LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE POUR NOS PARTENAIRES EXPERTS-COMPTABLES - N

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE POUR NOS PARTENAIRES EXPERTS-COMPTABLES - N"

Transcription

1 3 ème TRIMESTRE 2015 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE POUR NOS PARTENAIRES EXPERTS-COMPTABLES - N 30

2 ACTUALITÉS DES MARCHÉS Annie MARTINET-VILLALON, Président, Efim EDITO PLACER LE CLIENT AU CŒUR DE LA RELATION Si la loi Macron commence à injecter partiellement plus de souplesse et de flexibilité pour les entreprises, notre environnement économique reste complexe et rend l accompagnement du chef d entreprise d autant plus exigeant. Ainsi les schémas de rémunération immédiate et/ou différée, l application de la nouvelle réglementation ANI, l arbitrage des différentes formes d investissements ou encore l optimisation de la détention des patrimoines professionnels et personnels sont des thématiques sur lesquelles les équipes d Expert & finance ont été beaucoup sollicitées sur ce premier semestre Vos clients dirigeants attendent une ingénierie de conseil de plus en plus significative, valorisant pleinement nos rôles respectifs dans la durée. L expertise des équipes d Expert & finance nous permet aujourd hui de proposer une approche à 360 des problématiques des clients : personnelle et professionnelle, sur les dispositifs collectifs et individuels, dans les domaines financiers et de protection sociale. Notre double compétence patrimoniale et sociale unique sur le marché - repose sur des savoir faire internes très distincts et fortement enrichis depuis 2 ans. Aujourd hui, cette vision globale sur l ensemble des problématiques du dirigeant d entreprise, appelée de vos vœux depuis 2-3 ans, nous paraît pertinente pour faire la différence à vos côtés. Elle nous oblige à réaliser conjointement une analyse patrimoniale et une analyse dite «sociale» (ensemble des dispositifs de protection sociale en place) offrant une vraie approche globale et synthétique à vos clients. Notre interprofessionnalité à vos côtés trouve ici tout son sens pour aider vos clients à profiter de l assouplissement législatif et économique en cours et faire des choix d investissement optimaux en fonction des nouveaux dispositifs et des conditions fluctuantes de marché. Avec une progression de nos honoraires de conseil co portés de plus de 50 % sur le premier semestre, je suis convaincu que nous avons ensemble une place à prendre sur la gestion de patrimoine au sens large auprès des dirigeants d entreprises et professions libérales. J aurai plaisir à partager ce point de vue avec vous à l occasion de nos différentes rencontres de rentrée. En attendant, je vous souhaite d excellentes vacances d été. Bertrand BORÉ, Président-Directeur Général A l heure où nous rédigeons ces lignes, les marchés sont tiraillés remontée des taux en zone euro, et les perspectives de hausse Comment aborder les trimestres à venir? L année 2015 a commencé sous les meilleurs auspices : petit à petit de bons chiffres d activité et de confiance confirmaient la reprise tant attendue dans la zone euro. La Banque Centrale Européenne, grâce à ses actions déjà entreprises ainsi que celles annoncées jusqu à fin 2016, confortait les marchés dans l abondance de liquidités, des coûts d emprunt faibles et la reprise de la croissance. La parité /$ passait de 1,20 à 1,05 en l espace de quelques semaines, offrant aux entreprises européennes des perspectives positives à l exportation... La croissance américaine, annoncée à 3.5 % confirmait l embellie et rassurait la croissance mondiale. Pour autant, les actions américaines, après une excellente année 2014, marquaient un peu le pas, pénalisées par des prises de bénéfices et le handicap certain d un dollar devenu fort. Et puis, vint le printemps et le grain de sable grec s est immiscé dans tous les esprits, l incertitude a grandi, poussant les plus pessimistes (ou les plus objectifs) à imaginer une sortie de la Grèce de la zone euro. Les taux à 10 ans sont remontés de 0.05 % à plus de 1 % en Allemagne et les actions européennes ont perdu une part de leurs gains de 2015 ( % sur l indice phare allemand ; % sur le CAC 40 au 30 juin). Où en sommes-nous réellement aujourd hui? Le non du peuple grec au referendum du 5 juillet, étant un facteur supplémentaire de déstabilisation. Comment allons-nous sortir de l été? Il est fort probable que la période que nous sommes en train de vivre ne soit effectivement qu un épisode au sein d une longue série. Episode de consolidation, de respiration, avec une BCE toujours active et décidée à relancer la croissance en zone euro, une parité /$ qui est peut-être en train de trouver son niveau d équilibre... De nombreux investisseurs ayant réalisé un très beau début d année, ont «pris leurs bénéfices» et ils ont donc amplifié la baisse (d ailleurs il est troublant de voir que les actions américaines, qui avaient très peu monté ont très peu perdu). 1 En référence à l adage boursier Sell in May and Go away Pour piloter au mieux l allocation au sein des contrats d as en allocation d actifs à travers sa filiale Efim. Proche des con d allocation d actifs et de sélection d Unités de Compte. Sa philo un objectif de performance constante et la volonté de limiter les p de fonds sont désormais disponibles de façon exclusive pour

3 FINANCIERS CHANGEMENT DE RÔLE POUR LE FONDS EN EUROS entre les problèmes grecs, la brusque des taux directeurs aux Etats-Unis Toutes les questions soulevées par le problème grec ne doivent pas faire oublier que les vents sont toujours porteurs pour la zone Euro. Cependant, il est certain que nous sommes entrés dans une zone de turbulences et donc de volatilité pour les prochains mois, voire les prochains trimestres. Alors, comment aborder les trimestres à venir? En étant fidèles à notre crédo : toujours diversifier, avoir autant que possible des perspectives de long terme, ne pas céder à la panique de court terme. «Toujours diversifier, avoir autant que possible des perspectives de long terme, ne pas céder à la panique de court terme.» C est cette philosophie que nous mettons en œuvre dans la gestion de nos fonds et dans les allocations que nous proposons aux conseillers d Expert & finance. Vendre l été et s en aller? 1 Surtout pas mais plutôt diversifier avec des perspectives de long terme! Eric BENGEL, Directeur de l offre et des services de CD Partenaires, plateforme dédiée aux professionnels du conseil patrimonial. Après avoir été journaliste financier pendant 20 ans, puis consultant sur des problématiques de gestion privée, Eric BENGEL rejoint CD Partenaires pour en prendre la direction de l Offre et des Services. Comment expliquer la baisse des rendements de fonds en euros en assurance vie? Pendant des années, le fonds en euros en assurance vie constituait une réponse à quasi tous les besoins des épargnants. Liquide, souple, disposant d une garantie en capital et d un effet cliquet, il a su aussi bien séduire les petits patrimoines que les grosses fortunes durant les 30 dernières années. Mais voilà, depuis plus d une décennie, son rendement moyen ne cesse de baisser 1. Pour preuve, il s établissait à 5,80 % en 2000 contre 2,50 % en Certains experts estiment même qu il pourrait à terme s afficher autour de 1,50 % 2. Cette baisse s explique principalement par deux facteurs. En premier lieu, une baisse historique des rendements des emprunts d Etats. On le sait, les assureurs figurent parmi les plus importants investisseurs de ce type d obligations. Avec, pour certains pays, des taux d intérêt nuls voire négatifs, on comprend aisément que les assureurs ne soient plus à même d offrir, au sein des fonds en euros, des rendements tels que nous les avions connus. En second lieu, les assureurs européens vont, à compter du 1 er janvier prochain, se plier à une nouvelle directive baptisée Solvency II. Cette nouvelle réglementation oblige les assureurs à piloter de manière différente les fonds en euros. Ainsi, en fonction de la nature des investissements réalisés par l équipe de gestion au sein du fonds en euros, la compagnie se doit d appliquer une marge de solvabilité variable. Pour simplifier, jusqu à présent, cette marge de solvabilité s établissait à 4 % quel que soit l investissement réalisé au sein du fonds en euros. Avec Solvency II, elle varie. Exemple : lorsqu il s agit d actions européennes, l assureur immobilisera 39 % d investissement. Ce taux s établira à 25 quand la compagnie investira en immobilier mais 0 quand l assureur achètera des obligations des pays de l OCDE. Or, ces dernières affichent précisément des rendements particulièrement faibles. surance vie, Expert & finance a lancé une activité de conseil seillers et de leurs clients, elle leur apporte un soutien en termes sophie s inscrit dans une approche patrimoniale de la gestion, avec ertes dans les grandes phases de baisse des marchés. Deux fonds les clients depuis mi-juillet : Efim ALPHA et Efim SIGMA. Naturellement, le fonds en euros conserve toutes ses vertus au sein des contrats d assurance vie. En revanche, il convient d accepter l idée que son rendement demeurera, pour des raisons conjoncturelles mais surtout réglementaires, excessivement faible. Afin de pouvoir pleinement utiliser la dimension financière de l assurance vie, qui constitue une enveloppe patrimoniale sans pareil, il est donc nécessaire d allouer une partie plus conséquente de son épargne aux unités de compte. A condition toutefois de ne pas assimiler uniquement ces unités de compte à des supports investis en actions. La richesse au sein des contrats modernes permet précisément de pouvoir établir des allocations d actifs pilotées au regard d un critère capital pour les épargnants : le niveau de risque. En cela, le rôle du conseiller est tout simplement primordial. 1 tel que le calcule la Fédération Française des Sociétés d Assurance 2 Ces taux s entendent naturellement nets de frais de gestion mais bruts de prélèvements sociaux : il faut donc encore retirer 15.5% à ces résultats

4 QUAND L INVESTISSEMENT PRIVÉ RENCONTRE LES BIOTECH : RETOUR SUR LA RÉUSSITE DE TROPHOS! OTC Agregator spécialiste de l accompagnement, du financement et du développement dans la durée de PME françaises, est un acteur unique du capital-investissement français. OTC AM a soutenu plus de 400 entreprises depuis sa création en Trophos, startup biopharmaceutique a bénéficié de son soutien comme apporteur de fonds, force de support et aide à la finalisation de sa valorisation. C est pour son approche d investissement et son accompagnement dynamique et professionnel des PME françaises qu Expert & finance a sélectionné OTC Agregator dans le panel des fonds proposés à ses clients. Nous revenons sur la success story de Trophos : Christine PLACET Présidente Trophos Emmanuelle DEPONGE Directrice associée OTC Agregator OTC Agregator revient avec TROPHOS sur le développement de l entreprise. Trophos vient d être acquis par le laboratoire pharmaceutique suisse Roche sur la base d une valorisation de 470 M, pouvezvous revenir sur cette incroyable aventure? Christine PLACET : Trophos est né en 1999 de la rencontre de chercheurs basés à Luminy (Marseille) et d entrepreneurs, les fondateurs d Immunotech, qui venaient de vendre leur société. Ils sont partis de zéro avec une idée en tête : tester un grand nombre de molécules sur les neurones moteurs pour lutter contre les maladies neurodégénératives. Pas moins de molécules ont ainsi été testées avant de s arrêter sur une famille, les cholestérol-oximes. Une molécule en particulier est sortie du lot : l olesoxime. Nous avons travaillé sur différentes pistes et mis en place plusieurs phases de test avant d arriver à des résultats concluants dans le traitement de l amyotrophie spinale (une maladie génétique neurologique incurable). Une belle histoire qui est passée par des moments de stress intense CP : En effet, avant le succès de cet ultime essai clinique après lequel nous n aurions plus eu de ressources financières pour poursuivre notre activité nous avons rencontré de nombreuses difficultés, toutes les études d efficacité réalisées jusque-là avec les différentes molécules sur les diverses pathologies s étant montrées infructueuses. Ces échecs ont entraîné le départ d éléments clef de la société ainsi que des réductions d effectifs que nous imposait la situation. Fin 2011, nous avons cru que nous ne pourrions pas nous en remettre, pourtant, nous avons décidé de nous relancer, en concentrant nos moyens sur des projets capables de délivrer des résultats à court terme. En parallèle, nous avons cherché de manière active un partenaire industriel pour la suite. Emmanuelle DEPONGE : Il faut souligner l esprit de combativité de la société et de ses chercheurs emmenés avec énergie par Christine Placet, qui en est devenue la présidente en 2012, en plein cœur de la tempête pour Trophos. A ce momentlà, nombreux étaient ceux qui craignaient que les résultats n aboutissent pas, les principaux tests ayant échoué. C est avec un grand professionnalisme, énormément de travail et beaucoup d abnégation que l équipe de Trophos est allée chercher ce succès qui apporte une double satisfaction, médicale et économique. On imagine que le rôle des investisseurs a été essentiel pour la réussite de votre entreprise? CP : En effet, nos investisseurs financiers ont apporté 29 M dans la société entre sa création et sa cession, ce qui est considérable et a permis le succès que l on connaît aujourd hui. Il faut également associer l AFM-Téléthon à cette réussite, qui a eu un rôle moteur pour Trophos, ainsi que d autres associations. Sans oublier de souligner bien sûr l importance du Crédit Impôt Recherche (CIR). ED : OTC Agregator est entré au capital de Trophos en 2007 et a soutenu la société dans toutes ses levées de fonds suivantes, y compris quand la situation est devenue plus compliquée suite à l échec d essais cliniques. Notre rôle d investisseur apparaît ici sous différents aspects : apporteur de fonds bien sûr, mais aussi force de support pour gérer une phase critique de la vie de l entreprise et enfin aide dans la finalisation de sa valorisation dans des circonstances exceptionnelles. CP : Nous avons en effet toujours eu une relation de proximité avec OTC Agregator qui est entré à notre conseil dès son arrivée au capital de Trophos, ce qui est déjà un signe fort. Son implication a été continue dans le développement de notre société, jusqu à la finalisation de notre cession, à l occasion de laquelle nous avons pu apprécier leur soutien et leur savoir-faire. EN BREF : LES QUESTIONS À POSER À VOTRE CONSEILLER - Quels clients peuvent investir dans ce type de fonds? - Investir dans des PME innovantes tout en réduisant mon impôt sur le revenu : quels fonds choisir?

5 LA LOI MACRON REDONNE DE LA PERSPECTIVE À L ÉPARGNE SALARIALE Malgré une progression des salariés couverts par au moins un dispositif, l épargne salariale reste concentrée dans les grandes entreprises. Il suffit pourtant d un seul salarié dans l entreprise pour accéder à l épargne salariale. La Loi Macron redonne un élan à ces outils d enrichissement réciproque des salariés, des entreprises et de l économie. L importance d y sensibiliser les entreprises et notamment les TPE/ PME, en ressort même accrue. La Loi Macron renforce la vitalité de l épargne salariale, dont les enjeux sont multiples : partage de performances, recruter, fidéliser et motiver ses collaborateurs, instauration d un dialogue social dans l entreprise, instrument de compétitivité et de financement de l économie et outil de constitution d épargne pour les salariés. La pédagogie, la communication et la mobilisation des salariés et des entreprises autour de l épargne salariale amplifieront le succès de ces dispositifs dans l intérêt de tous! Allègement de la taxation Le forfait social, au taux de 20 %, est ramené à 8 % pour les entreprises de moins de 50 salariés qui concluent pour la première fois un accord de participation ou d intéressement. Cette faculté est ouverte pendant une durée de six ans à compter de l entrée en vigueur du dispositif. «Le projet de Loi Macron renforce la vitalité de l épargne salariale» Exemple : - Une prime nette d épargne salariale de versée à un salarié coûte à son entreprise contre précédemment. Le salarié peut épargner cette prime sur un PEE, qui dès lors pourrait échapper sous certaines conditions à l impôt sur le revenu. - Une entreprise qui consacre ce même budget de pour récompenser son salarié, sous forme de prime salariale, permet à ce dernier de percevoir un revenu net de seulement 695 avant IR, soit si le salarié est imposé à un taux de 14 %, un revenu après impôts de 598! Cet abaissement du forfait social a pour objectif d élargir l accès à l épargne salariale aux TPE/PME. Mobilisation de l épargne salariale en faveur du Perco et au service de l investissement productif en France La Loi Macron supprime la contribution exceptionnelle de 8,2 % au Fonds de Solidarité Vieillesse sur l abondement PERCO dépassant La baisse du forfait social de 20 % à 16 % au titre de l abondement sur le Perco est votée. Cet allègement est conditionné au fait que le plan soit investi dans des supports d épargne contribuant au financement de l économie. Le point de vue de Laura CASTINEIRAS, Directrice ingénierie rémunération et protection sociale, Expert & finance La Loi Macron donne une nouvelle dynamique à l épargne salariale. Néanmoins ces mécanismes obéissent à des règles différentes, qui ne se justifient pas et entraînent une complexité inutile. Est proposé un alignement des dispositions sur certains points tout en conservant leur originalité (délais de versement, affectation par défaut aux plans d épargne salariale ). Dans un souci de simplification des formalités administratives, le renouvellement, par tacite reconduction, n est plus à notifier à la DIRECCTE. Note : La Loi Macron est succeptible d évoluer, soumise à la censure du Conseil Constitutionnel. EN BREF : LES QUESTIONS À POSER À VOTRE CONSEILLER - Quelles solutions mettre en place pour motiver des salariés? - Comment les chefs d entreprise peuvent profiter des nouveaux dispositifs au sein de leur société?

6 QUELLES SONT LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE SUR LE CARACTÈRE ANIMATEUR DE LA HOLDING? La holding animatrice de groupe peut bénéficier de nombreux avantages fiscaux : exonération des titres en matière d ISF, la possibilité d effectuer un apport en numéraire en vue d obtenir une réduction d ISF, réaliser un pacte DUTREIL transmission ou ISF directement sur les titres de la holding Quels sont en bref les avantages et les précautions à prendre lors d une création de holding animatrice? Lors d une conférence donnée par l Institut des avocats conseils fiscaux (IACF) le 10 juin 2013, la direction de la législation fiscale, sans modifier pour autant sa doctrine administrative écrite, a évoqué certaines conditions restrictives telles que l impossibilité d avoir deux holdings animatrices dans un groupe de sociétés, l impossibilité de détenir l immobilier professionnel au travers d une filiale ou encore l obligation d animer l ensemble des filiales. «Trois décisions plaident en faveur d une évolution favorable du caractère animateur.» En l absence d un cadre juridique sécurisé, l Administration fiscale a tenté de bâtir un projet d instruction qui a été abandonné en juin 2014 car finalement jugé nuisible au capital investissement. Trois décisions de justice récentes face à un concept mal défini Face aux incertitudes liées au caractère animateur, des décisions de justice récentes peuvent laisser espérer que les juges ne se laisseront pas convaincre par les nouvelles conditions restrictives non écrites de l Administration. En effet, trois décisions plaident en faveur d une évolution favorable du caractère animateur. La première décision, en date du 30 janvier 2014, concerne un contribuable qui revendiquait l application de l article D ter sur la plus-value de cession de titres de sa holding qu il pensait animatrice. Dans ce cas d espèce, le contribuable n a pas obtenu gain de cause mais le juge administratif a conclu que la holding animatrice ne relève pas d une tolérance administrative, comme le soutient l Administration, mais de la loi. Donc, à partir du moment où la Holding est réellement animatrice, le contribuable peut obtenir le bénéfice de l article D ter. Les deux autres jugements, en date du 11 décembre 2014, Des holdings de plus en plus nombreuses (en bleu foncé, proportion des entreprises détenues par des holdings) PME entre 10 et 250 salariés PME entre 100 et 250 salariés ETI 33 % 62 % 100 % Source : Agefi Actifs - Fidal, extrait de la base Fiben de la banque de France

7 concernaient un même contribuable qui revendiquait à la fois l exonération «ISF biens professionnels» pour une partie des titres de la holding et pour l autre partie, un pacte Dutreil. Dans cette affaire, l une des participations détenues minoritairement par la holding, n était ni contrôlée ni animée par la holding. Sur ce motif, l Administration a contesté le caractère animateur de la holding mais le TGI de Paris a donné raison au contribuable se défendant du fait que l Administration n écrit nulle part qu une holding animatrice doit animer l ensemble de ses participations. Ces jugements qui n ont pour l instant été rendus qu en première instance devront être confirmés par d autres pour constituer une véritable jurisprudence. «Deux conditions majeures doivent être respectées, la conduite d une politique définie puis contrôlée par la holding et la fourniture de prestations de services aux filiales.» Les précautions à prendre Tout d abord, deux conditions majeures doivent être respectées, l une essentielle, qui est la conduite d une politique définie puis contrôlée par la holding via la production de rapports de gestion réguliers émanant des filiales, l autre accessoire, qui est la fourniture de prestations de services aux filiales. Concernant la politique générale du groupe, la holding doit définir un plan stratégique à moyen-long terme Exemple de schéma de détention préconisé : en imposant le développement/ralentissement des activités visées par des directives en termes d objectifs de marges à atteindre etc Une convention d animation doit donc être rédigée dans ce sens prévoyant que la holding définira seule et exclusivement cette politique. Il pourrait être opportun de créer un comité des décisions stratégiques du groupe chargé de définir la politique générale de chacune des filiales. Ces flux de communication permettront au contribuable de prouver à l administration le caractère véritablement animateur de la holding. Sur les prestations de services, on veillera qu elles ne fassent pas double emploi avec l exercice des fonctions de direction du chef d entreprise au sein même des filiales. Une solution alternative consiste à désigner la société prestataire en qualité de dirigeant de droit de la société utilisatrice des prestations. Cette solution impose que la société utilisatrice soit une SAS puisque un dirigeant de SARL ou de SA ne peut être légalement qu une personne physique. EN BREF : LES QUESTIONS À POSER À VOTRE CONSEILLER - Ma holding est-elle réellement animatrice? - Mon outil professionnel peut-il bénéficier d une exonération totale d ISF? - Ai-je intérêt à restructurer l organisation juridique de mon groupe? - Quelles conséquences fiscales sur la cession de mon groupe? - Comment optimiser ma rémunération?

8 VOS AGENCES EXPERT & FINANCE EXPERT & FINANCE À VOS CÔTÉS AIX-EN-PROVENCE, ANNECY, CAEN, CLERMONT, LILLE, LYON, MONTPELLIER, NANTES, NICE, PARIS, QUIMPER, RENNES, ROUEN, SAINT-RÉMY, TOULOUSE, VANNES Gestion de patrimoine 1. Conseiller à partir des déclarations fiscales (Cas pratique) 2. Holding : outil de détention du patrimoine privé et/ou professionnel 3. Gérer ou exfiltrer la trésorerie excédentaire : les solutions 4. Démembrement au service de l immobilier d entreprise 5. Sécuriser et optimiser l ISF du chef d entreprise 6. Du traitement fiscal au réemploi des capitaux : comment optimiser la cession des entreprises de vos clients? Social 1. Actualités sociales 2015 : Loi de sécurisation de l emploi : la complémentaire santé et les contrats responsables 2. Epargne salariale et évolutions liées à la Loi Macron 3. Les SASU : fausse bonne idée? Le changement de statuts pour le dirigeant. Pour vous inscrire à nos prochains RDV Club Expert, nous vous invitons à contacter Julie CONSIGNY : Expert & finance est heureux de vous annoncer le lancement d Expert & Box, plateforme d échange de documents et de travail collaboratif sur les dossiers de nos clients communs. Siège Social Le 6ème Part-Dieu - 23, boulevard Jules Favre CS LYON Cedex 06 Tél : Fax : Annecy PAE «Les Glaisins» BP ANNECY-LE-VIEUX Tél : Fax : Aix-en-Provence Oxydium Concept rue Marcelle Isoard - Bât B AIX LES MILLES Tél : Fax : Bordeaux Le TERTIOPOLE Bâtiment A2-61 rue Jean Briaud MERIGNAC Tél : Fax : Caen 20 Rue Bailey CAEN Tél / Fax : Clermont-Ferrand Immeuble Paragon - 6, allée Evariste Galois CLERMONT-FERRAND Tél : Fax : Dijon Les Terrasses de l Europe 27 rue Elsa Triolet DIJON Tél : Fax : Grenoble 1, rue Conrad Killian SAINT-MARTIN-LE-VINOUX Tél/Fax : Lille Les Miroirs du Sart B, Avenue de Flandre WASQUEHAL Tél : Fax : Lyon Le 6ème Part-Dieu - 23, boulevard Jules Favre CS LYON Cedex 06 Tél : Fax : Montpellier Parc Club du Millénaire - bâtiment , rue Henri Becquerel MONTPELLIER Tél : Fax : Nantes Espace Performance La Fleuriaye BP CARQUEFOU CEDEX Tél : Fax : Nice Immeuble Quadra - 455, Promenade des Anglais NICE Cedex 3 Tél : Fax : Paris 18/20, place de la Madeleine PARIS Tél : Fax : Demandez vos codes d accès à votre conseiller en gestion de patrimoine et connectez-vous pour découvrir ce nouvel outil! Retrouvez nos experts en immobilier, financier, ingénierie patrimoniale et sociale sur notre BLOG des Experts en patrimoine : Expertises La lettre d Expert & finance Ce document est proposé à titre d information uniquement et ne constitue en aucun cas une offre ou recommandation d achat ou de vente et n a, à ce titre, aucune valeur contractuelle. Expert & finance ne saurait être tenue responsable des propos ou informations reproduits dans le présent document, dont le contenu peut être modifié à tout moment sans préavis. Ces informations sont communiquées en fonction des dispostions fiscales ou sociales en vigueur à la date de publication et sont susceptibles d évolution. Toute souscription doit se faire sur la base du document officiel en vigueur, rattaché à chaque produit, disponible sur simple demande auprès de l opérateur concerné. Principal actionnaire d E&f : Generali Vie. - Directeur de la publication : Bertrand BORÉ (PDG) Conception et Réalisation : Marie LATOUR, Bertrand BORÉ, Tiphaine GIRARDEAU -MONTAUT et Bertrand NEAU - Photos : Expert & finance - Fotolia. Ont collaboré à ce numéro : R. KOWALCZYK, G. SEREAUD, L. CASTINEIRAS, A.MARTINET-VILLALON, C. PLACET, E. DEPONGE, E. BENGEL. Date de parution : juillet Date du dépôt légal : juillet GRATUIT - Numéro ISNN : Le 6ème Part-Dieu - 23, boulevard Jules Favre - CS LYON cedex 06 - Tél.: Fax: fr SA au capital de B RCS Lyon - APE 6619B - N intracommunautaire FR Société relevant des statuts de courtier en assurance, conseiller en investissement financier et mandataire bancaire et services de paiement inscrite au Registre unique des Intermédiaires en Assurance, Banque et Finance sous le n ORIAS Adhérente de l association agréée par l AMF La Compagnie des CGPI sous le n F Carte professionnelle immobilière transactions sans maniement de fonds n délivrée par la Préfecture du Rhône - Déclaration d activité de formation enregistrée sous le n auprès du préfet de région de Rhône Alpes - Garanties financières et assurance responsabilité civile professionnelle souscrites auprès de Zurich Insurance Plc 112 avenue de Wagram PARIS Cedex 17. Suivez-nous sur les réseaux sociaux Perpignan 7 avenue Benoît Fourneyron Lotissement Saint Anne PERPIGNAN Tél : Fax : Quimper Immeuble Le Forum - 2 rue Félix Le Dantec QUIMPER Tél : Fax : Rennes 4 Parc d activité de Brocéliande ST GREGOIRE Tél : Fax : Rouen 9, rue Linus Carl Paouling - Parc de la Vatine MONT SAINT AIGNAN Tél : Fax : St-Rémy-de-Provence 37 Boulevard Marceau SAINT-REMY-DE-PROVENCE Tél : Fax : Toulouse 24 avenue Georges Pompidou BALMA Tél : Fax : Vannes 24, Boulevard de la Résistance VANNES Tél : Fax :

LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N

LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 3 ème TRIMESTRE 2015 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 30 www.expertetfinance.fr EDITO TIRER PARTI DES NOUVEAUX DISPOSITIFS Le mouvement de désengagement de la sphère publique sur les retraites

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N

LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 1 er TRIMESTRE 2014 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 26 2014 : l année de l entreprise www.expertetfinance.fr EDITO L année de l entreprise En 2013, Expert & finance a renforcé son offre de

Plus en détail

NOVEMBRE 2013 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 25 EXPERT & FINANCE. à votre patrimoine

NOVEMBRE 2013 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 25 EXPERT & FINANCE. à votre patrimoine NOVEMBRE 2013 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 25 EXPERT & FINANCE apporte de la réactivité à votre patrimoine www.expertetfi nance.fr EDITO Expert & FINANCE à vos côtés Depuis 26 ans, Expert

Plus en détail

2015, L ANNÉE DE LA REPRISE

2015, L ANNÉE DE LA REPRISE 1er TRIMESTRE 2015 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE POUR NOS PARTENAIRES EXPERTS-COMPTABLES - N 29 2015, L ANNÉE DE LA REPRISE www. expe rte t fina n ce.fr 2015, ANNÉE DE LA REPRISE Mathieu PLANE,

Plus en détail

solutions d assurances

solutions d assurances GENERALI GENERALI, solutions d assurances En Europe, 1 er assureur en assurance de personnes En France, 6 millions de clients particuliers et entreprises Un réseau de spécialistes Un réseau de spécialistes

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial professionnel que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions

ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions ISF des dirigeants et actionnaires Les bonnes questions L ISF : Un barème très élevé Seuil d imposition : 1 300 000. Tranche Taux Calcul < 800 000 0% Assiette x 0 Entre 800 000 et 1 300 000 0,50% (A x

Plus en détail

Impôt de solidarité sur la fortune La holding animatrice malmène le conseil

Impôt de solidarité sur la fortune La holding animatrice malmène le conseil Impôt de solidarité sur la fortune La holding animatrice malmène le conseil Publié le 17.04.2015 Fotolia Par Valentine Clément (vclement@agefi.fr) Les entrepreneurs usent fréquemment du caractère animateur

Plus en détail

EURUS UNIVERSITE D AUTOMNE. Vendredi 17 octobre 2014. Marne-la-Vallée HOLDING ANIMATEUR DE GROUPE

EURUS UNIVERSITE D AUTOMNE. Vendredi 17 octobre 2014. Marne-la-Vallée HOLDING ANIMATEUR DE GROUPE EURUS UNIVERSITE D AUTOMNE Vendredi 17 octobre 2014 Marne-la-Vallée HOLDING ANIMATEUR DE GROUPE Précisions et Incertitudes dans l attente d une instruction administrative I Régimes fiscaux de faveur A)

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial global que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

2015 L ANNÉE DES DÉFIS

2015 L ANNÉE DES DÉFIS 1 er TRIMESTRE 2015 LA LETTRE D INFORMATION EXPERT & FINANCE - N 29 2015 L ANNÉE DES DÉFIS www.expertetfinance.fr 2015, ANNÉE DE LA REPR EDITO ENSEMBLE En ce début d année marqué par des événements dramatiques,

Plus en détail

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS

4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS 4 4.2.3. Optimisation de la rémunération du dirigeant de société soumise à l IS Le dirigeant d une entreprise soumise à l IS dispose d une grande liberté pour construire sa rémunération, puisqu elle peut

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

STARTUPS. Le guide pour les investisseurs

STARTUPS. Le guide pour les investisseurs STARTUPS Le guide pour les investisseurs 2016 2 Le guide pour les investisseurs 2016 Vous souhaitez diversifier votre patrimoine? Vous êtes soucieux du choix de vos placements? Vous êtes avant tout motivés

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU

CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU CHIFFRES CLÉS IMPÔT SUR LE REVENU Revalorisation des limites de l ensemble des tranches du barème de l impôt applicable aux revenus perçus en 2013 Barème (pour une part fiscale) Revenus de 2013 Impôt à

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE

PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE SERENIPIERRE_Brochure_092015_270214 09/09/2015 14:34 Page 3 PRIMONIAL SÉRÉNIPIERRE CONTRAT D ASSURANCE VIE Construire un patrimoine solide selon vos plans 4,05% * TAUX SERVI EN 2014 sur le fonds en euros

Plus en détail

La Lettre COFIGE Patrimoine Octobre 2013 - N 12. Projet de loi de finances 2014 Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014

La Lettre COFIGE Patrimoine Octobre 2013 - N 12. Projet de loi de finances 2014 Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2014 Madame, Monsieur, Le projet de loi de finances pour 2014 a été présenté en Conseil des ministres le 25 septembre. Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014 a été quant à lui rendu

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Il était une fois WiSEED

Il était une fois WiSEED Il était une fois WiSEED En 2008, le financement participatif des startups ou de toute autre entreprise n existe nulle part dans le monde. Deux hommes décident de réinventer l économie et créent WiSEED,

Plus en détail

FCPI Objectif Innovation Patrimoine

FCPI Objectif Innovation Patrimoine FCPI Objectif Innovation Investissez dans les PME innovantes pour diversifier votre patrimoine et optimiser votre fiscalité! Placement sur 8 ans minimum éligible à la réduction ISF et IRPP avec un risque

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale

Humanis PEE-PERCO. Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO RETRAITE Prévoyance santé épargne Un nouveau regard sur votre épargne salariale Humanis PEE-PERCO Prendre toute la dimension de votre entreprise Parce que le bien-être de votre entreprise

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation

CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation CAPIEUROPE PEA-PME Contrat de capitalisation Cultivez le potentiel de performance des entreprises européennes et récoltez les atouts cumulés du PEA et du contrat de capitalisation. Un contrat de capitalisation

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous L offre globale de services aux entreprises Banque et Conseil financier Une offre cohérente au service de nos clients Nos domaines d'expertise Placements

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

Practis SAS est une société de conseil en droit du patrimoine essentiellement dédiée aux chefs d'entreprises et familles fortunées.

Practis SAS est une société de conseil en droit du patrimoine essentiellement dédiée aux chefs d'entreprises et familles fortunées. PRÉSENTATION PRACTIS SAS de A à Z Practis SAS est une société de conseil en droit du patrimoine essentiellement dédiée aux chefs d'entreprises et familles fortunées. Orientée sur des missions de conseil

Plus en détail

Actualité fiscale 25 juin 2015

Actualité fiscale 25 juin 2015 INTERESSEMENT DES SALARIES Le projet de loi Macron Le projet de loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques, dite «loi Macron», a été présenté le 11 décembre 2014. Après de

Plus en détail

Compte-titres Skandia Initiatives

Compte-titres Skandia Initiatives Compte-titres Skandia Initiatives Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant est l interlocuteur idéal pour gérer votre patrimoine.

Plus en détail

Un holding d investissement dans les PME

Un holding d investissement dans les PME Un holding d investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE Maurice Blondel CONSTITUER VALORISER TRANSMETTRE VOTRE PATRIMOINE Notre objectif Vous apporter un conseil sur

Plus en détail

HSBC Private Bank en France. Ingénierie Patrimoniale

HSBC Private Bank en France. Ingénierie Patrimoniale HSBC Private Bank en France Ingénierie Patrimoniale Nos connections sont les vôtres partout dans le monde. Pour HSBC Private Bank, la dimension de votre vie fait de vous un client à part. Nous recherchons

Plus en détail

Une fiscalité sur mesure : ISF & Impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10 ans

Une fiscalité sur mesure : ISF & Impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10 ans FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE FIP Pr e m i u m PME II Une fiscalité sur mesure : ISF & Impôt sur le revenu Sous réserve d une durée de placement comprise entre 8 et 10 ans FIP Pr e m i u m PME II

Plus en détail

Epargne salariale et Epargne retraite

Epargne salariale et Epargne retraite Epargne salariale et Epargne retraite GERER S2E SOLUTIONS D EPARGNE ENTREPRISES PEE PERCOI EASY PACK RETRAITE Les avantages des Plans d Epargne salariale PEE (1) + PERCO(I) (2) PEE + PERCO(I) Le PEE et

Plus en détail

RETRAITE 83 MULTISUPPORTS

RETRAITE 83 MULTISUPPORTS RETRAITE 83 MULTISUPPORTS NOUVELLE GÉNÉRATION PARLONS D AVANTAGES RETRAITE RETRAITE 83 MULTISUPPORTS 1 Retraite 83 Multisupports Nouvelle Génération Retraite 83 Multisupports Nouvelle Génération : une

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions

Stock-options et Attributions Gratuites d Actions Stock-options et Attributions Gratuites d Actions 1 P remière banque privée en France en termes d actifs sous gestion, BNP Paribas a mis en place une organisation et des équipes totalement dédiées à la

Plus en détail

Ingénierie Patrimoniale

Ingénierie Patrimoniale Ingénierie Patrimoniale Nos connections sont les vôtres partout dans le monde. Pour HSBC Private Bank, la dimension de votre vie fait de vous un client à part. Nous recherchons de nouvelles opportunités

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

Un projet qui a du sens mais d une complexité rare et d une lisibilité faible

Un projet qui a du sens mais d une complexité rare et d une lisibilité faible Objet : Sujet : Note d information Union des Marchés de Capitaux Rédigée par David CHARLET, Président de l ANACOFI, cette note n a pas vocation à être une réponse ferme de l ANACOFI au projet Européen

Plus en détail

PATRIMOINE ABSOLU. Visez l exception pour votre patrimoine. Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés

PATRIMOINE ABSOLU. Visez l exception pour votre patrimoine. Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés PATRIMOINE ABSOLU CONTRAT D ASSURANCE VIE OU DE CAPITALISATION Visez l exception pour votre patrimoine Découvrez une solution évolutive réservée à des clients privilégiés ASSUREUR DU CONTRAT AVEC PATRIMOINE

Plus en détail

2. Pourquoi choisir l EURL?

2. Pourquoi choisir l EURL? Le capital peut être variable. Un commissaire aux comptes n est pas obligatoire dans les petites EURL. L EURL est soumise à l impôt sur le revenu avec la possibilité d opter pour l impôt sur les sociétés.

Plus en détail

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation

Santé et Prévoyance. Les nouvelles assurances. un levier au service de votre stratégie. Conçue pour la nouvelle réglementation Santé et Prévoyance Les nouvelles assurances collectives du Crédit Agricole : un levier au service de votre stratégie Conçue pour la nouvelle réglementation 5 raisons de construire votre assurance d entreprise

Plus en détail

ACTUALITES FISCALES. Loi de finances 2014 : les censures du Conseil Constitutionnel

ACTUALITES FISCALES. Loi de finances 2014 : les censures du Conseil Constitutionnel ACTUALITES FISCALES Loi de finances 2014 : les censures du Conseil Constitutionnel Dans sa décision n 2013-685 DC du 29 décembre 2013, le Conseil Constitutionnel a censuré plusieurs mesures fiscales prévues

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine

GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE. Développer harmonieusement votre patrimoine GESTION PRIVÉE GESTION DE FORTUNE Développer harmonieusement votre patrimoine 1 Un partenaire proche, fiable, solide Développer son patrimoine nécessite une relation de proximité. Avec plus d un million

Plus en détail

BIG Entreprises > l analyse du patrimoine professionnel > son impact dans le patrimoine privé du chef d entreprise

BIG Entreprises > l analyse du patrimoine professionnel > son impact dans le patrimoine privé du chef d entreprise BIG Entreprises > l analyse du patrimoine professionnel > son impact dans le patrimoine privé du chef d entreprise Pourquoi BIG Entreprises? La transmission d entreprise : mythe ou réalité? 15 000 entreprises

Plus en détail

FINADOC ACTIONNAL. Finances & Actionnariat des dirigeants

FINADOC ACTIONNAL. Finances & Actionnariat des dirigeants FINADOC ACTIONNAL Finances & Actionnariat des dirigeants Présentation Nos clients sont exclusivement des dirigeants de PME ou ETI et des actionnaires majoritaires/minoritaires, ce qui en fait notre spécificité.

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu

NOTE D INFORMATION. Les principales mesures qui concernent votre patrimoine sont les suivantes : Gel du barème de l impôt sur le revenu 36, rue de Monceau 75008 Paris 61, rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone-finance.fr NOTE D INFORMATION Date : 14 janvier 2013 Objet : Loi de finances pour 2013, loi de finances rectificative

Plus en détail

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE SANTÉ ET PRÉVOYANCE LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE CONÇUES POUR LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION NOUS SOUHAITONS FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE

Plus en détail

galassia L assurance-vie en toute sérénité Contrat de groupe d assurance sur la vie n LMP327110921V1 libellé en euros et/ou en unités de compte

galassia L assurance-vie en toute sérénité Contrat de groupe d assurance sur la vie n LMP327110921V1 libellé en euros et/ou en unités de compte galassia L assurance-vie en toute sérénité Contrat de groupe d assurance sur la vie n LMP327110921V1 libellé en euros et/ou en unités de compte galassia L assurance-vie en toute sérénité Un contrat souple

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

& Patrimoine. Certus Finances

& Patrimoine. Certus Finances 01 - Doc 8 pages:mise en page 1 01/09/10 14:04 Page8 Conseil en gestion et stratégie patrimoniale Conseil en investissements financiers Ingénierie patrimoniale du chef d entreprise Certus Finances & Patrimoine

Plus en détail

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent :

LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : LOI DE MODERNISATION DE L ECONOMIE (Du 6 AOUT 2008) Les principales mesures fiscales et sociales issues de cette loi concernent : - la simplification du régime des micro-entreprises, - les droits de mutation

Plus en détail

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE

LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE SANTÉ ET PRÉVOYANCE LES NOUVELLES ASSURANCES COLLECTIVES DU CRÉDIT AGRICOLE : UN LEVIER AU SERVICE DE VOTRE STRATÉGIE CONÇUES POUR LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION FAIRE DE LA PROTECTION SOCIALE UNE VRAIE OPPORTUNITÉ

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER

OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances Commissaire aux Comptes et Professeur de droit fiscal OPTIMISEZ VOTRE INVESTISSEMENT IMMOBILIER www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

Forticiel Génération 2

Forticiel Génération 2 Forticiel Génération 2 Donnez de la couleur à votre retraite Contrat Retraite - Loi Madelin Vous exercez une profession libérale, êtes artisan, commerçant ou travailleur indépendant? Les prestations offertes

Plus en détail

Le meilleur de. l épargne salariale et de la retraite

Le meilleur de. l épargne salariale et de la retraite Le meilleur de l épargne salariale et de la retraite Répondre à vos besoins Dans un environnement économique complexe marqué par des charges sociales lourdes et par la perspective de baisse des retraites

Plus en détail

Himalia Capitalisation

Himalia Capitalisation Generali Patrimoine Himalia Capitalisation Orchestrez votre vie avec assurance Complémentaire à un contrat d assurance vie, le contrat de capitalisation s adresse notamment aux investisseurs soucieux d

Plus en détail

www.expert-invest.fr

www.expert-invest.fr www.expert-invest.fr Ce document est une synthèse non exhaustive du contenu du bilan patrimonial privé que nous proposons. Il ne saurait se substituer à une véritable analyse de notre part ni remplacer

Plus en détail

Himalia. Generali Patrimoine. Orchestrez votre vie avec assurance. Le choix d un Groupe mondial. Cap sur votre stratégie patrimoniale

Himalia. Generali Patrimoine. Orchestrez votre vie avec assurance. Le choix d un Groupe mondial. Cap sur votre stratégie patrimoniale Generali Patrimoine Himalia Orchestrez votre vie avec assurance L assurance vie reste aujourd hui, en matière de gestion patrimoniale, un outil adapté pour répondre à moyen et à long terme à votre stratégie

Plus en détail

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013

Oddo & Cie. La Loi Madelin. Avril 2013 Oddo & Cie La Loi Madelin Sommaire Sections 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite «Madelin» 3 2 Fipavenir TNS 13 2 3 Section 1 Cadre juridique et fiscal des contrats d épargne retraite

Plus en détail

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL

ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PIERRE DE SOLEIL ADOPTER UNE STRATÉGIE PATRIMONIALE SUR MESURE AVEC PIERRE DE SOLEIL PARCE QUE VOUS SOUHAITEZ Accéder à une gestion financière sur mesure Optimiser la fiscalité de votre patrimoine Préparer

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014

Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en 2014 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 08 juillet 2015 à 9 h 30 «Le patrimoine des retraités et l épargne retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil Le PERCO en

Plus en détail

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME FCPR LCL PME EXPANSION 2 Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME Placement de diversification, l investissement dans un FCPR (Fonds Commun de Placement

Plus en détail

faire le bon choix pour votre entreprise et vos salariés

faire le bon choix pour votre entreprise et vos salariés épargne retraite entreprise faire le bon choix pour votre entreprise et vos salariés Trouvons ensemble la meilleure solution L épargne retraite ENTREPRISE : FAVO- RABLE au salarié, UTILE pour l entreprise

Plus en détail

PACTES D ACTIONNAIRES. I) Le contenu des pactes d actionnaires : Quelles sont les clauses essentielles?

PACTES D ACTIONNAIRES. I) Le contenu des pactes d actionnaires : Quelles sont les clauses essentielles? PACTES D ACTIONNAIRES I) Le contenu des pactes d actionnaires : Quelles sont les clauses essentielles? Il existe différents pièges à éviter ainsi que des oublis à ne pas faire. L exposé ne concerne cependant

Plus en détail

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU

Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU Présentation Jean CAUCANAS, Yves PAUGAM & Démosthène SIMONNEAU SOMMAIRE I. Cadre de la transmission II. Les étapes clés de la transmission III. Les dix écueils à éviter I. Le cadre de la transmission Céder

Plus en détail

Quels outils techniques pour transmettre l entreprise en intégrant les souhaits de la famille?

Quels outils techniques pour transmettre l entreprise en intégrant les souhaits de la famille? Quels outils techniques pour transmettre l entreprise en intégrant les souhaits de la famille? Animé par : Nicolas DUCROS, Journaliste - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Marc VASLIN Avocat SCOTTO & ASSOCIES

Plus en détail

ARENY Finance. 24/26 avenue George V - 75008 Paris

ARENY Finance. 24/26 avenue George V - 75008 Paris ARENY Finance 24/26 avenue George V - 75008 Paris ARENY Finance Cabinet Conseil en Gestion de Patrimoine Etat - Civil SARL au capital de 10 000 ; RCS Paris B 482 538 360 Code APE 671 E ; Société de courtage

Plus en détail

GESTION DU PATRIMOINE

GESTION DU PATRIMOINE Jean-Marc AVELINE Christian PRISCO-CHREIKI GESTION DU PATRIMOINE, 2007 ISBN : 978-2-212-53808-3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 PREMIÈRE PARTIE LES GRANDS PRINCIPES DE LA GESTION DE PATRIMOINE CHAPITRE

Plus en détail

II. - Dispositions du projet de loi

II. - Dispositions du projet de loi Le développement de l économie passe en priorité par la réhabilitation du travail comme moyen de procurer aux salariés un meilleur confort de vie et de relancer la machine économique. Le confort de vie,

Plus en détail

Comment accéder autrement aux opportunités du marché immobilier en toute simplicité?

Comment accéder autrement aux opportunités du marché immobilier en toute simplicité? Comment accéder autrement aux opportunités du marché immobilier en toute simplicité? AXA Selectiv Immo AVERTISSEMENT L OPCI détient directement et/ou indirectement des immeubles dont la vente exige des

Plus en détail

Propositions présentées par le groupe de travail sur l Epargne Salariale et l Actionnariat Salarié

Propositions présentées par le groupe de travail sur l Epargne Salariale et l Actionnariat Salarié Décembre 2014 Propositions présentées par le groupe de travail sur l Epargne Salariale et l Actionnariat Salarié Avosial souhaite apporter sa contribution sur le projet de réforme de l épargne salariale

Plus en détail

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire

Privilège Gestion Active. Le contrat qui s adapte à toute situation. Document non contractuel à caractère publicitaire Privilège Gestion Active Le contrat qui s adapte à toute situation Vous avez des projets, Privilège Gestion Active vous accompagne Véritable outil patrimonial, Privilège Gestion Active, contrat à capital

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Sommaire

DOSSIER DE PRESSE. Sommaire DOSSIER DE PRESSE Sommaire COMMUNIQUE FICHE 1 : Présentation des outils de simulation FICHE 2 : Prise en compte des nouvelles dispositions législatives (loi Tepa) FICHE 3 : Les services d assistance et

Plus en détail

Privilège Gestion Active. Assurez l avenir de votre patrimoine. Document non contractuel à caractère publicitaire

Privilège Gestion Active. Assurez l avenir de votre patrimoine. Document non contractuel à caractère publicitaire Privilège Gestion Active Assurez l avenir de votre patrimoine Vous avez des projets, Privilège Gestion Active vous accompagne Véritable outil patrimonial, Privilège Gestion Active, contrat à capital variable,

Plus en détail

LETTRE DE MISSION DE SUIVI PATRIMONIAL. «Civilitécompléte» «Nom» «Prenom» «Adresse1» «Code_Postal» «Ville»

LETTRE DE MISSION DE SUIVI PATRIMONIAL. «Civilitécompléte» «Nom» «Prenom» «Adresse1» «Code_Postal» «Ville» www.euclideconseil.fr L INDEPENDANCE DANS LE CONSEIL TARBES 4 avenue Jean Jaurès 65800 AUREILHAN Tél. : +33 (0)5 6 53 18 40 Fax : +33 (0)5 6 53 18 44 TOULOUSE / SAINT GAUDENS 18 place Jean Jaurès 31800

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1

LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE LA DIRECTION DU MARCHÉ DES ENTREPRISES 1 LES DISPOSITIFS DE RETRAITE COLLECTIVE 1 Des solutions simples pour répondre à différents besoins Droits individualisés (compte individuel ouvert au nom de chaque salarié de l entreprise) 3 Contrat de

Plus en détail

Les meilleures solutions pour exploiter, développer ou transmettre votre pharmacie

Les meilleures solutions pour exploiter, développer ou transmettre votre pharmacie Les meilleures solutions pour exploiter, développer ou transmettre votre pharmacie Aix-en-Provence, le 7 novembre 2013 www.axten.fr www. cabinet-ecoute.fr Programme Introduction I. L exploitation en nom

Plus en détail

Étude particulière. Évaluation, valeur d apport et parité

Étude particulière. Évaluation, valeur d apport et parité Étude particulière Évaluation, valeur d apport et parité Il convient de bien différencier la notion de valeur d apport de la notion de parité d échange. La parité fixe le rapport d échange des titres de

Plus en détail

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P)

FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) FIP Avantage ISF F O N D S D I N V E S T I S S E M E N T D E P R OX I M I T E (F I P) Un Placement sur 8 ans minimum, Dynamique et Diversifié La réduction d ISF dépend du quota d investissement dans les

Plus en détail

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension.

Arrérages : Sommes d argent versées périodiquement à une personne au titre d une rente ou d une pension. GLOSSAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISÉS 1 EN MATIÈRE DE PRODUITS FINANCIERS Action : Titre représentant une part du capital d une société (cotée ou non cotée en Bourse). Il s agit d un titre de propriété

Plus en détail

Sommaire. Objectif de ce livret. Qui sommes-nous? Quels sont nos métiers? Un constat simple. Compréhension des enjeux et des défis

Sommaire. Objectif de ce livret. Qui sommes-nous? Quels sont nos métiers? Un constat simple. Compréhension des enjeux et des défis L entrepreneur face à ses choix patrimoniaux Sommaire Objectif de ce livret Qui sommesnous? Quels sont nos métiers? Un constat simple Compréhension des enjeux et des défis Suivi d un processus équitable

Plus en détail

La société holding.animatrice de groupe?

La société holding.animatrice de groupe? La société holding.animatrice de groupe? Enjeux et définitions, Holding animatrice, Convention de management fees, Problématiques du dirigeant (ISF, transmission) Qu est-ce qu une holding? Une holding

Plus en détail

FIP FONCIEREMENT PME. www.sigmagestion.com

FIP FONCIEREMENT PME. www.sigmagestion.com FIP FONCIEREMENT PME www.sigmagestion.com 11 ème FIP géré par Sigma Gestion, FONCIEREMENT PME vise une allocation entre des PME françaises en croissance (minimum 60%) et des sociétés intervenant dans le

Plus en détail

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts?

7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE Comment alléger le poids de ses impôts? P.S. Des solutions sortant des sentiers battus! 7 SOLUTIONS OPTIMISATION FISCALE De vraies optimisations fiscales facilement applicables!

Plus en détail

meilleur de l épargne salariale et de la retraite

meilleur de l épargne salariale et de la retraite Le meilleur de l épargne salariale et de la retraite Répondre à vos besoins Dans un environnement économique complexe marqué par des charges sociales lourdes et par la perspective de baisse des retraites

Plus en détail

Pour mieux investir et optimiser votre patrimoine

Pour mieux investir et optimiser votre patrimoine Pour mieux investir et optimiser votre patrimoine Cabinet de conseil en gestion de patrimoine indépendant CGPI www.calci-patrimoine.com Membre de La Compagnie des CGPI Membre de Patrimoine Consultant -

Plus en détail

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte

La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte La loi de finances rectificative pour 2013 : de nouvelles mesures à prendre en compte NEWSLETTER 13 164 du 4 janvier 2014 Après nos commentaires consacrés à la loi de finances pour 2014, voici ceux qui

Plus en détail

DECRYPTAGE DE L ACTUALITE FISCALE RECENTE

DECRYPTAGE DE L ACTUALITE FISCALE RECENTE Missions comptables Audit légal Audit Contractuel Missions juridiques et fiscales Missions sociales Expertise et conseil de gestion Conseil en organisation Certification ISO Informatique Formation DECRYPTAGE

Plus en détail

Pôle Les Missions de Demain. Etablir un bilan patrimonial

Pôle Les Missions de Demain. Etablir un bilan patrimonial Pôle Les Missions de Demain Etablir un bilan patrimonial Intervenants Stéphan Chenderoff Conseil en gestion de patrimoine, membre du directoire de Cyrus Conseil Jean Yves Menut Expert comptable, président

Plus en détail

Groupe Société Générale La Société Générale est l un des tout premiers groupes de services financiers de la zone euro. Avec 92 000 personnes dans le

Groupe Société Générale La Société Générale est l un des tout premiers groupes de services financiers de la zone euro. Avec 92 000 personnes dans le Paris, le 2 mai 2005 INFORMATION PRESSE CONTACTS La Société Générale lance GENE-, nouvelle SCPI à capital variable investie dans l immobilier d entreprise Pour un placement minimum de 7800, soit 6 parts

Plus en détail

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012

Que faire? Conseils et Précautions. Optimisations patrimoniales et fiscales. Jeudi 1 er Novembre 2012 Que faire? Conseils et Précautions Optimisations patrimoniales et fiscales Jeudi 1 er Novembre 2012 Plan I. Réduire la base imposable II. Réduire l impôt III. Conclusion : Conseils et précautions L épargne

Plus en détail