PROXILOGIS. > w. > r. > y. > i M A G A Z I N E. Actualités. Dossier. Infos pratiques. Portrait

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROXILOGIS. > w. > r. > y. > i M A G A Z I N E. Actualités. Dossier. Infos pratiques. Portrait"

Transcription

1 ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// ////// N 2 6 J U I L L E T J O U R N A L D I N F O R M AT I O N D E S L O C ATA I R E S PROXILOGIS M A G A Z I N E PROXILOGIS, LE GIE DES ENTREPRISES SOCIALES POUR L HABITAT LOGIS-TRANSPORTS ET SOFILOGIS Actualités Un nouvel immeuble à Nanterre 16 logements en bois à Villejuif > w Dossier Les réparations locatives : qui fait quoi? Les contrats de robinetterie Qui répare? Qui entretient? Entrée / Cuisine > r Infos pratiques Rubrique Eco-Logis : nos amies les petites bêtes Les charges locatives Les détecteurs de fumée > y Portrait Portrait croisé des conseillères en économie sociale et familiale > i

2 / / / / / / ACTUALITÉS Nanterre : un nouvel immeuble pour les locataires des Provinces Françaises La destruction de l immeuble du 41 boulevard des Provinces Françaises s inscrit dans le projet de la ZAC Seine-Arche de Nanterre. Ce projet prévoit le réaménagement urbain des 3 km qui s étendent de la Grande Arche de la Défense jusqu aux berges de la Seine. Après plusieurs années de concertation et de patience, les 63 familles des Provinces Françaises ont pu emménager dans leur nouvelle résidence spécialement construite pour leur relogement par Logis-Transports. Les déménagements ont commencé le 9 mai dernier et ont été entièrement pris en charge par la société. La résidence qui comprend 80 logements (PLUS) répartis dans 3 bâtiments est située à quelques mètres du centre ville, avenue de la République. Quatre logements sont adaptés pour les handicapés et tous les autres sont adaptables. Les appartements, allant du T2 au T5, sont accessibles par 3 cages d escaliers. Les bâtiments B et C comportent une crèche en rezde-chaussée, gérée par la ville de Nanterre. L immeuble est doté d une chaudière collective au gaz pour le chauffage, et de capteurs solaires pour l eau chaude sanitaire. Nous souhaitons une bonne installation aux 63 familles des Provinces Françaises et la bienvenue aux 17 nouveaux locataires. / / / / / / Panneaux solaires destinés à produire l eau chaude sanitaire. w

3 / / / / / / ACTUALITÉS 16 logements en bois rue Auguste Delaune à Villejuif Logis-Transports réalise avec Logidev* un programme de 8 maisons en bois comprenant 16 logements à Villejuif. à lettres, compteurs etc. La mixité sociale du programme (PLUS, PLAI, et PLS) et le niveau des charges locatives ont été fortement pris en compte dans cette construction. Ce projet alliant les qualités de l habitat individuel et de l habitat collectif, est constitué de 8 maisons de 2 niveaux chacune, comportant de 1 à 3 logements, selon la taille des habitations. Quatre entrées desservent les cours communes privatives qui rassemblent les services communs des logements : locaux à vélo, locaux à ordures ménagères, boîtes Un projet pilote en matière environnementale Logis-Transports a choisi un procédé constructif global exemplaire sur le plan environnemental. Ce procédé prend en compte à la fois les aspects purement bâtis (enveloppe et système), les aménagements intérieurs mais aussi les aspects d'organisation de chantier et de structuration de la maind'oeuvre (très forte préfabrication, intégration en amont, etc.). L ossature des bâtiments est réalisée en bois massif empilé. L essence utilisée est le pin Douglas qui est traité afi n d éviter son vieillissement. Des pompes à chaleur et des panneaux solaires thermiques employés pour le chauffage et la production d eau chaude assureront aux bâtiments une excellente performance énergétique. Les jardins privatifs et les parkings engazonnés participent à l insertion paysagère du projet, à la performance énergétique des bâtiments et à la temporisation de l écoulement des eaux de ruissellement. Un chantier à faible nuisance Les bâtiments seront très fortement préfabriqués et uniquement assemblés sur le site. Toute l enveloppe constituée de madriers sera prétaillée en kits. Les salles de bain seront préfabriquées en atelier, acheminées et raccordées sur le chantier. Seul le second œuvre sera réalisé de façon traditionnelle. Ce choix de construction permet de restreindre le temps de travail sur le terrain au profi t de celui en atelier et de diminuer ainsi la pénibilité du travail des ouvriers. Les nuisances liées au chantier seront également considérablement réduites. Le projet est rendu possible grâce au soutien actif de la commune de Villejuif et de l Offi ce public de l habitat, investis tant dans les choix constructifs et leurs implications environnementales que dans l architecture des bâtiments et le paysage urbain qu ils génèrent. Le chantier a débuté en avril dernier et durera 16 mois. / / / / / / *Le GIE de développement des ESH Logis-Transports, Sofi logis et IRP. e

4 / / / / / / DOSSIER Les réparations locatives : qui fait quoi? Ne confondons pas réparations locatives et charges locatives. Les réparations locatives concernent l entretien courant du logement loué que le locataire doit mettre en œuvre lui-même, ou qu il règle directement auprès d un prestataire. Les charges locatives sont des dépenses de fonctionnement et d entretien liées à un service commun, et assumées par votre bailleur qui en demande légalement le remboursement aux locataires. Elles se renouvellent régulièrement : chauffage, ascenseurs, minuterie, nettoyage des parties communes. Les réparations locatives sont définies par la liste non limitative du décret n du 26 août 1987 alors que les charges locatives sont limitativement définies par le décret n 2088 du 19 décembre La question des réparations locatives se pose à trois moments différents de votre location : à l entrée dans les lieux, pendant l occupation des lieux, à votre départ du logement. Lors de votre entrée dans un nouveau logement Un état des lieux doit obligatoirement être établi contradictoirement entre votre bailleur et vous-même. Vous devez être très attentif à l établissement de ce document car il servira, ensuite, pour établir la liste des réparations qui seront à votre charge, lorsque vous quitterez le logement. La loi prévoit que "pendant le premier mois de chauffe, le locataire peut demander que l état des lieux soit complété par l état des éléments de chauffage". Sur les autres parties de l état des lieux, la loi ne prévoit rien et c est le document que vous signez qui valide l état du logement que vous venez de louer. murs, graissage des gonds et charnières, remplacement des vitres détériorées, remplacement de quelques lames de parquet, remplacement des interrupteurs et prises de courant, entretien des chauffe-eau, etc. Les menues réparations d un équipement ou le remplacement de certains de ses éléments, excluent le remplacement total de l équipement lui-même qui reste à la charge de votre bailleur. Pendant l occupation des lieux, le locataire peut faire un certain nombre d aménagements dans son logement mais il sera responsable des "pertes" d équipement qu il aura déposé. Ainsi le locataire qui dépose une étagère pour placer un meuble devra la remettre en place avant son départ du logement. Pour les travaux plus importants, il est recommandé de demander à Proxilogis un accord écrit, que vous conserverez soigneusement jusqu à votre départ. Au moment de votre départ du logement C est l état des lieux de sortie qui va permettre d établir le montant des frais qui peuvent vous être imputés sur votre dépôt de garantie. Il est donc extrêmement important et vous devez y consacrer toute votre attention. Les mentions Qui telles répare que perdu,? détérioré, en mauvais Qui état, entretient brûlé, cassé? etc., entraîneront ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// une facturation. ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Entrée / Cuisine 1 Votre logement doit être en état de propreté, même si des travaux doivent y être faits, sinon le ménage pourra vous être facturé. N hésitez pas à ajouter des observations avant votre signature. Le dépôt de garantie que vous avez versé au moment de votre entrée dans les lieux doit vous être restitué dans les deux mois suivant la remise des clefs à votre bailleur ou à son représentant. Travaux et réparations : un guide pour savoir qui paye quoi? Simple, ludique et pratique Le "guide d entretien du logement" est un document très simple à utiliser. Il se compose de trois parties. La première partie vous explique qui répare quoi? La seconde partie vous livre des conseils d entretien et enfi n la troisième partie vous donne quelques Pendant l occupation du logement Vous êtes responsable de l entretien courant du logement et vous devez y faire toutes les interventions de petit entretien, telles que rénovation des papiers peints, peinture des 16 Entretien à la charge du locataire Contrat d entretien Entretien à la charge du bailleur r ////// 2

5 / / / / / / DOSSIER conseils de sécurité incendie. Dans les trois cas, des illustrations représentant les pièces et les équipements des logements, décrivent précisément les réparations à votre charge et celles qui incombent à votre bailleur, conformément au décret du 26 août Il vous a été remis par votre gardien ou votre régisseur lors de l état des lieux. Nous vous recommandons de conserver ce guide pratique et de vous y référer en cas de besoin. N'OUBLIEZ PAS Votre gardien ou votre régisseur peut vous assister à tout moment si vous rencontrez des difficultés et toute information que vous pourrez lui fournir l aidera dans sa mission. En dehors de la présence des gardiens et en cas d urgence, un centre d appel est mis à votre disposition. Les entreprises qui interviennent dans les immeubles Selon la nature des travaux à effectuer, des entreprises sont mandatées par Proxilogis pour intervenir dans les immeubles et les logements. Les plus gros travaux (changements des menuiseries, installations d interphones ) sont à la charge du bailleur, qui établit chaque année un budget pour ces travaux. Proxilogis choisit alors les entreprises sous traitantes et établit un calendrier des travaux. Dans ces cas-là, les entreprises interviennent de façon ponctuelle. Par ailleurs, il existe aussi des entreprises mandatées dans le cadre d un contrat d entretien. Ces contrats concernent généralement la robinetterie, les chaudières et la désinsectisation. Ils ont été conclus pour faciliter la vie des locataires et assurer la pérennité des équipements. L objectif est de vous éviter d avoir à contacter vousmême un plombier ou un chauffagiste, par exemple, et d attendre indéfi niment sa venue... Les entreprises signataires de ce type de contrat sont tenues d effectuer des visites d entretien régulièrement. Elles doivent aussi intervenir lorsque vous constatez un dysfonctionnement : dans ce cas, après avoir signalé la panne à votre gardien ou directement à l entreprise (pour les immeubles sans gardien) vous êtes alors informés de la date d intervention. Mais qu elles soient sous contrat ou non, toutes les entreprises ont été mises en concurrence. Proxilogis les a choisies parce qu elles ont pris des engagements de qualité et de rapidité d intervention qu elles doivent respecter. Proxilogis souhaite vous offrir un niveau de prestations de qualité. Vous êtes les premiers à pouvoir constater la bonne exécution des prestations et des travaux. Grâce à votre collaboration, Proxilogis pourra mieux contrôler les entreprises et garantir votre satisfaction. / / / / / / LES CONTRATS de robinetterie Les contrats de robinetterie sont conclus entre votre bailleur et une entreprise de plomberie. Ils sont établis après concertation et accord des locataires pour les immeubles ayant plus de 5 ans. L objectif de ces contrats est de maintenir la qualité des ouvrages par un entretien régulier et l échange de matériels équivalents chaque fois que nécessaire. L entreprise s engage à effectuer une visite annuelle préventive de vérifi cation et d entretien systématique de la robinetterie. Les équipements concernés sont situés dans les logements et les parties communes. Il s agit de : Robinets de puisage (eau froide et eau chaude dans les logements, dans les parties communes (vide-ordures, parkings, caves). Robinets d arrêt (avant compteurs d eau chaude, d eau froide, s il y a des compteurs). Raccord de douche, douchette. Robinets d isolement. Robinets de machine à laver. Mécanismes de chasse d eau (y compris robinets fl otteurs, et robinets d arrêt, joint réservoir wc). Robinets sanitaires sur les douches et bidets. Robinets mélangeurs à tête à clapet guidé (ou à mécanisme hors d eau). Inverseurs. Mitigeurs, robinets mélangeurs à tête céramique. Col de cygne et inverseurs. Siphons. Si votre immeuble dispose d un contrat d entretien de robinetterie, nous vous invitons à signaler à votre gardien ou directement à l entreprise (pour les immeubles sans gardien) tout dysfonctionnement. En cas d urgence, l entreprise interviendra dans un délai de 24 heures (sauf en cas de fuite d eau importante, le délai est réduit à 4 heures). t

6 / / / / / / INFOS PRATIQUES ÉCO'LOGIS NOS AMIES les petites bêtes... Avec l arrivée des beaux jours et de la chaleur, certaines petites bêtes s'introduisent chez vous sans invitation. Voici nos petites astuces naturelles qui vont vous permettre de les éloigner. Les moustiques Prenez une orange, coupez-la en deux, plantez-y quelques clous de girofl e, et placez le tout au centre de la maison. L'odeur va faire réagir les moustiques et leur donnera instantanément envie de quitter les lieux. Vous pouvez varier avec de la citronnelle en plaçant quelques gouttes d huile essentielle de citronnelle dans des coupelles à la maison. Pour un sommeil serein, quelques gouttes sur un coton à poser sur votre table de chevet. Moins connu mais tout aussi effi cace, le basilic, à planter ou en huile essentielle également. Les mouches Il faut planter des clous de girofl e dans un citron et le déposer dans la pièce principale de votre appartement. Vous pouvez également suspendre une tresse d ail près de la fenêtre, ou près de la porte de votre cuisine. Ces insectes volant ne viendront plus prendre le frais chez vous. Certaines plantes éloignent également les mouches, comme la lavande, la menthe, ou le sureau. Faîte des petits bouquets que vous suspendez ou bien placez des feuilles dans des vases. Les araignées Nous avons une astuce simple : procurez-vous quelques brins de menthe, que vous accrocherez au plafond des pièces qu'elles colonisent habituellement. Elles iront tisser leurs toiles ailleurs. Les puces Elles n aiment pas l odeur des feuilles de menthe, de verveine ou de citronnelle. Pour votre chien : placez des feuilles de fougère séchées sur son coussin, cela empêchera les puces d y élire résidence. Contre presque tout : Si vous possédez un balcon ou un jardin, cultivez quelques tomates. Disposez une branche de feuilles dans chaque pièce et vous ferez fuir les mouches, les guêpes, les moustiques et les araignées. y

7 / / / / / / INFOS PRATIQUES PRATIQUE Charges : provisionner au plus juste Provisionner les charges récupérables, c est prévoir chaque année, immeuble par immeuble, ce que seront les dépenses des parties communes, des ascenseurs, de l eau, du chauffage Proxilogis a procédé au réajustement des provisions de charges sur la plupart du patrimoine géré. Ce réajustement a été calculé en fonction des dépenses effectuées et comptabilisées au 31 décembre de l année écoulée. L objectif est de provisionner au plus juste afin d éviter de demander l année suivante, une trop forte régularisation aux locataires. Cette année, les charges communes, les charges d ascenseurs ainsi que celles relatives aux contrats d entretien ont été augmentées de 2%. L énergie, comme le gaz et l électricité ont subi une très forte augmentation. En effet, une majoration de 10% a dû être appliquée afin de tenir compte de la hausse importante des tarifs du gaz et de l électricité. D après les dernières annonces gouvernementales, cette hausse devrait encore progresser. A compter de 2012, notre objectif est de réévaluer les provisions au cours du premier trimestre. Esanzo Bobo, Responsable charges chez Proxilogis. Les charges de chauffage dans un immeuble représentent en moyenne 22% des charges locatives. Les charges 2010 en cours de régularisation La régularisation des charges 2010 s effectuera au cours du second et du troisième trimestre. Comme pour les provisions, Proxilogis s engage, dès 2012, à effectuer les régularisations de charges en juin de chaque année. Les détecteurs de fumée obligatoires dès mars 2015 Chaque année, incendies domestiques se déclarent, faisant en moyenne victimes dont 800 décès. Pour remédier à cette situation, le décret du 11 janvier 2011 rend obligatoire l installation de détecteurs de fumée dans tous les lieux d habitation à partir de mars Ainsi, chaque occupant d un logement (propriétaire ou locataire) devra installer au moins un détecteur de fumée qui, dès le début de l incendie, émettra un signal sonore suffisant pour réveiller une personne endormie. Côté pratique, le détecteur fixé au plafond, fonctionne à piles ou sur secteur (avec une alimentation de secours pour prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique). Il doit être vendu avec la norme européenne EN 14604, en vigueur depuis le 1 er mai Son prix varie entre 10 et 50 euros, pour une durée de vie moyenne de 5 à 10 ans. POUR PLUS D INFORMATIONS : u

8 / / / / / / PORTRAIT Loyers impayés : des conseillères sociales à votre écoute! Conseillères en économie sociale et familiale chez Proxilogis, Karine Pickel et Brigitte Gaubert gèrent les impayés avec l objectif de trouver des solutions effi caces pour les locataires en diffi culté fi nancière. S il y a deux personnes à contacter en cas de problèmes de loyers impayés, c est bien Karine Pickel et Brigitte Gaubert. Ces deux conseillères travaillent depuis plus de 15 ans dans le secteur de l habitat social. Au sein de Proxilogis qui regroupe Logis-Transport et Sofi logis, elles prennent en charge près de 8300 logements, dont elles se répartissent les départements 75, 92, 94 pour Karine Pickel et 77, 91, 95, 93 pour Brigitte Gaubert. Leur rôle essentiel, c est avant tout la médiation. En étroite collaboration avec différents interlocuteurs (assistantes sociales, service des attributions, gardiens, gestionnaires locatifs, centres d hébergement, tutelles, associations ou encore la CAF), elles font l interface entre les partenaires sociaux et le bailleur et facilitent le contact avec les locataires en diffi culté entre la mise en demeure et le commandement de payer. Brigitte Gaubert. Prendre contact, premier pas vers une solution Si les locataires en diffi culté sont souvent orientés vers ces conseillères par les partenaires, ils restent néanmoins encore très réticents à faire la démarche spontanément : "Soit ils partent du principe qu on ne pourra pas les aider, soit ils sont embarrassés d exprimer leurs diffi cultés, soit c est aussi par méconnaissance de nos rôles et des aides qu on peut leur apporter", indique Karine Pickel. "Il est arrivé que le service contentieux nous prévienne car le locataire a réagi trop tard alors que des solutions sont possibles. Certains prennent contact avec nous dès la première lettre de rappel tandis que d autres attendent l électrochoc pour s en sortir, c est-à-dire l intervention du commissariat et de l huissier par la réquisition de la force publique pour l expulsion. Tout est une question de déclic. Pourtant, si le locataire se mobilise très vite, ensemble nous pouvons trouver une solution." Il est donc fondamental de ne pas attendre que la dette augmente et de réagir dès le premier impayé. L évaluation sociale, un entretien décisif Ce rendez-vous est primordial avant que la situation ne dégénère. Et les causes sont légion : "C est souvent dû à un incident de la vie qui peut toucher tout le monde comme une maladie, une séparation, le chômage, un problème de crédit ou encore une réparation de voiture." précise Brigitte Gaubert "On se sort des problèmes fi nanciers! Nous prenons le temps d écouter les locataires et d être en contact régulièrement avec eux". Toutes les possibilités sont évoquées lors de cet entretien qui permet de rassembler toutes les informations. "On étudie avec le locataire sa situation familiale, ses ressources, ses dépenses et crédits qui pourraient expliquer un surendettement." explique Brigitte Gaubert. «Au travers de cet entretien, nous pouvons établir un plan d apurement et déclencher les aides adéquates. Pour le maintenir dans son logement, de nombreuses solutions sont alors possibles». Du plan d apurement aux aides sociales, ou à la mutation en passant par le montage fi nancier, Karine Pickel et Brigitte Gaubert utilisent tous les ressorts et mettent tout en œuvre pour aider le locataire à garder son logement et à pouvoir rembourser sa dette. / / / / / / Karine Pickel. QUI CONTACTER? Pour joindre nos Conseillères en économie sociale et familiale : Karine Pickel : Brigitte Gaubert (sauf le mercredi) : NOUS CONTACTER PROXILOGIS Courrier 158, rue de Bagnolet - CS Paris cedex 20 Téléphone T : F : JOURNAL D INFORMATION DE PROXILOGIS / / / / / / PROXILOGIS, LE GIE DES ENTREPRISES SOCIALES POUR L HABITAT, LOGIS-TRANSPORTS ET SOFILOGIS / / / / / / RCS PARIS / / / / / / PARUTION : 2 À 3 FOIS PAR AN / / / / / / DIRECTEUR DE PUBLICATION : MARC BRABANT / / / / / / RÉDACTION : LAURENCE DE ROZIÈRES / / / / / / COORDINATION ET RÉDACTION EN CHEF : FRÉDÉRIQUE MARCEAU / / / / / / CRÉATION GRAPHIQUE : / / / / / / IMPRESSION : RATP / / / / / / PHOTO DE COUVERTURE : RÉSIDENCE DE NANTERRE. / / / / / / CRÉDIT PHOTO LAURENT STINUS / / / / / / DÉPÔT LÉGAL : À PARUTION. Web PROXILOGIS PROXILOGIS, LE GIE DES ENTREPRISES SOCIALES POUR L HABITAT LOGIS-TRANSPORTS ET SOFILOGIS i

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi

GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT. Qui fait quoi GUIDE D ENTRETIEN ET DE REPARATION DANS VOTRE LOGEMENT Qui fait quoi Guide et démarches La réparation vous concerne? LES DEMARCHES A SUIVRE Faites appel à l entreprise de votre choix et/ou effectuez vous-même

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). Il a été réalisé pour un appartement T2

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

«Check-list» visite. Par Empruntis

«Check-list» visite. Par Empruntis «Check-list» visite Par Empruntis 1 A l arrivée INTITULE Observation de la rue (bruyant, calme, résidentiel, ) Stationnement facile dans la rue Présence d une place de parking (couvert ou non) Proximité

Plus en détail

TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT

TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT TOUT SAVOIR POUR ENTRETENIR VOTRE LOGEMENT Pour tout savoir sur l entretien de votre logement, suivez le guide! Embellir, modifier, transformer, RRP s engage à vous aider. Ce guide vous donnera tous les

Plus en détail

RÉPARATIONS LOCATIVES

RÉPARATIONS LOCATIVES LE GUIDE DES RÉPARATIONS LOCATIVES Décret Liste non limitative des réparations locatives Décret - du août pris en application de l article de la loi n -0 du décembre tendant à favoriser l investissement

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

Dossier de Presse. Résidence Amiral de la Bretonnière. Les logements font peau neuve. Dinan Codi Habitat

Dossier de Presse. Résidence Amiral de la Bretonnière. Les logements font peau neuve. Dinan Codi Habitat Dossier de Presse Résidence Amiral de la Bretonnière Les logements font peau neuve 1 rue de la Violette BP 61017 22101 QUEVERT tèl. 02 96 87 15 15 fax 02 96 87 15 20 dinan.ophlm@dinan-habitat.fr www.dinan-habitat.fr

Plus en détail

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS

VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS VEFA ETAT DES LIEUX REMISE DES CLEFS INTRODUCTION Ce document est une check-list des choses à vérifier lorsque l on reçoit un appartement en VEFA (donc sur plan). AFFAIRES A APPORTER : 1stylo 1bloc dur

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

Bienvenue chez vous. LIVRET D ACCUEIL du locataire. Vous imaginez, nous orchestrons

Bienvenue chez vous. LIVRET D ACCUEIL du locataire. Vous imaginez, nous orchestrons Vous imaginez, nous orchestrons LIVRET D ACCUEIL du locataire Bienvenue chez vous exe_livret-accueil-locataire_12p_ff148x210_qrv.indd 1 04/10/12 10:03 DEMARCHES LORS DE l entrée dans les lieux Abonnements

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! sommaire Entrée et cuisine... p.4- Pièce à vivre... p.-7 Salle de bain, wc... p.8-9 Immeuble collectif... p.10 Maison

Plus en détail

Travaux et entretien du logement

Travaux et entretien du logement Travaux et entretien du logement p. p. En un clin d œil Ce document est là pour vous aider, faites-en bon usage! La réglementation en vigueur, décret d application n 8- du août 98, détermine les interventions

Plus en détail

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie

Mon logement : un peu de technique. Les revêtements de sol. Eau et robinetterie Préserver votre cadre de vie Vous avez l obligation de maintenir en bon état le logement qui vous est loué. Les équipements mis à votre disposition doivent être conservés en bon état de fonctionnement.vous

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

ACCUEILLIR. J accède à mon logement

ACCUEILLIR. J accède à mon logement ACCUEILLIR La SIMKO est un lieu d accueil où tout est mis en œuvre pour faciliter votre information. Toutes nos équipes sont à votre disposition et à votre écoute pour une meilleure prise en compte de

Plus en détail

Le logement donné en location présente les caractéristiques suivantes :

Le logement donné en location présente les caractéristiques suivantes : ENTRE les soussignés : M. En sa qualité de bailleur, d une part ; ET M. M. En qualité de locataire, d autre part ; IL A ÉTÉ EXPOSÉ ET CONVENU CE QUI SUIT : EXPOSÉ I - Législation applicable Le local d

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

www.habitatoulouse.fr

www.habitatoulouse.fr G U I D E P R A T I Q U E www.habitatoulouse.fr menues réparations ainsi que l ensemble des réparations locatives définies par décret au Conseil d Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon,

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

GuIde de l AboNNé FAItes GrANdIr Votre confort

GuIde de l AboNNé FAItes GrANdIr Votre confort guide de l abonné faites grandir votre confort www.finagaz.fr Vos contacts utiles Lors de vos appels, votre référence client nous permet de vous apporter une réponse plus rapide et précise. Votre référence

Plus en détail

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire :

OFFRE MULTISERVICE. L'entretien préventif. Les travaux d'aménagement ou de dépannage. Propriétaire : OFFRE MULTISERVICE Propriétaire : Bien moins coûteux à long terme que les actions curatives, l'entretien régulier de votre habitation principal ou de vos locaux professionnels vous permet d'en profiter

Plus en détail

Maillefer. Construction de 233 logements au ch. de Maillefer 101 à 125 à Lausanne. Location et gérance :

Maillefer. Construction de 233 logements au ch. de Maillefer 101 à 125 à Lausanne. Location et gérance : Maillefer Construction de 233 logements au ch. de Maillefer 101 à 125 à Lausanne Location et gérance : Société Coopérative d Habitation Lausanne Tél. général 021 544 00 00 Route des Plaines-du-Loup 32

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1

Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1 Une action privée : la lutte contre la non-décence 09/2011 1 Une action privée : la lutte contre la non-décence Sommaire Le cadre juridique : les obligations du bailleur et la décence Les critères de la

Plus en détail

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr Tout savoir sur les réparations locatives www.reims-habitat.fr L'entrée 0 Placards : graissage, réparation des roulettes Tableau électrique : remplacement Fusibles : remplacement Coupe-circuit : remplacement

Plus en détail

Guide simplifié du locataire

Guide simplifié du locataire mais assez complêt Guide simplifié du locataire OBLIGATIONS ET CONSEILS EN MATIÈRE D ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Nous voulons vous aider à récupérer votre dépôt de garantie LOGICIEL DE GESTION LOCATIVE

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer L eau froide Quelques infos pour commencer L eau potable, vitale et précieuse, est une ressource qui se raréfie. Un français consomme environ 137L d eau potable par jour, dont 1% seulement pour la boisson.

Plus en détail

!!! !!! !!! !!! ÉTAT DES LIEUX. Infos ujles OUVERTURE COMPTEUR ELECTRICITE

!!! !!! !!! !!! ÉTAT DES LIEUX. Infos ujles OUVERTURE COMPTEUR ELECTRICITE ÉTAT DES LIEUX Entrée, le / / OU Sortie, le / / L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

Une nouvelle aide régionale : l ECOPACK

Une nouvelle aide régionale : l ECOPACK Une nouvelle aide régionale : l ECOPACK L ECOPACK est un prêt à 0 % (c est-à-dire sans intérêt) soumis à des conditions précises et incluant une prime énergie supplémentaire de 10 à 40 % du montant des

Plus en détail

Note relative à l entretien des biens objet de l USUFRUIT temporaire. «West Parc» NICE (06) 14 rue de Bezons 92400 Courbevoie

Note relative à l entretien des biens objet de l USUFRUIT temporaire. «West Parc» NICE (06) 14 rue de Bezons 92400 Courbevoie Note relative à l entretien des biens objet de l USUFRUIT temporaire «West Parc» NICE (06) 14 rue de Bezons 92400 Courbevoie NOTE RELATIVE A L ENTRETIEN DES BIENS OBJET DE L USUFRUIT TEMPORAIRE OBLIGATIONS

Plus en détail

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes

UNIS. Ce que tout copropriétaire doit connaître COLLECTION LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR. Les parties privatives et les parties communes UNIS COLLECTION Ce que tout copropriétaire doit connaître LIVRET 3 TOUT SAVOIR SUR Les parties privatives et les parties communes Vous êtes propriétaire de votre appartement dans un immeuble en copropriété.

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES LES LOCAUX GAZ NATUREL : DÉMARCHES CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE)

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES LES LOCAUX GAZ NATUREL : DÉMARCHES CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE) ÉTAT DES LIEUX Entrée, le / / LES LOCAUX OU Sortie, le / / L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

LOCATION NON MEUBLÉE LE GUIDE DES LOCATAIRES AVANT DE LOUER, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS!

LOCATION NON MEUBLÉE LE GUIDE DES LOCATAIRES AVANT DE LOUER, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! LOCATION NON MEUBLÉE LE GUIDE DES LOCATAIRES AVANT DE LOUER, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! Attention : ce guide a été rédigé exclusivement à l attention des locataires qui louent un logement vide à

Plus en détail

Bienvenue. dans votre logement!

Bienvenue. dans votre logement! Bienvenue dans votre logement! Découvrez votre Espace locataires Vous y trouverez tous les conseils et infos pratiques qui vous faciliteront la vie : tout ce qu il faut savoir sur l emménagement et le

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES LES LOCAUX GAZ NATUREL : DÉMARCHES CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE)

ÉTAT DES LIEUX. Infos utiles ÉLECTRICITÉ : DÉMARCHES LES LOCAUX GAZ NATUREL : DÉMARCHES CARACTÉRISTIQUES ÉNERGÉTIQUES LE BAILLEUR (OU MANDATAIRE) ÉTAT DES LIEUX Entrée, le / / LES LOCAUX OU Sortie, le / / L des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution

Plus en détail

L arrivée dans le logement

L arrivée dans le logement L arrivée dans le logement L arrivée dans le logement Dans un souci de proximité, VOSGELIS a organisé la gestion de son patrimoine en 5 agences décentralisées : Épinal, Remiremont, Neufchâteau, Mirecourt,

Plus en détail

Entretien du logement

Entretien du logement Entretien du logement Le locataire s engage à tenir les lieux loués en parfait de la location. CONSEILS D ENTRETIEN UTILISATION DES FENÊTRES ET BALCONS Il est interdit de planter des arbres (manguier,

Plus en détail

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE Pôle sanitaire social Ce livret a été élaboré afin de vous guider dans les démarches liées au logement. Vous pouvez vous y référer lors de l intervention. Vous trouverez

Plus en détail

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT

MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT > MANUEL PRATIQUE ENTRETIEN MANUEL PRATIQUE POUR L ENTRETIEN DE VOTRE LOGEMENT Comment entretenir et réparer? Tout locataire est tenu d entretenir et de prendre en charge l entretien courant du logement

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui fait quoi. dans mon logement? FRANCE LOIRE. i q u e s. r a t

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui fait quoi. dans mon logement? FRANCE LOIRE. i q u e s. r a t ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui fait quoi dans mon logement? Les guides p i q u e s r a t FRANCE LOIRE Qui fait quoi dans mon logement? Un évier bouché, une chaudière en panne Que dois-je faire? À qui m adresser?

Plus en détail

RAPPORT D ETAT DES LIEUX

RAPPORT D ETAT DES LIEUX RAPPORT D ETAT DES LIEUX Client Nom Adresse Téléphone Date Heure Email de contact Locataire Nom Nouvelle Adresse Téléphone Email de contact Type Propriétaire Appartement T2 45m2 COMPTE RENDU Nettoyage

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement

MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement MAINTENANCE et DÉPANNAGE dans mon logement Qui Contacter? Vous avez une panne ou vous relevez un dysfonctionnement dans votre logement? 1 2 Effectuer les premiers gestes de vérification et de sécurité.

Plus en détail

Le mandat en vue de la location d un bien et la location

Le mandat en vue de la location d un bien et la location FICHE DE SYNTHÈSE Module 4 Le mandat en vue de la location d un bien et la location - MODULE SEMAINE 4 - SOMMAIRE : I) Le Mandat en vue de la location...2 1) Rappel de la règlementation sur le démarchage

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION

ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION ÉTAT DES LIEUX ÉTAT DES LIEUX CONTRADICTOIRE À ANNEXER AU CONTRAT DE LOCATION État des lieux d'entrée État des lieux de sortie Nouvelle adresse (Etats des lieux de sortie) LES LOCAUX Appartement Maison

Plus en détail

I. QU EST-CE QU UN GITE?

I. QU EST-CE QU UN GITE? Définition I. QU EST-CE QU UN GITE? GUIDE A LA CREATION GITE Loué à la semaine ou au week-end, le Gîte est une habitation touristique traditionnelle meublée, située en milieu rural. Le gîte Gîtes de France

Plus en détail

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive.

LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE. Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. LE JOURNAL DE BORD DU LOCATAIRE Immo Online: Représente la nouvelle méthode de gestion locative, la gestion locative interactive. Moderne et pratique, nous remplaçons définitivement l'envoi traditionnel

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

GUIDE DU LOCATAIRE BIENVENUE CHEZ VOUS ENTRETIEN BUDGET SÉCURITÉ EMMÉNAGEMENT N UTILES DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES RÈGLES DE VIE

GUIDE DU LOCATAIRE BIENVENUE CHEZ VOUS ENTRETIEN BUDGET SÉCURITÉ EMMÉNAGEMENT N UTILES DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES RÈGLES DE VIE N UTILES ENTRETIEN DÉMARCHES ENVIRONNEMENTALES BUDGET RÈGLES DE VIE SÉCURITÉ CHANGEMENT DE SITUATION DÉPART EMMÉNAGEMENT BIENVENUE CHEZ VOUS GUIDE DU LOCATAIRE ENTREPRISE SOCIALE POUR L HABITAT 02 BIENVENUE

Plus en détail

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX SORTANT Dressé contradictoirement entre les soussignés

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX SORTANT Dressé contradictoirement entre les soussignés CONSTAT D'ETAT DES LIEUX SORTANT Date : Dressé contradictoirement entre les soussignés Etabli par Emmanuel BERTHIER AV EXPERTISE diagnostics immobilier, état des lieux, mise en copropriété,... 90, rue

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT MEUBLE

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT MEUBLE CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT MEUBLE (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du

Plus en détail

86, RUE DE MENILMONTANT PARIS XX EME DESCRIPTIF DES PRESTATIONS ET DES TRAVAUX DE RENOVATION I PRESTATIONS INTERIEURES PRIVATIVES

86, RUE DE MENILMONTANT PARIS XX EME DESCRIPTIF DES PRESTATIONS ET DES TRAVAUX DE RENOVATION I PRESTATIONS INTERIEURES PRIVATIVES 86, RUE DE MENILMONTANT PARIS XX EME DESCRIPTIF DES PRESTATIONS ET DES TRAVAUX DE RENOVATION I PRESTATIONS INTERIEURES PRIVATIVES Planchers Les planchers existants sont conservés. Un complément de lattes

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques

ÉTAT DES LIEUX. Informations pratiques ÉTAT DES LIEUX date : / / ENTRANT SORTANT L état des lieux doit être établi de façon contradictoire entre les deux parties lors de la remise des clés au locataire et lors de leur restitution en fin de

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

COPROPRIETE PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ELEMENTS D EQUIPEMENT C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE

COPROPRIETE PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ELEMENTS D EQUIPEMENT C.S.A.B COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE COPROPRIETE PARTIES PRIVATIVES PARTIES COMMUNES ELEMENTS D EQUIPEMENT COLLECTION CE QUE TOUT PROPRIÉTAIRE OU COPROPRIÉTAIRE DOIT CONNAÎTRE C.S.A.B 2 Vous êtes propriétaire de votre appartement dans un

Plus en détail

EXEMPLE D ETAT DES LIEUX. Adresse des lieux loués :. / / / / Dressé contradictoirement entre les soussignés. Nom et adresse du bailleur :...

EXEMPLE D ETAT DES LIEUX. Adresse des lieux loués :. / / / / Dressé contradictoirement entre les soussignés. Nom et adresse du bailleur :... EXEMPLE D ETAT DES LIEUX Adresse des lieux loués :. Date d entrée Date de sortie / / / / Dressé contradictoirement entre les soussignés Nom et adresse du bailleur :... Nom et adresse du locataire :. eau

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

MÉMO PRATIQUE J EMMÉNAGE

MÉMO PRATIQUE J EMMÉNAGE MÉMO PRATIQUE Vous trouverez dans ce MÉMO PRATIQUE Dialoge des informations et des conseils qui vous aideront à bien préparer votre arrivée dans votre nouveau logement. Étape 1 Les premières démarches

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita.

FideloConso. Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller. FideloConso. www.gdfsuez-dolcevita. GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fi xe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?»

«Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» «Qu est-ce que la MOUS lutte contre l habitat indigne?» Interventions dans le cadre de la MOUS Qu est-ce que l habitat indigne? «Constituent un habitat indigne les locaux utilisés aux fins d habitation

Plus en détail

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu.

GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX. C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. GUIDE DU DÉGÂT DES EAUX C est parce qu un dégât des eaux ne prévient pas, que nous avons tout prévu. Vous êtes victime ou responsable d un dégât des eaux? Pas de panique. Dans la majorité des cas, ces

Plus en détail

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] :

- le cas échéant, représenté par le mandataire [nom ou raison sociale et adresse du mandataire ainsi que l activité exercée] : CONTRAT DE LOCATION (Soumis au titre Ier bis de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986) LOCAUX MEUBLES A USAGE

Plus en détail

LE GUIDE DE L ADIL 80 POUR LES LOCATAIRES AVANT DE LOUER EN MEUBLE, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS!

LE GUIDE DE L ADIL 80 POUR LES LOCATAIRES AVANT DE LOUER EN MEUBLE, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! LE GUIDE DE L ADIL 80 POUR LES LOCATAIRES Mai 2012 AVANT DE LOUER EN MEUBLE, POSEZ-VOUS LES BONNES QUESTIONS! Attention : ce guide a été rédigé exclusivement à l attention des locataires qui louent un

Plus en détail

Construction de 60 logements à Saint-Prex

Construction de 60 logements à Saint-Prex Descriptif des travaux: Canalisations: Canalisations en PVC Drainage sur tout le pourtour des bâtiments Chemise de drainage au pied des murs extérieurs des sous-sols Regard de visite aux changements de

Plus en détail

L ÉTAT DES LIEUX Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

L ÉTAT DES LIEUX Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire L ÉTAT DES LIEUX Dossier juridique de la Sommaire 1 ANALYSE DE LA CNL / Page 2 Utilité de l état des lieux / Page 2 Etablissement de l état des lieux / Page 2 Forme de l état des lieux / Page 3 Coût de

Plus en détail

SCCV DU BOURDONNAIS DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE. Îlot Bourdonnais. Îlot Bourdonnais Juin 2014 1

SCCV DU BOURDONNAIS DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE. Îlot Bourdonnais. Îlot Bourdonnais Juin 2014 1 SCCV DU BOURDONNAIS DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE Îlot Bourdonnais Îlot Bourdonnais Juin 2014 1 DESCRIPTIF DES PARTIES COMMUNES AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS COMMUNS L ensemble de l opération sera résidentialisé

Plus en détail

Résidence Quai de la Charente

Résidence Quai de la Charente Résidence Quai de la Charente Programme locatif mixte de 85 logements, de commerces et de services ZAC Claude Bernard 22-28 quai de la Charente 117-121 boulevard Macdonald 75019 Paris Le programme La résidence

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION

ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION ETAT DESCRIPTIF ET CONDITIONS DE LOCATION Conformément à l arrêté du 16 mai 1967, vous trouverez ci-après un état descriptif type et les conditions de location de nos appartements classés en catégorie

Plus en détail

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés

CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Dressé contradictoirement entre les soussignés CONSTAT D'ETAT DES LIEUX ENTRANT Date : Dressé contradictoirement entre les soussignés Etabli par non renseigné EDL CB REUNION 1C Rocade de l'oasis Résidence Le Lotus Bleu, Appt 29 97400 SAINT DENIS Tel

Plus en détail

développe les solidarités

développe les solidarités développe les solidarités www.gard.fr Propriétaires bailleurs, comment louer sereinement votre logement? SOMMAIRE les Aides à l amélioration de l habitat... 5 les Aides au Logement... 7 l Assurance Loyers

Plus en détail

DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON

DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE AUX ÉCONOMIES D EAU: LA MAITRISE DE LA CONSOMMATION À LA MAISON Assises du développement Durable- Table ronde "Citoyen et développement durable" DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE: ISOLATION,

Plus en détail

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence

PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* relatif à un bail de résidence PROCES VERBAL D ÉTAT DES LIEUX DÉTAILLÉ D ENTRÉE / DE SORTIE* * Cocher la case adéquate relatif à un bail de résidence Éditeur responsable : L atelier des droits sociaux Asbl Rue de la Rouge, 4 1000 Bruxelles

Plus en détail

HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014

HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014 Programme d Intérêt Général HABITERMIEUX DANS LE GRAND NANCY juin 2011 -juin 2014 Maison de l Habitat et du Développement Durable du Grand Nancy 10, place de la République - Nancy X:\CHARG_E... - Photos\Logo\...

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES YVELINES. CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION 86 av de Paris 78000 VERSAILLES

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES YVELINES. CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION 86 av de Paris 78000 VERSAILLES REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES YVELINES CONTRAT DE LOCATION A USAGE D HABITATION 86 av de Paris 78000 VERSAILLES ENTRE LES SOUSSIGNES: M. Salvador MUNOZ ZARATE Demeurant : Reinekamp 6, 30880 Laatzen

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant

DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant DOSSIER DE PRESSE Résidence Lebon à Nanterre 23 logements collectifs PLUS/PLAI & Un projet social innovant Photo : Agence 11h45 Juillet 2015 1 RÉSIDENCE LEBON Nanterre Centre-ville 23 logements locatifs

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Ma maison et ma vie quotidienne

Ma maison et ma vie quotidienne Ma maison et ma vie quotidienne «Profiter pleinement de la vie, c est être accompagné quand j en ai besoin.» Vous savoir bien chez vous aujourd hui et demain S INSTALLER ASSURER FINANCER PRÉVENIR PROTÉGER

Plus en détail

Contrat de location de locaux vacants meublés. à usage d habitation exclusivement ENTRE LES SOUSSIGNÉS

Contrat de location de locaux vacants meublés. à usage d habitation exclusivement ENTRE LES SOUSSIGNÉS KIT saisonnier location habitation saisonnière Contrat de location de locaux vacants meublés à usage d habitation exclusivement ENTRE LES SOUSSIGNÉS nom et adresse, date et lieu de naissance du ou des

Plus en détail

Bilan social ASTRIA 2014. Juillet 2015 Direction services et communication

Bilan social ASTRIA 2014. Juillet 2015 Direction services et communication Bilan social ASTRIA 2014 Juillet 2015 Direction services et communication SOMMAIRE 1. Introduction... 2 2. Présentation des trois services... 4 3. Bilan qualitatif des bénéficiaires des trois services...10

Plus en détail

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement

H2CO. Po u r construire durablement. Habitat à Coûts et Consommations Optimisés. PUCA plan urbanisme construction architecture. Construire autrement H2CO Habitat à Coûts et Consommations Optimisés Po u r construire durablement Ministère de l écologie, de l énergie, du Développement durable et de la mer Direction Générale de l aménagement, du logement

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

Le guide opiki. «La vente d un bien immobilier est avant tout l accord entre les parties sur la chose et le prix» Le dossier de présentation

Le guide opiki. «La vente d un bien immobilier est avant tout l accord entre les parties sur la chose et le prix» Le dossier de présentation Guide immobilier - ente e guide opiki «a vente d un bien immobilier est avant tout l accord entre les parties sur la chose et le prix» e dossier de présentation es diagnostics immobiliers a préparation

Plus en détail

Document d aide à la visite

Document d aide à la visite 3-Chiffres importants & diagnostics 2-description du bien. 1-Critères pratiques. Coordonnées du vendeur Date et le lieu de la visite Prix de vente proposé Frais d agence Document d aide à la visite Description

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail