un important fonds documentaire rassemblé par Pierre Soulages : ouvrages, catalogues, films, archives et correspondances DEUXIÈME DONATION En novembre 2012, le couple Soulages réalise une deuxième donation à la communauté d agglomération du Grand Rodez. Celle-ci comprend 14 peintures sur toile : certaines réalisées entre 1946 et 1948, des œuvres importantes de 1964 et 1967 et un précieux Outrenoir de Ces donations de Pierre et Colette Soulages (2005 et 2012) constituent le fonds le plus complet sur les trente premières années de créations de l artiste. Elles témoignent de la volonté des époux de transmettre une expérience d artiste pour la vision d une création plus universelle. La collection est labellisée «Musée de France». 11

12 Image RCR arquitectes - musée Soulages L ARCHITECTURE 1. MAITRISE D ŒUVRE Auteurs RCR Aranda Pigem Vilalta Arquitectes, G.Trégouët Architecte associé (RCR ) En collaboration avec : Passelac et Roques Architectes (Architectes associés au projet) MAW, P. Maffre (Architecte scénographe) Artec3, M.Gines (concepteur lumière) Y.Lodey (Architecte suivi de chantier) Bureaux d études Grontmij, P.Laugier, P.Cariven (Bureau d étude tout corps d état) Thermibel, F.Fourel, (Acoustique) 2. INTERVENANTS HORS MAITRISE D ŒUVRE Services des musées de France : Architecte conseil, Y.Pennec Éclairage, JJ.Ezrati Bureau de contrôle : Bureau Veritas, Y.Cayssials Coordinateur SPS : BECS, P. Lambin OPC : OPMP, N. Moreira 3. ENTREPRISES Fondations Spéciales : GTS Gros-OEuvre : Lagarrigue Charpente Métallique : Vilquin Étanchéité : Delbes Façades / Menuiseries ext. : Bellapart Verrières : Laubeuf Serrurerie : Bourdoncle Sols métalliques : Besombes Cloisons Faux plafonds : Bonnefous Menuiserie bois : Laussel & Fau Chapes : Aj Bati Sol Peinture : Benech CVC : Thermatic Boissonnade ELEC : SPIE VRD : Eiffage Espaces verts : ISS Fauteuils : Signature F Aménagement muséo. : Goppion Agencement boutique : Equimuseus Ascenseurs : Otis Cuisine restaurant : Aveyron Froid Cuisine Mobilier restaurant : Silleria Verges Mobilier Administration : RBC Mobilier Reserve : Bruynzeel FICHE TECHNIQUE Lauréat concours 2008 / Livraison 2014 Surface 6100 m 2 SHON Coût de construction HT 2578 / m 2 SHON Scénographie HT Maîtrise d ouvrage musée : Communauté d agglomération du Grand Rodez Maîtrise d ouvrage Restaurant : Michel et Sébastien Bras, Christophe Chaillou 12

13 LE PROJET ARCHITECTURAL RCR ARQUITECTES Image RCR arquitectes - musée Soulages En 2008, RCR arquitectes a pris part au concours de la communauté d agglomération du Grand Rodez pour la réalisation du musée Soulages. Respect de l environnement Respectueux de l environnement paysager, le bâtiment est organisé en un enchaînement de volumes parallélépipédiques. Les intervalles ne sont pas sans rappeler les traditionnelles fenestras aveyronnaises qui offrent une vue sur l horizon et sont propices à la contemplation. Ouverte sur le jardin, la façade sud n excède pas les trois mètres tandis qu au nord, les boîtes sont en porte-à-faux au dessus d un chemin de promenade. Un acier qui évoque le travail de Pierre Soulages Le bardage est d acier Corten ou acier auto-patinable. En s oxydant, ce matériau créé une patine protectrice. «L acier Corten dont la patine porte la marque du temps s intègre parfaitement dans l environnement végétal du parc. Ce n est pas un matériau inerte et aseptisé. Par ailleurs, son chromatisme n est pas sans rappeler le grès rose de Rodez.» (RCR arquitectes). Les nuances de cet acier évoquent aussi le travail de Pierre Soulages Le site d implantation Le musée Soulages prend place au cœur de la ville de Rodez dans le jardin public du Foirail à deux pas de la cathédrale. Dessiné et conçu par les Catalans RCR arquitectes et Passelac & Roques Architectes associés, le musée s étire sur le flanc nord du jardin entièrement réhabilité, en parfaite harmonie avec son environnement paysager. Reconnus pour l intégration et le dialogue qu établissent leurs réalisations avec la nature, Ramon Vilalta, Carme Pigem et Rafael Aranda ont saisi immédiatement l importance du lieu. La lumière Le musée répond à un programme tenant compte de la fragilité des collections. Ordonné en volumes fonctionnels autour d une lumière contrôlée, il ménagera des plages obscures et protégées pour les papiers ( Brous de noix, œuvre imprimé ), tandis que les cinq boîtes, élevées, abriteront les peintures et les cartons des vitraux de Conques, sous une lumière zénithale. Un musée sur 4 niveaux Quatre niveaux pour ce musée, du plus bas au plus haut : - les réserves équipées aux normes internationales - le centre de documentation et l atelier des enfants - les salles d exposition permanente, avec les œuvres des donations Soulages - la salle d exposition temporaire communicant sur un seul plateau Equipement - Centre de documentation sur Pierre Soulages et l art de son époque - La boutique - Le café Bras, par Michel et Sébastien Bras - Une salle de conférences de 80 places - La salle d exposition temporaire 13

14 PORTRAITS L équipe : Gilles Tregouët, François Roques, Ramón Vilalta et Yann Lodey sur le chantier photothèque Grand Rodez RCR ARQUITECTES L agence RCR a remporté plusieurs concours tant nationaux qu internationaux en Belgique (crématorium, Hofheide, 2006), à Dubaï (The Edge Business Bay, 2007) et en France (Musée Soulages, Rodez, Centre d Art la Cuisine, Nègrepelisse, Médiathèque de Gand Groupe Scolaire, Font Romeu, 2010). RCR arquitectes est récompensé à travers le monde pour son travail : Prix national de la culture, Prix d Architecture de la Generalitat de Catalunya : Chevalier dans l ordre des Arts et des Lettres par la république française : Membre d honneur de l American Institute of Architects (AIA) : Membre honorifique du Royal Institute of British Architects (RIBA) Récompenses Nombre de leurs projets ont reçu des récompenses. Finalistes du prix européen Mies Van der Rohe Prix Quatrium de la meilleure construction environnementale, première certification LEED de Catalogne Quatre prix internationaux leur sont aussi remis : Contractworld, sept prix FAD, ex aequo IV Prix européen Rosa Barba paysage (Parc de Pedra Tosca, Les Preses.) Portrait Roques & Passelac architectes associés Droits réservés ROQUES & PASSELAC Respectivement nés en 1977 et 1978, François Roques et Romain Passelac sont diplômés de l école d architecture de Toulouse en 2002 après avoir tous deux effectué des études en France et en Espagne. Avant de se retrouver, l un a complété sa formation professionnelle au Canada, l autre en Catalogne. Riche de ces expériences diverses, communes et complémentaires, une relation professionnelle, stable et forte s est créée naturellement entre les deux architectes. Elle aboutira à la création de l agence Passelac & Roques Architectes en 2004 à Narbonne. L agence a l opportunité de travailler sur des projets variés aux échelles différentes lui permettant de développer un savoir-faire dans des domaines diversifiés (architecture, aménagement urbain, restructuration, scénographie, mobilier ). Elle a récemment livré le musée Soulages à Rodez et une cave viticole à Narbonne. SCÉNOGRAPHIE PHILIPPE MAFFRE architecte du patrimoine muséographie (MAW ARCHITECTE) Philippe Maffre est Architecte DPLG depuis Depuis 2005, il dirige [MAW], société d architecture dédiée à la mise en valeur du patrimoine. Philippe Maffre a enrichi ses AFEX Philippe Maffre Yves Flatard compétences d un DSA «architecte du patrimoine» de l école de Chaillot de 2011 à 2013, diplôme lui permettant d intervenir sur les édifices protégés au titre des monuments historiques. 14

15 PIERRE SOULAGES Biographie, Pierre Soulages & l Aveyron Pierre Soulages Gaston Bergeret

16 BIOGRAPHIE 1919 Naissance de Pierre Soulages en décembre Il est reçu à l école des Beaux-Arts de Paris, refuse d y entrer et revient à Rodez Mobilisé, il s installe à Montpellier et épouse sa femme Colette Laurens en Il emménage à Courbevoie et se consacre exclusivement à son art Pierre Soulages participe à des expositions à travers l Europe et rencontre le public avec les Brous de noix : «C est avec les Brous de noix en 1947 que j ai pu me rassembler et obéir à une sorte d impératif intérieur. La vérité est que je me suis senti contraint par l huile» Première exposition personnelle à Paris à la galerie Lydia Conti. Exposition de groupe à New York, Sao Paulo, Londres et Copenhague Réalisation de ses premières eaux-fortes Retour à New York, exposition personnelle à la galerie du 26 avril au 15 mai, grâce à Samuel Kootz Première rétrospective dans les musées de Hanovre, Zurich, La Haye > 1979 Soulages réalise trois bronzes d après les matrices des eaux-fortes Début de la période de l Outrenoir avec l exposition au musée national d art moderne. «L outil n est pas le noir, c est la lumière. Le noir, c est une couleur violente ; elle s est imposée, elle a dominé, c est la couleur d origine» Nouvelle rétrospective au musée Seibu de Kyoto, Japon Le 21 juin, exposition Soulages, Lumière du noir, musée de l Ermitage, Saint-Petersbourg. Soulages fut le premier artiste vivant à y être exposé Le 15 septembre, Pierre et Colette Soulages font une donation de 500 pièces à la Communauté d agglomération du Grand Rodez Inauguration des salles Soulages au musée Fabre de Montpellier Le jury présidé par Paul Chemetov choisit l équipe catalane RCR arquitectes pour construire le musée Soulages à Rodez Musée national d art moderne Centre Pompidou Soulages rétrospective du 14 octobre 2009 au 8 mars Musée d art moderne et contemporain de Strasbourg Soulages le temps du papier du 31 octobre 2009 au 3 janvier Cité de l architecture et du patrimoine Pierre Soulages en son musée, l expérience RCR arquitectes, du 16 décembre 2009 au 25 janvier Musée Martin Gropuis Bau de Berlin, rétrospective du 2 octobre 2010 au 17 janvier novembre seconde donation Soulages Du 12 octobre au 28 janvier 2013 Soulages XXI e siècle, Musée des Beaux-arts de Lyon 2013 Du 18 février au 19 mars Soulages XXI e siècle, Académie de France Villa Medicis, Rome 2014 Ouverture du musée Soulages au public, exposition inaugurale > 1994 Réalisation de 104 vitraux pour l abbatiale Sainte-Foy de Conques. 16

17 Pierre Soulages et l Aveyron Entretien Quels souvenirs gardez-vous de votre enfance à Rodez et, plus largement, de l Aveyron? J ai deux lieux de naissance : Rodez et la peinture contemporaine. Mon enfance et mon adolescence, c est le Rouergue. Un pays que j aime. Mon père était carrossier pour voitures à cheval. J avais 5 ans lorsqu il est mort. Ainsi, j ai grandi avec deux mères : ma vraie mère, Aglaé, et ma soeur, de quinze ans mon aînée, qui fut aussi mon professeur de philosophie au lycée. Ma mère était une femme de l ancien temps, qui savait à peine écrire mais savait lire. Après la mort de mon père, elle a tenu une boutique de chasse-pêche-cordages. A 19 ans, je suis parti à Paris, puis à Montpellier. Mais déjà, adolescent, à Rodez, j ai découvert une reproduction de peinture préhistorique, le bison d Altamira, dans un livre d histoire. Ce fut la révélation de tout un pan de l art, le questionnement de tout ce qui avait été fait depuis l origine de l humanité. Ensuite, j ai accompagné un archéologue qui fouillait des dolmens. J avais 18 ans et c est ainsi que mon nom est entré dans un musée le musée Fenaille associé à des objets trouvés alors (tessons de poteries, pointes de flèches préhistoriques...). Pas du tout pour de la peinture! Puis je me suis dit: pourquoi ne voit-on rien du Moyen Âge? J ai alors cherché et découvert la peinture romane. Ce fut un autre choc. Telles sont mes racines artistiques. Vous le voyez, elles ne sont pas toutes de Rodez, même si le départ est bien cette région et aussi, bien sûr, l architecture sublime de Conques ou les statues-menhirs. Quelles influences ces œuvres ont-elles eu sur votre vocation et votre vision de l art? Elles m ont offert une liberté vis-à-vis de l enseignement que je recevais. J ai pris très vite conscience qu on nous emmurait dans une histoire de l art étroite, limitée à quelques siècles. J ai voulu sortir de cet enfermement, comme de celui de la rue Combarel, où je suis né. Dès que j en avais le temps, je descendais au bord de l Aveyron, qui fait le tour de Rodez, pour aller à la pêche, parfois avec des braconniers. J aime toujours les grandes étendues des Causses et de l Aubrac où, enfant, je passais mes vacances. Ce goût pour les espaces épurés a-t-il trouvé, par la suite, une résonance dans votre travail? Oui, certainement. Les choix esthétiques ont des correspondants éthiques, en relation avec le monde et les choses. Je me sens plus proche du domaine de la pierre, du bois, du fer rouillé que de la laque ou du nickel. Je suis plus terrien que métal chromé. Ce penchant transparaît dans votre relation à la matière... Lorsque j ai pratiqué la gravure, que je corrodais le cuivre, je me disais: au fond, la corrosion, c est le temps piégé par une matière. En faisant mordre le cuivre par l acide, on opère en quelques dizaines de minutes ce que la nature mettrait quelques siècles à produire sur une matière. A partir de 1979, vos recherches sur la réflexion de la lumière ont donné une nouvelle dimension à votre œuvre. J ai toujours été ouvert à ce que je ne connaissais pas. Et je le reste. C est ainsi que je suis arrivé à l Outrenoir, une lumière réfléchie par des états de surface du noir. Le noir est la couleur d origine de la peinture. Pendant des centaines de siècles, les hommes, dans le noir absolu des grottes, allaient peindre avec du noir. C est aussi la couleur de notre origine. Avant de voir le jour, ne sommes-nous pas plongés dans le noir? On m a raconté qu un jour, enfant, je plongeais mon pinceau dans l encrier pour tracer de grands traits noirs sur du papier blanc. Que fais-tu? m at-on demandé. J ai répondu : De la neige. Cela n a pas manqué de surprendre. J essayais peut-être, par contraste, de rendre le papier plus blanc que ce qu il est réellement en l opposant au noir. Mon goût pour cette couleur date de l enfance. A l inverse de la plupart des gens, je n y voyais aucune symbolique particulière. Le noir est souvent synonyme de deuil. C est une manière myope et codée de voir les choses. Cette couleur peut aussi être celle des robes de fête ou du costume d une religieuse bénédictine. Tout à la fois l austérité, la fête, l anarchie, la révolte aussi bien que l officialité... Dès que j ai pu, vers 16 ou 17 ans, je me suis habillé en noir. Cela choquait beaucoup ma mère, qui me disait: Tu portes déjà mon deuil! C est à Rodez que vous avez réalisé vos premières peintures... Oui, mais c étaient des balbutiements. Au départ, j aimais beaucoup dessiner les arbres l hiver, sans feuilles. Leur écriture dans l espace, en somme. Tout est venu de là. De cette sorte de sculpture abstraite. Qu est-ce que l art, sinon quelque chose qui vous touche par les qualités 17

18 physionomiques des formes peintes? J ai toujours cherché la présence de l œuvre, de l objet qui est devant nous. Dans ce que je fais maintenant, celle-ci est encore plus grande, ce sont des reflets que l on voit. La lumière change, comme à Conques, où, du matin au soir, les vitraux ne sont jamais les mêmes. Il en va de même pour mes peintures dites noires. Si vous vous déplacez, ce ne sont plus tout à fait les mêmes. Lorsque vous les regardez, leur présence est dans l instant de votre regard. Dans le moment même. Le rapport à l espace est différent. La lumière venant de la toile vers vous, l espace même de la toile est devant elle et le regardeur se trouve lui-même dans cet espace. L architecture de Conques vous a bouleversé dès votre première visite, vers 12 ou 13 ans, au point d avoir la révélation que votre vie devait être consacrée à l art. Pourquoi vous êtes-vous tourné non vers l architecture, mais vers la peinture? Parce que j en faisais déjà. J ai toujours peint. A Conques, mon émotion fut immense. On parlait de la maladresse des sculpteurs romans; j y voyais plus qu une simple imitation des formes. J ai compris que l art comptait plus que tout. Autour de moi, il me semblait que tous les gens perdaient leur vie à la gagner. Ils n étaient pas heureux. Le dimanche, ils avaient des conduites de gens bizarres, presque d ennui. Je n avais pas envie de me damner. J ai ressenti qu une seule chose pourrait remplir ma vie: peindre. Je serais donc peintre. Mais je ne l ai pas dit à mes femmes, à mes mères, par crainte de m en voir dissuadé. Car je me savais trop faible pour résister à leur autorité. J ai gardé cette vocation intime cachée, mais elles l ont su assez vite. Elles ont tenté de m en détourner et de m orienter vers la médecine. J ai résisté. Plus tard, finalement, ma mère, qui avait beaucoup de bon sens, a tranché: Il a fait son service militaire, il est adulte. Il faut lui laisser faire ce qu il veut. La réalisation des vitraux de Conques a marqué une sorte de retour à vos racines, à la fois personnelles et artistiques. C était pendant le premier passage de Jack Lang au ministère de la Culture. Pour la troisième fois, on est venu me solliciter pour réaliser des vitraux dans un monument historique. J avais toujours refusé, mais, quand on m a parlé de l abbatiale de Conques, je fus ébranlé. D autant plus que mon épouse, avec qui j avais effectué mon voyage de noces à Conques, était présente dans l atelier. J ai accepté, tout en lui disant ensuite: Tu sais, les ministres passent de nombreuses commandes tout en sachant qu après leur départ leurs successeurs ne peuvent pas toujours les honorer. Pourtant, François Léotard a repris le dossier en main après le départ de Jack Lang. J étais donc embarqué! Pour réaliser les vitraux, je refusais de faire des esquisses. Je me souviens que Jack Lang, de retour après le départ de François Léotard, demandait toujours où j en étais. Il cherche une lumière, lui répondait-on... J étais occupé à créer un verre qui correspondrait spécialement à la lumière de l espace architectural si singulier de l abbatiale de Conques. L ensemble de la réalisation a duré sept ans. Lorsque vous avez quitté Rodez, quel était votre regard sur la ville? Et qu en est-il aujourd hui de votre relation avec les Ruthénois? Je reste attaché à la ville. Mais le vieux pays que je connaissais, les vieux artisans, le vieux Rodez, tout cela a disparu. Il reste un paysage, un lieu avec quelques monuments magnifiques : le musée Fenaille, les statues-menhirs, la cathédrale, la proximité de Conques, les plateaux de l Aubrac et ceux du Causse. L originalité de Rodez, c est ça au départ : un marché entre deux régions géologiquement différentes. Les Causses et le Ségala, le pays du seigle qui est devenu celui du blé quand le chemin de fer a permis d apporter de la chaux et d enrichir les terres. Cela a changé la vie des gens. Et puis, il y a toujours l Aveyron, évidemment. Même si les truites et le poisson, là comme partout ailleurs, sont en train de disparaître. Enfin, il y a les gens, sans doute plus ouverts à la modernité que leurs aïeuls, je pense. De ce côté, il y a un progrès. Vous sentez-vous un enfant du pays? Tout à fait! De ce pays qui a vu des générations vivre ou survivre. Il suffit, pour s en rendre compte, de lire le grand historien Emmanuel Le Roy Ladurie -un vrai rouergolâtre! Il raconte des choses absolument terribles sur la misère d une région restée pendant très longtemps éloignée de toutes les influences. Au fond de moi, je suis un provincial et je le demeure. Je n ai jamais fait partie des coteries, je ne me suis jamais mêlé au milieu parisien. On ne me trouve pas dans les vernissages. J ai des amis, mais je ne suis pas mondain. Lorsque je reviens à Rodez, je me sens appartenir aux habitants de ce pays, ces paysans apparemment rugueux, mais très raffinés. Simples et d une grande finesse. L un de leurs meilleurs représentants est le chef triplement étoilé Michel Bras. Un fanatique de l Aubrac. Dans mon enfance, j ai beaucoup fréquenté les pêcheurs, les chasseurs. Ce sont des hommes précis, avec un sens naturel de l observation. Qualités qui se perdent. On est submergé par l abondance des images que l on nous flanque à la figure. A tel point que l on ne sait même plus regarder. On n est attentif à rien, on voit tout grossièrement. Eux savent voir. Je crois que cela m accompagne dans ma peinture. Je me sens de la même ethnie. 18

19 LE PROJET CULTUREL ET SCIENTIFIQUE 19

20 LE PROJET CULTUREL ET SCIENTIFIQUE Le projet culturel et scientifique a pour double objectif de valoriser les donations de Pierre Soulages dans les espaces d exposition permanents et de promouvoir la création contemporaine avec des expositions temporaires d artistes modernes et contemporains d envergure internationale. VALORISER LES DONATIONS L ensemble de la donation est présentée en regard des différentes techniques utilisées par l artiste qui témoignent des recherches artistiques de l artiste : les expérimentations autour du verre pour la réalisation des vitraux de Conques, les techniques d impression (eau-forte, sérigraphie, lithographie ), la technique des fameux Brous de noix et bien entendu les peintures sur papier et sur toile. Des techniques dont Pierre Soulages affirmait ne pas maîtriser totalement la connaissance. C est pourquoi nous ne pouvons parler de musée monographique, même si le parcours muséal empruntera parfois les axes chronologiques. Le visiteur sera libre de son parcours pour plonger dans l univers de l artiste. PROMOUVOIR LA CRÉATION CONTEMPORAINE Pierre Soulages a accepté la création du musée à la condition qu un espace soit dédié à la création contemporaine. Si la première exposition temporaire est consacrée à Pierre Soulages à l occasion de l inauguration, la salle d exposition temporaire de 500 m 2 proposera par la suite une programmation d exposition d artistes contemporains internationaux. Programmation à venir : novembre 2014 De Picasso à Jasper Johns. L atelier d Aldo Crommelynck : Cette exposition montre la donation faite à la Bnf. Après Paris et Rodez cette exposition sera montré à la Louvière. Jusqu à fin février. Printemps 2015 Carte blanche à Claude Lévêque, l un des principaux artistes plasticien français contemporains. Une politique éditoriale intense Le musée Soulages lance une collection éditoriale intitulée «Les cahiers Soulages». Le premier numéro est consacré au texte de conférence que Pierre Encrevé, linguiste et auteur du catalogue raisonné de l œuvre de Pierre Soulages, a donné lors de la cérémonie de pose de la première pierre du musée, le 20 octobre D ores et déjà, ont été publiés : le Petit Léonard spécial Soulages, le recueil On dirait de Laurence Le Chau, un recueil reportage de dessins et d estampes réalisés à partir de la visite de l exposition Soulages au Centre Pompidou en 2010, le tome IV de l Œuvre peint de Soulages par Pierre Encrevé (éditions Gallimard), l ouvrage Soulages, L œuvre imprimé, en coproduction avec la BnF. Un «comité scientifique Soulages» sera le garant d une programmation exigeante et ouverte. A paraître juin 2014 : Soulages, Peintures sur papiers du musée Soulages, Rodez Préface de Benoît Decron. Texte de Pierre Encrevé 256 pages,, juin 2014, 49 La bibliothèque du musée La bibliothèque du musée met à disposition du public des ouvrages de référence sur l œuvre de Pierre Soulages (monographies, catalogues d expositions collectives, catalogues de ventes ), l abstraction et les personnalités qui ont marqué l histoire de ce mouvement, ainsi que des fonds thématiques en rapport avec l œuvre de Soulages (gravure, vitrail ). La bibliothèque donne également accès à un fonds documentaire généraliste sur l histoire de l art moderne et contemporaine (peinture, dessin, sculpture, architecture, design, photographie, esthétique, histoire du marché de l art, muséologie ) ainsi qu à un ensemble de périodiques, dont Art Press, l Œil, le Journal des Arts Les Amis du musée Soulages Une association, les amis du musée Soulages, a vu le jour en 2009 pour accompagner la vie de l institution et le promouvoir. Depuis 2014, elle compte plus de 300 membres. Un service pour tous les publics Un programme culturel sera élaboré chaque année par le service des publics qui prendra en compte les différentes catégories de public. Une place importante sera donnée aux conférences, ateliers et publications. Mises en place dès la phase de préfiguration, les conférences du musée Soulages sont libres d accès, ouvertes à tous, et variées 20

Le musée Soulages en ses murs

Le musée Soulages en ses murs Le musée Soulages en ses murs Première visite du chantier Mardi 7 juin 2011 Contact - Marinette OUENSANGA - 06.71.27.62.73-05.65.73.83.25 L autre étape On coule le béton Ce mardi 7 juin 2011 marque une

Plus en détail

dossier de presse musee-soulages.grand-rodez.com

dossier de presse musee-soulages.grand-rodez.com dossier de presse 1 / un musée ouvert par christian teyssedre, président du grand rodez 3 / Un musée inhabituel, par Benoît Decron, conservateur en chef 4 / Un artiste et une donation hors du commun 8

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire

Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire Situation d apprentissage et d évaluation en ARTS PLASTIQUES 1 er cycle primaire : Durée : 3-4 périodes ½ période : préparation 2-3 périodes : réalisation ½ période : intégration Proposition de création

Plus en détail

Présentation de l agence

Présentation de l agence Présentation de l agence Agence d art contemporain Lucia Drago, fondatrice en 2008 de l agence d art contemporain Drago for Art, souhaite créer un véritable pont entre l Italie, son pays natal, et la France

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Cheick Diallo Africa Remix/Corps et Esprit «Reading Room for Africa Remix»

Cheick Diallo Africa Remix/Corps et Esprit «Reading Room for Africa Remix» Africa Remix/Corps et Esprit «Reading Room for Africa Remix» Transcription 5 10 15 20 25 30 35 40 Ma venue à Africa Remix est due au fait que une commande m a été faite, quoi. On m a demandé de concevoir

Plus en détail

Quality Street Nicolas Chardon

Quality Street Nicolas Chardon La vitrine frac île-de-france, le plateau, paris Quality Street Nicolas Chardon 14.10 22.11.15 Entretien entre Nicolas Chardon et Gilles Baume Gilles Baume : Pour la vitrine, tu proposes un projet contextuel,

Plus en détail

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016

Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 MUSEE DES BEAUX-ARTS Programme des activités pour les scolaires 2015 2016 Découvrir le musée en s amusant, apprendre à regarder les œuvres d art et les objets, créer en toute liberté dans l atelier toutes

Plus en détail

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011

Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Extrait de la Mission Expertise Erasmus ACADEMIE ROYALE DES BEAUX- ARTS DE LIEGE, Ecole supérieure des arts (ARBA- ESA) Patricia Solini, avril 2011 Philippe Delaite, (phildelaite(a)hotmail.com) est enseignant

Plus en détail

Un parcours à l attention des enfants et de leurs parents pour découvrir l exposition en s amusant

Un parcours à l attention des enfants et de leurs parents pour découvrir l exposition en s amusant Un parcours à l attention des enfants et de leurs parents pour découvrir l exposition en s amusant Soulages XXI e siècle Musée des Beaux Arts de Lyon Exposition 12/10/12-28/01/13 www.mba-lyon.fr Bienvenue

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

LOCATION D ESPACES au CENTRE DE LA GRAVURE

LOCATION D ESPACES au CENTRE DE LA GRAVURE LOCATION D ESPACES au CENTRE DE LA GRAVURE DOSSIER ASSOCIATIONS CE DOSSIER VOUS PRESENTE : Le Centre de la Gravure L accueil des associations o Notre formule accueil et accès libre à l exposition o L option

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède

La bibliothèque. Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède La bibliothèque Située au premier étage de l aile ouest, la bibliothèque a été aménagée en 1858. Elle possède une mezzanine et abrite une collection complète des journaux officiels de la République. Cette

Plus en détail

la Maison du Patrimoine dossier de presse

la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine dossier de presse la Maison du Patrimoine sommaire

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII

Ministère des Affaires étrangères et européennes. Direction de la politique culturelle et du français. Regards VII Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la politique culturelle et du français Regards VII 4. L exposition Pierre Soulages Réalisation Thomas Sorin, CAVILAM Rédaction Magali Foulon,

Plus en détail

Gérard Garouste, éloge du questionnement

Gérard Garouste, éloge du questionnement Peinture Entretien avec Philippe Piguet Gérard Garouste, éloge du questionnement Face à la critique radicale de l acte de peindre, reprendre la peinture à l origine. La confronter aux Maîtres du passé

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014

Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014 Thème : La Réduction des Déchets Règlement du jeu concours photo lancé par la communauté d agglomération «Un cliché pour réduire ses déchets» du 13 octobre au 10 novembre 2014 1/ Contexte Dans le cadre

Plus en détail

Communiqué de synthèse p. 3. Synopsis p. 4. Le peintre Antoine Duclaux p. 5. Séquences d exposition p. 6. Autour de l exposition p.

Communiqué de synthèse p. 3. Synopsis p. 4. Le peintre Antoine Duclaux p. 5. Séquences d exposition p. 6. Autour de l exposition p. Sommaire Communiqué de synthèse p. 3 Synopsis p. 4 Le peintre p. 5 Séquences d exposition p. 6 Autour de l exposition p. 7 Renseignements pratiques p. 8 Le musée départemental du Bugey-Valromey p. 9 Photothèque

Plus en détail

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais SOMMAIRE La scénographie page 3 Concept général Concept secondaire Les espaces page 4 Le parcours La signalétique L installation page 5 Les supports et matériaux

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition

Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition promotion 52-2012 Projet Personnel en Humanités - Scénographie d exposition I N S A de Lyon Tristan Delizy Introduction Présentation du projet Ce PPH s intéresse à la scénographie de musée (mettre en espace

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Dossier de presse. Novembre 2013

Dossier de presse. Novembre 2013 Dossier de presse - Studio Sandra Hellmann - Novembre 2013 1 Sommaire I / INTRODUCTION II / A PROPOS DE SANDRA a) Un parcours atypique b) Le style Sandra Hellmann III / STUDIO SANDRA HELLMANN a) Le process

Plus en détail

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus.

L ABBAYE DE FLOREFFE. Imprimé. L ABBAYE DE FLOREFFE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE. Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. Imprimé L ABBAYE, UN TABLEAU DU XVII e SIECLE L ABBAYE Au bout d un couloir, petit dialogue entre Priscus et Expeditus. E. C est un original ou une copie? P. Vous êtes souvent étonnés qu un «original»

Plus en détail

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015

les Collections musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Un espace pérenne spécialement réaménagé au rez-de-chaussée Communiqué de presse Octobre 2015 musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq L Isle-Adam, Val-d Oise Communiqué de presse Octobre 2015 Regard sur les Collections Réouverture du musée d Art et d Histoire Louis-Senlecq Exposition du 24 janvier

Plus en détail

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà

Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà P i s t e s p é d a g o g i q u e s Cette nouvelle exposition du FRAC fait suite à celle de 2001 qui avait déjà été consacrée à cet artiste. Elle permet de suivre le travail d un artiste de loin en loin

Plus en détail

3:HIKQPC=^U\^U]:?k@a@k@e@f;

3:HIKQPC=^U\^U]:?k@a@k@e@f; BE / ES / GR / IT / LU / PO / Cont : 9.00 - A / DE : 9.90 - GB 8.20 - Suisse 15.00 CHF M 06529-4 H - F: 7,90 E - RD 3:HIKQPC=^U\^U]:?k@a@k@e@f; HORS SÉRIE H O R S S É R I E E N G L I S H T E X T ARCHITECTURE

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Dossier de presse. «Couleurs et Contrastes» de Lisbonne. Exposition photos le 17 mars 2009 à l Espace de l Ouest Lyonnais

Dossier de presse. «Couleurs et Contrastes» de Lisbonne. Exposition photos le 17 mars 2009 à l Espace de l Ouest Lyonnais Contact Presse : Marion Daul Tel : 06.72.14.11.03 Contact mail : expolisbonne@lyon.iseg.fr Dossier de presse «Couleurs et Contrastes» de Lisbonne Exposition photos le 17 mars 2009 à l Espace de l Ouest

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e

Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e Visite RICS «32 Blanche» Paris 9e Mardi 28 février 2012 en compagnie de CALQ Architecture, maître d oeuvre d exécution Restructuration lourde d un ensemble immobilier «32 BLANCHE» Paris 9e Description

Plus en détail

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE

LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE LES ATELIERS PEDAGOGIQUES EN 2014/2015 AU MUSEAL-SITE ANTIQUE D ALBA-LA-ROMAINE Le MuséAl a ouvert ses portes au début du mois d Octobre 2013. Il permet d accueillir les élèves dans un cadre contemporain

Plus en détail

Zhou Gang 周 刚 (né en 1958)

Zhou Gang 周 刚 (né en 1958) Zhou Gang 周 刚 (né en 1958) Musée Cernuschi : Qu est-ce qui a décidé de votre vocation d artiste? Zhou Gang : Mon père était un peintre connu dans les années 1930. Il avait fait des études au Japon et pratiquait

Plus en détail

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent

Bilan du sondage pour les trousses de l Avent Bilan du sondage pour les trousses de l Avent PRÉPARATOIRE 1. Très satisfaisant (1) Satisfaisant (2) Amélioration 1a 9 3 0 1b 7 5 0 1c 7 5 0 1d 9 2 0 - Bravo! Une excellente trousse pour Maternelle-Jardin.

Plus en détail

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées

L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Ina, avec le Mondial de l Automobile, lance une nouvelle opération Ina Mémoires partagées L Institut national de l audiovisuel (INA) lance l opération Ina Mémoires partagées Automobile. Cet appel à contribution

Plus en détail

Anne-Marie Pansart. Emotions

Anne-Marie Pansart. Emotions Emotions 17 janvier 1948, artiste plasticienne allie les techniques du dessin, de la peinture et de la photo pour faire transparaître la beauté de la lumière avec passion. Lors de ses études de médecine

Plus en détail

Antoine de Margerie. dossier de presse. Les horizons sensibles

Antoine de Margerie. dossier de presse. Les horizons sensibles dossier de presse Antoine de Margerie Les horizons sensibles Hôtel Estrine 8, rue Estrine 13210 Saint-Rémy-de-Provence Tél. 04 90 92 34 72 www.musee-estrine.fr 6 septembre - 29 novembre 2015 Antoine de

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com

tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com MA tel : 06 32 16 57 83 site : ma-ma.biz mail : thomas.mouillon@gmail.com présentation janvier 2014 MA est une histoire qui a commencée par hasard. L une de ces idées qui prend forme lentement, et qui

Plus en détail

AIC-Design. Art Interior Contemporary. Dossier de Presse

AIC-Design. Art Interior Contemporary. Dossier de Presse AIC-Design Art Interior Contemporary Dossier de Presse Le concept L idée m est venue lors d un séjour à New York en visitant le loft d un de mes amis photographe et amateur d art contemporain : Pourquoi

Plus en détail

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets?

Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? LES ENTRETIENS EXCLUSIFS Quelle est la pertinence de l accord sur la propriété industrielle passé entre le Maroc et l Organisation européenne des brevets? Entretien avec Mehdi Salmouni-Zerhouni, Conseil

Plus en détail

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines.

Avant d être des notions abstraites faisant l objet d analyses savantes, la gestion et le leadership relèvent d actions foncièrement humaines. Préface «On m a parfois défini comme un entrepreneur ou un leader culturel. Il est vrai que j aime entreprendre, convaincre, entraîner et diriger. Pour ce qui est du qualificatif culturel, je l assume

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Québec et ses photographes, 1850-1908 La collection Yves Beauregard

Québec et ses photographes, 1850-1908 La collection Yves Beauregard [ EXPOSITION ] Québec et ses photographes, 1850-1908 La collection Yves Beauregard Du 25 septembre 2008 au 4 janvier 2009 Québec, le mercredi 24 septembre 2008 À l occasion des célébrations du 400 e anniversaire

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Usages du numérique en arts plastiques: Formation tablette Collège St Hilaire, Grasse Jeudi 20 Février 2014. David COHEN & Brice SICART

Usages du numérique en arts plastiques: Formation tablette Collège St Hilaire, Grasse Jeudi 20 Février 2014. David COHEN & Brice SICART Usages du numérique en arts plastiques: Formation tablette Collège St Hilaire, Grasse Jeudi 20 Février 2014 David COHEN & Brice SICART De la tablette d'argile à la tablette tactile. Anonyme, Tablettes

Plus en détail

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014

Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014 Prix ARTYMETAL de la Sculpture Règlement 2014 ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE ARTYMETAL, fonderie d art, située 6, rue des maisons romanes à Vézénobres 30360, ci-après dénommée «l Organisateur». ARTICLE

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG

ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG ateliers de création plastique catalogue Karine WITTIG Karine WITTIG Artiste plasticienne www.pluri-l.com Ateliers créatifs proposés Ateliers créatifs par tranche d âge Animations évènementielles Animation

Plus en détail

GEORGES ROUSSE 2012 DE L ART EN TAULE QUI VAUT DE L OR

GEORGES ROUSSE 2012 DE L ART EN TAULE QUI VAUT DE L OR JOURNEES EUROPEENNES DU PATRIMOINE VISITE DE LA PRISON SAINT PAUL LYON - 15 & 16 SEPTEMBRE AVEC L UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LYON GEORGES ROUSSE 2012 DE L ART EN TAULE QUI VAUT DE L OR ARTISTE PLASTICIEN

Plus en détail

GIACOMETTI ET MAEGHT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 26 JUILLET 2010 INFORMATIONS CONTACT PRESSE À PROPOS DE LA FONDATION

GIACOMETTI ET MAEGHT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 26 JUILLET 2010 INFORMATIONS CONTACT PRESSE À PROPOS DE LA FONDATION GIACOMETTI ET MAEGHT POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 26 JUILLET 2010 INFORMATIONS FONDATION MAEGHT 623, chemin des Gardettes 06570 Saint- Paul de Vence 27 juin - 30 novembre 2010 www.fondation- maeght.com CONTACT

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE

APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE APPEL À CANDIDATURE ET INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : WWW.DAUPHINEARTCONTEMPORAIN.COM - 5 BINÔMES SÉLECTIONNÉS PAR UN JURY DE PROFESSIONNELS DU MONDE DE L ART 2 LIEUX / 2 EXPOSITIONS (MARS & JUIN) - 2

Plus en détail

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand.

Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le concours scolaire «carnet de voyage» de l école à l université organisé par le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand. Le CRDP de l académie de Clermont-Ferrand profite du temps fort qu est le rendez-vous

Plus en détail

Ressources pédagogiques

Ressources pédagogiques Abbaye du Mont-Saint-Michel Primaire Ressources pédagogiques pour une visite libre Catalogue Les visites libres sont possibles de septembre à avril Service des actions éducatives BP 22 50170 Le Mont Saint

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn

Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM. Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN. LARDEUX Solenn Dossier Réalisation Artistique Personnelle ESKEMM Réalisé le 23 Avril 2009 à PolN LARDEUX Solenn Créer un projet ayant pour intitulé «réalisation artistique personnelle» laisse une très grande liberté.

Plus en détail

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF.

Classe de CP, école du Fayet à Félines 07340. Séquence sur les tableaux de Kor Onclin. Document élaboré par Pascaline Vigne PEMF. Séances objectifs Déroulement Autres propositions Séances en amont (sans connaître Kor Onclin et sans savoir que ses tableaux seraient bientôt dans la classe) Séance 1 Langage & sensibilisation Histoire

Plus en détail

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein

Du 12 mai au 30 juillet 2012. Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein Du 12 mai au 30 juillet 2012 Au Musée des Arts Naïfs et Populaires de Noyers sur Serein "Noyers: les cabanes de vignes vues par un peintre, François Poitout" Crédit photos: François Poitout Textes extraits

Plus en détail

C est ainsi que tout a commencé!

C est ainsi que tout a commencé! Nous sommes un jeudi du mois de Juin 2007, je travaille comme tous les soirs au Bar 1515 de l hôtel Marignan à Paris. Mon ami Michele, dirigeant de Roberta traiteur, passe déguster un cocktail et me demande

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Préambule. Tels sont les objectifs du projet «Bibliothèque virtuelle de Clairvaux- 1472».

Préambule. Tels sont les objectifs du projet «Bibliothèque virtuelle de Clairvaux- 1472». 1 Préambule La fondation en 1115 de l abbaye de Clairvaux, par le futur saint Bernard, constitue à l époque un événement non seulement religieux, mais aussi politique et culturel d importance. La bibliothèque,

Plus en détail

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com Une vraie boutique et plus encore www.lafausseboutique.com 2014 DOSSIER DE PRESSE La Fausse Boutique est plus qu un simple espace de vente. Son originalité réside dans le rassemblement d ateliers de création,

Plus en détail

Colloque international

Colloque international Imprimerie d Occident et d Orient Gravelines 30 et 31 octobre 2015 Conférence : Centre Artistique et Culturel François Mitterrand Atelier découverte : Musée du dessin et de l estampe originale Communiqué

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ...

Maison et jardins de. Claude Monet. carnet de jeux 5/8. ans. Ce carnet appartient à : ... J ai... ans Date de ma visite à Giverny : ... Maison et jardins de Claude Monet carnet de jeux 5/8 ans Ce carnet appartient à :.............................................................. J ai.................... ans Date de ma visite à Giverny

Plus en détail

BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS

BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS BIENVENUE À LA MAISON DES ARTS LIVRET JEU POUR ENFANTS Exposition du 17 janvier au 24 mars 2013 «Au pays du jamais-jamais» Anne Brégeaut Bienvenue à toi jeune visiteur! Tu as pris place à bord du vol 2413

Plus en détail

Patrimoine à Roulettes asbl

Patrimoine à Roulettes asbl Patrimoine à roulettes asbl QUI SOMMES - NOUS? Patrimoine à roulettes est une association sans but lucratif qui œuvre pour le développement et la promotion d une pédagogie active dans l approche du patrimoine

Plus en détail

FICHE. Le rapport d activités

FICHE. Le rapport d activités FICHE # 6 Le rapport d activités Le rapport d activités Pourquoi est-il important de rédiger un rapport d activités? Parce qu il permet de mettre en relief ce qui rend l organisme unique et lui donne son

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013

Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 Prix des lycéens autrichiens Compte-rendu de la tournée de Mireille Disdero en Autriche du 21 au 24 janvier 2013 1) Qu est-ce qui a inspiré l écriture de 16 ans et des poussières? Tout a commencé quand

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années).

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années). Graffitis Cacher l histoire? Créé par Mélissa Duquette, chargée de projet à l animation au Musée de société des Deux-Rives, en lien avec le Programme du ministère de l Éducation du Québec. PRÉSENTATION

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014

PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 PRÉSENTATION DU PROGRAMME 2014 10 ANS DE CULTURE CÉLÉBRÉ AVEC LA NATURE! Grâce à votre fidèle participation et celle de plus de 100 institutions culturelles, le programme Cultivez le Jour de la Terre célébrera

Plus en détail

Concours d ILLUSTRATION Dans le cadre du 1 er salon de l album jeunesse L Île Ô Livres (L.O.L)

Concours d ILLUSTRATION Dans le cadre du 1 er salon de l album jeunesse L Île Ô Livres (L.O.L) Rendez-vous ARTS APPLIQUES Concours d ILLUSTRATION Dans le cadre du 1 er salon de l album jeunesse L Île Ô Livres (L.O.L) REGLEMENT Depuis plus 10 ans le centre d Art de la ville de Nouméa à crée un espace

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010

DOSSIER DE PRESSE. et les peintres d ajaccio 1890-1960. Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 DOSSIER DE PRESSE corbellini, capponi et les peintres d ajaccio 1890-1960 Exposition au Lazaret Ollandini-Musée Marc-Petit Ajaccio, 16 octobre-27 novembre 2010 Contact : «Association le lazaret Ollandini-Musée

Plus en détail

L ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION EN BOIS CONCOURS D IDEES N 2 : ARCHITECTURE INNOVANTE / CONSTRUCTION HETRE DE HETRE

L ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION EN BOIS CONCOURS D IDEES N 2 : ARCHITECTURE INNOVANTE / CONSTRUCTION HETRE DE HETRE L ARCHITECTURE AU SERVICE DE LA CONSTRUCTION EN BOIS DE HETRE CONCOURS D IDEES N 2 : ARCHITECTURE INNOVANTE / CONSTRUCTION HETRE Objet : Construction d une Maison du vélo / VTT Commune d implantation :

Plus en détail

Quelle est situation durant sa vie?

Quelle est situation durant sa vie? Benjamin CHOPARD CM1 Avril 2008 Ecole de saint Blaise Briançon Vincent Van Gogh (1853 1890) Qui est Van Gogh? Vincent Van Gogh est né en Hollande ( au Pays-Bas) en 1853 à Groot- Zundert. C est le fils

Plus en détail

I/ Présentation de notre association et de notre programme

I/ Présentation de notre association et de notre programme GUIDE ENSEIGNANTS INTERVENTION EN CLASSE D UN ENTREPRENEUR 1. Présentation de notre association et de notre programme 2. Le contenu de l intervention de l entrepreneur 3. La préparation de l intervention

Plus en détail

dossier de presse musee-soulages.grand-rodez.com

dossier de presse musee-soulages.grand-rodez.com dossier de presse 1 / Introduction 3 / Un musée inhabituel, par Benoît Decron, conservateur en chef 4 / Un artiste et une donation hors du commun 8 / Un projet architectural et paysager structurant pour

Plus en détail

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission...

Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Parce que la photographie ne peut vivre sans partage et transmission... Permettre à tous de rencontrer des photographes expérimentés, d apprendre et de vivre des expériences nouvelles en photographie à

Plus en détail

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique Fiche 6 : approche scientifique et technique, du projet à la réalisation par le plan Compétence 3 du socle commun de connaissances et de compétences : les principaux éléments de mathématiques et la culture

Plus en détail

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique

Sommaire. . Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes. I/ Le projet, analyse historique Le Centre Pompidou Sommaire I/ Le projet, analyse historique. Origine de la commande et du commanditaire. Etude du site et de l environnement. Architectes II/ Analyse architecturale III/ Interprétation

Plus en détail

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son

ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son ATELIERS 2015 PÉDAGOGIQUES Projets socioculturels et éducation à l image et au son CIEL! LES NOCTAMBULES Depuis sa création en 1997, Ciel! Les Noctambules milite en faveur du court-métrage et de la création

Plus en détail

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain

CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain DOSSIER DE PRESSE CLAC Lyon 3 Le premier club d'art contemporain universitaire! A quand des CLAC sur tous les campus? SOMMAIRE 1, 2, 3... CLAC! Après Lyon 3, quelle université créera son Club d Art Contemporain?

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Service éducatif et culturel

Service éducatif et culturel Service éducatif et culturel Activités pour groupes de personnes handicapées Adultes, jeunes et enfants Le Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille tous les publics en situation

Plus en détail