Mon outil et moi. Florentino Mécanicien. Serveur. Jérôme Joaillier gemmologue. Fernando Serrurier, constructeur métallique. Mario Tapissier décorateur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mon outil et moi. Florentino Mécanicien. Serveur. Jérôme Joaillier gemmologue. Fernando Serrurier, constructeur métallique. Mario Tapissier décorateur"

Transcription

1 Mon outil et moi Tony Serveur Florentino Mécanicien Fernando Serrurier, constructeur métallique Jérôme Joaillier gemmologue Mario Tapissier décorateur Jonathan Coiffeur Javier Tatoueur Géraldine Cuisinière Margaux Renvoisé Travail de mémoire / ECAL Février 2014

2 Many things conspired to tell me the whole story. Not only did they touch me, or my hand touched them: they were so close that they were a part of my being. They were so alive with me that they lived half my life and will die half my death. Extrait de «Ode to things», Pablo Neruda

3 Ce mémoire porte sur le rôle des outils de travail dans l exercice d un métier, d une activité. Vaste sujet sans doute, mais qui pourrait se résumer par une question: est ce que les professionnels ont un objet auquel ils tiennent entre tous? Un objet «fétiche» si l on veut, dont ils ne se séparent pas, qui les accompagne au quotidien? Quelle relation peut-on avoir avec ses outils de travail? Prenons l exemple d un cuisinier. Il tient à ses couteaux, c est bien connu. Ce sont ses couteaux, ils lui appartiennent, ils sont à ses yeux bien spécifiques, particuliers, et personnels. Il ne les prête pas, ne veut pas qu on y touche, ne s en sépare pas, tout le monde sait ça. Mais pourquoi cela? Pourtant, un couteau c est un couteau. Non? Quelle part de sentimentalité existe-t-il entre le cuisinier et ses couteaux? Et à quel moment se développe cette sensibilité? A quel point y tient-il? Et surtout pourquoi y tient-il? Pour sa qualité? Pour sa rareté? Pour une ergonomie particulière? Peut être est-ce un objet unique? Ou est-ce juste une habitude? Ou est-ce que la sensibilité liée à cet objet se développe avec le temps? Avec l usure qui témoigne d une appartenance? Seraient-ce les marques laissées par le temps, par l expérience passée avec cet objet? Est-ce tout cela à la fois? Et est-ce pareil dans d autres corps de métiers? 7

4 Si l on y réfléchit objectivement, les objets liés au travail devraient être choisis et appréciés uniquement pour leurs qualités intrinsèques, mesurables: forme, taille, dimension, poids, ergonomie, maniabilité, efficacité et autres spécificités, et donc en ce sens interchangeables les uns avec les autres, à partir du moment où ces qualités sont les mêmes. Sur le lieu de travail, on pense être dans le domaine du pratique, du fonctionnel, de l utile, du rationnel, très loin de l objet émotionnel. Pourtant, nous sentons bien que ce n est pas tout à fait cela, qu en disant cela nous ne sommes pas tout à fait dans la vérité. Nous sentons qu il y a, avouons le, une part d attachement, une part affective, qui va au delà de l objet lui même, qui dépasse l outil. Dès lors, c est qu il existe autre chose

5 Objets inanimés avez-vous donc une âme? Alphonse de Lamartine Pour répondre à la question, comprendre un peu ce qui se trame entre le professionnel et son outil de travail, j ai donc décidé de m intéresser à plusieurs corps de métier, très différents les uns des autres, tout en restant dans une typologie d activités manuelles. J ai choisi de suivre un coiffeur, une cuisinière, un serveur, un serrurier constructeur métallique, un joaillier, un tatoueur et un tapissier décorateur. Je suis allée les voir en leur posant des questions, en discutant avec eux, en les accompagnant sur leur lieu de travail, afin d entrer dans leur univers. Nous avons parlé de leurs outils, à la fois personnels et utiles au quotidien. Nous avons aussi parlé de l usage qu ils en font, du choix qui détermine l achat, des raisons qui sous-tendent ce choix, et de leur attachement à un objet auquel ils tiennent tout particulièrement. Ce mémoire se veut une sorte d hymne aux outils, une recherche du rapport relationnel qui existe, ou non, entre un professionnel et l un de ses outils au travail. Il confronte le pratique à l affectif, le rationnel à l irrationnel. Il explore la singularité dans le lien de l utilisateur à l outil, et de la part d affect qui donne un sens à ce lien. Ce mémoire présente ces rencontres

6 Les ciseaux du coiffeur Jonathan 31 ans Coiffeur indépendant 12 13

7 «Avec mes ciseaux, je vais utiliser l annulaire et le pouce, et l auriculaire vient se poser sur l ergot» Avez-vous un objet qui vous soit vraiment personnel dans votre activité, un outil que vous ne voudriez pas prêter? Oui, mes ciseaux. Des ciseaux de coiffeur, cela ne se prête pas. Ils ont une ergonomie bien particulière, ils se sont déformés à l usage, se sont faits à la façon dont je les utilise. Les ciseaux ont pris ma main, ils se sont déformés par rapport à ma gestuelle. Si je prends les ciseaux de quelqu un d autre, je n arriverais pas à être à l aise directement avec, parce que la personne aura travaillé avec et que l acier se sera déformé. On voit clairement cette déformation sur mes anciens ciseaux, il y a un gros décalage qui s est fait entre les deux lames. Les ciseaux, c est vraiment très personnel, on les forme au fur et à mesure qu on les utilise. Quand on arrive à l école d ailleurs, c est le premier achat que l on fait. A quel moment changez-vous de paire de ciseaux et pour quelles raisons? Cela fait maintenant dix ans «J aime bien que les ciseaux s usent, ça me donne la sensation qu ils deviennent vraiment miens» que je travaille et j en suis à ma quatrième paire. Les ciseaux, on ne les change pas tous les jours. C est, d une part, parce que lorsque des ciseaux sont tout neufs il faut se réhabituer à une nouvelle lame, et d autre part à cause de leur prix. Une paire de ciseaux coûte au minimum 200 euros, celle que j ai là coûte 500 euros. On peut la faire aiguiser par un spécialiste si l on veut mais je ne le fais pas; j aime bien 14 15

8 que les ciseaux s usent, ça me donne la sensation qu il deviennent vraiment miens. Comment choisissez-vous une nouvelle paire de ciseaux? Quels sont les critères de sélection? Le premier critère est la taille. Des ciseaux peuvent être très grands comme tout petits. Ensuite, je vais choisir en fonction de la finesse de la lame; là aussi, il y en a de très larges comme de très fines. Il y a la forme également, certaines paires peuvent être bombées par exemple. Je ne connais pas exactement toutes les variantes, mais d une façon générale mon choix se porte toujours vers des formes très classiques. Ceux que j ai là, par exemple, sont tout droits, tout simples. Leur forme, leur ergonomie me conviennent, ils se manient facilement, ils me sont agréables. De quelle façon l utilisezvous? Pour ma part, je vais utiliser l annulaire et le pouce, et l auriculaire vient se poser sur l ergot (petit renfoncement externe) qui est une sorte «Les ciseaux ont pris ma main, il se sont déformés par rapport à ma gestuelle» 16 17

9 «Mon outil c est mon travail» «J y tiens énormément, pourtant ils n ont rien de spécial, ils coupent bien, je suis à l aise avec» d appui pour ce doigt. Cela n a rien à voir avec la façon dont on utilise des ciseaux habituellement, avec le majeur et le pouce en actionnant les deux lames en même temps. Le mouvement ici est bien particulier, il n y pas de rotation des deux lames, il y en a qu une seule, la lame du dessous; la lame du dessus, elle, ne bouge pas. Cela permet d avoir de la stabilité. Utilisez-vous cet objet en dehors de votre lieu de travail? Pas vraiment. Si j ai une demande chez moi je vais les emporter, mais c est très rare. Sinon je les laisse toujours au salon. Mon outil c est mon travail, du coup quand je rentre chez moi j ai envie de déconnecter, je n ai pas envie d avoir mes ciseaux chez moi. Diriez vous que vous y êtes attaché d une manière ou d une autre? Oui. C est une paire qui m a été offerte quand j étais dans une maison de luxe à Paris, et c est la directrice du salon qui m en avait fait cadeau. J y tiens énormément, pourtant ils n ont rien de spécial, ils coupent bien, je suis à l aise avec

10 «Mon choix se porte toujours vers des formes très classiques» Ensemble des outils de travail principaux de Jonathan: Une paire de ciseaux, un rasoir électrique, un ciseau sculpteur, deux peignes fins, un moyen et un très large, deux barettes, et une brosse. La paire de ciseaux de Jonathan est de la marque YSAKY 20 21

11 YSAKY Marque japonaise proposant des ciseaux pour coiffeurs professionnels. Comme on peut le voir, il existe de nombreux ciseaux tous très différents, dans le but de pouvoir proposer aux utilisateurs des ergonomies diverses et variées

12 Les couteaux de la cuisinière Géraldine 37 ans Cuisinière à l Escale, Restaurant-snack 24 25

13 «Ce sont les détails du couteau qui font que l on est plus ou moins à l aise. Comment est le bout du couteau, l écartement des dents, comment est fait le manche, quel matériau, la forme qu il a...etc» Avez-vous un objet qui vous soit vraiment personnel dans votre activité, un outil que vous ne voudriez pas prêter? Oui, sans aucun doute, mes couteaux sont extrêmement personnels. J y suis habituée, j utilise ceux là parce qu ils me conviennent très bien. Ce sont des objets qui coûtent chers, et je n ai pas envie de les perdre. Il m arrive de devoir les prêter à la personne qui travaille avec moi et dans ce cas, je lui explique quel couteau il faut prendre pour quel aliment, suivant leur fonction. Pourtant, elle a essayé d autres couteaux, mais elle s est aperçue que si tel ou tel couteau est fait pour ça, il y a une raison, c est pratique et logique. Elle n arrive pas au même résultat. Mais j avoue qu il y a des couteaux ce n est pas que je ne veux pas lui prêter...mais il n y a que moi qui les utilise! Qu est-ce qui fait que vous en préférez certains à d autres? Dans la cuisine, tout est «Le matin, il faut qu il y ait ce couteau sur cette planche, ce couteau sur celle-là» dans le détail et les outils sont très importants, en particulier les couteaux. Je fais attention à tout, le bout du couteau, l écartement des dents, la forme du manche, le matériau...etc. Ce sont une quantité de détails qui font que l on est plus ou moins à l aise. Les différences entre les couteaux tiennent parfois à peu de choses. Par exemple prenons ces deux couteaux, le vert et le orange. Entre les deux, il n y a qu une petite partie du manche qui diffère mais en réalité cela change tout. D ailleurs, c est le vert qui me va. La prise en main est différente, et donc le résultat dans la découpe n est pas la même. Ils ne coupent pas de la même façon. Il faut se sentir à l aise. On doit prendre l outil que l on préfère pour arriver à être le plus précis possible. Par 26 27

14 «Quand j achète un couteau c est vraiment sur un coup de coeur, j en vois un qui me convient et je me dis «tiens, c est ça dont j ai envie» exemple, ici, quand j ai repris le magasin, il y avait quelques couteaux. Il y en a peut être un ou deux que je vais utiliser de temps en temps, mais c est tout. Ils ne me vont pas. Comment choisissez-vous de nouveaux couteaux? Quels sont les critères de sélection? Je n ai pas eu mes propres couteaux tout de suite. Dans les restaurants où je travaillais avant, il y avait des couteaux à disposition. Nous étions plusieurs à faire les plats et il fallait que les découpes soient exactement identiques, et le couteau fait clairement la différence dans la découpe. J ai acheté mes premiers vrais couteaux de cuisine quand je me suis mise à mon compte. Quand j achète un couteau c est vraiment sur un coup de coeur, j en vois un qui me convient et je me dis «tiens, c est cela dont j ai envie». C est tout bête mais c est comme ça. Le «coup de coeur» vient vraiment à la vue, je vois le couteau et je m imagine tout de suite ce que je vais pouvoir faire avec, j imagine quel plat préparer, comment, quel résultat je vais pouvoir obtenir...etc. Ensuite, je le prends en main et je me dis «oui, là, c est ok». C est un peu comme avec un vêtement en fait! D abord on le voit, on se dit «ah chouette!», on se voit dedans, on imagine quand et où le mettre, après on essaie. C est un peu pareil. Utilisez-vous vos couteaux en dehors de votre travail? Non, jamais. Je n ai pas besoin de couteau en vacances, ou chez moi. J ai ceux du travail, et ceux de chez moi. Ce sont des outils de travail. A la maison 28 29

15 «Si tel ou tel couteau est fait pour ça, il y a une raison, c est pratique et logique» j ai deux petits couteaux qui me vont très bien, et disons que chez moi, je me contente de ce que j ai et je fais avec. Diriez vous que vous êtes attachée à vos couteaux d une manière ou une autre? J ai une certaine affection pour eux, c est vrai. C est sûr que quand j ai emmenagé ici, au moment où j ai ouvert le carton avec mes couteaux, j étais contente de les revoir (rires). Ceux que j ai ici sont ceux que j ai eu quand j ai ouvert mon premier restaurant. Celui-là, par exemple, il commence à être un peu bancal au niveau du manche et ça m embête. Il n y a pas de raison particulière, en plus celui-là ne vaut pas très cher, mais j y tiens, c est sentimental, il a une histoire. J ai mes habitudes avec eux, mon rituel. Le matin il faut qu il y ait ce couteau sur cette planche, ce couteau sur celle là, et ainsi de suite. Le couteau à pain, le couteau à salade seront toujours sur leur planche, à sécher. Ce sont des habitudes, mes petites manies. «Pour choisir un couteau dans une «catégorie» précise, c est plus un coup de coeur» 30 31

16 «Les couteaux que j ai ici sont ceux que j ai eu quand j ai ouvert mon premier restaurant» Ensemble des outils principaux de Géraldine: Une mandoline, un couteau à pain, deux cuillères à soupe, deux fourchettes, une pince à toast, quatre petits couteaux et un grand couteau. Les couteaux de Géraldine sont de la marque VICTORINOX 32 33

17 VICTORINOX Victorinox est une entreprise suisse fondée en Leur projet phare est le célèbre petit couteau suisse. Ils ont démarrés leur ligne de couteaux de cuisine en On trouve aujourd hui chez Victorinox un large choix de couteaux de cuisine adressés aux professionnels tout comme aux passionnés, séparés dans deux catégories différentes : «couteaux ménagers» et «couteaux professionnels». La qualité de leur produits est l argument de vente de la marque; ils disent vendre «un compagnon pour la vie» 34 35

18 La caisse à outils du mécanicien Florentino 55 ans Mécanicien, administrateur d un garage 36 37

19 Avez-vous un objet qui vous soit vraiment personnel dans votre activité, un outil que vous ne voudriez pas prêter? Sans aucun doute, ma caisse à outil, on l appelle aussi une servante. Sans caisse, il n y a plus de travail. La première chose que je fais avant même de regarder ce qui ne va pas sur une voiture, c est d amener ma caisse à outils près du véhicule. Je suis tout de même obligé de la partager de temps en temps avec les apprentis, pour leur montrer. Je ne peux pas leur demander d avoir leur propre caisse, de toute façon, il n y aurait pas la place pour deux caisses autour d une voiture. Du coup on va travailler avec ma caisse, mais j y tiens énormément. D ailleurs la toute première chose que je leur dit dans ces cas-là c est de toujours, toujours, toujours remettre mes outils à leur place, dans la caisse. Ce sont les seuls moments où je peux vraiment m énerver. Une caisse à outil c est pour poser les outils, un outil on ne le pose pas n importe où, on le pose dans la caisse à outils, c est logique! Dans cette caisse, chaque chose est à sa place, chaque outil va dans un endroit bien précis, ce qui fait «Sans caisse, il n y a plus de travail» que dès qu il manque quelque chose on s en rend compte tout de suite. Après chaque travail sur une voiture, je vérifie qu il ne manque rien dans la caisse. Un tournevis dans une voiture est vite oublié, du coup je vérifie après chaque intervention que tout est à sa place. Si on contrôle sa caisse régulièrement tout va bien, si on s en rend compte trois jours après, c est trop tard. «La première chose que je fais, avant même de regarder ce qui ne va pas sur une voiture, c est d amener ma caisse à outils près du véhicule» 38 39

20 «Je vérifie après chaque intervention que tout est à sa place» A quel moment changez-vous votre caisse à outils et pour quelles raisons? Chaque garage a sa caisse à outil à disposition. Donc, à chaque fois que j ai changé de lieu de travail, il y avait une nouvelle servante à disposition. Une caisse à outils revient quand même à 7000 ou 8000 francs, donc on ne peut pas se permettre de demander aux employés d acheter la leur. Comment choisissez-vous une nouvelle servante? Quels sont les critères de sélection? Quand j ai repris le garage ici, j ai choisi les servantes en grande partie en fonction du prix, enfin surtout en fonction du rapport qualité/fonction/ prix. Je voulais qu elles soient complètes, fonctionnelles, que l on puisse y mettre un maximum d outils, sans que le prix en devienne excessif. La caisse à outil que j utilise 40 41

21 «Dans cette caisse, chaque chose est à sa place, chaque outils va dans un endroit bien précis» appartient à la société que je dirige. Donc ma caisse m appartient. C est ma caisse personnelle. Si demain je vends le garage, idéalement je vends l outillage avec. Et même mes caisses à outils. Pour moi chaque servante va avec un garage précis, donc je ne veux pas garder mes caisses à outils si je change de garage. Utilisez-vous cet objet en dehors de votre lieu de travail? Non, absolument jamais. Avec la taille et le poids que cela fait, je ne me vois pas vraiment la ramener tous les jours chez moi! Et puis si j ai un problème avec ma voiture personnelle, je vais l amener ici plutôt qu amener ma caisse à outil chez moi. Je viens tous les jours avec de toute façon. Et même si je pouvais la ramener chez moi je ne pense pas que je le ferais, elle appartient à mon univers de travail, et pas à ma vie privée. Je ne veux pas tout mélanger. Diriez-vous que vous êtes attaché à votre caisse à outils d une manière ou une autre? Non, je n ai pas de rapport affectif avec cette caisse à outils, juste un besoin pratique. Il me la faut pour travailler, elle m est absolument indispensable. Si j y tiens c est vraiment pour son utilité. Je la soigne, j y tiens. Mais je ne vais pas me marier avec...mais c est vrai qu elle est parfaite ma caisse à outils! 42 43

22 «Ma caisse à outil, elle est parfaite!» L ensemble des outils prinicpaux de Florentino sont ceux dans la caisse à outils: Des tournevis, des clés, des pinces de diverses formes et tailles, un marteau, des limes, des clés à molettes, un maillet, des douilles, des clés à pipe de diverses tailles, des serres tubes et un chiffon. La caisse à outils de Florentino est de la marque FACOM 44 45

23 FACOM Facom est la marque d outillage à main leader en Europe. Elle est présente depuis plus de 90 ans auprès des professionnels de l automobile et de la maintenance industrielle. C est une marque qui propose aussi une sélection de produits dans le domaine du bricolage grand public. Les produits Facom sont connus pour être des produits résistants, innovants, performants, sûrs, et ils sont associés à une garantie totale proposant échanges et réparations des outils. La marque Facom propose une gamme complète de produits allant du rangement (servantes, armoires, établi, rangement portable, etc.), à l outillage standard (clés, tournevis, pinces, marteaux, etc.) ainsi que de l outillage spécialisé (automobile, électricité, aéronautique...etc.) afin de répondre à tous les besoins des réparateurs

24 La bourse du serveur Tony 25 ans Serveur au bar restaurant El Blanco 48 49

25 «Une bourse ne se prête jamais ne s échange pas et ne nous quitte jamais» Avez-vous un objet qui vous soit vraiment personnel dans votre activité, un outil que vous ne voudriez pas prêter? «Ma bourse, c est un objet que j ai toujours sur moi» Si vous deviez la changer, quels seraient les critères de sélection? Oui, j ai une bourse rouge et un pistolet pour garder l argent et la monnaie; ce sont deux objets qui m appartiennent. La bourse sert à garder l argent, récupérer les tickets des clients et rendre la monnaie. C est notre argent qui est dedans. On arrive avec un fond de caisse qui vient de notre poche, les clients payent, on rend la monnaie. A la fin du service on remet au restaurant l équivalent de tout ce qui a été consommé par les clients, et le reste nous appartient. Si il y a plus dans ma bourse qu à l arrivée, tant mieux, s il y a moins, c est mon argent qui est perdu. C est pourquoi une bourse ne se prête jamais, ne s échange pas et ne nous quitte jamais. C est un objet que nous achetons et que nous gardons avec nous au quotidien. Le pistolet est une sorte de poche que l on accroche à la ceinture, dans laquelle on peut mettre la bourse, un petit carnet et un stylo. C est un objet qui m appartient aussi. Il va avec la bourse. Ce sont des objets utiles, efficaces pour le travail. A quel moment changez-vous de bourse et pour quelles raisons? Pour l instant, cela fait quatre ans que je travaille comme serveur, et je n ai encore jamais eu à la changer. Je ferai attention à la qualité, la solidité. C est un objet qui contient toujours beaucoup de pièces, il est donc lourd. Et puis c est un objet qui est toujours en mouvement, on le sort du pistolet, on l ouvre, on rend la monnaie, on le referme et on le range, cela plusieurs dizaines de fois par service. Une bourse de mauvaise qualité risque de se détériorer très vite. C est aussi un objet relativement cher. Pour la bourse et le pistolet il faut compter 100 francs suisses. On en a besoin tout le temps. Quand j ai 50 51

26 «C est un objet que l on m a transmis, et le jour où je n en aurais plus besoin je le donnerais à quelqu un d autre» commencé, les premiers jours de mon travail je n avais pas de bourse et je gardais l argent dans mes poches. Les pièces et les billets étaient dans une petite boîte. Je m en suis procuré une au bout de deux jours. C est une amie qui me l a donné. C était impossible autrement. La bourse est un objet vraiment indispensable. Utilisez-vous cet objet en dehors de votre lieu de travail? Complètement. Comme je l ai dis tout à l heure, c est un objet qui m est propre, et surtout qui contient mon argent dedans. Par conséquent, si j ai une pause de 2 ou 3 heures par exemple je vais simplement l utiliser comme porte monnaie. Par contre il est trop lourd pour être utilisé au quotidien

27 Diriez-vous que vous êtes attaché à cet objet? D une certaine façon, oui. C est un objet qui fait partie de mon quotidien. Je l aime par son côté pratique. Et puis c est un objet que l on m a transmis, et le jour où je n en aurais plus besoin je le donnerais à quelqu un d autre. «C est un objet toujours en mouvement, on le sort du pistolet, on l ouvre, on rend la monnaie, on la referme et on le range. Ceci plusieurs dizaines de fois par service. Une bourse de mauvaise qualité va commencer à se détériorer très vite» 54 55

28 «La bourse est un objet vraiment indispensable» Ensemble des outils de Tony: Une bourse, de la monnaie, un carnet, un stylo, et une pochette. Le porte monnaie de Tony est de marque inconnue 56 57

29 L objet a été donné à Tony par une amie, il n y a malheureseument aucun signe distinctif représentant une marque sur cet outil. Il y a donc ici une présentation de différentes bourses professionnelles disponibles sur le marché. On observe très peu de différences entre les bourses. Les différences résident dans les matériaux qui passent du cuir, au simili cuir et quelques uns sont en PVC. Les couleurs quant à elle restent toujours très sobre, avec des tons souvent sombres et toujours monochromes. La fermeture est elle aussi relativement constante, il y a le choix entre une fermeture à pression ou aimantée

30 La blouse du serrurier Fernando 53 ans Serrurier, constructeur métallique 60 61

31 Avez-vous un objet qui vous soit vraiment personnel dans votre activité, un outil que vous ne voudriez pas prêter? Non, pas vraiment. Enfin si, c est vrai qu il y a ma blouse que je ne prête jamais. La blouse, c est vraiment un objet qui est propre à chacun. Les habits, c est différent, c est personnel, on a tous nos habitudes. Par exemple, dans cette poche là, j ai trois stylos et un papier, et puis un double mètre dans l autre poche, ils sont toujours là, chacun dans leur poche. Ici, chaque personne a sa blouse. Elle doit être achetée dans un magasin professionnel, pour être aux normes de sécurité. Il y a des règles à respecter. Il ne faut pas oublier que la blouse sert avant tout à nous protéger, protéger les vêtements qu on porte au-dessous, mais aussi notre corps. Celui qui oublie sa blouse ne peut pas travailler, et «La blouse, c est vraiment un objet qui est propre à chacun» personne ne va vouloir prêter sa blouse! A la limite, peut être que quelqu un voudra bien lui en prêter une qui sera là, déjà utilisée et sale, pourquoi pas, si ils s entendent bien. Mais ça sera vraiment dans le meilleur des cas! Personne ne va laisser utiliser une de ses blouse neuves! En tout cas moi, si on me demande de m emprunter une de mes blouses, je dis non! «Celui qui oublie sa blouse ne peut pas travailler, et personne ne va vouloir prêter sa blouse!» 62 63

32 A quel moment changez-vous de blouse et pour quelles raisons? Je rachète des blouses neuves tous les 3 à 4 mois. On porte nos blouses tous les jours, donc elles se déchirent, elles s abiment etc. J en ai trois en permanence, pour pouvoir en changer souvent, chaque semaine environ. Comment choisissez-vous une nouvelle blouse? Quels sont les critères de sélection? personnel. Pour ma part, j aime être à l aise dedans, pouvoir bouger, sans flotter dedans! J achète telle taille, telle couleur, dans tel magasin. Et j achète toujours les mêmes! C est vraiment comme un habit sauf qu ici on prend rarement l esthétique en compte; le plus important est que l on soit à l aise. Utilisez-vous cet objet en dehors de votre lieu de travail? Je ne la ramène pas chez moi le soir dans la semaine, je veux pouvoir couper, avoir mon travail et ma vie personnelle. Je la ramène chez moi uniquement pour la laver. Par contre tous ceux qui travaillent ici la ramènent tous les soirs chez eux, le soir ils partent avec leur blouse et reviennent le lendemain matin avec. J ai trois blouses en tout, Ah ça c est propre à chacun. C est pour ça que c est aussi «La blouse sert avant tout à nous protèger» 64 65

33 «C est vraiment comme un habit sauf qu ici on prend rarement l esthétique en compte; le plus important est que l on soit à l aise» pour pouvoir les laver, et il y en a toujours une que je laisse ici pour changer si besoin. Diriez-vous que vous êtes attaché à votre blouse d une manière ou une autre? Non, pas du tout. Mon souci, c est de la faire tenir le plus longtemps possible pour ne pas devoir en acheter trop souvent. En ce sens là j y fais attention mais attaché, non. Une blouse pour l hiver coûte quand même 180 chf, celle pour l été c est 60 chf, donc en racheter tous les 3 mois, ça représente une certaine somme. L attachement que j ai, c est aux travaux que je réalise. Je suis attaché à mes réalisations, pas à l outil en lui même. L outil est un moyen. A la fin, quand on a fini, et que le client est content, qu il nous remercie; là on va pouvoir dire qu il y a un attachement, mais les outils, ce sont des outils de travail. Et puis ici on est quatre, dont moi, qui suis la patron. Dans cet atelier je veux que l on puisse tout se prêter, il faut pouvoir prendre un outil et le remettre à sa place sans qu il y ait d histoire. Si l on commence à être attaché à ses outils on ne se les prête plus, et c est là que cela devient problématique, pour l entreprise, et pour la mauvaise ambiance que cela peut générer au sein d une équipe

34 Ensemble des outils les plus utilisés de Fernando: Un poste à souder, avec le masque de protection, des bombonnes de gaz, deux perceuses à colonne, des méches, des serres joints, un balai, un marteau et un maillet, un étau, des produits antirouille, une caisse à outil complète, un camion...etc La blouse de Fernando est de la marque FE ENGEL 68 69

35 FE ENGEL FE ENGEL est une société danoise établie en 1927, offrant sur le marché des vêtements de travail. Ils mettent un point d honneur sur la qualité et la sécurité. Toutes leurs matières premières sont testées à maintes reprises puis testées à nouveau lorsque les produits sortent de l usine. FE Engel fait partie du groupe F. Engel K/S, qui détient quatre marques, toutes proposant des vêtements de travail spécialisés dans divers domaines: FE Engel, Workzone, Deerhunter, et Sunwill. Leur argument de vente consiste à pouvoir offrir aux personnes des produits à la fois de qualité, innovants, créatifs, flexibles tout en respectant l environnement

36 Le bocfil du joaillier Jérôme 31 ans Joaillier gemmologue 72 73

37 A quel moment changez-vous votre bocfil et pour quelles raisons? En principe on peut garder le même bocfil toute une vie. Cela étant, il y a quelques endroits plus fragiles, en particulier là où est la vis, c est un endroit qui peut se casser au niveau «C est avec ce bocfil là que j ai fais ma pièce de meilleur ouvrier de france» du filetage. Par contre la lame c est autre chose, on la change régulièrement. Une lame, ça se casse comme du verre, c est hyper fragile! Elle doit être tendue juste ce qu il faut pour scier; si elle est trop tendue ça ne scie pas bien, et si elle ne l est pas assez ça ne scie pas bien non plus, il faut trouver la juste dose, le bon compromis. Il y a trois différentes grosseurs de lame: la plus grosse sert à découper des lingots etc, l intermédiaire est utilisée pour couper des plaques, fines ou d épaisseur moyenne, et la dernière, la plus fine, sert à reprendre des tout petits trous. Avec celle là, il faut travailler au microscope; au moindre coup, clac, elle casse. Quand on débute, qu on est apprenti, on peut changer la lame 10 fois, 20 fois, 50 fois par jour. Avec l expérience on apprend, on attrape le coup de main, et les lames se cassent moins souvent. Pour l outil en lui même ça fait 11 ans Avez-vous un objet qui vous soit vraiment personnel dans votre activité, un outil que vous ne voudriez pas prêter? «J aime bien avoir mes propres outils» En tant que joaillier, on a plusieurs outils. Les trois plus importants, ceux qui sont vraiment indispensables ce sont: le chalumeau pour les soudures, la lime, et le dernier, le plus important de tous, le bocfil. C est une scie qui sert à découper le métal, c est extrêmement tranchant. On peut découper facilement de l or avec. J y suis attaché, j ai vraiment le sentiment que c est le mien. Il est vrai que je pourrais en trouver un identique dans le commerce, mais c est le mien et je l aime bien. D une façon générale, quand on est habitué à un outil on n aime pas vraiment s en séparer, ni même le prêter. J avoue que j aime bien avoir mes propres outils. Ici ça va je travaille seul mais avant, mais quand je travaillais dans des ateliers où l on était plusieurs, je détestais qu on m emprunte mes outils, en particulier le boc fil. J ai besoin d être sûr qu il est prêt comme je le veux, qu il n y a pas de jeu dans l outil, qu il n y a pas de surprise

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010

ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 ACTIVITE ANNUELLE GESTION RISQUE 2010 Cette documentation est réservée à l usage du personnel et des médecins du Centre de santé et de services sociaux de Port-Cartier. Les autres lecteurs doivent évaluer

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer.

Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Je les ai entendus frapper. C était l aube. Les deux gendarmes se tenaient derrière la porte. J ai ouvert et je leur ai proposé d entrer. Mais je me suis repris : En fait, je préférais les recevoir dans

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Indications pédagogiques E2 / 42

Indications pédagogiques E2 / 42 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques E2 / 42 E : APPRECIER UN MESSAGE Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 4 : PORTER UN JUGEMENT SUR UN MESSAGE SIMPLE Objectif opérationnel

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures

EXAMEN MODULE. «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013. 09h30 11h30. Durée 2 heures Licence Professionnelle d Assurances 2012-2013 EXAMEN MODULE «U4 Le client au cœur de la stratégie des entreprises» Jeudi 5 septembre 2013 09h30 11h30 Durée 2 heures (document non autorisé) calculatrice

Plus en détail

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Annexe D: Liste des réponses associatives primaires pour les différents groupes d âges avec

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Ce tutoriel, créé sans prétention artistique, à pour but de mettre en avant l une des nombreuses possibilités qu offre ce logiciel.

Ce tutoriel, créé sans prétention artistique, à pour but de mettre en avant l une des nombreuses possibilités qu offre ce logiciel. Ce tutoriel, créé sans prétention artistique, à pour but de mettre en avant l une des nombreuses possibilités qu offre ce logiciel. Prélude (pour ceux qui ne connaissent pas ou peux art rage) : Il serait

Plus en détail

OUTIL «FICHE DE TRAVAIL : LES BESOINS» VERSION DECEMBRE 2012

OUTIL «FICHE DE TRAVAIL : LES BESOINS» VERSION DECEMBRE 2012 OUTIL «FICHE DE TRAVAIL : LES BESOINS» VERSION DECEMBRE 2012 MODE D UTILISATION : - Cet outil est utilisé pour les entretiens «Du projet au business plan» et l atelier «Marketing mix» - Dans le cadre des

Plus en détail

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio

La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie et éducation Faculté des lettres et sciences humaines Espace Louis-Agassiz 1 CH-2000 Neuchâtel La transition école travail et les réseaux sociaux Monica Del Percio Institut de psychologie

Plus en détail

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL

AMÉLIE NOTHOMB. Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL AMÉLIE NOTHOMB Tuer le père ROMAN ALBIN MICHEL Éditions Albin Michel, 2011. ISBN : 978-2-253-17415-8 1 re publication LGF. «L obstination est contraire à la nature, contraire à la vie. Les seules personnes

Plus en détail

je PENSE à TOUT 1 - Bien à l avance

je PENSE à TOUT 1 - Bien à l avance je PENSE à TOUT 1 - Bien à l avance ENTOURAGE SONDEZ LES DISPONIBILITÉS Parce que vos deux bras ne suffiront pas, demandez à vos amis et aux membres de votre famille quand ils sont disponibles. Cela vous

Plus en détail

L homme versus machine

L homme versus machine L homme versus machine 15. Juin 2015, Cedres réflexions Espaces des Terreaux Défense de l homme, par Wulfram Gerstner (EPFL) Je pense donc je suis! Cela me plait de commencer ma défense de l homme avec

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE

QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 1 QUI SUIS-JE? Par MONIQUE PRUDET, ASSISTANTE SOCIALE INDEPENDANTE 4 BIS RUE DE PARIS 94470 BOISSY ST LEGER 01 45 95 42 47 moniqueprudet@aol.com 2 MA GENESE : Je suis devenue assistante sociale non par

Plus en détail

5-1/4" 5-1/4" 5/8" 2-1/2" 3/4" Ligne A. Figure 1. Ligne B. Ligne C. Entaille 1-1/2" Figure 2

5-1/4 5-1/4 5/8 2-1/2 3/4 Ligne A. Figure 1. Ligne B. Ligne C. Entaille 1-1/2 Figure 2 Ligne A Ray Catcher Sprint Deluxe Power Pak Guide de l étudiant Matériaux Vous aurez besoin des items ci-dessous pour créer votre voiture solaire. Donc, avant de débuter, prenez le temps de voir si tout

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image

Objectifs. Identifier les effets différents que l on peut ressentir en observant une image Degré : 4P «Sous l océan» Buts Donner une intention précise à son œuvre Distinguer les couleurs chaudes des couleurs froides Appliquer les couleurs en fonction de son intention Associer un sentiment ou

Plus en détail

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour

Institut d Études Politiques de Grenoble. Rapport de fin de séjour Julia Lamotte Institut d Études Politiques de Grenoble Année de mobilité : Master 1 Rapport de fin de séjour Stage au Centro de Investigacion y estudios superiores en Anthropologia social (CIESAS) San

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Copyright 2008 Patrick Marie.

Copyright 2008 Patrick Marie. 2008 Par Patrick Marie et Supply Money En vous procurant cet ebook Supply Money vous donne l'autorisation de le donner uniquement par le moyen de votre choix, à vos abonnés clients etc... A le seul condition

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Choisir son logiciel de caisse

Choisir son logiciel de caisse GUIDE PRATIQUE Choisir son logiciel de caisse Qu est-ce qu un logiciel de caisse? Un logiciel de caisse, aussi appelé caisse enregistreuse ou caisse tactile est un programme informatique qui vous permet

Plus en détail

Essais Dyson DC43H. Quelques mots sur le testeur :

Essais Dyson DC43H. Quelques mots sur le testeur : Essais Dyson DC43H Quelques mots sur le testeur : Sébastien, 30ans, je suis ingénieur mécanique. Je vis dans le centre de Lyon avec ma fille Alix âgée de 2 ans. Petit il me semble que je rêvé d être Luke

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

Comparer des prix. Comparer des gains. Prix du gazole dans deux stations service. Comparer des salaires entre pays. Encadrer des salaires

Comparer des prix. Comparer des gains. Prix du gazole dans deux stations service. Comparer des salaires entre pays. Encadrer des salaires Comparer des prix Prix du gazole dans deux stations service Voici des prix affichés du gazole dans deux stations service : 1,403 e/l dans la première et 1,51 e/ L dans la seconde. 1. Quelle est la station

Plus en détail

Déménager. Comment faire? Auto-rent vous accompagne. Guide du Parfait Déménageur.

Déménager. Comment faire? Auto-rent vous accompagne. Guide du Parfait Déménageur. Déménager. Comment faire? Auto-rent vous accompagne. Guide du Parfait Déménageur. La première phase de votre déménagement, si vous êtes locataire, consiste à prendre vos dispositions pour quitter votre

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE?

LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? LES RESEAUX SOCIAUX SONT-ILS UNE MODE OU UNE REELLE INVENTION MODERNE? Hugo Broudeur 2010/2011 2ieme année Télécom SudParis SOMMAIRE Introduction... 3 A) Des réseaux sociaux pour tout le monde... 4 1)

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs :

Voici une demande qui revient régulièrement lors de mes rencontres avec les employeurs : Logique dépannage La logique de dépannage dépend d une multitude d aspect, et un de ses aspects que j ai pu constater avec le temps en tant que formateur est que les techniciens industriels apprennent

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Gaspard Elise Rapport de fin de séjour J ai effectué mon année 2014/2015 en échange aux Pays Bas à Arnhem à Han Business School pour un DUETI International Business and Management. a) Vie pratique : Logement

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

L innovation numérique

L innovation numérique ç ç 2ème Colloque ISD «Information Systems Dynamics» Programme International de Recherche L innovation numérique au service de la transformation des entreprises Chapitre 5 Colloque jeudi 23 septembre 2010

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

Français Authentique Pack 2

Français Authentique Pack 2 Acheter un billet de train Contexte : Audrey a passé une semaine à Paris dans sa famille. Avant de rentrer chez elle en Allemagne, elle décide d aller rendre visite à une amie à Metz. Elle se rend à la

Plus en détail

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 15 PLOMBERIE

DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 15 PLOMBERIE DESCRIPTION DU CONCOURS QUÉBÉCOIS 2014 15 PLOMBERIE 1. DESCRIPTION DU CONCOURS 1.1. But de l épreuve Évaluer les connaissances et les habiletés de la participante ou du participant dans l installation

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

3.1 Les différents espaces professionnels 2.2 Le mobilier et les espaces de présentation

3.1 Les différents espaces professionnels 2.2 Le mobilier et les espaces de présentation M ission 8 1 J agence et j implante les produits Bonjour à toutes, 2 Dans la première tâche, vous apprendrez comment on agence un institut de beauté. Créer son institut de beauté est souvent l aboutissement

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Situations d apprentissage. Mat-2101-3

Situations d apprentissage. Mat-2101-3 Situations d apprentissage Mat-2101-3 Un vendredi au chalet (Activités 1, 2 et 3) Le taxi (Activités 1 et 2) Un entrepôt «sans dessus dessous» (Activités 1, 2, 3 et 4) France Dugal Diane Garneau Commission

Plus en détail

Dents et Hygiène dentaire

Dents et Hygiène dentaire Dents et Hygiène dentaire Compétences : - Connaître les fondements d une hygiène dentaire. - Savoir qu il y a succession de deux dentitions. - Avoir compris et retenu quelques caractéristiques du fonctionnement

Plus en détail

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE

30ème Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session : 2015. Promotion : Monsieur Bernard WERNER INSTALLATEUR THERMIQUE SOCIETE NATIONALE DES MEILLEURS OUVRIERS DE FRANCE Organisatrice du concours national «Un des Meilleurs Apprentis de France» 16 rue Saint-Nicolas 75012 PARIS Tél. : 01 43 42 33 02 Mail : secretariat@mof.fr

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage».

Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». Inspiré de la nouvelle de Richard Matheson, «Escamotage». EPISODE 1- Le Piège. Internet : sûrement le plus fabuleux réseau qui relie les hommes. Des continents entiers peuvent être reliés entre eux. Mais

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR

INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR INT. SALON DE LA CABANE DANS LA FORÊT JOUR Quelqu un glisse une lettre sous la porte d entrée du salon. Jake se précipite pour la ramasser. Jake retourne l enveloppe : elle est adressée à «Finn». Chouette,

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ?

QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ? N QU EST-CE QUE LA PROPRETÉ? :: Découpe les mots en bas de la feuille. :: Choisis mots pour dire ce que tu penses de chaque illustration et colle-les dessus. TACHÉ NETTOYÉ BRILLANT PROPRE SALE GRAS BOUEUX

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Les p'tites femmes de Paris

Les p'tites femmes de Paris Les p'tites femmes de Paris De Géraldine Feuillien D'après une idée de Stéphanie Bouquerel Episode 2: Ménage à trois 1 APPARTEMENT DE - BUREAU- INT - JOUR 1 Mais enfin Julien! Qu est ce qui t as pris de

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail