LES CIRCUITS PÉDESTRES ET L'AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE DES FORÊTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CIRCUITS PÉDESTRES ET L'AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE DES FORÊTS"

Transcription

1 Cette rubrique est dirigée par J.P. LARRIVAL Ingénieur du G.R. E.F. Ministère de l'agriculture Service des Forêts 1 ter, avenue de Lowendal PARIS LES CIRCUITS PÉDESTRES ET L'AMÉNAGEMENT TOURISTIQUE DES FORÊTS Class. Oxford D r B. WOIMANT L'ouverture de plus en plus large des forêts aux touristes est une nécessité et la fonction touristique et culturelle voit ainsi son importance s'accroître, la fonction productive ne devant évidemment pas être négligée. Il doit s'établir entre ces deux fonctions un état d'équilibre qui sera différent pour chaque forêt. Il faut aménager, mais aussi ménager la forêt et la défendre contre ces touristes pour qu'elle ait le moins possible à souffrir de cette augmentation considérable de sa fréquentation. Il ne peut être question de conserver une forêt naturelle», puisque l'état où nous la connaissons aujourd'hui n'est pas naturel, mais résulte des efforts persévérants de générations successives de forestiers. Ce qu'il faut, c'est altérer le moins possible l'état actuel. Pour cela, il faut qu'il y ait le minimum d'équipements dits lourds (c'est-à-dire non mobiles, non déplaçables) et que ces équipements ne modifient pas l'aspect de nos forêts. La circulation automobile ne doit augmenter que dans des proportions modérées, pour ne pas aboutir à un carrousel automobile incessant, générateur de gaz toxiques en tous genres, nuisibles à la faune et à la flore. Donc, pas de percées par des autoroutes et des voies rapides, fermeture de larges secteurs et de la majorité des chemins à la circulation automobile, pas de goudronnage inconsidéré des routes forestières qui doivent rester réservées à l'exploitation et à la défense contre le feu. Mais, si on limite ainsi l'activité bourdonnante des autos, on doit offrir en contre-partie des possibilités d'activités nouvelles et supérieures à tous points de vue à ce mouvement perpétuel de l'automobiliste, roulant pour le plaisir de rouler et ne faisant qu'apercevoir la forêt à travers les glaces de sa plate-forme roulante. Il y aura en certains points sensibles, à forte fréquentation touristique, des zones d'accueil avec des aménagements relativement importants, mais ne devant jamais prendre l'allure de parcs d'attractions. En dehors de ces zones très peu étendues et qu'il serait souhaitable d'implanter en périphérie, c'est avant tout par des moyens non motorisés que l'homme doit entrer en contact avec la forêt : le cheval, la bicyclette et surtout la marche, le moyen le plus naturel, praticable par tous, jeunes ou moins jeunes. Mais l'automobiliste n'ose pas s'éloigner des secteurs fréquentés, et n'aime pas abandonner sa ' chère» auto. Spontanément, il ne fera que 100 ou 200 mètres, se risquera à jouer au ballon, aux boules, sans perdre de vue cette voiture à laquelle semble le relier un cordon ombilical persistant. Il devient alors dangereux, piétine les fourrés, casse les branches, cueille inconsidérément, pénètre même avec sa voiture dans les sous-bois. 321 R.F.F. XXVI

2 Dr B. WOIMANT On doit l'encourager à marcher, à pénétrer au coeur de la forêt, loin des routes et du bruit, dans le calme des fourrés, agrémenté seulement par le chant des oiseaux ou le bruit du vent dans les feuillages. Il faut donc lui proposer des itinéraires, des circuits pédestres balisés qu'il suivra sans la moindre difficulté et qui le ramèneront ensuite à sa voiture. Le panneau de départ indiquant la durée du parcours pour un marcheur tranquille, l'amateur de promenade saura exactement à quoi s'en tenir. Comme, par ailleurs dans une forêt, on se sera attaché à baliser des circuits de longueur et difficulté variables, allant, par exemple, de 3/4 d'heure à 2 heures, 2 h 30, chacun pourra choisir suivant son goût, graduer la longueur et parcourir même deux circuits s'il en a le désir. CARACTERISTIQUES DES SENTIERS PEDESTRES Ces circuits doivent avoir un intérêt soutenu par le pittoresque du trajet, la variété des aspects, de la végétation, en recherchant volontiers les secteurs un peu accidentés qui multiplient les points de vue, les perspectives, les futaies sur pente, etc. Ils doivent pouvoir être suivis dans les deux sens. L'étude d'un tel type de circuit demande une certaine recherche. Il ne suffit pas de prendre la carte et de tracer rapidement, sur le vu de ses seuls souvenirs un itinéraire dans un secteur accidenté. Il faut ensuite aller reconnaître l'aspect réel sur le terrain, et cela peut être parfois assez long, avec marches et contre-marches pour rechercher l'itinéraire le plus agréable ; il ne faut pas reculer devant des détours assez importants si cela peut augmenter l'intérêt : en effet, il ne s'agit pas d'aller le plus rapidement possible d'un point à un autre, mais d'étudier la promenade la plus agréable et la plus variée possible, de façon à ce qu'on ait vraiment l'impression de faire une «randonnée «, en découvrant un point de vue, un chemin creux, une belle futaie, un étang. Même, à l'occasion, on peut quitter la forêt pour passer par un joli village, pour découvrir une église ou un château. Ces échappées hors forêt font un changement très agréable. On utilisera les chemins existants à condition que ce ne soit pas une piste cavalière. Les cheminements, sauf exception, doivent être distincts, car les cavaliers peuvent être un danger pour le marcheur et le passage répété des chevaux labourant le sentier y rend la marche difficile. Il faut évidemment éviter les routes, surtout goudronnées, sauf cas exceptionnel et sur de courtes distances. Quand les chemins existants manquent d'intérêt ou ne permettent pas de combiner un itinéraire satisfaisant, on ne doit pas hésiter à créer un nouveau sentier. Cela ne présente pas de danger pour la forêt, car le sentier s'insinue dans la nature, sans l'altérer, sur une largeur réduite de moins d'un mètre et le piétinement n'aura pas de conséquence sur la végétation du voisinage. Il pourra être nécessaire de prévoir des travaux plus importants, demandant une intervention extérieure (remblaiement ou drainage dans des passages humides, utilisation de la débroussailleuse pour des sentiers envahis par la végétation, remise en état après débardage). On étudiera ensuite sur carte, à tête reposée, l'itinéraire, sa longueur et sa durée. Puisqu'il s'agit d'équiper une forêt, une série de circuits seront tracés de façon à utiliser au mieux l'ensemble des plus beaux secteurs et à offrir au promeneur une gamme de circuits, courts ou longs, allant de 3/4 d'heure à 2 h 30, en secteurs plats ou accidentés, avec des combinaisons possibles, par division ou association de circuits ; par exemple : 1 circuit de 2 h 30 pouvant se couper en 2 circuits d'une heure trente par un retour direct à mi-parcours, ou 2 circuits partant du même carrefour et pouvant se faire successivement (comme les 2 boucles d'un 8), ou un circuit court s'inscrivant à l'intérieur d'un circuit long. Ces circuits pourront s'articuler autour d'un G.R. (sentier de grande randonnée) qui sera un peu l'épine dorsale du système, augmentant les combinaisons possibles. Tout cela n'est pas difficile mais demande qu'on y consacre le temps nécessaire avec un peu de réflexion, et doit être entrepris par quelqu'un ayant l'habitude et l'amour de la marche, et par conséquent, l'ayant déjà pratiquée par différents itinéraires ainsi balisés pour pouvoir réellement se mettre à la place du promeneur. Sans expérience, on ne peut pas faire, du premier coup, de bons itinéraires. L'action des bénévoles, passionnés de randonnée reste indispensable, et les délégués départementaux du C.N.S.G.R. ont pour rôle d'agir comme conseillers techniques ou de désigner certains de leurs collaborateurs. 322

3 ~ xl ' ~ llt'~.8.~1:10 Sur le G.R. 1, en foret de Rambouillet Photo CNSGR - Chevalier Il est évident que toute étude doit être menée en collaboration avec le chef de Centre de gestion de l'office national des forêts, à qui le projet doit être soumis avec un tracé sur carte au 1/25 000, ce qui permet de faire les modifications nécessaires, en fonction par exemple de l'évolution des plantations ou des coupes d'arbres. A l'inverse, il est des cas où, pour préserver un itinéraire indispensable, on peut être amené à modifier l'évolution des coupes et des plantations. La fonction touristique de la forêt doit parfois primer la fonction de production. Ce qui est dit ci-dessus concerne plutôt les forêts de zones peu accidentées. Mais il faut créer 323 R.F.F. XXVI

4 Dr B. WOIMANT également des circuits pédestres dans des zones de vacances, de montagne ou de prémontagne, et on pourra alors prévoir des circuits de la demi-journée (3 à 4 h par exemple). Des circuits de la journée pourront être combinés en utilisant les sentiers de grande randonnée et leurs variantes. Les sentiers de promenade sont d'une conception un peu différente. Très courts de 10 à 30 minutes, utilisant des allées de parcours facile, mises en état si nécessaire, accessibles à tous, même en chaussure de ville. Circulaires ou en ligne, conduisant à un site, à un point de vue ou à un monument ou montrant un arboretum, ils ne nécessitent qu'un panneau de départ et quelques flèches aux changements de direction sans balisage vrai. Balisage des sentiers La technique en est simple. Encore faut-il pour que le jalonnement soit efficace, observer quelques règles élémentaires. Un grand principe : se mettre à la place du promeneur qui doit pouvoir suivre le tracé sans avoir à chercher ni à s'inquiéter : les marques doivent se présenter successivement à ses yeux, comme un fil d'ariane. La marque de la peinture A l'exemple des sentiers de grande randonnée, c'est une bande de peinture horizontale de 5 cm sur 15 cm. Photo CN"3P

5 Nature, loisirs et forêt La couleur jaune est recommandée, de façon à unifier la technique de réalisation en France. Elle est bien visible dans la nature, sans être choquante et ne risque pas de se confondre avec les bandes rouges et blanches des sentiers de grande randonnée. Emplacement des marques 1,60 m à 1,80 m du sol. Mais cette hauteur peut varier ; ce qu'il faut avant tout c'est que la marque soit bien visible, se présente directement au regard (élaguer les branches basses). En forêt, ces marques seront presque toujours peintes sur les arbres mais on peut utiliser poteaux, murs, rochers, etc... La marque doit être visible, qu'on suive le sentier dans un sens ou dans l'autre : pour les arbres minces, un trait suffit faisant presque le tour de l'arbre ; pour les gros arbres, il faut placer deux marques, une sur chaque flanc de l'arbre : ainsi, elles sont visibles de loin dans les deux sens ; pour les arbustes, un trait de 5 cm de haut serait presque invisible : peindre alors toute la circonférence sur 15 à 20 cm de haut (en fait, le jalon devient vertical) ; pour les jalons sur poteaux, rochers, etc... garder toujours à l'esprit cette visibilité dans les deux sens. Quand on travaille en automne et hiver, et même au printemps, il faut songer que les marques risqueront d'être cachées par la pousse annuelle de la végétation et donc élaguer assez largement. Technique du balisage et matériel Pour qu'il soit régulier et propre, il est préférable d'utiliser au début le pochoir, feuille d'alu (ou de plastique souple) dans laquelle est découpée une ouverture de 5 cm sur 15 cm. Si la surface à peindre est régulière, on apposera la peinture directement dans la fenêtre. du pochoir, par contre si la surface est bosselée on tracera avec un morceau de craie les limites de la fenêtre. Le trait de craie délimitera la surface à peindre. C'est plus long, mais nécessaire, sinon, suivant l'inspiration de l'auteur, les jalons seront minces comme un fil, ou auront 20 cm de haut. Avec l'habitude, on pourra se passer du pochoir. Sur les arbres à écorce épaisse et irrégulière (chêne en particulier) égaliser au grattoir pour pouvoir faire une marque convenable. Il existe plusieurs types de grattoirs, qu'un serrurier pourra confectionner, ou les grattoirs à parquet «skarsen «que l'on peut se procurer en quincaillerie. On pourra, également utiliser une plane à condition de faire retourner «par un serrurier les deux poignées, afin qu'en tenant cet outil sur les gros arbres, les doigts ne soient pas en contact avec l'écorce. Sur les arbres à écorce mince et lisse (hêtre en particulier) ne rien faire. S'il y a quelques irrégularités ou mousses, frotter à la brosse métallique, mais ne jamais entamer l'écorce car cela abîme l'arbre et empêche la marque de tenir, le suintement de la sève boursouflant et décollant la peinture. Se servir d'un pinceau plat de 2 à 3 cm de large. Entre les séances de balisage les plonger dans l'eau (dont on remplit la boite porte-pinceaux). Ne pas utiliser une peinture trop liquide de façon à éviter les coulures «. Pour porter les pots de peinture et les pinceaux, le travail est facilité si on utilise une boite avec une poignée. Une version simplifiée de cet équipement pourra être un seau du commerce en matière plastique. Il n'est pas souhaitable d'acheter la peinture en grands pots de 10 à 20 kilos. Il s'en perd trop dans le transvasement. C'est certes moins cher à l'achat, mais les séances de travail étant échelonnées en général tout le long de l'année, il y a beaucoup de pertes par dessiccation. Pour déblayer ou tracer le sentier des binettes et surtout des houes sont d'excellents instruments. Le sécateur simple ou avec grands manches en bois est l'instrument indispensable pour élaguer. Espacement des marques En principe, il faut que d'une marque on puisse voir la suivante ; cependant, l'espacement est variable : jalons rapprochés dans les endroits difficiles où on a plus de chances de se tromper bifurcation, piste nouvellement créée, mal marquée, etc. ; 325 R.F.F. XXVI

6 Dr B. WOIMANT jalons écartés aux endroits faciles, par exemple quand on suit un chemin ancien bien marqué. Cependant, ne pas espacer de plus de 40 à 50 m environ, pour que le promeneur ne pense pas : Tiens, il n'y a plus de marques ; j'ai dû me tromper». Il faut que la marque revienne régulièrement, comme pour dire au promeneur :» Ne t'en fais pas, tu es sur la bonne piste». En cas de difficulté, de changement brusque de direction, en particulier quand l'itinéraire bifurque alors qu'un chemin déjà existant conduit naturellement tout droit, prévenir le randonneur qu'il doit faire attention en apposant une double marque, c'est-à-dire deux traits horizontaux l'un au-dessus de l'autre (ne pas confondre avec les marques sur les deux flancs d'un même arbre pour qu'on puisse suivre le sentier dans les deux sens). Il peut être utile d'utiliser également une marque orientée» prolongée en forme de flèche. Points de départ - parkings Il est indispensable de les indiquer par des panneaux de départ portant la durée du circuit : retour ici en? en suivant les marques jaunes». Le panneau, adapté à l'aspect général de la forêt, sera aussi esthétique que possible et il y aura sans doute intérêt à ce qu'ils soient identiques pour toute une région. Il existe désormais un panneau adopté par la Direction des routes du ministère de I'Equipement destiné à être apposé sur les routes aux approches des parcs de stationnement marquant les points de départ des circuits pédestres. Ce panneau largement utilisé à l'étranger (en Allemagne, par exemple), est bleu, marqué de la lettre P en blanc, avec deux silhouettes de promeneurs. Adopté sur le plan européen lors de la Convention de Vienne de novembre 1968, il porte en France, la dénomination C 17 (référence F 9 dans la Convention de Vienne). Sa pose ne peut se faire qu'avec l'accord du directeur départemental de l'equipement et si il est à implanter en forêt, avec l'accord du Centre de gestion de l'office national des forêts. Il est indispensable d'aménager des parkings aux points de départ. Ils devront être signalés et faciles d'accès, mais rester en même temps discrets. Les ' alvéoles» entre les arbres, telles celles réalisées par le Centre de gestion de l'office national des forêts de Compiègne, en sont un prototype très réussi. EQUIPE DE TRAVAIL Il nous apparaît que, pour la création, il est souvent souhaitable de s'adresser à une ou plusieurs personnes averties du problème de la randonnée qui s'attacheront avec coeur à réaliser le meilleur réseau possible. Il n'est pas besoin d'être nombreux pour réaliser le travail. Une petite équipe de trois à cinq personnes environ fera un meilleur travail qu'une bande nombreuse de brouillons fantaisistes. En principe, il vaut mieux des adultes jeunes, ou même moins jeunes», tout au moins comme chefs d'équipe, qui aient la foi, et soient un peu passionnés par cette tache. Les équipes de jeunes (scouts, ajistes) manquent souvent de persévérance et doivent être bien encadrées. Le travail n'est pas difficile, mais il doit être fait avec soin. On se répartira la tache. Par exemple, une personne faisant le balisage à la peinture, deux chargées de l'élagage au sécateur et deux armées de houes pour arracher ronces ou fougères ou même faire le sentier. II peut alors être nécessaire d'avoir du renfort. ENTRETIEN Il faut faire un entretien annuel ou au moins tous les deux ans (peut-être de préférence fin juin, après la grande poussée de végétation) pour déblayer éventuellement le sentier (fougères, ronces, qui ont repoussé, etc.), couper des branches basses qui cachent les marques, remplacer les marques disparues (arbres abattus, par exemple), repeindre celles qui sont effacées, etc. On s'efforcera, lorsque la création sera terminée, à ce que l'entretien tant du balisage que de l'état du sentier soit pris en charge par l'office national des forêts. 326

7 Nature, loisirs et forêt NOTICES DESCRIPTIVES - CARTES Pour porter ces réalisations à la connaissance des utilisateurs, il est souhaitable de rédiger un topo-guide descriptif des itinéraires jalonnés. Il est bon de prévoir des schémas des circuits. D'abord provisoires et ronéotypés, afin de permettre des corrections ultérieures et d'un prix de revient faible. Ils seront rédigés suivant le modèle de ceux édités par le Comité national des sentiers de grande randonnée (voir la note Conseils pour la rédaction des topo-guides du CNSGR» ). L'Office national des forêts a mis en oeuvre, en collaboration avec l'institut géographique national, une politique d'édition de cartes touristiques des forêts domaniales. Cette série inaugurée par la carte de la forêt de Fontainebleau, s'est poursuivie par la série de cartes de la forêt de Picardie. Elles portent, entre autre, le tracé des sentiers de grande et de petite randonnée. Ces cartes ont connu un grand succès et contribueront beaucoup au développement de la marche en forêt. CONCLUSIONS Les circuits pédestres sont l'un des éléments majeurs de l'équipement touristique des forêts dont ils en permettent à la fois la connaissance et la défense. Ils sont, fait appréciable, un équipement peu coûteux. Un bon exemple de l'équipement de forêts en sentiers est celui des forêts de Compiègne et de Laigue, en Ile-de-France, oû ont été créés progressivement depuis 15 ans, outre le sentier de grande randonnée GR 12 et sa variante, un réseau de 24 circuits pédestres totalisant 200 km, balisés par les Syndicats d'initiative de Compiègne et de Pierrefonds en accord avec le Comité national des sentiers de grande randonnée et l'office national des forêts. Connaissance de la forêt Ce n'est pas à travers les glaces de sa voiture que l'on peut vraiment connaître la forêt. Il faut aider les automobilistes à abandonner leur chère» voiture, pour pénétrer dans son intimité et faire une vraie promenade ; il est indispensable de créer également des circuits de,. connaissance de la forêt» dans des secteurs où les plantations sont particulièrement caractéristiques avec panneau de départ explicatif, notice sur les plantations et leur évolution. Défense de la forêt Celui qui connaît bien la forêt, l'aimera et apprendra à la respecter. Marcher sur un sentier est moins dangereux que piétiner les sous-bois, casser des branches, cueillir inconsidérément ou tout simplement empoisonner la forêt des gaz de son moteur. Défense de l'homme Par ces circuits de longueur variée, on fera reprendre le goût de la marche dans la nature. Cela est indispensable pour un meilleur équilibre physique et psychique contrebalançant les nuisances variées de notre civilisation. Cela est vital. Le sentier aura ainsi rempli son double rôle de sauvegarde de la nature et de l'homme. La forêt aura rempli sa double fonction de production et de protection de l'homme. Dr Bernard WOIMANT Préident du COMITÉ NATIONAL DES SENTIERS DE GRANDE RANDONNÉE 92, rue de Clignancourt PARIS Pour tous renseignements complémentaires, demander au CNSGR, 92, rue de Clignancourt, PARIS CEDEX 18, la notice technique sur les a Sentiers de petite randonnée», (édition 1974 : 17 pages ronéo 21 X 29,7). 327 R.F.F. XXVI

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement Raquette à neige Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires Adopté en comité directeur le 24 mai 2003 Norme d équipement Sommaire 1 OBJET DE CETTE NORME...3 1.1 FEDERATION FRANÇAISE DE LA MONTAGNE

Plus en détail

PASS ARAN. Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m

PASS ARAN. Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m PASS ARAN Maison du Valier - Gite Eylie 9 h 25 mn Dénivelée +1642m -1582 m Maison du Valier 950m 0h Tél 05 61 01 01 01 Suivre vers le Nord le GR 10 (balisage rouge et blanc) qui remonte au parking pour

Plus en détail

PREFECTURE DE LA DROME

PREFECTURE DE LA DROME PREFECTURE DE LA DROME ARRETE N 08-2335 Réglementant les points feux durant la période réputée sévère, pris en application de l article 4 de l arrêté permanent n 08-0011 du 2 janvier 2008 Le Préfet de

Plus en détail

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution.

1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. Protection des trottoirs contre le stationnement Jacques ROBIN Deux solutions qui peuvent être complémentaires : 1 - Ne pas interdire le stationnement sur la chaussée. C'est la meilleure solution. 2 -

Plus en détail

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher?

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher? Défi des chercheurs 2012/ 2013 GS/ CP Classe de Soraya NACRY Ecole ROIZY Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Je vous mets au défi de construire un engin qui se déplacera sans le toucher et sans électricité

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16

SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 SECURITE - Quelques règles - Ce document est vivant, chacun peut proposer des améliorations en accord avec le Road Marshal. Doc001-3A Page 1/16 La rubrique des Safety Officers Les signes à connaître Le

Plus en détail

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior

Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior Cahier des Charges de l aire de jeu Trophées de Robotique 2011 Eurobot Junior PAGE 1 SUR 22 Cahier des Charges de l aire de jeu... Cahier des Charges de l aire de jeu PAGE 2 SUR 22 1. Généralités Important

Plus en détail

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN ê Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 80420035.0 Int. Cl.3: B 60 J 1/20 Date de dépôt:

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - Petites Voitures CYCLE II Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Point du programme Choisir un outil en fonction de son usage et mener à bien une construction simple.

Plus en détail

ACADEMIE DU JEUDI 61 rue Falguière 75015 Paris 01 45 48 75 55

ACADEMIE DU JEUDI 61 rue Falguière 75015 Paris 01 45 48 75 55 ACADEMIE DU JEUDI 61 rue Falguière F-75015 Paris Tél. (+33) 01 45 48 75 55 Fax : (+33) 09 56 60 78 66 es@arnostern.com DEVIS D EQUIPEMENT MATERIEL FIXE Prix TTC (TVA 20%) ADJ 01 Table-Palette 500 Godets

Plus en détail

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT DÉCLARATION DE PRINCIPES CONCERNANT L'ERGONOMIE ET LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION EMBARQUÉS Introduction

Plus en détail

Le projet de toute une école. Fontenay

Le projet de toute une école. Fontenay Le projet de toute une école Fontenay Le jardin suscite tous les sens. Certaines plantes par leur forme ou leur couleur nous en mettent plein la vue, d autres ont des senteurs raffinées des fois méconnues,

Plus en détail

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit

www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire à grand gabarit www.igg.fr Tout savoir sur l itinéraire Direction Régionale de l Équipement Midi-Pyrénées Mission Grand Direction Régionale de l'équipement Midi-Pyrénées Cité administrative bâtiment A boulevard Armand

Plus en détail

pour partir en montagne l'été en

pour partir en montagne l'été en pour partir en montagne l'été en Avant une sortie GR GR PAYS Choisissez une activité à votre mesure. Choisissez votre itinéraire en fonction de vos capacités (ne pas se surestimer, dosez ses efforts )

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

.. -... -... Mention : En débat

.. -... -... Mention : En débat Page 1 sur 6 Point du programme Domaine d'activité : LE MONDE CONSTRUIT PAR L'HOMME FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Objectifs généraux Comment fabriquer une petite voiture capable de rouler

Plus en détail

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais

Agen coeur battant. vu par Vélocité en Agenais Agen coeur battant vu par Vélocité en Agenais Rappel des objectifs du projet Assurer la prospérité du centre ville 1) Renforcer l attractivité et l accessibilité du centre ville a) Renforcer l offre commerciale

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain

Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain Pessac, le 7 août 2009 Réf. : CQM-2009-30a-CV Magonty, un quartier tourné vers l écologie de demain Projet de cheminements verts Rapporteur Serge Degueil Responsable Commission Cadre de vie Yves Schmidt

Plus en détail

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA.

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Ce jeu a suscité la curiosité, en particulier de la part d'étudiants débutants.

Plus en détail

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët. Département 56

Le Haut Ellé. Station de pompage de Barréguan près D790 Le Grand Pont sous le Faouët. Département 56 Le Haut Ellé Station de pompage de Barréguan près D790 "Le Grand Pont" sous le Faouët Département 56 Présentation L'Ellé regroupe tous les niveaux techniques, ainsi l'ellé peut être divisée en trois tronçons

Plus en détail

Préparation d une sortie ski

Préparation d une sortie ski Préparation d une sortie ski Déterminer le site de pratique en fonction du projet Avant la première sortie, informer les parents et l autorité académique. S assurer de l autorisation de l IEN (avis sur

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL

PRÉSENTATION PRÉSENTATION DU LOGICIEL Page N 1 Table des matières Présentation...3 Présentation du logiciel...3 Téléchargement du logiciel...4 Installation sous Windows...5 Démarrage du logiciel...6 Paramétrage du logiciel...7 Présentation

Plus en détail

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES

MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES MASTER PREVENTION DES RISQUES ET NUISANCES TECHNOLOGIQUES 1 I. Les textes applicables Décret du 8 janvier 1965 modifié qui concerne les mesures de protection applicables aux établissements dont le personnel

Plus en détail

Windows 7 : les bases

Windows 7 : les bases Fiche Logiciel Ordinateur Niveau FL01011 09/12 Windows 7 : les bases L'utilisation d'un ordinateur suppose la découverte d'un environnement nouveau, qui a son propre vocabulaire et ses propres concepts

Plus en détail

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation Interface PC Vivago Ultra Pro Guide d'utilisation Version 1.03 Configuration de l'interface PC Vivago Ultra Configuration requise Avant d'installer Vivago Ultra sur votre ordinateur assurez-vous que celui-ci

Plus en détail

ENCHAINER LES ACCORDS

ENCHAINER LES ACCORDS TUTORIEL LES BASES DE L'HARMONIE TONALE CLASSIQUE Attention! Je considère comme acquises les notions de bases : intervalles, gammes, degrés et tonalités, données dans le tutorial de Setzer. Je ne parlerais

Plus en détail

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches.

Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. Choisir entre le détourage plume et le détourage par les couches. QUEL CHOIX D OUTILS ET QUELLE METHODE, POUR QUEL OBJECTIF? Il existe différentes techniques de détourage. De la plus simple à la plus délicate,

Plus en détail

Installation d'un gazon synthétique

Installation d'un gazon synthétique Installation d'un gazon synthétique Etape 1 MESURE DES SURFACES Les gazons se présentent, selon les modèles, soit en rouleaux de 2,00 m de large (x 25 m de longueur maximum) 4,00 m de large (x 25 m de

Plus en détail

Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland

Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland 171, rue Léger ~ Sherbrooke (Québec) CANADA J1L 1M2 Tél. : 819 340-6124 ~ Fax : 819 562-7888 ~ www.genivar.com Référence à

Plus en détail

L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme

L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme INFORMATIONS POUR L'ENSEIGNANT Le paysage de montagne: des évolutions différentes En un siècle, le paysage de montagne a changé. L'agriculture a reculé,

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

Adapter son geste aux contraintes matérielles

Adapter son geste aux contraintes matérielles SÉQUENCE DOMAINE DATE Percevoir, sentir, imaginer, créer 09.2011 OBJECTIF être capable de: Exercer des gestes différents selon les outils. Référence socle commun Adapter son geste aux contraintes matérielles

Plus en détail

PASSAGE A NIVEAU HO/N

PASSAGE A NIVEAU HO/N PASSAGE A NIVEAU HO/N Description Ce passage à niveau en laiton est composé de deux demi-barrières, ainsi que de deux feux lumineux rouges. Vous pouvez utiliser ce PN sur un nombre quelconque de voie y

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

Bonsoir, Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, Mesdames, Messieurs,

Bonsoir, Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, Mesdames, Messieurs, Bonsoir, Monsieur le Président, Monsieur le Directeur, Mesdames, Messieurs, Ce soir, vous me permettez de vous parler de l'association «le Pigeonnier d'ardenne», ce dont je vous remercie. Celle-ci est

Plus en détail

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information Filtrer ce qui est important Filtrer les informations au regard de sa mission Transformer l'information

Plus en détail

INTRO. Comment appliquer une peinture en façade? Caisse à outils. Matériaux nécessaires

INTRO. Comment appliquer une peinture en façade? Caisse à outils. Matériaux nécessaires Comment appliquer une peinture en façade? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT Confirmé EXPERT Caisse à outils Une combinaison ou tenue de travail adaptée Une bâche Des gants et lunettes de protection Une bande

Plus en détail

Bureau de Windows et raccourcis

Bureau de Windows et raccourcis Bureau de Windows et raccourcis Présentation de Windows 1 Le Bureau de Windows Le Poste de travail Contenu du disque dur Les icônes principales du Bureau Les raccourcis - créer un raccourci d'un fichier

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE!

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'internet ne signifient nullement que l'organisation approuve officiellement les opinions, idées, données

Plus en détail

SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin»

SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin» SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin» CYCLE : 2 GSM et CP (9 CP et 14 GSM) Objectif de la séquence : Construire une voiture qui roule le plus loin possible. Palier du socle

Plus en détail

INSTRUCTION INTERMINISTÉRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIÈRE du 22 octobre 1963

INSTRUCTION INTERMINISTÉRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIÈRE du 22 octobre 1963 INSTRUCTION INTERMINISTÉRIELLE SUR LA SIGNALISATION ROUTIÈRE du 22 octobre 1963 3 ème PARTIE : Intersections et régimes de priorité Approuvée par l arrêté du 26 juillet 1974 relatif à la signalisation

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Code de la route. Document d information tout public

Code de la route. Document d information tout public Code de la route Document d information tout public ARRÊT ET STATIONNEMENT ZP SECOVA INPP E.CORNET Conseiller en mobilité Différence entre l arrêt et le stationnement Article 2.22: Le terme " véhicule

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101

Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101 Mode d'emploi Chaise de transport et d'évacuation EXSIT 101 Version du document BSURE_EXSIT101_moded emploi_2014/06 rev 01 Juin 2014 Page Contenu- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Introduction

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

paris / 4-8 septembre, 2015 paris nord villepinte

paris / 4-8 septembre, 2015 paris nord villepinte paris / 4-8 septembre, 2015 paris nord villepinte GUIDE TECHNIQUE DE L'EXPOSANT SEPTEMBRE 2015 www.maison-objet.com Bienvenue dans le Guide Technique de MAISON&OBJET Ce est interactif : cliquez sur le

Plus en détail

1 sur 5 10/06/14 13:10

1 sur 5 10/06/14 13:10 Time Machine est un outil proposé par Mac OS depuis sa version 10.5 (Leopard) et qui permet d'effectuer des sauvegardes de votre disque dur de manière régulière. Mais au-delà de la simple sauvegarde périodique,

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

Exercices de dénombrement

Exercices de dénombrement Exercices de dénombrement Exercice En turbo Pascal, un entier relatif (type integer) est codé sur 6 bits. Cela signifie que l'on réserve 6 cases mémoires contenant des "0" ou des "" pour écrire un entier.

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

GUIDE DE L'ARCHIVAGE OCTOBRE 2012

GUIDE DE L'ARCHIVAGE OCTOBRE 2012 GUIDE DE L'ARCHIVAGE OCTOBRE 2012 SOMMAIRE - Introduction Page 1 - Coordonnées du service d Archives de l INSERM Page 2 - Glossaire Page 3 - Les archives dans les bureaux Page 4 - Les archives administratives

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 E mail : bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: La présentation Word: La présentation Introduction 2 ième partie Bien que le contenu du document soit le plus important, Word vous offre plusieurs options pour améliorer la présentation du texte. Cette page va vous montrer

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS

RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS a RESUME NON TECHNIQUE DE L'ETUDE DES DANGERS Synthèse de l'inventaire des accidents pour le secteur d'activité de la société MARIE DIDIER AUTOMOBILES Il ressort de l inventaire des accidents technologiques

Plus en détail

Réseaux cyclables à points-nœuds Lignes directrices

Réseaux cyclables à points-nœuds Lignes directrices Réseaux cyclables à points-nœuds Lignes directrices Version d octobre 2013 Document élaboré dans le cadre du Plan Wallonie cyclable 1. Qu est-ce que le balisage par points-nœuds Les Pays-Bas, la Flandre,

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

TAUX DE PLACEMENT A UTILISER EN FUTAIE JARDINÉE RÉSINEUSE

TAUX DE PLACEMENT A UTILISER EN FUTAIE JARDINÉE RÉSINEUSE 672 REVUE FORESTIÈRE FRANÇAISE TAUX DE PLACEMENT A UTILISER EN FUTAIE JARDINÉE RÉSINEUSE Application au calcul des valeurs devenir et des dommages-intérêts Les problèmes d'évaluation des forêts ou d'estimation

Plus en détail

Séance du jeudi 22 novembre 2012 (13h30 16h30)

Séance du jeudi 22 novembre 2012 (13h30 16h30) Séance du jeudi 22 novembre 2012 (13h30 16h30) Lieu : salle de sciences physiques, lycée français de Luanda Public : entre 6 et 12 élèves de 3eme, 2de et 1ereS (un des élèves ayant amené son propre robot

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Lille - Marchiennes, le 21 mars 2009 6600 arbres pour la Forêt Domaniale de Marchiennes Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Forêt de l Avenir Crédit Agricole

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE

Bancs publics. Problématiques traitées : FICHE Bancs publics Pour un piéton dont les ressources de mobilité sont limitées, le banc public n est pas uniquement un lieu de détente, mais il lui sert également à retrouver des forces pour poursuivre son

Plus en détail

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher?

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? Défi n 6 Cycle 2 Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? En quoi consiste ce défi?? En la réalisation d un engin roulant doté d un système de propulsion, la présentation

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010.

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. Arbres -Il est défendu de planter des clous ou d abîmer les arbres de quelques façons que

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

v3 2010 Sygic, a.s. All rights reserverd. Manuel utilisateur

v3 2010 Sygic, a.s. All rights reserverd. Manuel utilisateur v3 2010 Sygic, a.s. All rights reserverd. Manuel utilisateur I. Pour commencer... 1 Ecran de navigation... 1 Entrer une adresse... 1 Navigation pas à pas... 5 Acquisition de la position GPS... 6 II. Navigation

Plus en détail

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux.

AGASC / BUREAU INFORMATION JEUNESSE 06700 Saint Laurent du Var Tel : 04.93.07.00.66 bij@agasc.fr www.agasc.fr. Word: Les tableaux. Word: Les tableaux Introduction 6 ième partie Il est préférable par moments de présenter de l'information sous forme de tableau. Les instructions qui suivent démontrent comment créer un tableau et comment

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes

La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes La cour de récréation, terrain de jeux scientifiques Lieu d observations et d expérimentations Programmation annuelle et par périodes Fixer un lieu précis de la cour avec les élèves pour observer les manifestations

Plus en détail

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF)

Jeux mathématiques en maternelle. Activités clés. Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Activités clés NIVEAU : PS/MS Jeu des maisons et des jardins (Yvette Denny PEMF) Compétences Construire les premiers nombres dans leur aspect cardinal Construire des collections équipotentes Situation

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION

Aspirateur sans sac. Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION Aspirateur sans sac Réf: EV-500-S20 / Modèle: OCEAVCDC22GR MANUEL D UTILISATION MISES EN GARDE IMPORTANTES Lire attentivement le manuel d'instructions avant de vous servir de cet appareil. Conserver le

Plus en détail

Conception d'applications de base de données ios plus rapides Guide Pratique FileMaker

Conception d'applications de base de données ios plus rapides Guide Pratique FileMaker Conception d'applications de base de données ios plus rapides Guide Pratique FileMaker Table des Matières Introduction... 3 Conception de modèles... 3 Conception de bases de données... 5 Conception pour

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules»

Utiliser un tableau à double entrée «Les véhicules» «Les véhicules» 16-41 Niveau 4 Entraînement 1 Objectifs Applications Matériel Consignes Remarques Transferts possibles Individualisation Oui. S'entraîner à utiliser ou à réaliser un tableau qui doit être

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base

Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base Traitement de texte : Quelques rappels de quelques notions de base 1 Quelques rappels sur le fonctionnement du clavier Voici quelques rappels, ou quelques appels (selon un de mes profs, quelque chose qui

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

Bonjour à tous et merci pour votre intérêt concernant la sortie au Circuit Magny-Cours Club que nous organisons.

Bonjour à tous et merci pour votre intérêt concernant la sortie au Circuit Magny-Cours Club que nous organisons. Edito Bonjour à tous et merci pour votre intérêt concernant la sortie au Circuit Magny-Cours Club que nous organisons. Depuis la création de l'association en 2001, Atoc a organisé de nombreux "rallyes

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D

Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D Découverte et prise en main de SWEET HOME 3D Auteur du tutoriel : ALLARDIN Jérémie - Prof. Génie Mécanique. Site : http://www.technologie-tutoriel.fr/ Dans la première partie du TP, vous créerez les murs

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail